Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 27 Mai 2017, 22:30

Rappel du premier message :

Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux           27/05/2017


Depuis les attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center à New York, le déclenchement des printemps arabes en 2011 et plus récemment la tuerie contre la rédaction de «Charlie Hebdo» le 7 janvier 2015 au nom d’Allah, un phénomène paradoxal frappe de plein fouet la religion du prophète Mohamed: l'athéisme gagne du terrain en terre d'islam



Alors qu’un processus de conversions à l’Islam et de radicalisation est enregistré dans les sociétés occidentales, une vague d’abandon de la religion de la «soumission» à Dieu est de plus en plus perceptible, grâce aux réseaux sociaux, dans les sociétés arabo-musulmanes. Un mouvement de révolte parallèle aux mouvements politiques et sociaux qui ont réussi à faire chuter plusieurs dictateurs sans toucher pour autant au pouvoir des religieux.

Bravant les risques de fatwa, de peines de mort et autres châtiments prévus par la charia selon les pays, ils et elles sont désormais des milliers à exprimer librement sur le Web leur rejet de tout pouvoir suprême et de toute idéologie religieuse.

Profession de non foi
Avant-garde de cette renonciation aux dogmes et enseignements de l’islam, le Forum des Ex-Musulmans qui affiche près de 20.000 abonnés sur Twitter et plus de 5000 sur Facebook. En exergue de leur compte figure leur profession de non foi : «Nous sommes d’anciens musulmans d’origines et de croyances diverses. Nous sommes pour le sécularisme (séparation de la religion et de l’Etat), la liberté de conscience et d’expression. Nous sommes contre la bigoterie, l’extrémisme et les lois sanctionnant l’apostasie (le rejet d’une croyance).»

source :  http://geopolis.francetvinfo.fr/le-spectre-de-latheisme-hante-lislam-sur-les-reseaux-sociaux-62873
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:11

Il y a des apostats qui sont maintenant athées qui continent la lutte pour dénoncer l'idéologie islamique (le forum islamla est en rempli et ils sont tous athées à ma connaissance). Il y a des apostats qui se sont convertis au christianisme et eux aussi luttent contre cette idéologie. Il y a ceux qui sont devenus évangéliques et qui s'accoquinent avec leurs anciens frères, comme un pasteur dont je ne me souviens plus le loin qui parade à côté de salafiste (celui la franchement je le laisse tellement il est pitoyable). Il y a ceux qui ont apostasié et qui s'en foutent comme de l'an 40 et qui ne crient pas sur tous les toits et qui font semblant. Bref, il y a de tout.

L'islam vampirise les esprits c'est pour ça que moi et d'autres (wafa sultan par exemple, psychiatre, syrienne, qui vit aux usa) ont la dent longue contre l'islam. Il y en a un certains nombres qui ont été obligés de fuir leur pays, se réfugier au canada ou aux usa pour vivre en sécurité. A la limite qu'on quitte l'islam ça peut aller pour certains, mais surtout il ne faut pas qu'on ouvre sa gueule et qu'on dénonce sinon c'est comme ci on est attaqué voir menacé. J'ai l'habitude, c'est pas des barbus d'opérette de ce forum qui vont me faire peur. J'en ai eu à ma porte de bien plus impressionnants.
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:15

salamsam a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Le même mimétisme...
(ma mère n'a jamais autre chose que des pantalons ou des shorts et je n'ai pas de frère... mais en pleine canicule tu ne ferais rien porter d'autre que des robes les plus légères possibles... court pas forcément, car c'est pas pratique pour bosser... trop long aussi d'ailleurs... j'ai surtout mimer un certain je m'en foutisme sur ces questions... )
Petite anecdote :

J'avais un ami, chrétien non pratiquant comme il se définissait lui même. A chaque fois qu'on croisait une nana en minijupe, il me disait 'regarde cette sal**e". Je detestait ca, parce que moi je n'ai jamais calculé la facon dont s'habillait les gens que je croise dans la rue, et qu'une femme porte une minijupe, je m'en contre fiche et pour moi ca n'a jamais signifié que c'était forcément une "sal**e". Mais mon ami ne pouvait s'empéchait de me faire ce genre de remarque dés qu'on croisait une femme en mini jupe, au point qu'un jour ca m'a tellement agacé que je me suis mis en colère et je lui ai fait comprendre qu'en ma compagnie il devait garder ce genre de remarque pour lui.

Il a fait un gros effort pour se contenir. Jusqu'au jour où on était à un arrêt de bus tout les 2. C'était l'hiver, il faisait horriblement froid. On gelait malgrés nos gros pull et nos manteaux. Et la on croise une jeune femme en mini jupe trés courte. Et le je vois mon ami qui me regarde, qui essaie de se contenir, mais il ne tiens plus. Et il me dit "Et la, la celle la tu vas pas me dire que c'en est pas une hein ? T'as vu comment il caille et malgrés ca elle porte une mini jupe!" J'ai éclaté de rire et j'allais lui dire que c'était peut être un uniforme pour son boulot, mais pour lui faire plaisir je lui ait dit : "Bon ok, la c'en est une".

j'ai failli faire pipi
lol!
Revenir en haut Aller en bas
emmanuelle78

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:23

salamsam a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Le même mimétisme...
(ma mère n'a jamais autre chose que des pantalons ou des shorts et je n'ai pas de frère... mais en pleine canicule tu ne ferais rien porter d'autre que des robes les plus légères possibles... court pas forcément, car c'est pas pratique pour bosser... trop long aussi d'ailleurs... j'ai surtout mimer un certain je m'en foutisme sur ces questions... )
Petite anecdote :

J'avais un ami, chrétien non pratiquant comme il se définissait lui même. A chaque fois qu'on croisait une nana en minijupe, il me disait 'regarde cette sal**e". Je detestait ca, parce que moi je n'ai jamais calculé la facon dont s'habillait les gens que je croise dans la rue, et qu'une femme porte une minijupe, je m'en contre fiche et pour moi ca n'a jamais signifié que c'était forcément une "sal**e". Mais mon ami ne pouvait s'empéchait de me faire ce genre de remarque dés qu'on croisait une femme en mini jupe, au point qu'un jour ca m'a tellement agacé que je me suis mis en colère et je lui ai fait comprendre qu'en ma compagnie il devait garder ce genre de remarque pour lui.

Il a fait un gros effort pour se contenir. Jusqu'au jour où on était à un arrêt de bus tout les 2. C'était l'hiver, il faisait horriblement froid. On gelait malgrés nos gros pull et nos manteaux. Et la on croise une jeune femme en mini jupe trés courte. Et le je vois mon ami qui me regarde, qui essaie de se contenir, mais il ne tiens plus. Et il me dit "Et la, la celle la tu vas pas me dire que c'en est pas une hein ? T'as vu comment il caille et malgrés ca elle porte une mini jupe!" J'ai éclaté de rire et j'allais lui dire que c'était peut être un uniforme pour son boulot, mais pour lui faire plaisir je lui ait dit : "Bon ok, la c'en est une".
Tu ne pourras jamais savoir ce qui conduit telle ou telle personne à s'habiller de telle ou telle manière...

Ca lui appartient... et cela ne signifie rien d'autre que ce que elle a envie, besoin, ou que sais je...

Le problème avec le terme salope... c'est qu'en sous main il y a l'idée que c'est du coup un libre service, une autorisation... car le salope enlève le respect liée au fait que c'est d'abord une personne.

Bref...

Même a poil une femme n'a pas à être qualifiée de salope...


que signifie t il d'ailleurs finalement ce mot?

Un salaud est un gars qui commet des actes désagréables, odieux bref... mais c'est quoi finalement une salope?





(je suis super frileuse... selon la température, j'ai moins froid avec une jupe et des collants en laine, qu'en jeans.... et quand il fait vraiment trop froid c'est collant en laine ET jeans... mais après j'ai trop chaud quand je bosse.... c'est un vrai problème LOL )
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:28

emmanuelle78 a écrit:
salamsam a écrit:

Petite anecdote :

J'avais un ami, chrétien non pratiquant comme il se définissait lui même. A chaque fois qu'on croisait une nana en minijupe, il me disait 'regarde cette sal**e". Je detestait ca, parce que moi je n'ai jamais calculé la facon dont s'habillait les gens que je croise dans la rue, et qu'une femme porte une minijupe, je m'en contre fiche et pour moi ca n'a jamais signifié que c'était forcément une "sal**e". Mais mon ami ne pouvait s'empéchait de me faire ce genre de remarque dés qu'on croisait une femme en mini jupe, au point qu'un jour ca m'a tellement agacé que je me suis mis en colère et je lui ai fait comprendre qu'en ma compagnie il devait garder ce genre de remarque pour lui.

Il a fait un gros effort pour se contenir. Jusqu'au jour où on était à un arrêt de bus tout les 2. C'était l'hiver, il faisait horriblement froid. On gelait malgrés nos gros pull et nos manteaux. Et la on croise une jeune femme en mini jupe trés courte. Et le je vois mon ami qui me regarde, qui essaie de se contenir, mais il ne tiens plus. Et il me dit "Et la, la celle la tu vas pas me dire que c'en est pas une hein ? T'as vu comment il caille et malgrés ca elle porte une mini jupe!" J'ai éclaté de rire et j'allais lui dire que c'était peut être un uniforme pour son boulot, mais pour lui faire plaisir je lui ait dit : "Bon ok, la c'en est une".
Tu ne pourras jamais savoir ce qui conduit telle ou telle personne à s'habiller de telle ou telle manière...

Ca lui appartient... et cela ne signifie rien d'autre que ce que elle a envie, besoin, ou que sais je...

Le problème avec le terme salope... c'est qu'en sous main il y a l'idée que c'est du coup un libre service, une autorisation... car le salope enlève le respect liée au fait que c'est d'abord une personne.

Bref...

Même a poil une femme n'a pas à être qualifiée de salope...


que signifie t il d'ailleurs finalement ce mot?

Un salaud est un gars qui commet des actes désagréables, odieux bref... mais c'est quoi finalement une salope?





(je suis super frileuse... selon la température, j'ai moins froid avec une jupe et des collants en laine, qu'en jeans.... et quand il fait vraiment trop froid c'est collant en laine ET jeans... mais après j'ai trop chaud quand je bosse.... c'est un vrai problème LOL )
En fait je pense que ce qu'il voulait dire c'est qu'elles portaient la mini jupe uniquement pour appater les hommes et non pas simplement parce qu'elles se sentaient à l'aise dans ce type de vêtement.


Dernière édition par salamsam le Mer 31 Mai 2017, 01:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:29

emmanuelle78 a écrit:
salamsam a écrit:

Petite anecdote :

J'avais un ami, chrétien non pratiquant comme il se définissait lui même. A chaque fois qu'on croisait une nana en minijupe, il me disait 'regarde cette sal**e". Je detestait ca, parce que moi je n'ai jamais calculé la facon dont s'habillait les gens que je croise dans la rue, et qu'une femme porte une minijupe, je m'en contre fiche et pour moi ca n'a jamais signifié que c'était forcément une "sal**e". Mais mon ami ne pouvait s'empéchait de me faire ce genre de remarque dés qu'on croisait une femme en mini jupe, au point qu'un jour ca m'a tellement agacé que je me suis mis en colère et je lui ai fait comprendre qu'en ma compagnie il devait garder ce genre de remarque pour lui.

Il a fait un gros effort pour se contenir. Jusqu'au jour où on était à un arrêt de bus tout les 2. C'était l'hiver, il faisait horriblement froid. On gelait malgrés nos gros pull et nos manteaux. Et la on croise une jeune femme en mini jupe trés courte. Et le je vois mon ami qui me regarde, qui essaie de se contenir, mais il ne tiens plus. Et il me dit "Et la, la celle la tu vas pas me dire que c'en est pas une hein ? T'as vu comment il caille et malgrés ca elle porte une mini jupe!" J'ai éclaté de rire et j'allais lui dire que c'était peut être un uniforme pour son boulot, mais pour lui faire plaisir je lui ait dit : "Bon ok, la c'en est une".
Tu ne pourras jamais savoir ce qui conduit telle ou telle personne à s'habiller de telle ou telle manière...

Ca lui appartient... et cela ne signifie rien d'autre que ce que elle a envie, besoin, ou que sais je...

Le problème avec le terme salope... c'est qu'en sous main il y a l'idée que c'est du coup un libre service, une autorisation... car le salope enlève le respect liée au fait que c'est d'abord une personne.

Bref...

Même a poil une femme n'a pas à être qualifiée de salope...


que signifie t il d'ailleurs finalement ce mot?

Un salaud est un gars qui commet des actes désagréables, odieux bref... mais c'est quoi finalement une salope?


Une nana qui veut qu'un gars commette des actes désagréables sûrement, il faut se mettre dans la tête des énergumènes.
Revenir en haut Aller en bas
emmanuelle78

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:31

@salamsam lol!


il portait des string ou autres??

car si une salope se reconnait à ses fringues peut etre qu'un salaud aussi.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:32

emmanuelle78 a écrit:
@salamsam lol!


il portait des string ou autres??

car si une salope se reconnait à ses fringues peut etre qu'un salaud aussi.... Wink
Non mais il lui arrivait de porter des pantacours.  Very Happy


Dernière édition par salamsam le Mer 31 Mai 2017, 01:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:33

salamsam a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Surtout après une telle guerre civile sur fond d'intégrisme religieux.
C'est maintenant que la pression est forte, pas en 70.
Quelle relecture de l'histoire permanente quand même.
Cela en est troublant. La pression sociale du fait de l'islamisation des consciences, qu'est ce ?

Ni putes ni soumises (NPNS) est un mouvement féministe français, fondé en 2003 par Fadela Amara, à la suite des marches organisées contre les violences des quartiers. L'association a acquis en quelques mois une audience importante auprès de l'opinion publique, des médias et des mouvements politiques. La structure nationale est présidée par Stéphanie Rameau depuis 2016. On dénombre aujourd'hui une dizaine de comités à travers le monde.


Je n'ai pas parlé d'avant la guerre civile. J'ai dit que PENDANT la guerre civile, les femmes de ma famille en ALGERIE ne portaient pas le voile et oui PENDANT la guerre civile, en Algérie, la pression était infiniment plus forte qu'aujourd'hui et pourtant elles ne portaient pas le voile PENDANT la guerre civile et elles le portent aujourd'hui. Et elles n'ont subi aucune pression.

Je ne fait aucune révision de l'histoire, c'est toi qui ne sait pas lire ce qu'on écrit ou qui répond à côté pour tenter de te donner raison. 

Décidément tu ne fais que me calomnier. c'est lourdingue. Profites tu que je t'ai mis dans mes "ignorés" pour dire n'importe quoi sur moi et déformer mes propos ?

Heureusement qu'il m'arrive encore de lire tes posts pour voir si tu ne va pas continuer à jouer à ce jeu malsain avec moi.

Elles ne le portaient pas avant la guerre civile, elle ne le portaient pas pendant, puis la société s'est islamisé, elles le portent.

Pose toi les vraies questions ! Et ne dis pas que je déforme tes propos dès que je te reprends.


Dernière édition par brigit ^^ le Mer 31 Mai 2017, 01:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
emmanuelle78

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:33

salamsam a écrit:

En fait je pense que ce qu'il voulait dire c'est qu'elles portaient la mini jupe uniquement pour appater les hommes et non pas simplement parce qu'elles se sentaient à l'aise dans ce type de vêtement.
y a pas besoin de mini jupe pour appater le male en rût.....

Revenir en haut Aller en bas
salamsam

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:35

emmanuelle78 a écrit:
salamsam a écrit:

En fait je pense que ce qu'il voulait dire c'est qu'elles portaient la mini jupe uniquement pour appater les hommes et non pas simplement parce qu'elles se sentaient à l'aise dans ce type de vêtement.
y a pas besoin de mini jupe pour appater le male en rût.....


Un male en rût peut même se faire des films à partir de rien.  Very Happy


Dernière édition par salamsam le Mer 31 Mai 2017, 02:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:43

salamsam a écrit:
emmanuelle78 a écrit:
@salamsam lol!


il portait des string ou autres??

car si une salope se reconnait à ses fringues peut etre qu'un salaud aussi.... Wink
Non mais il lui arrivait de porter des pantacours.  Very Happy



Mdrrrr  je porte souvent fourirel fourirel des short et la je me sens salaud
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:49

Thedjezeyri14 a écrit:
salamsam a écrit:

Non mais il lui arrivait de porter des pantacours.  Very Happy



Mdrrrr   je porte souvent fourirel  fourirel  des short et la je me sens salaud
en hivers quand ca caille??

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 01:59

rosarum a écrit:
Skander a écrit:



Ce désintérêt avait déjà eu lieu au moment des décolonisations quand les sociétés Musulmanes se sont résolument tourné vers le matérialisme, et pourtant l'engouement pour la religion est revenu.

je suis d'accord mais il est revenu avec la promesse des islamistes "l'islam c'est la solution" et aussi tout le travail souterrain de réislamisation des frères musulmans et des wahabbites.

or l'échec de l'islam politique va forcément rejaillir sur l'islam lui même.

Reforme ou retour aux sources ? toi et moi, ne sommes pas en place pour répondre, seul les musulmans le peuvent.

Un islam peut être moins " burkanisé " ou moins " poilu ", moins visible donc, mais peut être un islam plus laïque, plus universitaire, qui se laisse pas berner par la propagande, c'est possible aussi avec un peu d'imagination.

En tout cas moi, j'aimerai bien, car ça promet des échanges formidables. Ca changerait des discussions sur le saucisson.

ça prend forme à mon sens, car tu ne peux pas nier que des gens comme Skander ou Thedjezerril, et d'autres ( en m'excusant de ne pas les citer ) sont des hommes de raison, non ? dis moi honnêtement stp ( bon j'vais rajouter Skipper car il va se vexer mais à la condition qu'il parle pas du christianisme...éh éh, suis taquin, j'abuse de la Grâce de Dieu, pardon ).

puis y'a la bande un bahou, bon pour eux, on peut imaginer un bonnet à grelots, qu'en dis tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 02:04

Thedjezeyri14 a écrit:
salamsam a écrit:

Non mais il lui arrivait de porter des pantacours.  Very Happy



Mdrrrr  je porte souvent fourirel fourirel des short et la je me sens salaud

remonte tes chaussettes jusqu'aux genoux, ça passe. Si t'as peur de passer du salaud à l'idiot, t'as qu'à te promener avec un ballon, tu passeras pour un sportif.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 08:54

salamsam a écrit:

La majorité des membres de ma famille en France sont athée ou agnostique, ils sont donc de fait des apostats. Aucun d'entre eux n'exprime de la haine à l'égard de l'Islam. Bien au contraire, la plupart d'entre eux considère l'Islam comme la religion la plus sensé, et s'ils devaient croire un jour à une religion ce serait l'Islam.

J'ai même rencontré des athées de culture chrétienne qui m'ont tenu exactement le même discours. Pour eux l'Islam est la religion à laquelle ils croiraient s'ils devaient devenir croyant.

je suis assez d'accord avec toi pour dire que du point de vue théologie, l'islam est plus simple et plus logique de que le christianisme, pas de fils de Dieu ni de trinité, par contre dans la pratique du culte,  je rejoins Michel Houellebecqk quand il dit "la religion la plus con c'est quand même l'islam"
ceci vise évidemment les salafistes mais pas uniquement.


Dernière édition par rosarum le Mer 31 Mai 2017, 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cherifouldhamza

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 19:40

Je te jure Rosarum que tu réves


moi j'ai 56 ans jamais dans ma vie j'ai rencontré ou vu un athée en Algérie


j'entends parler de Rachid Boujedra c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
telliamed19

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 19:42

cherifouldhamza a écrit:
Je te jure Rosarum que tu réves


moi j'ai 56 ans jamais dans ma vie j'ai rencontré ou vu un athée en Algérie


j'entends parler de Rachid Boujedra c'est  tout

A vrai dire , je n ai jamais rencontré un musulman .
Existent ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 20:36

rosarum a écrit:
Skander a écrit:



Ce désintérêt avait déjà eu lieu au moment des décolonisations quand les sociétés Musulmanes se sont résolument tourné vers le matérialisme, et pourtant l'engouement pour la religion est revenu.

je suis d'accord mais il est revenu avec la promesse des islamistes "l'islam c'est la solution" et aussi tout le travail souterrain de réislamisation des frères musulmans et des wahabbites.

or l'échec de l'islam politique va forcément rejaillir sur l'islam lui même.


Les frères Musulmans ne sont pas l'Islam, leur échec sera celui d'une mouvance politique et pas de la religion elle-même.

Un exemple tout récent, l'échec de François Fillon qui était soutenu par une frange conservatrice des Catholique n'est pas l'échec de cette frange des Catholiques, ni l'échec du Catholicisme, c'est l'échec d'un homme et d'un parti politique, la religion Catholique, elle, est toujours là.

Les wahabites profitent aujourd'hui de la manne pétrolière, si elle vient à leur manquer, ils retourneront à l'état de secte dont ils sont issus et l'Islam se passera d'eux comme il s'est toujours passé des sectes, même quand celles-ci quelquefois ont pris le dessus pendant quelques temps, il suffit de connaître un peu d'histoire pour s'en rendre compte.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 20:52

cherifouldhamza a écrit:
Je te jure Rosarum que tu réves


moi j'ai 56 ans jamais dans ma vie j'ai rencontré ou vu un athée en Algérie


j'entends parler de Rachid Boujedra c'est  tout

sors de ton bled
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 20:57

telliamed19 a écrit:
cherifouldhamza a écrit:
Je te jure Rosarum que tu réves

moi j'ai 56 ans jamais dans ma vie j'ai rencontré ou vu un athée en Algérie

j'entends parler de Rachid Boujedra c'est  tout

A vrai dire , je n ai jamais rencontré un musulman .
Existent ils ?

Un débat impartial, c'est clair.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 21:38

site des ex musulmans de Belgique avec témoignages

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 21:46

rosarum a écrit:
site des ex musulmans de Belgique avec témoignages

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


C'est l'appel du 19 juin  Very Happy  http://www.exmusulman.org/temoignage-19-juin-2013.html

Bien que je souscrivais les yeux fermés aux thèses de l'Islam, je suis resté relativement un garçon ouvert et curieux, et un lecteur vorace, je crois que la lecture fut le principale pare-feu qui m'a sauvé des effets néfastes de la religion et m'a permis de ne pas virer dans l’extrémisme. Il m'arrivait souvent de lire des points de vues athées, cela me poussait à réfléchir, mais le conditionnement social et le poids du lavage de cerveau islamique était plus fort que mes tentatives de réflexions bien modestes.

A l'âge de 20 ans j'ai eu l'occasion de voyager et quitter le domicile familial, pour vivre dans un pays étranger (la France), afin de poursuivre mes études scientifiques. Ce séjour en France a eu une influence considérable sur moi et ma vision du monde et de la vie et de la religion, pour la première fois de ma vie je rencontre des gens ouvertement athées, et je me rend compte que ce ne sont pas des gens si mauvais et ignobles que ça ...

Après quelques années en France, j’étais devenu un laïque convaincu, je suis arrivé à la conclusion que la religion devait se confiner dans la stricte sphère privée, je me rendais compte à travers l’expérience de la vie quotidienne que les gens religieux avaient tendance à être intolérants, et très souvent hypocrites, car ils utilisent la religion comme un paravent pour masquer leurs défauts ou comme justificatif pour leurs fins personnels, pas toujours des plus nobles, le foulard islamique par exemple, était pour moi, à l'époque déjà un instrument pour soumettre la femme et la rabaisser, les signes religieux ostentatoires, comme la barbe et certain
types d'habits, un subterfuge pour se donner un apparence trompeuse de bonne conduite et de moralité irréprochable.

Bien que j'avais des positions très critiques vis à vis de la religion, et des religieux ainsi que de l'interprétation des textes, je me définissais toujours à l'époque comme musulman, et je n'osais pas franchir le pas, celui d'abjurer l'Islam, sûrement car une telle prise de position n'est pas simple et peut avoir des lourdes conséquences... mais le fait est que, avec le temps qui passait et l'étude et la lecture je rencontrais de plus en plus des points qui prouvaient le caractère humain et artificiel de l'Islam, une religion concoctée pour contrôler les masses et justifier des expansions impérialistes arabes.


Il y a eu des gains terrestres depuis l'origine et tant de morts car certains s'opposaient, c'est cela qui n'est pas en odeur de sainteté.
Revenir en haut Aller en bas
prepa




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 22:50

Skander a écrit:


Les frères Musulmans ne sont pas l'Islam,

Les wahabites profitent aujourd'hui de la manne pétrolière, si elle vient à leur manquer, ils retourneront à l'état de secte dont ils sont issus
Bonjour
Peux-tu nous expliquer pourquoi les frères Musulmans ne sont pas l'Islam, et en quoi le wahabisme serait une secte ?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 23:05

prepa a écrit:
Skander a écrit:


Les frères Musulmans ne sont pas l'Islam,

Les wahabites profitent aujourd'hui de la manne pétrolière, si elle vient à leur manquer, ils retourneront à l'état de secte dont ils sont issus
Bonjour
Peux-tu nous expliquer pourquoi les frères Musulmans ne sont pas l'Islam, et en quoi le wahabisme serait une secte ?

Tu dis "serais" tu n'es donc pas d'accord.

Je suis d'accord avec Skander, il y a tellement de variétés d'Islam pourquoi est-ce que seuls les frères musulmans ou seuls les wahabites seraient l'islam? pourquoi prend comme référence les musulmans extrémistes? La logique voudrait qu'on prenne le musulman moyen pour représenter l'islam.

A quoi ressemble le musulman moyen finalement?

_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Mer 31 Mai 2017, 23:38

cailloubleu a écrit:
prepa a écrit:

Bonjour
Peux-tu nous expliquer pourquoi les frères Musulmans ne sont pas l'Islam, et en quoi le wahabisme serait une secte ?

Tu dis "serais" tu n'es donc pas d'accord.

Le doute Cailloubleu, le doute, ne l'oublie jamais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Jeu 01 Juin 2017, 10:30

prepa a écrit:
Skander a écrit:


Les frères Musulmans ne sont pas l'Islam,

Les wahabites profitent aujourd'hui de la manne pétrolière, si elle vient à leur manquer, ils retourneront à l'état de secte dont ils sont issus
Bonjour
Peux-tu nous expliquer pourquoi les frères Musulmans ne sont pas l'Islam, et en quoi le wahabisme serait une secte ?

"Les Frères Musulmans" ou plutôt "La Société Des frères Musulmans" s'apparente à une sorte de parti politique par son action militante très diverse suivant les pays où elle est installée.

Par exemple en Egypte d'où elle est issue, elle mène des actions sociales et caritatives doublées d'une action politique destinée à prendre le pouvoir par des moyens légaux, comme ce fut le cas avec le président Morsi.

Le but recherché est de niveler la société par le haut pour ramener l'Islam à son centre, avec un recrutement des cadres parmi les Musulmans les mieux instruits et les mieux diplômés. La faiblesse de ce raisonnement réside dans l'élitisme des frères Musulmans qui les a empêché de voir venir le coup d'état que les militaires préparaient en ma.nipulant la population. On peut dire que de côté là ils sont aussi modernes que les dirigeants de nos partis politiques.

Le Hamas est la branche Palestinienne des frères Musulmans à Gaza et il est évident que leur maintien autoritaire au pouvoir suffit à démontrer qu'ils ne représentent pas la cause Palestinienne dans son ensemble.

Les wahabites sont issus d'un schisme avec l'orthodoxie Musulmane représentée par le Madhab Hanbalite qui prévalait dans la péninsule arabique (il n'en a pas disparu pour autant) et le père et le frère de son fondateur ont mis en garde à l'époque des détournement de la doctrine auxquelles il se livrait.

Il s'agissait d'adopter des idées marginales et rejetées par le consensus de la majorité des Musulmans et de déclarer "mécréants" (Kafir) ceux qui ne les adopteraient pas pour ensuite les combattre. Un exemple d'une de ces idées est le fameux Tawhid qui reposerait sur trois fondements, trois attributs parmi les autres attributs de Dieu.

Personne ne rejette ces trois attributs mais ils font partie des autres attributs et ne représentent pas à eux seuls la condition pour être un véritable monothéiste. C'est entre-autres sur cette définition ambivalente du monothéisme Musulman et leur rejet des autres Musulmans que les wahabites peuvent être considérés comme un mouvement sectaire.

Je tiens à préciser que beaucoup de ceux qui adoptent cette interprétation déviante de l'Islam ne sont même pas conscients de son égarement ni de son origine.
Revenir en haut Aller en bas
prepa




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Ven 02 Juin 2017, 10:54

Skander a écrit:
prepa a écrit:

Bonjour
Peux-tu nous expliquer pourquoi les frères Musulmans ne sont pas l'Islam, et en quoi le wahabisme serait une secte ?

"Les Frères Musulmans" ou plutôt "La Société Des frères Musulmans" s'apparente à une sorte de parti politique par son action militante très diverse suivant les pays où elle est installée.

Par exemple en Egypte d'où elle est issue, elle mène des actions sociales et caritatives doublées d'une action politique destinée à prendre le pouvoir par des moyens légaux, comme ce fut le cas avec le président Morsi.

Le but recherché est de niveler la société par le haut pour ramener l'Islam à son centre, avec un recrutement des cadres parmi les Musulmans les mieux instruits et les mieux diplômés. La faiblesse de ce raisonnement réside dans l'élitisme des frères Musulmans qui les a empêché de voir venir le coup d'état que les militaires préparaient en ma.nipulant la population. On peut dire que de côté là ils sont aussi modernes que les dirigeants de nos partis politiques.

Le Hamas est la branche Palestinienne des frères Musulmans à Gaza et il est évident que leur maintien autoritaire au pouvoir suffit à démontrer qu'ils ne représentent pas la cause Palestinienne dans son ensemble.

Les wahabites sont issus d'un schisme avec l'orthodoxie Musulmane représentée par le Madhab Hanbalite qui prévalait dans la péninsule arabique (il n'en a pas disparu pour autant) et le père et le frère de son fondateur ont mis en garde à l'époque des détournement de la doctrine auxquelles il se livrait.

Il s'agissait d'adopter des idées marginales et rejetées par le consensus de la majorité des Musulmans et de déclarer "mécréants" (Kafir) ceux qui ne les adopteraient pas pour ensuite les combattre. Un exemple d'une de ces idées est le fameux Tawhid qui reposerait sur trois fondements, trois attributs parmi les autres attributs de Dieu.

Personne ne rejette ces trois attributs mais ils font partie des autres attributs et ne représentent pas à eux seuls la condition pour être un véritable monothéiste. C'est entre-autres sur cette définition ambivalente du monothéisme Musulman et leur rejet des autres Musulmans que les wahabites peuvent être considérés comme un mouvement sectaire.

Je tiens à préciser que beaucoup de ceux qui adoptent cette interprétation déviante de l'Islam ne sont même pas conscients de son égarement ni de son origine.
Tu parles du rôle politique et social des frères Musulmans mais cela n'explique pas en quoi ils ne sont pas l'Islam.
Le Hanbalisme est une des 4 écoles du sunnisme, le Wahhabisme qui en est issu ne peut donc pas être une secte [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Ven 02 Juin 2017, 11:45

prepa a écrit:
Skander a écrit:


"Les Frères Musulmans" ou plutôt "La Société Des frères Musulmans" s'apparente à une sorte de parti politique par son action militante très diverse suivant les pays où elle est installée.

Par exemple en Egypte d'où elle est issue, elle mène des actions sociales et caritatives doublées d'une action politique destinée à prendre le pouvoir par des moyens légaux, comme ce fut le cas avec le président Morsi.

Le but recherché est de niveler la société par le haut pour ramener l'Islam à son centre, avec un recrutement des cadres parmi les Musulmans les mieux instruits et les mieux diplômés. La faiblesse de ce raisonnement réside dans l'élitisme des frères Musulmans qui les a empêché de voir venir le coup d'état que les militaires préparaient en ma.nipulant la population. On peut dire que de côté là ils sont aussi modernes que les dirigeants de nos partis politiques.

Le Hamas est la branche Palestinienne des frères Musulmans à Gaza et il est évident que leur maintien autoritaire au pouvoir suffit à démontrer qu'ils ne représentent pas la cause Palestinienne dans son ensemble.

Les wahabites sont issus d'un schisme avec l'orthodoxie Musulmane représentée par le Madhab Hanbalite qui prévalait dans la péninsule arabique (il n'en a pas disparu pour autant) et le père et le frère de son fondateur ont mis en garde à l'époque des détournement de la doctrine auxquelles il se livrait.

Il s'agissait d'adopter des idées marginales et rejetées par le consensus de la majorité des Musulmans et de déclarer "mécréants" (Kafir) ceux qui ne les adopteraient pas pour ensuite les combattre. Un exemple d'une de ces idées est le fameux Tawhid qui reposerait sur trois fondements, trois attributs parmi les autres attributs de Dieu.

Personne ne rejette ces trois attributs mais ils font partie des autres attributs et ne représentent pas à eux seuls la condition pour être un véritable monothéiste. C'est entre-autres sur cette définition ambivalente du monothéisme Musulman et leur rejet des autres Musulmans que les wahabites peuvent être considérés comme un mouvement sectaire.

Je tiens à préciser que beaucoup de ceux qui adoptent cette interprétation déviante de l'Islam ne sont même pas conscients de son égarement ni de son origine.


Tu parles du rôle politique et social des  frères Musulmans mais cela n'explique pas en quoi ils ne sont pas l'Islam.
Le Hanbalisme est une des 4 écoles du sunnisme, le Wahhabisme qui en est issu ne peut donc pas être une secte [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Laisse Wikipedia de côté pour le moment cher prepa, les wahabites se sont clairement démarqués de l'école Hanbalite et aujourd'hui, les Hanbalites qui vivent Arabie Saoudite ne sont pas du tout wahabites et vice-versa.

Les wahabites prétendent être issus de l'école Hanbalite pour se donner une légitimité auprès des autres sunnites qui se méfient d'eux et de leur doctrine déviante. Je comprends que pour toi le dogme des trois fondement du tawhid semble obscur et peu compréhensible, mais pour les Musulmans sunnites ça ne l'est pas, tout comme la différence entre un Catholique et un Témoin de Jéhovah peut sembler diffuse pour un Musulman qui ne connait pas les subtilités du Christianisme à ce sujet alors que les Chrétiens savent leur désaccord avec le dogme trinitaire.

D'ailleurs les wahabites prétendent aussi prendre des arguments aux autres écoles de la Sunna, y compris l'école Malikite. Moi qui suis Malikite je peux te certifier qu'ils ne tiennent compte que de leurs shouyoukhs saoudiens, véritables fonctionnaire au service de la monarchie des Saoud. J'espère avoir été clair pour ça, n'hésite pas à poser des questions sinon.

Quand aux frères Musulmans, quand je dis qu'ils ne sont pas l'Islam c'est pour dire qu'ils ne représentent pas tout l'Islam mais seulement leur parti politique, c'est pour ça que j'ai détaillé (un peu) leur action.

Je pourrais dire la même chose pour l'école Malikite qui n'est pas tout l'Islam, le Malikisme est suivi essentiellement au Maghreb alors que la majorité des Musulmans suivent l'école de l'Imam Abou Hannifa (plus de 50%).
Les Hanbalites sont moins nombreux, moins de 10% des Musulmans et les wahabites encore moins, bien qu'ils soient très (trop) représentés à cause de la manne pétrolière.

Maintenant on revient à Wikipedia et voici le copiè-collé de l'article qui a dû t'échapper, il est très explicite, tu verras que tous les avis le définissent comme un groupe déviant. J'apprécie particulièrement le dernier avis (un objet théologique non-identifié).


La nature même du wahhabisme saoudien fait débat, les sunnites polémiquant pour savoir s'il s'agit réellement d'une branche de l'islam sunnite hanbalite
. En thèse, Yuriy Matashev estime que le wahhabisme n'est pas une nouvelle école de droit sunnite mais plutôt un « mouvement » au sein de l'école de droit hanbalite  .
En antithèse, Souleyman ben Abdelwahhab, frère de Mohammed ben Abdelwahhab, évoque, quant à lui, ce qu'il appelle l'« école wahhabite » (« Madhhab al-Wahhabiyya »).

Selon Qamar, il s'agit en réalité d'un « pseudo-mouvement sunnite extrémiste ».
Selon Jarman, la doctrine wahhabite ne cadre pas avec les enseignements traditionnels de l'école hanbalite : « Afin de légitimer leur dynastie et leur doctrine, ils s’appuient sur les travaux de nombreux savants réputés, en particulier ceux d’Ibn Taymiyya. La notoriété du maître, mais surtout sa singularité, servira de lettre de noblesse à Muhammad Ibn ‘Abd al-Wahhâb lors de l’instauration de sa doctrine ; un peu comme si Ibn Taymiyya était le père spirituel du wahhabisme ! Il est très fréquent que des leaders ou des mouvements pernicieux se réclament d’un idéal religieux ou nationaliste pour anoblir leurs ambitions. Pour ce faire, le charisme d’un Ibn Taymiyya ne sera pas de trop [...] il n’y a pas plus d’affinité entre Ibn Taymiyya et Muhammad Ibn ‘Abd al-Wahhâb qu’il n’y en a entre un Hashémite et un Saoud  ».
Selon Lamchchi, cette école prône notamment une pratique religieuse purement ritualiste, fondée sur un taqlid et un ijtihad orienté et laissant au second plan certains aspects du fiqh actuel.
[b]Selon Ibrahim, le wahhabisme est en quelque sorte un objet théologique non-identifié.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Ven 02 Juin 2017, 23:50

Bonjour Skander,

J'ai lu que les origines des frères musulmans se trouvent plutôt dans un parti antérieur turc : les jeunes musulmans.

Il était question lors du déclin de l'empire ottoman, de préserver ce qui restait par une identité religieuse et donc d'exclure ceux qui n'en faisait pas parti, dont les arméniens.

Toute façon, quoiqu'il en soit, que ce soit à travers l'histoire de l'islam ou du christianisme, il est facile de voir que les déviances arrivent quand la politique et le religieux se côtoient.

L'école des pharisiens faisait bcp de politique, c'est dans ce parti que Jésus a rencontré le plus d'opposition.

En ce qui concerne le sujet, en comprenant les conflits d'intérêt entre religion et politique à travers leur propre histoire, j'ai l'impression que les musulmans auraient plutôt tendance à se ranger du côté des laïques ( et pas des athées ) .

Mais, j'aimerai savoir si les discussions émergent entre une conception laïque de l'islam et l'attente messianique du califat ?

Où vous en êtes avec ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 00:17

Tonton a écrit:


En ce qui concerne le sujet, en comprenant les conflits d'intérêt entre religion et politique à travers leur propre histoire, j'ai l'impression que les musulmans auraient plutôt tendance à se ranger du côté des laïques ( et pas des athées ) .

Mais, j'aimerai savoir si les discussions émergent entre une conception laïque de l'islam et l'attente messianique du califat ?



Il n'y a que des groupuscules extrémistes pour chercher à instaurer ce qu'ils appellent un califat, la majorité des Musulmans cherchent eux à mettre en pratique la sunna au quotidien, faire ses prières à l'heure, travailler, élever ses enfants, bref vivre en adultes.

Je vais à la Mosquée tous les jours en ce moment et les discussions ne portent pas sur ça.

Dans une Mosquée traditionnelle on discute sur des points précis de la religion comme les ablutions ou les heures de prières, en tant que résident ou en tant que voyageur par exemple, ou sur les merguez vendue à Carrefour, sont-elles vraiment halal ? Very Happy

Les discussions que nous avons ici sont à des années lumières des préocuppations des Musulmans, sauf en ce qui concerne le terrorisme qui nous révulse nous aussi.

Dans les Mosquées salafistes où il m'arrive d'aller faire une prière, on discute beaucoup de tawhid ou de fiqh  jusqu'à quelquefois la polémique, il se traitent alors de kouffar ou de jamhite (je n'ai pas encore vraiment compris ce que ça voulait dire) et ce n'est pas des endroits où je vais traîner mon kamis.

D'une façon générale, le mot "laïcité" a tellement été utilisé pour s'opposer aux Musulmans qu'il est mal perçu, même si la nécessité de vivre ensemble est une évidence pour les Musulmans. Donc on parle de vivre ensemble, de respect des voisins, de générosité pour les gens,etc ...toutes notions contenues dans le Coran et la Sunna.

Ce que je dis ici est réducteur et il faudrait affiner un peu ce résumé, il faudra en reparler.
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 00:44

Skander a écrit:
prepa a écrit:



Tu parles du rôle politique et social des  frères Musulmans mais cela n'explique pas en quoi ils ne sont pas l'Islam.
Le Hanbalisme est une des 4 écoles du sunnisme, le Wahhabisme qui en est issu ne peut donc pas être une secte [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Laisse Wikipedia de côté pour le moment cher prepa, les wahabites se sont clairement démarqués de l'école Hanbalite et aujourd'hui, les Hanbalites qui vivent Arabie Saoudite ne sont pas du tout wahabites et vice-versa.

Les wahabites prétendent être issus de l'école Hanbalite pour se donner une légitimité auprès des autres sunnites qui se méfient d'eux et de leur doctrine déviante. Je comprends que pour toi le dogme des trois fondement du tawhid semble obscur et peu compréhensible, mais pour les Musulmans sunnites ça ne l'est pas, tout comme la différence entre un Catholique et un Témoin de Jéhovah peut sembler diffuse pour un Musulman qui ne connait pas les subtilités du Christianisme à ce sujet alors que les Chrétiens savent leur désaccord avec le dogme trinitaire.

D'ailleurs les wahabites prétendent aussi prendre des arguments aux autres écoles de la Sunna, y compris l'école Malikite. Moi qui suis Malikite je peux te certifier qu'ils ne tiennent compte que de leurs shouyoukhs saoudiens, véritables fonctionnaire au service de la monarchie des Saoud. J'espère avoir été clair pour ça, n'hésite pas à poser des questions sinon.

Quand aux frères Musulmans, quand je dis qu'ils ne sont pas l'Islam c'est pour dire qu'ils ne représentent pas tout l'Islam mais seulement leur parti politique, c'est pour ça que j'ai détaillé (un peu) leur action.

Je pourrais dire la même chose pour l'école Malikite qui n'est pas tout l'Islam, le Malikisme est suivi essentiellement au Maghreb alors que la majorité des Musulmans suivent l'école de l'Imam Abou Hannifa (plus de 50%).
Les Hanbalites sont moins nombreux, moins de 10% des Musulmans et les wahabites encore moins, bien qu'ils soient très (trop) représentés à cause de la manne pétrolière.

Maintenant on revient à Wikipedia et voici le copiè-collé de l'article qui a dû t'échapper, il est très explicite, tu verras que tous les avis le définissent comme un groupe déviant. J'apprécie particulièrement le dernier avis (un objet théologique non-identifié).


La nature même du wahhabisme saoudien fait débat, les sunnites polémiquant pour savoir s'il s'agit réellement d'une branche de l'islam sunnite hanbalite
. En thèse, Yuriy Matashev estime que le wahhabisme n'est pas une nouvelle école de droit sunnite mais plutôt un « mouvement » au sein de l'école de droit hanbalite  .
En antithèse, Souleyman ben Abdelwahhab, frère de Mohammed ben Abdelwahhab, évoque, quant à lui, ce qu'il appelle l'« école wahhabite » (« Madhhab al-Wahhabiyya »).

Selon Qamar, il s'agit en réalité d'un « pseudo-mouvement sunnite extrémiste ».
Selon Jarman, la doctrine wahhabite ne cadre pas avec les enseignements traditionnels de l'école hanbalite : « Afin de légitimer leur dynastie et leur doctrine, ils s’appuient sur les travaux de nombreux savants réputés, en particulier ceux d’Ibn Taymiyya. La notoriété du maître, mais surtout sa singularité, servira de lettre de noblesse à Muhammad Ibn ‘Abd al-Wahhâb lors de l’instauration de sa doctrine ; un peu comme si Ibn Taymiyya était le père spirituel du wahhabisme ! Il est très fréquent que des leaders ou des mouvements pernicieux se réclament d’un idéal religieux ou nationaliste pour anoblir leurs ambitions. Pour ce faire, le charisme d’un Ibn Taymiyya ne sera pas de trop [...] il n’y a pas plus d’affinité entre Ibn Taymiyya et Muhammad Ibn ‘Abd al-Wahhâb qu’il n’y en a entre un Hashémite et un Saoud  ».
Selon Lamchchi, cette école prône notamment une pratique religieuse purement ritualiste, fondée sur un taqlid et un ijtihad orienté et laissant au second plan certains aspects du fiqh actuel.
[b]Selon Ibrahim, le wahhabisme est en quelque sorte un objet théologique non-identifié.
merci skander
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 01:00

Skander a écrit:
Tonton a écrit:


En ce qui concerne le sujet, en comprenant les conflits d'intérêt entre religion et politique à travers leur propre histoire, j'ai l'impression que les musulmans auraient plutôt tendance à se ranger du côté des laïques ( et pas des athées ) .

Mais, j'aimerai savoir si les discussions émergent entre une conception laïque de l'islam et l'attente messianique du califat ?



.

Dans les Mosquées salafistes où il m'arrive d'aller faire une prière, on discute beaucoup de tawhid ou de fiqh  jusqu'à quelquefois la polémique, il se traitent alors de kouffar ou de jamhite (je n'ai pas encore vraiment compris ce que ça voulait dire) et ce n'est pas des endroits où je vais traîner mon kamis.



Ahah on t'a sorti l'argument des Jahmite? C'est un courant de pensé du 9 ème siècle qui s'oppose aux autres sur plusieurs point , mais aux salafistes sur leur conception de Dieu. Comme tu sais la majorité des musulmans reproche aux Salafistes d'êtres Antromorphistes et bien pour repliquer ils nous reproche d'ètre Jahmites , parceque les Jahmites renier tout les attribut de Dieu pas seulement le corp ou la direction.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 01:20

Skander a écrit:
Tonton a écrit:


En ce qui concerne le sujet, en comprenant les conflits d'intérêt entre religion et politique à travers leur propre histoire, j'ai l'impression que les musulmans auraient plutôt tendance à se ranger du côté des laïques ( et pas des athées ) .

Mais, j'aimerai savoir si les discussions émergent entre une conception laïque de l'islam et l'attente messianique du califat ?



Il n'y a que des groupuscules extrémistes pour chercher à instaurer ce qu'ils appellent un califat, la majorité des Musulmans cherchent eux à mettre en pratique la sunna au quotidien, faire ses prières à l'heure, travailler, élever ses enfants, bref vivre en adultes.

Je vais à la Mosquée tous les jours en ce moment et les discussions ne portent pas sur ça.

Dans une Mosquée traditionnelle on discute sur des points précis de la religion comme les ablutions ou les heures de prières, en tant que résident ou en tant que voyageur par exemple, ou sur les merguez vendue à Carrefour, sont-elles vraiment halal ? Very Happy

Les discussions que nous avons ici sont à des années lumières des préocuppations des Musulmans, sauf en ce qui concerne le terrorisme qui nous révulse nous aussi.

Dans les Mosquées salafistes où il m'arrive d'aller faire une prière, on discute beaucoup de tawhid ou de fiqh  jusqu'à quelquefois la polémique, il se traitent alors de kouffar ou de jamhite (je n'ai pas encore vraiment compris ce que ça voulait dire) et ce n'est pas des endroits où je vais traîner mon kamis.

D'une façon générale, le mot "laïcité" a tellement été utilisé pour s'opposer aux Musulmans qu'il est mal perçu, même si la nécessité de vivre ensemble est une évidence pour les Musulmans. Donc on parle de vivre ensemble, de respect des voisins, de générosité pour les gens,etc ...toutes notions contenues dans le Coran et la Sunna.

Ce que je dis ici est réducteur et il faudrait affiner un peu ce résumé, il faudra en reparler.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 01:27

Oui, je sais bien que les musulmans ne sont pas préoccupés par l'édification d'un état islamique, mais par les choses du quotidien comme nous tous.

Pour vivre ensemble il faut des règles. Pour moi, les théocraties, peu importe laquelle, considèrent toujours les individus en plusieurs catégories dont ceux qui partagent leurs opinions sont forcement les mieux lotis. Les moins bien lotis, ceux d'une conviction contraire n'ont aucun recours dans une théocratie, car elle n'applique pas l'idée du suffrage universel. Le pouvoir est forcement monopolisé.

Ensuite, certains sunnites ont cru que l'EI répondait à une prophétie. Ils n'avaient pas du tout dans l'idée de faire du terrorisme et d'ailleurs Daesh en a leurré plus d'un en leur faisant croire qu'ils feraient de l'humanitaire.

D'où ma question :

Comment s'articule la position majoritairement neutre politiquement du sunnite et son attente messianique sous la forme d'un état ?

Peut on parler plutôt d'un exode ou de l'attente d'implantation ( c'est à dire par exemple : quitter la France pour aller vers l'étranger ou plutôt implanter en France ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 02:36

Tonton a écrit:
Oui, je sais bien que les musulmans ne sont pas préoccupés par l'édification d'un état islamique, mais par les choses du quotidien comme nous tous.

Pour vivre ensemble il faut des règles. Pour moi, les théocraties, peu importe laquelle, considèrent toujours les individus en plusieurs catégories dont ceux qui partagent leurs opinions sont forcement les mieux lotis. Les moins bien lotis, ceux d'une conviction contraire n'ont aucun recours dans une théocratie, car elle n'applique pas l'idée du suffrage universel. Le pouvoir est forcement monopolisé.

Ensuite, certains sunnites ont cru que l'EI répondait à une prophétie. Ils n'avaient pas du tout dans l'idée de faire du terrorisme et d'ailleurs Daesh en a leurré plus d'un en leur faisant croire qu'ils feraient de l'humanitaire.

D'où ma question :

Comment s'articule la position majoritairement neutre politiquement du sunnite et son attente messianique sous la forme d'un état ?

Peut on parler plutôt  d'un exode ou de l'attente d'implantation ( c'est à dire par exemple : quitter la France pour aller vers l'étranger  ou plutôt  implanter en France )  ?
nous sommes poussés à croire au nouvel ordre mondial déjà on nous y prépare
ce nouveau monde artificiel sera une théocratie planétaire qui persécutera toutes croyances
les musulmans de France devront quitter le territoire avant le système en place
beaucoup s'y préparent déjà
les signes d'une guerre civile sont visibles des mains invisibles essayent d'alimenter la haine et les premières victimes seront les arabes et les musulmans si une rupture de la normalité viendrait de se produire



Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 07:02

D'accord Anaska,

c'est un peu ce que nous imaginons aussi. Nous pensons que le monde finira par une gouvernance unique complétement opposée à Dieu.

Mais, si c'est planétaire, personne ne sera à l'abris nul part. Donc pas plus et pas moins en France qu'ailleurs, non ?


Toutefois l'année prochaine, je vais entamer une étude sérieuse du livre de l'apocalypse, enfin normalement, car il semblerait que les prophéties s'appliquent pour chaque génération. Le 666 par exemple, tu peux le retrouver dans la façon dont Néron marquait ce qui lui appartenait. Ce serait quelque chose de cyclique et pas quelque chose qui se produit pour une génération précise jusqu'au jour de cet gouvernance unique.

C'est en rapport avec la technique de syntaxe des textes qui tiré de l'hébreux, fonctionne comme une spirale en quelque sorte, l'idée principale devant se trouver en son centre, avec des éléments se répétant avant et après.

Bon, j'en saurai plus d'ici un an ou deux ( normalement ).

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 08:08

Anaska a écrit:

nous sommes poussés à croire au nouvel ordre mondial déjà on nous y prépare
ce nouveau monde artificiel sera une théocratie planétaire qui persécutera toutes croyances
les musulmans de France devront quitter le territoire avant le système en place
beaucoup s'y préparent déjà
les signes d'une guerre civile sont visibles des mains invisibles essayent d'alimenter la haine et les premières victimes seront les arabes et les musulmans si une rupture de la normalité viendrait de se produire


Il n'y a pas si longtemps nous avons eu des élections où la France s'est opposée à la montée du Front National qui aurait imposé une offensive massive contre les musulmans avec l'interdiction du communautarisme et toutes ses manifestations comme le voile, porc dans les cantines, renvoi hors des frontières, refoulement des réfugiés, etc
Il faut remarquer qu'il y a eu très peu de voix religieuses pour s'opposer au projet FN sur ce forum et que c'était un sujet tabou. Les anti-FN étaient 4 à peu près il me semble et j'en étais.

Alors il me semble que c'est la laïcité qui a sauvé les musulmans de France et que si c'est cette laïcité que tu traites de "théocratie qui persécutera toutes les religions de la planète" tu as la mémoire courte et tu ne montres pas ta reconnaissance.


_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 08:19

cailloubleu a écrit:
Anaska a écrit:

nous sommes poussés à croire au nouvel ordre mondial déjà on nous y prépare
ce nouveau monde artificiel sera une théocratie planétaire qui persécutera toutes croyances
les musulmans de France devront quitter le territoire avant le système en place
beaucoup s'y préparent déjà
les signes d'une guerre civile sont visibles des mains invisibles essayent d'alimenter la haine et les premières victimes seront les arabes et les musulmans si une rupture de la normalité viendrait de se produire


Il n'y a pas si longtemps nous avons eu des élections où la France s'est opposée à la montée du Front National qui aurait imposé une offensive massive contre les musulmans avec l'interdiction du communautarisme et toutes ses manifestations comme le voile, porc dans les cantines, renvoi hors des frontières, refoulement des réfugiés, etc
Il faut remarquer qu'il y a eu très peu de voix religieuses pour s'opposer au projet FN sur ce forum et que c'était un sujet tabou. Les anti-FN étaient 4 à peu près il me semble et j'en étais.

Alors il me semble que c'est la laïcité qui a sauvé les musulmans de France et que si c'est cette laïcité que tu traites de "théocratie qui persécutera toutes les religions de la planète" tu as la mémoire courte et tu ne montres pas ta reconnaissance.


on nous prépare à cette guerre civile
le temps n'est pas encore venu car il y a encore des choses à regler au proche orient
mais ça ne sera pas pour longtemps
le fn n'est qu'une illusion et un pion dans la scene politique comme daesh dailleurs
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 08:32

Anaska a écrit:


on nous prépare à cette guerre civile
le temps n'est pas encore venu car il y a encore des choses à regler au proche orient
mais ça ne sera pas pour longtemps
le fn n'est qu'une illusion et un pion dans la scene politique comme daesh dailleurs

ze big complot.

Tremblons affraid affraid affraid

_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 11:37

Tonton a écrit:
Ensuite, certains sunnites ont cru que l'EI répondait à une prophétie. Ils n'avaient pas du tout dans l'idée de faire du terrorisme et d'ailleurs Daesh en a leurré plus d'un en leur faisant croire qu'ils feraient de l'humanitaire.

Il existe effectivement une confusion chez certains Sunnites qui croient à l'émergence d'un "mehdi" qui viendrait à la fin des temps, le daesh a pu utiliser plus ou moins consciemment cette croyance bien qu'ils n'en parlent pas mais seulement de la création de l'état califal.

Tonton a écrit:
D'où ma question :

Comment s'articule la position majoritairement neutre politiquement du sunnite et son attente messianique sous la forme d'un état ?

Alors justement, il existe cette rumeur d'un mehdi, mais elle n'a pas de fondement sérieux chez les Sunnites, les Ahadith qui en parle ne sont pas fiables et aucun à ma connaissance n'a été reconnu authentique.

Les Shiites par contre y croient dur comme fer, pour certains il serait la venue du "douzième Imam", mais ça c'est une autre histoire.

En fait le daesh a utilisé tous les moyens psychologiques pour inciter les gens à le rejoindre, que ce soit l'alibi de l'humanitaire, la création d'un état, la valorisation de soi, une solde conséquente, la solidarité ethnique, nationale ou religieuse, l'hijra.

Tonton a écrit:
Peut on parler plutôt  d'un exode ou de l'attente d'implantation ( c'est à dire par exemple : quitter la France pour aller vers l'étranger  ou plutôt  implanter en France )  ?

Ni l'un ni l'autre en ce qui concerne la majorité des Musulmans vivant en France.

La plupart se font enterrer dans leur pays d'origine quand ils viennent à décéder en France et presque tous ont construit une maison au bled pendant leur long séjour  ici.

La théorie du "remplacement" est un mythe utilisé par une dame blonde dont le pauvre papa est borgne, les Musulmans n'ont pas cette idée pour la plupart, sauf peut-être paradoxalement pour les moins actifs et les moins représentatifs comme les dirigeants de la Grande Mosquée de Paris, par exemple.

Mais pour les salafistes-wahabites, c'est le départ vers un pays "Musulman" (désolé pour les guillemets) qui s'impose, en principe, pour quitter ce qu'ils appellent un pays de mécréance. Je dis en principe car beaucoup que je connais hésitent à franchir le pas, même s'ils en parlent.

Ce discours qui appelle à l'hijra est souvent tenu par des gens qui ne le feront pas eux-mêmes, je trouve que c'est malhonnête car c'est envoyer des jeunes gens ignorants des difficiles conditions de vie du bled d'aller s'y installer et de s'y casser la figure. Il y a pas mal de retour.
Revenir en haut Aller en bas
Anaska

avatar


MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   Sam 03 Juin 2017, 14:59

cailloubleu a écrit:
Anaska a écrit:


on nous prépare à cette guerre civile
le temps n'est pas encore venu car il y a encore des choses à regler au proche orient
mais ça ne sera pas pour longtemps
le fn n'est qu'une illusion et un pion dans la scene politique comme daesh dailleurs

ze big complot.

Tremblons  affraid affraid affraid
est ce que tu connais la fable de la fourmi et du grillon

Un Grillon, par un jour d’hiver,
Entra dans une fourmilière.
Il faisait froid, il y entra :
C’est le hasard qui l’y mena.
Il demanda un peu de grain
Pour subsister : il avait faim
Et il n’avait plus rien chez lui.
« Que faisais-tu ? Dit la Fourmi,
Au mois d’Août, au temps d’engranger
Pour mettre du grain de côté ? »
« Je chantais, dit-il, j’égayais
Les autres bêtes, mais jamais
Je n’en ai eu un seul merci
Et donc je viens me mettre ici. »
« Et donc, c’est ça, chante pour moi !
Sauf le respect que je te dois,
Tu aurais mieux fait d’amasser
En été de quoi subsister
Que d’être ici tout grelottant,
Le ventre creux, mendigotant…
Pourquoi devrais-je te nourrir ?
Tu ne peux en rien me servir. »

Il ne faut vivre, on peut le voir,
En insouciance et nonchaloir
Mais, comme on le peut, tout au moins,
S’efforcer d’acquérir du bien:
Qui est nanti est préféré
A qui vient geindre et quémander.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le spectre de l’athéisme hante l’islam sur les réseaux sociaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'athéisme militant
» La religion, l’athéisme et la morale.
» athéisme et morale ou éthique
» L’athéisme conduit au nazisme
» L'athéisme n'est pas une religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: