Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 les droit de la femme en france et son évolution

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyVen 06 Jan 2017, 21:33

Rappel du premier message :

06/01/2016

les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 15894310
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptySam 07 Jan 2017, 23:34

emmanuelle78 a écrit:
Désolé à mes yeux ce sont des clichés. (encore un qui n'est pas valable chez nous. )

L'autorité parentale est totalement partagée, et seule les personnalités de l'un ou l'autre parent peuvent à la limite faire pencher la balance d'un coté ou de l'autre. Mais rien de prédeterminé par le sexe au départ.
Donc oui l'autorité du père s'exerce, autant que celle de la mère.

Mettre en avant l'équilibre d'un enfant pour justifier de figer des rôles prédéterminés est à mon sens une erreur. Les déséquilibres sont provoqués par des carences et je ne pense évoquer de carences quand je met en avant l'autorité des 2 parents au lieu d'une seule.

Continuons dans le sexisme:
l'école maternelle
"l'heure des mamans" à la crèche
La protection maternelle infantile (PMI)
...

Ah la la
La nature est ainsi faite. Tu trouve que la nature est sexiste dans ce cas en donnant à la femme seule la possiblité de porter les enfants.
C'est des polémiques inutile, des fausses bonnes idée de "féministes".
L'égalité des droits est plus importante que de chercher à prouver que les femmes et les hommes sont pareilles, nous sommes différents, et nos rôles sont différents.
Celà ne devrait pas empêcher les femmes de faire ce qu'elles veulent professionnellement et inversement pour les hommes. Je crois qu'il y a besoin d'hommes et de femmes partout. Par exemple dans le milieu médicale, dans les postes d'infirmières ça manque cruellement d'hommes, ne trouvent-tu pas?

Emmanuel pour une fois pourrais-tu mettre en avant les choses POSITIVES et dire que tu es heureuse d'en avoir béneficié?
Par exemple: le droit de vote, l'accès à l'éducation, la liberté de choisir ton métier etc etc.


emmanuelle78 a écrit:
Là je lis: les femmes sont un peu coucouilles, un peu trop sensibles pour être de bonnes éducatrices... trop laxistes... sans homme derrière elle, ca le fait pas!


Je me doutes que tu ne veux pas vraiment dire ça... mais pourtant c'est ce que ça veut dire.

Ce que tu peux être négative et voir le mal partout!
Est-ce mal de dire que les femmes sont plus sensible que les hommes? Non c'est une réalité.
J'ai pas du tout pensé ce que tu raconte, mais je crois que ça aide les éducatrices à pouvoir souffler un peu. Mais quand t'es face à un gamin qui ne respecte pas sa mère, faut pas s'attendre à ce qu'il respecte les autres femmes. Elles ont apprécié son aide elles en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptySam 07 Jan 2017, 23:34

emmanuelle78 a écrit:
Allbatar a écrit:

Je pense que nos génération en sont déja l'exemple , perso j'en est 31 , il me semble emma est plus vieille et estandrine plus jeune..
Je suis belle mère de 2 jeunes hommes, mère de 2 ado, et belle grand mère de 2 petites filles.

Mon mari a fait une pause boulot 3 ans... puis changé de job pour plus de présence... me permettant de bosser (un peu trop) et d'être totalement dispo le reste du temps pour mes enfants (j'ai allaité mon 2me 3 ans... puis adapté mon job à ma présence auprès d'eux... donc je suis aussi une mère très présente tout de même)

Pour le job le but est le meme avoir des job qui permette d'etre plus présent et surtout soulager ma femme qui a probléme de poignet sans doute a vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptySam 07 Jan 2017, 23:36

Estandrine a écrit:

L'égalité des droits est plus importante que de chercher à prouver que les femmes et les hommes sont pareilles, nous sommes différents, et nos rôles sont différents.


Je dirais plutôt que l'homme et la femme sont complémentaire malgrer qu'une femme peut faire la meme chose qu'un homme,

mais pas l'inverse si on suis la nature
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptySam 07 Jan 2017, 23:41

C'est dans mon profil... j'ai eu mes enfants à 25 et 26 ans... j'ai 13 ans et 16ans d'écart avec les enfants de mon mari.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptySam 07 Jan 2017, 23:53

Estrandrine je n'ai pas une seule fois évoqués des lois sexistes ou autres... j'ai évoqué les représentations qui ont cours dans la société.

J'ai même évoqué le fait que rien n'empêche de se libérer de ses représentations car les lois le permettent!

L'autorité parentale partagée c'est un droit gagné! et il me semble l'avoir défendu!

J'ai pu vivre la vie que j'ai voulu, je peux être moi même... car les droits gagnés dans mon pays me l'ont permis.
Mon mari a pu s'arrêter pour prendre du temps avec ses enfants car il a pu bénéficier du droit au congé parental qui est unisexe.
J'ai pu poursuivre des études et obtenir le mêmes bacs que les hommes. J'ai pu être totalement indépendante dans mes choix.
Je n'ai pas eu à choisir entre être mère et mes projets professionnels et personnels. J'ai pu profiter de mes grossesses, de ma maternité, pleinement... Je peux être une nulle en entretien de maison sans rougir, je peux être celle qui reste assise quand on recoit si ca me chante, je peux regarder un match de foot et batailler politique si ca me chante, je peux détester le shopping si ca me chante......


Bref... là je n'ai fait que livrer les derniers freins qui restent... et ils subsistent dans les représentations de la société pour ce qui est de la france... c'est les derniers petits détails à régler.


Estandrine a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Là je lis: les femmes sont un peu coucouilles, un peu trop sensibles pour être de bonnes éducatrices... trop laxistes... sans homme derrière elle, ca le fait pas!


Je me doutes que tu ne veux pas vraiment dire ça... mais pourtant c'est ce que ça veut dire.

Ce que tu peux être négative et voir le mal partout!
Est-ce mal de dire que les femmes sont plus sensible que les hommes? Non c'est une réalité.
J'ai pas du tout pensé ce que tu raconte, mais je crois que ça aide les éducatrices à pouvoir souffler un peu. Mais quand t'es face à un gamin qui ne respecte pas sa mère, faut pas s'attendre à ce qu'il respecte les autres femmes. Elles ont apprécié son aide elles en tout cas.
Qu'il y ai des mères qui ne s'en sortent pas, ne justifie pas ce que tu exprimes.
C'est un énorme raccourcis et une généralisation.

Je le relève car c'est ce type de discours qui est à l'origine des inégalités: la femme moins capable car plus sensibles.

Alors si tu veux que je mettes plein d'émoticone pour avoir l'air plus positive, je veux bien, mais cela ne changera rien à ce que je pense...

Que sur un post sur les droits des femmes, tu remets en cause l'autorité parentale partagée et que tu sous entendes que les femmes sont handicapée par leur sensibilité pour être de bonnes éducatrice... ben je relève... j'ai tenté de faire comprendre que je ne faisais que montrer ce qui se cache derrière les représentations qui ont cours dans la société et que tu illustrais... Mais tu le prends pour toi... tu m'imagines te dire tout ça sur un ton moralisateur et sévère... Or je ne fais que donner mes ressentis sans arrière pensée... je veux juste désigner du doigt certains points...

les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 22215 bonhomme danse


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 749944


fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptySam 07 Jan 2017, 23:56

Ogier a écrit:
Emmanuelle a raison il y a beaucoup de mères qui élèvent leurs fils  comme des pachas

Estandrine a écrit:
[...] D'ailleurs les mères ont du mal à punir leurs enfants parce qu'elles imaginent que leurs enfants en souffrent tellement et qu'ils sont fragile, [...]

Je confirme.

Et je lutte justement contre ça...
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:01

Allbatar a écrit:
[...] Au pire va voir ma présentation , tu aura un avant gout même si toute la signification de mon pseudo ne si trouve pas. [...]

C'est ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:02

emmanuelle78 a écrit:
[...] Exemple: je suis perdue dans un supermarché.

La femme idéale, en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:07

Allbatar a écrit:
Il est vrai que si c'est toujours les meme qui se retrouve au foyer cela a un impact sur la société.

Mais quel bonheur d'arreter de travailler pour s'occuper de son enfant , le mieux hélas tout le monde ne peut pas le faire de reussir a s'arreter tous les 2 et s'occuper de l'enfant au moins jusqu'a 1 ans le mieux sera jusqu'au début de la maternelle.

On ne peut pas nier que l'enfant meme nourrisson a besoin de c'est 2 parents émotionnellement.

Notre fille nous la prouver.

Si on veut qu'une société évolue , il faut que l'homme et la femme évolue aussi , si un ne veut pas cela bloquera l'évolution.

Quand un homme ne veut pas qu'une femme travail mais qu'elle soit uniquement foyer , il bloque l'évolution de la femme donc de la société.


Cent pour cent d'accord avec toi Allbatar, on peut mesurer l'avance d'une société à l'avance des femmes dans cette société.

D'abord c'est une constatation purement mathématique, puisque les femmes représentent 50 % de la population d'un pays, si ces 50 % sont sous-éduqués et sous-employés, c'est 50% du potentiel d'un pays qui en pâtit.

Si les femmes sont abruties par des tâches de manoeuvre et de nettoyage, cela donne 50 % en moins d'inventivité au service de l'ensemble d'un pays.

C'est aussi des enfants moins intelligents, forcément si une société machiste ne favorise pas l'accès à la connaissance des femmes sous prétexte qu'elles sont là pour élever les enfants, ces mères auront beaucoup moins de moyens pour stimuler l'éveil intellectuel de leurs enfants.

Une société qui brime ses femmes se tire dans le pied comme disent les anglo-saxons.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:09

Cyril 84 a écrit:
Ogier a écrit:
Emmanuelle a raison il y a beaucoup de mères qui élèvent leurs fils  comme des pachas

Estandrine a écrit:
[...] D'ailleurs les mères ont du mal à punir leurs enfants parce qu'elles imaginent que leurs enfants en souffrent tellement et qu'ils sont fragile, [...]

Je confirme.

Et je lutte justement contre ça...
Je suis issue d'une famille où depuis 3 générations c'est les mères qui font obéir en 1 regard.... je n'en fais pas une généralité pour autant. Mais svp des hommes incapables de se faire obéir il y en a aussi...

La grosse voix ne fait pas tout... et je fais la moitié du poids de mon mari.


Cyril 84 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
[...] Exemple: je suis perdue dans un supermarché.

La femme idéale, en fait...
j'ai jamais d'argent sur moi en plus LOL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:11

emmanuelle78 a écrit:

Qu'il y ai des mères qui ne s'en sortent pas, ne justifie pas ce que tu exprimes.
C'est un énorme raccourcis et une généralisation.

Je le relève car c'est ce type de discours qui est à l'origine des inégalités: la femme moins capable car plus sensibles.

Alors si tu veux que je mettes plein d'émoticone pour avoir l'air plus positive, je veux bien, mais cela ne changera rien à ce que je pense...

Que sur un post sur les droits des femmes, tu remets en cause l'autorité parentale partagée et que tu sous entendes que les femmes sont handicapée par leur sensibilité pour être de bonnes éducatrice... ben je relève... j'ai tenté de faire comprendre que je ne faisais que montrer ce qui se cache derrière les représentations qui ont cours dans la société et que tu illustrais... Mais tu le prends pour toi... tu m'imagines te dire tout ça sur un ton moralisateur et sévère... Or je ne fais que donner mes ressentis sans arrière pensée... je veux juste désigner du doigt certains points...

les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 22215 bonhomme danse


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 749944


fleurs

Mon Dieu.... désolée mais c'est toi qui a des préjugés sur moi et fais des raccourcis.

Tu raconte n'importe quoi.

Je ne sous entend RIEN de ce que tu raconte, mais vraiment, et je me demande pourquoi tu es aussi amère c'est inquiétant.

J'ai été témoin de chose à mon travail cette semaine, que j'ai voulu partager parce que ça avait un lien avec ce que tu disais.

Je trouve tes accusations grave.

Faut arrêter le délire de persécution, ça va pas du tout.

Le ton moralisateur c'est toi qui l'a pris en me disant tout ça.

J'arrête avec toi à chaque fois tu part dans le jugement de valeurs, ça me gonfle....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:12

Estandrine a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Qu'il y ai des mères qui ne s'en sortent pas, ne justifie pas ce que tu exprimes.
C'est un énorme raccourcis et une généralisation.

Je le relève car c'est ce type de discours qui est à l'origine des inégalités: la femme moins capable car plus sensibles.

Alors si tu veux que je mettes plein d'émoticone pour avoir l'air plus positive, je veux bien, mais cela ne changera rien à ce que je pense...

Que sur un post sur les droits des femmes, tu remets en cause l'autorité parentale partagée et que tu sous entendes que les femmes sont handicapée par leur sensibilité pour être de bonnes éducatrice... ben je relève... j'ai tenté de faire comprendre que je ne faisais que montrer ce qui se cache derrière les représentations qui ont cours dans la société et que tu illustrais... Mais tu le prends pour toi... tu m'imagines te dire tout ça sur un ton moralisateur et sévère... Or je ne fais que donner mes ressentis sans arrière pensée... je veux juste désigner du doigt certains points...

les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 22215 bonhomme danse


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 749944


fleurs

Mon Dieu.... désolée mais c'est toi qui a des préjugés sur moi et fais des raccourcis.

Tu raconte n'importe quoi.

Je ne sous entend RIEN de ce que tu raconte, mais vraiment, et je me demande pourquoi tu es aussi amère c'est inquiétant.

J'ai été témoin de chose à mon travail cette semaine, que j'ai voulu partager parce que ça avait un lien avec ce que tu disais.

Je trouve tes accusations grave.

Faut arrêter le délire de persécution, ça va pas du tout.

Le ton moralisateur c'est toi qui l'a pris en me disant tout ça.

J'arrête avec toi à chaque fois tu part dans le jugement de valeurs, ça me gonfle....
OK

les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 510471374
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 00:18

Cyril 84 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
[...] Exemple: je suis perdue dans un supermarché.

La femme idéale, en fait...

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 01:12

Je ne réponds que de manière générale au sujet... RIEN de plus! Merci!


Justification (injustifiée) des clichés par la "nature":

http://www.huffingtonpost.fr/2013/02/08/les-differences-psychologiques-entre-hommes-et-femmes-ne-seraien/


Citation :
Au travers de cette étude, les chercheurs Harry Reis, professeur de psychologie à l’Université de Rochester, et Bobbi Carothers, analyste de données au Center for Public Health System Science à l’Université de Washington, sont arrivés à la conclusion que les attributs que nous associons traditionnellement avec un genre ou l’autre existent en fait dans l’un comme l’autre.
[........]
Impossible de déterminer le genre d’un individu uniquement à partir de sa psychologie

[........]

Nos différences auraient peu de rapport avec notre genre

Les différences entre les genres existent donc bel et bien mais peut-être pas au sens où l’entendent les magazines féminins qui font régulièrement leurs couvertures sur des sujets comme: "Ce qu’IL pense vraiment de l’amour" (du sexe, de l’engagement, ou n’importe quel autre sujet).

"[Nous avons] tendance à tout catégoriser, il est plus facile de penser à deux choses distinctes (les hommes sont comme ci et les femmes comme ça) plutôt que de réfléchir à toutes les nuances qu’il peut exister entre les deux", affirme Bobbi Carothers sur le site d’information américain Raw Story.

Ce dernier estime d’ailleurs que les différences entre les individus ont souvent peu de rapport avec le genre: "Notre sexe ne nous enferme pas dans une catégorie aussi restreinte que certains stéréotypes et même certaines études voudraient nous le faire croire".

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=differences-cerveaux-feminins-et-masculins
Citation :
[.....]Il existe bien des différences au sein des cerveaux masculins et féminins sur le plan biologique, et elles sont logiques. Les hormones sexuelles (spécifiques selon le sexe) sécrétées par les organes reproducteurs, pénètrent dans le cerveau et vont influencer la formation de circuits de neurones. Or, puisque les hormones sont différentes, on dit du cerveau qu’il est « sexuée ». Ainsi, chez la femme, les neurones de l’hypothalamus (une structure du système nerveux central) s’activent périodiquement pour déclencher l’ovulation, ce qui n’est pas le cas chez l’homme. Il existe donc des différences induites par l’imprégnation hormonale. Pour le reste, il semblerait que seuls l’environnement et l’apprentissage puissent modifier la structure de cet organe. «  Il n'y a pas de différence anatomique entre les cerveaux des fœtus filles et garçons, avance Catherine Vidal, neurobiologiste et directrice de recherche à l'Institut Pasteur. Les gènes qui permettent de construire les hémisphères cérébraux, le cervelet et le tronc cérébral sont en effet indépendants des chromosomes X et Y. Le schéma structurel est donc exactement le même. »
Qu’en est-il donc des prédispositions supposées des hommes à comprendre les mathématiques ? Et celles des femmes à maîtriser davantage les sciences du langage ?
[...]
Un lien entre le sexe et les fonctions cognitives ?

La femme est souvent présentée comme ayant plus d’aptitudes aux langages. Cette affirmation provient de la conclusion d’une étude datant de 1995 et qui utilisait la technique de l’IRM (Imagerie cérébrale par résonance magnétique). L’expérience reposait sur la comparaison de l’activité cérébrale de 19 femmes et 19 hommes durant un test de langage. Les résultats ont montré que les hommes utilisaient tous l’hémisphère gauche, alors que 11 des femmes utilisaient les deux hémisphères. Un constat suffisant pour bâtir des conclusions sur l’utilisation optimale du cerveau féminin dans ce genre d’exercice. Intrigués, d’autres équipes de recherche ont souhaité aller plus loin. Un bilan de ces travaux a été publié en 2008 : d’après une trentaine d’études comparant des centaines d’hommes et femmes, il n’y a aucune différence statistique dans la répartition des aires du langage. Une nouvelle étude plus récente a également conclu en ce sens.

Le même constat peut être établi en ce qui concerne la capacité des femmes à effectuer plusieurs tâches en même temps. Cette séduisante théorie a vu le jour en 1982, lorsque des anatomistes avaient observé que le faisceau de fibres qui relient les deux hémisphères était plus large chez la femme. Il faut noter que cette étude, dont la portée médiatique fut sans précédente, portait sur 20 cerveaux seulement et qui plus est, conservés dans le formaldéhyde. Depuis, les méthodes de mesure ont beaucoup  évoluées et de nombreux travaux ont montré que cette conclusion était largement erronée.

Même en ce qui concerne les capacités d’orientation, les études sont très contrastées. Alors qu’il est de bon ton de croire que l’homme est bien supérieur dans ce domaine, les études récentes n’accréditent pas cette thèse très ancrée dans les consciences. Une publication datant de 2000 et portant sur 12 sujets avait certes démontré que les hommes se repéraient mieux dans un labyrinthe virtuel rectangulaire. Trois ans plus tard, cependant, une équipe de chercheurs avait infirmé cette conclusion en utilisant cette fois un labyrinthe circulaire. Enfin, une dernière étude concernant les stratégies d’orientation dans l’espace réel, a abondé dans ce sens.

Pourquoi on veut y croire ?

Bien que très anciennes pour la plupart, les rares études ayant conclu à un lien entre le sexe et les fonctions cognitives, restent celles dont on se souvient le plus. Pourquoi ? L’une des premières clés de cette anomalie réside dans le fait que leurs conclusions sont en adéquation avec notre conception culturelle du monde. Les femmes manquent dans le domaine de l’aviation ? Ne cherchez plus pourquoi, une étude a montré qu’elles n’avaient pas le sens de l’orientation. De plus, les études montrant des différences entre les sexes sont facilement publiables, contrairement à celles qui n’en montrent pas. Les résultats négatifs dans les titres de publications sont très mal vus et ne sont pas toujours considérés comme de vraies avancées.




et pour en revenir à l'ecole maternelle, l'heure de mamans de la crèche et la PMI, c'est que le père n'existe tout simplement pas dans les 1eres années de vie de l'enfant. Et rien ne le justifie car la crêche, l'école, et le suivi médico-psychologique du nourrisson concerne le père tout autant que la mère. Et la PMI d'expérience, ne se préoccupe pas du père dans les situations difficiles seule la mère est au centre. Je ne dis pas que la mère ne doit pas être au centre, mais le père doit y être aussi, lui aussi peut avoir besoin d'aide. Quand on dit que les 2 parents sont importants, ils le sont tout le long du développement de l'enfant.

Plus un homme s'investit auprès de l'enfant, plus il sécrète d'ocytocine, l'hormone de l'attachement, du lien... si on veut de la nature, on peut en avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 09:53

cailloubleu a écrit:




Une société qui brime ses femmes se tire dans le pied comme disent les anglo-saxons.




Tout à fait. Et je rajouterai: une société qui brime ses femmes produit des machos qui se tirent dessus, comme on l'a vu au Liban et maintenant en Syrie et en Iraq.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2017, 10:36

Suite du lien posté précedemment... pour ceux qui n'ont pas cliqué et qui pensent que les femmes sont nécessairement plus sensibles que les hommes... c'est la nature!!

Citation :
L’exemple de l’infériorité supposée des femmes dans le secteur scientifique est criant. Tout le monde a déjà entendu cette prétendue vérité pour expliquer l’absence des femmes dans ce milieu. Le président de l’Université de Harvard lui-même avait relayé cette théorie en 2005 dernier : « La faible représentation des femmes dans les matières scientifiques s’explique par leur incapacité innée à réussir dans ces domaines! » (note perso: en 2005!!!!!!!!! )Alors, inné ou acquis ? En 1990, une enquête statistique12 portant sur dix millions d’élèves avait établi que les garçons étaient plus performants que les filles dans la résolution d’une énigme mathématique. On conclut donc que les femmes étaient défavorisées génétiquement dans la réussite de cette matière scolaire si noble. Pourtant, 18 ans plus tard, la même étude ne trouva plus aucune différence entre les garçons et les filles. Que s’est-il passé ? Le génome des filles a-t-il pu évoluer en si peu de temps ? Evidemment, non. L’équipe de chercheurs de 1990 avait sans doute surestimé l’importance de la génétique et oublié que l’humain est d’abord le produit d’une histoire culturelle et sociale. Une étude13 datant de 2008 est brillamment parvenu à montrer l’importance de ces facteurs environnementaux. Les chercheurs de ces travaux se sont aperçus que l’écart des performances en mathématiques entre les sexes était lié… à l’index d’émancipation des femmes ! Ainsi, en Norvège et en Suède, où l’index est le plus élevé, les écarts de performance sont les plus basses. Pour la Turquie, c’est tout l’inverse ! L’écart de performance en maths serait donc fonction de la culture égalitaire des pays.

Les femmes plus sensibles??
Citation :
La plus forte sensibilité des femmes serait-elle également une bêtise ? Pas sûr. Une étude14 de la société allemande d’ophtalmologie (DOG), a récemment révélé que les femmes pleuraient plus souvent et avec moins de retenue que leurs homologues masculins. En moyenne, cela se produirait de 30 à 64 fois par an pour les femmes contre 6 à 17 fois par an pour les hommes. Et quand elles pleurent, cela dure plus longtemps. Six minutes contre trois seulement pour les hommes ! Cette étude corrobore les nombreux travaux parus sur le sujet qui ont aussi montré que les femmes étaient moins résistantes à la douleur, et qu’elles décrivaient des expériences émotionnelles plus intenses que les hommes. En réalité, ces études ne nous montrent pas que les femmes sont plus émotives. Elles nous indiquent simplement qu’elles expriment davantage les émotions ressenties que les hommes.
L’étude évoquée plus haut précise en fait que ces différences n’apparaissent qu’à l’adolescence. Jusqu'à 13 ans, âge de la puberté, les filles et les garçons pleurent autant. Les parents savent bien que les visages des enfants, garçons comme filles, sont très expressifs : ce n’est pas pour rien qu’ils tiennent absolument à les photographier. A partir de l’adolescence, les garçons, qui éprouvent très certainement les mêmes émotions que les filles, apprennent cependant bien vite à ne pas les montrer. Ils intériorisent les images de mâles stoïques et impassibles, piochées parmi les membres de leurs familles (père, oncles) ou les personnages de fiction. Au fur et à mesure des années, les garçons perfectionnent cette technique des émotions cachées. Selon Eliot Lise, maître de conférences en neurosciences, les garçons de 11 ans ont déjà 20 % de chance en moins que les filles de pleurer. A seize ans, le chiffre passe à 40 %. Pour illustrer son propos, la professeur raconte un événement tout à fait parlant de la vie d’un garçon dans son ouvrage  « Cerveau rose, cerveau bleu. Les neurones ont-ils un sexe ? ».  David, 7 ans, joue dans une équipe de football. En plein milieu d’un match, il aperçoit une jolie plume d’oiseau sur la pelouse. Il s’arrête, se baisse pour la ramasser, puis se remet à courir après la balle en serrant la plume au creux de sa petite main. A la mi-temps, et bien que certains parents ont trouvé ça adorable, son papa lui enlève la plume et lui rappelle d’un ton moqueur qu’il doit rester concentré sur le jeu. Il ne s’agit pas d’un message explicite du père (« Sois un homme, mon fils ! »), mais le petit garçon a parfaitement su capter le message qui signifie, en substance, la même chose. Ainsi, les deux sexes n’apprennent pas à manifester leurs émotions de la même façon : on invite par exemple les filles à confesser leurs sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyJeu 12 Jan 2017, 22:19

Allbatar a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce qui ne va pas dans l'image postée par Allbatar, c'est qu'il commence à 1805 avec le code napoléon.

Les droits des femmes étaient au plus bas suite à la révolution. Napoléon a été totalement liberticide pour elles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyVen 13 Jan 2017, 00:38

As tu des sources sur les droits de la femme dans l ancien régime? Qu on se fasse une idée?
Merci.

En quelques clics, j ai trouvé ça qui évoque une régression des droits des femmes antérieure à la révolution.
www.cairn.info/revue-dix-septieme-siecle-2009-3-page-477.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 15 Jan 2017, 13:25

les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 15972510

Des femmes françaises qui se disent inférieures aux hommes parce que Dieu l'a décidé ainsi waaaw
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 15 Jan 2017, 14:39

Joanni a écrit:

Des femmes françaises qui se disent inférieures aux hommes parce que Dieu l'a décidé ainsi waaaw

Il faut pas confondre identité et égalité, la plupart des gens qui s'expriment de façon passionnelle sur le sujet son incapables de faire la différence
Une femme n'est pas un homme c'est évident, mais une femme doit avoir les mêmes droits, les mêmes possibilités qu'un homme.
Il n'est question ni d'infériorité ni de supériorité, de même un européen et un africain ne sont pas identiques, mais parler d'infériorité ou de supériorité c'est du racisme.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 EmptyDim 15 Jan 2017, 15:00

emmanuelle78 a écrit:
A priori les celtes étaient "en avance" sur les romains sur ces questions..

à priori les celtes pratiquaient les sacrifices humains. On peut être en avance dans un domaine et en retard dans l'autre.

La condition des femmes a fluctué... mais finalement celle des hommes aussi.
Les hommes aussi sont sortis de l'esclavage pour le servage, très progressivement. Ils n'étaient pas libres, et dépendaient d'un Seigneur.

Il est anachronique de comparer les droits des femmes de nos jours, aux droits des femmes dans le passé.

Ce qu'il faut comparer
c'est la différence entre les droits des hommes et ceux des femmes,
pour chaque époque donnée
.


cailloubleu a écrit:
Une femme n'est pas un homme c'est évident, mais une femme doit avoir les mêmes droits, les mêmes possibilités qu'un homme.
Il n'est question ni d'infériorité ni de supériorité, de même un européen et un africain ne sont pas identiques, mais parler d'infériorité ou de supériorité c'est du racisme.

Effectivement, l'égalité concerne le droit,
ou la théologie,...

.... mais pas la réalité matérielle, biologique.

L'égalité n'est pas la similitude.

On est égaux en droit, ce qui est le seul progrès nécessaire,
mais pas biologiquement, intellectuellement, physiquement ou culturellement.

Il est même pervers et malhonnête de raconter qu' on devrait être tous similaires au nom de l'égalité. C'est une perversité de gauche, une perversité issue de la théorie de gender.

On est différent, et si on était démocrate, on devrait accepter ces différences sereinement,
en donnant les mêmes droits à tous.

L’uniformité de la nature humaine est un rêve de dictateurs, de nazi, de communistes.


emmanuelle78 a écrit:
As tu des sources sur les droits de la femme dans l ancien régime? Qu on se fasse une idée?
Merci.

L'Eglise a essayé de promouvoir l'égalité des sexes au sein du mariage.
Le pape Innocent (411-411) en se référant à l’épître aux Corinthiens (I Co,7) insiste sur l'égalité des conjoints et la réciprocité de l'exigence de fidélité. Il regrette la facilité avec laquelle l'homme peut être adultère sans que cela ne soit manifeste, et critiqué.

Autre point, les papes ont toujours insisté pour que le mariage soit un engagement libre aussi bien pour la femme que pour l'homme (charitas conjugalis, du pape Léon). Ce ne sont pas les parents qui mariaient leurs enfants, mais les enfants, le garçon comme la fille, qui devaient donner leur consentement libre.


Dernier indice : les mariages précoces ont diminué avec la christianisation de l'Empire romain.

J'ai trouvé un tableau dans le livre Histoire vécue du peuple chrétien, de Jean Delumeau;  Tome I, page 129.
Il montre que les chrétiens pratiquaient beaucoup moins que les païens, les mariages précoces des filles, au moment où l'empire romain s'est christianisé, entre le IV et le V e siècles.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Statistiques établies par des historiens par l'analyse des pierres tombales et des informations datées concernant l'age du
mariage des filles entre le Ve et le VIe siècles
. La période I des chrétiens est le Ve siècle et la Période II
(dernière colonne)  est le VIe siècle. On voit qu'au Ve siècle, au moment où l'empire romain n'était
pas encore totalement christianisé, les chrétiens mariaient moins souvent leurs filles jeunes.
Ils attentaient plus souvent que les païens qu'elles aient passé 16 ans
.

Pour les garçons chrétiens, l'âge du mariage était un peu plus tardif que pour les païens,en général entre 18 et 25 ans.
On voit donc que la christianisation de l'empire romain a conduit à une amélioration de la condition des filles.



Une fois de plus, pour déterminer la réalité de la condition féminine, il faut comparer la condition de vie des hommes à la même époque, et regarder ce qui se pratiquaient dans les pays avoisinants.

Comparer la condition des femmes dans l'Antiquité ou même au Moyen age
avec ce que nous vivions actuellement, n'a pas beaucoup de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les droit de la femme en france et son évolution   les droit de la femme en france et son évolution - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
les droit de la femme en france et son évolution
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quelqu'un pour cours donner ces cours de L2?
» LA 'AWRA DE LA FEMME
» TD droit des sureté- groupe 3 (jeudi a 17h)
» Le travail, les études et la femme
» Pour une justice contre cette femme qui a découpé son chien vivant !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SCIENCES, FOI et SOCIETE-
Sauter vers: