Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyMar 29 Déc 2009, 16:18

Rappel du premier message :

29 décembre 2009

Pour moi OUI.

Beaucoup autour de nous, disent non

Qu'en penser ???


Dernière édition par mario-franc_lazur le Lun 15 Juil 2019, 14:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur



CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 10:06

Aquilas** a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:


Loli83 tu veux que je cite les versets qui vont de pair avec mes commentaires ?

Je le fais si tu veux.


Oui, moi je te le demande : tes propos réincarnationnels correspondent à quelles paroles de Jésus ?


Oui Mario, par Paul qui est prédicateur par la Grâce de Dieu puisque Jésus lui est apparu et ne l'a jamais plus quitté


"Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps."


t.


Tu donnes des citations sans références. Cela est gênant !

Il s'agit ici je suppose de Romains ch. 8.

Je t'avais demandé des preuves de tes "divagations" par des Paroles du Christ, mais toi tu ne connais que Paul.

Dans Romains, 8, 22
"Car nous savons que toute la création soupire et souffre les douleurs de l'enfantement jusques à maintenant
La création n'est pas seule à soupirer ; nous aussi qui avons les prémices de l'Esprit, nous soupirons en nous mêmes, malgré cette possession de l'Esprit qui est le gage certain de notre glorification."


Ce que l'apôtre appelle le soupir de toute la création, c'est, au fond, l'instinct de tout être vivant, qui repousse la souffrance et la mort, son ardente aspiration à en être délivré, à vivre toujours et pleinement.

Cette aspiration n'est pas vaine, ce désir sera un jour accompli. C'est pourquoi l'apôtre appelle ces souffrances de la nature les douleurs de l'enfantement. Comme la mère en travail d'enfantement souffre pour mettre au monde l'enfant qu'elle porte dans son sein, ainsi la nature lutte sous les étreintes de la mort, afin de produire la création nouvelle et glorieuse qui doit sortir d'elle au jour marqué pour "la révélation des enfants de Dieu".

Si Paul semble prêter à la création un désir conscient d'être délivrée de ses souffrances et même une "volonté," (verset 20) il faut peut-être voir dans son langage plus qu'une personnification poétique de la nature. Toute la création est liée par un rapport intime et mystérieux à l'humanité, qui en est le but et l'âme, c'est en elle que la création trouve sa conscience et l'organe par lequel elle fait entendre sa plainte.

Cette idée parait exprimée dans le texte au moyen de verbes composés : soupirs avec, souffre les douleurs de l'enfantement avec, c'est-à-dire avec l'humanité qui endure consciemment les mêmes souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 10:15

La suite au sujet de la incarnation dans le topic adéquat :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Et ici RETOUR AU SUJET qui est : est-il raisonnable de croire en DIEU ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

Aquilas**


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 10:39

J'ai répondu dans le sujet adéquat Mario.

Pour revenir au sujet, je voudrais dire que "Croire en Dieu" éloigne l'homme de son état primitif de son animalité.

Donc lorsque l'homme montre des signes de corruption et de perversité, il ne subit pas de révolution spirituelle, d'évolution spirituelle, il reste l'homme des cavernes qu'il fut par le passé, même si par les lois, il devient docile, il n'en reste pas moins animal par son comportement homosexuel, qui, par nature, est naturel puisque l'homme primitif tout  comme le singe, tous deux animaux, s'adonnent à des penchants liés à des instincts qu'ils soient contrenatures ou pas à l'homme spirituel ne les gêne pas outre mesure.


C'est donc non pas "plus que rationnel" c'est totalement rationnel car la morale réprouve ce que l'esprit désapprouve et si des hommes approuvent l'homosexualité c'est tout simplement parce qu'ils sont athées ou primitifs dans le regard qu'il porte à leur naturel, se disant que les singes Bonobo ne font rien d'extraordinaire, ils ne font que suivre leurs instincts et nous aussi, sauf que le fossé qui les sépare de nous est immense car eux seront dans une ruine éternelle et nous nous sortirons de l'état animal pour revêtir notre corps spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 11:41

Aquilas** a écrit:
J'ai répondu dans le sujet adéquat Mario.

Pour revenir au sujet, je voudrais dire que "Croire en Dieu" éloigne l'homme de son état primitif de son animalité.

Donc lorsque l'homme montre des signes de corruption et de perversité, il ne subit pas de révolution spirituelle, d'évolution spirituelle, il reste l'homme des cavernes qu'il fut par le passé, même si par les lois, il devient docile, il n'en reste pas moins animal par son comportement homosexuel, qui, par nature, est naturel puisque l'homme primitif tout  comme le singe, tous deux animaux, s'adonnent à des penchants liés à des instincts qu'ils soient contrenatures ou pas à l'homme spirituel ne les gêne pas outre mesure.


C'est donc non pas "plus que rationnel" c'est totalement rationnel car la morale réprouve ce que l'esprit désapprouve et si des hommes approuvent l'homosexualité c'est tout simplement parce qu'ils sont athées ou primitifs dans le regard qu'il porte à leur naturel, se disant que les singes Bonobo ne font rien d'extraordinaire, ils ne font que suivre leurs instincts et nous aussi, sauf que le fossé qui les sépare de nous est immense car eux seront dans une ruine éternelle et nous nous sortirons de l'état animal pour revêtir notre corps spirituel.

J'aurais plutôt l'impression que c'est depuis l'apparition des religions organisées, conjointement à l'apparition des "civilisations" que les hommes sont devenus plus violents. Violence face à la nature, en prélevant plus qu'il ne faut et en ne partageant pas les ressources, violences d'intolérance face à d'autres manières d'envisager la vie, violences d’appétence pour la propriété privée, etc...

Je ne crois pas qu'on trouve ce genre de violence dans les cultures "archaïques" subsistant encore de nos jours. Que ce soient des tribus d'indiens d’Amérique ou d'aborigènes d'Australie...
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 11:59

OlivierV a écrit:
Aquilas** a écrit:
J'ai répondu dans le sujet adéquat Mario.

Pour revenir au sujet, je voudrais dire que "Croire en Dieu" éloigne l'homme de son état primitif de son animalité.

Donc lorsque l'homme montre des signes de corruption et de perversité, il ne subit pas de révolution spirituelle, d'évolution spirituelle, il reste l'homme des cavernes qu'il fut par le passé, même si par les lois, il devient docile, il n'en reste pas moins animal par son comportement homosexuel, qui, par nature, est naturel puisque l'homme primitif tout  comme le singe, tous deux animaux, s'adonnent à des penchants liés à des instincts qu'ils soient contrenatures ou pas à l'homme spirituel ne les gêne pas outre mesure.


C'est donc non pas "plus que rationnel" c'est totalement rationnel car la morale réprouve ce que l'esprit désapprouve et si des hommes approuvent l'homosexualité c'est tout simplement parce qu'ils sont athées ou primitifs dans le regard qu'il porte à leur naturel, se disant que les singes Bonobo ne font rien d'extraordinaire, ils ne font que suivre leurs instincts et nous aussi, sauf que le fossé qui les sépare de nous est immense car eux seront dans une ruine éternelle et nous nous sortirons de l'état animal pour revêtir notre corps spirituel.

J'aurais plutôt l'impression que c'est depuis l'apparition des religions organisées, conjointement à l'apparition des "civilisations" que les hommes sont devenus plus violents. Violence face à la nature, en prélevant plus qu'il ne faut et en ne partageant pas les ressources, violences d'intolérance face à d'autres manières d'envisager la vie, violences d’appétence pour la propriété privée, etc...

Je ne crois pas qu'on trouve ce genre de violence dans les cultures "archaïques" subsistant encore de nos jours. Que ce soient des tribus d'indiens d’Amérique ou d'aborigènes d'Australie...


L'homosexualité est généralisée et si dans les sociétés modernes elle est plus visible, c'est à cause de la concentration des gens au m2, parce que la proximité la favorise, surtout dans les boites de nuit.

Dans la forêt amazonienne, ou en Australie, nous savons qu'il y a des homosexuels [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et partout elle existe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 13:11

je trouve qu'Aquilas s'éloigne encore du sujet ,

quand Paul dit qu'il " quand j'étais un petit enfant" la suite montre qu'il parle d'un point de vue spirituel , rien à voir avec une réincarnation ,
tout est à l'avenant

et quand à décréter que les premiers hommes étaient homosexuels , vraiment n'importe quoi encore
bien sûr qu'il y aura partout des cas , mais voilà : Aquilas généralise car ça arrange sa théorie

bon je reviens au sujet , j'ai trouvé un message vraiment très bien , il y en a plusieurs mais je recopie déjà celui là :

chemseddine a écrit:
le contraire se pose aussi
Ne pas croire en Dieu(ou au moins à une Divinité quelconque) est-ce raisonnable ?

je m'explique :

l'univers est né du big-bang (avant on ne sait pas)
Notre univers est basé sur l'action-réaction (avant on ne sait pas)
Notre univers est basé sur rien ne se créée, rien ne se perd, tout se transforme(mais cela n'est certain qu’après le big-bang; avant on sait pas)

Comment a été actionné le Big-Bang ?
le rien ou une divinité ?
est-il plus raisonnable que rien n'est fait d'action ou qu'une divinité est fait une action pour qu'il y ait une réaction?

A partir de là, on peut penser qu'il est raisonnable que quelque chose ait créé L'univers

Après, on dit : ok, un Dieu a créé, mais qui a créé Dieu ?
mais ça, ça ne marche que dans notre espace-temps(dans le sens où la création n'est en réalité qu'une transformation )
Avant le big-bang, on ne vit plus dans notre espace temps, puisque le temps est une conséquence de la naissance de l'univers d'où les 4 dimensions
Un endroit où l'espace-temps n'existe pas, on n'a pas besoin d'être créé, on peut être tout autant incréé

Dieu est raisonnablement crédible
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 13:32

Parce que tu n'arrives pas à comprendre, mais si les prêtres avaient dit ce que je dis, vous auriez dit oui sans vous poser même la question si c'est vrai ou pas.

Vous, vous n'avez pas à analyser car c'est le rôle des prêtres d'analyser, parce que c'est difficile déjà, la théologie est une analyse rigoureuse des versets et ce n'est pas à la portée de tout le monde, comme même pas à ma portée, car avant de ne recevoir l'Esprit Saint j'étais comme toi, comme vous, je n'arrivais pas du tout à analyser.

Ce que tu mets de côté c'est "rudiments du monde" alors que c'est la clé de la compréhension.


Tu peux me dire ce que tu comprends par "rudiments du monde" ?

Si par exemple je te dis : "quand le monde était rudimentaire, il était impensable que les hommes puissent se douter qu'un jour il aurait une télévision qui s'accroche en plus comme un tableau".

Donc si Paul dit que "Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l'esclavage des rudiments du monde;"

Tu dis que Paul parle de lui alors qu'il est tout petit ? Dans ce cas là explique moi ce qu'il veut dire qu'il était esclave des rudiments du monde lorsqu'il était petit.

Une phrase il faut la prendre en entier n'est ce pas ?

Essaie de le faire.

Pour l'homosexualité Dieu explique d'où elle provient.

L'homme animal ça ne te dit rien non plus ?

1 Corinthiens 2:14
"Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge."


Est ce que tu es d'accord pour parler ? Analyser avec méthode ? Je peux t'aider et j'aurais de plus une facilité de langage pour t'aider à me comprendre si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 15:16

c'est la même chose que pour le cosmos / le monde
tu déformes le sens des mots

les rudiments du monde c'est simple :
c'est le matérialisme : manger , boire et dormir , sans se préoccuper d'autres choses et surtout pas de Dieu , même si certains suivent des religions par habitude,  par culture

Paul incite à dépasser ces rudiments , à s'élever spirituellement

ce n'est pas ton scénario que tu imagines

l'homme animal , c'est pareil , ça rejoint le matérialisme , comme un animal aussi qui cherche avant tout à subsister , à manger , boire et dormir dans un endroit aussi tranquille que possible

mais malgré ses mêmes conditions précaires chez certains humains , les hommes ont la capacité intellectuelle de s'intéresser aux choses de l'esprit , et c'est ce que chacun devrait faire et c'est à cela que Paul exhorte

encore une fois rien à voir avec les hommes préhistoriques , l'homosexualité , la réincarnation  , les autres planètes , tous rachetés , etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyDim 13 Jan 2019, 17:10

loli83 a écrit:
c'est la même chose que pour le cosmos / le monde
tu déformes le sens des mots

les rudiments du monde c'est simple :
c'est le matérialisme : manger , boire et dormir , sans se préoccuper d'autres choses et surtout pas de Dieu , même si certains suivent des religions par habitude,  par culture

Paul incite à dépasser ces rudiments , à s'élever spirituellement

ce n'est pas ton scénario que tu imagines

l'homme animal , c'est pareil , ça rejoint le matérialisme , comme un animal aussi qui cherche avant tout à subsister , à manger , boire et dormir dans un endroit aussi tranquille que possible

mais malgré ses mêmes conditions précaires chez certains humains , les hommes ont la capacité intellectuelle de s'intéresser aux choses de l'esprit , et c'est ce que chacun devrait faire et c'est à cela que Paul exhorte

encore une fois rien à voir avec les hommes préhistoriques , l'homosexualité , la réincarnation  , les autres planètes , tous rachetés , etc ...


Ca ne correspond toujours pas au verset : ""Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l'esclavage des rudiments du monde;"


Lorsque Paul et les autres étaient enfants, ils étaient esclaves de manger boire et ne croyaient pas en Dieu comme tu dis ?

C'est normal pour un enfant.

Et il était esclave ?

Je pense qu'il faut que tu réfléchisses encore.


Quant à l'animalité, plus un homme est primitif et plus il est actif instinctivement.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyLun 24 Juin 2019, 18:59

Je remonte ce sujet, qui est hélas ! de plus en plus d'actualité !

Les athées, me semble-t-il, ont une trop grande confiance en eux, la prétention de connaître parfaitement la réalité, la présomption d'avoir déjà formulé un jugement définitif sur les choses. Ils sont sûrs de l'idée qu'ils se sont faite du monde et ils ne se laissent plus bouleverser au fond d'eux-mêmes par l'aventure d'un Dieu qui veut les rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyLun 24 Juin 2019, 19:44

mario-franc_lazur a écrit:
Je remonte ce sujet, qui est hélas ! de plus en plus d'actualité !

Les athées, me semble-t-il, ont une trop grande confiance en eux, la prétention de connaître parfaitement la réalité, la présomption d'avoir déjà formulé un jugement définitif sur les choses. Ils sont sûrs de l'idée qu'ils se sont faite du monde et ils ne se laissent plus bouleverser au fond d'eux-mêmes par l'aventure d'un Dieu qui veut les rencontrer.

malheureusement mon cher Mario, ce que tu décris correspond un peu au positivisme; mais même le positivisme n'est plus à la mode du moment.

Car après que l'homme se mette à ne plus croire en Dieu mais plutôt en l'homme, nous sommes maintenant à la phase ou l'homme ne croit plus ni en Dieu ni en l'homme.

Ce qui explique la montée de l'individualisme avec en parallèle , la montée d'un populisme communautariste, soit politique, soit religieux.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyMar 25 Juin 2019, 19:24

Tonton a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Je remonte ce sujet, qui est hélas ! de plus en plus d'actualité !

Les athées, me semble-t-il, ont une trop grande confiance en eux, la prétention de connaître parfaitement la réalité, la présomption d'avoir déjà formulé un jugement définitif sur les choses. Ils sont sûrs de l'idée qu'ils se sont faite du monde et ils ne se laissent plus bouleverser au fond d'eux-mêmes par l'aventure d'un Dieu qui veut les rencontrer.

malheureusement mon cher Mario, ce que tu décris correspond un peu au positivisme; mais même le positivisme n'est plus à la mode du moment.

Car après que l'homme se mette à ne plus croire  en Dieu mais plutôt  en l'homme, nous sommes maintenant à la phase ou l'homme ne croit plus ni en Dieu ni en l'homme.

Ce qui explique la montée de l'individualisme avec en parallèle , la montée d'un populisme communautariste, soit politique, soit religieux.

tu as malheureusement raison, le "système" montre ses limites.
mais comme je suis un incorrigible optimiste, je pense que quand on aura touché le fond, il en sortira quelque chose de meilleur, plus beau, plus grand ...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyMer 26 Juin 2019, 10:11

rosarum a écrit:
Tonton a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Je remonte ce sujet, qui est hélas ! de plus en plus d'actualité !

Les athées, me semble-t-il, ont une trop grande confiance en eux, la prétention de connaître parfaitement la réalité, la présomption d'avoir déjà formulé un jugement définitif sur les choses. Ils sont sûrs de l'idée qu'ils se sont faite du monde et ils ne se laissent plus bouleverser au fond d'eux-mêmes par l'aventure d'un Dieu qui veut les rencontrer.

malheureusement mon cher Mario, ce que tu décris correspond un peu au positivisme; mais même le positivisme n'est plus à la mode du moment.

Car après que l'homme se mette à ne plus croire  en Dieu mais plutôt  en l'homme, nous sommes maintenant à la phase ou l'homme ne croit plus ni en Dieu ni en l'homme.

Ce qui explique la montée de l'individualisme avec en parallèle , la montée d'un populisme communautariste, soit politique, soit religieux.

tu as malheureusement raison, le "système" montre ses limites.
mais comme je suis un incorrigible optimiste, je pense que quand on aura touché le fond, il en sortira quelque chose de meilleur, plus beau, plus grand ...


Nous sommes au fond , je pense. C'est ce que prouve le livre de J.-F. Braunstein "La philosophie devenue folle" :

"Quel est le rapport entre l’homme qui ne veut pas être assigné à son genre, la femme qui considère que les animaux sont aujourd’hui victimes de déportation et de génocide au même titre que les humains ont pu l’être et celle qui considère que la vieillesse est un naufrage et qu’il faut donc en finir le plus vite possible avec la vie.
Et bien pour le philosophe Jean-François Braunstein, il y a un rapport !
Tous ces nouveaux militantismes sont le résultat d’une nouvelle philosophie portée par des auteurs anglo-saxons qui cherchent à radicalement changer les définitions du sexe et du corps, à effacer les frontières entre l’homme et l’animal et à faire admettre que toutes les vies n’ont pas la même valeur. Judith Butler à Berkeley, Peter Singer à Princeton, John Money à l’université John Hopkins, Donna Haraway à l’Université de Californie à Santa Cruz, Hugo Tristram Engelhardt à Rice University à Houston…"
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyVen 12 Juil 2019, 14:01

Et je reprends la question de fond : LA CAUSE INCREEE.


DIEU est la "cause incausée" elle-même, sinon il faudrait déduire une cause précédente à l'effet-Dieu.

- Tout cela implique que Dieu soit "extérieur" à la création, ce qui implique également que l'on ne peut prêter à Dieu aucune similitude avec un concept appartenant à la création. Ni l'amour, ni même l'existence.
sans Révélation, on ne peut rien dire de DIEU.

Mais un être suffisant en lui-même, un être incausé, sans cause, est-ce que cela peut exister ? C'est Thomas d'Aquin qui le dit : Un être suffisant = qui n'a besoin d'aucune cause pour exister; et nécessaire, car puisqu'il y a de l'être, il devient nécessaire de penser à un être suffisant en Lui-même ..........>>> On l'appelle DIEU.


Cette Cause première a mis des lois intangibles dans Sa création ( lois physicochimiques, magnétiques, etc .... ) et ces lois sont des causes secondes. Et ces causes secondes sont l'objet de la Science.


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyVen 12 Juil 2019, 14:34

J'ai voulu répondre à un autre sujet, en complétant ce que Caillou a dit sur le fait que l'on ne peut ni prouver ni dé[......] l'existence de Dieu. Je le place ici. C'est effectivement plus sa place.

Sinon, Mario, je ne partage ton point de vue final sur l'autre sujet, j'ai posté une réponse qui montre que l'amitié n'est pas un vain mot qu'il faut prendre à la légère, c'est justement plus puissant que le reste. Mais ce débat est clos. Nous y reviendrons à l'occasion, quand Dieu veut.


Absolument !

la foi est une porte, soit on l'ouvre, soit on la laisse fermer.

Tant qu'on la laisse fermer, Dieu n'entre pas. Mais si on l'ouvre, nous constatons que Dieu se tient derrière et qu'il était dans l'attente qu'on lui ouvre ( c'est ce que disent tous ceux qui tardivement l'ont laissé entrer, peu importe leur religion ).

Ce concept, Jésus l'expose. D'autres parlent plutôt d'un troisième œil, mais Rampa, lui aussi,  le présente dans une dimension dogmatisée.

Ainsi pour recoller un peu au sujet, je me dit que Dieu rentre par la porte de notre maison et pas par celle de notre voisin.

C'est à dire que Dieu rentre par un prisme, une porte qui fait parti d'un édifice, celui de notre conscience. Or notre conscience est jalonnée de repères, de symboles et de définitions transmis à travers une tradition, une culture, une dimension sociale, une famille, une histoire...

Ainsi, il y a dans une ville bien des portes. Il y a la porte de la ville en elle même. Puis il y a la porte de l'immeuble. Ensuite, il y a la porte de l'appartement et enfin, il y a la porte de notre chambre.

Dieu franchit toutes les portes.

Pour certains, il n'a franchit que la porte de la ville, il est dans la tradition nationale. Pour d'autres il a franchit celle de l'immeuble, car il est chez des voisins, mais pas dans son appartement. Pour d'autres, il a franchit la porte de l'appartement, il est dans la famille, mais il n'a pas franchit la porte de la chambre.

Or dans l'évangile selon Matthieu, chapitre 6, Jésus dit bien que pour prier, il faut fermer la porte de sa chambre.

Pourquoi ?

Parce que c'est là que se trouve notre intimité, une intimité qui nous quitte quand nous franchissons les autres portes.

C'est pour moi, pour cette raison que l'on peut ni démontrer, ni montrer, l’existence de Dieu, car cette présence se manifeste au plus profond de nous même.

je compare toujours avec la planche de surf. On peut comprendre ce que ressent un surfeur sur la vague, mais on ne peut ressentir pleinement cette vague que si l'on monte soit même sur la planche de surf.

Il y a dans l'autre, une conscience qui nous échappe. On peut faire preuve de compassion, mais son âme et conscience ne nous appartient pas, et on peut commettre parfois des maladresses faute de pouvoir tenir ceci entre nos mains.

Même notre conjoint, qui pourtant partage notre quotidien, ne le peut pas. Il peut mieux mais il peut pas tout.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyLun 15 Juil 2019, 10:29

cailloubleu* a écrit:


Une preuve tout à fait rationnelle ne convaincra jamais un athée même si elle est brillante et un croyant n'en a pas besoin.
Je ne veux pas être péremptoire ce n'est qu'une opinion.


En fait, le sujet est : croire en DIEU, est-ce raisonnable ? Du raisonnable on a glissé vers le rationnel, qui, lui, veut convaincre. En fait il ne s'agit pas de convaincre, mais de prouver que la foi n'a rien d'irraisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyLun 15 Juil 2019, 11:51

mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Une preuve tout à fait rationnelle ne convaincra jamais un athée même si elle est brillante et un croyant n'en a pas besoin.
Je ne veux pas être péremptoire ce n'est qu'une opinion.


En fait, le sujet est : croire en DIEU, est-ce raisonnable ? Du raisonnable on a glissé vers le rationnel, qui, lui, veut convaincre. En fait il ne s'agit pas de convaincre, mais de prouver que la foi n'a rien d'irraisonnable.

Oui tu as raison, les deux sens sont proches d'où le glissement.

Oui la foi est raisonnable, bien entendu, tous les hommes sont confrontés à cette foi et je pense qu'il est des situations où tous les athées se mettent à prier, comme dans un avion en perdition, des naufragés dans leur barque et des patients atteints de maladies graves. Je pense (c'est une opinion) que la foi en une puissance supérieure est naturelle à l'homme.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyLun 15 Juil 2019, 14:03

cailloubleu* a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Une preuve tout à fait rationnelle ne convaincra jamais un athée même si elle est brillante et un croyant n'en a pas besoin.
Je ne veux pas être péremptoire ce n'est qu'une opinion.


En fait, le sujet est : croire en DIEU, est-ce raisonnable ? Du raisonnable on a glissé vers le rationnel, qui, lui, veut convaincre. En fait il ne s'agit pas de convaincre, mais de prouver que la foi n'a rien d'irraisonnable.

Oui tu as raison, les deux sens sont proches d'où le glissement.

Oui la foi est raisonnable, bien entendu, tous les hommes sont confrontés à cette foi et je pense qu'il est des situations où tous les athées se mettent à prier, comme dans un avion en perdition, des naufragés dans leur barque et des patients atteints de maladies graves. Je pense (c'est une opinion) que la foi en une puissance supérieure est naturelle à l'homme.


Je vais de ce pas supprimer le mot "rationnel" dans le titre, que j'avais ajouté au titre primitif par la suite, je ne sais pourquoi !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyMar 16 Juil 2019, 14:45

mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Une preuve tout à fait rationnelle ne convaincra jamais un athée même si elle est brillante et un croyant n'en a pas besoin.
Je ne veux pas être péremptoire ce n'est qu'une opinion.


En fait, le sujet est : croire en DIEU, est-ce raisonnable ? Du raisonnable on a glissé vers le rationnel, qui, lui, veut convaincre. En fait il ne s'agit pas de convaincre, mais de prouver que la foi n'a rien d'irraisonnable.

Oui tu as raison, les deux sens sont proches d'où le glissement.

Oui la foi est raisonnable, bien entendu, tous les hommes sont confrontés à cette foi et je pense qu'il est des situations où tous les athées se mettent à prier, comme dans un avion en perdition, des naufragés dans leur barque et des patients atteints de maladies graves. Je pense (c'est une opinion) que la foi en une puissance supérieure est naturelle à l'homme.


Je vais de ce pas supprimer le mot "rationnel" dans le titre, que j'avais ajouté au titre primitif par la suite, je ne sais pourquoi !


Les posts hors du sujet ont été divisés et portent le titre "La maquette".
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 EmptyJeu 18 Juil 2019, 19:23

cailloubleu* a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Je vais de ce pas supprimer le mot "rationnel" dans le titre, que j'avais ajouté au titre primitif par la suite, je ne sais pourquoi !

Les posts hors du sujet ont été divisés et portent le titre "La maquette".


CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 2129354088 ma chère CAILLOUBLEU.

Et j'en ai complété le titre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?    CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?  - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CROIRE EN DIEU : est-ce raisonnable ?
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Croire ou ne pas croire en Dieu ?
» Croire que Dieu est en tout.
» 7 bonnes raisons de ne pas croire en dieu(x)
» Dieu a créé une logique pour croire en Lui
» quand la faiblesse humaine invente son dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: