Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Ven 14 Avr 2017, 09:08

Rappel du premier message :

14.04.2017

Tout est dans le titre.


Je vais poster un article du journal La Croix qui pose le problème en termes chrétiens.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mar 25 Avr 2017, 05:51

gerard2007 a écrit:
salamsam a écrit:


Non mais je lui ai donné, il y a plusieurs semaine de ca, le lien vers un site musulman sunnite qui explique trés bien ce que sont les abrogations, ca lui avait dailleurs cloué le bec, mais non, il faut qu'il revienne avec ces vidéos youtube faites par des demeurés, qui ne sont absolument pas reconnu par les sunnites, pour aller balancé sa sérénade islamophobe.

C'est Gerard quoi, en bon frontiste, il ne veut écouter que nos fanatique et les débiles de notre communauté, pour se donner une bonne raison de détester notre religion. Un peu comme une racaille de cité qui n'écouterait que les frontiste pour nourrir sa haine des Francais.
hola STP mesure tes paroles .
je n'ai pas besoin d'écouter les fanatiques , puisque vous en faites tous parties
quand l'on vient défendre un hommes qui égorge plus de 800 hommes et enfants pubères  , et qu'il donne leur femmes et enfants en butin  , pas besoin de d'etre psychologue pour comprendre que celui qui défend ca , est fanatique .
certain rejettent tout , pour ne garder que le coran .
c'est qu'ils leur reste un peu de lucidités .



Si tu n'acceptes pas la contradiction et l'argumentation dans le dialogue, cher Gérard, à quoi bon venir sur un site de dialogue inter religieux ? Tu vas forcément y rencontrer des gens qui ne ont pas de ton avis.

Et puis ta réaction hostile montre que tu es venu avec les poings tout faits et dans l'intention d'en découdre avec les Musulmans, pas pour dialoguer. Laisse nous penser et croire par nous-mêmes, ce n'est pas toi qui nous montrera le chemin à suivre et comment nous devons penser.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mar 25 Avr 2017, 08:21

Skander a écrit:


Le problème de ce copié-collé c'est qu'il ne donne aucun exemple précis et concret de l'abrogation d'une règle par une autre.

l'exemple classique est celui du vin.

Citation :

L'abrogation citée dans le Coran signifie que Dieu peut changer une règle qu'Il a apporté aux croyants pour la remplacer par une autre ou la supprimer, mais ça concerne aussi une révélation en général qui a été donnée aux croyants, cette révélation peut avoir été faite à Moïse en son temps ou à Jésus ou à d'autres envoyés.

que Dieu change d'avis et déclare "bon" ce qui était "mauvais" ou "faux" ce qui était "vrai" est difficilement concevable.
l'explication athée selon laquelle ce sont les hommes qui font évoluer la manière dont ils perçoivent le divin est beaucoup plus logique et solide.


Citation :
Quand j'aurai un peu de temps, je t'expliquerai comment comprendre un cas précis d'abrogation.

avec plaisir.


Dernière édition par rosarum le Mar 25 Avr 2017, 09:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: AVIS   Mar 25 Avr 2017, 09:22

salamsam a écrit:
rosarum a écrit:


autre lecture :
quand l'islam est en position de faiblesse, il se fait doux et conciliant mais dès qu'il est en position de  force, il se fait dur et intransigeant.

Ce type de lecture on peut le faire à toute l'humanité. C'est un procés facile à faire à tout le monde, y compris aux gens comme toi. Les athées sont trés respectueux dans les pays religieux, beaucoup moins dans les pays où ils sont majoritaire. Ca peut même donner des persecutions contre les religieux, comme dans les pays communistes.

Les chrétiens, trés tolérant et pacifiste dans les pays où ils sont minoritaire, trés guerrier quand ils sont majoritaire. L'histoire l'a prouvé.

Les Juifs, trés sympa quand ils sont minoritaire, et ce malgrés toutes les persecutions qu'ils ont subit. Beaucoup moins quand ils sont majoritaire, la Bible Hebraique et l'actualité Israelienne le prouvent.

Etc, etc, etc...





etc >> Dans les pays sous charia les chrétiens sont non seulement mal vu mais aussi mal traités voir persécutés POURQUOI ?

Dis moi en vérité ce qui te gène chez les chrétiens en tant que Musulman ?
Qu'entends-tu par :" pas de contrainte en religion:" ?
Que penses-tu de la parole de Jésus qui dit :" Rendez à césar ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu !" ?
Que penses-tu de la parole de Jésus qui dit : :" Aimez vos ennemis:" au lieu d'appliquer la la loi du talion dans le but de se venger?
La vengeance pour toi est-elle la justice ?
La terre est-elle musulmane ou est-elle à Dieu et nous tous locataires de cette terre ?
Le libre arbitre sous l'influence de l'Esprit de Dieu est-il moins bon que la contrainte des religieux faite par les hommes?
Si je mange du porc devant toi sans que tu en mange toi même , as-tu le droit de me le reprocher voir de me menacer ?
Si je dis bonjours à ta femme "avec respect bien entendu" hors de ta présence lui fais-tu des reproches ?
Si un fille musulmane est violentée qui est le plus déshonoré ? La fille ou le père de la fille violenté ?

Que penses-tu du dicton qui dit : "Qui ne dit rien consent" quand une fille musulmane ne dit rien et qu'elle et forcé par ces parents à épouser un homme qu'on lui impose ?

Que penserais-tu d'une redistribution des fêtes religieuses chômées entre Juifs, Chrétiens, Musulmans ? En particulier en France ?

Prends ton temps pour répondre .

Mais répond ; Merci

_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mar 25 Avr 2017, 09:41

Skander a écrit:
gerard2007 a écrit:

hola STP mesure tes paroles .
je n'ai pas besoin d'écouter les fanatiques , puisque vous en faites tous parties
quand l'on vient défendre un hommes qui égorge plus de 800 hommes et enfants pubères  , et qu'il donne leur femmes et enfants en butin  , pas besoin de d'etre psychologue pour comprendre que celui qui défend ca , est fanatique .
certain rejettent tout , pour ne garder que le coran .
c'est qu'ils leur reste un peu de lucidités .



Si tu n'acceptes pas la contradiction et l'argumentation dans le dialogue, cher Gérard, à quoi bon venir sur un site de dialogue inter religieux ? Tu vas forcément y rencontrer des gens qui ne ont pas de ton avis.

Et puis ta réaction hostile montre que tu es venu avec les poings tout faits et dans l'intention d'en découdre avec les Musulmans, pas pour dialoguer. Laisse nous penser et croire par nous-mêmes, ce n'est pas toi qui nous montrera le chemin à suivre et comment nous devons penser.

Gérard évoque un problème qui a déjà été abordé et qui reste sans solution :

- pour les musulmans Mohamed est un modèle quasi parfait à suivre en tous points

- or on trouve dans les hadiths et même dans le coran des évènements où Mohamed commet des actes répréhensibles selon les critères de jugement qui sont les nôtres.

la position des musulmans face à cette contradiction reste ambigüe et inquiétante car les plus fanatiques d'entre eux vont jusqu'à reproduire les actes répréhensibles de leur modèle. Les autres tentent de justifier Mohamed ou bien éludent la question ce qui ne contribue pas à créer un climat de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mar 25 Avr 2017, 14:08

Skander a écrit:
gerard2007 a écrit:

hola STP mesure tes paroles .
je n'ai pas besoin d'écouter les fanatiques , puisque vous en faites tous parties
quand l'on vient défendre un hommes qui égorge plus de 800 hommes et enfants pubères  , et qu'il donne leur femmes et enfants en butin  , pas besoin de d'etre psychologue pour comprendre que celui qui défend ca , est fanatique .
certain rejettent tout , pour ne garder que le coran .
c'est qu'ils leur reste un peu de lucidités .



Si tu n'acceptes pas la contradiction et l'argumentation dans le dialogue, cher Gérard, à quoi bon venir sur un site de dialogue inter religieux ? Tu vas forcément y rencontrer des gens qui ne ont pas de ton avis.

Et puis ta réaction hostile montre que tu es venu avec les poings tout faits et dans l'intention d'en découdre avec les Musulmans, pas pour dialoguer. Laisse nous penser et croire par nous-mêmes, ce n'est pas toi qui nous montrera le chemin à suivre et comment nous devons penser.
j'accepte volontiers le débat théologique , sur des sujets qui n'ont aucune conséquences sur la vie de tous les jours .
mais la , nous parlons pas de bouddha ou mère Theresa .
la ou je ne comprends plus , c'est quand l'on justifie des meurtres , des viols , et des barbaries .
votre modèle étant parfait , vous essayez de nous enfoncer dans le crane , que tout ce qu'il a fait n'est pas bien grave , et qu'il avait raison sur tous les sujets .
j'aime l'être humain , il est capable du meilleurs , et je suis un optimiste , je pense que sur certain sujet , il ne peu pas nier l'évidence .
mais face a un croyant de l'islam sunnite , les bras m'en tombent .
il y a des sujets ou nous devrions tous être d'accord , mais c'est impossible avec vous , d'où ma peur pour l'avenir .
non tuer violé , le butin , la vente d'esclaves , la soumission des autres croyances , n'est pas la voie .. et je souhaiterais que vous en conveniez .

quand au frontiste racailles , qui a deja critiqué un marocain nationaliste , un algérien nationaliste , tous les pays musulmans votent en fonction de leur intérêt citoyen .
un algérien pense a un malien au moment du vote , il pense a la liberté d'un chrétien ?
toute façon il y a 20 ans que je vote plus , mais je déteste l'injustice , ne faites pas ce que l'on fait , sinon vus êtes des racailles , c'est votre message ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mar 25 Avr 2017, 21:31

rosarum a écrit:
Skander a écrit:


Quand j'aurai un peu de temps, je t'expliquerai comment comprendre un cas précis d'abrogation.

avec plaisir.


L'abrogation n'est pas la suppression pure et simple d'un verset, d'un ordre ou d'une injonction divine, c'est plus subtil que ça.

Un exemple avec l'interdiction du vin ...

"Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité"." Coran, sourate Al Baqara (2) : 219

Il n'y a pas d'interdiction dans ce verset, si ce n'est une mise en garde sur les péchés du vin qui sont plus importants que son bienfait. Les Arabes de cette époque disait que le vin facilitait les rapports humains et la convivialité.

"Ô les croyants! N'approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites [...]" Coran, sourate An Nisa (4) : 43

Puis un deuxième verset est venu compléter (et non pas supprimer) le premier. L'ivresse dans la prière est devenue répréhensible, ce qui confirme que le péché est plus important que le bienfait.

"ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, œuvre du Diable. Écartez- vous en, afin que vous réussissiez. " Coran, sourate Al Ma'ïdah (5), verset 90

Enfin l'interdiction formelle est venue avec ce verset. Or il n'annule pas les deux précédents car les péchés du vin restent plus grands que son bienfait et l'ivresse est répréhensible.

L'ivresse ne concerne pas que le vin mais elle peut avoir d'autres origines comme les drogues ou les médicaments, il n'y a pas de suppression du verset interdisant l'ivresse dans la prière mais une extension de sa compréhension. De plus il arrive que des Musulmans égarés et qui s'adonnent à la boisson se repentent et veulent revenir à la prière, il leur faut alors attendre de ne plus être ivre pour le faire (ça arrive, j'en suis témoin).[/quote]

De même il y a des versets qui appellent au combat ou au contraire à l'entente, l'application dépend du contexte, de la situation, ce sont les Ulémas (et non des "califes" auto-proclamés) qui peuvent le déterminer.

Guerre et paix font partie de la vie d'une nation (car c'est le sujet de ce topic) et on peut se demander ce que serait devenu le petit royaume de France entre Loire et Seine il y a mille ans si Hugues Capet avait décidé de s'en tenir à l'Evangile et de tendre la joue gauche, bien sûr il ne l'a pas fait (aucun roi  Chrétien au monde ne l'a fait, même contre d'autres rois Chrétiens) et les Papes les ont presque toujours absous pour cela, malgré qu'ils aient désobéis à la parole du Christ.

Ce que je veux dire c'est que le germe de la guerre civile existe aussi bien chez les Chrétiens que chez les Musulmans et que le problème ne vient d'une application ou non d'un verset de la Bible ou du Coran (si ce n'est pour servir de prétexte) mais plutôt de la place que chacun va occuper, de la propriété qui lui est impartie, des ressources dont il pourra bénéficier, de l'accès à l'eau ou à la terre qui lui est permis, etc ...

C'est cela les raisons qui font que l'humanité se bat depuis toujours et à des échelles variables, le reste n'est que drapeaux, hymnes, versets, discours, etc ... et le problème de l'Irak est que l'équilibre qui avait prévalu sous la poigne (un peu trop) rigide de Sadam Hussein s'est rompu à cause de l'avidité de certains qui en ont voulu aux réserves fabuleuses de pétrole (les deuxièmes au monde) cachées sous la terre Irakienne.  

Pauvre Irak, pauvres Irakiens, qu'ils soient Chrétiens ou Musulmans, qu'ils soient Chiites ou Sunnites, ils ont le tort de vivre sur un trésor qui leur est inaccessible et dont ils sont les victimes. S'il existe une solution, ce sont des Irakiens de bonne volonté qui peuvent la proposer et ils existent, il suffit de lire l'article que Mario a posté plutôt que de chercher la polémique futile pour nous, meurtrière pour eux.

Citation :
le Conseil irakien du dialogue interreligieux. Fondé par un groupe d’amis de confessions différentes en 2013, ce conseil est un véritable parlement de la société civile, réunissant des intellectuels soucieux de créer une société de citoyens. Chiites, sunnites, yézidis, chrétiens, mazdéens… ils conduisent des études sur les persécutions des uns et des autres, sur la nécessité de promouvoir la liberté de pensée, sur les mariages mixtes.
(...)
« Nous encourageons la séparation de l’État et de la religion en Irak, résume son porte-parole, Saad Salloum. Nous sommes une multitude de communautés culturelles, ethniques, religieuses. Seule la citoyenneté peut nous rassembler. C’est notre combat. Mais nous avons besoin d’aide, du soutien des démocrates, des hommes et des femmes de bonne volonté pour poursuivre nos actions, nous faire connaître à l’extérieur. »
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mar 25 Avr 2017, 22:42

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


avec plaisir.


L'abrogation n'est pas la suppression pure et simple d'un verset, d'un ordre ou d'une injonction divine, c'est plus subtil que ça.

Un exemple avec l'interdiction du vin ...

"Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité"." Coran, sourate Al Baqara (2) : 219

Il n'y a pas d'interdiction dans ce verset, si ce n'est une mise en garde sur les péchés du vin qui sont plus importants que son bienfait. Les Arabes de cette époque disait que le vin facilitait les rapports humains et la convivialité.

"Ô les croyants! N'approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites [...]" Coran, sourate An Nisa (4) : 43

Puis un deuxième verset est venu compléter (et non pas supprimer) le premier. L'ivresse dans la prière est devenue répréhensible, ce qui confirme que le péché est plus important que le bienfait.

"ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, œuvre du Diable. Écartez- vous en, afin que vous réussissiez. " Coran, sourate Al Ma'ïdah (5), verset 90

Enfin l'interdiction formelle est venue avec ce verset. Or il n'annule pas les deux précédents car les péchés du vin restent plus grands que son bienfait et l'ivresse est répréhensible.

L'ivresse ne concerne pas que le vin mais elle peut avoir d'autres origines comme les drogues ou les médicaments, il n'y a pas de suppression du verset interdisant l'ivresse dans la prière mais une extension de sa compréhension. De plus il arrive que des Musulmans égarés et qui s'adonnent à la boisson se repentent et veulent revenir à la prière, il leur faut alors attendre de ne plus être ivre pour le faire (ça arrive, j'en suis témoin).

De même il y a des versets qui appellent au combat ou au contraire à l'entente, l'application dépend du contexte, de la situation, ce sont les Ulémas (et non des "califes" auto-proclamés) qui peuvent le déterminer.

Guerre et paix font partie de la vie d'une nation (car c'est le sujet de ce topic) et on peut se demander ce que serait devenu le petit royaume de France entre Loire et Seine il y a mille ans si Hugues Capet avait décidé de s'en tenir à l'Evangile et de tendre la joue gauche, bien sûr il ne l'a pas fait (aucun roi  Chrétien au monde ne l'a fait, même contre d'autres rois Chrétiens) et les Papes les ont presque toujours absous pour cela, malgré qu'ils aient désobéis à la parole du Christ.

Ce que je veux dire c'est que le germe de la guerre civile existe aussi bien chez les Chrétiens que chez les Musulmans et que le problème ne vient d'une application ou non d'un verset de la Bible ou du Coran (si ce n'est pour servir de prétexte) mais plutôt de la place que chacun va occuper, de la propriété qui lui est impartie, des ressources dont il pourra bénéficier, de l'accès à l'eau ou à la terre qui lui est permis, etc ...

C'est cela les raisons qui font que l'humanité se bat depuis toujours et à des échelles variables, le reste n'est que drapeaux, hymnes, versets, discours, etc ... et le problème de l'Irak est que l'équilibre qui avait prévalu sous la poigne (un peu trop) rigide de Sadam Hussein s'est rompu à cause de l'avidité de certains qui en ont voulu aux réserves fabuleuses de pétrole (les deuxièmes au monde) cachées sous la terre Irakienne.  

Pauvre Irak, pauvres Irakiens, qu'ils soient Chrétiens ou Musulmans, qu'ils soient Chiites ou Sunnites, ils ont le tort de vivre sur un trésor qui leur est inaccessible et dont ils sont les victimes. S'il existe une solution, ce sont des Irakiens de bonne volonté qui peuvent la proposer et ils existent, il suffit de lire l'article que Mario a posté plutôt que de chercher la polémique futile pour nous, meurtrière pour eux.

Citation :
le Conseil irakien du dialogue interreligieux. Fondé par un groupe d’amis de confessions différentes en 2013, ce conseil est un véritable parlement de la société civile, réunissant des intellectuels soucieux de créer une société de citoyens. Chiites, sunnites, yézidis, chrétiens, mazdéens… ils conduisent des études sur les persécutions des uns et des autres, sur la nécessité de promouvoir la liberté de pensée, sur les mariages mixtes.
(...)
« Nous encourageons la séparation de l’État et de la religion en Irak, résume son porte-parole, Saad Salloum. Nous sommes une multitude de communautés culturelles, ethniques, religieuses. Seule la citoyenneté peut nous rassembler. C’est notre combat. Mais nous avons besoin d’aide, du soutien des démocrates, des hommes et des femmes de bonne volonté pour poursuivre nos actions, nous faire connaître à l’extérieur. »


 Skander,  je te répondrai ultérieurement sur certains points.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: AVIS   Mer 26 Avr 2017, 07:28

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


avec plaisir.


L'abrogation n'est pas la suppression pure et simple d'un verset, d'un ordre ou d'une injonction divine, c'est plus subtil que ça.

Un exemple avec l'interdiction du vin ...

"Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité"." Coran, sourate Al Baqara (2) : 219

Il n'y a pas d'interdiction dans ce verset, si ce n'est une mise en garde sur les péchés du vin qui sont plus importants que son bienfait. Les Arabes de cette époque disait que le vin facilitait les rapports humains et la convivialité.

"Ô les croyants! N'approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites [...]" Coran, sourate An Nisa (4) : 43

Puis un deuxième verset est venu compléter (et non pas supprimer) le premier. L'ivresse dans la prière est devenue répréhensible, ce qui confirme que le péché est plus important que le bienfait.

"ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu'une abomination, œuvre du Diable. Écartez- vous en, afin que vous réussissiez. " Coran, sourate Al Ma'ïdah (5), verset 90

Enfin l'interdiction formelle est venue avec ce verset. Or il n'annule pas les deux précédents car les péchés du vin restent plus grands que son bienfait et l'ivresse est répréhensible.

L'ivresse ne concerne pas que le vin mais elle peut avoir d'autres origines comme les drogues ou les médicaments, il n'y a pas de suppression du verset interdisant l'ivresse dans la prière mais une extension de sa compréhension. De plus il arrive que des Musulmans égarés et qui s'adonnent à la boisson se repentent et veulent revenir à la prière, il leur faut alors attendre de ne plus être ivre pour le faire (ça arrive, j'en suis témoin).

De même il y a des versets qui appellent au combat ou au contraire à l'entente, l'application dépend du contexte, de la situation, ce sont les Ulémas (et non des "califes" auto-proclamés) qui peuvent le déterminer.

Guerre et paix font partie de la vie d'une nation (car c'est le sujet de ce topic) et on peut se demander ce que serait devenu le petit royaume de France entre Loire et Seine il y a mille ans si Hugues Capet avait décidé de s'en tenir à l'Evangile et de tendre la joue gauche, bien sûr il ne l'a pas fait (aucun roi  Chrétien au monde ne l'a fait, même contre d'autres rois Chrétiens) et les Papes les ont presque toujours absous pour cela, malgré qu'ils aient désobéis à la parole du Christ.

Ce que je veux dire c'est que le germe de la guerre civile existe aussi bien chez les Chrétiens que chez les Musulmans et que le problème ne vient d'une application ou non d'un verset de la Bible ou du Coran (si ce n'est pour servir de prétexte) mais plutôt de la place que chacun va occuper, de la propriété qui lui est impartie, des ressources dont il pourra bénéficier, de l'accès à l'eau ou à la terre qui lui est permis, etc ...

C'est cela les raisons qui font que l'humanité se bat depuis toujours et à des échelles variables, le reste n'est que drapeaux, hymnes, versets, discours, etc ... et le problème de l'Irak est que l'équilibre qui avait prévalu sous la poigne (un peu trop) rigide de Sadam Hussein s'est rompu à cause de l'avidité de certains qui en ont voulu aux réserves fabuleuses de pétrole (les deuxièmes au monde) cachées sous la terre Irakienne.  

Pauvre Irak, pauvres Irakiens, qu'ils soient Chrétiens ou Musulmans, qu'ils soient Chiites ou Sunnites, ils ont le tort de vivre sur un trésor qui leur est inaccessible et dont ils sont les victimes. S'il existe une solution, ce sont des Irakiens de bonne volonté qui peuvent la proposer et ils existent, il suffit de lire l'article que Mario a posté plutôt que de chercher la polémique futile pour nous, meurtrière pour eux.

Citation :
le Conseil irakien du dialogue interreligieux. Fondé par un groupe d’amis de confessions différentes en 2013, ce conseil est un véritable parlement de la société civile, réunissant des intellectuels soucieux de créer une société de citoyens. Chiites, sunnites, yézidis, chrétiens, mazdéens… ils conduisent des études sur les persécutions des uns et des autres, sur la nécessité de promouvoir la liberté de pensée, sur les mariages mixtes.
(...)
« Nous encourageons la séparation de l’État et de la religion en Irak, résume son porte-parole, Saad Salloum. Nous sommes une multitude de communautés culturelles, ethniques, religieuses. Seule la citoyenneté peut nous rassembler. C’est notre combat. Mais nous avons besoin d’aide, du soutien des démocrates, des hommes et des femmes de bonne volonté pour poursuivre nos actions, nous faire connaître à l’extérieur. »
.

[/quote]


Si un verset du coran te dit tu peux traverser la route et que plus loins un autre verset te dit tu ne peux plus traverser la route que fais-tu ? ( simple exemple de démonstration )
La parole de Dieu ne peut dire Oui et Non en même temps pour le même motif .
Dieu n'a jamais interdit de boire du vin il conseille de ne pas en abuser.
Dieu n'a jamais interdit de faire de la musique.
Les interdits sont pour les gens faibles.
La maîtrise de soi est mieux considérée par Dieu que la contrainte.
Jésus traite les intégristes de son époque de sépulcres blanchis.
ces dernier faisant passer leurs attitudes avant la Foi.

_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mer 26 Avr 2017, 08:51

ChrisLam a écrit:
Skander a écrit:


Guerre et paix font partie de la vie d'une nation (car c'est le sujet de ce topic) et on peut se demander ce que serait devenu le petit royaume de France entre Loire et Seine il y a mille ans si Hugues Capet avait décidé de s'en tenir à l'Evangile et de tendre la joue gauche, bien sûr il ne l'a pas fait (aucun roi  Chrétien au monde ne l'a fait, même contre d'autres rois Chrétiens) et les Papes les ont presque toujours absous pour cela, malgré qu'ils aient désobéis à la parole du Christ.

Ce que je veux dire c'est que le germe de la guerre civile existe aussi bien chez les Chrétiens que chez les Musulmans et que le problème ne vient d'une application ou non d'un verset de la Bible ou du Coran (si ce n'est pour servir de prétexte) mais plutôt de la place que chacun va occuper, de la propriété qui lui est impartie, des ressources dont il pourra bénéficier, de l'accès à l'eau ou à la terre qui lui est permis, etc ...

C'est cela les raisons qui font que l'humanité se bat depuis toujours et à des échelles variables, le reste n'est que drapeaux, hymnes, versets, discours, etc ... et le problème de l'Irak est que l'équilibre qui avait prévalu sous la poigne (un peu trop) rigide de Sadam Hussein s'est rompu à cause de l'avidité de certains qui en ont voulu aux réserves fabuleuses de pétrole (les deuxièmes au monde) cachées sous la terre Irakienne.  

Pauvre Irak, pauvres Irakiens, qu'ils soient Chrétiens ou Musulmans, qu'ils soient Chiites ou Sunnites, ils ont le tort de vivre sur un trésor qui leur est inaccessible et dont ils sont les victimes. S'il existe une solution, ce sont des Irakiens de bonne volonté qui peuvent la proposer et ils existent, il suffit de lire l'article que Mario a posté plutôt que de chercher la polémique futile pour nous, meurtrière pour eux.


.



Si un verset du coran te dit tu peux traverser la route et que plus loins un autre verset te dit tu ne peux plus traverser la route que fais-tu ? ( simple exemple de démonstration )
La parole de Dieu ne peut dire Oui et Non en même temps pour le même motif .



Et bien je prendrai la voie du juste milieux, c'est ainsi que doivent raisonner les Musulmans.

Et le sujet concerne les efforts de paix que font des Irakiens de toutes confessions et de toutes ethnies, avec beaucoup de courage et d'intelligence, alors faisons leur honneur et revenons au véritable sujet de ce topic qui n'est pas l'interprétation des versets du Coran.

Voici un extrait de leur intervention ...

Le Conseil irakien du dialogue interreligieux. Fondé par un groupe d’amis de confessions différentes en 2013, ce conseil est un véritable parlement de la société civile, réunissant des intellectuels soucieux de créer une société de citoyens. Chiites, sunnites, yézidis, chrétiens, mazdéens… ils conduisent des études sur les persécutions des uns et des autres, sur la nécessité de promouvoir la liberté de pensée, sur les mariages mixtes.
(...)
« Nous encourageons la séparation de l’État et de la religion en Irak, résume son porte-parole, Saad Salloum. Nous sommes une multitude de communautés culturelles, ethniques, religieuses. Seule la citoyenneté peut nous rassembler. C’est notre combat. Mais nous avons besoin d’aide, du soutien des démocrates, des hommes et des femmes de bonne volonté pour poursuivre nos actions, nous faire connaître à l’extérieur. »
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: AVIS   Mer 26 Avr 2017, 09:07

Skander a écrit:
ChrisLam a écrit:



Si un verset du coran te dit tu peux traverser la route et que plus loins un autre verset te dit tu ne peux plus traverser la route que fais-tu ? ( simple exemple de démonstration )
La parole de Dieu ne peut dire Oui et Non en même temps pour le même motif .



Et bien je prendrai la voie du juste milieux, c'est ainsi que doivent raisonner les Musulmans.

Et le sujet concerne les efforts de paix que font des Irakiens de toutes confessions et de toutes ethnies, avec beaucoup de courage et d'intelligence, alors faisons leur honneur et revenons au véritable sujet de ce topic qui n'est pas l'interprétation des versets du Coran.

Voici un extrait de leur intervention ...

Le Conseil irakien du dialogue interreligieux. Fondé par un groupe d’amis de confessions différentes en 2013, ce conseil est un véritable parlement de la société civile, réunissant des intellectuels soucieux de créer une société de citoyens. Chiites, sunnites, yézidis, chrétiens, mazdéens… ils conduisent des études sur les persécutions des uns et des autres, sur la nécessité de promouvoir la liberté de pensée, sur les mariages mixtes.
(...)
« Nous encourageons la séparation de l’État et de la religion en Irak, résume son porte-parole, Saad Salloum. Nous sommes une multitude de communautés culturelles, ethniques, religieuses. Seule la citoyenneté peut nous rassembler. C’est notre combat. Mais nous avons besoin d’aide, du soutien des démocrates, des hommes et des femmes de bonne volonté pour poursuivre nos actions, nous faire connaître à l’extérieur. »


Oui ! Il faut encourager toute initiative qui encourage la paix.
Et foutre dehors avec courage ceux qui au sein de leur propre communauté souhaitent le conflit par la provocation.
Ci les communautés religieuses adissent ensemble dans la confiance réciproque sans arrières pensées malsaines le dialogue et la paix est possible.
Cela demande de mettre un très gros mouchoir sur l'esprit de vengeance qui anime certains extremes.
Aucune communauté religieuse ne doit en dominer une autre cela entraîne la séparation du religieux du pouvoir politique.

Un musulmans doit pouvoir être musulman à coté d'un chrétiens qui a le pouvoir d'être chrétien.
C'est un question de volonté réciproque et c'est conseillé par la parole de Dieu.

Oui Toutes initiatives d'ou qu'elles viennent pour la Paix doit être le mot d'ordre des toutes les religions concernées.
Ceux qui ne sont pas d'accord sont des fascistes.
Mot un peu dur mais réaliste.

_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mer 26 Avr 2017, 13:45

La question que je me pose est : "est-ce que l'identité irakienne existe ? Je me pose la question par rapport à ce qui s'est passé dans mon pays, la Belgique.

Autrefois la majorité des personnes se disaient avant tout belges. Or aujourd'hui les gens se définissent avant tout par leur appartenance communautaire. Certes le pays existe encore, mais il fonctionne avec des gouvernements régionaux et communautaires. Est-ce que le découpage territorial de l'Irak actuel est un découpage plus ou moins ancestral, capable de fonder la nation ?
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mer 26 Avr 2017, 13:52

OlivierV a écrit:
La question que je me pose est : "est-ce que l'identité irakienne existe ? Je me pose la question par rapport à ce qui s'est passé dans mon pays, la Belgique.

Autrefois la majorité des personnes se disaient avant tout belges. Or aujourd'hui les gens se définissent avant tout par leur appartenance communautaire. Certes le pays existe encore, mais il fonctionne avec des gouvernements régionaux et communautaires. Est-ce que le découpage territorial de l'Irak actuel est un découpage plus ou moins ancestral, capable de fonder la nation ?

intéressante comparaison avec la Belgique.

Initialement, la Belgique a été fondée sur son unité religieuse.
Les états protestants sont restés du coté des pays-bas, et les états catholiques sont devenus belges. Le fait de parler la même langue était moins importants que le fait de partager la même religion.
Plutôt que de vivre avec les néerlandais, qui étaient protestants, les catholiques néerlandophones ont donc préférer vivre dans le même pays que les catholiques francophones.
Avec la déchristianisation, la religion a eu moins d’intérêt. et la Belgique est maintenant moins unie. Les différences de langue et de culture prennent le premier plant.

Si on extrapole l'exemple belge, les irakiens (sunnites, chiites ou kurdes) trouveront une capacité à créer une unité nationale, quand l'importance de leur religion spécifique aura diminué. Ce n'est pas pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: AVIS   Mer 26 Avr 2017, 14:07

Eliane a écrit:
OlivierV a écrit:
La question que je me pose est : "est-ce que l'identité irakienne existe ? Je me pose la question par rapport à ce qui s'est passé dans mon pays, la Belgique.

Autrefois la majorité des personnes se disaient avant tout belges. Or aujourd'hui les gens se définissent avant tout par leur appartenance communautaire. Certes le pays existe encore, mais il fonctionne avec des gouvernements régionaux et communautaires. Est-ce que le découpage territorial de l'Irak actuel est un découpage plus ou moins ancestral, capable de fonder la nation ?

intéressante comparaison avec la Belgique.

Initialement, la Belgique a été fondée sur son unité religieuse.
Les états protestants sont restés du coté des pays-bas, et les états catholiques sont devenus belges. Le fait de parler la même langue était moins importants que le fait de partager la même religion.
Plutôt que de vivre avec les néerlandais, qui étaient protestants, les catholiques néerlandophones ont donc préférer vivre dans le même pays que les catholiques francophones.
Avec la déchristianisation, la religion a eu moins d’intérêt. et la Belgique est maintenant moins unie. Les différences de langue et de culture prennent le premier plant.

Si on extrapole l'exemple belge, les irakiens (sunnites, chiites ou kurdes) trouveront une capacité à créer une unité nationale, quand l'importance de leur religion spécifique aura diminué. Ce n'est pas pour tout de suite.

Moralité de l'histoire c'est la religions qui nous sépare alors que pour les chrétiens Jésus dit :" Soyez UN comme je suis UN avec celui qui m'a envoyé:". Elle est belle l'unité !

_________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
LA FOI en Dieu se fout des apparences.
LA FOI en Dieu se remarque aux actes envers son Prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mer 26 Avr 2017, 15:27

Eliane a écrit:
OlivierV a écrit:
La question que je me pose est : "est-ce que l'identité irakienne existe ? Je me pose la question par rapport à ce qui s'est passé dans mon pays, la Belgique.

Autrefois la majorité des personnes se disaient avant tout belges. Or aujourd'hui les gens se définissent avant tout par leur appartenance communautaire. Certes le pays existe encore, mais il fonctionne avec des gouvernements régionaux et communautaires. Est-ce que le découpage territorial de l'Irak actuel est un découpage plus ou moins ancestral, capable de fonder la nation ?

intéressante comparaison avec la Belgique.

Initialement, la Belgique a été fondée sur son unité religieuse.
Les états protestants sont restés du coté des pays-bas, et les états catholiques sont devenus belges. Le fait de parler la même langue était moins importants que le fait de partager la même religion.
Plutôt que de vivre avec les néerlandais, qui étaient protestants, les catholiques néerlandophones ont donc préférer vivre dans le même pays que les catholiques francophones.
Avec la déchristianisation, la religion a eu moins d’intérêt. et la Belgique est maintenant moins unie. Les différences de langue et de culture prennent le premier plant.

Si on extrapole l'exemple belge, les irakiens (sunnites, chiites ou kurdes) trouveront une capacité à créer une unité nationale, quand l'importance de leur religion spécifique aura diminué. Ce n'est pas pour tout de suite.

Excelente analyse , je releve cependant certaines exceptions , Le liban composé de Chiite , Sunnite et Chretiens reussit très bien cette cohabitation . Et vu la proximité entre le liban et l'Irak , ils devraient prendre exemple sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Mer 26 Avr 2017, 20:21

Thedjezeyri14 a écrit:
Eliane a écrit:


intéressante comparaison avec la Belgique.

Initialement, la Belgique a été fondée sur son unité religieuse.
Les états protestants sont restés du coté des pays-bas, et les états catholiques sont devenus belges. Le fait de parler la même langue était moins importants que le fait de partager la même religion.
Plutôt que de vivre avec les néerlandais, qui étaient protestants, les catholiques néerlandophones ont donc préférer vivre dans le même pays que les catholiques francophones.
Avec la déchristianisation, la religion a eu moins d’intérêt. et la Belgique est maintenant moins unie. Les différences de langue et de culture prennent le premier plant.

Si on extrapole l'exemple belge, les irakiens (sunnites, chiites ou kurdes) trouveront une capacité à créer une unité nationale, quand l'importance de leur religion spécifique aura diminué. Ce n'est pas pour tout de suite.

Excelente analyse , je releve cependant certaines exceptions , Le liban composé de Chiite , Sunnite et Chretiens reussit très bien cette cohabitation . Et vu la proximité entre le liban et l'Irak , ils devraient prendre exemple sur eux.

Aujourd'hui au travail j'ai discuté avec un jeune albanais (chrétien orthodoxe) et il m'a dit que la cohabitation se passait très bien entre musulmans, catholiques et orthodoxes.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Jeu 27 Avr 2017, 12:37

salamsam a écrit:
Ce type de lecture on peut le faire à toute l'humanité. C'est un procés facile à faire à tout le monde, y compris aux gens comme toi. Les athées sont trés respectueux dans les pays religieux, beaucoup moins dans les pays où ils sont majoritaire. Ca peut même donner des persecutions contre les religieux, comme dans les pays communistes.

Les chrétiens, trés tolérant et pacifiste dans les pays où ils sont minoritaire, trés guerrier quand ils sont majoritaire. L'histoire l'a prouvé.

Les Juifs, trés sympa quand ils sont minoritaire, et ce malgrés toutes les persecutions qu'ils ont subit. Beaucoup moins quand ils sont majoritaire, la Bible Hebraique et l'actualité Israelienne le prouvent.

Etc, etc, etc...
rosarum a écrit:

oui mais il se trouve que dans le cas de l'islam cela colle avec le coran et la sunna

coran : versets dits "Mecquois" / "Médinois"
sunna : Mohamed faible et persécuté à La Mecque au point d'être obligé d'émigrer avant d'y revenir triomphant quand il est devenu le plus fort.



ce comportement ambivalent de Mohamed,
gentil quand il est faible,
méchant quand il est fort
se trouve décrit dans le Coran.

Il ssemble donc que ce soit difficile pour les musulmans de renoncer à ce comportement, auquel les occidentaux (de culture chrétienne) ont renoncé.
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Jeu 27 Avr 2017, 12:42

Cyril 84 a écrit:
[
Aujourd'hui au travail j'ai discuté avec un jeune albanais  (chrétien orthodoxe) et il m'a dit que la cohabitation se passait très bien entre musulmans, catholiques et orthodoxes.

c'est un exemple rare. Je ne sais pas grand chose de l'Albanie,
mais dans les anciens pays de la Yougoslavie, c'est une catastrophe.
Chacun opprime l'autre dès qu'il est le plus fort.
Actuellement, ce sont les chrétiens qui sont victimes des persécutions musulmanes, dans l'indifférence générale.


C'est tellement injuste cette façon de toujours médiatiser la méchanceté des chrétiens, et de dissimuler la méchanceté des musulmans.
C'est injuste.


Si les gens étaient honnêtes, ils commenceraient par se demander comment sont arrivés les musulmans en Europe centrale, cela les éclairerait probablement sur l’attitude des chrétiens envers les musulmans; Ils ont la mémoire longue;. J'ai déjà remarqué que les victimes ont la mémoire plus longue que leurs bourreaux.


C'est pour cela qu'il est toujours très important de se montrer bienveillants quand on est en position de force, car la roue tourne, et les opprimés n'oublient jamais.
Seuls les bourreaux oublient leurs fautes, et essaient de les gommer.
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Jeu 27 Avr 2017, 12:51

Thedjezeyri14 a écrit:

Excelente analyse , je releve cependant certaines exceptions , Le liban composé de Chiite , Sunnite et Chretiens reussit très bien cette cohabitation . Et vu la proximité entre le liban et l'Irak , ils devraient prendre exemple sur eux.

EUH ! !!!

aurais-tu oublié la guerre du Liban ?
La sagesse des libanais leur est parvenue dans les larmes après des années de guerres fraticides.
Actuellement, une nouvelle génération de libanais essaie de modifier les cartes d'identité pour que la religion n'y soit plus inscrite. Les gens seraient juste libanais, sans que la religion ne soit apparente. Mais je ne crois pas que cette tentative ait réussi.

Dans les situations de cohabitation avec l'islam, la violence est quasiment toujours au rendez-vous. Malheureusement, il semble bien que les pays musulmans ne soient que capables d'être en guerre avec la totalité de leurs voisins. Mais bon, la situation actuelle n'est peut-être pas significative de la totalité de l'islam. Cependant, on attend que les musulmans fassent leurs preuves, et construisent la paix chez eux, et à leurs frontières. C'est à eux de faire ce travail. Ils ne sont plus colonisés, nous ne sommes donc pas responsables d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Jeu 27 Avr 2017, 13:26

Eliane a écrit:
mais dans les anciens pays de la Yougoslavie, c'est une catastrophe.
Chacun opprime l'autre dès qu'il est le plus fort.
Actuellement, ce sont les chrétiens qui sont victimes des persécutions musulmanes, dans l'indifférence générale.

Quelles sont tes sources Éliane, s'il te plaît ?


Eliane a écrit:
ce comportement ambivalent de Mohamed,
gentil quand il est faible,
méchant quand il est fort
se trouve décrit dans le Coran.

Il ssemble donc que ce soit difficile pour les musulmans de renoncer à ce comportement, auquel les occidentaux (de culture chrétienne) ont renoncé.

Non Eliane, il ne s'agit nullement d'ambivalence.

Lorsque les Musulmans étaient persécutés mais n'avaient pas les moyens de se défendre sans que cela ne soit une opération suicide de fait, il fallait continuer à faire profil bas, à faire preuve d'humilité sans pour autant renier leur religion.

Encore une fois, seule la guerre défensive est légitime en Islam. Dieu n'a ordonné à Mohammed de prendre les armes avec sa communauté que parce que d'une part il en avait les moyens et l'assurance de Dieu et que d'autre part la communauté était mise en péril par les persécutions.

Il n' a jamais été question d'imposer de force l'Islam à qui que ce soit, mais de simplement permettre à celui-ci d'exister paisiblement.

Et la majorité des pays font ainsi. Ils n'entrent en guerre, en principe que si ils sont attaqués. Hormis ceux qui démarrent la guerre dans le seul but de prendre le pouvoir, d'accaparer les richesses et de contraindre les gens. Ceux-là sont dans un péché évident et cela n'a jamais été le cas du Prophète.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Jeu 27 Avr 2017, 13:38

Cyril 84 a écrit:

Aujourd'hui au travail j'ai discuté avec un jeune albanais  (chrétien orthodoxe) et il m'a dit que la cohabitation se passait très bien entre musulmans, catholiques et orthodoxes.


Je ne connais que vaguement la situation dans les pays d'europe centrale, mais je craignais le pire , cela est une bonne nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

avatar


MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   Ven 28 Avr 2017, 19:16

OlivierV a écrit:


Il n' a jamais été question d'imposer de force l'Islam à qui que ce soit, mais de simplement permettre à celui-ci d'exister paisiblement.

.
ce n'est pas ce que j'ai lu dans le Coran.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La paix entre Irakiens sera-t-elle possible ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Terre sera t-elle détruite un jour?
» A la résurrection, quand ils ressusciteront, de qui sera-t-elle l'épouse?
» La niche fiscale des journalistes sera-t-elle supprimée ?
» La paix soit avec vous, la paix soit entre nous.
» Quand cette maison sera-t-elle vendue?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: