Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux

Aller en bas 
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 11 Avr 2016, 20:18

11.04.2016
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'Église protestante de Norvège, principale confession du pays scandinave, a décidé à une majorité écrasante ce lundi d'autoriser les unions religieuses pour les couples homosexuels, une possibilité aujourd'hui accordée dans seulement une poignée de pays.
Par une majorité écrasante de 88 voix sur 115 participants, un synode réuni à Trondheim a décidé qu'une nouvelle liturgie serait développée, à côté de l'actuelle, pour permettre de consacrer les unions de couples aussi bien homosexuels qu'hétérosexuels. A ce jour, le mariage gay religieux n'existe qu'en Suède, au Danemark et dans quelques congrégations à travers le monde anglo-saxon.
Si la mesure s'appliquera à l'Église de Norvège dans son ensemble, chaque pasteur conservera le droit de refuser de telles unions. "C'est un message à l'adresse de la société norvégienne qui dit que les homosexuels ne doivent pas être traités différemment mais aussi un signal au reste du monde, en premier lieu aux autres Églises: l'amour entre deux personnes du même sexe doit aussi pouvoir être reconnu dans une arène religieuse", a dit à l'AFP Gard Realf Sandaker-Nilsen, leader du mouvement libéral Åpen Folkekirke (Église ouverte), lui-même homosexuel.
En pratique, les unions religieuses de couples homosexuels seront possibles après l'adoption de la nouvelle liturgie prévue lors d'un nouveau synode en janvier 2017. Comme ses voisins nordiques, la Norvège est en pointe en Europe dans la défense des homosexuels. Le mariage civil et l'adoption y sont autorisés depuis 2009, et l'Église autorise aussi l'ordination des homosexuels.

Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 11 Avr 2016, 21:54

SKIPEER a écrit:

11.04.2016
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'Église protestante de Norvège, principale confession du pays scandinave, a décidé à une majorité écrasante ce lundi d'autoriser les unions religieuses pour les couples homosexuels, une possibilité aujourd'hui accordée dans seulement une poignée de pays.
Par une majorité écrasante de 88 voix sur 115 participants, un synode réuni à Trondheim a décidé qu'une nouvelle liturgie serait développée, à côté de l'actuelle, pour permettre de consacrer les unions de couples aussi bien homosexuels qu'hétérosexuels. A ce jour, le mariage gay religieux n'existe qu'en Suède, au Danemark et dans quelques congrégations à travers le monde anglo-saxon.
Si la mesure s'appliquera à l'Église de Norvège dans son ensemble, chaque pasteur conservera le droit de refuser de telles unions. "C'est un message à l'adresse de la société norvégienne qui dit que les homosexuels ne doivent pas être traités différemment mais aussi un signal au reste du monde, en premier lieu aux autres Églises: l'amour entre deux personnes du même sexe doit aussi pouvoir être reconnu dans une arène religieuse", a dit à l'AFP Gard Realf Sandaker-Nilsen, leader du mouvement libéral Åpen Folkekirke (Église ouverte), lui-même homosexuel.
En pratique, les unions religieuses de couples homosexuels seront possibles après l'adoption de la nouvelle liturgie prévue lors d'un nouveau synode en janvier 2017. Comme ses voisins nordiques, la Norvège est en pointe en Europe dans la défense des homosexuels. Le mariage civil et l'adoption y sont autorisés depuis 2009, et l'Église autorise aussi l'ordination des homosexuels.


Bon, certains norvégiens vont devenir catholiques... c'est tout.
et je les comprends.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 11 Avr 2016, 23:42

Pierresuzanne a écrit:
Bon, certains norvégiens vont devenir catholiques... c'est tout.
et je les comprends.

Donc tu es bien daccord qu'il faut condamner cette pratique  de l’Église protestante norvégienne  car elle risque de faire tache d'huile ?
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: avis   Mar 12 Avr 2016, 08:47

SKIPEER a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
Bon, certains norvégiens vont devenir catholiques... c'est tout.
et je les comprends.

Donc tu es bien d'accord qu'il faut condamner cette pratique  de l’Église protestante norvégienne  car elle risque de faire tache d'huile ?

Oui effectivement car Dieu n'a jamais dit de se marier ou de fonder une famille avec un semblable du même sexe et encore moins avec plusieurs femme.
Donc il serai logique que la conversion si elle est faite soit du Protestant au catholique.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 08:53

SKIPEER a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
Bon, certains norvégiens vont devenir catholiques... c'est tout.
et je les comprends.

Donc tu es bien daccord qu'il faut condamner cette pratique  de l’Église protestante norvégienne  car elle risque de faire tache d'huile ?

Je condamne cette pratique, c'est de l'abomination !!!!!! Jésus a institué le Sacrement du mariage entre un homme et une femme .... non entre deux hommes ! c'est une déviation sexuelle. L' Eglise Catholique ne les rejette pas mais ne peux approuver ce genre de comportement.

Je suis fière d' être Catholique surtout après la parution de " Amoris Laetitia " la belle exhoration apostolique de notre pape François.


Fraternellement.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 09:26

rosedumatin a écrit:


Je suis fière d' être Catholique surtout après la parution de " Amoris Laetitia " la belle exhoration apostolique de notre pape François.


Fraternellement.


Et moi qui croyais que les Protestants étaient les fidèles de la "Sola scriptura" : l’attachement à l’Écriture, Sola Scriptura (l’Écriture seule), est un principe fondateur historique de la Réforme protestante. De nombreuses paroisses protestantes ont donc désapprouvé la décision Au sein même de l’Église protestante unie, beaucoup estiment que bénir les couples de même sexe va à l’encontre de la Bible.

Ils n'ont pas tort !....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 10:10

Pierresuzanne a écrit:
Bon, certains norvégiens vont devenir catholiques... c'est tout.
et je les comprends.
SKIPEER a écrit:

Donc tu es bien daccord qu'il faut condamner cette pratique  de l’Église protestante norvégienne  car elle risque de faire tache d'huile ?

Mon cher Skipeer, l'Eglise catholique ne risque pas de se faire influencer par des églises protestantes nationales,...  qui sont en perdition.

Dimanche dernier, j'ai vécu une journée exceptionnelle.
Je suis allé à Argenteuil, en banlieue parisienne, assister à la messe célébrée par le Cardinal Sarah,
puis vénérer la Sainte Tunique de Notre Seigneur Jésus-Christ, conservée à Argenteuil depuis le IXe siècle.

Le Cardinal Sarah est  préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements ...bref, anciennement nommée Inquisition.

J'aime beaucoup ce Cardinal. J'espère qu'il sera un jour pape, il en a l'envergure.

Il nous a rappelé que même les évêques, mêmes les cardinaux, ne pouvaient pas prendre de décision théologique qui serait contraire à l'enseignement de Jésus.
C'est Jésus qui nous a dit la Vérité de Dieu, et aucun discernement de l'Eglise ne peut être contraire à son enseignement.

Le Cardinal Sarah a dit cela en faisant allusion au mariage homosexuel. Seul le mariage hétérosexuel monogame et fidèle a été autorisé par Jésus.

Point Final.


Nous avons chaleureusement applaudi le Cardinal quand il est passé à la fin en procession sur le parvis, là où nous avions vécu la Sainte Messe. Ce n'est pas demain la veille que la Sainte Eglise catholique romaine se laissera aller à ces erreurs dogmatiques.

Il ne s'agit pas de jouer les pharisiens, et les culs serrés, et encore moins de lapider les homosexuels. Mais une situation de souffrance, de péché, ou d'incomplétude ne sera jamais une situation sainte et bénie par Dieu.

Chacun a sa croix à porter.
Je ne dis pas que les personnes homosexuels soient plus mauvaises que les autres, ou plus pécheurs.... ils sont pécheurs comme nous le sommes tous, à un titre ou à un autre. Ils seront justifiés (comme nous tous), s'ils savent ne pas se pardonner à eux-mêmes, en décorant de comportement saint, ce qui est un comportement désavoué par Dieu.


Je dis cela sans oublier mon propre péché... C'est le publicain repentant qui est justifié, et non le pharisien pur et irréprochable.... et c'est encore moins le publicain qui se montrerait fier de son péché comme si c'était un comportement irréprochable, digne du plus pur pharisaïsme. Il ne faut pas oublier que le pharisien de la parabole était fier de ses bons comportements, et non de ses péchés. Je ne pense pas qu'être fier de son péché, comme un pharisien l'est d'une bonne action, puisse mériter le salut.

Finalement, les homosexuels chrétiens devraient voir leur situation difficile... comme une grâce pour les protéger du pharisaïsme, et leur maintenir la grâce du publicain.

Ce que je dis là peut paraître une provocation. Mais je le pense profondément.
Un homosexuel, même vivant sa sexualité dans le concret, peut être justifié s'il se sait pécheur, s'il accepte de se reconnaître pécheur, s'il accepte la décision de Dieu...

Que les homosexuels sachent ne pas se transformer en publicains pharisiens, c'est à dire en pécheurs publics qui auraient modifié la règle de Dieu pour faire de leur péché un comportement saint.

.... et sans oublier que nous péchons sans doute tous par notre sexualité, d'une façon ou d'une autre.... tous, sans exception, nous pouvons goûter à l'amère grâce du publicain.


L'Eglise catholique ne reconnaîtra jamais le mariage homosexuel. ... mais elle accueillera, et accueille déjà, de nombreux fidèles homosexuels en son sein, qui ne sont ni plus, ni moins pécheurs que leurs frères hétéros.

L'Eglise est une communauté d'hommes pécheurs rachetés.
Revenir en haut Aller en bas
louloute

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 11:45

Il y a deux sortes de célébrations de mariages cathos :
Soit une messe, donc eucharistie, et jamais l'église ne célébrera une messe de mariage pour gays.
Et il existe une célébration dite de 'bénédiction', c'est-à-dire pas de messe.
L'effort éventuel de l'église pourrait y pourvoir.

Si les protestants veulent offrir une bénédiction, pour ma part, je trouve ça sympa.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 12:03

Haha
Je ne connais pas de protestant qui se convertissent au catholicisme, mais plutôt l'inverse (dont ma mère qui était catholique d'héritage mais non de foi est devenu protestante), mais absolument par déception.
Je trouve cette argument ridicule, ce n'est pas à cause des histoires de pédophilie que les catholiques deviennent protestants...
Revenir en haut Aller en bas
louloute

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 12:31

Oh Estrandine, ça existe des témoins de Jéovah qui se convertissent au catholicisme, de même l'inverse.
ça existe des protestants qui viennent au catholicisme, et comme tu le dis, l'inverse aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 12:56

louloute a écrit:
Oh Estrandine, ça existe des témoins de Jéovah qui se convertissent au catholicisme, de même l'inverse.
ça existe des protestants qui viennent au catholicisme, et comme tu le dis, l'inverse aussi.

Pratiquement pas. En tout cas les évangéliques qui quittent parce qu'ils sont déçu finissent souvent dans des sectes...
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 15:24

louloute a écrit:
Il y a deux sortes de célébrations de mariages cathos :
Soit une messe, donc eucharistie, et jamais l'église ne célébrera une messe de mariage pour gays.
Et il existe une célébration dite de 'bénédiction', c'est-à-dire pas de messe.
L'effort éventuel de l'église pourrait y pourvoir.

Louloute, tu te trompes, le mariage est un sacrement échangé entre époux...il n'y a qu'une seule sorte de mariage chrétien : le sacrement de mariage.
Ce sacrement peut s'échanger au cours d'une simple cérémonie à l'église, ou être suivi d'une eucharistie.... mais le sacrement de mariage est exactement le même, qu'il y ait une eucharistie ou pas.

Il est hors de question que l'Eglise accepte les unions homosexuelles.
Que les états aient fait des lois pour le permettre est déjà suffisament triste pour les enfants dont on favorise la conception, l'achat, le trafic, pour permettre l'homoparentalité.

Il est hors de question que l'Eglise se mêle de favoriser des comportements pécheurs, qui sont contraires à l'enseignement du Christ.


Revenir en haut Aller en bas
louloute

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 15:33

Pierresuzanne a écrit:
louloute a écrit:
Il y a deux sortes de célébrations de mariages cathos :
Soit une messe, donc eucharistie, et jamais l'église ne célébrera une messe de mariage pour gays.
Et il existe une célébration dite de 'bénédiction', c'est-à-dire pas de messe.
L'effort éventuel de l'église pourrait y pourvoir.

Louloute, tu te trompes, le mariage est un sacrement échangé entre époux...il n'y a qu'une seule sorte de mariage chrétien : le sacrement de mariage.  
Ce sacrement peut s'échanger au cours d'une simple cérémonie à l'église, ou être suivi d'une eucharistie.... mais le sacrement de mariage est exactement le même, qu'il y ait une eucharistie ou pas.

Il est hors de question que l'Eglise accepte les unions homosexuelles.
Que les états aient fait des lois pour le permettre est déjà suffisament triste pour les enfants dont on favorise la conception, l'achat, le trafic, pour permettre l'homoparentalité.

Il est hors de question que l'Eglise se mêle de favoriser des comportements pécheurs, qui sont contraires à l'enseignement du Christ.



OK ! Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 17:12

Estandrine a écrit:
En tout cas les évangéliques qui quittent parce qu'ils sont déçu finissent souvent dans des sectes...

Ou dans l'Islam, à moins que tu catégorises l'Islam dans les sectes.

Comme je te vois venir, je précise qu'il-y-a également beaucoup de musulmans qui deviennent évangéliques.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 12 Avr 2016, 17:33

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:


Je suis fière d' être Catholique surtout après la parution de " Amoris Laetitia " la belle exhoration apostolique de notre pape François.


Fraternellement.


Et moi qui croyais que les Protestants étaient les fidèles de la "Sola scriptura" : l’attachement à l’Écriture, Sola Scriptura (l’Écriture seule), est un principe fondateur historique de la Réforme protestante. De nombreuses paroisses protestantes ont donc désapprouvé la décision  Au sein même de l’Église protestante unie, beaucoup estiment que bénir les couples de même sexe va à l’encontre de la Bible.

Ils n'ont pas tort !....

En effet, souvenons nous de Sodome et Gomorrhe ........!!!!

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 25 Avr 2016, 12:11

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:


Je suis fière d' être Catholique surtout après la parution de " Amoris Laetitia " la belle exhoration apostolique de notre pape François.


Fraternellement.


Et moi qui croyais que les Protestants étaient les fidèles de la "Sola scriptura" : l’attachement à l’Écriture, Sola Scriptura (l’Écriture seule), est un principe fondateur historique de la Réforme protestante. De nombreuses paroisses protestantes ont donc désapprouvé la décision  Au sein même de l’Église protestante unie, beaucoup estiment que bénir les couples de même sexe va à l’encontre de la Bible.

Ils n'ont pas tort !....

En effet, souvenons nous de Sodome et Gomorrhe ........!!!!

Et c'est reparti avec Sodome et Gomorrhe histoire de justifier son homophobie : A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précisera (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux."

De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Quant à l’épître de saint Jean ("Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente", v.7), elle ne peut évoquer l’homosexualité (une chair différente !) mais, comme le précisent d’ailleurs les notes de la Bible de Jérusalem, elle se réfère au comportement de certains anges qui se sont laissés séduire par les filles des hommes (cf. "Genèse" VI,1-2 et le livre d’Hénok), et souligne le scandale que représente ce mélange de chairs différentes, humaines et angéliques.

Ca commence à devenir lassant de devoir répéter les mêmes choses.

Quand au terme d'abomination, on avait pas la même définition à l'époque des écrits de la Bible et de nos jours, c'était abominable de manger des crustacés et abominable de mélanger ensemble deux étoffes...

Si certains protestants marient des homosexuels, c'est bien que dans la Bible on y trouve pas de d'interdiction, on peut quand même penser que les protestants ayant une lecture souvent littérale de la Bible n'y vois pas d'objection. Ce qui coince avec l'église catholique c'est que c'est un sacrement comme le mariage et qu'on ne peut pas défaire un sacrement.

L’Église est dogmatique c'est ainsi, il y a beaucoup de catholiques qui ne sont pas opposés aux mariages d'homos, des prêtres mêmes, des catholiques pratiquants ou non. Cette question n'est pas ni noir ni blanc.
Revenir en haut Aller en bas
shakti

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 25 Avr 2016, 12:33

Même au sein du Protestantisme le mariage gay devrait être banni, le Protestantisme accuse une différence dans la liturgie, rejette l'autorité du Pape mais en tant que branche du Christianisme, les préceptes du Christianisme doivent être respectés, or là ils sont bafoués. Le mariage gay au temple arrange les homosexuels eux mêmes qui, sous couvert de leur homosexualité dissimulée sous les traits de pasteurs et dirigeants, décideurs, ont mis en place le principe. Il n'y a aucun hétéro qui aurait fait cette démarche de son propre chef car un hétéro croyant sait pertinemment que c'est contre nature, le rapport homosexuel est contre nature, Dieu n'ayant pas créé les hommes pour s'unir ni avoir des rapports sexuels entre eux. Maintenant l'homosexuel l'est pour multiples raisons sans lui porter atteinte pour son intime droit à sa propre sexualité qu'il assume ou pas et dont je suis respectueuse. Le risque à terme est la banalisation de l'acte lui même car s'il est reconnu aussi en étant sacralisé au sein du christianisme, la porte est ouverte pour les générations à venir qui verront dans l'homosexualité somme toute qu'une "version" de la sexualité. Le débat tourne donc plus autour de l'homosexualité que du mariage lui même. Le mariage lui même n'étant qu'un subterfuge pour que les homosexuels eux mêmes entrent au sein de la religion en "tout bien tout honneur".


Dernière édition par shakti le Lun 25 Avr 2016, 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 25 Avr 2016, 16:31

Joanni a écrit:
rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:


Je suis fière d' être Catholique surtout après la parution de " Amoris Laetitia " la belle exhoration apostolique de notre pape François.


Fraternellement.


Et moi qui croyais que les Protestants étaient les fidèles de la "Sola scriptura" : l’attachement à l’Écriture, Sola Scriptura (l’Écriture seule), est un principe fondateur historique de la Réforme protestante. De nombreuses paroisses protestantes ont donc désapprouvé la décision  Au sein même de l’Église protestante unie, beaucoup estiment que bénir les couples de même sexe va à l’encontre de la Bible.

Ils n'ont pas tort !....

En effet, souvenons nous de Sodome et Gomorrhe ........!!!!

Et c'est reparti avec Sodome et Gomorrhe histoire de justifier son homophobie : A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précisera (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux."

De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Quant à l’épître de saint Jean ("Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente", v.7), elle ne peut évoquer l’homosexualité (une chair différente !) mais, comme le précisent d’ailleurs les notes de la Bible de Jérusalem, elle se réfère au comportement de certains anges qui se sont laissés séduire par les filles des hommes (cf. "Genèse" VI,1-2 et le livre d’Hénok), et souligne le scandale que représente ce mélange de chairs différentes, humaines et angéliques.

Ca commence à devenir lassant de devoir répéter les mêmes choses.

Quand au terme d'abomination, on avait pas la même définition à l'époque des écrits de la Bible et de nos jours, c'était abominable de manger des crustacés et abominable de mélanger ensemble deux étoffes...

Si certains protestants marient des homosexuels, c'est bien que dans la Bible on y trouve pas de d'interdiction, on peut quand même penser que les protestants ayant une lecture souvent littérale de la Bible n'y vois pas d'objection. Ce qui coince avec l'église catholique c'est que c'est un sacrement comme le mariage et qu'on ne peut pas défaire un sacrement.

L’Église est dogmatique c'est ainsi, il y a beaucoup de catholiques qui ne sont pas opposés aux mariages d'homos, des prêtres mêmes, des catholiques pratiquants ou non. Cette question n'est pas ni noir ni blanc.

Je suis catholique, et un bon catholique , ne fut ce qu'une personne normalement constituée et bien dans sa tête ne peut admettre des unions " aussi malsaines " !!! je ne suis pas homophobe et quoi que ce soit, je n'ai peur de rien car Dieu est avec moi, je m'en remets à Lui.

Et voici de la lecture à présent !!


Catéchisme de l'Église Catholique


IntraText - Lecture du Texte
TROISIEME PARTIE LA VIE DANS LE CHRIST
DEUXIÈME SECTION LES DIX COMMANDEMENTS
CHAPITRE DEUXIEME " TU AIMERAS TON PROCHAIN COMME TOI-MEME "
Article 6 LE SIXIEME COMMANDEMENT
II. La vocation à la chasteté
Précédent - Suivant
Cliquer ici pour désactiver les liens aux concordances

II. La vocation à la chasteté

2337 La chasteté signifie l’intégration réussie de la sexualité dans la personne et par là l’unité intérieure de l’homme dans son être corporel et spirituel. La sexualité, en laquelle s’exprime l’appartenance de l’homme au monde corporel et biologique, devient personnelle et vraiment humaine lorsqu’elle est intégrée dans la relation de personne à personne, dans le don mutuel entier et temporellement illimité, de l’homme et de la femme.

La vertu de chasteté comporte donc l’intégrité de la personne et l’intégralité du don.

L’intégrité de la personne

2338 La personne chaste maintient l’intégrité des forces de vie et d’amour déposées en elle. Cette intégrité assure l’unité de la personne, elle s’oppose à tout comportement qui la blesserait. Elle ne tolère ni la double vie, ni le double langage (cf. Mt 5, 37).

2339 La chasteté comporte un apprentissage de la maîtrise de soi, qui est une pédagogie de la liberté humaine. L’alternative est claire : ou l’homme commande à ses passions et obtient la paix, ou il se laisse asservir par elles et devient malheureux (cf. Si 1, 22). " La dignité de l’homme exige de lui qu’il agisse selon un choix conscient et libre, mû et déterminé par une conviction personnelle et non sous le seul effet de poussées instinctives ou d’une contrainte extérieure. L’homme parvient à cette dignité lorsque, se délivrant de toute servitude des passions, par le choix libre du bien, il marche vers sa destinée et prend soin de s’en procurer réellement les moyens par son ingéniosité " (GS 17).

2340 Celui qui veut demeurer fidèle aux promesses de son Baptême et résister aux tentations veillera à en prendre les moyens : la connaissance de soi, la pratique d’une ascèse adaptée aux situations rencontrées, l’obéissance aux commandements divins, la mise en œuvre des vertus morales et la fidélité à la prière. "La chasteté nous recompose ; elle nous ramène à cette unité que nous avions perdue en nous éparpillant " (S. Augustin, conf. 10, 29).

2341 La vertu de chasteté est placée sous la mouvance de la vertu cardinale de tempérance, qui vise à imprégner de raison les passions et les appétits de la sensibilité humaine.

2342 La maîtrise de soi est une œuvre de longue haleine. Jamais on ne la considèrera comme acquise une fois pour toutes. Elle suppose un effort repris à tous les âges de la vie (cf. Tt 2, 1-6). L’effort requis peut être plus intense à certaines époques, ainsi lorsque se forme la personnalité, pendant l’enfance et l’adolescence.

2343 La chasteté connaît des lois de croissance qui passe par des degrés marqués par l’imperfection et trop souvent par le péché. " Jour après jour, l’homme vertueux et chaste se construit par des choix nombreux et libres. Ainsi, il connaît, aime et accomplit le bien moral en suivant les étapes d’une croissance " (FC 9).

2344 La chasteté représente une tâche éminemment personnelle, elle implique aussi un effort culturel, car il existe une " interdépendance entre l’essor de la personne et le développement de la société elle-même " (GS 25, § 1). La chasteté suppose le respect des droits de la personne, en particulier celui de recevoir une information et une éducation qui respectent les dimensions morales et spirituelles de la vie humaine.

2345 La chasteté est une vertu morale. Elle est aussi un don de Dieu, une grâce, un fruit de l’œuvre spirituelle (cf. Ga 5, 22). Le Saint-Esprit donne d’imiter la pureté du Christ (cf. 1 Jn 3, 3) à celui qu’a régénéré l’eau du Baptême.

L’intégralité du don de soi

2346 La charité est la forme de toutes les vertus. Sous son influence, la chasteté apparaît comme une école de don de la personne. La maîtrise de soi est ordonnée au don de soi. La chasteté conduit celui qui la pratique à devenir auprès du prochain un témoin de la fidélité et de la tendresse de Dieu.

2347 La vertu de chasteté s’épanouit dans l’amitié. Elle indique au disciple comment suivre et imiter Celui qui nous a choisis comme ses propres amis (cf. Jn 15, 15), s’est donné totalement à nous et nous fait participer à sa condition divine. La chasteté est promesse d’immortalité.

La chasteté s’exprime notamment dans l’amitié pour le prochain. Développée entre personnes de même sexe ou de sexes différents, l’amitié représente un grand bien pour tous. Elle conduit à la communion spirituelle.

Les divers régimes de la chasteté

2348 Tout baptisé est appelé à la chasteté. Le chrétien a " revêtu le Christ " (Ga 3, 27), modèle de toute chasteté. Tous les fidèles du Christ sont appelés à mener une vie chaste selon leur état de vie particulier. Au moment de son Baptême, le chrétien s’est engagé à conduire dans la chasteté son affectivité.

2349 " La chasteté doit qualifier les personnes suivant leurs différents états de vie : les unes dans la virginité ou le célibat consacré, manière éminente de se livrer plus facilement à Dieu d’un cœur sans partage ; les autres, de la façon que détermine pour tous la loi morale et selon qu’elles sont mariées ou célibataires " (CDF, décl. " Persona humana " 11). Les personnes mariées sont appelées à vivre la chasteté conjugale ; les autres pratiquent la chasteté dans la continence :

Il existe trois formes de la vertu de chasteté : l’une des épouses, l’autre du veuvage, la troisième de la virginité. Nous ne louons pas l’une d’elles à l’exclusion des autres. C’est en quoi la discipline de l’Église est riche (S. Ambroise, vid. 23 : PL 153, 255A).

2350 Les fiancés sont appelés à vivre la chasteté dans la continence. Ils verront dans cette mise à l’épreuve une découverte du respect mutuel, un apprentissage de la fidélité et de l’espérance de se recevoir l’un et l’autre de Dieu. Ils réserveront au temps du mariage les manifestations de tendresse spécifiques de l’amour conjugal. Ils s’aideront mutuellement à grandir dans la chasteté.

Les offenses à la chasteté

2351 La luxure est un désir désordonné ou une jouissance déréglée du plaisir vénérien. Le plaisir sexuel est moralement désordonnée, quand il est recherché pour lui-même, isolé des finalités de procréation et d’union.

2352 Par la masturbation, il faut entendre l’excitation volontaire des organes génitaux, afin d’en retirer un plaisir vénérien. " Dans la ligne d’une tradition constante, tant le magistère de l’Église que le sens moral des fidèles ont affirmé sans hésitation que la masturbation est un acte intrinsèquement et gravement désordonné ". " Quel qu’en soit le motif, l’usage délibéré de la faculté sexuelle en dehors des rapports conjugaux normaux en contredit la finalité ". La jouissance sexuelle y est recherchée en dehors de " la relation sexuelle requise par l’ordre moral, celle qui réalise, dans le contexte d’un amour vrai, le sens intégral de la donation mutuelle et de la procréation humaine " (CDF, décl. " Persona humana " 9).

Pour former un jugement équitable sur la responsabilité morale des sujets et pour orienter l’action pastorale, on tiendra compte de l’immaturité affective, de la force des habitudes contractées, de l’état d’angoisse ou des autres facteurs psychiques ou sociaux qui peuvent atténuer, voire même réduire au minimum la culpabilité morale.

2353 La fornication est l’union charnelle en dehors du mariage entre un homme et une femme libres. Elle est gravement contraire à la dignité des personnes et de la sexualité humaine naturellement ordonnée au bien des époux ainsi qu’à la génération et à l’éducation des enfants. En outre c’est un scandale grave quand il y a corruption des jeunes.

2354 La pornographie consiste à retirer les actes sexuels, réels ou simulés, de l’intimité des partenaires pour les exhiber à des tierces personnes de manière délibérée. Elle offense la chasteté parce qu’elle dénature l’acte conjugal, don intime des époux l’un à l’autre. Elle porte gravement atteinte à la dignité de ceux qui s’y livrent (acteurs, commerçants, public), puisque chacun devient pour l’autre l’objet d’un plaisir rudimentaire et d’un profit illicite. Elle plonge les uns et les autres dans l’illusion d’un monde factice. Elle est une faute grave. Les autorités civiles doivent empêcher la production et la distribution de matériaux pornographiques.

2355 La prostitution porte atteinte à la dignité de la personne qui se prostitue, réduite au plaisir vénérien que l’on tire d’elle. Celui qui paie pêche gravement contre lui-même : il rompt la chasteté à laquelle l’engageait son Baptême et souille son corps, temple de l’Esprit Saint (cf. 1 Co 6, 15-20). La prostitution constitue un fléau social. Il touche habituellement des femmes, mais aussi des hommes, des enfants ou des adolescents (dans ces deux derniers cas, le péché se double d’un scandale). S’il est toujours gravement peccamineux de se livrer à la prostitution, la misère, le chantage et la pression sociale peuvent atténuer l’imputabilité de la faute.

2356 Le viol désigne l’entrée par effraction, avec violence, dans l’intimité sexuelle d’une personne. Il est atteinte à la justice et à la charité. Le viol blesse profondément le droit de chacun au respect, à la liberté, à l’intégrité physique et morale. Il crée un préjudice grave, qui peut marquer la victime sa vie durant. Il est toujours un acte intrinsèquement mauvais. Plus grave encore est le viol commis de la part des parents (cf. inceste) ou d’éducateurs envers les enfants qui leur sont confiés.

Chasteté et homosexualité

2357 L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que " les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés " (CDF, décl. " Persona humana " 8). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.

2358 Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d’entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.

2359 Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne.





Catéchisme de l' Eglise Catholique Romaine

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Lun 25 Avr 2016, 18:22

Joanni a écrit:


Et c'est reparti avec Sodome et Gomorrhe histoire de justifier son homophobie : A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précisera (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux."

De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Quant à l’épître de saint Jean ("Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente", v.7), elle ne peut évoquer l’homosexualité (une chair différente !) mais, comme le précisent d’ailleurs les notes de la Bible de Jérusalem, elle se réfère au comportement de certains anges qui se sont laissés séduire par les filles des hommes (cf. "Genèse" VI,1-2 et le livre d’Hénok), et souligne le scandale que représente ce mélange de chairs différentes, humaines et angéliques.

Ca commence à devenir lassant de devoir répéter les mêmes choses.


Et c'est encore plus lassant que de voir un Catholique défendre un comportement condamné et par la Bible et par le Catéchisme catholique .

Pour le Catéchisme, lis attentivement la citation de notre soeur ROSEDUMATIN.

Pour la Bible , vois ceci :

"Genèse, 19, 4-5 19.4
Ils n'étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu'aux vieillards; toute la population était accourue.
19.5
Ils appelèrent Lot, et lui dirent: Où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit? Amène-les nous, pour que nous en abusions."
[traducction Bible de Jérusalem]

Et sache que ce comportement déviant était puni de mort chez les Israélites : "Lévitique, 20, 13
Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux."


Et si les homos ont tous les droits en Israël ( Tel Aviv, "capitale des gays" ), ce n'est que grâce à la ruse des homos de ce pays : " comment tout cela est-il possible dans un pays qui ne cesse de se droitiser et où les ultras orthodoxes, chez qui l’intolérance est une seconde nature, tiennent le haut du pavé ? En fait, non sans intelligence, les homos ont contourné le problème.
Ils ne se sont pas adressés à la Knesset où, hormis le Meretz, aucun parti ne soutient ouvertement la cause homosexuelle. Ils ont déposé des plaintes pour discrimination auprès de la justice. Lesquelles sont remontées jusqu’à la Cour Suprême.
Et celle-ci, ombrageuse quant au respect de la démocratie, comme c’est sa mission, leur a le souvent donné raison. Après quoi, avec un temps de retard plus où moins long, le Parlement fini par entériner la décision.
Ainsi, comme on l’a dit, la Knesset a-t-elle dépénalisé l’homosexualité en 1988. Mais c’était 17 ans après que la Cour suprême ait jugé qu’on ne pouvait punir des relations entre adultes du même sexe s’ils étaient tous deux consentants…"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DONC ne dis pas ,mon cher JOANNI, que la Bible ne condamne pas l'homosexualité, car là, tu te ridiculises.


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
brigit

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 01:44

mario-franc_lazur a écrit:

DONC ne dis pas ,mon cher JOANNI, que la Bible ne condamne pas l'homosexualité, car là, tu te ridiculises.

Et Jésus ?

Un couple homo est il différent d'un couple hétéro ayant des rapports protégés ?

Existe t il une différence dans le péché ? Merci de m'éclairer !

Quant à Sodome et Gomorrhe, oui il est bon de rappeler que le blasphème est celui de l'absence d'hospitalité.
Je rappelle que les anges sont sans sexe et qu'offrir ses filles vierges donc mineures en échange est un crime.
Que Lot s'offre donc lui même si ses concitoyens aiment tant les hommes !

Bref condamner par la bible une telle pratique plus qu'une autre est peut être biblique mais est elle chrétienne ?

Ils vous ont fait quoi les homos ? Ils vous font du mal à s'aimer sincèrement qui plus est en couple ?

Quand verrez vous le mal que vous faites aux enfants de tels couples par la stigmatisation !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
joseph1




MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 06:34

Homme et femme IL les fit.
Le mariage gay nous renvoie à une période anté-biblique
Revenir en haut Aller en bas
shakti

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 08:06

Les couples homosexuels n'ont rien fait à personne, ils vivent leur homosexualité ce n'est un problème pour personne, l'union à l'église devant Dieu se fait entre un homme et une femme. La nature ou Dieu ou Jésus nous a fait pour être homme et femme ensemble, l'homosexualité est une déviation sexuelle.

Ce n'est pas le petit morceau de plastique de protection qui fera la différence. Le préservatif sert à ne pas avoir de contact, il n'enlève rien à l'acte lui même.

Et il n'y a aucun péché  dans le rapport sexuel entre homme et femme.


Dernière édition par shakti le Mar 26 Avr 2016, 09:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: avis   Mar 26 Avr 2016, 08:46

Bonjour,
Oui l'homosexualité est une déviance neurologique de l'être humain mais l'être humain reste un être humain.
Non au mariage religieux homosexuel c'est contre la volonté de Dieu.
Non a la fécondation in vitro ou autre des couples homosexuels.

On n'a jamais eu d'enfants ou fait d'enfants en ayant des relations anales ou buccales. (Il faut de temps en temps appeler un chat un chat , un chien un chien, la fellation et la sodomie n'ont jamais procréé)

Mais nous devons considérer que l'être humain quelque soit sa nature à le droit au respect.

Les maniaques de la peine de mort pour juguler l'homosexualité devrait se mettre au courant des raisons humaines et psychologique qui font qu'une femme ou un homme est homosexuel.

A partir du moment ou un homosexuel ne fait pas d'avance sur ce point la personne en question doit rester libre de ses actes.
D'autre part , je l'ai déjà dit, l'image que donne les Gay Price de l'homosexualité est déplorable indigne du respect humain.

El faut aussi se mettre dans le crane que d'être homosexuel ne veut pas dire être pédophile.

Il faut aussi prendre conscience que de vouloir des enfants en étant homosexuel cela entraine qu'il faudra sérieusement expliquer à ces enfants pourquoi il ont deux papas ou deux mamans alors que leurs copains ont un papa et une maman.
La dessus s'ajoute les remarques désobligeante des copains de classe qui ne manqueront pas d'abuser de leurs remarques caustiques envers leurs copains dont les parents sont homosexuels.

On peut aussi penser qu'il vaut mieux de bons parents homosexuels que de mauvais parents hétérosexuels.

Dieu crée Homme et Femme et il leur confit la mission de se multiplier.
Impossible entre homme , impossible entre femme il me semble.
Pas question d'utiliser les méthodes modernes pour passer outre les volonté divine et la nature des choses.

Les musulmans devraient y regarder à deux fois avant d'égorger à tour de bras les homosexuels.
Il y en a chez eux mais on ne les voit pas à cause de cette peine de mort qui plane sur leur tête comme une épée de Damoclès.

Respectons l'Humain, ne tuons pas, par ce que nous sommes différents.
Accompagnons, Guidons, et surtout prions pour ces personnes.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 08:54

brigit a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

DONC ne dis pas ,mon cher JOANNI, que la Bible ne condamne pas l'homosexualité, car là, tu te ridiculises.

Et Jésus ?

Un couple homo est il différent d'un couple hétéro ayant des rapports protégés ?

Existe t il une différence dans le péché ? Merci de m'éclairer !

Quant à Sodome et Gomorrhe, oui il est bon de rappeler que que le blasphème est celui de l'absence d'hospitalité.

Je rappelle que les anges sont sans sexe et qu'offrir ses filles vierges donc mineures en échange est un crime.
Que Lot s'offre donc lui même si ses concitoyens aiment tant les hommes !

Bref condamner par la bible une telle pratique plus qu'une autre est peut être biblique mais est elle chrétienne ?

Ils vous ont fait quoi les homos ? Ils vous font du mal à s'aimer sincèrement qui plus est en couple ?

Quand verrez vous le mal que vous faites aux enfants de tels couples par la stigmatisation !




L'Eglise et donc les Catholiques ne condamnent pas les homosexuels : ils condamnent la pratique homosexuelle. Ce qui est différent. Quant aux enfants, justement,  ils ont besoin d'un modèle féminin à aimer et d'un modèle masculin à aimer : autrement dit ils ont besoin d'un père et d'une mère !...



"La fonction maternelle est d'abord une fonction de matrice, de source nourricière, d'enveloppe, de réceptacle de vie, de rétention. La mère représente l'abri, la sécurité, la protection, la chaleur, l'affection, la fusion, la compréhension La mère représente l'amour. La fonction du père en est une de séparation, d'expulsion du sein maternel, de distinction, de différenciation. Le père doit éduquer ses enfants dans le sens étymologique du mot " educare " : faire sortir, tirer dehors, conduire au-dehors avec soin.

La fonction du père est de séparer l'enfant de la mère. Il doit s'interposer entre la mère et l'enfant pour permettre à l'enfant de développer son identité en dehors de la symbiose maternelle et rappeler à la mère qu'elle est aussi une femme, une amante, un être de plaisir, non seulement un être de devoir généreux. Si la mère représente l'amour fusionnel, le père représente les limites, les frontières, la séparation psychologique.

L'enfant a besoin de sentir toute l'attention de la mère pour découvrir sa puissance. Mais il a aussi besoin des interdits de son père pour connaître ses limites et apprendre à faire attention aux autres. L'enfant apprend, par sa mère, qu'il est au centre de l'univers, de son univers ; il doit apprendre, par son père, qu'il existe d'autres univers avec lesquels il devra collaborer pour survivre et s'épanouir. L'enfant doit apprendre à se situer à mi-chemin entre l'attitude du chat et du chien. Le chat se croit le maître en voyant tout ce que son " esclave " fait pour lui, alors que le chien perçoit son propriétaire comme son maître parce qu'il est capable de tout faire pour lui."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Quant à ta phrase : " le blasphème est celui de l'absence d'hospitalité", je te signale que dans la Bible l'absence d'hospitalité n'était pas puni de mort, mais que le comportement homosexuel, lui, l'était !!!

Et Jésus ? Jésus rend sacré le mariage, le mariage tel qu'il est entendu à l'époque, (union indissociable entre un homme et une femme devant Dieu et les homme) rendant caduque la répudiation, condamnant l'adultère et la fornication.
Dans le nouveau testament, nous pouvons donc comprendre que les seuls actes sexuels bénis par Dieu ont lieu à l'intérieur du mariage.

Tous les actes en dehors de ce contexte sont condamnés. (Hors-mariage= fornication. Avec une autre personne que son époux = adultère) Un homosexuel qui suivrait son penchant ne pourrait faire des actes sexuels qu'en-dehors de ce contexte très bien défini du mariage sacré. De ce fait même, les actes sexuels homosexuels sont automatiquement exclus de la vie d'un chrétien.

Une personne homosexuelle doit donc rester chaste, vierge et pure pure pour vivre une vie chrétienne accomplie.
C'est dur, mais c'est comme ça.

Mais la confession existe pour le pécheur ! Cependant le pécheur qui rend définitif son péché par un mariage ne peut se dire disciple de Jésus !

D'où notre incompréhension devant les dérives de certaines églises protestantes sur ce sujet !


Fraternellement.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 09:39

mario-franc_lazur a écrit:
Joanni a écrit:


Et c'est reparti avec Sodome et Gomorrhe histoire de justifier son homophobie : A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précisera (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux."

De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Quant à l’épître de saint Jean ("Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente", v.7), elle ne peut évoquer l’homosexualité (une chair différente !) mais, comme le précisent d’ailleurs les notes de la Bible de Jérusalem, elle se réfère au comportement de certains anges qui se sont laissés séduire par les filles des hommes (cf. "Genèse" VI,1-2 et le livre d’Hénok), et souligne le scandale que représente ce mélange de chairs différentes, humaines et angéliques.

Ca commence à devenir lassant de devoir répéter les mêmes choses.


Et c'est encore plus lassant que de voir un Catholique défendre un comportement condamné et par la Bible et par le Catéchisme catholique .

Pour le Catéchisme, lis attentivement la citation de notre soeur ROSEDUMATIN.

Pour la Bible , vois ceci :

"Genèse, 19, 4-5 19.4
Ils n'étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu'aux vieillards; toute la population était accourue.
19.5
Ils appelèrent Lot, et lui dirent: Où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit? Amène-les nous, pour que nous en abusions."
[traducction Bible de Jérusalem]

Et sache que ce comportement déviant était puni de mort chez les Israélites : "Lévitique, 20, 13
Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux."


Et si les homos ont tous les droits en Israël ( Tel Aviv, "capitale des gays" ), ce n'est que grâce à la ruse des homos de ce pays : " comment tout cela est-il possible dans un pays qui ne cesse de se droitiser et où les ultras orthodoxes, chez qui l’intolérance est une seconde nature, tiennent le haut du pavé ? En fait, non sans intelligence, les homos ont contourné le problème.
Ils ne se sont pas adressés à la Knesset où, hormis le Meretz,  aucun parti ne soutient ouvertement la cause homosexuelle. Ils ont déposé des plaintes pour discrimination auprès de la justice. Lesquelles sont remontées jusqu’à la Cour Suprême.
Et celle-ci, ombrageuse quant au respect de la démocratie, comme c’est sa mission, leur a le souvent donné raison. Après quoi, avec un temps de retard plus où moins long, le Parlement fini par entériner la décision.
Ainsi, comme on l’a dit, la Knesset a-t-elle dépénalisé l’homosexualité en 1988. Mais c’était 17 ans après que la Cour suprême ait jugé qu’on ne pouvait punir des relations entre adultes du même sexe s’ils étaient tous deux consentants…"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DONC ne dis pas ,mon cher JOANNI, que la Bible ne condamne pas l'homosexualité, car là, tu te ridiculises.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 09:47

Code:
DONC ne dis pas ,mon cher JOANNI, que la Bible ne condamne pas l'homosexualité, car là, tu te ridiculises.
La Bible n'en parle pas de l'homosexualité ce mot n'existe pas dans la Bible, le terme à été inventé récemment en plus dans l'histoire, on à juste mis un mot sur une réalité.

Lévitique 18:21-23

21 Tu ne livreras pas l’un de tes enfants pour les sacrifices à Molok, car tu ne déshonoreras pas ton Dieu. Je suis l’Eternel.
22 Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme ; c’est une abomination.
23 Tu n’auras pas de rapports sexuels avec une bête pour te rendre impur avec elle. Une femme n’ira pas s’accoupler avec un animal ; c’est une dépravation.

Si on examine le passage dans son contexte, tenant compte à la fois de ce qui le précède et le suit immédiatement, on remaque que l’interdiction dans le Lévitique 18:22, contre les rapports sexuels avec une prostitué sacré, est coincée entre deux autre rituels interdits : l'un dans le verset 21 contre le sacrifice des enfants au dieu cananéen Molok, et l'autre dans le verset 23 contre les rapports sexuels entre femmes et animaux. Les deux rituels illustrés étaient pratiqués par les Cananéens et par les Égyptiens dans leurs cultes de fécondité. Pourquoi les femmes avaient-elles des rapports sexuels avec des animaux ? Le croyance de l’époque était que cela aussi augmenterait leur fécondité. Dans le New Bible Commentary Christopher Wright affirme le suivant par rapport au Lévitique 18 : La pénétration anale entre hommes, et l’accouplement mâle et femelle avec des animaux, faisaient tous partie de la culte païenne à l’Egypte, en Canaan et ailleurs.

Si nous nous abstenons donc d’arracher le passage de son contexte et lisons plutôt le passage dans son contexte, on commence à voir que le Code de Sainteté du Lévitique interdit ces actes pour des raisons religieuses, non pour des raisons sexuelles. La préoccupation est de maintenir la distinction entre Israël et ses voisins idolâtres. L’alliance de Dieu avec son peuple requérait que les Israélites adorent Yahvé seul, pas d’autres dieux. Si on considère les Israélites comme liés à Dieu dans une exclusive relation d’alliance, on peut donc dire que les Israélites commettent l’adultère (ou "vont se prostituer") chaque fois qu’ils comptent sur d’autres pouvoirs et non sur Yahvé pour les fournir de la nourriture, du confort ou de la protection. "Aller se prostituer", comme l’expression est typiquement traduit, est devenu un idiome commun pour l’adoration d’autres dieux par Israël. Partout dans les Ecritures hébraïques, on trouve qu’Israël fréquentait encore et encore les lieux consacrés à l’adoration des idoles. "Sur toute haute colline et sous tout arbre vert, toi, tu es allongée tout comme une prostituée" dit Dieu par le prophète Jérémie. (Jér 2:20) Encore et encore, on voit que les Israélites n’ont pas seulement adopté les façons cananéennes d’adorer les idoles et les faux dieux païens, mais sont constamment retombés dans ces pratiques.

Si nous ne comprenons pas que l’époque biblique était une époque où il était très fréquent que les hommes ont les rapports sexuels avec les prostitués sacrés (mâles) pour promouvoir et assurer la fécondité, nous passerons complètement à côté du point principal de la condamnation biblique, interprétant mal des versets comme le Lévitique 18:22, pour interdire tout comportement homosexuel. Comme l’a si bien dit F. F. Bruce, érudit biblique et pionnier de la compréhension moderne de la Bible :

Il ne suffit pas de dire "comme le dit la Bible" sans considérer en même temps à qui la Bible s'adresse, et dans quelles circonstances.

L’ABOMINATION

Quant à l’affirmation que l’homosexualité est une abomination, il faut noter que le terme abomination est très mal comprise. Le mot hébraïque ‘toevah’ (traduit en français comme "abomination") fonctionne d’une façon précise dans le littérature sacerdotal. En générale, cela veut dire une pratique qui est inadmissible parce qu’elle faisait partie des pratiques cultuelles des religions païennes qui entouraient le peuple de Dieu. C'est peut-être une chose inoffensive en soi, mais afin de protéger les fidèles d’Israël, même des pratiques innocentes étaient interdites. Il peut aussi s’agir de quelque chose d’intrinsèquement maléfique. Mais l’essentiel, c’est que cela fasse partie de la pratique cultuelle des religions païennes. Rappelez-vous-en la prochaine fois que quelqu’un vous dit que ceci ou cela est une abomination pour Dieu. Une "abomination" (toevah) est une pratique cultuelle païenne souvent utilisée pour augmenter la fécondité.

Pour comprendre la Bible il faut faire de l'exégèse, toi et beaucoup d'autres ne font que citer des passages avec un avis orienté et sans aucune nuance et vous faîtes semblant d'ignorer les époques. Il faut situer les textes dans leurs époques pour en comprendre le sens.

Pour l'instant c'est vous qui vous vous ridiculisez ! pas moi ! Votre obsession à justifier votre homophobie chronique devient inquiétante.

Je continue de soutenir les raisonnements suivants à la lumière de la Bible : La Bible ne condamne pas l'homosexualité, la Bible n'est pas à prendre aux pieds de la lettre et sans la contextualiser on en fait une lecture littérale qui est dangereuse. Un chrétien n'est plus soumis aux lois du Lévitique dois-je le rappeler et quand on veut se servir des textes Saints pour justifier ses obsessions, ça devient malsain. Je suis pour le mariage des personnes de même sexe, je soutiens les églises protestantes qui le font, parce que c'est accueillir des personnes bien souvent en rupture avec la religion, et sans les juger.
Revenir en haut Aller en bas
shakti

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 09:59

D'où vient le mot sodomie si ce n'est de sodome Joanni.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 10:02

shakti a écrit:
D'où vient le mot sodomie si ce n'est de sodome Joanni.
La sodomie ne concerne pas uniquement les pratiques homosexuelles shakti. Dans les villes de Sodome et Gomorrhe  les habitants avaient l'habitude de connaitre "intimement" les nouveaux arrivants, indépendamment des sexes.
Ce qu'il faut comprendre c'est que l'acte de sodomie existe aussi dans le cadre de relation hétérosexuel. Réduire la sodomie aux seuls homosexuels est juste simpliste.

A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précise (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux." De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).
Revenir en haut Aller en bas
shakti

avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 10:52

Joanni a écrit:
shakti a écrit:
D'où vient le mot sodomie si ce n'est de sodome Joanni.
La sodomie ne concerne pas uniquement les pratiques homosexuelles shakti. Dans les villes de Sodome et Gomorrhe  les habitants avaient l'habitude de connaitre "intimement" les nouveaux arrivants, indépendamment des sexes.
Ce qu'il faut comprendre c'est que l'acte de sodomie existe aussi dans le cadre de relation hétérosexuel. Réduire la sodomie aux seuls homosexuels est juste simpliste.

A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précise (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux." De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Oui Joanni, les pratiques sexuelles de cet ordre sont pour hétérosexuels et homosexuels, je suis d'accord, mais à dire d'un homosexuel qu'il a une orientation contre nature veut dire qu'il détourne la sexualité véritable, même si on peut dire de lui qu'il soit homosexuel car il a été par quelque facteur induit à le devenir, donc victime même si ce mot "victime" n'est pas adéquat car l'homosexuel vit pleinement sa sexualité sans voir chez elle quelque souffrance. Il y a des homosexuels qui s'assument d'autres pas, il faut le dire aussi, qui subissent. Mais s'agissant de l'ordre du "naturel" il y a bien dénonciation dans la Bible de ces pratiques par le Verset :

"7 que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel."

Ou si tu n'es pas d'accord, comment à ce compte là interprèterais tu ce que veut dire " des vices contre nature".
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 12:18

Joanni a écrit:
........................
Je continue de soutenir les raisonnements suivants à la lumière de la Bible : La Bible ne condamne pas l'homosexualité, la Bible n'est pas à prendre aux pieds de la lettre et sans la contextualiser on en fait une lecture littérale qui est dangereuse. Un chrétien n'est plus soumis aux lois du Lévitique dois-je le rappeler et quand on veut se servir des textes Saints pour justifier ses obsessions, ça devient malsain. Je suis pour le mariage des personnes de même sexe, je soutiens les églises protestantes qui le font, parce que c'est accueillir des personnes bien souvent en rupture avec la religion, et sans les juger.


Et moi je continue à condamner le mariage entre personnes du même sexe, car qui dit mariage dit "enfants" et tu sais que cela mène tout droit aux dérives du PMA ......



Je te recopie, puisque tu ne m'as pas lu, ce que j'ai écrit plus haut à notre soeur BRIGIT :

.........................
Quant aux enfants, justement,  ils ont besoin d'un modèle féminin à aimer et d'un modèle masculin à aimer : autrement dit ils ont besoin d'un père et d'une mère !...


"La fonction maternelle est d'abord une fonction de matrice, de source nourricière, d'enveloppe, de réceptacle de vie, de rétention. La mère représente l'abri, la sécurité, la protection, la chaleur, l'affection, la fusion, la compréhension La mère représente l'amour. La fonction du père en est une de séparation, d'expulsion du sein maternel, de distinction, de différenciation. Le père doit éduquer ses enfants dans le sens étymologique du mot " educare " : faire sortir, tirer dehors, conduire au-dehors avec soin.

La fonction du père est de séparer l'enfant de la mère. Il doit s'interposer entre la mère et l'enfant pour permettre à l'enfant de développer son identité en dehors de la symbiose maternelle et rappeler à la mère qu'elle est aussi une femme, une amante, un être de plaisir, non seulement un être de devoir généreux. Si la mère représente l'amour fusionnel, le père représente les limites, les frontières, la séparation psychologique.

L'enfant a besoin de sentir toute l'attention de la mère pour découvrir sa puissance. Mais il a aussi besoin des interdits de son père pour connaître ses limites et apprendre à faire attention aux autres. L'enfant apprend, par sa mère, qu'il est au centre de l'univers, de son univers ; il doit apprendre, par son père, qu'il existe d'autres univers avec lesquels il devra collaborer pour survivre et s'épanouir. L'enfant doit apprendre à se situer à mi-chemin entre l'attitude du chat et du chien. Le chat se croit le maître en voyant tout ce que son " esclave " fait pour lui, alors que le chien perçoit son propriétaire comme son maître parce qu'il est capable de tout faire pour lui."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Quant à ta phrase : " le blasphème est celui de l'absence d'hospitalité", je te signale que dans la Bible l'absence d'hospitalité n'était pas puni de mort, mais que le comportement homosexuel, lui, l'était !!!

Et Jésus ? Jésus rend sacré le mariage, le mariage tel qu'il est entendu à l'époque, (union indissociable entre un homme et une femme devant Dieu et les homme) rendant caduque la répudiation, condamnant l'adultère et la fornication.
Dans le nouveau testament, nous pouvons donc comprendre que les seuls actes sexuels bénis par Dieu ont lieu à l'intérieur du mariage.


Tous les actes en dehors de ce contexte sont condamnés. (Hors-mariage= fornication. Avec une autre personne que son époux = adultère) Un homosexuel qui suivrait son penchant ne pourrait faire des actes sexuels qu'en-dehors de ce contexte très bien défini du mariage sacré. De ce fait même, les actes sexuels homosexuels sont automatiquement exclus de la vie d'un chrétien.

Une personne homosexuelle doit donc rester chaste, vierge et pure pure pour vivre une vie chrétienne accomplie.
C'est dur, mais c'est comme ça.

Mais la confession existe pour le pécheur ! Cependant le pécheur qui rend définitif son péché par un mariage ne peut se dire disciple de Jésus !

D'où notre incompréhension devant les dérives de certaines églises protestantes sur ce sujet !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 14:05

Tu continues de véhiculer des idées étriquées en dehors de toute réalité. L'enfant trouve très bien ses repères masculin féminin dans la famille, avoir des parents n'est pas gage de stabilité, des enfants battus des enfants abandonnés ce sont dans les familles traditionnelles qu'on les trouvent. Vous avez une vision archaîque de la famille, la famille papa maman ça fait longtemps qu'elle est dépassée que vous le vouliez ou non, les différentes familles ne vont ont pas attendus pour exister. Evitez de faire de la psychologie de comptoir, ont est sur un forum religion, pas sur un forum psy surtout si c'est pour tenir des propos d'autres personnes qui ont des avis tranchés sur la question. Aucune étude psychiatrique à prouvé qu'il y avait un dysfonctionnement dans une famille homoparentale, aucune étude clinique n'a prouvé que les enfants allaient être plus traumatisés que les autres, vous racontez n'importe quoi, vous ne connaissez pas de famille homoparentales à par faire des leçons de morale il n'y a rien. C'est de la bigoterie de première classe, vous déshumanisez les homosexuels pour les ramener à sa plus simple expression sa sexualité. Votre paternalisme ils s'en moquent et ce n'est franchement pas avec des commentaires comme les votres que vous allez les attirer à Dieu, vous les faîtes fuir au contraire. Je les accuilles sans jugement de moral et je ne juge pas leur vie ni leur sexualité. Bref vous êtes en plus bordeline, je rappelle que l'homophobie est punie par la loi, assimilez les homosexuels à des personnes contre nature est pénalement répréhenbible que vous le vouliez ou non. Faire de la discrimination au motif de sa sexualité est illégal. Visiblement certains se sentent au dessus des lois françaises. L'enfant à besoin de repères masculins et féminins ils les trouvent dans le cercle familial, de plus depuis pendant très longtemps les parents ne s'occupaient pas des enfants, confiés à d'autres femmes, ça n'a pas empêché les enfants de se trouver et de savoir qui était qui. Deur demander d'être chaster c'est nier ce qu'ils sont et en faire des frustrés je me demande d'ailleurs la part de frustration dans vos propos en général.


Dernière édition par Joanni le Mar 26 Avr 2016, 14:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 14:07

shakti a écrit:
Joanni a écrit:
shakti a écrit:
D'où vient le mot sodomie si ce n'est de sodome Joanni.
La sodomie ne concerne pas uniquement les pratiques homosexuelles shakti. Dans les villes de Sodome et Gomorrhe  les habitants avaient l'habitude de connaitre "intimement" les nouveaux arrivants, indépendamment des sexes.
Ce qu'il faut comprendre c'est que l'acte de sodomie existe aussi dans le cadre de relation hétérosexuel. Réduire la sodomie aux seuls homosexuels est juste simpliste.

A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précise (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux." De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Oui Joanni, les pratiques sexuelles de cet ordre sont pour hétérosexuels et homosexuels, je suis d'accord, mais à dire d'un homosexuel qu'il a une orientation contre nature veut dire qu'il détourne la sexualité véritable, même si on peut dire de lui qu'il soit homosexuel car il a été par quelque facteur induit à le devenir, donc victime même si ce mot "victime" n'est pas adéquat car l'homosexuel vit pleinement sa sexualité sans voir chez elle quelque souffrance. Il y a des homosexuels qui s'assument d'autres pas, il faut le dire aussi, qui subissent. Mais s'agissant de l'ordre du "naturel" il y a bien dénonciation dans la Bible de ces pratiques par le Verset :

"7 que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel."

Ou si tu n'es pas d'accord, comment à ce compte là interprèterais tu ce que veut dire " des vices contre nature".
Avec des hommes et des femmes, ce n'était pas uniquement avec des hommes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 14:55

Joanni a écrit:
shakti a écrit:
Joanni a écrit:

La sodomie ne concerne pas uniquement les pratiques homosexuelles shakti. Dans les villes de Sodome et Gomorrhe  les habitants avaient l'habitude de connaitre "intimement" les nouveaux arrivants, indépendamment des sexes.
Ce qu'il faut comprendre c'est que l'acte de sodomie existe aussi dans le cadre de relation hétérosexuel. Réduire la sodomie aux seuls homosexuels est juste simpliste.

A Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précise (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux." De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait." Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).

Oui Joanni, les pratiques sexuelles de cet ordre sont pour hétérosexuels et homosexuels, je suis d'accord, mais à dire d'un homosexuel qu'il a une orientation contre nature veut dire qu'il détourne la sexualité véritable, même si on peut dire de lui qu'il soit homosexuel car il a été par quelque facteur induit à le devenir, donc victime même si ce mot "victime" n'est pas adéquat car l'homosexuel vit pleinement sa sexualité sans voir chez elle quelque souffrance. Il y a des homosexuels qui s'assument d'autres pas, il faut le dire aussi, qui subissent. Mais s'agissant de l'ordre du "naturel" il y a bien dénonciation dans la Bible de ces pratiques par le Verset :

"7 que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel."

Ou si tu n'es pas d'accord, comment à ce compte là interprèterais tu ce que veut dire " des vices contre nature".
Avec des hommes et des femmes, ce n'était pas uniquement avec des hommes !


Pour ma part, je pense que le mariage est une institution
1. religieuse
2. laïque et sociale.

On peut être marié civilement, il est d'ailleurs interdit à un prêtre en France de marier un couple qui n'a pas été marié civilement d'abord. Le mariage gay civil? Je n'ai pas d'opinion les arguments des uns et des autres sont absolument valables.

En revanche le mariage religieux est un sacrement de l'Eglise,il unit un homme et une femme. On ne peut pas demander à l'Eglise d'inventer un nouveau sacrement qui n'est pas dans les textes. Je trouve ce mariage gay à l'Eglise ridicule.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 15:44

Je ne pense pas que l'interdiction émise dans le Lévitique ait encore un rôle central de nos jours. Celle de St Paul, surtout en Romains 1 joue davantage mais il est fréquemment admis que pour Paul des rapports entre personnes du même sexe allaient nécessairement contre l'orientation naturelle de ces personnes. Il paraît esquisser une théorie du désir homosexuel comme conséquence du refus de Dieu, que plus personne ne tient, à ma connaissance.

Le message Biblique qui m'importe est la valorisation de l'union de l'homme et de la femme, très bien exprimée dans les 2 premiers chapitres de la Genèse, ce qui est rappelé par Jésus en Marc et Matthieu, tout cela est archiconnu. Les chrétiens des diverses obédiences ont été d'accord là-dessus jusqu'au moment où la réflexion psychanalytique a mis en évidence l'existence de ce que le catéchisme de l’Église catholique appelle "des tendances homosexuelles foncières" (§2358).
Depuis sont apparues des communautés protestantes ouvertes aux personnes vivant leur homosexualité. Les quakers ont joué un rôle de pionnier, non sans vives discussions en leur sein.

La question qui se pose maintenant est celle de la loi naturelle. Admet-on ou non qu'il y a une sorte d'orientation fondamentale de la sexualité centrée sur la procréation ? L'idée me plairait vivement. Personnellement je la trouve en ligne avec la tradition judéo-chrétienne de l’Église.

A partir de là, je suis heureux bien qu'hétérosexuel, que le pape ouvre officiellement la possibilité d'une reconnaissance en Église de "situations soi-disant irrégulières" selon ses termes pouvant inclure l'accès aux sacrements. La réflexion est bien plus avancée que ce qu'on aimerait nous faire croire en lisant les intervenants de ce forum ou d'ailleurs. Il ne ferme pas les portes, admets qu'il y a des situation irrégulières qui pourraient être admis aux sacrements, ce n'est pas rien, ce n'est plus considéré l'homosexuel comme un paria dans l’Église. Il y a des prêtres j'en connais personnellement qui oeuvre pour que les gays trouvent toutes leurs places dans l’Église sans être constamment jugés et condamnés par les bien pensants de la morale.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   Mar 26 Avr 2016, 16:53

Joanni a écrit:
Je ne pense pas que l'interdiction émise dans le Lévitique ait encore un rôle central de nos jours. Celle de St Paul, surtout en Romains 1 joue davantage mais il est fréquemment admis que pour Paul des rapports entre personnes du même sexe allaient nécessairement contre l'orientation naturelle de ces personnes. Il paraît esquisser une théorie du désir homosexuel comme conséquence du refus de Dieu, que plus personne ne tient, à ma connaissance.

Le message Biblique qui m'importe est la valorisation de l'union de l'homme et de la femme, très bien exprimée dans les 2 premiers chapitres de la Genèse, ce qui est rappelé par Jésus en Marc et Matthieu, tout cela est archiconnu. Les chrétiens des diverses obédiences ont été d'accord là-dessus jusqu'au moment où la réflexion psychanalytique a mis en évidence l'existence de ce que le catéchisme de l’Église catholique appelle "des tendances homosexuelles foncières" (§2358).
Depuis sont apparues des communautés protestantes ouvertes aux personnes vivant leur homosexualité. Les quakers ont joué un rôle de pionnier, non sans vives discussions en leur sein.

La question qui se pose maintenant est celle de la loi naturelle. Admet-on ou non qu'il y a une sorte d'orientation fondamentale de la sexualité centrée sur la procréation ? L'idée me plairait vivement. Personnellement je la trouve en ligne avec la tradition judéo-chrétienne de l’Église.

A partir de là, je suis heureux bien qu'hétérosexuel, que le pape ouvre officiellement la possibilité d'une reconnaissance en Église de "situations soi-disant irrégulières" selon ses termes pouvant inclure l'accès aux sacrements. La réflexion est bien plus avancée que ce qu'on aimerait nous faire croire en lisant les intervenants de ce forum ou d'ailleurs. Il ne ferme pas les portes, admets qu'il y a des situation irrégulières qui pourraient être admis aux sacrements, ce n'est pas rien, ce n'est plus considéré l'homosexuel comme un paria dans l’Église. Il y a des prêtres j'en connais personnellement qui oeuvre pour que les gays trouvent toutes leurs places dans l’Église sans être constamment jugés et condamnés par les bien pensants de la morale.



Que les homosexuels ne soient plus des parias, je m'en réjouis totalement;

Mais il s'agit ici du mariage, et donc de la possibilité d' "avoir" des enfants ! Cela je le refuse carrément.


FIN DE CE SUJET où tu t'es, je crois, exprimé en toute liberté !....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Église protestante de Norvège, dit "oui" au mariage gay religieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite de l'Eglise Protestante de la Paix à Kehl (Allemagne)
» À propos des miracles dans l'Église catholique
» USA : Le pasteur d'une méga-église protestante appelle à rejoindre le Pape François
» USA : le pasteur d'une méga-église protestante appelle à rejoindre le pape François
» Les servants d’autel sont une des grandes forces du catholicisme (C’est le chef de l’Église protestante allemande qui le dit !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: