Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"

Aller en bas 
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Sam 15 Juil 2017, 17:07

"Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   15/07/2017

Ce marché n'existait pas dans les pays musulmans avant les années 1980. Il a été institué par les pays non musulmans pour conquérir les marchés musulmans. Ainsi, en France jusqu'aux années 1990, le halal ne concernait que l'abattage rituel. L'élargissement du périmètre du halal à tous les produits consommables a été facilité par l'adoption des directives halal du Codex Alimentarius en 1997. En quelques mots, le Codex est un dispositif international créé en 1963 pour harmoniser les normes alimentaires d'abord pour des raisons sanitaires, puis pour éliminer les barrières techniques aux échanges internationaux. L'idée était d'inciter les pays musulmans à reconnaître une norme unique et éviter que le halal ne serve de prétexte pour protéger leur marché intérieur.
Ces directives du Codex ont été inspirées de la norme malaisienne, un pays qui s'était doté d'une norme halal très étendue dès les années 1980 qui chassait la moindre trace d'alcool ou de porc et introduit la notion de contamination. Une bouteille d'eau peut ainsi être certifiée halal quand l'eau est embouteillée dans une usine exempte de matières illicites. Par extension, tout ce qui peut entrer dans le corps ou la peau peut être certifié halal, donc les cosmétiques, les médicaments, les vaccins, les lubrifiants, etc.

article complet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Sam 15 Juil 2017, 17:09

Mais le halal ne peut pas seulement être économique. La volonté de s'y conformer n'est-elle pas liée à une rigueur religieuse accrue ?

Il y a un effet d'entraînement mutuel entre un phénomène capitalistique et le fondamentalisme religieux. Comme l'a montré Olivier Roy, qu'il soit musulman, chrétien ou juif, le fondamentalisme religieux est parfaitement adapté au capitalisme mondialisé. Le salafisme est une idéologie religieuse qui s'affranchit des territoires et des cultures et qui s'impose par la destruction des particularités locales. On peut en dire autant des effets du néolibéralisme, dont le projet semble être la création d'un monde de pure fluidité, sans aucun obstacle. À l'instar du Codex, les organismes de normalisation internationale comme l'Organisation internationale de normalisation, le Comité européen de normalisation ou l'Afnor tentent aujourd'hui de mettre au point des normes « halal », qui ne sont pas obligatoires mais cependant plus contraignantes que celles du Codex. J'ai enquêté dans quelques-unes de leurs commissions pour savoir comment elles travaillaient et comment les gouvernements, les milieux économiques et religieux se saisissaient du processus de normalisation. Ce que j'ai constaté, c'est qu'il existe des affinités fortes entre les entreprises, qui souhaitent stabiliser les processus de normalisation, et les groupes fondamentalistes, comme les Frères musulmans et les salafistes. Ils sont les seuls capables de fournir des normes littérales d'application immédiate, et les seuls en mesure de parler le langage des marchands. Les entreprises préfèrent donc travailler avec les littéralistes qu'avec les autres courants religieux de l'islam pour qui chaque verset ou hadith renvoie à un univers de sens complexe.

Mais affinité ne veut pas dire accord…


Oui, bien sûr. Si les fondamentalistes ont la même conception que les marchands, leurs objectifs diffèrent. Ils visent à terme le contrôle du marché halal, et s'ils font des concessions, c'est pour y entrer. Les marchands, eux, n'ont qu'une vision à court terme, ils veulent vendre, et donc la stabilité avant tout.

Mais faut-il redouter le développement du halal ?

S'il faut redouter quelque chose, c'est la surenchère que favorise cette logique marchande. Le halal, ce n'est pas une série d'instructions religieuses – ni le Coran ni la sunna n'en parlent –, c'est un « jeu » dont les règles sont en perpétuelle transformation. L'enjeu pour les fondamentalistes, c'est d'imposer leurs propres règles. Initialement, le halal tel que le pensaient les Malaisiens était davantage conçu comme une marque de qualité : une fois le produit mis en conformité selon un cahier des charges, il obtenait la qualification « halal ». Aujourd'hui, j'observe le développement d'une conception « oummique » du halal : ce qui est licite ne doit pouvoir être produit et contrôlé que par des musulmans. Le produit est placé sous surveillance musulmane permanente jusqu'au consommateur, lui-même invité à adopter une conduite halal.

Le développement du marché halal est-il un symptôme du renfermement de la société musulmane ?


On peut s'interroger. Il est clair qu'aujourd'hui, la pureté, par exemple, est devenue un enjeu important ; pendant des siècles, des juristes ont glosé sur la licéité ou non de l'alcool ou du porc lorsqu'il subit des transformations, mais le débat n'était jamais tranché. Aujourd'hui, ce sont des détecteurs d'ADN, et même des kits portables, qui tranchent, chassant la moindre trace suspecte. Des produits sont jetés en masse s'ils contiennent ces traces. Or, dans une société multiculturelle et multiconfessionnelle, une conception puriste ne peut qu'inciter à la séparation des espaces et des personnes. Dans une société laïque et républicaine, ce modèle ne peut conduire qu'à une situation conflictuelle...

On est loin du temps où les musulmans de France allaient faire leurs achats de viande dans les boucheries casher de Belleville…


En effet, depuis vingt ans, ce que j'appelle l'« espace alimentaire musulman » se referme. Avant les années 1990, les boucheries halal étaient rares. Certains musulmans fréquentaient les boucheries casher dont ils jugeaient la viande licite, d'autres abattaient à la ferme, mais  d'autres encore, et on a tendance à l'oublier, considéraient également comme licite la viande des boucheries conventionnelles. Ils suivaient le verset 5 de la sourate 5 du Coran : « La nourriture des Gens du Livre vous est licite », qu'avait rappelé la célèbre « fatwa du Transvaal » de l'Égyptien Muhammad Abduh. Dans cet avis religieux datant de 1903, le grand réformateur autorisait les musulmans émigrés hors du monde musulman – ici en Afrique du Sud – à consommer la nourriture des chrétiens. Qui se souvient aujourd'hui de cet avis ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Sam 15 Juil 2017, 22:14

ce qui m'interpelle dans cet analyse, c'est notamment ceci :

Citation :
Il y a un effet d'entraînement mutuel entre un phénomène capitalistique et le fondamentalisme religieux. Comme l'a montré Olivier Roy, qu'il soit musulman, chrétien ou juif, le fondamentalisme religieux est parfaitement adapté au capitalisme mondialisé. Le salafisme est une idéologie religieuse qui s'affranchit des territoires et des cultures et qui s'impose par la destruction des particularités locales. On peut en dire autant des effets du néolibéralisme, dont le projet semble être la création d'un monde de pure fluidité, sans aucun obstacle.


J'ai enquêté dans quelques-unes de leurs commissions pour savoir comment elles travaillaient et comment les gouvernements, les milieux économiques et religieux se saisissaient du processus de normalisation. Ce que j'ai constaté, c'est qu'il existe des affinités fortes entre les entreprises, qui souhaitent stabiliser les processus de normalisation, et les groupes fondamentalistes, comme les Frères musulmans et les salafistes. Ils sont les seuls capables de fournir des normes littérales d'application immédiate, et les seuls en mesure de parler le langage des marchands. Les entreprises préfèrent donc travailler avec les littéralistes qu'avec les autres courants religieux de l'islam pour qui chaque verset ou hadith renvoie à un univers de sens complexe

les musulmans y trouveront ils leur compte ou seront ils transformés en homo islamicus prisonniers des multinationales du halal ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Sam 15 Juil 2017, 22:51

Une chose est sure tous les musulmans dans mon enfance/adolescence outre le porc, mangeaient la même viande que nous... ce n'est que plus tard que certains se sont mis à refuser la viande car pas hallal.... les bonbons...

Quand j'en parle, "on" me dit que c'est parce qu'ils n'avaient pas le choix.... certes, mais en attendant, on mangeait pareil, et on se prenait moins la tête. Aujourd'hui, c'est chacun chez soi, et toujours penser à prendre des bonbons hallal pour les gouters d'anniversaire.

La force du capitalisme pour faire grossir les petits ruisseaux... et les amener à tout inonder.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Dim 16 Juil 2017, 11:02

emmanuelle78 a écrit:

La force du capitalisme pour faire grossir les petits ruisseaux... et les amener à tout inonder.

avec le concours du fondamentalisme religieux dans ce cas
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: AVIS réponse   Lun 04 Sep 2017, 18:17

04.09.2017 18:16:36
Le tout Halal doit-il s'imposer dans les grandes surfaces ?, les cantines, les restaurants pour ne pas froisser les susceptibilités des musulmans ?
Faudra-il avoir des récipients spécifiques pour les musulmans ?
Une assiette qui aura servi pour manger du jambon peut-elle servir même lavée pour servir un musulman ?

Le jambon de volaille dinde ou poulet étant le même qu'il soit halal ou pas halal.
Tout Halal ......pourquoi pas mais pas un centime pour les religieux qui viennent vérifier dans les abattoirs.

Pourquoi dans les dix commandements Dieu ne donne-t-IL pas à Moïse des consignes sur la bouffe, la tenue, ?

Dieu s'attache-t-Il plus aux menu, aux habits qu'aux âmes de ses créatures ?




Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Lun 04 Sep 2017, 18:59

ChrisLam a écrit:
04.09.2017  18:16:36  
Le tout Halal doit-il s'imposer dans les grandes surfaces ?, les cantines, les restaurants pour ne pas froisser les susceptibilités des musulmans ?
Faudra-il avoir des récipients spécifiques pour les musulmans ?
Une assiette qui aura servi pour manger du jambon peut-elle servir même lavée pour servir un musulman ?

Le jambon de volaille dinde ou poulet étant le même qu'il soit halal ou pas halal.
Tout Halal ......pourquoi pas mais pas un centime pour  les religieux qui viennent vérifier dans les abattoirs.

Pourquoi dans les dix commandements Dieu ne donne-t-IL pas à Moïse des consignes sur la bouffe, la tenue, ?

Dieu s'attache-t-Il plus aux menu, aux habits qu'aux âmes de ses créatures ?






Le vrai sens de viande Halal , c'est que l'animal ne souffre pas et qu'il soit abbatu pour les bonnes raisons , le reste c'est les inventions d'une aranaque clericale.
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Mar 05 Sep 2017, 10:03

Je ne trouve pas qu'il y a un problème; j'achète moi-même de la viande halal lorsqu'on reçoit des invités pratiquants.
Chez les juifs aussi, il y a la viande et les produits Cacher.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: avis réponse   Mar 05 Sep 2017, 12:20

marie-chantal a écrit:
Je ne trouve pas qu'il y a un problème; j'achète moi-même de la viande halal lorsqu'on reçoit des invités pratiquants.
Chez les juifs aussi, il y a la viande et les produits Cacher.


05.09.2017 12:16:01

Chez certains juifs c'est nettement plus compliqué car on ne mange pas certains met dans les mêmes assiette et on ne mange pas avec les mêmes couvert.
Certains juifs orthodoxe ont chez deux voir trois réfrigérateurs et deux lave vaisselles .

Du Veau cacher cuit dan du lait ne sera pas manger par un juif.
Même si la viande de veau est cacher et le lait est cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Mar 05 Sep 2017, 16:26

Moi personnellement je fais confiance à AVS : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: AVIS réponse   Mar 05 Sep 2017, 18:03

Michael 1 a écrit:
Moi personnellement je fais confiance à AVS : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


""Obéissant à l'ordre divin, Abraham appliqua la circoncision à tous ses mâles, le premier étant Ismaël."" (qui n'est que l’aîné" avec la femme servante illégitime)


Isaac est le fils légitime d'avec la femme légitime d’Abraham , n'inverse pas les roles , merci.
La terre de Palestine a été donnée aux hébreux pas aux arabes qui ce sont l'accaparées.
Je dis bien Arabe pas islamique.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Jeu 18 Oct 2018, 14:02

D'après Instant il y a un verset du coran par lequel un croyant peut rendre de la viande ordinaire hallal en prononçant lui-même le mot Allah.

Dans ce cas pourquoi n'est-ce pas plus fréquent. Je me méfierais de la viande halal produite en masse. Car quelle est la garantie?
Avec la viande et les légumes bio ce n'est déjà pas toujours transparent mais les légumes et la viande peuvent se mettre sous microscope pour être examinés par les services des fraudes.

Mais une bénédiction halal comment le prouver? Et puis quelle est la valeur d'une bénédiction de masse. Je préfèrerais dans ce cas bénir la viande moi-même.

« Et ne mangez pas de ce sur quoi le nom d' Allah n' a pas été prononcé. » (Coran,7 :161)

Qui doit prononcer c le nom d'Allah?

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   Ven 19 Oct 2018, 17:51

Le hallal est purement un business.


Je vais encore raconter mon vécu et les plus anciens le savent mieux que moi. quand j'étais plus jeune (il y a 35/40 ans), le hallal n'existait pas en France et pourtant les Musulmans mangeaient de la viande.


De quoi se poser certaines questions.




.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le marché du halal est une création récente des pays non musulmans"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question : le blason de la commune de COESMES
» La situation du pétrole et les révolutions ds les pays arabes:une menace pour le monde
» Crise de la dette publique : « Nihil novi sub sole »
» L'Islam est une secte juive.
» Sur un marché en Espagne photos de kia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: