Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djebbouri

avatar


MessageSujet: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Mer 17 Mai 2017, 21:45

dans tout procès il y a cinq éléments:

le procureur
le juge d'instruction
le juge
l'accusation
et l'accusé.

l'affaire n'a pas été instruite: l'accusé n'a pas reconnu être Jésus. en Luc on peut lire : c'est vous qui dites que je suis le Messie.

le procureur représenté par Caiphe était aussi juge.

l'accusation: s’être dit fils de Dieu. or le détenu ne s'est pas dit fils de Dieu. mais Caiphe a fait dire au prisonnier fils de Dieu.

l'accusé n'a pas reconnu etre Jésus.

Caiphe refusait tout témoin: nous avons entendu cela de sa bouche nous n'avons pas besoin de témoins. il a blasphémé.....il a blasphémé...




Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Mer 17 Mai 2017, 21:47

Bonne nuit Bahous, je vais me coucher.





Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 09:18

Pierresuzanne a écrit:
Bonne nuit Bahous, je vais me coucher.






Dans un proverbe arabe.:il en y un qui a vu dans toute sa vie une souris puis il est devenu aveugle.

quand on lui parle de n'importe quoi il répondrai : cette chose là dont vous parlez est assez grande comme une souris?

c'est toi
Revenir en haut Aller en bas
titibxl

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 13:02

on est pas au 20 eme siecles bahous.....mais au premier.....

jésus n'a ,aux yeux de pilate,juste aucun droit,que son bon vouloir à Lui,Jésus pour pilate n'est qu 'un "bete juif" ,un barbare,il ne compte pour rien,il n'en est pas de meme par exemple pour Paul votre grand ami à vous musulman,qui lui est juif certe mais surtout citoyen Romain et la c'est plus la meme.

quand paul de tarse se targue devant les personnes qui l'ont arreté d'etre citoyen romain,tout change,fini le procès expédié,fini les tortures et lerisque d'execution somaire,il a meme le droit de demander d'etre jugé par l'empereur lui meme,ce qu'il ne manquera pas de faire au lieu de choisir la liberté qu'il aurait pu acquérir,le tout pour se rendre à Rome.
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 13:15

titibxl a écrit:
on est pas au 20 eme siecles bahous.....mais au premier.....

jésus n'a ,aux yeux de pilate,juste aucun droit,que son bon vouloir à Lui,Jésus pour pilate n'est qu 'un "bete juif" ,un barbare,il ne compte pour rien,il n'en est pas de meme par exemple pour Paul votre grand ami à vous musulman,qui lui est juif certe mais surtout citoyen Romain et la c'est plus la meme.

quand paul de tarse se targue devant les personnes qui l'ont arreté d'etre citoyen romain,tout change,fini le procès expédié,fini les tortures et lerisque d'execution somaire,il a meme le droit de demander d'etre jugé par l'empereur lui meme,ce qu'il ne manquera pas de faire au lieu de choisir la liberté qu'il aurait pu acquérir,le tout pour se rendre à Rome.



mais il innocenté le prisonnier: "je n'ai rien trouvé en lui por qu'il mérite d'etre mis à mort.


je vous relacherai ce que vous appelez roi des juifs ou Barabbas. il est dans l'intention de Pilate que l'accusé était innocent

il l'envoya à Hérode pour ne pas endosser la responsabilité de tuer un innocent

puis il sort uned deuxième fois: qu'a t il fait pour que le crucifie?


puis quand les juifs usent de pression sur Pilate : si tu ne le cloue pas tu ne serait pas ami de César.

Pilate enfin abdique et lave ses mains en guise d'innocent du sang de ce malheureux qui allait couler.

ce n'était pas Jésus


Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 17:25

Salut,

Il serait temps que tu te mettes à lire. Tu passes trop de temps sur youtube, on va finir par croire que c'est ta religion.

Ce sujet a déja était traité.
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 19:33

Tonton a écrit:
Salut,

Il serait temps que tu te mettes à lire. Tu passes trop de temps sur youtube, on va finir par croire que c'est ta religion.

Ce sujet a déja était traité.

tu as 0/20 tu m'a remis la copie blanche
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 19:36

djebbouri a écrit:
Tonton a écrit:
Salut,

Il serait temps que tu te mettes à lire. Tu passes trop de temps sur youtube, on va finir par croire que c'est ta religion.

Ce sujet a déja était traité.

tu as 0/20 tu m'a remis la copie blanche

Sleep



_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
titibxl

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 19:40

djebbouri a écrit:
titibxl a écrit:
on est pas au 20 eme siecles bahous.....mais au premier.....

jésus n'a ,aux yeux de pilate,juste aucun droit,que son bon vouloir à Lui,Jésus pour pilate n'est qu 'un "bete juif" ,un barbare,il ne compte pour rien,il n'en est pas de meme par exemple pour Paul votre grand ami à vous musulman,qui lui est juif certe mais surtout citoyen Romain et la c'est plus la meme.

quand paul de tarse se targue devant les personnes qui l'ont arreté d'etre citoyen romain,tout change,fini le procès expédié,fini les tortures et lerisque d'execution somaire,il a meme le droit de demander d'etre jugé par l'empereur lui meme,ce qu'il ne manquera pas de faire au lieu de choisir la liberté qu'il aurait pu acquérir,le tout pour se rendre à Rome.



mais il innocenté le prisonnier: "je n'ai rien trouvé en lui por qu'il mérite d'etre mis à mort.


je vous relacherai ce que vous appelez roi des juifs ou Barabbas. il est dans l'intention de Pilate que l'accusé était innocent

il l'envoya à Hérode pour ne pas endosser la responsabilité de tuer un innocent

puis il sort uned deuxième fois: qu'a t il fait pour que le crucifie?


puis quand les juifs usent de pression sur Pilate : si tu ne le cloue pas tu ne serait pas ami de César.

Pilate enfin abdique et lave ses mains en  guise d'innocent du sang de ce malheureux qui allait couler.

ce n'était pas Jésus



en effet car pour pilate un juif est un juif ,rien d'important en somme,le probleme avec jésus,n'est pas la justice pour pilate,limite il s'en tamponne de la justice dans le cas présent.

le probleme de Pilate est politique,quand il est arrivé a la tete de la province,ila fait deux trois choses qui ont crée des émeutes, des troubles,qu'il a réprimé dans le sens (mille juifs crucifié,jusque sur les murs de jerusalem car il n'y avait pas assez de croix )

et César n'a pas aimé,césar veut la paix comme ca ,le commerce,les taxes etc tourne bien,la fameuse "pax romana" et Pilate a été prévenu par César,2 fois,et le prochain trouble,c'est sa tete a lui qui allait tomber.

quand jésus a été amenné a pilate il s'est sentit mal,si il le condamnait,les disciples risquait selon lui de se révolter et créer des trouble,mais si il le relachait,alors ce serait le sanhédrin etl es grands pretres qui aidaient l'occupant romain à maintenir l'ordre qui allait peut etre créer des troubles,il avait un dilemme insoluble.

il a bien essayer de "refiler le bébé" à hérode,mais hérode lui a renvoyé,au final apres avoir essayrer de contenter les juifs sans pour autant tuer Jésus pour pas avoir de probleme avec les partisants de jésus,pilate a trouvé la solution,il l'a fait crucifié et s'en est lavé les mains .manière de dire "faites pas d'émeutes les gars,c'est pas moi,ce sont eux"
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 19:40

cailloubleu a écrit:
djebbouri a écrit:


tu as 0/20 tu m'a remis la copie blanche

Sleep



ça me réconforte que tu donnes signe de vie
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 19:45

titibxl a écrit:


quand jésus a été amenné a pilate  il s'est sentit mal,si il le condamnait,les disciples risquait selon lui de se révolter et créer des trouble,


mais rien ne s'est passé .pas d’émeute par les disciples

la conclusion tu reconnais que ce n'était pas Jésus
Revenir en haut Aller en bas
titibxl

avatar


MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   Jeu 18 Mai 2017, 19:52

djebbouri a écrit:
titibxl a écrit:


quand jésus a été amenné a pilate  il s'est sentit mal,si il le condamnait,les disciples risquait selon lui de se révolter et créer des trouble,


mais rien ne s'est passé .pas d’émeute par les disciples

la conclusion tu reconnais que ce n'était pas Jésus


ben non pas d'émeute par les disciples,forcement,Jésus interdit la violence, réfléchis un peu.....

mais pilate lui, il était pas censé le savoir,pour lui,si il crucifiait Jésus ,s'est disciples allaient faire des émeutes,il ne connaissait pas ,le charactere exceptionelle,de Jésus et de son enseignement plein d'Amour,pour lui,il tenait le chef d'une secte et forcement,ca allait partir en sucette dans son esprit de procurateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les vices de formes dans le procès du prisonnier ( Caiphe et Pilate)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une liste des réformes et projets de réformes dans l'EN depuis 5 ans
» Petit Problème dans un arrêt
» Les sacrementaux comme protection contre les satanistes
» Molière, Le Misanthrope, "Alceste ou le refus"
» Art Spiegelman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: