Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L’islamophobie n’existe pas…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L’islamophobie n’existe pas…    Dim 25 Juin 2017, 15:13

25.06.2017

La phobie est une peur paralysante, pathologique, démesurée par rapport à ce qui la provoque. Un claustrophobe sera paniqué dans un ascenseur bloqué (qui peut se traiter en hypnose). Le fait d’être intellectuellement hostile à des idées, à des comportements, n’a strictement rien à voir avec une phobie. Ce n’est pas une peur irrationnelle mais une démarche argumentée. L'emploi du mot phobie pour désigner cette attitude est une escroquerie intellectuelle qui consiste à faire passer une opinion pour une maladie, procédé habituel des idéologies totalitaires.

C'est un simple vocable créé par le bureau de communication de Khomeny dans les années 1980 et repris par leurs petits camarades (hum) sunnites pour leur plus grand bénéfice d'intoxication verbale. En général, ceux qui n'aiment pas l'islam ont leurs raisons, ça n'a rien d'irrationnel. Et peur, pas vraiment non plus. Rejet si on veut.
Il est tout à fait normal de ne pas aimer ou désapprouver quelque chose, quoique ce soit et de l'exprimer. L'islam n'échappe pas à la règle, et de bon droit et en toute logique. Ou alors je suis andivorophobe, ou connarophobe tant qu'à faire. On pourrait également taxer les musulmans d'athéophobie, de christianophobie and co.

C'est la terminologie et le concept de plus débile (encore que, il y a bien d'autres choses de ce calibre en islam) qu'on puisse propager dans le cadre des religions.
Par contre, il existe bel et bien en psychiatrie une affection qui s'appelle "délire religieux".

C'est du terrorisme intellectuel afin de faire taire le débat et la critique.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis réponse   Dim 25 Juin 2017, 15:31

Joanni a écrit:
La phobie est une peur paralysante, pathologique, démesurée par rapport à ce qui la provoque. Un claustrophobe sera paniqué dans un ascenseur bloqué (qui peut se traiter en hypnose). Le fait d’être intellectuellement hostile à des idées, à des comportements, n’a strictement rien à voir avec une phobie. Ce n’est pas une peur irrationnelle mais une démarche argumentée. L'emploi du mot phobie pour désigner cette attitude est une escroquerie intellectuelle qui consiste à faire passer une opinion pour une maladie, procédé habituel des idéologies totalitaires.

C'est un simple vocable créé par le bureau de communication de Khomeny dans les années 1980 et repris par leurs petits camarades (hum) sunnites pour leur plus grand bénéfice d'intoxication verbale. En général, ceux qui n'aiment pas l'islam ont leurs raisons, ça n'a rien d'irrationnel. Et peur, pas vraiment non plus. Rejet si on veut.
Il est tout à fait normal de ne pas aimer ou désapprouver quelque chose, quoique ce soit et de l'exprimer. L'islam n'échappe pas à la règle, et de bon droit et en toute logique. Ou alors je suis andivorophobe, ou connarophobe tant qu'à faire. On pourrait également taxer les musulmans d'athéophobie, de christianophobie and co.

C'est la terminologie et le concept de plus débile (encore que, il y a bien d'autres choses de ce calibre en islam) qu'on puisse propager dans le cadre des religions.
Par contre, il existe bel et bien en psychiatrie une affection qui s'appelle "délire religieux".

C'est du terrorisme intellectuel afin de faire taire le débat et la critique.


Qui de nous tous à peur de l'islam ?
Le froussard face à l'islam est un islamophobe.

La question est :" Pourquoi des personnes sont-elles peureuses de l'islam ?"


Les musulmans ont-ils peur du christianisme comme les chrétiens ont peur de l'islam ?

Qu'est ce qui fait peur dans l'islam .
La FOI ?
OU
Les METHODES ?

Qui enseigne la peur de son voisin qui n'a pas la même façon de croire en Dieu ?
Ou est-ce écrit dans le Coran, la Bible , les évangiles ???
Les enseignants de la ""froussardise"" doivent-ils être écouter ? Disent-ils la vérité ?

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Dim 30 Juil 2017, 20:19



Citation :
Plus de trois mois après l'attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, un livre que Charb avait tout juste eu le temps de terminer va être publié. Mercredi 15 avril, L'Obs en dévoile plusieurs extraits.

Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes, disponible jeudi 16 avril aux éditions Les échappés, revient notamment sur les accusations récurrentes de provocation envers les musulmans dont le journal satirique était la cible, annonce l'hebdomadaire.

L'ancien directeur de Charlie Hebdo, décédé à 47 ans, tente en 7 chapitres "de démontrer que le mot 'islamophobie' contente à la fois les communautaristes, les racistes, les journalistes fainéants et les politiques démagogiques", explique de son côté un communiqué.

Du racisme et non pas de l'islamophobie

"Le terme 'islamophobie' est mal choisi s’il doit désigner la haine que certains tarés ont des musulmans. Il n’est pas seulement mal choisi, il est dangereux," écrit Charb :

"Les militants communautaristes qui essaient d'imposer aux autorités judiciaires et politiques la notion d''islamophobie' n'ont pas d'autre but que de pousser les victimes de racisme à s'affirmer musulmanes (…) Si demain les musulmans de France se convertissent au catholicisme ou bien renoncent à toute religion, ça ne changera rien au discours des racistes: ces étrangers ou ces Français d'origine étrangère seront toujours désignés comme responsables de tous les maux."
Le dessinateur revient aussi sur la publication des caricatures de Mohamed qui avaient fait beaucoup de bruit en 2006 et pointe du doigts le comportement des médias à l'époque. "C'est parce que les médias ont décidé que la republication des caricatures de Mohamed ne pouvait que déclencher la fureur des musulmans, qu'elle a déclenché la colère de quelques associations musulmanes", avance-t-il.

"Le Coran ou la Bible ne se lit pas comme la notice de montage Ikea"

S'il critique le terme "islamophobie", Charb reconnaît qu'il existe bel et bien une peur de l'islam. Mais aussi "absurde" soit cette peur, elle "n'est pas un délit", selon lui. "Le problème, ce n'est ni le Coran ni la Bible, romans soporifiques, incohérents et mal écrits. Mais le fidèle qui lit le Coran ou la Bible comme on lit la notice de montage d'une étagère Ikea."

L'auteur estime par ailleurs que la parole raciste a été largement libérée sous la présidence de Nicolas Sarkozy avec le débat sur l'identité nationale:

"Lorsque la plus haute autorité de l'État s'adresse aux cons et aux salauds en leur disant: 'lâchez-vous, les gars', que croyez-vous que font les cons et les salauds? Ils se mettent à dire publiquement ce qu'ils se contentaient, jusque-là, de beugler à la fin des repas de famille trop arrosés.'"
http://www.huffingtonpost.fr/2015/04/15/livre-charb-repond-critiques-charlie-hebdo_n_7068340.html


Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Dim 30 Juil 2017, 20:48

Je pense qu'invité donne une possibilité de voir un dilem sous un angle interressant.

Mais comme tt ce qui est complexe, c'est un angle d'approche et il y en a d'autres.

Les luttes fraticides sont aussi le résultat de la gestion par orgueil.

Est ce que l'orgueil est la réponse des craintes, une façon de les justifier ? C'est un autre débat


Ici, je pense que les mots ne signifient pas ce qu'ils définissent et les abus de langage produits parfois par les biais cognitifs dont nous avons parlé.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Dim 30 Juil 2017, 21:25

l'islamophobie a existe depuis la naissance de l'islam et le premiers islamophobes  furent  Abu Jahl et Abu Lahab ,Utbah Ibn Rabah ,  Shaybah Ibn Rabîah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Dim 30 Juil 2017, 23:22

SKIPEER a écrit:
l'islamophobie a existe depuis la naissance de l'islam et le premiers islamophobes  furent  Abu Jahl et Abu Lahab ,Utbah Ibn Rabah ,  Shaybah Ibn Rabîah
il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 05:15

emmanuelle78 a écrit:
SKIPEER a écrit:
l'islamophobie a existe depuis la naissance de l'islam et le premiers islamophobes  furent  Abu Jahl et Abu Lahab ,Utbah Ibn Rabah ,  Shaybah Ibn Rabîah
il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?

Citation :
Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?

L’invention de l’"islamophobie":

"Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 , le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 05:32

Serena57 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?

Citation :
Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?

L’invention de l’"islamophobie":

"Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 , le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

il n'y a pas que ça.

il y a aussi une conception prophétique de la persécution du musulman identique à celle des chrétiens qui eux aussi s'attendent à être persécuté.

Nous avons déjà discuté de ça, il me semble, sur ce forum. Mon avis est de dire que c'est surtout des convictions et des valeurs en opposition, un conflit aussi entre par exemple, l'altruisme et l'individualisme. C'est un autre débat.

Mais le fait est que cette définition d'une opposition entre la protection divine sur les hommes et ce qui s'y oppose est une conception au départ juive.

Du coup chacun " récupère " le principe, sous une influence communautariste créant, à mon sens, un " sacré " paradoxe quand les chrétiens, les musulmans et les juifs, se persécutent entre eux.

Donc je ne dis pas que ce n'est pas vrai, l'argument reste valable, nous avons vu d'ailleurs comment l'EI s'en ait servi pour convaincre de pauvres gens honnêtes un peu trop influençables, mais il n'y a pas que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 06:30

emmanuelle78 a écrit:

Citation :
Plus de trois mois après l'attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, un livre que Charb avait tout juste eu le temps de terminer va être publié. Mercredi 15 avril, L'Obs en dévoile plusieurs extraits.

Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes, disponible jeudi 16 avril aux éditions Les échappés, revient notamment sur les accusations récurrentes de provocation envers les musulmans dont le journal satirique était la cible, annonce l'hebdomadaire.

L'ancien directeur de Charlie Hebdo, décédé à 47 ans, tente en 7 chapitres "de démontrer que le mot 'islamophobie' contente à la fois les communautaristes, les racistes, les journalistes fainéants et les politiques démagogiques", explique de son côté un communiqué.

Du racisme et non pas de l'islamophobie

"Le terme 'islamophobie' est mal choisi s’il doit désigner la haine que certains tarés ont des musulmans. Il n’est pas seulement mal choisi, il est dangereux," écrit Charb :

"Les militants communautaristes qui essaient d'imposer aux autorités judiciaires et politiques la notion d''islamophobie' n'ont pas d'autre but que de pousser les victimes de racisme à s'affirmer musulmanes (…) Si demain les musulmans de France se convertissent au catholicisme ou bien renoncent à toute religion, ça ne changera rien au discours des racistes: ces étrangers ou ces Français d'origine étrangère seront toujours désignés comme responsables de tous les maux."
Le dessinateur revient aussi sur la publication des caricatures de Mohamed qui avaient fait beaucoup de bruit en 2006 et pointe du doigts le comportement des médias à l'époque. "C'est parce que les médias ont décidé que la republication des caricatures de Mohamed ne pouvait que déclencher la fureur des musulmans, qu'elle a déclenché la colère de quelques associations musulmanes", avance-t-il.

"Le Coran ou la Bible ne se lit pas comme la notice de montage Ikea"

S'il critique le terme "islamophobie", Charb reconnaît qu'il existe bel et bien une peur de l'islam. Mais aussi "absurde" soit cette peur, elle "n'est pas un délit", selon lui. "Le problème, ce n'est ni le Coran ni la Bible, romans soporifiques, incohérents et mal écrits. Mais le fidèle qui lit le Coran ou la Bible comme on lit la notice de montage d'une étagère Ikea."

L'auteur estime par ailleurs que la parole raciste a été largement libérée sous la présidence de Nicolas Sarkozy avec le débat sur l'identité nationale:

"Lorsque la plus haute autorité de l'État s'adresse aux cons et aux salauds en leur disant: 'lâchez-vous, les gars', que croyez-vous que font les cons et les salauds? Ils se mettent à dire publiquement ce qu'ils se contentaient, jusque-là, de beugler à la fin des repas de famille trop arrosés.'"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Qu'en pensez vous?



Excellent article qui merite d'être lu avec soin , je demande aux musulmans de donner une chance a cet article qui dit et veut le contraire de ce qu'on peut penser , je me suis souvent demander la pertinence de ce terme "islamophobes" . Entre ceux qui se plaignent ( avec raison) qu'on les traite de sale terroriste et ceux qui reclame(c'est legitime) le droit de critiquer l'islam , je n'ai jamais reussi a trancher sur cette question . Et bien je trouve que Charb a visé très juste , ce terme englobe trop de concept et il faut bien les distinguer .


Critiquer une idéologie avec des arguments même extrement rude est un droit et on ne doit pas appeler les auteurs de ces critique islamophobes , ni les censurer . Quand les intégriste traitent ces gens d'islamophobe ils croient defendre l'islam , mais au fait ils font mal aux musulmans , parceque le singlé qui tuera ou agressera des musulmans il ne serait qu'un "islamophobe" . Mais au final ces intégriste s'enfoutent royalement du mal fait aux musulmans puisque leur but c'est de mettre l'auteur critique , le vrai raciste ..etc dans le sac des mécreants . C'est beaucoup plus simple et ca conforte leur idéologie et leur vision du monde.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis réponse   Lun 31 Juil 2017, 06:52

31.07.2017  06:47:35
Bonjour,
Phobie >> Peur >> Méfiance >> Haine >> Guerre >> Phobie >> Peur >> Méfiance >> Haine >> Guerre >>etc >>>>>

Qui entretient cette logique ? Certainement Pas Dieu mais bien les Hommes .
Ou est-ce écrit dans la Bible et le Coran ?

De qui avons nous peur ? de quoi  avons nous peur ?
A-t-on peur de Dieu ? et de sa création ?

Dieu dans son amour infini devrait nous aider à surmonter nos peurs maladives et entretenues par nos égoïsme.
Il suffit de le lui demander dans nos prières les uns pour les autres.

Seigneur Accorde nous l'Esprit de Confiance, d'Amour, de Paix.
Est-ce possible tous ensemble dans nos mosquées, nos églises, nos synagogues.

Bonne journée

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
eric 420




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 22:19

ChrisLam a écrit:
31.07.2017  06:47:35
Bonjour,
Phobie >> Peur >> Méfiance >> Haine >> Guerre >> Phobie >> Peur >> Méfiance >> Haine >> Guerre >>etc >>>>>

Qui entretient cette logique ? Certainement Pas Dieu mais bien les Hommes .
Ou est-ce écrit dans la Bible et le Coran ?

De qui avons nous peur ? de quoi  avons nous peur ?
A-t-on peur de Dieu ? et de sa création ?

Dieu dans son amour infini devrait nous aider à surmonter nos peurs maladives et entretenues par nos égoïsme.
Il suffit de le lui demander dans nos prières les uns pour les autres.

Seigneur Accorde nous l'Esprit de Confiance, d'Amour, de Paix.
Est-ce possible tous ensemble dans nos mosquées, nos églises, nos synagogues.

Bonne journée


Hé que c'est bien dit !!! vraiment !

reste à savoir si tu y crois ?

Peur, méfiance, haine, guerre... = "phobe"
Ça répond à t'as question Emmanuelle ?







Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 22:30

emmanuelle78 a écrit:
SKIPEER a écrit:
l'islamophobie a existe depuis la naissance de l'islam et le premiers islamophobes  furent  Abu Jahl et Abu Lahab ,Utbah Ibn Rabah ,  Shaybah Ibn Rabîah
il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?
Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 22:42

Serena57 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?

Citation :
Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?

L’invention de l’"islamophobie":

"Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 , le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Petit aperçu du premier islamophobe des premiers temps de l'islam : Abu Lahab

Abu Lahab  qui veut dire en arabe (père du feu) et oncle paternel du prophete Mohammed paix sur lui avait reçu ce surnom à cause de son visage resplendissant.
L'islam en modifiera la signification initiale et lui donner celle de "celui qui est promis au feu". il fut celui qui le premier a insulté le Prophète paix sur lui .Il mourra de la peste bubonique, et ses propres enfants, craignant de l'approcher à cause de la contagion, le laveront en l'aspergeant d’eau à une distance raisonnable. Puis ils l'enseveliront sous un amas de pierres après l'avoir adossé contre un mur sur les sommets de la Mecque.
Les membres de la famille d'Abou Lahab se sont imbibés depuis leur tendre enfance de la façon dont leur père combattait l'Islam et son Prophète sans tenir compte des liens de parenté, sans honte et sans morale aucune. Ainsi l'épouse d'Abou Lahab Oum Jamil avait pris l'habitude de mettre sur le chemin du Prophète (paix sur lui) et de ses Compagnons des épines et d’autres objets nuisibles. Elle faisait la navette en colportant les fausses rumeurs et en suscitant la sédition et la discorde en vue de briser l'unité des musulmans pour les mettre aux prises les uns contre les autres.
Aussi son fils Outba était connu à La Mecque comme étant l'un des plus coriaces ennemis du Prophète (psl). Son hostilité et son agressivité s'étaient violement manifestées lorsque, se préparant pour un voyage d'affaires avec son père au pays du Levant, il confia a ce dernier : "Je jure par Allah qu’avant de partir j'irai voir Muhammad pour lui faire entendre des blasphèmes qui l'incommoderont".

Abu Lahab avait une fille nommée Dura. Cette dernière se convertit à l'islam, ce qui rendit son père furieux. Abu Lahab refusa à Dura le droit de partir à Médine. Quand il mourut en 624, Dura partit enfin pour Médine rejoindre les musulmans exilés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Lun 31 Juil 2017, 23:47

SKIPEER a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?
Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans
Sauf que l'un est légitime et l'autre pas... donc ca coince!
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 01:49

emmanuelle78 a écrit:

Sauf que l'un est légitime et l'autre pas... donc ca coince!

Descriminations des musulmans c'est du racisme et on doit lui trouver un vrai terme , maintenant en ce qui concerne la critique religieuse , biensur qu'elle est legitime dans le sens ou c'est un liberté d'expression , mais parmi cette critique "légitime" il y a la critique "credible" qui  par exemple attaque le "djihad" parceque c'est de la violence et non parceque c'est un concept musulmans , mais tu as aussi des critiques "systématique" qui n'arrivent pas a sentir l'islam au point de dire que la Zakat est une hypocrisie ou ruse du diable ...-_- . Comment doit-on se comporter avec cette troisième  catégorie selon toi ??
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 04:22

SKIPEER a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?
Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans

Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 04:59

Thedjezeyri14 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Sauf que l'un est légitime et l'autre pas... donc ca coince!

Descriminations des musulmans c'est du racisme et on doit lui trouver un vrai terme , maintenant en ce qui concerne la critique religieuse , biensur qu'elle est legitime dans le sens ou c'est un liberté d'expression , mais parmi cette critique "légitime" il y a la critique "credible" qui  par exemple attaque le "djihad" parceque c'est de la violence et non parceque c'est un concept musulmans , mais tu as aussi des critiques "systématique" qui n'arrivent pas a sentir l'islam au point de dire que la Zakat est une hypocrisie ou ruse du diable ...-_- . Comment doit-on se comporter avec cette troisième  catégorie selon toi ??

cela rejoint cette définition:

"le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"

la discrimination des musulmans ne peut être assimiler à du racisme puisque l'islam n'est pas une race mais une idéologie!

si je suis anti-capitaliste ou anti-communiste suis je raciste???
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 05:02

SKIPEER a écrit:
Serena57 a écrit:




L’invention de l’"islamophobie":

"Forgé par les intégristes iraniens à la fin des années 70 , le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Petit aperçu du premier islamophobe des premiers temps de l'islam : Abu Lahab

Abu Lahab  qui veut dire en arabe (père du feu) et oncle paternel du prophete Mohammed paix sur lui avait reçu ce surnom à cause de son visage resplendissant.
L'islam en modifiera la signification initiale et lui donner celle de "celui qui est promis au feu". il fut celui qui le premier a insulté le Prophète paix sur lui .Il mourra de la peste bubonique, et ses propres enfants, craignant de l'approcher à cause de la contagion, le laveront en l'aspergeant d’eau à une distance raisonnable. Puis ils l'enseveliront sous un amas de pierres après l'avoir adossé contre un mur sur les sommets de la Mecque.
Les membres de la famille d'Abou Lahab se sont imbibés depuis leur tendre enfance de la façon dont leur père combattait l'Islam et son Prophète sans tenir compte des liens de parenté, sans honte et sans morale aucune. Ainsi l'épouse d'Abou Lahab Oum Jamil avait pris l'habitude de mettre sur le chemin du Prophète (paix sur lui) et de ses Compagnons des épines et d’autres objets nuisibles. Elle faisait la navette en colportant les fausses rumeurs et en suscitant la sédition et la discorde en vue de briser l'unité des musulmans pour les mettre aux prises les uns contre les autres.
Aussi son fils Outba était connu à La Mecque comme étant l'un des plus coriaces ennemis du Prophète (psl). Son hostilité et son agressivité s'étaient violement manifestées lorsque, se préparant pour un voyage d'affaires avec son père au pays du Levant, il confia a ce dernier : "Je jure par Allah qu’avant de partir j'irai voir Muhammad pour lui faire entendre des blasphèmes qui l'incommoderont".

Abu Lahab avait une fille nommée Dura. Cette dernière se convertit à l'islam, ce qui rendit son père furieux. Abu Lahab refusa à Dura le droit de partir à Médine. Quand il mourut en 624, Dura partit enfin pour Médine rejoindre les musulmans exilés

tout dépend du point de vue....
Abu Lahab était peut être le premier "lucide" sur l'idéologie islamique.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 05:21

Serena57 a écrit:

la discrimination des musulmans ne peut être assimiler à du racisme puisque l'islam n'est pas une race mais une idéologie!



Désolé Serena , mais ce passage montre que tu n'a rien compris à ce qu'on dit , aufait on essaye d'inssister sur la descrimination des musulmans qui est beaucoup plus grave qu'un acte "islamophobe" et toi tu essaye de minimiser cela en le rendant moins grave encore qu'il l'est maintenant.


Aufait tu es à l'autre extrème de ce qu' a essayé de dire Charb.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis réponse   Mar 01 Aoû 2017, 09:02

SKIPEER a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?
Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans
01.08.2017  09:02:35
Bonjour,
On est souvent Hostile à ce que l'on ne connaît pas.
Est-ce une Hostilité contre l'Islam ou contre les méthodes de certains musulmans ?

Un Croyant , Musulman, Chrétien, Juif, doit-il toujours agir pour se venger de son voisin ?
Pourquoi au sein de chacune de ses communautés il y a des gens qui tuent ceux qui veulent la PAIX entre nous ?

"Si tu veux la paix prépare la guerre"
Somme nous sur que ce soit la bonne solution ?
Vouloir la Paix en faisant la Guerre est un non sens !
Peut-on éteindre un feu avec ce qui l'a allumé ?

Dominer la Terre (Genèse) ne veut pas dire se dominer entre nous mais vivre ensemble pour le bien de la Terre et de tout ce qui y vit.
On DESHONORE DIEU en se faisant la guerre .
Avant d'aller prier dans nos mosquées, nos synagogues, nos églises allons faire la paix avec nos voisins ?
Dieu n'aime pas les faut-jetons.

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 09:55

Serena57 a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Descriminations des musulmans c'est du racisme et on doit lui trouver un vrai terme , maintenant en ce qui concerne la critique religieuse , biensur qu'elle est legitime dans le sens ou c'est un liberté d'expression , mais parmi cette critique "légitime" il y a la critique "credible" qui  par exemple attaque le "djihad" parceque c'est de la violence et non parceque c'est un concept musulmans , mais tu as aussi des critiques "systématique" qui n'arrivent pas a sentir l'islam au point de dire que la Zakat est une hypocrisie ou ruse du diable ...-_- . Comment doit-on se comporter avec cette troisième  catégorie selon toi ??

cela rejoint cette définition:

"le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"

la discrimination des musulmans ne peut être assimiler à du racisme puisque l'islam n'est pas une race mais une idéologie!

si je suis anti-capitaliste ou anti-communiste suis je raciste???


Il ne faut pas confondre l'opposition à une idéologie comme le capitalisme ou le communisme avec celle d'une religion, le législateur a établi les critères qui permettent de séparer la première de la deuxième.

Le droit pénal définit la discrimination religieuse de la façon suivante ...

Citation :
La discrimination religieuse est une distinction opérée entre les personnes à raison de leur appartenance ou leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée. Cette discrimination peut être directe (c'est-à-dire fondée sur un critère interdit comme les opinions religieuses) ou indirecte (c'est-à-dire se présentant comme basée sur un critère neutre qui entraîne des effets défavorables à l'égard d'une certaine catégorie de personnes).

On peut critiquer une religion, l'Islam ou n'importe quelle autre, sur des critères précis qui puissent être démontrés et on peut critiquer des membres précis de ces religions sur des faits précis qui peuvent être démontrés et discutés.

Mais se servir du droit à la critique pour ensuite généraliser un événement à tous les membres de cette religion peut être assimilé à une forme de racisme, puisque le racisme biologique n'existe pas et que le racisme aujourd'hui peut aussi désigner une discrimination ethnique, culturelle ou identitaire.

Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis réponse   Mar 01 Aoû 2017, 12:07

Skander a écrit:
Serena57 a écrit:


cela rejoint cette définition:

"le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"

la discrimination des musulmans ne peut être assimiler à du racisme puisque l'islam n'est pas une race mais une idéologie!

si je suis anti-capitaliste ou anti-communiste suis je raciste???


Il ne faut pas confondre l'opposition à une idéologie comme le capitalisme ou le communisme avec celle d'une religion, le législateur a établi les critères qui permettent de séparer la première de la deuxième.

Le droit pénal définit la discrimination religieuse de la façon suivante ...

Citation :
La discrimination religieuse est une distinction opérée entre les personnes à raison de leur appartenance ou leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée. Cette discrimination peut être directe (c'est-à-dire fondée sur un critère interdit comme les opinions religieuses) ou indirecte (c'est-à-dire se présentant comme basée sur un critère neutre qui entraîne des effets défavorables à l'égard d'une certaine catégorie de personnes).

On peut critiquer une religion, l'Islam ou n'importe quelle autre, sur des critères précis qui puissent être démontrés et on peut critiquer des membres précis de ces religions sur des faits précis qui peuvent être démontrés et discutés.

Mais se servir du droit à la critique pour ensuite généraliser un événement à tous les membres de cette religion peut être assimilé à une forme de racisme, puisque le racisme biologique n'existe pas et que le racisme aujourd'hui peut aussi désigner une discrimination ethnique, culturelle ou identitaire.


01.08.2017 12:02:57

Bonjour,
Ce qui revient-à dire qu'on peut critiquer les membres d'une religion sur leurs actes mais pas sur leur Foi.
Mais la critique ne peut-être qu'individuelle .
Dans une classe si le fainéant sème la pagaille cela ne veut pas dire que toute la classe est pagailleuse.

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 13:22

ChrisLam a écrit:
Skander a écrit:



Il ne faut pas confondre l'opposition à une idéologie comme le capitalisme ou le communisme avec celle d'une religion, le législateur a établi les critères qui permettent de séparer la première de la deuxième.

Le droit pénal définit la discrimination religieuse de la façon suivante ...



On peut critiquer une religion, l'Islam ou n'importe quelle autre, sur des critères précis qui puissent être démontrés et on peut critiquer des membres précis de ces religions sur des faits précis qui peuvent être démontrés et discutés.

Mais se servir du droit à la critique pour ensuite généraliser un événement à tous les membres de cette religion peut être assimilé à une forme de racisme, puisque le racisme biologique n'existe pas et que le racisme aujourd'hui peut aussi désigner une discrimination ethnique, culturelle ou identitaire.


01.08.2017  12:02:57

Bonjour,
Ce qui revient-à dire qu'on peut critiquer les membres d'une religion sur leurs actes mais pas sur leur Foi.
Mais la critique ne peut-être qu'individuelle .
Dans une classe si le fainéant sème la pagaille cela ne veut pas dire que toute la classe est pagailleuse.


Revenir en haut Aller en bas
eric 420




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 14:51

SKIPEER a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

il est question de la définition de ce mot...

Est ce pour toi la critique de l'islam? Ou la discrimination des musulmans?
Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans

Salut Skipeer !
Ta réponse viens tout mélanger...
Tu sais très bien que la critique n'as rien à voir avec la phobie ! Je me souviens  t'avoir déjà entendu dire que la critique constructive était bienvenue en Islam.

Et la critique est "supposé" être "toujours" constructive,  quel sois négative ou positive la critique se doit d'être  toujours constructive.

Le problème arrive lorsque des phobes "pensent" faire de la critique, mais finalement il ne font que chialer. La peur, la haine, lignorance empêche la critique constructive et amène l'islamophobie.

Autrement dit, le phobe serait  condamné à ne pas pouvoir faire de la critique constructive mais bien seulement  de la propagande !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 16:06

Thedjezeyri14 a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Sauf que l'un est légitime et l'autre pas... donc ca coince!

Descriminations des musulmans c'est du racisme et on doit lui trouver un vrai terme , maintenant en ce qui concerne la critique religieuse , biensur qu'elle est legitime dans le sens ou c'est un liberté d'expression , mais parmi cette critique "légitime" il y a la critique "credible" qui  par exemple attaque le "djihad" parceque c'est de la violence et non parceque c'est un concept musulmans , mais tu as aussi des critiques "systématique" qui n'arrivent pas a sentir l'islam au point de dire que la Zakat est une hypocrisie ou ruse du diable ...-_- . Comment doit-on se comporter avec cette troisième  catégorie selon toi ??
Toute idée, idéologie religieuse ou non doit être critiquable... c'est nécessaire pour la remise en question et donc éviter l'aliénation.

Même la zakat, même si oui la charité en soi on ne voit pas comment cela peut se critiquer, mais justement si c'est remis en question, on sort de l'automatisme et on redonne son véritable sens à la charité, dans le sens où c'est issu d'un choix, délibéré, réfléchi et pas d'une obéissance aveugle à une tradition.

La remise en question est nécessaire pour la bonne santé d'une tradition... rendre des dogmes intouchables, c'est les tuer finalement.

Le racisme, c'est le racisme... racisme anti musulman... ?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 16:21

Skander a écrit:



Il ne faut pas confondre l'opposition à une idéologie comme le capitalisme ou le communisme avec celle d'une religion, le législateur a établi les critères qui permettent de séparer la première de la deuxième.

Le droit pénal définit la discrimination religieuse de la façon suivante ...

Citation :
La discrimination religieuse est une distinction opérée entre les personnes à raison de leur appartenance ou leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée. Cette discrimination peut être directe (c'est-à-dire fondée sur un critère interdit comme les opinions religieuses) ou indirecte (c'est-à-dire se présentant comme basée sur un critère neutre qui entraîne des effets défavorables à l'égard d'une certaine catégorie de personnes).

On peut critiquer une religion, l'Islam ou n'importe quelle autre, sur des critères précis qui puissent être démontrés et on peut critiquer des membres précis de ces religions sur des faits précis qui peuvent être démontrés et discutés.

Mais se servir du droit à la critique pour ensuite généraliser un événement à tous les membres de cette religion peut être assimilé à une forme de racisme, puisque le racisme biologique n'existe pas et que le racisme aujourd'hui peut aussi désigner une discrimination ethnique, culturelle ou identitaire.

Si je peux me permettre, il y a là confusion entre critique et discrimination, la discrimination est bien-sûr interdite, nous devons tous être égaux en droits et devoirs, par contre la critique d'une religion et/ou idéologie est un droit qui apparemment nécessite encore d'être défendu et expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 16:27

Phobie n'est pas adapté, refractaire un peu plus.

Racisme pas du tout car l'islamorefractaire n'est pas contre la personne.

L'aniticapitalisme c'est pas du racisme non plus.

Mais, sur fond d'islam, le fond arabe est récupéré auatant par les uns et que par les autres.

Soit on parle de l'islam , soit on parle des arabes

Je crois bien que la confusion est là :

- soit on aime pas l'islam parcequ'on la voie comme la religion des arabes : racisme.

- soit on aime pas à cause de l'inconnu : xénophobie

- soit on aime pas pour autre chose :

- anti religieux

- anti charia

- terrorisme.


Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 17:40

Skander a écrit:
Serena57 a écrit:


cela rejoint cette définition:

"le terme d’«islamophobie», calqué sur celui de xénophobie, a pour but de faire de l’islam un objet intouchable sous peine d’être accusé de racisme. Cette création, digne des propagandes totalitaires, entretient une confusion délibérée entre une religion, système de piété spécifique, et les fidèles de toutes origines qui y adhèrent. Or une confession n’est pas une race, pas plus que ne l’est une idéologie séculière"

la discrimination des musulmans ne peut être assimiler à du racisme puisque l'islam n'est pas une race mais une idéologie!

si je suis anti-capitaliste ou anti-communiste suis je raciste???


Il ne faut pas confondre l'opposition à une idéologie comme le capitalisme ou le communisme avec celle d'une religion, le législateur a établi les critères qui permettent de séparer la première de la deuxième.

Le droit pénal définit la discrimination religieuse de la façon suivante ...

Citation :
La discrimination religieuse est une distinction opérée entre les personnes à raison de leur appartenance ou leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée. Cette discrimination peut être directe (c'est-à-dire fondée sur un critère interdit comme les opinions religieuses) ou indirecte (c'est-à-dire se présentant comme basée sur un critère neutre qui entraîne des effets défavorables à l'égard d'une certaine catégorie de personnes).

On peut critiquer une religion, l'Islam ou n'importe quelle autre, sur des critères précis qui puissent être démontrés et on peut critiquer des membres précis de ces religions sur des faits précis qui peuvent être démontrés et discutés.

Mais se servir du droit à la critique pour ensuite généraliser un événement à tous les membres de cette religion peut être assimilé à une forme de racisme, puisque le racisme biologique n'existe pas et que le racisme aujourd'hui peut aussi désigner une discrimination ethnique, culturelle ou identitaire.


donc si je comprend bien ta logique, les états musulmans qui pratiquent la discrimination religieuse contre les non musulmans sont des états racistes??
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 18:10

Tonton a écrit:
Phobie n'est pas adapté, refractaire un peu plus.


Tout à fait, de plus le terme islamophobe a "malheureusement?" pris un sens péjoratif.
Islamo-réfractaire semble plus indiqué aujourd'hui.

Le problème est que la critique de l'islam est rendue difficile par sa nature même.
L'islam est très clairement une combinaison de religion, de culture et de politique et il faut donc essayer d'être précis dans cet exercice pour ne pas généraliser à tous les musulmans.

J'ai une question : Le Coran ou les Hadiths interdisent-ils d'une façon ou d'une autre la critique de l'islam ?

Question subsidiaire, et la religion catholique ?
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 18:17

Serena57 a écrit:
Skander a écrit:



Il ne faut pas confondre l'opposition à une idéologie comme le capitalisme ou le communisme avec celle d'une religion, le législateur a établi les critères qui permettent de séparer la première de la deuxième.

Le droit pénal définit la discrimination religieuse de la façon suivante ...



On peut critiquer une religion, l'Islam ou n'importe quelle autre, sur des critères précis qui puissent être démontrés et on peut critiquer des membres précis de ces religions sur des faits précis qui peuvent être démontrés et discutés.

Mais se servir du droit à la critique pour ensuite généraliser un événement à tous les membres de cette religion peut être assimilé à une forme de racisme, puisque le racisme biologique n'existe pas et que le racisme aujourd'hui peut aussi désigner une discrimination ethnique, culturelle ou identitaire.


donc si je comprend bien ta logique, les états musulmans qui pratiquent la discrimination religieuse contre les non musulmans sont des états racistes??

Cites-moi les états en question et la discrimination qu'ils font et je te répondrai au cas par cas, ta question est trop vague.

En tout cas tu as compris que ce n'est pas autorisé sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 18:40

emmanuelle78 a écrit:
SKIPEER a écrit:

Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans
Sauf que l'un est légitime et l'autre pas... donc ca coince!
il faut dire qu'on peut ne pas aimer l'islam tout en respectant ses fidèles

je peux ne pas aimer le christianisme tout en respectant les chrétiens que j'appelle D'ailleurs nos amis chrétiens

Donc tout est dans sa façon de se conduire !!
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 18:48

eric 420 a écrit:
SKIPEER a écrit:

Les deux bien sur !!

l'islamophobie a  le sens d'une "Hostilité"  envers l'islam et les musulmans

Salut Skipeer !
Ta réponse viens tout mélanger...
Tu sais très bien que la critique n'as rien à voir avec la phobie ! Je me souviens  t'avoir déjà entendu dire que la critique constructive était bienvenue en Islam.

Et la critique est "supposé" être "toujours" constructive,  quel sois négative ou positive la critique se doit d'être  toujours constructive.

Le problème arrive lorsque des phobes "pensent" faire de la critique, mais finalement il ne font que chialer. La peur, la haine, lignorance empêche la critique constructive et amène l'islamophobie.

Autrement dit, le phobe serait  condamné à ne pas pouvoir faire de la critique constructive mais bien seulement  de la propagande !
salut cher eric!

Tout a fait !!

tu peux critiquer l'islam tout en respectant la croyance des musulmans !!


Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis réponse   Mar 01 Aoû 2017, 19:14

SKIPEER a écrit:
emmanuelle78 a écrit:

Sauf que l'un est légitime et l'autre pas... donc ca coince!
il faut dire qu'on peut ne pas aimer l'islam tout en respectant ses fidèles

je peux ne pas aimer le christianisme tout en respectant les chrétiens que j'appelle D'ailleurs nos amis chrétiens

Donc tout est dans sa façon de se conduire !!

01.08.2017 19:08:29
Bonsoir,
Effectivement on peut et on a le droit de ne pas être d'accord avec une idéologie religieuse sans pour autant vouloir anéantir tout ce qui n'est pas de sa propre obédience.
Tous est dans la manière d'être et la manière de regarder celui qui est en face.
Et puis il y a aussi l'éducation que l'on a reçut de ses parents.

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 19:59

Skander a écrit:
Serena57 a écrit:


donc si je comprend bien ta logique, les états musulmans qui pratiquent la discrimination religieuse contre les non musulmans sont des états racistes??

Cites-moi les états en question et la discrimination qu'ils font et je te répondrai au cas par cas, ta question est trop vague.

En tout cas tu as compris que ce n'est pas autorisé sur le forum.

Une offensive antichrétienne
en Algérie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Habiba Kouider, une chrétienne de 37 ans, est éducatrice dans une crèche. Elle comparaît pour détention de livres religieux, un délit passible de ­prison depuis l'adoption, en février 2006, de la loi qui régle­mente «les cultes non musulmans». Le 29 mars 2008, alors qu'elle se rendait en bus d'Oran, où elle fréquente l'école biblique, à Tiaret, son lieu de résidence, elle est interceptée par des gendarmes. Dans son sac, ils découvrent les pièces à conviction : des bibles et des évangiles. Ils l'arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place en garde à vue. Plusieurs officiers se relaient alors pour un interrogatoire humiliant de la «mécréante». Le lendemain, elle est présentée au procureur, qui lui propose un curieux marché : «Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !» Réservée, presque timide, Habiba Kouider a peur, mais elle refuse de renier sa foi.

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 21:02

Serena57 a écrit:
Skander a écrit:


Cites-moi les états en question et la discrimination qu'ils font et je te répondrai au cas par cas, ta question est trop vague.

En tout cas tu as compris que ce n'est pas autorisé sur le forum.

Une offensive antichrétienne
en Algérie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Habiba Kouider, une chrétienne de 37 ans, est éducatrice dans une crèche. Elle comparaît pour détention de livres religieux, un délit passible de ­prison depuis l'adoption, en février 2006, de la loi qui régle­mente «les cultes non musulmans». Le 29 mars 2008, alors qu'elle se rendait en bus d'Oran, où elle fréquente l'école biblique, à Tiaret, son lieu de résidence, elle est interceptée par des gendarmes. Dans son sac, ils découvrent les pièces à conviction : des bibles et des évangiles. Ils l'arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place en garde à vue. Plusieurs officiers se relaient alors pour un interrogatoire humiliant de la «mécréante». Le lendemain, elle est présentée au procureur, qui lui propose un curieux marché : «Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !» Réservée, presque timide, Habiba Kouider a peur, mais elle refuse de renier sa foi.

Mais la tu oublies de dire que cette affaire qui date de 2008 a fait couler beaucoup d'encre au point ou plusieurs personnalités compose de journalistes d'avocats , de médecins etc..ont signe une pétition ou ils ont dénoncé ce genre de pratique

Comme d'habitude tu ne lis jamais l'avis oppose au tiens et c'est bien dommage car tu fais  sans le vouloir peu être de la désinformation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et depuis les choses ont bien change et nous lisons a ce propos dans ce lien plus récent et datant de 2016 ceci :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après la réaction du ministère des Affaires religieuses au rapport américain sur les libertés religieuses en Algérie,c'est au tour du ministère des Affaires étrangères (MAE) de faire sa propre lecture.
Une semaine après la publication dudit document, le MAE estime que le chapitre consacré à l'Algérie dans le rapport 2015 du Département d'Etat américain sur les libertés religieuses dans le monde contenait des "éléments positifs".
Selon l'évaluation du MAE, le rapport du Département d'Etat américain "salue, à juste titre", les mesures prises par le gouvernement pour faire respecter les libertés religieuses en Algérie, à la faveur de la nouvelle Constitution promulguée le 6 mars 2016, qui "consacre la liberté de conscience et de religion" dans son article 42.
Dans son communiqué relayé le MAE souligne notamment la partie du rapport américain faisant référence aux "actions publiques visant à renforcer le climat de tolérance et d'acceptation des autres religions prévalant au sein de la société et la condamnation des actes terroristes ainsi que le discours religieux extrémiste".
Cependant, le ministère des Affaires étrangères déplore "le fait que le rapport n'ait pu porter un regard objectif sur la réalité de l'exercice de la liberté de religion et de culte en Algérie".
Il note que le rapport "a regrettablement choisi d'ignorer" trois éléments "pertinents", en l'occurrence "l'ordonnance 06-03 du 28 février 2006 fixant les modalités d'exercice des cultes autres que musulman qui traduit le profond respect de l'Etat pour toutes les religions révélées".
Le deuxième élément que le rapport américain aurait occulté, est relatif à "l'appel aux associations religieuses d'exercer dans la transparence, lesquelles associations bénéficient, sans discrimination, d'un apport financier de la part de l'Etat qui, entre autres, procède à l'entretien des lieux de culte et à leur restauration".
Le troisième élément porte, quant à lui, sur le fait que "les personnes désireuses de développer une activité dans la sphère religieuse doivent en avoir la qualité et l'habilitation de leur autorité religieuse de rattachement".
Il s'agit là, note la même source, d'une "disposition courante dans tous les pays du monde, s'appliquant à tous les cultes y compris la religion majoritaire en Algérie, l'Islam".
Après avoir souligné "les omissions américaines, le ministère des Affaires étrangères exprime sa "disponibilité" à coopérer avec le Département d'Etat américain pour "assurer une meilleure compréhension de la réalité de la pratique des libertés religieuses en Algérie".
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mar 01 Aoû 2017, 22:21

Serena57 a écrit:
Skander a écrit:


Cites-moi les états en question et la discrimination qu'ils font et je te répondrai au cas par cas, ta question est trop vague.

En tout cas tu as compris que ce n'est pas autorisé sur le forum.



Une offensive antichrétienne
en Algérie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Comme tu as pu le constater, Skipeer a admirablement répondu à ce sujet et il faut noter que depuis cette malheureuse affaire les choses ont évolué en Algérie, même si la position des Chrétiens et des néochrétiens est encore difficile à vivre. Dans ce cas précis il y a eu une discrimination religieuse qui peut être apparenté à du racisme, et l'attitude des magistrats était en plus sexiste et méprisante.

Il y a des précisions sur ce lien ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais je vais te parler d'une discrimination qui peut s'apparenter à du racisme et c'est un cas que je connais très bien puisque c'est le mien.

Cela va faire 25 ans que je suis marié avec une Tunisienne et je n'ai toujours pas la nationalité Tunisienne, et je ne suis pas près de l'avoir.

Normalement j'ai le droit d'avoir par le mariage la nationalité Tunisienne si je suis résident en Tunisie au moment de la demande, ça c'est sur le papier.

En réalité il en va autrement et il existe une sorte de droit coutumier qui fait que les dossiers n'aboutissent pas, tout simplement. Avoir un renseignement est impossible et obtenir un rendez-vous est impensable, quand à trouver un responsable, autant chercher dans un cimetière.

La nationalité depuis l'indépendance est devenue une sorte de privilège et la coutume doublée de l'inertie bureaucratique dans ce cas rend quasi impossible l'obtention de la nationalité pour un étranger, même marié, même Musulman, même remplissant toutes les conditions de moralité, etc ...

Tu dis racisme ? Je dis racisme, et mon cas n'est qu'un parmi les 6000 demandes en souffrance depuis des décennies parfois, c'est comme ça depuis l'indépendance et la révolution n'a rien changé.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mer 02 Aoû 2017, 05:02

SKIPEER a écrit:
Serena57 a écrit:


Une offensive antichrétienne
en Algérie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Habiba Kouider, une chrétienne de 37 ans, est éducatrice dans une crèche. Elle comparaît pour détention de livres religieux, un délit passible de ­prison depuis l'adoption, en février 2006, de la loi qui régle­mente «les cultes non musulmans». Le 29 mars 2008, alors qu'elle se rendait en bus d'Oran, où elle fréquente l'école biblique, à Tiaret, son lieu de résidence, elle est interceptée par des gendarmes. Dans son sac, ils découvrent les pièces à conviction : des bibles et des évangiles. Ils l'arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place en garde à vue. Plusieurs officiers se relaient alors pour un interrogatoire humiliant de la «mécréante». Le lendemain, elle est présentée au procureur, qui lui propose un curieux marché : «Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !» Réservée, presque timide, Habiba Kouider a peur, mais elle refuse de renier sa foi.

Mais la tu oublies de dire que cette affaire qui date de 2008 a fait couler beaucoup d'encre au point ou plusieurs personnalités compose de journalistes d'avocats , de médecins etc..ont signe une pétition ou ils ont dénoncé ce genre de pratique

Comme d'habitude tu ne lis jamais l'avis oppose au tiens et c'est bien dommage car tu fais  sans le vouloir peu être de la désinformation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et depuis les choses ont bien change et nous lisons a ce propos dans ce lien plus récent et datant de 2016 ceci :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après la réaction du ministère des Affaires religieuses au rapport américain sur les libertés religieuses en Algérie,c'est au tour du ministère des Affaires étrangères (MAE) de faire sa propre lecture.
Une semaine après la publication dudit document, le MAE estime que le chapitre consacré à l'Algérie dans le rapport 2015 du Département d'Etat américain sur les libertés religieuses dans le monde contenait des "éléments positifs".
Selon l'évaluation du MAE, le rapport du Département d'Etat américain "salue, à juste titre", les mesures prises par le gouvernement pour faire respecter les libertés religieuses en Algérie, à la faveur de la nouvelle Constitution promulguée le 6 mars 2016, qui "consacre la liberté de conscience et de religion" dans son article 42.
Dans son communiqué relayé le MAE souligne notamment la partie du rapport américain faisant référence aux "actions publiques visant à renforcer le climat de tolérance et d'acceptation des autres religions prévalant au sein de la société et la condamnation des actes terroristes ainsi que le discours religieux extrémiste".
Cependant, le ministère des Affaires étrangères déplore "le fait que le rapport n'ait pu porter un regard objectif sur la réalité de l'exercice de la liberté de religion et de culte en Algérie".
Il note que le rapport "a regrettablement choisi d'ignorer" trois éléments "pertinents", en l'occurrence "l'ordonnance 06-03 du 28 février 2006 fixant les modalités d'exercice des cultes autres que musulman qui traduit le profond respect de l'Etat pour toutes les religions révélées".
Le deuxième élément que le rapport américain aurait occulté, est relatif à "l'appel aux associations religieuses d'exercer dans la transparence, lesquelles associations bénéficient, sans discrimination, d'un apport financier de la part de l'Etat qui, entre autres, procède à l'entretien des lieux de culte et à leur restauration".
Le troisième élément porte, quant à lui, sur le fait que "les personnes désireuses de développer une activité dans la sphère religieuse doivent en avoir la qualité et l'habilitation de leur autorité religieuse de rattachement".
Il s'agit là, note la même source, d'une "disposition courante dans tous les pays du monde, s'appliquant à tous les cultes y compris la religion majoritaire en Algérie, l'Islam".
Après avoir souligné "les omissions américaines, le ministère des Affaires étrangères exprime sa "disponibilité" à coopérer avec le Département d'Etat américain pour "assurer une meilleure compréhension de la réalité de la pratique des libertés religieuses en Algérie".

et que ce serait il passé sans les pressions extérieurs???
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: avis réponse   Mer 02 Aoû 2017, 06:51

Serena57 a écrit:
Skander a écrit:


Cites-moi les états en question et la discrimination qu'ils font et je te répondrai au cas par cas, ta question est trop vague.

En tout cas tu as compris que ce n'est pas autorisé sur le forum.

Une offensive antichrétienne
en Algérie:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Habiba Kouider, une chrétienne de 37 ans, est éducatrice dans une crèche. Elle comparaît pour détention de livres religieux, un délit passible de ­prison depuis l'adoption, en février 2006, de la loi qui régle­mente «les cultes non musulmans». Le 29 mars 2008, alors qu'elle se rendait en bus d'Oran, où elle fréquente l'école biblique, à Tiaret, son lieu de résidence, elle est interceptée par des gendarmes. Dans son sac, ils découvrent les pièces à conviction : des bibles et des évangiles. Ils l'arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place en garde à vue. Plusieurs officiers se relaient alors pour un interrogatoire humiliant de la «mécréante». Le lendemain, elle est présentée au procureur, qui lui propose un curieux marché : «Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !» Réservée, presque timide, Habiba Kouider a peur, mais elle refuse de renier sa foi.



02.08.2017 06:47:50

Bonjour,

A TOUS LES MUSULMANS DU FORUM/
Agissaient au nom du Coran qui dit :" Nulle contrainte en religion" Cette femme doit être libérée illico presto sans jugement .

Avec de telles Lois il est logique que certains soient islamophobes ou le deviennent.

Pourquoi avez vous pour certains d'entre vous la trouille du Christianisme ??????

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mer 02 Aoû 2017, 12:16

Skander a écrit:
Serena57 a écrit:




Une offensive antichrétienne
en Algérie:
http://www.lefigaro.fr/international/2008/05/21/01003-20080521ARTFIG00017-une-offensive-antichretienneen-algerie.php



Comme tu as pu le constater, Skipeer a admirablement répondu à ce sujet et il faut noter que depuis cette malheureuse affaire les choses ont évolué en Algérie, même si la position des Chrétiens et des néochrétiens est encore difficile à vivre. Dans ce cas précis il y a eu une discrimination religieuse qui peut être apparenté à du racisme, et l'attitude des magistrats était en plus sexiste et méprisante.
Et cela montre à la fois que les critiques sont légitimes et fondées... Ce type de difficultés est prégnante dans les pays musulmans. Et effectivement, la question de séréna est pertinente à mon sens... Sans pression, sans attention portée à cela, la liberté de conscience n'est pas respectée.
Il est question ici de ce cas, mais à chaque fois qu'une atteinte à la liberté de conscience est relevée dans un pays musulmans, les musulmans du forum ont tendance soit à justifier ce fait, soit à le relativiser (genre on vit en france on ne porte pas de jugement sur ce qui se passe ailleurs)... Ca m'a étonnée car ce n'est pas ce que je connais dans la vraie vie.

Je trouve que c'est un peu facile de balayer d'un revers de main, car cette histoire a conduit à une amélioration sous la pression...

Pour recoller au sujet, ces atteintes à la liberté de conscience font partie de ce qui est important, et légitime de critiquer. (qu'on soit non-musulman et même et surtout musulman)
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    Mer 02 Aoû 2017, 14:30

Bonjour,

En regardant les critiques se justifient qd l'intégrité de la personne n'est pas respectée.

Mais si celui qui fait la critique ne respecte pas lui même l'intégrité de la personne, il est alors critiquable lui même.

La question serait alors d'affirmer que l'islam et les musulmans ne respectent jamais l'integrité d'une personne.

Ce qui est faux. Ça arrive, forcement mais il ne faut pas généraliser. Puis à qui se n'est jamais arrvé ?

A coup sûr, respecter l'intégrité de l'autre est difficile en raison de notre nature humaine.

Il faut alors faire la distinction entre ce qui tient de l'individu et l'idéologie en elle même.

Ainsi, le voile est porté sur la décision de la femme. Si elle le porte parce que les hommes lui mettent la pression, c'est critiquable par principe humain mais par principe de l'islam aussi.

Ainsi pour d'autre chose aussi, il faut se demander si la critique n'est pas justifiée qd une chose et dite et son contraire de fait.


Ainsi je critique ouvertement la façon dont sont mani.pulés les textes bibliques pour répandre un faux enseignement.

Mais, est ce que l'islam demande de faire ça ?

Non ! Aucun musulman dira oui.

Alors, pourquoi le faire ?

En n'étant pas integre avec ses propres valeurs, on ne peut que s'attirer des critiques qui aurait du être entendu par soi même sans avoir besoin des autres.

Le paradoxe étant que le temps passé dans la priere devrait aboutir à la capacité de l'autocritique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’islamophobie n’existe pas…    

Revenir en haut Aller en bas
 
L’islamophobie n’existe pas…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mal existe-t-il ?
» Foi chrétienne, fondamentalisme et islamophobie
» DIEU existe - t - il ?? 142857 et 999 999
» La planète Nibiru (ou Mardouk) existe bel et bien !
» question peut être déjà posée mais existe t il un livre bouddhiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: