Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
khalilallah

avatar


MessageSujet: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Dim 21 Aoû 2016, 22:06

Rappel du premier message :

aucun témoignage que Jésus était le messie. cette idée est une invention de Paul de Tarse



Marc 8/27:" 27 Et Jésus s’en alla, et ses disciples, aux villages de Césarée de Philippe ; et chemin faisant, il interrogea ses disciples, leur disant : Qui disent les hommes que je suis ?
28 Et ils répondirent : Jean le baptiseur ; et d’autres : Élie ; et d’autres : L’un des prophètes.





Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
lukikuk




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 15:44

Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:


De mon djin levis.

Il s'appelle levis qu'est ce que je peux y faire moi ? rien !!
revenons au sujet

peux tu expliquer le chapitre en question


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D'accord ...

Des témoins ? Il y en a eu 1 458 546 425.50

le demi parce qu'une femme était enceinte alors je le compte par moitié.

j'ai rien compris
je te demande d'explique le chapitre en question verset par verset comme tu le fais avec les sourates du coran
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 15:46

lukikuk a écrit:
albania a écrit:
lukikuk a écrit:


j'attends toujours ton explication
mais je vois que t'as rien dans le ventre
es tu atteinte de l'irritation du colon?

Est ce un diagnostic coranique ? Le fait d'une mauvaise éducation ? Du mépris pour ce qui est féminin? J'ai vu comment vous vous adressiez à Caillou Bleu et comment vous vous adressez à moi ,oui c'est cela du mépris ,vous êtes pathétique mon cher .
ne fui pas le sujet
j'attends tjours ton explication
n'essayes pas de nouer le sujet par la polemique que vous avez commencer

Inutile ,je pense que vous n'avez pas la subtilité nécessaire pour comprendre ,je ne vous répondrai plus ,votre manque d'éducation est toujours le même .
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 15:49

albania a écrit:
lukikuk a écrit:
albania a écrit:


Est ce un diagnostic coranique ? Le fait d'une mauvaise éducation ? Du mépris pour ce qui est féminin? J'ai vu comment vous vous adressiez à Caillou Bleu et comment vous vous adressez à moi ,oui c'est cela du mépris ,vous êtes pathétique mon cher .
ne fui pas le sujet
j'attends tjours ton explication
n'essayes pas de nouer le sujet par la polemique que vous avez commencer

Inutile ,je pense que vous n'avez pas la subtilité nécessaire pour comprendre ,je ne vous répondrai plus ,votre manque d'éducation est toujours le même .
alors abstien toi et laisses notre prophetesse nous expliquer car ça commence à etre agaçant
Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 15:58

lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:

revenons au sujet

peux tu expliquer le chapitre en question


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D'accord ...

Des témoins ? Il y en a eu 1 458 546 425.50

le demi parce qu'une femme était enceinte alors je le compte par moitié.

j'ai rien compris
je te demande d'explique le chapitre en question verset par verset comme tu le fais avec les sourates du coran

D'accord.
27 Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui dit-on que je suis?
28 Ils répondirent: Jean Baptiste; les autres, Élie, les autres, l'un des prophètes.
29 Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ.
30 Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne."

"

Lorsque on lit le Chapitre depuis le début, nous comprenons que malgré la distribution des pains, les apôtres sont sceptiques et nous le verrons plus loin.

Les pharisiens ont demandé à Jésus qu'un signe du ciel apparaisse afin que Jésus prouve sa divinité.

Quand il furent dans la barque, les apôtres discutaient entre eux, et Jésus leur dit surtout de ne pas prendre pour eux le levain des pharisiens, ce qui revient à dire de ne rien accepter des pharisiens.

Les apôtres répondirent à Jésus qu'ils discutaient entre eux du fait qu'il ne restait qu'un bout de pain.

On s'aperçoit par conséquent que les apôtres men.tent car alors qu'ils discutaient eux aussi du signe dans les cieux qu'ils voulaient qu'il apparaisse, tout comme les pharisiens, ils dirent à Jésus qu'ils étaient désireux de savoir comment ils allaient manger avec un seul pain.

Cet épisode est celui qui précède le Verset objet du sujet.

Il n'y a pas de lien direct puisque l'on apprend que tous partent pour les villages de Césarée de Philippe et en chemin Jésus les questionne pour que les apôtres leur rapportent ce que disent les gens de Jésus. Bien entendu Jésus connaît déjà la réponse car Jésus est Jésus, mais c'était un moyen pour qu'ils se rachètent du péché commis à savoir le doute qu'ils portaient sur Jésus en ayant discouru sur la réaction des pharisiens demandant un signe évident de la divinité de Jésus.

Des apôtres répondirent que certains prenaient Jésus pour Jean le Baptiste, d'autre pour un prophète.

Et pour terminer l'épreuve à laquelle Jésus les a soumis, Jésus leur demanda qui il était pour eux à leurs yeux, ce à quoi Pierre a répondu : "Le Christ".

Il faut conclure que les apôtres ont fait l'objet d'un doute passager qui s'est aussitôt dissipé.
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 16:09

Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D'accord ...

Des témoins ? Il y en a eu 1 458 546 425.50

le demi parce qu'une femme était enceinte alors je le compte par moitié.

j'ai rien compris
je te demande d'explique le chapitre en question verset par verset comme tu le fais avec les sourates du coran

D'accord.
27 Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui dit-on que je suis?
28 Ils répondirent: Jean Baptiste; les autres, Élie, les autres, l'un des prophètes.
29 Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ.
30 Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne."

"

Lorsque on lit le Chapitre depuis le début, nous comprenons que malgré la distribution des pains, les apôtres sont sceptiques et nous le verrons plus loin.

Les pharisiens ont demandé à Jésus qu'un signe du ciel apparaisse afin que Jésus prouve sa divinité.

Quand il furent dans la barque, les apôtres discutaient entre eux, et Jésus leur dit surtout de ne pas prendre pour eux le levain des pharisiens, ce qui revient à dire de ne rien accepter des pharisiens.

Les apôtres répondirent à Jésus qu'ils discutaient entre eux du fait qu'il ne restait qu'un bout de pain.

On s'aperçoit par conséquent que les apôtres men.tent car alors qu'ils discutaient eux aussi du signe dans les cieux qu'ils voulaient qu'il apparaisse, tout comme les pharisiens, ils dirent à Jésus qu'ils étaient désireux de savoir comment ils allaient manger avec un seul pain.

Cet épisode est celui qui précède le Verset objet du sujet.

Il n'y a pas de lien direct puisque l'on apprend que tous partent pour les villages de Césarée de Philippe et en chemin Jésus les questionne pour que les apôtres leur rapportent ce que disent les gens de Jésus. Bien entendu Jésus connaît déjà la réponse car Jésus est Jésus, mais c'était un moyen pour qu'ils se rachètent du péché commis à savoir le doute qu'ils portaient sur Jésus en ayant discouru sur la réaction des pharisiens demandant un signe évident de la divinité de Jésus.

Des apôtres répondirent que certains prenaient Jésus pour Jean le Baptiste, d'autre pour un prophète.

Et pour terminer l'épreuve à laquelle Jésus les a soumis, Jésus leur demanda qui il était pour eux à leurs yeux, ce à quoi Pierre a répondu : "Le Christ".

Il faut conclure que les apôtres ont fait l'objet d'un doute passager qui s'est aussitôt dissipé.

Et voila le probleme
tu n'as pas suivi le fil de la discussion
moi je parlais du chapitre 4 de Jean Jean
Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 21:16

lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:


j'ai rien compris
je te demande d'explique le chapitre en question verset par verset comme tu le fais avec les sourates du coran

D'accord.
27 Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui dit-on que je suis?
28 Ils répondirent: Jean Baptiste; les autres, Élie, les autres, l'un des prophètes.
29 Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ.
30 Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne."

"

Lorsque on lit le Chapitre depuis le début, nous comprenons que malgré la distribution des pains, les apôtres sont sceptiques et nous le verrons plus loin.

Les pharisiens ont demandé à Jésus qu'un signe du ciel apparaisse afin que Jésus prouve sa divinité.

Quand il furent dans la barque, les apôtres discutaient entre eux, et Jésus leur dit surtout de ne pas prendre pour eux le levain des pharisiens, ce qui revient à dire de ne rien accepter des pharisiens.

Les apôtres répondirent à Jésus qu'ils discutaient entre eux du fait qu'il ne restait qu'un bout de pain.

On s'aperçoit par conséquent que les apôtres men.tent car alors qu'ils discutaient eux aussi du signe dans les cieux qu'ils voulaient qu'il apparaisse, tout comme les pharisiens, ils dirent à Jésus qu'ils étaient désireux de savoir comment ils allaient manger avec un seul pain.

Cet épisode est celui qui précède le Verset objet du sujet.

Il n'y a pas de lien direct puisque l'on apprend que tous partent pour les villages de Césarée de Philippe et en chemin Jésus les questionne pour que les apôtres leur rapportent ce que disent les gens de Jésus. Bien entendu Jésus connaît déjà la réponse car Jésus est Jésus, mais c'était un moyen pour qu'ils se rachètent du péché commis à savoir le doute qu'ils portaient sur Jésus en ayant discouru sur la réaction des pharisiens demandant un signe évident de la divinité de Jésus.

Des apôtres répondirent que certains prenaient Jésus pour Jean le Baptiste, d'autre pour un prophète.

Et pour terminer l'épreuve à laquelle Jésus les a soumis, Jésus leur demanda qui il était pour eux à leurs yeux, ce à quoi Pierre a répondu : "Le Christ".

Il faut conclure que les apôtres ont fait l'objet d'un doute passager qui s'est aussitôt dissipé.

Et voila le probleme
tu n'as pas suivi le fil de la discussion
moi je parlais du chapitre 4 de Jean Jean


D'accord

Mais quoi qu'il en soit, le Verset objet du sujet lui même est aussi à l'ordre du jour, voilà l'interprétation.

Pour Jean :

Jean Evangile 04

1 Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.
2 Toutefois Jésus ne baptisait pas lui-même, mais c'étaient ses disciples.
3 Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée.
4 Comme il fallait qu'il passât par la Samarie,
5 il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils.
6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure.
7 Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.
8 Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.
9 La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. -
10 Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.
11 Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond; d'où aurais-tu donc cette eau vive?
12 Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?
13 Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;
14 mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
15 La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.
16 Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici.
17 La femme répondit: Je n'ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari.
18 Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.
19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète.
20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.
21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.
22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.
25 La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.
26 Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.



Il y a un fait troublant dans ce chapitre de Jean, nous avons l’impression que Jean Le Baptiste est un peu comme un cheveu dans la soupe car alors que Jésus entreprend de donner le baptême aux gens par ses propres apôtres, le sentiment de malaise apparait lorsque les pharisiens se questionnent à savoir qui véritablement est l’auteur de cette bénédiction.

Quoi qu’il en soit, plusieurs passages dans la Bible donnent l’illusion que chez Jean le Baptiste réside un état d’âme quelque peu soupçonneux quant au projet que cet homme ait pu faire sachant qu’il est d’une part très proche de Jésus par le lien familial et peut être jalousant Jésus du fait que lui-même ait été pris pour le messie par son père Zacharie qui lui a peut être raconté ce faux espoir.

Sachant que les idées font bon train dans la tête d’un homme, et du fait que Jean ait pris l’initiative de baptiser les gens alors qu’il ne peut en aucun cas donner le Saint Esprit qui réellement est ce que le baptisé doit recevoir en premier lieu, on peut se dire qu’il fait office de parade à un rituel qui lui est Saint profondément et la paternité en revient bien entendu à Jésus qui est le seul à être le lien indéfectible entre Dieu le Père et la terre.

L’histoire qui suit est relative à la rencontre de Jésus avec la Samaritaine qui a une prétention celle de se sentir supérieur à tout juif par son état d’habitant de Samarie ce à quoi Jésus répond que même Dieu dont nul ne peut égaler lui aurait donné de l’eau, et même de l’eau vive, ce à quoi la Samaritaine s’étonne du fait que le puit ne peut en contenir.
Jésus laisse cette femme parler et lui répond avec un humeur certain car celui qui boit de cette eau vive aura encore plus soif, cela démontre que cette eau est tellement délicieuse que l’on ne s’en lasse jamais, cette eau coule à profusion dans le Royaume de Dieu, celle que propose Jésus peut étancher la soif, cela signifie que ceux qui en boivent peuvent connaître toute la satisfaction de toutes les réponses à leurs questions quelles qu’elles soient jusqu’à étanchement.

On peut comprendre aussi par l'entre chevauchement des Versets que l'eau du puit donne toujours soif du fait qu'elle ne satisfait nullement l'esprit qui reste toujours assoiffé.

L’entretien reprit là où nous pouvons comprendre que la Samaritaine voit en Jésus quelqu’un d’exceptionnel mais avoue toutefois qu’elle a connu Dieu sur la montagne dont elle dit qu’elle fut le théâtre de l’adoration de ses pères, ce à quoi Jésus répond qu’en nul lieu le Père sera adoré car le salut vient des Juifs.

Nous savons que Dieu n’a pas reçu l’adoration des Juifs à la sortie de l’exode, nous savons qu’ils ont immanquablement été dans la perversité quand ils se sont installés dans le pays de Juda, et nous savons que Jésus a donné le salut à ces hommes par sa crucifixion.

Nous savons par conséquent que par les Juifs le salut est parvenu aux hommes et c’est ce que Jésus a dit à la Samaritaine.

La Samaritaine elle croyait que « tout était accompli » sur la montagne puisqu’elle le dit.

Jésus a dit non, car le salut vient par les Juifs.

Par Jésus l’homme connaitra le salut car il adorera Dieu en Esprit et en Vérité.

Ce n’est ni sur la montagne, ni à Jérusalem, car tout est dans l’homme lui-même qui est le temple de notre Esprit où nous entrons en communion avec Dieu si nous faisons preuve de sincérité pour accession à la vérité, et sommes récompensés par la lumière de Dieu en nous.

Sans Jésus nous n’aurions jamais eu connaissance de tout cela.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mar 30 Aoû 2016, 23:34

Jacques2008 a écrit:





D'accord

Mais quoi qu'il en soit, le Verset objet du sujet lui même est aussi à l'ordre du jour, voilà l'interprétation.

Pour Jean :

Jean Evangile 04

1 Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.
2 Toutefois Jésus ne baptisait pas lui-même, mais c'étaient ses disciples.
3 Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée.
4 Comme il fallait qu'il passât par la Samarie,
5 il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils.
6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure.
7 Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.
8 Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.
9 La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. -
10 Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.
11 Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond; d'où aurais-tu donc cette eau vive?
12 Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?
13 Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;
14 mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
15 La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.
16 Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici.
17 La femme répondit: Je n'ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari.
18 Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.
19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète.
20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.
21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.
22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.
25 La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.
26 Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.



Il y a un fait troublant dans ce chapitre de Jean, nous avons l’impression que Jean Le Baptiste est un peu comme un cheveu dans la soupe car alors que Jésus entreprend de donner le baptême aux gens par ses propres apôtres, le sentiment de malaise apparait lorsque les pharisiens se questionnent à savoir qui véritablement est l’auteur de cette bénédiction.

Quoi qu’il en soit, plusieurs passages dans la Bible donnent l’illusion que chez Jean le Baptiste réside un état d’âme quelque peu soupçonneux quant au projet que cet homme ait pu faire sachant qu’il est d’une part très proche de Jésus par le lien familial et peut être jalousant Jésus du fait que lui-même ait été pris pour le messie par son père Zacharie qui lui a peut être raconté ce faux espoir.

Sachant que les idées font bon train dans la tête d’un homme, et du fait que Jean ait pris l’initiative de baptiser les gens alors qu’il ne peut en aucun cas donner le Saint Esprit qui réellement est ce que le baptisé doit recevoir en premier lieu, on peut se dire qu’il fait office de parade à un rituel qui lui est Saint profondément et la paternité en revient bien entendu à Jésus qui est le seul à être le lien indéfectible entre Dieu le Père et la terre.

L’histoire qui suit est relative à la rencontre de Jésus avec la Samaritaine qui a une prétention celle de se sentir supérieur à tout juif par son état d’habitant de Samarie ce à quoi Jésus répond que même Dieu dont nul ne peut égaler lui aurait donné de l’eau, et même de l’eau vive, ce à quoi la Samaritaine s’étonne du fait que le puit ne peut en contenir.
Jésus laisse cette femme parler et lui répond avec un humeur certain car celui qui boit de cette eau vive aura encore plus soif, cela démontre que cette eau est tellement délicieuse que l’on ne s’en lasse jamais, cette eau coule à profusion dans le Royaume de Dieu, celle que propose Jésus peut étancher la soif, cela signifie que ceux qui en boivent peuvent connaître toute la satisfaction de toutes les réponses à leurs questions quelles qu’elles soient jusqu’à étanchement.

On peut comprendre aussi par l'entre chevauchement des Versets que l'eau du puit donne toujours soif du fait qu'elle ne satisfait nullement l'esprit qui reste toujours assoiffé.

L’entretien reprit là où nous pouvons comprendre que la Samaritaine voit en Jésus quelqu’un d’exceptionnel mais avoue toutefois qu’elle a connu Dieu sur la montagne dont elle dit qu’elle fut le théâtre de l’adoration de ses pères, ce à quoi Jésus répond qu’en nul lieu le Père sera adoré car le salut vient des Juifs.

Nous savons que Dieu n’a pas reçu l’adoration des Juifs à la sortie de l’exode, nous savons qu’ils ont immanquablement été dans la perversité quand ils se sont installés dans le pays de Juda, et nous savons que Jésus a donné le salut à ces hommes par sa crucifixion.

Nous savons par conséquent que par les Juifs le salut est parvenu aux hommes et c’est ce que Jésus a dit à la Samaritaine.

La Samaritaine elle croyait que « tout était accompli » sur la montagne puisqu’elle le dit.

Jésus a dit non, car le salut vient par les Juifs.

Par Jésus l’homme connaitra le salut car il adorera Dieu en Esprit et en Vérité.

Ce n’est ni sur la montagne, ni à Jérusalem, car tout est dans l’homme lui-même qui est le temple de notre Esprit où nous entrons en communion avec Dieu si nous faisons preuve de sincérité pour accession à la vérité, et sommes récompensés par la lumière de Dieu en nous.

Sans Jésus nous n’aurions jamais eu connaissance de tout cela.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici mon analyse de ce chapitre

Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.

L'auteur montre  que jesus est Seigneur mot latin pour designer une personne noble respectueuse sage
quelle parallele y a t il entre seigneur et baptiseur ?

au deuxieme verset l'auteur parle de jesus et non de seigneur comme au premier verset et des disciples et là on apprend que c'est les disciples qui baptisent
puis on a une autre histoire celle de la femme samaritaine
on apprend que les juifs et les samaritains vivent séparement les juifs n'aiment pas les samaritains
la rencontre et le dialogue entre jesus et la samaritaine devant le puits pres du champs du fils de jacob est symbolique
on a la samaritaine le champs du fils de Jacob le puits
pour comprendre l'enigme il faut chercher
-pourquoi ce conflit entre juifs et samaritains
-l'histoire du champ et du puits

Au verset 10
Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire ! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.

l'auteur reprend la meme image chez isaie
Vous puiserez de l'eau avec joie Aux sources du salut, 4Et vous direz en ce jour-là: Louez l'Eternel, invoquez son nom, Publiez ses oeuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom!…

Verset 11 et 12
on apprend que Jacob et sa descendance auront toujours soif d'apres la reponse de Jesus
Curieux tout ca
donc les samaritains n'iront pas au Paradis donc ne seront pas ressuscités

l'auteur reprend la meme image chez isaie pour faire de Jesus l'Eternel
L'Eternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides, Et il redonnera de la vigueur à tes membres; Tu seras comme un jardin arrosé, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas.
La samritaine accepte facilement le discours de Jesus et lui demande de lui donner cette eau vive

au verset 16
on a une autre histoire la femme samaritaine et ses maris
l'auteur nous montre que jesus connait d'avance la vie privée de la Samaritaine
mais en realité c'est symbolique

verset 20
le theme change
encore une histoire symbolique
Nos pères ont adoré sur cette montagne ; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.


D'apres isaie
Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Eternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Eternel


Jesus reponds
Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

là ça devient incomprehensible
jesus est il l'Eternel ou un simple juif gnostique
Faudrait que vous m'expliquiez tout ca
Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 10:05

lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:





D'accord

Mais quoi qu'il en soit, le Verset objet du sujet lui même est aussi à l'ordre du jour, voilà l'interprétation.

Pour Jean :

Jean Evangile 04

1 Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.
2 Toutefois Jésus ne baptisait pas lui-même, mais c'étaient ses disciples.
3 Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée.
4 Comme il fallait qu'il passât par la Samarie,
5 il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils.
6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure.
7 Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.
8 Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.
9 La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. -
10 Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.
11 Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond; d'où aurais-tu donc cette eau vive?
12 Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?
13 Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;
14 mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
15 La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.
16 Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici.
17 La femme répondit: Je n'ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari.
18 Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.
19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète.
20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.
21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.
22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.
25 La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.
26 Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.



Il y a un fait troublant dans ce chapitre de Jean, nous avons l’impression que Jean Le Baptiste est un peu comme un cheveu dans la soupe car alors que Jésus entreprend de donner le baptême aux gens par ses propres apôtres, le sentiment de malaise apparait lorsque les pharisiens se questionnent à savoir qui véritablement est l’auteur de cette bénédiction.

Quoi qu’il en soit, plusieurs passages dans la Bible donnent l’illusion que chez Jean le Baptiste réside un état d’âme quelque peu soupçonneux quant au projet que cet homme ait pu faire sachant qu’il est d’une part très proche de Jésus par le lien familial et peut être jalousant Jésus du fait que lui-même ait été pris pour le messie par son père Zacharie qui lui a peut être raconté ce faux espoir.

Sachant que les idées font bon train dans la tête d’un homme, et du fait que Jean ait pris l’initiative de baptiser les gens alors qu’il ne peut en aucun cas donner le Saint Esprit qui réellement est ce que le baptisé doit recevoir en premier lieu, on peut se dire qu’il fait office de parade à un rituel qui lui est Saint profondément et la paternité en revient bien entendu à Jésus qui est le seul à être le lien indéfectible entre Dieu le Père et la terre.

L’histoire qui suit est relative à la rencontre de Jésus avec la Samaritaine qui a une prétention celle de se sentir supérieur à tout juif par son état d’habitant de Samarie ce à quoi Jésus répond que même Dieu dont nul ne peut égaler lui aurait donné de l’eau, et même de l’eau vive, ce à quoi la Samaritaine s’étonne du fait que le puit ne peut en contenir.
Jésus laisse cette femme parler et lui répond avec un humeur certain car celui qui boit de cette eau vive aura encore plus soif, cela démontre que cette eau est tellement délicieuse que l’on ne s’en lasse jamais, cette eau coule à profusion dans le Royaume de Dieu, celle que propose Jésus peut étancher la soif, cela signifie que ceux qui en boivent peuvent connaître toute la satisfaction de toutes les réponses à leurs questions quelles qu’elles soient jusqu’à étanchement.

On peut comprendre aussi par l'entre chevauchement des Versets que l'eau du puit donne toujours soif du fait qu'elle ne satisfait nullement l'esprit qui reste toujours assoiffé.

L’entretien reprit là où nous pouvons comprendre que la Samaritaine voit en Jésus quelqu’un d’exceptionnel mais avoue toutefois qu’elle a connu Dieu sur la montagne dont elle dit qu’elle fut le théâtre de l’adoration de ses pères, ce à quoi Jésus répond qu’en nul lieu le Père sera adoré car le salut vient des Juifs.

Nous savons que Dieu n’a pas reçu l’adoration des Juifs à la sortie de l’exode, nous savons qu’ils ont immanquablement été dans la perversité quand ils se sont installés dans le pays de Juda, et nous savons que Jésus a donné le salut à ces hommes par sa crucifixion.

Nous savons par conséquent que par les Juifs le salut est parvenu aux hommes et c’est ce que Jésus a dit à la Samaritaine.

La Samaritaine elle croyait que « tout était accompli » sur la montagne puisqu’elle le dit.

Jésus a dit non, car le salut vient par les Juifs.

Par Jésus l’homme connaitra le salut car il adorera Dieu en Esprit et en Vérité.

Ce n’est ni sur la montagne, ni à Jérusalem, car tout est dans l’homme lui-même qui est le temple de notre Esprit où nous entrons en communion avec Dieu si nous faisons preuve de sincérité pour accession à la vérité, et sommes récompensés par la lumière de Dieu en nous.

Sans Jésus nous n’aurions jamais eu connaissance de tout cela.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici mon analyse de ce chapitre

Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.

L'auteur montre  que jesus est Seigneur mot latin pour designer une personne noble respectueuse sage
quelle parallele y a t il entre seigneur et baptiseur ?

au deuxieme verset l'auteur parle de jesus et non de seigneur  comme au premier verset et des disciples et là on apprend que c'est les disciples qui baptisent
puis on a une autre histoire celle de la femme samaritaine
on apprend que les juifs et les samaritains vivent séparement les juifs n'aiment pas les samaritains
la rencontre et le dialogue entre jesus et la samaritaine devant le puits pres du champs du fils de jacob est symbolique
on a la samaritaine le champs du fils de Jacob le puits
pour comprendre l'enigme il faut chercher
-pourquoi ce conflit entre juifs et samaritains
-l'histoire du champ et du puits

Au verset 10
Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire ! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.

l'auteur reprend la meme image chez isaie
Vous puiserez de l'eau avec joie Aux sources du salut, 4Et vous direz en ce jour-là: Louez l'Eternel, invoquez son nom, Publiez ses oeuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom!…

Verset 11 et 12
on apprend que Jacob et sa descendance auront toujours soif d'apres la reponse de Jesus
Curieux tout ca
donc les samaritains n'iront pas au Paradis donc ne seront pas ressuscités

l'auteur reprend la meme image chez isaie pour faire de Jesus l'Eternel
L'Eternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides, Et il redonnera de la vigueur à tes membres; Tu seras comme un jardin arrosé, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas.
La samritaine accepte facilement le discours de Jesus et lui demande de lui donner cette eau vive

au verset 16
on a une autre histoire la femme samaritaine et ses maris
l'auteur nous montre que jesus connait d'avance la vie privée de la Samaritaine
mais en realité c'est symbolique

verset 20
le theme change
encore une histoire symbolique
Nos pères ont adoré sur cette montagne ; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.


D'apres isaie
Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Eternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Eternel


Jesus reponds
Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

là ça devient incomprehensible
jesus est il l'Eternel ou un simple juif gnostique
Faudrait que vous m'expliquiez tout ca


Jésus est l'Eternel car comme l'Eternel Jésus transcende l'être par l'Esprit de Dieu car Jésus est bien le seul à le faire.

Il faut savoir une chose, Dieu est en nous, notre demeure en l'Eternel est en nous, cela veut dire que l'infime pensée, l'infime respiration, l'infime battement d'œil, tout traduit notre pensée, notre volonté, nos intentions, nos actions, tout ce qui compose notre être.

Quand Jésus donne aux apôtres la possibilité du baptême, l'eau qui est déversée sur la tête des gens se transforme aussitôt en bénédiction de l'Esprit Saint déjà présent dans la personne et qui se révèle en donnant à la personne bien des possibilités, et entre autre, l'amour de Dieu transcendé, pour peu que la personne hormis l'eau qu'elle aura reçue aura les qualités intrinsèques pour cela.

Il ne suffit pas d'être baigné d'eau pour être baptisé, il faut pouvoir être au fond de soi digne. On ne sort pas un pervers après la bénédiction par l'eau doux et gentil comme un ange après car d'une part il serait bien facile et tous les pervers n'auraient à faire aucun effort, et ce n'est pas équitable avec les personnes qui font des efforts sur eux pour accéder à la sainteté de l'esprit.

En somme Jésus a tous les pouvoirs, et l'un de ces pouvoirs est le don du Saint Esprit.

C'est la raison pour laquelle Jésus dit à la Samaritaine que le Salut n'a pas été sur le Mont Sinaï ni à Jérusalem, et l'on comprend que c'est par Jésus lui même et les lieux que Jésus a traversé, et les personnes en contact direct, et les apôtres investis, ainsi que Paul, que les hommes ont pu "toucher du doigt" la sainteté par Jésus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 12:22

Est ce que cette histoire de la femme samaritaine est une histoire vrai ou juste une parabole
Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 12:46

lukikuk a écrit:
Est ce que cette histoire de la femme samaritaine est une histoire vrai ou juste une parabole

C'est une histoire vraie. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 13:04

Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Est ce que cette histoire de la femme samaritaine est une histoire vrai ou juste une parabole

C'est une histoire vraie. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

pas du tout ma chere prophetesse et ca saute aux yeux

un chapitre avec plusieurs themes symboliques

Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 13:14

lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Est ce que cette histoire de la femme samaritaine est une histoire vrai ou juste une parabole

C'est une histoire vraie. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

pas du tout ma chere prophetesse et ca saute aux yeux

un chapitre avec plusieurs themes symboliques


Mais lukikuk

Si Dieu a voulu concentrer plusieurs histoires dans un même chapitre, ce n'est pas toi à en juger tout de même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 13:17

Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:


C'est une histoire vraie. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

pas du tout ma chere prophetesse et ca saute aux yeux

un chapitre avec plusieurs themes symboliques


Mais lukikuk

Si Dieu a voulu concentrer plusieurs histoires dans un même chapitre, ce n'est pas toi à en juger tout de même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message

Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 13:20

lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:


pas du tout ma chere prophetesse et ca saute aux yeux

un chapitre avec plusieurs themes symboliques


Mais lukikuk

Si Dieu a voulu concentrer plusieurs histoires dans un même chapitre, ce n'est pas toi à en juger tout de même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message


Et le Coran qui l'a écrit ?
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 15:03

Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:


Mais lukikuk

Si Dieu a voulu concentrer plusieurs histoires dans un même chapitre, ce n'est pas toi à en juger tout de même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message


Et le Coran qui l'a écrit ?

ne rebondis pas sur un autre sujet
ne fuis pas et reponds madame la prophetesse
laisses de coté le Coran
imagines que je ne suis pas musulman
Revenir en haut Aller en bas
Jacques2008

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 16:04

lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:


ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message


Et le Coran qui l'a écrit ?

ne rebondis pas sur un autre sujet
ne fuis pas et reponds madame la prophetesse
laisses de coté le Coran
imagines que je ne suis pas musulman

Tout comme les Versets du Coran sont véritables, les Versets de la Bible sont véritables.

Amen.
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Mer 31 Aoû 2016, 16:29

Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:


Et le Coran qui l'a écrit ?

ne rebondis pas sur un autre sujet
ne fuis pas et reponds madame la prophetesse
laisses de coté le Coran
imagines que je ne suis pas musulman

Tout comme les Versets du Coran sont véritables, les Versets de la Bible sont véritables.

Amen.

sans commentaire
Revenir en haut Aller en bas
4 consonnes sans voyelles




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Jeu 01 Sep 2016, 14:11

[quote="lukikuk"]
Jacques2008 a écrit:
lukikuk a écrit:


ne rebondis pas sur un autre sujet
ne fuis pas et reponds madame la prophetesse
laisses de coté le Coran
imagines que je ne suis pas musulman

Tout comme les Versets du Coran sont véritables, les Versets de la Bible sont véritables.

Amen.

sans commentaire [/quote

En effet je suis d'accord avec toi.
Le coran est un livre grossier, déconstruit, compilé à la hate et dont l'authenticité ne repose que sur une seule source : ceux qui l'ont écrit.
La Bible est une bibliothèque de + de 70 livres élaborée sur 2500 ans par des dizaines d'auteurs, des dizaines de milliers de scribes et des centaines de milliers de témoins.

La différence est nette.
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Jeu 01 Sep 2016, 14:29

4 consonnes sans voyelles a écrit:
lukikuk a écrit:
Jacques2008 a écrit:


Tout comme les Versets du Coran sont véritables, les Versets de la Bible sont véritables.

Amen.

sans commentaire [/quote

En effet je suis d'accord avec toi.
Le coran est un livre grossier, déconstruit, compilé à la hate et dont l'authenticité ne repose que sur une seule source : ceux qui l'ont écrit.
La Bible est une bibliothèque de + de 70 livres élaborée sur 2500 ans par des dizaines d'auteurs, des dizaines de milliers de scribes et des centaines de milliers de témoins.

La différence est nette.

bravo
t'es en contradiction comme tes evangiles
reponds au sujet du chapitre de la samaritaine
ton analyse
pour voir ton niveau
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Jeu 01 Sep 2016, 16:40

Citation :
ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre
C'est évident, puisque Dieu n'a strictement écrit ni dicté le moindre chapitre ni la moindre sourate ou le moindre véda : tous les textes sacrés ont tous été écrits par des hommes uniquement des hommes et des groupes d'hommes.
Qu'il n'y ait pas de témoin direct connu de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob, on s'en contrefout ce n'est pas ce qui importe !

Les faux témoins ça ne manque pas, on en a des quantités partout.
Citation :
mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message
Ce n'est pas le premier ni le dernier.

Ce qui importe n'est pas la qualité du prétendu témoin, encore moins de la chaîne de rapporteurs, mais bien la qualité du message porté dans ce récit, réel ou imaginé peu importe, ici d'une rencontre entre Jésus Parole incarnée et une pècheresse.
Pourquoi la Samaritaine vient-elle puiser au Puits de Jacob à une heure où il est déserté ?
Très justement parce que cette femme aux "cinq maris" est l'opprobre du pays.

« Comment ? Toi, un Juif, tu me demandes à boire à moi, une femme samaritaine ! » Les Juifs, en effet, ne veulent rien avoir de commun avec les Samaritains.
Le juif Jésus adresse la parole à cette femme pécheresse, lui sans péché.

Ce récit, avec celui de la Femme adultère, est l'un des monuments qui font la valeur exceptionnelle des Evangiles.
A mon analyse le plus rempli de pédagogie.

C'est une rencontre où Jésus dit sa soif à une femme, une hérétique peu recommandable semble-t-il. Rencontre où Jésus éveille la soif de cette femme et la rejoint dans sa blessure d'amour et son péché.

Rencontre où il la "guérit" et lui révèle son nom et son identité de Messie dans une parole de confiance inouïe : "Je le suis, moi qui te parle".
Rencontre où Jésus fait de cette femme rejetée par les Juifs une porteuse de la Bonne Nouvelle pour les gens de son village... qui viennent alors rejoindre la petite communauté des apôtres autour de Jésus.

C'est franchement pitoyable que de réduire le récit de cette rencontre à de sordides questions de témoignages.
Les Disciples eux-mêmes ont été témoins :
27 Sur quoi les disciples arrivèrent. Ils étaient stupéfaits que Jésus parlât avec une femme.

Tout est dit, dans ce passage de Jean, de la mission de Jésus : convertie par la parole reçue la Samaritaine s'empresse de se faire porteuse de la Bonne Nouvelle.
Cet épisode est d'un intérêt considérable, qui peut échapper hélas aux dénigreurs paranoïaques.

Ce qui t'échappe ici lukikuk, et qui peut échapper à beaucoup, c'est la pédagogie de la rencontre, l'exclusion, la conversion, le salut, la vie éternelle...
Rien de tel dans les hadiths.
On part de ce qui divise : quand la samaritaine aborde avec Jésus ses relations avec les Juifs, elle n'évoque que ce qui les oppose.

De la division et par le comportement autant que par le dialogue tant de Jésus que de la samaritaine on progresse jusqu'à la conversion et la mission d'évangélisation.
Sur la première question de la Samaritaine, Jésus ne répond pas, mais parle d'autre chose : la possibilité que Lui l'aide à boire une eau extraordinaire, qui donne la vie.

La vie aux lieu et place de la division.

A méditer.



Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Jeu 01 Sep 2016, 18:03

Roger76 a écrit:
Citation :
ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre
C'est évident, puisque Dieu n'a strictement écrit ni dicté le moindre chapitre ni la moindre sourate ou le moindre véda : tous les textes sacrés ont tous été écrits par des hommes uniquement des hommes et des groupes d'hommes.
Qu'il n'y ait pas de témoin direct connu de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob, on s'en contrefout ce n'est pas ce qui importe !

Les faux témoins ça ne manque pas, on en a des quantités partout.
Citation :
mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message
Ce n'est pas le premier ni le dernier.

Ce qui importe n'est pas la qualité du prétendu témoin, encore moins de la chaîne de rapporteurs, mais bien la qualité du message porté dans ce récit, réel ou imaginé peu importe, ici d'une rencontre entre Jésus Parole incarnée et une pècheresse.
Pourquoi la Samaritaine vient-elle  puiser au Puits de Jacob à une heure où il est déserté ?
Très justement parce que cette femme aux "cinq maris" est l'opprobre du pays.

« Comment ? Toi, un Juif, tu me demandes à boire à moi, une femme samaritaine ! » Les Juifs, en effet, ne veulent rien avoir de commun avec les Samaritains.
Le juif Jésus adresse la parole à cette femme pécheresse, lui sans péché.

Ce récit, avec celui de la Femme adultère, est l'un des monuments qui font la valeur exceptionnelle des Evangiles.
A mon analyse le plus rempli de pédagogie.

C'est une rencontre où Jésus dit sa soif à une femme, une hérétique peu recommandable semble-t-il. Rencontre où Jésus éveille la soif de cette femme et la rejoint dans sa blessure d'amour et son péché.

Rencontre où il la "guérit" et lui révèle son nom et son identité de Messie dans une parole de confiance inouïe : "Je le suis, moi qui te parle".
Rencontre où Jésus fait de cette femme rejetée par les Juifs une porteuse de la Bonne Nouvelle pour les gens de son village... qui viennent alors rejoindre la petite communauté des apôtres autour de Jésus.

C'est franchement pitoyable que de réduire le récit de cette rencontre à de sordides questions de témoignages.
Les Disciples eux-mêmes ont été témoins :
27 Sur quoi les disciples arrivèrent. Ils étaient stupéfaits que Jésus parlât avec une femme.

Tout est dit, dans ce passage de Jean, de la mission de Jésus : convertie par la parole reçue la Samaritaine s'empresse de se faire porteuse de la Bonne Nouvelle.
Cet épisode est d'un intérêt considérable, qui peut échapper hélas aux dénigreurs paranoïaques.

Ce qui t'échappe ici lukikuk, et qui peut échapper à beaucoup, c'est la pédagogie de la rencontre, l'exclusion, la conversion, le salut, la vie éternelle...
Rien de tel dans les hadiths.
On part de ce qui divise : quand la samaritaine aborde avec Jésus ses relations avec les Juifs, elle n'évoque que ce qui les oppose.

De la division et par le comportement autant que par le dialogue tant de Jésus que de la samaritaine on progresse jusqu'à la conversion et la mission d'évangélisation.
Sur la première question de la Samaritaine, Jésus ne répond pas, mais parle d'autre chose : la possibilité que Lui l'aide à boire une eau extraordinaire, qui donne la vie.

La vie aux lieu et place de la division.

A méditer.  




Merci Roger pour ton analyse
j'aimerai que tu me dises ce que tu penses de mon analyse de ce chapitre
car pour moi ce chapitre n'est qu'une parabole
car dans les evangiles, seul le texte de Jean raconte l'épisode de la rencontre de Jésus et de la Samaritaine
la femme samarinaine represente la Samarie qui est accusée d'etre composée de colons venus de Babylonie ou de Syrie et convertis à une religion hébraïco-païenne
ces colons sont les maries de la samaritaine que l'auteur du texte a voulu dire
on voit l'auteur utilisé des passages dans isaie pour la mettre dans la bouche de jesus
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Jeu 01 Sep 2016, 18:12

Roger76 a écrit:
Citation :
ce n'est pas Dieu qui a ecrit ce chapitre
C'est évident, puisque Dieu n'a strictement écrit ni dicté le moindre chapitre ni la moindre sourate ou le moindre véda : tous les textes sacrés ont tous été écrits par des hommes uniquement des hommes et des groupes d'hommes.
Qu'il n'y ait pas de témoin direct connu de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob, on s'en contrefout ce n'est pas ce qui importe !

Les faux témoins ça ne manque pas, on en a des quantités partout.
Citation :
mais un auteur inconnu qui veut faire passer un message son propre message
Ce n'est pas le premier ni le dernier.

Ce qui importe n'est pas la qualité du prétendu témoin, encore moins de la chaîne de rapporteurs, mais bien la qualité du message porté dans ce récit, réel ou imaginé peu importe, ici d'une rencontre entre Jésus Parole incarnée et une pècheresse.
Pourquoi la Samaritaine vient-elle  puiser au Puits de Jacob à une heure où il est déserté ?
Très justement parce que cette femme aux "cinq maris" est l'opprobre du pays.

« Comment ? Toi, un Juif, tu me demandes à boire à moi, une femme samaritaine ! » Les Juifs, en effet, ne veulent rien avoir de commun avec les Samaritains.
Le juif Jésus adresse la parole à cette femme pécheresse, lui sans péché.

Ce récit, avec celui de la Femme adultère, est l'un des monuments qui font la valeur exceptionnelle des Evangiles.
A mon analyse le plus rempli de pédagogie.

C'est une rencontre où Jésus dit sa soif à une femme, une hérétique peu recommandable semble-t-il. Rencontre où Jésus éveille la soif de cette femme et la rejoint dans sa blessure d'amour et son péché.

Rencontre où il la "guérit" et lui révèle son nom et son identité de Messie dans une parole de confiance inouïe : "Je le suis, moi qui te parle".
Rencontre où Jésus fait de cette femme rejetée par les Juifs une porteuse de la Bonne Nouvelle pour les gens de son village... qui viennent alors rejoindre la petite communauté des apôtres autour de Jésus.

C'est franchement pitoyable que de réduire le récit de cette rencontre à de sordides questions de témoignages.
Les Disciples eux-mêmes ont été témoins :
27 Sur quoi les disciples arrivèrent. Ils étaient stupéfaits que Jésus parlât avec une femme.

Tout est dit, dans ce passage de Jean, de la mission de Jésus : convertie par la parole reçue la Samaritaine s'empresse de se faire porteuse de la Bonne Nouvelle.
Cet épisode est d'un intérêt considérable, qui peut échapper hélas aux dénigreurs paranoïaques.

Ce qui t'échappe ici lukikuk, et qui peut échapper à beaucoup, c'est la pédagogie de la rencontre, l'exclusion, la conversion, le salut, la vie éternelle...
Rien de tel dans les hadiths.
On part de ce qui divise : quand la samaritaine aborde avec Jésus ses relations avec les Juifs, elle n'évoque que ce qui les oppose.

De la division et par le comportement autant que par le dialogue tant de Jésus que de la samaritaine on progresse jusqu'à la conversion et la mission d'évangélisation.
Sur la première question de la Samaritaine, Jésus ne répond pas, mais parle d'autre chose : la possibilité que Lui l'aide à boire une eau extraordinaire, qui donne la vie.

La vie aux lieu et place de la division.

A méditer.  





Mon cher Roger, je n'ai pas assez de mains pour t'applaudir à ta juste valeur.
J'approuve de A à Z.




(PS: la prochaine fois que tu me parles, note que je ne suis pas un homme.)

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Jeu 01 Sep 2016, 20:43

Roger

que penses tu de ma réponse
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 17:42


Grand merci cailloubleu.

Après six mois d'absence forcée, de stress, de surmenage et de prière, je reviens comme je peux sur notre forum.

Pardon, j'avais oublié, j'ai réalisé mon erreur à la lecture de ton message à propos du burkini et de la "pudeur".

@ lukikuk

On dénombre 35 paraboles, certaines sont rapportées par deux ou trois des Evangiles Synoptiques, aucune n'est rapportée par Jean qui s'attache bien plus à la spiritualité.
Jean a toutefois des expressions des images à caractère de parabole comme ici la porte de la bergerie :

« En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par ailleurs, celui-là est un voleur et un larron. Mais celui qui entre par la porte, est le berger des brebis » (Jean 10:1-2).

Jean est ainsi le seul à rapporter cet épisode pourtant bien significatif de la Samaritaine au Puits de Jacob, signification qui a pu échapper aux autres, et à ne pas rapporter de paraboles de Jésus..

D'où la "différence" de contenu entre Matthieu Luc Marc d'une part, Jean de l'autre : chacun a consigné ce qui lui a paru le plus significatif de ce que rapportaient les premiers chrétiens.
Et chacun relate selon ce qu'il estime devoir transmettre : il est clair que chacun des auteurs présumés a voulu faire passer quelque chose.

Dans la lecture d'un texte comme le récit de la Samaritaine au Puits de Jacob, il faut ainsi retenir en premier que par le choix de cet épisode non relaté par les synoptiques Jean a voulu apporter, transmettre, un enseignement spirituel.

Mais ce n'est pas ici une parabole mettant en scène des personnages fictifs.
Chaque mot chaque indication de temps, de lieu, a sa signification.
Oui chaque mot, déjà dans le titre donné, Samaritaine (donc mal vue des juifs légalistes), le puits, source de vie, et qui plus est puits de Jacob, ce n'est pas un quelconque puits.

Rien n'est anodin dans ce récit.

Le récit est-il strictement historique, faute de témoin direct le rapportant ? ?
On a par ailleurs dans les textes sacralisés bon nombre de récits avec témoignages qui ne sont que récits très mythiques.
Ce ne sont pas les témoins qui font la valeur du récit, le même événement peut parfaitement être rapporté de manières contradictoires.

C'est ici un hymne à l'unité, la bonne entente entre hommes sur terre.
En le réétudiant je n'ai pu m'empêcher de penser aux "Pères de l'Europe" qui ont réconcilié des peuples voisins en conflit séculaire.

Ce n'est pas un hasard s'ils étaient chrétiens avant d'être français allemand ou italien.

Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 17:52

Les détails que donne l'évangéliste ne sont certainement pas inutiles ni futiles, ils sont même très précis.
La Samarie, ancien cœur du Royaume de Nord, avait fort mauvaise réputation : par suite de déportations et de transferts de populations, on y pratiquait en effet des syncrétismes divers.

Cette hostilité est déjà bien figurée dans l'hostilité entre les deux fils jumeaux de Jacob, relatée en Genèse.

"Il y a deux nations que mon âme déteste,
la troisième n'est pas une nation ;
les habitants et la montagne de Seïr, les Philistins,
et le peuple stupide qui demeure à Sichem"(Ecclésiastique 50,25-26)

C'est à l'épopée patriarcale qu'il est fait allusion avec les noms de Joseph, de Jacob et le thème du "puits" ou de la "source".

Après sa rencontre avec Esaü, de retour au pays de Canaan, Jacob "achète aux fils de Hamor, le père de Sichem, [...] la parcelle de champ où il avait dressé sa tente".

La traduction française rend par le mot "puits" deux mots grecs : l'un qui a le sens de "source" et l'autre qui est rendu par notre mot "puits".

Au verset 6 de l'évangile, il s'agit de la "source de Jacob".

Arrive une femme de Samarie qui venait puiser de l'eau : ce n'est pas à l'heure la plus chaude de la journée que les femmes viennent puiser de l'eau, mais le soir (Genèse 24,11).

Cette femme évite donc de croiser ses compatriotes…
L'évangéliste en fait comme la représentante de ce peuple dont la foi n'est pas très pure…

Il est curieux de voir Jésus délaissé par ses disciples.
Mais, justement, leur absence est l'occasion de cette rencontre de Jésus avec cette femme.

On ne peut saisir toutes les subtilités et les allusions pourtant claires à divers chapitres de la Bible hébraïque sans s'y ancrer.

On se doit à ce propos de se référer à la traîtrise, avec la complicité de sa mère, du fils cadet Esaü envers son aîné Jacob.
Jusqu'à le spolier de la bénédiction de leur père, Isaac.

Dans la Bible, le thème des frères ennemis est courant : Caïn et Abel, Joseph et ses frères, le fils prodigue…
Certes les deux frères se réconcilieront plus tard.
Avec toutefois un reste de sentiment de supériorité du Sud envers le Nord.
Mais il importe de bien voir que dans le récit de la Genèse Esaü figure le Royaume du Nord tandis que Jacob figure Israël.
Qui regardera toujours son frère du Nord avec une condescendance marquée.

Avec la Samarie et la Judée, on est dans l'héritage de ce lointain passé biblique.

Le ou les auteurs de ce chapitre de Jean font preuve ici d'une grande maîtrise des Textes sacrés des juifs.
Le récit de la Samaritaine au puits de Jacob, fleuron de pédagogie de la rencontre, est ainsi à la fois révolutionnaire par la Parole de Jésus et profondément ancré dans la Tradition la plus lointaine des Juifs, la Genèse.

C'est ce qui en fait toute la valeur.

Quel dommage de se croiser sans se rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 17:59

Roger76 a écrit:



Jean est ainsi le seul à rapporter cet épisode pourtant bien significatif de la Samaritaine au Puits de Jacob, signification qui a pu échapper aux autres, et à ne pas rapporter de paraboles de Jésus..

D'où la "différence" de contenu entre Matthieu Luc Marc d'une part, Jean de l'autre : chacun a consigné ce qui lui a paru le plus significatif de ce que rapportaient les premiers chrétiens.
Et chacun relate selon ce qu'il estime devoir transmettre : il est clair que chacun des auteurs présumés a voulu faire passer quelque chose.


Tout cela est tellement évident qu'on se demande pourquoi il faut le préciser.

Mon frère est moi avons tous les deux écrits nos mémoires d'enfants et d'ados sur notre famille.

Il va de soi qu'elles diffèrent, des événements en plus en moi, des détails supplémentaires chez lui et chez moi. Lorsque nous relisons en commun nos mémoires cela nous donne une meilleure vue d'ensemble du passé.
Avec nos perceptions différentes suivant nos sensibilités, notre personnalité.

Je n'arrive pas à comprendre que pour les critiques musulmans il faudrait que les 4 évangiles soient identiques, c'est carrément imbécile de s'y attendre.




_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis   Ven 02 Sep 2016, 18:40

cailloubleu a écrit:
Roger76 a écrit:



Jean est ainsi le seul à rapporter cet épisode pourtant bien significatif de la Samaritaine au Puits de Jacob, signification qui a pu échapper aux autres, et à ne pas rapporter de paraboles de Jésus..

D'où la "différence" de contenu entre Matthieu Luc Marc d'une part, Jean de l'autre : chacun a consigné ce qui lui a paru le plus significatif de ce que rapportaient les premiers chrétiens.
Et chacun relate selon ce qu'il estime devoir transmettre : il est clair que chacun des auteurs présumés a voulu faire passer quelque chose.


Tout cela est tellement évident qu'on se demande pourquoi il faut le préciser.

Mon frère est moi avons tous les deux écrits nos mémoires d'enfants et d'ados sur notre famille.

Il va de soi qu'elles diffèrent, des événements en plus en moi, des détails supplémentaires chez lui et chez moi. Lorsque nous relisons en commun nos mémoires cela nous donne une meilleure vue d'ensemble du passé.
Avec nos perceptions différentes suivant nos sensibilités, notre personnalité.

Je n'arrive pas à comprendre que pour les critiques musulmans il faudrait que les 4 évangiles soient identiques, c'est carrément imbécile de s'y attendre.





On ne cesse de le leur dire mais ils ne comprennent pas.

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 18:41

cailloubleu a écrit:
Je n'arrive pas à comprendre que pour les critiques musulmans il faudrait que les 4 évangiles soient identiques, c'est carrément imbécile de s'y attendre.

Si les quatre Evangiles étaient semblables se seraient même la preuve qu'ils ont été bricolés, et manipulés,
alros qu'ils annoncent clairement qu'ils ont des auteurs humains.

Pour comprendre l'autre, il faut savoir se mettre à sa place, du moins quelques instants.
Les musulmans devraient faire preuve d'un peu d'imagination, d'ouverture d'esprit, de finesse spirituelle,
et comprendre que tous les croyants ne sont pas comme eux avec leur Coran incréé, (qu'ils traînent comme un boulet les contraignant à l'incohérence),
Les chrétiens savent que la Bible a été écrite par des hommes, des hommes inspirés par Dieu pour retranscrire exactement les paroles divines utiles au salut de l'humanité.


La Bible n'est ni un livre de science (qui permettrait de faire de l'astrophysique, ou de la biologie),
ni un journal de BFMTV (qui répète en boucle quelques nouvelles soigneusement triées, mais sans les expliquer, sans les commenter, sans suivre leur évolution, sans réinterroger sur leur origine),
ni un livre incréé, soit disant voulu par Dieu avant même que l'humanité ne soit créée.

La Bible est oeuvre humaine, à 100 % humaine.
L'Esprit Saint a soufflé sur ses rédacteurs, sur ses correcteurs, sur ses éditeurs, mais ils restent des hommes, soumis à leurs idées, parfois leurs préjugées,quelquefois leurs hypothèses spirituelles (surtout pour l'Ancien Testament).
Ils sont des hommes qui avancent vers la Vérité de Dieu personnifiée par Jésus,
et ensemble ils en donnent une vision exacte, même si leur vision personnelle est parcellaire.



Dans la cohérence d'une révélation qui se déploie sur 1000 ans et connait près de 100 auteurs, on voit toute l'intelligence de Dieu à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Trumann




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 19:04

Pierresuzanne a écrit:
cailloubleu a écrit:
Je n'arrive pas à comprendre que pour les critiques musulmans il faudrait que les 4 évangiles soient identiques, c'est carrément imbécile de s'y attendre.

Si les quatre Evangiles étaient semblables se seraient même la preuve qu'ils ont été bricolés, et manipulés,
alros qu'ils annoncent clairement qu'ils ont des auteurs humains.

Pour comprendre l'autre, il faut savoir se mettre à sa place, du moins quelques instants.
Les musulmans devraient faire preuve d'un peu d'imagination, d'ouverture d'esprit, de finesse spirituelle,
et comprendre que tous les croyants ne sont pas comme eux avec leur Coran incréé, (qu'ils traînent comme un boulet les contraignant à l'incohérence),
Les chrétiens savent que la Bible a été écrite par des hommes, des hommes inspirés par Dieu pour retranscrire exactement les paroles divines utiles au salut de l'humanité.


La Bible n'est ni un livre de science (qui permettrait de faire de l'astrophysique, ou de la biologie),
ni un journal de BFMTV (qui répète en boucle quelques nouvelles soigneusement triées, mais sans les expliquer, sans les commenter, sans suivre leur évolution, sans réinterroger sur leur origine),
ni un livre incréé, soit disant voulu par Dieu avant même que l'humanité ne soit créée.

La Bible est oeuvre humaine, à 100 % humaine.
L'Esprit Saint a soufflé sur ses rédacteurs, sur ses correcteurs, sur ses éditeurs, mais ils restent des hommes, soumis à leurs idées, parfois leurs préjugées,quelquefois leurs hypothèses spirituelles (surtout pour l'Ancien Testament).
Ils sont des hommes qui avancent vers la Vérité de Dieu personnifiée par Jésus,
et ensemble ils en donnent une vision exacte, même si leur vision personnelle est parcellaire.



Dans la cohérence d'une révélation qui se déploie sur 1000 ans et connait près de 100 auteurs, on voit toute l'intelligence de Dieu à l'oeuvre.

Ton raisonnement est contraire a la logique. Si tes textes ont du etre corrigés pendant lontemps cela signifie que plus on se rapproche de l'époque du vivant de ceux qui ont connu jésus plus les textes sont faux. Or qui mieux que ceux qui ont connu jésus pourrait transmettre la vérité ?

Combien de temps encore le st esprit devra-t-il corriger les erreurs humaines des scribes pour enfin arriver à la vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 19:19

albania a écrit:
lukikuk a écrit:
albania a écrit:


            Allons vous dissimulez votre manque d'effort de compréhension derrière un jugement qui révèle une facette de votre personnalité ,nonobstant je suis sure que vous êtes un bon garçon!

t'as lpas lu tout l'effort que j'ai fait pour te repondre en expliquant le chapitre verset par verset en donnat mon avis
ta reponse me decoit comme si tu m'envoyais balader
en plus tu me demande de devenir chretien pour comprendre le chapitre
pourquoi toi qui es deiste n'es tu pas chretienne
ton discours montre que t'es ignorante que t'as rien dans le ventre juste t'es là pou polemiquer

 Vous me l"avez déjà dit mais vous possédiez un autre pseudo ,et même si je suis déiste je suis une inconditionnelle de Jésus ,de son message ,de son chemin ,et je ne suis pas la seule ,relisez Saint Jean :Voyage en Samarie et en Galilée ,vous allez ainsi vous remplir votre ventre .
Je suis une inconditionnelle d'Albania, à chaque fois

Lukikuk, quand je lis le Coran, je ne prends pas des bouts pour le faire coller aux évangiles, je le lis en tant que tel. Bon du coup j'ai la fameuse lecture littérale tant décrié mais au moins pour moi le Coran est clair. Il faut essayer d'incarner une oeuvre pour la comprendre. Cela ne veut pas dire que l'on y croit cela veut dire que par cette empathie on comprend les paroles de l'autre. Une fois ce chemin fait, tout devient clair, que l'on y croit ou non. J'ai fait de même en lisant Marx ou Nietzsche. Voilà ce dont parle Albania, être capable de faire sien le logiciel de l'autre, non pour y adhérer mais pour comprendre. J'adore Hannah Arendt et Michel Cazenave pour cela car ce qu'il enseigne c'est l'empathie afin de comprendre l’indicible même quand il s'agit de la plus abominable des idéologies, même quand il s'agit de la plus terrible des perversions.

Comprendre : formé de cum (« avec ») et prehendere (« saisir ») => Faire sien, Ingérer, Incarner.

Je ne lis pas le Coran en m'opposant mais en acceptant tout ce qui est dit, je le fais mien, je l'ingère pour qu'il s'incarne.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 19:48

Trumann a écrit:

Ton raisonnement est contraire a la logique. Si tes textes ont du etre corrigés pendant lontemps cela signifie que plus on se rapproche de l'époque du vivant de ceux qui ont connu jésus plus les textes sont faux. Or qui mieux que ceux qui ont connu jésus pourrait transmettre la vérité ?

Combien de temps encore le st esprit devra-t-il corriger les erreurs humaines des scribes pour enfin arriver à la vérité ?

Tu raisonnes comme un kappo de camp de concentration... comme s'il y avait un règlement unique en 100 lignes, point à la ligne, je ne veux voir qu'une seule tête.
Les auteurs de la Bible étaient des prophètes, des scribes, des sages, et des théologiens,
pas des dictateurs à la doctrine monolithique.


Les auteurs de la Bible ont affiné leurs discours, explicité les choses complexes, détaillés les références aux écritures du passé,
ils n'ont pas corrigé des erreurs, ils ont mieux exprimé des choses complexes.


L'oeuvre théologique, de compréhension, et d'interprétation s'est poursuivie
chez les juifs avec le Talmud,
et chez les chrétiens, avec les conciles.

Nous ne sommes pas les gens du livre, d'un ou de plusieurs livres,
cette affirmation stupide (musulmane) t'empêche de voir la réalité spirituelle des juifs et des chrétiens.


Les juifs sont les gens de la Loi
(de Moise), et ils l'actualisent en l'interprétant.
Les chrétiens sont les gens de la Foi en Jésus-Christ, et ils actualisent sa parole en appliquant l'Esprit de ses paroles à leur quotidien.

Tu n'as rien compris au judaïsme et au christianisme, puisque tu parles de corriger des erreurs de la Bible, quand tu évoques la rédaction de la Bible.

La Bible raconte l'histoire des hommes vers Dieu, et surtout l'histoire de Dieu vers les hommes. Il n'y a pas d'erreur dans la chronique d'une histoire vraie, mais une compréhension mutuelle qui grandit et se perfectionne.
Revenir en haut Aller en bas
Trumann




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 19:54

Pierresuzanne a écrit:
Trumann a écrit:

Ton raisonnement est contraire a la logique. Si tes textes ont du etre corrigés pendant lontemps cela signifie que plus on se rapproche de l'époque du vivant de ceux qui ont connu jésus plus les textes sont faux. Or qui mieux que ceux qui ont connu jésus pourrait transmettre la vérité ?

Combien de temps encore le st esprit devra-t-il corriger les erreurs humaines des scribes pour enfin arriver à la vérité ?

Tu raisonnes comme un kappo de camp de concentration... comme s'il y avait un règlement unique en 100 lignes, point à la ligne, je ne veux voir qu'une seule tête.
Les auteurs de la Bible étaient des prophètes, des scribes, des sages, et des théologiens,
pas des dictateurs à la doctrine monolithique.


Les auteurs de la Bible ont affiné leurs discours, explicité les choses complexes, détaillés les références aux écritures du passé,
ils n'ont pas corrigé des erreurs, ils ont mieux exprimé des choses complexes.


L'oeuvre théologique, de compréhension, et d'interprétation s'est poursuivie
chez les juifs avec le Talmud,
et chez les chrétiens, avec les conciles.

Nous ne sommes pas les gens du livre, d'un ou de plusieurs livres,
cette affirmation stupide (musulmane) t'empêche de voir la réalité spirituelle des juifs et des chrétiens.


Les juifs sont les gens de la Loi
(de Moise), et ils l'actualisent en l'interprétant.
Les chrétiens sont les gens de la Foi en Jésus-Christ, et ils actualisent sa parole en appliquant l'Esprit de ses paroles à leur quotidien.

Tu n'as rien compris au judaïsme et au christianisme, puisque tu parles de corriger des erreurs de la Bible, quand tu évoques la rédaction de la Bible.

La Bible raconte l'histoire des hommes vers Dieu, et surtout l'histoire de Dieu vers les hommes. Il n'y a pas d'erreur dans la chronique d'une histoire vraie, mais une compréhension mutuelle qui grandit et se perfectionne.

Tu parles de ''correcteurs'' et apres tu viens nous dire qu'il n'y a pas d'erreurs.

Si cela se trouve le st esprit n'a pas encore réussi a faire comprendre aux scribes que ces derniers ne sont pas des prophetes.

Et si cela se trouve le st esprit n'existe pas. Ce qui te fais penser qu'il existe c'est l'interprétation chrétienne qui est humaine. L'erreur d'interprétation est donc possible.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 20:06

Trumann a écrit:


Tu parles de ''correcteurs'' et apres tu viens nous dire qu'il n'y a pas d'erreurs.

Si cela se trouve le st esprit n'a pas encore réussi a faire comprendre aux scribes que ces derniers ne sont pas des prophetes.

après et prophètes prennent des accents graves,
effectivement un correcteur présuppose des erreurs !


pour la Bible; s'ils se sont contentés de quelques fautes d'orthographe, tu m'accorderas que le sens du texte n'a pas été modifié.

fourirel fourirel fourirel
Revenir en haut Aller en bas
Trumann




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 20:30

Pierresuzanne a écrit:
Trumann a écrit:


Tu parles de ''correcteurs'' et apres tu viens nous dire qu'il n'y a pas d'erreurs.

Si cela se trouve le st esprit n'a pas encore réussi a faire comprendre aux scribes que ces derniers ne sont pas des prophetes.

après et prophètes prennent des accents graves,
effectivement un correcteur présuppose des erreurs !


pour la Bible; s'ils se sont contentés de quelques fautes d'orthographe, tu m'accorderas que le sens du texte n'a pas été modifié.

fourirel fourirel fourirel

Admettre la possibilité d'une faute d'orthographe implique la possibilité d'une faute de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 21:04

Trumann a écrit:
Admettre la possibilité d'une faute d'orthographe implique la possibilité d'une faute de sens.

Tu l'as dit, et cela est valable pour tes écrits,
et aussi pour le Coran qui est bourré de fautes de grammaire en arabe.
et d'incohérences,
et de contradictions sur le fond,
et de méconnaissance de la réalité des religions qu'il prétend corriger,
et d'erreurs scientifiques,
et d'anachronismes historiques.

Cela fait beaucoup pour un texte supposé incréé,
ce que la Bible n'a jamais dit d'elle même.




Comprends-tu ce qu'est la Bible ?

c'est l'histoire du Peuple élu, racontée par le Peuple élu.


Si tu racontes ta vie, tu ne feras pas d'erreurs, de fautes,
tu raconteras tes souvenirs, ta compréhension des choses, tes opinions,
on ne peut pas appeler cela des erreurs, à moins que tu aies sciemment menti en racontant n'importe quoi.
Le fait que la Bible soit un ouvrage collectif, qui était lu en même temps qu'il était écrit, garanti que son contenu n'est pas n'importe quoi.

Par exemple, la Bible raconte sous la plume de plusieurs personnes que Jésus a été crucifié,
et ces textes ont été lus tout de suite dans les cérémonies religieuses chrétiennes du premier siècle, alors que des contemporains de Jésus vivaient encore.

Nous sommes donc certains que Jésus a été crucifié et qu'il est mort en croix,
Puisqu'une multitude de témoins, et plusieurs rédacteurs qui racontent la même chose, confirment la mort de Jésus en croix.


(si tu ne le comprends pas,....; c'est que tu fais semblant de ne pas le comprendre, car cela t'ennuie...
t'inquiète, je te comprends, moi aussi à ta place j'aurais besoin d'être un faux cul).
Revenir en haut Aller en bas
Trumann




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 21:14

Pierresuzanne a écrit:
Trumann a écrit:
Admettre la possibilité d'une faute d'orthographe implique la possibilité d'une faute de sens.

Tu l'as dit, et cela est valable pour tes écrits,
et aussi pour le Coran qui est bourré de fautes de grammaire en arabe.
et d'incohérences,
et de contradictions sur le fond,
et de méconnaissance de la réalité des religions qu'il prétend corriger,
et d'erreurs scientifiques,
et d'anachronismes historiques.

Cela fait beaucoup pour un texte supposé incréé,
ce que la Bible n'a jamais dit d'elle même.




Comprends-tu ce qu'est la Bible ?

c'est l'histoire du Peuple élu, racontée par le Peuple élu.


Si tu racontes ta vie, tu ne feras pas d'erreurs, de fautes,
tu raconteras tes souvenirs, ta compréhension des choses, tes opinions,
on ne peut pas appeler cela des erreurs, à moins que tu aies sciemment menti en racontant n'importe quoi.
Le fait que la Bible soit un ouvrage collectif, qui était lu en même temps qu'il était écrit, garanti que son contenu n'est pas n'importe quoi.

Par exemple, la Bible raconte sous la plume de plusieurs personnes que Jésus a été crucifié,
et ces textes ont été lus tout de suite dans les cérémonies religieuses chrétiennes du premier siècle, alors que des contemporains de Jésus vivaient encore.

Nous sommes donc certains que Jésus a été crucifié et qu'il est mort en croix,
Puisqu'une multitude de témoins, et plusieurs rédacteurs qui racontent la même chose, confirment la mort de Jésus en croix.


(si tu ne le comprends pas,....; c'est que tu fais semblant de ne pas le comprendre, car cela t'ennuie...
t'inquiète, je te comprends, moi aussi à ta place j'aurais besoin d'être un faux cul).

Pourquoi ne peux tu pas répondre sans dénigrer la religion d'autrui ni la personne qui interroge ?

Je doute que ta religion t'enseigne a adopter pareil comportement.

Mais puisqu'il semble que pour toi rien n'ai plus d'importance, alors qu'il en soit ainsi tu as gagné la conversation. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 21:33

Trumann a écrit:
Et si cela se trouve le st esprit n'existe pas. Ce qui te fais penser qu'il existe c'est l'interprétation chrétienne qui est humaine. L'erreur d'interprétation est donc possible.

Sauf que Jésus voulait que sa Bonne Nouvelle que l'Esprit de Vérité rappelerait à ses Apôtres, elle soit annoncée jusqu'aux extrémités de la terre. Jésus à annoncé à ses Apôtres qu'il resterait avec eux, à qui il a confié la mission d'annoncer sa Bonne Nouvelle jusqu'à la fin du monde.

Et pourquoi il est resté avec eux jusqu'à la fin du monde ? C'est pour que ce soit sa Bonne Nouvelle qui soit annoncé jusqu'aux extrémités de la terre et à toutes les nations. C'est la garantie, cette présence de Jésus aux côté des ses Apôtres que la Bonne Nouvelle qu'ils ont annoncé jusqu'à ce jour, c'est vraiment celle que Jésus a annoncé.

Avec Jésus présent en ceux qu'il a envoyé porter sa Bonne Nouvelle, en ceux qui l'ont mis par écrit, on peux être certain qu'il n'y a pas eu d'erreur d'interprétation. Jésus a fait en sorte que la Bonne Nouvelle ne soit pas altérée.
Revenir en haut Aller en bas
Trumann




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 21:44

petero a écrit:
Trumann a écrit:
Et si cela se trouve le st esprit n'existe pas. Ce qui te fais penser qu'il existe c'est l'interprétation chrétienne qui est humaine. L'erreur d'interprétation est donc possible.

Sauf que Jésus voulait que sa Bonne Nouvelle que l'Esprit de Vérité rappelerait à ses Apôtres, elle soit annoncée jusqu'aux extrémités de la terre. Jésus à annoncé à ses Apôtres qu'il resterait avec eux, à qui il a confié la mission d'annoncer sa Bonne Nouvelle jusqu'à la fin du monde.

Et pourquoi il est resté avec eux jusqu'à la fin du monde ?  C'est pour que ce soit sa Bonne Nouvelle qui soit annoncé jusqu'aux extrémités de la terre et à toutes les nations. C'est la garantie, cette présence de Jésus aux côté des ses Apôtres que la Bonne Nouvelle qu'ils ont annoncé jusqu'à ce jour, c'est vraiment celle que Jésus a annoncé.

Avec Jésus présent en ceux qu'il a envoyé porter sa Bonne Nouvelle, en ceux qui l'ont mis par écrit, on peux être certain qu'il n'y a pas eu d'erreur d'interprétation. Jésus a fait en sorte que la Bonne Nouvelle ne soit pas altérée.

Je reprends

Admettre l'erreur de faute d'orthographe implique la possibilité d'erreur d'interprétation.

L'interprétation qui consiste à dire que jésus est en eux est donc potentiellement incorrecte et ne fourni pas une preuve d'athenticité. Par contre il n'est pas impossible d'avoir foi en cette interprétation.

Dire que jésus voulait ceci ou cela peut etre lié à une faute d'orthographe. Il suffit que l'accent grave soit mal placé par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 21:58

C'est exactement cela Trumman, nous pouvons douter de tout, seul la foi déplace les montagnes.
Si tu ne crois en la parole, il reste l'oeuvre, comment être lumière pour soi et pour l'humanité ?

Et pourquoi la foi chrétienne déplace des montagnes ?
Car elle repose sur une simple pierre à l'image de la vie,
Faible et chétive en apparence devant les méchants et la violence de ce monde,
Dieu n'est qu'Amour. Comment se perdre par cela.

Peut on de cette pierre faire men.tir la parole du Christ dans les évangiles ?
Qui n'aurait donc pas entendu cette simple phrase, ce pur commandement dont tout découle ?
C'est cela la force inaltérable de la foi chrétienne, ce en quoi les écritures sont protégées,
Car ce qui est en dehors de cette pierre de fondation sera rejeté.

Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.

Et ce qui repose sur cette pierre de fondation sera accepté par la Grâce et la Vérité en don de Dieu.

Alors il leur toucha les yeux, en disant: Qu'il vous soit fait selon votre foi.

Alors vois tu ou ne vois tu pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Trumann




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 22:15

brigit ^^ a écrit:
C'est exactement cela Trumman, nous pouvons douter de tout, seul la foi déplace les montagnes.
Si tu ne crois en la parole, il reste l'oeuvre, comment être lumière pour soi et pour l'humanité ?

Et pourquoi la foi chrétienne déplace des montagnes ?
Car elle repose sur une simple pierre à l'image de la vie,
Faible et chétive en apparence devant les méchants et la violence de ce monde,
Dieu n'est qu'Amour. Comment se perdre par cela.

Peut on de cette pierre faire men.tir la parole du Christ dans les évangiles ?
Qui n'aurait donc pas entendu cette simple phrase, ce pur commandement dont tout découle ?
C'est cela la force inaltérable de la foi chrétienne, ce en quoi les écritures sont protégées,
Car ce qui est en dehors de cette pierre de fondation sera rejeté.

Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.

Et ce qui repose sur cette pierre de fondation sera accepté par la Grâce et la Vérité en don de Dieu.

Alors il leur toucha les yeux, en disant: Qu'il vous soit fait selon votre foi.

Alors vois tu ou ne vois tu pas ?

Admettre la possibilité d'une faute d'orthographe implique la possibilité d'une erreur d'interprétation.

Tout ce que tu dis sur ce qui repose sur cette pierre de fondation peut donc être lié à une erreur d'interprétation. Par contre il n'est pas impossible d'avoir foi en cela.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   Ven 02 Sep 2016, 22:49

Pour faire simple la pierre de fondation est connue.
Après les constructions qui sont en dehors ne tiennent dans le temps.
Et nous avons un coeur pour comprendre ce qui est sur la pierre ou non.
Le commandement de Dieu n'est qu'Amour ce en quoi nous avons foi et c'est cela qui nous guide.
Je ne développe même pas plus la foi chrétienne car de cela tout découle et tu sembles déjà buter,
De cela tout découle comme lecture, compréhension, pensée, parole, agissement,
Les évangiles eux mêmes sont relus par ce commandement,
Rien n'est sacré si ce n'est la pierre de fondation.

Cela n'a pas empêché je ne sais combien de mauvaises constructions,
Mais ce qui ne tenaient pas car juste d'un temps n'a pas passé le temps,
Car rien n'est sacré si ce n'est la pierre de fondation,
Il n'y pas de vérité d'un temps dans les évangiles, ce n'est pas pour rien,
C'est un diamant qui ne s'altère pas,
Car ce n'est pas une suite de préceptes qui est prescrite comme dans l'ancienne loi,
Mais simplement un état, Être comme "Je Suis" en Grâce et en Vérité sur la pierre de fondation.

Il ne sert à rien de dire que tout peut être illusion car avec le temps l'injustice ne passe pas.
L'Islam est empétré dans la contextualisation, personne n'a la même vue,
Car au fond ce qui est en jeu c'est "la maladie du coeur", la peur de lire ce que l'on lit avec le coeur.
"La maladie du coeur" est employé pour imposer le combat le plus terrible à ceux qui s'y refusent contre la mécréance,
Alors que c'est par le coeur que l'homme rechigne à vouloir engager le combat contre autrui car il voit bien la perdition.

Hé bien! c'est par des hommes aux lèvres balbutiantes Et au langage barbare Que l'Eternel parlera à ce peuple. Il lui disait: Voici le repos, Laissez reposer celui qui est fatigué; Voici le lieu du repos! Mais ils n'ont point voulu écouter. Et pour eux la parole de l'Eternel sera Précepte sur précepte, précepte sur précepte, Règle sur règle, règle sur règle, Un peu ici, un peu là, Afin qu'en marchant ils tombent à la renverse et se brisent, Afin qu'ils soient enlacés et pris. Ecoutez donc la parole de l'Eternel, moqueurs, Vous qui dominez sur ce peuple de Jérusalem! Vous dites: Nous avons fait une alliance avec la mort, Nous avons fait un pacte avec le séjour des morts; Quand le fléau débordé passera, il ne nous atteindra pas, Car nous avons la fausseté pour refuge et le [......] pour abri. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée; Celui qui la prendra pour appui n'aura point hâte de fuir. Je ferai de la droiture une règle, Et de la justice un niveau; Et la grêle emportera le refuge de la fausseté, Et les eaux inonderont l'abri du [......]. Votre alliance avec la mort sera détruite, Votre pacte avec le séjour des morts ne subsistera pas; Quand le fléau débordé passera, Vous serez par lui foulés aux pieds. Chaque fois qu'il passera, il vous saisira
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aucun témoignage de ceux qui ont cotoyé Jésus et vécu à son époque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» témoignage pour ceux qui comprennent l'allemand
» Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: