Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Tunisie : épouser un non musulman

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 03 Avr 2017, 22:59

Rappel du premier message :

3 avril 2017

Tunisie : des associations appellent à ce que les femmes tunisiennes puissent épouser des non-musulmans  03/04/2017

En Tunisie, un collectif regroupant 60 associations a donné le ton lundi 27 mars, en conférence de presse, de la grande campagne nationale et internationale qui se prépare en faveur du droit d’épouser des non-musulmans pour les Tunisiennes musulmanes.

Plaidant pour l’égalité hommes-femmes en la matière (seuls les Tunisiens musulmans étant libres de se marier avec des non-musulmanes), ce collectif, dont les forces vives sont issues de la société civile, exhorte à abroger une circulaire du 5 novembre 1973 interdisant à la gent féminine de contracter une union maritale qui est jugée licite pour les hommes.

« Il est aujourd’hui inadmissible qu’une simple circulaire, de valeur juridique quasiment nulle (…), commande la vie de milliers de Tunisiennes », a martelé Sana Ben Achour, juriste et présidente de l’association Beity.

Jugée discriminatoire, anticonstitutionnelle et contrevenant au code de statut personnel, l’annulation de cette circulaire, émise par le ministère de la Justice sous l’ère Bourguiba, est un préalable indispensable aux yeux de ces associations tunisiennes qui en appellent au soutien des démocrates du monde entier pour mener à bien leur combat.

Pour Wahid Ferchichi, de l’Association tunisienne de défense des libertés individuelles (Adli), il est problématique que la circulaire identifie ces Tunisiennes comme étant musulmanes a priori, alors qu’ « aucun certificat ne prouve la religion » en Tunisie

« La constitution tunisienne garantit l’égalité des citoyennes et des citoyens en droits et en devoirs, la liberté de croyance, de conscience et d’exercice des cultes. Cette circulaire est contraire au code de statut personnel qui ne prévoit aucun empêchement explicite du mariage sur des bases religieuses, de cultes et de croyances. Elle remet en cause un droit fondamental de tout être humain : le libre choix du conjoint », s’insurge Ghayda Thabet, chargée de communication de l’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM), qui réitère l’appel qu’elle avait lancé en août 2016 contre la circulaire qui fâche.



source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 19:07

OlivierV a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Alors c''est à chaque d'accepter ou non de se plier à ces lois.

Que l'état impose de se plier aux lois soit disant divines, ce n'est pas la liberté.

Et là on peut évoquer la liberté de conscience et la soumission comme acte de liberté.
Sans cela, c'est de l'hypocrisie.

Oui, la liberté de conscience tout comme la soumission peuvent être des actes de liberté. Tout comme les deux peuvent être une contrainte ou dictées par des raisons qui n'ont rien à voir avec la liberté.

je crois qu'il est très dur d'être véritablement libre.

Pour ce qui est des lois, qu'elles soient d'origine divines ou humaines, elles n'ont de sens que si elle permettent le vivre ensemble dans  la paix. il y a toujours eu des lois et il y en aura toujours. Le tout étant de trouver celles qui sont le plus efficaces...
en l'occurence, placer une séparation matrimoniale entre des citoyens ne me parait pas être en faveur du vivre ensemble, mais plus du vivre chacun de son côté.

Sinon le reste de ton discours, tu noies le poisson... tu revendiques la liberté, puis tu la minores... tu noies le poisson.

En interdisant le mariage aux femmes d'ascendance musulmane avec un non musulman, l'état tunisien impose l'obéissance à une loi "divine".

Tout ce qui est imposé en matière religieuse est de l'hypocrisie... A quoi ca sert??? Si la personne n'adhère pas, Dieu le sait. Si la personne adhère, et bien qu'elle vive selon ce à quoi elle croit.
En matière de religion imposer n'est que de la politique et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 20:50

emmanuelle78 a écrit:

Sinon le reste de ton discours, tu noies le poisson... tu revendiques la liberté, puis tu la minores... tu noies le poisson.

En interdisant le mariage aux femmes d'ascendance musulmane avec un non musulman, l'état tunisien impose l'obéissance à une loi "divine".

Tout ce qui est imposé en matière religieuse est de l'hypocrisie... A quoi ca sert??? Si la personne n'adhère pas, Dieu le sait. Si la personne adhère, et bien qu'elle vive selon ce à quoi elle croit.
En matière de religion imposer n'est que de la politique et rien d'autre.

Je ne vois pas en quoi je noierait le poisson. C'est de ma propre expérience de la liberté que je parle. Que sais-je si je suis vraiment libre en faisant simplement ce qui me plaît ? Comment savoir si ce que je pense être la liberté n'est pas le fruit de pensées séduisantes mais peut-être au final destructrices.

"Nulle contrainte en religion". Donc, de fait, si on se trouve dans un état laïc, celui-ci ne peut se servir de l'origine divine de ses lois.

Le problème de la Tunisie est peut-être le mélange des genres et sans doute le fait de considérer que toute femme est véritablement Musulmane.

L'obligation peut effectivement être de l’hypocrisie, si ceux qui l'imposent n'en vivent pas.

De mon côté, quand je sens que je veux refuser une obligation, je tente de réfléchir sur le bien fondé de celle-ci. Et je découvre que bien souvent, je réagis par orgueil, surtout quand il s'agit de religion.

Je ne mesure pas encore exactement la raison et la portée dans ma vie de ce qui revêt un caractère obligatoire. Ce qui me semble certain, c'est qu'il est plus important d'apprendre à ne pas juger selon les apparences. De ne pas enfermer dans une case celui ou celle qui n'arrive pas à respecter ce qui est obligatoire. Le seul cas où j'émets un jugement, c'est le cas du prosélytisme, surtout quand il s'agit de vouloir interdire d'interdire.

Il me semble vital de faire l'expérience de pourquoi certaines choses sont obligatoires. Tout comme un enfant a besoin de règles, de repères et d'obligations, je considère qu'en tant qu'être en transit sur cette terre, j'en ai besoin moi aussi.

Et ce que je constate, c'est qu'au plus une religion supprime les caractères obligatoires, au plus elle disparaît. Au moins il y a de véritables croyants.

Pour moi, un croyant est quelqu'un qui obéit à un Dieu qui le transcende, et qui saisit le pourquoi de ce qu'il accomplit.

Après, comme tu le dis, c'est Dieu seul qui sait...

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 20:57

Roger76 a écrit:
Bien d'accord avec toi Olivierv, se soumettre à Dieu est un acte librement consenti.

Mais ce n'est pas ce que dit le texte coranique, lequel nous explique que ce serait Allah qui en déciderait en même temps qu'il impose de se "soumettre".
D'ailleurs le premier sens de "abd" est... esclave!

Chrétien j'ai librement choisi d'avoir pleine confiance en Dieu, de m'en remettre à Lui.

Mais jamais au grand jamais je ne pourrai un instant envisager de me soumettre à des "lois" des interdits des obligations qui me seraient imposés par des hommes prétendant que ce sont des lois divines.

Ce n'est pas Dieu qui interdit à la juive d'épouser un goy, ce sont les auteurs juifs des livres de la Bible hébraïque.

Ce n'est pas Dieu qui interdit à la musulmane d'épouser un non-musulman, ce sont les auteurs du corpus coranique et des hadiths.

Bien sûr qu'il y a toujours eu des lois, il en faut bien dans toutes les espèces vivantes.
Les gorilles et les chimpanzés, des primates tout comme nous, se donnent bien des lois pour vivre en groupe et survivre.
Pourquoi pas nous?

Mais quand des hommes établissent des loi de vie du groupe, ce sont des lois qui n'ont rien de lois divines.
Les sociétés se sont donné des lois, les croyances les ont légitimées en prétendant qu'elles étaient dictées par Dieu.

C'est pourtant simple à saisir.
Quant à des lois parfaites, je te renvoie à mon topo sur les  effets pervers des meilleures intentions selon Frédéric Bastiat.

L'Enfer on le sait est pavé de bonnes intentions.

Citation :
C'est un député français Frédéric Bastiat qui a mis en évidence dans son essai Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas les effets pervers, non voulus, des meilleures intentions.

Non, Allah n'impose rien. Et lorsqu'Il dit qu'Il a décrété une chose pour des personnes, lorsqu'Il dit qu'Il les égare, c'est bel et bien parce qu'à un moment donné, ils ont pu exercer leur libre arbitre. En aucun cas c'est Lui qui aurait créé des êtres directement destinés à l'Enfer.

Peut-être parle-t-on d'esclave de Dieu, mais c'est toujours un esclavage consenti. La reconnaissance qu'Il nous a créés, qu'Il nous aime et que tout ce que nous avons vient de Lui et de nul autre.

Même la littérature chrétienne abonde dans le sens de cette image du croyant esclave ou serviteur de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 21:58

OlivierV a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Sinon le reste de ton discours, tu noies le poisson... tu revendiques la liberté, puis tu la minores... tu noies le poisson.

En interdisant le mariage aux femmes d'ascendance musulmane avec un non musulman, l'état tunisien impose l'obéissance à une loi "divine".

Tout ce qui est imposé en matière religieuse est de l'hypocrisie... A quoi ca sert??? Si la personne n'adhère pas, Dieu le sait. Si la personne adhère, et bien qu'elle vive selon ce à quoi elle croit.
En matière de religion imposer n'est que de la politique et rien d'autre.

Je ne vois pas en quoi je noierait le poisson. C'est de ma propre expérience de la liberté que je parle. Que sais-je si je suis vraiment libre en faisant simplement ce qui me plaît ? Comment savoir si ce que je pense être la liberté n'est pas le fruit de pensées séduisantes mais peut-être au final destructrices.

"Nulle contrainte en religion". Donc, de fait, si on se trouve dans un état laïc, celui-ci ne peut se servir de l'origine divine de ses lois.

Le problème de la Tunisie est peut-être le mélange des genres et sans doute le fait de considérer que toute femme est véritablement Musulmane.

L'obligation peut effectivement être de l’hypocrisie, si ceux qui l'imposent n'en vivent pas.

De mon côté, quand je sens que je veux refuser une obligation, je tente de réfléchir sur le bien fondé de celle-ci. Et je découvre que bien souvent, je réagis par orgueil, surtout quand il s'agit de religion.

Je ne mesure pas encore exactement la raison et la portée dans ma vie de ce qui revêt un caractère obligatoire. Ce qui me semble certain, c'est qu'il est plus important d'apprendre à ne pas juger selon les apparences. De ne pas enfermer dans une case celui ou celle qui n'arrive pas à respecter ce qui est obligatoire. Le seul cas où j'émets un jugement, c'est le cas du prosélytisme, surtout quand il s'agit de vouloir interdire d'interdire.

Il me semble vital de faire l'expérience de pourquoi certaines choses sont obligatoires. Tout comme un enfant a besoin de règles, de repères et d'obligations, je considère qu'en tant qu'être en transit sur cette terre, j'en ai besoin moi aussi.

Et ce que je constate, c'est qu'au plus une religion supprime les caractères obligatoires, au plus elle disparaît. Au moins il y a de véritables croyants.

Pour moi, un croyant est quelqu'un qui obéit à un Dieu qui le transcende, et qui saisit le pourquoi de ce qu'il accomplit.

Après, comme tu le dis, c'est Dieu seul qui sait...

donc c'est par peur que la religion disparaisse.

Si tu noies le poisson, car tu évoques la liberté quand elle semble aller dans le sens de ton raisonnement mais tu la relativises quand cela va dans l'autre sens.


Quoiqu'il en soit, les obligations en terme de religions ne sont que de l'orgueil à mes yeux... l'orgueil d'être sûr de détenir la vérité et donc de vouloir l'imposer aux autres qui eux sont dans l'erreur...
Se cacher derrière Dieu pour cela c'est tellement facile.


Quand j'éduque mes enfants, c'est avant tout le sens des règles et autres obligations que je leur apprends, pas à obéir sans réfléchir.


Citation :

"Nulle contrainte en religion". Donc, de fait, si on se trouve dans un état laïc, celui-ci ne peut se servir de l'origine divine de ses lois.
Pourtant cette phrase est issu du coran, pourquoi ne devrait elle s'appliquer qu'en pays laic... et pas en pays musulman???
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 22:32

emmanuelle78 a écrit:

Citation :

"Nulle contrainte en religion". Donc, de fait, si on se trouve dans un état laïc, celui-ci ne peut se servir de l'origine divine de ses lois.
Pourtant cette phrase est issu du coran, pourquoi ne devrait elle s'appliquer qu'en pays laic... et pas en pays musulman???
C'est bien pour ça que je dis qu'il y a comme une confusion des genres en Tunisie. Mais si la femme se dit Musulmane, alors, je pense que cette loi s'applique en tant que précepte religieux.
Tout comme un non-chrétien qui se marie avec une chrétienne, ou une non-chrétienne qui se marie avec un chrétien doit accepter que ses enfants soient éduqués dans la religion chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 23:10

emmanuelle78 a écrit:
en l'occurence, placer une séparation matrimoniale entre des citoyens ne me parait pas être en faveur du vivre ensemble, mais plus du vivre chacun de son côté.

Sinon le reste de ton discours, tu noies le poisson... tu revendiques la liberté, puis tu la minores... tu noies le poisson.

En interdisant le mariage aux femmes d'ascendance musulmane avec un non musulman, l'état tunisien impose l'obéissance à une loi "divine".

Tout ce qui est imposé en matière religieuse est de l'hypocrisie... A quoi ca sert??? Si la personne n'adhère pas, Dieu le sait. Si la personne adhère, et bien qu'elle vive selon ce à quoi elle croit.
En matière de religion imposer n'est que de la politique et rien d'autre.

Oui, chère Emmanuelle, en ce qui concerne la France (où nous vivons) je trouve ce que tu dis logique et je suis même d'accord avec toi.

Mais en Tunisie qui est un pays historiquement musulman et dont une très grande majorité de la population est musulmane, je trouve normal que cette loi soit appliquée.

Comme le dit l'expression :

"Il faut de tout pour faire un monde..."

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 23:22

Cyril 84 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
en l'occurence, placer une séparation matrimoniale entre des citoyens ne me parait pas être en faveur du vivre ensemble, mais plus du vivre chacun de son côté.

Sinon le reste de ton discours, tu noies le poisson... tu revendiques la liberté, puis tu la minores... tu noies le poisson.

En interdisant le mariage aux femmes d'ascendance musulmane avec un non musulman, l'état tunisien impose l'obéissance à une loi "divine".

Tout ce qui est imposé en matière religieuse est de l'hypocrisie... A quoi ca sert??? Si la personne n'adhère pas, Dieu le sait. Si la personne adhère, et bien qu'elle vive selon ce à quoi elle croit.
En matière de religion imposer n'est que de la politique et rien d'autre.

Oui, chère Emmanuelle, en ce qui concerne la France (où nous vivons) je trouve ce que tu dis logique et je suis même d'accord avec toi.

Mais en Tunisie qui est un pays historiquement musulman et dont une très grande majorité de la population est musulmane, je trouve normal que cette loi soit appliquée.

Comme le dit l'expression :

"Il faut de tout pour faire un monde..."

De l'hypocrisie pure et dure, si tu t'en rend pas compte, je peux rien pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 23:30

phoutoufoot a écrit:
De l'hypocrisie pure et dure, si tu t'en rend pas compte, je peux rien pour toi !

C'est vrai cher Phoutoufoot, mais l'hypocrisie réside, (comme le soulignait très justement Olivier), dans le fait de considérer "ipso facto" que toutes les tunisiennes sont musulmanes (c'est ce que je reproche régulièrement au Maroc également).

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 23:37

Cyril 84 a écrit:
phoutoufoot a écrit:
De l'hypocrisie pure et dure, si tu t'en rend pas compte, je peux rien pour toi !

C'est vrai cher Phoutoufoot, mais l'hypocrisie réside, (comme le soulignait très justement Olivier), dans le fait de considérer "ipso facto" que toutes les tunisiennes sont musulmanes (c'est ce que je reproche régulièrement au Maroc également).

L'hypocrisie réside de fonder un état sur une religion,
La religion c'est entre l'homme et Dieu, c'est intime, personnel
Meler religion et politique c'est de l'hypocrisie TOTALE
On ne peut forcer qqun à croire, chacun croit en ce qu'il veut
Et avec tes discours à double sens,
Tu es autant hypocrite qu'eux!
Ce qui est terrible pour toi, c'est que tu as perdu ta vraie personnalité, ton âme,
Au dépend d'un clone raté de pseudo savant islamiste à deux balles!
J'en suis très sincèrement navré, ça me fait mal au coeur
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 23:37

phoutoufoot a écrit:
Cyril 84 a écrit:


Oui, chère Emmanuelle, en ce qui concerne la France (où nous vivons) je trouve ce que tu dis logique et je suis même d'accord avec toi.

Mais en Tunisie qui est un pays historiquement musulman et dont une très grande majorité de la population est musulmane, je trouve normal que cette loi soit appliquée.

Comme le dit l'expression :

"Il faut de tout pour faire un monde..."

De l'hypocrisie pure et dure, si tu t'en rend pas compte, je peux rien pour toi !

Ce n'est pas hypocrite. Les pays du Maghreb ont 99% de la population qui se réclament de l'Islam, et ca ne date pas d'hier. La Tunise, au lendemain de la revolution Tunisienne de 2011, tout les parties politiques, à l'exception d'un seul, ont décidé de mettre l'Islam dans la nouvelle constitution. Un seul partie politique s'y était opposé sur les dizaines qui s'étaient formé. Chaque pays élabore des règles selon son histoire, sa culture, sa population et ses evolution sociétales.

Un pays non laïque, ayant une grande homogénéité sur le plan religieux, n'aura bien evidemment pas les mêmes règles qu'un pays dans lequel toute les religion sont mise de côté, y compris la religion historique, comme c'est le cas en France.

L'église catholique considère que le mariage mixte ne peut avoir lieu que si les enfants reçoivent une éducation catholique, penses tu que si le catholicisme était religion d'état et que 99% des Francais se réclamaient du catholicisme, les mariages mixtes seraient autorisé ? Soyons sérieux.

En France, tout les mariages mixtes sont autorisé, non pas parce que le christianisme, mais malgrés le christianisme, car la France l'a mise de côté, comme tout les autres pays occidentaux.

Moi ca ne me gène nullement que des Juifs considèrent que se marier avec un goy est pire que tout. Ca ne me dérange nullement que des chrétiens considèrent que se marier avec des non chrétiens ne doit se faire que si l'enfant devient chrétien.

L'hypocrisie n'est certainement pas de notre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Dim 16 Avr 2017, 23:41

salamsam a écrit:
phoutoufoot a écrit:


De l'hypocrisie pure et dure, si tu t'en rend pas compte, je peux rien pour toi !

Ce n'est pas hypocrite. Les pays du Maghreb ont 99% de la population qui se réclament de l'Islam, et ca ne date pas d'hier. La Tunise, au lendemain de la revolution Tunisienne de 2011, tout les parties politiques, à l'exception d'un seul, ont décidé de mettre l'Islam dans la nouvelle constitution. Un seul partie politique s'y était opposé sur les dizaines qui s'étaient formé. Chaque pays élabore des règles selon son histoire, sa culture, sa population et ses evolution sociétales.

Un pays non laïque, ayant une grande homogénéité sur le plan religieux, n'aura bien evidemment pas les mêmes règles qu'un pays dans lequel toute les religion sont mise de côté, y compris la religion historique, comme c'est le cas en France.

L'église catholique considère que le mariage mixte ne peut avoir lieu que si les enfants reçoivent une éducation catholique, penses tu que si le catholicisme était religion d'état et que 99% des Francais se réclamaient du catholicisme, les mariages mixtes seraient autorisé ? Soyons sérieux.

En France, tout les mariages mixtes sont autorisé, non pas parce que le christianisme, mais malgrés le christianisme, car la France l'a mise de côté, comme tout les autres pays occidentaux.

Moi ca ne me gène nullement que des Juifs considèrent que se marier avec un goy est pire que tout. Ca ne me dérange nullement que des chrétiens considèrent que se marier avec des non chrétiens ne doit se faire que si l'enfant devient chrétien.

L'hypocrisie n'est certainement pas de notre côté.

Hé bien c'est très triste pour toi de penser comme ça,
L'amour entre deux personne n'a rien à voir avec la religion,

Si l'hypocrisie n'est pas de votre côté c'est que t'es dans un rêve éveillé,
Y a pas plus hypocrites que les musulmans!
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 00:15

phoutoufoot a écrit:
salamsam a écrit:


Ce n'est pas hypocrite. Les pays du Maghreb ont 99% de la population qui se réclament de l'Islam, et ca ne date pas d'hier. La Tunise, au lendemain de la revolution Tunisienne de 2011, tout les parties politiques, à l'exception d'un seul, ont décidé de mettre l'Islam dans la nouvelle constitution. Un seul partie politique s'y était opposé sur les dizaines qui s'étaient formé. Chaque pays élabore des règles selon son histoire, sa culture, sa population et ses evolution sociétales.

Un pays non laïque, ayant une grande homogénéité sur le plan religieux, n'aura bien evidemment pas les mêmes règles qu'un pays dans lequel toute les religion sont mise de côté, y compris la religion historique, comme c'est le cas en France.

L'église catholique considère que le mariage mixte ne peut avoir lieu que si les enfants reçoivent une éducation catholique, penses tu que si le catholicisme était religion d'état et que 99% des Francais se réclamaient du catholicisme, les mariages mixtes seraient autorisé ? Soyons sérieux.

En France, tout les mariages mixtes sont autorisé, non pas parce que le christianisme, mais malgrés le christianisme, car la France l'a mise de côté, comme tout les autres pays occidentaux.

Moi ca ne me gène nullement que des Juifs considèrent que se marier avec un goy est pire que tout. Ca ne me dérange nullement que des chrétiens considèrent que se marier avec des non chrétiens ne doit se faire que si l'enfant devient chrétien.

L'hypocrisie n'est certainement pas de notre côté.

Hé bien c'est très triste pour toi de penser comme ça,
L'amour entre deux personne n'a rien à voir avec la religion,

Si l'hypocrisie n'est pas de votre côté c'est que t'es dans un rêve éveillé,
Y a pas plus hypocrites que les musulmans!

Tu nous juges hypocrites parce que nous ne pensons pas comme toi.

Pour toi la religion n'a pas ou peu d'importance, donc pour toi, la religion n'a pas à être un critère de mariage et tu considères que tout le monde devrait penser ainsi, hors c'est Grâce à Dieu, loin d'être le cas.

Dailleurs la plupart des mariages mixtes religieux, sont des mariages fait entre personne qui justement, accorde en réalité peu d'importance à cette question. Des Juifs, chrétien, musulman non pratiquant, qui vont épouser des personnes d'autres religions non pratiquante ou peu pratiquante.

Concernant dailleurs les Tunisiennes épousant des non musulmans, la plupart sont des Tunisiennes vivant en occident et qui veulent faire reconnaître leur mariage dans leurs pays d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 00:17

phoutoufoot a écrit:
[...] Et avec tes discours à double sens,
Tu es autant hypocrite qu'eux! [...]

Ou peut-être que la compréhension de "ces discours à doubles sens" ne t'est pas accessible...

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 02:39

Cyril 84 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
en l'occurence, placer une séparation matrimoniale entre des citoyens ne me parait pas être en faveur du vivre ensemble, mais plus du vivre chacun de son côté.

Sinon le reste de ton discours, tu noies le poisson... tu revendiques la liberté, puis tu la minores... tu noies le poisson.

En interdisant le mariage aux femmes d'ascendance musulmane avec un non musulman, l'état tunisien impose l'obéissance à une loi "divine".

Tout ce qui est imposé en matière religieuse est de l'hypocrisie... A quoi ca sert??? Si la personne n'adhère pas, Dieu le sait. Si la personne adhère, et bien qu'elle vive selon ce à quoi elle croit.
En matière de religion imposer n'est que de la politique et rien d'autre.

Oui, chère Emmanuelle, en ce qui concerne la France (où nous vivons) je trouve ce que tu dis logique et je suis même d'accord avec toi.

Mais en Tunisie qui est un pays historiquement musulman et dont une très grande majorité de la population est musulmane, je trouve normal que cette loi soit appliquée.

Comme le dit l'expression :

"Il faut de tout pour faire un monde..."
mais si des tunisiennes elles même demandent que cette loi soit abrogée.
De quel droit se prononcer contre?

"les choses changent..."

Que celles qui sont musulmanes et souhaitent suivre ce type de préceptes humains le fassent... que les autres puissent faire autrement.



Pourquoi refusez vous des aspirations à une liberté?


Cela ne laisse penser qu'une chose: islam=refus de la liberté.... bref, cela confirme ce que reprochent beaucoup à l'islam. En gros tu acceptes la liberté car tu n'as pas le choix, car en france tu es minoritaire et c'est tout.


Vous rendez vous compte à quel point vous n'êtes pas crédibles quand vous tenez ce genre de propos, tout en vendant une religion de paix... non c'est la religion de la coercition.... (et du lavage de cerveau... c'est fou comme des convertis qui ne se connaissent pas... tiennent les mêmes discours, les mêmes arguments, c'est presque des copiés/collés.... désolée mais il faut que je sois honnête... c'est ce que je pense quand je vous lis...)



Bref vos positions ne font que conforter la légitimité du rejet de l'islam que nous observons. Car on peut accepter la différence, mais pas la menace de coercition. Sinon là c'est du masochisme.

Avec de tels discours, que ce soit sur la polygamie, le choix du conjoint pour les exemples récents, vous ne faites que dénigrer l'islam et contraindre à le combattre comme l’ennemi dangereux que vous nous présentez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 09:36

salamsam a écrit:
phoutoufoot a écrit:


Hé bien c'est très triste pour toi de penser comme ça,
L'amour entre deux personne n'a rien à voir avec la religion,

Si l'hypocrisie n'est pas de votre côté c'est que t'es dans un rêve éveillé,
Y a pas plus hypocrites que les musulmans!

Tu nous juges hypocrites parce que nous ne pensons pas comme toi.

Pour toi la religion n'a pas ou peu d'importance, donc pour toi, la religion n'a pas à être un critère de mariage et tu considères que tout le monde devrait penser ainsi, hors c'est Grâce à Dieu, loin d'être le cas.

Dailleurs la plupart des mariages mixtes religieux, sont des mariages fait entre personne qui justement, accorde en réalité peu d'importance à cette question. Des Juifs, chrétien, musulman non pratiquant, qui vont épouser des personnes d'autres religions non pratiquante ou peu pratiquante.

Concernant dailleurs les Tunisiennes épousant des non musulmans, la plupart sont des Tunisiennes vivant en occident et qui veulent faire reconnaître leur mariage dans leurs pays d'origine.

Non je ne juge pas les gens hypocrites parce qu'ils ne pensent pas comme moi, chacun pense et croit ce qu'il veut,
Ce que je juge hypocrite c'est le "fait ce que je dis mais ne fait pas ce que je fais",
J'ai le sentiment que les musulmans veulent le beurre, l'argent du beurre et ... bip bip bip
Ils veulent jouir des avantages que l'occident offre, mais en même temps ils vérouillent tout dans leurs propres pays sous pretexte religieux...
C'est juste ça qui me dérange, ce double visage, language, qui m'est insupportable!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 09:38

Cyril 84 a écrit:
phoutoufoot a écrit:
[...] Et avec tes discours à double sens,
Tu es autant hypocrite qu'eux! [...]

Ou peut-être que la compréhension de "ces discours à doubles sens" ne t'est pas accessible...

C'est sur que l'art de l'hypocrisie ne m'est pas accessible, je laisse ça aux gens faux de ta trempe.
Je préfère un "merde" frontal qu'un détour de 1000km pour au final dire la même chose...
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 10:21

salamsam a écrit:
L'église catholique considère que le mariage mixte ne peut avoir lieu que si les enfants reçoivent une éducation catholique, penses tu que si le catholicisme était religion d'état et que 99% des Français se réclamaient du catholicisme, les mariages mixtes seraient autorisé ? Soyons sérieux.

Juste une mise au point : l'Eglise catholique n'exige plus cette condition pour le mariage mixte.

Notre religion évolue tout en gardant les mêmes fondements, tandis qu'en Islam c'est coulé dans le béton depuis le 7ième siècle.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman    Lun 17 Avr 2017, 10:53

En Tunisie, le calvaire des femmes sous la dictature

La Croix du 07/04/2017 par Thierry Brésillon

Citation :
Depuis six mois, l’instance Vérité et Dignité donne la parole aux victimes de la dictature tunisienne lors d’auditions publiques retransmises à la télévision.
Pour de nombreuses femmes, c’est l’occasion de faire connaître les souffrances endurées.

Tunis
De notre correspondant

Depuis novembre 2016 et le début des auditions publiques mises sur pied par l’instance Vérité et Dignité, retransmises en direct à la télévision, la société tunisienne se penche sur ses décennies de dictature. Créée pour faire la lumière sur les exactions de l’État pendant plus d’un demi-siècle, cette instance recueille les témoignages de celles et ceux qui ont subi les pires abus.

À travers ces prises de parole, les Tunisiens découvrent en particulier à quel point les femmes ont été prises pour cibles. Indirectement, en tant que mères ou épouses de militants arrêtés ou de manifestants abattus. Mais aussi, surtout, directement, en qualité de femmes engagées : syndicalistes étudiantes, militantes d’extrême gauche, membres du parti islamiste Ennahdha.

Certains témoignages ont bouleversé l’opinion. « Lors de ma deuxième arrestation en 1996, je venais d’accoucher et les points de suture de l’épisiotomie ont craqué sous les coups des policiers », confiait, lors de son audition publique, Najwa Rezgui, militante syndicaliste.

« La violence pratiquée lors des interrogatoires ou de la détention en prison utilisait précisément les vulnérabilités féminines. Et le fait d’être enceinte ou mère d’un enfant en bas âge ne les protégeait pas de la brutalité, au contraire », confirme Ibtihel Abdelatif, directrice de la commission «femmes» de l’instance chargée de mener à bien le processus de justice transitionnelle. « Des femmes ont été empêchées d’allaiter pour provoquer des douleurs, séparées de leur enfant en détention pour briser les liens familiaux », ajoute-t-elle.

« Non seulement les policiers n’éprouvaient aucune gêne pour s’en prendre à une femme, mais on sentait qu’ils étaient entraînés pour cela, a pu constater Meherzia Ben El Abed, une militante islamiste arrêtée et torturée à deux reprises au début des années 1990. D’abord ce sont des insultes très dégradantes, même de la part de jeunes policiers. Puis ils déshabillent les femmes en continuant à les humilier. Ils me disaient des choses du genre “Si tu étais une fille bien, tu ne serais pas nue comme ça” ».

L’ombre du viol, potentiel ou accompli, plane dans tous les témoignages. « C’est une méthode destinée à effrayer les familles. Quand circule l’information selon laquelle une femme a été arrêtée, les gens se disent qu’ils ont abusé d’elle », explique Meherzia Ben El Abed.

« Pour une femme, être déshabillée devant des hommes, c’est déjà l’extrême, confie Hamida Ajangui, militante islamiste passée plusieurs fois par l’épreuve de la torture. Je ne l’avais dit à personne, même pas à ma mère, avant d’en parler publiquement. » Partagée entre deux volontés – témoigner et protéger sa vie privée –, elle fait partie de celles qui tentent de faire reculer les frontières de l’indicible.

« Quelques heures avant mon audition, mon frère m’a appelée pour me demander de ne pas tout raconter, poursuit Hamida Ajangui. “Pense à tes filles”, m’a-t-il dit. Mais je voulais qu’on sache ce que vivaient réellement les femmes en Tunisie, ce pays que tout le monde donne en exemple comme celui où les droits des femmes sont respectés. »

Lors de son audition, essuyant régulièrement ses larmes et reprenant avec le sourire, elle a donc raconté. « Ils menaçaient de me violer avec un bâton. Un homme complètement saoul m’a obligée à me tenir contre le mur, à me déshabiller. J’ai crié : Ça suffit, ne me fais pas ça ! » Pour ne s’arrêter de parler qu’au bout de son calvaire.

Le lendemain de son passage à la télévision, des voisins l’ont appelée pour lui dire qu’ils étaient fiers d’elle. « Ce témoignage nous a également rapprochés avec mon mari », explique-t-elle.

Au lendemain de son audition, Meherzia Ben El Abed, elle aussi, a senti le respect dans le regard de ses voisins : « Je préfère garder certaines choses pour moi. Mais un jour je les écrirai. »

Vous voyez bien qu'en Tunisie la femme est l'égale de l'homme devant Allah et devant les tortionnaires du régime : elle a le même ldroit d'être torturée, humiliée, et de se taire pendant vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 11:30

99 % musulmans les tunisiens ? ça m'étonnerait beaucoup, c'est du fantasme d'écrire ça.

une recherche menée par Tore Kjeilen en 1994 montre que 40 % de la population tunisienne sont des musulmans pratiquants, 50 % ne participent qu'aux fêtes importantes et 10 % ne sont pas pratiquants du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 11:33

Joanni a écrit:
99 % musulmans les tunisiens ? ça m'étonnerait beaucoup, c'est du fantasme d'écrire ça.

une recherche menée par Tore Kjeilen en 1994 montre que 40 % de la population tunisienne sont des musulmans pratiquants, 50 % ne participent qu'aux fêtes importantes et 10 % ne sont pas pratiquants du tout.

Yes, sachant en plus que la Tunisie est un des pays musulmans les plus libérales!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 11:49

phoutoufoot a écrit:
Joanni a écrit:
99 % musulmans les tunisiens ? ça m'étonnerait beaucoup, c'est du fantasme d'écrire ça.

une recherche menée par Tore Kjeilen en 1994 montre que 40 % de la population tunisienne sont des musulmans pratiquants, 50 % ne participent qu'aux fêtes importantes et 10 % ne sont pas pratiquants du tout.

Yes, sachant en plus que la Tunisie est un des pays musulmans les plus libérales!!!

J'ai une amie depuis longtemps elle est tunisienne, elle est laïque, elle ne pratique pas du tout, elle mange même du porc histoire de voir à quel point elle s'en fout. Elle se dit pourtant musulmane et monte au créneau pour se battre contre les barbus qu'elle méprise. Des comme elle il y en a plein et ils sont pourtant comptés comme musulmans et musulmanes.
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 13:28

rosarum a écrit:
FOX10 a écrit:
Cette revendication est inadmissible en terre d'Islam ,on ne peut pas rendre une chose illicite en licite,on ne peut pas revenir sur un interdit divin

il n'y a pas de terre d'islam qui tienne, la liberté est un principe universel

Pourtant le monde Musulman est une réalité que tu le veuilles ou pas et en terre d'Islam la tradition c'est l'Islam ....ta vision de la liberté n'est pas universelle ....tu n'est pas seul dans ce monde on peut être pour la liberté mais rejeter ton concept de la liberté ....tu est simpliste intellectuellement
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 13:32

gerard a écrit:
Mais celui qui a crée l'univers et tout ce qu'il contient na jamais édicté cette "Loi".

Ce sont les auteurs inventeurs du texte coranique et des hadiths qui ont imposé cet interdit.

C'est ton point de vue pas celui de l'Islam ......le même créateur,l'unique ALLAH qui a révélé au prophète les secrets scientifique de la création lui a révélé cette loi ......
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 13:51

FOX10 a écrit:
Divin pas humain le prophète Muhammad(psl) n'était qu'un instrument de Dieu .........celui qui a crée l'univers et tout ce qu'il contient est le seul habilité a revenir sur une de ses lois
mon point de vue est le contraire , dieu est l'instrument de Mohammed , il lui fait dire ce qu'il veut ...
au point ou sa propre femme lui dit :
je trouve QUE ton dieu s'empresse de réaliser tes fantaisies
elle était lucide , et avait compris la supercherie
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 14:18

gerard2007 a écrit:
FOX10 a écrit:
Divin pas humain le prophète Muhammad(psl) n'était qu'un instrument de Dieu .........celui qui a crée l'univers et tout ce qu'il contient est le seul habilité a revenir sur une de ses lois
mon point de vue est le contraire , dieu est l'instrument de Mohammed , il lui fait dire ce qu'il veut ...
au point ou sa propre femme lui dit :
je trouve QUE ton dieu s'empresse de réaliser tes fantaisies
elle était lucide , et avait compris la supercherie

Le prophète Muhammad (psl) avant la révélation coranique vivait paisiblement quand il reçoit la parole de Dieu sa vie bascule dans des épreuves terrible ,persécution ,pauvreté ,grande responsabilité vis a vis de ses fidèles car beaucoup d'entre eux meurent sous la torture du pouvoir tyrannique en place ,le prophète se met a dos une grande partie de sa tribu et a cette époque dans ce contexte c'était un calvaire de quitter sa nation il émigre abandonne tout ,il est humilité,frappé etc etc etc le prophète quand il réussi sa mission et reviens chez lui en "héros"il continue de vivre humblement alors qu'il possède les richesses de ce monde ,sa maison est tellement modeste moins confortable qu'un appartement de nos jours dans le secteur HLM c'est dire ...toute sa vie il a dépensé son argent pour les démunis a sa mort son héritage est presque nul ....donc dire que le prophète s'est servi de Dieu pour avoir une vie de luxure et de gloire est ridicule les faits historique démontrent le contraire ...la révélation coranique lui a apporté une immense joie spirituelle mais aussi de nombreux problèmes car le message coranique qui fut révolutionnaire a engendré au prophète de nombreux ennemis et épreuves de la vie


en réalité la révélation Coranique fut une épreuve immense pour le prophète Muhammad(psl) concernant la citation que tu accordes a son épouse elle totalement fausse et tronquée Aicha (psl) une des épouses du prophète a juste eu une réaction humaine chez une épouse! elle fut jalouse tout simplement car la polygamie est autorisé en Islam voila le contexte restitué


49 – (1464) – Abu Kourayb Mohammed bin al-Alaa nous a dit : Abu Oussama nous a dit d’après Hicham, d’après sont père, d’après Aicha :

J’étais jalouse des femmes qui s’étaient offertes au messager d’Allah. Et je disais : comment la femme peut-elle s’offrir ? [1]

Mais quand Allah a révélé ce verset : « Tu fais attendre qui tu veux d’entre elles, et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t’est fait aucun grief si tu invites chez toi l’une de celles que tu avais écartées. » [Al-Ahzab : 51] j’ai dit : je jure au nom d’Allah que je vois que ton Dieu ne fait que se précipiter pour accomplir ta fantaisie.


Aicha a eu réaction humaine et alors ? .........une affaire de couple


Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 14:47

Roger76 a écrit:
En Tunisie, le calvaire des femmes sous la dictature

La Croix du 07/04/2017 par Thierry Brésillon

Citation :
Depuis six mois, l’instance Vérité et Dignité donne la parole aux victimes de la dictature tunisienne lors d’auditions publiques retransmises à la télévision.
Pour de nombreuses femmes, c’est l’occasion de faire connaître les souffrances endurées.

Tunis
De notre correspondant

Depuis novembre 2016 et le début des auditions publiques mises sur pied par l’instance Vérité et Dignité, retransmises en direct à la télévision, la société tunisienne se penche sur ses décennies de dictature. Créée pour faire la lumière sur les exactions de l’État pendant plus d’un demi-siècle, cette instance recueille les témoignages de celles et ceux qui ont subi les pires abus.

À travers ces prises de parole, les Tunisiens découvrent en particulier à quel point les femmes ont été prises pour cibles. Indirectement, en tant que mères ou épouses de militants arrêtés ou de manifestants abattus. Mais aussi, surtout, directement, en qualité de femmes engagées : syndicalistes étudiantes, militantes d’extrême gauche, membres du parti islamiste Ennahdha.

Certains témoignages ont bouleversé l’opinion. « Lors de ma deuxième arrestation en 1996, je venais d’accoucher et les points de suture de l’épisiotomie ont craqué sous les coups des policiers », confiait, lors de son audition publique, Najwa Rezgui, militante syndicaliste.

« La violence pratiquée lors des interrogatoires ou de la détention en prison utilisait précisément les vulnérabilités féminines. Et le fait d’être enceinte ou mère d’un enfant en bas âge ne les protégeait pas de la brutalité, au contraire », confirme Ibtihel Abdelatif, directrice de la commission «femmes» de l’instance chargée de mener à bien le processus de justice transitionnelle. « Des femmes ont été empêchées d’allaiter pour provoquer des douleurs, séparées de leur enfant en détention pour briser les liens familiaux », ajoute-t-elle.

« Non seulement les policiers n’éprouvaient aucune gêne pour s’en prendre à une femme, mais on sentait qu’ils étaient entraînés pour cela, a pu constater Meherzia Ben El Abed, une militante islamiste arrêtée et torturée à deux reprises au début des années 1990. D’abord ce sont des insultes très dégradantes, même de la part de jeunes policiers. Puis ils déshabillent les femmes en continuant à les humilier. Ils me disaient des choses du genre “Si tu étais une fille bien, tu ne serais pas nue comme ça” ».

L’ombre du viol, potentiel ou accompli, plane dans tous les témoignages. « C’est une méthode destinée à effrayer les familles. Quand circule l’information selon laquelle une femme a été arrêtée, les gens se disent qu’ils ont abusé d’elle », explique Meherzia Ben El Abed.

« Pour une femme, être déshabillée devant des hommes, c’est déjà l’extrême, confie Hamida Ajangui, militante islamiste passée plusieurs fois par l’épreuve de la torture. Je ne l’avais dit à personne, même pas à ma mère, avant d’en parler publiquement. » Partagée entre deux volontés – témoigner et protéger sa vie privée –, elle fait partie de celles qui tentent de faire reculer les frontières de l’indicible.

« Quelques heures avant mon audition, mon frère m’a appelée pour me demander de ne pas tout raconter, poursuit Hamida Ajangui. “Pense à tes filles”, m’a-t-il dit. Mais je voulais qu’on sache ce que vivaient réellement les femmes en Tunisie, ce pays que tout le monde donne en exemple comme celui où les droits des femmes sont respectés. »

Lors de son audition, essuyant régulièrement ses larmes et reprenant avec le sourire, elle a donc raconté. « Ils menaçaient de me violer avec un bâton. Un homme complètement saoul m’a obligée à me tenir contre le mur, à me déshabiller. J’ai crié : Ça suffit, ne me fais pas ça ! » Pour ne s’arrêter de parler qu’au bout de son calvaire.

Le lendemain de son passage à la télévision, des voisins l’ont appelée pour lui dire qu’ils étaient fiers d’elle. « Ce témoignage nous a également rapprochés avec mon mari », explique-t-elle.

Au lendemain de son audition, Meherzia Ben El Abed, elle aussi, a senti le respect dans le regard de ses voisins : « Je préfère garder certaines choses pour moi. Mais un jour je les écrirai. »

Vous voyez bien qu'en Tunisie la femme est l'égale de l'homme devant Allah et devant les tortionnaires du régime : elle a le même ldroit d'être torturée, humiliée, et de se taire pendant vingt ans.

Quel rapport entre un dictateur tel que Bourguiba et l'Islam ?
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 14:59

gerard2007 a écrit:
FOX10 a écrit:
Divin pas humain le prophète Muhammad(psl) n'était qu'un instrument de Dieu .........celui qui a crée l'univers et tout ce qu'il contient est le seul habilité a revenir sur une de ses lois
mon point de vue est le contraire , dieu est l'instrument de Mohammed , il lui fait dire ce qu'il veut ...
au point ou sa propre femme lui dit :
je trouve QUE ton dieu s'empresse de réaliser tes fantaisies
elle était lucide , et avait compris la supercherie
tu as tort de dire ça puisqu'il l'a contredit et même réprimandé plus d'une fois :

CORAN 80:1. Il s'est renfrogné et il s'est détourné
2. parce que l'aveugle est venu à lui.
3. Qui te dit: peut-être [cherche]-t-il à se purifier?
4. ou à se rappeler en sorte que le rappel lui profite?
5. Quant à celui qui se complaît dans sa suffisance (pour sa richesse)
6. tu vas avec empressement à sa rencontre.
7. Or, que t'importe qu'il ne se purifie pas"
8. Et quant à celui qui vient à toi avec empressement
9. tout en ayant la crainte,
10. tu ne t'en soucies pas.
11. N'agis plus ainsi! Vraiment ceci est un rappel -  

 DIEU a réprimande Son Prophète Mohammed paix sur lui  au début de cette sourate pour  ne pas avoir accordé son attention à Abdoullâh Ibnou Oummi Maktoûm , un aveugle musulman venu le voir pour s’instruire dans la religion. Le mécontentement de l’Envoyé de Dieu trouve son origine dans son souhait de ne pas être interrompu lors de son entretien avec certains notables de Quoraych. Le Prophète paix sur lui  a interpellé ces hommes influents en espérant les convaincre du bien-fondé de l’Islam et permettre ainsi à sa religion de prospérer à la Mecque.


C’est D'ailleurs sur cette erreur d’appréciation que porte la remontrance qui ouvre la sourate.


Ces  versets sous-entendent que la prédication s’adresse d’abord à ceux qui cherchent à se purifier ou à se rappeler Dieu
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 15:09

marie-chantal a écrit:
salamsam a écrit:
L'église catholique considère que le mariage mixte ne peut avoir lieu que si les enfants reçoivent une éducation catholique, penses tu que si le catholicisme était religion d'état et que 99% des Français se réclamaient du catholicisme, les mariages mixtes seraient autorisé ? Soyons sérieux.

Juste une mise au point : l'Eglise catholique n'exige plus cette condition pour le mariage mixte.

Notre religion évolue tout en gardant les mêmes fondements, tandis qu'en Islam c'est coulé dans le béton depuis le 7ième siècle.

Bonjour marie-chantal. Peux-tu me citer le texte qui officialise ce que tu dis au sujet du mariage mixte ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 15:30

FOX10 a écrit:
rosarum a écrit:


il n'y a pas de terre d'islam qui tienne, la liberté est un principe universel

Pourtant le monde Musulman est une réalité que tu le veuilles ou pas et en terre d'Islam la tradition c'est l'Islam ....ta vision de la liberté  n'est pas universelle ....tu n'est pas seul dans ce monde on peut être pour la liberté mais rejeter ton concept de la liberté ....tu est simpliste intellectuellement
Ah?
Avoir le droit de se marier avec qui on veut c'est pas de la liberté?
Quel sens donner à la demande de ces tunisiennes?



La liberté c'est une notion universelle.


Si tu veux aborder une autre notion, utilise un autre mot.



C'est très en vogue en ce moment d utiliser un mot dans un sens différent pour le galvauder et lui enlever sa substance. Fascisme, liberté, laïcité, démocratie...... une vraie campagne d effacement du sens de ces concepts.



Ce que tu nommes liberté n'en est pas.

Ce qui est nommé égalité en islam n en est pas.



Bref, trouvez des mots pour nommer vos notions et laissez le sens des mots tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 16:13

emmanuelle78 a écrit:
FOX10 a écrit:


Pourtant le monde Musulman est une réalité que tu le veuilles ou pas et en terre d'Islam la tradition c'est l'Islam ....ta vision de la liberté  n'est pas universelle ....tu n'est pas seul dans ce monde on peut être pour la liberté mais rejeter ton concept de la liberté ....tu est simpliste intellectuellement
Ah?
Avoir le droit de se marier avec qui on veut c'est pas de la liberté?
Quel sens donner à la demande de ces tunisiennes?



La liberté c'est une notion universelle.


Si tu veux aborder une autre notion, utilise un autre mot.



C'est très en vogue en ce moment d utiliser un mot dans un sens différent pour le galvauder et lui enlever sa substance. Fascisme, liberté, laïcité, démocratie...... une vraie campagne d effacement du sens de ces concepts.



Ce que tu nommes liberté n'en est pas.

Ce qui est nommé égalité en islam n en est pas.



Bref, trouvez des mots pour nommer vos notions et laissez le sens des mots tranquille.

la liberté est une nature universelle car ALLAH a crée l'humain avec la notion de libre arbitre mais cette liberté est encadrée par les lois de Dieu .....au nom de la liberté de vivre ALLAH interdit l'avortement sauf dans des cas extrêmes exemple si la vie de la mère est en jeu elle passe avant celle de l'enfant  ,des êtres humains invoquant cette même valeur de la liberté autorise l'avortement dans toutes circonstances ,tuer des bébés dans le ventre des mères est pour eux une liberté

au nom de la liberté ses même êtres humain autorise la mariage sodomite et lesbienne .....au nom de la liberté d'aimer, un fils a épousé sa propre mère je pourrais te citer l'article cela s'est produit en dehors de nos frontières ,au nom de la liberté en France un couple sodomite ou lesbienne peut adopter un enfant ou louer le ventre d'une femme pour procrée etc etc

la liberté est un slogan ,un concept abstrait a définir avant de l'évoquer

En Islam la morale et la liberté vont de pair et il y a un malentendu le musulman peut épouser une femme chrétienne ou juive si ensuite elle se converti a l'Islam aucun musulman ayant un minimum de foi pourrait vivre,se marié et faire des enfants avec une non musulmane car aucun père musulman ne pourrait accepter que ses enfants aient une éducation religieuse autre que l'Islam


et n'oubli pas que les musulmans ont envie de revoir leur épouses au paradis et pour accéder a ce lieu éternel il est préférable d'avoir pour foi l'Islam donc imaginer sur terre qu'il ai possible que je ne revois pas mon épouse au paradis serait une souffrance terrible voila pourquoi ,une musulmane ne peut pas épouser un non musulman ......sur ses sujets il ne faut pas avoir d'approche simpliste
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 17:22

OlivierV a écrit:
marie-chantal a écrit:


Juste une mise au point : l'Eglise catholique n'exige plus cette condition pour le mariage mixte.

Notre religion évolue tout en gardant les mêmes fondements, tandis qu'en Islam c'est coulé dans le béton depuis le 7ième siècle.

Bonjour marie-chantal. Peux-tu me citer le texte qui officialise ce que tu dis au sujet du mariage mixte ?

Si un(e) catholique veut que l'Église catholique romaine reconnaisse son mariage avec un partenaire musulman, l'intention de mariage doit être annoncée à la paroisse compétente (domicile du partenaire catholique) et le formulaire officiel doit être rempli (« Document de mariage »). En outre, un tel mariage doit aussi bénéficier de l'autorisation expresse (techniquement : « Dispense d'empêchement de disparité de culte », c. 1086 § 1 et 2) de l'Ordinaire du lieu (évêque, vicaire général). Cette autorisation ne sera accordée que si les conditions suivantes sont remplies (cf. Annexe aux documents de mariage pour les mariages de confessions différentes) :

1) Les fiancés reconnaissent en toute honnêteté et franchise les propriétés et éléments essentiels du mariage, qui sont indispensables à un mariage valide. Dans le cas d'un mariage entre catholique et musulman, il faut vérifier en particulier que le partenaire musulman est prêt à rester fidèle à un seul conjoint et à vouloir son bien, et que le partenaire catholique déclare son attachement à l'indissolubilité de son union.

2) Le partenaire catholique se déclare prêt à continuer de vivre en conformité avec sa foi catholique.

3) Il se déclare également prêt à s'efforcer, dans le cadre des circonstances données et dans la mesure du possible, de faire baptiser et éduquer dans la confession catholique les enfants issus du mariage. Il faut signaler qu'un tel mariage est reconnu comme valide par l'Église catholique romaine mais que le mariage lui-même (entre une personne baptisée et une autre non baptisée) n'a pas valeur sacramentelle.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 17:25

FOX10 a écrit:
gerard2007 a écrit:

mon point de vue est le contraire , dieu est l'instrument de Mohammed , il lui fait dire ce qu'il veut ...
au point ou sa propre femme lui dit :
je trouve QUE ton dieu s'empresse de réaliser tes fantaisies
elle était lucide , et avait compris la supercherie

Le prophète Muhammad (psl) avant la révélation coranique vivait paisiblement quand il reçoit la parole de Dieu sa vie bascule dans des épreuves terrible ,persécution ,pauvreté ,grande responsabilité vis a vis de ses fidèles car beaucoup d'entre eux meurent sous la torture du pouvoir tyrannique en place ,le prophète se met a dos une grande partie de sa tribu et a cette époque dans ce contexte c'était un calvaire de quitter sa nation il émigre abandonne tout ,il est humilité,frappé etc etc etc le prophète quand il réussi sa mission et reviens chez lui en "héros"il continue de vivre humblement alors qu'il possède les richesses de ce monde ,sa maison est tellement modeste moins confortable qu'un appartement de nos jours dans le secteur HLM c'est dire ...toute sa vie il a dépensé son argent pour les démunis a sa mort son héritage est presque nul ....donc dire que le prophète s'est servi de Dieu pour avoir une vie de luxure et de gloire est ridicule les faits historique démontrent le contraire ...la révélation coranique lui a apporté une immense joie spirituelle mais aussi de nombreux problèmes car le message coranique qui fut révolutionnaire a engendré au prophète de nombreux ennemis et épreuves de la vie


en réalité la révélation Coranique fut une épreuve immense pour le prophète Muhammad(psl) concernant la citation que tu accordes a son épouse elle totalement fausse et tronquée Aicha (psl) une des épouses du prophète a juste eu une réaction humaine chez une épouse! elle fut jalouse tout simplement car la polygamie est autorisé en Islam voila le contexte restitué


49 – (1464) – Abu Kourayb Mohammed bin al-Alaa nous a dit : Abu Oussama nous a dit d’après Hicham, d’après sont père, d’après Aicha :

J’étais jalouse des femmes qui s’étaient offertes au messager d’Allah. Et je disais : comment la femme peut-elle s’offrir ? [1]

Mais quand Allah a révélé ce verset : « Tu fais attendre qui tu veux d’entre elles, et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t’est fait aucun grief si tu invites chez toi l’une de celles que tu avais écartées. » [Al-Ahzab : 51] j’ai dit : je jure au nom d’Allah que je vois que ton Dieu ne fait que se précipiter pour accomplir ta fantaisie.


Aicha a eu réaction humaine et alors ? .........une affaire de couple


Mais quand Allah a révélé ce verset : « Tu fais attendre qui tu veux d’entre elles, et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t’est fait aucun grief si tu invites chez toi l’une de celles que tu avais écartées. » [Al-Ahzab : 51] j’ai dit : je jure au nom d’Allah que je vois que ton Dieu ne fait que se précipiter pour accomplir ta fantaisie.

ca c'est pas faire dire a dieu ce qui l'arrange ?
et que fait ce verset dans un livre de dieu sensé être la pour l'humanité ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 17:35

FOX10 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Ah?
Avoir le droit de se marier avec qui on veut c'est pas de la liberté?
Quel sens donner à la demande de ces tunisiennes?



La liberté c'est une notion universelle.


Si tu veux aborder une autre notion, utilise un autre mot.



C'est très en vogue en ce moment d utiliser un mot dans un sens différent pour le galvauder et lui enlever sa substance. Fascisme, liberté, laïcité, démocratie...... une vraie campagne d effacement du sens de ces concepts.



Ce que tu nommes liberté n'en est pas.

Ce qui est nommé égalité en islam n en est pas.



Bref, trouvez des mots pour nommer vos notions et laissez le sens des mots tranquille.

la liberté est une nature universelle car ALLAH a crée l'humain avec la notion de libre arbitre mais cette liberté est encadrée par les lois de Dieu .....au nom de la liberté de vivre ALLAH interdit l'avortement sauf dans des cas extrêmes exemple si la vie de la mère est en jeu elle passe avant celle de l'enfant  ,des êtres humains invoquant cette même valeur de la liberté autorise l'avortement dans toutes circonstances ,tuer des bébés dans le ventre des mères est pour eux une liberté

au nom de la liberté ses même êtres humain autorise la mariage sodomite et lesbienne .....au nom de la liberté d'aimer, un fils a épousé sa propre mère je pourrais te citer l'article cela s'est produit en dehors de nos frontières ,au nom de la liberté en France un couple sodomite ou lesbienne peut adopter un enfant ou louer le ventre d'une femme pour procrée etc etc

la liberté est un slogan ,un concept abstrait a définir avant de l'évoquer

En Islam la morale et la liberté vont de pair et il y a un malentendu le musulman peut épouser une femme chrétienne ou juive si ensuite elle se converti a l'Islam aucun musulman ayant un minimum de foi pourrait vivre,se marié et faire des enfants avec une non musulmane car aucun père musulman ne pourrait accepter que ses enfants aient une éducation religieuse autre que l'Islam


et n'oubli pas que les musulmans ont envie de revoir leur épouses au paradis et pour accéder a ce lieu éternel il est préférable d'avoir pour foi l'Islam donc imaginer sur terre qu'il ai possible que je ne revois pas mon épouse au paradis serait une souffrance terrible voila pourquoi ,une musulmane ne peut pas épouser un non musulman ......sur ses sujets il ne faut pas avoir d'approche simpliste
J n'ai pas vu de nouveau mot.... outre expliquer en quoi certaines libertés vous dégoûtent.... Je ne vois que du jugement pas de nouveau mot ni de nouvelles définition.


Qu' il existe des limitations culturelles à la liberté selon les cultures ne change rien au sens 1er du mot.

Rajouter le mot morale ne change ni le mot liberté ni son sens.


Quant à ton explication de l interdit du mariage.... Je trouve que c'est ton raisonnement qui est simpliste.


Pourquoi l homme aurait le droit d épouser une chrétienne qui n irait pas au paradis non plus?
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 17:42

marie-chantal a écrit:
OlivierV a écrit:


Bonjour marie-chantal. Peux-tu me citer le texte qui officialise ce que tu dis au sujet du mariage mixte ?

Si un(e) catholique veut que l'Église catholique romaine reconnaisse son mariage avec un partenaire musulman, l'intention de mariage doit être annoncée à la paroisse compétente (domicile du partenaire catholique) et le formulaire officiel doit être rempli (« Document de mariage »). En outre, un tel mariage doit aussi bénéficier de l'autorisation expresse (techniquement : « Dispense d'empêchement de disparité de culte », c. 1086 § 1 et 2) de l'Ordinaire du lieu (évêque, vicaire général). Cette autorisation ne sera accordée que si les conditions suivantes sont remplies (cf. Annexe aux documents de mariage pour les mariages de confessions différentes) :

1) Les fiancés reconnaissent en toute honnêteté et franchise les propriétés et éléments essentiels du mariage, qui sont indispensables à un mariage valide. Dans le cas d'un mariage entre catholique et musulman, il faut vérifier en particulier que le partenaire musulman est prêt à rester fidèle à un seul conjoint et à vouloir son bien, et que le partenaire catholique déclare son attachement à l'indissolubilité de son union.

2) Le partenaire catholique se déclare prêt à continuer de vivre en conformité avec sa foi catholique.

3) Il se déclare également prêt à s'efforcer, dans le cadre des circonstances données et dans la mesure du possible, de faire baptiser et éduquer dans la confession catholique les enfants issus du mariage. Il faut signaler qu'un tel mariage est reconnu comme valide par l'Église catholique romaine mais que le mariage lui-même (entre une personne baptisée et une autre non baptisée) n'a pas valeur sacramentelle.

3) Il se déclare également prêt à s'efforcer, dans le cadre des circonstances données et dans la mesure du possible, de faire baptiser et éduquer dans la confession catholique les enfants issus du mariage. Il faut signaler qu'un tel mariage est reconnu comme valide par l'Église catholique romaine mais que le mariage lui-même (entre une personne baptisée et une autre non baptisée) n'a pas valeur sacramentelle.

Donc c'est bien ce que je disais, pour que l'église catholique reconnaisse se mariage, il faut que le conjoint musulman accepte que l'enfant issus du mariage mixte soit baptisé et devienne catholique. Pourquoi donc me contredire ?
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 18:01

FOX10 a écrit:

En Islam la morale et la liberté vont de pair (...)

Ca s'appelle la "double-pensée", comme la liberté c'est l'esclavage, l'amour c'est la haine, etc.

La double-pensée permet à un système de contrôler les perceptions de la réalité par les individus et de mettre ainsi en veilleuse tout esprit critique.
Une auto-mani.pulation et une forme d'aveuglement acquis et volontaire face aux contradictions d'un système.
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 18:52

gerard2007 a écrit:
Mais quand Allah a révélé ce verset : « Tu fais attendre qui tu veux d’entre elles, et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t’est fait aucun grief si tu invites chez toi l’une de celles que tu avais écartées. » [Al-Ahzab : 51] j’ai dit : je jure au nom d’Allah que je vois que ton Dieu ne fait que se précipiter pour accomplir ta fantaisie.

ca c'est pas faire dire a dieu ce qui l'arrange ?
et que fait ce verset dans un livre de dieu sensé être la pour l'humanité ?

la polygamie est un droit pour l'humanité évidemment ceci doit  être vécu avec la plus grande justice  car le mariage polygame répond a des règles strict ;Dieu m'autorise a avoir jusqu’à 4 épouses c'est un droit pas une obligation ....quand ALLAH révèle au prophète des contraintes tu ne sautes pas sur ses versets pour les dénoncer évidemment cela va a l'encontre de tes envies "intellectuelle" c'est moins vendeur pour dénoncer l'Islam .....

emmanuelle78 a écrit:
J n'ai pas vu de nouveau mot.... outre expliquer en quoi certaines libertés vous dégoûtent.... Je ne vois que du jugement pas de nouveau mot ni de nouvelles définition.


Qu' il existe des limitations culturelles à la liberté selon les cultures ne change rien au sens 1er du mot.

Rajouter le mot morale ne change ni le mot liberté ni son sens.


Quant à ton explication de l interdit du mariage.... Je trouve que c'est ton raisonnement qui est simpliste.


Pourquoi l homme aurait le droit d épouser une chrétienne qui n irait pas au paradis non plus?

tu n'as pas le monopole de la liberté pourquoi voudrais tu que j'inventes un mot ? non, je revendique la liberté selon la morale islamique ......j'ai dis que l'homme pouvait épouser une chrétienne si ensuite elle se convertisse a l'islam .......tu voudrais qu'on adopte ta vision de la liberté et bah non j'ai le droit de rejeter ta vision


Anoushirvan a écrit:
Ca s'appelle la "double-pensée", comme la liberté c'est l'esclavage, l'amour c'est la haine, etc.

La double-pensée permet à un système de contrôler les perceptions de la réalité par les individus et de mettre ainsi en veilleuse tout esprit critique.
Une auto-mani.pulation et une forme d'aveuglement acquis et volontaire face aux contradictions d'un système.


Je suis pas d'accord la liberté c'est pas l'esclavage et l'amour la haine ....la double pensée c'est autre chose cela se nomme l’hypocrisie la malhonneté intellectuelle
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 19:05

phoutoufoot a écrit:
salamsam a écrit:


Tu nous juges hypocrites parce que nous ne pensons pas comme toi.

Pour toi la religion n'a pas ou peu d'importance, donc pour toi, la religion n'a pas à être un critère de mariage et tu considères que tout le monde devrait penser ainsi, hors c'est Grâce à Dieu, loin d'être le cas.

Dailleurs la plupart des mariages mixtes religieux, sont des mariages fait entre personne qui justement, accorde en réalité peu d'importance à cette question. Des Juifs, chrétien, musulman non pratiquant, qui vont épouser des personnes d'autres religions non pratiquante ou peu pratiquante.

Concernant dailleurs les Tunisiennes épousant des non musulmans, la plupart sont des Tunisiennes vivant en occident et qui veulent faire reconnaître leur mariage dans leurs pays d'origine.

Non je ne juge pas les gens hypocrites parce qu'ils ne pensent pas comme moi, chacun pense et croit ce qu'il veut,
Ce que je juge hypocrite c'est le "fait ce que je dis mais ne fait pas ce que je fais",
J'ai le sentiment que les musulmans veulent le beurre, l'argent du beurre et ... bip bip bip
Ils veulent jouir des avantages que l'occident offre, mais en même temps ils vérouillent tout dans leurs propres pays sous pretexte religieux...
C'est juste ça qui me dérange, ce double visage, language, qui m'est insupportable!

Eh pourtant c'est bien ce que tu fais, tu nous juges d'hypocrites parce qu'on ne pense pas comme toi.

En France on vit dans un régime laïque, la religion n'a plus son mot à dire dans l'édification des lois et des normes dans ce pays. Donc une musulmane ou un musulman, peuvent épouser qui ils veulent et ce que ca nous plaise ou non, nous n'avons pas notre mot à dire. Il en est de même pour le mariage gay ou toute autres lois que nous n'aimons pas. On est obligé de les respecter, que ca nous plaise ou non, que cela soit conforme à notre religion ou non.

Dans un pays où l'Islam est religion d'état, où la religion musulmane garde une place importante dans la société, où 99% des habitants du pays se réclament et s'identifient à cette religion depuis 14 siècle, oui, les lois prennent encore en compte ce qu'en dit la religion, en l’occurrence la religion musulmane et c'est parfaitement normale.

Que tu ne veuilles comprendre cela, c'est surprenant. Moi de mon côté je comprends tout à fait ta position vis à vis du sujet, ta position est celle d'une personne qui n'accorde aucune ou peu d'importance aux religions en générale et qui voudrait qu'il en soit ainsi dans tout les pays du monde. Mais je ne vais pas te traiter d'hypocrite, même si on est pas d'accord sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 19:13

marie-chantal a écrit:

Si un(e) catholique veut que l'Église catholique romaine reconnaisse son mariage avec un partenaire musulman, l'intention de mariage doit être annoncée à la paroisse compétente (domicile du partenaire catholique) et le formulaire officiel doit être rempli (« Document de mariage »). En outre, un tel mariage doit aussi bénéficier de l'autorisation expresse (techniquement : « Dispense d'empêchement de disparité de culte », c. 1086 § 1 et 2) de l'Ordinaire du lieu (évêque, vicaire général). Cette autorisation ne sera accordée que si les conditions suivantes sont remplies (cf. Annexe aux documents de mariage pour les mariages de confessions différentes) :

1) Les fiancés reconnaissent en toute honnêteté et franchise les propriétés et éléments essentiels du mariage, qui sont indispensables à un mariage valide. Dans le cas d'un mariage entre catholique et musulman, il faut vérifier en particulier que le partenaire musulman est prêt à rester fidèle à un seul conjoint et à vouloir son bien, et que le partenaire catholique déclare son attachement à l'indissolubilité de son union.

2) Le partenaire catholique se déclare prêt à continuer de vivre en conformité avec sa foi catholique.

3) Il se déclare également prêt à s'efforcer, dans le cadre des circonstances données et dans la mesure du possible, de faire baptiser et éduquer dans la confession catholique les enfants issus du mariage. Il faut signaler qu'un tel mariage est reconnu comme valide par l'Église catholique romaine mais que le mariage lui-même (entre une personne baptisée et une autre non baptisée) n'a pas valeur sacramentelle.

Je surligne à mon tour :

2) Le partenaire catholique se déclare prêt à continuer de vivre en conformité avec sa foi catholique.
le mariage lui-même (entre une personne baptisée et une autre non baptisée) n'a pas valeur sacramentelle.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 19:17

salamsam a écrit:
[...]
En France on vit dans un régime laïque, la religion n'a plus son mot à dire dans l'édification des lois et des normes dans ce pays. Donc une musulmane ou un musulman, peuvent épouser qui ils veulent et ce que ca nous plaise ou non, nous n'avons pas notre mot à dire. Il en est de même pour le mariage gay ou toute autres lois que nous n'aimons pas. On est obligé de les respecter, que ca nous plaise ou non, que cela soit conforme à notre religion ou non.

Dans un pays où l'Islam est religion d'état, où la religion musulmane garde une place importante dans la société, où 99% des habitants du pays se réclament et s'identifient à cette religion depuis 14 siècle, oui, les lois prennent encore en compte ce qu'en dit la religion, en l’occurrence la religion musulmane et c'est parfaitement normale.
[...]

D'ailleurs dans le monde chrétien nous pouvons trouver ce genre d'exemples.

Samedi soir j'ai regardé, sur Arte, un reportage sur
La république monastique du mont Athos :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"[...] un territoire autonome sous souveraineté grecque, régi par des lois datant de l'époque byzantine, un sanctuaire millénaire interdit aux femmes."

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 19:17

FOX10 a écrit:



Anoushirvan a écrit:
Ca s'appelle la "double-pensée", comme la liberté c'est l'esclavage, l'amour c'est la haine, etc.

La double-pensée permet à un système de contrôler les perceptions de la réalité par les individus et de mettre ainsi en veilleuse tout esprit critique.
Une auto-mani.pulation et une forme d'aveuglement acquis et volontaire face aux contradictions d'un système.

Je suis pas d'accord la liberté c'est pas l'esclavage et l'amour la haine ....la double pensée c'est autre chose cela se nomme l’hypocrisie la malhonneté intellectuelle

Tu n'as pas compris les allusions. Elles font référence à un roman philosophique de Georges Orwell, 1984, qui dénonce les procédés des régimes totalitaires.
Un de ces procédés, appelé dans ce roman double-pensée, est de masquer, en travestissant le sens des mots, la dissonance cognitive que devrait normalement ressentir tout individu qui observe les contradictions du système.

Tu expliques très bien dans tes interventions ci-dessus, et tu n'es pas le seul à avoir ce discours, qu'expérimenter la liberté en Islam, c'est appliquer la morale islamique.

Normalement tu devrais ressentir une dissonance cognitive et un malaise tellement ce contraste est grand comme te l'explique très bien Emmanuelle.
Le fait que tu ne les ressentes pas (j'imagine) vient de cette double-pensée qui a été instillée en toi et qui t'occulte ta prise de conscience de la réalité.
Dans ton univers mental, toi et tes semblables n'avez plus les mots et les concepts qui vous permettent de t'expliciter votre malaise.

En conséquence, vous n'avez donc plus accès à la véritable liberté et tout ce que vous dites sur la liberté sonne faux.
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

avatar


MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   Lun 17 Avr 2017, 19:26

c'est peut être toi et emmanuelle qui soufrés de cela ......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tunisie : épouser un non musulman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tunisie : épouser un non musulman
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» une musulmane peut-elle épouser un non- musulman?
» La Tunisie, pays musulman laïc, vit une situation particulière...
» Tunisie
» Pourquoi doit-on épouser la religion de son époux ou épouse de confession musulmane ?
» Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: