Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Raziel

avatar


MessageSujet: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 08 Oct 2016, 16:08

Rappel du premier message :

08/10/2016

J'ai relu la Fatiha qui est récitée 5 fois par jour par les musulmans.

Cette prière parle de 3 sortes de personnes
1) ceux dans le chemin droit
2) ceux qui sont sous la colère de Dieu
3) ceux qui sont égarés.

Savez-vous que cette prière, si elle est faite publiquement, contrevient aux lois d'interdiction de l'incitation à la haine ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Raziel




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 18:22

Tonton a écrit:


Effectivement, tu vas plutôt vers la légitimation des discours de certains salafistes rétrogrades radicalisés. Donc, sans que tu t'en rendes compte, au bout du compte, si dans ton intervention, tu " représentes " quelque chose, c'est plutôt eux.

Prenons par exemple les derniers de ma liste : ceux qui sont vivants

Muhammad Ali Al Sabouni (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : c'est un sunnite mais pas un salafiste

Al-Khalili (vivant, grand mufti d'Oman) ibadite

Abu Bakr Al Jaza'iri (vivant) salafiste
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : effectivement, celui-ci est salafiste

Mustafa al Adawi (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : c'est bien un sunnite et ce n'est pas un salafiste

Abd allah ibn Abd al Muhsin al turki sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : c'est donc bien un sunnite qui n'est pas salafiste.

Satch Al Al-shaykh (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : encore un sunnite qui n'est pas salafiste


On voit bien que ce sont des sommités du sunniste, et qu'ils n'ont rien à voir avec la salafisme...


La réprobation de ce genre de position honore des musulmans du forum, mais elle n'enlève rien à ce qu'est l'islam réel des autorités.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 18:25

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:
up pour ne pas polluer le sujet sur le foot

je viens de relire Ibh Kathir qui dit qu'il s'agit des juifs et des chrétiens  (cf p 26 du document ci dessous)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ceux qui prenaient le veau (comme divinité), bientôt tombera sur eux de la part de leur Seigneur, une colère, et un avilissement dans la vie présente. Ainsi, Nous rétribuons les inventeurs (d'idoles).  



Et quand la colère de Musa (Moïse) se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l'intention de ceux qui craignent leur Seigneur.  



Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même; et quiconque s'égare, ne s'égare qu'à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d'autrui. Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager.




Bref , selon le Coran l'égaré est celui qui ne suit pas les dix commandements et subit la colère celui qui invente des idoles .

si je comprends bien tu dis que Juifs = colère de Dieu et Chrétiens = égarés ne repose que sur des hadiths et pas sur le coran ?

il y a pourtant ce verset

Al-Baqara 2.61. Or, vous n'avez pas tardé à dire : «Ô Moïse ! Nous ne pouvons plus supporter toujours la même nourriture. Invoque ton Seigneur en notre faveur pour qu'Il fasse pousser pour nous, entre autres produits de la terre, des légumes, des concombres, de l'ail, des lentilles et des oignons.» – «Vous voulez donc échanger, leur répondit Moïse, ce qui est bon contre ce qui l'est moins? Eh bien, descendez à n'importe quelle ville ! Vous y trouverez sûrement ce que vous demandez.» Là, ils furent frappés d'humiliation et d'indigence , et la colère de Dieu s'abattit sur eux pour n'avoir pas voulu croire à Ses signes et pour avoir tué injustement Ses prophètes. Telles furent les suites de leur transgression et de leur désobéissance.

mais d'autres versets montrent que la colère de Dieu ne s'abat pas uniquement sur les juifs


Dernière édition par rosarum le Sam 12 Mai 2018, 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 18:26

Thedjezeyri14 a écrit:
Je viens de faire quelque recherche sur le Hadith en question et je tiens à préciser que Bukhari , Muslim et Malik ne l'ont pas retenu dans leurs Sahih pourtant chacun des trois à rapporté des Hadiths concernant ce dernier verset de la Fatiha ... une info qui devrait réjouira Raziel et son site !

J'ai pas de site !

Je ne fais que chercher des infos, et vous les soumettre.

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 19:14

Raziel a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
Je viens de faire quelque recherche sur le Hadith en question et je tiens à préciser que Bukhari , Muslim et Malik ne l'ont pas retenu dans leurs Sahih pourtant chacun des trois à rapporté des Hadiths concernant ce dernier verset de la Fatiha ... une info qui devrait réjouira Raziel et son site !

J'ai pas de site !

Je ne fais que chercher des infos, et vous les soumettre.


Tu n'as pas de sites mais tu as des écrits dis-tu plus haut. Tu peux en donner quelques extraits ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 20:04

rosarum a écrit:

si je comprends bien tu dis que Juifs = colère de Dieu et Chrétiens = égarés ne repose que sur des hadiths et pas sur le coran ?


mais d'autres versets montrent que la colère de Dieu ne s'abat pas uniquement sur les juifs


Oui c'est à cause de ce Hadith  que certains exégètes ont interprété le verset de la fatiha comme le souligne Razielle .

D'après 'Adi Ibn Hatim (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceux qui ont encouru la colère sont les juifs et les égarés sont les chrétiens ».



Il se trouve qu'il ne répond pas aux critères de Bukhari , Muslim ou Malik .
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 20:06

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


J'ai pas de site !

Je ne fais que chercher des infos, et vous les soumettre.


Tu n'as pas de sites mais tu as des écrits dis-tu plus haut. Tu peux en donner quelques extraits ?

Il y a plus d'honnêteté à avoir des écrits et s'en servir pour une démonstration (en les montrant)
qu'à inventer les théories de Thomas d'Aquin, en n'ayant aucune citation à fournir, et en reconnaissant
après quelques knock-out que c'est un vieux souvenir récupéré auprès de quelque moine de Saint-Jean.

Saint Thomas autorisant la polygamie... non mais, on aura tout vu...
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 20:09

Raziel a écrit:
Tonton a écrit:


Effectivement, tu vas plutôt vers la légitimation des discours de certains salafistes rétrogrades radicalisés. Donc, sans que tu t'en rendes compte, au bout du compte, si dans ton intervention, tu " représentes " quelque chose, c'est plutôt eux.

Prenons par exemple les derniers de ma liste : ceux qui sont vivants

Muhammad Ali Al Sabouni (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :  c'est un sunnite mais pas un salafiste

Al-Khalili (vivant, grand mufti d'Oman) ibadite

Abu Bakr Al Jaza'iri (vivant) salafiste
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :  effectivement, celui-ci est salafiste

Mustafa al Adawi (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  :  c'est bien un sunnite et ce n'est pas un salafiste

Abd allah ibn Abd al Muhsin al turki sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :  c'est donc bien un sunnite qui n'est pas salafiste.

Satch Al Al-shaykh (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : encore un sunnite qui n'est pas salafiste


On voit bien que ce sont des sommités du sunniste, et qu'ils n'ont rien à voir avec la salafisme...


La réprobation de ce genre de position honore des musulmans du forum, mais elle n'enlève rien à ce qu'est l'islam réel des autorités.



Lollllll le dernier ce le mufti de l'Arabie il est le p'tit fils du petit à Muhamed abdelwahab et tu te trompe tout ces savant sont des sommités de salafisme  pas reconnu par les sunnites .




Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 20:26

Thedjezeyri14 a écrit:

Lollllll le dernier ce le mufti de l'Arabie il est le p'tit fils du petit à Muhamed abdelwahab et tu te trompe tout ces savant sont des sommités de salafisme  pas reconnu par les sunnites .


En fait,  j'ai compris comment tu définis le salafisme.

Comme tu es un musulman modéré et sympathique, tout ce que tu entends de ces gens-là te semble
relié à des vieilles choses et vieille théologies, et tu appelles ces gens-là "salafistes", bien qu'ils ne le soient pas.

en gros, pour toi, la salafisme, par définition, c'est l'islam qui ne te plaît pas.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 21:04

salafiste= hanbalite se référant exclusivement aux travaux d'abdelwahab qui lui même s'appuyait sur Taymmya.

Abdelwahab a donné son nom au wahabisme.... qui est rien d'autre que le salafisme moderne.

En arabie saoudite, les oulémas le sont quasi tous tous.

dans les autres états pétroliers, ils sont majoritairement hanbalites.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 21:38

Raziel a écrit:

L'honnêteté, et le vivre ensemble, obligent à une laïcité de fait dans le foot.

sur ce point je te rejoins complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Sam 12 Mai 2018, 22:35

Raziel a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

Lollllll le dernier ce le mufti de l'Arabie il est le p'tit fils du petit à Muhamed abdelwahab et tu te trompe tout ces savant sont des sommités de salafisme  pas reconnu par les sunnites .


En fait,  j'ai compris comment tu définis le salafisme.

Comme tu es un musulman modéré et sympathique, tout ce que tu entends de ces gens-là te semble
relié à des vieilles choses et vieille théologies, et tu appelles ces gens-là "salafistes", bien qu'ils ne le soient pas.

en gros, pour toi, la salafisme, par définition, c'est l'islam qui ne te plaît pas.


Non tu n'a pas compris c'est plutôt ce que tu as toujours cru et tu veux le rappeler tu crois que les salafistes c'est simplement des sunnites très pratiquant et bien non tu t'es trompé .


Les salafistes comme te l'a rappeler Encelade sont des Hanbalites qui prennent Ibn Taymiya pour leur "pape" mais, encore plus précis il s'agit de la (theologie/croyance/ dogme /Aqida/dogme) elle est complètement différente voir opposé et cela depuis le troisième siècle .( donc rien à voir avec musulman modéré et sympathique c'est plutôt un fait )


Quant à moi je ne suis pas salafiste ni même sunnite (parceque je ne ne m'attache à aucun dogme ) mais , ça ne n'empêche pas a distinguer entre les deux .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 07:02

Raziel a écrit:


Mais non : elle a choisi un nom "fatiha", qui est bien connu pour être ambigu sur bien des points. VOILA SON ERREUR MANIFESTE.


Sais-tu que certaines traductions de cette sourate l'appellent "L'ouverture" ? Et bien, vu qu'il s'agit d'un événement qui tend à prôner l'ouverture des religions entre elles, ce n'est peut-être pas mal choisi !

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 07:40

Raziel a écrit:

Saint Thomas autorisant la polygamie... non mais, on aura tout vu...

Saint Thomas d’Aquin - Somme Théologique Supplément = 5ème partie Question 65 : De la pluralité des femmes a écrit:


Article 2 : A-t-il été permis dans un temps d’avoir plusieurs femmes ?



Objection N°1. Il semble qu’on n’ait pas pu permettre dans un temps d’avoir plusieurs femmes. Car, d’après Aristote (Eth., liv. 5, chap. 7), le droit naturel a toujours et partout la même puissance. Or, la pluralité des femmes est défendue de droit naturel, comme on le voit d’après ce que nous avons dit (art. préc.). Par conséquent puisque cela n’est pas permis maintenant, cela ne l’a jamais été.

Réponse à l’objection N°1 : Le droit naturel, pour ce qui est de lui, a toujours et partout la même puissance, mais il peut varier en certain temps et en certain lieu par accident à cause d’un empêchement ; comme Aristote le dit en empruntant un exemple aux autres choses naturelles. Car la droite est toujours et partout meilleure que la gauche naturellement ; mais par accident il arrive qu’on est ambidextre, parce que notre nature est variable. Il en est de même aussi du juste naturel, comme l’observe le Philosophe (ibid.).



Objection N°2. Si l’on a permis dans un temps ce fut uniquement, ou parce que cela était permis par soi-même, ou par une dispense. Si cela avait été permis de la première manière, cela le serait encore maintenant ; si on dit que cela s’est fait de la seconde, nous dirons que cela est impossible, parce que, d’après saint Augustin (Cont. Faust., liv. 26, chap. 3, ant. med.), Dieu étant l’auteur de la nature ne fait rien de contraire aux raisons qu’il y a introduites. Par conséquent puisque, d’après les dispositions qu’il a établies dans notre nature, un homme ne doit avoir qu’une femme, il semble qu’il n’ait jamais été donné de dispense à cet égard.

Réponse à l’objection N°2 : Dans une Décretale sur les divorces (chap. Gaudamus) il est dit qu’il n’a jamais été permis d’avoir plusieurs femmes sans une dispense accordée par l’inspiration de Dieu. Cependant cette dispense n’est pas donnée contrairement aux raisons que Dieu a mises dans notre nature, mais en dehors de ces raisons, parce que ces raisons n’ont pas été établies pour être toujours appliquées, mais pour l’être dans le plus grand nombre des cas, comme nous l’avons dit (dans le corps de l’article). Comme dans l’ordre de la nature, quand il arrive certaines choses par miracle, elles ne sont pas contraires à la nature, mais elles sont en dehors des choses qui ont coutume d’arriver le plus souvent.



Objection N°3. Quand une chose est permise d’après une dispense, elle n’est permise qu’à ceux auxquels la dispense est accordée. Or, on ne voit pas dans la loi de dispense commune qui ait été accordée à tout le monde. Par conséquent puisque tous ceux qui le voulaient en général prenaient plusieurs femmes sous l’Ancien Testament, et qu’ils n’en sont blâmés ni par la loi, ni par les prophètes, il ne semble pas que cela ait été permis en vertu d’une dispense.

Réponse à l’objection N°3 : La dispense de la loi doit être telle que la loi. Ainsi la loi de nature ayant été imprimée dans les cœurs, il n’a pas été nécessaire que la dispense des choses qui appartiennent à la loi naturelle soit donnée par écrit, mais il suffisait qu’elle le fut par une inspiration intérieure.



Objection N°4. Où se trouve la même cause de dispense on doit dispenser de la même manière. Or, on ne peut donner d’autre cause de cette dispense que la multiplication des enfants pour le culte de Dieu, et cette multiplication est maintenant encore nécessaire. Cette dispense durerait donc encore, surtout puisqu’on ne lit pas qu’elle a été révoquée.

Réponse à l’objection N°4 : A l’avènement du Christ ce fut le temps de la plénitude de la grâce par laquelle le culte de Dieu fut répandu dans toutes les nations par la propagation spirituelle. C’est pourquoi on n’a plus aujourd’hui la raison de dispenser qui existait avant l’avènement du Christ, lorsque le culte de Dieu se multipliait et se conservait par la propagation charnelle.


Source

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 10:14

Dans le sujet du foot on parlait de fatiha, dans le sujet de la Fatiha on parle de polygamie. Un peu d'ordre.


LE SUJET EST LA FATIHA

_________________
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
(Mat 5:9)

Tout bonheur en ce monde vient de l’ouverture aux autres ;
toute souffrance vient de l’enfermement en soi-même.
(Bouddha)
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 10:19

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:

si je comprends bien tu dis que Juifs = colère de Dieu et Chrétiens = égarés ne repose que sur des hadiths et pas sur le coran ?


mais d'autres versets montrent que la colère de Dieu ne s'abat pas uniquement sur les juifs


Oui c'est à cause de ce Hadith  que certains exégètes ont interprété le verset de la fatiha comme le souligne Razielle .

D'après 'Adi Ibn Hatim (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceux qui ont encouru la colère sont les juifs et les égarés sont les chrétiens ».



Il se trouve qu'il ne répond pas aux critères de Bukhari , Muslim ou Malik .

Deux questions sont intéressantes pour la Fatiha

1) A qui le Coran faisait-il allusion lorsqu'il a été écrit.

2) A quoi pense un musulman non salafiste lorsqu'il récite la fatiha au 21ème siècle?
- à des religions autres que l'islam?
- à des égarés et des pécheurs ayant encouru la colère de Dieu dans sa propre religion?

_________________
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
(Mat 5:9)

Tout bonheur en ce monde vient de l’ouverture aux autres ;
toute souffrance vient de l’enfermement en soi-même.
(Bouddha)
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 10:34

rosarum a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

Bref , selon le Coran l'égaré est celui qui ne suit pas les dix commandements et subit la colère celui qui invente des idoles .

si je comprends bien tu dis que Juifs = colère de Dieu et Chrétiens = égarés ne repose que sur des hadiths et pas sur le coran ?

il y a pourtant ce verset

Al-Baqara 2.61. Or, vous n'avez pas tardé à dire : «Ô Moïse ! Nous ne pouvons plus supporter toujours la même nourriture. Invoque ton Seigneur en notre faveur pour qu'Il fasse pousser pour nous, entre autres produits de la terre, des légumes, des concombres, de l'ail, des lentilles et des oignons.» – «Vous voulez donc échanger, leur répondit Moïse, ce qui est bon contre ce qui l'est moins? Eh bien, descendez à n'importe quelle ville ! Vous y trouverez sûrement ce que vous demandez.» Là, ils furent frappés d'humiliation et d'indigence , et la colère de Dieu s'abattit sur eux pour n'avoir pas voulu croire à Ses signes et pour avoir tué injustement Ses prophètes. Telles furent les suites de leur transgression et de leur désobéissance.

mais d'autres versets montrent que la colère de Dieu ne s'abat pas uniquement sur les juifs

Si on lit l'ensemble du Coran, on comprend que le jugement concernant les mécréants et les égarés vaut en premier lieu pour les juifs (ceux qui s'opposent déliberement) et les chrétiens (ceux qui ont associé après avoir cru), mais cela vaut aussi pour tout un chacun.

D'un contexte précis le Coran en fait un avertissement qui vaut pour tous. A commencer par ceux qui croient dans le Coran.

Qui n'a pas ressenti la perdition des musulmans selon le propre jugement coranique ?
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 20:21

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Mais non : elle a choisi un nom "fatiha", qui est bien connu pour être ambigu sur bien des points. VOILA SON ERREUR MANIFESTE.


Sais-tu que certaines traductions de cette sourate l'appellent "L'ouverture" ? Et bien, vu qu'il s'agit d'un événement qui tend à prôner l'ouverture des religions entre elles, ce n'est peut-être pas mal choisi !

Cette Fatiha me semble plutôt ouvrir une ère ambiguë, où l'on ouvre ses portes aux autres en pensant
qu'ils sont égarés ou encourant le colère de Dieu, quand ils ne sont pas mushrik.

On les emballe dans l'illusion qu'ils peuvent gagner quelque proximité avec Dieu en récusant l'évangile et la Thorah..

non merci. Ce genre de cadeau, recouvert du manteau douceureux du foot, c'est un plat de champignons dont l'un est vénéneux.

Quand on joue au foot, on joue au foot.
Quand on se dispute théologiquement, on se dispute théologiquement.

Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 20:29

Raziel a écrit:
OlivierV a écrit:


Sais-tu que certaines traductions de cette sourate l'appellent "L'ouverture" ? Et bien, vu qu'il s'agit d'un événement qui tend à prôner l'ouverture des religions entre elles, ce n'est peut-être pas mal choisi !

Cette Fatiha me semble plutôt ouvrir une ère ambiguë, où l'on ouvre ses portes aux autres en pensant
qu'ils sont égarés ou encourant le colère de Dieu, quand ils ne sont pas mushrik.

On les emballe dans l'illusion qu'ils peuvent gagner quelque proximité avec Dieu en récusant l'évangile et la Thorah..

non merci. Ce genre de cadeau, recouvert du manteau douceureux du foot, c'est un plat de champignons dont l'un est vénéneux.

Quand on joue au foot, on joue au foot.
Quand on se dispute théologiquement, on se dispute théologiquement.


L'Islam ne récuse ni l'Evangile, ni la Thora .... bien au contraire... dans le sens où se sont des révélations.

par contre, du point de vue de la doctrine, cela ne s'applique plus effectivement !
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 20:44

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

Saint Thomas autorisant la polygamie... non mais, on aura tout vu...

Saint Thomas d’Aquin - Somme Théologique Supplément = 5ème partie Question 65 : De la pluralité des femmes a écrit:


Article 2 : A-t-il été permis dans un temps d’avoir plusieurs femmes ?

Spoiler:
 

Source

Et où lis-tu que Saint Thomas autorise la polygamie ?
Où as-tu lu qu'elle était bonne pour les patriarches ?

Saint-Thomas ne parle que d'une dispense par rapport à Loi. Seule la Loi est bonne. La dispense est en dehors de la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Darius

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 21:31

Raziel a écrit:
08/10/2016

J'ai relu la Fatiha qui est récitée 5 fois par jour par les musulmans.

Cette prière parle de 3 sortes de personnes
1) ceux dans le chemin droit
2) ceux qui sont sous la colère de Dieu
3) ceux qui sont égarés.

Savez-vous que cette prière, si elle est faite publiquement,  contrevient aux lois d'interdiction de l'incitation à la haine ?


Peut être cher Raziel tu pars de certaine interprétations qui font des égarés : les chrétiens et ceux qui encourent le courroux d'Allah les juifs.


Non , ce ne sont que des interprétations du texte coranique. les interprétations ne sont pas sacrés chez les musulmans

même un musulman peut être égaré ou encourt la colère d'Allah

voici un verset qui illustre ce que je viens de dire :

Sourate 4/93 :" 93. Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.





Revenir en haut Aller en bas
Darius

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 21:38

Voici un autre verset qui parle des musulmans qui rompent leur liens de parentés


Sourate Muhmmed:" 22. Si vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté?

23. Ce sont ceux-là qu'Allah a maudits, a rendus sourds et a rendu leurs yeux aveugles.

Ici le Coran nee parle de personne sinon les musulmans

le Coran est juste et ne fais pas d'amalgame


Revenir en haut Aller en bas
Darius

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 21:46

La notion du peuple privilégié ça n'existe pas chez le musulma
n



Voici se manifeste la justice de l'Islam . ni la foi ni les oeuvres insuffisants ne seront d'aucun secours auprès d'Allah


Sourate 4/123. Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des gens du Livre. Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela, et ne trouvera en sa faveur, hors d'Allah, ni allié ni secoureur



avoir le salut gratuitement ou pour avoir été descendant d'Abraham est écarté dans la foi musulmane








Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 21:51

Darius a écrit:
Raziel a écrit:
08/10/2016

J'ai relu la Fatiha qui est récitée 5 fois par jour par les musulmans.

Cette prière parle de 3 sortes de personnes
1) ceux dans le chemin droit
2) ceux qui sont sous la colère de Dieu
3) ceux qui sont égarés.

Savez-vous que cette prière, si elle est faite publiquement,  contrevient aux lois d'interdiction de l'incitation à la haine ?


Peut être cher Raziel tu pars de certaine interprétations qui font des égarés : les chrétiens et ceux qui encourent le courroux d'Allah les juifs.


Non , ce ne sont que des interprétations du texte coranique. les interprétations ne sont pas sacrés chez les musulmans

même un musulman peut être égaré ou encourt la colère d'Allah

voici un verset qui illustre ce que je viens de dire :

Sourate 4/93 :" 93. Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.


Darius, tu es H.S..

La question est : les chrétiens sont-ils des égarés ?

Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 21:53

abdelsalam_78 a écrit:
Raziel a écrit:


Cette Fatiha me semble plutôt ouvrir une ère ambiguë, où l'on ouvre ses portes aux autres en pensant
qu'ils sont égarés ou encourant le colère de Dieu, quand ils ne sont pas mushrik.

On les emballe dans l'illusion qu'ils peuvent gagner quelque proximité avec Dieu en récusant l'évangile et la Thorah..

non merci. Ce genre de cadeau, recouvert du manteau douceureux du foot, c'est un plat de champignons dont l'un est vénéneux.

Quand on joue au foot, on joue au foot.
Quand on se dispute théologiquement, on se dispute théologiquement.


L'Islam ne récuse ni l'Evangile, ni la Thora .... bien au contraire... dans le sens où se sont des révélations.

par contre, du point de vue de la doctrine, cela ne s'applique plus effectivement !

Les musulmans récusent la Thorah car ils mangent des crustacés qui sont interdits par la Thorah.

Revenir en haut Aller en bas
Darius

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 22:08

Raziel a écrit:
Darius a écrit:



Peut être cher Raziel tu pars de certaine interprétations qui font des égarés : les chrétiens et ceux qui encourent le courroux d'Allah les juifs.


Non , ce ne sont que des interprétations du texte coranique. les interprétations ne sont pas sacrés chez les musulmans

même un musulman peut être égaré ou encourt la colère d'Allah

voici un verset qui illustre ce que je viens de dire :

Sourate 4/93 :" 93. Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.


Darius, tu es H.S..

La question est : les chrétiens sont-ils des égarés ?



Oui ils sont parmi les égarés mais pas les seuls


Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 22:11

Raziel a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


L'Islam ne récuse ni l'Evangile, ni la Thora .... bien au contraire... dans le sens où se sont des révélations.

par contre, du point de vue de la doctrine, cela ne s'applique plus effectivement !

Les musulmans récusent la Thorah car ils mangent des crustacés qui sont interdits par la Thorah.


Dans ce cas-là les chrétiens aussi, prétextant que ce n'est pas ce qui entre qui souille l'Homme!

« Je vous le dis en vérité, manger le pain avec les mains sales ne souille pas l'homme ; ce qui le souille, ce n'est pas ce qui entre en lui, mais ce qui en sort ». Un scribe dit alors : « Donc, si je mange du porc et d'autres aliments impurs, ils ne souilleront pas ma conscience » ? Jésus répondit : « La désobéissance ne peut pas entrer dans l'homme, mais elle peut sortir de lui, de son cœur ; il sera donc souillé s'il mange l'aliment défendu.» - Barnabé chap 32
Revenir en haut Aller en bas
Darius

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 22:14

cailloubleu* a écrit:

Deux questions sont intéressantes pour la Fatiha

1) A qui le Coran faisait-il allusion lorsqu'il a été écrit.

2) A quoi pense un musulman non salafiste lorsqu'il récite la fatiha au 21ème siècle?
- à des religions autres que l'islam?
- à des égarés et des pécheurs ayant encouru la colère de Dieu dans sa propre religion?


les chrétiens ne sont pas les seuls égarés même un musulman devait l'etre s'il ne suivait pas les préceptes d'Allah ..

Sourate 4/93 :" 93. Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.









Revenir en haut Aller en bas
Darius

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 22:22

brigit ^^ a écrit:
SKIPEER a écrit:

Entièrement Daccord et en plus je rajouterai qu'on prie  Dieu de les guider car on est triste de les voir loin de Dieu et de sa dernière révélation qu'est le saint CORAN !!

La première des questions est de savoir qui a versé le sang au nom de Dieu ?

Répondre à cela c'est répondre devant Dieu de la justesse ou de l'égarement de sa croyance.

La croyance ne peut être un blan-seing, nous y adhérons volontairement en toute lumière ou par aveuglement.
A l'image d'Abraham sur la pierre de sacrifice ayant entre ses mains la vie de son fils tant chéri,
Faut il attendre la révélation comme un signe ou en paierons nous le prix d'abord ici et maintenant par l'expiation ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les chrétiens et les juifs ne sont pas les seuls égarés . Le Coran parle d'autres égarés et d'autres qui encourent la colère de Dieu meme s'ils étaient musulmans voir là-haut

les chrétiens pour avoir divinisé Jésus sont égarés , les Juifs pour avoir mécru et tué les prophètes de Dieu encourent la colère de Dieu

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 22:55

abdelsalam_78 a écrit:
Raziel a écrit:


Les musulmans récusent la Thorah car ils mangent des crustacés qui sont interdits par la Thorah.


Dans ce cas-là les chrétiens aussi, prétextant que ce n'est pas ce qui entre qui souille l'Homme!

« Je vous le dis en vérité, manger le pain avec les mains sales ne souille pas l'homme ; ce qui le souille, ce n'est pas ce qui entre en lui, mais ce qui en sort ».  Un scribe dit alors : « Donc, si je mange du porc et d'autres aliments impurs, ils ne souilleront pas ma conscience » ?  Jésus répondit : « La désobéissance ne peut pas entrer dans l'homme, mais elle peut sortir de lui, de son cœur ; il sera donc souillé s'il mange l'aliment défendu.» - Barnabé chap 32

Les Eglises chrétiennes ne reconnaissent pas comme authentiques les textes écrits 16 siècles après Jésus.

Seize siècles après on nomme cela un roman.

D'autre part pour une bonne hygiène et une bonne nutrition, on peut recommander de se laver les mains avant de manger, et de consommer de la nourriture non toxique, non contaminée par des bactéries, et des viandes prélevées sur des bêtes qui n'étaient pas malades.

Le reste c'est des rituels, on y croit ou pas.


_________________
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
(Mat 5:9)

Tout bonheur en ce monde vient de l’ouverture aux autres ;
toute souffrance vient de l’enfermement en soi-même.
(Bouddha)
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Dim 13 Mai 2018, 23:29

cailloubleu* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Dans ce cas-là les chrétiens aussi, prétextant que ce n'est pas ce qui entre qui souille l'Homme!

« Je vous le dis en vérité, manger le pain avec les mains sales ne souille pas l'homme ; ce qui le souille, ce n'est pas ce qui entre en lui, mais ce qui en sort ».  Un scribe dit alors : « Donc, si je mange du porc et d'autres aliments impurs, ils ne souilleront pas ma conscience » ?  Jésus répondit : « La désobéissance ne peut pas entrer dans l'homme, mais elle peut sortir de lui, de son cœur ; il sera donc souillé s'il mange l'aliment défendu.» - Barnabé chap 32

Les Eglises chrétiennes ne reconnaissent pas comme authentiques les textes écrits 16 siècles après Jésus.

Seize siècles après on nomme cela un roman.

Je ne cite pas cet Evangile comme une référence chrétienne mais uniquement parce que cela correspond selon moi à une vérité. Et je n'aurais jamais pu expliquer moi-même cela mieux que ce que tu as lu ici

Tu devrais le lire il est selon moi bien plus profond que l'évangile de la Bible, à la fois plein de bon sens et de vérités.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 08:01

Raziel a écrit:

Et où lis-tu que Saint Thomas autorise la polygamie ?
Où as-tu lu qu'elle était bonne pour les patriarches ?

Saint-Thomas ne parle que d'une dispense par rapport à Loi. Seule la Loi est bonne. La dispense est en dehors de la loi.

Je n'ai dit nulle part que Thomas avait autorisé la polygamie.

Sinon, pour ce qui est des patriarches, je n'en démords pas, si il y a eu dispense, c'est que forcément il en résultait un bien.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 08:15

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

Et où lis-tu que Saint Thomas autorise la polygamie ?
Où as-tu lu qu'elle était bonne pour les patriarches ?

Saint-Thomas ne parle que d'une dispense par rapport à Loi. Seule la Loi est bonne. La dispense est en dehors de la loi.

Je n'ai dit nulle part que Thomas avait autorisé la polygamie.

Sinon, pour ce qui est des patriarches, je n'en démords pas, si il y a eu dispense, c'est que forcément il en résultait un bien.

L'ancien testament autorise la polygamie, Les Juifs sépharades l'ont dailleurs pratiqué jusqu'au XXeme siècle, et il doit encore exister des communautés juive aujourd'hui qui l'autorise, et le nouveau testament n'interdit explicitement la polygamie que pour les diacres et les évêques.

Donc l'interdiction à la polygamie ne viens pas des textes sacré.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 09:41

salamsam a écrit:
OlivierV a écrit:


Je n'ai dit nulle part que Thomas avait autorisé la polygamie.

Sinon, pour ce qui est des patriarches, je n'en démords pas, si il y a eu dispense, c'est que forcément il en résultait un bien.

L'ancien testament autorise la polygamie, Les Juifs sépharades l'ont dailleurs pratiqué jusqu'au XXeme siècle, et il doit encore exister des communautés juive aujourd'hui qui l'autorise, et le nouveau testament n'interdit explicitement la polygamie que pour les diacres et les évêques.

Donc l'interdiction à la polygamie ne viens pas des textes sacré.

Éphésiens 5.22-33 parle des relations entre conjoints. Le mari comme la femme sont mentionnés au singulier. « Car le mari est le chef de la femme (singulier) […] Celui qui aime sa femme (singulier) s’aime lui-même […] C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme (singulier), et les deux ne feront qu’un […]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 10:53

abdelsalam_78 a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Les Eglises chrétiennes ne reconnaissent pas comme authentiques les textes écrits 16 siècles après Jésus.

Seize siècles après on nomme cela un roman.

Je ne cite pas cet Evangile comme une référence chrétienne mais uniquement parce que cela correspond selon moi à une vérité. Et je n'aurais jamais pu expliquer moi-même cela mieux que ce que tu as lu ici

Tu devrais le lire il est selon moi bien plus profond que l'évangile de la Bible, à la fois plein de bon sens et de vérités.

Il va dans le bon sens musulman je suppose, sinon il n'aurait pas été écrit par un musulman.

Nous sommes  aujourd'hui 15 siècles après Mohamed.

C'est peut-être le moment pour un catholique convaincu qui écrit bien de rajouter un chapitre au coran.

Brigit par exemple qui nous conterait les derniers jours de la vie de Mohamed, comment en son dernier jour, Jésus lui apparut et lui dit:
Mohamed tu as fait une grande oeuvre mais mon Père a voulu t'éprouver et t'a induit en erreur pour voir si tu transgresserais mon message.
J'avais dit gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?…

Et tu as menacé les mécréants de mort, tu leur as promis l'enfer alors que ce sont des brebis égarées, auxquelles il faut parler avec douceur et amour.

Tu vas bientôt comparaître devant mon Père reconnais tes erreurs.

Une grande lumière venue de nulle part illuminait Jésus, Mohamed avec ses dernières forces se jeta aux pieds  de Jésus
pour lui demander pardon et s'engagea à changer la Révélation.


(Il faut croire qu'un villain ou un complot de villains a dérobé les dernières révélations de Mohamed, hélas.)

Je suis sûre que les chrétiens aimeraient cette version, écrite en français et  anglais, bien sûr.

L'évangile de Barnabé a été rédigé en italien  et en espagnol après tout et jamais en hébreux ni en grec.

_________________
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
(Mat 5:9)

Tout bonheur en ce monde vient de l’ouverture aux autres ;
toute souffrance vient de l’enfermement en soi-même.
(Bouddha)
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 12:33

cailloubleu* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Je ne cite pas cet Evangile comme une référence chrétienne mais uniquement parce que cela correspond selon moi à une vérité. Et je n'aurais jamais pu expliquer moi-même cela mieux que ce que tu as lu ici

Tu devrais le lire il est selon moi bien plus profond que l'évangile de la Bible, à la fois plein de bon sens et de vérités.

Il va dans le bon sens musulman je suppose, sinon il n'aurait pas été écrit par un musulman.

Nous sommes  aujourd'hui 15 siècles après Mohamed.

C'est peut-être le moment pour un catholique convaincu qui écrit bien de rajouter un chapitre au coran.

Brigit par exemple qui nous conterait les derniers jours de la vie de Mohamed, comment en son dernier jour, Jésus lui apparut et lui dit:
Mohamed tu as fait une grande oeuvre mais mon Père a voulu t'éprouver et t'a induit en erreur pour voir si tu transgresserais mon message.
J'avais dit gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?…

Et tu as menacé les mécréants de mort, tu leur as promis l'enfer alors que ce sont des brebis égarées, auxquelles il faut parler avec douceur et amour.

Tu vas bientôt comparaître devant mon Père reconnais tes erreurs.

Une grande lumière venue de nulle part illuminait Jésus, Mohamed avec ses dernières forces se jeta aux pieds  de Jésus
pour lui demander pardon et s'engagea à changer la Révélation.


(Il faut croire qu'un villain ou un complot de villains a dérobé les dernières révélations de Mohamed, hélas.)

Je suis sûre que les chrétiens aimeraient cette version, écrite en français et  anglais, bien sûr.

L'évangile de Barnabé a été rédigé en italien  et en espagnol après tout et jamais en hébreux ni en grec.

Tu pars de préjugés....mais tu devrais le lire et etre attentive aux questions pieges qui sont posées, et à la qualité des réponses qui sont formulées.

En outre, on y trouve d'excellents conseils quelque soit notre religion. Et c'est surtout en ce sens que je le cite.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 14:52

cailloubleu* a écrit:


Deux questions sont intéressantes pour la Fatiha

1) A qui le Coran faisait-il allusion lorsqu'il a été écrit.

2) A quoi pense un musulman non salafiste lorsqu'il récite la fatiha au 21ème siècle?
- à des religions autres que l'islam?
- à des égarés et des pécheurs ayant encouru la colère de Dieu dans sa propre religion?

1) l'égaré est unpeu celui qui se fait avoir et qui ne fait pas assez de recherche pour découvrir qu'il s'est fait avoir Bref , je dirais que c'est le cometteur des petits péché et de petite erreur en continue .

* celui qui encoure la colère de Dieu est celui qui commet un péché tellement évident et gros qu'il est impossible qu'il s'est fait avoir ainsi l'assassin n'osera pas dire mais , je ne savais pas que tuer c'est mal !



2) au primaire en Algérie c'est comme cela qu'on nous expliquait la Fatiha et c'est aussi ce que comprend mon entourage de cette Surat mais , j'avoue que vers mes 11-12ans ( oui ça commence tôt la.propagande ) grâce au numérique j'ai découvert les chaînes saoudiennes et c'était moi qui précisait à mes amis qu'il s'agit des chrétiens et juifs .


Si tu demande à un imam Sunnite aujourd'hui il dira certe il y'a un Hadith mais , il n'est pas unaniment retenu et d'autres interprétation font plus de sens ainsi , il y a des égarès dans toutes les religion et des bien guidé dans toutes les religions.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 15:20

brebis égarée veuillez noter la nuance..

égarer
verbe transitif
1.
Mettre hors du bon chemin.
Le guide nous a égarés.
synonymes : fourvoyer
2.
(complément : personne)
Mettre hors du droit chemin, écarter de la vérité, du bien.
La colère t'égare.
synonymes : tromper
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 16:36

Raziel a écrit:
Tonton a écrit:


Effectivement, tu vas plutôt vers la légitimation des discours de certains salafistes rétrogrades radicalisés. Donc, sans que tu t'en rendes compte, au bout du compte, si dans ton intervention, tu " représentes " quelque chose, c'est plutôt eux.

Prenons par exemple les derniers de ma liste : ceux qui sont vivants

Muhammad Ali Al Sabouni (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :  c'est un sunnite mais pas un salafiste

Al-Khalili (vivant, grand mufti d'Oman) ibadite

Abu Bakr Al Jaza'iri (vivant) salafiste
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :  effectivement, celui-ci est salafiste

Mustafa al Adawi (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  :  c'est bien un sunnite et ce n'est pas un salafiste

Abd allah ibn Abd al Muhsin al turki sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] :  c'est donc bien un sunnite qui n'est pas salafiste.

Satch Al Al-shaykh (vivant) sunnite
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : encore un sunnite qui n'est pas salafiste


On voit bien que ce sont des sommités du sunniste, et qu'ils n'ont rien à voir avec la salafisme...


La réprobation de ce genre de position honore des musulmans du forum, mais elle n'enlève rien à ce qu'est l'islam réel des autorités.



Je me permet de relever 3 choses dans ce que tu dis.


1- La première est positive.


Elle montre que le temps du moment est fait d'une distinction entre salafisme et sunnisme, ce qui ne se faisait pas avant. C'est plutôt positive parce que cela montre que l'opinion publique évolue car elle ne faisait pas cette distinction avant.

Elle contrecarre l'amalgame fait entre musulman et terroriste par une meilleur visibilité du pluralisme de l'islam.


2- La deuxième n'est ni positive ni négative, ça dépend d'un point de vue.


Elle peut soit se présenter comme négative parce qu'alors cela montre que l'unicité de l'islam n'est pas conforme à l'idée d'une pluralité ( pluralité en opposition à unicité )

soit se montrer positive par ce que finalement, l'islam n'est pas une religion d'autorité centralisée.

Mais ça dépend d'un point de vue, puisque pluralisme et unicité ont leur avantage comme leur inconvénient. C'est donc en fonction d'une ouverture ou en fonction d'une fermeture aux différences. Chacun vit cela à sa façon, certains vont dire que c'est bien et d'autres diront que c'est mal.

C'est pour ça que je met entre les 2.

3- La troisième est négative.

Elle montre qu'il existe une tendance à vouloir uniformiser une seule façon de penser qui peut aller jusqu'à user de moyens coercitifs pour s'imposer, c'est donc inquiétant.
C'est négatif quand on pense que cela ne se définit que dans l'islam.

C'est donc en contradiction avec le 1e point, lui positif, puisque l’amalgame se réintroduit.


Comment se dégager de ces 3 points ?

C'est certes une tendance qui montre un conflit avant tout " interne ". Mais, il est difficile de conclure que dans l'islam ne peut que s'imposer qu'une pensée unique, sectaire.

Ce n'est pas forcement la seule option envisageable. L'autre étant l'acceptation du pluralisme.

Pour ma part, je ne partage pas ton pessimisme, je suis plutôt enclin à penser que c'est la seconde option qui va s'imposer.

Pourquoi ?

Ben parce qu 'en comprenant la différence entre salafisme et sunnisme, on voit la réalité d'un pluralisme bien présent dans l'islam. Même si ça ne plait pas à l’uniforme salafisme, d'un point de vue objectif, dons celui d'un observateur, cela montre que le pluralisme musulman traverse le temps.

Ensuite, parce que je connais pas mal de musulmans et cela depuis ma tendre enfance est que donc je connais un peu les valeurs de tolérance de l'islam qui s'inscrivent davantage dans l'acceptation des pensées multiples et non dans une pensée unique.

Puis aussi, parce que le christianisme aussi a traversé aussi un temps d'un christianisme d'autorité. N'est ce pas ?

Et, nous en sommes sorti.

Donc le christianisme peut, par son exemple, montrer que l'on peut sortir d'une religion d'autorité sans disparaître pour autant. Le christianisme peut donc servir " d'exemple " pour vivre sa foi sans avoir à se préoccuper d'une autorité quelconque.

Ainsi,

si je fais la somme de ces 3 éléments cités si dessus, et même si je mesure bien la difficulté du moment et ses atrocités, je suis plutôt optimiste.

En fait; le temps d'aujourd'hui j'aurai tendance à le considérer comme une rage de dent. Un mal présent depuis un moment qui arrive à son paroxysme, c'est à dire que la douleur devient insupportable et qu'il faut la soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 18:04

Tonton a écrit:



1- La première est positive.


Elle montre que le temps du moment est fait d'une  distinction entre salafisme et sunnisme, ce qui ne se faisait pas avant. C'est plutôt positive parce que cela montre que l'opinion publique évolue car elle ne faisait pas cette distinction avant.

Elle contrecarre l'amalgame fait entre musulman et terroriste par une meilleur visibilité du pluralisme de l'islam.




C'est vrai mais , je tiens à préciser que Raziel se trompe ces imams sont tous Salafistes et non sunnite c'est normal puisqu'il a copié sa liste d'un site islamophobe *** qui en général ne supportent pas la distinction entre sunnite et salafiste


Dernière édition par Thedjezeyri14 le Lun 14 Mai 2018, 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 18:39

salamsam a écrit:
OlivierV a écrit:


Je n'ai dit nulle part que Thomas avait autorisé la polygamie.

Sinon, pour ce qui est des patriarches, je n'en démords pas, si il y a eu dispense, c'est que forcément il en résultait un bien.

L'ancien testament autorise la polygamie, Les Juifs sépharades l'ont dailleurs pratiqué jusqu'au XXeme siècle, et il doit encore exister des communautés juive aujourd'hui qui l'autorise, et le nouveau testament n'interdit explicitement la polygamie que pour les diacres et les évêques.

Donc l'interdiction à la polygamie ne viens pas des textes sacré.



Certains Mormons pratiquent encore la polygamie.



On lit dans Genèse 2:24, C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.


Jésus aussi nous dit : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair? Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.
Mathieu 19:5/6


Je comprends plutôt ces passages comme une affirmation de la monogamie. ça reste mon interprétation. elle vaut autant que n'importe quelle autre ?

Ce qui est sur c'est qu'on est loin d'une invitation à la polygamie.




Dans la Torah, Dieu a t'il dit ouvertement par les prophètes qu'il autorisait la polygamie ?


C'est juste une question, je ne sais pas connaissant assez mal la Torah.


.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    Lun 14 Mai 2018, 19:09

abdelsalam_78 a écrit:
Citation :
Je ne cite pas cet Evangile comme une référence chrétienne mais uniquement parce que cela correspond selon moi à une vérité. Et je n'aurais jamais pu expliquer moi-même cela mieux que ce que tu as lu ici

Tu devrais le lire il est selon moi bien plus profond que l'évangile de la Bible, à la fois plein de bon sens et de vérités.


Et que ce pseudo Évangile aille dans le sens du Coran sur de nombreux points n'est qu'une coïncidence ? Razz

Dans Blanche Neige et les 7 nains il y a aussi des vérités..... et du bon sens ! Very Happy tu devrai aussi le lire si ce n'est déjà fait. Wink





.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la    

Revenir en haut Aller en bas
 
La Fatiha : qui sont les égarés, qui sont les gens sous la
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: