Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 22:30

Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux           27/05/2017


Depuis les attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center à New York, le déclenchement des printemps arabes en 2011 et plus récemment la tuerie contre la rédaction de «Charlie Hebdo» le 7 janvier 2015 au nom d’Allah, un phénomène paradoxal frappe de plein fouet la religion du prophète Mohamed: l'athéisme gagne du terrain en terre d'islam



Alors qu’un processus de conversions à l’Islam et de radicalisation est enregistré dans les sociétés occidentales, une vague d’abandon de la religion de la «soumission» à Dieu est de plus en plus perceptible, grâce aux réseaux sociaux, dans les sociétés arabo-musulmanes. Un mouvement de révolte parallèle aux mouvements politiques et sociaux qui ont réussi à faire chuter plusieurs dictateurs sans toucher pour autant au pouvoir des religieux.

Bravant les risques de fatwa, de peines de mort et autres châtiments prévus par la charia selon les pays, ils et elles sont désormais des milliers à exprimer librement sur le Web leur rejet de tout pouvoir suprême et de toute idéologie religieuse.

Profession de non foi
Avant-garde de cette renonciation aux dogmes et enseignements de l’islam, le Forum des Ex-Musulmans qui affiche près de 20.000 abonnés sur Twitter et plus de 5000 sur Facebook. En exergue de leur compte figure leur profession de non foi : «Nous sommes d’anciens musulmans d’origines et de croyances diverses. Nous sommes pour le sécularisme (séparation de la religion et de l’Etat), la liberté de conscience et d’expression. Nous sommes contre la bigoterie, l’extrémisme et les lois sanctionnant l’apostasie (le rejet d’une croyance).»

source :  http://geopolis.francetvinfo.fr/le-spectre-de-latheisme-hante-lislam-sur-les-reseaux-sociaux-62873
Revenir en haut Aller en bas
telliamed19

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 22:42

C est un article pro-athée totalement nul .

Combien d abonnés au twitter de Rihanna?
ht**tps://twitter.com/rihanna?lang=fr


Cela se compte en millions et pas en milliers
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 22:57

telliamed19 a écrit:
C est un article pro-athée totalement nul .

Combien d abonnés au twitter de Rihanna?
ht**tps://twitter.com/rihanna?lang=fr


Cela se compte en millions et pas en milliers

aucun rapport.
Revenir en haut Aller en bas
telliamed19

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 23:04

rosarum a écrit:
telliamed19 a écrit:
C est un article pro-athée totalement nul .

Combien d abonnés au twitter de Rihanna?
ht**tps://twitter.com/rihanna?lang=fr


Cela se compte en millions et pas en milliers

aucun rapport.

Un peu mon neveu ...

Ton article prétend d un athéisme de masse alors qu il n en est rien . Des milliers d abonnés de twitter ne signifient pas grand chose
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 23:10

telliamed19 a écrit:
rosarum a écrit:


aucun rapport.

Un peu mon neveu ...

Ton article prétend d un athéisme de masse alors qu il n en est rien . Des milliers d abonnés de twitter ne signifient pas grand chose

de masse ?? où as tu vu çà ?

l'important est que l'idée circule et elle aboutira tôt ou tard
combien de temps a t il fallu chez nous ?


Dernière édition par rosarum le Sam 27 Mai 2017, 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
telliamed19

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 23:20

rosarum a écrit:
telliamed19 a écrit:


Un peu mon neveu ...

Ton article prétend d un athéisme de masse alors qu il n en est rien . Des milliers d abonnés de twitter ne signifient pas grand chose

de masse ?? où as tu vu çà ?

l'important est que l'idée circule et elle aboutira tôt ou tard
combine de temps a t il fallu chez nous ?

"Le spectre de l’athéisme hante l’islam" titre l article . Tu ne crois pas que c est disproportionné ?
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 23:52

rosarum a écrit:



Alors qu’un processus de conversions à l’Islam et de radicalisation est enregistré dans les sociétés occidentales, une vague d’abandon de la religion de la «soumission» à Dieu est de plus en plus perceptible, grâce aux réseaux sociaux, dans les sociétés arabo-musulmanes. Un mouvement de révolte parallèle aux mouvements politiques et sociaux qui ont réussi à faire chuter plusieurs dictateurs sans toucher pour autant au pouvoir des religieux.



S'il y a une époque où on aurait pu parler d'athéisme et d'abandon de l'Islam dans les société Musulmanes, c'est plutôt dans les années cinquante et soixante après les décolonisations de ces pays.

En retrouvant leur indépendance ils ne se sont pas tourné vers la religion mais vers le matérialisme, même l'appel à la prière du matin était interdit à Alger après l'indépendance de 1962, pour ne pas déranger les gens qui dorment, c'est dire l'état d'abandon de l'Islam à ce moment.

Même la Mosquée du Qouds à Jérusalem était quasi inoccupée avant l'invasion de 1967.

Alors parler d'une "vague" d'apostasie ou d'athéisme relève plus du fantasme que de la réalité, même s'il est vrai qu'il y a des conversions au Christianisme. Mais l'inverse est vrai aussi.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 08:45

telliamed19 a écrit:
rosarum a écrit:


de masse ?? où as tu vu çà ?

l'important est que l'idée circule et elle aboutira tôt ou tard
combine de temps a t il fallu chez nous ?

"Le spectre de l’athéisme hante l’islam" titre l article . Tu ne crois pas que c est disproportionné ?

oui mais c'est souvent le cas pour attirer l'attention
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 08:52

Skander a écrit:
rosarum a écrit:



Alors qu’un processus de conversions à l’Islam et de radicalisation est enregistré dans les sociétés occidentales, une vague d’abandon de la religion de la «soumission» à Dieu est de plus en plus perceptible, grâce aux réseaux sociaux, dans les sociétés arabo-musulmanes. Un mouvement de révolte parallèle aux mouvements politiques et sociaux qui ont réussi à faire chuter plusieurs dictateurs sans toucher pour autant au pouvoir des religieux.



S'il y a une époque où on aurait pu parler d'athéisme et d'abandon de l'Islam dans les société Musulmanes, c'est plutôt dans les années cinquante et soixante après les décolonisations de ces pays.

En retrouvant leur indépendance ils ne se sont pas tourné vers la religion mais vers le matérialisme, même l'appel à la prière du matin était interdit à Alger après l'indépendance de 1962, pour ne pas déranger les gens qui dorment, c'est dire l'état d'abandon de l'Islam à ce moment.

Même la Mosquée du Qouds à Jérusalem était quasi inoccupée avant l'invasion de 1967.

Alors parler d'une "vague" d'apostasie ou d'athéisme relève plus du fantasme que de la réalité, même s'il est vrai qu'il y a des conversions au Christianisme. Mais l'inverse est vrai aussi.

après la décolonisation, en effet beaucoup de pays musulmans se sont tournés vers la modernité (Nasser,  Bourguiba, Attaturk pour les principaux) mais elle n'a pas tenu ses promesses.
alors sont venus les islamistes et leur slogan "l'islam c'est la solution" et beaucoup y ont cru. Mais la jeune génération se rend bien compte que c'est aussi un échec.
un retour de balancier est donc à prévoir et on en observe les prémices (en général, il faut une génération, soit 25-30 ans pour que le balancier s'inverse)
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 10:41

rosarum a écrit:
Skander a écrit:



S'il y a une époque où on aurait pu parler d'athéisme et d'abandon de l'Islam dans les société Musulmanes, c'est plutôt dans les années cinquante et soixante après les décolonisations de ces pays.

En retrouvant leur indépendance ils ne se sont pas tourné vers la religion mais vers le matérialisme, même l'appel à la prière du matin était interdit à Alger après l'indépendance de 1962, pour ne pas déranger les gens qui dorment, c'est dire l'état d'abandon de l'Islam à ce moment.

Même la Mosquée du Qouds à Jérusalem était quasi inoccupée avant l'invasion de 1967.

Alors parler d'une "vague" d'apostasie ou d'athéisme relève plus du fantasme que de la réalité, même s'il est vrai qu'il y a des conversions au Christianisme. Mais l'inverse est vrai aussi.

après la décolonisation, en effet beaucoup de pays musulmans se sont tournés vers la modernité (Nasser,  Bourguiba, Attaturk pour les principaux) mais elle n'a pas tenu ses promesses.
alors sont venus les islamistes et leur slogan "l'islam c'est la solution" et beaucoup y ont cru. Mais la jeune génération se rend bien compte que c'est aussi un échec.
un retour de balancier est donc à prévoir et on en observe les prémices (en général, il faut une génération, soit 25-30 ans pour que le balancier s'inverse)

Sauf que la sortie paisible de l'Islam vers un état laïque est une utopie. C'est l'annonce de bien des maux comme d'une expiation.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 10:55

brigit ^^ a écrit:
rosarum a écrit:


après la décolonisation, en effet beaucoup de pays musulmans se sont tournés vers la modernité (Nasser,  Bourguiba, Attaturk pour les principaux) mais elle n'a pas tenu ses promesses.
alors sont venus les islamistes et leur slogan "l'islam c'est la solution" et beaucoup y ont cru. Mais la jeune génération se rend bien compte que c'est aussi un échec.
un retour de balancier est donc à prévoir et on en observe les prémices (en général, il faut une génération, soit 25-30 ans pour que le balancier s'inverse)

Sauf que la sortie paisible de l'Islam vers un état laïque est une utopie. C'est l'annonce de bien des maux comme d'une expiation.

c'est à craindre mais pour ce qui nous concerne, on ne peut pas dire non plus que cela s'est fait dans la joie et la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 10:55

rosarum a écrit:
Skander a écrit:



S'il y a une époque où on aurait pu parler d'athéisme et d'abandon de l'Islam dans les société Musulmanes, c'est plutôt dans les années cinquante et soixante après les décolonisations de ces pays.

En retrouvant leur indépendance ils ne se sont pas tourné vers la religion mais vers le matérialisme, même l'appel à la prière du matin était interdit à Alger après l'indépendance de 1962, pour ne pas déranger les gens qui dorment, c'est dire l'état d'abandon de l'Islam à ce moment.

Même la Mosquée du Qouds à Jérusalem était quasi inoccupée avant l'invasion de 1967.

Alors parler d'une "vague" d'apostasie ou d'athéisme relève plus du fantasme que de la réalité, même s'il est vrai qu'il y a des conversions au Christianisme. Mais l'inverse est vrai aussi.

après la décolonisation, en effet beaucoup de pays musulmans se sont tournés vers la modernité (Nasser,  Bourguiba, Attaturk pour les principaux) mais elle n'a pas tenu ses promesses.
alors sont venus les islamistes et leur slogan "l'islam c'est la solution" et beaucoup y ont cru. Mais la jeune génération se rend bien compte que c'est aussi un échec.
un retour de balancier est donc à prévoir et on en observe les prémices (en général, il faut une génération, soit 25-30 ans pour que le balancier s'inverse)

En ce qui me concerne, j'ai un baromètre qui vaut ce qu'il vaut mais qui me permet de constater par visu la situation des Musulmans.

Quand je me suis converti à l'Islam j'avais trente ans (en 1986) et j'étais quasiment le plus jeune dans les Mosquées qui n'étaient fréquentées que par des chibanis ou des chouyoukhs, les jeunes étaient désespéréments absents.

La tendance a commencé à évoluer au début des années 1990 avec l'arrivée de jeunes de plus en plus nombreux, jusqu'à ce que les générations soient mélangées dans les Mosquées comme c'est le cas aujourd'hui.

Hier soir j'étais à la Mosquée de La Capelette à Marseille pour les prières nocturnes de Tarawi. Il y avait tellement de monde que ceux qui avaient finis leurs prières et qui voulaient sortir n'y arrivaient pas à cause des retardataires qui essayaient de trouver une place.

Ce n'est qu'une photographie prise à un instant T, bien sûr, mais je me souviens de mon premier Ramadhan (qui tombait à peu près à la même époque) et des prières nocturnes de Tarawi, il y avait de la place dans les Mosquées et il y en avait de plus en plus au fur et à mesure de l'heure tardive, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Et les générations sont toujours mélangées.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 11:05

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


après la décolonisation, en effet beaucoup de pays musulmans se sont tournés vers la modernité (Nasser,  Bourguiba, Attaturk pour les principaux) mais elle n'a pas tenu ses promesses.
alors sont venus les islamistes et leur slogan "l'islam c'est la solution" et beaucoup y ont cru. Mais la jeune génération se rend bien compte que c'est aussi un échec.
un retour de balancier est donc à prévoir et on en observe les prémices (en général, il faut une génération, soit 25-30 ans pour que le balancier s'inverse)

En ce qui me concerne, j'ai un baromètre qui vaut ce qu'il vaut mais qui me permet de constater par visu la situation des Musulmans.

Quand je me suis converti à l'Islam j'avais trente ans (en 1986) et j'étais quasiment le plus jeune dans les Mosquées qui n'étaient fréquentées que par des chibanis ou des chouyoukhs, les jeunes étaient désespéréments absents.

La tendance a commencé à évoluer au début des années 1990 avec l'arrivée de jeunes de plus en plus nombreux, jusqu'à ce que les générations soient mélangées dans les Mosquées comme c'est le cas aujourd'hui.

Hier soir j'étais à la Mosquée de La Capelette à Marseille pour les prières nocturnes de Tarawi. Il y avait tellement de monde que ceux qui avaient finis leurs prières et qui voulaient sortir n'y arrivaient pas à cause des retardataires qui essayaient de trouver une place.

Ce n'est qu'une photographie prise à un instant T, bien sûr, mais je me souviens de mon premier Ramadhan (qui tombait à peu près à la même époque) et des prières nocturnes de Tarawi, il y avait de la place dans les Mosquées et il y en avait de plus en plus au fur et à mesure de l'heure tardive, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Et les générations sont toujours mélangées.

il est question des pays musulmans.

le cas des pays occidentaux est différent.
La liberté de croyance ou de non croyance est un acquis et je ne pense pas que les français musulmans veuillent revenir dessus. (sauf quelques abrutis)
ici l'islam est un marqueur identitaire pour une jeunesse parfois en perte de repère et qui a du mal à trouver sa place dans la société.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 11:28

rosarum a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Sauf que la sortie paisible de l'Islam vers un état laïque est une utopie. C'est l'annonce de bien des maux comme d'une expiation.

c'est à craindre mais pour ce qui nous concerne, on ne peut pas dire non plus que cela s'est fait dans la joie et la bonne humeur.

Oui mais les chrétiens ont des textes qui sont par nature laïques.

Le renoncement du royaume terrestre est explicite dans les évangiles.

Et ce afin que le royaume céleste advienne en nous, il faut que celui qui a la foi renonce au royaume terrestre.

C'est le paradoxe qui porte ses fruits de nos jours. Le royaume terrestre s'élève par notre accueil du royaume céleste en nous.

Il n'y a qu'un commandement que la société civile doit mettre en oeuvre, le commandement d'Amour envers tous.

Alors qu'en Islam, le royaume terrestre est mis en coupe réglé sous le joug de la religion, la promesse de la chute et de l'expiation.

Comment un musulman peut il renoncer au régime islamique sous la loi de Dieu pour se mettre sous la loi supérieure des hommes ?

Ils n'ont pas confiance dans la grâce de l'homme et c'est la source de tous les maux politiques.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 11:35

rosarum a écrit:
Skander a écrit:


En ce qui me concerne, j'ai un baromètre qui vaut ce qu'il vaut mais qui me permet de constater par visu la situation des Musulmans.

Quand je me suis converti à l'Islam j'avais trente ans (en 1986) et j'étais quasiment le plus jeune dans les Mosquées qui n'étaient fréquentées que par des chibanis ou des chouyoukhs, les jeunes étaient désespéréments absents.

La tendance a commencé à évoluer au début des années 1990 avec l'arrivée de jeunes de plus en plus nombreux, jusqu'à ce que les générations soient mélangées dans les Mosquées comme c'est le cas aujourd'hui.

Hier soir j'étais à la Mosquée de La Capelette à Marseille pour les prières nocturnes de Tarawi. Il y avait tellement de monde que ceux qui avaient finis leurs prières et qui voulaient sortir n'y arrivaient pas à cause des retardataires qui essayaient de trouver une place.

Ce n'est qu'une photographie prise à un instant T, bien sûr, mais je me souviens de mon premier Ramadhan (qui tombait à peu près à la même époque) et des prières nocturnes de Tarawi, il y avait de la place dans les Mosquées et il y en avait de plus en plus au fur et à mesure de l'heure tardive, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Et les générations sont toujours mélangées.

il est question des pays musulmans.

le cas des pays occidentaux est différent.
La liberté de croyance ou de non croyance est un acquis et je ne pense pas que les français musulmans veuillent revenir dessus. (sauf quelques abrutis)
ici l'islam est un marqueur identitaire pour une jeunesse parfois en perte de repère et qui a du mal à trouver sa place dans la société.

C'est une question de seuil. A partir d'un certain seuil, bien sûr que la charia devrait être mise en place.

Depuis quand la loi de Dieu serait inférieure à la loi des hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 12:32

rosarum a écrit:
Skander a écrit:


En ce qui me concerne, j'ai un baromètre qui vaut ce qu'il vaut mais qui me permet de constater par visu la situation des Musulmans.

Quand je me suis converti à l'Islam j'avais trente ans (en 1986) et j'étais quasiment le plus jeune dans les Mosquées qui n'étaient fréquentées que par des chibanis ou des chouyoukhs, les jeunes étaient désespéréments absents.

La tendance a commencé à évoluer au début des années 1990 avec l'arrivée de jeunes de plus en plus nombreux, jusqu'à ce que les générations soient mélangées dans les Mosquées comme c'est le cas aujourd'hui.

Hier soir j'étais à la Mosquée de La Capelette à Marseille pour les prières nocturnes de Tarawi. Il y avait tellement de monde que ceux qui avaient finis leurs prières et qui voulaient sortir n'y arrivaient pas à cause des retardataires qui essayaient de trouver une place.

Ce n'est qu'une photographie prise à un instant T, bien sûr, mais je me souviens de mon premier Ramadhan (qui tombait à peu près à la même époque) et des prières nocturnes de Tarawi, il y avait de la place dans les Mosquées et il y en avait de plus en plus au fur et à mesure de l'heure tardive, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.

Et les générations sont toujours mélangées.

il est question des pays musulmans.


L'athéisme n'est pas dans la mentalité des Musulmans, ou du moins des gens issus de la culture Musulmane.

La religion est négligée, voire oubliée, mais ça ne provient pas d'une démarche intellectuelle réfléchie et volontaire mais plutôt de ce qu'on nomme en Arabe la "ghaf'lat", la "négligence". On dit qu'il a oublié qu'il a oublié. La religion est mise entre parenthèses, en quelque-sorte, jusqu'à ce que se produise un événement dans la vie qui provoque un retour à l'Islam.

Bien sûr, il y a des Musulmans qui deviennent athées comme il y en a qui deviennent Chrétien ou Juif ou Boudhiste (j'en connais à Marseille) mais c'est une démarche volontaire qui reste marginale, dans les pays occidentaux ou les autres.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 13:38

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


il est question des pays musulmans.


L'athéisme n'est pas dans la mentalité des Musulmans, ou du moins des gens issus de la culture Musulmane.

c'est vrai mais les mentalités peuvent évoluer. cf les USA où l'athéisme, longtemps mal considéré est en progrès.
et il ne faut pas se focaliser sur l'athéisme, l'agnosticisme est plus "respectable" mais en pratique cela revient au même.

Citation :

La religion est négligée, voire oubliée, mais ça ne provient pas d'une démarche intellectuelle réfléchie et volontaire mais plutôt de ce qu'on nomme en Arabe la "ghaf'lat", la "négligence". On dit qu'il a oublié qu'il a oublié. La religion est mise entre parenthèses, en quelque-sorte, jusqu'à ce que se produise un événement dans la vie qui provoque un retour à l'Islam.

oui comme d'autres retournent à l'Eglise ou à la Synagogue. Quand l'avenir est sombre, on a tendance à se replier sur son passé.

Citation :

Bien sûr, il y a des Musulmans qui deviennent athées comme il y en a qui deviennent Chrétien ou Juif ou Boudhiste (j'en connais à Marseille) mais c'est une démarche volontaire qui reste marginale, dans les pays occidentaux ou les autres.

même parmi les occidentaux, les athées de réflexion sont minoritaires, la plupart le sont par désintérêt des questions religieuses.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 13:51

C'est un phénomène difficile à quantifier : les musulmans qui choisissent d'abandonner leur foi et de se tourner vers l'athéisme. Selon le conseil des ex-musulmans de Grande-Bretagne, ils sont plusieurs milliers outre-Manche dans cette situation et leur position est souvent très délicate. Leur entourage vit parfois très mal ce rejet de la religion et certains prédicateurs radicaux vont très loin, jusqu'à réclamer la peine de mort pour les apostats. ARTE Journal est allé à la rencontre de Sadia, une jeune femme d'origine pakistanaise qui a fait ce choix de quitter l'Islam.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 14:22

rosarum a écrit:
C'est un phénomène difficile à quantifier : les musulmans qui choisissent d'abandonner leur foi et de se tourner vers l'athéisme. Selon le conseil des ex-musulmans de Grande-Bretagne, ils sont plusieurs milliers outre-Manche dans cette situation et leur position est souvent très délicate. Leur entourage vit parfois très mal ce rejet de la religion et certains prédicateurs radicaux vont très loin, jusqu'à réclamer la peine de mort pour les apostats. ARTE Journal est allé à la rencontre de Sadia, une jeune femme d'origine pakistanaise qui a fait ce choix de quitter l'Islam.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il suffit d'aller sur Facebook pour regarder les sites.
Moroccan atheists
Algerian atheists
Lybian atheists
Tunisian  atheists,
En Isarel il y a une page "Palestinian and Israelian atheists.

Il y a une page dans chacun des pays, Iranian atheists, Malaysian atheists, Canadian ... "you name it..." et parfois plusieurs sites différents pour un même pays.

Sans compter les pages "ex-muslims"


_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 16:52

rosarum a écrit:
Skander a écrit:


L'athéisme n'est pas dans la mentalité des Musulmans, ou du moins des gens issus de la culture Musulmane.

c'est vrai mais les mentalités peuvent évoluer. cf les USA où l'athéisme, longtemps mal considéré est en progrès.
et il ne faut pas se focaliser sur l'athéisme, l'agnosticisme est plus "respectable" mais en pratique cela revient au même.

Citation :

La religion est négligée, voire oubliée, mais ça ne provient pas d'une démarche intellectuelle réfléchie et volontaire mais plutôt de ce qu'on nomme en Arabe la "ghaf'lat", la "négligence". On dit qu'il a oublié qu'il a oublié. La religion est mise entre parenthèses, en quelque-sorte, jusqu'à ce que se produise un événement dans la vie qui provoque un retour à l'Islam.

oui comme d'autres retournent à l'Eglise ou à la Synagogue. Quand l'avenir est sombre, on a tendance à se replier sur son passé.

Citation :

Bien sûr, il y a des Musulmans qui deviennent athées comme il y en a qui deviennent Chrétien ou Juif ou Boudhiste (j'en connais à Marseille) mais c'est une démarche volontaire qui reste marginale, dans les pays occidentaux ou les autres.

même parmi les occidentaux, les athées de réflexion sont minoritaires, la plupart le sont par désintérêt des questions religieuses.

Il y a une spécificité dans l'Islam, c'est aussi une religion communautaire pour les arabes, à l'image des juifs.

Ce n'est pas la religion du pur universalisme comme dans le christianisme. C'est aussi une religion identitaire.

Pour devenir chrétien, le juif quitte sa religion. Pour devenir musulman, l'arabe reste arabe.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 17:27

brigit ^^ a écrit:
rosarum a écrit:


c'est vrai mais les mentalités peuvent évoluer. cf les USA où l'athéisme, longtemps mal considéré est en progrès.
et il ne faut pas se focaliser sur l'athéisme, l'agnosticisme est plus "respectable" mais en pratique cela revient au même.



oui comme d'autres retournent à l'Eglise ou à la Synagogue. Quand l'avenir est sombre, on a tendance à se replier sur son passé.



même parmi les occidentaux, les athées de réflexion sont minoritaires, la plupart le sont par désintérêt des questions religieuses.

Il y a une spécificité dans l'Islam, c'est aussi une religion communautaire pour les arabes, à l'image des juifs.

Ce n'est pas la religion du pur universalisme comme dans le christianisme. C'est aussi une religion identitaire.

Pour devenir chrétien, le juif quitte sa religion. Pour devenir musulman, l'arabe reste arabe.

Heu ... je suis d'origine Polonaise ...

Il n'y a pas beaucoup d'Arabes dans ma famille Very Happy

Ah la la ... toujours relier l'Islam aux Arabes et les Arabes à l'islam, comme s'il n'y en avait pas qui sont Juifs ou Chrétiens, et même athées.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 17:38

Skander a écrit:

Ah la la ... toujours relier l'Islam aux Arabes et les Arabes à l'islam,

et pourtant çà crève les yeux.
l'islam est une religion faite par les arabes pour les arabes.

Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 18:22

Skander a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Il y a une spécificité dans l'Islam, c'est aussi une religion communautaire pour les arabes, à l'image des juifs.

Ce n'est pas la religion du pur universalisme comme dans le christianisme. C'est aussi une religion identitaire.

Pour devenir chrétien, le juif quitte sa religion. Pour devenir musulman, l'arabe reste arabe.

Heu ... je suis d'origine Polonaise ...

Il n'y a pas beaucoup d'Arabes dans ma famille Very Happy

Ah la la ... toujours relier l'Islam aux Arabes et les Arabes à l'islam, comme s'il n'y en avait pas qui sont Juifs ou Chrétiens, et même athées.

Tu n'as pas compris Skander. Mais tu comprendras ou peut être le sais tu déjà.

L'Islam a bien la double facette universaliste/identitaire, si tu ne le voies pas, bien d'autres le voient et le disent.

Muhammad est le prophète d'abord des arabes, littéralement. Il n'est plus le prophète des nations mais des illettrés.

Dieu a parlé en langue arabe et non en langue de mécréance. Peut on traduire le Coran sans perdre le sens de la parole ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 18:31

rosarum a écrit:
Skander a écrit:

Ah la la ... toujours relier l'Islam aux Arabes et les Arabes à l'islam,

et pourtant çà crève les yeux.
l'islam est une religion faite par les arabes pour les arabes.



Tu n'a pas completement tort en etudiant l'islam on appercoit une certaines schizophrenie souvent c'est universelle , mais quelques fois on est en plein communeautarisme arabe.par contre c'est different pour le Coran a part le fait qu'il a etait revelé en langue arabe ( la langue la plus adequate a cette epoque) Le Coran se veut universelle .
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 18:42

rosarum a écrit:
Skander a écrit:

Ah la la ... toujours relier l'Islam aux Arabes et les Arabes à l'islam,

et pourtant çà crève les yeux.
l'islam est une religion faite par les arabes pour les arabes.



Encore ce réflexe sur les Arabes et l'Islam.

Finalement cher Rosarum, sous des dehors d'intellectuel athée tu reste pétris des anciens préjugés qui veulent que les Musulmans soient des Arabes, de préférence "typés" (on m'a dit plusieurs fois que je n'avais pas" l'air" d'un Musulman).

Une estimation plus ou moins fiable donne quand-même un milliard cinq cent soixante dix millions de Musulmans dans le monde, dont trois cent millions vivent au Maghreb et dans le moyen-orient, ceux que l'on peut qualifier d'Arabes si on compte les Berbères et autres descendants des primo-habitants parmi eux.

Les Iraniens, les Pakistanais, les Indiens, les Bengalais, les Indonésiens, les malais, même les Chinois, tous ces Musulmans qui se comptent par centaine de millions ne sont pas Arabes (moi y compris) et pourtant ...

L'Islam est une religion universelle qui s'adresse à tous les peuples et la meilleure preuve en est l'extraordinaire diversité des populations qui l'ont adopté et conservé.

L'Islam, une religion par les Arabes et pour les Arabes ? Tu me déçois cher Rosarum, depuis 2010 que tu t'es inscrit et après avoir posté plus de 18 000 messages, tu continues à raisonner comme au temps de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 18:49

Thedjezeyri14 a écrit:

Tu n'a pas completement tort en etudiant l'islam on appercoit une certaines schizophrenie souvent c'est universelle , mais quelques fois on est en plein communeautarisme arabe.par contre c'est different pour le Coran a part le fait qu'il a etait revelé en langue arabe ( la langue la plus adequate a cette epoque) Le Coran se veut universelle .

je ne me base pas uniquement sur la pratique de l'islam pour dire cela mais aussi sur le coran
plusieurs versets insistent sur le fait que le coran a été révélé en arabe, par un prophète arabe, pour les arabes.

Yusuf 12.2. Nous l'avons révélé en langue arabe, afin que vous puissiez le comprendre.

Az-Zukhruf 43.3. Nous en avons fait un Coran en langue arabe, afin que vous en saisissiez le sens.


Fussilat 41.44. Si Nous avions révélé ce Coran en langue étrangère , on aurait objecté : «Si au moins ses versets étaient clairs et intelligibles ! Comment? Un Coran en langue étrangère pour un peuple arabe?» Réponds-leur : «Ce Coran est un guide et un baume pour les croyants , seuls les négateurs, quand il s'agit de ce Livre, font la sourde oreille et simulent l'aveuglement. C'est comme si l'appel qu'on leur lance venait de trop loin pour être entendu.»


le coran a donc été révélé en langue arabe pour que les arabes le comprennent.
les non arabes ne peuvent pas le comprendre et on peut en déduire que cette révélation ne les concerne pas.

les autres ont déjà leur révélation dans leur langue.

Al-Ahqaf 46.12. Avant ce Coran, il y a eu l'Écriture de Moïse qui fut tout à la fois un guide et une bénédiction. Et ce Coran confirme en langue arabe les Écritures anciennes et constitue un avertissement pour ceux qui font preuve d'injustice et une bonne nouvelle pour les bienfaisants.

Ibrahim 14.4. Nous n'avons envoyé aucun prophète qui n'ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer. Après quoi, Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Sage.


Dernière édition par rosarum le Dim 28 Mai 2017, 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 19:03

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


et pourtant çà crève les yeux.
l'islam est une religion faite par les arabes pour les arabes.



Encore ce réflexe sur les Arabes et l'Islam.

Finalement cher Rosarum, sous des dehors d'intellectuel athée tu reste pétris des anciens préjugés qui veulent que les Musulmans soient des Arabes, de préférence "typés" (on m'a dit plusieurs fois que je n'avais pas" l'air" d'un Musulman).

Une estimation plus ou moins fiable donne quand-même un milliard cinq cent soixante dix millions de Musulmans dans le monde, dont trois cent millions vivent au Maghreb et dans le moyen-orient, ceux que l'on peut qualifier d'Arabes si on compte les Berbères et autres descendants des primo-habitants parmi eux.

Les Iraniens, les Pakistanais, les Indiens, les Bengalais, les Indonésiens, les malais, même les Chinois, tous ces Musulmans qui se comptent par centaine de millions ne sont pas Arabes (moi y compris) et pourtant ...

L'Islam est une religion universelle qui s'adresse à tous les peuples et la meilleure preuve en est l'extraordinaire diversité des populations qui l'ont adopté et conservé.

L'Islam, une religion par les Arabes et pour les Arabes ? Tu me déçois cher Rosarum, depuis 2010 que tu t'es inscrit et après avoir posté plus de 18 000 messages, tu continues à raisonner comme au temps de l'Empire.

en quelle langue fais tu tes prières ? ton vocabulaire religieux est truffé de mots arabes et je pourrais multiplier les exemples à l'infini.
ouvre les yeux et tu te rendras compte à quel point tu es imprégné de culture arabe à cause de ta religion.

quand à l'expansion de l'islam hors d'Arabie, elle de doit rien à l'islam et tout aux conquêtes arabes parce que même en l'absence de conversions forcées, la civilisation dominante impose presque toujours sa religion.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 20:03

rosarum a écrit:
Skander a écrit:



Encore ce réflexe sur les Arabes et l'Islam.

Finalement cher Rosarum, sous des dehors d'intellectuel athée tu reste pétris des anciens préjugés qui veulent que les Musulmans soient des Arabes, de préférence "typés" (on m'a dit plusieurs fois que je n'avais pas" l'air" d'un Musulman).

Une estimation plus ou moins fiable donne quand-même un milliard cinq cent soixante dix millions de Musulmans dans le monde, dont trois cent millions vivent au Maghreb et dans le moyen-orient, ceux que l'on peut qualifier d'Arabes si on compte les Berbères et autres descendants des primo-habitants parmi eux.

Les Iraniens, les Pakistanais, les Indiens, les Bengalais, les Indonésiens, les malais, même les Chinois, tous ces Musulmans qui se comptent par centaine de millions ne sont pas Arabes (moi y compris) et pourtant ...

L'Islam est une religion universelle qui s'adresse à tous les peuples et la meilleure preuve en est l'extraordinaire diversité des populations qui l'ont adopté et conservé.

L'Islam, une religion par les Arabes et pour les Arabes ? Tu me déçois cher Rosarum, depuis 2010 que tu t'es inscrit et après avoir posté plus de 18 000 messages, tu continues à raisonner comme au temps de l'Empire.

en quelle langue fais tu tes prières ? ton vocabulaire religieux est truffé de mots arabes et je pourrais multiplier les exemples à l'infini.
ouvre les yeux et tu te rendras compte à quel point tu es imprégné de culture arabe à cause de ta religion.

.

Et je suis aussi imprégné de culture anglo-saxonne avec les hamburgers (halal) et tous les anglicismes qui ont pénétrés notre langue Française, of course.

Le monde entier est multi-culturel et on produit du Coca-Cola en Arabie Saoudite.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 20:22

Si tu ne veux pas voir ce que l'on te dit, tu ne le verras pas. Ce qui compte c'est ce que tu vois au fond de toi.

Oui l'Islam est universaliste, Oui l'Islam est identitaire. Il y a du peuple élu dans l'air si tu préfères.

Les véritables arabes dans le Maghreb sont une poignée, pourtant ils sont tous arabes.

Descendent ils tous d'Abraham ?

Peu s’en faut que les cieux ne se fendent depuis leur faîte quand les anges glorifient leur Seigneur, célèbrent Ses louanges et implorent le pardon pour ceux qui sont sur la terre. Allah est certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux. Et quant à ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui, Allah veille à ce qu’ils font. Et tu n’es pas pour eux un garant. Et c’est ainsi que Nous t’avons révélé un Coran arabe, afin que tu avertisses la Mère des cités et ses alentours et que tu avertisses du Jour du rassemblement, - sur lequel il n’y a pas de doute - Un groupe au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente. Et si Allah avait voulu, Il en aurait fait une seule communauté. Mais Il fait entrer qui Il veut dans Sa miséricorde. Et les injustes n’auront ni maître ni secoureur. - S42

Et luttez pour Allah avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui qui vous a élus; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés «Musulmans» avant (ce Livre) et dans ce (Livre), afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens. Accomplissez donc la Ṣalāt, acquittez la Zakāt et attachez-vous fortement à Allah. C’est Lui votre Maître. Quel Excellent Maître! Et quel Excellent Soutien! - S22

Et lorsqu’ Abraham dit à son père et à son peuple: «Je désavoue totalement ce que vous adorez, à l’exception de Celui qui m’a créé, car c’est Lui en vérité qui me guidera». Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils? Mais à ces gens ainsi qu’à leurs ancêtres J’ai accordé la jouissance jusqu’à ce que leur vinrent la Vérité (le Coran) et un Messager explicite. Et quand la Vérité leur vint, ils dirent: «C’est de la magie et nous n’y croyons pas». Et ils dirent: «Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut personnage de l’une des deux cités?» -S43

Ma préférée c'est celle-ci :
Tiens fermement à ce qui t’a été révélé car tu es sur le droit chemin.  C’est certainement un rappel pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés. Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer?


Dernière édition par brigit ^^ le Dim 28 Mai 2017, 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 20:47

Skander a écrit:


Et je suis aussi imprégné de culture anglo-saxonne avec les hamburgers (halal) et tous les anglicismes qui ont pénétrés notre langue Française, of course.

hamburgers (halal) qu'est ce que je disais ?   Wink

mais surtout l'anglais n'est pas lié à une religion contrairement à  l'arabe qui est imposé à tous les musulmans, même non arabes.

Citation :
Le monde entier est multi-culturel et on produit du Coca-Cola en Arabie Saoudite.

il ne faut pas confondre la nourriture et la culture.
j'aime bien le couscous...... arrosé d'un bon Sidi Brahim
Revenir en haut Aller en bas
emmanuelle78

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 22:17

rosarum a écrit:
Skander a écrit:


Et je suis aussi imprégné de culture anglo-saxonne avec les hamburgers (halal) et tous les anglicismes qui ont pénétrés notre langue Française, of course.

hamburgers (halal) qu'est ce que je disais ?   Wink

mais surtout l'anglais n'est pas lié à une religion contrairement à  l'arabe qui est imposé à tous les musulmans, même non arabes.

Citation :
Le monde entier est multi-culturel et on produit du Coca-Cola en Arabie Saoudite.

il ne faut pas confondre la nourriture et la culture.
j'aime bien le couscous...... arrosé d'un bon Sidi Brahim
Nous on fait un couscous au filet mignon de porc...... un délice.
Revenir en haut Aller en bas
phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Dim 28 Mai 2017, 23:34

fourirel sacrilège!!!
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 01:39

rosarum a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

Tu n'a pas completement tort en etudiant l'islam on appercoit une certaines schizophrenie souvent c'est universelle , mais quelques fois on est en plein communeautarisme arabe.par contre c'est different pour le Coran a part le fait qu'il a etait revelé en langue arabe ( la langue la plus adequate a cette epoque) Le Coran se veut universelle .

je ne me base pas uniquement sur la pratique de l'islam pour dire cela mais aussi sur le coran
plusieurs versets insistent sur le fait que le coran a été révélé en arabe, par un prophète arabe, pour les arabes.

Yusuf 12.2. Nous l'avons révélé en langue arabe, afin que vous puissiez le comprendre.

Az-Zukhruf 43.3. Nous en avons fait un Coran en langue arabe, afin que vous en saisissiez le sens.


Fussilat 41.44. Si Nous avions révélé ce Coran en langue étrangère , on aurait objecté : «Si au moins ses versets étaient clairs et intelligibles ! Comment? Un Coran en langue étrangère pour un peuple arabe?» Réponds-leur : «Ce Coran est un guide et un baume pour les croyants , seuls les négateurs, quand il s'agit de ce Livre, font la sourde oreille et simulent l'aveuglement. C'est comme si l'appel qu'on leur lance venait de trop loin pour être entendu.»


le coran a donc été révélé en langue arabe pour que les arabes le comprennent.
les non arabes ne peuvent pas le comprendre et on peut en déduire que cette révélation ne les concerne pas.

les autres ont déjà leur révélation dans leur langue.

Al-Ahqaf 46.12. Avant ce Coran, il y a eu l'Écriture de Moïse qui fut tout à la fois un guide et une bénédiction. Et ce Coran confirme en langue arabe les Écritures anciennes et constitue un avertissement pour ceux qui font preuve d'injustice et une bonne nouvelle pour les bienfaisants.

Ibrahim 14.4. Nous n'avons envoyé aucun prophète qui n'ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer. Après quoi, Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Sage.


Pas du tout ton analyse est trop hative , pour les deux premiers versets le Vous s'adresse a tout les lecteurs et non seulement aux arabes , pour quelle raison alors la langue arabe serait adequate pour la comprehension?? Et bien cela merite une etude il faudrait demander aux linguistes , mais une chose est sur l'arabe etait une langue moderne et qui avait certaines specifité comme le fait de resumer des phrases en un seul mot tout en etant précis et c' est entre autre ce qu'il fallait pour le Coran . De nos jours un livre révelé serait surement en anglais ou en mandarin.


Dire que le Coran s'adressait aux arabes est alors faux , puisque il s'agit uniquement de la langue et non d'un peuple . Jamais tu ne trouvera un verset qui dit " O arabes " comme c'etait le cas pour les hebreux , le Coran même parle du peuple hebreux , mais jamais du peuple musulman , plutot de la oumma qui represente un groupe d'individu partageant les mêmes valeurs.De plus tout au long du texte l'auteur s'adresse aux gens , aux mondes , aux humaines , aux croyants ..etc .


Là ou je te rejoins par contre c'est sur l'arabisation de l'islam . Pourquoi les gens sont obligé de faire la prière en arabe ?? Pourquoi des francophones disent Hamdullah au lieu de Dieu soit loué ?? Pour les musulmans se sentent obligé de prendre des noms arabe ?? Pourquoi le serrement du vendredi se donne en arabe ?? Tout cela faisait du sens quand le monde parlait arabe ( l'age d'or) , mais aujourd'hui c'est uniquement de l'obstination.Bref l'arabe est seulement necessaire pour etudier le Coran tout le reste est un luxe .
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 08:22

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:


je ne me base pas uniquement sur la pratique de l'islam pour dire cela mais aussi sur le coran
plusieurs versets insistent sur le fait que le coran a été révélé en arabe, par un prophète arabe, pour les arabes.

Yusuf 12.2. Nous l'avons révélé en langue arabe, afin que vous puissiez le comprendre.

Az-Zukhruf 43.3. Nous en avons fait un Coran en langue arabe, afin que vous en saisissiez le sens.


Fussilat 41.44. Si Nous avions révélé ce Coran en langue étrangère , on aurait objecté : «Si au moins ses versets étaient clairs et intelligibles ! Comment? Un Coran en langue étrangère pour un peuple arabe?» Réponds-leur : «Ce Coran est un guide et un baume pour les croyants , seuls les négateurs, quand il s'agit de ce Livre, font la sourde oreille et simulent l'aveuglement. C'est comme si l'appel qu'on leur lance venait de trop loin pour être entendu.»


le coran a donc été révélé en langue arabe pour que les arabes le comprennent.
les non arabes ne peuvent pas le comprendre et on peut en déduire que cette révélation ne les concerne pas.

les autres ont déjà leur révélation dans leur langue.

Al-Ahqaf 46.12. Avant ce Coran, il y a eu l'Écriture de Moïse qui fut tout à la fois un guide et une bénédiction. Et ce Coran confirme en langue arabe les Écritures anciennes et constitue un avertissement pour ceux qui font preuve d'injustice et une bonne nouvelle pour les bienfaisants.

Ibrahim 14.4. Nous n'avons envoyé aucun prophète qui n'ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer. Après quoi, Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Sage.


Pas du tout ton analyse est trop hative , pour les deux premiers versets le Vous s'adresse a tout les lecteurs et non seulement aux arabes , pour quelle raison alors la langue arabe serait adequate pour la comprehension?? Et bien cela merite une etude il faudrait demander aux linguistes , mais une chose est sur l'arabe etait une langue moderne et qui avait certaines specifité comme le fait de resumer des phrases en un seul mot tout en etant précis et c' est entre autre ce qu'il fallait pour le Coran . De nos jours un livre révelé serait surement en anglais ou en mandarin.


Dire que le Coran s'adressait aux arabes est alors faux , puisque il s'agit uniquement de la langue et non d'un peuple . Jamais tu ne trouvera un verset qui dit " O arabes " comme c'etait le cas pour les hebreux , le Coran même parle du peuple hebreux , mais jamais du peuple musulman , plutot de la oumma qui represente un groupe d'individu partageant les mêmes valeurs.De plus tout au long du texte l'auteur s'adresse aux gens , aux mondes , aux humaines , aux croyants ..etc .


Là ou je te rejoins par contre c'est sur l'arabisation de l'islam . Pourquoi les gens sont obligé de faire la prière en arabe ?? Pourquoi des francophones disent Hamdullah au lieu de Dieu soit loué ?? Pour les musulmans se sentent obligé de prendre des noms arabe ?? Pourquoi le serrement du vendredi se donne en arabe ?? Tout cela faisait du sens quand le monde parlait arabe ( l'age d'or) , mais aujourd'hui c'est uniquement de l'obstination.Bref l'arabe est seulement necessaire pour etudier le Coran tout le reste est un luxe .

je ne suis pas convaincu que le vous s'adresse à tout le monde. Mohamed s'adresse à son peuple.
je ne pense pas non plus que l'arabe ait des propriétés exceptionnelles par rapport aux autres langues sémitiques (hébreu, araméen...) et d'ailleurs certains disent que c'était l'araméen qui était la langue internationale de l'époque dans cette région.
si l'arabe l'est devenu par la suite, c'est une conséquence des conquêtes arabes comme le latin l'était en occident comme conséquence de la conquête romaine.
je ne nie pas que d'autres versets puissent avoir une portée plus universelle, mais je pense que, au moins dans un premier temps, la révélation ne concernait que les arabes.  
sous réserve  de problème de traduction, il est bien question du peuple arabe au versest 41-44 :  Comment? Un Coran en langue étrangère pour un peuple arabe?»
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 10:07

Le topic devait discuter de l'athéisme sur les réseaux sociaux et nous voilà en train de discuter de la langue Arabe dans l'Islam.

C'est un bel exemple de dérive du sujet initial vers le hors-sujet ,   (j'y ai pris ma part)  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
emmanuelle78

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 11:51

Anourshirvan expliquait que l'arabe était la langue du peuple, alors que l'araméen était la langue des notables, officielle, des textes... donc le "langage clair" est le langage du peuple... le patois que parlait les gens: l'arabe.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 13:28

emmanuelle78 a écrit:
Anourshirvan expliquait que l'arabe était la langue du peuple, alors que l'araméen était la langue des notables, officielle, des textes... donc le "langage clair" est le langage du peuple... le patois que parlait les gens: l'arabe.


Mais quel rapport avec le sujet du topic, qui est l'athéisme sur les réseaux sociaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 13:43

Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 13:44

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


en quelle langue fais tu tes prières ? ton vocabulaire religieux est truffé de mots arabes et je pourrais multiplier les exemples à l'infini.
ouvre les yeux et tu te rendras compte à quel point tu es imprégné de culture arabe à cause de ta religion.

.

Et je suis aussi imprégné de culture anglo-saxonne avec les hamburgers (halal) et tous les anglicismes qui ont pénétrés notre langue Française, of course.

Le monde entier est multi-culturel et on produit du Coca-Cola en Arabie Saoudite.

bonjour
tu ne vois pas qu'il essaye de te faire tourner en bourrique car ne sachant quoi dire
puis te faire rebondir sur un autre sujet
il est vraiment rigolo
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Lun 29 Mai 2017, 13:55

rosarum a écrit:
Skander a écrit:

Ah la la ... toujours relier l'Islam aux Arabes et les Arabes à l'islam,

et pourtant çà crève les yeux.
l'islam est une religion faite par les arabes pour les arabes.

c'est comme ça que tu penses
le christianisme est fait pour les occidentaux d'origine romaine
le judaïsme pour les juifs
l'islam pour les arabes
l'hindouisme et le bouddhisme pour les asiatiques
etc


Dernière édition par Anaska le Lun 29 Mai 2017, 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'athéisme militant
» La religion, l’athéisme et la morale.
» athéisme et morale ou éthique
» L’athéisme conduit au nazisme
» L'athéisme n'est pas une religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: