Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Quand tolérer le mot men.songe?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyVen 04 Mar 2016, 14:01

04.03.2016

On abuse souvent du mot men.songe sur ce forum.

Voici une excellente définition de ce mot trouvée dans Wikipedia.

Le men.songe (couramment men.terie au Québec1,2,3,4) est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de men.songe par omission). Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le men.songe est une forme de mani.pulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité. En général, le men.songe s'oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise.


Accuser son interlocuteur de men.songe est donc une injure. Une accusation  abusive qui revient couramment sur le forum

Par exemple un Chrétien sincèrement croyant explique sa foi.:
Citation :
Vous voyez bien que notre foi en la Trinité repose sur la Révélation apportée par Jésus.

Et voici la réponse qu'il obtient:

Citation :
tu racontes des men.songes

Merci pour  vos commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyVen 04 Mar 2016, 14:16

cailloubleu a écrit:

Voici une excellente définition de ce mot trouvée dans Wikipedia.

Le men.songe (couramment men.terie au Québec1,2,3,4) est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de men.songe par omission). Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le men.songe est une forme de mani.pulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité. En général, le men.songe s'oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise.



Le problème c'est qu'on confond souvent me.nso.nge,
et vérité désagréable.



Parfois des choses vraies sont difficiles à encaisser,...et on se rassure en parlant de men.songes.

Je peux donner beaucoup d'exemples :
- les mythes sumériens de la Bible, qui sont repris dans le Coran,
- les erreurs scientifiques du Coran
- les origines gnostiques du Coran,
- les origines apocryphes du Coran
- les origines manichéennes du Coran
- la cruauté des châtiments corporels prescrits par le Coran.

Les vérités difficiles à encaisser sont qualifiées de men.songes.... alors qu'il est vrai que le Coran a des origines manichéennes, païennes, sumériennes, gnostiques apocryphes et qu'il contient des erreurs scientifiques, théologiques, historiques et des châtiments cruels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyVen 04 Mar 2016, 15:14

Pierresuzanne a écrit:
cailloubleu a écrit:

Voici une excellente définition de ce mot trouvée dans Wikipedia.

Le men.songe (couramment men.terie au Québec1,2,3,4) est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de men.songe par omission). Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le men.songe est une forme de mani.pulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité. En général, le men.songe s'oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise.



Le problème c'est qu'on confond souvent me.nso.nge,
et vérité désagréable.



Parfois des choses vraies sont difficiles à encaisser,...et on se rassure en parlant de men.songes.

Je peux donner beaucoup d'exemples :
- les mythes sumériens de la Bible, qui sont repris dans le Coran,
- les erreurs scientifiques du Coran
- les origines gnostiques du Coran,
- les origines apocryphes du Coran
- les origines manichéennes du Coran
- la cruauté des châtiments corporels prescrits par le Coran.

Les vérités difficiles à encaisser sont qualifiées de men.songes.... alors qu'il est vrai que le Coran a des origines manichéennes, païennes, sumériennes, gnostiques apocryphes et qu'il contient des erreurs scientifiques, théologiques, historiques et des châtiments cruels.

Merci, cher Pierre, pour cette réponse et ce  début de conversation.

Le mot men.songe a pour moi le sens de tromper sciemment son prochain, de connaître une vérité et de faire exprès de dire son contraire. Il suppose de la duplicité et de la malhonnêteté.
Il y a tellement de mot qu'on pourrait utiliser à la place:
Contrevérité, erreur, illusion, interprétation erronée, mythe, conte, superstition, naïveté.....
Un mythe est-il un men.songe?

Ce sujet aurait sans doute plus sa place dans "éthique" par exemple, mais je le déplacerai ultérieurement après que les gens qui le désirent se soient exprimés.

Dans tous les cas ce n'est pas sans raison que les fondateurs du forum on rendu son écriture difficile, c'est pour éviter les abus.


Revenir en haut Aller en bas
brigit

brigit


Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptySam 05 Mar 2016, 01:05

cailloubleu a écrit:

Accuser son interlocuteur de men.songe est donc une injure.
Une accusation  abusive qui revient couramment sur le forum

Par exemple un Chrétien sincèrement croyant explique sa foi.:
Citation :
Vous voyez bien que notre foi en la Trinité repose sur la Révélation apportée par Jésus.

Et voici la réponse qu'il obtient:

Citation :
tu racontes des men.songes

Disons qu'il colporte des men.songes pour certains, qu'il va à l'encontre de leurs traditions par sa simple foi innocente.
C'est comme cela qu'il faut le prendre. Rien de plus.
Jésus n'a t il pas été jugé lui même pour blasphème, men.songe des men.songes ?

C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;
Mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.
Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée.
Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;
Et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.
- Matthieu 10:32..36

Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds-tu rien? Qu'est-ce que ces hommes déposent contre toi?
Jésus garda le silence.
Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t'adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu.
Jésus lui répondit: Tu l'as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel.
Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: Il a blasphémé! Qu'avons-nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d'entendre son blasphème. Que vous en semble? Ils répondirent: Il mérite la mort.
Là-dessus, ils lui crachèrent au visage, et lui donnèrent des coups de poing et des soufflets en disant:
Christ, prophétise; dis-nous qui t'a frappé.
- Matthieu 26:62..68
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyMar 15 Mar 2016, 08:47

cailloubleu a écrit:
04.03.2016

On abuse souvent du mot men.songe sur ce forum.

Voici une excellente définition de ce mot trouvée dans Wikipedia.

Le men.songe (couramment men.terie au Québec1,2,3,4) est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de men.songe par omission). Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le men.songe est une forme de mani.pulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité. En général, le men.songe s'oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise.


Accuser son interlocuteur de men.songe est donc une injure. Une accusation  abusive qui revient couramment sur le forum

Par exemple un Chrétien sincèrement croyant explique sa foi.:
Citation :
Vous voyez bien que notre foi en la Trinité repose sur la Révélation apportée par Jésus.

Et voici la réponse qu'il obtient:

Citation :
tu racontes des men.songes

Merci pour  vos commentaires.

un m.ensonge n'est pas toujours malintentionné :  par exemple le médecin qui ne dit pas à son patient que sa maladie est incurable, mais ce sont des cas de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyMar 15 Mar 2016, 08:59

rosarum a écrit:
cailloubleu a écrit:
04.03.2016

On abuse souvent du mot men.songe sur ce forum.

Voici une excellente définition de ce mot trouvée dans Wikipedia.

Le men.songe (couramment men.terie au Québec1,2,3,4) est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de men.songe par omission). Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le men.songe est une forme de mani.pulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité. En général, le men.songe s'oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise.


Accuser son interlocuteur de men.songe est donc une injure. Une accusation  abusive qui revient couramment sur le forum

Par exemple un Chrétien sincèrement croyant explique sa foi.:
Citation :
Vous voyez bien que notre foi en la Trinité repose sur la Révélation apportée par Jésus.

Et voici la réponse qu'il obtient:

Citation :
tu racontes des men.songes

Merci pour  vos commentaires.

un m.ensonge n'est pas toujours malintentionné :  par exemple le médecin qui ne dit pas à son patient que sa maladie est incurable, mais ce sont des cas de conscience.
Effectivement  rosarum dailleurs je suis confronte très souvent a ce problème et je peux te dire que ce n'est pas facile d'annoncer a un patient la mauvaise nouvelle .C'est pour cette raison que très souvent lorsque le patient est très stressé on préféré le dire a ses proches parents .
je ne dis pas qu'il faut dans ce cas menti.r au malade mais cette situation est délicate croie moi !!
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyMar 15 Mar 2016, 21:29

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
cailloubleu a écrit:
04.03.2016

On abuse souvent du mot men.songe sur ce forum.

Voici une excellente définition de ce mot trouvée dans Wikipedia.

Le men.songe (couramment men.terie au Québec1,2,3,4) est l'énoncé délibéré d'un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de men.songe par omission). Il ne faut pas le confondre avec la contrevérité, qui désigne simplement une affirmation inexacte, sans préjuger du fait que son auteur le sache ou non. Le men.songe est une forme de mani.pulation qui vise à faire croire ou faire faire à l'autre ce qu'il n'aurait pas cru ou fait, s'il avait su la vérité. En général, le men.songe s'oppose à la véracité (le fait de dire le vrai), à la sincérité ou à la franchise.


Accuser son interlocuteur de men.songe est donc une injure. Une accusation  abusive qui revient couramment sur le forum

Par exemple un Chrétien sincèrement croyant explique sa foi.:


Et voici la réponse qu'il obtient:



Merci pour  vos commentaires.

un m.ensonge n'est pas toujours malintentionné :  par exemple le médecin qui ne dit pas à son patient que sa maladie est incurable, mais ce sont des cas de conscience.
Effectivement  rosarum dailleurs je suis confronte très souvent a ce problème et je peux te dire que ce n'est pas facile d'annoncer a un patient la mauvaise nouvelle .C'est pour cette raison que très souvent lorsque le patient est très stressé on préféré le dire a ses proches parents .
je ne dis pas qu'il faut dans ce cas menti.r au malade mais cette situation est délicate croie moi !!

je te crois volontiers, et même dans des cas moins dramatiques, il est toujours difficile d'annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyJeu 17 Mar 2016, 23:23

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:


un m.ensonge n'est pas toujours malintentionné :  par exemple le médecin qui ne dit pas à son patient que sa maladie est incurable, mais ce sont des cas de conscience.
Effectivement  rosarum dailleurs je suis confronte très souvent a ce problème et je peux te dire que ce n'est pas facile d'annoncer a un patient la mauvaise nouvelle .C'est pour cette raison que très souvent lorsque le patient est très stressé on préféré le dire a ses proches parents .
je ne dis pas qu'il faut dans ce cas menti.r au malade mais cette situation est délicate croie moi !!

je te crois volontiers, et même dans des cas moins dramatiques, il est toujours difficile d'annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un.

Je connais encore plein de cas où le [......] est justifié, ce qu'on appelle un pieux [......].

Mais la question portait sur l'emploi du mot "[......]". Quand dit-on "Tu [......]!" ou bien "ce que tu me racontes c'est un [......]".

Ces phrases sur le forum me donnent de l'urticaire.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyMer 23 Mar 2016, 00:04

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:


un m.ensonge n'est pas toujours malintentionné :  par exemple le médecin qui ne dit pas à son patient que sa maladie est incurable, mais ce sont des cas de conscience.
Effectivement  rosarum dailleurs je suis confronte très souvent a ce problème et je peux te dire que ce n'est pas facile d'annoncer a un patient la mauvaise nouvelle .C'est pour cette raison que très souvent lorsque le patient est très stressé on préféré le dire a ses proches parents .
je ne dis pas qu'il faut dans ce cas menti.r au malade mais cette situation est délicate croie moi !!

je te crois volontiers, et même dans des cas moins dramatiques, il est toujours difficile d'annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un.

Certes, mais il faut bien un moment faire face à la responsabilité.

Le médecin est face à un cas incurable, c'est très dur pour lui, mais il est face à sa responsabilité.
Je pense qu'il est question de ton, tout peut être dit, il faut juste trouver le bon ton.

Ce n'est pas facile, il faut parfois du temps, aussi un jeune médecin devrait chercher l'aide d'un ancien pour ce genre de situation.

Admettons qu'il ne reste plus que 6 mois à vivre à une personne, ne pas lui dire, c'est aussi lui ôter la possibilité de se mettre en accord avec lui même avant de franchir la dernière porte, de régler certains détail de sa vie, des réconciliations ou des projets à finir.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? EmptyMer 23 Mar 2016, 00:19

cailloubleu a écrit:
rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:

Effectivement  rosarum dailleurs je suis confronte très souvent a ce problème et je peux te dire que ce n'est pas facile d'annoncer a un patient la mauvaise nouvelle .C'est pour cette raison que très souvent lorsque le patient est très stressé on préféré le dire a ses proches parents .
je ne dis pas qu'il faut dans ce cas menti.r au malade mais cette situation est délicate croie moi !!

je te crois volontiers, et même dans des cas moins dramatiques, il est toujours difficile d'annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un.

Je connais encore plein de cas où le [......] est justifié, ce qu'on appelle un pieux [......].

Mais la question portait sur l'emploi du mot "[......]". Quand dit-on "Tu [......]!" ou bien "ce que tu me racontes c'est un [......]".

Ces phrases sur le forum me donnent de l'urticaire.


je comprend mais ici tu définis un cadre au [......].onge.

bon ce que je pense c'est qu'il ne plait à tout le monde que des échanges puissent se produire entre chrétiens et musulmans.

ceux là préfèrent avoir une vision fantasmagorique de l'autre, ils n'acceptent donc pas le principe de la découverte de l'autre parce que cela leur retire le pouvoir qu'ils peuvent avoir dans la manière d'orienter les pensées.

Ensuite, c'est conjoncturel, le séisme qui secoue le monde musulman ne peut qu'avoir des répercussions y compris dans la qualité du dialogue ici. il y a un travail de sape entretenu à la fois par la montée de l'intégrisme musulman mais aussi par une montée de l'extrême droite.

Je ne sais pas, mais peut être que sans la réalité de cette conjoncture, la qualité du dialogue serait autre et tu aurais moins de poussée d'urticaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quand tolérer le mot men.songe? Empty
MessageSujet: Re: Quand tolérer le mot men.songe?   Quand tolérer le mot men.songe? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand tolérer le mot men.songe?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand un volcan remet l'homme à sa place
» Quand l'Esprit nous souffle les mots !
» quand la phobie prend le dessus sur le couple
» Quand planter des légumes devient un acte criminel...
» Quand le givre se dépose ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: