Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shalom

avatar


MessageSujet: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 25 Mar 2017, 21:04

La Bible nous dit clairement que seul Dieu peut pardonner nos péchés, personne d'autre, ni Jésus ni les apôtres n'ont pardonné les péchés de qui que ce soit dans le Nouveau Testament. Même dans l'Ancien Testament, aucun juif n'est allé se confesser devant un sacrificateur. La confession aux prêtres n'a jamais été pratiqué nulle part dans la Bible donc c'est une doctrine d'homme. En allant se confesser à un prêtre, vous commettez du polythéisme car vous attribuez le pouvoir de Dieu (le pardon) à un simple prêtre, c'est un grand péché, repentez-vous SVP !

  Esaie 43:25 C'est moi, moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

  Marc 2:7 Comment cet homme parle-t-il ainsi? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 25 Mar 2017, 22:03

Shalom a écrit:
La Bible nous dit clairement que seul Dieu peut pardonner nos péchés, personne d'autre, ni Jésus ni les apôtres n'ont pardonné les péchés de qui que ce soit dans le Nouveau Testament. Même dans l'Ancien Testament, aucun juif n'est allé se confesser devant un sacrificateur. La confession aux prêtres n'a jamais été pratiqué nulle part dans la Bible donc c'est une doctrine d'homme. En allant se confesser à un prêtre, vous commettez du polythéisme car vous attribuez le pouvoir de Dieu (le pardon) à un simple prêtre, c'est un grand péché, repentez-vous SVP !

  Esaie 43:25 C'est moi, moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

  Marc 2:7 Comment cet homme parle-t-il ainsi? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul?

tu devrais lire le catéchisme de l'Eglise catholique

VI. Le sacrement de la pénitence et de la réconciliation

1440 Le péché est avant tout offense à Dieu, rupture de la communion avec Lui. Il porte en même temps atteinte à la communion avec l’Église. C’est pourquoi la conversion apporte à la fois le pardon de Dieu et la réconciliation avec l’Église, ce qu’exprime et réalise liturgiquement le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation (cf. LG 11).

Dieu seul pardonne le péché

1441 Dieu seul pardonne les péchés (cf. Mc 2, 7). Parce que Jésus est le Fils de Dieu, il dit de lui-même : " Le Fils de l’homme a le pouvoir de remettre les péchés sur la terre " (Mc 2, 10) et il exerce ce pouvoir divin : " Tes péchés sont pardonnés ! " (Mc 2, 5 ; Lc 7, 48). Plus encore : en vertu de sa divine autorité, il donne ce pouvoir aux hommes (cf. Jn 20, 21-23) pour qu’ils l’exercent en son nom.

1442 Le Christ a voulu que son Église soit tout entière, dans sa prière, sa vie et son agir, le signe et l’instrument du pardon et de la réconciliation qu’Il nous a acquis au prix de son sang. Il a cependant confié l’exercice du pouvoir d’absolution au ministère apostolique. Celui-ci est chargé du " ministère de la réconciliation " (2 Co 5, 18). L’apôtre est envoyé " au nom du Christ ", et " c’est Dieu lui-même " qui, à travers lui, exhorte et supplie : " Laissez vous réconcilier avec Dieu " (2 Co 5, 20).

Réconciliation avec l’Église

1443 Durant sa vie publique, Jésus n’a pas seulement pardonné les péchés, il a aussi manifesté l’effet de ce pardon : il a réintégré les pécheurs pardonnés dans la communauté du peuple de Dieud’où le péché les avait éloignés ou même exclus. Un signe éclatant en est le fait que Jésus admet les pécheurs à sa table, plus encore, qu’il se met lui-même à leur table, geste qui exprime de façon bouleversante à la fois le pardon de Dieu (cf. Lc 15) et le retour au sein du peuple de Dieu (cf. Lc 19, 9).

1444 En donnant part aux apôtres de son propre pouvoir de pardonner les péchés, le Seigneur leur donne aussi l’autorité de réconcilier les pécheurs avec l’Église. Cette dimension ecclésiale de leur tâche s’exprime notamment dans la parole solennelle du Christ à Simon Pierre : " Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux ; tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aux cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aux cieux " (Mt 16, 19). " Cette même charge de lier et de délier qui a été donnée à Pierre a été aussi donnée au collège des apôtres unis à leur chef (Mt 18, 18 ; 28, 16-20) " (LG 22).

1445 Les mots lier et délier signifient : celui que vous exclurez de votre communion, celui-là sera exclu de la communion avec Dieu ; celui que vous recevez de nouveau dans votre communion, Dieu l’accueillera aussi dans la sienne. La réconciliation avec l’Église est inséparable de la réconciliation avec Dieu.

Le sacrement du pardon

1446 Le Christ a institué le sacrement de Pénitence pour tous les membres pécheurs de son Église, avant tout pour ceux qui, après le baptême, sont tombés dans le péché grave et qui ont ainsi perdu la grâce baptismale et blessé la communion ecclésiale. C’est à eux que le sacrement de Pénitence offre une nouvelle possibilité de se convertir et de retrouver la grâce de la justification. Les Pères de l’Église présentent ce sacrement comme " la seconde planche [de salut] après le naufrage qu’est la perte de la grâce " (Tertullien, pæn. 4, 2 ; cf. Cc. Trente : DS 1542).

1447 Au cours des sièclesla forme concrète, selon laquelle l’Église a exercé ce pouvoir reçu du Seigneur, a beaucoup varié. Durant les premiers siècles, la réconciliation des chrétiens qui avaient commis des péchés particulièrement graves après leur Baptême (par exemple l’idolâtrie, l’homicide ou l’adultère), était liée à une discipline très rigoureuse, selon laquelle les pénitents devaient faire pénitence publique pour leurs péchés, souvent durant de longues années, avant de recevoir la réconciliation. A cet " ordre des pénitents " (qui ne concernait que certains péchés graves) on n’était admis que rarement et, dans certaines régions, une seule fois dans sa vie. Pendant le septième siècle, inspirés par la tradition monastique d’Orient, les missionnaires irlandais apportèrent en Europe continentale la pratique " privée " de la pénitence qui n’exige pas la réalisation publique et prolongée d’œuvres de pénitence avant de recevoir la réconciliation avec l’Église. Le sacrement se réalise désormais d’une manière plus secrète entre le pénitent et le prêtre. Cette nouvelle pratique prévoyait la possibilité de la réitération et ouvrait ainsi le chemin à une fréquentation régulière de ce sacrement. Elle permettait d’intégrer dans une seule célébration sacramentelle le pardon des péchés graves et des péchés véniels. C’est, dans les grandes lignes, cette forme de la pénitence que l’Église pratique jusqu’à nos jours.

1448 A travers les changements que la discipline et la célébration de ce sacrement ont connu au cours des siècles, on discerne la même structure fondamentale. Elle comporte deux éléments également essentiels ; d’une part, les actes de l’homme qui se convertit sous l’action de l’Esprit Saint : à savoir la contrition, l’aveu et la satisfaction ; d’autre part, l’action de Dieu par l’intervention de l’Église. L’Église qui, par l’évêque et ses prêtres, donne au nom de Jésus-Christ le pardon des péchés et fixe la modalité de la satisfaction, prie aussi pour le pécheur et fait pénitence avec lui. Ainsi le pécheur est guéri et rétabli dans la communion ecclésiale.

1449 La formule d’absolution en usage dans l’Église latine exprime les éléments essentielles de ce sacrement : le Père des miséricordes est la source de tout pardon. Il réalise la réconciliation des pécheurs par la Pâque de son Fils et le don de son Esprit, à travers la prière et le ministère de l’Église :

" Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés : par le ministère de l’Église, qu’il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés ". (Ordo Paenitentiae 46. 55 [Polyglotte Vaticane 1974, p. 27. 37])
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 25 Mar 2017, 22:57

Citation :
Rosarum a écrit : Dieu seul pardonne le péché

1441 Dieu seul pardonne les péchés (cf. Mc 2, 7). Parce que Jésus est le Fils de Dieu, il dit de lui-même : " Le Fils de l’homme a le pouvoir de remettre les péchés sur la terre " (Mc 2, 10) et il exerce ce pouvoir divin : " Tes péchés sont pardonnés ! " (Mc 2, 5 ; Lc 7, 48). Plus encore : en vertu de sa divine autorité, il donne ce pouvoir aux hommes (cf. Jn 20, 21-23) pour qu’ils l’exercent en son nom.

1/ Quand Christ dit qu'il a le pouvoir de remettre les péchés sur la terre cela signifie qu'il a reçu l'autorité de sauver les hommes du péchés car celui qui croit en christ a automatiquement ses péchés pardonnés.Pour preuve christ a dit au paralythique que c'est à cause de sa foi que ses péchés sont pardonnés, christ ne dit pas " Je te pardonne tes péchés ", c'est different. Christ n'a pas le pouvoir de pardonner les péchés comme Dieu exhausse nos prières :

    Mathieu 9:2 Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.

     Actes 10:43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

2/ En Jean 20:21-23, christ n'a donné l'autorité de remettre les péchés qu'aux apôtres seuls et non aux prêtres, ni à tous les hommes
Revenir en haut Aller en bas
Yanis75




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Dim 26 Mar 2017, 08:53

Shalom a écrit:
La Bible nous dit clairement que seul Dieu peut pardonner nos péchés, personne d'autre, ni Jésus ni les apôtres n'ont pardonné les péchés de qui que ce soit dans le Nouveau Testament. Même dans l'Ancien Testament, aucun juif n'est allé se confesser devant un sacrificateur. La confession aux prêtres n'a jamais été pratiqué nulle part dans la Bible donc c'est une doctrine d'homme. En allant se confesser à un prêtre, vous commettez du polythéisme car vous attribuez le pouvoir de Dieu (le pardon) à un simple prêtre, c'est un grand péché, repentez-vous SVP !

  Esaie 43:25 C'est moi, moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

  Marc 2:7 Comment cet homme parle-t-il ainsi? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul?

Dieu seul pardonne le péché

1441 Dieu seul pardonne les péchés (cf. Mc 2, 7). Parce que Jésus est le Fils de Dieu, il dit de lui-même : " Le Fils de l’homme a le pouvoir de remettre les péchés sur la terre " (Mc 2, 10) et il exerce ce pouvoir divin : " Tes péchés sont pardonnés ! " (Mc 2, 5 ; Lc 7, 48). Plus encore : en vertu de sa divine autorité, il donne ce pouvoir aux hommes (cf. Jn 20, 21-23) pour qu’ils l’exercent en son nom.

1442 Le Christ a voulu que son Église soit tout entière, dans sa prière, sa vie et son agir, le signe et l’instrument du pardon et de la réconciliation qu’Il nous a acquis au prix de son sang. Il a cependant confié l’exercice du pouvoir d’absolution au ministère apostolique. Celui-ci est chargé du " ministère de la réconciliation " (2 Co 5, 18). L’apôtre est envoyé " au nom du Christ ", et " c’est Dieu lui-même " qui, à travers lui, exhorte et supplie : " Laissez vous réconcilier avec Dieu " (2 Co 5, 20).

et puis ça coute moins cher d'aller voir un prêtre qu'un psy.
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 30 Mar 2017, 13:50

Citation :
Yanis75 a écrit : et puis ça coute moins cher d'aller voir un prêtre qu'un psy.

  Pourquoi dans toute la bible, ni les prophètes, ni les apôtres, ni les sacrificateurs, ni Jésus n'ont pratiqué la confession des péchés ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 30 Mar 2017, 18:25

Shalom a écrit:
Citation :
Yanis75 a écrit : et puis ça coute moins cher d'aller voir un prêtre qu'un psy.

  Pourquoi dans toute la bible, ni les prophètes, ni les apôtres, ni les sacrificateurs, ni Jésus n'ont pratiqué la confession des péchés ?


Car c'est Jésus qui l'a "inventée".

Cité par Matthieu, ch. 18 :

18 - Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Aux origines de l'Église chrétienne, le sacrement du pardon, c'était le "baptême pour la rémission des péchés". Sans doute, les premiers chrétiens commettaient-ils des péchés, après leur baptême, mais ces péchés leur étaient pardonnés par la prière pénitentielle de la célébration dominicale, et, comme on le rappelle au début du carême, par le jeûne, la prière et l'aumône. Plus tard, des péchés graves, et en particulier le reniement de la foi au cours des persécutions, ont nécessité la mise en place d'une "institution pénitentielle" pour réconcilier les pécheurs avec Dieu et les réintégrer dans la "communion des saints".

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 30 Mar 2017, 19:05

Citation :
Mario Franc Lazur a écrit : Plus tard, des péchés graves, et en particulier le reniement de la foi au cours des persécutions, ont nécessité la mise en place d'une "institution pénitentielle" pour réconcilier les pécheurs avec Dieu et les réintégrer dans la "communion des saints".

Veux tu me dire qu'il y a des péchés (reniement de la foi) qui ne peuvent pas être pardonnés par la prière individuel sans passer par la confession ?
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 30 Mar 2017, 19:13

Matthieu 3:6
et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain.

Jacques 5
16Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace.

Comme nous sommes un en Christ (pour ceux qui sont en Christ) nous sommes appelés a porter les fardeaux les uns les autres et si l'on pèche envers Dieu ou que l'on pèche les uns envers les autres nous sommes appelés à se confessé les uns aux autres et à  prier les uns pour les autres et se pardonner les uns les autres.

Confessé les péchés les uns les autres permets de prier les uns pour les autres mais avant tout selon moi c'est un appel a marcher dans la lumiere les uns envers les autres comme un seul corps, sans double vie, sans masque, sans hypocrisie, sans ''pharisiennisme'' mais en transparence et humilité et cela est un grand bénéfice pour le corps ainsi que chaque membre.

Cependant​ contrairement  aux catholiques je ne crois pas du tout que des hommes puissent absoudre les péchés des autres..
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 30 Mar 2017, 19:36

Citation :
Samuel777444 a écrit : Cependant​ contrairement aux catholiques je ne crois pas du tout que des hommes puissent absoudre les péchés des autres.

Totalement d'accord avec toi, un homme peut prier Dieu pour qu'il pardonne les péchés d'un autre mais un homme n'a pas le pouvoir de pardonner les péchés de qui que ce soit or c'est ce que font les prêtres.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 30 Mar 2017, 20:05

Sur ta dernière affirmation je te rejoins.

Christ étant l'objet de notre foi les apôtres appelaient les gens à se repentir et mettre leur foi en Christ pour le pardon des péchés, il n'y a absolument aucun passage dans les écritures démontrant qu'eux même, les apôtres, fesaient absolutions des péchés des hommes mais plutôt tout dans les écritures démontrent qu'ils appellaient les gens à la foi en Christ pour le pardon des péchés. (Je pourrais citer nombreux passages et tout les passages à ce sujet sont identiques sur la question).

Pour finir, prenons l'exemple de l'Apotre Pierre lorsqu'il péche contre les frères non-Juifs et que l'Apotre Paul le reprend. Je n'ai aucun doute que le grand Apôtre Pierre puisse s'être repenti qu'il est confessé sa faute, que Paul et les autres lui est pardonner et qu'ils ont finalement prier les uns pour les autres comme un seul corps.

Mais il y a une grosse différence entre cela et ''le sacrement de la confession'' tel que présenté par Rome à notre époque....
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 31 Mar 2017, 09:25

Shalom a écrit:
Citation :
Mario Franc Lazur a écrit : Plus tard, des péchés graves, et en particulier le reniement de la foi au cours des persécutions, ont nécessité la mise en place d'une "institution pénitentielle" pour réconcilier les pécheurs avec Dieu et les réintégrer dans la "communion des saints".

  Veux tu me dire qu'il y a des péchés (reniement de la foi) qui ne peuvent pas être pardonnés par la prière individuel sans passer par la confession ?


Le reniement de la foi nécessite une démarche pour réintégrer la "Oumma" catholique. Cette démarche est la confession.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 31 Mar 2017, 11:21

Citation :
Mario Franc Lazur a écrit : Le reniement de la foi nécessite une démarche pour réintégrer la "Oumma" catholique. Cette démarche est la confession.

  Ok donc hormis le reniement de la foi, les autres péchés ne nécessite pas forcement d'aller se confesser aux prêtres ?

Citation :
Samuel777444 a écrit : Mais il y a une grosse différence entre cela et ''le sacrement de la confession'' tel que présenté par Rome à notre époque....

 

  Le diable veut nous amener à l’idolâtrie en falsifiant la parole de Dieu car il sait qu'aucun idolatre n'entrera au paradis :

  1 Corinthiens 6:9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 31 Mar 2017, 13:07

comment ça Jésus n'avait pas le pouvoir de pardonner les péchés, bien sûr que si :

Luc 5 :

18 Et voici, des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le placer sous ses regards.
19 Comme ils ne savaient par où l’introduire, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et ils le descendirent par une ouverture, avec son lit, au milieu de l’assemblée, devant Jésus.

20 Voyant leur foi, Jésus dit : Homme, tes péchés te sont pardonnés.

21 Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner et à dire : Qui est celui-ci, qui profère des blasphèmes ? Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ?
22 Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ?
23 Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?
24 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison.
25 Et, à l’instant, il se leva en leur présence, prit le lit sur lequel il était couché, et s’en alla dans sa maison, glorifiant Dieu.

en fait tu es là exactement dans la position des scribes et des pharisiens du verset 21, bizarre pour un chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 31 Mar 2017, 13:34

Citation :
Tonton a écrit : comment ça Jésus n'avait pas le pouvoir de pardonner les péchés, bien sûr que si :

  NON Jésus ne pardonnait les péchés de lui-même car il n'a pas dit " Je te pardonne tes péchés " mais il a dit " Tes péchés sont pardonnés " , c'est juste une affirmation que tous ceux qui ont la foi peuvent dire, c'est pour cela que Christ dit aux pharisiens qu'il n' y a rien de scandaleux à dire celà car Jésus ne faisait qu'informé le paralytique que Dieu a pardonné ses péchés qui l'ont rendu infirme.

Luc 5:22-23 Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ? Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?
Revenir en haut Aller en bas
Dreamer

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 31 Mar 2017, 23:21

Shalom a écrit:
Citation :
Tonton a écrit : comment ça Jésus n'avait pas le pouvoir de pardonner les péchés, bien sûr que si :

  NON Jésus ne pardonnait les péchés de lui-même car il n'a pas dit " Je te pardonne tes péchés " mais il a dit " Tes péchés sont pardonnés " , c'est juste une affirmation que tous ceux qui ont la foi peuvent dire, c'est pour cela que Christ dit aux pharisiens qu'il n' y a rien de scandaleux à dire celà car Jésus ne faisait qu'informé le paralytique que Dieu a pardonné ses péchés qui l'ont rendu infirme.

Luc 5:22-23 Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ? Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?

Je suis d'accord avec toi mais comment comprendre le verset 24 du coup ? Jésus précise bien qu'il avait le pouvoir de pardonner aux hommes non ?
24 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison.

Cela me rappelle aussi un verset dans lequel il est dit que tout pouvoir a été donné à Jésus sur terre mais qu'ensuite il remettra tout à Dieu, donc il est possible que Dieu lui ait donné le pouvoir de pardonner sur terre mais qu'ensuite cela n'appartient qu'à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 01 Avr 2017, 13:20

Dreamer a écrit:
Cela me rappelle aussi un verset dans lequel il est dit que tout pouvoir a été donné à Jésus sur terre mais qu'ensuite il remettra tout à Dieu, donc il est possible que Dieu lui ait donné le pouvoir de pardonner sur terre mais qu'ensuite cela n'appartient qu'à Dieu.

Dans le même verset, vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 01 Avr 2017, 13:27

Shalom a écrit:
Citation :
Tonton a écrit : comment ça Jésus n'avait pas le pouvoir de pardonner les péchés, bien sûr que si :

  NON Jésus ne pardonnait les péchés de lui-même car il n'a pas dit " Je te pardonne tes péchés " mais il a dit " Tes péchés sont pardonnés " , c'est juste une affirmation que tous ceux qui ont la foi peuvent dire, c'est pour cela que Christ dit aux pharisiens qu'il n' y a rien de scandaleux à dire celà car Jésus ne faisait qu'informé le paralytique que Dieu a pardonné ses péchés qui l'ont rendu infirme.

Luc 5:22-23 Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ? Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ?

Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée? Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.

Jésus sauve par son pardon mais pas que. Il dit surtout sans cesse Ta foi t'a sauvé,
C'est ce que nous devons retenir. Dieu ne transforme pas les pierres en pain si les pierres s'y refusent.

Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.

Lève toi et marche pour preuve devant tous ceux qui doutent que tes péchés te sont pardonnés par ta foi.

Bien sûr que Jésus sauve dans l'action de Dieu par la foi de ceux qui accueillent et qui aiment.

C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés: car elle a beaucoup aimé.
Mais celui à qui on pardonne peu aime peu.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 01 Avr 2017, 20:25

Relis, il est dit par jesus lui meme qu'il a autant le pouvoir de pardonner que de guerir. Tu dis qu'il a pas le pouvoir de pardonner les péchés mais qu'il a le pouvoir de donner son pardon. Mais il a le pouvoir de pardonner quoi ? Ben le péché, quoi d'autre ? Le texte de luc est clair, la tour de garde moins.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 01 Avr 2017, 20:30

Faut pas que tu mettes le verset 24 aux oubliettes shalom. C'est parfois l'erreur que vous commetez les tj en donnant plus d'importance à la tour de garde qu'aux évangiles.
Revenir en haut Aller en bas
Dreamer

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 01 Avr 2017, 23:09

Tonton a écrit:
Faut pas que tu mettes  le verset 24  aux oubliettes shalom. C'est  parfois l'erreur que vous commetez les tj en donnant plus d'importance à la tour de garde qu'aux évangiles.

Shalom n'est pas tj, en tout cas il ne se présente pas ainsi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Dreamer

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 01 Avr 2017, 23:12

brigit ^^ a écrit:
Dreamer a écrit:
Cela me rappelle aussi un verset dans lequel il est dit que tout pouvoir a été donné à Jésus sur terre mais qu'ensuite il remettra tout à Dieu, donc il est possible que Dieu lui ait donné le pouvoir de pardonner sur terre mais qu'ensuite cela n'appartient qu'à Dieu.

Dans le même verset, vraiment ?

Peut-être 2 versets, en tout cas le sens est le même.

"Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance." (1 Co 15:24)
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Dim 02 Avr 2017, 01:32

Dreamer a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Dans le même verset, vraiment ?

Peut-être 2 versets, en tout cas le sens est le même.

"Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance." (1 Co 15:24)

Colossiens 1:16
Car par lui ont été créées toutes les choses qui sont aux Cieux et en la terre, les visibles et les invisibles, soit les Trônes, ou les Dominations, ou les Principautés, ou les Puissances, toutes choses ont été créées par lui, et pour lui.

Hébreux 1:2
dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde,

Jean 1:3
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.

Jean 1:10
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

Hébreux 3
…2Jésus, qui a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison. 3Car il a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d'honneur que la maison même. 4Chaque maison est construite par quelqu'un, mais celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu.…

Romains 9:5
et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen!

Romains 11:36
C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen!

2 Corinthiens 5:10
Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps.

Etc..

Christ est le Roi des rois celui de qui, par qui et pour qui toutes choses ont été créés, il est celui par qui l'on est justifié ou condamné, il est celui  par qui  le monde sera jugé.. En prenant tout cela en considération je vois très mal comment il pourrait ne pas avoir le pouvoir de pardonner les péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 12:09

Citation :
Dreamer a écrit : Je suis d'accord avec toi mais comment comprendre le verset 24 du coup ? Jésus précise bien qu'il avait le pouvoir de pardonner aux hommes non ?

Effectivement Jésus a le pouvoir de pardonner les péchés mais pas de la même façon que Dieu.Jésus pardonne indirectement les péchés alors que Dieu pardonne directement (de lui-même) les péchés. Le pouvoir de Jésus s'exerce par la foi en lui (Jésus) et en son message alors que Dieu c'est différent, Dieu pardonne de lui-même les péchés. Remarque que Jésus a signifié la foi du paralytique " Ta foi ta sauvée " ce qui signifie que c'est à cause de la foi du paralytique que ses péchés ont été effacés :

Mathieu 9:2 Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés

Actes 10:43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Citation :
Tonton a écrit : Relis, il est dit par jesus lui meme qu'il a autant le pouvoir de pardonner que de guerir. Tu dis qu'il a pas le pouvoir de pardonner les péchés mais qu'il a le pouvoir de donner son pardon. Mais il a le pouvoir de pardonner quoi ? Ben le péché, quoi d'autre ? Le texte de luc est clair, la tour de garde moins.

Je te le repète que je ne suis pas témoin de Jéhovah et que je ne lis pas la tour de garde.

Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 12:37

Shalom a écrit:
Citation :
Yanis75 a écrit : et puis ça coute moins cher d'aller voir un prêtre qu'un psy.

  Pourquoi dans toute la bible, ni les prophètes, ni les apôtres, ni les sacrificateurs, ni Jésus n'ont pratiqué la confession des péchés ?

Citation :
Totalement d'accord avec toi, un homme peut prier Dieu pour qu'il pardonne les péchés d'un autre mais un homme n'a pas le pouvoir de pardonner les péchés de qui que ce soit or c'est ce que font les prêtres.

Bonjour Shalom,
et pourtant :

Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. Jn 20,23
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 13:05

Citation :
Libremax a écrit : Bonjour Shalom, et pourtant :
Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. Jn 20,23

   Certes Jésus a dit aux apôtres qu'ils peuvent pardonner les péchés mais pour clarifier ce verset j'aimerais qu'on repondent aux 2 questions ci-dessous :

  1/ Si Jean 20:23 signifiait litteralement que les apôtres peuvent pardonnés d'eux même les péchés alors pourquoi dans tout le Nouveau Testament, aucun apôtre ou disciple n'a pardonné les péchés de ceux qui sont venus se confesser à eux ?

   2/ Supposons que Jésus ait donné aux apôtres le pouvoir de pardonner les péchés comme Dieu alors en vertu de quel verset biblique, les prêtres ont eux aussi le même pouvoir ? Car Jésus a donné ce pouvoir uniquement au apôtres.
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 14:23

Shalom a écrit:
1/ Si Jean 20:23 signifiait litteralement que les apôtres peuvent pardonnés d'eux même les péchés alors pourquoi dans tout le Nouveau Testament, aucun apôtre ou disciple n'a pardonné les péchés de ceux qui sont venus se confesser à eux ?

2/ Supposons que Jésus ait donné aux apôtres le pouvoir de pardonner les péchés comme Dieu alors en vertu de quel verset biblique, les prêtres ont eux aussi le même pouvoir ? Car Jésus a donné ce pouvoir uniquement au apôtres.


Le Nouveau Testament ne dit pas qu'aucun apôtre n'a pardonné les péchés de ceux qui sont venus se confesser à eux... Il ne raconte pas ce genre de scène, c'est différent.
Il semble par ailleurs que les premiers chrétiens n'aient pas dès le début institué le pardon des péchés répété. C'est le baptême, qui donnait le pardon des péchés. Or, ce sont les apôtres, les diacres, bref les disciples institués, qui baptisaient.

L' "apôtre", c'est une fonction. Les Onze ont appelé un nouveau douzième apôtre dès le début de l'Eglise pour prendre la place de Judas, et leur travail a constitué à former des disciples et de nouveaux apôtres. Paul, Barnabé, Etienne, Philippe ... autant de nouveaux apôtres, chargés à leur tour d'annoncer la Bonne Nouvelle et de prendre le relais et la fonction, et donc les charges, dont celle de baptiser, pardonner, partager le pain et le vin... Les apôtres sont ensuite devenus des patriarches, ou des évêques... Les appellations et l'organisation ont évolué, mais le fondement est le même : Jésus a formé des disciples qui puissent faire ce que lui-même a fait.

Un verset biblique fondamental à cet égard :
Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Mt 18,18
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 18:10

Libremax a écrit:
Shalom a écrit:
1/ Si Jean 20:23 signifiait litteralement que les apôtres peuvent pardonnés d'eux même les péchés alors pourquoi dans tout le Nouveau Testament, aucun apôtre ou disciple n'a pardonné les péchés de ceux qui sont venus se confesser à eux ?

2/ Supposons que Jésus ait donné aux apôtres le pouvoir de pardonner les péchés comme Dieu alors en vertu de quel verset biblique, les prêtres ont eux aussi le même pouvoir ? Car Jésus a donné ce pouvoir uniquement au apôtres.


Le Nouveau Testament ne dit pas qu'aucun apôtre n'a pardonné les péchés de ceux qui sont venus se confesser à eux... Il ne raconte pas ce genre de scène, c'est différent.
Il semble par ailleurs que les premiers chrétiens n'aient pas dès le début institué le pardon des péchés répété. C'est le baptême, qui donnait le pardon des péchés. Or, ce sont les apôtres, les diacres, bref les disciples institués, qui baptisaient.

Un verset biblique fondamental à cet égard :
Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Mt 18,18

Mathieu 18:18 peut facilement être interprété par avoir l'autorité sur Satan et ses œuvres, mais en aucun cas sur qu'elle âme irait au ciel ou non!
Pour le reste nous avons tres amplement de texte sans ambiguïté dans la Bible, en fait tout le nouveau testament, pour dire que évidemment Christ pardonnait les péchés mais que les apôtres eux appelaient les gens à croire en Christ pour le pardon des péchés au meme titre que Christ disaient sans cesse croit en moi et que les apôtres eux disaient mettez votre foi en Christ...
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 19:06

samuel777444 a écrit:

Mathieu 18:18 peut facilement être interprété par avoir l'autorité sur Satan et ses œuvres, mais en aucun cas sur qu'elle âme irait au ciel ou non!
Pour le reste nous avons tres amplement de texte sans ambiguïté dans la Bible, en fait tout le nouveau testament, pour dire que évidemment Christ pardonnait les péchés mais que les apôtres eux appelaient les gens à croire en Christ pour le pardon des péchés au meme titre que Christ disaient sans cesse croit en moi et que les apôtres eux disaient mettez votre foi en Christ...

Je n'ai pas voulu dire que les apôtres avaient reçu l'autorité sur le salut des âmes.
Bien sûr que Dieu seul a cette autorité. Je citais Mt 18,18 davantage pour témoigner que l'Eglise avait les pleins pouvoirs pour distribuer ses missions comme elle le jugeait bon dans l'annonce de l'Evangile : ainsi les Douze ont-ils pu déléguer leurs tâches aux Sept, à d'autres apôtres, qui ont délégué les leurs à leurs successeurs de la manière qu'ils ont voulu.


Pour le pardon des péchés, je trouve qu'il est tout de même difficile de faire l'impasse sur Jn20,23.
Le contexte de Matthieu 18,18 indique lui-même une autorité très solennelle donnée à l'Eglise en ce qui concerne les péchés :

Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise, et s’il refuse d’écouter même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le collecteur d’impôts. En vérité, je vous le déclare : tout ce que vous lierez sur la terre sera lié au ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié au ciel.

L'Eglise est ici désignée comme un ultime référent en matière de jugement des péchés sur terre.

Enfin, nous avons un passage des Actes qui montre en creux l'autorité des Douze sur le pêcheur. Il nous est donné un cas où le pardon est purement rejeté par l'Apôtre, et les conséquences sont manifestes de leur autorité : c'est le cas d'Ananie, qui trompe la communauté, et qui meurt sur le champ quand Pierre dénonce sa mauvaise conduite.

Cela dit, il convient de redire que, même si on parle d'un "pouvoir" donné aux apôtres, et, pour les catholiques, aux évêques et aux prêtres, il demeure que c'est Dieu seul, en Jésus-Christ, qui pardonne les péchés, et nul autre. Le prêtre n'est là que pour manifester explicitement en actes et en paroles la démarche de demande de pardon.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 20:05

Libremax a écrit:

Je n'ai pas voulu dire que les apôtres avaient reçu l'autorité sur le salut des âmes.
T'en est sûr ?
Libremax a écrit:


Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise, et s’il refuse d’écouter même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le collecteur d’impôts.
 Ne vois tu pas ici une énorme différence entre l'absolution des péchés que vos prêtres opèrent sans parler des indulgences et purgatoire... De plus il n'est même pas question d'un pouvoir spéciale donné aux Apôtres mais de toute l'Assemblée de ceux qui croient(l'église dans son sens originel), la famille ! Autrepart dans un autre passage nous pouvons voir que l'Apotre Paul parle de frères qui amène d'autres frères en procès devant les tribunaux, etc ils les exortent à ce pardonner les uns aux autres. Bref régler les problèmes en famille... Et évidemment il y a des cas où la sagesse exhorte à enlever une personne non repentante où des faux frères de la communauté.  Encore une fois tout cela semble complètement a contre courant et bien différent des absolutions que pratique vos prêtres.

Libremax a écrit:

Enfin, nous avons un passage des Actes qui montre en creux l'autorité des Douze sur le pêcheur. Il nous est donné un cas où le pardon est purement rejeté par l'Apotre, c'est le cas d'Ananie, qui trompe la communauté, et qui meurt sur le champ quand Pierre dénonce sa mauvaise conduite.
Dans le passage dont tu parles Pierre ne fait rien d'autre que prophétiser . Wink Est-ce que vos prêtres font cela?

Libremax a écrit:

Cela dit, il convient de redire que, même si on parle d'un "pouvoir" donné aux apôtres, et, pour les catholiques, aux évêques et aux prêtres, il demeure que c'est Dieu seul, en Jésus-Christ, qui pardonne les péchés, et nul autre. Le prêtre n'est là que pour manifester explicitement en actes et en paroles la démarche de demande de pardon.

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 22:42

samuell777444 a écrit:

Libremax a écrit:

Si ton frère vient à pécher, va le trouver et fais-lui tes reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise, et s’il refuse d’écouter même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le collecteur d’impôts.
 Ne vois tu pas ici une énorme différence entre l'absolution des péchés que vos prêtres opèrent sans parler des indulgences et purgatoire... De plus il n'est même pas question d'un pouvoir spéciale donné aux Apôtres mais de toute l'Assemblée de ceux qui croient(l'église dans son sens originel), la famille ! Autrepart dans un autre passage nous pouvons voir que l'Apotre Paul parle de frères qui amène d'autres frères en procès devant les tribunaux, etc ils les exortent à ce pardonner les uns aux autres. Bref régler les problèmes en famille... Et évidemment il y a des cas où la sagesse exhorte à enlever une personne non repentante où des faux frères de la communauté.  Encore une fois tout cela semble complètement a contre courant et bien différent des absolutions que pratique vos prêtres.

C'est vrai, c'est différent! D'une part, parce que ce passage parle de l'autorité de l'Eglise en matière de péché (et là, je m'excuse, mais je pense que dans ce genre de cas l'Eglise a besoin de membres habilités à la représenter), pas à proprement parler de la remise de ceux-ci. Et puis aussi parce que les choses ont changé, sans doute.
Se pardonner mutuellement n'est pas toujours possible. Il y a de nombreux cas où ce n'est pas possible. Les cas où la personne blessée refuse le pardon du repentant, les cas où le mal accompli vise un groupe, la société, le monde, la vie elle-même, ou bien soi-même. L'absolution donnée par l'Eglise offre la possibilité au chrétien de s'adresser à quelqu'un quand ce n'est plus possible autrement.

Citation :
Dans le passage dont tu parles Pierre ne fait rien d'autre que prophétiser . Wink Est-ce que vos prêtres font cela?
Mais, pardonner les péchés au nom de Dieu (ou refuser de le faire pour de bonnes raisons, comme le fait Pierre dans ce passage), c'est prophétiser, au sens propre, c'est à dire dire la volonté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Mar 04 Avr 2017, 23:11

bonjour,

il nous faut être prudent quand nous parlons de ce genre de chose. le dialogue l'est d'ailleurs.

J'écoute les uns et les autres, nous parlons du pardon en Jésus, nous parlons du pardon de Dieu, nous parlons du pardon de l'église, mais nous ne parlons pas du pardon de l'homme.

Il ne faut pas oublier que l'homme a aussi le pouvoir de pardonner, ensuite nous rajoutons des mesures en fonction de notre moralité, c'est normal, mais le premier qui peut exercer le pardon, c'est le frère du frère.

Il est dit que nous jugerons de la façon dont nous jugeons et que nous seront pardonnés de la façon dont nous pardonnons.

Donc, l'homme a aussi le pouvoir de pardonner, c'est important même si ce n'est qu'une parenthèse.
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 06 Avr 2017, 02:20

Citation :
Libremax a écrit : Enfin, nous avons un passage des Actes qui montre en creux l'autorité des Douze sur le pêcheur. Il nous est donné un cas où le pardon est purement rejeté par l'Apôtre, et les conséquences sont manifestes de leur autorité : c'est le cas d'Ananie, qui trompe la communauté, et qui meurt sur le champ quand Pierre dénonce sa mauvaise conduite.

FAUX Ananias n'a pas démandé pardon à l'apôtre Pierre (Relis Actes chap 5), s'il l'avait fait Pierre l'aurait pardonné car christ a dit de pardonner 777x7 fois...Pierre n'a pas le pouvoir de rejeter le pardon d'un homme, seul Dieu peut.

Citation :
Cela dit, il convient de redire que, même si on parle d'un "pouvoir" donné aux apôtres, et, pour les catholiques, aux évêques et aux prêtres, il demeure que c'est Dieu seul, en Jésus-Christ, qui pardonne les péchés, et nul autre. Le prêtre n'est là que pour manifester explicitement en actes et en paroles la démarche de demande de pardon.

Es-tu sur que le prêtre de lui-même n'accorde pas le pardon au fidèle ?
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Jeu 06 Avr 2017, 12:28

Shalom a écrit:
FAUX Ananias n'a pas démandé pardon à l'apôtre Pierre (Relis Actes chap 5), s'il l'avait fait Pierre l'aurait pardonné car christ a dit de pardonner 777x7 fois...Pierre n'a pas le pouvoir de rejeter le pardon d'un homme, seul Dieu peut.

Bonjour shalom,
oui, vous avez raison. Voyez quand même au passage que vous pressentez vous-même que si Ananie avait demandé pardon, Pierre le lui aurait donné. C'est donc qu'il en a la possibilité.
Je crois tout de même que ce passage est important, et qu'il livre un enseignement sur le péché pour les premiers chrétiens : celui-ci exclut de la communauté, c'est ce qui est manifesté de manière radicale dans cet épisode. Or le pardon est omniprésent dans l'enseignement de Jésus, et en vertu du verset de Jn 20,23, on voit bien que charge est donnée aux apôtres de perpétuer le pardon.  Il est donc évident que le fidèle doit absolument chercher le pardon auprès des apôtres, ce qu'aurait dû faire Ananie comme vous le soulignez.

Citation :
Citation :
Cela dit, il convient de redire que, même si on parle d'un "pouvoir" donné aux apôtres, et, pour les catholiques, aux évêques et aux prêtres, il demeure que c'est Dieu seul, en Jésus-Christ, qui pardonne les péchés, et nul autre. Le prêtre n'est là que pour manifester explicitement en actes et en paroles la démarche de demande de pardon.

Es-tu sur que le prêtre de lui-même n'accorde pas le pardon au fidèle ?

Oui, absolument certain, je vous invite à relire les extraits du catéchisme de l'Eglise catholique qui ont été cités plus haut à ce sujet, qui citent d'ailleurs les paroles d'absolution. Le prêtre termine en disant "et moi, je vous pardonne au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit" : ce n'est pas en son nom que le prêtre pardonne, mais c'est Dieu qui pardonne, à travers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 07 Avr 2017, 10:57

Citation :
Libremax a écrit : Il est donc évident que le fidèle doit absolument chercher le pardon auprès des apôtres, ce qu'aurait dû faire Ananie comme vous le soulignez.

Le cas d'Ananias est un cas isolé à ne pas généraliser. Ananias a offensé à la foi l'église (en violant la règle de la communion fraternelle) et Dieu, c'est pourquoi Ananias doit demander pardon aux apôtres et se repentir.
Pour le cas des prêtes catholiques c'est différent car les péchés que tu commets dans ta vie ne sont pas une offense aux prêtres mais à Dieu seul alors c'est à Dieu que tu dois demandé pardon et non aux prêtres.

Citation :
Le prêtre termine en disant "et moi, je vous pardonne au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit" : ce n'est pas en son nom que le prêtre pardonne, mais c'est Dieu qui pardonne, à travers lui.

Pour accorder le pardon au nom de Dieu il faudrait que le prêtre est le Saint-Esprit, es-tu sur que le prêtre a le le St Esprit de Dieu en lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 07 Avr 2017, 11:22

Shalom a écrit:
Le cas d'Ananias est un cas isolé à ne pas généraliser. Ananias a offensé à la foi l'église (en violant la règle de la communion fraternelle) et Dieu, c'est pourquoi Ananias doit demander pardon aux apôtres et se repentir.
Pour le cas des prêtes catholiques c'est différent car les péchés que tu commets dans ta vie ne sont pas une offense aux prêtres mais à Dieu seul alors c'est à Dieu que tu dois demandé pardon et non aux prêtres.

Le cas d'Ananias est extrême, mais il parle de tout péché. Il offense et l'Eglise, et Dieu, dites-vous, mais quelle différence faites vous avec une offense à Dieu seul ? Offenser l'Eglise, c'est offenser Dieu, offenser tout homme, c'est offenser Dieu, voyez le long discours de Mt(25, 31-46) ("j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger...").
Et encore une fois, le sacrement du pardon ne consiste en aucun cas à aller demander pardon au prêtre, ce serait comprendre complètement de travers ce qui est proposé. C'est à Dieu que le pardon est demandé, le prêtre est là pour recevoir l'acte du repentant, et manifester l'oeuvre de Dieu, c'est tout.

Citation :
Citation :
  Le prêtre termine en disant "et moi, je vous pardonne au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit" : ce n'est pas en son nom que le prêtre pardonne, mais c'est Dieu qui pardonne, à travers lui.

  Pour accorder le pardon au nom de Dieu il faudrait que le prêtre est le Saint-Esprit, es-tu sur que le prêtre a le le St Esprit de Dieu en lui ?

Oui, c'est précisément ce que dit le Ressuscité à ses disciples qui ont, après sa mort, le pouvoir de pardonner les péchés : "Recevez le Saint-Esprit. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus." Jn 20, 22-23 Et les disciples en question vont former à leur tour des disciples à qui ils diront les mêmes paroles pour que soient pardonnés les péchés sur terre dans l'Eglise comme le Christ l'a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Shalom

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 07 Avr 2017, 19:49

Citation :
Libremax :

   Il faut que tu saches que Jésus parlait toujours en parabole donc interpréter ses propos littéralement peut nous induire en erreur. Jésus a certes dit à ces apôtres qu'ils peuvent pardonner les péchés mais ceci est une parabole à ne pas interpréter littéralement. Pour mieux interpréter les paroles du christ il faut se referer à la pratique religieuse des apôtres, les apôtres ont-ils dejà fait des confessions comme à l'Eglise catholique ? NON donc c'est que le christ n'a pas enseigné cette doctrine.
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Ven 07 Avr 2017, 21:38

Shalom a écrit:
   Il faut que tu saches que Jésus parlait toujours en parabole donc interpréter ses propos littéralement peut nous induire en erreur. Jésus a certes dit à ces apôtres qu'ils peuvent pardonner les péchés mais ceci est une parabole à ne pas interpréter littéralement. Pour mieux interpréter les paroles du christ il faut se referer à la pratique religieuse des apôtres, les apôtres ont-ils dejà fait des confessions comme à l'Eglise catholique ? NON donc c'est que le christ n'a pas enseigné cette doctrine.

Eh bien je ne crois pas que Jésus parlait toujours en parabole, non.
Quand il disait "lève-toi et marche", ce n'était pas une parabole.
Quand il a dit "Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera à vous aussi;" je ne vois pas de parabole.
Quand il dit "C'est la miséricorde que je veux, non le sacrifice.", ce n'était pas une parabole.
Quand encore il dit : "Vous serez traduits devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi: ils auront là un témoignage, eux et les païens.", ce n'est toujours pas une parabole.

La parabole, c'est une comparaison. Si Jn 20,23 est une parabole, où est la comparaison, où est l'analogie?

Le Nouveau Testament ne raconte pas de pardon des péchés donné par les Apôtres, mais il regorge de récits de guérisons, de résurrections. A l'époque de Jésus, c'est la même chose, la guérison physique est même une délivrance supplémentaire, parce que la maladie est encore considérée comme conséquence du péché et le miracle de guérison va jusqu'à effacer la manifestation du mal en l'homme. A la limite, si on voulait voir une parabole, ce serait là : la guérison du corps est la parabole de la guérison de l'âme, mais Jésus guérissait les personnes pour montrer qu'il pouvait pardonner les péchés. Il est donc évident pour moi que les Apôtres étaient investis du pouvoir (et à vrai dire, du devoir) de pardonner les péchés : Jésus est venu pour la Miséricorde.

L'Eglise a par la suite institué le rite sacramentelle du pardon en vertu de l'autorité qui lui a été remise, là encore, par le Christ en Mt 18,18, d'organiser son pouvoir comme elle le juge bon.
Et, je crois, moi, que le sacrement du pardon est une grande grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 08 Avr 2017, 04:01

Ok shalom,

tu n'es pas tj, donc tu es de quel congrégation ?

Ensuite, tu confonds plusieurs choses :

Dire qu'un prêtre catholique a le pouvoir de pardonner les péchés, c'est discutable en effet. Il faut y mettre des closes car on ne peut pas dire cela comme ça. La close c'est la confession, or tu ne pas dire que les premiers chrétiens n'avaient pas l'habitude de confesser leur péché, mais c'est vrai que cela ne passe pas forcement par un clergé.

Ensuite, dans le principe de la confession, celui qui va se confesser doit avoir en lui le repentir, car sinon, que ce soit un prêtre ou autre, effectivement le pardon n'a pas son effet.

Ensuite dire que les cathos sont polythéistes par leur fonctionnement de la confession, c'est aussi très discutable.

Tu peux donc poser des questions sur le principe de la confession cathos, je ne crois pas que cela gêne, mais tu ne peux faire d'eux des polythéistes.

Non, pour les cathos le pardon du prêtre n'est sans doute pas une forme de polythéisme, mais il est possible de se demander quelle est la limite de ce pouvoir clérical.

Pour ma part, je pense qu'un catho n'accorde pas plus d'importance au pardon demandé à un prêtre qu'au pardon demandé à un frère.

Mais je dirai que si excès de pouvoir il peut avoir, il y a aussi facilité par ce que ce n'est pas simple de tout dire, or le prêtre est donc en position aussi pour faciliter la confession car la confidence est reconnu, le prêtre ne répétera pas.

Mais ceci peut être un fardeau lourd à porter pour le prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 08 Avr 2017, 22:55

Dreamer a écrit:
Tonton a écrit:
Faut pas que tu mettes  le verset 24  aux oubliettes shalom. C'est  parfois l'erreur que vous commetez les tj en donnant plus d'importance à la tour de garde qu'aux évangiles.

Shalom n'est pas tj, en tout cas il ne se présente pas ainsi ^^

En effet,
Je ne comprends pas trop la déduction de Tonton lol!  
C'est plutôt évident qu'il est Unitarien.., surtout que son Avatar le dit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   Sam 08 Avr 2017, 23:20

Libremax a écrit:
Et puis aussi parce que les choses ont changé, sans doute.
Se pardonner mutuellement n'est pas toujours possible. Il y a de nombreux cas où ce n'est pas possible. Les cas où la personne blessée refuse le pardon du repentant, les cas où le mal accompli vise un groupe, la société, le monde, la vie elle-même, ou bien soi-même. L'absolution donnée par l'Eglise offre la possibilité au chrétien de s'adresser à quelqu'un quand ce n'est plus possible autrement.    
affraid
Tout ce que tu dis n'a rien à voir avec le confessionnal, les hommes vont simplement voir rituellement un prêtres et reçoivent la rémission des péchés qu'ils ont fait durant la semaine, etc...  affraid

Libremax a écrit:

Le Nouveau Testament ne raconte pas de pardon des péchés donné par les Apôtres, mais il regorge de récits de guérisons, de résurrections. A l'époque de Jésus, c'est la même chose, la guérison physique est même une délivrance supplémentaire, parce que la maladie est encore considérée comme conséquence du péché et le miracle de guérison va jusqu'à effacer la manifestation du mal en l'homme. A la limite, si on voulait voir une parabole, ce serait là : la guérison du corps est la parabole de la guérison de l'âme, mais Jésus guérissait les personnes pour montrer qu'il pouvait pardonner les péchés. Il est donc évident pour moi que les Apôtres étaient investis du pouvoir (et à vrai dire, du devoir) de pardonner les péchés : Jésus est venu pour la Miséricorde.
Conclusion :
Alors que vos prêtres aillent guérir les malades et qu'ils fassent des miracles  Very Happy Mais ce sacrement de ''confessionnal'' pour moi c'est n'importe quoi et l'église catholique Romaine ne devrait pas faire cela.

Allez, bonne discussion à vous les amis.


Dernière édition par samuel777444 le Sam 08 Avr 2017, 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La confession aux prêtres, un polythéisme masqué !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Du monothéisme au polythéisme
» Polythéisme et monothéisme, une autre façon de voir
» Un seul Dieu en trois Dieux (polythéisme), selon Nicolianor
» Théorie du polythéisme
» Un blog sur le polythéisme grec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Chrétiens et personnes en recherche-
Sauter vers: