Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Ven 17 Fév 2017, 09:41

Rappel du premier message :

17.02.2017

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La colonisation française est «un crime contre l’humanité», a affirmé mardi Emmanuel Macron, candidat d’En Marche à l’élection présidentielle, dans un entretien avec la chaîne de télévision algérienne Echourouk News. En visite en Algérie pour sa campagne, le candidat a ainsi tenté de corriger ses propos tenus en novembre 2016 dans Le Point, et qui avaient choqué à l’époque :  «Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie.»
Cette fois, il a assuré : «Je pense qu’il est inadmissible de faire la glorification de la colonisation. Certains ont voulu faire cela en France, il y a dix ans. Jamais vous ne m’entendrez tenir ce genre de propos. J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie.» Et d’ajouter : «La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et ceux envers qui nous avons commis ces gestes.»
Mais «en même temps», a-t-il poursuivi, «il ne faut pas balayer tout ce passé. Et je ne regrette pas cela parce qu’il y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie : la France a installé les droits de l’homme en Algérie. Simplement elle a oublié de les lire.»
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
nollaig




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 06:28

emmanuelle78 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



La croix est sûrement un journal islamo gauchiste.... lol

Selon le journal libération ( l organe officiel de presse du Parti Socialiste ) , dans un  article du 17 octobre 2011 , on apprend :

François Hollande ne vient pas d’une famille de gauche. Chez les Hollande, les hommes sont des gaullistes, des «conservateurs modérés», jugera François Hollande. Son père admire l’avocat Tixier-Vignancour et ne cache pas ses sympathies pour l’OAS et l’Algérie française. Anticoco viscéral, il sera, en 1959 et 1965, candidat malheureux sur une liste d’extrême droite aux municipales de Rouen.


Un petit commentaire ?

Peut être que les journaliste de libération en ont trop fait, plaidant la cause  des vertus civilisatrices de l islamo-fascisme ( terme utilisé par ses ministres ) ?

MAh non . C est vrai . libération doit surement être un journal de droite .. lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 06:58

C'est là qu'on voit l'inconséquence d'un troll tel que Nollaig...

Et alors? Quel rapport? il n'est pas question d'hollande, et hollande et la gauche ca fait 2 à mes yeux, donc bon....

Il est simplement question du débat: est ce que oui ou non la colonisation a été un crime? Un historien répond. Et on ne peut accuser la source d'être partisane.

Quel rapport avec Hollande?

Tu crois que je me prosterne chaque jour devant son portrait??? que je l'admire? Que son parcours change quelque chose au sens de l'histoire?

Tu confonds avec d'autres partisans qui sont tellement dans le culte de la personnalité qu'ils sont prêts à tout accepter, tout gober. Même des magouilles, de l'enrichissemenent personnel, des conflits d'intérêts, et j'en passe.
Revenir en haut Aller en bas
nollaig

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 07:38

emmanuelle78 a écrit:
C'est là qu'on voit l'inconséquence d'un troll tel que Nollaig...

Et alors? Quel rapport? il n'est pas question d'hollande, et hollande et la gauche ca fait 2 à mes yeux, donc bon....

Il est simplement question du débat: est ce que oui ou non la colonisation a été un crime? Un historien répond. Et on ne peut accuser la source d'être partisane.

Quel rapport avec Hollande?

Tu crois que je me prosterne chaque jour devant son portrait??? que je l'admire? Que son parcours change quelque chose au sens de l'histoire?

Tu confonds avec d'autres partisans qui sont tellement dans le culte de la personnalité qu'ils sont prêts à tout accepter, tout gober. Même des magouilles, de l'enrichissemenent personnel, des conflits d'intérêts, et j'en passe.
Vu le trollage que tu fais en citant la croix , je n ai pas de lecons à recevoir de toi .
Il est quand même question d un chouchou de Hollande , socialiste , Macron , probablement même poussé par Hollande à la canditature de la présidentielle  qui fait une déclaration , et qui devrait regarder l origine de son "mentor" avant de parler trop vite
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:02

emmanuelle78 a écrit:
C'est là qu'on voit l'inconséquence d'un troll tel que Nollaig...

Et alors? Quel rapport? il n'est pas question d'hollande, et hollande et la gauche ca fait 2 à mes yeux, donc bon....

Il est simplement question du débat: est ce que oui ou non la colonisation a été un crime? Un historien répond. Et on ne peut accuser la source d'être partisane.

Quel rapport avec Hollande?

Tu crois que je me prosterne chaque jour devant son portrait??? que je l'admire? Que son parcours change quelque chose au sens de l'histoire?

Tu confonds avec d'autres partisans qui sont tellement dans le culte de la personnalité qu'ils sont prêts à tout accepter, tout gober. Même des magouilles, de l'enrichissemenent personnel, des conflits d'intérêts, et j'en passe.
Non emmanuelle, le débat n'est pas de savoir si la colonisation a été un crime, mais un crime contre l'humanité.


Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

Parce qu'il faut en tirer les conséquences, un crime contre l'humanité est imprescriptible.
Reste-t-il des survivants de cette idéologie ?
Si oui, il faut les traduire en justice, au tribunal de lahaye.

Débaptisez toutes les rues, écoles qui portent le nom de ces personnages, car il est inadmissible de faire l'apologie de criminel de la sorte.


Je pense que le débat se situe-là, et non seulement à reconnaître des crimes et des massacres. Est-ce que Macron s'il est élu va entreprendre cette démarche ?
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:12

emmanuelle78 a écrit:
C'est là qu'on voit l'inconséquence d'un troll tel que Nollaig...

Et alors? Quel rapport? il n'est pas question d'hollande, et hollande et la gauche ca fait 2 à mes yeux, donc bon....

Il est simplement question du débat: est ce que oui ou non la colonisation a été un crime? Un historien répond. Et on ne peut accuser la source d'être partisane.

Quel rapport avec Hollande?

Tu crois que je me prosterne chaque jour devant son portrait??? que je l'admire? Que son parcours change quelque chose au sens de l'histoire?

Tu confonds avec d'autres partisans qui sont tellement dans le culte de la personnalité qu'ils sont prêts à tout accepter, tout gober. Même des magouilles, de l'enrichissemenent personnel, des conflits d'intérêts, et j'en passe.

Repent toi socialiste car tu as pêché. Tu me récitera 1981 fois le programme du partit et peut être seras tu pardonné par saint Hollande.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:33

Hubert-Aimé a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
C'est là qu'on voit l'inconséquence d'un troll tel que Nollaig...

Et alors? Quel rapport? il n'est pas question d'hollande, et hollande et la gauche ca fait 2 à mes yeux, donc bon....

Il est simplement question du débat: est ce que oui ou non la colonisation a été un crime? Un historien répond. Et on ne peut accuser la source d'être partisane.

Quel rapport avec Hollande?

Tu crois que je me prosterne chaque jour devant son portrait??? que je l'admire? Que son parcours change quelque chose au sens de l'histoire?

Tu confonds avec d'autres partisans qui sont tellement dans le culte de la personnalité qu'ils sont prêts à tout accepter, tout gober. Même des magouilles, de l'enrichissemenent personnel, des conflits d'intérêts, et j'en passe.
Non emmanuelle, le débat n'est pas de savoir si la colonisation a été un crime, mais un crime contre l'humanité.


Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

Parce qu'il faut en tirer les conséquences, un crime contre l'humanité est imprescriptible.
Reste-t-il des survivants de cette idéologie ?
Si oui, il faut les traduire en justice, au tribunal de lahaye.

Débaptisez toutes les rues, écoles qui portent le nom de ces personnages, car il est inadmissible de faire l'apologie de criminel de la sorte.


Je pense que le débat se situe-là, et non seulement à reconnaître des crimes et des massacres. Est-ce que Macron s'il est élu va entreprendre cette démarche ?

Vous en faites trop non ? Il sagit de reconnaitre les massacres commis pendant la colonisation et le caractère parfaitement intolérant de celui ci pour améliorer les relations avec l'Algérie et tourner la page.

Il ne sera jamais question de faire tout ce que tu dis, et tu le sais trés bien. Donc pas besoin de tomber dans l'exageration pour tenter de faire peur sur les conséquences de cette phrase. C'est tout à fait absurde.

La France est trés forte pour donner des lecons de morales aux autres, comme lorsqu'ils votent au parlement la reconnaissance du génocide Arménien. Mais pour reconnaître ces propres tort c'est une autres histoire. Que la France donne l'exemple, cela aidera le gouvernement Algérien à reconnaître ses propres crimes durant la guerre d'indépendance et les relations franco Algerienne ne pourront que s'ameliorer.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:35

Roger76 a écrit:
Voyons Serena soyons clairs.

Je n'ai pas écrit les Arabes mais bien intentionnellement "les Arabes".

Je sais bien que les Arabes ne sont pas tous musulmans et que la majorité des musulmans n'est même pas arabophone.

Le dépeçage de la Turquie a été une erreur grave mais il fallait bien mettre fin à sa politique d'annexions.

Ce sont bien des arabo-musulmans qui appellent depuis plus siècle à réaliser ce que les Ottomans n'ont pas réussi devant Vienne, de Vienne à Rome il n'y aurait pas loin.

Tu ne crois pas que par le biais du wahhabisme ce sont les Arabes qui qui prennent le relais des conquêtes ottomanes ?

Arabes Berbères maghrébins ou Turcs ?

L'Umma ne connaît pas les frontières ni les nations "à l'occidentale.

je le sais très bien..

lors de mes dernières vacances dans le sud de l'Espagne, j'ai vu un petit groupe de musulman manifesté pour que la cathédrale de Séville redevienne une mosquée!!
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:37

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Non emmanuelle, le débat n'est pas de savoir si la colonisation a été un crime, mais un crime contre l'humanité.


Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

Parce qu'il faut en tirer les conséquences, un crime contre l'humanité est imprescriptible.
Reste-t-il des survivants de cette idéologie ?
Si oui, il faut les traduire en justice, au tribunal de lahaye.

Débaptisez toutes les rues, écoles qui portent le nom de ces personnages, car il est inadmissible de faire l'apologie de criminel de la sorte.


Je pense que le débat se situe-là, et non seulement à reconnaître des crimes et des massacres. Est-ce que Macron s'il est élu va entreprendre cette démarche ?

Vous en faites trop non ? Il sagit de reconnaitre les massacres commis pendant la colonisation et le caractère parfaitement intolérant de celui ci pour améliorer les relations avec l'Algérie et tourner la page.

Il ne sera jamais question de faire tout ce que tu dis, et tu le sais trés bien. Donc pas besoin de tomber dans l'exageration pour tenter de faire peur sur les conséquences de cette phrase. C'est tout à fait absurde.

La France est trés forte pour donner des lecons de morales aux autres, comme lorsqu'ils votent au parlement la reconnaissance du génocide Arménien. Mais pour reconnaître ces propres tort c'est une autres histoire. Que la France donne l'exemple, cela aidera le gouvernement Algérien à reconnaître ses propres crimes durant la guerre d'indépendance et les relations franco Algerienne ne pourront que s'ameliorer.

Citation :
La France est trés forte pour donner des lecons de morales

on n'attend des excuses aussi des arabes musulmans pour la colonisation du Maghreb, de l'Espagne, du Portugal ect ect..... des razzias sur les cotes européennes pour le commerce des esclaves ...

les arabes sont des pleurnicheuses professionnelles ..... est ce qu'on entend les canadiens ce plaindre d'avoir été colonisé par les anglais ??
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:41

Serena57 a écrit:
les arabes sont des pleurnicheuses professionnelles ..... est ce qu'on entend les canadiens ce plaindre d'avoir été colonisé par les anglais ??
la c'est le sommet du cynisme !!
Revenir en haut Aller en bas
nollaig

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:54

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Non emmanuelle, le débat n'est pas de savoir si la colonisation a été un crime, mais un crime contre l'humanité.


Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

Parce qu'il faut en tirer les conséquences, un crime contre l'humanité est imprescriptible.
Reste-t-il des survivants de cette idéologie ?
Si oui, il faut les traduire en justice, au tribunal de lahaye.

Débaptisez toutes les rues, écoles qui portent le nom de ces personnages, car il est inadmissible de faire l'apologie de criminel de la sorte.


Je pense que le débat se situe-là, et non seulement à reconnaître des crimes et des massacres. Est-ce que Macron s'il est élu va entreprendre cette démarche ?

Vous en faites trop non ? Il sagit de reconnaitre les massacres commis pendant la colonisation et le caractère parfaitement intolérant de celui ci pour améliorer les relations avec l'Algérie et tourner la page.

On n a pas a reconnaître votre histoire d algérie que vous avez rédigé
Ce n est pas notre problème . C est le votre . Dois je rappeler que le FIS et le FLN a fait plus de morts après ?
Et votre charte de 2005  essayant d amnistier les crimes des 10 années passées du FIS et du FLN a été très lourdement critiqué par vos 2 camps .
Si vous n êtes pas capable de vous réconcilier dans votre propre pays , ce n est pas la peine de remonter l histoire davantage


Dernière édition par nollaig le Sam 18 Fév 2017, 09:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 08:58

Serena57 a écrit:
salamsam a écrit:


Vous en faites trop non ? Il sagit de reconnaitre les massacres commis pendant la colonisation et le caractère parfaitement intolérant de celui ci pour améliorer les relations avec l'Algérie et tourner la page.

Il ne sera jamais question de faire tout ce que tu dis, et tu le sais trés bien. Donc pas besoin de tomber dans l'exageration pour tenter de faire peur sur les conséquences de cette phrase. C'est tout à fait absurde.

La France est trés forte pour donner des lecons de morales aux autres, comme lorsqu'ils votent au parlement la reconnaissance du génocide Arménien. Mais pour reconnaître ces propres tort c'est une autres histoire. Que la France donne l'exemple, cela aidera le gouvernement Algérien à reconnaître ses propres crimes durant la guerre d'indépendance et les relations franco Algerienne ne pourront que s'ameliorer.

Citation :
La France est trés forte pour donner des lecons de morales

on n'attend des excuses aussi des arabes musulmans pour la colonisation du Maghreb, de l'Espagne, du Portugal ect ect..... des razzias sur les cotes européennes pour le commerce des esclaves ...

les arabes sont des pleurnicheuses professionnelles ..... est ce qu'on entend les canadiens ce plaindre d'avoir été colonisé par les anglais ??

Comparaison n'est pas raison.
La conquète du Maghreb par les Arabes remonte a 1400 ans de cela. La colonisation de l'Algérie par la France à débuté par un bain de sang il y a moins de 2 siècle de cela et s'est terminé par un bain de sang il y a moins de 60 ans de cela.
En plus de ca les Arabes n'ont pas fait de colonisation de peuplement. Et ceux qui sont venu au Maghreb se sont totalement fondu au sein de la population.

Et pourquoi ne pas nous parler de la conquête de la France par Charlemagne pendant que tu y est.
A un moment donné il faut raisonner un petit peu.

Quand au Canada et à l'Amérique du Nord en générale il est toujours colonisé. Les Amérindiens vivent dans des "réserves" qui sont des territoires "prété" par le gouvernement US et Canadien.

Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 09:33

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Non emmanuelle, le débat n'est pas de savoir si la colonisation a été un crime, mais un crime contre l'humanité.


Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

Parce qu'il faut en tirer les conséquences, un crime contre l'humanité est imprescriptible.
Reste-t-il des survivants de cette idéologie ?
Si oui, il faut les traduire en justice, au tribunal de lahaye.

Débaptisez toutes les rues, écoles qui portent le nom de ces personnages, car il est inadmissible de faire l'apologie de criminel de la sorte.


Je pense que le débat se situe-là, et non seulement à reconnaître des crimes et des massacres. Est-ce que Macron s'il est élu va entreprendre cette démarche ?

Vous en faites trop non ? Il sagit de reconnaitre les massacres commis pendant la colonisation et le caractère parfaitement intolérant de celui ci pour améliorer les relations avec l'Algérie et tourner la page.

Il ne sera jamais question de faire tout ce que tu dis, et tu le sais trés bien. Donc pas besoin de tomber dans l'exageration pour tenter de faire peur sur les conséquences de cette phrase. C'est tout à fait absurde.

La France est trés forte pour donner des lecons de morales aux autres, comme lorsqu'ils votent au parlement la reconnaissance du génocide Arménien. Mais pour reconnaître ces propres tort c'est une autres histoire. Que la France donne l'exemple, cela aidera le gouvernement Algérien à reconnaître ses propres crimes durant la guerre d'indépendance et les relations franco Algerienne ne pourront que s'ameliorer.
La colonisation est une violence, il y a eu des crimes et des massacres. Le dire et le reconnaître officiellement est une bonne chose.

Mais les mots ont un sens ! et Macron est irresponsable, c'est lui qui est tombé dans l'exagération. Il veut assumer les plus hautes fonctions, s'il est président, sa reconnaissance des crimes de la colonisation n'aura aucune valeur tant qu'il ne reconnaîtra pas officiellement la qualification de crime contre l'humanité. Mais il faut assumer après !
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 10:04

Hubert-Aimé a écrit:
salamsam a écrit:


Vous en faites trop non ? Il sagit de reconnaitre les massacres commis pendant la colonisation et le caractère parfaitement intolérant de celui ci pour améliorer les relations avec l'Algérie et tourner la page.

Il ne sera jamais question de faire tout ce que tu dis, et tu le sais trés bien. Donc pas besoin de tomber dans l'exageration pour tenter de faire peur sur les conséquences de cette phrase. C'est tout à fait absurde.

La France est trés forte pour donner des lecons de morales aux autres, comme lorsqu'ils votent au parlement la reconnaissance du génocide Arménien. Mais pour reconnaître ces propres tort c'est une autres histoire. Que la France donne l'exemple, cela aidera le gouvernement Algérien à reconnaître ses propres crimes durant la guerre d'indépendance et les relations franco Algerienne ne pourront que s'ameliorer.
La colonisation est une violence, il y a eu des crimes et des massacres. Le dire et le reconnaître officiellement est une bonne chose.

Mais les mots ont un sens ! et Macron est irresponsable, c'est lui qui est tombé dans l'exagération. Il veut assumer les plus hautes fonctions, s'il est président, sa reconnaissance des crimes de la colonisation n'aura aucune valeur tant qu'il ne reconnaîtra pas officiellement la qualification de crime contre l'humanité. Mais il faut assumer après !

Justement non, il n'y a pas eut d'exagération dans l'emploi du mot "crime contre l'humanité". C'est un fait historique. Il ne faut pas confondre crime contre l'humanité et genocide, ce sont 2 choses différentes. Et personne ne risque d'être poursuivit pénalement puisque tout les responsable sont mort depuis bien longtemps. Il sagit simplement de reconnaître un fait. Ou alors la France ne vaut pas mieux que la Turquie, qui refuse de reconnaitre le genocide Arménien.

La conquète et la colonisation de l'Algérie à amené à des massacres de masses, des déportations, des arrestation arbitraires, des tortures et des humiliations constantes. Reconnaitre et condamner cela c'est grandir aux yeux du monde et c'est aider le gouvernement Algériens à reconnaitre les crimes commis durant la guerre d'indépendance par le FLN  contre les pieds noirs et les Algériens neutre ou traitre (harkis). Ca permettra de tourner la page de ce triste chapitre de l'histoire et d'entretenir des relations economiques et politiques plus apaisé.

Il faut arrêter de chercher à se faire peur. La France à tout à gagner à reconnaitre ces torts, comme elle avait tout à gagner à reconnaitre dans les années 1990 que les "evenements d'Algérie" était bien une "guerre d'Algérie". Et la balle sera alors dans le camps du gouvernement Algérien qui devra reconnaitre que le FLN à utilisé des moyens criminelles et qu'aucune cause, même la plus noble, ne peut justifier, comme le massacre de civils ou le terrorisme. Ainsi les descendants de pieds noir aussi pourront à leur tour avoir une relation plus apaisé avec l'Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 10:55

salamsam a écrit:
Serena57 a écrit:




on n'attend des excuses aussi des arabes musulmans pour la colonisation du Maghreb, de l'Espagne, du Portugal ect ect..... des razzias sur les cotes européennes pour le commerce des esclaves ...

les arabes sont des pleurnicheuses professionnelles ..... est ce qu'on entend les canadiens ce plaindre d'avoir été colonisé par les anglais ??

Comparaison n'est pas raison.
La conquète du Maghreb par les Arabes remonte a 1400 ans de cela. La colonisation de l'Algérie par la France à débuté par un bain de sang il y a moins de 2 siècle de cela et s'est terminé par un bain de sang il y a moins de 60 ans de cela.
En plus de ca les Arabes n'ont pas fait de colonisation de peuplement. Et ceux qui sont venu au Maghreb se sont totalement fondu au sein de la population.

Et pourquoi ne pas nous parler de la conquête de la France par Charlemagne pendant que tu y est.
A un moment donné il faut raisonner un petit peu.

Quand au Canada et à l'Amérique du Nord en générale il est toujours colonisé. Les Amérindiens vivent dans des "réserves" qui sont des territoires "prété" par le gouvernement US et Canadien.


Citation :
La conquète du Maghreb par les Arabes remonte a 1400 ans de cela. La colonisation de l'Algérie par la France à débuté par un bain de sang

Citation :
En plus de ca les Arabes n'ont pas fait de colonisation de peuplement.

une colonisation n'est pas forcement fait par le peuplement, le simple fait que TOUT les peuples colonisés par les arabes ont adoptés la langue arabe au détriment de leur propre langue prouve la colonisation arabe .....

Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 11:16

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

La colonisation est une violence, il y a eu des crimes et des massacres. Le dire et le reconnaître officiellement est une bonne chose.

Mais les mots ont un sens ! et Macron est irresponsable, c'est lui qui est tombé dans l'exagération. Il veut assumer les plus hautes fonctions, s'il est président, sa reconnaissance des crimes de la colonisation n'aura aucune valeur tant qu'il ne reconnaîtra pas officiellement la qualification de crime contre l'humanité. Mais il faut assumer après !

Justement non, il n'y a pas eut d'exagération dans l'emploi du mot "crime contre l'humanité". C'est un fait historique. Il ne faut pas confondre crime contre l'humanité et genocide, ce sont 2 choses différentes. Et personne ne risque d'être poursuivit pénalement puisque tout les responsable sont mort depuis bien longtemps. Il sagit simplement de reconnaître un fait. Ou alors la France ne vaut pas mieux que la Turquie, qui refuse de reconnaitre le genocide Arménien.

La conquète et la colonisation de l'Algérie à amené à des massacres de masses, des déportations, des arrestation arbitraires, des tortures et des humiliations constantes. Reconnaitre et condamner cela c'est grandir aux yeux du monde et c'est aider le gouvernement Algériens à reconnaitre les crimes commis durant la guerre d'indépendance par le FLN  contre les pieds noirs et les Algériens neutre ou traitre (harkis). Ca permettra de tourner la page de ce triste chapitre de l'histoire et d'entretenir des relations economiques et politiques plus apaisé.

Il faut arrêter de chercher à se faire peur. La France à tout à gagner à reconnaitre ces torts, comme elle avait tout à gagner à reconnaitre dans les années 1990 que les "evenements d'Algérie" était bien une "guerre d'Algérie". Et la balle sera alors dans le camps du gouvernement Algérien qui devra reconnaitre que le FLN à utilisé des moyens criminelles et qu'aucune cause, même la plus noble, ne peut justifier, comme le massacre de civils ou le terrorisme. Ainsi les descendants de pieds noir aussi pourront à leur tour avoir une relation plus apaisé avec l'Algérie.
Si ça te fait plaisir de le penser.

Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 13:04

Hubert-Aimé a écrit:
Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

C'est les nazis le mètre étalon?
Si on atteint pas le niveau guerre mondiale et génocide, on ne fait pas de crime contre l'humanité?

Et oui les gauchos qui ont colonisé le monde, je ne les défends pas.


Hubert-Aimé a écrit:
Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau.

J'espère que tu n'es pas sérieux avec cet argument?

Est ce que la présence de juif en Allemagne prouve que la shoah n'a pas eu lieu?

Il n'y a pas eu de batailles de massacre pour établir la colonisation? Ca compte pas, ca n'a pas existé? Comment la france a établi sa domination, la fleur au fusil?

Et on oublie d'évoquer la négation de la culture et de la dignité des populations colonisées, cela ne se mesure pas en nombre de mort... la mise sous tutelle, la hiérarchie raciale toussa... N'y a t il pas eu négation d'humanité?

Admettre que coloniser est criminel, c'est la moindre des choses. C'est de la cohérence. La france ne peut pas brandir les droits de l'homme sans passer par là!

La colonisation algérienne a duré 150 ans... le fait est que c'est devenu un peuple frère par l'histoire et le sang.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 13:12

Hubert-Aimé a écrit:
salamsam a écrit:


Justement non, il n'y a pas eut d'exagération dans l'emploi du mot "crime contre l'humanité". C'est un fait historique. Il ne faut pas confondre crime contre l'humanité et genocide, ce sont 2 choses différentes. Et personne ne risque d'être poursuivit pénalement puisque tout les responsable sont mort depuis bien longtemps. Il sagit simplement de reconnaître un fait. Ou alors la France ne vaut pas mieux que la Turquie, qui refuse de reconnaitre le genocide Arménien.

La conquète et la colonisation de l'Algérie à amené à des massacres de masses, des déportations, des arrestation arbitraires, des tortures et des humiliations constantes. Reconnaitre et condamner cela c'est grandir aux yeux du monde et c'est aider le gouvernement Algériens à reconnaitre les crimes commis durant la guerre d'indépendance par le FLN  contre les pieds noirs et les Algériens neutre ou traitre (harkis). Ca permettra de tourner la page de ce triste chapitre de l'histoire et d'entretenir des relations economiques et politiques plus apaisé.

Il faut arrêter de chercher à se faire peur. La France à tout à gagner à reconnaitre ces torts, comme elle avait tout à gagner à reconnaitre dans les années 1990 que les "evenements d'Algérie" était bien une "guerre d'Algérie". Et la balle sera alors dans le camps du gouvernement Algérien qui devra reconnaitre que le FLN à utilisé des moyens criminelles et qu'aucune cause, même la plus noble, ne peut justifier, comme le massacre de civils ou le terrorisme. Ainsi les descendants de pieds noir aussi pourront à leur tour avoir une relation plus apaisé avec l'Algérie.
Si ça te fait plaisir de le penser.

Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau.

Pourquoi nies tu les faits historiques. Ce n'est pas une vue de l'esprit, il y a bien eut crime contre l'humanité en Algérie. Arrête de faire l'autruche.

J'ai une arrière grand mère et un grand oncle qui ont été torturé par l'armée francaise. Un arrière grand père, qui lui était neutre et se contentait de cultiver son champs dans notre village, qui a été assassiné par des militaires Francais. Une grande tante qui a été violé par des militaires Francais. Dailleurs mon arrière grand mère réunissait toutes les femmes de notre village a chaque fois qu'il y avait des descentes de militaire, pour eviter justement ces viols.

Ensuite concernant l'immigration d'Algérien en France, elle s'est faites pour des raisons economiques, la France avait besoin de main d'oeuvre et ces Algériens avaient l'opportunité d'offrir un meilleur niveau de vie à leurs enfants. Dans les années 50/60 les premiers immigrés arrivé massivement en France vivaient dans des bidonvilles.


Dernière édition par salamsam le Sam 18 Fév 2017, 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 13:18

emmanuelle78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?
C'est les nazis le mètre étalon?
Si on atteint pas le niveau guerre mondiale et génocide, on ne fait pas de crime contre l'humanité?

Et oui les gauchos qui ont colonisé le monde, je ne les défends pas.

Hubert-Aimé comme les autres dans ce topic use d'argument parfaitement fallacieux pour nier les faits historiques. Ils veulent garder ce sujet tabou, alors ils font de la diversion.

Il n'a jamais été question de mettre Jules Ferry ou Léon Blum au niveau des nazis, et ca il le sait parfaitement.

Dailleurs Jules Ferry parlait de "civiliser les races inférieures". Les nazis parlaient "d'exterminer les races inférieurs".
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 13:41

emmanuelle78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Est-ce que tu mets Jules ferry, Léon Blum et tant d'autres sur le même plan que les nazis ?

C'est les nazis le mètre étalon?
Si on atteint pas le niveau guerre mondiale et génocide, on ne fait pas de crime contre l'humanité?

Et oui les gauchos qui ont colonisé le monde, je ne les défends pas.

Si ça te plait de tout galvauder.


emmanuelle78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau.

J'espère que tu n'es pas sérieux avec cet argument?

Est ce que la présence de juif en Allemagne prouve que la shoah n'a pas eu lieu?

Il n'y a pas eu de batailles de massacre pour établir la colonisation? Ca compte pas, ca n'a pas existé? Comment la france a établi sa domination, la fleur au fusil?

Et on oublie d'évoquer la négation de la culture et de la dignité des populations colonisées, cela ne se mesure pas en nombre de mort... la mise sous tutelle, la hiérarchie raciale toussa... N'y a t il pas eu négation d'humanité?

Admettre que coloniser est criminel, c'est la moindre des choses. C'est de la cohérence. La france ne peut pas brandir les droits de l'homme sans passer par là!

La colonisation algérienne a duré 150 ans... le fait est que c'est devenu un peuple frère par l'histoire et le sang.

Non les juifs, ils ne venaient pas en Allemagne, ils fuyaient !!!

Les crimes existent, ca ne fait aucun doute, mais parler de crime contre l'humanité, c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 13:48

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Si ça te fait plaisir de le penser.

Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau.

Pourquoi nies tu les faits historiques. Ce n'est pas une vue de l'esprit, il y a bien eut crime contre l'humanité en Algérie. Arrête de faire l'autruche.

J'ai une arrière grand mère et un grand oncle qui ont été torturé par l'armée francaise. Un arrière grand père, qui lui était neutre et se contentait de cultiver son champs dans notre village, qui a été assassiné par des militaires Francais. Une grande tante qui a été violé par des militaires Francais. Dailleurs mon arrière grand mère réunissait toutes les femmes de notre village a chaque fois qu'il y avait des descentes de militaire, pour eviter justement ces viols.

Ensuite concernant l'immigration d'Algérien en France, elle s'est faites pour des raisons economiques, la France avait besoin de main d'oeuvre et ces Algériens avaient l'opportunité d'offrir un meilleur niveau de vie à leurs enfants. Dans les années 50/60 les premiers immigrés arrivé massivement en France vivaient dans des bidonvilles.

Et ils sont venus chez leur bourreau !!!  même pas peur pour leur enfants. (ah les inconscients ! pourtant ils ont eu 130 années de preuves d'exactions systématique, de crimes contre l'humanité)


salamsam a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
C'est les nazis le mètre étalon?
Si on atteint pas le niveau guerre mondiale et génocide, on ne fait pas de crime contre l'humanité?

Et oui les gauchos qui ont colonisé le monde, je ne les défends pas.

Hubert-Aimé comme les autres dans ce topic use d'argument parfaitement fallacieux pour nier les faits historiques. Ils veulent garder ce sujet tabou, alors ils font de la diversion.

Il n'a jamais été question de mettre Jules Ferry ou Léon Blum au niveau des nazis, et ca il le sait parfaitement.

Dailleurs Jules Ferry parlait de "civiliser les races inférieures". Les nazis parlaient "d'exterminer les races inférieurs".

ca fait une différence, quand même !
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 14:04

Hubert-Aimé a écrit:
salamsam a écrit:
Pourquoi nies tu les faits historiques. Ce n'est pas une vue de l'esprit, il y a bien eut crime contre l'humanité en Algérie. Arrête de faire l'autruche.

J'ai une arrière grand mère et un grand oncle qui ont été torturé par l'armée francaise. Un arrière grand père, qui lui était neutre et se contentait de cultiver son champs dans notre village, qui a été assassiné par des militaires Francais. Une grande tante qui a été violé par des militaires Francais. Dailleurs mon arrière grand mère réunissait toutes les femmes de notre village a chaque fois qu'il y avait des descentes de militaire, pour eviter justement ces viols.

Ensuite concernant l'immigration d'Algérien en France, elle s'est faites pour des raisons economiques, la France avait besoin de main d'oeuvre et ces Algériens avaient l'opportunité d'offrir un meilleur niveau de vie à leurs enfants. Dans les années 50/60 les premiers immigrés arrivé massivement en France vivaient dans des bidonvilles.

Et ils sont venus chez leur bourreau !!!  même pas peur pour leur enfants. (ah les inconscients ! pourtant ils ont eu 130 années de preuves d'exactions systématique, de crimes contre l'humanité)

Les femmes et les enfants sont venus bien aprés la fin de la guerre. Dans les années 50 début 60 c'était essentiellement des hommes seuls qui allaient travailler en France. Et d'ailleurs beaucoup d'immigrés Algériens militaient en France pour l'indépendance de l'Algérie.

Quand aux crimes de la France ils ont été commis essentiellement dans l'Algérie Francaise. Pas en métropole.

En France il y a eut le massacre du 17 octobre 1961, et des "ratonnades". Et les immigrés s'entassaient dans des bidonsvilles. Mais ce n'était rien en comparaison à la situation dans l'Algérie Francaise.


Hubert-Aimé a écrit:
salamsam a écrit:
Hubert-Aimé comme les autres dans ce topic use d'argument parfaitement fallacieux pour nier les faits historiques. Ils veulent garder ce sujet tabou, alors ils font de la diversion.

Il n'a jamais été question de mettre Jules Ferry ou Léon Blum au niveau des nazis, et ca il le sait parfaitement.

Dailleurs Jules Ferry parlait de "civiliser les races inférieures". Les nazis parlaient "d'exterminer les races inférieurs".

ca fait une différence, quand même !

C'est justement ce que je dis. Personne à part toi n'a fait un parallèle avec les nazis.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 14:14

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Et ils sont venus chez leur bourreau !!!  même pas peur pour leur enfants. (ah les inconscients ! pourtant ils ont eu 130 années de preuves d'exactions systématique, de crimes contre l'humanité)

Les femmes et les enfants sont venus bien aprés la fin de la guerre. Dans les années 50 début 60 c'était essentiellement des hommes seuls qui allaient travailler en France. Et d'ailleurs beaucoup d'immigrés Algériens militaient en France pour l'indépendance de l'Algérie.

Quand aux crimes de la France ils ont été commis essentiellement dans l'Algérie Francaise. Pas en métropole.

En France il y a eut le massacre du 17 octobre 1961, et des "ratonnades". Et les immigrés s'entassaient dans des bidonsvilles. Mais ce n'était rien en comparaison à la situation dans l'Algérie Francaise.

Ils devaient être pressés de repartir !


salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
ca fait une différence, quand même !

C'est justement ce que je dis. Personne à part toi n'a fait un parallèle avec les nazis.

J'accuse les nazis de crime contre l'humanité, et toi tu accuses qui ?
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 14:46

Hubert -Aime a écrit:
Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau
 tu ne connais pas malheureusement  l'histoire de l'immigration algérienne en France et  je vais l'a résumer en quelques lignes :

1°)La première phase :

La première phase de l’immigration Algérienne en France débute en 1905, la main d’œuvre. Les Algériens travaillent dans les raffineries et huileries de Marseille, comme dockers ou comme chauffeurs sur des navires. Puis des centaines de travailleurs sont embauchés dans les mines et les usines du Nord et du Pas- de-Calais, les industries de Clermont-Ferrand et Paris. Dès 1912 on parle d’un véritable mouvement migratoire de 4000 à 5000 Algériens.
Dans le nord de la France c'est environ 1 500 kabyles qui travaillent dans les mines, pour un salaire normal et bénéficiant de l'application des lois sociales de l'époque pour les mineurs. Ils sont généralement bien accueillis par la population ouvrière. En region parisienne  , ils travaillent dans le bâtiment et les travaux publics, les industries chimiques, les raffineries de sucre say , la compagnie des omnibus, les chemins de fer et le metro . Ils s'installent, dans les villes et se regroupent dans certains quartiers comme montmarte.
Le mouvement migratoire s'accélère dès1913  grâce à la suppression du permis de voyage qui était alors requis pour les Algériens et l'on compte, en1914 , environ 13 000 Algériens en France.

2) La première guerre mondiale :

Lors de la première guerre mondiale  , la France fait très largement appel aux travailleurs et au soldats de l'empire colonial . Ils seront alors près de 80 000 travailleurs et 175 000 soldats à venir d'Algérie. Ceux qui ne sont pas sur le front sont employés dans les secteurs vitaux à l'effort de guerre, production d'armement, génie, aéronautique, transports, mines, etc. La participation des travailleurs coloniaux à l'effort de guerre, est reconnue et ils jouissent de la sympathie des français. À cette époque, les fêtes musulmanes sont célébrées en France avec un certain faste et l'on assiste à de nombreux mariages mixtes.

3°) Immigration Algérienne installée (1920-1939) :

Après guerre, la France rapatrie 250 000 travailleurs et soldats des colonies. Dès1920 , l'immigration reprend, la France, victorieuse mais ruinée par la guerre, est en partie détruite. Elle fait à nouveau appel aux travailleurs des colonies. Entre 1919 et1931 , on assiste à une immigration massive. Si la composante kabyle reste importante parmi les immigrés algériens, d'autres, comme celle des habitants du nord-ouest oranais gagne du terrain. C'est aussi durant cette période que naissent les premiers mouvements anti-impérialistes au sein de la communauté algérienne immigrée.

4°) Seconde guerre mondiale :

Quand, après 1943 de gaule  s’installe à Alger, l'Empire à nouveau fournit les soldats et les crédits pour poursuivre la lutte. Les Nord-Africains forment le gros de l'armée d'Afrique dont les officiers eux viennent de métropole. Cette armée est engagée en Turquie, en italie puis lors de la bataille de France. Cependant de Gaulle refuse aux Algériens d'élire librement une Assemblée Constituante.

5°) Migration de travailleurs :

Après 1945 , le flux migratoire reprend, les Algériens occupent des emplois dans les domaines qui permettent la reconstruction de la France et la relance économique, comme les mines et la sidérurgie, mais aussi l'industrie et la construction de nouvelles infrastructures. Dès 1947 , les Algériens deviennent des franco-musulmans et commencent à s'organiser politiquement aussi bien en métropole qu'en Algérie.

Cependant, selon Daniel Lefeuvre, Professeur à l'Université de Paris 8 Saint-Denis, qui est l'un des grands spécialistes de l'Algérie française, il apparaît que l'immigration algérienne en France dans les années 50 a pour origine l'explosion démographique et la pauvreté. En effet, dans son ouvrage chère Algérie publié en 2005, il affirme que cette immigration ne répond pas aux besoins de main d’œuvre de l'économie française au cours des années de reconstruction ou des Trente Glorieuses mais bien à la situation terrible dans laquelle vivent les populations musulmanes à cette époque. Les ressources sont insuffisantes pour nourrir une population qui croît très vite. la misère s'étend et les Algériens sont contraints de s'expatrier pour nourrir leurs familles. Les administrateurs de la colonie encouragent cette émigration pour alléger la pression sociale. Mais la métropole est peu disposée à accepter ces nouveaux travailleurs, qui n'ayant aucune formation professionnelle, ne répondent pas à la demande des entreprises.

6°)La guerre d’indépendance(1954-1962) :

Le gouvernement de Guy Mollet , en1956 , obtient du parlement les pouvoirs spéciaux, rappelle les réservistes et envoie le contingent en Algérie. En 1958 , le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne(GPRA) est formé, le Front de libération nationale  (FLN) prend le contrôle de l’émigration. Il lance une guerre contre le peuple français ennemi. Le FLN lance la guerre en France afin de rendre impossible toute solution démocratique au conflit algérien. De Gaulle tente un démantèlement du FLN et de ses réseaux terroriste. Finalement il négocie avec le seul GPRA, les accords d’Evian qui mettent un terme à la guerre d’Algérie et entérinent la libre circulation entre l'Algérie et la France des ressortissants des deux pays.
La presque totalité des Européens et des milliers de Franco-musulmans abandonnent l'Algérie et se réfugient en métropole. L'empire colonial se réduit, la France se tourne vers le marche commun et l'industrialisation qui requiert toujours plus de bras, l’émigration est alors la seule ressource. L'immigration algérienne explose alors au fur et à mesure que les chantiers s'ouvrent en France.
En 1962, les accords d’Evian, prévoient que les « ressortissants Algériens résidant en France auront les mêmes droits que les nationaux français, à l’exception des droits politiques ». Les autorités françaises pensaient que cette mesure faciliterait le retour au pays des travailleurs Algériens après l’indépendance. Or, à l’inverse, elle a entraîné un mouvement migratoire de travailleurs vers la France.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:18

SKIPEER a écrit:
Hubert -Aime a écrit:
Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau
 tu ne connais pas malheureusement  l'histoire de l'immigration algérienne en France et  je vais l'a résumer en quelques lignes :

1°)La première phase :

La première phase de l’immigration Algérienne en France débute en 1905, la main d’œuvre. Les Algériens travaillent dans les raffineries et huileries de Marseille, comme dockers ou comme chauffeurs sur des navires. Puis des centaines de travailleurs sont embauchés dans les mines et les usines du Nord et du Pas- de-Calais, les industries de Clermont-Ferrand et Paris. Dès 1912 on parle d’un véritable mouvement migratoire de 4000 à 5000 Algériens.
Dans le nord de la France c'est environ 1 500 kabyles qui travaillent dans les mines, pour un salaire normal et bénéficiant de l'application des lois sociales de l'époque pour les mineurs. Ils sont généralement bien accueillis par la population ouvrière. En region parisienne  , ils travaillent dans le bâtiment et les travaux publics, les industries chimiques, les raffineries de sucre say , la compagnie des omnibus, les chemins de fer et le metro . Ils s'installent, dans les villes et se regroupent dans certains quartiers comme montmarte.
Le mouvement migratoire s'accélère dès1913  grâce à la suppression du permis de voyage qui était alors requis pour les Algériens et l'on compte, en1914 , environ 13 000 Algériens en France.

2) La première guerre mondiale :

Lors de la première guerre mondiale  , la France fait très largement appel aux travailleurs et au soldats de l'empire colonial . Ils seront alors près de 80 000 travailleurs et 175 000 soldats à venir d'Algérie. Ceux qui ne sont pas sur le front sont employés dans les secteurs vitaux à l'effort de guerre, production d'armement, génie, aéronautique, transports, mines, etc. La participation des travailleurs coloniaux à l'effort de guerre, est reconnue et ils jouissent de la sympathie des français. À cette époque, les fêtes musulmanes sont célébrées en France avec un certain faste et l'on assiste à de nombreux mariages mixtes.

3°) Immigration Algérienne installée (1920-1939) :

Après guerre, la France rapatrie 250 000 travailleurs et soldats des colonies. Dès1920 , l'immigration reprend, la France, victorieuse mais ruinée par la guerre, est en partie détruite. Elle fait à nouveau appel aux travailleurs des colonies. Entre 1919 et1931 , on assiste à une immigration massive. Si la composante kabyle reste importante parmi les immigrés algériens, d'autres, comme celle des habitants du nord-ouest oranais gagne du terrain. C'est aussi durant cette période que naissent les premiers mouvements anti-impérialistes au sein de la communauté algérienne immigrée.

4°) Seconde guerre mondiale :

Quand, après 1943 de gaule  s’installe à Alger, l'Empire à nouveau fournit les soldats et les crédits pour poursuivre la lutte. Les Nord-Africains forment le gros de l'armée d'Afrique dont les officiers eux viennent de métropole. Cette armée est engagée en Turquie, en italie puis lors de la bataille de France. Cependant de Gaulle refuse aux Algériens d'élire librement une Assemblée Constituante.

5°) Migration de travailleurs :

Après 1945 , le flux migratoire reprend, les Algériens occupent des emplois dans les domaines qui permettent la reconstruction de la France et la relance économique, comme les mines et la sidérurgie, mais aussi l'industrie et la construction de nouvelles infrastructures. Dès 1947 , les Algériens deviennent des franco-musulmans et commencent à s'organiser politiquement aussi bien en métropole qu'en Algérie.

Cependant, selon Daniel Lefeuvre, Professeur à l'Université de Paris 8 Saint-Denis, qui est l'un des grands spécialistes de l'Algérie française, il apparaît que l'immigration algérienne en France dans les années 50 a pour origine l'explosion démographique et la pauvreté. En effet, dans son ouvrage chère Algérie publié en 2005, il affirme que cette immigration ne répond pas aux besoins de main d’œuvre de l'économie française au cours des années de reconstruction ou des Trente Glorieuses mais bien à la situation terrible dans laquelle vivent les populations musulmanes à cette époque. Les ressources sont insuffisantes pour nourrir une population qui croît très vite. la misère s'étend et les Algériens sont contraints de s'expatrier pour nourrir leurs familles. Les administrateurs de la colonie encouragent cette émigration pour alléger la pression sociale. Mais la métropole est peu disposée à accepter ces nouveaux travailleurs, qui n'ayant aucune formation professionnelle, ne répondent pas à la demande des entreprises.

6°)La guerre d’indépendance(1954-1962) :

Le gouvernement de Guy Mollet , en1956 , obtient du parlement les pouvoirs spéciaux, rappelle les réservistes et envoie le contingent en Algérie. En 1958 , le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne(GPRA) est formé, le Front de libération nationale  (FLN) prend le contrôle de l’émigration. Il lance une guerre contre le peuple français ennemi. Le FLN lance la guerre en France afin de rendre impossible toute solution démocratique au conflit algérien. De Gaulle tente un démantèlement du FLN et de ses réseaux terroriste. Finalement il négocie avec le seul GPRA, les accords d’Evian qui mettent un terme à la guerre d’Algérie et entérinent la libre circulation entre l'Algérie et la France des ressortissants des deux pays.
La presque totalité des Européens et des milliers de Franco-musulmans abandonnent l'Algérie et se réfugient en métropole. L'empire colonial se réduit, la France se tourne vers le marche commun et l'industrialisation qui requiert toujours plus de bras, l’émigration est alors la seule ressource. L'immigration algérienne explose alors au fur et à mesure que les chantiers s'ouvrent en France.
En 1962, les accords d’Evian, prévoient que les « ressortissants Algériens résidant en France auront les mêmes droits que les nationaux français, à l’exception des droits politiques ». Les autorités françaises pensaient que cette mesure faciliterait le retour au pays des travailleurs Algériens après l’indépendance. Or, à l’inverse, elle a entraîné un mouvement migratoire de travailleurs vers la France.


ceux qui ont le moins de dignité ( la majorité des arabes algériens qui sont en France) sont quand même ceux arrivé après 1962 en France, alors qu'ils avaient soutenu l'indépendance de leur pays et l'on quand même quitté pour rejoindre l'ancienne puissance coloniale...

ma grand mère disait très justement que la France et l'Algérie avaient divorcé et que la France avait hérité de la garde des sales gosses mal éduqués ..... ça ce confirme aujourd'hui!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:21

Hubert-Aimé a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

C'est les nazis le mètre étalon?
Si on atteint pas le niveau guerre mondiale et génocide, on ne fait pas de crime contre l'humanité?

Et oui les gauchos qui ont colonisé le monde, je ne les défends pas.
Si ça te plait de tout galvauder.
Et moralement, cela me "choque" que tu penses que c'est galvauder cette notion.

Crimes contre l'humanité: crime qui touche aux droits fondamentaux de l'être humain.


Moi je trouve que c'est nier l'atteinte aux droits qu'ont subi ces gens. Nier l'atteinte aux droits qu'ont subi les colonisés. En faire une quantité négligeable. Reconnaitre leurs droits, ce serait galvauder le droit???


Je ne vais pas défendre des actes que je réprouve car par ailleurs ceux qui les ont accomplis ont fait des bonnes choses ou qu'ils ont une bonne image historiquement.


La hiérarchisation des races est en elle même un crime contre l'humanité. Car cela entraine une atteinte aux droits humains fondamentaux.


Après aller chercher les nazis, c'est HS.


Reconnaitre cela, c'est grandir, assumer, prendre acte et agir en conséquence.






Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:26

Emmanuelle78 a écrit:
Reconnaitre cela, c'est grandir, assumer, prendre acte et agir en conséquence.

Très sages paroles !!

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:28

Serena57 a écrit:
ceux qui ont le moins de dignité ( la majorité des arabes algériens qui sont en France) sont quand même ceux arrivé après 1962 en France, alors qu'ils avaient soutenu l'indépendance de leur pays et l'on quand même quitté pour rejoindre l'ancienne puissance coloniale...

ma grand mère disait très justement que la France et l'Algérie avaient divorcé et que la France avait hérité de la garde des sales gosses mal éduqués ..... ça ce confirme aujourd'hui!!

c'est les propos tenus par la plupart des harkis !!
Revenir en haut Aller en bas
tsafnat




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:30

Cependant il n'y a pas que la colonisation  , mais également  traite négriere qui était autorisé jusqu'au  18 ieme siècles en France ce qui  reste inhumain et tout aussi abominable également.  Si seulement la France pourrait assumer et reconnaître je crois que cela serait un grand pas.

Sinon si l'Education nationale enseignait dans les programmes d'Histoire véritablement les événements historique non glorieux du passé de la France , sans y cacher les détails , d'une façon  neutre . Nous serons moins dans le déni et ni dans les illusions face au passé  de notre Pays.


Dernière édition par tsafnat le Sam 18 Fév 2017, 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

#Présidentielle 51% de Français d'accord avec Emmanuel Macron pour dire que la colonisation est un crime contre l’humanité.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:41

Serena57 a écrit:



ceux qui ont le moins de dignité ( la majorité des arabes algériens qui sont en France) sont quand même ceux arrivé après 1962 en France, alors qu'ils avaient soutenu l'indépendance de leur pays et l'on quand même quitté pour rejoindre l'ancienne puissance coloniale...

ma grand mère disait très justement que la France et l'Algérie avaient divorcé et que la France avait hérité de la garde des sales gosses mal éduqués ..... ça ce confirme aujourd'hui!!

Non l'indépendance de l'Algérie n'a pas amené le divorce entre la France et l'Algérie mais la fin d'une domination Francaise sur l'Algérie. La fin d'un rapport de dominant à dominé et le début d'un rapport d'égale à égale.

Les Algériens qui ont combattu pour l'indépendance, n'ont pas combattu contre la nation Francaise mais contre l'état coloniale. De même dailleurs que les Francais qui ont milité pour l'indépendance de l'Algérie ne l'ont pas fait par rejet ou trahison de leurs pays mais par rejet des injustices du système coloniale.

Dailleurs beaucoup d'indépendantiste Algérien avait d'abord milité pour une égalité de droits et de traitement des "Francais musulmans" par rapport au reste de la population Francaise. Ce n'est qu’après de nombreux refus de ces réformes de statut qu'ils sont devenus indépendantiste.

Toi et apparemment ta grand mère n'avez donc rien compris au fond du sujet.

Lorsqu'un émmigrés Algérien, aprés 1962 venait en France, il ne venait plus en tant que indigène dominé et soumis à l'état coloniale Francais. Mais en tant que citoyen d'un état Algérien indépendant venant vivre dans une France lui donnant un statut égale à tout autres citoyen étranger.


Dernière édition par salamsam le Sam 18 Fév 2017, 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:43

SKIPEER a écrit:
Serena57 a écrit:
ceux qui ont le moins de dignité ( la majorité des arabes algériens qui sont en France) sont quand même ceux arrivé après 1962 en France, alors qu'ils avaient soutenu l'indépendance de leur pays et l'on quand même quitté pour rejoindre l'ancienne puissance coloniale...

ma grand mère disait très justement que la France et l'Algérie avaient divorcé et que la France avait hérité de la garde des sales gosses mal éduqués ..... ça ce confirme aujourd'hui!!

c'est les propos tenus par la plupart des harkis !!

Oui c'est ce que je me suis dit également. Mais la plupart des enfants de harkis ne reprennent pas ce genre de discours. Pour ceux que je connais en tout cas.

Mais Serena dés qu'elle peut cracher sur ses origines, elle ne s'en prive pas. Et ensuite elle veut donner des lecons de dignité et d'éducation. Le monde à l'envers.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:51

emmanuelle78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Si ça te plait de tout galvauder.
Et moralement, cela me "choque" que tu penses que c'est galvauder cette notion.

Crimes contre l'humanité: crime qui touche aux droits fondamentaux de l'être humain.


Moi je trouve que c'est nier l'atteinte aux droits qu'ont subi ces gens. Nier l'atteinte aux droits qu'ont subi les colonisés. En faire une quantité négligeable. Reconnaitre leurs droits, ce serait galvauder le droit???


Je ne vais pas défendre des actes que je réprouve car par ailleurs ceux qui les ont accomplis ont fait des bonnes choses ou qu'ils ont une bonne image historiquement.


La hiérarchisation des races est en elle même un crime contre l'humanité. Car cela entraine une atteinte aux droits humains fondamentaux.


Après aller chercher les nazis, c'est HS.


Reconnaitre cela, c'est grandir, assumer, prendre acte et agir en conséquence.
Très bien, l'histoire de l'humanité est donc un crime contre l'humanité.

Allez chercher les nazis, c'est HS !!?? Alors que la notion de crime contre l'humanité provient de leur crime.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 15:57

Hubert-Aimé a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Et moralement, cela me "choque" que tu penses que c'est galvauder cette notion.

Crimes contre l'humanité: crime qui touche aux droits fondamentaux de l'être humain.


Moi je trouve que c'est nier l'atteinte aux droits qu'ont subi ces gens. Nier l'atteinte aux droits qu'ont subi les colonisés. En faire une quantité négligeable. Reconnaitre leurs droits, ce serait galvauder le droit???


Je ne vais pas défendre des actes que je réprouve car par ailleurs ceux qui les ont accomplis ont fait des bonnes choses ou qu'ils ont une bonne image historiquement.


La hiérarchisation des races est en elle même un crime contre l'humanité. Car cela entraine une atteinte aux droits humains fondamentaux.


Après aller chercher les nazis, c'est HS.


Reconnaitre cela, c'est grandir, assumer, prendre acte et agir en conséquence.
Très bien, l'histoire de l'humanité est donc un crime contre l'humanité.

Allez chercher les nazis, c'est HS !!?? Alors que la notion de crime contre l'humanité provient de leur crime.

Oui tu es HS et tu le sais trés bien, comme tu sais trés bien que les crimes contre l'humanité ne se sont jamais limité aux crimes nazis.

Saddam Hussein par exemple à été condamné pour crime contre l'humanité. Personne n'a fait le parrallèle entre lui et le nazisme et personne ne l'a accusé de genocide.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 16:08

salamsam a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Très bien, l'histoire de l'humanité est donc un crime contre l'humanité.

Allez chercher les nazis, c'est HS !!?? Alors que la notion de crime contre l'humanité provient de leur crime.

Oui tu es HS et tu le sais trés bien, comme tu sais trés bien que les crimes contre l'humanité ne se sont jamais limité aux crimes nazis.

Saddam Hussein par exemple à été condamné pour crime contre l'humanité. Personne n'a fait le parrallèle entre lui et le nazisme et personne ne l'a accusé de genocide.

Wikipedia :
L'ouverture de la phase préliminaire de son procès a eu lieu à Bagdad au début du mois de juillet 2004. C'est un tribunal d'exception, le Tribunal spécial irakien (TSI), qui le jugera pour génocidecrime contre l'humanité et crime de guerre, avec plusieurs autres membres importants du parti Baas




C'est vrai que c'est le tribunal irakien qui l'a condamné. 
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 16:12

SKIPEER a écrit:
Hubert -Aime a écrit:
Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau
 tu ne connais pas malheureusement  l'histoire de l'immigration algérienne en France et  je vais l'a résumer en quelques lignes :

1°)La première phase :

La première phase de l’immigration Algérienne en France débute en 1905, la main d’œuvre. Les Algériens travaillent dans les raffineries et huileries de Marseille, comme dockers ou comme chauffeurs sur des navires. Puis des centaines de travailleurs sont embauchés dans les mines et les usines du Nord et du Pas- de-Calais, les industries de Clermont-Ferrand et Paris. Dès 1912 on parle d’un véritable mouvement migratoire de 4000 à 5000 Algériens.
Dans le nord de la France c'est environ 1 500 kabyles qui travaillent dans les mines, pour un salaire normal et bénéficiant de l'application des lois sociales de l'époque pour les mineurs. Ils sont généralement bien accueillis par la population ouvrière. En region parisienne  , ils travaillent dans le bâtiment et les travaux publics, les industries chimiques, les raffineries de sucre say , la compagnie des omnibus, les chemins de fer et le metro . Ils s'installent, dans les villes et se regroupent dans certains quartiers comme montmarte.
Le mouvement migratoire s'accélère dès1913  grâce à la suppression du permis de voyage qui était alors requis pour les Algériens et l'on compte, en1914 , environ 13 000 Algériens en France.

2) La première guerre mondiale :

Lors de la première guerre mondiale  , la France fait très largement appel aux travailleurs et au soldats de l'empire colonial . Ils seront alors près de 80 000 travailleurs et 175 000 soldats à venir d'Algérie. Ceux qui ne sont pas sur le front sont employés dans les secteurs vitaux à l'effort de guerre, production d'armement, génie, aéronautique, transports, mines, etc. La participation des travailleurs coloniaux à l'effort de guerre, est reconnue et ils jouissent de la sympathie des français. À cette époque, les fêtes musulmanes sont célébrées en France avec un certain faste et l'on assiste à de nombreux mariages mixtes.

3°) Immigration Algérienne installée (1920-1939) :

Après guerre, la France rapatrie 250 000 travailleurs et soldats des colonies. Dès1920 , l'immigration reprend, la France, victorieuse mais ruinée par la guerre, est en partie détruite. Elle fait à nouveau appel aux travailleurs des colonies. Entre 1919 et1931 , on assiste à une immigration massive. Si la composante kabyle reste importante parmi les immigrés algériens, d'autres, comme celle des habitants du nord-ouest oranais gagne du terrain. C'est aussi durant cette période que naissent les premiers mouvements anti-impérialistes au sein de la communauté algérienne immigrée.

4°) Seconde guerre mondiale :

Quand, après 1943 de gaule  s’installe à Alger, l'Empire à nouveau fournit les soldats et les crédits pour poursuivre la lutte. Les Nord-Africains forment le gros de l'armée d'Afrique dont les officiers eux viennent de métropole. Cette armée est engagée en Turquie, en italie puis lors de la bataille de France. Cependant de Gaulle refuse aux Algériens d'élire librement une Assemblée Constituante.

5°) Migration de travailleurs :

Après 1945 , le flux migratoire reprend, les Algériens occupent des emplois dans les domaines qui permettent la reconstruction de la France et la relance économique, comme les mines et la sidérurgie, mais aussi l'industrie et la construction de nouvelles infrastructures. Dès 1947 , les Algériens deviennent des franco-musulmans et commencent à s'organiser politiquement aussi bien en métropole qu'en Algérie.

Cependant, selon Daniel Lefeuvre, Professeur à l'Université de Paris 8 Saint-Denis, qui est l'un des grands spécialistes de l'Algérie française, il apparaît que l'immigration algérienne en France dans les années 50 a pour origine l'explosion démographique et la pauvreté. En effet, dans son ouvrage chère Algérie publié en 2005, il affirme que cette immigration ne répond pas aux besoins de main d’œuvre de l'économie française au cours des années de reconstruction ou des Trente Glorieuses mais bien à la situation terrible dans laquelle vivent les populations musulmanes à cette époque. Les ressources sont insuffisantes pour nourrir une population qui croît très vite. la misère s'étend et les Algériens sont contraints de s'expatrier pour nourrir leurs familles. Les administrateurs de la colonie encouragent cette émigration pour alléger la pression sociale. Mais la métropole est peu disposée à accepter ces nouveaux travailleurs, qui n'ayant aucune formation professionnelle, ne répondent pas à la demande des entreprises.

6°)La guerre d’indépendance(1954-1962) :

Le gouvernement de Guy Mollet , en1956 , obtient du parlement les pouvoirs spéciaux, rappelle les réservistes et envoie le contingent en Algérie. En 1958 , le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne(GPRA) est formé, le Front de libération nationale  (FLN) prend le contrôle de l’émigration. Il lance une guerre contre le peuple français ennemi. Le FLN lance la guerre en France afin de rendre impossible toute solution démocratique au conflit algérien. De Gaulle tente un démantèlement du FLN et de ses réseaux terroriste. Finalement il négocie avec le seul GPRA, les accords d’Evian qui mettent un terme à la guerre d’Algérie et entérinent la libre circulation entre l'Algérie et la France des ressortissants des deux pays.
La presque totalité des Européens et des milliers de Franco-musulmans abandonnent l'Algérie et se réfugient en métropole. L'empire colonial se réduit, la France se tourne vers le marche commun et l'industrialisation qui requiert toujours plus de bras, l’émigration est alors la seule ressource. L'immigration algérienne explose alors au fur et à mesure que les chantiers s'ouvrent en France.
En 1962, les accords d’Evian, prévoient que les « ressortissants Algériens résidant en France auront les mêmes droits que les nationaux français, à l’exception des droits politiques ». Les autorités françaises pensaient que cette mesure faciliterait le retour au pays des travailleurs Algériens après l’indépendance. Or, à l’inverse, elle a entraîné un mouvement migratoire de travailleurs vers la France.
Non c'est vrai, je ne connais pas bien l'histoire de l'immigration algérienne. Je croyais que ca concernait seulement 20-30 personnes, les survivants du génocide algérien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 16:17

Hubert-Aimé a écrit:

Très bien, l'histoire de l'humanité est donc un crime contre l'humanité.

Allez chercher les nazis, c'est HS !!?? Alors que la notion de crime contre l'humanité provient de leur crime.

Tu sais je ne fais que te donner ma compréhension de l'histoire et des faits.

Je ne dis pas finalement pas différemment qu'un historien:

je cite le texte car pas sûr que le lien ai été lu:

Citation :
La Croix : La colonisation peut-elle être considérée comme un crime contre l’humanité ?

Pascal Blanchard : La colonisation en soi n’est pas juridiquement un « crime contre l’humanité », ce n’est pas le même phénomène que l’esclavage. Même si les textes internationaux énoncent que « les crimes contre l’humanité doivent être commis par une puissance étatique qui pratique une politique d’hégémonie idéologique ». Par contre, certaines pages de l’Histoire de la colonisation, comme la conquête de l’Algérie, de 1830 à 1842, celle de l’Indochine, ou encore la grande révolte et sa répression en Nouvelle-Calédonie en 1878 et la guerre au Cameroun dans les années 1950, ont été de l’ordre de l’inacceptable, et donc du crime contre l’humanité au regard des « faits ». Y compris au regard du droit français, depuis la loi du 26 décembre 1964 où la notion de crime contre l’humanité fait son apparition dans le code pénal.

On est dans un pays paradoxal avec 12 744 musées, mais il n’y en a aucun qui traite, parle ou appréhende l’Histoire coloniale. Quand l’Histoire ne peut pas rentrer au musée, c’est qu’elle est encore brûlante, manipulée aussi ou qu’elle n’a pas trouvé le temps de l’apaisement des mémoires. Elle reste donc dans le champ du politique, des manipulations de l’histoire et des mémoires en conflit.

Pourquoi les politiques ont-ils une propension à s’emparer de la question coloniale ?

P.B. : La question coloniale touche encore le présent car elle interpelle notamment sur l’immigration post-coloniale, sur la République, sur la manière dont on se pense Français, sur nos identités collectives et sur la manière dont on s’attache au récit national. Elle a toujours été un débat idéologique parce qu’en France, contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne, les Pays-bas ou la Grande-Bretagne, la page coloniale n’a pas été tournée. À chaque fois que le sujet revient dans le débat public, on ne répond pas sur les faits historiques, on s’attache beaucoup plus à son idéologisation, à sa symbolique, à son interprétation. Cela dépasse largement le champ historique pour entrer dans celui du politique.

Le Front national, qui est né en réaction à la perte de l’Algérie française, mais aussi une partie de la droite tout comme des essayistes à l’image d’Éric Zemmour ou Robert Ménard, font référence à ce passé glorieux et à une relecture du passé colonial mythifié. De son côté, la gauche socialiste a toujours été très mal à l’aise avec la question coloniale, notamment en raison de ce passé et de l’engagement de personnalités comme Jules Ferry mais surtout François Mitterrand, ministre des colonies sous la IVe République.

Emmanuel Macron correspond, lui, à une génération qui ne comprend pas pourquoi la France ne reconnaît pas ce qui s’est passé. Cette génération qui n’a pas connu la guerre d’Algérie, l’Histoire impériale, se sent beaucoup plus détachée des enjeux idéologiques de nos aînés. Emmanuel Macron prône la réconciliation avec ce passé, ce que les années Mitterrand, Jospin et Hollande n’ont pas fait.

À LIRE : « Pour réconcilier les mémoires, créons un Office franco-algérien de la jeunesse », par Fadila Mehal

Pourquoi la France ne parvient-elle pas à purger cette question ?

P.B. : Parmi les pays pour lesquels l’histoire coloniale a été majeure, il y a en deux très intéressants, le Japon et la France, pour lesquels la question coloniale est intimement liée à l’histoire politique du pays. Au Japon, c’est lié à l’image tutélaire de l’empereur, en France à celle de la République et des droits de l’homme. Dans les deux cas de figure, c’est un paradoxe. L’empereur aurait dû être protecteur et concentré sur l’archipel, alors qu’il a été conquérant à travers une colonisation d’une violence inouïe. En France, la République a beaucoup de mal à assumer de n’avoir pas mis en pratique les Droits de l’Homme dans les outre-mer.

Autre sujet très sensible : la République n’a jamais réussi à trouver une place ni pour les Harkis, ni pour les Pieds-noirs, dans notre Histoire nationale. Ils ont été très mal accueillis, notamment par le maire de Marseille de l’époque, Gaston Defferre. Ils ont l’impression que leur frustration et leur traumatisme d’avoir perdu l’Algérie française, le Maroc, le Liban, l’Égypte ou encore l’Indochine, n’a pas été reconnu. Ils cherchent donc à exister par une sur-politisation et une sur-revendication pour certains militants actifs. D’une certaine manière ni la mémoire des rapatriés, ni la mémoire des enfants des immigrations post-coloniales, ni la mémoire des populations ultramarines, ni celle des anciens combattants en Indochine et en Afrique du nord n’ont trouvé de place « pacifiée » dans l’histoire nationale.

Est-ce le rôle du politique de s’emparer des sujets historiques ?

P.B. : Quand les politiques s’emparent des questions d’histoire, ça finit toujours mal. On l’a vu avec la loi de février 2005, demandant d’enseigner positivement la colonisation, on l’a vu sur le génocide arménien. On se rend compte que les politiques voient toujours dans l’histoire des symboles pour légitimer leur posture. Ils ne devraient pas, d’autant que l’histoire coloniale est paradoxale, complexe, ce n’est pas un tout, il n’y a pas le bien et le mal. Néanmoins, tant qu’on ne reconnaît pas ce qui s’est passé, on ne peut pas le dépasser et trouver une mémoire commune. Il est temps d’engager ce processus, sinon la prochaine génération politique sera piégée comme les précédentes. À chaque élection, c’est le même « jeu » identitaire, mais cette fois-ci la gauche et les droites sont face à une nouvelle lecture post-coloniale du passé de la France. Il est temps en tout cas de réconcilier les « mémoires fracturées », comme le suggère d’ailleurs Emmanuel Macron.


Dernière édition par emmanuelle78 le Sam 18 Fév 2017, 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 16:27

salamsam a écrit:
SKIPEER a écrit:


c'est les propos tenus par la plupart des harkis !!

Oui c'est ce que je me suis dit également. Mais la plupart des enfants de harkis ne reprennent pas ce genre de discours. Pour ceux que je connais en tout cas.

Mais Serena dés qu'elle peut cracher sur ses origines, elle ne s'en prive pas. Et ensuite elle veut donner des lecons de dignité et d'éducation. Le monde à l'envers.

sauf que mes ancêtres paternels sont arrivés en France bien avant 1962 (ils ne sont donc pas harkis) et ils ont quitté l'Algérie pour ne plus subir la colonisation des arabes musulmans ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 16:43

Serena57 a écrit:
salamsam a écrit:


Oui c'est ce que je me suis dit également. Mais la plupart des enfants de harkis ne reprennent pas ce genre de discours. Pour ceux que je connais en tout cas.

Mais Serena dés qu'elle peut cracher sur ses origines, elle ne s'en prive pas. Et ensuite elle veut donner des lecons de dignité et d'éducation. Le monde à l'envers.

sauf que mes ancêtres paternels sont arrivés en France bien avant 1962 (ils ne sont donc pas harkis) et ils ont quitté l'Algérie pour ne plus subir la colonisation des arabes musulmans  ...
Comme quoi la colonisation c'est cool! lol
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 17:41

Serena57 a écrit:
salamsam a écrit:


Oui c'est ce que je me suis dit également. Mais la plupart des enfants de harkis ne reprennent pas ce genre de discours. Pour ceux que je connais en tout cas.

Mais Serena dés qu'elle peut cracher sur ses origines, elle ne s'en prive pas. Et ensuite elle veut donner des lecons de dignité et d'éducation. Le monde à l'envers.

sauf que mes ancêtres paternels sont arrivés en France bien avant 1962 (ils ne sont donc pas harkis) et ils ont quitté l'Algérie pour ne plus subir la colonisation des arabes musulmans  ...

Tes ancètres paternels sont arrivés en France au VIII ème siècle ? Et tes ancètres maternels ?
Revenir en haut Aller en bas
nollaig

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 17:42

emmanuelle78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:
Mais comment tu expliques cet engouement des algériens à venir dans l'antre de la bête, depuis la fin du génocide algérien, voire même avant. J'avoue que j'ai du mal à le comprendre, parce que si tes proches ont été systématiquement persécutés, maltraités, violés, torturés, déportés... faudrait être sacrément c.. pour venir chez son bourreau.

J'espère que tu n'es pas sérieux avec cet argument?

Est ce que la présence de juif en Allemagne prouve que la shoah n'a pas eu lieu?

Quelle présence juive en Allemagne après la shiah? Les juifs restants sont partis d Allemagne vers ailleurs après la shoah

La population juive d'Allemagne était tombée de 565 000 en 1933 à seulement 37 000 en 1950. Celle de la Hongrie était passée de 445.000 habitants en 1933 à 190 000 en 1950. La population juive de Tchécoslovaquie était tombée d'environ 357 000 personnes en 1933 à 17 000 en 1950, et celle de l'Autriche d'environ 250 000 à seulement 18 000. Een Grèce, elle passa de 100 000 personnes en 1933 à seulement 7 000 en 1950 ; en Yougoslavie, de 70 000 à 3 500
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nombreux des survivants de la communauté juive européenne décidèrent de quitter l'Europe. Des centaines de milliers d'entre eux recommencèrent leur vie en Israël, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, en Grande-Bretagne, en Amérique du Sud et en Afrique du Sud.


Les juifs ont fui leur bourreau

[Modéré par CR84]
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite    Sam 18 Fév 2017, 19:35

L'islam ne reconnaît pas le 'péché originel".

Moi non plus.

Alors je ne ferai pas repentance des crimes commis par mes ancêtres.

Citation :
Quand les politiques s’emparent des questions d’histoire, ça finit toujours mal. […}. On se rend compte que les politiques voient toujours dans l’histoire des symboles pour légitimer leur posture. Ils ne devraient pas, d’autant que l’histoire coloniale est paradoxale, complexe, ce n’est pas un tout, il n’y a pas le bien et le mal. Néanmoins, tant qu’on ne reconnaît pas ce qui s’est passé, on ne peut pas le dépasser et trouver une mémoire commune. Il est temps d’engager ce processus, sinon la prochaine génération politique sera piégée comme les précédentes. À chaque élection, c’est le même « jeu » identitaire, mais cette fois-ci la gauche et les droites sont face à une nouvelle lecture post-coloniale du passé de la France. Il est temps en tout cas de réconcilier les « mémoires fracturées ».

Mais Pascal Blanchard n'invite pas à reconnaître que la colonisation de l'Algérie a été un CCH.
"tant qu’on ne reconnaît pas ce qui s’est passé."
Et "on" ce sont les deux parties.

Et de quoi parle-t-on ici ?
Colonisation, cela désigne tant l'action de coloniser que le résultat de cette action.
Je compatis aux souffrances des victimes des guerres de conquête tout comme aux souffrances des victimes des guerres de libération.

J'ai été colon fils de colons petit-fils d'un colonisateur et d'un émigré ! je n'en ai aucun remords, je suis réfractaire au devoir de repentance.
La liste est longue des colonisateurs qui ont colonisé des territoires et des peuples, ne confondons pas colonialisme, que je réprouve, et colonisation.

Qui a eu des côtés trop contrastés et des drames trop récents pour en traiter objectivement.

La Loi en 2005 prétendait imposer aux historiens leur analyse de la colonisation, loi Taubira.
C'était une erreur.

Macron est dans la même erreur.

Tu dis vrai joseph1
Citation :
La parole d’Emmanuel Macron contribue à entretenir. une véritable tragédie. Des générations de jeunes Français, nés en France et qui vont y construire leur vie, sont entretenus par nos dirigeants dans la haine de leur propre pays.
Leur propre pays et leur Nation !

La schizophrénie les guette.

Mon frère cadet, officier d'active en poste en Algérie mais pas à Alger, a eu la vie sauve par un des algériens qui travaillaient pour lui, qui l'a prévenu de devoir quitter le jour même son poste pour retourner à Alger.
Le lendemain à Alger alors que le Haut Commandement dont en fait il dépendait directement n'avait pas tranché, les autorités locales signalaient que le cadavre de son informateur était retrouvé égorgé émasculé, dans la rue, devant la porte du domicile que mon frère.

Tout ce qu'a pu faire mon frère en retour quand il a été rapatrié ça a été de retrouver ce qu'il a pu de ses anciens collaborateurs pour les ramener d'autorité, et contrevenant aux ordres reçus, en Métropole pour les mettre à l'abri des représailles.
Qu'on ne vienne pas nous dise que les hauts politiques français nos gouvernants n'avaient pas prévu !

La vraie honte de la France, son vrai Crime Contre l'Humanité, cela a été de désarmer les Harkis en les abandonnant à la vengeance meurtrière du FLN et de la population.
Et pour ceux des Harkis, une minorité, ramenés en France ou émigrés, de les cantonner en camp.
Pour aller chercher leurs votes de leurs descendants cinquante ans après.
Cynisme ou inconscience ?

Qu'on ne s'y trompe pas, je condamne formellement le "colonialisme".
Pas la colonisation mais toutes les exactions et dominations qui les ont accompagnées.
De même que les exactions des "décolonisations" et guerres de libération.

Mais allez donc demander à un chinois son ressenti de la colonisation japonaise, à la fin des années 1930…
Nos pires tortionnaires et conquérants n'arrivaient pas à la cheville des conquérants japonais.

Mais je ne vois rien de dialogue interreligieux dans ces pages?
Le Portugal et l'Espagne qui ont ouvert cette période des grandes colonisations des temps dits modernes avaient certes des prêtres avec eux pour à la fois coloniser et "évangéliser" les territoires conquis.
La croix ou la mort.
Mais les généraux français ?
On a bien la valise ou le cercueil...

Faisant référence à notre charte y avait-il des visées religieuses dans la colonisation de l'Algérie ?

@ SKIPEER

Citation :
Pour Rappel Le premier essai nucléaire français, Gerboise bleue, est effectué le 13 février 1960, sous présidence de Charles De Gaulle
J'ai voté et fait voter contre la Constitution que de Gaulle a fait tailler pour lui, l'ai milité dans un parti d'opposition à de Gaulle, et dit-on il n'avait que mépris pour les peuples colonisés.
Réalité ou propagande? Ce qui est certain c'est que sa politique d'indépendance dans l'interdépendance à prendre ou à laisser témoignait de son mépris hautain.

Oui là je suis totalement d'accord, pour sa bombinette et ses essais répétés au mépris des dangers pour les militaires et pour les populations.
De Gaulle savait, le Commandement savait.

Bien après la démission de de Gaulle j'ai été en mission technique, en 1990, pas au Sahara mais à Mururoa et à Fangataufa.
Le sous-sol de l'atoll était ravagé, à Fangataufa l'hélico ne s'est pas posé, le corail est trop fragilisé, la radioactivité trop élevée pour y séjourner.
Un tout petit atoll infabité...
Mais ailleurs c'était habité !

La France a procédé entre 1960 et 1996 à 210 essais nucléaires
(dont une vingtaine eu Sahara ?)
On n'avait pas besoin de tant multiplier les essais.
Qu'on ne vienne pas me dire que les effets sur les populations et même les militaires n'étaient pas inclus dans les essais.

Les américains ont bien envoyé des bataillons de savants et de médecins à Hiroshima et Nagasaki.
Pas pour tenter de soigner hommes femmes et enfants mais pour étudier les effets de la bombe sur les populations.
Qui plus est le Japon était sur le point de capituler, pas besoin de faire cet essai de deux bombes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   

Revenir en haut Aller en bas
 
E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: