Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Ven 17 Fév 2017, 09:41

Rappel du premier message :

17.02.2017

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La colonisation française est «un crime contre l’humanité», a affirmé mardi Emmanuel Macron, candidat d’En Marche à l’élection présidentielle, dans un entretien avec la chaîne de télévision algérienne Echourouk News. En visite en Algérie pour sa campagne, le candidat a ainsi tenté de corriger ses propos tenus en novembre 2016 dans Le Point, et qui avaient choqué à l’époque :  «Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie.»
Cette fois, il a assuré : «Je pense qu’il est inadmissible de faire la glorification de la colonisation. Certains ont voulu faire cela en France, il y a dix ans. Jamais vous ne m’entendrez tenir ce genre de propos. J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie.» Et d’ajouter : «La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et ceux envers qui nous avons commis ces gestes.»
Mais «en même temps», a-t-il poursuivi, «il ne faut pas balayer tout ce passé. Et je ne regrette pas cela parce qu’il y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie : la France a installé les droits de l’homme en Algérie. Simplement elle a oublié de les lire.»
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Roger76




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite    Sam 18 Fév 2017, 19:35

L'islam ne reconnaît pas le 'péché originel".

Moi non plus.

Alors je ne ferai pas repentance des crimes commis par mes ancêtres.

Citation :
Quand les politiques s’emparent des questions d’histoire, ça finit toujours mal. […}. On se rend compte que les politiques voient toujours dans l’histoire des symboles pour légitimer leur posture. Ils ne devraient pas, d’autant que l’histoire coloniale est paradoxale, complexe, ce n’est pas un tout, il n’y a pas le bien et le mal. Néanmoins, tant qu’on ne reconnaît pas ce qui s’est passé, on ne peut pas le dépasser et trouver une mémoire commune. Il est temps d’engager ce processus, sinon la prochaine génération politique sera piégée comme les précédentes. À chaque élection, c’est le même « jeu » identitaire, mais cette fois-ci la gauche et les droites sont face à une nouvelle lecture post-coloniale du passé de la France. Il est temps en tout cas de réconcilier les « mémoires fracturées ».

Mais Pascal Blanchard n'invite pas à reconnaître que la colonisation de l'Algérie a été un CCH.
"tant qu’on ne reconnaît pas ce qui s’est passé."
Et "on" ce sont les deux parties.

Et de quoi parle-t-on ici ?
Colonisation, cela désigne tant l'action de coloniser que le résultat de cette action.
Je compatis aux souffrances des victimes des guerres de conquête tout comme aux souffrances des victimes des guerres de libération.

J'ai été colon fils de colons petit-fils d'un colonisateur et d'un émigré ! je n'en ai aucun remords, je suis réfractaire au devoir de repentance.
La liste est longue des colonisateurs qui ont colonisé des territoires et des peuples, ne confondons pas colonialisme, que je réprouve, et colonisation.

Qui a eu des côtés trop contrastés et des drames trop récents pour en traiter objectivement.

La Loi en 2005 prétendait imposer aux historiens leur analyse de la colonisation, loi Taubira.
C'était une erreur.

Macron est dans la même erreur.

Tu dis vrai joseph1
Citation :
La parole d’Emmanuel Macron contribue à entretenir. une véritable tragédie. Des générations de jeunes Français, nés en France et qui vont y construire leur vie, sont entretenus par nos dirigeants dans la haine de leur propre pays.
Leur propre pays et leur Nation !

La schizophrénie les guette.

Mon frère cadet, officier d'active en poste en Algérie mais pas à Alger, a eu la vie sauve par un des algériens qui travaillaient pour lui, qui l'a prévenu de devoir quitter le jour même son poste pour retourner à Alger.
Le lendemain à Alger alors que le Haut Commandement dont en fait il dépendait directement n'avait pas tranché, les autorités locales signalaient que le cadavre de son informateur était retrouvé égorgé émasculé, dans la rue, devant la porte du domicile que mon frère.

Tout ce qu'a pu faire mon frère en retour quand il a été rapatrié ça a été de retrouver ce qu'il a pu de ses anciens collaborateurs pour les ramener d'autorité, et contrevenant aux ordres reçus, en Métropole pour les mettre à l'abri des représailles.
Qu'on ne vienne pas nous dise que les hauts politiques français nos gouvernants n'avaient pas prévu !

La vraie honte de la France, son vrai Crime Contre l'Humanité, cela a été de désarmer les Harkis en les abandonnant à la vengeance meurtrière du FLN et de la population.
Et pour ceux des Harkis, une minorité, ramenés en France ou émigrés, de les cantonner en camp.
Pour aller chercher leurs votes de leurs descendants cinquante ans après.
Cynisme ou inconscience ?

Qu'on ne s'y trompe pas, je condamne formellement le "colonialisme".
Pas la colonisation mais toutes les exactions et dominations qui les ont accompagnées.
De même que les exactions des "décolonisations" et guerres de libération.

Mais allez donc demander à un chinois son ressenti de la colonisation japonaise, à la fin des années 1930…
Nos pires tortionnaires et conquérants n'arrivaient pas à la cheville des conquérants japonais.

Mais je ne vois rien de dialogue interreligieux dans ces pages?
Le Portugal et l'Espagne qui ont ouvert cette période des grandes colonisations des temps dits modernes avaient certes des prêtres avec eux pour à la fois coloniser et "évangéliser" les territoires conquis.
La croix ou la mort.
Mais les généraux français ?
On a bien la valise ou le cercueil...

Faisant référence à notre charte y avait-il des visées religieuses dans la colonisation de l'Algérie ?

@ SKIPEER

Citation :
Pour Rappel Le premier essai nucléaire français, Gerboise bleue, est effectué le 13 février 1960, sous présidence de Charles De Gaulle
J'ai voté et fait voter contre la Constitution que de Gaulle a fait tailler pour lui, l'ai milité dans un parti d'opposition à de Gaulle, et dit-on il n'avait que mépris pour les peuples colonisés.
Réalité ou propagande? Ce qui est certain c'est que sa politique d'indépendance dans l'interdépendance à prendre ou à laisser témoignait de son mépris hautain.

Oui là je suis totalement d'accord, pour sa bombinette et ses essais répétés au mépris des dangers pour les militaires et pour les populations.
De Gaulle savait, le Commandement savait.

Bien après la démission de de Gaulle j'ai été en mission technique, en 1990, pas au Sahara mais à Mururoa et à Fangataufa.
Le sous-sol de l'atoll était ravagé, à Fangataufa l'hélico ne s'est pas posé, le corail est trop fragilisé, la radioactivité trop élevée pour y séjourner.
Un tout petit atoll infabité...
Mais ailleurs c'était habité !

La France a procédé entre 1960 et 1996 à 210 essais nucléaires
(dont une vingtaine eu Sahara ?)
On n'avait pas besoin de tant multiplier les essais.
Qu'on ne vienne pas me dire que les effets sur les populations et même les militaires n'étaient pas inclus dans les essais.

Les américains ont bien envoyé des bataillons de savants et de médecins à Hiroshima et Nagasaki.
Pas pour tenter de soigner hommes femmes et enfants mais pour étudier les effets de la bombe sur les populations.
Qui plus est le Japon était sur le point de capituler, pas besoin de faire cet essai de deux bombes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 20:56

Roger76 a écrit:


Mais Pascal Blanchard n'invite pas à reconnaître que la colonisation de l'Algérie a été un CCH.
"tant qu’on ne reconnaît pas ce qui s’est passé."
Et "on" ce sont les deux parties.


tu oublies le début de son propos... la réponse à la 1ere question est suffisamment éloquente non?

Citation :
La colonisation en soi n’est pas juridiquement un « crime contre l’humanité », ce n’est pas le même phénomène que l’esclavage. Même si les textes internationaux énoncent que « les crimes contre l’humanité doivent être commis par une puissance étatique qui pratique une politique d’hégémonie idéologique ». Par contre, certaines pages de l’Histoire de la colonisation, comme la conquête de l’Algérie, de 1830 à 1842, celle de l’Indochine, ou encore la grande révolte et sa répression en Nouvelle-Calédonie en 1878 et la guerre au Cameroun dans les années 1950, ont été de l’ordre de l’inacceptable, et donc du crime contre l’humanité au regard des « faits ». Y compris au regard du droit français, depuis la loi du 26 décembre 1964 où la notion de crime contre l’humanité fait son apparition dans le code pénal.


Roger76 a écrit:

La Loi en 2005 prétendait imposer aux historiens leur analyse de la colonisation, loi Taubira.
C'était une erreur.


Taubira en 2005???? C'était la droite au pouvooir......

Tu coonfonds avec la loi taubira de 2001 pour la reconnaissance de l'esclavage comme crime contre l'humanité.

En 2005, c'était une loi imposant qu'on apprenne aux enfants le rôle bénéfique de la présence francaise outre mer.... c'est celle là qui avait provoqué un tollé auprès des historiens qui évoquaient du révisionnisme. Et non Taubira n'avait rien à voir avec cette loi..........




Ne pas faire repentance pour tes ancêtres c'est une chose, ne pas remettre en question la moralité de la colonisation c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 21:25

emmanuelle78 a écrit:
Serena57 a écrit:


sauf que mes ancêtres paternels sont arrivés en France bien avant 1962 (ils ne sont donc pas harkis) et ils ont quitté l'Algérie pour ne plus subir la colonisation des arabes musulmans  ...
Comme quoi la colonisation c'est cool! lol

en ce qui me concerne je n'ai jamais niée l'apport et les avancées civilisationnelles de la colonisation du Maghreb par les français ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 22:45

Serena57 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Comme quoi la colonisation c'est cool! lol

en ce qui me concerne je n'ai jamais niée l'apport et les avancées civilisationnelles de la colonisation du Maghreb par les français ...

Les échanges et les apports ne peuvent se faire que par colonisation? Que par la hierachisation des individus selon leur ethnie?


Il n'est pas question de pénitence ou autre. Il est question d"éthique. Aujourd'hui les actes commis au cours de la colonisation relèvent du crime contre l'humanité, il n'est pas possible de faire 2 poids 2 mesures. On peut admettre que c'était une "autre époque" qu'"il ne faut pas juger avec les critères actuels". Mais pour cela il faut pouvoir regarder en face les faits, comme on le fait pour le reste de l'histoire. Sans instrumentaliser. Le hic avec l'algérie c'est que la page n'est pas tournée pour tout le monde.



Si aujourd'hui un état faisait la même chose, comment qualifierions nous les faits? Honnêtement?

Revenir en haut Aller en bas
nollaig

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 23:35

emmanuelle78 a écrit:
Serena57 a écrit:


en ce qui me concerne je n'ai jamais niée l'apport et les avancées civilisationnelles de la colonisation du Maghreb par les français ...

Les échanges et les apports ne peuvent se faire que par colonisation? Que par la hierachisation des individus selon leur ethnie?


Il  n'est pas question de pénitence ou autre. Il est question d"éthique. Aujourd'hui les actes commis au cours de la colonisation relèvent du crime contre l'humanité, il n'est pas possible de faire 2 poids 2 mesures. On peut admettre que c'était une "autre époque" qu'"il ne faut pas juger avec les critères actuels". Mais pour cela il faut pouvoir regarder en face les faits, comme on le fait pour le reste de l'histoire. Sans instrumentaliser. Le hic avec l'algérie c'est que la page n'est pas tournée pour tout le monde.



Si aujourd'hui un état faisait la même chose, comment qualifierions nous les faits? Honnêtement?



Donc en fait tu recherches là aussi la radicalisation  des différents camps , la séparation en différentes factions et les extrêmisations de leurs oppositions
La aussi je vois que tu déploies ton plan fasciste pour la société

Et surtout tu oublies que 98% des français n ont pas vécu les événements en algérie .


Dernière édition par nollaig le Sam 18 Fév 2017, 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vivia




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 23:37

SKIPEER a écrit:
17.02.2017

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La colonisation française est «un crime contre l’humanité», a affirmé mardi Emmanuel Macron, candidat d’En Marche à l’élection présidentielle, dans un entretien avec la chaîne de télévision algérienne Echourouk News. En visite en Algérie pour sa campagne, le candidat a ainsi tenté de corriger ses propos tenus en novembre 2016 dans Le Point, et qui avaient choqué à l’époque :  «Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie.»
Cette fois, il a assuré : «Je pense qu’il est inadmissible de faire la glorification de la colonisation. Certains ont voulu faire cela en France, il y a dix ans. Jamais vous ne m’entendrez tenir ce genre de propos. J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie.» Et d’ajouter : «La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et ceux envers qui nous avons commis ces gestes.»
Mais «en même temps», a-t-il poursuivi, «il ne faut pas balayer tout ce passé. Et je ne regrette pas cela parce qu’il y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie : la France a installé les droits de l’homme en Algérie. Simplement elle a oublié de les lire.»

Il faut arrêter de se poser en victimes.
La colonisation de l'Algérie est un crime, c'est vrai. L'Algérie a reconquis sa souveraineté. La colonisation de l'Espagne a été aussi un crime. L'Espagne a reconquis sa souveraineté.
Les espagnols ne devaient pas se sentir bien sous la domination musulmane sinon il n'y aurait pas eu de reconquête. Pas plus que les algériens ne se sentaient bien sous la colonisation française.

Quant à Macron, il cherche les voix. Le peuple vote en France. Et comme la France est une démocratie LAÏQUE, les non catholiques ont le droit de voter aussi. Quand la France n'était pas LAÏQUE, les musulmans, ainsi que les juifs, étaient des citoyens de seconde zone.
Si la France perd sa laïcité, les politiques n'auront plus besoin de faire les yeux doux aux votes musulmans.





Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 23:49

nollaig a écrit:
La aussi je vois que tu déploies ton plan fasciste pour la société

Et

Salut cher Nollaig.

Je préfère t'avertir avant que tu n'ailles trop loin.
Prends garde de ne pas insulter Emmanuelle (ainsi que tout forumeur).

J'ai modéré un de tes message dans la page précédente (numéro 2) :


Aujourd'hui à 17h42, Nollaig a écrit:
[Modéré par CR84]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
nollaig

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 23:52

Cyril 84 a écrit:
nollaig a écrit:
La aussi je vois que tu déploies ton plan fasciste pour la société

Et  

Salut cher Nollaig.

Je préfère t'avertir avant que tu n'ailles trop loin.
Prends garde de ne pas insulter Emmanuelle (ainsi que tout forumeur).

J'ai modéré un de tes message dans la page précédente (numéro 2) :


Aujourd'hui à 17h42, Nollaig a écrit:
[Modéré par CR84]
Tiens , tu ne passes plus par MP ?

Quoiqu il en soit , l argument de hubert aimé qui remarquait que c est étrange que des "victimes" de "crimes contre l humanité" aillent ensuite chez leurs présumé "bourreaux" en France  est maintenu.


Dernière édition par nollaig le Sam 18 Fév 2017, 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Sam 18 Fév 2017, 23:55

nollaig a écrit:
Tiens , tu ne passes plus par MP ?

Je ne comprends pas ton allusion.
Merci de m'éclairer.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 08:06

M. E. Macron a dit hier aux pieds-noirs qu'il les aimait (ce qui est ridicule et naïf),
et il a ajouté " Je vous ai compris" ? !


Sur le moment, je me suis demandée si c'était une blague.
Pour les plus jeunes d'entre nous, le " Je vous ai compris " est une phrase que le Général de Gaulle a dite aux pieds-noirs, qui voulaient conserver l’Algérie française.
Or, de Gaulle a fait l'inverse. Il a changé d'avis et il a donné son autonomie politique à l'Algérie, alors que les français avaient objectivement gagné la guerre en 1962.
De Gaulle avait conscience que donner la nationalité française à 12 millions d'Algériens, revenaient à favoriser une immigration massive de musulmans en France. Il savait que leur assimilation (leur vivre-ensemble) en métropole serait problématique. Quand on voit la difficulté de 4 à 5 millions de musulmans à vivre selon nos valeurs en France actuellement, alors qu'ils y sont nés, on peut dire que de Gaule avait raison, mais si cela a déplu aux pieds-noirs sur le moment.
Cependant, le " Je vous ai compris " est synonyme de " je me moque de toi, je te promets n'importe quoi, et je te trahis ".


M Macron dit n'importe quoi depuis 8 jours, aurait-il peur de gagner?
Je le croyais trop narcissique pour avoir ce genre de scrupules.

Pourquoi ne dit-il pas simplement que ses mots ont dépassé sa pensée?
Un crime contre l'humanité a une définition très précise, et l'action de la France en Algérie est beaucoup plus complexe. En particulier, les civils qui vivaient en Algérie (et quelque soit leur religion) vivaient côte à côte, et avaient des relations amicales.
La guerre a conduit à des atrocités, et de tous les bords. Certainement, y-at-il eu des crimes de guerre, comme dans toutes les guerres.
Mais le crime contre l'humanité demande une politique organisée, un comportement systématique.


J'ai trouvé cette définition du crime contre l'humanité :
" L'article 7 du Statut de Rome donne la liste des crimes de droit commun qui sont des crimes contre l'humanité dès lors qu'ils sont commis sur ordre « dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile » : meurtre ; esclavage ; déportation ; emprisonnement abusif ; torture ; abus sexuels ; persécution de masse ; disparitions ; apartheid.
Cette définition est remise en cause à l'occasion de la Conférence de révision du Statut de Rome à Kampala en Ouganda qui se tient du 31 mai au 11 juin 2010. L'examen du Tribunal pénal international peut porter aussi, mais pas exclusivement, sur la liste des crimes figurant à l'article 5 à savoir le crime de génocide, le crime de guerre et le crime d'agression. "[/i]


On voit que la définition de crimes contre l'humanité n'est en fait pas univoque et qu'elle évolue au fur et à mesure que les hommes se retournent sur leur passé, même proche, et s'interrogent sur le contenu moral de leurs actes.


Peut-être les français doivent-ils s'interroger sur le contenu de leurs actes ?
sans doute.
Comme tous les peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 08:27

emmanuelle78 a écrit:
Les échanges et les apports ne peuvent se faire que par colonisation? Que par la hierachisation des individus selon leur ethnie?

Bien sûr que non,
mais au XIXe siècle, il s'agissait d'une pratique ordinaire, et qui ne provoquait aucune interrogation morale.

Le socialiste Jules Ferry parlait de la colonisation comme du devoir des races supérieures envers les races inférieures, afin de les civiliser.

Il ne faut pas être manichéens, ni anachroniques.

Ne soyons pas manichéens, les européens n'ont pas été que colonisateurs et racistes au XIXe siècle.
Ils ont aussi établi des relations avec autrui basées sur le commerce, la science, et le respect des autres cultures.
Napoléon est arrivé avec des savants en Egypte. Il voulait étudier leur culture.
L’anthropologie est née au XIXe siècle. Des savants ont très tôt été vivre au coté des sauvages (?!) pour les comprendre et conserver leur langue et leur tradition. Nous possédons ainsi le souvenir de certaines traditions des amérindiens, qui ont été consignées (souvent par des religieux) dès le XVe siècle.


Si on est honnête, il faut dire que l'acte de colonisation est une pratique universelle, dont tous les peuples se sont rendus coupables. D'ailleurs, plutôt que de parler de culpabilité, ce qui est un concept anachronique, il vaut mieux dire que la colonisation est une pratique universelle. Point.  Je préfère ne pas avoir de formulation qui contienne de jugement moral !

Cependant, il y a peu de civilisations (en dehors des civilisations européennes) qui ont su s'intéresser aux contenus culturels des nations qu'ils avaient envahis.
Les instituts d'étude de langues orientales, l'archéologie, bref tout le courant humaniste, ont conduit les européens à s'intéresser aux peuples colonisés, à s'intéresser à leur passé, à leur culture, à leur langue, à leur production intellectuelle.

Si on considère d'autres pratiques colonisatrices du passé, celles d'autres peuples, ce qu'ont fait les européens contenait déjà le germe du respect de l'autre. Les européens avaient la conviction que l'autre (le colonisé) avait aussi quelque chose de rare, d'utile, d'unique, qu'il fallait en conserver la mémoire comme de quelque chose qui avait de la valeur.

La façon de procéder des européens (par la colonisation) nous choque de nos jours, mais c'est un anachronisme. On ne peut pas juger le passé avec nos normes morales du XXI e siècle.

Les français, et les européens en général, ont pas détruit les peuples qu'ils avaient colonisé. Il n'ont jamais voulu les éradiquer de la terre et en supprimer le souvenir.
C'est juste l'inverse. Ils les ont évangélisé, certes, mais ils les ont aussi soigné, nourris, éduqués, et ils ont étudié leurs mœurs, leur histoire, leurs traditions.

Je sais qu'il y a eu du travail forcé, et de la maltraitance, surtout en Afrique noire, mais pas que. Des liens d'amitié, de fraternité, sont nés avec les peuples qui ont été colonisés. D'ailleurs, ses liens d'amitié durent toujours.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 08:33

vivia a écrit:

Il faut arrêter de se poser en victimes.
La colonisation de l'Algérie est un crime, c'est vrai. L'Algérie a reconquis sa souveraineté. La colonisation de l'Espagne a été aussi un crime. L'Espagne a reconquis sa souveraineté.
Les espagnols ne devaient pas se sentir bien sous la domination musulmane sinon il n'y aurait pas eu de reconquête. Pas plus que les algériens ne se sentaient bien sous la colonisation française.
je te reposte ce qu'a dit la forumeuse emmanuelle dans un post avant et je te laisse méditer  sur ses paroles :


Citation :
Reconnaitre cela, c'est grandir, assumer, prendre acte et agir en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 09:48

emmanuelle78 a écrit:
Serena57 a écrit:


en ce qui me concerne je n'ai jamais niée l'apport et les avancées civilisationnelles de la colonisation du Maghreb par les français ...

Les échanges et les apports ne peuvent se faire que par colonisation? Que par la hierachisation des individus selon leur ethnie?


Il  n'est pas question de pénitence ou autre. Il est question d"éthique. Aujourd'hui les actes commis au cours de la colonisation relèvent du crime contre l'humanité, il n'est pas possible de faire 2 poids 2 mesures. On peut admettre que c'était une "autre époque" qu'"il ne faut pas juger avec les critères actuels". Mais pour cela il faut pouvoir regarder en face les faits, comme on le fait pour le reste de l'histoire. Sans instrumentaliser. Le hic avec l'algérie c'est que la page n'est pas tournée pour tout le monde.



Si aujourd'hui un état faisait la même chose, comment qualifierions nous les faits? Honnêtement?


vous voulez dire qu'en 1830 la France aurait dû gentillement demander aux barbaresques algérois d'arrêter de razzier les côtes d'Europe du sud et de fermer leurs marchés aux esclaves??
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 11:52

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
nous sommes dans le sujet de la colonisation, l'algérie n'est qu'un cas parmi tant d'autres.

je repose donc la question :

es tu d'accord que la colonisation de l'andalousie par les musulmans était aussi un crime contre l'humanité ?

j'attends une réponse argumentée

çà par contre c'est complètement HS par rapport à la colonisation

c'est connu lorsqu'on manque d'arguments on fait des HS !!

je répète que le titre du Topic est : la colonisation de l’Algérie crime contre l’humanité

Alors SVP restons dans ce sujet précis et si tu veux discuter d'un autre sujet tu peux ouvrir un autre topic !!

alors c'est clair, la colonisation de l'Algérie n'est en aucun cas un crime contre l'humanité.
c'est un cas classique où le plus fort envahit le plus faible et, quand le colonisé se révolte, cela finit généralement assez mal avec des massacres de part et d'autre.
c'est vrai pour L'Algérie comme pour l'Andalousie.


SKIPEER a écrit:
vivia a écrit:
Il faut arrêter de se poser en victimes.
La colonisation de l'Algérie est un crime, c'est vrai. L'Algérie a reconquis sa souveraineté. La colonisation de l'Espagne a été aussi un crime. L'Espagne a reconquis sa souveraineté.
Les espagnols ne devaient pas se sentir bien sous la domination musulmane sinon il n'y aurait pas eu de reconquête. Pas plus que les algériens ne se sentaient bien sous la colonisation française.

je te reposte ce qu'a dit la forumeuse emmanuelle dans un post avant et je te laisse méditer  sur ses paroles :

Citation :
Reconnaitre cela, c'est grandir, assumer, prendre acte et agir en conséquence.

qu'attends tu pour grandir en condamnant la colonisation de l'Espagne par tes ancêtres ?
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 13:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 14:35

rosarum a écrit:


alors c'est clair, la colonisation de l'Algérie n'est en aucun cas un crime contre l'humanité.
c'est un cas classique où le plus fort envahit le plus faible et, quand le colonisé se révolte, cela finit généralement assez mal avec des massacres de part et d'autre.
c'est vrai pour L'Algérie comme pour l'Andalousie.

Citation :



Invité sur une chaîne de télévision algérienne, mardi 14 février, Emmanuel Macron a qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité », une expression qui a fait polémique dans la sphère politique.
Dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube jeudi 16 février, Emmanuel Macron a assumé ses propos :
« Sommes-nous aujourd’hui condamnés à vivre dans l’ombre de ce traumatisme pour nos deux pays ? […] Il faut pour cela, avoir le courage de dire les choses et de ne céder à aucune simplification. […] Mes propos n’étaient pas destinés aux anciens combattants français, c’était simplement reconnaître une responsabilité de l’Etat français et nous ne devons pas nous dérober. »

Ce que dit la loi du « crime contre l’humanité »

L’article 212-1 du code pénal français définit ce qu’est un « crime contre l’humanité ». La définition prend ainsi en compte « la déportation, la réduction en esclavage ou la pratique massive et systématique d’exécutions sommaires, d’enlèvements de personnes suivis de leur disparition, de la torture, ou d’actes inhumains, inspirés par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux et organisés en exécution d’un plan concerté à l’encontre d’un groupe de population civile ».
Si le terme est apparu pour la première fois dans la bouche de Robespierre, qui souhaitait que Louis XVI fût déclaré « criminel envers l’humanité » lors de son procès, en 1792, c’est le génocide des juifs d’Europe lors de la seconde guerre mondiale qui constitue le premier crime contre l’humanité légalement reconnu comme tel – et le premier génocide reconnu, par le tribunal de Nuremberg. En 2001, la France reconnaissait officiellement que la traite des Noirs et l’esclavage constituaient des crimes contre l’humanité – cette année-là, elle a également reconnu le génocide des Arméniens.
La Cour pénale internationale (CPI), créée en 1998, est aujourd’hui compétente pour juger les crimes contre l’humanité mais aussi les crimes de guerre. Elle mène des enquêtes et, le cas échéant, juge les personnes accusées des crimes les plus graves. Elle enquête actuellement sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité qui auraient été commis en Centrafrique, au Mali, en Libye et en Géorgie.

Une colonisation empreinte de répression

En soi, la colonisation, c’est-à-dire l’occupation et l’administration d’un territoire par une puissance en dehors de ses frontières, ne relève juridiquement pas du crime contre l’humanité. Et ce, même si les indigènes algériens étaient, pendant l’occupation française, considérés comme des citoyens de second ordre : le droit de vote leur était interdit, malgré leur nationalité française. Un texte de loi, promulgué en 1865, précisa le statut de l’indigène en Algérie ainsi que la question de la naturalisation et, en 1874, une liste de vingt-sept infractions spécifiques à l’indigénat fut établie. Parmi elles, les réunions sans autorisation, les départs du territoire de la commune sans permis de voyage ou encore les actes irrespectueux.
Au-delà de ces mesures, la colonisation fut, à plusieurs reprises, marquée par des actes brutaux. Lors de l’arrivée des Français, d’abord. Après le débarquement de janvier 1830, et malgré une annexion officielle en février 1834, une longue guerre opposa les Français et les Algériens, jusqu’en 1848, coûtant la vie à près de cinq cent mille soldats français et à cinq cent mille Algériens, selon des estimations d’Ismaÿl Urbain dans L’Algérie française : indigènes et immigrants (1862).
Moins d’un siècle plus tard, en 1945, la région de Sétif, ville à l’est d’Alger, fut également le théâtre d’affrontements sanglants. Une manifestation réclamant la fin du colonialisme y tourna en émeute après la mort d’un jeune homme brandissant le drapeau algérien, ce qui était interdit. Une très violente répression, sept semaines durant, causa vingt mille à trente mille morts parmi la population arabe. Selon une commission d’enquête de l’Assemblée consultative provisoire, entre cent deux et cent dix Européens furent également tués.


Longtemps passé sous silence en France, c’est en 2005 qu’il y eut une première phase de reconnaissance de cet événement. En 2012, lors d’un déplacement en Algérie, le président François Hollande évoqua les « souffrances de la colonisation », et plus particulièrement « les massacres de Sétif, de Guelma et de Kherrata », qui « demeurent ancrés dans la mémoire et dans la conscience des Algériens ».

La pratique de la torture en Algérie : une reconnaissance tardive

Les événements de Sétif ont été considérés comme les prémices de la guerre d’indépendance qui, entre 1954 et 1962, a cristallisé les violences, en donnant lieu à des actes de torture, notamment de la part des autorités françaises.
Cette pratique figure bien dans les textes de loi qui définissent le crime contre l’humanité, mais a longtemps été un sujet tabou en ce qui concerne la guerre d’Algérie et est aujourd’hui encore sujette à débat. En 2000, le témoignage de Louisette Ighilahriz, recueilli par Le Monde, a ravivé le débat autour de ce sujet. La femme racontait les tortures qu’elle avait subies pendant trois mois en 1957, alors qu’elle était âgée de 20 ans.
Ce témoignage suscita de nombreuses réactions, notamment celle du général Jacques Massu (1908-2002) dans les colonnes du Monde. « Quand je repense à l’Algérie, cela me désole, car [la torture] faisait partie, je vous le répète, d’une certaine ambiance. On aurait pu faire les choses différemment », regrettait le général.
Si Marcel Bigeard (1916-2010), ancien militaire, nia les faits, qualifiant le témoignage de Louisette Ighilahriz de « tissu de mensonges », Paul Aussaresses (1918-2013), coordinateur des services de renseignement à Alger en 1957, n’a pas caché son implication dans ces actes de violence : « La torture ne m’a jamais fait plaisir, mais je m’y suis résolu quand je suis arrivé à Alger. A l’époque, elle était déjà généralisée. Si c’était à refaire, ça m’emmerderait, mais je referais la même chose car je ne crois pas qu’on puisse faire autrement. »

Lois d’amnistie : l’oubli juridique des crimes de la guerre d’Algérie

Au moment des accords d’Evian, en 1962, une amnistie fut progressivement mise en place pour apaiser la situation et empêcher que la poursuite de coupables ne crée de nouvelles hostilités. Ainsi, la loi de 1968 prévoit « une amnistie générale de toute infraction commise en relation avec les événements d’Algérie ».
Selon le code pénal, l’amnistie « efface les condamnations prononcées et entraîne la remise de toutes les peines. Elle rétablit l’auteur ou le complice de l’infraction dans le bénéfice du sursis qui avait pu lui être accordé lors d’une condamnation antérieure ».
Cet acte du pouvoir législatif a été utilisé à plusieurs reprises dans l’histoire française, notamment pour les faits de collaboration durant la seconde guerre mondiale, à travers deux lois d’amnistie, en 1951 et 1953.

Le bilan des morts liées à la guerre d’indépendance de l’Algérie est estimé autour de trois cent mille personnes du côté algérien, selon l’historien Guy Pervillé, et à près de vingt-cinq mille pour les militaires français. Un bilan difficile à chiffrer de manière précise et qui a laissé des traces dans l’imaginaire collectif des deux pays.
Emmanuel Macron a également fait référence au « devoir de mémoire » dans l’objectif de renforcer les relations franco-algériennes.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/17/la-colonisation-de-l-algerie-a-t-elle-ete-un-crime-contre-l-humanite-comme-le-dit-macron_5081536_4355770.html#zgaiM3fXWtjFMth1.99




et le pire.... c'est que je ne voterais pas macron... lol



Moi ce qui me gêne à lire c'est que c'est OK moralement que le fort envahisse le faible. A quoi servent les règles morales si ce n'est pas justement pour briser ce genre de "logique" froide et cynique?

N'est ce pas une atteinte aux droits fondamentaux que le statut de l'indigène?

Des atteintes fortes aux droits, sur de longues périodes, ponctuées de massacres et de torture... par un état s'appuyant sur une idéologie de hierarchie raciale pour justifier ses actes... c'est Ok car c'est ainsi la loi du plus fort?

Ce qui me fait "rire" dans les articles que j'ai lu sur le sujet, c'est qu'on donne la définition du crime contre l'humanité, on donne des éléments historiques qui pourrait correspondre à la définition, mais en disant toujours "la colonisation en elle même n'est pas un crime contre l'humanité (mais il y a des éléments qui pourraient y ressembler)".

Je ne dis pas qu'il y a eu un plan d'extermination ou autre chose approchant. Mais à mes yeux avec les crtières d'aujourd'hui c'est un crime contre l'humanité... et je pense que on ne pourra pas tomber d'accord, tant la france est divisée sur cette question. (cf sondage posté par skippeer)

Juste que les dénégations ont souvent un teinte de dénigrement systématique de tout ce qui concerne le Maghreb. Comme un refus de considération.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 14:44

salamsam a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 14:45

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
c'est connu lorsqu'on manque d'arguments on fait des HS !!

je répète que le titre du Topic est : la colonisation de l’Algérie crime contre l’humanité

Alors SVP restons dans ce sujet précis et si tu veux discuter d'un autre sujet tu peux ouvrir un autre topic !!

alors c'est clair, la colonisation de l'Algérie n'est en aucun cas un crime contre l'humanité.
c'est un cas classique où le plus fort envahit le plus faible et, quand le colonisé se révolte, cela finit généralement assez mal avec des massacres de part et d'autre.
c'est vrai pour L'Algérie comme pour l'Andalousie.

tu veux dire l'inquisition c'est ca ??


rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
je te reposte ce qu'a dit la forumeuse emmanuelle dans un post avant et je te laisse méditer  sur ses paroles :

qu'attends tu pour grandir en condamnant la colonisation de l'Espagne par tes ancêtres ?
tu veux dire vieillir  lol!   !!

Et de ton cote j'attends que tu t'explique aussi sur l'inquisition  dans ce topic : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


nous lisons ceci dans ce lien :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quelques semaines après l’« enfumade » des Ouled Riah, le colonel de Saint-Arnaud fit procéder à l’emmurement d’autres membres de la tribu des Sbéahs : « Alors je fais hermétiquement boucher toutes les issues et je fais un vaste cimetière. La terre couvrira à jamais les cadavres de ces fanatiques. Personne n'est descendu dans les cavernes ; personne... que moi ne sait qu'il y a là-dessous cinq cents brigands qui n'égorgeront plus les Français. Un rapport confidentiel a tout dit au maréchal simplement, sans poésie terrible ni images. » (4)

Au-delà de ces multiples crimes contre l’humanité, les correspondances et les mémoires des acteurs de la conquête abondent en témoignages qui attestent des velléités génocidaires des conquérants et du caractère systématique de l’entreprise exterminatrice. La chasse à l’homme fut le titre de l’ouvrage du Comte d’Hérisson (5).  Dans ses Lettres, le lieutenant-colonel de Montagnac évoquait clairement son projet exterminateur : « Tous les bons militaires que j’ai l’honneur de commander sont prévenus par moi-même que, s’il leur arrive de m’amener un Arabe vivant, ils reçoivent une volée de coups de plat de sabre. » (6). Face à la résistance algérienne, l’anéantissement et la déportation étaient les solutions proposées par Montagnac : « Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes : tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger des bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs ; en un mot en finir, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens… » (7).

Gouverneur général de l’Algérie et à la tête du corps expéditionnaire, Bugeaud justifia toutes les exactions commises par les troupes françaises. En 1842, il affirmait : « Il n’y a pas d’autres moyens d’atteindre et de soumettre ce peuple extraordinaire. » (8). Parlant de la guerre exterminatrice menée en Algérie par l’armée française, le colonel de Saint-Arnaud affirmait : « Voila la guerre d’Afrique ; on se fanatise à son tour et cela dégénère en une guerre d’extermination. » (9). Ces citations des principaux acteurs de la conquête de l’Algérie illustrent les projets génocidaires des autorités coloniales françaises.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 15:55

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:


qu'attends tu pour grandir en condamnant la colonisation de l'Espagne par tes ancêtres ?
tu veux dire vieillir  lol!   !!


Et de ton cote j'attends que tu t'explique aussi sur l'inquisition  dans ce topic : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

tu m'as très bien compris et je vois que tu refuses une fois de plus de reconnaitre les torts de tes ancêtres

alors pourquoi donc voudrais tu que je reconnaisse les torts des miens scratch
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 16:08

emmanuelle78 a écrit:


Juste que les dénégations ont souvent un teinte de dénigrement systématique de tout ce qui concerne le Maghreb. Comme un refus de considération.

"L'Arabe étant un peu considéré comme la proie naturelle du soldat". Maupassant livre une anecdote. Que l’on devine vraie. Que l’on sait ordinaire, dans le sens où elle est répétée à l’infini depuis que la France s’est emparée de l’Algérie. Et que cela va encore durer soixante-dix ans. Comment dire mieux la colonisation française, sa violence et son injustice? Comment ne pas comprendre les traces laissées dans la conscience d’un peuple? Comment nier l’indélébile empreinte mémorielle?

"Anonyme ou pas, l’ordure provient toujours de l’extrême droite"

Soixante-cinq ans plus tard, voici François Mauriac, grand écrivain français, conscience catholique et électeur démocrate-chrétien, objet d’une campagne de haine sans précédent. C’est que dans son très influent et très lu bloc-notes du Figaro, il a entrepris de dénoncer les méfaits de la colonisation à la française dans les pays nord-africains. Il croule sous les menaces de mort de la fachosphère de l’époque, collectionnant une impressionnante série de lettres anonymes lui promettant les pires tourments, à lui, le défenseur des Arabes, qui insulte le drapeau et l’armée française. Mauriac s’amuse parfois à publier des extraits de ces menaces épistolaires qu’il détruit en une formule, toujours d’actualité: "Anonyme ou pas, l’ordure provient toujours de l’extrême droite".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 16:14

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:

tu veux dire vieillir  lol!   !!


Et de ton cote j'attends que tu t'explique aussi sur l'inquisition  dans ce topic : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

tu m'as très bien compris et je vois que tu refuses une fois de plus de reconnaitre les torts de tes ancêtres

alors pourquoi donc voudrais tu que je reconnaisse les torts des miens scratch

Les Espagnols eux même ne considèrent pas qu'il y a eut crime contre l'humanité en Andalousie. Et la domination de l'Andalousie a pris fin il y a 6 siècle et ne fut pas comparable à la colonisation Francaise de l'Algarie.




Les Espagnoles pourraient en revanche parlait de la conquète Napoléonienne de l'Espagne. Mais tout cela sont d'autres sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite    Dim 19 Fév 2017, 16:19

Citation :
Ces citations des principaux acteurs de la conquête de l’Algérie illustrent les projets génocidaires des autorités coloniales françaises
.
Cette citation de SKIPEER ne correspond pas à la définition de génocide, il est censé le savoir.
Bugeaud ?
Entre le vainqueur le général député traître à la parole donnée et son vaincu, j'ai autant de mépris pour le vainqueur que d'estime pour le vaincu.

A propos de torture, pratique que je condamne, quel que soit le tortionnaire, tout comme je condamne l'égorgeur qui mutile sa victime, j'ai cité plus haut que mon frère cadet était officier d'active en Algérie, jusqu'aux accords d'Evian.

Il y portait un nom bien français, qui n'était pas le nôtre…
Quand il n'était pas en civil, il portait un uniforme qui n'était pas celui de son corps d'armée, des galons qui n'étaient pas ceux de son grade, mais il portait en permanence un ordre de mission qui dans l'exercice de sa mission et sur le territoire qui lui était imparti lui donnait plein pouvoir sur toute autorité militaire ou civile de tout grade.
Rien sue ça…
Sa mission ?
Arracher à leurs bourreaux les hommes du FLN soumis à la torture, qui lui étaient indiqués par ses gars, pour les faire soigner dans un hôpital militaire sous haute sécurité.
Pour leur parler et "les faire parler" dans la dignité.

Appelez ça barbouze ou action psy, peu importe, mon frère n'avait, il est décédé, pas de sang sur les mains.

Œuvrant dans la Défense Aérienne du Territoire contra la menace soviétique sous la guerre froide, je n'ai pas été engagé dans la répression en Algérie.
"Dieu merci"

Trois pages de polémiques violentes, ouvertes par un forumeur actif; l'ami SKIPEEr toujours droit dans ses bottes.
Où sont donc l'islam prôné "du juste milieu" et le message christique de paix sur terre, dans ces messages extrémistes ?
Absolument rien d'un soupçon de volonté de dialogue entre croyants de croyances différentes.

Je ne vois dans ces pages que rancœurs, négation de réalités, refus de réconciliation, refus de la moindre démarche de dialogue ou de tentative de bâtir ensemble dans la paix le devenir de l'humanité.

Aussi je demande qu'à défaut d'être supprimées de notre forum comme ne relevant ni de l'objet ni de la charte de dialogueislamchretien ces pages partisanes soient au moins verrouillées.

A mon propre détriment puisque ayant vécu et la "colonisation" et la "décolonisation" et la "guerre froide" j'aurais encore beaucoup à dire.

Un exemple vécu ?
Un dimanche soir je rentrais dans ma 4CV d'occasion (tous les affreux colonisateurs ne pouvaient pas s'offrir des hauts de gamme américaines) j'ai été stoppé par un barrage de pierre sur la route, non loin de ma destination, le port de Safi où je bossais.

Une bande hurlante et hostile m'a sorti de la voiture, à la recherche d'une arme… qu'il n'y avait pas.
Cela s'est subitement calmé, quand un de mes assaillants a porté témoignage en ma faveur.
"C'est un ingénieur (je ne l'étais pas) qui travaille à la construction du port, un ami du Maroc".
J'étais un bâtisseur, pas un colonialiste.
Derrière, ils ont édifié un autre barrage…

J'ai passé la nuit sur la chaussée, j'y ai même dormi.
Avec mes geôliers… Sous leur protection…
Le lendemain après midi, après un repas de graine de couscous sans légumes sans viande partagé "à la marocaine" dans un plat commun, ils ont levé le barrage et m'ont salué : j'étais des leurs.

L'intervenant en ma faveur ?
Un mécanicien électricien du port, donc sous ma direction, sachant fabriquer des bombes artisanales bien avant que cela ne soit expliqué en détail sur le Web.

Autre anecdote vécue : on savait par la rumeur, en fin d'été 1956, que le lendemain serait chaud, voire très chaud.
Dans l'après midi le contrôleur civil, ayant rang de préfet, a annoncé qu'il distribuait des armes aux européens pour se défendre.
Sursitaire n'ayant pas fait le service militaire je n'y avais pas droit…

En fin d'après-midi un "indigène" du service , étymologiquement j'en étais un, est venu me voir.

"Patron, Tu viens travailler demain?
Bien sûr que je viens, pourquoi pas ?
Mais non, ne viens pas, c'est mieux tu restes chez toi…
Mais pourquoi ?
C'est mieux, reste chez toi, ne viens pas"

Le lendemain je suis allé au boulot.
Ville morte, aucune activité ni en ville, boutiques fermées, ni au port, grues en berne et sardiniers restés à quai.

Si, il y a eu une activité : Notre Dodge des surplus de l'Armée américaine est allé en plein cœur de la "médina" chercher à son domicile un européen du service.
Le Dodge n'était pas militaire mais civil, il était connu de la population : il est passé sans opposition aucune.

Le lendemain nous avons appris que dans un petit hôpital proche malades dans leurs lits personnels soignants médecins et administratifs, qui n'étaient pas armés mais soignaient tant les malades employés aux mines de phosphates que les habitants du coin, avaient été massacrés.
Je ne retrouve sur le Web aucune mention de ce crime barbare dans l'histoire officielle du Maroc.

SKIPEER médecin pourra apprécier.

Car c'est cela aussi la "colonisation", aux facettes multiples, et cela "l'histoire du pays".
Chaque pays chaque état chaque religion écrit sa propre histoire.

Tout comme on va à la chasse aux crocodiles avec une paire de fortes jumelles une pince à épiler et une boîte d'allumettes vide.

Le plus fort c'est que ça marche.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 16:22

salamsam a écrit:
rosarum a écrit:


tu m'as très bien compris et je vois que tu refuses une fois de plus de reconnaitre les torts de tes ancêtres

alors pourquoi donc voudrais tu que je reconnaisse les torts des miens scratch

Les Espagnols eux même ne considèrent pas qu'il y a eut crime contre l'humanité en Andalousie. Et la domination de l'Andalousie a pris fin il y a 6 siècle et ne fut pas comparable à la colonisation Francaise de l'Algarie.

Intolérance et rigorisme

Les Almoravides étaient parvenus à rétablir à leur profit l'unité d'Al-Andalus qui connut sous leur domination de profondes transformations. La très relative « tolérance » dont avaient bénéficié les chrétiens mozarabes et les juifs à l'époque ommeyade disparut rapidement. Les juifs de Lucena durent ainsi verser une grosse somme d'argent pour échapper à la conversion et de nombreuses églises chrétiennes furent détruites. L'expédition conduite en 1125 jusqu'à Grenade par Alphonse d'Aragon, combinée avec un soulèvement des Mozarabes locaux, entraîne, lors de la retraite du Batailleur, le départ de dix mille d'entre eux vers le nord ; les chrétiens demeurés sur place sont en majorité déportés en Afrique du Nord pour y être installés près de Meknès et de Salé où l'interdiction de pratiquer leur religion entraîne la disparition rapide de ces communautés. Dans l'ensemble d'Al-Andalus, le nombre des chrétiens est désormais très réduit, à un moment où, dans le contexte général des croisades et des « réveils » religieux berbères, l'antagonisme entre islam et chrétienté atteint son intensité maximale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 16:33

rosarum a écrit:
salamsam a écrit:


Les Espagnols eux même ne considèrent pas qu'il y a eut crime contre l'humanité en Andalousie. Et la domination de l'Andalousie a pris fin il y a 6 siècle et ne fut pas comparable à la colonisation Francaise de l'Algarie.

Intolérance et rigorisme

Les Almoravides étaient parvenus à rétablir à leur profit l'unité d'Al-Andalus qui connut sous leur domination de profondes transformations. La très relative « tolérance » dont avaient bénéficié les chrétiens mozarabes et les juifs à l'époque ommeyade disparut rapidement. Les juifs de Lucena durent ainsi verser une grosse somme d'argent pour échapper à la conversion et de nombreuses églises chrétiennes furent détruites. L'expédition conduite en 1125 jusqu'à Grenade par Alphonse d'Aragon, combinée avec un soulèvement des Mozarabes locaux, entraîne, lors de la retraite du Batailleur, le départ de dix mille d'entre eux vers le nord ; les chrétiens demeurés sur place sont en majorité déportés en Afrique du Nord pour y être installés près de Meknès et de Salé où l'interdiction de pratiquer leur religion entraîne la disparition rapide de ces communautés. Dans l'ensemble d'Al-Andalus, le nombre des chrétiens est désormais très réduit, à un moment où, dans le contexte général des croisades et des « réveils » religieux berbères, l'antagonisme entre islam et chrétienté atteint son intensité maximale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oui en 8 siècle il y eut des périodes de fanatisme et des exactions commise. C'est honteux. Il y en eut aussi au lendemain de la "reconquista" qui donna naissance à l'inquisition. Mais personne ne parle de crime contre l'humanité mais au contraire d'une Espagne musulmane qui fut le territoire Européen le plus tolérant de ce temps.

La colonisation Francaise de l'Algérie n'a été qu'intolérance et humiliation. Dés la conquète il y eut de grand massacre. Encore une fois, tu compares des torchons et des serviettes.

Et encore une fois tu nous parles d'un conflit qui a pris fin il y a 6 siècle alors que nous parlons d'un conflit qui a pris fin il y a seulement 55 ans.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 16:55

nollaig a écrit:


Quoiqu il en soit , l argument de hubert aimé qui remarquait que c est étrange que des "victimes" de "crimes contre l humanité" aillent ensuite chez leurs présumé "bourreaux" en France  est maintenu.

J'ai répondu au propos d'Hubert Aimé et de Serena mais tu n'as pas lut mon post.


Voici ce que je leur ait expliqué :

Non l'indépendance de l'Algérie n'a pas amené le divorce entre la France et l'Algérie mais la fin d'une domination Francaise sur l'Algérie. La fin d'un rapport de dominant à dominé et le début d'un rapport d'égale à égale.

Les Algériens qui ont combattu pour l'indépendance, n'ont pas combattu contre la nation Francaise mais contre l'état coloniale. De même dailleurs que les Francais qui ont milité pour l'indépendance de l'Algérie ne l'ont pas fait par rejet ou trahison de leurs pays mais par rejet des injustices du système coloniale.

Dailleurs beaucoup d'indépendantiste Algérien avait d'abord milité pour une égalité de droits et de traitement des "Francais musulmans" par rapport au reste de la population Francaise. Ce n'est qu’après de nombreux refus de ces réformes de statut qu'ils sont devenus indépendantiste.

Lorsqu'un émmigrés Algérien, aprés 1962, venait en France, il ne venait plus en tant que indigène dominé et soumis à l'état coloniale Francais. Mais en tant que citoyen d'un état Algérien indépendant venant vivre dans une France lui donnant un statut égale à tout autres citoyen étranger.


Dernière édition par salamsam le Dim 19 Fév 2017, 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 17:07

salamsam a écrit:
rosarum a écrit:


Intolérance et rigorisme

Les Almoravides étaient parvenus à rétablir à leur profit l'unité d'Al-Andalus qui connut sous leur domination de profondes transformations. La très relative « tolérance » dont avaient bénéficié les chrétiens mozarabes et les juifs à l'époque ommeyade disparut rapidement. Les juifs de Lucena durent ainsi verser une grosse somme d'argent pour échapper à la conversion et de nombreuses églises chrétiennes furent détruites. L'expédition conduite en 1125 jusqu'à Grenade par Alphonse d'Aragon, combinée avec un soulèvement des Mozarabes locaux, entraîne, lors de la retraite du Batailleur, le départ de dix mille d'entre eux vers le nord ; les chrétiens demeurés sur place sont en majorité déportés en Afrique du Nord pour y être installés près de Meknès et de Salé où l'interdiction de pratiquer leur religion entraîne la disparition rapide de ces communautés. Dans l'ensemble d'Al-Andalus, le nombre des chrétiens est désormais très réduit, à un moment où, dans le contexte général des croisades et des « réveils » religieux berbères, l'antagonisme entre islam et chrétienté atteint son intensité maximale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oui en 8 siècle il y eut des périodes de fanatisme et des exactions commise. C'est honteux. Il y en eut aussi au lendemain de la "reconquista" qui donna naissance à l'inquisition. Mais personne ne parle de crime contre l'humanité mais au contraire d'une Espagne musulmane qui fut le territoire Européen le plus tolérant de ce temps.

La colonisation Francaise de l'Algérie n'a été qu'intolérance et humiliation. Dés la conquète il y eut de grand massacre. Encore une fois, tu compares des torchons et des serviettes.

Et encore une fois tu nous parles d'un conflit qui a pris fin il y a 6 siècle alors que nous parlons d'un conflit qui a pris fin il y a seulement 55 ans.

en effet mais c'est parce que cela fait quelques siècles que les musulmans n'ont plus les moyens de coloniser les autres peuples.

L'Empire ottoman a encore les moyens de grandes expéditions sur mer (conquête de Chypre en 1570 et de la Crète en 1669) et sur terre, contre les Autrichiens et les Russes. Moscou est incendiée en 1571, Vienne, capitale des Habsbourg d'Autriche, assiégée en 1683....  (wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 17:18

rosarum a écrit:
salamsam a écrit:


Oui en 8 siècle il y eut des périodes de fanatisme et des exactions commise. C'est honteux. Il y en eut aussi au lendemain de la "reconquista" qui donna naissance à l'inquisition. Mais personne ne parle de crime contre l'humanité mais au contraire d'une Espagne musulmane qui fut le territoire Européen le plus tolérant de ce temps.

La colonisation Francaise de l'Algérie n'a été qu'intolérance et humiliation. Dés la conquète il y eut de grand massacre. Encore une fois, tu compares des torchons et des serviettes.

Et encore une fois tu nous parles d'un conflit qui a pris fin il y a 6 siècle alors que nous parlons d'un conflit qui a pris fin il y a seulement 55 ans.

en effet mais c'est parce que cela fait quelques siècles que les musulmans n'ont plus les moyens de coloniser les autres peuples.

L'Empire ottoman a encore les moyens de grandes expéditions sur mer (conquête de Chypre en 1570 et de la Crète en 1669) et sur terre, contre les Autrichiens et les Russes. Moscou est incendiée en 1571, Vienne, capitale des Habsbourg d'Autriche, assiégée en 1683....  (wikipedia)

Mais ce n'est pas la conquète mais la facon dont elle à été faite dont nous parlons. Si certaines populations d'Europe orientales ont aujourd'hui encore, prés de 2 siècle aprés la fin de la domination Turque sur leurs pays, toujours un trés fort ressentiment à l'encontre de la Turquie, c'est justement parce que ces derniers n'ont jamais reconnu les crimes qu'ils ont commis durant cette periode.

Et il en sera également ainsi entre la France et ses anciennes colonies si l'état Francais continue à en faire un sujet tabou. Surtout que la fin de cette colonisation est bien plus récente. 55 ans à peine pour l'Algérie.




Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite    Dim 19 Fév 2017, 17:39

Citation :
Mais ce n'est pas la conquète mais la facon dont elle à été faite dont nous parlons. Si certaines populations d'Europe orientales ont aujourd'hui encore, prés de 2 siècle aprés la fin de la domination Turque sur leurs pays, toujours un trés fort ressentiment à l'encontre de la Turquie, c'est justement parce que ces derniers n'ont jamais reconnu les crimes qu'ils ont commis durant cette periode

Absolument faux.
Ce n'est pas du tout ce que j'ai constaté en Bulgarie ni au Yémen.

Ni la Bulgarie ni le Yémen n'ont demandé à la Turquie de reconnaître les crimes commis sous la conquête et sous l'occupation ottomane.

C'est autre chose qu'un ressentiment ou une exigence de repentance.

Les Bulgares qui ont passé cinq siècles sous la domination féroce des Ottomans, musulmans, n'ont qu'une crainte : le retour en force de musulmans chez eux.
Quant au Yémen, hélas ravagé par la guerre civile depuis l'arrivée au pouvoir des chiites; oui au Yémen j'ai reçu des témoignages de leur ressentiment profond.
Les Yéménites eux n'avaient aucun grief religieux puisque leur oppresseur était musulmans.
Mais tout comme les Bulgares ils ne voulaient plus revoie ça.

Hélas pour eux ils ont l'Arabie Saoudite chez eux.

Tu ferais un bon chasseur de crocodiles salamsam.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 17:50

Roger76 a écrit:
Les Bulgares qui ont passé cinq siècles sous la domination féroce des Ottomans, musulmans, n'ont qu'une crainte : le retour en force de musulmans chez eux.

8% des Bulgares sont de confessions musulmane.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 18:28

Roger76 a écrit:
Trois pages de polémiques violentes, ouvertes par un forumeur actif; l'ami SKIPEEr toujours droit dans ses bottes.
Où sont donc l'islam prôné "du juste milieu" et le message christique de paix sur terre, dans ces messages extrémistes ?
Absolument rien d'un soupçon de volonté de dialogue entre croyants de croyances différentes.

Je ne vois dans ces pages que rancœurs, négation de réalités, refus de réconciliation, refus de la moindre démarche de dialogue ou de tentative de bâtir ensemble dans la paix le devenir de l'humanité.

Aussi je demande qu'à défaut d'être supprimées de notre forum comme ne relevant ni de l'objet ni de la charte de dialogueislamchretien ces pages partisanes soient au moins verrouillées.
le sujet de ce topic mon Bon  Roger fait partie aussi de l’actualité de l'Algérie et mon but n'est pas comme tu veux le dire  de polémiquer mais plutot de faire une étude de l'histoire commune de nos deux pays et ceci en vue d'une réconciliation franche ,honnête et sincère .

les Algériens ont tous souffert de la colonisation française chacun a des degrés différents .Feu mon père en faisait partie puisqu'il a été emprisonne pendant deux ans dans des conditions inhumaines !!
 
Pourquoi aurions nous honte de notre histoire et ne pas parler de notre histoire commune ? Au contraire il faut en discuter afin de connaitre  nos fautes et en tirer les conséquences pour les  générations a venir

Donc STP cher Roger soyons pour une fois sincères avec nous même et parlons en franchement sans arrières pensées !!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   Dim 19 Fév 2017, 18:46

SKIPEER a écrit:
Roger76 a écrit:
Trois pages de polémiques violentes, ouvertes par un forumeur actif; l'ami SKIPEEr toujours droit dans ses bottes.
Où sont donc l'islam prôné "du juste milieu" et le message christique de paix sur terre, dans ces messages extrémistes ?
Absolument rien d'un soupçon de volonté de dialogue entre croyants de croyances différentes.

Je ne vois dans ces pages que rancœurs, négation de réalités, refus de réconciliation, refus de la moindre démarche de dialogue ou de tentative de bâtir ensemble dans la paix le devenir de l'humanité.

Aussi je demande qu'à défaut d'être supprimées de notre forum comme ne relevant ni de l'objet ni de la charte de dialogueislamchretien ces pages partisanes soient au moins verrouillées.
le sujet de ce topic mon Bon  Roger fait partie aussi de l’actualité de l'Algérie et mon but n'est pas comme tu veux le dire  de polémiquer mais plutot de faire une étude de l'histoire commune de nos deux pays et ceci en vue d'une réconciliation franche ,honnête et sincère .

les Algériens ont tous souffert de la colonisation française chacun a des degrés différents .Feu mon père en faisait partie puisqu'il a été emprisonne pendant deux ans dans des conditions inhumaines !!
 
Pourquoi aurions nous honte de notre histoire et ne pas parler de notre histoire commune ? Au contraire il faut en discuter afin de connaitre  nos fautes et en tirer les conséquences pour les  générations a venir

Donc STP cher Roger soyons pour une fois sincères avec nous même et parlons en franchement sans arrières pensées !!


Vous avez souffert, certes ! Mais vous en avez tiré des bénéfices certains ! Ainsi toi-même, mon cher SKIPEER, devenu médecin, le serais-tu devenu sans la colonisation française ?


Je verrouille ce fil à la demande de notre frère ROGER.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite   

Revenir en haut Aller en bas
 
E. Macron :la colonisation de l'Algerie crime contre l'humanite
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: