Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Etude critique du quatrième livre de Jean

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
bahous2

avatar


MessageSujet: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 06 Avr 2016, 18:35

Rappel du premier message :

06/04/2016

Jean est un faux je vais vous le prouver


Jésus et Jean baptiste ne se connaissaient en Jean alors dans les synoptiques ils sont cousins et avaient le meme age

Jésus n'a pas reçu de baptême de Jean en Jean dans les synoptiques il se faisait baptiser par Jean

les disciples de Jean Baptiste étaient indépendant de Jésus , en Jean il les nie totalement.

dans les synoptiques Fils de Dieu est titre sa** t*nique en Jean Jésus se dit Fils de Dieu 4 fois.

dans les synoptique Jean Baptiste parle de celui qui vient aprés lui cette prophétie est détournée en Jean.


Simon Pierre et son frére André étaient de la Galilée dans Jean sont de Jérusalem.

on n'est sur que Jésus est le Christ dans les synoptiques alors en Jean il se réclame du titre 04 fois.



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Bon croyant




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 08 Aoû 2018, 09:30



mario-franc_lazur a écrit:
Seul Jésus a eu l'intelligence de n'édicter aucun interdit alimentaire


Poisson vivant a écrit:
Pendant que tu passes ton temps à faire attention de ne pas manger ceci, à ne pas manger cela, à ne pas t'habiller ainsi, tu passes à coté de la beauté du message coranique. Olivier nous a mis un texte de Rachid Benzine ou il dit "Nous sommes dans un Islam qui se veut de plus en plus identitaire, et qui passe par l’alimentaire et le vestimentaire, la partie la moins intéressante du religieux finalement".


cailloubleu* a écrit:
Excellent Poisson Vivant.
S'attacher à l'alimentaire et au vestimentaire peut compenser un manque des spiritualité, ne pas manger de porc et vêtir l'uniforme musulman aide à masquer qu'on n'a pas compris l'esprit du texte.


c'est faux. Jésus et ses disciples observaient les interdits alimentaires. Paul pour faciliter la conversion des paiens à son innovation il a déclaré toute alimentation pure.

Les Actes 15/20:" 20. mais qu'on ( les disciples de Jésus) leur écrive de s'abstenir des souillures des idoles, de l'impudicité, des animaux étouffés et du sang. ( voici les interdits alimentaires)


Quant à votre saint Apotre . il a déclaré tout licite

I Corinthiens 10/25:" 25. Mangez de tout ce qui se vend au marc, sans vous enquérir de rien par motif de conscience;

Tite 1/15:" 15. Tout est pur pour ceux qui sont purs; mais rien n'est pur pour ceux qui sont souillées et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillés

Paul n'a pas respecté même la délibération des Apotres à Jérusalem l'an 49 sus-citée.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Mer 08 Aoû 2018, 09:56

Bon croyant a écrit:


Paul n'a pas respecté même la délibération des Apotres à Jérusalem l'an 49 sus-citée.


C'est l'inverse, mon cher BC : Paul a mieux compris l'esprit de ce Concile que les autres et que Pierre même . Je cite :

"À Jérusalem cependant, l'inquiétude se change en méfiance. L'Église mère, inspirée par Jacques, juge que Pierre va trop loin. On lui expédie de nouveaux messagers pour lui rappeler que ce n'est pas parce que certains païens veulent devenir chrétiens qu'ils font partie à part entière du peuple de Dieu. Les juifs qui ont reconnu Jésus comme Messie et Sauveur, doivent maintenir leur identité en gardant une certaine distance et une certaine séparation vis-à-vis les pagano-chrétiens.

Paul et Pierre à Antioche

Paul résista ouvertement à Pierre

Les nouveaux arrivants sont  reçus avec respect mais ils créent un froid quand on les voit se laver les mains chaque fois qu'ils touchent à un chrétien non-Juif. Ils refusent toute invitation des pagano-chrétiens et évitent de se mettre à table avec les incirconcis.

Comme nous l’avons dit plutôt, Pierre jusque là avait adopté les usages des chrétiens d’Antioche. Il acceptait les invitations, fréquentait les familles et participait aux agapes le jour du Seigneur. Mais à peine les nouveaux délégués de Jérusalem arrivés, il commence à vaciller. Relisons le texte de Paul à ce sujet : «Quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il s’était donné tort. En effet, avant l’arrivée de certaines gens de l’entourage de Jacques, Pierre prenait ses repas avec les païens; mais, quand ces gens arrivèrent, on le vit se dérober et se tenir à l'écart, par peur des circoncis.» (Galates 2, 12)

Lorsque les judéo-chrétiens décident de s'isoler durant les agapes du samedi soir, en s'assoyant à des tables à part, et qu'ils déclarent aux Antiochiens : «Si vous ne vous laissez pas circoncire, vous ne pouvez pas être sauvés», l'orage éclate. On peut croire que ce fut une scène assez violente. C'est alors que Paul intervient. Il le fit avec conviction mais aussi avec dignité. Il résista ouvertement à Pierre et non pas sournoisement, par derrière.

Il rappela à Pierre ce qui s’était passé dans sa propre maison à Capharnaüm, lorsque Jésus vivait. Les collecteurs d'impôts, les pécheurs et les prostituées se tenaient autour de Jésus, entraient librement dans sa maison. Maintenant, par son refus de manger avec les incirconcis, il reniait une deuxième fois son Seigneur.

Lors du repas communautaire (l’agapè), l'instauration de deux tables, une pour les Juifs et une autre pour les non-Juifs, constituait une rupture de communion au sein d'une communauté qui confessait la même foi et partageait le même pain. Paul accuse Pierre de vouloir imposer aux non-Juifs des règles alimentaires pour prendre part aux repas. Un tel comportement est en contradiction avec les décisions de l'assemblée de Jérusalem.


Dans cette dispute, on retrouve déjà les arguments de l'Epître aux Romains, testament de la pensée de saint Paul. Dans cette lettre, il répétera avec force que juifs et païens ont le même Seigneur. Dieu ne rejette pas Israël mais il offre le salut à tous les êtres humains et non seulement au peuple choisi.


Le drame d’Antioche ne touchait pas seulement Pierre car d’autres avaient suivi son exemple. Le comble est que Barnabé, l’ami et le  compagnon de Paul, était du nombre. C’était, aux yeux de Paul, ce qui pouvait arriver de pire.

Après ces altercations, l’amitié entre Paul et Barnabé a été rompue. Quelque temps plus tard, Paul écarta Marc du prochain voyage missionnaire et Barnabé refusa de partir sans son cousin de Jérusalem. Paul va donc entreprendre ce deuxième voyage avec Silas et Barnabé retournera à Chypre en compagnie de Marc : «Quelque temps après, Paul dit à Barnabé : Mais Barnabé voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc; Paul, lui, n’était pas d’avis d’emmener celui qui les avait abandonnés en Pamphylie et n’avait pas été à l’oeuvre avec eux. On s’échauffa, et l’on finit par se séparer. Barnabé prit Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre. De son côté, Paul fit choix de Silas et partit, après avoir été confié par les frères à la grâce de Dieu.» (Actes 15, 36-40)

Le temps rétablira la vieille amitié entre les trois compagnons. Plus tard, Paul et Barnabé entreront de nouveau en relation fraternelle et partageront des informations sur leurs travaux missionnaires. Pour ce qui est de Marc, l'avenir donnera raison à Barnabé : il deviendra un homme courageux et désintéressé, un collaborateur précieux pour Pierre pendant de nombreuses années et ensuite pour Paul à la fin de sa vie. Le fougueux apôtre des nations n'a pas hésité à réparer son erreur. De sa prison, à Rome, il écrira aux Colossiens : «Marc, le cousin de Barnabé, vous salue; vous avez déjà reçu des ordres à son sujet. S'il vient chez vous, faites-lui bon accueil» (Col 4, 10). Durant sa dernière captivité, Paul écrit à Timothée : «Prends Marc et amène-le avec toi, car il m'est d'un grand secours pour le ministère» (2 Tim 4, 11). Et dans sa lettre à Philémon (1, 23-24) : «Tu as les salutations d'Épaphras, mon compagnon de captivité dans le Christ Jésus, ainsi que de Marc, Aristarque, Démas et Luc, mes collaborateurs.."

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 09 Aoû 2018, 14:33

Bon croyant a écrit:


Paul n'a pas respecté même la délibération des Apotres à Jérusalem l'an 49 sus-citée.


mario-franc_lazur a écrit:
C'est l'inverse, mon cher BC : Paul a mieux compris l'esprit de ce Concile que les autres et que Pierre même . Je cite :

"À Jérusalem cependant, l'inquiétude se change en méfiance. L'Église mère, inspirée par Jacques, juge que Pierre va trop loin. On lui expédie de nouveaux messagers pour lui rappeler que ce n'est pas parce que certains païens veulent devenir chrétiens qu'ils font partie à part entière du peuple de Dieu. Les juifs qui ont reconnu Jésus comme Messie et Sauveur, doivent maintenir leur identité en gardant une certaine distance et une certaine séparation vis-à-vis les pagano-chrétiens.

Paul et Pierre à Antioche

Paul résista ouvertement à Pierre

Les nouveaux arrivants sont  reçus avec respect mais ils créent un froid quand on les voit se laver les mains chaque fois qu'ils touchent à un chrétien non-Juif. Ils refusent toute invitation des pagano-chrétiens et évitent de se mettre à table avec les incirconcis.

Comme nous l’avons dit plutôt, Pierre jusque là avait adopté les usages des chrétiens d’Antioche. Il acceptait les invitations, fréquentait les familles et participait aux agapes le jour du Seigneur. Mais à peine les nouveaux délégués de Jérusalem arrivés, il commence à vaciller. Relisons le texte de Paul à ce sujet : «Quand Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il s’était donné tort. En effet, avant l’arrivée de certaines gens de l’entourage de Jacques, Pierre prenait ses repas avec les païens; mais, quand ces gens arrivèrent, on le vit se dérober et se tenir à l'écart, par peur des circoncis.» (Galates 2, 12)

Lorsque les judéo-chrétiens décident de s'isoler durant les agapes du samedi soir, en s'assoyant à des tables à part, et qu'ils déclarent aux Antiochiens : «Si vous ne vous laissez pas circoncire, vous ne pouvez pas être sauvés», l'orage éclate. On peut croire que ce fut une scène assez violente. C'est alors que Paul intervient. Il le fit avec conviction mais aussi avec dignité. Il résista ouvertement à Pierre et non pas sournoisement, par derrière.

Il rappela à Pierre ce qui s’était passé dans sa propre maison à Capharnaüm, lorsque Jésus vivait. Les collecteurs d'impôts, les pécheurs et les prostituées se tenaient autour de Jésus, entraient librement dans sa maison. Maintenant, par son refus de manger avec les incirconcis, il reniait une deuxième fois son Seigneur.

Lors du repas communautaire (l’agapè), l'instauration de deux tables, une pour les Juifs et une autre pour les non-Juifs, constituait une rupture de communion au sein d'une communauté qui confessait la même foi et partageait le même pain. Paul accuse Pierre de vouloir imposer aux non-Juifs des règles alimentaires pour prendre part aux repas. Un tel comportement est en contradiction avec les décisions de l'assemblée de Jérusalem.


Dans cette dispute, on retrouve déjà les arguments de l'Epître aux Romains, testament de la pensée de saint Paul. Dans cette lettre, il répétera avec force que juifs et païens ont le même Seigneur. Dieu ne rejette pas Israël mais il offre le salut à tous les êtres humains et non seulement au peuple choisi.


Le drame d’Antioche ne touchait pas seulement Pierre car d’autres avaient suivi son exemple. Le comble est que Barnabé, l’ami et le  compagnon de Paul, était du nombre. C’était, aux yeux de Paul, ce qui pouvait arriver de pire.

Après ces altercations, l’amitié entre Paul et Barnabé a été rompue. Quelque temps plus tard, Paul écarta Marc du prochain voyage missionnaire et Barnabé refusa de partir sans son cousin de Jérusalem. Paul va donc entreprendre ce deuxième voyage avec Silas et Barnabé retournera à Chypre en compagnie de Marc : «Quelque temps après, Paul dit à Barnabé : Mais Barnabé voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc; Paul, lui, n’était pas d’avis d’emmener celui qui les avait abandonnés en Pamphylie et n’avait pas été à l’oeuvre avec eux. On s’échauffa, et l’on finit par se séparer. Barnabé prit Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre. De son côté, Paul fit choix de Silas et partit, après avoir été confié par les frères à la grâce de Dieu.» (Actes 15, 36-40)

Le temps rétablira la vieille amitié entre les trois compagnons. Plus tard, Paul et Barnabé entreront de nouveau en relation fraternelle et partageront des informations sur leurs travaux missionnaires. Pour ce qui est de Marc, l'avenir donnera raison à Barnabé : il deviendra un homme courageux et désintéressé, un collaborateur précieux pour Pierre pendant de nombreuses années et ensuite pour Paul à la fin de sa vie. Le fougueux apôtre des nations n'a pas hésité à réparer son erreur. De sa prison, à Rome, il écrira aux Colossiens : «Marc, le cousin de Barnabé, vous salue; vous avez déjà reçu des ordres à son sujet. S'il vient chez vous, faites-lui bon accueil» (Col 4, 10). Durant sa dernière captivité, Paul écrit à Timothée : «Prends Marc et amène-le avec toi, car il m'est d'un grand secours pour le ministère» (2 Tim 4, 11). Et dans sa lettre à Philémon (1, 23-24) : «Tu as les salutations d'Épaphras, mon compagnon de captivité dans le Christ Jésus, ainsi que de Marc, Aristarque, Démas et Luc, mes collaborateurs.."

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


tu n'as absolument rien répondu.

le concile 49 rapporté par Luc dans le livre des Actes ( à en croire encore Luc) avait prescrit des interdits alimentaires dont les sacrifices aux idoles , le sang , les animaux étouffés mais Paul enseignait autrement:

" Mangez de tout ce qui se vend au marché"

" tout est pur pour les purs( ses disciple) "

" Pierre se conduisait en juif et cela sur le témoignage de Paul lui meme)

" Barnabas était encore juif et observant de la Loi selon toujours le témoignage de Paul lui meme"

si on a des divergences il faut croire Pierre et Barnabas et marc et les disciples et écarter Paul comme étant un faux Apotre


Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 09 Aoû 2018, 14:58

Mdéré par OV. Commentaire hors sujet s'apparantant à un nouveau sujet.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 09 Aoû 2018, 18:33

Bon croyant a écrit:
Mdéré par OV. Commentaire hors sujet s'apparantant à un nouveau sujet.



Sujet qui existe déjà : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 09 Aoû 2018, 23:07


Modéré par OV: à la suite d'abus caractérisés, il a été décidé que le nombre de messages quotidiens pour tout intervenant est limité à 15 et que le nombre de nouveaux sujets ouverts est limité à deux par semaine . MERCI de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 10:01

Bon croyant a écrit:

tu n'as absolument rien répondu.

le concile 49 rapporté par Luc dans le livre des Actes ( à en croire encore Luc) avait prescrit des interdits alimentaires dont les sacrifices aux idoles , le sang , les animaux étouffés mais Paul enseignait autrement:

" Mangez de tout ce qui se vend au marché"


Tu as l'explication un peu plus loin :

10.27
Si quelqu'un des infidèles vous invite, et que vous y vouliez aller, mangez de tout ce qui sera mis devant vous sans vous enquérir par motif de conscience
.

Ainsi, d'une part, l'apôtre ne défend pas au chrétien d'accepter l'invitation d'un infidèle ; mais comme, d'autre part, il se passait souvent dans ces repas, même privés, des choses propres à révolter une conscience délicate il ajoute, pour que chacun y réfléchisse : et que vous vouliez y aller.

Quand une telle question se présente pour le chrétien dans ses rapports avec le monde, qu'il la décide à la lumière du principe posé au verset 31 :

10.31
Soit donc que vous mangiez, ou que vous buviez, ou que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu.


A l'occasion d'un simple devoir de charité, l'apôtre pose ici le principe le plus profond, le plus universel de la vie du chrétien. Dieu a tout créé pour sa gloire ; il ne pouvait se proposer de but plus élevé que lui-même.

Mais ce principe est trop grand être cadré par la Loi ; il ne se laisse point réduire en des règles de casuistique. Paul a raison, tu le vois, d'enseigner au-delà de la Loi.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 10:14

Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.


La nourriture, ne peut souiller le croyant moralement ; mais bien ce qui, venant du cœur, sort de la bouche, en paroles, etc. (versets 17-20) :

18. Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur ; et c'est là ce qui souille l'homme.
19. Car du cœur sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les larcins, les faux témoignages, les calomnies.
20. Ce sont ces choses-là qui souillent l'homme.
..

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 11:31

Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


mario-franc_lazur a écrit:
La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.

c'est un faux ce texte cher Mario . nous en avons déjà discuter.

les textes parallèles disent : manger sans s'etre lavé les mains ne souille pas



Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 12:33

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


mario-franc_lazur a écrit:
La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.

c'est un faux ce texte cher Mario . nous en avons déjà discuter.

les textes parallèles disent : manger sans s'etre lavé les mains ne souille pas

Nous en avons déjà discuté et il s'agit de la levée des interdits alimentaires.

L'Eglise chrétienne l'interprète ainsi depuis 20 siècles = 2000 ans.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 13:55

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


mario-franc_lazur a écrit:
La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.

c'est un faux ce texte cher Mario . nous en avons déjà discuter.

les textes parallèles disent : manger sans s'etre lavé les mains ne souille pas


Il ne s'agit pas d'un faux. Je n'avais tout simplement pas cité tout le verset. Le verset complet dit :

15.16
Et Jésus dit: Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence?
15.17
Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets?
15.18
Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme.
15.19
Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.
15.20
Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille point l'homme.


Marc est plus précis concernant les aliments :

7.18
Il leur dit: Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller?
7.19
Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.

7.20
Il dit encore: Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme.
7.21
Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,
7.22
les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.
7.23
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme.


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 23:49

Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


mario-franc_lazur a écrit:
La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.


Modéré par OV: à la suite d'abus caractérisés, il a été décidé que le nombre de messages quotidiens pour tout intervenant est limité à 15 et que le nombre de nouveaux sujets ouverts est limité à deux par semaine . MERCI de votre compréhension

Bon croyant a écrit:
les textes parallèles disent : manger sans s'etre lavé les mains ne souille pas


mario-franc_lazur a écrit:
Il ne s'agit pas d'un faux. Je n'avais tout simplement pas cité tout le verset. Le verset complet dit :

15.16
Et Jésus dit: Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence?
15.17
Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets?
15.18
Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme.
15.19
Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.
15.20
Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille point l'homme.


Marc est plus précis concernant les aliments :

7.18
Il leur dit: Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller?
7.19
Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.

7.20
Il dit encore: Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme.
7.21
Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,
7.22
les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.
7.23
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme.


Modéré par OV: à la suite d'abus caractérisés, il a été décidé que le nombre de messages quotidiens pour tout intervenant est limité à 15 et que le nombre de nouveaux sujets ouverts est limité à deux par semaine . MERCI de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 10 Aoû 2018, 23:54

Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


mario-franc_lazur a écrit:
La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.

Bon croyant a écrit:
c'est un faux ce texte cher Mario . nous en avons déjà discuter.

les textes parallèles disent : manger sans s'etre lavé les mains ne souille pas

cailloubleu* a écrit:
Nous en avons déjà discuté et il s'agit de la levée des interdits alimentaires.

L'Eglise chrétienne l'interprète ainsi depuis 20 siècles = 2000 ans.


Modéré par OV: à la suite d'abus caractérisés, il a été décidé que le nombre de messages quotidiens pour tout intervenant est limité à 15 et que le nombre de nouveaux sujets ouverts est limité à deux par semaine . MERCI de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Sam 11 Aoû 2018, 09:47

Bon croyant a écrit:
Bon croyant a écrit:


" tout est pur pour les purs( ses disciple) "


mario-franc_lazur a écrit:
La pensée exprimée par l'apôtre Paul se trouve déjà dans les paroles de Jésus-Christ : (citées par Matthieu 15.11) :

15.11
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.

Bon croyant a écrit:
c'est un faux ce texte cher Mario . nous en avons déjà discuter.

les textes parallèles disent : manger sans s'etre lavé les mains ne souille pas

cailloubleu* a écrit:
Nous en avons déjà discuté et il s'agit de la levée des interdits alimentaires.

L'Eglise chrétienne l'interprète ainsi depuis 20 siècles = 2000 ans.


c'est l'église de Paul qui a levé les interdits alimentaires mais pas Jésus ni ses disciples


Il n'y a pas d'église de Paul. La seule église fondée par Jésus est celle de Pierre : "Sur cette pierre je bâtirai mon église"

Et si Pierre a pu craindre de scandaliser les Juifs qui l'entouraient en serrant la main d'un païen, par exemple , il a tout de même signé l'accord du Concile de Jérusalem : Le débat peut être ainsi résumé : la foi en Jésus était-elle suffisante pour être sauvé ou devait-on en plus observer les règles traditionnelles du judaïsme ?
Jacques apportera les éléments de solutions en faveur de Pierre et donnera tort aux pharisiens en écartant la nécessité de la circoncision avant le baptême. Il propose cependant de conserver trois interdits pour qu'un païen puisse être reçu dans la communauté avec les membres issus du judaïsme : interdit de manger les viandes non-saignées, interdit de pratiquer l'immoralité sexuelle (la fornication) auxquels Jacques ajoute l'interdit de se rapprocher des idoles (Actes, 10, 29).

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Sam 11 Aoû 2018, 16:17

Concernant les interdits alimentaires Bon croyant, Pierre n'a pas eu besoin de Paul pour prendre une distance avec ses coutumes.

Il suffit de lire le chapitre 10 du livre des actes , il tient sur un peu plus d'une page. Je ne vais pas donc tirer un verset car cette pratique est source, parfois, de mauvaise interprétation.

Tu es donc libre de lire le chapitre en entier et de faire ta propre opinion. Une page, j'ose espérer que ma demande n'exige pas trop de toi.


Retenons toutefois, ce que dit Pierre quand il s'adresse à Corneille : " Dieu m'a appris..." ( extrait d'un verset que tu liras par toi même ).

Lors du consul de Jérusalem, Pierre encore répond à la question sur la circoncision, qu'il faut mettre l'attitude de Dieu en premier. Il dit que si Dieu ne l'a pas exigé auprès des païens, il ne se voit pas lui, qui est simple homme, pouvoir l'exiger ( acte 15 ).

Dans le second chapitre de son premier épître, Pierre souligne encore, tout en définissant une attitude à avoir envers les païens, que c'est " Dieu qui décide d'intervenir " ( extrait du verset 12 de 1P2 ).


Ainsi Pierre ne se définit pas comme étant un homme sans défaillance, il met en avant dans ses discours, la seule souveraineté de Dieu plutôt que la sienne.


Après est ce que Paul est différent de Pierre, oui, probablement, chaque apôtre, disciple, et même croyant, n'est pas un " clone ". Tous sont des individus à part entière, et donc unique dans leur personnalité.

C'est pourquoi parfois il y a des mises au point entre eux. L'un apportant à l'autre, ce qu'il peut lui apporter. Du moins ce qu'il pense pouvoir lui apporter.

C'est d'ailleurs ce qui se passe entre Paul et Barnabé. L'un privilégiant l'édification des églises à travers le bassin méditerranéen, et l'autre le rapport à la Grâce quand ils parlèrent d'un jeune disciple que Paul ne voulait plus prendre avec lui en raison de ses défaillances.

Peut on dire pour autant que Paul manquait de Grâce et Barnabé de la volonté d'édifier des églises ? Non, car il s'agit uniquement d'un écart lors d'un débat autour du jeune disciple en question.

Toutefois, il est possible de déceler, une partie et une partie uniquement, de la personnalité de Paul et de celle de Pierre.


Mais je pense pas que tu veuilles réellement en parler, par ce que tu as déjà prononcer ta sentence.


Tu pourrais certes nous questionner sur ce que nous avons vu nous chrétiens de la personnalité de Pierre et de celle de Paul. Mais je crains que ce n'est pas ta volonté, car tu pars du principe que tu n'as rien à apprendre et que nous ne sommes rien de plus que tes élèves.

Et bien Monsieur le professeur, moi ce que je te propose c'est la lecture des chapitres 10 et 15 du livre des actes. Libre à toi de le faire, et si tu ne veux pas le faire, ou que tu fais semblant de le faire, et bien ma foi, ceci est entre toi et Dieu. Si il y a quelque chose qui t'embête dans l'idée de lire ses 2 chapitres, parce que tu penses quelque chose, ça te concerne toi et le Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Sam 11 Aoû 2018, 18:33

J'abonde dans ton sens, mon cher TONTON.


Et maintenant revenons au sujet de ce fil : le 4ème évangile, l'évangile de Jean.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 13 Aoû 2018, 09:37

Le livre de Jean ne connaissait rien ni de la vie de Jésus ni de ses disciples ni de la géographie de la Palestine



Il commet encore une une grave erreur biographique



Selon lui Pierre et son frère André étaient Judéens et disciples de Jean Baptiste. or les synoptiques et le livre des Actes mettent cette allégation à mal.

ce qui démontre d'une façon décisive sa fausseté
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 13 Aoû 2018, 10:00

Bon croyant a écrit:
Le livre de Jean ne connaissait rien ni de la vie de Jésus ni de ses disciples ni de la géographie de la Palestine

Il commet encore une une grave erreur biographique

Selon lui Pierre et son frère André étaient Judéens et disciples de Jean Baptiste. or les synoptiques et le livre des Actes mettent cette allégation à mal.

ce qui démontre d'une façon décisive sa fausseté


Bethsaïd est situé en Galilée.

Or Jean écrit :
1, 44. Le lendemain, Jésus voulut s'en aller en Galilée, et il trouve Philippe ; et il lui dit : Suis-moi.
45. Or, Philippe était de Bethsaïda, de la ville d'André et de Pierre.

Ce qui démontre d'une façon définitive TA fausseté.



_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 13 Aoû 2018, 19:47

mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:
Le livre de Jean ne connaissait rien ni de la vie de Jésus ni de ses disciples ni de la géographie de la Palestine

Il commet encore une une grave erreur biographique

Selon lui Pierre et son frère André étaient Judéens et disciples de Jean Baptiste. or les synoptiques et le livre des Actes mettent cette allégation à mal.

ce qui démontre d'une façon décisive sa fausseté


Bethsaïd est situé en Galilée.

Or Jean écrit :
1, 44. Le lendemain, Jésus voulut s'en aller en Galilée, et il trouve Philippe ; et il lui dit : Suis-moi.
45. Or, Philippe était de Bethsaïda, de la ville d'André et de Pierre.

Ce qui démontre d'une façon définitive TA fausseté.



de pus ce n'est pas parce que tu es de Bethsaïda que tu ne peux pas t'installer à Capharnäum ;-) aussi en Galilée.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 13 Aoû 2018, 20:46

Ah ben c'est sûr que tout aurait plus simple si Jésus et les disciples de JB avaient eux un téléphone pour communiquer dans la concordance sans avoir besoin de se déplacer sur des longues distances.

Ainsi un disciple de JB ne pouvait pas savoir ce qu'enseignait le Christ, le jour même. Il fallait donc du temps pour que l'enseignement se répande y compris auprès des disciples de JB.

Bon croyant ou l'art et la manière de chercher midi à quatorze heure.
Revenir en haut Aller en bas
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 17 Aoû 2018, 19:38

Jean fait de Simon Pierre et de son frère André des Judéens qui étaient disciples de Jean Baptistes alors que tous les synoptiques et les Actes disent le contraire



savez-vous pourquoi il le dit ? pour éviter la question embarrassante : si Jésus était le Messie comment tu explique , Jean de Patmos l'indépendance des disciple de Jean à l'égard de Jésus




Jean 1/35 Le lendemain encore, Jean se tint là, et deux de ses disciples ;
36 et regardant Jésus qui marchait, il dit : Voilà l’agneau de Dieu !
37 Et les deux disciples l’entendirent parler, et ils suivirent Jésus.( il s'agit de Pierre Simon et de son frère André)



on en arrive à l'évidence que Jésus n'était jamais le Messie.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 17 Aoû 2018, 19:49

Bon croyant a écrit:
Jean fait de Simon Pierre et de son frère André des Judéens qui étaient disciples de Jean Baptistes alors que tous les synoptiques et les Actes disent le contraire

savez-vous pourquoi il le dit ? pour éviter la question embarrassante : si Jésus était le Messie comment tu explique , Jean de Patmos l'indépendance des disciple de Jean à l'égard de Jésus

Jean 1/35 Le lendemain encore, Jean se tint là, et deux de ses disciples ;
36 et regardant Jésus qui marchait, il dit : Voilà l’agneau de Dieu !
37 Et les deux disciples l’entendirent parler, et ils suivirent Jésus.( il s'agit de Pierre Simon et de son frère André)

on en arrive à l'évidence que Jésus n'était jamais le Messie.

Je cite :

"Nous sommes juste après le baptême de Jésus, près des eaux du Jourdain. J’imagine Jésus encore mouillé, tout près des eaux, et c’est là, à ce moment très précis que Jean-Baptiste prend conscience que son cousin est vraiment le Messie tant attendu! Jean a vu, de ses yeux, l’Esprit descendre et demeurer sur Jésus. «Oui, j’ai vu et je rends ce témoignage: c’est lui le Fils de Dieu».
Désormais, et pour toujours, le monde a changé. Radicalement changé. Dieu s’est fait connaître, il s’est révélé pour que l’homme soit capable d’aimer comme il nous aime… à la mesure de son amour.
Dans l’Evangile, Jean nomme son cousin avec une formule dense et assez énigmatique. Il dit en effet: «Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde». Nous sommes familiers de cette formule. On l’entend à chaque messe. C’est à coup sûr parce qu’elle est essentielle que nous la répétons si souvent. «Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde»?
L’agneau pour un juif, c’est d’abord l’animal immolé chaque jour dans le Temple de Jérusalem pour purifier le peuple de ses péchés. Cet agneau immolé était lui-même signe de l’agneau de la Pâque originelle. Quand Dieu avait libéré son peuple de l’esclavage. Rappelez-vous, la nuit de la libération d’Egypte, l’agneau fut consommé par les Hébreux et son sang répandu sur le linteau des habitations. Ainsi fut épargner la vie des premiers-nés d’Israël. Moïse insistait «désormais, chaque année, ce même rite vous rappellera que Dieu est passé parmi vous pour vous libérer. Le sang de l’agneau est signe de votre libération».

Voilà pour le sens historique. On peut y ajouter un sens symbolique. L’agneau est dans la Bible, comme dans les autres cultures, le symbole de l’être innocent, celui qui ne peut pas faire de mal, celui qui peut seulement en recevoir. De fait, c’est un animal étonnant l’agneau, il paraît qu’il ne sait pas crier. Contrairement au cochon qui couine très fort! L’agneau ne peut ni se défendre, ni signaler le danger par des bruit. Ainsi, et de façon tout à fait originale, en réponse au mal qu’il subit, l’agneau répond par le silence!
En ce sens, la première épître de saint Pierre appelle Jésus «l’agneau sans tache» qui, «insulté, ne rendait pas l’insulte, souffrant ne menaçait pas». Ou encore, Isaïe décrit le serviteur souffrant qui portait les péchés de beaucoup et qui n’ouvrait pas la bouche, comme un agneau conduit à l’abattoir, comme devant les tondeurs une brebis muette.
Et de fait, c’est riche de sens que de comparer Jésus à un agneau. Jésus est l’agneau, parce qu’il va apporter la libération qui dépasse celle de Moïse (puisqu’en Jésus nous somme libérés du péché et de la mort) et parce qu’il est l’Innocent qui souffre et qui garde le silence pour nous sauver (sans accuser les coupables).
Au final, il est donc pour nous très instructif que Jean Baptiste compare Jésus à l’Agneau pascal. Parce que la crucifixion de Jésus aura lieu en même temps que la Pâque juive et à la même heure où des agneaux étaient immolés pour le sacrifice pascal, dans le Temple. (cf. Joseph Ratzinger – Benoit XVI, Jésus de Nazareth, Paris 2007, pp 446). Jésus prend donc sur lui le rôle qu’avait l’agneau dans la foi juive.
En clair, dire de Jésus qu’il est “l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde” cela veut dire que Jésus est celui “qui porte sur lui le péché du monde”, qui se charge de se péché. Cela veut dire très concrètement que pour faire ce geste, la charge doit être mise sur le dos! À la manière de la croix dont Jésus va se charger.
Oui, Jésus est bien «L’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde»…"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Sam 18 Aoû 2018, 22:51

Bon croyant a écrit:
Jean fait de Simon Pierre et de son frère André des Judéens qui étaient disciples de Jean Baptistes alors que tous les synoptiques et les Actes disent le contraire

savez-vous pourquoi il le dit ? pour éviter la question embarrassante : si Jésus était le Messie comment tu explique , Jean de Patmos l'indépendance des disciple de Jean à l'égard de Jésus

Jean 1/35 Le lendemain encore, Jean se tint là, et deux de ses disciples ;
36 et regardant Jésus qui marchait, il dit : Voilà l’agneau de Dieu !
37 Et les deux disciples l’entendirent parler, et ils suivirent Jésus.( il s'agit de Pierre Simon et de son frère André)

on en arrive à l'évidence que Jésus n'était jamais le Messie.

Je cite :

mario-franc_lazur a écrit:
"Nous sommes juste après le baptême de Jésus, près des eaux du Jourdain. J’imagine Jésus encore mouillé, tout près des eaux, et c’est là, à ce moment très précis que Jean-Baptiste prend conscience que son cousin est vraiment le Messie tant attendu!

imaginer c'est facile. la foi n'a rien à voir avec l'imagination. ce qui a fait que la Bible ait été falsifiée c'est des gens comme qui imagine que Jéusus est le Messie , des gens comme Acquilas qui se croit rempli du saint esprit quelqu'un comme Jimmy Swagart qui se croyait que Dieu lui avait parlé.

c'est votre problème. Paul vous a induit en erreur : L'Esprit vivifie , la lettre tue" vous avez laissez la parole d'Allah et de son prophète Jéusu et vous vous laissez imaginer.


mario-franc_lazur a écrit:
Jean a vu, de ses yeux, l’Esprit descendre et demeurer sur Jésus. «Oui, j’ai vu et je rends ce témoignage: c’est lui le Fils de Dieu».

Jamais dans le synoptiques Jean Baptiste n'a dit cela. c'est une correction portée par Jean de Patmos aux synoptiques . lui encore il imaginait


mario-franc_lazur a écrit:
Dans l’Evangile, Jean nomme son cousin avec une formule dense et assez énigmatique. Il dit en effet: «Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde».

ça c'est une preuve irréfutable que Jean de Patmos était disciple de Paul et s'en inspirait.

Paul aussi nomme Jésus paques ( c'est à dire l'agneau de Paque ) I Corinthiens 5/7 :" 7. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Dim 19 Aoû 2018, 10:56

Bon croyant a écrit:

mario-franc_lazur a écrit:
"Nous sommes juste après le baptême de Jésus, près des eaux du Jourdain. J’imagine Jésus encore mouillé, tout près des eaux, et c’est là, à ce moment très précis que Jean-Baptiste prend conscience que son cousin est vraiment le Messie tant attendu!
/
imaginer c'est facile. la foi n'a rien à voir avec l'imagination. ce qui a fait que la Bible ait été falsifiée c'est des gens comme qui imagine que Jéusus est le Messie , des gens comme Acquilas qui se croit rempli du saint esprit quelqu'un comme Jimmy Swagart qui se croyait que Dieu lui avait parlé.

c'est votre problème. Paul vous a induit en erreur : L'Esprit vivifie , la lettre tue" vous avez laissez la parole d'Allah et de son prophète Jéusu et vous vous laissez imaginer.

Non pas Paul, mais Pierre ! Comment peux-tu faire de si grosses erreurs ?

"Pierre, dans Actes 4.27, applique à Jésus la parole du Psaume 2 : « Pourquoi les princes se liguent-ils contre Jéhovah et contre son Oint ? » et déclare dans Actes 10.38 que « Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth ». Ici, il ne s’agit plus d’un rite extérieur, mais d’une onction spirituelle accordée dans le sens absolu au Fils rédempteur, et analogue à celle, relative, que ses rachetés recevront par sa grâce. « Vous avez reçu l’onction de la part de Celui qui est saint » (1 Jean 2.20).
Pierre, dans Actes 4.27, applique à Jésus la parole du Psaume 2 : « Pourquoi les princes se liguent-ils contre Jéhovah et contre son Oint ? » et déclare dans Actes 10.38 que « Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth ». Ici, il ne s’agit plus d’un rite extérieur, mais d’une onction spirituelle accordée dans le sens absolu au Fils rédempteur, et analogue à celle, relative, que ses rachetés recevront par sa grâce. « Vous avez reçu l’onction de la part de Celui qui est saint » (1 Jean 2.20)."

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
mario-franc_lazur a écrit:
Jean a vu, de ses yeux, l’Esprit descendre et demeurer sur Jésus. «Oui, j’ai vu et je rends ce témoignage: c’est lui le Fils de Dieu».

Jamais dans le synoptiques Jean Baptiste n'a dit cela. c'est une correction portée par Jean de Patmos aux synoptiques . lui encore il imaginait

Bien sûr que si !!!

Matthieu 3, 16 :  "Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection".


Citation :
mario-franc_lazur a écrit:
Dans l’Evangile, Jean nomme son cousin avec une formule dense et assez énigmatique. Il dit en effet: «Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde».

ça c'est une preuve irréfutable que Jean de Patmos était disciple de Paul et s'en inspirait.

Paul aussi nomme Jésus paques ( c'est à dire l'agneau de Paque ) I Corinthiens 5/7 :" 7. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.



Et alors ? Ne savais-tu pas que Jean complète ou précise ce qu'avait déjà raconté et cité les 3 synoptiques ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 20 Aoû 2018, 09:38

mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:


/
imaginer c'est facile. la foi n'a rien à voir avec l'imagination. ce qui a fait que la Bible ait été falsifiée c'est des gens comme qui imagine que Jéusus est le Messie , des gens comme Acquilas qui se croit rempli du saint esprit quelqu'un comme Jimmy Swagart qui se croyait que Dieu lui avait parlé.

c'est votre problème. Paul vous a induit en erreur : L'Esprit vivifie , la lettre tue" vous avez laissez la parole d'Allah et de son prophète Jéusu et vous vous laissez imaginer.

Non pas Paul, mais Pierre ! Comment peux-tu faire de si grosses erreurs ?

"Pierre, dans Actes 4.27, applique à Jésus la parole du Psaume 2 : « Pourquoi les princes se liguent-ils contre Jéhovah et contre son Oint ? » et déclare dans Actes 10.38 que « Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth ». Ici, il ne s’agit plus d’un rite extérieur, mais d’une onction spirituelle accordée dans le sens absolu au Fils rédempteur, et analogue à celle, relative, que ses rachetés recevront par sa grâce. « Vous avez reçu l’onction de la part de Celui qui est saint » (1 Jean 2.20).
Pierre, dans Actes 4.27, applique à Jésus la parole du Psaume 2 : « Pourquoi les princes se liguent-ils contre Jéhovah et contre son Oint ? » et déclare dans Actes 10.38 que « Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth ». Ici, il ne s’agit plus d’un rite extérieur, mais d’une onction spirituelle accordée dans le sens absolu au Fils rédempteur, et analogue à celle, relative, que ses rachetés recevront par sa grâce. « Vous avez reçu l’onction de la part de Celui qui est saint » (1 Jean 2.20)."

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :


Jamais dans le synoptiques Jean Baptiste n'a dit cela. c'est une correction portée par Jean de Patmos aux synoptiques . lui encore il imaginait

Bien sûr que si !!!

Matthieu 3, 16 :  "Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection".


Citation :


ça c'est une preuve irréfutable que Jean de Patmos était disciple de Paul et s'en inspirait.

Paul aussi nomme Jésus paques ( c'est à dire l'agneau de Paque ) I Corinthiens 5/7 :" 7. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.



Et alors ? Ne savais-tu pas que Jean complète ou précise ce qu'avait déjà raconté et cité les 3 synoptiques ?

Jean contredit les synoptiques.

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 20 Aoû 2018, 12:55

Bon croyant a écrit:


ça c'est une preuve irréfutable que Jean de Patmos était disciple de Paul et s'en inspirait.

Paul aussi nomme Jésus paques ( c'est à dire l'agneau de Paque ) I Corinthiens 5/7 :" 7. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.


BC est comme Chateaubriand, quelqu'un avait dit de lui qu'il était capable de décrire la Chine en voyant une tasse de thé.
BC lit Pâque et en fait une falsification, bientôt il verra une falsificaton à partir d'une virgule.


_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Lun 20 Aoû 2018, 13:41

Bon croyant a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Bon croyant a écrit:


/
imaginer c'est facile. la foi n'a rien à voir avec l'imagination. ce qui a fait que la Bible ait été falsifiée c'est des gens comme qui imagine que Jéusus est le Messie , des gens comme Acquilas qui se croit rempli du saint esprit quelqu'un comme Jimmy Swagart qui se croyait que Dieu lui avait parlé.

c'est votre problème. Paul vous a induit en erreur : L'Esprit vivifie , la lettre tue" vous avez laissez la parole d'Allah et de son prophète Jéusu et vous vous laissez imaginer.

Non pas Paul, mais Pierre ! Comment peux-tu faire de si grosses erreurs ?

"Pierre, dans Actes 4.27, applique à Jésus la parole du Psaume 2 : « Pourquoi les princes se liguent-ils contre Jéhovah et contre son Oint ? » et déclare dans Actes 10.38 que « Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth ». Ici, il ne s’agit plus d’un rite extérieur, mais d’une onction spirituelle accordée dans le sens absolu au Fils rédempteur, et analogue à celle, relative, que ses rachetés recevront par sa grâce. « Vous avez reçu l’onction de la part de Celui qui est saint » (1 Jean 2.20).
Pierre, dans Actes 4.27, applique à Jésus la parole du Psaume 2 : « Pourquoi les princes se liguent-ils contre Jéhovah et contre son Oint ? » et déclare dans Actes 10.38 que « Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth ». Ici, il ne s’agit plus d’un rite extérieur, mais d’une onction spirituelle accordée dans le sens absolu au Fils rédempteur, et analogue à celle, relative, que ses rachetés recevront par sa grâce. « Vous avez reçu l’onction de la part de Celui qui est saint » (1 Jean 2.20)."

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :


Jamais dans le synoptiques Jean Baptiste n'a dit cela. c'est une correction portée par Jean de Patmos aux synoptiques . lui encore il imaginait

Bien sûr que si !!!

Matthieu 3, 16 :  "Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection".


Citation :


ça c'est une preuve irréfutable que Jean de Patmos était disciple de Paul et s'en inspirait.

Paul aussi nomme Jésus paques ( c'est à dire l'agneau de Paque ) I Corinthiens 5/7 :" 7. Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.



Et alors ? Ne savais-tu pas que Jean complète ou précise ce qu'avait déjà raconté et cité les 3 synoptiques ?

Jean contredit les synoptiques.



Il les complète mais ne les contredit jamais !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 23 Aoû 2018, 13:08

Bon croyant a écrit:
jamais dans le synoptiques Jean Baptiste n'a dit cela. c'est une correction portée par Jean de Patmos aux synoptiques . lui encore il imaginait

mario-franc_lazur a écrit:
Bien sûr que si !!!

Matthieu 3, 16 :  "Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection".


Jean diffère amplement des synoptiques en voici quelques différences majeurs:

I/Les synoptiques n'affirment jamais que Jésus était le Messie. Saint Pierre l'a supposé mais Jésus interveint et met point sur la question de sa Messianité / en Jean Jésus affirme 02 fois il est Messie, Jean Baptiste 01 fois , les disciples Marthes, Pierre , Philipe , Natanael 01 fois , le peuple d'Israel 01 fois.

II-Jé sus refuse avec véhémence l'hérésie qu'il est Fils de Dieu . Marc ce titre ne revient que sur la bouche de Satan ou ses ennemis , Luc suit Marc .quant à Mathieu la question demeure obscure Fils de Dieu n'a pas un sens précis . on ne connait rien si c'était le sens propre ou le sens sur lequel ont en convenu les juifs./ en Jean Jésus est Fils de Dieu dans le sens propre comme moi je suis cherif fils de Hamza.

III-les synoptiques mentionnent le baptème de Jésuss / en Jean il l'omet.

IV-Les synoptiques mentionnent les disciples de Jean Baptiste/ en Jean il les néglige

V-dans les synoptiques Jésus et Jean Baptistes se connaissaient bien ils sont cousins et vivaient dans le meme pays et avaient le meme age / En Jean Jean baptiste ne connaissait pas Jésus

Vi- dans les synoptique le lac de Tibériade est en Galilée / En Jean c'est en Judée

VII-Les synoptiques montrent Jésus juifs observateurs de la Loi de Moise /En Jean Jésus se lave les mains de la Loi de Moise

VIII-Simon Pierre et son frère André sont galiliéens pécheurs dans le Lac/ en Jean , c'étaient des judées et disciples de Jean.


IX-dans les synoptiques Jésus ne se qualifie ni de de la vie ni du chemin ni du pain descendu du ciel il est prophète / En Jean Jésus est le pain de vie , la résurrection , et le chemin .

X-L'Eucharistie n'existent pas en Jean.


Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 23 Aoû 2018, 15:41

Bon croyant a écrit:
I/Les synoptiques n'affirment jamais que Jésus était le Messie. Saint Pierre l'a supposé mais Jésus interveint et met point sur la question de sa Messianité / en Jean Jésus affirme 02 fois il est Messie, Jean Baptiste 01 fois , les disciples Marthes, Pierre , Philipe , Natanael 01 fois , le peuple d'Israel 01 fois.

II-Jé sus refuse avec véhémence l'hérésie qu'il est Fils de Dieu . Marc ce titre ne revient que sur la bouche de Satan ou ses ennemis , Luc suit Marc .quant à Mathieu la question demeure obscure Fils de Dieu n'a pas un sens précis . on ne connait rien si c'était le sens propre ou le sens sur lequel ont en convenu les juifs./ en Jean Jésus est Fils de Dieu dans le sens propre comme moi je suis cherif fils de Hamza.

III-les synoptiques mentionnent le baptème de Jésuss / en Jean il l'omet.

IV-Les synoptiques mentionnent les disciples de Jean Baptiste/ en Jean il les néglige

V-dans les synoptiques Jésus et Jean Baptistes se connaissaient bien ils sont cousins et vivaient dans le meme pays et avaient le meme age / En Jean Jean baptiste ne connaissait pas Jésus

Vi- dans les synoptique le lac de Tibériade est en Galilée / En Jean c'est en Judée

VII-Les synoptiques montrent Jésus juifs observateurs de la Loi de Moise /En Jean Jésus se lave les mains de la Loi de Moise

VIII-Simon Pierre et son frère André sont galiliéens pécheurs dans le Lac/ en Jean , c'étaient des judées et disciples de Jean.


IX-dans les synoptiques Jésus ne se qualifie ni de de la vie ni du chemin ni du pain descendu du ciel il est prophète / En Jean Jésus est le pain de vie , la résurrection , et le chemin .

X-L'Eucharistie n'existent pas en Jean.



Tu as raison, tant de contradictions entre les synoptiques et Jean  scratch

MAIS UNE CHOSE EST SURE

Les 4 témoignages de l’Évangile affirment sans ambiguïtés que Jésus a bien été crucifié et a ressuscité, comme Jésus lui même l'avait annoncé. peu importe les détails des uns et des autres, les 4 évangélistes sont unanimes sur ce fait bien précis.  cheers

CQFD




.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Jeu 23 Aoû 2018, 20:53

Bon croyant a écrit:

mario-franc_lazur a écrit:

Matthieu 3, 16 :  "Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection".

Jean diffère amplement des synoptiques en voici quelques différences majeurs:

I/Les synoptiques n'affirment jamais que Jésus était le Messie. Saint Pierre l'a supposé mais Jésus interveint et met point sur la question de sa Messianité / en Jean Jésus affirme 02 fois il est Messie, Jean Baptiste 01 fois , les disciples Marthes, Pierre , Philipe , Natanael 01 fois , le peuple d'Israel 01 fois.

Plusieurs fois dans l’évangile de Marc, Jésus demande à ceux qui se réfèrent à lui en termes de Messie, de ne pas le répéter. Il peut alors donner l’impression qu’il n’est pas sûr de l’être réellement. Mais cela en fait est une confirmation, qu'il est bien le Messie , mais que ce n'est pas encore le moment de le répéter.
Et quand Pierre reconnaît solennellement en lui le Messie, la joie de l’illumination fait rapidement place à un sévère rappel à l’ordre de Jésus. Car juste après cet épisode, Jésus explique à ses disciples qu’il est appelé à souffrir et à être mis à mort pour ensuite ressusciter ! Jésus reconnaît donc implicitement sa messianité, même si la conception qu’il a de son rôle est tout à fait décalée par rapport aux attentes populaires. Jésus n’est pas un Messie venant sur son grand cheval blanc pour monter une révolution et bouter les Romains hors de Palestine. Non, il vient en serviteur. Son combat est tout autre et sa victoire passera par sa mort.

Citation :
II-Jésus refuse avec véhémence l'hérésie qu'il est Fils de Dieu . Marc ce titre ne revient que sur la bouche de Satan ou ses ennemis , Luc suit Marc .quant à Mathieu la question demeure obscure Fils de Dieu n'a pas un sens précis . on ne connait rien si c'était le sens propre ou le sens sur lequel ont en convenu les juifs./ en Jean Jésus est Fils de Dieu dans le sens propre comme moi je suis cherif fils de Hamza.

FAUX, une fois de plus :

L’évangile de saint Marc encadre son témoignage de deux affirmations explicites : Commencement de l’Évangile de Jésus-Christ "Fils de Dieu" (Marc 1,1)… "Vrai­ment cet homme était le Fils de Dieu" (Marc 15,39). Dans saint Matthieu, Pierre affirme lors de la confession de Césarée : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant" (quote]16, 16). Chez saint Luc, dans le récit majeur de l’Annonciation, l’ange dit clairement : "celui qui va naître sera saint et sera appelé "Fils de Dieu" (Luc 1,35)
Citation :

III-les synoptiques mentionnent le baptème de Jésuss / en Jean il l'omet.

Non !

Jean (1, 32-34) témoigne : "j'ai vu le Souffle divin descendre du ciel comme une colombe et se poser sur lui. Je ne le connaissais pas mais celui qui m'envoie baptiser par l'eau m'a dit : "l'homme sur qui tu verras le Souffle descendre et se poser, c'est lui qui baptise par le Souffle saint". J'ai vu, je suis témoin, il est le fils de Dieu".

Citation :
IV-Les synoptiques mentionnent les disciples de Jean Baptiste/ en Jean il les néglige

Les disciples du Baptiste qui suivirent Jésus par la suite, sont radicaux dans leur engagement, mais le sont aussi dans leur amour de Dieu et des hommes. Trois apôtres sont d’anciens disciples du Baptiste :
André, l'apôtre.
Jacques de Zébédée.
Jean de Zébédée.

Tous trois figurent dans l'évangile de Jean .

Citation :
V-dans les synoptiques Jésus et Jean Baptistes se connaissaient bien ils sont cousins et vivaient dans le meme pays et avaient le meme age / En Jean Jean baptiste ne connaissait pas Jésus

En effet, la vie les avait séparés . Et alors ?


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Bon croyant

avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 24 Aoû 2018, 10:05









Fin du sujet
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   Ven 24 Aoû 2018, 10:16

Bon croyant a écrit:



Fin du sujet



Ce fil est donc verrouillé.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etude critique du quatrième livre de Jean   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude critique du quatrième livre de Jean
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Fiche-élève pour faire la critique d'un livre
» Livres :Le Monde diplomatique passé au crible
» LUCIFER DÉMASQUÉ - JEAN KOSTKA
» Lecture mystique de l'Evangile de St Jean
» Jean Chapitre 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: