Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 13:16

18.06.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le pape François a déclaré que "la majorité" des mariages catholiques étaient nuls car contractés par des jeunes ne se rendant pas compte du sens de cet engagement à vie, selon des propos rapportés ce vendredi par des journalistes.
"La majorité des mariages sacramentels sont nuls, parce que les jeunes disent 'oui, pour toute la vie', mais ils ne savent pas ce que cela signifie", a déclaré hier soir le pontife dans la basilique Saint-Jean de Latran, selon ses propos rapportés par l'agence spécialisée sur le Vatican I.Media.
Les jeunes "ne savent pas ce qu'ils disent parce qu'ils ont une autre culture. Ils (...) ont de la bonne volonté mais ils n'ont pas la conscience", a-t-il insisté.
Devant de nombreux fidèles et prêtres du diocèse de Rome, le pape répondait de manière spontanée à des questions sur les récents synodes sur la famille et son exhortation apostolique "Amoris Laetitia".
François a déjà plusieurs fois évoqué la possible nullité de mariages contractés par convention sociale, de manière précipitée, sans préparation, parce que la jeune fille est enceinte ou encore par désir de robe blanche et de fête.
Il a raconté avoir souvent observé des mariages de ce type en Argentine. Mais il n'avait jamais évoqué le fait qu'ils puissent représenter la "majorité" des unions célébrées par l'Eglise catholique.
En publiant vendredi matin le verbatim de ses propos, le service de presse du Vatican a d'ailleurs cherché à rectifier le tir. Selon ce texte officiel, le pape a parlé d'une "partie", et non d'une "majorité" de mariages nuls
(Avec AFP)


Dernière édition par SKIPEER le Mer 29 Juin 2016, 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
prisca

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 13:24

Voilà l'exemple typique du pouvoir religieux, de la politique familiale imposée par le dogme.

Bien sûr c'est une aberration pour plusieurs choses, tout d'abord, que personne n'est divin pour se dire si un couple durera dans le temps, et interrompre par l'annulation de ce lien, des relations dans un couple, c'est une entrave à plusieurs choses, et entre autres la liberté de s'aimer comme se désaimer comme dans tous couples.

Je pense que le diocèse devrait s'occuper d'autres chose, par exemple, étudier le Coran pour comprendre, cela ferait du bien au dialogue inter communautés.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 15:20

prisca a écrit:
Voilà l'exemple typique du pouvoir religieux, de la politique familiale imposée par le dogme.

Bien sûr c'est une aberration pour plusieurs choses, tout d'abord, que personne n'est divin pour se dire si un couple durera dans le temps, et interrompre par l'annulation de ce lien, des relations dans un couple, c'est une entrave à plusieurs choses, et entre autres la liberté de s'aimer comme se désaimer comme dans tous couples.

Je pense que le diocèse devrait s'occuper d'autres chose, par exemple, étudier le Coran pour comprendre, cela ferait du bien au dialogue inter communautés.

tout à fait, peut être que la hiérarchie catholique devrait inclure dans le cathéchisme un enseignement sur le "vrai islam", de nombreux ex musulmans, dont moi seraient prêt à donner des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 16:43

Je vais encore m'attirer les foudres des gardiens de la doxa (je commence à en avoir l'habitude avec mes prises de positions à contre courant de la bienpensance catholique figée), mais je suis pour le divorce comme toutes les églises chrétiennes font, comme toutes les religions font aussi. On à le droit de se tromper, on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé. On peut divorcer dans l'église catholique, en fait on peut faire annuler le mariage mais c'est long compliqué et rare en plus.
On assiste de fait à plein de divorcés remariés privés de sacrement, considérés comme des pécheurs et qui s'éloignent de l'église parce qu'elle est trop figée dans ses principes.
Dans l'histoire les grands de ce monde pouvaient répudier leurs épouses et en épousés d'autres avec le regard distant de l'église qui ne se prononçaient pas vraiment, les petites gens en revanche ne pouvaient pas.

Le pape actuel à fait un pas pour les divorcés remariés mais c'est trop timide. Et en ce qui concerne les mariages, ce sont les deux époux qui font ce choix. Qui suis-je pour juger ? Le pape l'à dit il y a peu alors oui st père qui êtes-vous pour juger ?
Revenir en haut Aller en bas
louloute

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 18:56

C'est un peu vrai, ce que dit le pape ! Les couples vivent ensemble. Si ça marche pas, ils se séparent.
Il y a aussi qu'un divorce-remariage les priveraient de communion. En fait, le 'concubinage' est une
chose admise, les relations intimes avant le mariage sont aussi admises. Et l'église marie !

Revenir en haut Aller en bas
ambre

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 19:31

louloute a écrit:
C'est un peu vrai, ce que dit le pape ! Les couples vivent ensemble. Si ça marche pas, ils se séparent.
Il y a aussi qu'un divorce-remariage les priveraient de communion. En fait, le 'concubinage' est une
chose admise, les relations intimes avant le mariage sont aussi admises. Et l'église marie !


les relations intimes avant le mariage sont admises ?
Revenir en haut Aller en bas
louloute

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 22:17

Tu dois peut être être de la génération 'du tout permis, tout est admis', tu dois être jeune !

Moi, je suis de la génération 'du tout n'est pas permis, tout n'est pas admissible, c'est bon pour la réflexion' !

Donc, il y avait la période des fiançailles, puis venait le mariage, le voyage de noces, 'nuit de noces incluse' !

Aujourd'hui, on s'essaye voire on se marie et si le produit déçoit, on le change, on divorce, etc.



Revenir en haut Aller en bas
nickel

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 23:06

Joanni a écrit:
Je vais encore m'attirer les foudres des gardiens de la doxa (je commence à en avoir l'habitude avec mes prises de positions à contre courant de la bienpensance catholique figée), mais je suis pour le divorce comme toutes les églises chrétiennes font, comme toutes les religions font aussi. On à le droit de se tromper, on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé. On peut divorcer dans l'église catholique, en fait on peut faire annuler le mariage mais c'est long compliqué et rare en plus.
On assiste de fait à plein de divorcés remariés privés de sacrement, considérés comme des pécheurs et qui s'éloignent de l'église parce qu'elle est trop figée dans ses principes.
Dans l'histoire les grands de ce monde pouvaient répudier leurs épouses et en épousés d'autres avec le regard distant de l'église qui ne se prononçaient pas vraiment, les petites gens en revanche ne pouvaient pas.

Le pape actuel à fait un pas pour les divorcés remariés mais c'est trop timide. Et en ce qui concerne les mariages, ce sont les deux époux qui font ce choix. Qui suis-je pour juger ? Le pape l'à dit il y a peu alors oui st père qui êtes-vous pour juger ?
En l occurrence , c est toi qui juges , comme un bourreau et non pas comme un homme de paix .

En quoi me servirait un mariage si c est le désacraliser ? Si il est désacralisé , le mariage n a plus de raison d être et donc ne cherchez pas à vous marier .
En quoi cela pose t il problème qu on tienne à garder le mariage comme un sacre ?
Et si je me faisais un second mariage civil pourquoi devrais je renier mon premier mariage religieux  à ma seconde femme ? Aurais je honte d avouer que  mon premier mariage a échoué ? Ne serait ce pas  hypocrite de ma part en taisant la vie passée que j ai eue , à ma seconde femme ?
N étais je pas conscient de mon serment quand j ai promis jusqu'à la mort ? Parlais je à ce moment là sous la contrainte ? N étais je pas libre de mon choix ?
Tu dis qu on a le droit de se tromper , mais n ai je pas le droit non plus d avouer mes fautes ?
Tu dis qu on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé , mais le crois tu vraiment ? Crois tu que Dieu pourrait divorcer de l amour qu il a pour toi ?
Sais tu pardonner à ta femme si tu n arrives plus à vivre avec , ou reconnaître tes propres fautes ?
Revenir en haut Aller en bas
ambre

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Sam 18 Juin 2016, 23:59

louloute a écrit:
Tu dois peut être être de la génération 'du tout permis, tout est admis', tu dois être jeune !

Moi, je suis de la génération 'du tout n'est pas permis, tout n'est pas admissible, c'est bon pour la réflexion' !

Donc, il y avait la période des fiançailles, puis venait le mariage, le voyage de noces, 'nuit de noces incluse' !

Aujourd'hui, on s'essaye voire on se marie et si le produit déçoit, on le change, on divorce, etc.




oui je suis une djeun lol je suis de la génération 'du tout permis, tout est admis" en façade, j'ai reçue une éducation très stricte ou tout n'est pas permis voire presque rien permis, j'avoue que ça a été tout de même un point positif dans l'islam, j'ai bien été éduquée je trouve, je suis pas dans les délires des jeunes de mon âge, je vomit la télé-réalité du style les anges, secret story, les débats foireux du genre Touche pas à mon poste, lady gaga, katty perry et compagnie..mes parents ont veillé à ce que je reste pas devant la tv, ni devant mon smartphone ni devant internet, je me faisait rouspéter rien que parce que je fermer la porte de ma chambre...


tu m'avais donné une lueur d'espoir je croyais que c'était permis les relations hors mariage hahaha, non je blague... Razz

moi je suis pas contre le divorce lorsque cela est nécessaire, voire vitale, mais je suis pas non plus pour les séparations pour un oui ou pour un non faut pas pousser non plus
Revenir en haut Aller en bas
ambre

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Dim 19 Juin 2016, 00:07

nickel a écrit:
Joanni a écrit:
Je vais encore m'attirer les foudres des gardiens de la doxa (je commence à en avoir l'habitude avec mes prises de positions à contre courant de la bienpensance catholique figée), mais je suis pour le divorce comme toutes les églises chrétiennes font, comme toutes les religions font aussi. On à le droit de se tromper, on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé. On peut divorcer dans l'église catholique, en fait on peut faire annuler le mariage mais c'est long compliqué et rare en plus.
On assiste de fait à plein de divorcés remariés privés de sacrement, considérés comme des pécheurs et qui s'éloignent de l'église parce qu'elle est trop figée dans ses principes.
Dans l'histoire les grands de ce monde pouvaient répudier leurs épouses et en épousés d'autres avec le regard distant de l'église qui ne se prononçaient pas vraiment, les petites gens en revanche ne pouvaient pas.

Le pape actuel à fait un pas pour les divorcés remariés mais c'est trop timide. Et en ce qui concerne les mariages, ce sont les deux époux qui font ce choix. Qui suis-je pour juger ? Le pape l'à dit il y a peu alors oui st père qui êtes-vous pour juger ?
En l occurrence , c est toi qui juges , comme un bourreau et non pas comme un homme de paix .

En quoi me servirait un mariage si c est le désacraliser ? Si il est désacralisé , le mariage n a plus de raison d être et donc ne cherchez pas à vous marier .
En quoi cela pose t il problème qu on tienne à garder le mariage comme un sacre ?
Et si je me faisais un second mariage civil pourquoi devrais je renier mon premier mariage religieux  à ma seconde femme ? Aurais je honte d avouer que  mon premier mariage a échoué ? Ne serait ce pas  hypocrite de ma part en taisant la vie passée que j ai eue , à ma seconde femme ?
N étais je pas conscient de mon serment quand j ai promis jusqu'à la mort ? Parlais je à ce moment là sous la contrainte ? N étais je pas libre de mon choix ?
Tu dis qu on a le droit de se tromper , mais n ai je pas le droit non plus d avouer mes fautes ?
Tu dis qu on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé , mais le crois tu vraiment ? Crois tu que Dieu pourrait divorcer de l amour qu il a pour toi ?
Sais tu pardonner à ta femme si tu n arrives plus à vivre avec  , ou reconnaître tes propres fautes ?

je voulais juste rebondir sur ton avant dernière phrase,

tu peut pas comparer l'amour d'un Créateur envers ses créatures qu'il aime d'un amour illimité, pur, et pour qui il a sacrifier son propre fils, et l'amour humain, plein de faille et de faiblesse.

est ce qu'on peut rester avec quelqu'un parce qu'on a promis la fidélité jusqu'à la mort même si l'amour n'est plus là ?

Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Dim 19 Juin 2016, 12:22

ambre a écrit:
est ce qu'on peut rester avec quelqu'un parce qu'on a promis la fidélité jusqu'à la mort même si l'amour n'est plus là ?

C'est pour cela qu'il faut réfléchir avant de s'engager,
ce n'est pas une décision prise à la légère, juste sur un coup de sang.
Le couple a pour objectif de concevoir des enfants et de les élever ensemble dans la stabilité et l'amour.
Le couple qui s'engage doit réfléchir en prenant en compte le futur, autant qu'il lui est possible...
et non juste se soumettre à ses pulsions immédiates.
Cela demande de la maturité, de la maîtrise.... que bien des systèmes éducatifs modernes ne permettent pas d'acquérir facilement pour nos jeunes.

Là où tu as raison, ambre,
c'est que la famille traditionnelle musulmane a globalement mieux tenu que la famille traditionnelle chrétienne (du moins en occident).
Le christianisme populaire a mal résisté au lavage de cerveau anticlérical de l'état; des médias, et à l'esprit post soixante huitard.

Mais cela ne signifie pas que toutes les familles chrétiennes se conduisent avec légèreté morale, dans l'éducation de leurs enfants.

S'engager dans un mariage catholique demande du sérieux, de la réflexion, et l'exercice de notre liberté intérieure.
Une fois l'engagement pris, normalement, nous restons ensemble, y compris par l 'ascèse du pardon.
C'est un chemin de sainteté.
(je ne suis pas en train de te dire que cela implique automatiquement qu'on devra pardonner forcement à un conjoint violent, adultère ou méchant.... tout n'est pas une catastrophe dans le mariage.)
Il est d'autant plus réussi que la décision n'est pas pris sur un coup de tête.


Revenir en haut Aller en bas
prisca

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Dim 19 Juin 2016, 12:34

Je ne suis pas de cet avis qui consiste à dire qu'il faut réfléchir à trois fois avant de s'engager dans le mariage car le seul engagement dans le mariage est déjà né d'une réflexion murie, ceux qui s'engagent sans y avoir réfléchi, sont des insensés, or l'homme et la femme ne sont pas des insensés et quand bien même ils le seraient, qui de nous pourraient juger de leur irraison ?

C'est un discours sans queue ni tête, une suggestion de Vatican II qui, devant la masse de personnes désunies ne voit pas le fond du problème qui est tout autre.

Les couples se séparent parce que la vie elle même ne leur offre pas le soutien nécessaire pour faire de leur vie un long fleuve tranquille.

Devant l'adversité à laquelle ils font face, ils sont dans le désarroi et le couple en pâtit.

Il est indéniable que nul ne peut se projeter et se dire, nous nous marrions mais est ce que notre couple durera.

Le Pape est une personne qui doit faire face lui aussi au doute, et devant des gens désunis a trouvé là une réponse qui consiste à dire simplement, réfléchissez à deux fois avant de vous engager car par votre engagement vous pouvez mettre en péril l'avenir de vos propres enfants qui reproduiront le même schéma s'ils voient dans votre couple des déchirements.

C'est dans le but d'une prise de conscience collective car l'homme et la femme aujourd'hui doivent être bien solides pour affronter leur vie, leur couple, leurs enfants, leur travail, et tous les aléas que nous connaissons.

Si auparavant la femme n'avait pas autre souci que l'éducation de ses enfants et l'entretien de sa maison, aujourd'hui elle est actrice dans la vie et assume doublement une responsabilité qui créé chez elle des désagréments de tous ordres.

En s'appuyant sur son désir de donner au couple un complément économique, elle a gagné en autonomie et avec elle tout le tribut d'une vie sociale indépendante du couple qui suggère aussi qu'elle peut faire face à des tentations qui mettent en péril le couple, tentations de l'ordre d'une indépendance totale car à être tout à fait autonome elle peut se dire qu'au bout du compte à quoi sert il de supporter les aléas du couple si toute seule je peux et avoir des enfants et une indépendance financière ainsi qu'une vie amoureuse, un autre équilibre hors du mariage.
Revenir en haut Aller en bas
ambre

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Dim 19 Juin 2016, 13:49

Pierresuzanne a écrit:
ambre a écrit:
est ce qu'on peut rester avec quelqu'un parce qu'on a promis la fidélité jusqu'à la mort même si l'amour n'est plus là ?

C'est pour cela qu'il faut réfléchir avant de s'engager,
ce n'est pas une décision prise à la légère, juste sur un coup de sang.
Le couple a pour objectif de concevoir des enfants et de les élever ensemble dans la stabilité et l'amour.
Le couple qui s'engage doit réfléchir en prenant en compte le futur, autant qu'il lui est possible...
et non juste se soumettre à ses pulsions immédiates.
Cela demande de la maturité, de la maîtrise.... que bien des systèmes éducatifs modernes ne permettent pas d'acquérir facilement pour nos jeunes.

Là où tu as raison, ambre,
c'est que la famille traditionnelle musulmane a globalement mieux tenu que la famille traditionnelle chrétienne (du moins en occident).
Le christianisme populaire a mal résisté au lavage de cerveau anticlérical de l'état; des médias, et à l'esprit post soixante huitard.

Mais cela ne signifie pas que toutes les familles chrétiennes se conduisent avec légèreté morale, dans l'éducation de leurs enfants.

S'engager dans un mariage catholique demande du sérieux, de la réflexion, et l'exercice de notre liberté intérieure.
Une fois l'engagement pris, normalement, nous restons ensemble, y compris par l 'ascèse du pardon.
C'est un chemin de sainteté.
(je ne suis pas en train de te dire que cela implique automatiquement qu'on devra pardonner forcement à un conjoint violent, adultère ou méchant.... tout n'est pas une catastrophe dans le mariage.)
Il est d'autant plus réussi que la décision n'est pas pris sur un coup de tête.



merci pour ta réponse Pierre

comme quoi comme tu as dit, il faut bien réfléchir avant de s'engager, j'espère vraiment faire le bon choix lol...est-on obligé d'épouser une personne de la même foi que nous ?
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: avis   Dim 19 Juin 2016, 23:02

SKIPEER a écrit:
18.06.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le pape François a déclaré que "la majorité" des mariages catholiques étaient nuls car contractés par des jeunes ne se rendant pas compte du sens de cet engagement à vie, selon des propos rapportés ce vendredi par des journalistes.
"La majorité des mariages sacramentels sont nuls, parce que les jeunes disent 'oui, pour toute la vie', mais ils ne savent pas ce que cela signifie", a déclaré hier soir le pontife dans la basilique Saint-Jean de Latran, selon ses propos rapportés par l'agence spécialisée sur le Vatican I.Media.
Les jeunes "ne savent pas ce qu'ils disent parce qu'ils ont une autre culture. Ils (...) ont de la bonne volonté mais ils n'ont pas la conscience", a-t-il insisté.
Devant de nombreux fidèles et prêtres du diocèse de Rome, le pape répondait de manière spontanée à des questions sur les récents synodes sur la famille et son exhortation apostolique "Amoris Laetitia".
François a déjà plusieurs fois évoqué la possible nullité de mariages contractés par convention sociale, de manière précipitée, sans préparation, parce que la jeune fille est enceinte ou encore par désir de robe blanche et de fête.
Il a raconté avoir souvent observé des mariages de ce type en Argentine. Mais il n'avait jamais évoqué le fait qu'ils puissent représenter la "majorité" des unions célébrées par l'Eglise catholique.
En publiant vendredi matin le verbatim de ses propos, le service de presse du Vatican a d'ailleurs cherché à rectifier le tir. Selon ce texte officiel, le pape a parlé d'une "partie", et non d'une "majorité" de mariages nuls
(Avec AFP)

Et oui malheureusement. Mais tous les mariages arrangés, forcés chez les musulmans sont tout aussi nuls

_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 00:00

bonjour,

Le pape a très bien parlé, mais ce qu'il dit est vrai pas uniquement dans le cas du mariage catholique. C'est vrai aussi pour les autres mariages religieux, y compris musulmans et bien sûr pour les mariages civiles.

Comment argumenter ? c'est simple, l'augmentation des divorces.

Le pape remplit parfaitement son rôle en soulignant l'importance de l'engagement, ici pour ce qui peut paraître de plus " sacré " mais je pense que ne pas respecter ses engagements est devenus monnaie courante, entre amis aussi et inutile de parler de politique.

Aussi, si il insiste sur les préparatifs, c'est parce qu'il est nécessaire de mesurer pleinement la sincérité mais aussi les projets. Car si l'épanouissement de l'un et de l'autre ne se fait pas dans un équilibre des idées des futurs conjoints préalablement définie avant l'engagement, alors la maison ne sera pas construite sur du solide.

Les fiançailles sont très importantes, et normalement, elles devraient se rompre sans que cela n'entraine un jugement mais plutôt une considération sincère de l'idée d'un mariage qui ne donnera finalement pas de fruit.

Ensuite, il faut aussi savoir qu'une jeune femme qui vit seule n'a aucune aide sociale, elle ne peut même pas se loger, elle peut donc être tentée d'avoir un enfant pour faciliter son émancipation financière sans pour autant se sentir disposée à partager sa vie avec quelqu'un.

Mais c'est une donnée sociétaire et pas religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 00:06

ChrisLam a écrit:
SKIPEER a écrit:
18.06.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le pape François a déclaré que "la majorité" des mariages catholiques étaient nuls car contractés par des jeunes ne se rendant pas compte du sens de cet engagement à vie, selon des propos rapportés ce vendredi par des journalistes.
"La majorité des mariages sacramentels sont nuls, parce que les jeunes disent 'oui, pour toute la vie', mais ils ne savent pas ce que cela signifie", a déclaré hier soir le pontife dans la basilique Saint-Jean de Latran, selon ses propos rapportés par l'agence spécialisée sur le Vatican I.Media.
Les jeunes "ne savent pas ce qu'ils disent parce qu'ils ont une autre culture. Ils (...) ont de la bonne volonté mais ils n'ont pas la conscience", a-t-il insisté.
Devant de nombreux fidèles et prêtres du diocèse de Rome, le pape répondait de manière spontanée à des questions sur les récents synodes sur la famille et son exhortation apostolique "Amoris Laetitia".
François a déjà plusieurs fois évoqué la possible nullité de mariages contractés par convention sociale, de manière précipitée, sans préparation, parce que la jeune fille est enceinte ou encore par désir de robe blanche et de fête.
Il a raconté avoir souvent observé des mariages de ce type en Argentine. Mais il n'avait jamais évoqué le fait qu'ils puissent représenter la "majorité" des unions célébrées par l'Eglise catholique.
En publiant vendredi matin le verbatim de ses propos, le service de presse du Vatican a d'ailleurs cherché à rectifier le tir. Selon ce texte officiel, le pape a parlé d'une "partie", et non d'une "majorité" de mariages nuls
(Avec AFP)

Et oui malheureusement. Mais tous les mariages arrangés, forcés chez les musulmans sont tout aussi nuls
Il est illégal de marier une femme contre son gré, en la contraignant ou sans son consentement. En effet, l’Islam a octroyé à la femme le droit de choisir son époux, tout du moins d’y consentir. Car c’est elle qui va devenir sa compagne et sa moitié dans leur vie commune.Dans un autre hadith, le Messager de Dieu — paix et bénédiction sur lui — dit : « La femme vierge ne peut être mariée avant qu’elle n’ait donné son accord. » On demanda : « Ô Messager de Dieu, comment saura-t-on qu’elle est d’accord ? » Il répondit : « Lorsqu’elle restera silencieuse. » Un troisième hadith dit : « Si elle reste silencieuse, c’est qu’elle donne son accord. Et si elle refuse, elle ne doit pas être contrainte. » On rapporte également que le Messager de Dieu — paix et bénédiction sur lui — annula le contrat de mariage d’une femme médinoise s’appelant Al-Khansâ’ Bint Khidhâm car son père l’avait mariée contre son gré. Sa main avait été en réalité demandée par deux hommes, le premier étant le noble Compagnon Abû Lubâbah Ibn Al-Mundhir et le second étant un homme de son clan. La femme préféra Abû Lubâbah, alors que son père penchait pour le second prétendant à qui il maria sa fille sans le consentement de cette dernière. Al-Khansâ’ se rendit alors chez le Messager de Dieu — paix et bénédiction sur lui — et se plaignit à lui en ces termes : « Ô Messager de Dieu, mon père a dépassé ses limites avec moi et m’a mariée sans tenir compte de mon avis. » Le Messager dit : « Son mariage est nul. Épouse qui tu veux» D’après une autre version, Al-Khansâ’ dit : « Mon père m’a mariée à son neveu malgré mon refus. » Le Prophète dit : « Tu peux entériner ce qu’a fait ton père. » Elle répondit : « Mais je n’aime pas ce qu’a fait mon père. » Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — déclara : « Va, son mariage est nul. Épouse qui tu veux. » Elle reprit : « J’entérine ce qu’a fait mon père. J’ai néanmoins voulu que les gens sachent qu’il n’appartient point aux parents de forcer leurs filles à se marier avec quiconque. »
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 01:08

louloute a écrit:
Tu dois peut être être de la génération 'du tout permis, tout est admis', tu dois être jeune !

Moi, je suis de la génération 'du tout n'est pas permis, tout n'est pas admissible, c'est bon pour la réflexion' !

Donc, il y avait la période des fiançailles, puis venait le mariage, le voyage de noces, 'nuit de noces incluse' !

Aujourd'hui, on s'essaye voire on se marie et si le produit déçoit, on le change, on divorce, etc.




La fornication est en effet devenue la norme dans les pays chrétiens, c'est bien vrai ma bonne dame.

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 02:46

prisca a écrit:
Je ne suis pas de cet avis qui consiste à dire qu'il faut réfléchir à trois fois avant de s'engager dans le mariage car le seul engagement dans le mariage est déjà né d'une réflexion murie, ceux qui s'engagent sans y avoir réfléchi, sont des insensés, or l'homme et la femme ne sont pas des insensés et quand bien même ils le seraient, qui de nous pourraient juger de leur irraison ?

C'est un discours sans queue ni tête, une suggestion de Vatican II qui, devant la masse de personnes désunies ne voit pas le fond du problème qui est tout autre.

Les couples se séparent parce que la vie elle même ne leur offre pas le soutien nécessaire pour faire de leur vie un long fleuve tranquille.

Devant l'adversité à laquelle ils font face, ils sont dans le désarroi et le couple en pâtit.

Il est indéniable que nul ne peut se projeter et se dire, nous nous marrions mais est ce que notre couple durera.

Le Pape est une personne qui doit faire face lui aussi au doute, et devant des gens désunis a trouvé là une réponse qui consiste à dire simplement, réfléchissez à deux fois avant de vous engager car par votre engagement vous pouvez mettre en péril l'avenir de vos propres enfants qui reproduiront le même schéma s'ils voient dans votre couple des déchirements.

C'est dans le but d'une prise de conscience collective car l'homme et la femme aujourd'hui doivent être bien solides pour affronter leur vie, leur couple, leurs enfants, leur travail, et tous les aléas que nous connaissons.

Si auparavant la femme n'avait pas autre souci que l'éducation de ses enfants et l'entretien de sa maison, aujourd'hui elle est actrice dans la vie et assume doublement une responsabilité qui créé chez elle des désagréments de tous ordres.

En s'appuyant sur son désir de donner au couple un complément économique, elle a gagné en autonomie et avec elle tout le tribut d'une vie sociale indépendante du couple qui suggère aussi qu'elle peut faire face à des tentations qui mettent en péril le couple, tentations de l'ordre d'une indépendance totale car à être tout à fait autonome elle peut se dire qu'au bout du compte à quoi sert il de supporter les aléas du couple si toute seule je peux et avoir des enfants et une indépendance financière ainsi qu'une vie amoureuse, un autre équilibre hors du mariage.

Exactement chère Prisca.
C'est effectivement une analyse et une conclusion que j'ai déjà eu.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 06:18

Non, ça ne se passe pas comme ça.

Nous ne pouvons plus parler du salaire de la femme comme étant un complément économique ou un moyen de s'émanciper seule.

C'est tout à fait faux, du moins dans la majorité des cas, à moins de gagner 5 à 6 milles euros par mois.

Seule, mais c'est vrai seul aussi, il devient impossible de se loger. Seul ( e ) avec des enfants c'est encore pire.

Dans le 78, un 3 pièces, dans le privé, c'est 900 euros par mois. Donc c'est suffisant avec un seul enfant voir 2. Dans le public, c'est autour de 750.

Après fait le compte car la loi de gagner 2 loyers par mois n'est pas appliqué, c'est 3 fois le loyer qui est demandé.

Donc faite le compte. Et dite moi comment il est possible de s'en sortir avec un enfant et un seul salaire, ça m'arrangerais bien.

Ainsi, certaines jeunes filles ont un enfant par ce que sans, elle n'auront aucune aide, mais nous savons que nombreux sont les parents isolés qui vivent en dessous du seuil pauvreté.

Donc, non, l'autonomie financière seul, ce n'est pas vrai, ce n'est pas ce qui est observable, c'est plutôt la précarité.

Après, si l'un (e ) ou l'autre se marie en pensant que rien ne peut garantir la solidité du mariage alors il ( elle ) ment quand elle fait ses vœux. c'est un faux témoignage, c'est une bouche qui dit le contraire de ce que le cœur pense et c'est normal que le pape souligne que c'est la source de conflits, que ce soit dans le mariage ou ailleurs.

Oui, je te donne ma vie, je serai avec toi jusqu'à tes vieux jours ( mais si la baby-sitter est sexie, on verra bien )

C'est pathétique d'accepter que le cœur ne soit pas lié à la raison...
Revenir en haut Aller en bas
prisca

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 11:29

Et pourtant Tonton, la femme aujourd'hui est plus célibataire avec un ou deux enfants, avec les aides sociales et un soutien financier des parents, un petit travail à la maison la plupart du temps, ou des petits boulots, elle a su gérer sa vie avec un porte monnaie moyen.

Qu'est ce que la précarité ? Ne pas s'offrir le sac Chanel ? Elles l'ont toutes parce que Vuitton c'est démodé.

Oui beaucoup ont des petits boulots pas faciles du tout, rémunérateurs, ces boulots de l'ombre, que l'on ne pratique plus dans la rue mais via les réseaux sociaux.

Banalisation de la prostitution, et quand bien même tu parles avec l'une d'elle qu'elle te dira, oui, j'ai travaillé en station de ski et j'ai arrondi mon mois le soir avec des clients fortunés. Qui serait assez bête pour refuser.

Les mœurs ont changé.

Il est sûr que tout est une condition d'environnement social aussi car à celle qui n'aura pas de parents qui pourvoiront, une vie en solitaire, un enfant à charge venu "par accident", celles ci auront tout le désir de créer un foyer où elles trouveront la stabilité, et là, le mariage est un faux témoignage comme tu dis.

C'est la précarité qui pousse au mariage d'accord avec toi.

Mais il faut souvenir du temps de nos mères qui trouvaient dans le mariage un aboutissement à la vie tout juste sortie de l'adolescence et même de la post enfance. C'était le but à atteindre.

Aujourd'hui le but à atteindre, indépendance financière, et un homme si affinité et plus si plus d'affinité. Il y a deux étapes à franchir aujourd'hui.

J'ai quelques exemples dans mon entourage, et bien sûr ne pas généraliser car l'amour arrive aussi sans crier gare et là le piège se referme comme une douce prison à vie.

La société doit être vue à mon sens, de ce regard furtif et long, comme une observance avec un recul suffisant pour ne pas déranger ce milieu naturel dans cette jungle humaine.

Et là tu verras ces jeunes femmes, avec une assurance certaine, et les jeunes hommes pleurnichant qu'ils voudraient bien se marier mais ils ont beau chercher quelqu'un qui serait intéressé, une jeune fille, peu importe qui elle est, pourvu qu'elle soit un peu gentille, un peu joli, un peu tout, mais le mariage avant tout.

Les rôles inversés aujourd'hui ? Oui j'ai deux exemples proches à mon actif, mon fils et mes deux neveux... et je ne cherche pas plus loin, ils sont représentatifs d'un panel tout à fait actuel, des hommes modernes, et les jeunes femmes aussi, une société matriarcale, des amazones en puissance.

Mon fils a trouvé ? Oui mais.... la jeune fille n'est pas à se laisser faire, avec elle il vaut mieux marcher à la baguette, j'ai droit moi aussi au sermon, qui m'aime me suive sinon va où le vent t'amène.

Le respect ? Ca n'existe plus, tout du moins chez nous, la belle fille ne reçoit plus la belle mère au pied de la porte, ne l'accueille plus en somme, tu tapes, tu entres, tu t'assoies et tu attends... Le temps ? Une heure deux heures ça dépend ....

A boire ? Non tu plaisantes...

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 14:36

je pense que tu parles de bcp de choses en même temps.

Si tu veux dire que le rôle du père n'est plus même, c'est ok. Mais redéfinissons le alors plutôt que de le dire et de rester dans " l'errance ".

C'est certain, le rapport à l'autorité n'est plus le même en général. je ne le déplore pas, c'est une évolution.

Mais le mariage lui, reste un engagement, sinon autant ne pas se marier.

Si une personne est volage, qu'elle ne se marie pas, qu'elle n'ait pas d'enfants, ainsi elle ne fera souffrir personne.


Je pense que nous ne mesurons pas ce qu'est un serment. Je pense que nous ne comprenons pas qu'un serment est un accord avec soi même et pas un compromis. Car avec le temps, le manque prend le dessus.

Ainsi, avant même de se marier, il faut déjà avoir la certitude d'être prêt. Sinon, c'est un désaccord avec soi même et donc ensuite avec les autres.


Donc le Pape aborde la question sous l'angle de ces différentes valeurs spirituelles, d'harmonie dans la paix, l'amour et la sincérité, c'est son rôle, il fait le job.

Et il a raison de dire que ces valeurs se perdant, le mariage perd de sa saveur. Il dirait que les gens deviennent trop individualiste pour se suffire dans le partage, il aurait raison aussi. L'individualisme n'étant compatible avec le mariage qu'à partir du moment où nous avons au moins la maturité de dire honnêtement ce que nous pouvons concéder et ce que nous ne pouvons pas.

il y a donc aussi un manque de maturité d'une génération, ignorante car insouciante, des réalités de la vie, de la vieillesse qui elle même, est de moins en moins acceptée. Nous vivons dans une mascarade où tous doivent rester des ados.

Savoir ce qu'est un engagement et le respecter, c'est être adulte.
Revenir en haut Aller en bas
prisca

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 15:54

Désolée de devoir te contredire Tonton, car à vrai dire, je pense que le comportement dans le couple et du couple aujourd'hui est dépendant du mode de vie à la façon du 21 ème siècle.

On ne peut pas avant le mariage se dire, je ne fais aucun compromis, je suis mature au point de me dire "oui" comme je m'engage de le faire devant le maire et devant le prêtre, au point que ce "oui" est pour moi un acquiescement dans la durée, une promesse pour la vie.

Ce "oui" a été un "non" au bout d'un certain temps pour des couples qui se sont entendu et d'autres non.

Et cela depuis que le monde existe.

Or aujourd'hui ce "oui" a un gout de prémonition, il est un" oui-peut être" parce que les jeunes sont aujourd'hui en phase de n'être plus tout à fait surs que le mariage est une bonne chose du fait que jouir d'une liberté est un avantage reconnu face à démordre d'une union avec tous les aléas qu'il comporte.


Le sentiment amoureux est il le même ? Il y a un changement chez la femme, non pas chez l'homme, quoique aussi, mais bien visible chez la femme.

Sa liberté d'agir dans tous les domaines lui a donné de l'assurance et avec l'assurance moins de hantise à ne pas trouver de mari.

Quand la femme s'engage dans le mariage, elle a cet état d'esprit car elle se dit, j'ai pu faire mon choix pour cet homme là comme je peux m'en défaire lorsque mon envie m'en prend.

Ce comportement est lié à son indépendance financière entre autres.

L'assurance de la femme d'aujourd'hui, à quoi tient elle ?

Il est évident que le Pape en a conscience et qu'il dit, aux couples, réfléchissez avant de vous engager sachant qu'aujourd'hui les mœurs ont changé.
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 16:20

ambre a écrit:
comme quoi comme tu as dit, il faut bien réfléchir avant de s'engager, j'espère vraiment faire le bon choix lol...est-on obligé d'épouser une personne de la même foi que nous ?

Avant, l'Eglise refusait les mariages mixtes. Après elle avait accepté sous condition d'élever les enfants dans la foi catholique.
Actuellement, il n'y a plus cette condition.

Il y eu donc évolution.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
nickel

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 18:10

ambre a écrit:
nickel a écrit:
Joanni a écrit:
Je vais encore m'attirer les foudres des gardiens de la doxa (je commence à en avoir l'habitude avec mes prises de positions à contre courant de la bienpensance catholique figée), mais je suis pour le divorce comme toutes les églises chrétiennes font, comme toutes les religions font aussi. On à le droit de se tromper, on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé. On peut divorcer dans l'église catholique, en fait on peut faire annuler le mariage mais c'est long compliqué et rare en plus.
On assiste de fait à plein de divorcés remariés privés de sacrement, considérés comme des pécheurs et qui s'éloignent de l'église parce qu'elle est trop figée dans ses principes.
Dans l'histoire les grands de ce monde pouvaient répudier leurs épouses et en épousés d'autres avec le regard distant de l'église qui ne se prononçaient pas vraiment, les petites gens en revanche ne pouvaient pas.

Le pape actuel à fait un pas pour les divorcés remariés mais c'est trop timide. Et en ce qui concerne les mariages, ce sont les deux époux qui font ce choix. Qui suis-je pour juger ? Le pape l'à dit il y a peu alors oui st père qui êtes-vous pour juger ?
En l occurrence , c est toi qui juges , comme un bourreau et non pas comme un homme de paix .

En quoi me servirait un mariage si c est le désacraliser ? Si il est désacralisé , le mariage n a plus de raison d être et donc ne cherchez pas à vous marier .
En quoi cela pose t il problème qu on tienne à garder le mariage comme un sacre ?
Et si je me faisais un second mariage civil pourquoi devrais je renier mon premier mariage religieux  à ma seconde femme ? Aurais je honte d avouer que  mon premier mariage a échoué ? Ne serait ce pas  hypocrite de ma part en taisant la vie passée que j ai eue , à ma seconde femme ?
N étais je pas conscient de mon serment quand j ai promis jusqu'à la mort ? Parlais je à ce moment là sous la contrainte ? N étais je pas libre de mon choix ?
Tu dis qu on a le droit de se tromper , mais n ai je pas le droit non plus d avouer mes fautes ?
Tu dis qu on à le droit d'accepter l'idée qu'un jour l'amour qui existait entre deux personnes est terminé , mais le crois tu vraiment ? Crois tu que Dieu pourrait divorcer de l amour qu il a pour toi ?
Sais tu pardonner à ta femme si tu n arrives plus à vivre avec  , ou reconnaître tes propres fautes ?

je voulais juste rebondir sur ton avant dernière phrase,

tu peut pas comparer l'amour d'un Créateur envers ses créatures qu'il aime d'un amour illimité, pur, et pour qui il a sacrifier son propre fils, et l'amour humain, plein de faille et de faiblesse.

est ce qu'on peut rester avec quelqu'un parce qu'on a promis la fidélité jusqu'à la mort même si l'amour n'est plus là ?

Pourquoi il n y a plus d amour ?
Es tu une personne qui renierait aussi tes enfants ?

Je n ai pas dit non plus qu il fallait rester sous le même toit : c est pour cela que je distingue le divorce civil d un "pseudo divorce religieux" que vous voulez imposer par pure haine de Dieu , le Christ
C est affreux de prétendre à l existence d une possibilité de renier sa propre foi qu on a engagé .

Admettre qu on ne peut plus vivre ensemble est moralement possible  ; mais effacer des registres l existence du premier mariage est renier sa propre identité , sa propre vie , ses propres projets et aspirations qu on s était donné .
Cela va beaucoup plus loin que le simple fait de ne plus vivre sous le même toit .
Cela va beaucoup plus loin que d essayer de refaire sa vie avec une autre personne
Même si tu essayes de "refaire ta vie" pour reprendre l expression , tu ne peux pas tirer un trait sur ta vie passée . C est trop facile et trop inhumain
Factuellement , votre "reconnaissance du divorce par l eglise" est la même chose que la reconassance que si vous croisiez votre ex-conjoint dans la rue et lui disiez à la face "je ne t ai jamais connu" . C est humiliant , blessant , haineux
Personne n a dit , ou ne devrait dire qu il n est parfait , mais est ce une justification de faire pire que l imparfait ?


Pour reprendre la comparaison avec tes enfants , tu sais très bien qu un jour ils partiront ; et cela ne se passera pas toujours dans la douceur .
Pour autant , tu serais capable de les renier ? Cela n a pas de sens , c est inhumain comme comportement .
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Lun 20 Juin 2016, 23:25

Tonton a écrit:
Non, ça ne se passe pas comme ça.

Nous ne pouvons plus parler du salaire de la femme comme étant un complément économique ou un moyen de s'émanciper seule.

C'est tout à fait faux, du moins dans la majorité des cas, à moins de gagner 5 à 6 milles euros par mois.

Seule, mais c'est vrai seul aussi, il devient impossible de se loger. Seul ( e ) avec des enfants c'est encore pire.

Dans le 78, un 3 pièces, dans le privé, c'est 900 euros par mois. Donc c'est suffisant avec un seul enfant voir 2. Dans le public, c'est autour de 750.

Après fait le compte car la loi de gagner 2 loyers par mois n'est pas appliqué, c'est 3 fois le loyer qui est demandé.

Donc faite le compte. Et dite moi comment il est possible de s'en sortir avec un enfant et un seul salaire, ça m'arrangerais bien.

Ainsi, certaines jeunes filles ont un enfant par ce que sans, elle n'auront aucune aide, mais nous savons que nombreux sont les parents isolés qui vivent en dessous du seuil pauvreté.

Donc, non, l'autonomie financière seul, ce n'est pas vrai, ce n'est pas ce qui est observable, c'est plutôt la précarité.

Après, si l'un (e ) ou l'autre se marie en pensant que rien ne peut garantir la solidité du mariage alors il ( elle ) ment quand elle fait ses vœux.  c'est un faux témoignage, c'est une bouche qui dit le contraire de ce que le cœur pense et c'est normal que le pape souligne que c'est la source de conflits, que ce soit dans le mariage ou ailleurs.

Oui, je te donne ma vie, je serai avec toi jusqu'à tes vieux jours ( mais si la baby-sitter est sexie, on verra bien )

C'est pathétique d'accepter que le cœur ne soit pas lié à la raison...

Ce que tu dis est juste, cher Tonton, mais c'est valable uniquement au niveau régional.

Car dans d'autres régions ce n'est pas le cas...

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: avis   Mar 21 Juin 2016, 07:34

SKIPEER a écrit:
ChrisLam a écrit:
SKIPEER a écrit:
18.06.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le pape François a déclaré que "la majorité" des mariages catholiques étaient nuls car contractés par des jeunes ne se rendant pas compte du sens de cet engagement à vie, selon des propos rapportés ce vendredi par des journalistes.
"La majorité des mariages sacramentels sont nuls, parce que les jeunes disent 'oui, pour toute la vie', mais ils ne savent pas ce que cela signifie", a déclaré hier soir le pontife dans la basilique Saint-Jean de Latran, selon ses propos rapportés par l'agence spécialisée sur le Vatican I.Media.
Les jeunes "ne savent pas ce qu'ils disent parce qu'ils ont une autre culture. Ils (...) ont de la bonne volonté mais ils n'ont pas la conscience", a-t-il insisté.
Devant de nombreux fidèles et prêtres du diocèse de Rome, le pape répondait de manière spontanée à des questions sur les récents synodes sur la famille et son exhortation apostolique "Amoris Laetitia".
François a déjà plusieurs fois évoqué la possible nullité de mariages contractés par convention sociale, de manière précipitée, sans préparation, parce que la jeune fille est enceinte ou encore par désir de robe blanche et de fête.
Il a raconté avoir souvent observé des mariages de ce type en Argentine. Mais il n'avait jamais évoqué le fait qu'ils puissent représenter la "majorité" des unions célébrées par l'Eglise catholique.
En publiant vendredi matin le verbatim de ses propos, le service de presse du Vatican a d'ailleurs cherché à rectifier le tir. Selon ce texte officiel, le pape a parlé d'une "partie", et non d'une "majorité" de mariages nuls
(Avec AFP)

Et oui malheureusement. Mais tous les mariages arrangés, forcés chez les musulmans sont tout aussi nuls
Il est illégal de marier une femme contre son gré, en la contraignant ou sans son consentement. En effet, l’Islam a octroyé à la femme le droit de choisir son époux, tout du moins d’y consentir. Car c’est elle qui va devenir sa compagne et sa moitié dans leur vie commune.Dans un autre hadith, le Messager de Dieu — paix et bénédiction sur lui — dit : « La femme vierge ne peut être mariée avant qu’elle n’ait donné son accord. » On demanda : « Ô Messager de Dieu, comment saura-t-on qu’elle est d’accord ? » Il répondit : « Lorsqu’elle restera silencieuse. » Un troisième hadith dit : « Si elle reste silencieuse, c’est qu’elle donne son accord. Et si elle refuse, elle ne doit pas être contrainte. » On rapporte également que le Messager de Dieu — paix et bénédiction sur lui — annula le contrat de mariage d’une femme médinoise s’appelant Al-Khansâ’ Bint Khidhâm car son père l’avait mariée contre son gré. Sa main avait été en réalité demandée par deux hommes, le premier étant le noble Compagnon Abû Lubâbah Ibn Al-Mundhir et le second étant un homme de son clan. La femme préféra Abû Lubâbah, alors que son père penchait pour le second prétendant à qui il maria sa fille sans le consentement de cette dernière. Al-Khansâ’ se rendit alors chez le Messager de Dieu — paix et bénédiction sur lui — et se plaignit à lui en ces termes : « Ô Messager de Dieu, mon père a dépassé ses limites avec moi et m’a mariée sans tenir compte de mon avis. » Le Messager dit : « Son mariage est nul. Épouse qui tu veux» D’après une autre version, Al-Khansâ’ dit : « Mon père m’a mariée à son neveu malgré mon refus. » Le Prophète dit : « Tu peux entériner ce qu’a fait ton père. » Elle répondit : « Mais je n’aime pas ce qu’a fait mon père. » Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — déclara : « Va, son mariage est nul. Épouse qui tu veux. » Elle reprit : « J’entérine ce qu’a fait mon père. J’ai néanmoins voulu que les gens sachent qu’il n’appartient point aux parents de forcer leurs filles à se marier avec quiconque. »

Dans la théorie c'est OK mais dans la pratique on a des doutes sur la validité de certains mariage très arrangé voir forcé.
Quand un prophète dit qu'un femme qui ne dit mots consent on est en droit d'avoir des doutes sur certains point au sujet du mariage.
Dans certains cas il y a comme une adaptation très personnelle du Coran aux mœurs ancestrales et tribales.
Il y a encore trop de femmes dans le mondes musulman qui servent de monnaie d'échange dans les mariages arrangé.

De ce qui est écrit dans le Coran et de ce qui est pratiqué dans la réalité il y a , ""il faut le reconnaître"", un sérieux décalage.

Mais il est vrai que pas mal de jeunes qui se marient à l'église le font uniquement par tradition ou pour faire plaisir à papa et maman.
Et comme en islam les mariages forcé, ou arrangés sont chez nous illicites.


Le OUI des époux ne suffit plus. Il y a un engagement réciproque plus précis qui se fait devant Dieu, Devant témoins, devant les famille, devant la communauté.
Dans la théorie c'est tout bon tout beau mais tu sais comme moi que dans la pratique il en est tout autrement.
Et dans le christianisme on se marie avec UNE SEUL femme.
Car Dieu créa Adam, Ève et l’Homme quittera son père et sa mère pour fonder une famille ""Un homme et UNE femme"" et ILS ne feront Qu'un .
LA vrai famille voulue par DIEU c'est UN Homme + UNE Femme = Des Enfants .
Jésus le précise très bien sur ce sujet.
Pourquoi Mohammed c'est-il permis de dire autrement ?

Un Lion a un harem de Lionnes .
L'homme n'est pas un Lion. et ne doit pas imiter l'animal qui a un Harem.

La polygamie est un acte qui dévoie la parole de Dieu. Donc contraire à la volonté de Dieu.

Mais pour en revenir au mariage religieux Chrétien il faut que nos jeunes prennent conscience que cet acte d'union entre un homme et une femme est un engagement devant Dieu qui est créateur de cet homme et de cette femme.

Pour mon mariage le 22 juin 1968 ma femme est moi nous l'avons préparé avec la famille, les copains, d'autre couple qui allaient se marier et crois moi la cérémonie à l’Église n'était pas un simulacre mais un engagement de notre part devant tous les présents et devant Dieu.
Depuis Ma femme et Moi = 5 enfants, 12 petits enfants, 1 arrière petite fille en attendant les suivant.
Quatre générations
Et tout cela sans aucune contraintes .

C'est sur ! Mes enfants et petit enfants suivent leurs propres voies.

Pour conclure.
Ce qui est navrant dans notre société c'est que l'on met nos enfants sur VOIE mais au nom de la liberté personnelle ils ne la suivent pas tous.
La petite Lumière d'un certain 22 juin 1968 est toujours présente.
Et Tous mes enfants mariés sont fidèles, marié devant Dieu et les hommes.
Et l'Esprit de famille est bien vivant mais pas replié sur lui même ouvert aux autres.





_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 12:43

Mouais.

Je me demande ce qu'il a voulu dire par "Les jeunes ne savent pas ce qu'ils disent parce qu'ils ont une autre culture."

Je ne crois pas qu'il faille prendre le problème dans ce sens.
Je ne comprend pas comment les couples mariés peuvent laisser pourrir une situation au point de divorcer.

Sauf exception d'un mari absent ou la maltraitance, je comprend. On se mari pas pour vivre seule à s'occuper des gamins, on ne peut pas accepter la violence, mais pour le reste c'est une question d'ajustement.


nickel a écrit:
ambre a écrit:

je voulais juste rebondir sur ton avant dernière phrase,

tu peut pas comparer l'amour d'un Créateur envers ses créatures qu'il aime d'un amour illimité, pur, et pour qui il a sacrifier son propre fils, et l'amour humain, plein de faille et de faiblesse.

est ce qu'on peut rester avec quelqu'un parce qu'on a promis la fidélité jusqu'à la mort même si l'amour n'est plus là ?

Pourquoi il n y a plus d amour ?
Es tu une personne qui renierait aussi tes enfants ?

Je n ai pas dit non plus qu il fallait rester sous le même toit : c est pour cela que je distingue le divorce civil d un "pseudo divorce religieux" que vous voulez imposer par pure haine de Dieu , le Christ
C est affreux de prétendre à l existence d une possibilité de renier sa propre foi qu on a engagé .

Admettre qu on ne peut plus vivre ensemble est moralement possible  ; mais effacer des registres l existence du premier mariage est renier sa propre identité , sa propre vie , ses propres projets et aspirations qu on s était donné .
Cela va beaucoup plus loin que le simple fait de ne plus vivre sous le même toit .
Cela va beaucoup plus loin que d essayer de refaire sa vie avec une autre personne
Même si tu essayes de "refaire ta vie" pour reprendre l expression , tu ne peux pas tirer un trait sur ta vie passée . C est trop facile et trop inhumain
Factuellement , votre "reconnaissance du divorce par l eglise" est la même chose que la reconassance que si vous croisiez votre ex-conjoint dans la rue et lui disiez à la face "je ne t ai jamais connu" . C est humiliant , blessant , haineux
Personne n a dit , ou ne devrait dire qu il n est parfait , mais est ce une justification de faire pire que l imparfait ?


Pour reprendre la comparaison avec tes enfants , tu sais très bien qu un jour ils partiront ; et cela ne se passera pas toujours dans la douceur .
Pour autant , tu serais capable de les renier ? Cela n a pas de sens , c est inhumain comme comportement .

Ah bon... Penses-tu que les couples divorcés ont reniés leur vie passé ensemble?
Je ne crois pas.

Mes grands-parents sont divorcés, et ma mamie était boulversée à la mort de son ex-mari, elle n'a pas renié son passé. Bon après c'est vrai qu'ils ne sont pas chrétiens, enfin catholique de culture et encore c'est un grand mot...

C'est vrai que le manque d'amour empêche le couple de s'épanouir. Et je ne parle pas d'amour "romantique", mais de l'Amour qui supporte tout, et qui pardonne tout (1 Corinthiens 13). Si on est pas capable de pardonner son conjoint "la chair de sa chair" alors qui est-on vraiment capable de pardonner?

On est tous dépendant du pardon dans nos relations, et même avec Dieu.


Je voulais rajouter.

Le mariage de certain est aussi un échec. À partir du moment où il n'y a pas de pardon, que l'on soit marié ou divorcé c'est un échec.

Y'a des couples qui restent ensemble parce qu'ils se sentent forcés de rester ensemble, en peu comme s'ils devaient purger leur peine. Je pense pas que se soit mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 13:32

Cyril 84 a écrit:
Tonton a écrit:
Non, ça ne se passe pas comme ça.

Nous ne pouvons plus parler du salaire de la femme comme étant un complément économique ou un moyen de s'émanciper seule.

C'est tout à fait faux, du moins dans la majorité des cas, à moins de gagner 5 à 6 milles euros par mois.

Seule, mais c'est vrai seul aussi, il devient impossible de se loger. Seul ( e ) avec des enfants c'est encore pire.

Dans le 78, un 3 pièces, dans le privé, c'est 900 euros par mois. Donc c'est suffisant avec un seul enfant voir 2. Dans le public, c'est autour de 750.

Après fait le compte car la loi de gagner 2 loyers par mois n'est pas appliqué, c'est 3 fois le loyer qui est demandé.

Donc faite le compte. Et dite moi comment il est possible de s'en sortir avec un enfant et un seul salaire, ça m'arrangerais bien.

Ainsi, certaines jeunes filles ont un enfant par ce que sans, elle n'auront aucune aide, mais nous savons que nombreux sont les parents isolés qui vivent en dessous du seuil pauvreté.

Donc, non, l'autonomie financière seul, ce n'est pas vrai, ce n'est pas ce qui est observable, c'est plutôt la précarité.

Après, si l'un (e ) ou l'autre se marie en pensant que rien ne peut garantir la solidité du mariage alors il ( elle ) ment quand elle fait ses vœux.  c'est un faux témoignage, c'est une bouche qui dit le contraire de ce que le cœur pense et c'est normal que le pape souligne que c'est la source de conflits, que ce soit dans le mariage ou ailleurs.

Oui, je te donne ma vie, je serai avec toi jusqu'à tes vieux jours ( mais si la baby-sitter est sexie, on verra bien )

C'est pathétique d'accepter que le cœur ne soit pas lié à la raison...

Ce que tu dis est juste, cher Tonton, mais c'est valable uniquement au niveau régional.

Car dans d'autres régions ce n'est pas le cas...

les régions où le logement est plus abordable manquent d'emploi. C'est pareil. Parler d'émancipation en étant dépendant des ouvres sociales et caritatives, c'est un contre sens.

comme il est dit dans la bible, la corde à 2 fils se rompt moins facilement. Tout est plus facile à 2 que seul. A condition que les fils soient tissés correctement.

Quelle que soit la région, ceci est toujours vrai :

Après, si l'un (e ) ou l'autre se marie en pensant que rien ne peut garantir la solidité du mariage alors il ( elle ) ment quand elle fait ses vœux. c'est un faux témoignage, c'est une bouche qui dit le contraire de ce que le cœur pense et c'est normal que le pape souligne que c'est la source de conflits, que ce soit dans le mariage ou ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 13:38

Je veux pas paraitre pessimiste, mais c'est très difficile aujourd'hui de trouver sa moitié, je parle de sa VRAIE moitié! Le monde dans lequel nous vivons nous apprend malheureusement à être très compétitif, très indépendant et de compter que sur soi même. À partir de là c'est de plus en plus difficile de s'ouvrir et se donner pleinement à qqun, même si biensur ça reste possible. Mais c'est moins évident qu'il y a encore quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 13:39

Estandrine a écrit:
Mouais.

Je me demande ce qu'il a voulu dire par "Les jeunes ne savent pas ce qu'ils disent parce qu'ils ont une autre culture."

Je ne crois pas qu'il faille prendre le problème dans ce sens.
Je ne comprend pas comment les couples mariés peuvent laisser pourrir une situation au point de divorcer.

Sauf exception d'un mari absent ou la maltraitance, je comprend. On se mari pas pour vivre seule à s'occuper des gamins, on ne peut pas accepter la violence, mais pour le reste c'est une question d'ajustement.

peut être parle-t-il de la culture télévisée ?

Même les démons savent évoluer en fonction du contexte. " Adopte un mec.com " ou certaines émissions de téléréalité, bref certains éléments de la culture d'aujourd'hui sont les baals et les astartés d'autres fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 13:51

Tonton a écrit:

comme il est dit dans la bible, la corde à 2 fils se rompt moins facilement. Tout est plus facile à 2 que seul. A condition que les fils soient tissés correctement.

Non non Tonton, c'est la corde à 3 brins, c'est le verset de mariage de mes parents.

C'est un très beau passage
"Deux valent mieux qu'un, parce qu'ils retirent un bon salaire de leur travail.
4.10 Car, s'ils tombent, l'un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever!
4.11 De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud?
4.12 Et si quelqu'un est plus fort qu'un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement." Ecclésiate 4 v 9 à 12


C'est le principe du mariage soutenir l'autre.

Les trois brins c'est le couple lié par Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 13:59

ChrisLam a écrit:
Mais pour en revenir au mariage religieux Chrétien il faut que nos jeunes prennent conscience que cet acte d'union entre un homme et une femme est un engagement devant Dieu qui est créateur de cet homme et de cette femme.

Chez vous peu être mais l'islam lui ne considère pas le mariage comme un sacrement, administré par un prêtre pour fondre deux âmes en une seule, mais comme un contrat conclu entre deux personnes consentantes. Cependant, ce contrat, d'un type particulier, doit nécessairement avoir comme objectif, au moment de sa conclusion, de durer de façon indéfinie : c'est bien pourquoi d'ailleurs le mariage temporaire est strictement interdit par l'islam






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 14:08

Tonton a écrit:

peut être parle-t-il de la culture télévisée ?

Même les démons savent évoluer en fonction du contexte. " Adopte un mec.com " ou certaines émissions de téléréalité, bref certains éléments de la culture d'aujourd'hui sont les baals et les astartés d'autres fois.

Oui c'est sûre que si le modèle de couple qu'ont les jeunes c'est Nabilla et je sais pas qui, et bien ils reproduisent les mœurs de leurs modèles. Mais la génération téléréalité n'est pas encore en âge de se marier et donc de divorcer.
Y'a un problème de transmission des valeurs, et d'image du couple dans la socièté.

Pour ma part j'ai des modèles magnifique, mes chefs scouts, les plus vieux scouts de France!
Plus de 60ans de mariage! Ils sont magnifique et toujours amoureux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 14:38

phoutoufoot a écrit:
Je veux pas paraitre pessimiste, mais c'est très difficile aujourd'hui de trouver sa moitié, je parle de sa VRAIE moitié! Le monde dans lequel nous vivons nous apprend malheureusement à être très compétitif, très indépendant et de compter que sur soi même. À partir de là c'est de plus en plus difficile de s'ouvrir et se donner pleinement à qqun, même si biensur ça reste possible. Mais c'est moins évident qu'il y a encore quelques années.

C'est pour cela que la bible nous enseigne
"Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." Romains 12 v 2

Si t'as intrégré ce principe tu auras le discernement, et celà va t'aider à faire les bons choix Wink
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: avis   Mar 21 Juin 2016, 15:07

SKIPEER a écrit:
ChrisLam a écrit:
Mais pour en revenir au mariage religieux Chrétien il faut que nos jeunes prennent conscience que cet acte d'union entre un homme et une femme est un engagement devant Dieu qui est créateur de cet homme et de cette femme.

Chez vous peu être mais l'islam lui ne considère pas le mariage comme un sacrement, administré par un prêtre pour fondre deux âmes en une seule, mais comme un contrat conclu entre deux personnes consentantes. Cependant, ce contrat, d'un type particulier, doit nécessairement avoir comme objectif, au moment de sa conclusion, de durer de façon indéfinie : c'est bien pourquoi d'ailleurs le mariage temporaire est strictement interdit par l'islam







Et toutes les sortes de mariages arrangés, forcés, doivent être illicite.

Si pour toi le mariage est un contrat il se fait entre la femme et l'homme qui se marient. pas entre deux familles pour des raisons d’intérêts.

Chez nous ! c'est un sacrement car il se fait devant Dieu et c'est le seul sacrement que les concernés se donnent mutuellement.
Il est accompagné d'un contrat quand les époux disent devant témoins, devant une assemblée, devant un prêtre car dans se qu'ils disent réciproquement ils s'engagent jusqu'à ce que la mort sépare le couple.
pas de harem possible chez les chrétiens digne de se nom!

Et ce qui UNIT un couple dans l'Amour c'est L'AMOUR DE DIEU PAR SON ESPRIT.
Cette union par l'ESPRIT DE DIEU fait que l'homme et la femme ne font qu'un spirituellement.
Et leur mission est d'avoir des enfants, des les éduquer dans la Foi chrétienne,
Et j'ajoute que tout mariage doit être dans notre pays validé par la loi du pays.

On publie des bancs avant le mariage pour savoir s'il y n'y pas d'objection possible. et cela interdit totalement la bigamie.

Le mariage n'est pas seulement une formalité à remplir.

Le mariage civil doit être aussi engageant que le mariage religieux.

Le mariage polygame est-il durable dans les pays musulman ?
La femme n'est pas un simple kleenex qu'on jette après usage.

Je rappelle que Adam a reçu de Dieu Ève et non un harem de femmes.
Dieu n'a pas retiré toutes les cotes d'Adam pour créé la femme.
Une seule à suffit.

C'est L'homme dans sa petitesse et son absence de contrôle de libido qui a tout chamboulé.

Celui qui a raconter l'histoire de la coté d'Adam devait-être très misogyne................
Et LÀ! L'homme c'est empressé de mettre tous les défauts de l'humanité sur le dos de la femme.

Adam et Ève sont restés unis toute leur vie.
Aucun texte ne parle des femmes d'Adam.

Ou est le licite quand David tue un de ses soldat pour convoiter la femme de ce dernier?
Ou est le licite quand Mohammed en fait autant avec son gendre ou son fils adoptif?

David et Mohammed ne sont que des humains avec des fautes.
JÉSUS et nettement plus haut qu'eux car il est parfait comme Dieu est parfait .

Il faut apprendre , voir réapprendre à nos enfants petits enfants etc le sens de l'engagement.
Un engagement devant Dieu se fait sans peur car quand on aime on n'a pas peur.
Sans l'AMOUR DE DIEU? ((la mariage qui unit le ""couple"" (1+1) le + étant l'amour que Dieu nous donne dans notre union. na plus de sens)).




_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 15:10

Estandrine a écrit:
phoutoufoot a écrit:
Je veux pas paraitre pessimiste, mais c'est très difficile aujourd'hui de trouver sa moitié, je parle de sa VRAIE moitié! Le monde dans lequel nous vivons nous apprend malheureusement à être très compétitif, très indépendant et de compter que sur soi même. À partir de là c'est de plus en plus difficile de s'ouvrir et se donner pleinement à qqun, même si biensur ça reste possible. Mais c'est moins évident qu'il y a encore quelques années.

C'est pour cela que la bible nous enseigne
"Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." Romains 12 v 2

Si t'as intrégré ce principe tu auras le discernement, et celà va t'aider à faire les bons choix Wink

très juste chère estandrine,
mais c'est difficile je dois admettre de ne pas se conformer au siècle présent! qui peut aujourd'hui vivre par exemple sans téléphone, sans internet ou sans tous les avantages qui nous facilitent grandement la vie?
je pense que cela influe quoi qu'on en dise sur nos personnalités malgré tout, toi, moi et d'autres ne serions surement pas les mêmes personnes si on serait nés à une autre époque (ce que je regrette parfois lol! )
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 15:40

ChrisLam a écrit:
pas de harem possible chez les chrétiens digne de se nom

A te lire on croirait que les musulmans  ont des harem !! lol!

tu le fais pas exprès j'espere !!


Citation :
Ou est le licite quand David tue un de ses soldat pour convoiter la femme de ce dernier?
Ou est le licite quand Mohammed en fait autant avec son gendre ou son fils adoptif?

David et Mohammed ne sont que des humains avec des fautes.
JÉSUS et nettement plus haut qu'eux car il est parfait comme Dieu est parfait .

David  paix sur lui n'a pas convoite de femmes selon l'islam et Mohammed paix sur lui n'a fait qu’exécuter un ordre de Dieu en prenant la femme de son fils adoptif afin d'abolir l'adoption formelle

jésus paix sur lui n'est ni dieu ni fils de Dieu mais un Grand prophete
il n'a cesse de le dire mais vous ne voulez pas l'entendre


"Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon que Dieu seul." (Matthieu 9:17, Marc 10:18, et Luc 18:19).
"Le Père est plus grand que moi." (Jean 14; 28)
"Je ne fais rien de moi-même: je dis ce que le Père m'a enseigné" (Jean 8:28)
"En vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même …" (Jean 5:19)
"Moi, je Le connais parce que je viens d'auprès de Lui et qu'Il m'a envoyé." (Jean 7: 29)
"Mais qui me repousse, repousse Celui qui m'a envoyé." (Luc 10:16)
"Mais maintenant je vais à Celui Qui m’a envoyé …" (Jean 16:5)
"Jésus leur répondit: "Mon enseignement ne vient pas de moi, mais de Celui Qui m'a envoyé" (Jean 7: 16)
"Je n'ai pas parlé de moi-même, mais le Père qui m'a envoyé m'a prescrit ce que j'ai à dire et à déclarer." (Jean 12: 49)
Voir aussi Matthieu 24:36, Luc 23:46, Jean 8:42, Jean 14:24, Jean 17:6–8, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 16:33

phoutoufoot a écrit:

très juste chère estandrine,
mais c'est difficile je dois admettre de ne pas se conformer au siècle présent! qui peut aujourd'hui vivre par exemple sans téléphone, sans internet ou sans tous les avantages qui nous facilitent grandement la vie?
je pense que cela influe quoi qu'on en dise sur nos personnalités malgré tout, toi, moi et d'autres ne serions surement pas les mêmes personnes si on serait nés à une autre époque (ce que je regrette parfois lol! )

Ce n'est pas du matériel et de la technologie qu'il est question dans ce texte, mais de la mentalité et la philosophie des hommes.

Il ne faut pas se laisser influencer (séduire) par la "sagesse" de l'homme qui va à l'encontre de la volonté de Dieu, c'est à celà que sert le Saint-Esprit, c'est esprit de sagesse et de connaissance.

Sinon phoutoufoot, je me répète je suis désolée^^ Va à l'église et Dieu s'occupera de ta future femme. Et je suis sûr que tu vas trouver, quel meilleur endroit qu'une église pour trouver sa moitié dis-moi?

Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 16:39

Je comprends ce que tu dis, comme par exemple ne pas se laisser séduire par le mariage pour tous?

Je suis sur que j'aurai bcp de succès dans l'église lol! mais j'ai pas envie d'y aller juste dans ce but, c'est pas très hônnete.
Revenir en haut Aller en bas
baltazard




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   Mar 21 Juin 2016, 16:44

Ecoutez-moi.

Le mariage est engagement envers l'être aimé, il nécessite de connaître l'autre, de s'accorder une confiance mutuelle à toute épreuve.

Avoir un enfant est un engagement, l'engagement envers votre enfant de l'aimer, et l'aider tout au long de sa vie.

Décider d'avoir un animal de compagnie est un engagement, seriez-vous de ceux qui l'abandonnent sur la route une fois devenu trop encombrant?

L'engagement est un acte d'amour noble. Il peut être divers et varié. Cela peut être l'engagement envers un pays à travers l'armée. (Avec des êtres comme vous, on aurait été mal barré dans les années 30 avant la guerre)

Aujourd'hui, vous souhaitez simplement vous dispenser de ces engagements et l'inscrire comme "nouveau fondement religieux".

Alors vous voulez pouvoir divorcer librement, et payer des pensions alimentaires en voyant vos mioches 1 fois tous les 15 jours en appelant ça de "l'amour". Vous ne [......] qu'à vous mêmes.

Si vous avez peur de vous tromper sur votre âme soeur, alors c'est que vous être trop immatures pour vous engager.

Si vous avez peur de divorcer, c'est pour trois raisons :

1 - Manque de confiance en vous (l'aimerai-je toujours ?)
2 - Manque de confiance en lui / elle (m'aimera t-il/elle toujours?)
3 - 1+2 (il est vrai que ça fait 3, cqfd)

Si vous êtes dans le cas 1, ne vous mariez jamais tant que vous ne quittez pas cet état d'esprit.
Si vous êtes dans le cas 2, posez vous des questions sur celui ou celle, qui normalement devrait ne faire qu'un avec vous.
Si vous êtes dans le cas 3, non mais à quoi vous jouez??

Il nous a été enseigné que nous quitterons père et mère pour ne faire qu'un avec l'être chéri(e).

Et vous, vous voulez faire qu'un avec plusieurs personnes?

Dois-je vous rappeler que 100% des mariages sont à l'origine des divorces? [Humour] Plus sérieusement, faut-il vous rappeler que plus d'un mariage sur deux se solde par un divorce?

Pourquoi ce chiffre augmente? Les gens sont-ils de plus en plus stupides dans leurs choix?

Non, les gens vivent dans une société, où lorsque vos chaussures en cuir se décollent, vous les changez. Vous n'allez plus chez le cordonnier.

Lorsque votre iPhone est obsolète, vous le changez.

Lorsque un nouvel écran plat sort, vous changez l'ancien.

Vous n'êtes que de minables consommateurs impulsifs victimes du système capitaliste qui vous apprend à consommer et jeter, responsables inconscients du réchauffement climatique et de la décadence morale.

Vous exigez, vous prenez, et vous jetez. Et vous traitez de la même façon les êtres humains, à commencer par votre relation qui devrait être la plus accomplie.

Vous savez, lorsque vous avez 90 ans avec 60 ans de mariage comme moi [Humour], lorsqu'on est sur notre lit de mort, quel est l'être le plus cher, celui qui vous regrettera le plus, si ce n'est votre femme ou votre mari? Mais quand vous avez 90 ans et que vous finissez seul avec X mariages ratés. Qui sur Terre vous comprendra dans ces derniers instants?

Vos enfants, pour eux, c'est très dur, vos petits-enfants aussi mais moins, car c'est l'ordre naturel des choses. Pour votre époux/épouse aussi c'est l'ordre naturel des choses, à une exception près, c'est que vous avez là, la personne qui a partagé le plus de moments avec vous. Dans le bonheur, comme dans l'adversité. La personne sur Terre qui vous connait le mieux.

Ne réinventez pas un nouvel ordre moral. Les enseignements Bibliques sont parfaits. Croyez-moi, il vaut mieux aspirer à vivre le mariage de votre vie, qu'à une vie de mariages. (Tous droits réservés sur cette phrase).

Regardez autour de vous, tant de familles déchirées, fondées sur la superficialité. Tant d'enfants de divorcés. Tant de mauvais exemples qui plus tard, donneront lieu à pire.

C'est pourtant simple à comprendre...

Je suis pécheur, certainement plus que vous, mais à la différence près par rapport à certains, c'est que je sais quand je suis dans l'erreur, je ne m'amuse pas effacer un ordre moral, pour mieux me complaire dans mes faiblesses.

Maintenant, si vous souhaitez vous dispenser de la fidélité à un être. L'islam vous conviendra mieux. Vous pouvez vous marier, divorcer, vous remarier, redivorcer, vous reremarier, reredivorcer, jusqu'à 3 fois avec la même personne. Après il faut changer, et ainsi de suite, puis vous pourrez recommencer avec la première. Vous pouvez même avoir plusieurs épouses. Mais faites attention aux corrélations (si l'une était l'épouse de votre père à moment donné, quand même ...). Bref, tout un schmilblick qui vous sera mieux exprimé dans certaines sourates.


Dernière édition par baltazard le Mar 21 Juin 2016, 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pape : "la majorité" des mariages catholiques ne sont pas valables
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Notre Pape à l'oeuvre (pour un rapprochement catholique-orthodoxe)
» Journées mondiales de la jeunesse (Le pape demande la prière des catholiques pour son voyage en Espagne)
» 99 % des prêtres catholiques NE SONT PAS pédophiles
» Pape Jean XXIII
» Les catholiques occidentaux sont ils indifférents aux martyrs des cathos orientaux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: