Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…

Aller en bas 
AuteurMessage
Serena57

Serena57


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyDim 06 Nov 2016, 09:12

6/11/16

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il apprendra, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Wahshy




Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyDim 06 Nov 2016, 09:38

Serena57 a écrit:
6/11/16

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il apprendra, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et après, tu crois que ceux des musulmans qui ont fait cela ... ou plutot un Califat qui représente le monde musulman ? et bah, non en 1916 la turquie était déja une république si on peut dire cela comme ça et plus l'empire ottoman ... meme les ottomans se sont bien approprié l'islam pour leur soif de domination bref un autre sujet ..

évite , 500 000 milles ...
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

Serena57


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyDim 06 Nov 2016, 09:50

Wahshy a écrit:
Serena57 a écrit:
6/11/16

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il apprendra, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et après, tu crois que ceux des musulmans qui ont fait cela ... ou plutot un Califat qui représente le monde musulman ? et bah, non en 1916 la turquie était déja une république si on peut dire cela comme ça et plus l'empire ottoman ... meme les ottomans se sont bien approprié l'islam pour leur soif de domination bref un autre sujet ..

évite , 500 000 milles ...

et les massacres en 1894-1896 c'était la république turque??
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les massacres hamidiens renvoient à la première série d'actes criminels de grande ampleur perpétrés contre les Arméniens de l'Empire ottoman. Ils eurent lieu entre 1894 et 1896 sous le règne du sultan Abdülhamid II, connu en Europe sous le nom de « Sultan rouge » ou encore de « Grand Saigneur ». Le qualificatif fait référence au nom du sultan qui ordonna les massacres. Abdülhamid prônait le panislamisme comme idéologie de l'empire et espérait en agissant ainsi renforcer l'intégrité de l'empire en butte à l'hostilité du monde chrétien. Les massacres ont visé principalement les Arméniens, mais ont touché également des chrétiens syriaques, comme à Diyarbakır où la tuerie fit 25 000 morts.

Les massacres commencèrent en 1894 pour gagner en ampleur dans les années 1894-1895 et diminuer progressivement en 1897 devant la pression exercée par les condamnations internationales. Le nombre des victimes arméniennes n'est pas connu avec exactitude et se situerait selon les auteurs entre 80 000 et 300 000.


Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyLun 07 Nov 2016, 15:33

Serena57 a écrit:
6/11/16

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il apprendra, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.

Et puisque tu parles des années 50, il faut rappeler qu'en France, Maurice Papon n'a jamais été condamné pour le massacre du 17 octobre 1961, dans lequel de nombreux musulmans Algériens ont été assassiné par la police Francaise, sous ordre de l'ancien collaborateur nazi, et qui était alors préfet.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

Serena57


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyLun 07 Nov 2016, 17:11

salamsam a écrit:
Serena57 a écrit:
6/11/16

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il apprendra, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.

Et puisque tu parles des années 50, il faut rappeler qu'en France, Maurice Papon n'a jamais été condamné pour le massacre du 17 octobre 1961, dans lequel de nombreux musulmans Algériens ont été assassiné par la police Francaise, sous ordre de l'ancien collaborateur nazi, et qui était alors préfet.

on ne peut pas comparer une manifestation qui tourne mal avec 50 morts avec un génocide préparé de 500 000 .......

Citation :
Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.
des sources à propos de ce premier ministre condamné par la justice???
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyLun 07 Nov 2016, 18:19

Serena57 a écrit:
salamsam a écrit:
Serena57 a écrit:
6/11/16

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il apprendra, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.

Et puisque tu parles des années 50, il faut rappeler qu'en France, Maurice Papon n'a jamais été condamné pour le massacre du 17 octobre 1961, dans lequel de nombreux musulmans Algériens ont été assassiné par la police Francaise, sous ordre de l'ancien collaborateur nazi, et qui était alors préfet.

on ne peut pas comparer une manifestation qui tourne mal avec 50 morts avec un génocide préparé de 500 000 .......

Citation :
Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.
des sources à propos de ce premier ministre condamné par la justice???

500 000 mort lors de ce pogrom ? Mais où vas tu chercher ces chiffres ridicule ? Il y en a eut un peu plus d'une douzaine. Il y a eut donc plus de mort d'Algérien musulman à Paris en Septembre 1961 que lors de ce pogrom.

Des émeutiers en colère, la plupart acheminés par avance en camion dans la ville, prennent d'assaut le quartier grec d'Istanbul pendant neuf heures. Bien qu'ils n'appellent pas explicitement au meurtre de leurs victimes, plus d'une douzaine de personnes décèdent pendant ou après le pogrom, à la suite des bastonnades et des incendies volontaires. Les communautés juives et arméniennes sont elles aussi victimes d'exactions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pogrom accélère le départ des Grecs d'Istanbul : la communauté passe de 135 000 membres avant l'attaque à 7 000 en 1978 et 2 500 en 2006.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ya eut un peu plus d'une douzaine de mort, et la communautés Grec tout entière ce comptait avant le pogrom à 135 000 avant qu'ils ne quittent massivement le pays. C'est dire si tes chiffres sont sérieux.

Quand a la condamnation à mort du 1er ministre démocrate de l'époque pour ce pogrom.

Le procès tenu en 1961 à Yassiada contre Adnan Menderes, le Premier ministre au moment des faits, et Fatin Rüştü Zorlu, ministre des affaires étrangères, permet de reconstituer à grands traits la planification du pogrom.[...]
Le procès permet aussi de mettre en lumière les détails de l'attentat contre le consulat de Thessalonique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les charges qui pèsent sur lui sont lourdes. Il est accusé d’avoir violé la Constitution et d’être à l’origine du pogrom d'Istanbul. Un tribunal militaire est convoqué sur l’île de Yassıada, où lui et les membres de son parti sont jugés. Malgré les suppliques du président de la République, Cemal Gürsel, du président américain Kennedy et de la reine Élisabeth II, Menderes est condamné à mort pour violation de la Constitution.
Il est pendu le 17 septembre 1961 sur l’île d’Imrali ainsi que deux de ses ministres, Fatin Rüştü Zorlu, ministre des Affaires étrangères et Hasan Polatkan, ministre des Finances.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais bon, ce premier ministre n'était surement pas le seul responsable... comme Papon en France.

Alors que le Parti démocrate a officiellement reconnu sa responsabilité dans les événements, il est révélé dans les années 2000 que le pogrom a été décidé par le groupe tactique de mobilisation de Turquie, une unité clandestine des forces spéciales du pays12,4. Le général quatre étoiles Sabri Yirmibeşoğlu, main droite du général Kemal Yamak13 dirigeant l'antenne turque du réseau Gladio, rappelle son implication dans le pogrom, la décrivant comme une « magnifique organisation »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2 evénements horrible, l'un en France, l'autres en Turquie, à visé purement nationaliste, qui doivent être parfaitement condamnés.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

Serena57


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyMar 08 Nov 2016, 17:38

salamsam a écrit:
Serena57 a écrit:
salamsam a écrit:


Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.

Et puisque tu parles des années 50, il faut rappeler qu'en France, Maurice Papon n'a jamais été condamné pour le massacre du 17 octobre 1961, dans lequel de nombreux musulmans Algériens ont été assassiné par la police Francaise, sous ordre de l'ancien collaborateur nazi, et qui était alors préfet.

on ne peut pas comparer une manifestation qui tourne mal avec 50 morts avec un génocide préparé de 500 000 .......

Citation :
Il faut rappeller que le premier ministre Turc de l'époque a été condamné et executée par la justice Turc. Il était membre du partit démocrate.
des sources à propos de ce premier ministre condamné par la justice???

500 000 mort lors de ce pogrom ? Mais où vas tu chercher ces chiffres ridicule ? Il y en a eut un peu plus d'une douzaine. Il y a eut donc plus de mort d'Algérien musulman à Paris en Septembre 1961 que lors de ce pogrom.

Des émeutiers en colère, la plupart acheminés par avance en camion dans la ville, prennent d'assaut le quartier grec d'Istanbul pendant neuf heures. Bien qu'ils n'appellent pas explicitement au meurtre de leurs victimes, plus d'une douzaine de personnes décèdent pendant ou après le pogrom, à la suite des bastonnades et des incendies volontaires. Les communautés juives et arméniennes sont elles aussi victimes d'exactions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pogrom accélère le départ des Grecs d'Istanbul : la communauté passe de 135 000 membres avant l'attaque à 7 000 en 1978 et 2 500 en 2006.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ya eut un peu plus d'une douzaine de mort, et la communautés Grec tout entière ce comptait avant le pogrom à 135 000 avant qu'ils ne quittent massivement le pays. C'est dire si tes chiffres sont sérieux.

Quand a la condamnation à mort du 1er ministre démocrate de l'époque pour ce pogrom.

Le procès tenu en 1961 à Yassiada contre Adnan Menderes, le Premier ministre au moment des faits, et Fatin Rüştü Zorlu, ministre des affaires étrangères, permet de reconstituer à grands traits la planification du pogrom.[...]
Le procès permet aussi de mettre en lumière les détails de l'attentat contre le consulat de Thessalonique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les charges qui pèsent sur lui sont lourdes. Il est accusé d’avoir violé la Constitution et d’être à l’origine du pogrom d'Istanbul. Un tribunal militaire est convoqué sur l’île de Yassıada, où lui et les membres de son parti sont jugés. Malgré les suppliques du président de la République, Cemal Gürsel, du président américain Kennedy et de la reine Élisabeth II, Menderes est condamné à mort pour violation de la Constitution.
Il est pendu le 17 septembre 1961 sur l’île d’Imrali ainsi que deux de ses ministres, Fatin Rüştü Zorlu, ministre des Affaires étrangères et Hasan Polatkan, ministre des Finances.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais bon, ce premier ministre n'était surement pas le seul responsable... comme Papon en France.

Alors que le Parti démocrate a officiellement reconnu sa responsabilité dans les événements, il est révélé dans les années 2000 que le pogrom a été décidé par le groupe tactique de mobilisation de Turquie, une unité clandestine des forces spéciales du pays12,4. Le général quatre étoiles Sabri Yirmibeşoğlu, main droite du général Kemal Yamak13 dirigeant l'antenne turque du réseau Gladio, rappelle son implication dans le pogrom, la décrivant comme une « magnifique organisation »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2 evénements horrible, l'un en France, l'autres en Turquie, à visé purement nationaliste, qui doivent être parfaitement condamnés.

je faisais reference aux massacres commis par ton saint calife, puisque apparemment tu sembles dires qu'avant 1918 et l'avènement de la république les chrétiens était en paix dans l'empire ottoman!!
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… EmptyMar 08 Nov 2016, 21:13

Serena57 a écrit:
salamsam a écrit:
Serena57 a écrit:


on ne peut pas comparer une manifestation qui tourne mal avec 50 morts avec un génocide préparé de 500 000 .......


des sources à propos de ce premier ministre condamné par la justice???

500 000 mort lors de ce pogrom ? Mais où vas tu chercher ces chiffres ridicule ? Il y en a eut un peu plus d'une douzaine. Il y a eut donc plus de mort d'Algérien musulman à Paris en Septembre 1961 que lors de ce pogrom.

Des émeutiers en colère, la plupart acheminés par avance en camion dans la ville, prennent d'assaut le quartier grec d'Istanbul pendant neuf heures. Bien qu'ils n'appellent pas explicitement au meurtre de leurs victimes, plus d'une douzaine de personnes décèdent pendant ou après le pogrom, à la suite des bastonnades et des incendies volontaires. Les communautés juives et arméniennes sont elles aussi victimes d'exactions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pogrom accélère le départ des Grecs d'Istanbul : la communauté passe de 135 000 membres avant l'attaque à 7 000 en 1978 et 2 500 en 2006.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il ya eut un peu plus d'une douzaine de mort, et la communautés Grec tout entière ce comptait avant le pogrom à 135 000 avant qu'ils ne quittent massivement le pays. C'est dire si tes chiffres sont sérieux.

Quand a la condamnation à mort du 1er ministre démocrate de l'époque pour ce pogrom.

Le procès tenu en 1961 à Yassiada contre Adnan Menderes, le Premier ministre au moment des faits, et Fatin Rüştü Zorlu, ministre des affaires étrangères, permet de reconstituer à grands traits la planification du pogrom.[...]
Le procès permet aussi de mettre en lumière les détails de l'attentat contre le consulat de Thessalonique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les charges qui pèsent sur lui sont lourdes. Il est accusé d’avoir violé la Constitution et d’être à l’origine du pogrom d'Istanbul. Un tribunal militaire est convoqué sur l’île de Yassıada, où lui et les membres de son parti sont jugés. Malgré les suppliques du président de la République, Cemal Gürsel, du président américain Kennedy et de la reine Élisabeth II, Menderes est condamné à mort pour violation de la Constitution.
Il est pendu le 17 septembre 1961 sur l’île d’Imrali ainsi que deux de ses ministres, Fatin Rüştü Zorlu, ministre des Affaires étrangères et Hasan Polatkan, ministre des Finances.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais bon, ce premier ministre n'était surement pas le seul responsable... comme Papon en France.

Alors que le Parti démocrate a officiellement reconnu sa responsabilité dans les événements, il est révélé dans les années 2000 que le pogrom a été décidé par le groupe tactique de mobilisation de Turquie, une unité clandestine des forces spéciales du pays12,4. Le général quatre étoiles Sabri Yirmibeşoğlu, main droite du général Kemal Yamak13 dirigeant l'antenne turque du réseau Gladio, rappelle son implication dans le pogrom, la décrivant comme une « magnifique organisation »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2 evénements horrible, l'un en France, l'autres en Turquie, à visé purement nationaliste, qui doivent être parfaitement condamnés.

je faisais reference aux massacres commis par ton saint calife, puisque apparemment tu sembles dires qu'avant 1918 et l'avènement de la république les chrétiens était en paix dans l'empire ottoman!!

Ca c'est la discussions que tu avais avec Washy.

Des massacres de chrétiens par des pays musulmans il y en a eut quelques uns, comme il y a eut des massacres de musulmans par des pays chrétiens. Et dans les 2 cas c'est parfaitement condamnable.

Mais tu men tais sur ton chiffre concernant le pogrom. D'un peu plus d'une douzaine de mort lors de ce pogrom, tu as prétendu qu'il y en avait eut 500 000. Et de l'autres tu as cherché à minimiser le massacre de musulmans Algeriens en 1961 à Paris par des policiers Francais.

C'est à vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty
MessageSujet: Re: Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…   Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié… Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié…
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italie - Période de 1955 à 1972
» Papa n'est pas chrétien.
» La version officiel du 11 septembre selon Bigard
» Le Pape uni par la prière au peuple haïtien
» livres pour préparer septembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SCIENCES, FOI et SOCIETE-
Sauter vers: