Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Quand le coran invente des paroles....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Yanis75




MessageSujet: Quand le coran invente des paroles....   Sam 1 Juil - 13:49

Rappel du premier message :

1/7/2017

dans le coran nous pouvons lire ceci:

4.157. "et à cause de leur parole : “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué."


Citation :
“Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah”.

cette phrase est censée avoir été prononcée par les juifs, hors les juifs n'ont jamais considéré Jésus comme "le Christ" et encore moins comme "un messager de Dieu"

pourquoi le coran invente il des paroles qui n'ont jamais été dites???
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 17:42

mario-franc_lazur a écrit:

Je l'ai déjà dit sur un autre topic :
Cela signifie : pourquoi appelles-tu "bon" l'homme que tu vois en face de toi et à qui tu t'adresses ?

Mais la Divinité de Jésus a été affirmée après sa Résurrection :

La phrase de Thomas citée par JEAN, n'est une ni exclamation ni une réponse, c'est une affirmation et cela je le prouve :

Texte grec de Jean, 20, 28 : kaï eïpen' autô o kurios mou kaï o theos mou = et il lui répondit : (tu es) mon Seigneur et mon Dieu !

Pourquoi j'ai ajouté ce (tu es) entre parenthèses ? Parce que c'est la forme nominative du mot qui m'y oblige : le nominatif est toujours sujet, ou attribut du sujet 'tu" sous-entendu ici ! Si cela avait été une exclamation, nous aurions eu la forme vocative, sans l'article "o" : kurié mou kaï théé mou

Et donc Thomas affirme l'évidence à ses yeux : JESUS EST DIVIN .''

Et qu'est ce que Jésus répond ? : Jn 20:29- Jésus lui dit : " Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.



Fraternellement



Didier Fontaine a effectué une longue recherche sur ce seul verset, il en ressort ceci :

"Cependant plus aucun spécialiste du judéo-christianisme n’admet que les apôtres se soient écartés du strict monothéisme juif. Ainsi, même dans l’hypothèse où Thomas a dit « mon Seigneur et mon Dieu » en identifiant Jésus à Dieu, le verset n’est pas à comprendre tel que le lecteur chrétien moderne peut le comprendre. Il appartient au traducteur de l’expliciter: non pas le paraphraser, non pas introduire ses pré-conceptions, mais interpréter, c’est-à-dire traduire en privilégiant tel sens au détriment de tel autre, et, si possible, empêcher son auditoire de se bercer de l’illusion que sa traduction est objective."
Revenir en haut Aller en bas
titibxl

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 18:20

abdelsalam_78 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Je l'ai déjà dit sur un autre topic :
Cela signifie : pourquoi appelles-tu "bon" l'homme que tu vois en face de toi et à qui tu t'adresses ?

Mais la Divinité de Jésus a été affirmée après sa Résurrection :

La phrase de Thomas citée par JEAN, n'est une ni exclamation ni une réponse, c'est une affirmation et cela je le prouve :

Texte grec de Jean, 20, 28 : kaï eïpen' autô o kurios mou kaï o theos mou = et il lui répondit : (tu es) mon Seigneur et mon Dieu !

Pourquoi j'ai ajouté ce (tu es) entre parenthèses ? Parce que c'est la forme nominative du mot qui m'y oblige : le nominatif est toujours sujet, ou attribut du sujet 'tu" sous-entendu ici ! Si cela avait été une exclamation, nous aurions eu la forme vocative, sans l'article "o" : kurié mou kaï théé mou

Et donc Thomas affirme l'évidence à ses yeux : JESUS EST DIVIN .''

Et qu'est ce que Jésus répond ? : Jn 20:29- Jésus lui dit : " Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.



Fraternellement



Didier Fontaine a effectué une longue recherche sur ce seul verset, il en ressort ceci :

"Cependant plus aucun spécialiste du judéo-christianisme n’admet que les apôtres se soient écartés du strict monothéisme juif. Ainsi, même dans l’hypothèse où Thomas a dit « mon Seigneur et mon Dieu » en identifiant Jésus à Dieu, le verset n’est pas à comprendre tel que le lecteur chrétien moderne peut le comprendre. Il appartient au traducteur de l’expliciter: non pas le paraphraser, non pas introduire ses pré-conceptions, mais interpréter, c’est-à-dire traduire en privilégiant tel sens au détriment de tel autre, et, si possible, empêcher son auditoire de se bercer de l’illusion que sa traduction est objective."

il explique rien,il conjecture....le verset est clair "(tu es") mon seigneur et mon Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 18:45

titibxl a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Didier Fontaine a effectué une longue recherche sur ce seul verset, il en ressort ceci :

"Cependant plus aucun spécialiste du judéo-christianisme n’admet que les apôtres se soient écartés du strict monothéisme juif. Ainsi, même dans l’hypothèse où Thomas a dit « mon Seigneur et mon Dieu » en identifiant Jésus à Dieu, le verset n’est pas à comprendre tel que le lecteur chrétien moderne peut le comprendre. Il appartient au traducteur de l’expliciter: non pas le paraphraser, non pas introduire ses pré-conceptions, mais interpréter, c’est-à-dire traduire en privilégiant tel sens au détriment de tel autre, et, si possible, empêcher son auditoire de se bercer de l’illusion que sa traduction est objective."

il explique rien,il conjecture....le verset est clair "(tu es") mon seigneur et mon Dieu !

Son analyse fait 24 pages. Il a étudier le verset pris en langue grec l'a comparer à plusieurs versets ayant des similitudes syntaxiques, etc.

Par exemple Thomas a pu être surpris par la main de Jésus, et se serait exclamé comme s'il montrait à Jésus sa surprise car le terme seigneur est utilisé plusieurs fois pour décrire Jésus comme dans la 1ere épitre de Pierre par exemple avec une distinction nette entre Jésus et Dieu (1.3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ) où l'on voit bien que le terme seigneur est aribué à Jésus uniquement, et Thomas aurait alors enchainé par une exclamation comme n'importe qui pourrait dire "Mon Dieu !".

D. Fontaine explique que plusieurs possibilité de traductions existent du fait de ce genre de similitudes que je viens de retranscrire, et parce qu'il n'y a pas de ponctuation dans les Evangiles.

Il explique aussi cela par exemple :

"La première observation à émettre concerne cette expression: « Thomas répondit et dit ».  Le verbe grec avpokri tout comme le verbe français ‘répondre’, induit en erreur. Dans le verset 27, Jésus s’adresse à Thomas, mais il ne pose pas de question à laquelle Thomas aurait à répondre. Car répondre, c’est donner une réponse à une question.

En réalité, l’expression entière, est une tournure sémitique  qu’on pourrait traduire ainsi: « Thomas, prenant la parole, [lui] déclara"
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 20:44

abdelsalam_78 a écrit:

Par exemple Thomas a pu être surpris par la main de Jésus, et se serait exclamé comme s'il montrait à Jésus sa surprise car le terme seigneur est utilisé plusieurs fois pour décrire Jésus comme dans la 1ere épitre de Pierre par exemple avec une distinction nette entre Jésus et Dieu (1.3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ) où l'on voit bien que le terme seigneur est aribué à Jésus uniquement, et Thomas aurait alors enchainé par une exclamation comme n'importe qui pourrait dire "Mon Dieu !".

il me semble t'avoir déjà signalé que dans la bible l'expression "mon seigneur et mon Dieu" désigne Dieu.

un exemple dans les psaumes mais il y en a d'autres

35.22 Éternel, tu le vois! ne reste pas en silence! Seigneur, ne t'éloigne pas de moi!
35.23 Réveille-toi, réveille-toi pour me faire justice! Mon Dieu et mon Seigneur, défends ma cause!

38.15 Éternel! c'est en toi que j'espère; Tu répondras, Seigneur, mon Dieu!
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 20:48

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:

Par exemple Thomas a pu être surpris par la main de Jésus, et se serait exclamé comme s'il montrait à Jésus sa surprise car le terme seigneur est utilisé plusieurs fois pour décrire Jésus comme dans la 1ere épitre de Pierre par exemple avec une distinction nette entre Jésus et Dieu (1.3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ) où l'on voit bien que le terme seigneur est aribué à Jésus uniquement, et Thomas aurait alors enchainé par une exclamation comme n'importe qui pourrait dire "Mon Dieu !".

il me semble t'avoir déjà signalé que dans la bible l'expression "mon seigneur et mon Dieu" désigne Dieu.

un exemple dans les psaumes mais il y en a d'autres

35.22    Éternel, tu le vois! ne reste pas en silence! Seigneur, ne t'éloigne pas de moi!
35.23    Réveille-toi, réveille-toi pour me faire justice! Mon Dieu et mon Seigneur, défends ma cause!

38.15    Éternel! c'est en toi que j'espère; Tu répondras, Seigneur, mon Dieu!

1Pierre 3.6 comme Sara, qui obéissait à Abraham et l'appelait son seigneur
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 21:11

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


il me semble t'avoir déjà signalé que dans la bible l'expression "mon seigneur et mon Dieu" désigne Dieu.

un exemple dans les psaumes mais il y en a d'autres

35.22    Éternel, tu le vois! ne reste pas en silence! Seigneur, ne t'éloigne pas de moi!
35.23    Réveille-toi, réveille-toi pour me faire justice! Mon Dieu et mon Seigneur, défends ma cause!

38.15    Éternel! c'est en toi que j'espère; Tu répondras, Seigneur, mon Dieu!

1Pierre 3.6 comme Sara, qui obéissait à Abraham et l'appelait son seigneur

exode : 4.10     Moïse dit à l'Éternel: Ah! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile....

5.22 Moïse retourna vers l'Éternel, et dit: Seigneur, pourquoi as-tu fait du mal à ce peuple? pourquoi m'as-tu envoyé?
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Dim 9 Juil - 21:19

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


1Pierre 3.6 comme Sara, qui obéissait à Abraham et l'appelait son seigneur

exode : 4.10     Moïse dit à l'Éternel: Ah! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile....

5.22     Moïse retourna vers l'Éternel, et dit: Seigneur, pourquoi as-tu fait du mal à ce peuple? pourquoi m'as-tu envoyé?

Conclusion : Abraham serait Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Lun 10 Juil - 19:51

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


exode : 4.10     Moïse dit à l'Éternel: Ah! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile....

5.22     Moïse retourna vers l'Éternel, et dit: Seigneur, pourquoi as-tu fait du mal à ce peuple? pourquoi m'as-tu envoyé?

Conclusion : Abraham serait Dieu !

Sarah appelait son mari seigneur en signe de respect. (avec un s minuscule)

Genèse
18.11     Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge: et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants.
18.12     Elle rit en elle-même, en disant: Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs? Mon seigneur aussi est vieux.



mais ce terme désigne aussi Dieu qui est le Seigneur suprême. (avec un S majuscule)


Genèse
15.1     Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.
15.2     Abram répondit: Seigneur Éternel, que me donneras-tu? Je m'en vais sans enfants; et l'héritier de ma maison, c'est Éliézer de Damas

18.26     Et l'Éternel dit: Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d'eux.
18.27     Abraham reprit, et dit: Voici, j'ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre.


.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Lun 10 Juil - 20:24

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Conclusion : Abraham serait Dieu !

Sarah appelait son mari seigneur en signe de respect. (avec un s minuscule)

Genèse
18.11     Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge: et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants.
18.12     Elle rit en elle-même, en disant: Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs? Mon seigneur aussi est vieux.



mais ce terme désigne aussi Dieu qui est le Seigneur suprême. (avec un S majuscule)


Genèse
15.1     Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.
15.2     Abram répondit: Seigneur Éternel, que me donneras-tu? Je m'en vais sans enfants; et l'héritier de ma maison, c'est Éliézer de Damas

18.26     Et l'Éternel dit: Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d'eux.
18.27     Abraham reprit, et dit: Voici, j'ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre.


.



43 Et Jésus leur dit : Comment donc David, animé par l'Esprit, l'appelle-t-il Seigneur, lorsqu'il dit:
44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ?


Que des S majuscules !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 20:21

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


Sarah appelait son mari seigneur en signe de respect. (avec un s minuscule)

Genèse
18.11     Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge: et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants.
18.12     Elle rit en elle-même, en disant: Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs? Mon seigneur aussi est vieux.



mais ce terme désigne aussi Dieu qui est le Seigneur suprême. (avec un S majuscule)


Genèse
15.1     Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.
15.2     Abram répondit: Seigneur Éternel, que me donneras-tu? Je m'en vais sans enfants; et l'héritier de ma maison, c'est Éliézer de Damas

18.26     Et l'Éternel dit: Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d'eux.
18.27     Abraham reprit, et dit: Voici, j'ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre.


.



43 Et Jésus leur dit : Comment donc David, animé par l'Esprit, l'appelle-t-il Seigneur, lorsqu'il dit:
44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ?


Que des S majuscules !

c'est l'exception qui confirme la règle, Jésus parle du psaume 110 qui en effet prête à confusion.

110.1    De David. Psaume. Parole de l'Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.
110.2    L'Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis!



j'en avais parlé à Joshaï qui m'avait dit ceci : Pour ta 2e question il y a confusion,dans la phrase "Parole de l'Éternel à mon Seigneur" le mot en hébreu qui est traduit ici par mon seigneur est "Adoni" et non "Ado-nay", il fait donc référence a un créature, un être humain et non à D-ieu (comme c'est toujours le cas lorsque le mot "Adoni" est employé).

et de fait dans la bible officielle du rabbinat on peut lire :

De David. Psaume. L’Eternel a dit à mon maître: "Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds." 2 L’Eternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: domine au milieu de tes ennemis......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 20:45

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:




43 Et Jésus leur dit : Comment donc David, animé par l'Esprit, l'appelle-t-il Seigneur, lorsqu'il dit:
44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ?


Que des S majuscules !

c'est l'exception qui confirme la règle, Jésus parle du psaume 110 qui en effet prête à confusion.

110.1    De David. Psaume. Parole de l'Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.
110.2    L'Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis!



j'en avais parlé à Joshaï qui m'avait dit ceci : Pour ta 2e question il y a confusion,dans la phrase "Parole de l'Éternel à mon Seigneur" le mot en hébreu qui est traduit ici par mon seigneur est "Adoni" et non "Ado-nay", il fait donc référence a un créature, un être humain et non à D-ieu (comme c'est toujours le cas lorsque le mot "Adoni" est employé).

et de fait dans la bible officielle du rabbinat on peut lire :

De David. Psaume. L’Eternel a dit à mon maître: "Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds." 2 L’Eternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: domine au milieu de tes ennemis......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On en vient au fait que l'on ne peut pas faire confiance à la traduction française (ou même n'importe quelle langue étrangère à la langue d'origine) puisque cela implique une interprétation potentiellement erronnée ! Mettre une majuscule ou ne pas en mettre ne veut plus rien dire !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 20:57

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


c'est l'exception qui confirme la règle, Jésus parle du psaume 110 qui en effet prête à confusion.

110.1    De David. Psaume. Parole de l'Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.
110.2    L'Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis!



j'en avais parlé à Joshaï qui m'avait dit ceci : Pour ta 2e question il y a confusion,dans la phrase "Parole de l'Éternel à mon Seigneur" le mot en hébreu qui est traduit ici par mon seigneur est "Adoni" et non "Ado-nay", il fait donc référence a un créature, un être humain et non à D-ieu (comme c'est toujours le cas lorsque le mot "Adoni" est employé).

et de fait dans la bible officielle du rabbinat on peut lire :

De David. Psaume. L’Eternel a dit à mon maître: "Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds." 2 L’Eternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: domine au milieu de tes ennemis......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On en vient au fait que l'on ne peut pas faire confiance à la traduction française (ou même n'importe quelle langue étrangère à la langue d'origine) puisque cela implique une interprétation potentiellement erronnée ! Mettre une majuscule ou ne pas en mettre ne veut plus rien dire !

un cas particulier ne suffit pas à remettre en cause la règle générale.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 21:11

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


On en vient au fait que l'on ne peut pas faire confiance à la traduction française (ou même n'importe quelle langue étrangère à la langue d'origine) puisque cela implique une interprétation potentiellement erronnée ! Mettre une majuscule ou ne pas en mettre ne veut plus rien dire !

un cas particulier ne suffit pas à remettre en cause la règle générale.

au contraire, un seul contre exemple suffit pour invalider une théorie !
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 21:15

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


c'est l'exception qui confirme la règle, Jésus parle du psaume 110 qui en effet prête à confusion.

110.1    De David. Psaume. Parole de l'Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.
110.2    L'Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis!



j'en avais parlé à Joshaï qui m'avait dit ceci : Pour ta 2e question il y a confusion,dans la phrase "Parole de l'Éternel à mon Seigneur" le mot en hébreu qui est traduit ici par mon seigneur est "Adoni" et non "Ado-nay", il fait donc référence a un créature, un être humain et non à D-ieu (comme c'est toujours le cas lorsque le mot "Adoni" est employé).

et de fait dans la bible officielle du rabbinat on peut lire :

De David. Psaume. L’Eternel a dit à mon maître: "Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds." 2 L’Eternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: domine au milieu de tes ennemis......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On en vient au fait que l'on ne peut pas faire confiance à la traduction française (ou même n'importe quelle langue étrangère à la langue d'origine) puisque cela implique une interprétation potentiellement erronnée ! Mettre une majuscule ou ne pas en mettre ne veut plus rien dire !
La septante a bien traduit "seigneur et mon seigneur", tandis que le texte massoretique donne "Yahwe et mon seigneur".

Bien sur que mettre une majuscule est destinée à orienter l'interpretation. 
Que tu mette ou non un S majuscule ou que tu traduises par maître au lieu de seigneur,
la question est la même : qui est-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 21:22

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


On en vient au fait que l'on ne peut pas faire confiance à la traduction française (ou même n'importe quelle langue étrangère à la langue d'origine) puisque cela implique une interprétation potentiellement erronnée ! Mettre une majuscule ou ne pas en mettre ne veut plus rien dire !
La septante a bien traduit "seigneur et mon seigneur", tandis que le texte massoretique donne "Yahwe et mon seigneur".

Bien sur que mettre une majuscule est destinée à orienter l'interpretation. 
Que tu mette ou non un S majuscule ou que tu traduises par maître au lieu de seigneur,
la question est la même : qui est-ce ?

Tres bien !!!

Nous voici donc de retour au verset que j'ai présenté :
1.3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, dont l'interprétation qui consiste à dire que Jésus, paix sur lui, est décrit ici comme ayant le titre de seigneur et sans être Dieu peut être la même que celle que l'on donne de Sara envers son seigneur Abraham (puisque tout le monde est d'accord pour dire qu'Abraham, paix sur lui, n'est pas Dieu) !
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 21:34

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

La septante a bien traduit "seigneur et mon seigneur", tandis que le texte massoretique donne "Yahwe et mon seigneur".

Bien sur que mettre une majuscule est destinée à orienter l'interpretation. 
Que tu mette ou non un S majuscule ou que tu traduises par maître au lieu de seigneur,
la question est la même : qui est-ce ?

Tres bien !!!

Nous voici donc de retour au verset que j'ai présenté :
1.3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, dont l'interprétation qui consiste à dire que Jésus, paix sur lui, est décrit ici comme ayant le titre de seigneur et sans être Dieu peut être la même que celle que l'on donne de Sara envers son seigneur Abraham (puisque tout le monde est d'accord pour dire qu'Abraham, paix sur lui, n'est pas Dieu) !
Ca serait un peu simple de comparer avec sara et abraham. Néanmoins si tu as une lecture parcellaire et orientée, il est évident que tu ne saisira pas l'identité véritable de Christ et ce que signifie seigneur appliqué à Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 21:40

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Tres bien !!!

Nous voici donc de retour au verset que j'ai présenté :
1.3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, dont l'interprétation qui consiste à dire que Jésus, paix sur lui, est décrit ici comme ayant le titre de seigneur et sans être Dieu peut être la même que celle que l'on donne de Sara envers son seigneur Abraham (puisque tout le monde est d'accord pour dire qu'Abraham, paix sur lui, n'est pas Dieu) !
Ca serait un peu simple de comparer avec sara et abraham. Néanmoins si tu as une lecture parcellaire et orientée, il est évident que tu ne saisira pas l'identité véritable de Christ et ce que signifie seigneur appliqué à Jésus.

Non, je pense également aux explications tirées de du NT. Lorsque Jésus est accusé de blasphème parles juifs, il leur explique qu'ils sont appelés des "fils de Dieu" également (Psaume 82.6). On en déduit que Jésus parle un langage métaphorique. Par conséquent il leur prouve qu'il ne blasphème pas avec toutes les phrases qu'il utilise pour s'expliquer. Et donc les termes comme  'seigneur' ou 'fils de Dieu' ont semble-t-il été utilisés lorsque Dieu s'est adressé aux juifs sans attribué à un quelconque moment une part de divinité à un homme quel qu'il soit, et donc pas à Jésus, paix sur lui, entre autre !
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 21:58

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Ca serait un peu simple de comparer avec sara et abraham. Néanmoins si tu as une lecture parcellaire et orientée, il est évident que tu ne saisira pas l'identité véritable de Christ et ce que signifie seigneur appliqué à Jésus.

Non, je pense également aux explications tirées de du NT. Lorsque Jésus est accusé de blasphème parles juifs, il leur explique qu'ils sont appelés des "fils de Dieu" également (Psaume 82.6). On en déduit que Jésus parle un langage métaphorique. Par conséquent il leur prouve qu'il ne blasphème pas avec toutes les phrases qu'il utilise pour s'expliquer. Et donc les termes comme  'seigneur' ou 'fils de Dieu' ont semble-t-il été utilisés lorsque Dieu s'est adressé aux juifs sans attribué à un quelconque moment une part de divinité à un homme quel qu'il soit, et donc pas à Jésus, paix sur lui, entre autre !
Qu'est ce que tu veux que je te réponde ? que tu as bien lu l'Evangile selon Jean.

Ben non, je ne peux pas te répondre ça. Je peux même dire le contraire.
Je pourrai même me dire dans ma tête : "lui, c'est pas un futé. Il y a pas le gaz à tous les étages dans son ciboulot"

Mais comme je sais que tu n'es pas idiot, je pense que tu as seulement une lecture limitée et orientée, pour satisfaire ta croyance. Peut être même que tu es sincère. Mais tu ne recherches pas ce que dit le texte mais ce que dit le coran.

Si tu veux comprendre le texte des évangiles, il faut le lire sérieusement. Personne ne t'oblige à croire à la divinité de Jésus, mais au moins respecte le texte, à défaut de respecter notre intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 22:02

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Non, je pense également aux explications tirées de du NT. Lorsque Jésus est accusé de blasphème parles juifs, il leur explique qu'ils sont appelés des "fils de Dieu" également (Psaume 82.6). On en déduit que Jésus parle un langage métaphorique. Par conséquent il leur prouve qu'il ne blasphème pas avec toutes les phrases qu'il utilise pour s'expliquer. Et donc les termes comme  'seigneur' ou 'fils de Dieu' ont semble-t-il été utilisés lorsque Dieu s'est adressé aux juifs sans attribué à un quelconque moment une part de divinité à un homme quel qu'il soit, et donc pas à Jésus, paix sur lui, entre autre !
Qu'est ce que tu veux que je te réponde ? que tu as bien lu l'Evangile selon Jean.

Ben non, je ne peux pas te répondre ça. Je peux même dire le contraire.
Je pourrai même me dire dans ma tête : "lui, c'est pas un futé. Il y a pas le gaz à tous les étages dans son ciboulot"

Mais comme je sais que tu n'es pas idiot, je pense que tu as seulement une lecture limitée et orientée, pour satisfaire ta croyance. Peut être même que tu es sincère. Mais tu ne recherches pas ce que dit le texte mais ce que dit le coran.

Si tu veux comprendre le texte des évangiles, il faut le lire sérieusement. Personne ne t'oblige à croire à la divinité de Jésus, mais au moins respecte le texte, à défaut de respecter notre intelligence.

tu n'as avancé aucun argument face à ce que j'ai montré.

Pour l'instant, c'est donc toi qui a une lecture orientée !
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 22:06

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Qu'est ce que tu veux que je te réponde ? que tu as bien lu l'Evangile selon Jean.

Ben non, je ne peux pas te répondre ça. Je peux même dire le contraire.
Je pourrai même me dire dans ma tête : "lui, c'est pas un futé. Il y a pas le gaz à tous les étages dans son ciboulot"

Mais comme je sais que tu n'es pas idiot, je pense que tu as seulement une lecture limitée et orientée, pour satisfaire ta croyance. Peut être même que tu es sincère. Mais tu ne recherches pas ce que dit le texte mais ce que dit le coran.

Si tu veux comprendre le texte des évangiles, il faut le lire sérieusement. Personne ne t'oblige à croire à la divinité de Jésus, mais au moins respecte le texte, à défaut de respecter notre intelligence.

tu n'as avancé aucun argument face à ce que j'ai montré.

Pour l'instant, c'est donc toi qui a une lecture orientée !
Bon, qui est la parole de Dieu dans l'évangile de Jean ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mar 11 Juil - 23:23

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


un cas particulier ne suffit pas à remettre en cause la règle générale.

au contraire, un seul contre exemple suffit pour invalider une théorie !

Donc parce qu'un seul musulman terroriste tue des innocents, tous les musulmans sont des terroristes ?

l'hypercritique, tu te souviens ?
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 6:28

Tonton a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


au contraire, un seul contre exemple suffit pour invalider une théorie !

Donc parce qu'un seul musulman terroriste tue des innocents, tous les musulmans sont des terroristes ?

l'hypercritique, tu te souviens ?

la question est : le terroriste est-il musulman lorsqu'il agit comme il le fait ?
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 6:35

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


tu n'as avancé aucun argument face à ce que j'ai montré.

Pour l'instant, c'est donc toi qui a une lecture orientée !
Bon, qui est la parole de Dieu dans l'évangile de Jean ?

Bah certainnement pas Jésus !

le premier verset du premier chapitre contient 2 fois le mot Dieu dans la traduction française. Mais l'original est écrit en grec, et le mot 'Dieu' utilisé pour decrire la parole peut être traduit par 'un dieu'. L'interprétation qui consiste à attribuer à la parole un attribut est donc meilleur d'autant que cela convient par rapport au fait qu'on nous explique qu'au commencement la parole était avec Dieu aux versets 1 et 2.

S'ajoute à cela le fait que le Père parle : Mathieu 17.3 "Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.". Donc le fils, qui comme on l'a vu dans mon post ci-dessus est un terme qui désigne Jésus, n'est pas la parole de Dieu au sens propre. Et d'ailleurs, Jean explique bien ce que fais Jésus : 12.49-50 Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer, Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.
Revenir en haut Aller en bas
Nausicaa

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 7:06

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:




43 Et Jésus leur dit : Comment donc David, animé par l'Esprit, l'appelle-t-il Seigneur, lorsqu'il dit:
44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ?


Que des S majuscules !

c'est l'exception qui confirme la règle, Jésus parle du psaume 110 qui en effet prête à confusion.

110.1    De David. Psaume. Parole de l'Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.
110.2    L'Éternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: Domine au milieu de tes ennemis!



j'en avais parlé à Joshaï qui m'avait dit ceci : Pour ta 2e question il y a confusion,dans la phrase "Parole de l'Éternel à mon Seigneur" le mot en hébreu qui est traduit ici par mon seigneur est "Adoni" et non "Ado-nay", il fait donc référence a un créature, un être humain et non à D-ieu (comme c'est toujours le cas lorsque le mot "Adoni" est employé).

et de fait dans la bible officielle du rabbinat on peut lire :

De David. Psaume. L’Eternel a dit à mon maître: "Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis un escabeau pour tes pieds." 2 L’Eternel étendra de Sion le sceptre de ta puissance: domine au milieu de tes ennemis......

Le point de vue de votre ami Joshai est  probablement le point de vue des anti-trinitaires .
Mais il n y a pas de confusion .
Adoni et Adonay ne sont pas différentiables dans l hébreu biblique .
En effet , pour marquer cette différence il faut l apparition des signes de vocalisation en hébreu .
Or , antérieurement à Jésus , la vocalisation est inexistante . C est un anachronisme manifeste et irréfutable
Donc , le texte peut tout à fait désigner Dieu
L interrogation de jésus est donc pertinente

D autre part , "adoni" est utilisé dans la bible hébraïque parmi d'autres passages  pour désigner des manifestations de Dieu.
Or les manifestations de Dieu ne sont pas des créatures mais la présence de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 8:48

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Bon, qui est la parole de Dieu dans l'évangile de Jean ?

Bah certainnement pas Jésus !

le premier verset du premier chapitre contient 2 fois le mot Dieu dans la traduction française. Mais l'original est écrit en grec, et le mot 'Dieu' utilisé pour decrire la parole peut être traduit par 'un dieu'. L'interprétation qui consiste à attribuer à la parole un attribut est donc meilleur d'autant que cela convient par rapport au fait qu'on nous explique qu'au commencement la parole était avec Dieu aux versets 1 et 2.

S'ajoute à cela le fait que le Père parle : Mathieu 17.3 "Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.". Donc le fils, qui comme on l'a vu dans mon post ci-dessus est un terme qui désigne Jésus, n'est pas la parole de Dieu au sens propre. Et d'ailleurs, Jean explique bien ce que fais Jésus : 12.49-50 Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer, Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.
Ben tiens ! voilà que tu es devenu un champion de la grammaire grecque. 

Tu es surtout le perroquet des sites anti-chrétiens. Ces sites que tu suis aveuglément sont malhonnêtes. Ils sont les champions du [......] et tu te régales de les suivre. Tu n'as décidément aucune crédibilité.

Dans le texte de Jean, on lit : Theos estiv o logos

Je t'explique : dans la phrase grecque, que ce soit Theos(Dieu) ou Logos(parole), les deux sont au "cas nominatif". Cela signifie que les deux mots peuvent être sujets de la phrase, ils sont égaux (Dieu = parole). Mais forcément il faut un sujet dans la phrase et un attibut du sujet. Pour distinguer le sujet de l'attribut, on enlève l'article à l'attribut. Donc la parole est le sujet et Dieu l'attribut du sujet, et ca donne : La parole était (le) Dieu. 

Si on  avait voulu dire, la parole est un dieu, il aurait fallut mettre Theos(Dieu) au "cas accusatif" : Theov estiv o logos

Voilà comment tu te fais manipuler par tes amis, les oulémas du web. Ils sont menteurs comme des arracheurs de dents et alliés objectifs de daesh.

Maintenant tu peux reprendre ta lecture.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 8:54

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Bah certainnement pas Jésus !

le premier verset du premier chapitre contient 2 fois le mot Dieu dans la traduction française. Mais l'original est écrit en grec, et le mot 'Dieu' utilisé pour decrire la parole peut être traduit par 'un dieu'. L'interprétation qui consiste à attribuer à la parole un attribut est donc meilleur d'autant que cela convient par rapport au fait qu'on nous explique qu'au commencement la parole était avec Dieu aux versets 1 et 2.

S'ajoute à cela le fait que le Père parle : Mathieu 17.3 "Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.". Donc le fils, qui comme on l'a vu dans mon post ci-dessus est un terme qui désigne Jésus, n'est pas la parole de Dieu au sens propre. Et d'ailleurs, Jean explique bien ce que fais Jésus : 12.49-50 Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer, Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.
Ben tiens ! voilà que tu es devenu un champion de la grammaire grecque. 

Tu es surtout le perroquet des sites anti-chrétiens. Ces sites que tu suis aveuglément sont malhonnêtes. Ils sont les champions du [......] et tu te régales de les suivre. Tu n'as décidément aucune crédibilité.

Dans le texte de Jean, on lit : Theos estiv o logos

Je t'explique : dans la phrase grecque, que ce soit Theos(Dieu) ou Logos(parole), les deux sont au "cas nominatif". Cela signifie que les deux mots peuvent être sujets de la phrase, ils sont égaux (Dieu = parole). Mais forcément il faut un sujet dans la phrase et un attibut du sujet. Pour distinguer le sujet de l'attribut, on enlève l'article à l'attribut. Donc la parole est le sujet et Dieu l'attribut du sujet, et ca donne : La parole était (le) Dieu. 

Si on  avait voulu dire, la parole est un dieu, il aurait fallut mettre Theos(Dieu) au "cas accusatif" : Theov estiv o logos

Voilà comment tu te fais manipuler par tes amis, les oulémas du web. Ils sont menteurs comme des arracheurs de dents et alliés objectifs de daesh.

Maintenant tu peux reprendre ta lecture.

J'ai l'impression que tu es plus champion de grammaire grec que moi !
j'ai appuyé mes propos par d'autres arguments !
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 9:05

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Ben tiens ! voilà que tu es devenu un champion de la grammaire grecque. 

Tu es surtout le perroquet des sites anti-chrétiens. Ces sites que tu suis aveuglément sont malhonnêtes. Ils sont les champions du [......] et tu te régales de les suivre. Tu n'as décidément aucune crédibilité.

Dans le texte de Jean, on lit : Theos estiv o logos

Je t'explique : dans la phrase grecque, que ce soit Theos(Dieu) ou Logos(parole), les deux sont au "cas nominatif". Cela signifie que les deux mots peuvent être sujets de la phrase, ils sont égaux (Dieu = parole). Mais forcément il faut un sujet dans la phrase et un attibut du sujet. Pour distinguer le sujet de l'attribut, on enlève l'article à l'attribut. Donc la parole est le sujet et Dieu l'attribut du sujet, et ca donne : La parole était (le) Dieu. 

Si on  avait voulu dire, la parole est un dieu, il aurait fallut mettre Theos(Dieu) au "cas accusatif" : Theov estiv o logos

Voilà comment tu te fais manipuler par tes amis, les oulémas du web. Ils sont menteurs comme des arracheurs de dents et alliés objectifs de daesh.

Maintenant tu peux reprendre ta lecture.

J'ai l'impression que tu es plus champion de grammaire grec que moi !
j'ai appuyé mes propos par d'autres arguments !
A quoi bon sauté au 17 chapitre de l'évangile de Matthieu, si tu ne comprends pas le premier verset de Jean dans une discussion qui te demande de définir la parole de Dieu dans l'évangile de Jean. 

Quand je te dis que ta lecture est limitée et orientée. Et tu me convaincs de ta démarche malhonnête. Si ça se trouve tu dois construire des sites web pour manipuler les gens et arracher leur dents, leur âme.

Honte à toi, abdelsalam ! tu es vicieux comme le serpent.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 9:15

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Non, je pense également aux explications tirées de du NT. Lorsque Jésus est accusé de blasphème parles juifs, il leur explique qu'ils sont appelés des "fils de Dieu" également (Psaume 82.6). On en déduit que Jésus parle un langage métaphorique. Par conséquent il leur prouve qu'il ne blasphème pas avec toutes les phrases qu'il utilise pour s'expliquer. Et donc les termes comme  'seigneur' ou 'fils de Dieu' ont semble-t-il été utilisés lorsque Dieu s'est adressé aux juifs sans attribué à un quelconque moment une part de divinité à un homme quel qu'il soit, et donc pas à Jésus, paix sur lui, entre autre !
Qu'est ce que tu veux que je te réponde ? que tu as bien lu l'Evangile selon Jean.

Ben non, je ne peux pas te répondre ça. Je peux même dire le contraire.
Je pourrai même me dire dans ma tête : "lui, c'est pas un futé. Il y a pas le gaz à tous les étages dans son ciboulot"

Mais comme je sais que tu n'es pas idiot, je pense que tu as seulement une lecture limitée et orientée, pour satisfaire ta croyance. Peut être même que tu es sincère. Mais tu ne recherches pas ce que dit le texte mais ce que dit le coran.

Si tu veux comprendre le texte des évangiles, il faut le lire sérieusement. Personne ne t'oblige à croire à la divinité de Jésus, mais au moins respecte le texte, à défaut de respecter notre intelligence.
LE MOT SEIGNEUR est avant tout  un titre de noblesse ça veut dire tout simplement Maitre
seigneur : De l'ancien français seignor, lui-même issu du latin senior (« aîné », terme de respect).

D'ailleurs en consultant une traduction plus précise du texte hébreu. “La déclaration de Jéhovah à mon Seigneur: (...).” Ainsi, “SEIGNEUR” en lettres capitales désigne le Dieu Tout-Puissant, Jéhovah lui-même. Bien que la Traduction Œcuménique de la Bible reconnaisse le nom divin en écrivant “SEIGNEUR” au lieu de “Seigneur”, elle n’est pas la première à introduire la confusion sur ces titres; en effet, la version grecque des Septante, traduite à partir de l’hébreu, a substitué “Seigneur” au nom Jéhovah dans les copies les plus récentes. Pour quelle raison? Le nom divin, le Tétragramme (הוהי), a été remplacé par le titre “Seigneur”. Le bibliste A. Garvie déclare: “L’utilisation du titre Seigneur [kyrios] est très aisée et pourrait venir de la coutume qu’avaient les Juifs de remplacer le nom Yahvé [Jéhovah], nom lié à une alliance, par ce titre, quand ils lisaient les Écritures dans les synagogues.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 9:30

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


J'ai l'impression que tu es plus champion de grammaire grec que moi !
j'ai appuyé mes propos par d'autres arguments !
A quoi bon sauté au 17 chapitre de l'évangile de Matthieu, si tu ne comprends pas le premier verset de Jean dans une discussion qui te demande de définir la parole de Dieu dans l'évangile de Jean. 

Quand je te dis que ta lecture est limitée et orientée. Et tu me convaincs de ta démarche malhonnête. Si ça se trouve tu dois construire des sites web pour manipuler les gens et arracher leur dents, leur âme.

Honte à toi, abdelsalam ! tu es vicieux comme le serpent.

pour tirer une conclusion, il faut prendre en consideration l'ensemble des données.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 9:48

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

A quoi bon sauté au 17 chapitre de l'évangile de Matthieu, si tu ne comprends pas le premier verset de Jean dans une discussion qui te demande de définir la parole de Dieu dans l'évangile de Jean. 

Quand je te dis que ta lecture est limitée et orientée. Et tu me convaincs de ta démarche malhonnête. Si ça se trouve tu dois construire des sites web pour manipuler les gens et arracher leur dents, leur âme.

Honte à toi, abdelsalam ! tu es vicieux comme le serpent.

pour tirer une conclusion, il faut prendre en consideration l'ensemble des données.
Je t'ai assez lu pour tirer la conclusion que tu n'avais pas l'intention de comprendre quoique ce soit. Ni d'expliquer quoique ce soit. Ton but est seulement le men.songe et la diversion.

Donc oui, j'ai bien pris en considération l'ensemble des données te concernant. 
Et j'arrive à la conclusion que tu es un gros lourd bien malho.nnête.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 10:18

Hubert-Aimé a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


pour tirer une conclusion, il faut prendre en consideration l'ensemble des données.
Je t'ai assez lu pour tirer la conclusion que tu n'avais pas l'intention de comprendre quoique ce soit. Ni d'expliquer quoique ce soit. Ton but est seulement le men.songe et la diversion.

Donc oui, j'ai bien pris en considération l'ensemble des données te concernant. 
Et j'arrive à la conclusion que tu es un gros lourd bien malho.nnête.

Ah bah voilà, t'as au moins compris qu'il faut prendre l'ensemble des données pour tirer une conclusion, je suis fier de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 10:32

abdelsalam_78 a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Je t'ai assez lu pour tirer la conclusion que tu n'avais pas l'intention de comprendre quoique ce soit. Ni d'expliquer quoique ce soit. Ton but est seulement le men.songe et la diversion.

Donc oui, j'ai bien pris en considération l'ensemble des données te concernant. 
Et j'arrive à la conclusion que tu es un gros lourd bien malho.nnête.

Ah bah voilà, t'as au moins compris qu'il faut prendre l'ensemble des données pour tirer une conclusion, je suis fier de toi !
Je ne peux malheureusement pas te retourner le compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 10:44

Nausicaa a écrit:
Le point de vue de votre ami Joshai est  probablement le point de vue des anti-trinitaires .
Mais il n y a pas de confusion . [...]

Salut Nausicaa

Comme tu es nouvelle je t'invite à te présenter dans la section "faisons connaissance", ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 10:52

SKIPEER a écrit:
Hubert-Aimé a écrit:

Qu'est ce que tu veux que je te réponde ? que tu as bien lu l'Evangile selon Jean.

Ben non, je ne peux pas te répondre ça. Je peux même dire le contraire.
Je pourrai même me dire dans ma tête : "lui, c'est pas un futé. Il y a pas le gaz à tous les étages dans son ciboulot"

Mais comme je sais que tu n'es pas idiot, je pense que tu as seulement une lecture limitée et orientée, pour satisfaire ta croyance. Peut être même que tu es sincère. Mais tu ne recherches pas ce que dit le texte mais ce que dit le coran.

Si tu veux comprendre le texte des évangiles, il faut le lire sérieusement. Personne ne t'oblige à croire à la divinité de Jésus, mais au moins respecte le texte, à défaut de respecter notre intelligence.
LE MOT SEIGNEUR est avant tout  un titre de noblesse ça veut dire tout simplement Maitre
seigneur : De l'ancien français seignor, lui-même issu du latin senior (« aîné », terme de respect).

D'ailleurs en consultant une traduction plus précise du texte hébreu. “La déclaration de Jéhovah à mon Seigneur: (...).” Ainsi, “SEIGNEUR” en lettres capitales désigne le Dieu Tout-Puissant, Jéhovah lui-même. Bien que la Traduction Œcuménique de la Bible reconnaisse le nom divin en écrivant “SEIGNEUR” au lieu de “Seigneur”, elle n’est pas la première à introduire la confusion sur ces titres; en effet, la version grecque des Septante, traduite à partir de l’hébreu, a substitué “Seigneur” au nom Jéhovah dans les copies les plus récentes. Pour quelle raison? Le nom divin, le Tétragramme (הוהי), a été remplacé par le titre “Seigneur”. Le bibliste A. Garvie déclare: “L’utilisation du titre Seigneur [kyrios] est très aisée et pourrait venir de la coutume qu’avaient les Juifs de remplacer le nom Yahvé [Jéhovah], nom lié à une alliance, par ce titre, quand ils lisaient les Écritures dans les synagogues.
Je sais bien ce que veut dire Seigneur. 

Par contre pour comprendre la dimension humaine ou divine de la charia, j'ai un plus de mal.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....    Mer 12 Juil - 15:06


Citation :
au contraire, un seul contre exemple suffit pour invalider une théorie !

Alors abdelsalam_78 un seul cas d'erreur dans le corpus coranique devrait suffire à invalider tout le texte prétendument dicté par Dieu, et une seule erreur dans les hadiths certifiés authentiques devrait suffire à disqualifier leur auteur présumé et la totalité des nombreux hadiths...

Mais ça cela ne te viendra jamais à l'esprit.

Que Dieu aie pitié de toi...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 17:24

abdelsalam_78 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Je l'ai déjà dit sur un autre topic :
Cela signifie : pourquoi appelles-tu "bon" l'homme que tu vois en face de toi et à qui tu t'adresses ?

Mais la Divinité de Jésus a été affirmée après sa Résurrection :

La phrase de Thomas citée par JEAN, n'est une ni exclamation ni une réponse, c'est une affirmation et cela je le prouve :

Texte grec de Jean, 20, 28 : kaï eïpen' autô o kurios mou kaï o theos mou = et il lui répondit : (tu es) mon Seigneur et mon Dieu !

Pourquoi j'ai ajouté ce (tu es) entre parenthèses ? Parce que c'est la forme nominative du mot qui m'y oblige : le nominatif est toujours sujet, ou attribut du sujet 'tu" sous-entendu ici ! Si cela avait été une exclamation, nous aurions eu la forme vocative, sans l'article "o" : kurié mou kaï théé mou

Et donc Thomas affirme l'évidence à ses yeux : JESUS EST DIVIN .''

Et qu'est ce que Jésus répond ? : Jn 20:29- Jésus lui dit : " Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.



Fraternellement



Didier Fontaine a effectué une longue recherche sur ce seul verset, il en ressort ceci :

"Cependant plus aucun spécialiste du judéo-christianisme n’admet que les apôtres se soient écartés du strict monothéisme juif. Ainsi, même dans l’hypothèse où Thomas a dit « mon Seigneur et mon Dieu » en identifiant Jésus à Dieu, le verset n’est pas à comprendre tel que le lecteur chrétien moderne peut le comprendre. Il appartient au traducteur de l’expliciter: non pas le paraphraser, non pas introduire ses pré-conceptions, mais interpréter, c’est-à-dire traduire en privilégiant tel sens au détriment de tel autre, et, si possible, empêcher son auditoire de se bercer de l’illusion que sa traduction est objective."



Bonne citation mais qui ne prouve rien, sinon que ce spécialiste en études hébraïques a oublié que les apôtres ont tous cru en la divinité de Jésus après sa résurrection !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 18:35

mario-franc_lazur a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Didier Fontaine a effectué une longue recherche sur ce seul verset, il en ressort ceci :

"Cependant plus aucun spécialiste du judéo-christianisme n’admet que les apôtres se soient écartés du strict monothéisme juif. Ainsi, même dans l’hypothèse où Thomas a dit « mon Seigneur et mon Dieu » en identifiant Jésus à Dieu, le verset n’est pas à comprendre tel que le lecteur chrétien moderne peut le comprendre. Il appartient au traducteur de l’expliciter: non pas le paraphraser, non pas introduire ses pré-conceptions, mais interpréter, c’est-à-dire traduire en privilégiant tel sens au détriment de tel autre, et, si possible, empêcher son auditoire de se bercer de l’illusion que sa traduction est objective."



Bonne citation mais qui ne prouve rien, sinon que ce spécialiste en études hébraïques a oublié que les apôtres ont tous cru en la divinité de Jésus après sa résurrection !

Il dit que le contraire est à prendre au sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 19:12

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


un cas particulier ne suffit pas à remettre en cause la règle générale.

au contraire, un seul contre exemple suffit pour invalider une théorie !

mais ce n'est pas une théorie, c'est une règle, et tu sais bien que toute règle a des exceptions
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 19:16

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


au contraire, un seul contre exemple suffit pour invalider une théorie !

mais ce n'est pas une théorie, c'est une règle, et tu sais bien que toute règle a des exceptions

s'il existe des exception, l'interprétation que j'ai donnée, qui est accompagnée d'arguments est donc recevable.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 19:20

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


mais ce n'est pas une théorie, c'est une règle, et tu sais bien que toute règle a des exceptions

s'il existe des exception, l'interprétation que j'ai donnée, qui est accompagnée d'arguments est donc recevable.

non car tu ne peux pas interpréter un verset isolé. or le reste du texte ne va pas dans ton sens.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   Mer 12 Juil - 19:25

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


s'il existe des exception, l'interprétation que j'ai donnée, qui est accompagnée d'arguments est donc recevable.

non car tu ne peux pas interpréter un verset isolé. or le reste du texte ne va pas dans ton sens.

si on pense qu'une erreur existe alors l'erreur est permise pour tout le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le coran invente des paroles....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le coran invente des paroles....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le rectorat invente le CZA...
» Paroles de chien: comment t'as pu?
» JE CROIS EN TOI !!PAROLES D'ESPOIR POUR TOUS !!
» La communauté mondiale des musulmans : des hommes bâillonnés asservis par le Coran
» Ratzinger invente une nouvelle interprétation du Credo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: