Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean claude




MessageSujet: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Mer 20 Juil 2016, 14:52

Maroc : La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au christianisme
Nouvelle interpellation dans les milieux présumés convertis au christianisme. La police de Fès a interrogé pendant onze heures, un jeune homme en possession d’une Bible.

Dimanche après-midi à la gare ferroviaire de Fès, les services de la sûreté ont procédé à l’interpellation d’un jeune homme, originaire de Béni Mellal, soupçonné s'être converti au christianisme. Une fouille dans sa valise a permis l’identification d'une Bible et de quelques livres religieux chrétiens.
Onze heures d’interrogatoire
Une fois au siège de la préfecture de police à Fès, les questions des enquêteurs ont porté essentiellement sur les raisons des fréquents déplacements de M.B dans la capitale spirituelle du royaume, pourtant entrepreneur, et les personnes qu’il y rencontrent. Ce qui laisse entendre que l’homme faisait, auparavant, l’objet d’une surveillance particulière de la part de la police.
L’interrogatoire a duré onze heures, indique un média local, avant que le prévenu ne soit libéré vers une heure de la matinée du lundi et décide immédiatement de retourner à Béni Mellal.
Cette nouvelle arrestation dans les rangs de Marocains présumés convertis au christianisme a été vivement condamnée par la section locale de l’AMDH à Fès qui a suivi le dossier depuis le début, la qualifiant d’ « arbitraire » et de « violation des droits de M.B à la libre circulation et au choix de sa religion ».
M.B n’est pas encore sorti d'affaire
Faute de preuves accusant M.B, la justice ne s’est pas encore saisie de cette affaire. Néanmoins l’option de juger le jeune homme demeure toujours envisageable. Elle est, d’ailleurs, suspendue aux conclusions de l’enquête que mène la police de Béni Mellal.
S’il s’avère que le jeune entrepreneur a tenté de diffuser le christianisme auprès d’autres Marocains, il tombera alors sous la coupe de l’article 220 du code pénal. Un texte qui prévoit de « 6 mois à 3 ans de prison et d’une amende de 100 à 500 dirhams » pour « quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats ».
Mais pour l'instant, les autorités ont pris leurs précautions pour ne pas se montrer aussi expeditives que lors de l'affaire de Mohamed El Baladi, survenue le 2 septembre 2013 à Taounate.


...Suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Mer 20 Juil 2016, 15:32

Jean claude a écrit:
Maroc : La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au christianisme
Nouvelle interpellation dans les milieux présumés convertis au christianisme. La police de Fès a interrogé pendant onze heures, un jeune homme en possession d’une Bible.

Dimanche après-midi à la gare ferroviaire de Fès, les services de la sûreté ont procédé à l’interpellation d’un jeune homme, originaire de Béni Mellal, soupçonné s'être converti au christianisme. Une fouille dans sa valise a permis l’identification d'une Bible et de quelques livres religieux chrétiens.
Onze heures d’interrogatoire
Une fois au siège de la préfecture de police à Fès, les questions des enquêteurs ont porté essentiellement sur les raisons des fréquents déplacements de M.B dans la capitale spirituelle du royaume, pourtant entrepreneur, et les personnes qu’il y rencontrent. Ce qui laisse entendre que l’homme faisait, auparavant, l’objet d’une surveillance particulière de la part de la police.
L’interrogatoire a duré onze heures, indique un média local, avant que le prévenu ne soit libéré vers une heure de la matinée du lundi et décide immédiatement de retourner à Béni Mellal.
Cette nouvelle arrestation dans les rangs de Marocains présumés convertis au christianisme a été vivement condamnée par la section locale de l’AMDH à Fès qui a suivi le dossier depuis le début, la qualifiant d’ « arbitraire » et de « violation des droits de M.B à la libre circulation et au choix de sa religion ».
M.B n’est pas encore sorti d'affaire
Faute de preuves accusant M.B, la justice ne s’est pas encore saisie de cette affaire. Néanmoins l’option de juger le jeune homme demeure toujours envisageable. Elle est, d’ailleurs, suspendue aux conclusions de l’enquête que mène la police de Béni Mellal.
S’il s’avère que le jeune entrepreneur a tenté de diffuser le christianisme auprès d’autres Marocains, il tombera alors sous la coupe de l’article 220 du code pénal. Un texte qui prévoit de « 6 mois à 3 ans de prison et d’une amende de 100 à 500 dirhams » pour « quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats ».
Mais pour l'instant, les autorités ont pris leurs précautions pour ne pas se montrer aussi expeditives que lors de l'affaire de Mohamed El Baladi, survenue le 2 septembre 2013 à Taounate.


...Suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Quel honte pour le Maroc, pays rétrograde intolérant .

Ils ont vraiment rien de mieux à faire !
Ce mépris du christianisme de la part de l'état marocain est insupportable et tranche avec les discours hypocrites de tolérance des forumeurs .
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Mer 20 Juil 2016, 18:25

Suite de l'article paru sur YABILADI :

"...Enquête que mène la police de Béni Mellal.
S’il s’avère que le jeune entrepreneur a tenté de diffuser le christianisme auprès d’autres Marocains, il tombera alors sous la coupe de l’article 220 du code pénal. Un texte qui prévoit de « 6 mois à 3 ans de prison et d’une amende de 100 à 500 dirhams » pour « quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats ».
Mais pour l'instant, les autorités ont pris leurs précautions pour ne pas se montrer aussi expeditives que lors de l'affaire de Mohamed El Baladi, survenue le 2 septembre 2013 à Taounat

................

Les musulmans marocains auront-ils le droit de se convertir à une autre religion sans craindre des représailles juridiques ? En principe le ministre de la Justice et des Libertés n’y voit pas d’objection. Une position inédite que Mustapha Ramid a exprimée hier soir à Rabat, lors d’une conférence organisée par les cadres du PPS sur l’avant-projet du code pénal. Une réunion à laquelle a pris part, également, le secrétaire général du parti du Livre Nabil Benabdelalh.
L’ouverture du ministre islamiste sur une question extrêmement sensible était savamment calculée et avait ses limites pour ne pas offenser les gardiens du temple au sein de l’Etat et dans les partis politiques conservateurs. Ainsi, il s’est montré opposé aux campagnes de prosélytisme chrétien qui tirent profit de la précarité économique de Marocains ou de leur bas âge pour les inciter à renier leur foi musulmane.
Les verrous n’ont pas complètement sauté
Une position annonciatrice du maintien de l’article 220 de l’actuel code pénal dans le prochain projet de loi. Il prévoit pour rappel, une peine d’« emprisonnement de 6 mois à 3 ans et d'une amende de 100 à 500 dirhams » contre « quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats ».
Exceptées ces conditions, le PJDiste s’est dit favorable de laisser aux citoyens la liberté de croire et de choisir leur propre confession. Et d’expliquer devant les camarades de Nabil Benabdellah que la mouture du code pénal, dévoilée récemment, ne comporte aucune sanction visant la conversion à une autre religion.
Ramid a par ailleurs révélé qu’il avait demandé au parquet général de libérer un jeune qui avait choisi de se convertir au christianisme par conviction et non pas en échange d’avantages matériels.



...Suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Mer 20 Juil 2016, 18:27

Hubert-Aimé a écrit:

Quel honte pour le Maroc, pays rétrograde intolérant .

Ils ont vraiment rien de mieux à faire !
Ce mépris du christianisme de la part de l'état marocain est insupportable et tranche avec les discours hypocrites de tolérance des forumeurs .


Mon cher HUBERT, lis attentivement l'article que je viens de poster et tu comprendras mieux !


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Mer 20 Juil 2016, 20:40

mario-franc_lazur a écrit:

Ramid a par ailleurs révélé qu’il avait demandé au parquet général de libérer un jeune qui avait choisi de se convertir au christianisme par conviction et non pas en échange d’avantages matériels.[/b]


...Suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Maroc n'est certainement pas le pire des pays musulmans;
Ce n'est pas le top, mais ce n'est pas non plus le pire.

Laissons lui le temps d'évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
benopat




MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Mer 20 Juil 2016, 20:42

Jean claude a écrit:
Maroc : La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au christianisme
Nouvelle interpellation dans les milieux présumés convertis au christianisme. La police de Fès a interrogé pendant onze heures, un jeune homme en possession d’une Bible.

Dimanche après-midi à la gare ferroviaire de Fès, les services de la sûreté ont procédé à l’interpellation d’un jeune homme, originaire de Béni Mellal, soupçonné s'être converti au christianisme. Une fouille dans sa valise a permis l’identification d'une Bible et de quelques livres religieux chrétiens.
Onze heures d’interrogatoire
Une fois au siège de la préfecture de police à Fès, les questions des enquêteurs ont porté essentiellement sur les raisons des fréquents déplacements de M.B dans la capitale spirituelle du royaume, pourtant entrepreneur, et les personnes qu’il y rencontrent. Ce qui laisse entendre que l’homme faisait, auparavant, l’objet d’une surveillance particulière de la part de la police.
L’interrogatoire a duré onze heures, indique un média local, avant que le prévenu ne soit libéré vers une heure de la matinée du lundi et décide immédiatement de retourner à Béni Mellal.
Cette nouvelle arrestation dans les rangs de Marocains présumés convertis au christianisme a été vivement condamnée par la section locale de l’AMDH à Fès qui a suivi le dossier depuis le début, la qualifiant d’ « arbitraire » et de « violation des droits de M.B à la libre circulation et au choix de sa religion ».
M.B n’est pas encore sorti d'affaire
Faute de preuves accusant M.B, la justice ne s’est pas encore saisie de cette affaire. Néanmoins l’option de juger le jeune homme demeure toujours envisageable. Elle est, d’ailleurs, suspendue aux conclusions de l’enquête que mène la police de Béni Mellal.
S’il s’avère que le jeune entrepreneur a tenté de diffuser le christianisme auprès d’autres Marocains, il tombera alors sous la coupe de l’article 220 du code pénal. Un texte qui prévoit de « 6 mois à 3 ans de prison et d’une amende de 100 à 500 dirhams » pour « quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats ».
Mais pour l'instant, les autorités ont pris leurs précautions pour ne pas se montrer aussi expeditives que lors de l'affaire de Mohamed El Baladi, survenue le 2 septembre 2013 à Taounate.


...Suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Heureusement que c'est au Maroc sinon ce serait pire.  Il est brave ce jeune homme.  Ça c'est une personne qui a toute mon admiration.  Pas seulement parce qu'il se convertis, mais bien parce qu'il est le mouton noir.  Rare sont les individus en mesure de combattre ses idées malgré la masse de personne qui l'entour.  Les Marocains n'ont pas besoin d'avoir peur de lui.  Un convertit au Christianisme ne risque pas de faire sauter un musulman.  Je sais qu'il n'a pas le droit d'enseigner pour ne pas séduire d'autres musulmans selon le Coran et certains Hadiths, mais quel jeune homme.  
Pour le Nouveau Testament, un Chrétien peut toujours revenir dans la foi sans être tuer  pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Jeu 21 Juil 2016, 11:19

mario-franc_lazur a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Quel honte pour le Maroc, pays rétrograde intolérant .

Ils ont vraiment rien de mieux à faire !
Ce mépris du christianisme de la part de l'état marocain est insupportable et tranche avec les discours hypocrites de tolérance des forumeurs .


Mon cher HUBERT, lis attentivement l'article que je viens de poster et tu comprendras mieux !

Qu'est devenu ce projet de loi ?
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   Ven 22 Juil 2016, 00:42

Un musulman va-til répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch   

Revenir en haut Aller en bas
 
La police de Fès interroge pendant 11 heures un présumé converti au ch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Circulation des élèves pendant les heures de cours: question juridique
» CONGE MALADIE ET RECUPERATION D HEURES
» Les Salutations de la mosquée
» obligation ou pas pour les profs certifiés de faire les visites de stages ??
» BEBE 8 MOIS : JUSQU'A 2 HEURES DE REVEIL PENDANT LA NUIT !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: