Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?

Aller en bas 
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:16

5 janvier 2017

Aucun verset du coran donne le droit de battre sa femme. 


'Frapper son épouse , la blesser, lui faire mal, est certes un péché manifeste en islam" 


En France, 7 pour cent des 30,1 millions de femmes sont chaque année victimes de violences conjugales, une femme en meurt tous les deux jours et un homme meurt tous les quatorze jours, victime de sa partenaire. Dans la moitié des cas, la femme auteur de l'acte subissait des violences de sa part 

Plus de 20 pour cent des femmes qui appellent le numéro accessible 39.19 , sont d'origine étrangère (8,4 pour cent viennent du Maghreb et 3,9 pour cent viennent d'Afrique Noire). Le nombre de femmes du Maghreb est particulièrement disproportionné vu leur présence en France (1,2 pour cent de la population). 

Ce qui traduit un véritable problème, de fait, cette population immigrée est majoritairement d’origine musulmane. 

Ce qui explique pourquoi les pays du Maghreb sont parmi ceux où il y a le plus de maltraitances faites aux femmes. Au Maroc : 74% des femmes mariées sont victimes de violences, et en Algérie, selon le ministère chargé de la Famille et de la Condition féminine, 80% de femmes mariées ont subi la violence conjugale, un chiffre choquant qui reflète malheureusement la triste réalité . 

Aujourd’hui , en France comme ailleurs , aucune alternative n’a pu régler le problème. 

Pourtant il y a 14 siècles, L’islam a travers les paroles divines coraniques et l’exemplarité du prophète Mohammed (saws), nous a donné les clefs de la gestion et de la maîtrise des conflits conjugaux. C’est le verset tant décrié 4.34 dont il s’agit et que nous allons traiter dans ce présent exposé. 

--------------------------------------------------------------------------------


Dernière édition par SKIPEER le Jeu 05 Jan 2017, 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:17


Le verset décrié 
Extrait du verset 4.34 du coran: 

...]Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand ! 

A première vue ce verset donnerait le droit à l'homme de battre sa femme. 
Dans d'autres traductions de Coran, nous trouvons les termes "taper", "corriger" 

-------------------------------------------------------------------------------- 

Traduction Française 

Il est important de préciser qu'il n'existe aucune dîte " traduction" du Coran. La véritable et surtout la plus HONNETE mention qui est toujours figurée est : « ESSAI de traduction du coran « . 
L’unanimité des savants et grands érudits de l'islam et de la langue arabe affirment en effet qu’aucune traduction du coran dans n'importe quelle langue n'est viable. 
La raison est que la langue arabe a des subtilités que la langue française n'a pas. 

Donc , éloignons-nous (vite… très vite ) de l’essai de traduction du coran en Français, et revenons à la langue originale du Coran, L’arabe. (donc passons à la version VO !) 

-------------------------------------------------------------------------------- 

Version VO ! 

Les verbes "battre", corriger"," taper", ne sont en aucun cas appropriés pour la traduction de ce verset, en aucun cas ! 
Pourquoi? 
Parce que ce mot, en français , a une signification bien plus large que celle de sa fonction premier qui est de 'frapper", ou "porter un coup" 
De plus, Nous nous apercevons après recherche que le verbe "darab" en arabe, traduit en française par le terme "frapper" dans le coran, est présent dans d'autres versets mais sous une autre forme et une autre traduction. 
Le verset 28 de la sourate 30 (les byzantins), nous trouvons le verbe "darab": 

"Il vous a cité une parabole de vous même:(...)" 
"Dharaba Lakum mathalan min anfusikum (...) 

Ici le verbe darab est traduit par le verbe "citer" 
Dans un autre verset 13 de la sourate 36 (Ya-Sîn): 

"Donne-leur comme exemple les habitants de la cité, quand lui vinrent des envoyés" 
-"wa drib lahum matalan ashaba-l-qaryati idja aha-mursaluna" 

Ici le verbe "darab" conjugué est traduit en français par "donner un exemple". 
Vous voyez donc que ce verbe ne peux pas avoir pour traduction française, le terme "frapper", ou "taper", mais plutôt " montrer l'exemple", "donner une consigne", "une indication", "un exemple" ou aussi "signaler". 

Par définition, le terme "frapper" n'est donc pas approprié pour traduire le verbe "darab" Voyons sur le plan de l ‘action à présent : 

--------------------------------------------------------------------------------


Dernière édition par SKIPEER le Jeu 05 Jan 2017, 21:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:18

La colère 

L'action de taper en langue française nécessite que la personne se mette en colère. Or en islam , dans le coran, se mettre en colère est une action détestable pour dieu . 

Le Coran [3:133-134] 
Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux, qui dépensent dans l'aisance et dans l'adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Dieu aime les bienfaisants - 
Le Coran [42:43] 
Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires. 

Le prophète appuie également ces dires: 

Hadith Sahih Muslim Livre 032, No 6313 : 

Le prophète Muhammad a dit : L'homme fort n'est pas celui qui se bat bien. L'homme fort est celui qui sait dominer sa rage. 



Hadith Sunan Abu Dawud Livre 41, No 4764 : 

Le messager de Dieu (paix soit sur lui) nous a dit : si un de vous se met en colère, il doit s'asseoir. Si la colère le quitte, c'est bien ; sinon il doit se coucher 
Une personne avait demander au prophète: 
"O envoyé d'Allah, indique-moi un action qui me fasse aimer de Dieu et des hommes." 

Il lui répéta trois fois: " ne te mets pas en colère !" 

Vous pouvez constater que pardonner et dominer sa rage est une des qualités du croyants. 
Et que se mettre en colère, ou se fâcher est un acte que le coran et Le prophète désapprouve comme bon comportement. 

-------------------------- ------------------------------------------------------ 

Détester 

En français l'action du terme « frapper » inclus une haine , un sentiment de détestation envers l'autre personne. 
Or avoir ces sentiments est défendu en Islam. 
Détester, opprimer n'importe qui en l'occurrence ici la femme est condamné en islam 

Dieu dit dans aux hommes, dans le Coran, de ne pas détester leur femme d'une façon très claire : 

Le Coran [4:19] 
Ô les croyants ! Il ne vous est pas licite d'hériter des femmes contre leur gré. Ne les empêchez pas de se remarier dans le but de leur ravir une partie de ce que vous aviez donné, à moins qu'elles ne viennent à commettre un péché prouvé. Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Dieu a déposé un grand bien. 

Un hadith (parole du prophète) nous confirme également ce verset : 

Hadith Sahih Muslim Book 008, Number 3469: 

Le prophète (que la paix soit sur lui) a dit : « Un croyant ne doit pas détester une croyante. S'il n'aime pas un de ses traits, alors il en aimera un autre ». 

------------------------------------------------------------------------------
[size=18]-- 
Faire mal 

Le verbe"taper" en français comporte aussi l'action d'engendrer un mal, une douleur: une douleur concrète, physique et une douleurs abstraite, moralement, rabaisser et humilier la personne . 
Or en islam, il est interdit de provoquer de la douleur à n'importe qui , êtres humains , animaux, végétaux . 
Il est illicite de provoquer un mal que ce soit physiquement ou moralement et psychiquement. 

Le prophète a dit: 
"Le vrai musulman est celui dont les gens sont à l'abri des méfaits de sa langue et de la main."ou Le vrai musulman est celui dont les fidèles n'ont à redouter ni sa main, ni sa langue." 

« La foi d'un serviteur n'acquière la droiture que si son cœur est droit et le cœur ne peut acquérir la droiture que si la langue est droite... »
[/size]


[size=13]Blesser et marquer une personne 

Le terme "Frapper" en français inclus aussi l'action de blesser ,de se bagarrer et d'engendrer une marque(bleu, saignement, ou même jusqu'à tuer). 
Or en islam ces actes sont méprisables. 
Dans Le coran; Dieu, nous dit à plusieurs reprises que la vie et le corps d'un être humain est sacrée et que le meurtre d'un seul innocent équivaut au meurtre de l'humanité entière . 

voir verset [5:32] 

« C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. 
Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. 

En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre « 

Même lorsqu'un croyant se retrouve dans une situation où il pourrait appliquer la loi du Talion, Dieu nous dit que le mieux est de pardonner : 

(voir Le Coran [5 :45] ). 
[size=18]
« Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion . 
Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. 
Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont des injustes. » 

--------------------------
------------------------------------------------------ 

Aucun doute 

Ainsi nous constatons que la colère, la haine, l'engendrement de la douleur, l'engendrement d'une marque ou d'une blessure physique ,dans le coran, dans les paroles du prophète et donc en islam sont des actes que Dieu désapprouve sévèrement, et dont le prophète appui à plusieurs reprises, la gravité. 
Il est donc interdit en islam de battre ou de frapper sa femme. 

--------------------------
----------------------------------------------------[/size]-- 

Et le verset ? 

Plusieurs détracteurs de l'Islam citent le verset suivant pour tenter de prouver que le Coran incite les hommes à battre leur femme : 

Le Coran [4:34] 
« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand ! »

[/size]


Dernière édition par SKIPEER le Jeu 05 Jan 2017, 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:19

Contexte de révélation du verset 

Nous allons donc examiner maintenant ce verset, ainsi que les circonstances de sa révélation. 

La société de la Jahiliyyah était une société désertique brutale, en proie à des guerres tribales. De nombreux hommes de la Jahiliyyah battaient leurs femmes. Ils ont apporté et intégré cette pratique à l’Islam . Ils étaient si violents que les femmes se plaignirent au Prophète (SAW) de leur situation. 

Le Prophète (SAW) interdit cette pratique en donnant à l’épouse le droit de qisas (châtiment). Le soir même, les hommes se plaignirent vivement. Ils allèrent trouver le Prophète et revinrent sur le problème, prétendant que la solution apportée par le Prophète permettait aux femmes d’avoir le dessus. À ce moment-là, le Prophète reçut une révélation qui reflétait la philosophie coranique du gradualisme. 

La révélation a simplement changé l’approche prescrite par le Prophète pour faire disparaître la maltraitance des femmes. Elle n’a pas autorisé la maltraitance des femmes, en fait, Elle n’a fait qu’introduire une phase transitoire en vue du changement, tout en préservant la vision coranique des relations conjugales idéales. 

Le fait que les “versets du Coran s’expliquent l’un l’autre” est une règle jurisprudentielle de l’Islam. Autrement dit, le Coran forme un tout et la signification exacte et complète d’un verset ne peut donc être comprise sans tenir compte des autres versets du reste du Coran. 

Sur la base de ce principe jurisprudentiel fondamental Il existe un célèbre verset du Coran que les premières musulmanes inséraient parfois dans leur contrat de mariage. Ce verset impose aux époux de “vivre ensemble dans la gentillesse ou de se quitter charitablement.” (Coran 2:231) Sur la base de ce verset du Coran notamment, les juristes musulmans ont revendiqué le principe d’interdiction de se faire du mal entre époux (la dharar wala dhirar). Ce principe sous-tend encore de nombreuses dispositions des codes de statut personnel modernes dans les pays musulmans. C’est aussi par ce verset qu’est donné le droit à la femme musulmane de poursuivre son mari en justice ou de divorcer pour maltraitance. 

-------------------------------------------------------------------------------- 

Qui sont concernés par ce verset ? 

* Les hommes qui auraient un recourt naturel à la colère, et à la violence dans ce cas précis 

* Un peuple dominé par l‘honneur, la jalousie et la fierté. 

En effet les arabes ont leur propres particularités psychiques et morales ; de même ils vivent dans les limites de leurs traditions. Lorsque l’on étudie les tempéraments des arabes , l’on voit qu’ils sont des êtres sûrs , affirmés . C’est ce caractère , lorsqu’il est utilisé à bon escient, qui les aide à gravir les hautes marches, mais qui se change parfois en orgueil, en oppression , ne supportant pas par nature la honte et le déshonneur. 

Point de volonté de dénigrement de cette nation, car ce sont en partie ces particularités , qu’Allah a voulu valorisé, lorsqu’il a choisi de ce peuple , notre prophète Mohammed (saws) : « Allah sais mieux où placer son message »S Al Naam verset 124. 

En vérité ce sont les arabes qui devaient instruire et guider les autres nations et propager le dernier message, en utilisant leur trait de caractère , fierté, courage, sens de l’honneur, à bon escient . Mais le naturel revient vite au galop, c’est ce que l’on constate aujourd’hui, et qui est l’une des raison de la situation actuelle de la communauté musulmane aujourd’hui. 

-------------------------------------------------------------------------------- 

Dans quelle situation ? 

Le cas évoqué est celui d'une femme qui a "désobéi "a son mari, encore une fois la traduction française simplifie grossièrement ce verset . Il ne s’agit véritablement pas d’une femme vertueuse mais d’une femme rebelle, mettant en péril son couple . Ce verset limite cette possibilité à des cas extrêmes dans lesquels le nushuz est craint par le mari. Selon la majorité des juristes, nushuz est un mot qui apparaît dans le contexte du verset pour désigner la déloyauté envers le mari, l’aversion, la désobéissance ou les dissensions. Cette interprétation est discutable, car le Prophète lui-même semble avoir interprété le mot “nushuz” différemment. Selon diverses versions de ce qui a été rapporté, le Prophète a déclaré dans ce discours : 

"(Vous les hommes] avez des droits sur les femmes et elles ont des droits sur vous. Vous avez le droit qu’elles ne ramènent pas quelqu’un que vous n’aimez pas dans votre lit ou qu’elles ne commettent pas un adultère évident (fahishah mubayyina). Si elles le font, Dieu vous a permis de les abandonner dans leur lit et [ensuite] de les battre légèrement. 
Si elles arrêtent, vous êtes obligé de les entretenir)]" 

De plus, le verset fait souvent objet d'une mauvaise traduction de l'arabe vers le français lorsque l'on traduit en disant «Si elles vous désobéissent», alors que le sens de ce verset aborde la désobéissance ou le comportement rebelle de la femme envers les principes de l'Islam ( et non envers l'époux) qui viendrait nuire à la vie de couple ou de famille (adultère etc...) 

Malheureusement, certains juristes ont interprété le mot fahishah mubayyana au sens large en incluant la désobéissance au mari dans des questions futiles. D’autres ont, cependant, prétendu qu’il s’agissait simplement de l’adultère.


Dernière édition par SKIPEER le Jeu 05 Jan 2017, 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:19

[size=13]Les étapes 

Dans le souci d'éviter toutes actions de violence que pourrait avoir n'importe quel homme aux vues de ces actions, ainsi que pour protéger l'union et les enfants, Allah a donc donné des étapes à suivre pour aider le couple à régler la situation d'une manière pacifique et réfléchie. 

1 ) La première étant le dialogue (exhortez-les ), lui expliquer que ce qu'elle fait n'est pas bien, d'une manière calme (sans colère puisque la colère est une mauvais action). L’époux communique avec son épouse, l’informe de la chose qu’il lui reproche. Cette étape donne à l’épouse l’occasion de répondre et de s’expliquer. 

2) Si le dialogue ne marche pas, les époux s’isoleront l’un de l’autre, ( éloignez-vous d'elles dans leurs lits) et s'abstiendront de tous rapports jusqu'à ce que l'épouse regrette son action 

De nombreux juristes ont considéré que ces étapes étaient dirigées contre l’épouse, tout d’abord en l’admonestant, et ensuite en la faisant endurer « d’abandon sexuel. ». 

Les étapes prescrites sont destinées à gérer la colère d’un homme patriarcal agressif , dans le contexte de révélation de ce verset, susceptible d’utiliser la force en premier recourt. 

3) Si la femme malgré ces étapes continue de porter le trouble dans son couple, de blesser moralement son mari et ses enfants, l'homme peut montrer un signe de mécontentement par un geste symbolique, et c'est de ce geste dont parle le coran, par la traduction française "frapper" 

De nombreux juristes vivant dans des cultures patriarcales ont élargi la définition de fahishah mubayyana de manière conséquente. En élargissant cette définition, ils ont agrandi le champ des cas où le mari peut soit disant se permettre de “frapper”, ce qui va à l’encontre de la lettre et de l’esprit du Coran stipulant que le mari doit vivre avec sa femme dans la gentillesse ou la quitter charitablement. 

Ainsi, Les juristes ont défini, pédagogiquement, une série de limitations à travers les sources (le coran et la sunna) afin d’aboutir à l’interdiction logique . Ces source nous stipulent à plusieurs reprises qu ‘il est illicite qu’un homme frappe son épouse sur le visage où tout autre endroit où il pourrait laisser des traces , qu’il injure sa femme, que s’il est coupable de ces méfaits, il peut être poursuivi pour infraction pénale, la conclusion est le caractère donc illicite et grave de la violence sous toute forme et en particulier de la violence conjugale. 

Enfin, pour accentuer cette interdiction, les juriste rajoutent que le seul geste acceptable serait le frottement avec quelque chose d’aussi doux qu’un miswak (une petite branche douce fibreuse utilisée comme brosse à dents dans la péninsule arabe). 

Cette approche les a forcés à modifier leur compréhension commune de l’acte de “dharab” dans le cadre des relations conjugales. 

Ils ont considérablement baissé la barre quant à ce qui est considéré comme de la maltraitance. Cette position a été développée dans l’ancienne Arabie, il y a plus de quatorze cents ans, lorsque le monde considérait que battre une épouse était un droit. 

--------------------------
------------------------------------------------------ 

Pédagogie 

Ici, le Coran utilise la meilleure approche psychologique, destiné à un peuple patriarcal , machiste et violent, afin de faire cesser catégoriquement la violence faîte aux femmes même dans les cas les plus extrêmes ou l'homme est confronté à une épouse adoptant un comportement nuisible (adultère/fornication/sédu
ction). 

C’est véritablement novateur, car une femme mariée adultérine, ou séductrice était de suite assassinée et jeter en pâture .

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:20

Aujourd’hui dans notre contexte 

Aujourd’hui, nous vivons dans une société civilisée non au sein d’un peuple animé par l’honneur, il est clair que nous pouvons surpasser cette étape d’interaction humaine, excepté si l’homme se sens trop faible dans ce genre de situation et croient qu’il ne pourra pas contrôler sa colère. Aujourd’hui , nous devons plutôt insister sur l’idéal conjugal islamique accessible , qui est animé de tranquillité, d’affection et de compassion. 
Dans le Coran Dieu dit: 

" Elles sont pour vous un vêtement et vous l'êtes pour elle " (2 : 187) 

« Et comportez-vous convenablement envers elles » (Sourate 4 An Nisa verset 19) 

« Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » (Coran 30;21) 

« Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que 
vous ayez de l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien . " (4:19) 

Le verset 4;34 ne fait que renforcer cette position car il utilise la meilleure approche psychologique pour ne pas battre sa femme en cas de conflits conjugaux, dans le cas ou l'épouse adopte un comportement nuisible. 


4) le dernier recours en cas de conflit est la médiation familiale, prendre un membre de chaque famille et dialoguer. 
Et enfin si tous ces efforts ne sont pas positifs, le divorce sera la principale option. 

-------------------------------------------------------------------------------- 

L’exemple du prophète Mohammed 

Le Prophète a lui-même dénoncé à plusieurs reprises la maltraitance des épouses. À une occasion, il a demandé “Comment l’un d’entre vous peut-il frapper son épouse comme un animal, et ensuite l’embrasser?” 

A une autre occasion, il a demandé : “Comment l’un d’entre vous peut-il fouetter son épouse comme un esclave, alors qu’il dormira probablement avec elle à la fin de la journée ?” Le Prophète (SAW) a également rappelé différentes descriptions coraniques de relations conjugales idéales, il a expliqué aux hommes : “Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui traitent le mieux leur femme.” Il a ajouté : “et je suis le meilleur d’entre vous à cet égard.” Cette déclaration est capitale compte tenu de l’importance que les musulmans accordent à suivre l’exemple du Prophète. 

Lorsque des femmes vinrent se plaindre au prophète Muhammad de violence de la part de leur mari, le prophète répondit que ceux-ci n'étaient pas de bons croyants : 
Hadith Sunan Abu Dawud Livre 11, No 2141 : 

Le prophète dit: 
"Ne battez pas les servantes de Dieu ! [...] "plusieurs femmes sont venus près de la famille de Muhammad en se plaignant de leur mari. "Ceux-ci ne sont pas les meilleurs d'entre-vous." 

Le prophète Muhammad a donc exhorté les hommes à se comporter convenablement envers les femmes à plusieurs reprises, et a donné un droit que les femmes n’avaient pas, celui de porter plainte pour violence, ou d’aller au tribunal, devant juge, d’exiger dommages et intérêts. Ceci il y a plus de 14 siècles. 

De plus, il nous est rapporté qu'à aucun moment de sa vie, JAMAIS le prophète n'a levé la main sur une de ses femmes. 
Aïcha, épouse du Prophète, raconte de lui : “Jamais il n’a frappé quelqu’un, ni une épouse, ni un serviteur. La seule occasion [où il utilisait la force de son bras contre quelqu'un] était lorsqu’il combattait pour la cause de Dieu [contre des combattants ennemis]“ (rapporté par Muslim). 

Al Aswad rapporte : « J’ai demandé à Aicha ce que faisait le Prophète dans sa demeure. Elle m'a répondu qu'il s'occupait de ses affaires domestiques (il aidait sa femme), et sortait pour prier quand venait l’heure de la prière. » (Rapporté par Al Boukhâri) Selon une variante rapportée par Ahmad : « On demanda à Aicha ce que le Prophète faisait dans sa demeure. Elle répondit : « Il était un homme comme les autres, il arrangeait son vêtement, trayait sa brebis et se servait lui-même. » » Aicha (que Dieu l’agrée) a également rapporté : « Il faisait comme n’importe lequel d’entre vous, soulevant ceci, remettant cela à sa place, et il participait aux occupations des siens : il leur découpait la viande, balayait la maison et aidait le domestique dans ses travaux. » (Tabarani). » Il n’a jamais levé la voix chez lui, ne s’est jamais mis en colère et n’a jamais demandé à quelqu’un d’autre de le servir. Il coupait la viande, s’occupait des enfants et cousait ses chaussures ». 

Pourtant, de nombreux hommes musulmans oublient aujourd’hui ces importantes prescriptions et ces exemples prophétiques . Ils se limitent à imiter le Prophète dans la parure uniquement. 

-------------------------------------------------------------------------------- 

La suite du verset [4:34] ... 

Cette partie fait référence aux voeux de mariage et tout ce que cela implique. 

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. 

Parce que A l'époque, les hommes étaient les pourvoyeurs (et encore aujourd'hui dans la plupart des cas). 
Donc, Dieu ordonne aux femmes de rester respectueuses (dans les gestes et les paroles) puisque leur mari pourvoit aux besoins de la famille . 
L'autorité dont il est mention ici est aussi relié à ce fait. 

------------------------------------------------------------------------------
[size=18]-- 
[/size]

Conclusion 

Véritablement, le verset 4:34 du Coran fut révélé afin d’interdire la violence conjugale, en commençant par la réguler et la limiter dans le contexte (seulement en cas d’adultère , séduction) et ( sans violence, sans marque, sans injure, sans colère) , au sein d’une société barbare et machiste. 

C’est donc une forme pédagogique (philosophie du gradualisme) amenant à un processus de disparition total de la violence et de la maltraitance, ici conjugale ou sous quelle que forme que ce soit.


Dernière édition par SKIPEER le Jeu 05 Jan 2017, 22:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:20

L’ignorance et ses conséquences 

Un simple verset peut vouloir dire beaucoup comme vous pouvez le constater, mais chaque verset a son sens et son contexte. 
Il est très important de bien connaître le sens et le contexte de toutes les paroles du Seigneur afin de rester dans le droit chemin. 
Le Coran [38:29] 
[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! 

Le Coran [30:21] 

Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:50

SKIPEER a écrit:
L’ignorance et ses conséquences 

Un simple verset peut vouloir dire beaucoup comme vous pouvez le constater, mais chaque verset a son sens et son contexte. 
Il est très important de bien connaître le sens et le contexte de toutes les paroles du Seigneur afin de rester dans le droit chemin. 
Le Coran [38:29] 
[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! 

Le Coran [30:21] 

Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.


Bonsoir Skipeer ,en parlant de contexte vous faites perdre au Coran son universalité ,cependant un verset autorise de battre son épouse et au fond est ce que la femme doit se laisser battre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:54

[Effacé par CR84, car tu n'as pas le droit d'intervenir dans cette section, surtout pour polémiquer]
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 21:59

[Effacé par CR84, car tu n'as pas le droit d'intervenir dans cette section, surtout pour polémiquer]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:01

[Effacé par CR84, car tu n'as pas le droit d'intervenir dans cette section, surtout pour polémiquer]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:02

je rappelle que nous sommes dans la section "spiritualité musulmane " et il faut D'abord tout lire avant de critiquer   OK
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:03

albania a écrit:
SKIPEER a écrit:
L’ignorance et ses conséquences 

Un simple verset peut vouloir dire beaucoup comme vous pouvez le constater, mais chaque verset a son sens et son contexte. 
Il est très important de bien connaître le sens et le contexte de toutes les paroles du Seigneur afin de rester dans le droit chemin. 
Le Coran [38:29] 
[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! 

Le Coran [30:21] 

Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.


        Bonsoir Skipeer ,en parlant de contexte vous faites perdre au Coran son universalité ,cependant un verset autorise de battre son épouse  et au fond est ce que la femme doit se laisser battre ?
BONSOIR ALBANIA

je te prie STP de prendre la peine de lire tout l'article avant de critiquer
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:06

SKIPEER a écrit:
albania a écrit:
SKIPEER a écrit:
L’ignorance et ses conséquences 

Un simple verset peut vouloir dire beaucoup comme vous pouvez le constater, mais chaque verset a son sens et son contexte. 
Il est très important de bien connaître le sens et le contexte de toutes les paroles du Seigneur afin de rester dans le droit chemin. 
Le Coran [38:29] 
[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! 

Le Coran [30:21] 

Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.


        Bonsoir Skipeer ,en parlant de contexte vous faites perdre au Coran son universalité ,cependant un verset autorise de battre son épouse  et au fond est ce que la femme doit se laisser battre ?
BONSOIR ALBANIA

je te prie STP de prendre la peine de lire tout l'article avant de critiquer

Je ne critique pas cher Skipeer je pose des questions et je crois que je ne suis pas autorisée à écrire dans cette rubrique .
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:09

albania a écrit:
SKIPEER a écrit:
albania a écrit:



        Bonsoir Skipeer ,en parlant de contexte vous faites perdre au Coran son universalité ,cependant un verset autorise de battre son épouse  et au fond est ce que la femme doit se laisser battre ?
BONSOIR ALBANIA

je te prie STP de prendre la peine de lire tout l'article avant de critiquer

Je ne critique pas cher Skipeer je pose des questions et je crois que je ne suis pas autorisée à écrire dans cette rubrique .
Alors pose les ici et nous te répondrons inchAllah :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:20

SKIPEER a écrit:
albania a écrit:
SKIPEER a écrit:

BONSOIR ALBANIA

je te prie STP de prendre la peine de lire tout l'article avant de critiquer

Je ne critique pas cher Skipeer je pose des questions et je crois que je ne suis pas autorisée à écrire dans cette rubrique .
Alors pose les ici et nous te répondrons inchAllah :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Que risque le mari qui bat son épouse ?
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:43

les juristes musulmans sont d'avis que la femme qui est battue ou maltraitée a le droit au divorce et qu'il lui suffit de porter plainte auprès du juge musulman
Revenir en haut Aller en bas
Lowdi




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:44

Ca a l'air très intéressant, avant de m'exprimer je lirais tout tout en entier, je n'ai lu que quelque partie mais je voulais d'abord de féliciter du travail que tu as fait en traduisant tout les verset et en les expliquant pour qu'on puisse bien les comprendre.
Je lirais ton sujet demain même si je crois ne pas être autorisé par la suite de suivre le sujet mais cela me permettra d'en savoir plus.

En lisant vraiment quelque phrases je penses comprendre que en gros un homme n'a pas à etre "brutal" avec qui que se soit étant donné que la colère (violence) n'est pas autorisé..?
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 22:49

SKIPEER a écrit:
les juristes musulmans sont d'avis que la femme qui est battue ou maltraitée a le droit au divorce et qu'il lui suffit de porter plainte auprès du juge musulman

Il faut des témoins et dans une société patriarcale il ne doit pas être facile pour la femme de faire valoir ses droits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 23:25

albania a écrit:
SKIPEER a écrit:
les juristes musulmans sont d'avis que la femme qui est battue ou maltraitée a le droit au divorce et qu'il lui suffit de porter plainte auprès du juge musulman

  Il faut des témoins et dans une société patriarcale il ne doit pas être facile pour la femme de faire valoir ses droits.
Et l'homme est il condamné pour ses violences? Le droit au divorce c'est la moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 05 Jan 2017, 23:35

SKIPEER a écrit:
Véritablement, le verset 4:34 du Coran fut révélé afin d’interdire la violence conjugale, en commençant par la réguler et la limiter dans le contexte (seulement en cas d’adultère , séduction) et ( sans violence, sans marque, sans injure, sans colère) , au sein d’une société barbare et machiste.
Comment peut on limiter la violence conjugale en la régulant en la limitant à certains contextes, le tout sans violence, marque, injure colère??? Par définition ce n'est plus de violence conjugale si il n'y a pas de violence.

Je comprend pas le sens de cette phrase du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Ven 06 Jan 2017, 09:02

Je vous rappel que les non-musulmans n'ont pas le droit d'intervenir dans cette section, surtout pour contredire l'enseignement musulman sunnite.

Estandrine, tu as déjà été averti donc tu devrais être banni 10 jours pour ce motif, ceci est le dernier avertissement.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Ven 06 Jan 2017, 10:05

emmanuelle78 a écrit:
albania a écrit:
SKIPEER a écrit:
les juristes musulmans sont d'avis que la femme qui est battue ou maltraitée a le droit au divorce et qu'il lui suffit de porter plainte auprès du juge musulman

  Il faut des témoins et dans une société patriarcale il ne doit pas être facile pour la femme de faire valoir ses droits.
Et l'homme est il condamné pour ses violences? Le droit au divorce c'est la moindre des choses.
oui bien sur s'il y a eu violence physique ça va de soit !!
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Ven 06 Jan 2017, 18:57

Un gars a créé un site web en anglais dédié à l'analyse exhaustive du verset coranique 4.34 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et a recensé toutes les hypothèses, y compris celle que le Coran pourrait fort bien ordonner de frapper l'épouse désobéissante.

Le problème est que le verbe daraba en arabe est un peu comme le verbe faire en français, il a tellement de sens que tout seul il ne suffit pas.
Il analyse donc ailleurs dans le Coran les constructions similaires à celle du verset 4.34.

Sa conclusion est qu'il ne s'agit pas de "frapper" mais d'ester en justice (to cite en anglais), autrement dit de demander le divorce.




Revenir en haut Aller en bas
lukikuk

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Ven 06 Jan 2017, 21:39

Anoushirvan a écrit:
Un gars a créé un site web en anglais dédié à l'analyse exhaustive du verset coranique 4.34 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et a recensé toutes les hypothèses, y compris celle que le Coran pourrait fort bien ordonner de frapper l'épouse désobéissante.

Le problème est que le verbe daraba en arabe est un peu comme le verbe faire en français, il a tellement de sens que tout seul il ne suffit pas.
Il analyse donc ailleurs dans le Coran les constructions similaires à celle du verset 4.34.

Sa conclusion est qu'il ne s'agit pas de "frapper" mais d'ester en justice (to cite en anglais), autrement dit de demander le divorce.


merci frere
j'ai toujours pensé que ce verset ne dit pas battre sa femme mais taper du poing sur la table
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Sam 07 Jan 2017, 01:00

Ce qui conforte l'analyse du verset sus cite sont les hadiths authentiques suivants :

Abû Hurayra rapporte que le prophète (sur lui prière et salut) a dit :

« Le croyant qui a la foi la plus complète est celui qui a le meilleur comportement, et les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes » (At-Tirmidhi)…

D’après un Hadith de Aicha qu’Allah l’agrée le Prophète (Prière et salut d'Allah sur lui) a dit :
“Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite. Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“


Hadith (Rapporté par Tirmidhi)

"Ne battez pas les servantes de Dieu ! plusieurs femmes sont venus près de la famille de Muhammad en se plaignant de leur mari."

Rapportè: Sunan Abu Dawud Livre 11, No 2141

 
il dit aussi :

 
" Je vous recommande d’être bons envers les femmes, le meilleur parmi vous est celui qui se conduit le mieux envers sa femme "

[Rapporté par les Imams Al-Bukhariyy et Muslim]
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Sam 07 Jan 2017, 18:22

Bien, nous n'avons pas le droit de discuter, mais manifestement le sujet intéresse les femmes du forum.

Mon cher Skipeer, tu dis ceci :
SKIPEER a écrit:
Ce qui explique pourquoi les pays du Maghreb sont parmi ceux où il y a le plus de maltraitances faites aux femmes. Au Maroc : 74% des femmes mariées sont victimes de violences, et en Algérie, selon le ministère chargé de la Famille et de la Condition féminine, 80% de femmes mariées ont subi la violence conjugale, un chiffre choquant qui reflète malheureusement la triste réalité . 

Aujourd’hui , en France comme ailleurs , aucune alternative n’a pu régler le problème. 

Pourtant il y a 14 siècles, L’islam a travers les paroles divines coraniques et l’exemplarité du prophète Mohammed (saws), nous a donné les clefs de la gestion et de la maîtrise des conflits conjugaux. C’est le verset tant décrié 4.34 dont il s’agit et que nous allons traiter dans ce présent exposé. 

Puis tu dis cela :
SKIPEER a écrit:
Le Prophète (SAW) interdit cette pratique en donnant à l’épouse le droit de qisas (châtiment). Le soir même, les hommes se plaignirent vivement. Ils allèrent trouver le Prophète et revinrent sur le problème, prétendant que la solution apportée par le Prophète permettait aux femmes d’avoir le dessus. À ce moment-là, le Prophète reçut une révélation qui reflétait la philosophie coranique du gradualisme. 

La révélation a simplement changé l’approche prescrite par le Prophète pour faire disparaître la maltraitance des femmes. Elle n’a pas autorisé la maltraitance des femmes, en fait, Elle n’a fait qu’introduire une phase transitoire en vue du changement, tout en préservant la vision coranique des relations conjugales idéales. 
Le gradualisme, c'est un peu ambigu, non ?
Je ne sais pas s'il est réel ou pas (historique ou pas) que Mohamed ait été contre la violence faite aux femmes,
ce qui est certain c'est que sa stratégie n'a pas fonctionné.    

Comment expliquer cela?
Quelles sont les solutions d'après toi ?
Tu es médecin et musulman, quelle est ton approche pour faire comprendre aux musulmans ce qui n'a manifestement pas été compris par les musulmans depuis les 1400 ans?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Sam 07 Jan 2017, 18:30

Eliane a écrit:
Bien, nous n'avons pas le droit de discuter, mais manifestement le sujet intéresse les femmes du forum.

Mon cher Skipeer, tu dis ceci :
SKIPEER a écrit:
Ce qui explique pourquoi les pays du Maghreb sont parmi ceux où il y a le plus de maltraitances faites aux femmes. Au Maroc : 74% des femmes mariées sont victimes de violences, et en Algérie, selon le ministère chargé de la Famille et de la Condition féminine, 80% de femmes mariées ont subi la violence conjugale, un chiffre choquant qui reflète malheureusement la triste réalité . 

Aujourd’hui , en France comme ailleurs , aucune alternative n’a pu régler le problème. 

Pourtant il y a 14 siècles, L’islam a travers les paroles divines coraniques et l’exemplarité du prophète Mohammed (saws), nous a donné les clefs de la gestion et de la maîtrise des conflits conjugaux. C’est le verset tant décrié 4.34 dont il s’agit et que nous allons traiter dans ce présent exposé. 

Puis tu dis cela :
SKIPEER a écrit:
Le Prophète (SAW) interdit cette pratique en donnant à l’épouse le droit de qisas (châtiment). Le soir même, les hommes se plaignirent vivement. Ils allèrent trouver le Prophète et revinrent sur le problème, prétendant que la solution apportée par le Prophète permettait aux femmes d’avoir le dessus. À ce moment-là, le Prophète reçut une révélation qui reflétait la philosophie coranique du gradualisme. 

La révélation a simplement changé l’approche prescrite par le Prophète pour faire disparaître la maltraitance des femmes. Elle n’a pas autorisé la maltraitance des femmes, en fait, Elle n’a fait qu’introduire une phase transitoire en vue du changement, tout en préservant la vision coranique des relations conjugales idéales. 
Le gradualisme, c'est un peu ambigu, non ?
Je ne sais pas s'il est réel ou pas (historique ou pas) que Mohamed ait été contre la violence faite aux femmes,
ce qui est certain c'est que sa stratégie n'a pas fonctionné.    

Comment expliquer cela?
Quelles sont les solutions d'après toi ?
Tu es médecin et musulman, quelle est ton approche pour faire comprendre aux musulmans ce qui n'a manifestement pas été compris par les musulmans depuis les 1400 ans?

La résistance se mets doucement en place lol!
J'ai essayé de retrouvé les sujets où on en avait débattu avec SKIPEER mais je ne me souviens plus du titre des topics.

C'est certainement le sujet qui m'énerve le plus quand je lis les commentaires de certains.... il faut s'accrocher.
Revenir en haut Aller en bas
marjorie

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Dim 08 Jan 2017, 03:53

Merci pour ce partage Skipeer.

J'avais lu une longue explication de ce verset sur un site il faudrait que je le retrouve. J'avoue que sur le coup ça m'avait vraiment refroidi parce que il était dit que il était possible de frapper sa femme mais en dernier recours et que il était préférable de ne pas le faire alors que là on saisit bien la grosse différence qui n'est pas négligeable.

Est-ce que c'est unanime parmi tous les savants ? Ou y-a-t-il des divergences ?

Ce que je trouve dommage c'est que la majorité lise vraiment sans chercher le contexte et sans étudier en profondeur. Et ça conduit à de mauvais comportements..

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Dim 08 Jan 2017, 09:00

marjorie_G a écrit:
Merci pour ce partage Skipeer.

J'avais lu une longue explication de ce verset sur un site il faudrait que je le retrouve. J'avoue que sur le coup ça m'avait vraiment refroidi parce que il était dit que il était possible de frapper sa femme mais en dernier recours et que il était préférable de ne pas le faire alors que là on saisit bien la grosse différence qui n'est pas négligeable.

Est-ce que c'est unanime parmi tous les savants ? Ou y-a-t-il des divergences ?

Ce que je trouve dommage c'est que la majorité lise vraiment sans chercher le contexte et sans étudier en profondeur. Et ça conduit à de mauvais comportements..

je t'en prie !!

il faut comprendre que les hadiths et la sunna ont toujours explique le saint CORAN et j'ai poste plus haut des hadiths clairs et sans aucune ambiguïté sur ce sujet

Ceux qui cherchent la polémiques  dans le verset  4:34  ont été bien servies !!
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Dim 08 Jan 2017, 12:32

marjorie_G a écrit:
Merci
J'avais lu une longue explication de ce verset sur un site il faudrait que je le retrouve. J'avoue que sur le coup ça m'avait vraiment refroidi parce que il était dit que il était possible de frapper sa femme mais en dernier recours et que il était préférable de ne pas le faire alors que là on saisit bien la grosse différence qui n'est pas négligeable.

[Effacé par CR84 car interdit dans cette section]

[...] mais bon.....nous sommes en spiritualité musulmane donc je n'ai rien dit.
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Dim 08 Jan 2017, 14:13

rosarum a écrit:
marjorie_G a écrit:
Merci
J'avais lu une longue explication de ce verset sur un site il faudrait que je le retrouve. J'avoue que sur le coup ça m'avait vraiment refroidi parce que il était dit que il était possible de frapper sa femme mais en dernier recours et que il était préférable de ne pas le faire alors que là on saisit bien la grosse différence qui n'est pas négligeable.

[Effacé par CR84 car interdit dans cette section]

Nuance : c'est ce que dit la traduction française.
Pas nécessairement ce que dit le texte en arabe.

rosarum a écrit:
[Effacé par CR84 car interdit dans cette section]
[...] mais bon.....nous sommes en spiritualité musulmane donc je n'ai rien dit.

Faire de la philologie c'est malhonnête ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Dim 08 Jan 2017, 14:45

rosarum a écrit:
marjorie_G a écrit:
Merci
J'avais lu une longue explication de ce verset sur un site il faudrait que je le retrouve. J'avoue que sur le coup ça m'avait vraiment refroidi parce que il était dit que il était possible de frapper sa femme mais en dernier recours et que il était préférable de ne pas le faire alors que là on saisit bien la grosse différence qui n'est pas négligeable.

[Effacé par CR84 car interdit dans cette section]
[...] mais bon.....nous sommes en spiritualité musulmane donc je n'ai rien dit.

Non au contraire vous avez dit beaucoup de choses et un peu trop D'ailleurs !!

Puisque vous n’êtes pas de confession musulmane vos commentaires sont normalement sanctionnes dans cette section ,surtout en plus que vous êtes ancien au forum et vous connaissez normalement son règlement  . j'attends donc que la modération réagisse a  votre intervention  en effaçant vos commentaires ainsi que celui des autres !!
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Dim 08 Jan 2017, 15:07

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
marjorie_G a écrit:
Merci
J'avais lu une longue explication de ce verset sur un site il faudrait que je le retrouve. J'avoue que sur le coup ça m'avait vraiment refroidi parce que il était dit que il était possible de frapper sa femme mais en dernier recours et que il était préférable de ne pas le faire alors que là on saisit bien la grosse différence qui n'est pas négligeable.


[Effacé par CR84 car interdit dans cette section]
[...] mais bon.....nous sommes en spiritualité musulmane donc je n'ai rien dit.

Non au contraire vous avez dit beaucoup de choses et un peu trop D'ailleurs !!

Puisque vous n’êtes pas de confession musulmane vos commentaires sont normalement sanctionnes dans cette section ,surtout en plus que vous êtes ancien au forum et vous connaissez normalement son règlement  . j'attends donc que la modération réagisse a  votre intervention  en effaçant vos commentaires ainsi que celui des autres !!

dont acte.
je suis prêt à reprendre ce débat dans la section appropriée
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Lun 09 Jan 2017, 01:20

rosarum a écrit:
[Effacé par CR84 car interdit dans cette section]

[...] mais bon.....nous sommes en spiritualité musulmane donc je n'ai rien dit.

Cher Rosarum, je te copie ce que je disais plus haut :


Vendredi 6 janvier 2017 Cyril 84 a écrit:
Je vous rappel que les non-musulmans n'ont pas le droit d'intervenir dans cette section, surtout pour contredire l'enseignement musulman sunnite.

Estandrine, tu as déjà été averti donc tu devrais être banni 10 jours pour ce motif, ceci est le dernier avertissement.



Ceci est valable pour toi également.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Medinaa

avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 02 Mar 2017, 18:57

desoléé je commente pour pouvoir poster un sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   Jeu 02 Mar 2017, 21:05

Medinaa a écrit:
desoléé je commente pour pouvoir poster un sujet.

As salam aleykum chère Médinaa.

Désolé mais j'ai du supprimer 3 de tes messages "doublons".
Ce n'est pas ainsi qu'il faut procéder pour atteindre les 50 messages.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Coran autorise-t-il les violences conjugales?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu autorise-t-il la guerre selon le Coran ?
» l'alcool
» Le coran autorise t'il de " coucher " avec sa propre fille ?
» Le Saint Coran et la polygamie
» Le projet de brûler un Coran déchaîne les passions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: