Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 le pape parlera à Al-Azhar

Aller en bas 
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMar 18 Avr 2017, 18:31

18.04.2017

Lu dans le journal "La Croix" :

Anne-Bénédicte Hoffner, le 18/04/2017 à 16h52



" Le grand imam d’al-Azhar, Ahmed al-Tayeb, organise les 27 et 28 avril au Caire une Conférence mondiale sur la paix, devant laquelle interviendra le pape François.
Dans un texte de présentation, il affirme son intention d’« éliminer les causes de conflit, de violence et de haine » pour ne pas traiter seulement « les symptômes » mais « la maladie même ».

« Adresser un message commun au monde entier » pour « appeler à la paix entre les responsables religieux, entre les sociétés et entre tous les pays du monde ». Ainsi le bureau du grand imam d’al-Azhar résume-t-il les objectifs de la prochaine Conférence mondiale sur la paix, auxquels 300 personnalités ont été conviées et à laquelle doit participer le pape François.

Évoquée dès mai 2016 lors de la visite au Vatican du cheikh Ahmed al-Tayeb, l’idée de cette conférence a pris forme avec l’annonce de la venue du pape François en Égypte. Elle aura finalement lieu les 27 et 28 avril au Caire. Le programme – succinct – du voyage du pape au Caire diffusé par le Vatican indique que le pape y prononcera un discours, à la suite du grand imam vendredi 28 avril, aussitôt après son arrivée dans la capitale égyptienne et sa « visite de courtoisie » au président al-Sissi.


Dernière édition par mario-franc_lazur le Mar 18 Avr 2017, 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMar 18 Avr 2017, 18:40

SUITE


Un discours forcément très attendu, trois semaines à peine après les deux attentats revendiqués par Daech et qui ont fait des dizaines de morts au cours de la célébration des Rameaux à Tanta et Alexandrie.

Constatant que « la société humaine traverse actuellement des crises écrasantes menaçant notre existence et détruisant l’essence de la vie humaine », al-Azhar – principale institution religieuse du monde sunnite – affirme que les « conflits sanglants et armés » qui en découlent « contredisent les valeurs religieuses sublimes et les idéaux humanitaires ».

Dans ce contexte, rechercher la justice et de la paix – en éliminant « les causes de la pauvreté, de la maladie, de la violence et de la haine » – est « une nécessité humaine », une « responsabilité » non pas seulement pour ceux qui partagent « une croyance ou une philosophie déterminée » mais pour « l’humanité toute entière ».

Principes humains partagés
« Compte tenu de l'expansion du cercle des guerres et de violence et de la montée du terrorisme et du sectarisme, la voix de la raison nous appelle à faire de notre mieux pour éliminer les causes de malheur et chercher les moyens de coopération au lieu de chercher les conflits, se respecter au lieu de se rejeter, vivre en paix au lieu de se combattre et tolérer au lieu d'être fanatique », insiste le texte d’al-Azhar, que le président égyptien ne cesse d’appeler à « rénover son discours religieux ».

Ce texte de présentation fait écho au discours prononcé par le cheikh Ahmad al-Tayyeb lors de la grande conférence organisée au Caire les 28 février et 1er mars derniers en partenariat avec le Conseil des sages musulmans sur le thème « Liberté, citoyenneté, diversité, intégration ».
Devant un parterre de responsables religieux et politiques du monde entier, le grand imam avait reconnu qu’« innocenter les religions du terrorisme » – son leitmotiv jusque là – « n’est plus suffisant ».

« Nous devons prendre l’initiative et faire un pas supplémentaire, en amenant les principes et l’éthique des religions dans cette réalité tumultueuse », a-t-il reconnu dans ce discours, traduit par la Fondation Oasis et publié sur son site internet. « Ce pas demande – de mon point de vue personnel – des actions préliminaires, à partir de l’aplanissement des tensions et des contrastes qui demeurent encore entre les responsables des différentes religions, et qui, aujourd’hui, n’ont plus de raison d’être ».

Pour le grand imam d’al-Azhar, « la paix entre ceux qui prêchent la religion » est la clé pour l’avenir. En effet, « ceux qui ne possèdent pas une chose ne peuvent la transmettre aux autres ». Et cet aplanissement des tensions entre responsables religieux « pourra se réaliser uniquement par la connaissance réciproque ».

« Je n’aime pas parler de violence islamique », avait déclaré le pape dans l’avion qui le ramenait de Cracovie à Rome, dimanche 31 juillet, quelques jours après l’assassinat du P. Jacques Hamel par des djihadistes se réclamant de l’islam. Lors du vol aller, il avait parlé de « guerre » à propos du terrorisme, tout en se refusant à parler de « guerre de religions ».

« Tous les jours on entend parler de violence. Même ici en Italie. Mais quand des catholiques baptisés tuent quelqu’un, devons-nous parler de violence catholique ? », avait-t-il lancé aux journalistes qui l’interrogeaient. « Tous les musulmans ne sont pas violents comme tous les catholiques ne sont pas violents. (…) Il y a des gens violents dans cette religion : c’est vrai, mais je crois que dans toutes les religions il y a toujours un petit groupe fondamentaliste. Il n’est pas juste d’identifier l’islam avec la violence. Cela n’est pas juste et n’est pas vrai. »

Anne-Bénédicte Hoffner
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMer 26 Avr 2017, 18:22

« Je suis heureux de venir dans le pays qui a donné refuge à la Sainte Famille il y a plus de 2000 ans », dit François dans ce message vidéo diffusé à la télévision égyptienne mardi 25 avril. « Je voudrais que cette visite soit une accolade de consolation et d’encouragement pour tous les chrétiens du Moyen-Orient », affirme le pape.
« Un message d’amitié », de « fraternité » et de « réconciliation » pour tous les enfants d’Abraham, « particulièrement pour le monde musulman », « dans lequel l’Égypte occupe une place de premier plan ».

Le pape souhaite que son voyage soit une « contribution appréciable » pour le dialogue interreligieux. Sans oublier évidemment le dialogue œcuménique avec l’Église copte-orthodoxe, victime de deux attentats meurtriers le 9 avril dernier, pendant la messe du dimanche des rameaux.

« Une violence aveugle » déchire notre monde, alors qu’il a besoin d’artisans de paix, de personnes libres, créatrices et courageuses pour construire l’avenir sans s’enfermer dans des préjugés, insiste François dans son message, avant de conclure en précisant que le monde a besoin de « bâtisseurs de ponts de paix, de dialogue, de fraternité, de justice et d’humanité ».

M.M (avec Radio Vatican)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMer 26 Avr 2017, 18:24

mario-franc_lazur a écrit:
« Je suis heureux de venir dans le pays qui a donné refuge à la Sainte Famille il y a plus de 2000 ans », dit François dans ce message vidéo diffusé à la télévision égyptienne mardi 25 avril. « Je voudrais que cette visite soit une accolade de consolation et d’encouragement pour tous les chrétiens du Moyen-Orient », affirme le pape.
« Un message d’amitié », de « fraternité » et de « réconciliation » pour tous les enfants d’Abraham, « particulièrement pour le monde musulman », « dans lequel l’Égypte occupe une place de premier plan ».

Le pape souhaite que son voyage soit une « contribution appréciable » pour le dialogue interreligieux. Sans oublier évidemment le dialogue œcuménique avec l’Église copte-orthodoxe, victime de deux attentats meurtriers le 9 avril dernier, pendant la messe du dimanche des rameaux.

« Une violence aveugle » déchire notre monde, alors qu’il a besoin d’artisans de paix, de personnes libres, créatrices et courageuses pour construire l’avenir sans s’enfermer dans des préjugés, insiste François dans son message, avant de conclure en précisant que le monde a besoin de « bâtisseurs de ponts de paix, de dialogue, de fraternité, de justice et d’humanité ».

M.M (avec Radio Vatican)


Superbe message de notre Pape François ! très émouvant.

Je prie afin que le déroulé de son voyage se passe bien et qu'il nous revienne sain et sauf.

Que la Volonté de Dieu soit faite !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMer 26 Avr 2017, 20:27

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
« Je suis heureux de venir dans le pays qui a donné refuge à la Sainte Famille il y a plus de 2000 ans », dit François dans ce message vidéo diffusé à la télévision égyptienne mardi 25 avril. « Je voudrais que cette visite soit une accolade de consolation et d’encouragement pour tous les chrétiens du Moyen-Orient », affirme le pape.
« Un message d’amitié », de « fraternité » et de « réconciliation » pour tous les enfants d’Abraham, « particulièrement pour le monde musulman », « dans lequel l’Égypte occupe une place de premier plan ».

Le pape souhaite que son voyage soit une « contribution appréciable » pour le dialogue interreligieux. Sans oublier évidemment le dialogue œcuménique avec l’Église copte-orthodoxe, victime de deux attentats meurtriers le 9 avril dernier, pendant la messe du dimanche des rameaux.

« Une violence aveugle » déchire notre monde, alors qu’il a besoin d’artisans de paix, de personnes libres, créatrices et courageuses pour construire l’avenir sans s’enfermer dans des préjugés, insiste François dans son message, avant de conclure en précisant que le monde a besoin de « bâtisseurs de ponts de paix, de dialogue, de fraternité, de justice et d’humanité ».

M.M (avec Radio Vatican)

Superbe message de notre Pape François ! très émouvant.

Je prie afin que le déroulé de son voyage se passe bien et qu'il nous revienne sain et sauf.

Que la Volonté de Dieu soit faite !

Je rejoins entièrement ton analyse chère Rosedumatin. le pape parlera à Al-Azhar 510471374

D'ailleurs voir ces sujets :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMer 26 Avr 2017, 20:37

Citation :
« Je suis heureux de venir dans le pays qui a donné refuge à la Sainte Famille il y a plus de 2000 ans », dit François dans ce message vidéo diffusé à la télévision égyptienne mardi 25 avril. « Je voudrais que cette visite soit une accolade de consolation et d’encouragement pour tous les chrétiens du Moyen-Orient », affirme le pape.
« Un message d’amitié », de « fraternité » et de « réconciliation » pour tous les enfants d’Abraham, « particulièrement pour le monde musulman », « dans lequel l’Égypte occupe une place de premier plan ».


Le Pape François a trouvé les mots justes qui vont au coeur aussi bien des Chrétiens que des Musulmans, voilà le genre de paroles qui aide à espérer dans un dialogue sain et constructif.


Citation :
« Une violence aveugle » déchire notre monde, alors qu’il a besoin d’artisans de paix, de personnes libres, créatrices et courageuses pour construire l’avenir sans s’enfermer dans des préjugés, insiste François dans son message, avant de conclure en précisant que le monde a besoin de « bâtisseurs de ponts de paix, de dialogue, de fraternité, de justice et d’humanité ».

Je prie pour que nous soyons parmi ces bâtisseurs de paix et de dialogue. Amen !
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMer 26 Avr 2017, 20:57

le pape parlera à Al-Azhar 109169
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: AVIS   le pape parlera à Al-Azhar EmptyJeu 27 Avr 2017, 08:58

Les Batisseurs de paix ce ne sont pas seulmenet nos responsable religieux mais chacun d'entre nous.
Sans nous les catholique le pape ne peut rien sans les musulmans des Imams ou Mollahs, ouléma éclairés l'islam l'islam ne peut rien.

Je Pense que cette phrase des béatitude est valable pour tous les croyants .
"Là ou il y a la guerre agissons pour la paix"

Le Paradis est pour ceux qui agissent pour la PAIX .

Juifs, Musulmans, Chrétiens nous sommes tous concernés.

Celui qui n'est pas d'accord ne peut pas se réclamer de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

Eliane


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyJeu 27 Avr 2017, 12:32

mario-franc_lazur a écrit:
[

Ce texte de présentation fait écho au discours prononcé par le cheikh Ahmad al-Tayyeb lors de la grande conférence organisée au Caire les 28 février et 1er mars derniers en partenariat avec le Conseil des sages musulmans sur le thème « Liberté, citoyenneté, diversité, intégration ».
Devant un parterre de responsables religieux et politiques du monde entier, le grand imam avait reconnu qu’« innocenter les religions du terrorisme » – son leitmotiv jusque là – « n’est plus suffisant ».

S'il a dit cela, c'est inespéré.
Il est tellement décourageant de voir les musulmans prétendre que l'islam n'a rien à voir dans la violence commise par des musulmans qui suivent la charia et le coran.

mario-franc_lazur a écrit:

[b]Pour le grand imam d’al-Azhar, « la paix entre ceux qui prêchent la religion » est la clé pour l’avenir. En effet, « ceux qui ne possèdent pas une chose ne peuvent la transmettre aux autres ». Et cet aplanissement des tensions entre responsables religieux « pourra se réaliser uniquement par la connaissance réciproque ».

Si les musulmans veulent apprendre des chrétiens le vrai chemin de Dieu pour renoncer au Talion et pratiquer l'amour du prochain, c'est volontiers.
Les Evangiles sont en vente libre et nos saints sont là pour témoigner que l'amour du prochain n'est pas qu'une théorie.
De la fillette chrétienne victime de DAECH et qui leur pardonne,
à Mère Térésa qui a montré une charité héroïque envers les plus pauvres,
la foi témoigne. La vraie foi de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyJeu 27 Avr 2017, 12:38

Eliane a écrit:
[...] S'il a dit cela, c'est inespéré.
Il est tellement décourageant de voir les musulmans prétendre que l'islam n'a rien à voir dans la violence commise par des musulmans qui suivent la charia et le coran. [...]

D'ailleurs voir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyJeu 27 Avr 2017, 18:10

rosedumatin a écrit:


Superbe message de notre Pape François ! très émouvant.

Je prie afin que le déroulé de son voyage se passe bien et qu'il nous revienne sain et sauf.

Que la Volonté de Dieu soit faite !


"Le pape François circulera en voiture fermée mais, à sa demande, non blindée au cours de cette visite durant laquelle il rencontrera notamment le président égyptien Abdel Fattah Al Sissi, le grand imam de la mosquée d’Al-Azhar Ahmed Al Tayyeb, le primat de l’Église catholique copte Ibrahim Isaac Sidrak, le patriarche œcuménique Bartholomeos, ainsi que le patriarche copte-orthodoxe Tawadros. Et c’est dans une voiturette de golf qu’il saluera les catholiques présents pour la messe, samedi 29 avril au matin au stade de l’Armée de l’air.

Mais le changement d’emplacement de cette messe, initialement prévue dans une salle couverte, pour une enceinte sous responsabilité du ministère de la défense, montre la volonté des autorités égyptiennes de contrôler étroitement la sécurité de la visite papale.
Depuis quelques jours, la sécurité a par ailleurs été renforcée dans le quartier de Zamalek, où se situe la nonciature apostolique, près de laquelle le stationnement est d’ores et déjà interdit.
Selon l’Associated Press, la police ferait du porte à porte à la recherche d’explosifs, demandant aux commerçants de fermer boutique pendant la visite.
Des tour-opérateurs ont également alerté leurs clients sur un important renforcement sécuritaire à anticiper, vendredi 28 et samedi 29, avec notamment la mise en place de barrages filtrants dans Le Caire."

Nicolas Senèze, à Rome
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptySam 29 Avr 2017, 18:09

Reuters
Le Caire (Égypte)
De l' envoyée spéciale du journal La Croix :


« Pope of peace in Egypt of peace » (« Le pape de la paix dans l’Égypte de la paix »). Au bord des grandes routes du Caire, d’immenses affiches montrant un François souriant lâchant une colombe sur fond de pyramides ont fait leur apparition avant-hier. Le Centre de conférences d’Al-Azhar, où il doit intervenir cet après-midi en compagnie du grand imam Ahmed Al Tayyeb, a lui aussi été repeint aux couleurs de « l’harmonie entre les religions » : un clocher copte devait être ajouté aux minarets figurés au fond de la scène…

La « paix » : les Égyptiens ont ce seul mot sur les lèvres à propos de la visite du pape François. Une insistance qui suffirait plutôt à démontrer à quel point leur pays est, aujourd’hui, tout sauf pacifié. L’Égypte est au cœur d’un Moyen-Orient à feu et à sang. Elle n’est pas encore stabilisée, six ans après la révolution qui a vu la chute du régime de Hosni Moubarak. Et une branche de Daech persiste dans le Sinaï.
« L’Égypte vit un moment historique dans lequel nous avons un besoin très concret de réconciliation », affirme Anis Issa. Cette jeune copte-orthodoxe se dit particulièrement touchée par le message vidéo envoyé il y a quelques jours par le pape aux Égyptiens, dans lequel il disait venir « en ami et en messager de paix ».

Même brève et préparée dans la précipitation, cette visite cristallise les attentes les plus larges et les plus variées. Celles des autorités, qui espèrent corriger l’image désastreuse de leur pays sur la scène internationale et y faire revenir les dirigeants du monde entier. Celles des partisans de la révolution de 2011, dont les rêves de démocratie se trouvent aujourd’hui étouffés sous le poids des attentats djihadistes récurrents – visant en priorité l’armée et la police mais aussi les chrétiens –, de la répression qui ne faiblit pas, et surtout de la crise économique qui a multiplié par deux les prix des produits de base…

« Épuisés par le quotidien, beaucoup de gens ont la tête ailleurs. Ou se demandent ce que le pape peut bien y faire », rappelle Tewfik Aclimandos, chercheur associé à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France. « Par ailleurs, certains Égyptiens musulmans, tout à fait favorables à l’égalité citoyenne avec les chrétiens, s’agacent de la mobilisation de l’Occident lorsqu’un attentat frappe des chrétiens, et pas lorsqu’il vise des militaires ou lorsque ce vieux cheikh soufi a été décapité dans le Sinaï, en décembre, avec l’un de ses disciples. »

Vu d’Europe, les propos du pape à la conférence internationale organisée par Al-Azhar, institution à la fois prestigieuse et contestée de l’islam sunnite, risquent d’être scrutés. Côté égyptien, on mesure surtout le risque pour le pape de s’aventurer sur le terrain délicat des relations interreligieuses, autrement que pour souligner les efforts déjà accomplis et encourager à les poursuivre…

« Il faut qu’il condamne la violence, mais parler de l’islam ne serait pas sage. On lui répondrait qu’il se mêle de ce qui ne le regarde pas », prévoit déjà Magdy, un jeune copte-catholique.

Chrétiens comme musulmans attendent surtout de lui un encouragement à la réconciliation. Fatigué des « conflits » et des « insultes » sur le terrain politique comme religieux, Ibrahim El Saadany, 40 ans, qui achève à l’université Al-Azhar une thèse en civilisation orientale, ne souhaite qu’une chose : que ce pape, qui « est vraiment pour la paix », vienne rappeler qu’« avant d’être musulmans sunnites, chiites, ou croyants d’autres religions, nous sommes d’abord des frères par notre humanité ». Qu’il pousse aussi le grand imam, le cheikh Ahmed Al Tayyeb, à parler « la même langue que lui, celle de la paix ».
Ce dernier espère voir son assise internationale renforcée en s’entretenant avec le pape. Il pourrait aussi être (encore plus) accusé de « collusion » avec l’Occident ou avec les chrétiens par des opposants au sein du clergé islamique… « Tant mieux ! », tranche Ibrahim El Saadany, en se prenant à rêver de l’image d’une prière commune qui ferait « le tour du monde ». « Il faut laisser tomber ces concurrences stériles et parler en acceptant de semettre à la place de l’autre. » « Le monde entier attend des solutions après les attentats, ici en Égypte ou même en France », appuie Khaled Abdelfaeel, étudiant dans la même faculté que lui, coiffé du petit chapeau rouge et blanc de ceux qui ont appris le Coran en entier.

Dans un pays dont la moitié de la population est illettrée, le défi de l’éducation revient comme un leitmotiv. « Plus que des discours, je voudrais que le pape fasse des propositions concrètes », espère Ramy Boulos, 30 ans, copte-catholique. « Être pour la paix, c’est très bien, mais si on continue avec ce niveau d’éducation très bas, ce discours religieux extrémiste y compris à l’école, cette répression de la liberté d’expression et cette injustice économique, on n’aura jamais la paix ! »

Le jeune homme fourmille d’idées, comme la création d’un « institut pour le dialogue », la diffusion de « programmes interreligieux à l’école » ou même une université catholique… Ancien évêque de Guiza, Mgr Antonios Mina sait bien que « les terroristes ne représentent que quelques pour cent des musulmans ». « Mais on les a laissés s’activer sans rien faire. »

Selon lui, il faut plus encore « encourager les musulmans modérés à combattre leurs idées, aller sur le terrain de l’enseignement, de l’éducation ». « Ce n’est pas seulement avec la police que l’on pourra lutter contre le fanatisme religieux », insiste-t-il.

Âgé d’une vingtaine d’années, Magdy n’a pas encore de préconisations concrètes. Ce dont il aurait besoin, dans cette période compliquée, c’est déjà que le pape « l’aide à être chrétien en Égypte aujourd’hui », à savoir « comment se positionner dans la société ». Un travail que ne fait pas assez à ses yeux son Église copte-catholique.

L’annonce d’un probable discours adressé spécifiquement aux jeunes le réjouit : « J’espère qu’ils vont sentir l’attention, l’appréciation du pape à leur égard, et que cela fera bouger les choses ici aussi ». Protestante, Cherie, 23 ans, attend, elle, un encouragement à « l’unité ». « Je ne veux pas que le pape parle trop de politique. C’est plutôt par ses mots, par sa présence qu’il peut nous faire du bien. Les Égyptiens ont désespérément besoin de paix et d’amour ». Une visite « comme une caresse », espère Anis Issa, en reprenant une formule chère à François.

Anne-Bénédicte Hoffner
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: AVIS   le pape parlera à Al-Azhar EmptySam 29 Avr 2017, 20:15

Vivre la Paix, Souhaiter la Paix, c'est avant tout pour les chrétiens de faire preuve d'un unité de prières et d'actions fraternelle entre eux.
Face à la haine les chrétiens ce doivent de vire la fraternité .
Il faut qu'on puisse dire comme au début du christianisme :" Voyez comme ils s'aiment et s'aident".
Pour cela il est inutile d'imiter ceux qui utilisent des armes contre les chrétiens.
Si nous répondons aux armes par les armes on n'est totalement perdant.
La Paix ne dépend pas seulement du pape mais de TOUS les CHRÉTIENS .
Sans les chrétiens unit le papes n'arrivera pas à faire passer son message de Paix.

La Peur, La Haine n'est pas un message divin mais un message sa** t*nique.

Pourquoi de soit disant croyants musulmans, juifs, chrétiens suivent-ils le massage de haine et de peur que Satan enseigne garce aux extrémistes militaro religieux.
Qui leur enseigne cette haine et cette peur ? QUI ?

Est-ce Dieu qui a enseigné à Caen de tuer Abel ? Celui qui répondrai OUI ne peut pas se dire croyant en Dieu. Il est un traître à Dieu et envers l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

FOX10


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptySam 29 Avr 2017, 21:40

le Pape a bien fermer les yeux sur les milliers de musulmans massacrés par le dictateur sissi si il pense que cette visite chez ce criminel enverra un message de paix au monde islamique je parle des peuples il se trompe,je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptySam 29 Avr 2017, 22:11

mario-franc_lazur a écrit:


Chrétiens comme musulmans attendent surtout de lui un encouragement à la réconciliation. Fatigué des « conflits » et des « insultes » sur le terrain politique comme religieux, Ibrahim El Saadany, 40 ans, qui achève à l’université Al-Azhar une thèse en civilisation orientale, ne souhaite qu’une chose : que ce pape, qui « est vraiment pour la paix », vienne rappeler qu’« avant d’être musulmans sunnites, chiites, ou croyants d’autres religions, nous sommes d’abord des frères par notre humanité ». Qu’il pousse aussi le grand imam, le cheikh Ahmed Al Tayyeb, à parler « la même langue que lui, celle de la paix ».

Ce dernier espère voir son assise internationale renforcée en s’entretenant avec le pape. Il pourrait aussi être (encore plus) accusé de « collusion » avec l’Occident ou avec les chrétiens par des opposants au sein du clergé islamique… « Tant mieux ! », tranche Ibrahim El Saadany, en se prenant à rêver de l’image d’une prière commune qui ferait « le tour du monde ». « Il faut laisser tomber ces concurrences stériles et parler en acceptant de semettre à la place de l’autre. » « Le monde entier attend des solutions après les attentats, ici en Égypte ou même en France », appuie Khaled Abdelfaeel, étudiant dans la même faculté que lui, coiffé du petit chapeau rouge et blanc de ceux qui ont appris le Coran en entier.




Dans un contexte aussi difficile, le Pape François a permis à ceux qui cherchent sincèrement le dialogue de se faire entendre car la paix commence avec la main tendue à l'autre et à l'oreille qu'on lui prête.

Les "conflits" et les "insultes", on sait ce que sait sur "dialogue" et on sait également combien ça peut rendre l'échange stérile.

Là-bas en Egypte, le dialogue est devenu une question de vie ou de mort et l'exemple magnifique de ces gens qui se parlent au delà des différences religieuses et communautaires est à méditer et à encourager.
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

FOX10


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptySam 29 Avr 2017, 22:28

bla bla bla ..........excuse moi mais c'est ce que je ressent,le pape a eu une autorité morale et se rendre chez ce criminel sans le dénoncer est inadmissible .....
Revenir en haut Aller en bas
tsafnat




le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptySam 29 Avr 2017, 23:40

J'espère vraiment que ce dialogue n'est pas vain .
Que ça puisse  accroître la solidarité et le respect et la tolerance envers les communautés Coptes qui ont été horriblement touchés par les attentats suicide,  ou à la bombe. La solidarité et la tolérance est surtout importante pour que les communautés puisse vivre en paix .  Mais l'intolérance des extrémistes nuisent tout les mouvements comme les frères musulmans et le djihadisme .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: AVIS   le pape parlera à Al-Azhar EmptyDim 30 Avr 2017, 08:31

FOX10 a écrit:
le Pape a bien fermer les yeux sur les milliers de musulmans massacrés par le dictateur sissi si il pense que cette visite chez ce criminel enverra un message de paix au monde islamique je parle des peuples il se trompe,je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....

mais IL RECONNAIS SES FAUTE lui !
IL NE DEMANDE PAS DE FATWA CHRÉTIENNE LUI !

Reconnais les fautes des musulmans et cause après ! Merci !
Une peu d'intelligence te ferait le plus grand bien.
Ta réaction prouve clairement que tu es contre la paix entre les religion dons tu à tord .
Avec cette mentalité les mondes est dans la ME...............DE

Ras le bol  de mettre sur le dos des chrétiens tes propres fautes et ras le bol des chrétiens qui mettent sur le dos des musulmans leur propres fautes.

TOUS ceux qui dénigre ceux qui veulent la paix , le dialogue, sont des agents de Satan.


FOX10 a écrit:
bla bla bla ..........excuse moi mais c'est ce que je ressent,le pape a eu une autorité morale et se rendre chez ce criminel sans le dénoncer est inadmissible .....

Ton obscurantisme primaire te perdra.
Ton propos prouve complètement que tu es pour le conflit armé au nom de talion vengeur.

Il vaut mieux tendre la main  que de pointer un fusil vers son adversaire.

L'adversaire ce n'est pas le peuple égyptiens mais les fadas du sabre et des fatwa meurtrière .

Je sais le christianisme te dérange et cela tu ne peux pas et tu veux pas l'admettre .

Les guerres des chrétiens sont de salles guerres mais les guerres des musulmans sont de saintes guerres.
Cette mentalité qui semble être la tienne n'aboutira jamais à la Paix.

Sans le dire franchement tu soutiens les gens qui souhaitent que daech domine le monde islamique.

Et en ces temps d’élections en France ,Daech souhaite que le FN gagne comme cela il se justifiera dans ses attentats.

Devant Dieu Un musulmans est l’égale d'un Chrétien et d'un juif ne t'en déplaise.
Il serait souhaitable que tu programmes cela dans ton PC qui ce trouve dans ton cerveau.


On ne fait jamais la Paix avec les armes à la main et avec un esprit de vengeance en employant la loi du talion .!
C'est valable pour tout le monde .
Pigé !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyDim 30 Avr 2017, 08:38

FOX10 a écrit:
le Pape a bien fermer les yeux sur les milliers de musulmans massacrés par le dictateur sissi si il pense que cette visite chez ce criminel enverra un message de paix au monde islamique je parle des peuples il se trompe,je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....

Si ma mémoire est bonne, c'est le peuple égyptien qui, par des manifestations monstres, avaient exigé le départ des Frères musulmans...

De plus le pape ne rend pas visite au chef actuel de l'Egypte, mais à l'Université Al Azhar, et aux communautés coptes !


FOX10 a écrit:
je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....

Parce que c'est vivre pleinement sa foi que de brûler les églises ?

Tewfik Aclimandos, interviewé par Arielle Thedrel, « Les Frères sont farouchement antichrétiens [archive] », in Le Figaro, samedi 17 / dimanche 18 août 2013, page 5.
↑ « Les Coptes, boucs émissaires », in Le Figaro Magazine, semaine du 25 octobre 2013, page 24.

Pour Tewfik Aclimandos, chercheur au Collège de France, « les Frères et leurs alliés ont brûlé une cinquantaine d’églises, s’en sont pris à des établissements et des commerces coptes, et ont agressé des passants qui portaient la croix ». Considérant que les islamistes ont une responsabilité dans la répression d’août, ayant « fermé la porte à un compromis politique et sciemment joué la carte du pire » puis « fait le maximum soit pour que le gouvernement plie soit pour qu'il y ait un bain de sang », il note que « les coptes sont clairement menacés » et que « la Confrérie [des Frères] est farouchement antichrétienne »
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: AVIS   le pape parlera à Al-Azhar EmptyDim 30 Avr 2017, 09:38

mario-franc_lazur a écrit:
FOX10 a écrit:
je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....


Parce que c'est vivre pleinement sa foi que de brûler les églises ?

Tewfik Aclimandos, interviewé par Arielle Thedrel, « Les Frères sont farouchement antichrétiens [archive] », in Le Figaro, samedi 17 / dimanche 18 août 2013, page 5.
↑ « Les Coptes, boucs émissaires », in Le Figaro Magazine, semaine du 25 octobre 2013, page 24.

Pour Tewfik Aclimandos, chercheur au Collège de France, « les Frères et leurs alliés ont brûlé une cinquantaine d’églises, s’en sont pris à des établissements et des commerces coptes, et ont agressé des passants qui portaient la croix ». Considérant que les islamistes ont une responsabilité dans la répression d’août, ayant « fermé la porte à un compromis politique et sciemment joué la carte du pire » puis « fait le maximum soit pour que le gouvernement plie soit pour qu'il y ait un bain de sang », il note que « les coptes sont clairement menacés » et que « la Confrérie [des Frères] est farouchement antichrétienne »

"FOX10" doit le reconnaître avant de donner son avis.
Il est de ceux qui sont incapable de donner une raison du pourquoi les chrétiens les gênent tant !
Il ne sait que dénigrer non seulement les chrétiens mais aussi ceux qui sont pour le dialogue.
Il part perdant . Il ne s'en rend même pas compte !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: LE DISCOURS DU PAPE A EL AZHAR   le pape parlera à Al-Azhar EmptyDim 30 Avr 2017, 11:45

EGYPTE – Le Caire – 28.04.2017 – 16.00
Centre de conférence Al-Azhar
Discours du Saint-Père aux participants à la Conférence internationale pour la paix.
Traduction officielle


C’est un grand don d’être ici et de commencer en ce lieu ma visite en Égypte, en m’adressant à vous dans le cadre de cette Conférence internationale pour la paix. Je remercie le Grand Imam pour l’avoir conçue et organisée et pour avoir eu l’amabilité de m’inviter. Je voudrais vous proposer quelques pensées, en les tirant de la glorieuse histoire de cette terre, qui au cours des siècles est apparue au monde comme une terre de civilisation et une terre d’alliances.

Terre de civilisation. Depuis l’antiquité, la société apparue sur les rives du Nil a été synonyme de civilisation : en Égypte, la lumière de la connaissance s’est hissée très haut, en faisant germer un patrimoine culturel inestimable, fait de sagesse et de talent, d’acquisitions mathématiques et astronomiques, de formes admirables d’architecture et d’art figuratif. La recherche du savoir et la valeur de l’instruction ont été des choix féconds de développement réalisés par les anciens habitants de cette terre. Ce sont également des choix nécessaires pour l’avenir, des choix de paix et pour la paix, car il n’y aura pas de paix sans une éducation adéquate des jeunes générations. Et il n’y aura pas une éducation adéquate pour les jeunes d’aujourd’hui si la formation offerte ne correspond pas bien à la nature de l’homme, en tant qu’être ouvert et relationnel.

L’éducation devient, en effet, sagesse de vie quand elle est capable de faire jaillir de l’homme, en contact avec Celui qui le transcende et avec ce qui l’entoure, le meilleur de lui-même, en modelant une identité non repliée sur elle-même. La sagesse recherche l’autre, en surmontant la tentation de se raidir et de s’enfermer ; ouverte et en mouvement, humble et en recherche à la fois, elle sait valoriser le passé et le mettre en dialogue avec le présent, sans renoncer à une herméneutique appropriée. Cette sagesse prépare un avenir dans lequel on ne vise pas à se faire prévaloir, mais à faire prévaloir l’autre comme partie intégrante de soi ; elle ne se lasse pas, dans le présent, de repérer des occasions de rencontre et de partage ; elle apprend du passé que du mal n’émane que le mal, et de la violence que la violence, dans une spirale qui finit par emprisonner. Cette sagesse, en rejetant la soif de prévarication, met au centre la dignité de l’homme, précieux aux yeux de Dieu, et une éthique qui soit digne de l’homme, en refusant la peur de l’autre et la crainte de connaître par ces moyens dont le Créateur l’a doté.

(à suivre)


Dernière édition par mario-franc_lazur le Dim 30 Avr 2017, 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: LE DISCOURS DU PAPE A EL AZHAR   le pape parlera à Al-Azhar EmptyDim 30 Avr 2017, 11:51

SUITE


Justement dans le domaine du dialogue, spécialement interreligieux, nous sommes toujours appelés à marcher ensemble, convaincus que l’avenir de tous dépend aussi de la rencontre entre les religions et les cultures. En ce sens, le travail du Comité mixte pour le Dialogue entre le Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux et le Comité d’Al-Azhar pour le Dialogue nous offre un exemple concret et encourageant. Trois orientations fondamentales, si elles sont bien conjuguées, peuvent aider le dialogue : le devoir de l’identité, le courage de l’altérité et la sincérité des intentions. Le devoir d’identité, car on ne peut pas bâtir un vrai dialogue sur l’ambiguïté ou en sacrifiant le bien pour plaire à l’autre ; le courage de l’altérité, car celui qui est différent de moi, culturellement et religieusement, ne doit pas être vu et traité comme un ennemi, mais accueilli comme un compagnon de route, avec la ferme conviction que le bien de chacun réside dans le bien de tous ; la sincérité des intentions, car le dialogue, en tant qu’expression authentique de l’humain, n’est pas une stratégie pour réaliser des objectifs secondaires, mais un chemin de vérité, qui mérite d’être patiemment entrepris pour transformer la compétition en collaboration.

Éduquer à l’ouverture respectueuse et au dialogue sincère avec l’autre, en reconnaissant ses droits et ses libertés fondamentales, spécialement la liberté religieuse, constitue la meilleure voie pour bâtir ensemble l’avenir, pour être des bâtisseurs de civilisation. Car l’unique alternative à la civilisation de la rencontre, c’est la barbarie de la confrontation. Et pour s’opposer vraiment à la barbarie de celui qui souffle sur la haine et incite à la violence, il faut accompagner et faire mûrir des générations qui répondent à la logique incendiaire du mal par la croissance patiente du bien : des jeunes qui, comme des arbres bien plantés, sont enracinés dans le terrain de l’histoire et, grandissant vers le Haut et à côté des autres, transforment chaque jour l’air pollué de la haine en oxygène de la fraternité.

Dans ce défi de civilisation si urgent et passionnant, nous sommes appelés, chrétiens et musulmans, ainsi que tous les croyants, à apporter notre contribution : « nous vivons sous le soleil d’un unique Dieu miséricordieux (…) En ce sens, nous pouvons donc nous appeler, les uns les autres, frères et sœurs (…), car sans Dieu la vie de l’homme serait comme le ciel sans le soleil » (Jean-Paul II, Discours aux autorités musulmanes, Kaduna (Nigéria), 14 février 1982). Que se lève le soleil d’une fraternité renouvelée au nom de Dieu et que jaillisse de cette terre, embrassée par le soleil, l’aube d’une civilisation de la paix et de la rencontre ! Qu’intercède pour cela saint François d’Assise, qui, il y a huit siècles, est venu en Égypte et a rencontré le Sultan Malik al Kamil !

Terre d’alliances. En Égypte, ne s’est pas levé uniquement le soleil de la sagesse ; la lumière polychromatique des religions a également rayonné sur cette terre : ici, tout au long des siècles, les différences de religion ont constitué « une forme d’enrichissement mutuel au service de l’unique communauté nationale » (Id., Discours lors de la cérémonie d’arrivée, Le Caire, 24 février 2000). Des croyances diverses se sont croisées et des cultures variées se sont mélangées, sans se confondre mais en reconnaissant l’importante de l’alliance pour le bien commun. Des alliances de ce genre sont plus que jamais urgentes aujourd’hui. En en parlant, je voudrais utiliser comme symbole le “Mont de l’Alliance” qui se dresse sur cette terre. Le Sinaï nous rappelle avant tout qu’une authentique alliance sur cette terre ne peut se passer du Ciel, que l’humanité ne peut se proposer de jouir de la paix en excluant Dieu de l’horizon, ni ne peut gravir la montagne pour s’emparer de Dieu (cf. Ex 19, 12).

Il s’agit d’un message actuel, face à la persistance d’un danger paradoxal, qui fait que d’une part on tend à reléguer la religion dans la sphère privée, sans la reconnaître comme dimension constitutive de l’être humain et de la société ; d’autre part, on confond, sans distinguer de manière appropriée, la sphère religieuse et la sphère politique. Il existe le risque que la religion en vienne à être absorbée par la gestion des affaires temporelles et à être tentée par les mirages des pouvoirs mondains qui, en réalité, l’instrumentalisent. Dans un monde qui a globalisé beaucoup d’instruments techniques utiles, mais en même temps beaucoup d’indifférence et de négligences, et qui évolue à une vitesse frénétique, difficilement soutenable, on observe la nostalgie des grandes questions de sens, que les religions font émerger et qui suscitent la mémoire des propres origines : la vocation de l’homme, qui n’est pas fait pour s’épuiser dans la précarité des affaires terrestres, mais pour cheminer vers l’Absolu vers lequel il tend.

C’est pourquoi, aujourd’hui spécialement, la religion n’est pas un problème mais fait partie de la solution : contre la tentation de s’accommoder à une vie plate, où tout naît et finit ici-bas, elle nous rappelle qu’il faut élever l’âme vers le Haut pour apprendre à construire la cité des hommes.

En ce sens, en tournant encore le regard vers le Mont Sinaï, je voudrais me référer à ces commandements, qui y ont été promulgués, avant d’être écrits sur la pierre. Au centre des “dix paroles” résonne, adressé aux hommes et aux peuples de tous les temps, le commandement « tu ne tueras pas » (Ex 20, 13). Dieu, qui aime la vie, ne se lasse d’aimer l’homme et c’est pourquoi il l’exhorte à s’opposer à la voie de la violence, comme présupposé fondamental de toute alliance sur la terre. Avant tout et en particulier aujourd’hui, ce sont les religions qui sont appelées à réaliser cet impératif ; tandis que nous nous trouvons dans le besoin urgent de l’Absolu, il est indispensable d’exclure toute absolutisation qui justifie des formes de violence. La violence, en effet, est la négation de toute religiosité authentique.

En tant que responsables religieux, nous sommes donc appelés à démasquer la violence sous les airs d’une présumée sacralité, qui flatte l’absolutisation des égoïsmes au détriment de l’authentique ouverture à l’Absolu. Nous sommes tenus de dénoncer les violations contre la dignité humaine et contre les droits humains, de porter à la lumière les tentatives de justifier toute forme de haine au nom de la religion et de les condamner comme falsification idolâtrique de Dieu : son nom est Saint, il est Dieu de paix, Dieu salam (cf. Discours à la Mosquée Centrale de Koudoukou, Bangui [République centrafricaine], 30 novembre 2015).C’est pourquoi, seule la paix est sainte et aucune violence ne peut être perpétrée au nom de Dieu, parce qu’elle profanerait son Nom.

Ensemble, de ce lieu de rencontre entre Ciel et terre, terre d’alliances entre les peuples et entre les croyants, redisons un “non” fort et clair à toute forme de violence, de vengeance et de haine commises au nom de la religion ou au nom de Dieu. Ensemble, affirmons l’incompatibilité entre violence et foi, entre croire et haïr. Ensemble, déclarons la sacralité de toute vie humaine opposée à toute forme de violence physique, sociale, éducative ou psychologique. La foi qui ne naît pas d’un cœur sincère et d’un amour authentique envers Dieu Miséricordieux est une forme d’adhésion conventionnelle ou sociale qui ne libère pas l’homme mais l’opprime. Disons ensemble : plus l’on grandit dans la foi en Dieu, plus l’on grandit dans l’amour du prochain.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: LE DISCOURS DU PAPE A EL AZHAR   le pape parlera à Al-Azhar EmptyDim 30 Avr 2017, 11:52

SUITE

Mais la religion n’est certes pas uniquement appelée à démasquer le mal ; elle a en soi la vocation de promouvoir la paix, aujourd’hui probablement plus que jamais. Sans céder à des syncrétismes conciliants (Cf. Exhort. ap. Evangelii gaudium, n. 251), notre devoir est de prier les uns pour les autres, demandant à Dieu le don de la paix, de nous rencontrer, de dialoguer et de promouvoir la concorde en esprit de collaboration et d’amitié. En tant que chrétiens, « nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes, si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains des hommes créés à l’image de Dieu » (Concile Vatican II, Décl. Nostra aetate, n. 5). En outre, nous reconnaissons que, immergés dans une lutte constante contre le mal qui menace le monde afin qu’il ne soit plus « le lieu d’une réelle fraternité », à ceux qui « croient à la divine charité, [Dieu] apporte ainsi la certitude que la voie de l’amour est ouverte à tous les hommes et que l’effort qui tend à instaurer une fraternité universelle n’est pas vain » (Id., Const. past. Gaudium et spes, nn. 37-38). Au contraire, cet effort est essentiel : il sert à peu de chose ou il ne sert à rien, en effet, de hausser la voix et de courir nous réarmer pour nous protéger : aujourd’hui, il faut des bâtisseurs de paix, non des gens qui provoquent de conflits ; des sapeurs-pompiers et non des pyromanes ; des prédicateurs de réconciliation et non des propagateurs de destruction.
On assiste avec désarroi au fait que, tandis que d’une part on s’éloigne de la réalité des peuples, au nom d’objectifs qui ne respectent personne, de l’autre, par réaction, surgissent des populismes démagogiques, qui certes n’aident pas à consolider la paix et la stabilité : aucune incitation à la violence ne garantira la paix, et toute action unilatérale qui n’engage pas des processus constructifs et partagés est, en réalité, un cadeau aux partisans des radicalismes et de la violence.

Pour prévenir les conflits et édifier la paix, il est fondamental d’œuvrer pour résorber les situations de pauvreté et d’exploitation, là où les extrémismes s’enracinent plus facilement, et bloquer les flux d’argent et d’armes vers ceux qui fomentent la violence. Encore plus à la racine, il faut combattre la prolifération des armes qui, si elles sont fabriquées et vendues, tôt ou tard, seront aussi utilisées. Ce n’est qu’en rendant transparentes les sombres manœuvres qui alimentent le cancer de la guerre qu’on peut en prévenir les causes réelles. Les responsables des nations, des institutions et de l’information sont tous tenus à cet engagement urgent et grave, comme nous, responsables de civilisation, convoqués par Dieu, par l’histoire et par l’avenir, nous sommes tenus d’engager, chacun dans son domaine, des processus de paix, en ne nous soustrayant pas à l’édification de solides bases d’alliance entre les peuples et les États. Je
souhaite que cette noble et chère terre d’Égypte, avec l’aide de Dieu, puisse répondre encore à sa vocation de civilisation et d’alliance, en contribuant à développer des processus de paix pour ce peuple bien-aimé et pour la région médio-orientale tout entière.

Al Salamò Alaikum : la paix soit avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
FOX10

FOX10


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyLun 01 Mai 2017, 16:37

mario-franc_lazur a écrit:
FOX10 a écrit:
le Pape a bien fermer les yeux sur les milliers de musulmans massacrés par le dictateur sissi si il pense que cette visite chez ce criminel enverra un message de paix au monde islamique je parle des peuples il se trompe,je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....

Si ma mémoire est bonne, c'est le peuple égyptien qui, par des manifestations monstres, avaient exigé le départ des Frères musulmans...

De plus le pape ne rend pas visite au chef actuel de l'Egypte, mais à l'Université Al Azhar, et aux communautés coptes !


FOX10 a écrit:
je rappel que le coup d'état de ce criminel a été soutenu par le représentant de l'église copte en Egypte ....des musulmans sont encore emprisonnés,torturés dans les prison a l'heure ou j'écris ce message ...évidemment quand il's'agit de musulman fidèle a leur foi voulant la vivre pleinement ,leur sorts on s'en moque n'est ce pas....

Parce que c'est vivre pleinement sa foi que de brûler les églises ?

Tewfik Aclimandos, interviewé par Arielle Thedrel, « Les Frères sont farouchement antichrétiens [archive] », in Le Figaro, samedi 17 / dimanche 18 août 2013, page 5.
↑ « Les Coptes, boucs émissaires », in Le Figaro Magazine, semaine du 25 octobre 2013, page 24.

Pour Tewfik Aclimandos, chercheur au Collège de France, « les Frères et leurs alliés ont brûlé une cinquantaine d’églises, s’en sont pris à des établissements et des commerces coptes, et ont agressé des passants qui portaient la croix ». Considérant que les islamistes ont une responsabilité dans la répression d’août, ayant « fermé la porte à un compromis politique et sciemment joué la carte du pire » puis « fait le maximum soit pour que le gouvernement plie soit pour qu'il y ait un bain de sang », il note que « les coptes sont clairement menacés » et que « la Confrérie [des Frères] est farouchement antichrétienne »


mario franc lazur a écrit:

Si ma mémoire est bonne, c'est le peuple égyptien qui, par des manifestations monstres, avaient exigé le départ des Frères musulmans...

De plus le pape ne rend pas visite au chef actuel de l'Egypte, mais à l'Université Al Azhar, et aux communautés coptes !

Comment il s'agit de musulman massacrés ,vous avez toujours une bonne excuse ....il y a en france des manifestations contre hollande y a t'il eu un coup d'état?


mario franc lazur a écrit:

Parce que c'est vivre pleinement sa foi que de brûler les églises ?

Quelle est le rapport ? entre les musulmans massacrés par le dictateur sissi et les églises brûlées ? pourquoi vivre pleinement sa foi islamique comme j'essai de le faire tu l'assimiles a brulées des églises ? tu trouves pas ta réflexion indécente et malhonnete ?
Revenir en haut Aller en bas
FOX10

FOX10


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyLun 01 Mai 2017, 16:38

ChrisLam a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Parce que c'est vivre pleinement sa foi que de brûler les églises ?

Tewfik Aclimandos, interviewé par Arielle Thedrel, « Les Frères sont farouchement antichrétiens [archive] », in Le Figaro, samedi 17 / dimanche 18 août 2013, page 5.
↑ « Les Coptes, boucs émissaires », in Le Figaro Magazine, semaine du 25 octobre 2013, page 24.

Pour Tewfik Aclimandos, chercheur au Collège de France, « les Frères et leurs alliés ont brûlé une cinquantaine d’églises, s’en sont pris à des établissements et des commerces coptes, et ont agressé des passants qui portaient la croix ». Considérant que les islamistes ont une responsabilité dans la répression d’août, ayant « fermé la porte à un compromis politique et sciemment joué la carte du pire » puis « fait le maximum soit pour que le gouvernement plie soit pour qu'il y ait un bain de sang », il note que « les coptes sont clairement menacés » et que « la Confrérie [des Frères] est farouchement antichrétienne »

"FOX10" doit le reconnaître avant de donner son avis.
Il est de ceux qui sont incapable de donner une raison du pourquoi les chrétiens les gênent tant !
Il ne sait que dénigrer non seulement les chrétiens mais aussi ceux qui sont pour le dialogue.
Il part perdant . Il ne s'en rend même pas compte !

ou ai je dis que les chrétiens me gênent ? ou ai je dénigrer les chrétiens ? cite moi ? pourquoi tu te sers de la diffamation pour débattre ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMar 02 Mai 2017, 09:09

Le Caire
Des envoyés spéciaux du journal La Croix.


« Oh ! Oh sala-a-am… Un pape de paix dans une Égypte de paix ! » L’hymne rythmé et entraînant du voyage du pape au Caire s’élève au moment où François entre, samedi matin, dans le Stade de l’armée de l’air, dans un lâcher de ballons jaunes et blancs, couleurs du Vatican. L’ambiance de fête patronale qui règne dans ce stade d’une base militaire aux portes du désert et à l’imposante sécurité contraste avec le message de paix que François n’aura eu de cesse de porter pendant son séjour égyptien, vendredi et samedi dernier.

« Al Salamò Alaikum : la paix soit avec vous ! », a-t-il d’ailleurs lancé au début de son homélie, dans un bon arabe, sans doute longuement travaillé avec son secrétaire particulier égyptien, très applaudi par les 15 000 fidèles enthousiastes, partis parfois de chez eux au milieu de la nuit. Des catholiques que le pape a exhortés à vivre « l’unique extrémisme admis pour les croyants » : « celui de la charité ! »« Toute autre forme d’extrémisme ne vient pas de Dieu et ne lui plaît pas ! », a-t-il mis en garde, tandis que deux hélicoptères de combat rasaient le stade.

Tout au long des 27 heures de ce qu’il avait décrit, dès vendredi dans l’avion, comme « un voyage de paix et d’unité », François n’aura cessé, avec une grande liberté de parole, de dénoncer la violence au nom de Dieu et les atteintes à la liberté religieuse.

À peine était-il arrivé en Égypte que, devant la Conférence internationale pour la paix organisée par l’université Al-Azhar, une des principales institutions de l’islam sunnite, le pape a une nouvelle fois rappelé que « seule la paix est sainte » et qu’« aucune violence ne peut être perpétrée au nom de Dieu, parce qu’elle profanerait son Nom »
.
« Ensemble, (…) redisons un non” fort et clair à toute forme de violence, de vengeance et de haine commise au nom de la religion ou au nom de Dieu », a-t-il lancé, très applaudi par un parterre œcuménique et interreligieux, dont de très nombreux représentants musulmans (lire ci-dessous).
Dans ce discours qui fera date, il s’est aussi attaché aux causes de la violence. « Pour prévenir les conflits et édifier la paix », il a appelé à « résorber les situations de pauvreté et d’exploitation, là où les extrémismes s’enracinent plus facilement » et à lutter contre le commerce des armes. « Éduquer à l’ouverture respectueuse et au dialogue sincère avec l’autre, en reconnaissant ses droits et ses libertés fondamentales, spécialement la liberté religieuse, constitue la meilleure voie pour bâtir ensemble l’avenir », a-t-il aussi insisté, avant de mettre en garde : « L’unique alternative à la civilisation de la rencontre, c’est la barbarie de la confrontation. »

Un message que François répétera un peu plus tard devant les autorités égyptiennes, soulignant le devoir « d’enseigner aux nouvelles générations que Dieu (…) n’a pas besoin d’être protégé par les hommes » et qu’« il ne peut ni demander ni justifier la violence ».

Devant le président Abdel Fattah Al Sissi, qu’il a loué pour son discours contre la violence extrémiste et sa lutte contre le terrorisme, le pape n’a pas non plus hésité à rappeler la révolution de la place Tahrir, saluant ce peuple qui aspirait « à une Égypte où ne manquent à personne le pain, la liberté et la justice sociale » et exhortant ses gouvernants à « transformer les paroles en actions, les légitimes aspirations en engagement, les lois écrites en lois appliquées, en valorisant le génie inné de ce peuple ».

« Le développement, la prospérité et la paix sont des biens inaliénables qui méritent tout sacrifice », a-t-il développé, appelant au « respect inconditionnel des droits inaliénables de l’homme, tels que l’égalité entre tous les citoyens, la liberté religieuse et d’expression, sans aucune distinction » citant notamment « les minorités afin que personne et aucun groupe social ne soit exclu ou laissé pour compte ».

À chaque fois, ces mots du pape ont été retransmis à la télévision : tous les Égyptiens ont pu les entendre, malgré une traduction parfois approximative. Mais François n’a parfois pas hésité à prononcer quelques mots en arabe. Ainsi quand il a rappelé que « l’Égypte, qui en même temps construit et combat le terrorisme, est appelée à donner la preuve que “La foi est pour Dieu, la patrie est pour tous” », citant, en arabe, la devise de la révolution de 1952.
« C’est important pour les musulmans de montrer un discours qui n’est pas contre l’autre », témoigne une religieuse, infirmière dans un hôpital catholique, dont les patients musulmans « ont été très touchés par son sourire, sa simplicité, sa joie, ses attentions envers les personnes handicapées ». « La venue du pape leur montre aussi notre lien avec cette terre », ajoute-t-elle.

Les 9 millions de chrétiens égyptiens, éprouvés par des attentats meurtriers, étaient effectivement au cœur de cette visite papale. « Encore récemment, malheureusement, le sang innocent de fidèles sans défense a été cruellement versé : leur sang innocent nous unit », a rappelé le pape à propos des attentats des Rameaux lors de sa rencontre avec le pape copte-orthodoxe Tawadros II. Les chaleureuses accolades échangées autant que l’émouvante prière commune, vendredi soir dans l’église Saint-Pierre-Saint-Paul, lieu d’un autre attentat en décembre, montraient la qualité des relations, au-delà des difficultés liées à la déclaration commune (lire ci-dessous).

À la petite communauté catholique (150 000 fidèles), le pape aura aussi répété son message de paix, rappelant, samedi matin, que « la vraie foi est (…) celle qui nous conduit à voir dans l’autre non pas un ennemi à vaincre, mais un frère à aimer, à servir et à aider ; c’est celle qui nous conduit à diffuser, à défendre et à vivre la culture de la rencontre, du dialogue, du respect et de la fraternité. »« La vraie foi », a-t-il conclu devant ces citoyens deux fois minoritaires dans leur pays (comme chrétiens et comme catholiques), « est celle qui nous conduit à protéger les droits des autres, avec la même force et avec le même enthousiasme avec lesquels nous défendons les nôtres ».

Nicolas Senèze et Anne-Bénédicte Hoffner
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar EmptyMar 02 Mai 2017, 15:56

mario-franc_lazur a écrit:


« Al Salamò Alaikum : la paix soit avec vous ! », a-t-il d’ailleurs lancé au début de son homélie, dans un bon arabe, sans doute longuement travaillé avec son secrétaire particulier égyptien, très applaudi par les 15 000 fidèles enthousiastes, partis parfois de chez eux au milieu de la nuit. Des catholiques que le pape a exhortés à vivre « l’unique extrémisme admis pour les croyants » : « celui de la charité ! »« Toute autre forme d’extrémisme ne vient pas de Dieu et ne lui plaît pas ! », a-t-il mis en garde, tandis que deux hélicoptères de combat rasaient le stade.



Je ne pense pas que le Pape François ait eu beaucoup de difficulté à prononcer son discours en Arabe.

N'oublions pas que sa langue maternelle est l'Espagnol et que par conséquent il a l'habitude depuis toujours de prononcer la 'jota" et de rouler les "r", donc le plus gros du travail était déjà fait depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le pape parlera à Al-Azhar Empty
MessageSujet: Re: le pape parlera à Al-Azhar   le pape parlera à Al-Azhar Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le pape parlera à Al-Azhar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dialogue avec les évangéliques
» Antonio Socci : « L'Élection du Pape François serait canoniquement nulle » !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: