Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mar 26 Juil - 11:54

Rappel du premier message :

26.07.2016

Les deux assaillants ont été "neutralisés", un otage est mort
Publié le 26/07/16 à 11:36

Au moins une personne a été tuée ce matin lors d'une prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans l'agglomération de Rouen, a-t-on appris de source policière, à l'issue d'une intervention qui a permis de "neutraliser" les deux preneurs d'otages.

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/25818-seine-maritime-prise-otages-eglise-assaillants-neutralises.html

Le prêtre a été égorgé et un fidèle est entre la vie et la mort.

RIP mon père, c'est la fête de Ste Anne aujourd’hui, la fête la mère de la ste Vierge.... Je prie pour que Marie st ste Anne.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Tonton




MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 29 Aoû - 13:51

Algorab a écrit:
Roger76 a écrit:


c'est clairement affirmé, c'est un faux-semblant qui aurait été crucifié à sa place. Quelle lâcheté de la part de 'Isa...

Jésus prophète de l'islam aurait donc envoyé à la mort sur la Croix un innocent à sa place, le faisant passer pour Lui ?


Celui qui a pris la place de Jésus était volontaire, il a donné sa vie pour son prophète, et pour Dieu.

Ce n'est pas Jésus qui l'a "envoyé" à la mort...


De nombreux compagnons ont protégé le Prophète Muhammad (BSDL) lors des batailles également, et ont également donné leur vie pour lui...

En lisant les évangiles, tu comprends qu'il ne s'agit pas de donner sa vie pour Dieu mais de la donner aux hommes. Dieu n'a pas besoin de quoi que ce soit, donc il n'a pas besoin qu'on lui donne quoique ce soit. C'est les hommes qui sont dans le besoin pas Dieu, c'est pourquoi Dieu a donné aussi le sabbat aux hommes et non pas les hommes ont donné le sabbat à Dieu.

Jésus se définit comme le Seigneur du Sabbat, il se donne donc comme le sabbat a été donné aux hommes. Pour le faire, Dieu a sanctifié Jésus dans le ventre de Marie, pourquoi voudrais tu que ce soit un qui ne soit pas sanctifié qui " prenne sa place ".

Car celui qui aurait pris sa place devrait alors être sanctifié.

Puis dans cette histoire, toi et les autres musulmans, vous vous arrêtez tjrs à la croix, effectivement si c'était le cas, alors nous ne pourrions parler que de la gloire de celui qui donne sa vie. C'est à dire de la gloire des hommes comme celle d'un capitaine de navire qui coule. Mais par la résurrection, la gloire de celui qui donne sa vie, révèle la gloire de Dieu, ainsi tout revient à Dieu.

peut être devrais tu relire un évangile en commençant par la finalité qui est que la gloire du " fils " révèle la gloire du "Père" ( les " sont nécessaires car vous ne voulez pas entendre le sens symboliques de ces mots ).

Aussi, si le coran parle d'un faux semblant, il ne parle pas explicitement d'un sosie. C'est plutôt de l'interprétation qui ne se base pas sur la connaissance puisqu'il n'est pas dit qui est le sosie, alors qu'il devrait avoir son nom dans les écrits vu l'importance de l'acte en lui même.

Après, Jésus n'a pas besoin de " compagnons " pour le protéger, il dit lui même qu'il peut compter sur les armées des anges. Il va donc au bout de sa mission en pleine connaissance que la finalité n'est ni la croix, ni la résurrection mais son élévation.

Là aussi, si tu es attentif à l'annonce de son départ ( à partir de jean 14 ), tu verras qu'il compare sa mission à un accouchement, et donc il insiste sur la réjouissance de retourner vers Dieu malgré les souffrances à venir.

C'est sans doute un des rouages essentiel dans la réforme de la pensée spirituelle puisque dans l'univers des croyants, la culpabilité peut entraîner une remise en question de la grâce divine ( cqfd Job ) quand un malheur arrive.

Ensuite ta comparaison avec les compagnons et LE Sauveur est maladroite mais pas gênante. Car si nous assimilons le rôle des compagnons au Sauvetage, il n'est plus question d' UN sauveur mais DES sauveurs.

Elle est donc gênante car finalement cette dépendance vis à vis des compagnons, ne définit plus une notion d'un Sauveur dépendant non pas des hommes mais uniquement de Dieu, mais de plusieurs dépendants les uns des autres.

Jésus n'avait pas donc pas besoin des hommes, y compris pour donner à manger puisque par la prière, il pouvait multiplier quelques denrées pour nourrir une grande foule.

Ta comparaison n'est donc gênante que si tu veux faire de Mohamed le Christ car dans l'histoire de Mohamed, il y a une dépendance des hommes entre eux, alors que dans celle de Jésus, il n'y en a aucune, tout dépend de Dieu et Dieu uniquement.

Ainsi, Jésus aurait pu armer ses compagnons, il aurait pu déclencher une guerre civile, mais la volonté de Dieu était qu'il n'y est qu'une seule victime en exprimant sa gloire par sa résurrection.

Une pas 2 ou 10 000 comme il n'y a pas non plus des sabbats mais le sabbat.

je pense qu'il ne faut pas avoir avec Mohamed les même exigences qu'avec le Christ. Et donc ne pas chercher à faire des comparaisons.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe    Lun 29 Aoû - 14:18

Tonton dit vrai Algorab.

Aucune comparaison n'est possible entre Jésus Christ et Muhammad.

Tout simplement déjà par ce que Jésus Christ est "plus-que-Prophète" et que Muhammad lui est un prédicateur chef de guerre législateur fondateur, d'après la tradition, d'une religion déviant du judéo-christianisme.

Toute comparaison ne peut tourner qu'au désavantage de ceux qui ont renié Jésus Christ Sauveur.

Seul le malheureux Judas a donné sa vie en se suicidant quand il a réalisé que les juifs du Sanhédrin l'avaient berné, mené en bateau peut-on dire : car c'était vraiment mal payé que trente deniers pour la mort de Jésus Christ..

Le Jésus dont nous parle l'islam n'est qu'une caricature née de l'imagination des rédacteurs et collecteurs qui ont rassemblé le corpus coranique.
Ils ont réécrit l'Histoire à leur façon, leur repentir devra être grand pour leur Pardon.

Jésus est bel et bien mort sur la Croix, il est ressuscité, il a été élevé au Ciel d'où il reviendra dans la Gloire.

Sinon comment Jésus pourrait en revenir, prétendument pour professer l'islam et tuer les cochons ?

Pauvres cochons boucs émissaires...

Au fait, je possède bien moins la Bible hébraïque que le corpus coranique : y a-t-il des précédents de "prophètes" dont les disciples se seraient fait tuer pour les protéger ?
Revenir en haut Aller en bas
Algorab

avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 29 Aoû - 14:21

Hep, Jésus n'est pas mort sur la croix, mais a bel et bien été élevé au Ciel par Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 29 Aoû - 14:40

Algorab j avais posé une question plus haut. Tu préfères ne pas y répondre ou c'est un oubli?

Revenir en haut Aller en bas
Algorab

avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 29 Aoû - 15:04

emmanuelle78 a écrit:

S'il ne s'agissait que de sauver jésus, pourquoi le remplacer et ne pas le sauver tout court? En quoi le sacrifice de cet homme a été utile?

pourquoi laisser croire à tous que c'était jésus qui était crucifié?

Si un prophète ne peut être crucifié, pourquoi laisser croire qu'il l'a été?


oubli désolé...

Pour tes questions, j'avoue ne pas avoir de réponses immédiates, il faudrait que j'aille m'informer...
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe    Lun 29 Aoû - 15:58

Jésus ne serait pas mort sur la Croix selon toi Algorab ?

Jésus mort sur la Croix ?

Ses disciples bien qu'avertis n'y ont pas cru, cela était incroyable pour eux.

Combien il a pu être impossible à tous ceux qui ont reçu son Enseignement, qui l'ont accompagné, d'admettre qu'il avait été mis à mort de façon si ignoble !

Chez nous avec le recul des siècles oui nous le proclamons, nous l'admettons, Jésus est mort et ressuscité et il reviendra, il est Vivant et présent, Jésus nous accompagne chaque jour de notre vie..

Mais on comprend que dès le premier jour de la Passion les disciples de Jésus aient eu le plus grand mal à l'accepter cette réalité pour eux impossible, pour eux cela n'était pas possible.

Ce refus d'admettre qu'un Envoyé de Dieu soit ainsi traité a subsisté pendant des siècles, et ce sont bien des sectes judéo-chrétiennes dissidentes rejetant à la fois le mystère de la Trinité et la Mort en Croix qui sont venues prêcher leurs croyances aux Arabes.
Lesquels n'étaient pas si ignares.
Les Arabes en feront une adaptation libre dans un concept d'infaillibilité des Envoyés et de protection totale de Dieu sur Ses Envoyés.

Cela fait maintenant vingt siècles, pas seulement quatorze, que ce refus de la réalité subsiste.

Le fait que Jésus ait été crucifié est généralement admis par les historiens.

Le supplice de la crucifixion était généralement précédé de flagellation
Le fait que Jésus a bien été exécuté par crucifixion est prouvé à la fois par la précision de descriptions et par des témoignages.
La seule erreur notable est que le crucifié était attaché par les bras, la traction sur les mains clouées les aurait déchirées.

CE QUI GENE L'ISLAM ISSU D'HERESIES JUDEO-CHRETIENNES C'EST BIEN QUE JESUS SOIT VAINQUEUR DE LA MORT.

Aucun "prophète" selon la redéfinition islamique de la prophétie n'a réussi un tel prodige.

Avec ou sans la permission de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mar 30 Aoû - 15:57

Algorab a écrit:
Hep, Jésus n'est pas mort sur la croix, mais a bel et bien été élevé au Ciel par Dieu.


Si il n'y avait qu'un seul écrit parlant de ça en comparaison à d'autres qui ne sont pas " pro-chrétiens " ni religieux, pourquoi accorder du crédit à une seule phrase, plutôt qu'à un ensemble de témoignages, y compris donc qui ne viennent pas forcement de chrétiens.

Tu accordes donc de l'importance à une seule phrase qui est partisane, mais je peux le comprendre puisque cette phrase vient du coran et que tu es musulman.

je t'invite donc à relire la phrase en question qui en aucun cas ne parle d'un sosie mais d'un " faux semblant " et de réfléchir autrement à la signification du faux semblant qui s'accordent parfaitement à ceux qui croient en la résurrection et l'élévation de Jésus.

Oui, il ne faut pas croire que tout s'est arrêté une fois Jésus exécuté. Effectivement, ils n'ont pas réussi à le supprimer puisque Dieu la ressuscité et élevé à sa " droite ".

Cette histoire de sosie, je cherche à y réfléchir, et si je ne vois pas en quoi Dieu ferait porter à un autre le fardeau de la mission de celui qu'il a sanctifié, je me désole un peu aussi que tu ne comprennes pas le message simple de cette mission, sachant, je le répète, que Jésus connaissait son sort, la finalité de sa mission ( son élévation ) et le contenu du message de sa souffrance.

Sans la comprendre, certains pensent qu'être martyr, signifie mourir pour Dieu, alors qu'en Christ, elle permet de définir le martyr comme étant un acte de sacrifice fait par amour pour son prochain, comme ceux que font la plupart des parents pour leurs enfants.

En réfléchissant encore, je vois aussi que s'installe une sorte de compétition entre Mohamed et Jésus à l'instar de celle entre le christianisme et l'islam. Il ne faut pas partir dans la notion de compétition, c'est ce qui rend les hommes aveugles aux choses les plus simples.

Quelqu'un a parlé en disant : " la religion qui est en concurrence avec la tienne ". Il n'y a pas de concurrence en religion, en politique oui mais pas en religion. Il y a plutôt la possibilité d'élargir notre champ de vision car Dieu est comme un diamant qui a une infinité de facettes.

Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mar 30 Aoû - 19:07

Algorab a écrit:
Hep, Jésus n'est pas mort sur la croix, mais a bel et bien été élevé au Ciel par Dieu.

algorab, tu es un grand garçon maintenant,
les histoires pour enfants, tu devrais les ranger avec tes K7 de Goldorak !

Le mytho de Jésus remplacé par un sosie, et qui n'aurait pas été crucifié, a été inventé vers l'an 150 à Alexandrie, par un philosophe gnostique appelé Basilide.
Jamais avant Basilide, cette histoire invraisemblable avait été racontée.
Le Coran se fait le relais des idioties gnostiques, qui ont circulé entre le II et le VIIe siècles. Rien de plus. Il n'y a pas de révélation divine dans le Coran, mais le recyclage de différentes histoires débiles, qui ont circulé dans les siècles précédents Mohamed. On en parle quand tu veux. Connais-tu l'histoire des 7 dormants d'Éphèse ? C'est pas mal aussi, comme mytho !

Tous les écrits du premier et du IIe siècles, rédigés par des chrétiens ou par des romains païens, disent que Jésus a été crucifié.



Tonton a écrit:
Tu accordes donc de l'importance à une seule phrase qui est partisane, mais je peux le comprendre puisque cette phrase vient du coran et que tu es musulman.

Tu as l'air d'oublier la Sunna, Tonton,
la sunna a confirmé la thèse gnostique qui prétendait que Jésus avait été enlevé au ciel, et remplacé par un sosie.
C'est foutu, algorab va y croire,.... même si on lui démontre par a+b que c'est Basilide qui a inventé ce bobard, et qu'il ne provient pas du tout d'une révélation privée dont aurait bénéficié Mohamed.

Voilà ce qu'a écrit Basilide vers l'an 150 :
« Le Christ ne souffrit pas lui-même la Passion, mais un certain Simon de Cyrène fut réquisitionné et porta sa croix à sa place. Et c'est ce Simon qui, par ignorance et erreur, fut crucifié après avoir été métamorphosé par Jésus pour qu'on le prît pour lui. Jésus s'est métamorphosé lui-même en l'image de Simon et il l'a livré pour être crucifié à sa place. Quand Simon fut crucifié, Jésus se tenait en face en riant de ceux qui avaient crucifié Simon à sa place. Quant à lui, il … s'est retiré au ciel sans souffrir. Quant à Simon, c'est lui qui a été crucifié et non Jésus. »


Alors, algorab, le scientifique,
vas-tu te servir de ta raison pour tirer les conclusions qui s'imposent,

ou bien vas-tu subir une brutale perte de toute capacité intellectuelle, pour sombrer dans le concordisme et la soumission extatique à Allah le plus savant, Celui qui raconte n'importe quoi, mais qui oblige ses adeptes à dire que c'est toujours parfait !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Sam 15 Avr - 18:21

Pierresuzanne a écrit:


Le Père Hammel a crié " Arrière Satan " aux deux djihadistes qui étaient montés sur l'autel en criant " Allahou akbar ".
Tout était dit.


Le Père HAMEL est un martyr de la foi. Rien à voir avec les "martyrs" musulmans :

" De ce que j’ai pu lire pour l’instant sur l’attentat et le P. Hamel, son cas entre dans le cadre du martyre. Pour l’Église catholique, le martyr est celui qui est tué, selon l’expression de l’Église, « en haine de la foi ». La haine de la foi chrétienne est ici évidente. C’est d’autant plus vrai que le P. Hamel a été assassiné dans une église, pendant qu’il célébrait l’Eucharistie. Son cas fait penser au martyr et bienheureux Oscar Romero, ancien archevêque de San Salvador, assassiné en 1980 alors qu’il célébrait la messe. Ou à ces prêtres albanais de l’ère communiste qui ont été exécutés par l’État parce qu’ils célébraient la messe, un acte alors puni de mort.

Le concile Vatican II précise que le martyre « est considéré par l’Église comme la preuve suprême de la charité » (LG 42). Le P. Hamel faisait ici preuve de charité. Il aurait pu être tranquillement à la retraite, mais il a décidé de continuer à servir, et donc à aimer. Le pape Jean-Paul II, qui avait initié un important travail sur les martyrs, avait voulu que le martyr, qui signifie littéralement « témoin », en grec, ne soit pas qu’un témoin de la haine de la foi, mais aussi un témoin de l’amour. C’était le cas du P. Hamel.
Pour être martyr, il faut aussi que la mort n’ait pas été recherchée. C’est encore le cas ici.

Rien n’interdit que le P. Hamel soit même béatifié ou canonisé. Si les martyrs ne deviennent pas automatiquement saints, les premiers saints étaient d’abord les martyrs dans les premiers siècles de l’Église. Ce n’est qu’ensuite que l’Église a canonisé des Pères de l’Église, ou des pères et mères de famille. En outre, le miracle n’est pas exigé par L’Église dans le processus de béatification d’un martyr. Elle considère le don de sa vie comme un miracle suffisamment important.

Lorsque je faisais partie de la commission pour les nouveaux martyrs au Vatican, en 2000, nous avions trouvé 13 450 hommes et femmes qui répondraient aux critères du martyre. Et Jean-Paul II en a béatifié un certain nombre d’entre eux par la suite. Mais ce qui importait surtout, avec ce travail, c’est que leur mémoire ne soit pas perdue, béatification ou non.

Parmi les martyrs français les plus récemment béatifiés, on peut citer ceux de la Révolution française. Ou encore ceux qui furent persécutés par les nazis pour leur foi, tel que Marcel Callo. L’Église pourrait aussi bientôt reconnaître comme martyrs les moines de Tibhirine. Le processus est en cours.
Il est facile de distinguer le martyr chrétien de la notion de martyr dont se réclament les djihadistes. Mourir d’une mort violente en pardonnant à celui qui nous tue est une chose bien différente que de mourir d’une mort violente en tuant quelqu’un. Jésus-Christ, sur la croix, a pardonné à ses bourreaux.

À certaines époques, les catholiques ont pu eux-mêmes détourner le sens du mot martyr. C’était le cas lors des guerres de religion, lorsque les catholiques massacraient les protestants au nom de Dieu. Mais l’Église n’a jamais béatifié de catholiques parce qu’ils avaient tué des protestants."

Recueilli par Pierre Wolf-Mandroux
Spoiler:
 

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mer 19 Juil - 17:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le 26 juillet 2017, il y aura un an que le Père Hamel fut assassiné sauvagement !

Il n'a pas renié sa Foi Chrétienne et Catholique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mer 19 Juil - 18:12

rosedumatin a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'en cite un extrait :

"Même au cœur de l’été romain, les fidèles n’arrêtent pas de défiler dans l’église Saint-Barthélemy, sur la petite île Tibérine, au milieu du fleuve qui traverse Rome. Ce matin de juillet un groupe d’Allemands observe longuement la grande icône du chœur représentant les « nouveaux martyrs des XXe et XXIe siècles », dont, à la demande Jean-Paul II, la Communauté de Sant’Egidio entretient ici le souvenir depuis 2000.
Un peu plus loin, un groupe de Latino-américains fait le tour des chapelles latérales consacrées notamment aux martyrs du nazisme et du communisme, avant de s’arrêter : ils montrent du doigt un simple cadre doré où trône, ouvert à la page du 25 juillet, jour de sa fête et veille de son assassinat par deux terroristes islamistes dans son église normande de Saint-Etienne-du-Rouvray, le bréviaire du Père Jacques Hamel.
C’est dans cette chapelle consacrée aux « nouveaux martyrs en Europe » que, le 15 septembre dernier, l’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, accompagné d’un groupe de pèlerins de son diocèse – dont deux sœurs du Père Hamel – a déposé le bréviaire du vieux prêtre."

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 24 Juil - 10:05

Mgr Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen
Un an après l’assassinat du Père Jacques Hamel devant l’autel, Mgr Lebrun se prépare à célébrer la messe mercredi matin à Saint-Étienne-du-Rouvray. Il souligne à quel point la blessure est encore vive dans la communauté catholique, mais aussi les étapes marquantes qui l’aident à se relever.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 24 Juil - 14:31

mario-franc_lazur a écrit:
Mgr Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen
Un an après l’assassinat du Père Jacques Hamel devant l’autel, Mgr Lebrun se prépare à célébrer la messe mercredi matin à Saint-Étienne-du-Rouvray. Il souligne à quel point la blessure est encore vive dans la communauté catholique, mais aussi les étapes marquantes qui l’aident à se relever.

pour l'info mon cher Mario je serai en union de prière ! clown

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 24 Juil - 18:34

je vais prier pour ce Père qui j'espère sera déclaré Saint par canonisation.

l'Eglise Catholique et les Catholiques de manière générale sont bien plus fort que moi ,ils sont,vous etes sur ce topic,capable de pardonner,de voir "deux autres victimes" si l'on veut dans ce drame,je n'y arrive pas.je ne suis pas assez fort.

que le Seigneur Permette au Père hamel de la haut,par la communion des Saints ,d'interceder pour moi .
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 24 Juil - 19:12

titibxl a écrit:
je vais prier pour ce Père qui j'espère sera déclaré Saint par canonisation.

l'Eglise Catholique et les Catholiques de manière générale sont bien plus fort que moi ,ils sont,vous etes sur ce topic,capable de pardonner,de voir "deux autres victimes" si l'on veut dans ce drame,je n'y arrive pas.je ne suis pas assez fort.

que le Seigneur Permette au Père hamel de la haut,par la communion des Saints ,d'interceder pour moi .


Les deux autres "victimes", mon cher TITI, ont été victimes des fausses informations lues sur internet concernant le Coran.

Du moins je le vois ainsi !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Lun 24 Juil - 20:03

mario-franc_lazur a écrit:
Les deux autres "victimes", mon cher TITI, ont été victimes des fausses informations lues sur internet concernant le Coran.
Du moins je le vois ainsi !

[color=#000099]Les deux assassins du Père Hamel ont lu le Coran
[b]
Ce n'est pas le bon endroit pour poster ces critiques contre l'Islam, supprimées par MFL


Je vous mets un petit hymne pour commémorer l'assassinat de ce bon prêtre.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mer 26 Juil - 11:33

Qui était le père Hamel ?

Né à Darnetal, dans la banlieue de Rouen, en 1930, le P. Jacques Hamel fait partie de cette génération de prêtres entrée massivement au séminaire après la deuxième guerre mondiale. Ordonné en 1958, le prêtre avait accueilli avec humilité la fête que lui avaient préparée ses paroissiens, en 2008, pour les 50 ans de son ordination sacerdotale.

Le prêtre octogénaire restait très actif dans la paroisse, et y célébrait encore baptêmes et mariages. « C’était un homme très attentif aux situations tout en restant discret, et avec un formidable esprit missionnaire », complète Mgr Jean-Charles Descubes, l’ancien archevêque de Rouen. « Je revois son visage : il rayonnait de bonté. »

Le « Père Jacques », comme il se faisait appeler ici, était connu de tous. La retraite s’annonçant, il avait choisi, en 2005, de revenir à Saint-Etienne-du-Rouvray, l’une des villes où il avait servi comme prêtre, dans le passé. C’est lui qui avait accueilli en 2011 le P. Auguste Moanda-Phuati, le rédemptoriste congolais en charge de la paroisse.

« C’était un garçon très simple, très fraternel », se souvient le P. Jean de Blangermont, né la même année que son confrère assassiné, et également ordonné en 1958. Il décrit un parcours en partie accompli sur la rive gauche de Rouen, particulièrement dans les quartiers les plus populaires. « Il était très apprécié parce que très proche des gens. Plus que tout, il était attaché à son ministère en paroisse, poursuit le P. de Blangermont. Sacré Jacques… »

Ses sorties, en dehors de la région le P. Hamel les réservait pour sa sœur, qui vivait à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. Il prenait alors sa voiture (« il tenait à sa vieille voiture, sans électronique », sourit le P. de Blangermont) et prenait la route pour le nord de la France.

Il y a peu, le prêtre, qui participait à toutes les réunions des prêtres de son doyenné, avait été avec eux au parc du Marquenterre, en baie de Somme. En juin, à la veille des vacances estivales, il avait exhorté ses paroissiens à prendre « un temps de ressourcement », afin d’« entendre l’invitation de Dieu ». Dans la feuille paroissiale, il invitait aussi à la prière, tout l’été : "Attentifs à ce qui se passera dans notre monde à ce moment-là. Prions pour ceux qui en ont le plus besoin, pour la paix, pour un meilleur vivre ensemble."


Libanais, curé de la paroisse maronite et arabophone de Bordeaux, le Père Nabil Mouhannes observe la résonance dans son pays d’origine du drame de Saint-Étienne-du-Rouvray.

« L’été dernier, quelques semaines après la mort du Père Jacques Hamel, je suis passé voir un ami sculpteur, Émile Ayache, qui vit et travaille dans un petit village entre Byblos et Beyrouth et j’ai vu chez lui ce bas-relief représentant le prêtre de Saint-Étienne du Rouvray.

Sa réaction d’artiste a été presque instantanée. Comme la main du Créateur a saisi de la terre, de la poussière pour y souffler de la vie, cette humble main de sculpteur – qui a vu la mort mille et une fois dans un pays meurtri et qui vit toujours sous la même menace – a pris une pierre toute blanche pour saisir un souffle humain innocent, serein, au milieu de son union avec le divin.
Le cri du Père Hamel – “va-t’en, Satan” – Émile Ayache l’a traduit par écrit, par le marteau et le pinceau, sur un livre qui me rappelle les écrits de toutes les civilisations. En même temps, par le geste qu’il esquisse de sa main, le Père Hamel exprime un don, l’espoir de la résurrection.

La résonance de cet événement a été très forte au Liban. Des martyrs, nous en avons eu plusieurs – prêtres ou moines – mais jamais assassinés comme le Père Hamel, en pleine messe. Dans notre liturgie maronite, nous disons que nous commémorons “de manière non-sanglante le sacrifice, sanglant, du Christ”. Cette expression est très présente chez nous : d’une certaine manière, nous avons eu le sentiment que ce prêtre, qui célébrait un sacrifice non-sanglant – l’Eucharistie – devenait lui-même ce sacrifice, sur son autel.

Enfin, ce drame nous a rappelé aussi celui du saint patron du Liban, saint Charbel Makhlouf : ce moine appartenant à l’Ordre libanais maronite est mort d’une attaque, un matin de décembre 1898 pendant sa messe matinale, au moment où il brisait l’hostie. Encore une correspondance très forte…
Pour toutes ces raisons, j’ai célébré ma messe à midi à la fois à l’intention de saint Jacques le Majeur et du Père Jacques Hamel : devant les fidèles libanais mais aussi syriens, irakiens ou égyptiens, j’ai décidé de les réunir, en considérant que c’est finalement le même sang des martyrs chrétiens qui continue à couler. Et puis j’aimerais maintenant faire venir en France, dans ma paroisse, cette sculpture que nous offre Émile Ayache. »

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Mer 26 Juil - 17:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   Ven 28 Juil - 16:55

rosedumatin a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il s'agit de la messe présidée par Mgr. Lebrun/


pour le lien ma chère ROSE.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prêtre égorgé en pleine messe : Jacques HAMEL
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Mgr Léonard entarté en pleine messe
» Carcassonne : ils jettent des pierres en pleine messe et blessent une fidèle âgée !
» Un homme poignarde quatre personnes en pleine messe.
» Un évêque frappé en pleine messe, le 28 janvier 2017 (Vidéo - 1 min)
» A Medjugorje, miracle en pleine messe ? (Vidéo - 2 min)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: