Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
anipassion.com
Partagez | 
 

 Péché dans le Christianisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Thedjezeyri14




MessageSujet: Péché dans le Christianisme.   Lun 12 Juin 2017, 23:34

Grace a ma frequentation de ce Forum j'ai bien compris que selon la plupart des intervenant chretiens , le christianisme ne contient pas de loi ou de commandement en dehors du fameux " aime ton Dieu et aime autrui" , mais de temps en temps j'entend ces même intervenants dire que le sexe est péché , que le divorce est péché ...etc , j'aimerais alors qu'on m'explique la definition du péché , y'a t'il une liste qui les énumère ?? que risque le pecheur ??.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 03:12

ce dont tu parles c'est le 11e commandement, un en plus du décalogue.

Ensuite, Jésus énumère sa doctrine que tu peux retrouver du chapitre 5 au chapitre 7 ( inclus ). Cela te permettre de comprendre que le péché est avant tout quelque chose qui prend source quelque part : dans le cœur.

Au final, chacun peut se surprendre à être dans le péché, mais c'est mieux de se surprendre à être que ne pas savoir l'être. Un mal ignoré peut entraîner des maux encore plus grand.

Du coup, c'est difficile de juger mais il y a aussi le besoin de protéger, sinon le résultat est comme le mal ignoré. Alors, il faut toujours laisser la possibilité de se repentir, sincèrement. Difficile d'évaluer, mais c'est possible avec le travail adéquate, de déceler la sincérité, nous savons un peu le faire, et les spécialistes encore mieux. Mais dans l'ensemble, il est plus logique de protéger et rééduquer que de condamner à mort car cette sanction n'a plus aucun recours, elle ne permet pas de " se racheter ". Puis il y a toujours le risque de se tromper dans le jugement.

Donc le péché, c'est avant à chacun de le définir dans son cœur. En dehors de l'incontournable décalogue qui dans sa simplicité met plutôt tout le monde d'accord. Sauf les commandements en rapport avec Dieu, pour les non croyants, forcement.

Ensuite, non le sexe n'est pas un péché. C'est le sexe hors mariage qui est un péché, en raison des conséquences et aussi du risque dans la façon de préserver son affectif. Mais c'est pareil avec le flirt, bien que cela n'entraîne pas de grossesse non voulue, ça peut marquer les affectifs en cas de tromperie et entraîner un manque de confiance en soi et en les autres.

Ce qui est un péché, est de considérer l'autre comme étant un objet d'expérimentation.

Ce qui m'amuse, c'est le contre argument : ben faut bien essayer pour voir la compatibilité ! lol, que c'est drôle cette idée, car on peut avoir un doute entre une souris et un éléphant, mais entre un homme et une femme, normalement, c'est prévu pour.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 03:14

j'ai zappé : 5 à 7 selon Matthieu.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 03:20

Tonton a écrit:
ce dont tu parles c'est le 11e commandement, un en plus du décalogue.

Ensuite, Jésus énumère sa doctrine que tu peux retrouver du chapitre 5 au chapitre 7 ( inclus ). Cela te permettre de comprendre que le péché est avant tout quelque chose qui prend source quelque part : dans le cœur.

Au final, chacun peut se surprendre à être dans le péché, mais c'est mieux de se surprendre à être que ne pas savoir l'être. Un mal ignoré peut entraîner des maux encore plus grand.

Du coup, c'est difficile de juger mais il y a aussi le besoin de protéger, sinon le résultat est comme le mal ignoré. Alors, il faut toujours laisser la possibilité de se repentir, sincèrement. Difficile d'évaluer, mais c'est possible avec le travail adéquate, de déceler la sincérité, nous savons un peu le faire, et les spécialistes encore mieux. Mais dans l'ensemble, il est plus logique de protéger et rééduquer que de condamner à mort car cette sanction n'a plus aucun recours, elle ne permet pas de " se racheter ". Puis il y a toujours le risque de se tromper dans le jugement.

Donc le péché, c'est avant à chacun de le définir dans son cœur. En dehors de l'incontournable décalogue qui dans sa simplicité met plutôt tout le monde d'accord. Sauf les commandements en rapport avec Dieu, pour les non croyants, forcement.

Ensuite, non le sexe n'est pas un péché. C'est le sexe hors mariage qui est un péché, en raison des conséquences et aussi du risque dans la façon de préserver son affectif. Mais c'est pareil avec le flirt, bien que cela n'entraîne pas de grossesse non voulue, ça peut marquer les affectifs en cas de tromperie et entraîner un manque de confiance en soi et en les autres.

Ce qui est un péché, est de considérer l'autre comme étant un objet d'expérimentation.

Ce qui m'amuse, c'est le contre argument : ben faut bien essayer pour voir la compatibilité ! lol, que c'est drôle cette idée, car on peut avoir un doute entre une souris et un éléphant, mais entre un homme et une femme, normalement, c'est prévu pour.  

Salut Tonton , merci pour ta reponse .


C'est encore flou pour moi , on est d'accord le decalogue met tout le monde d'accord et le 11 ème commandement le resume bien , mais declarer des choses péché en plus de cela , c'est bien cela que je trouve arbitraire . Le faitez vous suivant un texte ? ( donc par act de foi ) ou simplement par deduction ?? Parceque les arguments logique sont plutot contre vous , je ne vois pas le mal pour deux personnes consentante a avoir des relation même hors mariage .
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 03:56

Tout dépend ce que tu mets derrière le mot mariage.

Je pense que le plus important dans la relation à l'autre, c'est prendre le temps de le " découvrir ". Verbe à propos, car en se contentant de découvrir sa nudité, on peut s'en contenter sans avoir le reste. Ce reste qui finalement prendra de plus en plus d'importance avec le temps.

Certains liens peuvent se faire dans la satisfaction du besoin immédiat mais ne pas correspondre à ce qui est nécessaire pour du long terme. C'est là le temps des fausses promesses puis de ses conséquences.

par exemple, l'un veut vivre au Maroc et elle en France, est ce la satisfaction du lit partagé qui suffira à ce que l'un ou l'autre, fasse le sacrifice toute sa vie ? qui sera celui qui mentira en premier ?

Le mariage c'est pas qu'un bout de papier, c'est la certitude de vivre avec l'autre, de vieillir avec l'autre, et de ne pas lui faire de fausse promesse.

Combien se font menti d'abord à eux même par la satisfaction du besoin immédiat ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 04:10

Tonton a écrit:
Tout dépend ce que tu mets derrière le mot mariage.

Je pense que le plus important dans la relation à l'autre, c'est prendre le temps de le " découvrir ". Verbe à propos, car en se contentant de découvrir sa nudité, on peut s'en contenter sans avoir le reste. Ce reste qui finalement prendra de plus en plus d'importance avec le temps.

Certains liens peuvent se faire dans la satisfaction du besoin immédiat mais ne pas correspondre à ce qui est nécessaire pour du long terme. C'est là le temps des fausses promesses puis de ses conséquences.

par exemple, l'un veut vivre au Maroc et elle en France, est ce la satisfaction du lit partagé qui suffira à ce que l'un ou l'autre, fasse le sacrifice toute sa vie ? qui sera celui qui mentira en premier ?

Le mariage c'est pas qu'un bout de papier, c'est la certitude de vivre avec l'autre, de vieillir avec l'autre, et de ne pas lui faire de fausse promesse.

Combien se font menti d'abord à eux même par la satisfaction du besoin immédiat ?  



Oui biensur ,mais m.entire à l'autre est un mal que ce soit en rapport avec le mariage ou non .


Explique moi le mal ou la raison du péché dans la situation qui suit . Deux personnes celibataire se frequente et couche emsemble pourtant les deux le savent et ne se mentent pas , ils se frequentent que pour le sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 04:36

re, désolé, je suis au boulot, y'a une coupure du réseau entre 4h et 4h 30.

L'exemple, le problème c'est l'exemple laissé aux enfants. J'ai bien sûr eux cette pensée, et un pasteur m'a répondu, tu peux difficilement mettre en garde un enfant ( un jeune plutôt, mais à partir de quel âge, 12 ans ? ) contre quelque chose si tu le pratiques de ton côté.

Connais tu des couples qui n'ont connu que l'un et l'autre ? qu'as tu remarqué ?

Connais tu des couples qui se sont arrangés comme tu le dis, alors qu'un des 2 souffrait en silence, attendant le moment fatidique de la rupture ? Celui qui souffrait, vivait en sachant mais voulant profiter du peu de temps que l'autre, l'objet aimé, allait lui accorder ?

Puis c'est facile de dire " je t'aime ", puis de croire, mais crois moi, quand tu parles mariages, il y a un tri vite fait.

Tu sais Dieu peut paraître exigeant, mais il ne fait rien pour nous encombrer, ce qu'il veut, c'est nous donner le meilleur.

je vais parler crument, mais entre un " plan cul " et une communion sexuelle de 2 personnes qui découvrent tout de l'un et de l'autre, dans un amour mutuel et sincère, au niveau de l'extase recherchée, y'a pas photo.

Puis comme je dis au début, c'est pas possible d'avoir un discours et une attitude contraire. Je dis pas qu'il ne faut pas que cela arrive, mais si toi et ta compagne, avaient des relations saines sans être mariés, si par malheur un jour, ta fille se retrouve enceinte, et lui parti, tu pourras pas faire semblant d'ignorer ta part de responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 04:44

Je devrai rajouter, pour une réponse qui répond mieux à ta question que dans l'exemple donné, comme il n'y a pas d'enfant prévu, l'exemple immédiat qui est donné, est pour les enfants des voisins.

Puis, ensuite si tu mets en garde ta fille et qu'elle te dit : et toi tu l'as fait ? que vas tu bien pouvoir lui répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 04:55

Tonton a écrit:
Je devrai rajouter, pour une réponse qui répond mieux à ta question que dans l'exemple donné, comme il n'y a pas d'enfant prévu, l'exemple immédiat qui est donné, est pour les enfants des voisins.

Puis, ensuite si tu mets en garde ta fille et qu'elle te dit : et toi tu l'as fait ? que vas tu bien pouvoir lui répondre ?


Si il y a enfant et l'homme fou le camps c'est seulement a ce moment la qu'il commet le mal ou le péché , mais 90% des cas ne conduisent pas a l'enfantement pour quel raison alors seraient ils dans le peché?? Je ne suis pas entrain d'affirmer mais j'essaye seulement de comprendre la logique derrière ca.

Qu'est ce que je peux lui repondre? Et bien simplement qu'elle doit faire attention et prendre ses precautions et qu'aprés tout le choix lui revient.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 07:46

Thedjezeyri14 a écrit:
Tonton a écrit:
Je devrai rajouter, pour une réponse qui répond mieux à ta question que dans l'exemple donné, comme il n'y a pas d'enfant prévu, l'exemple immédiat qui est donné, est pour les enfants des voisins.

Puis, ensuite si tu mets en garde ta fille et qu'elle te dit : et toi tu l'as fait ? que vas tu bien pouvoir lui répondre ?


Si il y a enfant et l'homme fou le camps c'est seulement a ce moment la qu'il commet le mal ou le péché , mais 90% des cas ne conduisent pas a l'enfantement pour quel raison alors seraient ils dans le peché?? Je ne suis pas entrain d'affirmer mais j'essaye seulement de comprendre la logique derrière ca.

Qu'est ce que  je peux lui repondre? Et bien simplement qu'elle doit faire attention et prendre ses precautions et qu'aprés tout le choix lui revient.

Tout à fait d'accord avec Thedjezeyri.

Les couples ne sont pas devins ils ne savent pas à l'avance si leur mariage officiel ou pas marchera ou non.
De nombreux couples passent par des liaisons malheureuses avant de découvrir l'âme soeur.

Est-ce que pour éviter cette notion arbitraire de péché ils devraient persister dans une union malheureuse toute leur vie?
Quelle est votre solution lorsqu'un couple découvre que décidément ils ont des personnalités contraires qui ne les mènera qu'au malheur?


_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 08:27

Thedjezeyri14 a écrit:
Grace a ma frequentation de ce Forum j'ai bien compris que selon la plupart des intervenant chretiens , le christianisme ne contient pas de loi ou de commandement en dehors du fameux " aime ton Dieu et aime autrui" , mais de temps en temps j'entend ces même intervenants dire que le sexe est péché , que le divorce est péché ...etc , j'aimerais alors qu'on m'explique la definition du péché , y'a t'il une liste qui les énumère ?? que risque le pecheur ??.

Comme te l'a indiqué tonton, les chapîtres 5 à 7 de l'évangile de Matthieu que l'on appellent aussi "sermon sur la montagne" résument l'enseignement de Jésus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

il en ressort que Jésus ne donne pas des règles mais des principes : être charitable, ne pas être ostentatoire dans sa piété, être sincère dans ses paroles, ne pas répondre à la violence par la violence, pardonner, ne pas trop s'attacher aux biens matériels etc...

mais il laisse de nombreuses questions sans réponse. ce sont donc les Pères de l'Eglise et les Papes qui ont fixé les règles : par exemple ils ont défiini 7 péchés capitaux. Ces règles sont évidemment marquées par l'époque où elles ont été définies et certaines ne sont plus en accord avec les moeurs de notre temps. Le problème de l'Eglise est de les faire évoluer sans provoquer des divisions trop graves entre conservateurs et progressistes.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 08:37

Où serait la grâce s'il y avait péché ? Le lien à Dieu se définit il en péché, par opposition à ce qu'est le mal ? Pas de bien sans mal ?

Trouver votre coeur et soyez libres. Je sais que c'est un débat ouvert mais arrêtez de vous flageller pour savoir ce qu'est le mal.
Soyez bon et parfait dans la bonté. Seul Dieu est Bon et Parfait mais l'homme en a reçu les prémisses.
Le don de soi ne se définit pas en péché. Et je ne m'adresse qu'à un seul en disant cela. Car je suis en colère.

Jésus était il en colère quand il parlait aux pharisiens en Vérité ? Est ce un péché ? Souvent mauvaise conseillère cela c'est sûr !
Bon bref il faut retrouver la fraîcheur tel un enfant dans le pré, quand il se trompe ce n'est pas péché à ses yeux, c'est une erreur.
Et pour satisfaire ses bons parents il va essayer de faire mieux la prochaine fois. Voilà tout. Et tout le monde vit heureux ainsi.

Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire. Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.

L'ennemi c'est le péché en nous, nul autre.
Comment marche-t-on sur les péchés, sur la puissance du péché, comment désarmer satan ?
D'un verbe le bien chasse le mal comme la lumière les ténèbres, mais avant la pureté, nous marchons sur les serpents dans la grâce.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par brigit ^^ le Mar 13 Juin 2017, 09:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 09:00

Thedjezeyri14 a écrit:
Grace a ma frequentation de ce Forum j'ai bien compris que selon la plupart des intervenant chretiens , le christianisme ne contient pas de loi ou de commandement en dehors du fameux " aime ton Dieu et aime autrui" , mais de temps en temps j'entend ces même intervenants dire que le sexe est péché , que le divorce est péché ...etc , j'aimerais alors qu'on m'explique la definition du péché , y'a t'il une liste qui les énumère ?? que risque le pecheur ??.

Le péché, c'est quand on n'agit pas en conformité avec la volonté de Dieu. C'est ce qu'on fait Adam et Eve, et que font depuis, leur descendants.

Le divorce est en effet un péché, car en divorçant on n'agit pas en conformité avec la volonté de Dieu, comme Jésus le rappelle ici :

"5 Mais, au commencement de la création, Dieu les fit mâle et femelle. 7 A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, 8 et les deux ne seront qu'une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. 9 Que l'homme donc ne sépara pas ce que Dieu a uni ! "  (Marc (CP) 10)

Et celui qui épouse une autre femme, commets un péché encore plus grave, puisque ce nouveau mariage va le faire passer dans l'adultère.

Et cela, c'est Jésus qui le dit :

"11 et il leur dit : " Celui qui répudie sa femme et en épouse une autre, commet l'adultère. à l'égard de la première. 12 Et si celle qui a répudié son mari en épouse un autre, elle commet l'adultère.  (Marc (CP) 10)

Le mariage a été voulu par Dieu, dès qu'il a créé l'homme et lui a donné une femme, avec laquelle il fera une seul chair, c'est à dire "une seul communauté de vie", au sein de laquelle ils donneront naissance à des enfants.


Dernière édition par Petero le Mar 13 Juin 2017, 09:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 09:04

Petero a écrit:

Et celui qui épouse une autre femme, commets un péché encore plus grave, puisque ce nouveau mariage va le faire passer dans l'adultère.

Et cela, c'est Jésus qui le dit :

"11 et il leur dit : " Celui qui répudie sa femme et en épouse une autre, commet l'adultère. à l'égard de la première. 12 Et si celle qui a répudié son mari en épouse un autre, elle commet l'adultère.  (Marc (CP) 10)

Le mariage a été voulu par Dieu, dès qu'il a créé l'homme et lui a donné une femme, avec laquelle il fera une seul chair, c'est à dire "une seul communauté de vie", au sein de laquelle ils donneront naissance à des enfants.

Parole à ne pas prendre au pied de la lettre Petero.
C'est une parole pour réfléchir à ce qu'est l'engagement.
Il se sert à rien de se soumettre aux pactes des hommes,
Il n'y aura que regret si ce n'est naturel, comme un don de Dieu.

Celui qui est eunuque des péchés par la volonté et non par nature boira la coupe et peut être jusqu'à la lie.
Il nous est demandé aussi de ne pas faire voeux sur les cieux. Qui peut boire la coupe ? Pourquoi célébrer le mariage à l'Eglise ?
Le don de soi c'est l'abandon total dans l'Amour, pourquoi le sacraliser par le pacte des hommes devant Dieu ?
Qu'est ce qui prime, le don de Dieu ou le pacte des hommes ? Quel est le sens de la Parole suivante :

Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel,
Et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 09:16

brigit ^^ a écrit:
Parole à ne pas prendre au pied de la lettre Petero.
Il se sert à rien de se soumettre aux pactes des hommes,
Il n'y aura que regret si ce n'est naturel.

Celui qui est eunuque des péchés par la volonté et non par nature boira la coupe.
Il nous est demandé aussi de ne pas faire voeux sur les cieux. Pourquoi célébrer le mariage à l'Eglise ?

Le mariage n'est pas "une alliance inventée par les hommes", c'est une alliance voulu, dès le départ par Dieu ; et cette alliance entre l'homme et le femme, Dieu l'a voulu à son image :

"27 Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. (Genèse (LIT) 1)

Dieu n'a pas donné la femme à l'homme, pour que l'homme se sépare d'elle ; ni comme il a donné la femme à l'homme, pour que la femme se sépare de son mari. Et pour nous aider à vivre en conformité avec ce qu'il a voulu pour l'homme et la femme qui se marient, Dieu a béni leur union ; et depuis la venue de Jésus, il vient Lui-même habiter cette union, avec son Esprit, pour la sanctifier.

Les couples qui ont demandé à Dieu cette bénédiction apportée par Jésus et qui divorcent, ils ne peuvent pas se remarier avec une autre femme, s'étant déjà marié devant Dieu avec leur première femme ; s'étant engagés devant Dieu, à vivre avec cette femme ou vice versa, jusqu'à ce que la mort les séparent. Ils sont liés à Dieu, tous les 2, par l'engagement qu'ils ont pris. Divorcer c'est rompre l'engagement pris devant Dieu, engagement auquel Dieu est lié lui aussi. Rompre avec celui avec qui on s'est engagé avec Dieu, c'est aussi rompre avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 09:20

Nous sommes mariés avec l'humanité entière par le don de soi. Et celui qui s'engage sans savoir boira la coupe sans comprendre.

Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment. Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu;

Peux tu m'expliquer cette Parole alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 09:28

cailloubleu a écrit:
Les couples ne sont pas devins ils ne savent pas à l'avance si leur mariage officiel ou pas marchera ou non.
De nombreux couples passent par des liaisons malheureuses avant de découvrir l'âme soeur.

C'est bien pour que leur mariage marche que les couples viennent à l'Eglise, confier leur amour, leur union, au Christ Jésus. Quand on rencontre quelqu'un et qu'on l'aime, on s'engage avec Lui, avec le désir de réussir. C'est ce désir que nous confions à Dieu, et plus particulièrement au Christ qui veut notre bonheur. C'est en vue de cette réussite que nous nous engageons dans le mariage, avec l'aide du Christ, avec sa bénédiction, donnée par Celui qui le représente devant les époux.

cailloubleu a écrit:
Est-ce que pour éviter cette notion arbitraire de péché ils devraient persister dans une union malheureuse toute leur vie?

Quand tu t'installes dans une maison que tu as fait construire, et qui est neuve, est-ce que tu vas quitter ta maison dès que par exemple, le papier peint ne te plaît plus. La vie en couple, cela s'entretient, cela se construit chaque jour. Si nous ne faisons rien pour entretenir l'amour que nous avons l'un pour l'autre, il est évident qu'on va finir par rejeter l'autre.

cailloubleu a écrit:
est votre solution lorsqu'un couple découvre que décidément ils ont des personnalités contraires qui ne les mènera qu'au malheur?

Déjà, qu'on on veut vraiment le bonheur de l'autre, on fait tout ce qu'il faut pour contribuer à ce bonheur. Et dans le mariage, en principe, quand on s'aime, on fait chacun ce qu'il faut pour rendre l'autre heureux. Il est évident que lorsqu'on veut avant tout faire notre propre bonheur, sans se soucier de l'autre, que ce n'est pas la peine de s'engager dans le mariage. D'où l'utilité de prendre le temps de découvrir la personnalité de l'autre, avant de s'engager avec lui, dans le mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mar 13 Juin 2017, 22:06

Thedjezeyri14 a écrit:
Grace a ma frequentation de ce Forum j'ai bien compris que selon la plupart des intervenant chretiens , le christianisme ne contient pas de loi ou de commandement en dehors du fameux " aime ton Dieu et aime autrui" , mais de temps en temps j'entend ces même intervenants dire que le sexe est péché , que le divorce est péché ...etc , j'aimerais alors qu'on m'explique la definition du péché ,

Le péché est tout ce qui coupe de Dieu.


Thedjezeyri14 a écrit:
y'a t'il une liste qui les énumère ??

Non, il y a des textes qui font la liste des bons comportements,
le péché, c'est l'inverse.

Que ce soit les 10 commandements,
ou le texte des Béatitudes,
ces textes disent ce qu'il faut faire.

On voit aussi de nombreux pécheurs se convertir grâce à Jésus, et ils sont pardonnés.

Ceux qui pèchent sont ceux qui font l'inverse.

Citation :
que risque le pécheur ??.

La damnation éternelle.

Un texte de Matthieu (chap 25) reprend ces principaux éléments, je te le poste :


31 « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.
32 Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs :
33 il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.
34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
35 Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
36 j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
37 Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
40 Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

41 Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
42 Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
43 j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”
44 Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?”
45 Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”
46 Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle.
»


Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 02:12

Thedjezeyri14 a écrit:
Tonton a écrit:
Je devrai rajouter, pour une réponse qui répond mieux à ta question que dans l'exemple donné, comme il n'y a pas d'enfant prévu, l'exemple immédiat qui est donné, est pour les enfants des voisins.

Puis, ensuite si tu mets en garde ta fille et qu'elle te dit : et toi tu l'as fait ? que vas tu bien pouvoir lui répondre ?


Si il y a enfant et l'homme fou le camps c'est seulement a ce moment la qu'il commet le mal ou le péché , mais 90% des cas ne conduisent pas a l'enfantement pour quel raison alors seraient ils dans le peché?? Je ne suis pas entrain d'affirmer mais j'essaye seulement de comprendre la logique derrière ca.

Qu'est ce que je peux lui repondre? Et bien simplement qu'elle doit faire attention et prendre ses precautions et qu'aprés tout le choix lui revient.

Ben parce que comme je le dit, si tu ta fille tombe enceinte à 15 ans, tu pourras pas ignorer que tu as une part de responsabilité.

Bon l'autre a 17 ans, il veut assumer ses responsabilités, c'est bien mais le peut il ? Mais au commencement, où ils en sont dans leur vie ? sont ils certains d'être l'un pour l'autre et que faire alors de l'enfant ?

Alors, on peut parler du préservatif, certes, mais bon, tu sais, si c'est efficace une fois posé, encore faut il qu'il le soit ( posé ). Or les jeunes tu sais, ils n'ont pas forcement le même état de conscience que la maturité.

Sinon, moi je vais jusqu'à mettre en garde contre le flirt. Pourquoi ? a cause des cicatrices, certains déceptions peuvent même conduire au suicide.

Dans la bible, les verbes connaître et avoir des relations intimes, sont parfois synonymes. Parce qu'une personne qui est dans ton lit, à moins qu'elle soit sourde, aveugle, muette, donc tu n'as jamais qu'une relation purement sexuelle, même le regard a une profondeur particulière à ce moment là. Il peut se passer quelque chose, en créant un attachement, mais il n'est pas forcement réciproque.

Bref dans la fornication, il y a pas mal de place pour les fausses vérités, des arrangements en quelque sorte, qui peuvent aussi aboutir par des " faux mariages ".

Alors la base, je pense, avant que ce ne soit le joli postérieur, est la personne en son entier avec au départ, la nécessité de faire la différence entre une attirance physique et l'idée d'une destinée commune. Il faut donc se positionner d'une certaine façon pour au moins permettre à celui et celle qui découvre, de faire la différence.

Ce qui fait que je suis bien conscient du décalage de mon discours aujourd'hui. Aujourd'hui hein !. Aussi quand je parle de cette façon à des jeunes, ils sont forcement surpris et me demande pourquoi ?

Bien c'est ce qui compte, qu'ils se demandent pourquoi. C'est à dire qu'ils se posent la question, ensuite, c'est à eux de voir. Mais au moins, ils ont été interpellé. Faut bien que quelqu'un le fasse non ? et bien pour moi, c'est en accord avec l'enseignement que homme et femme ne doive faire qu'un, comme l'enseigne Jésus, donc forcement étant chrétien...

Bon, on peut laisser comme ça, c'est sûr, c'est d'ailleurs ce qui a été fait, pas étonnant du coup qu'on a soit arrivé à expliquer aux jeunes que ce qu'ils voient dans la pornographie, n'est pas la réalité de ce qui se passe entre les hommes et les femmes.

Peut on revenir en arrière non plus. mais je pense qu'il est important par exemple de rappeler que les fiançailles, c'est fait pour être rompu et pas forcement pour ensuite se marier.

Préparer la vie, avec sincérité. Ce ne sera que mieux pour les enfants qui au quotidien, auront forcement des bénéfices à voir des parents s'aimer comme " au premier jour ".

C'est donc un idéal, j'en suis conscient, mais tu sais Dieu ce qu'il veut pour nous, c'est bien l'idéal ( même si nous n'arrivons pas, ça reste vers où regarder ).

Ainsi, pour finir avec cette parenthèse sur le sexe est un péché, je dirai que dans le christianisme, nous savons bien qu'un moment, nous allons chuter, mais le bien en Dieu, même si il nous paraît trop " grand ", trop idéal, c'est parce que c'est le point vers lequel regarder. Un chemin qui se vois jusqu'à l'horizon.

Puis pour ma part, dans mon église, je dis que nous devrions aider un peu plus les jeunes qui font des études. C'est à dire si ils n'ont pas fini les études mais sont certains de leur mariage, ne pas les faire attendre pendant une demi douzaine d'année, c'est trop les mettre dans un espace de désobéissance trop longtemps. Car dans le contexte des écritures, les gens se mariaient bien plus tôt qu'aujourd'hui, ça c'est évidant, et peut être même dés leur 16-18 ans. Age qui traverse les siècles pour les premières relations finalement.
En tout cas, c'est ça qui cloche pour moi aujourd'hui. Donc je pense que les communautés doivent leur apporter de l'aide pour qu'ils puissent se marier et finir les études. Payer le loyer, les courses, les factures, etc... Ca se fait, mais surtout aux USA. En France, on est fauché.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 02:29

Petero a écrit:
brigit ^^ a écrit:
Parole à ne pas prendre au pied de la lettre Petero.
Il se sert à rien de se soumettre aux pactes des hommes,
Il n'y aura que regret si ce n'est naturel.

Celui qui est eunuque des péchés par la volonté et non par nature boira la coupe.
Il nous est demandé aussi de ne pas faire voeux sur les cieux. Pourquoi célébrer le mariage à l'Eglise ?

Le mariage n'est pas "une alliance inventée par les hommes", c'est une alliance voulu, dès le départ par Dieu ; et cette alliance entre l'homme et le femme, Dieu l'a voulu à son image :

"27 Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. (Genèse (LIT) 1)

Dieu n'a pas donné la femme à l'homme, pour que l'homme se sépare d'elle ; ni comme il a donné la femme à l'homme, pour que la femme se sépare de son mari. Et pour nous aider à vivre en conformité avec ce qu'il a voulu pour l'homme et la femme qui se marient, Dieu a béni leur union ; et depuis la venue de Jésus, il vient Lui-même habiter cette union, avec son Esprit, pour la sanctifier.

Les couples qui ont demandé à Dieu cette bénédiction apportée par Jésus et qui divorcent, ils ne peuvent pas se remarier avec une autre femme, s'étant déjà marié devant Dieu avec leur première femme ; s'étant engagés devant Dieu, à vivre avec cette femme ou vice versa, jusqu'à ce que la mort les séparent. Ils sont liés à Dieu, tous les 2, par l'engagement qu'ils ont pris. Divorcer c'est rompre l'engagement pris devant Dieu, engagement auquel Dieu est lié lui aussi. Rompre avec celui avec qui on s'est engagé avec Dieu, c'est aussi rompre avec Dieu.

Exactement, c'est complètement conforme à ce que dit Jésus quand il est pris à parti sur la question du divorce. Il faut ne pas oublier tout le contenu de son intervention aussi...une fois " là haut ", personne n'appartient à personne. Ca veut dire peut être : plus de sexe ???? ( interprétation en raison du rapport à sa condition dans le mariage )...ben c'est pas grave l'éternité sans sexe...on a peut être perdu un truc bien mais on a gagné bien plus : la pleine présence de Dieu.

Moi, je vois plutôt la place du témoignage devant Dieu. Certains peuvent se dire, oui devant Dieu, mais dans leur tête savoir qu'au pire, y'a le divorce. Ca marche pas comme ça avec Dieu, on lui fait pas à l'envers. Dire une chose en prenant Dieu à témoin, attention, c'est pas n'importe qui.

Ensuite Dieu est miséricordieux.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 02:36

brigit ^^ a écrit:
Nous sommes mariés avec l'humanité entière par le don de soi. Et celui qui s'engage sans savoir boira la coupe sans comprendre.

Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment. Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu;

Peux tu m'expliquer cette Parole alors ?

oui, il suffit de lire la suite Brigitte.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 12:05

Tonton a écrit:
brigit ^^ a écrit:
Nous sommes mariés avec l'humanité entière par le don de soi. Et celui qui s'engage sans savoir boira la coupe sans comprendre.

Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment. Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu;

Peux tu m'expliquer cette Parole alors ?

oui, il suffit de lire la suite Brigitte.

Oui, Oui. Mais tu devrais parler un peu plus. Car il se pourrait que tu déduises quelque chose que je ne déduis pas.
Un voeu n'est pas une certitude, que cela soit oui oui ou oui, l'un est dans l'ignorance quand l'autre est dans l'orgueil.
Et quand le voeu prend fruit non par Nature mais par volonté alors la chute n'est jamais loin. Ce qui compte c'est l'espérance.

Si tu fais un voeu à l'Eternel, ton Dieu, tu ne tarderas point à l'accomplir: car l'Eternel, ton Dieu, t'en demanderait compte, et tu te chargerais d'un péché. Si tu t'abstiens de faire un voeu, tu ne commettras pas un péché. Mais tu observeras et tu accompliras ce qui sortira de tes lèvres, par conséquent les voeux que tu feras volontairement à l'Eternel, ton Dieu, et que ta bouche aura prononcés. Si tu entres dans la vigne de ton prochain, tu pourras à ton gré manger des raisins et t'en rassasier; mais tu n'en mettras point dans ton vase  Embarassed . Si tu entres dans les blés de ton prochain, tu pourras cueillir des épis avec la main, mais tu n'agiteras point la faucille sur les blés de ton prochain  Embarassed . - Deutéronome

On ne peut même dire oui ou non, cela vient bien au delà du oui oui ou non non. Tu boiras la coupe par fidélité à ta promesse.
Et la sacralisation du mariage que l'on ne peut rompre sans devenir impropre à la communion est une blague des hommes.
Derrière chaque incompréhension des pharisiens tenant du culte, il y a la souffrance de ceux au cœur naïf qui s'abreuvent.

Le mariage à l'église est une des plus belles choses qui soit et le divorce est le constat de celui et celle qui doivent rester en vérité.
Même dans leurs imperfections et c'est par l'imperfection que le divorce est justement, afin de revenir en vérité avec soi même.
Et je te dirais que l'on peut divorcer pour rester fidèle à vie en Esprit au père de ses enfants des 1er jours. Tu comprends ? Oui Oui ?
De toute façon l'alliance par le sang est dans ces fruits et ceux ci sont éternels, quand l'amour originel se transfigure quant à lui.
J'ai toujours apprécié que l'Eglise m'éloigne de l'hostie mais accueille les prêtres pédophiles dans la communion. Tu comprends ? Oui ?

De toute façon jamais Jésus n'a marié quiconque si ce n'est avec Dieu. Et Dieu pardonne. Rappelle toi la parole à la bonne samaritaine.
Donc que le véritable Mari se révèle comme Dieu se révèle, en esprit et le corps les 2 pieds dans la véritable source de vie.
Il y a ce qui se fait par Nature et il y a ce qui se fait par volonté. Et par ma volonté je me perds quand elle n'est dans l'Amour.
Nous ne sommes pas parfait dans l'Amour mais je connais l'état de grâce permanent qui dure le temps que cela dure.
Et c'est cela dont je me rappelle quand je ne suis plus dans l'Amour mais dans l'effort à la sueur de mon front.
Pourquoi vivre sous le joug à la recherche de ce qui n'est plus quand la vie est si belle après avoir croqué la pomme ?

Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire. Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. - Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive. Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond; d'où aurais-tu donc cette eau vive? Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux? Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici. Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. La femme répondit: Je n'ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir celui qu'on appelle Christ; quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.


C'est confondre l'Amour des 5 idoles qui ne donnent la vie avec l'Amour en pleine vérité qui donne la vie et sens à toute chose.
Alors ce voeu : Oui ? Oui Oui ? Non ? Non Non ? Ou qu'il se taise à jamais peut être ? Peut on vivre naïvement dans le don de soi ?
La plénitude en Dieu est un don et non le fruit d'un long travail. C'est de l'ordre de l'essence et non de la volonté qui n'offre que sueur.

Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.
Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par brigit ^^ le Mer 14 Juin 2017, 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 13:08

Pierresuzanne a écrit:

On voit aussi de nombreux pécheurs se convertir grâce à Jésus, et ils sont pardonnés.

Ceux qui pèchent sont ceux qui font l'inverse.

[/b]
Citation :
que risque le pécheur ??
Citation :
.

La damnation éternelle.


L'inverse de celui en grâce dans le Christ et qui obtient le pardon, c'est celui qui ne pardonne pas et donc que le Christ n'accueillera.

Je ne remets pas en cause l'existence de l'iniquité, mais si le pardon est la clef alors pourquoi définir Dieu par ce qu'il n'est pas ?

Dieu est Amour alors devrait on parler de la haine pour comprendre ce qu'est Dieu ? Doit on haïr la haine ou aimer l'Amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 14:44

Thedjezeyri14 a écrit:
Grace a ma frequentation de ce Forum j'ai bien compris que selon la plupart des intervenant chretiens , le christianisme ne contient pas de loi ou de commandement en dehors du fameux " aime ton Dieu et aime autrui" , mais de temps en temps j'entend ces même intervenants dire que le sexe est péché , que le divorce est péché ...etc , j'aimerais alors qu'on m'explique la definition du péché , y'a t'il une liste qui les énumère ?? que risque le pecheur ??.

Bonjour,

Jésus a simplifié la loi en un seul commandement " tu aimeras ton prochain comme toi même " alors si tu aime autrui tu ne vole pas , convoite pas , tu honore ton père et ta mère , tu adore dieu seul .Jésus a donc accompli la loi sans l'abolir . Tout ce qui blesse le prochain est péché.

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 14:50

Petero a écrit:


Quand tu t'installes dans une maison que tu as fait construire, et qui est neuve, est-ce que tu vas quitter ta maison dès que par exemple, le papier peint ne te plaît plus. La vie en couple, cela s'entretient, cela se construit chaque jour. Si nous ne faisons rien pour entretenir l'amour que nous avons l'un pour l'autre, il est évident qu'on va finir par rejeter l'autre.

Déjà, qu'on on veut vraiment le bonheur de l'autre, on fait tout ce qu'il faut pour contribuer à ce bonheur. Et dans le mariage, en principe, quand on s'aime, on fait chacun ce qu'il faut pour rendre l'autre heureux. Il est évident que lorsqu'on veut avant tout faire notre propre bonheur, sans se soucier de l'autre, que ce n'est pas la peine de s'engager dans le mariage. D'où l'utilité de prendre le temps de découvrir la personnalité de l'autre, avant de s'engager avec lui, dans le mariage.

Ce n'est pas une question que le papier peint ne plaît plus, mais les gens n'arrêtent pas d'évoluer simplement à 25 ans.  La personnalité continue de changer, on évolue toute sa vie. L'un des partenaires peut être de plus en plus casanier, et refuser de sortir ou de rencontrer des amis pendant que l'autre partenaire aimerait remplir sa maison d'amis tous les weekends.

Ou bien l'un des partenaires arrête de faire fonctionner sa tête  et ne bouge plus de devant sa télé pendant que l'autre ne cesse de se cultiver de sortir voir des musées de s'informer. Et le partenaire se dit tout d'un coup qu'il a épousé un mollusque sans cervelle.

Ou bien l'un des partenaires est heureux dans son jardin tandis que l'autre passerait sa vie avec un sac à dos à escalader des montagnes.

Ou bien l'un des partenaires devient de plus en plus grincheux, jamais content et empoisonne la vie de l'autre.

Tous ces exemples sont tirés du réel.

Tout ce développement pour dire que changer de partenaire n'est pas forcément un péché

_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 15:05

En même temps Petero a raison, le soucis c'est qu'il justifie le voeu que l'on ne peut rompre par une Parole du Christ.

Or le Christ n'a pas émis une Loi mais il parle de notre coeur.

C'est parce que nous ne sommes pas dans le don absolu que nous ne sommes pas parfait dans l'Amour.

Nous avons des attentes là où il ne devrait y avoir que don.

La Parole du christ n'a rien à voir avec une pseudo-loi irrévocable devant Dieu prononcée de la bouche des hommes.

Par contre ce qui est sûr c'est qu'un voeu s'il nous est cher nous en fera payer le prix si nous ne sommes prêts.

Et alors soit on persiste dans l'errement en tuant Isaac, soit on se relève dans l'Amour au nom de l'Amour pour Isaac.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 15:20

Je ne suis pas contre le mariage qui est un sacrement mais je ne suis pas contre les couples sans mariages . Prenons par exemple dans ma paroisse quelques couples ne sont pas mariés mais ce respectent mutuellement et la plupart ont des enfants, je pense que dieu ne condamne pas ces parents et ces enfants . Comme je disait à mon post précédent dieu juge sur l'amour . Quand il n'y a plus d'amour et que de la destruction dans le couple , qui rejoins l'idée de Cailloubleu, alors il est mieux une séparation que de vivre en désaccord.
Jésus parle d'adultère , l'unique raison pour mettre fin à une union , mais il peut exister plusieurs formes d'infidélité.

"Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle." 1 timothe 5,8


_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 16:06

Julie a écrit:
Je ne suis pas contre le mariage qui est un sacrement mais je ne suis pas contre les couples sans mariages . Prenons par exemple dans ma paroisse quelques couples ne sont pas mariés mais ce respectent mutuellement et la plupart ont des enfants, je pense que dieu ne condamne pas ces parents et ces enfants . Comme je disait à mon post précédent dieu juge sur l'amour . Quand il n'y a plus d'amour et que de la destruction dans le couple , qui rejoins l'idée de Cailloubleu, alors il est mieux une séparation que de vivre en désaccord.
Jésus parle d'adultère , l'unique raison pour mettre fin à une union , mais il peut exister plusieurs formes d'infidélité.

"Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle." 1 timothe 5,8


Je viens de trouver ceci, qu'en pensez-vous?

Citation :
Le mariage apparaît pour la première fois comme l'un des sacrements, à côté de l'eucharistie, de la pénitence et du baptême, dans un décret du pape Lucien III contre les hérétiques, en 1184.

Je n'imaginais pas que le mariage ait attendu 1000 ans avant de devenir un sacrement.

Le divorce peut-il être en toute justice un péché puisqu'il a fallu si longtemps pour sacraliser le mariage?

N'est-il pas illogique que le mariage après veuvage soit licite dans ces conditions, pourquoi l'Eglise ne réclame-t-elle pas le veuvage jusqu'à la mort, je ne suis pas pour du tout bien sûr mais ne serait-ce pas logique?

Bon j'anticipe déjà les réponses mais je pose malgré tout la question, car je ne trouve pas du tout que le remariage après divorce soit un péché.

_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 16:33

cailloubleu a écrit:
Je n'imaginais pas que le mariage ait attendu 1000 ans avant de devenir un sacrement.

Le divorce peut-il être en toute justice un péché puisqu'il a fallu si longtemps pour sacraliser le mariage?

N'est-il pas illogique que le mariage après veuvage soit licite dans ces conditions, pourquoi l'Eglise ne réclame-t-elle pas le veuvage jusqu'à la mort, je ne suis pas pour du tout bien sûr mais ne serait-ce pas logique?

Bon j'anticipe déjà les réponses mais je pose malgré tout la question, car je ne trouve pas du tout que le remariage après divorce soit un péché.

Le même jour, les sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question: Maître, Moïse a dit: Si quelqu'un meurt sans enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère. Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier se maria, et mourut; et, comme il n'avait pas d'enfants, il laissa sa femme à son frère. Il en fut de même du second, puis du troisième, jusqu'au septième. Après eux tous, la femme mourut aussi. A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme? Car tous l'ont eue.

Jésus leur répondit: Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu. Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit: Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob? Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants. La foule, qui écoutait, fut frappée de l'enseignement de Jésus.

Les pharisiens, ayant appris qu'il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent, et l'un d'eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l'éprouver: Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 16:41

brigit ^^ a écrit:


Le même jour, les sadducéens, qui disent qu'il n'y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question: Maître, Moïse a dit: Si quelqu'un meurt sans enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère. Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier se maria, et mourut; et, comme il n'avait pas d'enfants, il laissa sa femme à son frère. Il en fut de même du second, puis du troisième, jusqu'au septième. Après eux tous, la femme mourut aussi. A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme? Car tous l'ont eue.

Jésus leur répondit: Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu. Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. Pour ce qui est de la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit: Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob? Dieu n'est pas Dieu des morts, mais des vivants. La foule, qui écoutait, fut frappée de l'enseignement de Jésus.

Les pharisiens, ayant appris qu'il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent, et l'un d'eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l'éprouver: Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

Je connais bien ce passage ma chère Birgit, mais cela ne répond pas à ma question, comment décréter avec assurance que se remarier après divorce est un péché? Il me semble que c'est une notion découverte tardivement par l'Eglise?
Surtout s'il s'agit d'un divorce avec consentement mutuel?

Je verrais un très gros péché si on abandonnait son conjoint tombé dans le malheur. Je connais quelques exemples de personnes abandonnées par leur conjoint après un accident qui les avait laissés handicapés, ou après une grave maladie.

_________________
Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 17:15

L'irrévocabilité du mariage ne repose sur rien de christique. Car le Christ nous accorde son Pardon.

Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.

Mais des bonnes âmes pourront peut être nous expliquer d'où vient ce que je constate comme un péché d'orgueil de l'Eglise.

De la part d'une 'ex-communiée' de la communion eucharistique, j'aimerais bien que l'on en parle, oui.

Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère

Qu'est ce donc l'infidélité si ce n'est le désamour. Si le Christ le dit c'est qu'il y a une raison dans son immense bonté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 18:24

Pour les divorcés remariés ils sont privés de l'eucharistie mais ne sont pas excommuniés, car l'église est accueillante.

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 19:05

Brigitte,

Faudrait pas tomber dans une discussion sur le mariage dans l'église catholique.

Si nous voulons recoler au sujet, je pense qu'il faut garder en tête qu'un oui ne doit pas être non.

Tiré du décalogue, c'est le lien entre adultere ( dans l'idée de l'engagement ) et le faux témoignage.

Qu'un oui, soit un oui....tu as eu ta réponse, car devant l'autel du mariage, le prêtre demande de répondre par oui ou par non.

Petero fait le job, normal, c'est un responsable chrétien.

Aussi Caillou,

Que faire ? : les fiancailles. Elles sont pas un mariage, elles sont prévu pour être rompues.

Il faut juste s'en servir pour bien prendre conscience du oui ou du nom, car parfois il y a des incertudes et les sentilents amoureux peuvent rendre aveugle.

Il faut prendre le temps des fiancailles pour pas se mettre sans une situation contraire à nous et à Dieu.


Faut pas faire de compromis avec la loi de Dieu dans l'amour et le mariage, il faut comprendre et la fzire vivre en nous.

Suffit de prendre son temps et surtout de chercher la sincérité et l'honnéteté.

Les fiancailles donc, c'est trés important, ça regle pas tout mais ça aide.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 19:22

Julie a écrit:
Pour les divorcés remariés ils sont privés de l'eucharistie mais ne sont pas excommuniés, car l'église est accueillante.

J'ai dit avec humour 'ex-communiée', en dehors de la communion de l'eucharistie.
En attendant je regarde mes pieds et c'est toujours un grand moment avec moi même.
L'adultère serait il perpétuel alors que je ne m'efforce que d'être honnête et dans le don ?
Ce n'est pas un drame non plus mais j'ai toujours une pensée pour déjà ma mère dans les années 70, ma vraie communion    

Celui qui veut recevoir le Christ dans la Communion doit se trouver en état de grâce.
Celui qui a conscience d’avoir péché gravement ne doit pas communier sans avoir reçu le pardon par le sacrement de la Pénitence.


Si vous saviez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, Vous n'auriez pas condamné des innocents.
Car le Fils de l'homme est maître du sabbat.


Tonton a écrit:
Brigitte,
Faudrait pas tomber dans une discussion sur le mariage dans l'église catholique.
Si nous voulons recoler au sujet, je pense qu'il faut garder en tête qu'un oui ne doit pas être non.
Tiré du décalogue, c'est le lien entre adultere ( dans l'idée de l'engagement ) et le faux témoignage.

Pour moi c'est bien dans le sujet, à moins que l'eucharistie ne représente rien pour toi, cela a tout l'air du blasphème ici et maintenant.
Ce n'est pas pour critiquer le mariage catholique en soi, mais pour donner l'exemple d'un péché qui a tout l'air d'être un blasphème.

C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes,
Mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné.


Sommes nous beaucoup ainsi sur le forum, c'est la voix du mouton noir qui parle pour que vous voyez les conséquences.
Donc à force de regarder mes pieds je me suis dis un jour il y a quelques années comme un signe...

Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne,
Jusqu'au jour où j'en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.


Sinon pour le faux témoignage, peut on men.tir sur ce que l'on ne sait à l'avance ? Dans ce cas tout vœu porte les racines du mal.
C'est le martyr de Simon par Satan, de Paul par son aiguillon. Cela ne regarde pas ceux sous la grâce mais les 'élus' ie les nazirs.

Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères (et tes soeurs).
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Mer 14 Juin 2017, 22:14

cailloubleu a écrit:
Julie a écrit:
Je ne suis pas contre le mariage qui est un sacrement mais je ne suis pas contre les couples sans mariages . Prenons par exemple dans ma paroisse quelques couples ne sont pas mariés mais ce respectent mutuellement et la plupart ont des enfants, je pense que dieu ne condamne pas ces parents et ces enfants . Comme je disait à mon post précédent dieu juge sur l'amour . Quand il n'y a plus d'amour et que de la destruction dans le couple , qui rejoins l'idée de Cailloubleu, alors il est mieux une séparation que de vivre en désaccord.
Jésus parle d'adultère , l'unique raison pour mettre fin à une union , mais il peut exister plusieurs formes d'infidélité.

"Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle." 1 timothe 5,8


Je viens de trouver ceci, qu'en pensez-vous?

Citation :
Le mariage apparaît pour la première fois comme l'un des sacrements, à côté de l'eucharistie, de la pénitence et du baptême, dans un décret du pape Lucien III contre les hérétiques, en 1184.

Je n'imaginais pas que le mariage ait attendu 1000 ans avant de devenir un sacrement.

Chère Cailloubleu,

Sais-tu ce qu'est "un sacrement" ?  C'est un signe. Le sacrement nous renvoie toujours au Christ.

Le sacrement du baptême nous renvoie au Christ qui baptise, c'est à dire qui nous fait entrer dans la communion de Vie avec Lui.

. Le sacrement de l'Eucharistie nous renvoie au Christ qui nourrit cette communion de Vie avec Lui, qui l'entretient, l'enrichie.

. Le sacrement de réconciliation, nous renvoie au Christ qui pardonne nos péchés, pour que nous puissions accueillir en nous sa grâce, sa Vie donnée dans le sacrement de l'Eucharistie,

. Le sacrement des malades nous renvoie au Christ qui vient nous assister quand nous sommes malades, nous soutenir avec son Esprit.

. Le sacrement de l'ordre nous renvoie au Christ qui appelle et consacre des personnes, pour qu'elles le représente auprès de son Eglise. Elles sont signes du Christ qui agit dans son Eglises, avec ses sacrements.

. Le sacrement de mariage nous renvoie au Christ dans l'amour qu'il a pour son Eglise, au Christ qui se donne totalement à son Eglise, à l'humanité, pour la conduire au bonheur.

C'est le Christ qui a élevé le mariage au rang de sacrement, en faisant du mariage, le signe de l'amour indéfectible qu'il a pour l'humanité, à qui il ne retire pas son amour, malgré ses péchés, restant à ses côtés pour la conduire au bonheur.

L'Eglise n'est reconnu officiellement la sacramentalité de l'Eglise qu'au 12ème siècle, bien que St Thomas d'Aquin, si je ne me trompe pas, parlait déjà du mariage des baptisés, comme un sacrement.

cailloubleu a écrit:
Le divorce peut-il être en toute justice un péché puisqu'il a fallu si longtemps pour sacraliser le mariage?

Le mariage a toujours été sacré pour Dieu, car institué par Lui, et bénis par Lui, quand il l'a créé. Jésus en a fait "un sacrement", c'est à dire "un signe de l'Amour qu'il a pour son Eglise" et qui est à l'image de l'Amour que le Père et le Fils se donne l'un à l'autre depuis toute éternité.

Un époux qui a une épouse qui se détourne de lui, à l'image du Christ dans l'amour qu'il a pour son Eglise, il continu à aimer son épouse et à l'attendre. Jésus fait cela avec nous, il ne nous retire pas son amour quand nous nous détournons de Lui ; il attend patiemment notre retour.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Jeu 15 Juin 2017, 00:05

Brigitte,

Je vois pas trop en quoi ma position sur l'eucharistie interresse et ce que cela vient faire dans le sujet ?

Encore une petite attaque personnelle hs dont tu as le secret.

Passons, dans ton charabia de mouton noir je ne retiendrai qu'une chose :

Peut on dire oui à l'avence ? Oui, on doit faire des choix et parfois par avence on dit oui et on dit non et quand on est dans l'incertitude : on ferme sa bouche.

C'est comme ça qu'il faut comprendre les paroles de JC ( qd on les prend entiere )

Enfin normalement, devant le meilleure comme le pire, faut faire marcher un peu sa cervelle avant.

Maintenant si pour te donner raison, tu vas jusqu'à dire que ce n'est pas grave devant Dieu de ne pas être sûr de l'engagement que l'on prend ( mieux vaut pas le faire selon Jc ),

Tu prêches un faux evangile et c'est péche car tu autorises le péché.

Et tu t'étonnes ensuite que les musulmans confondent christianisme et nicolaïsme ?
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Jeu 15 Juin 2017, 01:06

Tonton a écrit:


Maintenant si pour te donner raison, tu vas jusqu'à dire que ce n'est pas grave devant Dieu de ne pas être sûr de l'engagement que l'on prend ( mieux vaut pas le faire selon Jc ),

Tu prêches un faux evangile et c'est péche car tu autorises le péché.

Et tu t'étonnes ensuite que les musulmans confondent christianisme et nicolaïsme ?

A moins d'être très hypocrite, on est toujours sûr de soi et sincère en prenant un engagement. S'il s'agit de prendre l'engagement de rembourser une dette, ce n'est pas émotionnel, on a emprunté de l'argent et on s'engage à rembourser.
Mais comment être sûr de ses sentiments dans dix ans, comment savoir à l'avance comment on réagira si notre conjoint nous déçoit ou nous trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Jeu 15 Juin 2017, 06:02

Si c'est l'autre qui a menti devant l'autel, tu n'es pas responsable de son men songe, tu n'es responsable que du tien.

C'est ce que rappel Jésus : " sauf pour adultere ".

Ensuite quand on aime, aime t-on encore ensuite, 10, 20, 30...ans plus tard : oui, à la condition que l'amour soit sincere. C'est démontré scientifiquement, la zone cérébrale active dans le sentiment amoureux reste active chez les sujets qui ont plusieurs années de vie commune. Ils ont 70 ans et s'aiment comme à leur 20 ans. Il est même démontré qu'une connection se fait avec le temps même si de grande distance les séparent.

C'est beau hein...ben c'est ce que veut Dieu pour nous.

Une séparation, ça fait mal. Même si notre premier amour nous a trahi, on le garde en souvenir tte notre vie. Pire parfois, on retourne avec conscient du mal qui nous attend.

L'erreur est d'accepter de vivre un amour unilatéral. On devient " objet de l'autre ". Dieu ne veut pas que ses enfants soient des objets.

Que faire ? Les fiancailles et l'accompagnemet prévu par l'eglise qui est là pour aider les futures mariées.

Penses tu que ton épouse devra gérer seule les enfants et toutes les taches ménageres ?

C'est une question à poser avant le mariage c'est mieux, car trop de concessions peut prendre le dessus sur l'amour ( je t'aime mais tu m'énerves ).

Pour recadrer dans le sujet :

Le péché " originel " c'est ne pas accepter que dans ses exigeances, Dieu prevoit le meilleur et le plus beau pour nous, c'est ne pas avoir foi en lui, ne pas lyi faire confiance tout en sachant qu'il existe.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Jeu 15 Juin 2017, 08:28

Tonton a écrit:
Brigitte,

Je vois pas trop en quoi ma position sur l'eucharistie interresse et ce que cela vient faire dans le sujet ?

Encore une petite attaque personnelle hs dont tu as le secret.

As tu pris conscience que le retrait de la communion peut être une violence pour certains et certaines ?

Visiblement non ! Relis donc ton post et ma réponse.

Apprends à voir où est la souffrance avant de juger et accueille. Et surtout ne te victimise pas à la place des victimes.

On va pas épiloguer.


Dernière édition par brigit ^^ le Jeu 15 Juin 2017, 08:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   Jeu 15 Juin 2017, 08:30

Anastasia a écrit:
Tonton a écrit:


Maintenant si pour te donner raison, tu vas jusqu'à dire que ce n'est pas grave devant Dieu de ne pas être sûr de l'engagement que l'on prend ( mieux vaut pas le faire selon Jc ),

Tu prêches un faux evangile et c'est péche car tu autorises le péché.

Et tu t'étonnes ensuite que les musulmans confondent christianisme et nicolaïsme ?

A moins d'être très hypocrite, on est toujours sûr de soi et sincère en prenant un engagement. S'il s'agit de prendre l'engagement de rembourser une dette, ce n'est pas émotionnel, on a emprunté de l'argent et on s'engage à rembourser.
Mais comment être sûr de ses sentiments dans dix ans, comment savoir à l'avance comment on réagira si notre conjoint nous déçoit ou nous trompe?

Merci Anastasia, moi je lâche l'affaire devant le pharisien qui dit que je prêche un faux évangile alors que je ne parle que du coeur.

Qu'il apprenne à vivre selon le coeur et non selon la volonté et alors il comprendra ce qu'est dépasser le péché par la grâce et le pardon.

Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.

brigit ^^ a écrit:

Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère

Qu'est ce donc l'infidélité si ce n'est le désamour. Si le Christ le dit c'est qu'il y a une raison dans son immense bonté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Péché dans le Christianisme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Péché dans le Christianisme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La "guerre juste" dans le Christianisme
» Question sur La guerre dans le christianisme
» Pourquoi les TDJ sont-ils classés dans le christianisme alors que c'est une secte ?
» le PORC est ILLICITE dans le christianisme
» dans le christianisme Dieu le pere a t'il un corps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: