Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Religions expressions de l'immaturité de l'être humain

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMer 23 Mar 2016, 11:50

23.03.2016
Bonjour,

Un enfant est au départ un être entièrement tourné vers lui même. Il est totalement égocentrique.
Un enfant a besoin de comprendre pour se développer. Il a besoin de réponses.

L'être humain immature est un être égocentrique en quête de sens.

La religion est le propre de l'être humain immature.

C'est provoquant je l'admet.

La théologie donne une caution à cette immaturité en donnant le change: un raisonnement construit, même si les postulats de base n'ont aucune réalité.

La religion confère un sens à l'existence de l'être humain. La religion apporte les réponses dont a besoin l'homme.
La religion sacralise également son égocentrisme. Elle en fait un être à part de manière absolue, un être dominant son environnement.

La religion est le concept clé en main pour répondre aux besoins de l'être humain immature: oui je suis un être supérieur et exceptionnel et je sais ce que je fais là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMer 23 Mar 2016, 11:50

Suite...

Les religions monothéistes au moins confèrent une grande valeur à l'humilité. Cela montre la grande part de l'orgueil humain dans cette idée d'un Dieu qui crée un monde pour éprouver l'âme humaine, qui fait de l'être humain le point central de la création. Par effet de balancier, en maturant, il devient nécessaire de valoriser l'humilité afin de contre balancer l'orgueil humain.

Pour ce qui est du besoin de comprendre, c'est ce qui fait de nous des êtres qui ont produit une technologie évoluée et crée le monde dans lequel nous sommes. C'est le propre de l'homme en quelque sorte. Mais cela a pour conséquence également que quand l'homme ne peut comprendre, il invente une explication. Il en faut quoiqu'il arrive. La maturité est d'admettre nos limites, d'admettre que le chantier de la connaissance est perpétuel car justement nous sommes loin de tout savoir. Plus on en apprend, plus on réalise à quel point ce qu'il reste à découvrir et à comprendre est immense. Plus les connaissances avancent plus il est évident que tout ne tient en explications simplistes accessibles à tous sans prérequis. (Or, c'est ce que veulent les gens avec le créationnisme: si ce n'est explicable simplement sans avoir besoin d'apprendre les mécanismes, les mathématique, la chimie, le vocabulaire...., c'est que ce n'est pas prouvé... mais bizarrement en général sur la physique ou autre, là ils "croient" les synthèses scientifiques sans rien y comprendre.)

Alors je ne dis pas que les croyants sont immatures qui ne voient que par leur nombril et qui pensent avoir réponse à tout.

Je dis que la religion est née des traits de l'humain immature: égocentrisme et besoin de réponses.

Rétrospectivement, il était inévitable qu'une telle idée naisse chez l'homme tel qu'il est fait.

Si on ajoute à cela, la profondeur des émotions humaines multipliée par la résonance avec l'autre, les peurs, les angoisses, l'affectivité souvent contrariée, l'émergence de mécanisme de défense est inévitable également. Le réconfort, et le besoin de réconfort est très présent dans notre espèce... rechercher du réconfort face aux épreuves de la vie de part des construction psychologiques est logique et encore une fois inévitable.

Il était inévitable que l'être humain crée la religion. Cela répond tellement ses besoins qu'il est très difficile de l'extirper de son esprit.

Mais l'être humain n'a pas finit de maturer. En maturant, il comprendra de plus en plus que les chimères peuvent être une grande aide, mais qu'elles ne sont que des chimères.

Que des gens s'accrochent aux chimères ne seraient pas un problème si cela n'avait aucune conséquence.
Je passe sur les gros dégats dû aux dérives extrémistes.
Je me concentre sur le monde l'esprit, de la connaissance, de la réflexion. Quand les chimères fonctionnent comme des inhibiteurs de l'esprit, ils sont délétères. Quand le passé, le présent et le futur de l'homme est fixé comme il l'est par les religions, cela inhibe les possibilités de regarder les autres chemins.
Ce qui est à la base un processus de réconfort devient souvent source d'angoisse et de conflit.

Et je termine par l'homme "dominant la nature" ou "le vicaire de Dieu sur terre".... Quel orgueil!!!
Autant il a fallu du temps pour que l'homme comprenne que la terre n'était pas le centre de l'univers... autant il faudra du temps pour qu'il comprenne que l'homme n'est le sommet de quoique ce soit, ni un être hiérarchiquement supérieur à quoique ce soit.

Dans notre monde technologique, où la science est la source de notre mode de vie, les scientifiques ont toutes les peines du monde à faire entendre leurs travaux dès que cela va à l'encontre de ce qui est fixé par les religions. Encore une grande immaturité, l'homme trie et ne prend que ce qui ne bouscule pas trop les constructions qu'il avait.

Voilà comment je m'explique l'existence de la foi et des religions chez autant de monde.
Revenir en haut Aller en bas
brigit

brigit


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMar 29 Mar 2016, 13:33

La religion est aussi un rappel d'humilité, ne pas se croire tout puissant face à la nature et aux hommes justement.

Quant à l'immaturité je ne sais pas, la foi rassure certes mais elle rend responsable et libre, en quoi est ce de l'immaturité ?

Le monde consumériste bloqué à sa phase buccale est bien plus immature qu'une philosophie héritée de nos traditions.
Pourquoi je parle de philosophie, car le christianisme ne propose qu'une pierre de fondation inviolable,
Amour et Pardon, Liberté et Responsabilité, Pardon et Pénitence, le reste de la construction est à notre charge.

Tu parles des archétypes peut être sans le savoir, le langage symbolique primal à l'origine de tous les mysticismes,
Lis Jung, la spiritualité recréait du lien avec soi même, par le langage symbolique justement,
Nous ne sommes pas que des êtres matérialistes, nous avons besoin de nourritures spirituelles.
C'est l'erreur fondamentale des scientifiques analysant l'alchimie à la connaissance d'aujourd'hui par exemple

« Certes, l'alchimie a aussi ce côté, et c'est dans cet aspect qu'elle constitua les débuts tâtonnants de la chimie exacte.
Mais l'alchimie a aussi un côté vie de l'esprit qu'il faut se garder de sous-estimer,
Un côté psychologique dont on est loin d'avoir tiré tout ce que l'on peut tirer »


C'est très maladroit ce que je dis évidement, ce que je veux dire c'est qu'il ne faut surtout pas se couper de ses racines symboliques.
Nous ne sommes pas que des êtres rationnels dénués de sensibilité et sans monde donc langage intérieur.
Nous nous nourrissons tous d'un discours sur l'immanence et la transcendance, ce que j'appelle la transfiguration christique.
Quant aux philosophies se proposant de tuer Dieu et la vérité, il en existe, cela donne le triomphe de la volonté, une horreur humaine.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMar 29 Mar 2016, 17:57

Je suis d'accord avec toi sur l'essentiel.
j'ajouterai que la religion peut aussi donner de l'espoir dans les situations difficiles et si ce n'est qu'un effet placebo, cela vaut mieux que se bourrer de médicaments.

sur les causes de la persistance de la religion, on peut compléter avec ceci  (2me message)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

mymy40


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMar 29 Mar 2016, 18:39

emmanuelle78 a écrit:
23.03.2016
Bonjour,

Un enfant est au départ un être entièrement tourné vers lui même. Il est totalement égocentrique.
Un enfant a besoin de comprendre pour se développer. Il a besoin de réponses.

L'être humain immature est un être égocentrique en quête de sens.

La religion est le propre de l'être humain immature.

C'est provoquant je l'admet.

La théologie donne une caution à cette immaturité en donnant le change: un raisonnement construit, même si les postulats de base n'ont aucune réalité.

La religion confère un sens à l'existence de l'être humain. La religion apporte les réponses dont a besoin l'homme.
La religion sacralise également son égocentrisme. Elle en fait un être à part de manière absolue, un être dominant son environnement.

La religion est le concept clé en main pour répondre aux besoins de l'être humain immature: oui je suis un être supérieur et exceptionnel et je sais ce que je fais là.

Non, ce n'est pas provoquant, c'est complètement idiot !

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMar 29 Mar 2016, 19:04

louloute a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
23.03.2016
Bonjour,

Un enfant est au départ un être entièrement tourné vers lui même. Il est totalement égocentrique.
Un enfant a besoin de comprendre pour se développer. Il a besoin de réponses.

L'être humain immature est un être égocentrique en quête de sens.

La religion est le propre de l'être humain immature.

C'est provoquant je l'admet.

La théologie donne une caution à cette immaturité en donnant le change: un raisonnement construit, même si les postulats de base n'ont aucune réalité.

La religion confère un sens à l'existence de l'être humain. La religion apporte les réponses dont a besoin l'homme.
La religion sacralise également son égocentrisme. Elle en fait un être à part de manière absolue, un être dominant son environnement.

La religion est le concept clé en main pour répondre aux besoins de l'être humain immature: oui je suis un être supérieur et exceptionnel et je sais ce que je fais là.

Non, ce n'est pas provoquant, c'est complètement idiot !


je pense qu'Emmanuelle78 veut dire que la religion est un moyen de ne pas devenir adulte dans la mesure où Dieu peut être un substitut aux parents.
quand nous étions enfants nos parents représentaient la sécurité, l'autorité, l'amour, ...pour certains Dieu remplit ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Renaud-DA




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMar 29 Mar 2016, 23:39

emmanuelle78 a écrit:
23.03.2016
Bonjour,

Un enfant est au départ un être entièrement tourné vers lui même. Il est totalement égocentrique.
Un enfant a besoin de comprendre pour se développer. Il a besoin de réponses.

L'être humain immature est un être égocentrique en quête de sens.

La religion est le propre de l'être humain immature.
Si la religion était le propre de l'être humain immature l'enfant naitrait avec une religion et Adam et Eve aurait eu une religion, ce qui n'est pas le cas.
La religion est le propre de l'être humain qui a chuté comme Adam et Eve ont chuté.
Ils ont chuté dans le monde et non en enfer.
Mais la modernité consiste à poursuivre la chute jusqu'en enfer en ajoutant à la désobéissance le meurtre de Dieu.
C'est sortir de la religion qui est le propre de l'immaturité car si vous dépassez la religion vous y restez car vous en voyez le sens.
Dépasser la religion sans tuer Dieu c'est se tuer soi-même symboliquement, c'est le suicide de l'égo.
Ce qui est l'inverse du suicide physique et de l'euthanasie, aboutissements de la modernité morbide prétendument sortie de la religion et accablée sous la religion du moi.


C'est provoquant je l'admet.

La théologie donne une caution à cette immaturité en donnant le change: un raisonnement construit, même si les postulats de base n'ont aucune réalité.
Quels postulats, quelle caution?

La religion confère un sens à l'existence de l'être humain. La religion apporte les réponses dont a besoin l'homme.
La religion sacralise également son égocentrisme. Elle en fait un être à part de manière absolue, un être dominant son environnement.
La religion apporte des réponses aussi longtemps que vous avez des questions.
Au final elle ne donne pas de réponse car il n'y a plus de question.
La religion ne sacralise pas l'égocentrisme, elle le condamne.
La religion sacralise l'égo d'autrui, pas le mien.



La religion est le concept clé en main pour répondre aux besoins de l'être humain immature: oui je suis un être supérieur et exceptionnel et je sais ce que je fais là.
La religion n'est pas un concept mais oui elle répond au besoins de l'être immature comme une mère répond à son enfant.
Vous avez entendu beaucoup de sermons qui vous disent que vous êtes un être supérieur et exceptionnel?
Etre unique n'est pas être exceptionnel.



Dernière édition par Renaud-DA le Mer 30 Mar 2016, 01:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMer 30 Mar 2016, 00:52

emmanuelle78 a écrit:
Et je termine par l'homme "dominant la nature" ou "le vicaire de Dieu sur terre".... Quel orgueil!!!
Dire que l'homme est vicaire de Dieu sur terre n'est nullement de l’orgueil mais plutôt une grosse responsabilité que les autres créatures de Dieu ont refuse de porter et qui est de reformer  la terre et d'en prendre soin !

CORAN 33:72. Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d'éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l'homme s'en est chargé; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant.
Citation :
Autant il a fallu du temps pour que l'homme comprenne que la terre n'était pas le centre de l'univers... autant il faudra du temps pour qu'il comprenne que l'homme n'est le sommet de quoique ce soit, ni un être hiérarchiquement supérieur à quoique ce soit.
l'homme a été  honore et préféré aux autres créatures que DIEU a créè sur terre puisqu'il l'a dote d'un grand pouvoir qui est  l'intelligence
mais en plus de ça il l'a mis a l’Épreuve

CORAN 17:70. Certes, Nous avons honoré les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures.

Citation :
Dans notre monde technologique, où la science est la source de notre mode de vie, les scientifiques ont toutes les peines du monde à faire entendre leurs travaux dès que cela va à l'encontre de ce qui est fixé par les religions. Encore une grande immaturité, l'homme trie et ne prend que ce qui ne bouscule pas trop les constructions qu'il avait.

Voilà comment je m'explique l'existence de la foi et des religions chez autant de monde.
c'est grâce a DIEU si l'homme a pu faire des découvertes  dans les domaines de la science et la technologie .Dailleurs tu dois savoir que certains antibiotiques comme la pénicilline par exemple ont été découvertes  fortuitement et donc la main de DIEU est toujours présente 


l'homme doit faire l'effort nécessaire de recherche tout en n'oubliant pas que c'est grâce a Dieu s'il a pu faire telle ou telle découverte .c'est de cette façon qu'on approche les sciences

CORAN 55:33. Ô peuple de djinns et d'hommes! si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu'à l'aide d'un pouvoir [illimité].
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 03:14

Mouais c'est de la psychanalyse à deux balles dsl
Dire que ceux qui se raccrochent à une religion sont immatures je comprends pas trop
Au contraire, moi je dis que ce sont les athées qui sont immatures et orgeuilleux pour ne pas admettre les signes évidents de Dieu
Si qqun est heureux dans sa religion, tant mieux pour lui! Si qqun est une meilleure personne grâce à une religion, là aussi tant mieux pour lui!
J'aime bcp une phrase de Gandhi ou il dit que la meilleure religion est celle qui te rend meilleur
Chercher Dieu n'est pas un signe d'immaturité ou rechercher une figure parental à mon avis, c'est juste vouloir comprendre le sens de ce monde et essayé de répondre à des questions comme par exemple "ou est-ce que je vais aller quand je vais mourir?" "Est-ce que je suis une bonne personne qui mérite l'amour de Dieu?"
Vivre sans se poser de questions, croire que la vie c'est "juste" la vie présente (qui n'a donc aucun sens si on la prend dans ce sens à mes yeux) c'est ça qui est immature à mon avis car c'est refuser de se poser des questions par crainte de découvrir des réponses qui pourraient bousculer le confort de la vie quotidienne!
Enfin ceci dit je ne juge pas les athées, si qqun n'a pas envie de croire qu'il ne croit pas, je suis moi même très croyant mais pas religieux du tout!
Autre chose pour terminer : je comprends tt à fait que cette vie nous acapare, nous stress au quotidien par le travail, la société etc etc etc! Mais la paix c'est réussir selon moi à se détacher de ce monde, tjr avoir en tête que tôt ou tard tu quitteras ce monde et que tu n'emportera rien avec toi si ce n'est tes bonnes actions!
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 06:33

Bonjour,

Pour commencer la controverse, dire que l'humain né égocentrique, c'est complètement faux.
Au contraire même, le lien avec la maman est si étroit, qu'il y a dés les premiers jours, un apprentissage par mimétisme de l'enfant envers sa mère.

L'enfant n'est donc pas du tout égocentrique puisqu'il est complètement tourné vers celle qui l'a mis au monde. Aujourd'hui, le papa s'occupant un peu plus de l'enfant en bas âge, crée pour l'enfant, la possibilité de découvrir le monde qui l'entoure. En effet, le papa était surtout intervenant dans le " il ", c'est à dire la 3e personne précurseur de représentation de la société, il s'agit du " surmoi précoce ", puisque l'apparition de la loi laisse place à l'imaginaire : pourquoi donc papa me dit il que c'est lui qui dort avec maman et pas moi ?
A partir du moment où le papa sort régulièrement l'enfant du berceau, l'alternative à cette relation fusionnelle mère-enfant se fait plutôt. L'enfant ressens bien déjà qu'il est sorti du berceau de 2 façons différentes.

Donc dire que l'homme né égocentrique, c'est complétement faux, au contraire, il est complétement tourné vers ses parents, puis dans sa construction, le transfert affectif se fera des parents vers les copains ( copines ) à l'adolescence, encore une fois, l'empathie reste le mode de fonctionnement.

D'ailleurs les neurologues ont fait la découverte que les neurones miroirs, siège de l'empathie est activé dés le premier âge : c'est le premier mode d'apprentissage.

Ainsi, neurologiquement, l'enfant né pour ressentir la joie et la peine de l'autre.

Le soucis, et cela explique en partie la violence, est que la fonction empathique se retrouve très vite en dualité avec ce qui découle de la notion de la récompense. Très rapidement, l'enfant comprend son interactivité avec ceux qui l'entourent et sait comment agir pour obtenir sa récompense, qui est dans le premier temps, la réponse à ce qu'il a besoin.

Finalement, l'adulte fonctionne de la même façon, même si il ne réclame plus son biberon, la considération du groupe qui l'entoure, et la place qu'il y occupe dont l'apogée est la place du " chef " peuvent influencé ou plutôt prendre le dessus sur sa capacité empathique.

Aussi, celui qui est violant, le fait à cause de la récompense, il sait ( sauf en cas de trouble psychiatrique grave ) ou plutôt, il ressent le mal que l'autre ressens à cause de lui mais la récompense obtenu est plus grande : je te frappe, je sais que je t'ai fais mal, mais j'ai obtenu l'argent de ton portefeuille.

En réalité, les écritures parlent de ce genre de chose, encore faut il les connaître, et le premier commandement de Dieu, pour chacun, est de chercher son propre chemin. Il accorde des dons différents aux et aux autres et exhorte au partage. Il n'enferme pas dans l'esclavage, il libère.

Ensuite, c'est vrai que nous pouvons nous demander si parfois les religions ne font l'inverse finalement ? Sans doute faut il voir un message dans le fait que ce soient des ultras religieux qui ont conduit le Christ à Ponce Pilate. Et, si nous lisons correctement les évangiles, nous voyons, dans ses propos, comment Jésus passe du " vous " au " tu ".
Cela souligne l'importance que chaque être est unique.

Oui, les religions font parfois l'inverse ( Jésus ne se priva pas le dénoncer d'ailleurs ) mais cela n'est il pas à cause de cette dualité entre la récompense et l'empathie qui siègent toutes les 2 dans la même zone dite des neurones miroirs finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 11:07

phoutoufoot a écrit:
Dire que ceux qui se raccrochent à une religion sont immatures je comprends pas trop

je vais essayer de t'expliquer :
l'enfant n'est pas autonome. compte sur ses parents pour l'aider, le conseiller, le diriger, le secourir etc..
normalement l'adulte devient un être autonome qui ne compte que sur lui même.

bmais ien des croyants comptent sur Dieu comme l'enfant compte sur ses parents. C'est en ce sens qu'on peut dire qu'ils sont immatures car ils sont restés comme des enfants. ils ont simplement remplacé leurs parents par Dieu.

mais je te rassure, il y a aussi des athées immatures
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

mymy40


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 14:20

Y'a des gens immatures et des gens matures. Cela ne relève en rien des religions !

Moi, chaque jour, je compte sur mes commerçants pour mes besoins ! Et toi également, rosarum !

Donc nous sommes immatures !
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 15:26

Je dirais même plus, chère Louloute, chaque jour les athés sont dépendants du Tout-Puissant (un seul exemple loin d'être exhaustif : la pluie et le soleil pour se nourrir).

Mais ils n'en ont pas conscience. No No No Sad
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

mymy40


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 15:31

Cyril 84 a écrit:
Je dirais même plus, chère Louloute, chaque jour les athés sont dépendants du Tout-Puissant  (un seul exemple loin d'être exhaustif : la pluie et le soleil pour se nourrir).

Mais ils n'en ont pas conscience. No  No  No  Sad

Tout à fait, cher Cyril I love you
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 17:45

louloute a écrit:
Y'a des gens immatures et des gens matures. Cela ne relève en rien des religions !

Moi, chaque jour, je compte sur mes commerçants pour mes besoins ! Et toi également, rosarum !

Donc nous sommes immatures !

ce n'est pas ce genre de dépendance dont je parle.

un enfant reçoit de ses parents, amour, protection, secours, consolation, mais aussi ordres, punitions et récompenses.
c'est très similaire au cas de certains croyants vis à vis de leur dieu.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 17:54

rosarum a écrit:
louloute a écrit:
Y'a des gens immatures et des gens matures. Cela ne relève en rien des religions !

Moi, chaque jour, je compte sur mes commerçants pour mes besoins ! Et toi également, rosarum !

Donc nous sommes immatures !

ce n'est pas ce genre de dépendance dont je parle.

un enfant reçoit de ses parents, amour, protection, secours, consolation, mais aussi ordres, punitions et récompenses.
c'est très similaire au cas de certains croyants vis à vis de leur dieu.





Si des croyants pensent vraiment recevoir ça, il est ou le problème?
C'est une preuve que Dieu existe!
Un athée qui se pose des questions n'est pas athée!
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 18:07

phoutoufoot a écrit:
rosarum a écrit:
louloute a écrit:
Y'a des gens immatures et des gens matures. Cela ne relève en rien des religions !

Moi, chaque jour, je compte sur mes commerçants pour mes besoins ! Et toi également, rosarum !

Donc nous sommes immatures !

ce n'est pas ce genre de dépendance dont je parle.

un enfant reçoit de ses parents, amour, protection, secours, consolation, mais aussi ordres, punitions et récompenses.
c'est très similaire au cas de certains croyants vis à vis de leur dieu.





Si des croyants pensent vraiment recevoir ça, il est ou le problème?

un enfant qui est dans les difficultés appelle ses parents au secours
un croyant qui est dans les difficultés appelle son Dieu au secours (prières)
un adule se débrouille pour s'en sortir par lui même.
Revenir en haut Aller en bas
joshai




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 18:13

rosarum a écrit:

un adule se débrouille pour s'en sortir par lui même.

Ba il "adule" aussi alors, comme le croyant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 18:14

Mais pas du tout,
Un croyant n'appel pas Dieu que dans les moments difficiles
Un croyant implore Dieu dans les bons comme dans les mauvais moments
On se débrouille jamais seul dans la vie et penser le contraire c'est être vraiment naif
Que tu le veuille ou pas, c'est comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

mymy40


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 18:49

joshai a écrit:
rosarum a écrit:

un adule se débrouille pour s'en sortir par lui même.

Ba il "adule" aussi alors, comme le croyant...

lapsus révélateur, comme on dit !

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 31 Mar 2016, 22:44

rosarum a écrit:
phoutoufoot a écrit:
Dire que ceux qui se raccrochent à une religion sont immatures je comprends pas trop

je vais essayer de t'expliquer :
l'enfant n'est pas autonome. compte sur ses parents pour l'aider, le conseiller, le diriger, le secourir etc..
normalement l'adulte devient un être autonome qui ne compte que sur lui même.

bmais ien des croyants comptent sur Dieu comme l'enfant compte sur ses parents. C'est en ce sens qu'on peut dire qu'ils sont immatures car ils sont restés comme des enfants. ils ont simplement remplacé leurs parents par Dieu.

mais je te rassure, il y a aussi des athées immatures

Bonjour Rosarum,

Dans tes propos précédant, je commence par relever le fait que tu dises que l'âge adulte consiste à être indépendant.

Si tu vies sur une ile déserte, tu t'en sortiras davantage qu'un enfant, toutefois, à moins que tu ne sois un spécialiste en survie, tu auras du mal à survivre.

Nous pouvons donc définir l'humanité dans sa complexité entre l'individu et la société.

Un athée n'est pas plus indépendant dans sa façon de penser qu'un croyant, il est forcement aussi soumis à une pensée conceptuelle. Même dans l'imaginaire, l'influence des connexions extérieures influence le plus créatif.

Ensuite, je pense que tu confonds les aspects traditionnels de Dieu à travers les religions et la relation individuel de chacun avec sa spiritualité.

Le rapport à la loi, lourd sous la première alliance, est enlevé par le christ qui a, dans son discours, une exhortation plutôt individuelle, c'est à dire que même dans le domaine de la spiritualité, il appelle à une certaine autonomie.

Les exemples ne manquent, mais le plus parlant, c'est le conseil sur les pratiques religieuses en Matthieu 5, regarde comme il passe du " vous " au "tu " et tu verras comment il mesure l'écart entre une relation collectivisée avec Dieu ( qui n'est pas sans controverse, d'où sa condamnation d'ailleurs ) et une relation individualisée avec Dieu.

D'une certaine façon, il appelle à cette autonomie spirituelle par opposition aussi à certaines lois de ce monde qui justement emprisonne les hommes en les privant souvent de la possibilité de s'épanouir pleinement, d'être ce qu'ils sont et pas uniquement une identité noyé dans un collectif.

Donc, tu vois, il faut savoir distinguer la pratique d'une religion et la spiritualité personnelle.

A noter qu'il est forcement logique de trouver des influences d'ordre éducative, puisque les écritures sont un regard porté sur l'homme. Mais nous pouvons aussi trouver d'autres concordances avec les autres sciences humaines, psychologie, sociologie, etc...

la différence se trouve dans la portée de ce regard, parce qu'il vient d'en haut. Il est donc bien plus large dans le temps et dans l'universalité que ce que les hommes peuvent avec leur pensée conceptuelle.

Ainsi, même dans l'éducatif, la vision de l'homme s'arrête aux limites de son clan et ne va guère plus loin que quelques générations.

C'est là toute la différence avec le regard de Dieu, et je te rappelle que les premiers conseils de Dieu sont de l'ordre de l'indépendance et de la curiosité. Curiosité parce que le travail de l'homme est de découvrir son environnement ( de le nommer ) et indépendance parce qu'il est question de " quitter " ses parents et de suivre son propre chemin.

C'est ce fît Abraham d'ailleurs, il a quitté le monde qui l'entoure pour une des plus merveilleuse aventure qu'un homme puisse connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 10:14

louloute a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Je dirais même plus, chère Louloute, chaque jour les athés sont dépendants du Tout-Puissant  (un seul exemple loin d'être exhaustif : la pluie et le soleil pour se nourrir).

Mais ils n'en ont pas conscience. No  No  No  Sad

Tout à fait, cher Cyril I love you

La pluie et le soleil existent aussi pour les athées, il suffit de retirer la présence d'un être qui fait bouger exprès les nuages, et laisser les nuages bouger tous seuls.

Tous les jours de nouvelles étoiles meurent par défaut de carburant, d'autres se créent par accumulation de matières. Ces créations et ces disparitions s'étalent sur des millions d'années.

Ou bien Dieu fait-il clic sur sa télécommande intersidérale?

Religions expressions de l'immaturité de l'être humain 863176
Revenir en haut Aller en bas
mymy40

mymy40


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 11:41

Oui, le soleil brille sur les justes et les injustes, et l'Esprit Saint plane sur le monde.
Et de fait, les athées comme toutes les religions n'ont pas conscience de son action.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 13:22

cailloubleu a écrit:
louloute a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Je dirais même plus, chère Louloute, chaque jour les athés sont dépendants du Tout-Puissant  (un seul exemple loin d'être exhaustif : la pluie et le soleil pour se nourrir).

Mais ils n'en ont pas conscience. No  No  No  Sad

Tout à fait, cher Cyril I love you

La pluie et le soleil existent aussi pour les athées, il suffit de retirer la présence d'un être qui fait bouger exprès les nuages, et laisser les nuages bouger tous seuls.

Tous les jours de nouvelles étoiles meurent par défaut de carburant, d'autres se créent par accumulation de matières. Ces créations et ces disparitions s'étalent sur des millions d'années.

Ou bien Dieu fait-il clic sur sa télécommande intersidérale?

Religions expressions de l'immaturité de l'être humain 863176

C'est sans doute prévu dans Son plan dés la création
Tu deviens athée caillou?

Excusez moi, mais j'ai vrmt du mal avec ce concept
Cmt peut t'on être athée?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 13:51

Tonton a écrit:
rosarum a écrit:
phoutoufoot a écrit:
Dire que ceux qui se raccrochent à une religion sont immatures je comprends pas trop

je vais essayer de t'expliquer :
l'enfant n'est pas autonome. compte sur ses parents  pour l'aider, le conseiller, le diriger, le secourir etc..
normalement l'adulte devient un être autonome qui ne compte que sur lui même.

bmais ien  des croyants comptent sur Dieu comme l'enfant compte sur ses parents. C'est en ce sens qu'on peut dire qu'ils sont immatures car ils sont restés comme des enfants. ils ont simplement remplacé leurs parents par Dieu.

mais je te rassure, il y a aussi des athées immatures

Bonjour Rosarum,

Dans tes propos précédant, je commence par relever le fait que tu dises que l'âge adulte consiste à être indépendant.

Si tu vies sur une ile déserte, tu t'en sortiras davantage qu'un enfant, toutefois, à moins que tu ne sois un spécialiste en survie, tu auras du mal à survivre.

Nous pouvons donc définir l'humanité dans sa complexité entre l'individu et la société.

le terme immature est peut etre excessif mais le parallèle entre l'enfant et le croyant tient à ce que tous les deux s'appuient sur une autorité qui leur est très supérieure.
un athée a évidemment besoins des autres mais ce sont ses égaux.


Citation :
Ensuite, je pense que tu confonds les aspects traditionnels de Dieu à travers les religions et la relation individuel de chacun avec sa spiritualité.

la relation individuelle du croyant et son Dieu ne regarde que lui et ne peut être perçue par les autres.
ce qui est visible c'est la religion dans son aspect extérieur.

Au Maroc, Mohammed VI appelle à prier pour la pluie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par rosarum le Ven 01 Avr 2016, 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 13:52

emmanuelle78 a écrit:
La religion est le propre de l'être humain immature. .

Tu n'as pas beaucoup de respect pour tes ancêtres, Emmanuelle. Religions expressions de l'immaturité de l'être humain 871642

L'humanité est croyante depuis ses origines.

C'est d'ailleurs ce qui la distingue le mieux de l'animalité : la croyance en Dieu ou en des dieux.

L’athéisme n'est pas la preuve de la maturité humaine, c'est une hérésie issue du christianisme.
C'est l'évolution ultime la foi en la grandeur de l'homme, telle que nous l'a enseignée la passion du Fils de Dieu pour chacun de nous.
L'athéisme est l’expression du narcissisme de celui qui a oublié que Dieu était à l'origine de sa dignité. Narcissisme qui le pousse à se croire un tout, à lui tout seul... et en oubliant Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 14:04

Pierresuzanne a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
La religion est le propre de l'être humain immature. .

Tu n'as pas beaucoup de respect pour tes ancêtres, Emmanuelle. Religions expressions de l'immaturité de l'être humain 871642

L'humanité est croyante depuis ses origines.

C'est d'ailleurs ce qui la distingue le mieux de l'animalité : la croyance en Dieu ou en des dieux.

L’athéisme n'est pas la preuve de la maturité humaine, c'est une hérésie issue du christianisme.
C'est l'évolution ultime la foi en la grandeur de l'homme, telle que nous l'a enseignée la passion du Fils de Dieu pour chacun de nous.
L'athéisme est l’expression du narcissisme de celui qui a oublié que Dieu était à l'origine de sa dignité. Narcissisme qui le pousse à se croire un tout, à lui tout seul... et en oubliant Dieu.  

je partage plutot sur ce point la vision de Robert Redeker


. L'athéisme n'a rien de spontané. L'être humain est d'abord croyant, ou du moins crédule, l'imagination, faculté qui le détache des autres animaux, lui montrant des forces occultes et des dieux partout Le plus grand des philosophes anglais, le matérialiste Thomas Hobbes (1588-1679), renverse, dans son Léviathan, le caractère inné de la raison : " La raison ne naît pas avec nous... on l'atteint par industrie. " Or, dans l'histoire de l'espèce humaine, l'imagination, fàbricatrice de dieux, précède la raison, dont le matérialisme et l'athéisme sont des résultats. A l'image de la liberté, l'athéisme est le fruit d'un travail, il représente un arrachement. Sommes-nous, hommes et femmes de l'Occident prospère, athées ? La désertion relative des cultes et la liberté des moeurs ne prouvent rien. La situation sociologique de notre époque, pointée par Nietzsche comme celle de la " mort de Dieu " , n'est donc pas un athéisme; c'est une indifférence, qui a fait glisser la crédulité vers d'autres objets (ceux de la consommation), et qui n'exclut pas un retour des formes anciennes de la religion. Certains hommes politiques continuent de présenter la religion comme une consolation devant les duretés de l'existence. La croyance en un au-delà ne sert-elle pas, dans ce cas de figure, à plier sans broncher devant les ravages de l'ultracapitalisme ?

Le matérialisme non plus n'a rien de spontané. Tout commença par l'audace d'un homme : un jour, sous le ciel peuplé de dieux et de temples de la Grèce antique, un mortel se dressa, osant s'opposer à la religion : l'Athénien Epicure, qui vécut entre 341 et 270 av. J.-C. Quelques siècles plus tard à Rome, Lucrèce, autre figure tutélaire du matérialisme, tisse l'éloge de ce moment fondateur : " Alors que, affreusement, sur Terre, l'humaine vie gisait écrasée sous le poids de la religion (...) pour la première fois un Grec, homme, mortel, leva les yeux contre elle. " Lucrèce voit dans Epicure le premier homme libre, le premier qui, ayant triomphé par la raison de la religion, la " religion ayant eu le dessous " doit " être foulée aux pieds " -, montrait à tous les autres le chemin.

Qui était donc ce héros de la raison qui pense, de la raison qui ose renverser les idoles, le premier philosophe matérialiste, Epicure ? Quelles étaient ses idées ? Le coup de force initial dont découle tout le matérialisme se réduit à une proposition première aux conséquences vertigineuses : il n'existe pas d'autre réalité que la matière. Autrement dit, il n'y a rien d'autre dans l'univers que des atomes et du vide. S'il y a des dieux, ils sont de nature matérielle - énoncé qui ruine définitivement toute croyance en l'existence d'êtres surnaturels. Adieu, anges, démons, esprits, revenants et divinités de toute texture! Le premier matérialisme, celui d'Epicure, ne se déclare pas explicitement athée; mais définir les dieux par leur nature matérielle revient à affirmer que ce que le langage ordinaire appelle dieux n'existe pas. Le matérialisme d'Epicure est un athéisme implicite.
Revenir en haut Aller en bas
Sun Back




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyVen 01 Avr 2016, 21:20

phoutoufoot a écrit:
Mouais c'est de la psychanalyse à deux balles dsl
Dire que ceux qui se raccrochent à une religion sont immatures je comprends pas trop

ce n'est pas le propos, elle dit que c'est de l'immaturité de l'homme et de son orgueuil que naît la religion (mais je ne la rejoins pas totalement, bien d'autres passions indirectes, pour reprendre le terme d'Hume, rentrent en jeu)

phoutoufoot a écrit:
Au contraire, moi je dis que ce sont les athées qui sont immatures et orgeuilleux pour ne pas admettre les signes évidents de Dieu
quels signes ?

"Je n'avais aucune intention d'écrire en faveur de l'athéisme mais, où que je regarde autour de nous, j'avoue qu'il m'est impossible de voir aussi clairement que d'autres, et comme je le voudrais bien, la preuve d'un dessein et d'une bienveillance. Il me semble qu'il y a trop de misère dans le monde. Je ne peux pas me persuader qu'un dieu bienveillant et tout-puissant aurait créé exprès les ichneumonidés dans l'intention qu'ils se nourrissent du corps vivant de chenilles ou le chat pour qu'il jouât avec les souris…"

phoutoufoot a écrit:
Chercher Dieu n'est pas un signe d'immaturité ou rechercher une figure parental à mon avis, c'est juste vouloir comprendre le sens de ce monde et essayé de répondre à des questions comme par exemple "ou est-ce que je vais aller quand je vais mourir?" "Est-ce que je suis une bonne personne qui mérite l'amour de Dieu?"
Vivre sans se poser de questions, croire que la vie c'est "juste" la vie présente (qui n'a donc aucun sens si on la prend dans ce sens à mes yeux) c'est ça qui est immature à mon avis car c'est refuser de se poser des questions par crainte de découvrir des réponses qui pourraient bousculer le confort de la vie quotidienne!

tu soulèves un point fondamental, car c'est l' "argument" que déclare pratiquement chaque croyant de n'importe quelle religion qu'il soit. en effet, le fait qu'il n'y ait rien après la mort signifie que la vie n'a pas de sens, et qu'elle est immorale, même inutile.
pourquoi parle-tu de "craindre de découvrir des réponses qui pourraient bousculer le confort de la vie quotidienne" ? quel confort ?
tu parles peut-être du confort "l'athée n'a aucune règle", mais sincèrement, le choix est vite fait, entre une vie avec un peu de restrictions (par exemple prières obligatoires) et ensuite un paradis éternel, plutôt qu'aucune restriction puis plus rien ensuite.
de même, dans ce confort tu désignes peut-être le fait de "profiter de la vie en faisant n'importe quoi, alcool, sexe, drogue, etc..". or encore une fois, c'est faux. il y a des athées qui ne boivent pas, alors qu'il y a des croyants qui le font. comme quoi, le fait de ne pas croire n'est en rien une question de restrictions.
l'athée se dit que la vie est inutile en soi, et donc quelle vie minable au final. trouve moi un homme, et même un athée, qui préfère que la vie soit "insensé, immorale, inutile", plutôt que le contraire. moi-même en tant qu'agnostique, j'aimerais que Dieu existe, j'aimerais que la vie ne soit pas insensé, que les "gentils" soient récompensés, les "méchants" punis, j'aimerais avoir le paradis éternel, qu'il soit décrit comme celui du christianisme, ou comme celui de l'islam (72 vierges  Twisted Evil ). mais ce n'est pas parce que "j'aimerais que", qu'il en est ainsi. au final, ce "confort" dont tu parles, c'est le croyant qui est dedans, puisqu'il veut se rassurer que la vie n'est pas inutile, insensé, que nous ne sommes pas là pour rien, contrairement à l'athée qui lui, malgré ses volontés et ses espoirs, garde les pieds sur terre (enfin pas totalement, l'athéisme est aussi une croyance mais c'est un autre sujet)
pour conclure, je dirais que : ce n'est pas parce que l'homme veut que la vie ait un sens, qu'elle en a un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 14:21

Sun Back a écrit:


tu soulèves un point fondamental, car c'est l' "argument" que déclare pratiquement chaque croyant de n'importe quelle religion qu'il soit. en effet, le fait qu'il n'y ait rien après la mort signifie que la vie n'a pas de sens, et qu'elle est immorale, même inutile.
pourquoi parle-tu de "craindre de découvrir des réponses qui pourraient bousculer le confort de la vie quotidienne" ? quel confort ?
tu parles peut-être du confort "l'athée n'a aucune règle", mais sincèrement, le choix est vite fait, entre une vie avec un peu de restrictions (par exemple prières obligatoires) et ensuite un paradis éternel, plutôt qu'aucune restriction puis plus rien ensuite.
de même, dans ce confort tu désignes peut-être le fait de "profiter de la vie en faisant n'importe quoi, alcool, sexe, drogue, etc..". or encore une fois, c'est faux. il y a des athées qui ne boivent pas, alors qu'il y a des croyants qui le font. comme quoi, le fait de ne pas croire n'est en rien une question de restrictions.
l'athée se dit que la vie est inutile en soi, et donc quelle vie minable au final. trouve moi un homme, et même un athée, qui préfère que la vie soit "insensé, immorale, inutile", plutôt que le contraire. moi-même en tant qu'agnostique, j'aimerais que Dieu existe, j'aimerais que la vie ne soit pas insensé, que les "gentils" soient récompensés, les "méchants" punis, j'aimerais avoir le paradis éternel, qu'il soit décrit comme celui du christianisme, ou comme celui de l'islam (72 vierges  Twisted Evil ). mais ce n'est pas parce que "j'aimerais que", qu'il en est ainsi. au final, ce "confort" dont tu parles, c'est le croyant qui est dedans, puisqu'il veut se rassurer que la vie n'est pas inutile, insensé, que nous ne sommes pas là pour rien, contrairement à l'athée qui lui, malgré ses volontés et ses espoirs, garde les pieds sur terre (enfin pas totalement, l'athéisme est aussi une croyance mais c'est un autre sujet)
pour conclure, je dirais que : ce n'est pas parce que l'homme veut que la vie ait un sens, qu'elle en a un.

Entièrement d'accord avec ce que j'ai surligné mon cher Sun Back.

Le confort c'est celui d'adopter une religion toute faite, un peu comme un vêtement dans le prêt-à-porter. On enfile l'uniforme, on se plie au cérémonial qui va avec, et plus besoin de se faire du souci, le futur est tout tracé avec son paradis et ses récompenses.

Tout ceux qui ne veulent pas du prêt-à-porter doivent confectionner leur propre vêtement chercher avec les ressources de leur cour et de leur esprit à donner un sens à la vie. Cela demande une réflexion un effort et une ingéniosité dont les croyants n'ont pas idée.

Le contraire du confort.

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 15:04

SunBack a écrit:
pour conclure, je dirais que : ce n'est pas parce que l'homme veut que la vie ait un sens, qu'elle en a un.

il n'est pas question de vouloir que la vie ait un sens mais plutot de comprendre Comment et pourquoi par exemple la vitesse de la lumière est de 299 792 458 m / s et  si on l'avait changer d'un 1/2 pour cent l'univers serai perturbe on n'aurait aucune vie , aucun système solaire et aucune structure complexe

Pourquoi aussi la masse du proton (mp)= 1,6726 10-27 kg

et la masse du neutron (mn)= 1,6749 10-27 kg

la masse de l'électron (me)= 9,1094 10-31 kg

Pourquoi la force de gravitation  universelle de newton  a cette valeur précise Fg= GmM/ R2


Comment expliquer ce réglage fin d’après vous ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 19:40

emmanuelle78 a écrit:
Suite...

Les religions monothéistes au moins confèrent une grande valeur à l'humilité. Cela montre la grande part de l'orgueil humain dans cette idée d'un Dieu qui crée un monde pour éprouver l'âme humaine, qui fait de l'être humain le point central de la création. Par effet de balancier, en maturant, il devient nécessaire de valoriser l'humilité afin de contre balancer l'orgueil humain.

Pour ce qui est du besoin de comprendre, c'est ce qui fait de nous des êtres qui ont produit une technologie évoluée et crée le monde dans lequel nous sommes. C'est le propre de l'homme en quelque sorte. Mais cela a pour conséquence également que quand l'homme ne peut comprendre, il invente une explication. Il en faut quoiqu'il arrive. La maturité est d'admettre nos limites, d'admettre que le chantier de la connaissance est perpétuel car justement nous sommes loin de tout savoir. Plus on en apprend, plus on réalise à quel point ce qu'il reste à découvrir et à comprendre est immense. Plus les connaissances avancent plus il est évident que tout ne tient en explications simplistes accessibles à tous sans prérequis. (Or, c'est ce que veulent les gens avec le créationnisme: si ce n'est explicable simplement sans avoir besoin d'apprendre les mécanismes, les mathématique, la chimie, le vocabulaire...., c'est que ce n'est pas prouvé... mais bizarrement en général sur la physique ou autre, là ils "croient" les synthèses scientifiques sans rien y comprendre.)

Alors je ne dis pas que les croyants sont immatures qui ne voient que par leur nombril et qui pensent avoir réponse à tout.

Je dis que la religion est née des traits de l'humain immature: égocentrisme et besoin de réponses.

Rétrospectivement, il était inévitable qu'une telle idée naisse chez l'homme tel qu'il est fait.

Si on ajoute à cela, la profondeur des émotions humaines multipliée par la résonance avec l'autre, les peurs, les angoisses, l'affectivité souvent contrariée, l'émergence de mécanisme de défense est inévitable également. Le réconfort, et le besoin de réconfort est très présent dans notre espèce... rechercher du réconfort face aux épreuves de la vie de part des construction psychologiques est logique et encore une fois inévitable.

Il était inévitable que l'être humain crée la religion. Cela répond tellement ses besoins qu'il est très difficile de l'extirper de son esprit.

Mais l'être humain n'a pas finit de maturer. En maturant, il comprendra de plus en plus que les chimères peuvent être une grande aide, mais qu'elles ne sont que des chimères.

Que des gens s'accrochent aux chimères ne seraient pas un problème si cela n'avait aucune conséquence.
Je passe sur les gros dégats dû aux dérives extrémistes.
Je me concentre sur le monde l'esprit, de la connaissance, de la réflexion. Quand les chimères fonctionnent comme des inhibiteurs de l'esprit, ils sont délétères. Quand le passé, le présent et le futur de l'homme est fixé comme il l'est par les religions, cela inhibe les possibilités de regarder les autres chemins.
Ce qui est à la base un processus de réconfort devient souvent source d'angoisse et de conflit.

Et je termine par l'homme "dominant la nature" ou "le vicaire de Dieu sur terre".... Quel orgueil!!!
Autant il a fallu du temps pour que l'homme comprenne que la terre n'était pas le centre de l'univers... autant il faudra du temps pour qu'il comprenne que l'homme n'est le sommet de quoique ce soit, ni un être hiérarchiquement supérieur à quoique ce soit.

Dans notre monde technologique, où la science est la source de notre mode de vie, les scientifiques ont toutes les peines du monde à faire entendre leurs travaux dès que cela va à l'encontre de ce qui est fixé par les religions. Encore une grande immaturité, l'homme trie et ne prend que ce qui ne bouscule pas trop les constructions qu'il avait.

Voilà comment je m'explique l'existence de la foi et des religions chez autant de monde.


Honnetement, tu as tout faux sur la condition humaine et sur le sens de la religion.
La condition humaine repose sur deux piliers (loi1: je veux être heureux et me sentir bien; loi2:l'autre (on va rester sur l'espèce humaine) est équivalent à moi). Toute morale repose uniquement sur ses deux piliers, qui sont inhérentes à notre condition humaine. Et que l'on ne peut pas changer.

L'enfant est naturellement altruiste et enclin à aider l'autre. Et la nature profonde de l'EH est justement d'aider son prochain. (en accord avec la loi2). Sauf que beaucoup de gens, n'étant pas heureux eux-mêmes, vive la loi2 comme une détresse.
C'est la distinction entre détresse empathique=je vois que l'autre souffre, je souffre moi-même et souhaite que la souffrance de l'autre cesse pour que j'arrête moi-meme de souffir. Et sollicitude empathique=je vois que l'autre souffre. Je ressens de la compassion (ressenti agréable, avec l'envie de l'aider), et fait ce que je peux. Bien sûr que je n'aiderais pas tout le monde, et je ne supprimerais jamais toute la souffrance du monde. Mais pour la personne que j'aide, cela change quelque chose. Et donc je suis content de le faire.
On peut passer de la détresse empathique à la sollicitude en comprenant que chaque EH est responsable que de soi-meme en premier. On ne peut pas aimer, aider son prochain si soi-meme on est pas heureux, conscient d'être responsable de son existence. Et les gens égoïstes sont justement les gens malheureux.


" C'est le propre de l'homme en quelque sorte. Mais cela a pour conséquence également que quand l'homme ne peut comprendre, il invente une explication. Il en faut quoiqu'il arrive."
C'est exactement l'inverse. On ne peut pas avoir une compréhension de Dieu, se laisser toucher par Lui si on ne reconnait pas qu'il existe au coeur de l'existence humaine un mystère (pourquoi y a t-il qqch plutot que rien?). S'ouvrir à Dieu, ce n'est pas trouver des réponses, c'est reconnaitre le mystère (et la crainte qui va avec). Un beau livre qui traite de ça (Sagesse au Coin Du Feu de RN Remen)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 19:50

"Les religions monothéistes au moins confèrent une grande valeur à l'humilité. Cela montre la grande part de l'orgueil humain dans cette idée d'un Dieu qui crée un monde pour éprouver l'âme humaine, qui fait de l'être humain le point central de la création"

Jesus appelle a être heureux et bons ici bas. Cela apportant bonheur et joie. Le royaume de Dieu, c'est l'espace de calme et de sérénité auquel un EH a accès à tout moment, en lui quand il devient mature. (Lc 17, 21-22 et Mc 10, 28-30)

Un "vrai" croyant ne te dira jamais que Dieu a créer le monde pour éprouver l'ame humaine. Je ne sais pas pk le monde existe. Aucun EH ne sait. En revanche, je sais qu'en apprenant à être en paix avec moi-même, à demeurer en silence, alors je fais l'expérience d'un grand calme et joie d'être en vie. Diriger vers l'aide de mon prochain.Et que Jesus a appelé cela: "écouter les commandements de Dieu".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 20:01

cailloubleu a écrit:
Sun Back a écrit:


tu soulèves un point fondamental, car c'est l' "argument" que déclare pratiquement chaque croyant de n'importe quelle religion qu'il soit. en effet, le fait qu'il n'y ait rien après la mort signifie que la vie n'a pas de sens, et qu'elle est immorale, même inutile.
pourquoi parle-tu de "craindre de découvrir des réponses qui pourraient bousculer le confort de la vie quotidienne" ? quel confort ?
tu parles peut-être du confort "l'athée n'a aucune règle", mais sincèrement, le choix est vite fait, entre une vie avec un peu de restrictions (par exemple prières obligatoires) et ensuite un paradis éternel, plutôt qu'aucune restriction puis plus rien ensuite.
de même, dans ce confort tu désignes peut-être le fait de "profiter de la vie en faisant n'importe quoi, alcool, sexe, drogue, etc..". or encore une fois, c'est faux. il y a des athées qui ne boivent pas, alors qu'il y a des croyants qui le font. comme quoi, le fait de ne pas croire n'est en rien une question de restrictions.
l'athée se dit que la vie est inutile en soi, et donc quelle vie minable au final. trouve moi un homme, et même un athée, qui préfère que la vie soit "insensé, immorale, inutile", plutôt que le contraire. moi-même en tant qu'agnostique, j'aimerais que Dieu existe, j'aimerais que la vie ne soit pas insensé, que les "gentils" soient récompensés, les "méchants" punis, j'aimerais avoir le paradis éternel, qu'il soit décrit comme celui du christianisme, ou comme celui de l'islam (72 vierges  Twisted Evil ). mais ce n'est pas parce que "j'aimerais que", qu'il en est ainsi. au final, ce "confort" dont tu parles, c'est le croyant qui est dedans, puisqu'il veut se rassurer que la vie n'est pas inutile, insensé, que nous ne sommes pas là pour rien, contrairement à l'athée qui lui, malgré ses volontés et ses espoirs, garde les pieds sur terre (enfin pas totalement, l'athéisme est aussi une croyance mais c'est un autre sujet)
pour conclure, je dirais que : ce n'est pas parce que l'homme veut que la vie ait un sens, qu'elle en a un.

Entièrement d'accord avec ce que j'ai surligné mon cher Sun Back.

Le confort c'est celui d'adopter une religion toute faite, un peu comme un vêtement dans le prêt-à-porter. On enfile l'uniforme, on se plie au cérémonial qui va avec, et plus besoin de se faire du souci, le futur est tout tracé avec son paradis et ses récompenses.

Tout ceux qui ne veulent pas du prêt-à-porter doivent confectionner leur propre vêtement chercher avec les ressources de leur cour et de leur esprit à donner un sens à la vie. Cela demande une réflexion un effort et une ingéniosité dont les croyants n'ont pas idée.

Le contraire du confort.



Mais jamais un "vrai" croyant ne te dira ça. Personne ne sait, dans l'absolu, si la vie a un sens. Comment pourrai-je savoir? Il y au coeur de la vie un mystère, dès lors chercher à poser des choses vraies dans l'absolu est absurde.
Qqn qui te dit: "je suis sûr que la vie a un sens" ou qqn qui te dit: "je suis sûr que la vie n'a aucun sens" sont tout deux dans une même erreur d'orgueil. Personne ne sait!!
(cette remarque marche aussi d'ailleurs avec le fait de croire en l'existence d'une vie après la mort: personne ne sait si c'est le cas ou non)

En revanche, ce que je sais, c'est que si j'apprends à être heureux ici-bas, et bien ma vie aura un sens. Mais c'est d'un point de vue uniquement subjectif. Je sais pourquoi je me lève le matin.
Et ce n'est pas moi qui décide du sens de ma vie, qui le choisit. Je ne fais qu'observer ce qu'il y a en moi, et constate que la loi1 et la loi2 me suffisent pour donner du sens.
Mais dans l'absolu nul ne sait.


Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message Voir l'adresse IP du posteur Faire un rapport du message à un admin ou un modérateur Verrouiller les rapports de ce post
Et être croyant, c'est tout sauf confortable.
Apprendre à pouvoir se reposer dans le royaume de Dieu demande un gros travail intérieur, de compréhension de tous les voiles de l'ego qui se sont formés au cours de sa vie. Et surtout, ca permet de constater la loi2, et donc ça nous rappelle que, si on est heureux, important d'aider son prochain. Ce qui n'est pas toujours de tout-confort.

De plus, en se reconnaissant aimer par Dieu inconditionnelement, alors on perd de raison de se victimiser ("c'est à cause de mes parents si je suis triste, c'est à cause de la condition humaine si je suis triste, c'est à cause de...). Car ça veut dire que tout EH peut se responsabiliser et apprendre à demeurer dans le royaume de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
albania




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 20:10


L'important est la manière dont l'homme va vivre sa relation à Dieu .

Si l'homme impose sa vision de Dieu à l'autre ,s'il agit en Son Nom ,il va tomber dans le totalitarisme religieux que nous connaissons.

On peut quand même rajouter que la religion est une béquille et ne rend pas meilleur mais elle a permis aux sociétés de se construire et de
se structurer .




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 20:29

SKIPEER a écrit:
SunBack a écrit:
pour conclure, je dirais que : ce n'est pas parce que l'homme veut que la vie ait un sens, qu'elle en a un.

il n'est pas question de vouloir que la vie ait un sens mais plutot de comprendre Comment et pourquoi par exemple la vitesse de la lumière est de 299 792 458 m / s et  si on l'avait changer d'un 1/2 pour cent l'univers serai perturbe on n'aurait aucune vie , aucun système solaire et aucune structure complexe

Pourquoi aussi la masse du proton (mp)= 1,6726 10-27 kg

et la masse du neutron (mn)= 1,6749 10-27 kg

la masse de l'électron (me)= 9,1094 10-31 kg

Pourquoi la force de gravitation  universelle de newton  a cette valeur précise Fg= GmM/ R2


Comment expliquer ce réglage fin d’après vous ???


Argument foireux. Il peut tout à fait y avoir une infinité d'univers.
Surtout, se reposer sur cet argument révèle un problème au niveau de sa foi, en la faisant reposer sur des observations extérieurs (qui a le plus de lieux de culte?, ...) et non pas uniquement sur l'expérience intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyDim 03 Avr 2016, 20:59

tyrotyz a écrit:
Et être croyant, c'est tout sauf confortable.
Apprendre à pouvoir se reposer dans le royaume de Dieu demande un gros travail intérieur, de compréhension de tous les voiles de l'ego qui se sont formés au cours de sa vie. Et surtout, ca permet de constater la loi2, et donc ça nous rappelle que, si on est heureux, important d'aider son prochain. Ce qui n'est pas toujours de tout-confort.

De plus, en se reconnaissant aimer par Dieu inconditionnelement, alors on perd de raison de se victimiser ("c'est à cause de mes parents si je suis triste, c'est à cause de la condition humaine si je suis triste, c'est à cause de...). Car ça veut dire que tout EH peut se responsabiliser et apprendre à demeurer dans le royaume de Dieu.

A ce moment là je ne vois aucune différence entre l'inconfort du croyant que tu décris et l'inconfort qui a été très longtemps le mien.

Je me sens maintenant parfaitement sereine grâce à mes réflexions bouddhistes et leur mise en pratique. Et lorsque je ne le suis pas j'ai à ma disposition toute une série d'exercices pour le redevenir automatiquement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyMer 06 Avr 2016, 05:14

Si le monde va mal, ce n'est pas à cause de Dieu mais à cause des hommes
Pour répondre à Sun Back, tu me dis avoir du mal à croire en un Dieu clément quand tu vois la misère du monde...
Mais si chaque homme se rapproche de Dieu, devient bon et charitable, cette misère là partirait!
Revenir en haut Aller en bas
Wahshy




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 07 Avr 2016, 01:50


vous savez que ouvrir votre bouche, mais pour comprendre ca reste compliquer .

ON est pas des magiciens c'est pas en 50 ans de sois disant autonomie qu'on va fonder qq choses de solide ... bref redort toi c'est mieux .
et ne t'inquiete pas votre declin approche et c'est pour cela que vous intensifiez le tire .. .. j'espere que tu pourras me saisir .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 07 Avr 2016, 01:57

Tu es un peu parano sur les bords! Je croyais l'être mais tu me rassure sur mon état, merci d'être là!
Revenir en haut Aller en bas
Wahshy




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain EmptyJeu 07 Avr 2016, 02:21

phoutoufoot a écrit:
Tu es un peu parano sur les bords! Je croyais l'être mais tu me rassure sur mon état, merci d'être là!


va retourne au mcdo, t'as un profil de bouffeur de mcdo, et les serie a la prison break tu dois les avaler a la pelle je doute .

tu serais pas un nouveau tout frais en europe .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty
MessageSujet: Re: Religions expressions de l'immaturité de l'être humain   Religions expressions de l'immaturité de l'être humain Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Religions expressions de l'immaturité de l'être humain
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Similitudes entre les religions
» Expressions gauloises.
» La maladie et ses expressions découpées au scalpel
» Expressions de pâques
» le catholicisme reste une des plus grandes religions de la planète./Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: