Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Etude critique du quatrième livre de Jean

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
bahous2

avatar


MessageSujet: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 06 Avr 2016, 18:35

Rappel du premier message :

06/04/2016

Jean est un faux je vais vous le prouver


Jésus et Jean baptiste ne se connaissaient en Jean alors dans les synoptiques ils sont cousins et avaient le meme age

Jésus n'a pas reçu de baptême de Jean en Jean dans les synoptiques il se faisait baptiser par Jean

les disciples de Jean Baptiste étaient indépendant de Jésus , en Jean il les nie totalement.

dans les synoptiques Fils de Dieu est titre sa** t*nique en Jean Jésus se dit Fils de Dieu 4 fois.

dans les synoptique Jean Baptiste parle de celui qui vient aprés lui cette prophétie est détournée en Jean.


Simon Pierre et son frére André étaient de la Galilée dans Jean sont de Jérusalem.

on n'est sur que Jésus est le Christ dans les synoptiques alors en Jean il se réclame du titre 04 fois.



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Bon croyant




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:06

Pierresuzanne a écrit:

Avec une telle logique, on peut démontrer n'importe quoi !

Non mon cher Pierre-suzane ma logique est la logique de tout le monde

le texte 6/1-25 Jésus accompli le miracle de multiplication des pains. 5000 hommes ont en mangé.

le texte Jean 6/25-59 est un texte faux ajouté par Jean de Patmos ( disciple de Paul ),qui se sert du texte authentique précédant sus-mentionné là-haut pour établir une comparaison entre le pain ordinaire qui a fait l'objet du miracle avec le pain céleste qui est Jésus.( l'influence du texte eucharistique de I Corinthien est indéniable)


Jésus est décrit par ce fou comme un malade imaginaire: manger ma chair et buvez mon sang" c'est horrible d'écouter de telle parole et dégueulasse.


Modéré par OV. Insulte envers les chrétiens.


Mme Aquilas se croit prophètesse . parlant au nom d'Allah. elle m'a averti de ne pas bien dormir la veille et de compter mes heurs et de réciter mes prières.  je suis en bonne et parfaite santé .

Jimmy Swagart encore ce pauvre Dieu lui avait parlé de Cheikh Ahmed Didat que c'est un bon homme de bonne foi et il allait se convertir au christianisme

Combien à plus forte raison ces imbéciles de l'église naissante qui parlaient comme des fous ( d'aprés Paul meme) ne se croient eux aussi mandaté par Dieu pour parler en son nom
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:10

Raziel a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


tu es un marrant toi.
Tu défends des thèses idiotes, sorties de ta tête farfelue.
Quand tu trouves des références dans la Bible ou le Coran qui contredisent tes âneries, tu dis qu'il s'agit d'un texte falsifié, et sans apporter aucune preuve.

Avec une telle logique, on peut démontrer n'importe quoi !
par exemple que le Coran traite de la technique du cornet à piston,
ou que la Bible est un traité de physique nucléaire !

s'il ne parlent pas de ces sujets passionnants, à première lecture, c'est juste qu'ils ont subis des altérations !
Tu n'en as pas marre de dire des idioties ?
soigne toi Bahous !


Parfois on se demande si Bon Croyant, ex Bahous, ne reçoit pas 1€ par commentaire débile, financé
par quelques musulmans fanatiques et barrés.

Une sorte de guerre d'usure sur internet, mûe par le rejet du dialogue.


Je n'ai pas besoin d'argent , ni de maison , ni de femmes , ni de visas , ni de notorièté

je suis riche par la connaissance d'Allah et de son prophète. je manque de rien


Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:12

Bon croyant a écrit:
Pierresuzanne a écrit:

Avec une telle logique, on peut démontrer n'importe quoi !

Non mon cher Pierre-suzane ma logique est la logique de tout le monde

le texte 6/1-25 Jésus accompli le miracle de multiplication des pains. 5000 hommes ont en mangé.

le texte Jean 6/25-59 est un texte faux ajouté par Jean de Patmos ( disciple de Paul ),qui se sert du texte authentique précédant sus-mentionné là-haut pour établir une comparaison entre le pain ordinaire qui a fait l'objet du miracle avec le pain céleste qui est Jésus.( l'influence du texte eucharistique de I Corinthien est indéniable)

comment sais tu que l'un serait "faux" et l'autre "vrai" ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:15

Bon croyant a écrit:

Le livre de Jean de Patmos se termine par le verset 20/31. le chapitre 21 vient d'un faussaire pour fausser ce qui était déjà faux.

du faux encore plus faux que du vrai faux ! fourirel fourirel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:15

Bon croyant a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Celui qui a vu ces choses en rend témoignage et son témoignage est vrai. Il sait qu'il dit la vérité afin que vous croyiez aussi.[/b]
36 En effet, cela est arrivé afin que ce passage de l'Ecriture soit accompli: Aucun de ses os ne sera brisé.
37 Ailleurs l'Ecriture dit encore: Ils verront celui qu'ils ont transpercé.[/color]

Le livre de Jean de Patmos se termine par le verset 20/31. le chapitre 21 vient d'un faussaire pour fausser ce qui était déjà faux.


Un arrière petit-cousin de Jean, Mohamed, a fait encore plus faux, pourtant lorsqu'on sait ni lire ni écrire on ne s'entête pas à écrire. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:21

Le coran est encore plus falfifié, salsifié, salfifié que la bible. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:31

[quote="Bon croyant"]
le texte Jn 6/25-59 est inséré par Jean l'ancien , le presbytre

c'est une pure invention. les textes qui le précèdent et qui le suivent n'ont aucun rapport avec lui.

Bon croyant a écrit:
le texte inséré se propose de comparer la manne descendue sur Israel à l'époque de Moise et le pain de vie représenté par Jésus. c'est une influence paulinienne par excellence. c'est une allusion à l'Eucharistie inventé par Paul de Tarse


mario-franc_lazur a écrit:
FAUX, car :

6.25
Et l'ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici?
6.26
Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.[/i]

Le verset 25 est tout à fait la suite logique des versets précédents... Et :

6.59
Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm.



Bon croyant a écrit:
Tu as laissé tomber intentionnellement les verset 6/26-6/59. c'est là ou se cache le démon.



mario-franc_lazur a écrit:
Evidemment, puisque 6, 26-59 est le discours lui-même , introduit logiquement par le verset 25, et conclu tout aussi logiquement pas les versets 60 et suivants :

6.25
Et l'ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici?
6.26
Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.

6.27
Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.
6.28
Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu?
6.29
Jésus leur répondit: L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.
6.30
Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu?
6.31
Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger.
6.32
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel;
6.33
car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.
6.34
Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain.
6.35
Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
6.36
Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point.
6.37
Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi;
6.38
car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
6.39
Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.
6.40
La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
6.41
Les Juifs murmuraient à son sujet, parce qu'il avait dit: Je suis le pain qui est descendu du ciel.
6.42
Et ils disaient: N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère? Comment donc dit-il: Je suis descendu du ciel?
6.43
Jésus leur répondit: Ne murmurez pas entre vous.
6.44
Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour.
6.45
Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.
6.46
C'est que nul n'a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père.
6.47
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.
6.48
Je suis le pain de vie.
6.49
Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.
6.50
C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point.
6.51
Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.
6.52
Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?
6.53
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes.
6.54
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
6.55
Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.
6.56
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.
6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.
6.58
C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.
6.59
Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm.
6.60
Plusieurs de ses disciples, après l'avoir entendu, dirent: Cette parole est dure; qui peut l'écouter?

6.61
Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: Cela vous scandalise-t-il?
6.62
Et si vous voyez le Fils de l'homme monter où il était auparavant?...
6.63
C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.
6.64


Je vais vous prouver que le texte 6/25-59 est un artifice littéraire fait de JJean de Patmos pour établir une comparaison du pain ordinaire au pain céleste qui eest Jésus



mario-franc_lazur a écrit:
Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés

Donc Jésus et ses interlocuteurs juifs tous étaient conscient du miracle de multiplication du pain.

quelle serait la raison d'etre de ce texte qui suit en dessous ? ils venaient de manger de 02 pains et 05 poissons . comment lui demandent-ils un miracle ?

mario-franc_lazur a écrit:
Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu?

mario-franc_lazur a écrit:
Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera

ce là est un texte introducteur à l'Eucharistie et sert d'établir une comparaison entre le pain ordinaire et le pain céleste qui est le corp de Jésus et son sang


mario-franc_lazur a écrit:
C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellemen

ça est un texte eucharistique inventé par Paul de Tarse d'ou s'inspirait Jean de Patmos


encore dans les versets 6/1-25 l'auditoire ce sont les croyants et dans le texte 6/25-59 ce sont les juifs.

le texte6/1-25 se passe au bord du lar de Tibériade , le texte 6/25-59 se passe dans la synagogue de Capharnaum


Jean a retravaillé un évangile avant lui en le mélangeant sens dessus dessous
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:36

Théo+ a écrit:
Le coran est encore plus falfifié, salsifié, salfifié que la bible. affraid

pas une seule lettre

je vous met tous au défi
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:38

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:


Non mon cher Pierre-suzane ma logique est la logique de tout le monde

le texte 6/1-25 Jésus accompli le miracle de multiplication des pains. 5000 hommes ont en mangé.

le texte Jean 6/25-59 est un texte faux ajouté par Jean de Patmos ( disciple de Paul ),qui se sert du texte authentique précédant sus-mentionné là-haut pour établir une comparaison entre le pain ordinaire qui a fait l'objet du miracle avec le pain céleste qui est Jésus.( l'influence du texte eucharistique de I Corinthien est indéniable)

comment sais tu que l'un serait "faux" et l'autre "vrai" ?

Lis mon analyse là-haut des textes 6/1-25 et 6/25-59


Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:41

mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:


............................................




Tu détestes l'Eucharistie. Alors explique-moi pourquoi il y a des miracles eucharistiques :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

l'Eucharistie est un dogme paien . ça n'existe pas dans le monothéisme

Jésus PSL enseignait : Père pardonne nous nos péchés" et pourquoi cette eucharistie tant que Dieu est pardonneur

comment pour se faire pardonner Jésus doit mourir sur la croix et nous nous devons manger son corps et boir son sang . c'est imbécile


Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:45

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:


comment sais tu que l'un serait "faux" et l'autre "vrai" ?

Lis mon analyse là-haut des textes 6/1-25 et 6/25-59



tu affirmes mais tu n'apportes aucune preuve
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mar 24 Juil 2018, 22:48

Bon croyant a écrit:

l'Eucharistie est un dogme paien . ça n'existe pas dans le monothéisme

Genèse
14.17      Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi.
14.18     Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut.
14.19     Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 08:05

Bon croyant a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:


............................................

Tu détestes l'Eucharistie. Alors explique-moi pourquoi il y a des miracles eucharistiques :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

l'Eucharistie est un dogme paien . ça n'existe pas dans le monothéisme

Jésus PSL enseignait : Père pardonne nous nos péchés" et pourquoi cette eucharistie tant que Dieu est pardonneur


Tu n'as absolument pas répondu à ma question , que je te répète donc : explique-moi les miracles eucharistiques .

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 08:40

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:

l'Eucharistie est un dogme paien . ça n'existe pas dans le monothéisme

Genèse
14.17      Après qu'Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi.
14.18     Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très Haut.
14.19     Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très Haut, maître du ciel et de la terre!

tu te moques de qui Rosarum ?

L'Eucharistie est le sacrifice de pains et de vins en souvenir de la mort salvatrice de Jésus selon la doctrine de Paul de Tarse

le pain c'est la chair de Jésus ( dans le catholicisme et l'orthodoxie se change véridique en chair de Jésus) ; le vin c'est le sang de Jésus.

montre moi un prophète qui a dit : mangez moi et buvez mon sang


Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 08:55

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:


Lis mon analyse là-haut des textes 6/1-25 et 6/25-59



tu affirmes mais tu n'apportes aucune preuve

la preuve est que 6/1-25 parle du miracle de Jésus accompli à l'intention de ses disciples au bord du lac de Tibéraide. Jésus n'a rien expliqué. c'est un miracle qui fait savoir que Jésus est un prophète de Dieu

le texete 6/26-59 est un texte piètre, farfelu qui n'a rien de la puissance de parole de Jésus

les répétitions imbéciles des phrases , faiblesse dans le style , des questions bètes posées . le lieu de discours n'est pas le meme qu'au début , l'auditoire n'est pas le meme. tout cela montre que c'est un faux texte.

les paraboles , les sentences , le discours de Jésus est fort ,sont succinct attirant , saisissant et qui frappen par leur beauté . le texte 6/25-59 est un texte piètre

exemple des belles paroles de Jésus:

"Laissez les morts enterrer leurs morts"

" qui est prés du moi est prés du feu , qui est loin de moi est loin du royaume "

"25. C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni
pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le
corps plus que le vêtement?
26. Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans
des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux?
27. Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?
28. Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des
champs: ils ne travaillent ni ne filent;
29. cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un
d'eux.
30. Si Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four,
ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi?"


voici de textes qui frappent par leur beauté



Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 09:15

Le texte Jean 6/25-59 est piètre


6.25
Et l'ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici?
6.26
Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.
6.27
Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. ( aucun rapport logique entre les 02 conjonctions)
6.28
Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu?
6.29
Jésus leur répondit: L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé.
6.30
Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu? ( il n'y aucune raison de demander un miracle , ils venaient de voir la multiplication des pains)
6.31
Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. ( il n ' ya aucune justification à la référence à la manne. c'est un artifice littéraire pour introduire l'Eucharistie)
6.32
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; ( le but de Jean est de comparer le pain ordinaire ou la manne avec le corps de Jésus)
6.33
car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.
6.34
( c'est un artifice littérraire)
Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain.
6.35
Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
6.36
Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point. ( aucun rapport avec le verset précédent)
6.37

Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi;
6.38
car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
6.39
Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.
6.40
La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. ( beaucoup de mécréant ont vu les prophètes et n'ont pas cru)
6.41
Les Juifs murmuraient à son sujet, parce qu'il avait dit: Je suis le pain qui est descendu du ciel. ( ce n'est l'attitude de celui qui demandait un miracle et qui était sur le point de croire)
6.42
Et ils disaient: N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère? Comment donc dit-il: Je suis descendu du ciel?
6.43
Jésus leur répondit: Ne murmurez pas entre vous.
6.44
Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour.
6.45
Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.
6.46
C'est que nul n'a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père. ( pas de substitut des répétitions qui ne sont pas de Jésus)
6.47
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.
6.48
Je suis le pain de vie. ( répétitions d'un homme qui ne croit pas en ses mots)
6.49

Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.
6.50
( une comparaison forcée)
C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point.
6.51
( répétitions)
Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. ( des répétitions betes)
6.52
Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger? ( répétition)
6.53
Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 6.54( répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. ( répétition)
6.55

Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57( répétition)
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)
6.58

C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.6.59 ( répétition)
Jésus dit ces choses dans la synagogue, enseignant à Capernaüm.
6.60
Plusieurs de ses disciples, après l'avoir entendu, dirent: Cette parole est dure; qui peut l'écouter?
6.61
Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit: Cela vous scandalise-t-il?
6.62
Et si vous voyez le Fils de l'homme monter où il était auparavant?...
6.63
C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.
6.64


ce n'est pas le style succinct , frappant de Jésus . ce texte vient d'un me.nteur qui ne croit pas en ses mots



Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 09:33

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:


Lis mon analyse là-haut des textes 6/1-25 et 6/25-59



tu affirmes mais tu n'apportes aucune preuve

la preuve est que 6/1-25 parle du miracle de Jésus accompli à l'intention de ses disciples au bord du lac de Tibéraide. Jésus n'a rien expliqué. c'est un miracle qui fait savoir que Jésus est un prophète de Dieu

le texete 6/26-59 est un texte piètre, farfelu qui n'a rien de la puissance de parole de Jésus

les répétitions imbéciles des phrases , faiblesse dans le style , des questions bètes posées . le lieu de discours n'est pas le meme qu'au début , l'auditoire n'est pas le meme. tout cela montre que c'est un faux texte.



N'as-tu donc pas vu que l'affirmation de Jésus : "Moi, je suis le pain de vie" (verset 35) n'était que la première des 7 affirmations qui définissent Jésus : Il est la vraie lumière (verset 8, 12); il est la porte ( verset 10, 7-9 ) ; il est le bon pasteur ( verset 10, 11) ; il est la résurrection ( verset 11, 25 ) ; il est la route ( verset 14, 6 ) ; il est la vraie vigne ( verset 15, 1-5 ).

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 09:34

Bon croyant a écrit:
Le texte Jean 6/25-59 est piètre


.........................................

ce n'est pas le style succinct , frappant de Jésus . ce texte vient d'un me.nteur qui ne croit pas en ses mots



Piètre argument surtout !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 09:43

Bon croyant a écrit:


L'Eucharistie est le sacrifice de pains et de vins en souvenir de la mort salvatrice de Jésus selon la doctrine de Paul de Tarse

Selon les Paroles même de Jésus !
Citation :


le pain c'est la chair de Jésus ( dans le catholicisme et l'orthodoxie se change véridique en chair de Jésus) ; le vin c'est le sang de Jésus.

montre moi un prophète qui a dit : mangez moi et buvez mon sang


Jésus n'a jamais dit "mangez moi et buvez mon sang ! Il a dit : Mangez ce pain, mangez ce vin.

26.26
Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps.
26.27
Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous;
26.28
car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés
.
26.29

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 09:48

mario-franc_lazur a écrit:



Jésus n'a jamais dit "mangez moi et buvez mon sang ! Il a dit : Mangez ce pain, mangez ce vin.


6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)



6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57


peux-tu boire le sang et manger la chair humaine ? ça donne des nausée

est-ce là la parole de Dieu cher Mario?

ce sont là des men.songes qui sautent aux yex


Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 09:56

Bon croyant a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Jésus n'a jamais dit "mangez moi et buvez mon sang ! Il a dit : Mangez ce pain, mangez ce vin.


6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)



6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57


peux-tu boire le sang  et manger la chair humaine ? ça donne des nausée

est-ce là la parole de Dieu cher Mario?

ce sont là des men.songes qui sautent aux yex



6.52 Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?

tu es comme eux
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 10:04

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:



6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)



6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57


peux-tu boire le sang  et manger la chair humaine ? ça donne des nausée

est-ce là la parole de Dieu cher Mario?

ce sont là des men.songes qui sautent aux yex



6.52 Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?

tu es comme eux

aucun prophète de l'AT n'a offert son corps et son sang

c'est du paganisme infiltré dans le message de Jésus par Paul de Tarse


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 10:24

Bon croyant a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Jésus n'a jamais dit "mangez moi et buvez mon sang ! Il a dit : Mangez ce pain, mangez ce vin.

6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)


6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57

peux-tu boire le sang  et manger la chair humaine ? ça donne des nausée

est-ce là la parole de Dieu cher Mario?

ce sont là des men.songes qui sautent aux yex

Ta façon d'interpréter est en effet men.songère !

Ces paroles que tu cites (versets 56,57) expliquent comment "manger la chair de Jésus et boire son sang" procure la vie. (verset 55)

En effet, le croyant qui se nourrit ainsi demeure en Christ et Christ en lui ; il vit avec Christ dans une communion habituelle et permanente. Christ est le centre de sa vie, dominant ses pensées, ses affections, sa volonté, tous les motifs de sa conduite.

Cette manière d'exprimer une vraie communion avec Jésus est particulière aux écrits de l'évangéliste Jean. (Jean 15.4 et suivants ; Jean 17.23 ; 1Jean 3.24 ; 4.13,16).

Mais faut-il encore avoir un esprit un peu théologien pour le bien comprendre. Ton esprit n'est pas à ce niveau ; je le comprends.


Bon croyant a écrit:
montre moi un prophète qui a dit : mangez moi et buvez mon sang

Ma réponse explicative ci-dessus.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 10:57

Bon croyant a écrit:
rosarum a écrit:


6.52 Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?

tu es comme eux

aucun prophète de l'AT n'a offert son corps et son sang

et alors ?

il faut bien que quelqu'un commence




Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 11:31

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:


aucun prophète de l'AT n'a offert son corps et son sang

et alors ?

il faut bien que quelqu'un commence


pourquoi trouves-tu cela utile ?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 13:19

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


et alors ?

il faut bien que quelqu'un commence


pourquoi trouves-tu cela utile ?

lol!

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 13:42

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:


aucun prophète de l'AT n'a offert son corps et son sang

et alors ?

il faut bien que quelqu'un commence


pourquoi trouves-tu cela utile ?



Je l'ai expliqué un peu plus haut pour BC. Je répète :

le croyant qui se nourrit ainsi demeure en Christ et Christ en lui ; il vit avec Christ dans une communion habituelle et permanente. Christ est le centre de sa vie, dominant ses pensées, ses affections, sa volonté, tous les motifs de sa conduite.

Cette manière d'exprimer une vraie communion avec Jésus est particulière aux écrits de l'évangéliste Jean. (Jean 15.4 et suivants ; Jean 17.23 ; 1Jean 3.24 ; 4.13,16).

Mais faut-il encore avoir un esprit un peu théologien pour le bien comprendre.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 13:51

Bon croyant a écrit:


encore dans les versets 6/1-25 l'auditoire ce sont les croyants et dans le texte 6/25-59 ce sont les juifs.

le texte6/1-25 se passe au bord du lar de Tibériade , le texte 6/25-59 se passe dans la synagogue de Capharnaum


Jean a retravaillé un évangile avant lui en le mélangeant sens dessus dessous


FAUX : tu es vraiment très mal instruit et tu veux instruire les autres !!!


En effet, l'auditoire est le même : " la foule ", c'est la même foule avant le verset 24 et après le verset 24. Parmi cette foule, tous juifs d'ailleurs, il y a les incrédules de nature , et c'est d'eux dont Jésus parle dans le verset 41.


Comprends-tu mieux ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
bagdad

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 25 Juil 2018, 15:35

mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:



6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)



6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57


peux-tu boire le sang  et manger la chair humaine ? ça donne des nausée

est-ce là la parole de Dieu cher Mario?

ce sont là des men.songes qui sautent aux yex

Ta façon d'interpréter est en effet men.songère !

Ces paroles que tu cites (versets 56,57) expliquent comment "manger la chair de Jésus et boire son sang" procure la vie. (verset 55)

En effet, le croyant qui se nourrit ainsi demeure en Christ et Christ en lui ; il vit avec Christ dans une communion habituelle et permanente. Christ est le centre de sa vie, dominant ses pensées, ses affections, sa volonté, tous les motifs de sa conduite.

Cette manière d'exprimer une vraie communion avec Jésus est particulière aux écrits de l'évangéliste Jean. (Jean 15.4 et suivants ; Jean 17.23 ; 1Jean 3.24 ; 4.13,16).

Mais faut-il encore avoir un esprit un peu théologien pour le bien comprendre. Ton esprit n'est pas à ce niveau ; je le comprends.


ajout à la Charte du 14-07-18 : à la suite d'abus caractérisés, il a été décidé que le nombre de messages quotidiens pour tout intervenant est limité à 15 et que le nombre de nouveaux sujets ouverts est limité à deux par semaine . MERCI de votre compréhension/
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 09:53

le texte du procès de Jésus Jn 18/15 est inséré entre les deux textes de Jean 18/13 et 18/24

le texte 18/13 on emmena un inconnu à Anna beau père de Caiphe.

dans le texte 18/15 Jésus est déjà présent dans le palais devant Caiphe.

le texte 18/24: Anne envoya un inconnu au palais de Caiphe


ce qui démontre bien que celui qu'on emmené devant Anne puis envoyé à Caiphe était un inconnu . et que le texte 18/15 s'est infiltré entre 18/13 et 18/24

-------------------------------

voici les textes comme ils se présentent dans le livre de Jean:

Jn18/13:" 13 et l’amenèrent ( qui ?) premièrement à Anne ; car il était beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là*.

Jn 18/15:" 15 Or Simon Pierre suivait Jésus, et l’autre disciple [aussi] ; et ce disciple-là était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans le palais* du souverain sacrificateur. la conclusion est que Jésus est déjà présent dans le  palais de Caiphe. ( ce texte est une autre version selon laquelle Jésus a été emmené sans passer par Anne directement du mont des olivier vers le palais de Caiphe . mais les texte 18/13-18/24 en sont une autre version qui omet le nom de Jésus et qui le fait passer d'abord par Anne)

Jn 18/24:" 24 Anne donc l’avait ( le nom de Jésus est omis) envoyé* lié à Caïphe, le souverain sacrificateur".

Comment expliquer qu'Anne a envoyé l'inconnu à Caiphe alors que Jésus est déjà présent dans le palais ????


La conclusion

est la suivante:

l'évangile de Jean est un évangile apostolique qui raconte l'histoire d'un inconnu ligoté et présenté tout d'abord à Anne beau père de Caiohe le grad pretre puis renvoyé vers le palais de Caiphe ( c'est le texte Jn18-13 et 18/24)


le texte men.songer est le texte 18/15 qui sest infiltré entre 18/13-18/24 selon lequel , on précise que Jésus a été emmené du mont des oliviers directement vers le palais de Caiphe.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 12:21

Bon croyant a écrit:
le texte du procès de Jésus Jn 18/15 est inséré entre les deux textes de Jean 18/13 et 18/24

le texte 18/13 on emmena un inconnu à Anna beau père de Caiphe.

dans le texte 18/15 Jésus est déjà présent dans le palais devant Caiphe.

le texte 18/24: Anne envoya un inconnu au palais de Caiphe


ce qui démontre bien que celui qu'on emmené devant Anne puis envoyé à Caiphe était un inconnu . et que le texte 18/15 s'est infiltré entre 18/13 et 18/24

-------------------------------

voici les textes comme ils se présentent dans le livre de Jean:

Jn18/13:" 13 et l’amenèrent ( qui ?) premièrement à Anne ; car il était beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là*.

Jn 18/15:" 15 Or Simon Pierre suivait Jésus, et l’autre disciple [aussi] ; et ce disciple-là était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans le palais* du souverain sacrificateur. la conclusion est que Jésus est déjà présent dans le  palais de Caiphe. ( ce texte est une autre version selon laquelle Jésus a été emmené sans passer par Anne directement du mont des olivier vers le palais de Caiphe . mais les texte 18/13-18/24 en sont une autre version qui omet le nom de Jésus et qui le fait passer d'abord par Anne)

Jn 18/24:" 24 Anne donc l’avait ( le nom de Jésus est omis) envoyé* lié à Caïphe, le souverain sacrificateur".

Comment expliquer qu'Anne a envoyé l'inconnu à Caiphe alors que Jésus est déjà présent dans le palais ????


1) Il n'y a pas d'inconnu dans le texte, puisqu'on sait par le verset qui précède (v. 12) qu'une "cohorte, le tribun et les gardes des Juifs saisirent Jésus et le lièrent" : l'inconnu ligoté est donc Jésus.

2) Jésus n'était pas présent dans le palais du souverain sacrificateur ( = le grand prêtre), puisque le verset 15 précise : "...Il entra avec Jésus dans la cour du grand prêtre, où il fut présenté d'abord à Anne.

3) Au verset 24, on "l'envoya à Caïphe". On sait de qui il s'agit puisque le verset 23 le précise : "Jésus lui répondit : "Si j'ai mal parlé, témoigne de ce qui est mal ; mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?"
Il s'agit donc évidemment de Jésus qui, toujours lié, fut envoyé à Caïphe.


Tout est clair; Aie au moins l'honnêteté de le reconnaître !...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 13:04

Bon croyant a écrit:
le texte du procès de Jésus Jn 18/15 est inséré entre les deux textes de Jean 18/13 et 18/24

le texte 18/13 on emmena un inconnu à Anna beau père de Caiphe.

dans le texte 18/15 Jésus est déjà présent dans le palais devant Caiphe.

le texte 18/24: Anne envoya un inconnu au palais de Caiphe


ce qui démontre bien que celui qu'on emmené devant Anne puis envoyé à Caiphe était un inconnu . et que le texte 18/15 s'est infiltré entre 18/13 et 18/24

-------------------------------

voici les textes comme ils se présentent dans le livre de Jean:

Jn18/13:" 13 et l’amenèrent ( qui ?) premièrement à Anne ; car il était beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là*.

Jn 18/15:" 15 Or Simon Pierre suivait Jésus, et l’autre disciple [aussi] ; et ce disciple-là était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans le palais* du souverain sacrificateur. la conclusion est que Jésus est déjà présent dans le  palais de Caiphe. ( ce texte est une autre version selon laquelle Jésus a été emmené sans passer par Anne directement du mont des olivier vers le palais de Caiphe . mais les texte 18/13-18/24 en sont une autre version qui omet le nom de Jésus et qui le fait passer d'abord par Anne)

Jn 18/24:" 24 Anne donc l’avait ( le nom de Jésus est omis) envoyé* lié à Caïphe, le souverain sacrificateur".

Comment expliquer qu'Anne a envoyé l'inconnu à Caiphe alors que Jésus est déjà présent dans le palais ????


mario-franc_lazur a écrit:
) Au verset 24, on "l'envoya à Caïphe".


comment le verset 18/24 fait envoyé Jésus à Caiphe . alors le texte Jean 18/15-23 Jésus est déjà présent devant Caiphe?

ça montre que le texte 18/24 fait suite au texte 18/13. et que le texte 18/15-23 est inséré pour préciser l'identité de l'écroué


voici comment étaient les textes originaux d'avant le travail de Jean de Patmos


le texte 18/13-18/23-26 faisait une seule unité. on parlait d'un inconnu lis ce qui suit

18/13:"13. Ils l'emmenèrent d'abord chez Anne; car il était le beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là.24 Anne l'envoya lié à Caïphe, le souverain sacrificateur.
25. Simon Pierre était là, et se chauffait. On lui dit: Toi aussi, n'es-tu pas de ses disciples? Il le nia, et dit: Je n'en suis point.
26. Un des serviteurs du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l'oreille,dit: Ne t'ai-je pas vu avec lui dans le jardin?

les pronoms personnels : L' ; ses ; L' ; lui , tous renvoient à un inconnu.

le texte Jean 18/15-26 c'est un texte inséré après coup entre 18/13 et 18/24 c'est pourquoi qu'il est inexplicable qu'Anne renvoie Jésus alors que les versets précédents 18/15-23 mentionne déjà la présence de Jésus devant Caiphe.

on voulait préciser l'identité de l'écroué. qui était Jésus d'après les paulinistes


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 13:33

[quote="Bon croyant"]
Bon croyant a écrit:


mario-franc_lazur a écrit:
) Au verset 24, on "l'envoya à Caïphe".
comment le verset 18/24 fait envoyé Jésus à Caiphe . alors le texte Jean 18/15-23 Jésus est déjà présent devant Caiphe?



Tout simplement parce que Anne était grand prêtre lui aussi
Je cite :

"Anne, Grand-prêtre juif, nommé en l’an 6 de l’ère chrétienne par le gouverneur de Syrie Quirinius, déposé en l’an 15 par le procurateur de Judée, Valerius Gratus ; il eut pour successeurs un certain Ismaël, puis son fils Éléazar, puis son fils Simon, puis en l’an 18 son gendre Caïphe (voir ce mot) ; fait sans précédent, il devait avoir cinq fils successivement élevés à cette suprême charge du judaïsme. Celle-ci, qui en principe était accordée à vie, permettait à l’ancien grand-prêtre, même déposé, d’en conserver le titre et certaines prérogatives. C’est pourquoi Anne, personnalité puissante, put exercer une longue et profonde influence pendant le pontificat de ses successeurs, notamment de Caïphe (voir Chronologie du Nouveau Testament, I, 2).

Lors du procès de Jésus, c’est Caïphe, grand-prêtre en fonctions, qui présida le Sanhédrin (Matthieu 26.57), mais le 4e Évangile précise qu’avant cette séance officielle, c’est devant Anne que Jésus est mené de nuit, aussitôt après son arrestation, pour un interrogatoire préliminaire et officieux, par le rusé vétéran qui devait être le principal instigateur du complot contre l’homme de Nazareth : il le questionne en effet en dehors des conditions régulières d’un jugement, témoins, adjuration, sentence, etc. (Jean 18.13-24).


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comprends-tu mieux ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 20:49

rosarum a écrit:
Bon croyant a écrit:



6.57
Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. ( répétition de celui qui ne croit pas en ses mots)



6.56 (répétition)
Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. 6.57


peux-tu boire le sang  et manger la chair humaine ? ça donne des nausée

est-ce là la parole de Dieu cher Mario?

ce sont là des men.songes qui sautent aux yex



6.52 Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?

tu es comme eux

exact,Jésus leur annoncait juste ce qu'il allait dire lors de son dernier repas,ce qu'il allait instituer.

Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 21:00

toutes ces discussions stériles me font prendre conscience que nous avons une grande chance,nous avons reçu l'Esprit Saint qui vit en nous et nous enseigne toute choses !

en effet,nous ,chrétiens,lisons ces textes et nous les comprenons depuis tout jeune et pour ma part cela me semble limpide,parfois meme,nous découvrons au cours de notre lecture un rapport caché avec un autre texte,une seconde vérité etc,c'est formidable! Merci Seigneur Jésus de nous avoir fait pareil cadeau!


tout ça m'amène à dire que je suis triste pour tous ceux n'ayant pas reçu ce don magnifique,et nous voyons ce que cela donne, des choses évidentes,enfantine,que ces personnes n'ayant pas (encore) été touchée par la Grace de notre Seigneur ,ne parviennent pas à comprendre.

des textes si limpide,si claires si évidents....et ils ne comprennent pas.

cela me rend triste.

aide les Seigneur Jésus,touche les de ta Grace ! Amen !
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 21:31

titibxl a écrit:
toutes ces discussions stériles me font prendre conscience que nous avons une grande chance,nous avons reçu l'Esprit Saint qui vit en nous et nous enseigne toute choses !

en effet,nous ,chrétiens,lisons ces textes et nous les comprenons depuis tout jeune et pour ma part cela me semble limpide,parfois meme,nous découvrons au cours de notre lecture un rapport caché avec un autre texte,une seconde vérité etc,c'est formidable! Merci Seigneur Jésus de nous avoir fait pareil cadeau!


tout ça m'amène à dire que je suis triste pour tous ceux n'ayant pas reçu ce don magnifique,et nous voyons ce que cela donne, des choses évidentes,enfantine,que ces personnes n'ayant pas (encore) été touchée par la Grace de notre Seigneur ,ne parviennent pas à comprendre.

des textes si limpide,si claires si évidents....et ils ne comprennent pas.

cela me rend triste.

aide les Seigneur Jésus,touche les de ta Grace ! Amen !

Je suis moins croyante que toi. Je suis une de ces personnes qui peuvent être croyante deux jours puis agnostique une semaine en cycle permanent.
Et cependant je comprends les textes comme toi et je les trouve limpides, clairs évidents.
Et aussi très beaux et chargés d'inspiration.

Je ne comprends pas comment on peut les comprendre à l'envers. Il faut le faire exprès je pense.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 26 Juil 2018, 21:56

mario-franc_lazur a écrit:


Tout simplement parce que Anne était grand prêtre lui aussi
Je cite :

"Anne, Grand-prêtre juif, nommé en l’an 6 de l’ère chrétienne par le gouverneur de Syrie Quirinius, déposé en l’an 15 par le procurateur de Judée, Valerius Gratus ; il eut pour successeurs un certain Ismaël, puis son fils Éléazar, puis son fils Simon, puis en l’an 18 son gendre Caïphe (voir ce mot) ; fait sans précédent, il devait avoir cinq fils successivement élevés à cette suprême charge du judaïsme. Celle-ci, qui en principe était accordée à vie, permettait à l’ancien grand-prêtre, même déposé, d’en conserver le titre et certaines prérogatives. C’est pourquoi Anne, personnalité puissante, put exercer une longue et profonde influence pendant le pontificat de ses successeurs, notamment de Caïphe (voir Chronologie du Nouveau Testament, I, 2).

Lors du procès de Jésus, c’est Caïphe, grand-prêtre en fonctions, qui présida le Sanhédrin (Matthieu 26.57), mais le 4e Évangile précise qu’avant cette séance officielle, c’est devant Anne que Jésus est mené de nuit, aussitôt après son arrestation, pour un interrogatoire préliminaire et officieux, par le rusé vétéran qui devait être le principal instigateur du complot contre l’homme de Nazareth : il le questionne en effet en dehors des conditions régulières d’un jugement, témoins, adjuration, sentence, etc. (Jean 18.13-24).


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comprends-tu mieux ?


Cher Mario je n'ai pas besoin de ces détails. l'essentiel est ce qui suit

l'arrestation du prisonnier a deux versions en Jean

La première version/

rapportée dans les versets 18/13; 18/24-26: l'écroué est désigné par des pronoms personnel : L' , ses , L' , Lui . c'est un inconnu. et ce texte c'est le premier dans l'évangile apostolique qu'a falsifié Jean de Patmos. le texte 18/24-26 fait suite logique au texte 18/13. l'écroué est emmené à Anne avant de passer à Caiphe.

La deuxième version

est que l'écroué est emmené directement vers le palais de Caiphe sans passer par Anne. l'écroué est nommé : Jésus. ce texte est 18/14-23.

ce texte 18/14-23 est inséré entre 18/13 et 18/24-26.  ce texte témoigne que la première version ne contenait pas le nom de Jésus

La question qui démasque la fraude


Comment expliquer qu'Anne a renvoyé l'écroué à Caiphe en 18/24 alors que la présence de Jésus dans le palais de Caiphe est déjà mentionnée en 18/14-23.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 27 Juil 2018, 10:01

Bon croyant a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Tout simplement parce que Anne était grand prêtre lui aussi
Je cite :

"Anne, Grand-prêtre juif, nommé en l’an 6 de l’ère chrétienne par le gouverneur de Syrie Quirinius, déposé en l’an 15 par le procurateur de Judée, Valerius Gratus ; il eut pour successeurs un certain Ismaël, puis son fils Éléazar, puis son fils Simon, puis en l’an 18 son gendre Caïphe (voir ce mot) ; fait sans précédent, il devait avoir cinq fils successivement élevés à cette suprême charge du judaïsme. Celle-ci, qui en principe était accordée à vie, permettait à l’ancien grand-prêtre, même déposé, d’en conserver le titre et certaines prérogatives. C’est pourquoi Anne, personnalité puissante, put exercer une longue et profonde influence pendant le pontificat de ses successeurs, notamment de Caïphe (voir Chronologie du Nouveau Testament, I, 2).

Lors du procès de Jésus, c’est Caïphe, grand-prêtre en fonctions, qui présida le Sanhédrin (Matthieu 26.57), mais le 4e Évangile précise qu’avant cette séance officielle, c’est devant Anne que Jésus est mené de nuit, aussitôt après son arrestation, pour un interrogatoire préliminaire et officieux, par le rusé vétéran qui devait être le principal instigateur du complot contre l’homme de Nazareth : il le questionne en effet en dehors des conditions régulières d’un jugement, témoins, adjuration, sentence, etc. (Jean 18.13-24).


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comprends-tu mieux ?


Cher Mario je n'ai pas besoin de ces détails. l'essentiel est ce qui suit

l'arrestation du prisonnier a deux versions en Jean

La première version/

rapportée dans les versets 18/13; 18/24-26: l'écroué est désigné par des pronoms personnel : L' , ses , L' , Lui . c'est un inconnu. et ce texte c'est le premier dans l'évangile apostolique qu'a falsifié Jean de Patmos. le texte 18/24-26 fait suite logique au texte 18/13. l'écroué est emmené à Anne avant de passer à Caiphe.

La deuxième version

est que l'écroué est emmené directement vers le palais de Caiphe sans passer par Anne. l'écroué est nommé : Jésus. ce texte est 18/14-23.

ce texte 18/14-23 est inséré entre 18/13 et 18/24-26.  ce texte témoigne que la première version ne contenait pas le nom de Jésus

La question qui démasque la fraude


Comment expliquer qu'Anne a renvoyé l'écroué à Caiphe en 18/24 alors que la présence de Jésus dans le palais de Caiphe est déjà mentionnée en 18/14-23.


Parce que ces 2 Grands-Prêtres habitent tout simplement le même palais ; de même que les 2 papes, Benoît XVI et François habitent tous deux au Vatican ....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 27 Juil 2018, 10:08

titibxl a écrit:


tout ça m'amène à dire que je suis triste pour tous ceux n'ayant pas reçu ce don magnifique,et nous voyons ce que cela donne, des choses évidentes,enfantine,que ces personnes n'ayant pas (encore) été touchée par la Grace de notre Seigneur ,ne parviennent pas à comprendre.

des textes si limpide,si claires si évidents....et ils ne comprennent pas.

cela me rend triste.

aide les Seigneur Jésus,touche les de ta Grace ! Amen !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 27 Juil 2018, 10:59

Bon croyant a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Tout simplement parce que Anne était grand prêtre lui aussi
Je cite :

"Anne, Grand-prêtre juif, nommé en l’an 6 de l’ère chrétienne par le gouverneur de Syrie Quirinius, déposé en l’an 15 par le procurateur de Judée, Valerius Gratus ; il eut pour successeurs un certain Ismaël, puis son fils Éléazar, puis son fils Simon, puis en l’an 18 son gendre Caïphe (voir ce mot) ; fait sans précédent, il devait avoir cinq fils successivement élevés à cette suprême charge du judaïsme. Celle-ci, qui en principe était accordée à vie, permettait à l’ancien grand-prêtre, même déposé, d’en conserver le titre et certaines prérogatives. C’est pourquoi Anne, personnalité puissante, put exercer une longue et profonde influence pendant le pontificat de ses successeurs, notamment de Caïphe (voir Chronologie du Nouveau Testament, I, 2).

Lors du procès de Jésus, c’est Caïphe, grand-prêtre en fonctions, qui présida le Sanhédrin (Matthieu 26.57), mais le 4e Évangile précise qu’avant cette séance officielle, c’est devant Anne que Jésus est mené de nuit, aussitôt après son arrestation, pour un interrogatoire préliminaire et officieux, par le rusé vétéran qui devait être le principal instigateur du complot contre l’homme de Nazareth : il le questionne en effet en dehors des conditions régulières d’un jugement, témoins, adjuration, sentence, etc. (Jean 18.13-24).


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comprends-tu mieux ?


Cher Mario je n'ai pas besoin de ces détails. l'essentiel est ce qui suit

l'arrestation du prisonnier a deux versions en Jean

La première version/

rapportée dans les versets 18/13; 18/24-26: l'écroué est désigné par des pronoms personnel : L' , ses , L' , Lui . c'est un inconnu. et ce texte c'est le premier dans l'évangile apostolique qu'a falsifié Jean de Patmos. le texte 18/24-26 fait suite logique au texte 18/13. l'écroué est emmené à Anne avant de passer à Caiphe.

La deuxième version

est que l'écroué est emmené directement vers le palais de Caiphe sans passer par Anne. l'écroué est nommé : Jésus. ce texte est 18/14-23.

ce texte 18/14-23 est inséré entre 18/13 et 18/24-26.  ce texte témoigne que la première version ne contenait pas le nom de Jésus

La question qui démasque la fraude


Comment expliquer qu'Anne a renvoyé l'écroué à Caiphe en 18/24 alors que la présence de Jésus dans le palais de Caiphe est déjà mentionnée en 18/14-23.


mario-franc_lazur a écrit:
Parce que ces 2 Grands-Prêtres habitent tout simplement le même palais ; de même que les 2 papes, Benoît XVI et François habitent tous deux au Vatican ....

Non cher MARIO tu fais semblant de ne pas comprendre

je ne discute pas l'office que font Anne et Caiphe

ma question est : comment Anne envoie Jésus à Caiphe dans le verset 18/24 alors que Jésus est déjà présent devant Caiphe dans les versets 18/15.


Cher Marion on a falsifié l'évangile c'est tout . aies le courage de le reconnaître . si tu ne le reconnait pas sois sur tu ne changeras rien à la vérité




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 27 Juil 2018, 22:35

vraiEvangéliste a écrit:


Jean connaissait que Jésus n'est venu que pour annoncer le royaume de Dieu. il a supprimé toute allusion .

le pauvre il se croyait à la hauteur de faire échouer le message d'Allah. mais après plus de 2000 ans Allah par sa permission et bénédiction j'ai mis en échec son entreprise .




A Marseille on a aussi des men.teurs ils s'appellent Marius et Olive, mais on dit pas le pauvre on dit peuchère.

"Peuchère, il croyait faire échouer le message d'Allah, mais moi, moi MOI, j'ai mis en échec son entreprise"



  MOI  


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude critique du quatrième livre de Jean
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche-élève pour faire la critique d'un livre
» Livres :Le Monde diplomatique passé au crible
» LUCIFER DÉMASQUÉ - JEAN KOSTKA
» Lecture mystique de l'Evangile de St Jean
» Jean Chapitre 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: