Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le littéralisme dans la Bible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Thinkbig

avatar


MessageSujet: Le littéralisme dans la Bible   Sam 05 Aoû 2017, 03:16

Rappel du premier message :

Je ne suis pas d'accord avec certaines lectures des Textes pour une simple raison. Certains acceptent littéralement tout ce qui conforte leurs idées et nient tout le reste, et ceci dénote d'un fondamentalisme cloisonnant.

En partant du principe que Dieu étant l'inspirateur de la Bible, alors elle doit être parfaite et doit être interprétée littéralement sur tout. L'interprétation littérale est le résultat d'une lecture primaire bannissant le travail de compréhension nécessaire à une appréhension historico-critique de la Bible. Et ce que je reproche à cette approche est son autisme théologique modélisé par des doctrines rigides imposées comme références uniques de la chrétienté et du salut, refusant toute démarche critique. Religieusement parlant ceci n'est pas biblique. Pourquoi je dis ça ? Parceque l'approche littéraliste nie bonnement l'apport historique de la révélation, et par conséquent s'oppose, sans le savoir, au concept de l'incarnation.

En effet, en refusant d'admettre que des humains, aux capacités limitées, sous inspiration divine avaient rédigé la Parole de Dieu avec un langage humain, et en voulant croire que le texte biblique était prononcé mot à mot par l'Esprit, le littéralisme serait dans la négation de la relation homme-Dieu. C'est nier à l'homme son caractère destinataire des Textes que de lui refuser de trouver sa façon de penser présente dans la Bible.

Ce que je retiens des textes de certains littéralistes, est une insistance indue sur le caractère infaillible des détails dans la Bible et leur considération d'historique de tout récit conjugué au passé, tout en délaissant le figuratif quand ça arrange leur argument.

Aussi, en parlant des Évangiles, il me paraît qu'ils confondent, peut-être naïvement, ce que les évangélistes ont mis sur papier à propos de la tradition et ce qu'il en était des actions de Jésus, c'est-a-dire, comment les premiers chrétiens ont compris le message de Jésus, et comment interpréter aujourd'hui cette tradition.

L'argument clé des adeptes de cette lecture, celui de tenir pour vrai une chose juste parceque c'est écrit dans la Bible risque de leur porter préjudice et leur faire admettre et colporter des idées contraires aux Textes bibliques. Je considère que cette approche des Textes fait oublier  que le NT est né dans l'Église chrétienne qui est elle-même née avant l'écriture de ces textes.

Enfin, je suis contre cette approche à cause de sa prétendue capacité à offrir une réponse biblique aux aléas de la vie par des interprétations utopiques, de semer la fausse certitude et d'ouvrir la porte aux exagérations de tout genre.

Attention, il est dangereux de ne pas dissocier entre les capacités humaines limitées des Textes et l'essence divine de ces Textes. C'est très différents et très dangereux pour ceux ou celles qui tendent, des fois involontairement, à les confondre.

Cordialement!
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Petero




MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 15:05

brigit ^^ a écrit:
A croire que ce sont les apôtres qui ont enseigné la Parole du temps de la geste du Christ.

La révélation du Christ est en chacun, du fin fond de la jungle en Amazonie comme dans la loge du Pape.

Et la Parole est en nous depuis tout temps car inscrit dans nos coeurs éternels, c'est le sceau de l'Alliance.

Si comme tu le dis, la Parole de Dieu était en tout homme, depuis tout temps, inscrits dans nos cœurs éternels, alors Dieu n'aurait pas envoyé sa Parole sur la terre, dans un corps de chair, donnant à sa Parole un corps de chair pour faire don à ceux qui deviendraient un seul Corps avec Lui, par le baptême, de son Sacré Cœur, le Cœur même de Dieu, l'Esprit Saint.

Non, le sceau de l'alliance, ce n'est pas sa Parole, mais son Cœur, son Esprit Saint, qu'il met en tous ceux qui entrent dans la Nouvelle Alliance que Jésus son Fils est venu sceller en son sang.

Les Apôtres ont enseignés la Parole de Jésus, après le départ du Christ, après que le Christ les ai envoyé prêcher sa Parole, faire des disciples, des membres vivant de son Corps, en les baptisant en son Nom, dans l'Esprit Saint et le Feu.

Vous êtes une fausse prophétesse ma chère Brigitte, et vous vous mettez en travers de l'œuvre accomplie par Jésus. Vous n'êtes pas une Apôtre du Seigneur, contrairement à ce que vous pensez peut-être. Ce n'est pas l'Esprit de Vérité qui vous inspire, aussi beaux que peuvent être vos discours sur ce forum. Tout ce qui est beau, n'est pas automatiquement la Vérité Révélée par Jésus, et qu'il a demandé à ses Apôtres d'annoncer jusqu'à la fin du monde, jusqu'à son retour ; en les avertissant des nombreux faux prophètes qui sèmeraient la confusion au milieu des disciples, en trompant beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 15:23

Petero a écrit:
brigit ^^ a écrit:
A croire que ce sont les apôtres qui ont enseigné la Parole du temps de la geste du Christ.

La révélation du Christ est en chacun, du fin fond de la jungle en Amazonie comme dans la loge du Pape.

Et la Parole est en nous depuis tout temps car inscrit dans nos coeurs éternels, c'est le sceau de l'Alliance.

Si comme tu le dis, la Parole de Dieu était en tout homme, depuis tout temps, inscrits dans nos cœurs éternels, alors Dieu n'aurait pas envoyé sa Parole sur la terre, dans un corps de chair, donnant à sa Parole un corps de chair pour faire don à ceux qui deviendraient un seul Corps avec Lui, par le baptême, de son Sacré Cœur, le Cœur même de Dieu, l'Esprit Saint.

Non, le sceau de l'alliance, ce n'est pas sa Parole, mais son Cœur, son Esprit Saint, qu'il met en tous ceux qui entrent dans la Nouvelle Alliance que Jésus son Fils est venu sceller en son sang.

Je n'ai pas dit que le sceau de l'alliance était la Parole révélée, nous devons accueillir la Parole afin qu'elle soit révélée.

Pour cela il faut araser les montagnes faites de mains d'homme afin de rendre notre coeur prêt car de nouveau libre.

Le sceau de l'alliance qui est placé en nos coeurs est l'Amour. La foi est notre seule lien à Dieu et la foi n'est qu'Amour.

Le Christ est venu auprès des hommes quand l'homme était prêt à entendre la Parole par delà tous les maux de la terre.

La roche nue de Dieu dans les évangiles n'est qu'Amour dont tout découle, le reste est prédication à ceux qui doutent.

Tu me reprends alors que tu ne devrais pas. Tu ne cherches plus à comprendre ce que je dis depuis bien longtemps.

Je ne sors pas de la foi catholique quand je m'exprime, je n'en prends pas les codes, ce n'est pas la même chose.

Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 16:12

brigit ^^ a écrit:
Le sceau de l'alliance qui est placé en nos coeurs est l'Amour. La foi est notre seule lien à Dieu et la foi n'est qu'Amour.

Non, la Foi n'est pas notre seul lien à Dieu, car Paul le dit bien, je peux avoir la Foi a transporter les montagne, si je n'ai pas l'amour, ma Foi ne vaut rien, car c'est l'Amour qui donne toute sa valeur à mon foi.

L'alliance, c'est ce qui nous unit à Dieu, ors ce qui nous unit à Dieu, c'est d'abord le sang que Jésus verse en nous, son sang auquel s'est mêlée l'Eau Vive, son sang divin, l'Amour.

Je peux avoir foi en Jésus, si je n'accueille pas sa Vie divine, donnée dans son sang, je n'aurai pas sa Vie en moi, je ne vivrai pas par Lui. La Foi ne me fait pas vivre en Jésus, car Abraham a eu la Foi, et il n'avait pas pour cela en lui la Vie divine. La Vie il va la recevoir quand Jésus est descendu dans la mort, où il a retrouvé tout ceux qui avaient foi en Dieu, et qui attendaient ce don de la Vie éternelle.

La Foi c'est la porte d'entrée en Jésus, qui dans sa chair et dans son sang, me fait don de sa Vie, de l'Amour qui est en Dieu, la Vie.

Tu me reprends alors que tu ne devrais pas. Tu ne cherches plus à comprendre ce que je dis depuis bien longtemps.

brigit ^^ a écrit:
Je ne sors pas de la foi catholique quand je m'exprime, je n'en prends pas les codes, ce n'est pas la même chose.

Désolé, mais en disant que la Foi est notre seul lien à Dieu, tu sors de la Foi catholique et exprime là la foi protestante.

Non, je ne retrouve pas vraiment la Foi catholique dans ce que tu écris, même s'il y a dedans, des semences de foi catholique, mélangées à de l'ivraie.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 16:58

Petero a écrit:
brigit ^^ a écrit:
Le sceau de l'alliance qui est placé en nos coeurs est l'Amour. La foi est notre seule lien à Dieu et la foi n'est qu'Amour.

Non, la Foi n'est pas notre seul lien à Dieu, car Paul le dit bien, je peux avoir la Foi a transporter les montagne, si je n'ai pas l'amour, ma Foi ne vaut rien, car c'est l'Amour qui donne toute sa valeur à ma foi.


Quelle est donc la différence entre ce que j'ai dit et ce que tu dis ? Dis tu non par principe ?

Petero a écrit:


brigit ^^ a écrit:
Je ne sors pas de la foi catholique quand je m'exprime, je n'en prends pas les codes, ce n'est pas la même chose.

Désolé, mais en disant que la Foi est notre seul lien à Dieu, tu sors de la Foi catholique et exprime là la foi protestante.

Non, je ne retrouve pas vraiment la Foi catholique dans ce que tu écris, même s'il y a dedans, des semences de foi catholique, mélangées à de l'ivraie.

Et bien tu te trompes, je n'ai rien de protestant, mais je suis bien sortie des traditions qui ne me parlent pas.
Cependant si tu observes bien, je ne critique jamais, je demande juste aux gens de ne pas fermer les portes.
Et je suis assez imprégnée pour comprendre ce que les traditions ont de vrai. Mais elles ne sont toute la Parole.

Il est intéressant que les protestants soient nés d'une volonté de retour aux textes, libérés du fardeau de la tradition.
Un retour à la lettre pour se libérer d'une tradition qui se veut esprit et qui est parfois devenue lettre au delà de la lettre.
Ce n'est pas pour autant que toute personne devenant ainsi est protestante. Tu enfermes la parole dans des schémas.

Tu parlais de singer, je pense que tu désincarnes la parole en t'incarnant comme intermédiaire de ton vivant.
Le partage ce n'est pas cela. Faire don de soi ce n'est pas faire obstacle. C'est voir ce qui unit et non divise.
Celui et Celle qui est en Paix ne divise pas, où serait donc la Paix entre gens de Paix sinon ?
Tu as passé un temps à m'ostraciser sans cesse, moi qui suis en Paix, mais qui rejettes tu ainsi de toi-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 18:54

brigit ^^ a écrit:
Et bien tu te trompes, je n'ai rien de protestant, mais je suis bien sortie des traditions qui ne me parlent pas.

Donc tu es bien protestante, car le protestant c'est celui qui rejette la Tradition vivante de l'Eglise pour ne garder que la lettre, les Ecritures.

brigit ^^ a écrit:
Et je suis assez imprégnée pour comprendre ce que les traditions ont de vrai. Mais elles ne sont toute la Parole.

Moi je ne te parle pas des traditions humaines, mais de la Tradition, avec un grand T, la Tradition conservée intacte dans l'Eglise catholique. La Tradition c'est la Vie c'est tout ce qui fait la vie authentique de l'Eglise. Elle se maintient vivante et féconde , à travers sa prière et sa liturgie, à travers son action sociale à partir du moment où elle est revêtue par le Christ. On retrouve cette Tradition dans les Ecritures et dans les sacrements, et tout spécialement dans l'Eucharistie, sacrement du Corps du Christ, livré et de son sang versé pour que nous vivions par Lui.

brigit ^^ a écrit:
Il est intéressant que les protestants soient nés d'une volonté de retour aux textes, libérés du fardeau de la tradition.

Le retour au texte, c'est le retour à la vie de l'Eglise du 1er siècle, alors que l'Eglise est vivante à travers les siècles, et toutes les cultures. En retournant à la vie de l'Eglise dans les premiers siècles, l'Eglise qui commençait à vivre au sein d'Israël, on veut enfermer dans cette Eglise du passé, l'Eglise d'aujourd'hui qui est sorti d'Israël pour étendre ses rameaux dans toutes les nations, dans toutes les cultures. On ne peux pas demander au chrétiens de Papouasie, de vivre leur foi en Jésus, à la manière des judéo chrétiens d'il y a 2000 ans ; même si grâce à la tradition, ce qui est essentiel à la Vie de l'Eglise, est demeuré depuis 2000 ans, dans toutes les églises, notamment les sacrements.

La Foi en Jésus-Christ, chacun est appelé à la vivre, en communion avec toute l'Eglise, tout en gardant sa culture propre ; c'est pourquoi les catholiques de Papouasi, on ne va pas leur demander de célébrer tout le temps la messe en latin, on va lui permettre de célébrer la messe, dans la langue vernaculaire, la langue du pays où elle est célébrée.

brigit ^^ a écrit:
Un retour à la lettre pour se libérer d'une tradition qui se veut esprit et qui est parfois devenue lettre au delà de la lettre. Ce n'est pas pour autant que toute personne devenant ainsi est protestante. Tu enfermes la parole dans des schémas.

La Parole c'est Jésus vivant dans son Eglise qui vit par Lui, dans son Corps, dans sa chair, et de la Vie communiquée à son Corps par son sang versé, à partir de son Cœur ; ce n'est pas l'Eglise qui cherche à recevoir sa vie de la Parole enfermée dans la lettre des Ecritures. Le Christ il est là où il est vivant, ors ce n'est pas dans les Ecritures que Jésus est vivant. Les Ecritures ne sont pas le Corps du Christ.

brigit ^^ a écrit:
Tu parlais de singer, je pense que tu désincarnes la parole en t'incarnant comme intermédiaire de ton vivant.

Je ne m'incarne pas comme intermédiaire, c'est le Christ Jésus et son Père, qui s'est incarné dans la chair et pas dans les Ecritures, pour prendre soin de ses brebis, nourrir leur intelligence avec sa Parole proclamée dans son Eglise, expliquée dans son Eglise, et nourrir les membres de son Corps avec son sang donné à boire. C'est Jésus qui a fait de certains membres de son Corps, de son Eglise, sa bouche pour prêcher et ses mains pour administrer ses sacrements, et nous donner à manger son Pain de Vie.
brigit ^^ a écrit:
ui va chercher dans les Ecritures, sans passer par son Eglise, son Corps, de quoi nourrir sa foi et la Vie Nouvelle dans laquelle Jésus l'a enfanté par le baptême, il se leurre, car ce n'est pas dans les Ecritures et par les Ecritures que Jésus communique à son Eglise, par son sang, sa Vie.

Tous ceux qui invite à laisser tomber l'Eglise pour ne plus qu'aller boire à la source des Ecritures, ne font que tromper et égarer les brebis du Seigneur.

[quote="brigit ^^"]Le partage ce n'est pas cela. Faire don de soi ce n'est pas faire obstacle. C'est voir ce qui unit et non divise.
Celui et Celle qui est en Paix ne divise pas, où serait donc la Paix entre gens de Paix sinon ?


[passage hors-charte, supprimé par MFL]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 19:03


LES DÉBATS ENTRE CHRÉTIENS COMME ENTRE MUSULMANS NE SONT PAS ADMIS SUR NOS FORUMS


Le sujet est verrouillé jusqu'au vis des adm inistrateurs

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 19:16

cailloubleu a écrit:

LES DÉBATS ENTRE CHRÉTIENS COMME ENTRE MUSULMANS NE SONT PAS ADMIS SUR NOS FORUMS


Le sujet est verrouillé jusqu'au vis des administrateurs


J'ai supprimé le passage hors-charte et donc je libère le sujet !....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 19:36

brigit ^^ a écrit:

brigit ^^ a écrit:
Le sceau de l'alliance qui est placé en nos coeurs est l'Amour. La foi est notre seule lien à Dieu et la foi n'est qu'Amour.
Petero a écrit:
Non, la Foi n'est pas notre seul lien à Dieu, car Paul le dit bien, je peux avoir la Foi a transporter les montagne, si je n'ai pas l'amour, ma Foi ne vaut rien, car c'est l'Amour qui donne toute sa valeur à ma foi.

Quelle est donc la différence entre ce que j'ai dit et ce que tu dis ? Dis tu 'non' par principe ?

Peux tu répondre à cela Petero ? Car c'est endémique dans nos échanges.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 19:54

Petero a écrit:
brigit ^^ a écrit:
Tu parlais de singer, je pense que tu désincarnes la parole en t'incarnant comme intermédiaire de ton vivant.

Je ne m'incarne pas comme intermédiaire, c'est le Christ Jésus et son Père, qui s'est incarné dans la chair et pas dans les Ecritures, pour prendre soin de ses brebis, nourrir leur intelligence avec sa Parole proclamée dans son Eglise, expliquée dans son Eglise, et nourrir les membres de son Corps avec son sang donné à boire. C'est Jésus qui a fait de certains membres de son Corps, de son Eglise, sa bouche pour prêcher et ses mains pour administrer ses sacrements, et nous donner à manger son Pain de Vie.

« Je rends grâce à Dieu sans cesse à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été donnée dans le Christ Jésus »

C'est bien dans le croyant que la Parole prend vie. Point d'intermédiaire en dehors de Dieu. Je ne parle que de cela.

Tu fais de ceux qui ont fait vœu, les seuls qui peuvent faire vivre la Parole chez ceux qui ont la foi,
Comme si, sans cet intermédiation des hommes, ceux dans la foi ne pouvaient trouver la vie en accueillant la Parole.
Or c'est bien par ceux qui ont la foi accomplie dans l'Amour que la Parole prend vie par elle même en eux même.
Les sacrements et les prêches ne peuvent rien y faire, elles ne sont pas agissantes telles que la foi l'est.

Excuse moi de le répéter, parfois ta façon de parler s'apparente à la parole du voleur, tu te places en intermédiaire.
Et l'Eglise est la communauté humaine unie dans le Christ, non un enclos entouré de pierres dans lequel on se montre,
La communauté est en communion avec le Christ, qui veux tu donc excommunier, par quelle iniquité commise ?

Il va falloir que j'épluche quelques écrits des pères pour te montrer que tu enfermes la Parole bien que tu aies l'autorité.
Je reconnais ta parole comme étant catholique mais tu restreints la Parole en désirant le titre d'intermédiaire.
En attendant, je te montre les reformulations, celle de la cène par exemple qui t'es si chère.

L'action de grâce est, selon le lexique de la Conférence des évêques de France, « une attitude de reconnaissance envers Dieu » : l'homme « comblé de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans le Christ » reconnaît de quel amour il est aimé de Dieu et l'en remercie. L'expression française « action de grâce » traduit le mot grec ευχαριστία (eucharistia) dans le Nouveau Testament et dans la traduction grecque de l'Ancien Testament. Depuis les années 1980, les chrétiens catholiques ont remis en honneur pour évoquer la messe, le mot « Eucharistie », qui signifie « action de grâce, louange et joie »
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   Ven 11 Aoû 2017, 21:15

brigit ^^ a écrit:
brigit ^^ a écrit:

brigit ^^ a écrit:
Le sceau de l'alliance qui est placé en nos coeurs est l'Amour. La foi est notre seule lien à Dieu et la foi n'est qu'Amour.

Petero a écrit:
Non, la Foi n'est pas notre seul lien à Dieu, car Paul le dit bien, je peux avoir la Foi a transporter les montagne, si je n'ai pas l'amour, ma Foi ne vaut rien, car c'est l'Amour qui donne toute sa valeur à ma foi.

Quelle est donc la différence entre ce que j'ai dit et ce que tu dis ? Dis tu 'non' par principe ?

Peux tu répondre à cela Petero ? Car c'est endémique dans nos échanges.



Il n'y a aucune différence et je demande à notre frère PETERO de prendre conscience combien son orgueil de "diacre" lui fait perdre trop souvent l'humilité de serviteur exigée par Jésus.


A cause de tes propos qui ne conviennent pas sur notre site de DIALOGUE, je verrouille -- définitivement -- ce fil ..


Et considère cette remarque comme un dernier avertissement.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le littéralisme dans la Bible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le littéralisme dans la Bible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Littéralisme biblique
» Les Contradictions dans la bible
» Preuve scientifique dans la bible
» Satan, dans la Bible
» guerre sainte dans la bible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: