Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Moscou: aucune visite d’experts

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael 1

Michael 1


Moscou: aucune visite d’experts Empty
MessageSujet: Moscou: aucune visite d’experts   Moscou: aucune visite d’experts EmptyJeu 06 Juil 2017, 17:07

6/7/2017

Moscou: aucune visite d’experts sur les lieux du drame de Khan Cheikhoun à ce jour
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

Michael 1


Moscou: aucune visite d’experts Empty
MessageSujet: Re: Moscou: aucune visite d’experts   Moscou: aucune visite d’experts EmptyJeu 06 Juil 2017, 17:07

Le ministère russe des Affaires étrangères estime qu’il est trop tôt pour clore l’enquête sur des conséquences chimiques du raid aérien dans la province syrienne d’Idlib. Jusqu’à présent, aucun expert n’a encore visité le lieu de la tragédie.

À ce jour, aucun expert n’a encore visité le lieu du drame de Khan Cheikhoun dans la province syrienne d’Idlib, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères russes Maria Zakharova lors d’un briefing.

«Il est encore trop tôt pour mettre un point final à la question de savoir par qui et comment du gaz sarin a pu être utilisé dans la province d’Idlib. D’autant plus que personne n’a encore visité le lieu de la tragédie, ni la mission de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, ni le mécanisme d’enquête conjoint de l’OIAC et de l’Onu sur des cas semblables. Je tiens à souligner encore une fois que jusqu’à présent, malgré tous les rapports, les briefings qui ont eu lieu, les discours d’experts et de représentants des pays, aucun expert n’a encore visité les lieux», a affirmé Mme Zakharova.
Elle a également rappelé que l’organisation Casques blancs, qui a présenté une vidéo sur Khan Cheikhoun, est une «structure odieuse» qui a plusieurs fois été mêlée à des falsifications et a été dénoncée.

L’opposition syrienne a annoncé le 4 avril qu’une attaque aux armes chimiques avait fait 80 morts et 200 blessés à Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, accusant les troupes gouvernementales syriennes d’être à l’origine de la dispersion chimique. Le commandement syrien a rejeté la responsabilité de l’incident sur les djihadistes et leurs alliés. Les autorités du pays ont rappelé qu’elles n’avaient jamais utilisé des armes chimiques contre les civils et les terroristes et que l’arsenal chimique syrien avait été retiré du pays sous le contrôle de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

Dans une interview accordée à Sputnik, Bachar el-Assad a confirmé qu’aucune attaque n’avait eu lieu et qu’il s’agissait d’une provocation visant à justifier la frappe contre la base aérienne syrienne. Il a ajouté que la vidéo publiée par le Front al-Nosra en guise de preuve affirmait que l’attaque avait été menée entre 6h et 6h30. Cependant,l’armée syrienne n’avait entrepris aucune opération à cette heure. Plus encore, la vidéo filmée par les Casques blancs est contraire à la version sur l’utilisation du gaz sarin: Bachar el-Assad a signalé que les secouristes n’auraient pas survécu s’ils avaient travaillé sans porter un masque et des gants

Source: Sputnik : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

Michael 1


Moscou: aucune visite d’experts Empty
MessageSujet: Re: Moscou: aucune visite d’experts   Moscou: aucune visite d’experts EmptyVen 07 Juil 2017, 17:44

Des pressions sur la commission d’enquête sur le gaz sarin de Khan Cheikhoune


Rédaction du site
La commission d’enquête chargée par l’ONU et l’OIAC d’enquêter sur l’utilisation de gaz de sarin dans une attaque qui a visé la localité de Khan Cheikhoun dans la province d’Idleb, le 4 avril dernier a révélé faire l’objet d’ingérences politiques et de pression énormes.

«Nous travaillons dans un environnement extrêmement politisé… Hélas, nous recevons des lettres directes et indirectes, sans cesse, de la part de différentes parties qui nous dictent comment nous devons travailler », a déploré Edmond Mollet, jeudi, à l’issue d’une séance fermée du Conseil de sécurité.

« D’aucuns nous disent que si nous ne travaillons pas comme ils nous demandent de le faire, ils rejetteront le résultat de notre travail », a-t-il poursuivi sans préciser nommément les pays accusés.

« Les messages nous parviennent de partout », a-t-il toutefois signalé, en réponse aux diplomates qui répandaient ces derniers temps que la Russie exerce de fortes pressions sur la commission.

Une commission conjointe des Nations Unies et de l‘organisation d’interdiction des armes chimiques avaient conclu de l’utilisation du gaz sarin à Khan Cheikhoune, sans se rendre sur le lieu de l’attaque présumée, et en se contentant des échantillons recueillis par les miliciens sur place.

Après l’attaque qui a fait plus de 80 victimes, les autorités syriennes avaient reconnu avoir bombardé la zone concernée, précisant qu’elle renfermait un entrepôt d’armements, mais elles ont nié avoir utilisé du gaz sarin.

Elles ont accuse les rebelles de stocker des agents chimiques dans ces entrepôts situés parmi les quartiers résidentiels.

Dans son rapport, l’Onu et l’OIAC n’ont pas précisé les auteurs de l’attaque de Khan Cheikhoun, dont la véracité avait été conteste par de nombreux experts qui se sont dits étonnés de voir que les premiers prélèvements d’échantillons avaient été réalisés sans les précautions indispensables qui vont avec.

L’attaque présumée avait servi de prétexte pour les Etats-Unis pour bombarder sans attendre la base aérienne de l’armée syrienne d’al-Chaayrate, située dans la province de Homs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Moscou: aucune visite d’experts Empty
MessageSujet: Re: Moscou: aucune visite d’experts   Moscou: aucune visite d’experts Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Moscou: aucune visite d’experts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon rapport d'inspection transformé en "bulletin de visite" !!???
» Questionnaire visite d'Arles
» Une Neo curieuse en visite de courtoisie
» Toujours pas de visite de l'assistante sociale
» Visite Petit Trianon: Salle de Mme Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: