Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyVen 10 Fév 2017, 23:55

11 février 2017
Notre-Dame de Lourdes (1858)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyVen 10 Fév 2017, 23:56

Notre-Dame de Lourdes
Première apparition (1858)
Journée Mondiale du Malade

Marie, proclamée Immaculée dans sa Conception, le 8 décembre 1854 (dogme de l’Église catholique défini par le Bx Pie IX dans la bulle Ineffabilis Deus), ne devait pas tarder à montrer combien elle agréait ce nouvel hommage de l'Église. Quatre ans plus tard, en 1858, elle daigna se montrer, à dix-huit reprises du 11 février au 16 juillet, à une petite fille de Lourdes.

L'enfant, ignorante et candide, s'appelait Bernadette. La Vierge paraissait dans une grotte sauvage. Son visage était gracieux et vermeil ; elle était enveloppée dans les plis d'un long voile blanc ; une ceinture bleue flottait autour d'elle ; sur chacun de ses pieds brillait une rose épanouie. L'enfant regarda longtemps, elle prit son chapelet et le récita pieusement. L'apparition lui demanda de revenir.

La seizième fois, le 25 mars 1858, Bernadette supplia la vision de se faire connaître. Alors, l'être mystérieux, joignant les mains devant sa poitrine, et revêtant une majesté toute divine, disparut en disant : « Que soy era immaculada councepciou » (« Je suis l'Immaculée Conception »). C'était la Sainte Vierge, patronne de l'Église et de la France, qui venait appeler son peuple à la prière et à la pénitence.

À partir de cette époque, la ville de Lourdes devenait immortelle. L'apparition triompha de toutes les impiétés et de toutes les persécutions. Des foules immenses sont venues, selon le désir exprimé par l'apparition, saluer la Vierge Immaculée dans sa grotte bénie et dans les splendides sanctuaires érigés à sa demande et en son honneur, sur le flanc de la montagne.

De nombreux et éclatants miracles ont récompensé et récompensent toujours la foi des pieux pèlerins ; et chaque jour ce grand mouvement catholique va croissant ; c'est par centaines de milliers, chaque année, que les dévots de Marie affluent, à Lourdes, de toutes les parties du monde.

La piété catholique a multiplié les histoires et les notices de Notre-Dame de Lourdes ; mille et mille cantiques de toutes langues ont été chantés au pied de la grotte bénie ; partout, en France et dans toutes les parties du monde, se sont multipliées les représentations de la grotte de Lourdes et de sa basilique, les images et les statues de la Vierge Immaculée. Les féeriques processions aux flambeaux, les merveilleuses illuminations, les grandioses manifestations qui s'y renouvellent souvent, ont fait de Lourdes comme un coin du Paradis.


Benoît XVI
Angelus
Place Saint-Pierre
Dimanche 11 février 2007
Chers frères et sœurs,


L'Église fait aujourd'hui mémoire de la première apparition de la Vierge Marie à sainte Bernadette, le 11 février 1858 dans la grotte de Massabielle, près de Lourdes. Un événement prodigieux qui a fait de cette localité, située sur le versant français des Pyrénées, un centre mondial de pèlerinages et d'intense spiritualité mariale. En ce lieu, depuis désormais près de 150 ans, retentit avec force l'appel de la Vierge à la prière et à la pénitence, comme un écho permanent de l'invitation par laquelle Jésus inaugura sa prédication en Galilée : « Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est tout proche. Repentez-vous et croyez à l'Évangile » (Mc 1, 15). Ce sanctuaire est en outre devenu la destination de nombreux pèlerins malades qui, se mettant à l'écoute de la Très Sainte Vierge Marie, sont encouragés à accepter leurs souffrances et à les offrir pour le salut du monde, en les unissant à celles du Christ crucifié.

Précisément en raison du lien existant entre Lourdes et la souffrance humaine, en 1992, le bien-aimé Jean-Paul II a voulu qu'à l'occasion de la fête de la Vierge de Lourdes, on célèbre également la Journée mondiale des Malades. [...]

Ma pensée va également aux agents de la santé du monde entier, bien conscient de l'importance que revêt dans notre société leur service aux personnes malades. Je désire manifester surtout ma proximité spirituelle et mon affection à nos frères et sœurs malades, en me souvenant en particulier de ceux qui sont touchés par des maux plus graves et douloureux : c'est à eux que s'adresse en particulier notre attention en cette Journée. Il est nécessaire de soutenir le développement des soins palliatifs qui offrent une assistance intégrale et fournissent aux malades incurables le soutien humain et l'accompagnement spirituel dont ils ont fortement besoin.

(...) Dans la basilique Saint-Pierre, de nombreux malades et pèlerins se rassembleront pour une célébration eucharistique. (...) Je voudrais maintenant, à travers la prière de l'Angelus, confier à la protection maternelle de la Vierge Immaculée, les malades et les personnes souffrant dans leur corps et dans leur esprit, dans le monde entier.

Pour approfondissement :
>>>fr.lourdes-france.org/
© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptySam 11 Fév 2017, 09:18

Une hausse du nombre de pèlerins
L’évêque de Tarbes et Lourdes partage cette ambition avec Thierry Lucereau, le nouveau directeur des opérations nommé l’été dernier, dans la foulée de la publication d’un audit financier.

On apprenait alors que le montant des pertes enregistrées en 2015 atteignaient plus de 2 millions d’euros, principalement en raison d’une hausse des dépenses (masse salariale, frais généraux, etc.). En parallèle, l’audit faisait état d’une diminution de 20 % du nombre de pèlerins en cinq ans, passé de 800 000 en 2009 à 600 000 en 2014.

Le sanctuaire de Lourdes communique aujourd’hui sur des chiffres de la fréquentation en hausse. « Le nombre de pèlerins inscrits est passé de 549 599 en 2015 à 573 049 l’an dernier », précise Thierry Lucereau. « L’année 2017 sera déterminante pour confirmer cette tendance positive. »

Le directeur du sanctuaire rappelle aussi que ces chiffres proviennent des données issues des pèlerinages traditionnels et ne prennent pas en compte le nombre croissant de pèlerins individuels.

Au total, le chiffre atteindrait alors plus d’un million de personnes. Quoi qu’il en soit, Thierry Lucereau se réjouit de cette courbe à la hausse qui découle du succès de certains pèlerinages thématiques tels que Lourdes Cancer Espérance, le Rosaire ou celui de l’Assomption.

Un déficit « substantiellement diminué »
Concernant les finances, Thierry Lucereau assure que le déficit de 2015 « sera substantiellement diminué cette année », tout en évitant un plan social. Cette bonne nouvelle s’explique en partie par une réduction de la masse salariale parmi les 300 salariés qui travaillent au sanctuaire.

Une dizaine de personnes auraient déjà pris un départ à la retraite anticipé depuis l’arrivée du nouveau directeur des opérations. Un service « achat » a par ailleurs été créé pour mutualiser les dépenses.
Le seul prisme économique ne permet pas de résumer tous les changements opérés. Recteur du sanctuaire depuis octobre 2015, le P. André Cabes tient aussi à rappeler les nombreuses initiatives « pour faire connaître Bernadette ». « Le but n’est pas de compter mais de mieux accueillir », rappelle ce natif de Tarbes.

De nouveaux visages de pèlerins
À partir du 1er avril, un carnet du pèlerin sera proposé afin de mieux répondre aux attentes des visiteurs d’un jour. Il s’agit d’une nouvelle offre pastorale en lien avec les chapelains de Lourdes dont les effectifs ont augmenté dernièrement avec l’arrivée de nouvelles communautés religieuses, en particulier la communauté Saint-Martin et plus récemment des Frères capucins.

Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptySam 11 Fév 2017, 09:20

On appelle «Message de Lourdes» les gestes et les paroles échangés entre la Vierge Marie et Bernadette Soubirous, à la Grotte de Massabielle, au cours de dix-huit apparitions. Ce message peut se résumer ainsi :

Dieu est Amour et Il nous aime tels que nous sommes.


A Lourdes, en 1858, la famille de Bernadette Soubirous, ruinée, a trouvé refuge au cachot. Le 11 février 1858, Bernadette, sa sœur Toinette et leur amie Jeanne Abadie, vont chercher du bois. Elles se dirigent vers "l'endroit où le canal rejoint le Gave". Elles arrivent devant la Grotte de Massabielle. Toinette et Jeanne traversent l'eau glaciale du canal. Bernadette, en raison de son asthme chronique, hésite à faire autant. C'est alors qu'elle "entend un bruit comme un coup de vent", mais "aucun arbre ne bouge". Levant la tête, elle voit, dans le creux du rocher, une petite demoiselle, enveloppée de lumière, qui la regarde et lui sourit". C'est la première apparition de Notre Dame.

Au temps de Bernadette, la Grotte était un lieu sale, obscur, humide et froid. On appelait cette Grotte la "Tute aux cochons", parce que c'était le lieu où l'on conduisait les porcs. C'est là que Marie, toute blancheur, toute pureté, signe de l'Amour de Dieu, c'est-à-dire signe de ce que Dieu veut faire en chacun de nous, a voulu apparaître. Il y a un immense contraste entre cette Grotte obscure, humide, et la présence de la Vierge Marie, "l'Immaculée Conception". Cela nous rappelle l'Évangile : la rencontre entre la richesse de Dieu et la pauvreté de l'homme. Le Christ est venu chercher ce qui était perdu.
A Lourdes, le fait que Marie soit apparue dans une grotte sale et obscure, dans ce lieu qui s'appelle Massabielle, le vieux rocher, c'est pour nous dire que Dieu vient nous rejoindre là où nous sommes, en plein cœur de nos misères, de toutes nos causes perdues.

La Grotte n'est pas seulement le lieu de l'événement, un lieu géographique, c'est aussi un lieu où Dieu nous fait signe pour nous dévoiler son cœur et notre propre cœur. C'est un endroit où Dieu nous laisse un message qui n'est autre que celui de l'Évangile. Dieu vient pour nous dire qu'il nous aime : voilà tout le contenu du "Message de Lourdes"... et Dieu nous aime tels que nous sommes.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptySam 11 Fév 2017, 09:22


LA GROTTE CACHE UN TRÉSOR IMMENSE, INCOMMENSURABLE

Lourdes : la source qui coule dans la Grotte des ApparitionsLes gestes que Bernadette accomplit sont des gestes de libération. La Grotte est désencombrée de ses herbes, de sa boue. Mais pourquoi faut-il ainsi libérer cette Grotte ? Parce qu'elle cache un trésor immense, incommensurable, qu'il faut absolument mettre à jour.

Ainsi, à la neuvième apparition, "la Dame" demandera à Bernadette d'aller gratter le sol, au fond de cette "Tute aux cochons", en lui disant : "Allez à la source, boire et vous y laver". Et voici qu'un peu d'eau boueuse commence à couler, suffisamment pour que Bernadette puisse en boire. Et voilà que cette eau devient, petit à petit, transparente, pure, limpide.

Par ces gestes, nous est dévoilé le mystère même du cœur du Christ : "Un soldat, de sa lance, lui transperça le cœur et, aussitôt, jaillit du sang et de l'eau". Mais aussi les profondeurs du mystère du cœur de l'homme, créé à l'image et à la ressemblance de Dieu : "L'eau que je te donnerai, deviendra en toi source jaillissant en vie éternelle". Le cœur de l'homme, blessé par le péché, est signifié par les herbes et la boue. Mais au fond de ce cœur, il y a la vie même de Dieu, signifiée par la source. On demande à Bernadette: "Est-ce que "la Dame" te disait quelque chose ?". Elle répondra : "Oui, de temps à autre elle disait : "Pénitence, pénitence, pénitence. Priez pour les pécheurs". Par "pénitence", il faut comprendre conversion. Pour l'Église, la conversion consiste, comme le Christ l'a enseigné, à tourner son cœur vers Dieu, vers ses frères. Prier fait entrer dans l'Esprit de Dieu. Ainsi nous pouvons réaliser que le péché ne fait pas le bonheur de l'homme. Le péché, c'est tout ce qui s’oppose à Dieu.

Lors de la treizième apparition , Marie s'adresse ainsi à Bernadette : "Allez dire aux prêtres qu'on bâtisse ici une chapelle et qu'on y vienne en procession". "Qu'on vienne en procession", signifie marcher, dans cette vie, toujours auprès de nos frères. "Qu'on bâtisse une chapelle". A Lourdes, des chapelles ont été construites, pour accueillir la foule des pèlerins. Mais ces chapelles ne sont que les signes de cette communion basée sur la charité, à laquelle tous sont appelés. La chapelle, c'est " l'Église" que nous devons construire, là où nous sommes, dans notre famille, sur notre lieu de travail, dans notre paroisse, dans notre diocèse. Tout chrétien passe sa vie à construire l'Église, en vivant la communion avec Dieu et ses frères.

LA DAME DIT SON NOM : "QUE SOY ERA IMMACULADA COUNCEPTIOU"


Le 25 mars 1858, jour de la seizième apparition, Bernadette se rend à la Grotte où, à l'initiative de l'abbé Peyramale, curé de Lourdes, elle demande à "la Dame" de dire son nom. Par trois fois, Bernadette pose la question. A la quatrième demande, "la Dame" lui répond en patois : "Que soy era Immaculada Counceptiou", ce qui veut dire en français "Je suis l'Immaculée Conception". Bernadette n'a pas compris immédiatement le sens de cette parole. L'Immaculée Conception, tel que l'enseigne l'Église, c'est "Marie conçue sans péché, grâce aux mérites de la Croix du Christ" (définition du dogme promulgué en 1854). Bernadette se rend aussitôt chez Monsieur le Curé pour lui transmettre le nom de "la Dame". Il comprend que c'est la Mère de Dieu qui apparaît à la Grotte. Plus tard, l'évêque de Tarbes, Mgr Laurence, authentifiera cette révélation.


Tous appelés à devenir immaculés

La signature du message - quand la Dame dit son nom - intervient après trois semaines d’apparitions et trois semaines de silence (du 4 au 25 mars). Le 25 mars est le jour de l’Annonciation, de la « conception » de Jésus dans le sein de Marie. La Dame de la Grotte dit sa vocation : elle est la mère de Jésus, tout son être est de concevoir le Fils de Dieu, elle est toute pour lui. Pour cela, elle est immaculée, habitée par Dieu. Ainsi, l’Église et tout chrétien ont à se laisser habiter par Dieu pour devenir immaculés, radicalement pardonnés et graciés de façon à être, eux aussi, témoins de Dieu. Ce sera la vocation de Bernadette. Le 7 avril, pour l’apparition suivante, la flamme du cierge passera entre ses doigts sans la brûler. Elle devient transparente de la lumière, elle peut, elle aussi, communiquer la lumière de Dieu. Marie nous dit qu’elle est ce que nous devons devenir. Le jour de sa première communion (3 juin 1858), Bernadette prolonge cette expérience en s’unissant au don de Dieu.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptySam 11 Fév 2017, 09:23


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptySam 11 Fév 2017, 09:44



11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) 175602 à toutes les deux, ROSE et JULIE, 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) 175602 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) 175602
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyMar 05 Sep 2017, 19:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


PEUT-ON DOUTER DE LOURDES ?

Bernadette ne nous a pas trompés (et ne s’est pas trompée) : le dossier historique des apparitions est complet, limpide, aucune objection ne tient, et c’est un signe de plus car si Lourdes est vrai, tout est vrai (Dieu, Jésus, l’Église). Lourdes est une sorte de poignée à saisir quand le doute sur la vérité du Credo nous guette.

1. Les apparitions de Lourdes sont simples et authentiques, et l’établir avec certitude est intéressant, car si Lourdes est vrai, cela confirme encore que tout dans la foi est vrai : Dieu existe, il s’est révélé en Jésus, et l’Église continue le message de Jésus. Lourdes est un cas exemplaire. Un don de Dieu. Une sorte de solide poignée qui nous est offerte et qu’on peut saisir dès que le doute vient à nous menacer. En savoir +

2. Ce qui est unique dans le cas de Lourdes, c’est l’épaisseur et la clarté du dossier historique. C’est la plus claire et la plus documentée des Apparitions de la Vierge Marie reconnues par l’Église : sur Lourdes, on sait tout et c’est un régal pour l’historien. Tous les dossiers ont été retrouvés surtout par l’Abbé Laurentin mais aussi par de nombreux autres chercheurs et il n’y a pas de zones d’ombres : tout est clair, depuis longtemps. En savoir +

3. Les objections négatives qui ont pu être faite au cours du temps par Zola, Renan et d’autres ne tiennent pas. Non, les parents de Bernadette n’ont rien manipulé : ils n’étaient pas en situation de risquer quoi que ce soit. Les prêtres non plus. Bernadette n’était pas illuminée ou hystérique. Tout ce qu’elle a exprimé jusqu’à la fin de sa vie témoigne de sa grande honnêteté et l’attitude des Sœurs de Nevers, non plus, n’a jamais changé. Enfin, ce n’était clairement pas du diable. Bref, toutes les objections trouvent des réponses convaincantes et il n’y a rien sur Lourdes dans les archives du Saint Office, comme je l’ai moi-même constaté. En savoir +

4. Les signes positifs de Lourdes sont inversement innombrables : le récit, sa cohérence, sa parfaite stabilité dans le temps, le nom de la Vierge, la vie de Bernadette, la source trouvée qui n’a jamais tari, les innombrables miracles et les guérisons inexplicables authentifiées par le bureau médical, etc. En savoir +


(suite dans le lien ci-dessus)

(réponse de Vittorio Messori)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyLun 11 Fév 2019, 11:37

Notre-Dame de Lourdes ou l’Évangile continué

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Shutterstock - Dolores Giraldez Alonso

La grotte de Lourdes.



Jean-Michel Castaing | 10 février 2019


En priant la Vierge Marie "salut des infirmes", les chrétiens reconnaissent la puissance de sa prière sur le cœur de son Fils auprès des malades. Marie aide aussi à nous unir à ceux qui souffrent dans leur chair pour le salut du monde.


Le 11 février 1858, la Vierge Marie apparaissait pour la première fois à Bernadette Soubirous, une pauvre habitante de Lourdes. Ce sera le début d’une aventure qui fera de la petite ville des Hautes-Pyrénées une des capitales religieuses de l’Europe.

Pour l’homme de la rue, Lourdes est synonyme de miracles. Et de miracles opérés sur les corps de personnes souffrantes ou atteintes d’un handicap. C’est la raison pour laquelle Lourdes est la capitale mondiale des malades. À ce titre, la vocation de la cité mariale est en consonance parfaite avec l’Évangile. Le Christ a eu souci en effet de la santé corporelle des hommes durant son ministère public. Son activité de thaumaturge ne s’est pas cantonnée aux lois de la nature inanimée et aux éléments. Elle s’est exercée également sur les pauvres corps souffrants de l’humanité. Car le salut qu’il apportait ne concernait pas seulement les âmes, mais aussi la guérison physique des personnes qui le suppliaient. Certes, pour lui, le péché est une maladie plus grave que l’infirmité corporelle. Toutefois, il n’a jamais refusé de guérir les malades qui s’approchaient de lui avec confiance.


Un salut intégral


Si les évangiles regorgent à ce point de guérisons physiques, alors que Jésus insiste tant sur la priorité du salut des âmes, la raison en est que le corps, pour l’anthropologie biblique, fait partie intégrante de l’identité de l’homme. On est loin ici du dualisme grec, pour lequel le corps est une prison, complètement étranger à la vie de l’esprit.

Selon la mentalité hébraïque, qui était celle de Jésus et de la Révélation, il n’existe pas, en nous, d’un côté un esprit, et d’un autre côté, une réalité biologique avec laquelle il faudrait se débrouiller tant bien que mal.

En prenant soin de nos infirmités physiques, le Christ manifeste au contraire que l’homme est un tout, à la fois corps et esprit. En tant que thaumaturge, le salut qu’il apporte est intégral. Il touche toutes les dimensions de notre être.


L’office d’intercession de la Vierge


Jésus étant LE salut des infirmes, pourquoi les pèlerins de Lourdes viennent-ils prier la Vierge Marie pour leur guérison ? Le salut n’est-il pas l’œuvre de Dieu ? Lui seul est tout-puissant, capable de retarder les lois de corruption de la nature, loi d’entropie et de mort. Là-dessous, tout le monde s’accorde. Cependant, si l’Église nous recommande de prier la Vierge, cela tient à ce que l’office qui est celui de Notre-Dame depuis son Assomption consiste à intercéder en notre faveur. En nommant la Vierge « salut des infirmes », ses fidèles reconnaissent la toute puissance de sa prière sur le cœur du Très-Haut. Répartition des tâches : à elle la prière, à Dieu la puissance d’exaucer nos demandes… à la demande de la mère de Jésus.


Une vérité attestée par l’Écriture


Ce ne sont pas là des conjectures téméraires sur le fonctionnement du monde céleste. Cet office de la Vierge est attesté par l’Écriture sainte. Si l’Évangile selon saint Jean prend bien soin, en relatant le miracle des noces de Cana, de souligner la place de Marie lors du premier signe de Jésus, n’est-ce pour souligner que cette disposition ne concerne pas seulement la prière ponctuelle de la Vierge à son Fils à l’occasion de cette noce, mais que son intercession est de l’ordre de la révélation, c’est-à-dire qu’elle se poursuit durant tout le temps de l’Église ?


En signalant la présence de la mère du Christ sur les lieux mêmes où Jésus a accompli son premier signe public, l’Écriture veut nous enseigner sa place de médiatrice entre Jésus et nous. De même que le Christ a accompli son premier miracle à Cana à la demande de la Vierge, de même l’intercession de celle-ci reste-t-elle toute puissante afin de nous obtenir la grâce de Dieu.


Lors de ce mariage, au début du ministère public de Jésus, Marie a détecté la détresse du couple au sujet du vin qui venait à manquer. À plus forte raison connaît-elle les infirmités qui nous font souffrir dans notre chair. Complètement ajustée au cœur miséricordieux de Dieu, la Vierge est toujours prête à nous venir en aide. Les pèlerins de Lourdes le savent d’instinct, eux qui viennent confier leurs peines à celle qui est apparue à Bernadette.

Demander la sagesse à la Vierge


Cependant Dieu ne guérira pas toutes nos infirmités. Celles-ci représentent souvent le signe des souffrances du monde, un monde enfoncé dans son péché, et qui s’y complaît parfois obstinément. Aussi le chrétien doit-il supporter les siennes avec patience, sachant qu’en les portant, il complète en sa chair ce qui manque à la Passion du Christ pour son corps qui est l’Église. Raison de plus pour demander à la Vierge l’intelligence de cette co-rédemption à laquelle nous pouvons prendre part en portant nos infirmités. Mais plus important encore que cette intelligence est le cœur capable de dire « oui », avec zèle et amour, à une telle mission.

Il est naturel de prier le Seigneur de nous délivrer de nos souffrances physiques. Cependant, si le conseil divin a décidé que telle écharde plantée dans notre chair peut contribuer mystérieusement au salut du monde, le chrétien doit prier l’Esprit saint afin qu’il l’éclaire au sujet de la connexion entre ses souffrances et la Rédemption, et surtout afin qu’il mette en son cœur le feu de la charité qui lui fera porter sa croix avec les sentiments qui furent ceux de Jésus au Calvaire. C’est aussi cela que les pèlerins viennent apprendre, sans dolorisme aucun, devant la grotte de Massabielle.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyLun 11 Fév 2019, 12:17

Merci Pétunia de nous rappeler que c'est la fête de Notre-Dame de Lourdes aujourd' hui 11 février 2019 !

Nous allons à la messe à 17 h 15 chez les sœurs franciscaines.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyLun 11 Fév 2019, 14:15

rosedumatin a écrit:
Merci Pétunia de nous rappeler que c'est la fête de Notre-Dame de Lourdes aujourd' hui 11 février 2019 !

Nous allons à la messe à 17 h 15 chez les sœurs franciscaines.


"Nous" = ROSEDUMATIN et moi-même !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) EmptyLun 11 Fév 2019, 17:55

Merci pour ces jolies photos de ND de Lourdes.

Vous êtes à la messe en ce moment : grande union de prières.


Twitter du Pape François :

L'attitude généreuse envers les malades est sel de la terre et lumière du monde. Que Notre-Dame de Lourdes nous aide à la pratiquer et obtienne paix et réconfort pour toutes les personnes qui souffrent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty
MessageSujet: Re: 11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)   11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
11 février 2017 Notre-Dame de Lourdes (1858)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOTRE DAME DE LOURDES
» Notre-Dame de Lujan (I) + (II) + (III)
» 27 Juin "L'Église fête : Notre Dame du Perpétuel Secours"
» NOTRE-DAME DU ROSAIRE
» Église Notre-Dame des Victoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: