Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 la liberté... (vaccination)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la mouette




MessageSujet: la liberté... (vaccination)   Mer 21 Juin 2017, 12:49

21.06.2017

Le sujet sur la vaccination vient d'être clôturée sous prétexte douteux, vu que c'est un fait d'actualité, et qu'il était placé dans cette rubrique...

Alors je me pose des questions sur le sens que vous donnez au mot "liberté".
Pour ma part, j'approuve totalement la réflexion qui suit:

"La liberté d'être, de penser et même de dire (néanmoins dans le cadre du respect d'autrui) doit être inaliénable dans la mesure où empêcher cela revient à amputer l'humanité tout  entière:
[...]ce qu'il y a de particulièrement néfaste à imposer le silence à l'expression d'une l'opinion, c'est que cela revient à voler l'humanité: tant la postérité que la génération présente, les détracteurs de cette opinion davantage encore que ses détenteurs [...]
Si l'opinion est juste, on les prive de l'occasion d'échanger l'erreur pour la vérité;
si elle est fausse, ils perdent aussi un bénéfice presque aussi considérable: une perception plus vive de la vérité que produit la confrontation avec l'erreur.

("De la liberté",1990, par Jhon Stuart Mil
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Mer 21 Juin 2017, 14:23

la mouette a écrit:
Le sujet sur la vaccination vient d'être clôturée sous prétexte douteux, vu que c'est un fait d'actualité, et qu'il était placé dans cette rubrique...
Alors je me pose des questions sur le sens que vous donnez au mot "liberté".

La liberté ne consiste pas à metre la santé de tes enfants en danger.
Si tu veux mourir de polio, de tétanos, de rougeole ou de méningite,
tu as le droit,

mais tu n'as pas le droit de disposer de tes enfants pour les tuer.


Les vaccins sauvent des vies
Ce sont les maladies qui sont dangereuses, et pas les vaccins !

Seuls des idiots sont contre la vaccination,
et comme il y a beaucoup d'idiots,
qui, plus ils sont bêtes, orgueilleux, et incultes,
plus ils sont certains d'avoir raison,
c'est une excellente chose que le gouvernement rendre obligatoire la totalité des vaccins.


Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Mer 21 Juin 2017, 14:53

C'est vous qui mettez nos enfants en danger en refusant le cri d"alarme lancé par des biologistes même,
et une fois encore, vous prouvez votre peu de foi en Dieu , votre ignorance quant -à Sa transcendance.

À quoi ça sert de faire des études si c'est pour qu'en fin de compte, on ne tiennent pas compte de ce que les gens informé ont a dire.

Décidément, je commence à comprendre pourquoi il est dit de vous que vous êtes des criminels !!!
Et ça fanfaronne, se croyant bien guidé !

Pour votre info, le bénéfice des vaccins est un mythe et une désinformation .
Et voici, pour ceux que la vérité intéresse:

"L'apport des vaccinations à la santé publique, la réalité derrière le mythe.", de Michel Georget, biologiste, éd. Dangles.

Et, que je trouve important, sachez que se n'est pas parce que vous êtes vacciné contre le tétanos que vous êtes protégé. Par contre, le tétanos meurt au contact de l'oxygène, alors eau oxygéné sur les bobos...

Quant à ceux qui mettent leur confiance en BigPharma, je leur souhaite une belle désillusion! quand dans quelques années, la vérité éclatera au grand jour.
Là aussi serons les pleurs et les grincement de dents. (apo.21:8)

Que Dieu protège nos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Mer 21 Juin 2017, 15:48

Ça me rappelle une histoire,

Un navire fait naufrage. Dans le canoe de sauvetage, parmi d'autre, se trouve un chrétien.

Un hélico approche, le chrétien laisse sa place disant que Jésus viendra le sauver.

Une vedette ensuite approche pour le reste mais finalement le chrétien préfère rester seul dans le canoe disant que Jésus viendra le sauver.

Il meurt seul. Arrivé au ciel, il voit Jésus et dit : " Seigneur, j'ai prié que tu me sauves et tu n'as rien fait ".

Jésus répond " tu rigoles, je t'ai envoyé un hélico puis une vedette et c'est toi qui n'a pas voulu monter dedans ".


Bon, la question de la foi ici, foi voulant dire confiance, peut on faire confiance aux vaccins ou pouvons nous ne plus faire à manger à nos enfants en leur demandant d'ouvrir la bouche vers le ciel.

Car ici, c'est pas une question de liberté mais de confiance.

Ainsi, je crois bien qu'il s'agit pas de foi en Dieu, mais plutôt dans la théorie du complot qui prévoit l'extermination de la population par le vaccin.
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 12:20

Salut Tonton.

Votre histoire peut également s'appliquer à celui qui, demandant guidance à Dieu, se détournerait de celui que Dieu lui envoie...

C'est bien de liberté dont je voulais parler. La liberté de faire part de ses doutes où de transmettre une alerte soulevée par des spécialistes...
C'est bien de foi en Dieu dont je parle aussi...reconnaissante du manger qui aterrie dans notre assiette et de la clairvoyance dont je suis capable...

Je n'étais pas au courant du complot que vous soulevez...mais si complot il y a, ce serait plutôt celui de vous injecter pour votre bien vous ne savez trop quoi...
déniant le travail de Dieu concernant notre système immunitaire...afin que vous ne vous doutiez pas d'où peuvent venir vos malaises...et vous vendre par la suite leurs potions miracles...

Pourquoi soupçonner de paranoïaque celui qui à retenu de Dieu Ses mises en garde...
Ne vous fiez pas trop aux hommes.

Que Dieu nous guide...et nous éjecte du ventre de la baleine...nous fasse ressusciter!

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 17:15

Pierresuzanne a écrit:
la mouette a écrit:
Le sujet sur la vaccination vient d'être clôturée sous prétexte douteux, vu que c'est un fait d'actualité, et qu'il était placé dans cette rubrique...
Alors je me pose des questions sur le sens que vous donnez au mot "liberté".

La liberté ne consiste pas à metre la santé de tes enfants en danger.
Si tu veux mourir de polio, de tétanos, de rougeole ou de méningite,
tu as le droit,

mais tu n'as pas le droit de disposer de tes enfants pour les tuer.


Les vaccins sauvent des vies
Ce sont les maladies qui sont dangereuses, et pas les vaccins !

Seuls des idiots sont contre la vaccination,
et comme il y a beaucoup d'idiots,
qui, plus ils sont bêtes, orgueilleux, et incultes,
plus ils sont certains d'avoir raison,
c'est une excellente chose que le gouvernement rendre obligatoire la totalité des vaccins.



pour cette fois, je serai moins catégorique que toi
l'efficacité des vaccins n'est plus à démontrer mais ce n'est pas une raison pour généraliser leur emploi, surtout de manière autoritaire.
- les risques de la vaccination sont faibles mais ils ne sont pas nuls. ils sont à mettre en balance avec la fréquence de la maladie concernée.
- l'enjeu financier d'une généralisation n'est pas non plus à négliger. impact sur les comptes de la sécu et tractations avec les laboratoires pharmaceutiques.
- d'autres moyens existent pour éviter les épidémies : hygiène, traçabilité, dépistage
- d'autres pays de niveau de développement comparables  n'ont pas autant de vaccinations obligatoires et je ne pense pas qu'ils soient pas plus sujets aux épidémies que nous.
- enfin, vaccin ou pas, le risque zéro n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 17:55

Ben mouette, tu n'as pas pensé au complot mais pourtant derriere tu parles de complot médical.

Certe pour vivre sainement, il est sans doute mieux d'aller élever des chèvres dans le Larzac et de faire un jardin.

Toutefois, je ne me permetterais pas de douter de la foi de celui qui vit autrement.
Comme je ne permetterais pas de douter de la foi de celui qui fait le choix du vaccins comme de celui qui ne le. fait pas.

Bref je ne douterai pas de la foi de quelqu'un parce qu'il n'a pas fait le même choix que moi ou parce qu'il subit des pressions différentes de celles que je subie

Je mélange pas les 2.
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 20:53

Eh bien c'est pourtant le cas: Celui qui refuse de le faire ,par principe de précaution encoure des sanctions . Ce n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 21:57

Je pense qu'il y a tout de même exagération dans tous ces vaccins obligatoires. Je pense qu'à force, on risque fort de diminuer la résistance naturelle que l'homme a face à la maladie.

Je me pose tout de même bien des questions par rapport à cette volonté affichée de vouloir à tout prix vaincre la maladie. D'autant qu'il me semble bien que depuis que les normes d'hygiènes et l'allopathie ont envahi la médecine, les nouvelles maladies ne cessent de fleurir.

Tout ce que je sais de par mon expérience personnelle, c'est que lorsque j'étais gamin, dans les années 60/70 en ce qui concerne les maladies contagieuses infantiles telles que la rougeole, la rubéole ou encore les oreillons et la varicelle, dès qu'un enfant du quartier développait une de ces maladies, nos mères nous réunissaient en vase clos chez l'enfant malade afin que nous soyons nous-même mis en contact avec la maladie et développions par cette occasion nos anti-corps...
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 22:13

la mouette a écrit:
21.06.2017

Le sujet sur la vaccination vient d'être clôturée sous prétexte douteux, vu que c'est un fait d'actualité, et qu'il était placé dans cette rubrique...

Alors je me pose des questions sur le sens que vous donnez au mot "liberté".
Pour ma part, j'approuve totalement la réflexion qui suit:

"La liberté d'être, de penser et même de dire (néanmoins dans le cadre du respect d'autrui) doit être inaliénable dans la mesure où empêcher cela revient à amputer l'humanité tout  entière:
[...]ce qu'il y a de particulièrement néfaste à imposer le silence à l'expression d'une l'opinion, c'est que cela revient à voler l'humanité: tant la postérité que la génération présente, les détracteurs de cette opinion davantage encore que ses détenteurs [...]
Si l'opinion est juste, on les prive de l'occasion d'échanger l'erreur pour la vérité;
si elle est fausse, ils perdent aussi un bénéfice presque aussi considérable: une perception plus vive de la vérité que produit la confrontation avec l'erreur.

("De la liberté",1990, par Jhon Stuart Mil


Voici un lien qui renvoie à une pétition pour aller contre cette loi inique qui veut nous obliger à overdoser nos enfants à coup de vaccins afin de satisfaire les appétits financiers des laboratoires pharmaceutiques. Ils y gagneront d'autant plus d'argent que ces vaccins sont produit dans des usines délocalisées à bas coût de production.

J'ai pris ce lien sur "Cité Catholique" et il a été posté par Fée Violine ( que je remercie pour cette initiative) qui a rang de consul sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Ven 23 Juin 2017, 22:27

Skander a écrit:
la mouette a écrit:
21.06.2017

Le sujet sur la vaccination vient d'être clôturée sous prétexte douteux, vu que c'est un fait d'actualité, et qu'il était placé dans cette rubrique...

Alors je me pose des questions sur le sens que vous donnez au mot "liberté".
Pour ma part, j'approuve totalement la réflexion qui suit:

"La liberté d'être, de penser et même de dire (néanmoins dans le cadre du respect d'autrui) doit être inaliénable dans la mesure où empêcher cela revient à amputer l'humanité tout  entière:
[...]ce qu'il y a de particulièrement néfaste à imposer le silence à l'expression d'une l'opinion, c'est que cela revient à voler l'humanité: tant la postérité que la génération présente, les détracteurs de cette opinion davantage encore que ses détenteurs [...]
Si l'opinion est juste, on les prive de l'occasion d'échanger l'erreur pour la vérité;
si elle est fausse, ils perdent aussi un bénéfice presque aussi considérable: une perception plus vive de la vérité que produit la confrontation avec l'erreur.

("De la liberté",1990, par Jhon Stuart Mil


Voici un lien qui renvoie à une pétition pour aller contre cette loi inique qui veut nous obliger à overdoser nos enfants à coup de vaccins afin de satisfaire les appétits financiers des laboratoires pharmaceutiques. Ils y gagneront d'autant plus d'argent que ces vaccins sont produit dans des usines délocalisées à bas coût de production.

J'ai pris ce lien sur "Cité Catholique" et il a été posté par Fée Violine ( que je remercie pour cette initiative) qui a rang de consul sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Signé.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Sam 24 Juin 2017, 01:32

Skander a écrit:
Voici un lien qui renvoie à une pétition pour aller contre cette loi inique qui veut nous obliger à overdoser nos enfants à coup de vaccins afin de satisfaire les appétits financiers des laboratoires pharmaceutiques. Ils y gagneront d'autant plus d'argent que ces vaccins sont produit dans des usines délocalisées à bas coût de production.

J'ai pris ce lien sur "Cité Catholique" et il a été posté par Fée Violine ( que je remercie pour cette initiative) qui a rang de consul sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai copié ton message dans ce sujet qu'avait ouvert notre regretté Allbatar :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Sam 24 Juin 2017, 05:03

Écoutez l'appel du Professeur Henri Joyeux :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Sam 24 Juin 2017, 06:52

Réponse du biologiste Michel à la question "Vacciner un nourisson est-il a vos yeux une hérésie?"

Oui, car le nouveau-né a besoin de temps pour que se fasse la coordination entre tous les acteurs de son immunité:au minimum quatre années.
C'est comme pour tout: un bébé émet des sons mais ne parle pas, a des jambes mais ne marche pas...
Le système immunitaire doit apprendre à reconnaître le soi du non-soi, le normal du danger...
Or si on stimule artificiellement le système immunitaire, on peut arriver, dans l'exemple d'un nourrisson allaité par sa mère, à ce que les antigènes vaccinaux soient neutralisés par les anticorps apportés par l'allaitement.
Autre exemple: alors que l'organisme est encore en formation, pendant et même encore après l'allaitement, on peut aboutir à une sortes d'état de tolérance; le corps considérant, à tort, les antigènes du vaccin comme faisant partie de lui! Plus tard, il ne se défendra plus.



"Les maladies auto-immune (qui prend son ennemi pour son amie et vice-versa!!!!),
quasiment inconnue il y a quelques  années  représentent aujourd'hui la troisième cause de mortalité  après les affections cardio-vasculaires et les cancer." 2012!

Vous vous posez pas des questions avec ce qui est dit plus haut, par le biologiste?


Comment expliquer l'idée persistante des bienfaits collectifs de la vaccination?

Par la désinformation, la mystification. Reprenez mes statistiques exposées dans mes "Vérités indésirables".
Très souvent, les courbes des épidémies commencent à chuter avant la vaccination de masse. Car tout est d'abord une question d'hygiène, d'eau potable, de condition de vie...
Dans d'autre cas, on a éradiqué l'épidémie mais par une toute autre stratégie. C'est le cas pour la variole, via une mise en quarantaine des malades et des contacts.
Il est urgent d'aller derrière les mythes. Lesquels ont perduré également pour des raisons politiques.
Par exemple,en France, ce sot des élèves de Pasteur qui ont mis au point les vaccins contre la diphtérie, le tétanos  et la tuberculose. Pour l'image de la France - et les caisses de l'État -, il a toujours été bon de les favoriser.(Michel Georget)


Vous rappelez aussi aux parents qu'on culpabilise que les vaccins ne sont même pas des médicaments comme les autres?

Non, car ils ne sont pas soumis aux mêmes règles que les médicaments!
Par exemple, il n'y a pas d'étude pharmacocinétique pour les vaccins, l'étude qui concerne le devenir des produits: où va la substance, est-elle métabolisée, etc.
Si on avait eu cela pour l'aluminium par exemple, on aurait vu qu'il peut se fixer dans les muscles et le système nerveux, occasionnant en particulier la myofasciite à macrophages.
Pas non plus de recherche de cancérogenèse, mutagenèse ou reprotoxicité.
Pas non plus d'essais comparés à des placebos, simples solution salines physiologiques.
Non, ici on compare un vaccin avec un autre déjà existant! Et si le nouveau ne fait pas plus de dégâts, on considère qu'il est bien toléré, ce qui est relatif !
Ou bien on va comparer deux mêmes vaccins, avec les mêmes composants, mais l'un aura des antigènes et l'autre pas.
Enfin, ici encore moins qu'ailleurs, pas de pharmacovigilance sérieuse puisqu'elle ne recence que...1 à 10% des effets indésirables!



Les vaccins feraient-ils de nous des cobayes?

Évidemment,
et c'est d'autant plus grave qu'on semble amnésique sur certains processus.
On a appris qu'en prenant des antibiotiques à tort et à travers, on favorise une prolifération de nouvelles bactéries mutantes.
Pour les virus et les vaccins, c'est un peu la même chose.
si l'on respecte le calendrier vaccinal actuel[...] on aboutit à 37 stimulations immunitaires (avec les différents composants du vaccin!) avant l'âge de deux ans.
Une véritable folie quand on sait que la mortalité infantile est d'autant plus élevée que le nombre de vaccins est grand  !(Michel Georget, qui a fait une étude sur le sujet !)


Refuseriez-vous d'emblée la vaccination infantile ?

Je n'écris pas en sectaire.
Je suis pour la liberté, mais éclairée.
Il faut s'informer afin d'assumer le choix.
Reste que les parents peuvent opposer aux institutions qui mettent en avant la notion d'"obligation" vaccinale une série de textes de lois sur les libertés individuelles et le soin librement consenti.
Et dire aussi que, pour moi-même, j'ai refusé et je refuserai la vaccination.
(Michel Georget)

Signé aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Sam 25 Nov 2017, 07:31




Voici un lien qui renvoie à une pétition pour aller contre cette loi inique qui veut nous obliger à overdoser nos enfants à coup de vaccins afin de satisfaire les appétits financiers des laboratoires pharmaceutiques. Ils y gagneront d'autant plus d'argent que ces vaccins sont produit dans des usines délocalisées à bas coût de production.

J'ai pris ce lien sur "Cité Catholique" et il a été posté par Fée Violine ( que je remercie pour cette initiative) qui a rang de consul sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
la mouette




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Sam 25 Nov 2017, 15:40

Salut à tous.
Salam Skanders:-)

Gloire à Dieu! Ainsi s'avère Sa parole:

"Ainsi donc, redresse ta face vers la religion, en croyant originel, en suivant la prime nature selon laquelle Dieu a instauré les humains.
Il n'y a pas de substitution à la création de Dieu; c'est là la droite religion, mais la plupart des hommes ne le savent pas"
(S XXX, 30)

Louanges à Dieu, qui a parfaitement créé le système immunitaire de l'homme, avant qu'on y touche!


Remettons-nous en à Lui, nous, pauvres victimes de " leurs machinations".


"Il ont machiné leur machinations.
Mais auprès de Dieu sont leurs machinations, fussent -elles de taille à faire anéantir les montagnes."
(S XIV, Abraham, 46)
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Sam 25 Nov 2017, 19:48

Skander a écrit:



Voici un lien qui renvoie à une pétition pour aller contre cette loi inique qui veut nous obliger à overdoser nos enfants à coup de vaccins afin de satisfaire les appétits financiers des laboratoires pharmaceutiques. Ils y gagneront d'autant plus d'argent que ces vaccins sont produit dans des usines délocalisées à bas coût de production.

J'ai pris ce lien sur "Cité Catholique" et il a été posté par Fée Violine ( que je remercie pour cette initiative) qui a rang de consul sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce qui me ferait presque sourire, c'est que ceux qui critiquent les anti-vaccins obligatoires, utilisent parfois l'argument que n'étant pas vaccinés on favoriserait le risque de transmettre la maladie. N'ont-ils donc pas confiance en leurs vaccins pour avoir peur d'une telle chose ?

_________________
Il n’y a rien de si conforme à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui sont de foi : et rien de si contraire à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui ne sont pas de foi. Ce sont deux excès également dangereux, d’exclure la raison, de n’admettre que la raison. (Blaise Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Dim 26 Nov 2017, 10:17

OlivierV a écrit:
Skander a écrit:



Voici un lien qui renvoie à une pétition pour aller contre cette loi inique qui veut nous obliger à overdoser nos enfants à coup de vaccins afin de satisfaire les appétits financiers des laboratoires pharmaceutiques. Ils y gagneront d'autant plus d'argent que ces vaccins sont produit dans des usines délocalisées à bas coût de production.

J'ai pris ce lien sur "Cité Catholique" et il a été posté par Fée Violine ( que je remercie pour cette initiative) qui a rang de consul sur ce forum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce qui me ferait presque sourire, c'est que ceux qui critiquent les anti-vaccins obligatoires, utilisent parfois l'argument que n'étant pas vaccinés on favoriserait le risque de transmettre la maladie. N'ont-ils donc pas confiance en leurs vaccins pour avoir peur d'une telle chose ?

ce n'est pas tout à fait cela
si une forte proportion de personnes ne sont pas vacciné, il y a en effet un risque d'épidémie chez les non vaccinés qu'il faudra alors soigner.
c'est donc une question de compromis entre la liberté individuelle et l'intérêt général.
ceci dit je trouve aussi que le nombre de vaccins rendus obligatoire est excessif.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Dim 26 Nov 2017, 16:39

rosarum a écrit:
OlivierV a écrit:


Ce qui me ferait presque sourire, c'est que ceux qui critiquent les anti-vaccins obligatoires, utilisent parfois l'argument que n'étant pas vaccinés on favoriserait le risque de transmettre la maladie. N'ont-ils donc pas confiance en leurs vaccins pour avoir peur d'une telle chose ?

ce n'est pas tout à fait cela
si une forte proportion de personnes ne sont pas vacciné, il y a en effet un risque d'épidémie chez les non vaccinés qu'il faudra alors soigner.
c'est donc une question de compromis entre la liberté individuelle et l'intérêt général.

ceci dit je trouve aussi que le nombre de vaccins rendus obligatoire est excessif.


C'est le nombre excessif de vaccins (11 en une seule injection, la première fois) que l'on va inoculer à des gamins qui me fait réagir, pas la vaccination en elle-même.

Les trois vaccins-en-un utilisés jusqu'à maintenant pour des pathologie lourdes et dangereuses étaient suffisantes pour une couverture médicale, je ne vois pas l'intérêt de vacciner contre les oreillons ou la rougeole, d'autant plus qu'il faudra faire 10 piqûres en 16 mois pour totaliser ces 11 vaccins, pas mal pour un nourrisson.

Et les parents n'auront plus la liberté de refuser cet abus car une autre menace, clairement annoncée par la ministre, pèsera toutefois très vite sur les parents.

Les enfants devront en effet présenter un carnet de santé à jour de ses 11 vaccins pour être inscrits à la crèche, à la garderie ou à l'école. Ce qui, finalement, risque d'être beaucoup plus efficace qu'une menace d'emprisonnement et d'amende.


Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   Dim 26 Nov 2017, 17:42

Skander a écrit:
rosarum a écrit:


ce n'est pas tout à fait cela
si une forte proportion de personnes ne sont pas vacciné, il y a en effet un risque d'épidémie chez les non vaccinés qu'il faudra alors soigner.
c'est donc une question de compromis entre la liberté individuelle et l'intérêt général.

ceci dit je trouve aussi que le nombre de vaccins rendus obligatoire est excessif.


C'est le nombre excessif de vaccins (11 en une seule injection, la première fois) que l'on va inoculer à des gamins qui me fait réagir, pas la vaccination en elle-même.

Les trois vaccins-en-un utilisés jusqu'à maintenant pour des pathologie lourdes et dangereuses étaient suffisantes pour une couverture médicale, je ne vois pas l'intérêt de vacciner contre les oreillons ou la rougeole, d'autant plus qu'il faudra faire 10 piqûres en 16 mois pour totaliser ces 11 vaccins, pas mal pour un nourrisson.

Et les parents n'auront plus la liberté de refuser cet abus car une autre menace, clairement annoncée par la ministre, pèsera toutefois très vite sur les parents.

Les enfants devront en effet présenter un carnet de santé à jour de ses 11 vaccins pour être inscrits à la crèche, à la garderie ou à l'école. Ce qui, finalement, risque d'être beaucoup plus efficace qu'une menace d'emprisonnement et d'amende.



je suis tout à fait d'accord avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la liberté... (vaccination)   

Revenir en haut Aller en bas
 
la liberté... (vaccination)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour demander la liberté intérieure !
» Vaccination antitétanique, pertinente ?
» Semi-liberté pour les loups
» De la liberté de religion en Iran
» Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: