Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thinkbig

avatar


MessageSujet: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 00:30

Salut tout le monde

La femme n'est pas l'égale de l'homme ! D'où nous vient cette idée ?

On croit souvent que l'inégalité est une marque des pays sous développés, mais en y pensant sérieusement, pas seulement, cette inégalité, certes moindre, existe aussi dans les pays développés, adoptant aussi, de nos jours, le mode patriarcal.

L'origine de cette inégalité homme-femme remonte le temps et l'espace, et elle peut être religieuse ou socioculturelle. Cette inégalité est, des fois, incrustée dans les mentalités les plus brillantes.

- Pythagore : « Il y a un principe bon qui a créé l’ordre, la lumiére, et l’homme et un principe mauvais qui a créé le chaos, les ténèbres et les femmes » ;

- Sacha Guitry : " Si la femme était bonne dieu en aurait une" ;

- Baudelaire : "La femme est naturelle, donc abominable".

Une des origines de l'inégalité est la religion (judaïque, chrétienne, musulmane) où la femme ne semble pas bénéficier des mêmes droits que l'homme. Dieu serait-il macho ? Avons-nous (les hommes) imposé à Dieu notre machisme ?

Dans la religion, il n'y a pas d'ordination des femmes, la femme ne peut pas devenir imam, ne peut pas devenir rabbin (sauf exception), le divorce est considéré comme adultére, pas d'avortement, pas de contraception. La femme doit être soumise à son mari, son rôle est de procréer. Elle n'a pas le droit de prier ou de sortir tête découverte, et la pudeur vestimentaire va plus loin (cheveux, bijoux, toilettes...).

Dieu, nous disent les textes, condamne la femme adultère, mais pas le mari ! Les textes exigent de la femme le veuvage, mais pas pour l'homme ! Elle ne doit pas parler en assemblée, et c'est elle qui est séduite et donc a désobéi et non Adam. La femme est sauvée par la maternité, elle n'est vue que comme mère, et on peut même remercier Dieu de ne pas avoir fait de l'homme une femme !

Pour ne pas tout mettre sur le dos de la religion, la société participe aussi à socialiser et transmettre des stéréotypes tels que la poupée et la petite cuisinière pour la fille (tâches ménagères) et la voiture et le pistolet pour le garçon (conduire et protéger). Le comble est que l'école aussi, à travers les manuels scolaires (maman dans la cuisine et papa dans l'usine), et les parents à travers l'éducation sont autant d'agents responsables de cette discrimination.

Un autre agent sont les idées préconçues sur l'intelligence de la femme qui serait inférieure à celle de l'homme, parcequ'elle ne sait pas lire une carte routière ou faire un créneau. Sans oublier, le fameux "plafond de verre" américain qui justifie cette inegalité dans les entreprises (93% des chefs d'entreprise sont des hommes), en politique (7% de préfets, 14% de recteurs et 6% des dirigeants de juridiction nationale), en recherche et enseignement supérieur (15% de femmes professeurs et 38% de femmes maitres de conférence), bien que les femmes sont pourtant plus diplomées que les hommes !

Ces discriminations peuvent s'expliquer par le dictat des stéréotypes tels que la femme n'est pas combative, n'a pas de pouvoir et n'est pas autoritaire, donc ne peux pas avancer dans la hiérarchie.

Bien que plus diplômée, la femme sous le poids d'un legs plusieurs fois millénaire, se trouve à choisir des filières et métiers lui permettant de remplir le vide créé par le joug des religions, de la socialisation et du patriarcat (travailler & préparer à manger & s'occuper des enfants).

Ceci dit, si la femme fait la grève de nous faire des enfants, d'aller les chercher à l'école, et de nous préparer à manger, serions-nous (les hommes) aussi combatifs et autoritaires que nous le prétendons. Serions-nous prêts à renoncer à nos matchs de foot ? Serions-nous capables de supporter la douleur de l'accouchement, douleur, selon les spécialistes mortelle pour le mâle ?

Mais au fond, qui est derrière la religion, les traditions, les stéréotypes et les préjugés ?

Cordialement!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 00:48

(100% d'accord)



La nature? Habillée de culture, bien sûr.

Une question... comment être sûr d'être le père de ses enfants?

--->Construire une culture qui permet à l'homme d'être maitre de la situation... après cela a dérive plus ou moins dans la domination.

Ce n'est pas conscient... mais je reste persuadée que tout est là.

Les travaux de Sarah Bluffer Hrdy sur l'anthropologie "au féminin" sont très intéressants, et éclairants.

Ceux de Frans de Waal aussi plus de l'éthologie comparative.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 01:05

Certes,il y a des abus qui perdurent depuis des millénaires.
Cependant je me demande si toutes les femmes revendiquent l'égalité avec les hommes.
Égalité dans la dignité,cela ne fait aucun doute.
Mais, hormis les femmes qui ont un grand bagage culturel, quel pourcentage du reste ne préférerait pas rester en sécurité à la maison à élever, c'est a dire à préparer des enfants à devenir des adultes équilibrés.
D'où vient cette idée que cette situation (en dehors du cas où elle est imposée) serait une inégalité ?
Ne serait-ce pas l'homme qui se serait mépris ?
Bien des femmes attendent de l'homme une forme de sécurité matérielle et une présence rassurante.
Elles aiment réellement à tenir leur intérieur comme on dit.
Il y a quelque chose qui vient fausser quelque peu le jeu : pourquoi en un siècle un second salaire est-il devenu indispensable pour faire vivre une famille?
Je pense aussi que cette inégalité proviendrait du fait que dans les temps anciens,c'étaient les hommes qui partaient en guerre. Et c'était eux aussi qui signaient la paix ou les trêves. En dehors de cela, finalement peu de choses relevaient de la chose publique, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 01:29

OlivierV a écrit:
Certes,il y a des abus qui perdurent depuis des millénaires.
Cependant je me demande si toutes les femmes revendiquent l'égalité avec les hommes.
Égalité dans la dignité,cela ne fait aucun doute.
Mais, hormis les femmes qui ont un grand bagage culturel, quel pourcentage du reste ne préférerait pas rester en sécurité à la maison à élever, c'est a dire à préparer des enfants à devenir des adultes équilibrés.
D'où vient cette idée que cette situation (en dehors du cas où elle est imposée) serait une inégalité ?
Ne serait-ce pas l'homme qui se serait mépris ?
Bien des femmes attendent de l'homme une forme de sécurité matérielle et une présence rassurante.
Elles aiment réellement à tenir leur intérieur comme on dit.
Il y a quelque chose qui vient fausser quelque peu le jeu : pourquoi en un siècle un second salaire est-il devenu indispensable pour faire vivre une famille?
Je pense aussi que cette inégalité proviendrait du fait que dans les temps anciens,c'étaient les hommes qui partaient en guerre. Et c'était eux aussi qui signaient la paix ou les trêves. En dehors de cela, finalement peu de choses relevaient de la chose publique, non ?
C'est incroyable Olivier.
Citation :
Les femmes accomplissent 66% du travail mondial, produisent 50% de la nourriture, mais ne perçoivent que 10% des revenus et détiennent 1% de la propriété.

Source : UNICEF - 2007

http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/enjeux-europeens-et-internationaux/reperes-statistiques-31/
Toi ça te choque pas? Il suffit qu'elles trouvent pas à redire, et ca devient moral?

Tu as lu la discu sur Esprit et cerveau? Si tu l'as fait, relis et tu comprendras peut etre les biais dans lesquels tu te fourvois.

Pour faire des enfants des adultes équilibrés, les femmes doivent être éduquées, et plus elles le sont hautement plus les enfants sont en bonne santé, et eux même performant dans les apprentissages. Pour que les femmes soient hautement éduquées, elles ne seront pas sans l'exploitation de cette éducation, et donc sans activité.

Je sais pas je te l'explique, tant tu parais avoir un problème avec les femmes qui ont un bagage culturel... les ignorantes c'est tellement plus pratique ca ferme sa gueule, c'est ça?

Oui des femmes ne veulent pas travailler... des hommes aussi.

Ensuite, les femmes aussi sont conformées, moulées au système sexiste, comme les hommes...donc oui elles peuvent se conformer à leur rôle sans y voir de problème.




Et la cerise sur le gateau...

Comment tu passes sur les abus.... comme si c'était négligeable.

Les abus viennent pourtant de cette inégalité que tu revendiques... donc à mes yeux tu revendiques les abus. Oui j'abuse (lol) Mais je n'en suis pas totalement persuadée... c'est juste histoire qu'on ne me dise pas que j'abuse.

Quelle est ta solution contre les abus? Demander aux détraqués de faire preuve de mesure dans leur domination, aux parents pauvres de quand même donner à manger au bébé qui a le moins de valeur????



(tu sais si on évite les abus violents et qu'on évitait de les éduquer, les esclaves peuvent rester esclave, ils aiment ça, la sécurité, le propriétaire rassurant... non?... )



La condition des femmes n'est pas un problème de femmes mais un problème humain!
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 03:20

Merci pour ce sujet qui cependant dépasse 15 ligne. C'est à ce poser des questions pourquoi serions- nous inférieures aux hommes et pourquoi saint Paul dit cela ? J'avoue que je ne comprends pas ce point dans la bible .Pourtant il y a eu des prophetesses dans l'ancien testament .

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 06:37

Julie a écrit:
Merci pour ce sujet qui cependant dépasse 15 ligne. C'est à ce poser des questions pourquoi serions- nous inférieures aux hommes et pourquoi saint Paul dit cela ? J'avoue que je ne comprends pas ce point dans la bible .Pourtant il y a eu des prophetesses dans l'ancien testament .

Déjà, dire que la femme n'est pas l'égal de l'homme, c'est dire une bêtise, car Jésus est bien l'égal de Dieu, bien que n'étant pas le Père. Ce n'est pas parce que la femme n'est par un homme, qu'il n'est pas l'égal de l'égal de l'homme, et dailleurs, elle est humaine elle aussi, elle est "homme" au sens général ; cars lorsque Jésus nous dit :

"32 Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi." (Jean (CP) 12)

Je ne pense pas qu'il ne parle que des hommes et pas des femmes, il parle des hommes et des femmes.

L'homme pour Dieu, c'est l'homme et sa femme, la chair de sa chair", c'est l'homme et la femme, tout comme pour nous, Dieu c'est le Père et le Fils, qui bien qu'étant égaux, ne font par la même chose, bien qu'ils le font tous les deux et ensembles.

Quand Dieu créé, Dieu dit, et c'est sa Parole qui fait, et en même temps, c'est ensemble qu'ils créés. L'homme et la femme, quand ils font un enfant, ils le font ensemble, bien que ce n'est pas l'homme qui va mettre au monde, l'enfant qu'ils ont fait ensemble, qui va porter dans son ventre, son sein, l'enfant né de sa semence qu'il a déposé dans le sein de sa femme pour qu'elle devienne un enfant à qui sa femme va transmettre la Vie durant 9 mois via son sang ; mais qui une fois sortie du ventre de sa mère, sera nourri et éduqué, aussi bien par sa mère que par son Père, mais chacun à sa place.

Pourquoi Paul dit-il que le mari est le chef de sa femme, sa tête, à l'image du Christ qui est le chef de son Epouse, l'Eglise, la Tête de son Eglise.

Parce que de son temps, le chef, c'était celui qui veillait sur sa femme et ses enfants, prenaient soin d'eux, en gagnant de quoi les faire vivre ; et qui servait à sa femme pour entretenir le foyer, car à cette époque, la femme ne travaillait pas.

Aujourd'hui, l'homme et la femme travaillent tous les deux, et c'est ensemble qu'ils continuent à prendre soin de leurs enfants, selon leur disponibilité. Il n'en reste pas moins que les hommes d'aujourd'hui, ne portent toujours pas l'enfant qu'ils font ensemble, dans leur propre sein, que c'est toujours dans le sein de leur épouse, qu'il est porté. Et ce n'est pas parce que des hommes, se donnent comme mari des hommes, que leur mari va pouvoir leur faire, en déposant sa semence dans leur propre sein, des enfants. Un homme qui se fait appelé mari de son conjoint homme, il ne devient pas une femme en se mariant avec un homme, il reste un homme et vice versa pour la femme, même s'il peut physiquement se faire ressembler à une femme, il ne pourra jamais porter en son sein, un enfant, comme les vrais femmes.

Quand on sait que l'homme, qui est appelé par Paul, chef de sa femme, sert aussi bien sa femme qu'elle le sert, en prenant soin l'un de l'autre, on voit bien que l'égalité de l'homme et de la femme, elle se trouve dans le respect, l'amour et le service qu'ils doivent se rendent l'un à l'autre, et ensemble à leurs enfants. De fait, l'homme qui a une femme qui ne ramène pas à la maison, de l'argent, fruit de son travail, elle n'a pas un mari supérieur à elle ; le fait que c'est lui qui travaille ne fait pas d'elle son esclave, ni de lui son supérieur. La femme qui ne travaille pas, rendra à son mari, ce qu'elle reçoit de son mari, le salaire qu'il ramène à la maison, en prenant soin de leurs maison, de leurs enfants, ce qui n'empêche par le mari, de lui apporter son assistance.

Il est claire que la femme qui ne travaille pas, elle est dépendante financièrement de son mari, ce qui ne fait pas non plus d'elle un être inférieur ; tout comme le mari qui travaille et surtout celui qui est très pris par son travail, va dépendre de son mari, pour l'entretien de leur maison, et de ses vêtements, et de son corps, quand sa femme préparera à manger, ce qu'il n'a pas le temps de faire le midi, quand il rentre chez lui pour manger.

L'homme et la femmes sont complémentaires tout en étant égaux ; l'homme reste le mari de sa femme, et la femme, la femme l'épouse de son mari.
Revenir en haut Aller en bas
phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 07:34

L'homme et la femme sont égaux devant Dieu et doivent être égaux en droit.
Maintenant au niveau des caractéristiques, nous sommes bien différent et ça il va falloir l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas
phoutoufoot

avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 07:36

Généralement c'est souvent celle qui dit  "je suis comme un mec, je peux tout faire pareil" qui demande à ce qu'on porte ses valises car "il faut être galant"
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 12:05

Intéressant ce que tu dis Thinkbig.

Quant à toi Olivier aïe aïe aïe.

Les femmes ont toujours travaillés, et souvent au noir parce que les hommes ne voulaient pas qu'elles soient indépendantes, par peur ou que sais-je.

La déclaration des droits commence en disant ceci "Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune."

Je te conseil de te l'afficher quelques part. LOL

Je pense que l'Homme a tendance à croire que ce qui est différent de lui est inférieur à lui parce qu'il est orgueilleux par nature.

Comme dit phoutoufoot "il faut accepter les différences", et je rajouterai qu'il ne faut pas les nier ou tenter de les masquer.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 12:38

phoutoufoot a écrit:
Généralement c'est souvent celle qui dit  "je suis comme un mec, je peux tout faire pareil" qui demande à ce qu'on porte ses valises car "il faut être galant"
Ahhhhhhhh les hommes et leurs muscles:



Perso, je n'en connais pas qui sont comme ce que tu décris. Par contre des mecs qui pensent que leurs muscles leur donne un truc en plus, j'en connais plein.

Mais c'était si important de rappeler sur un tel fil aux femmes qui se la pètent que quoiqu'elles fassent elles ne sont pas un homme. Elles sont tellement idiotes qu'elles se prennent pour des hommes.

C'est vrai que la force physique change tout dans notre monde... je sais pas quoi, mais ça a l'air si important, qu'il doit bien avoir un avantage à avoir des muscles plus gros que ceux des autres. Si quelqu'un peut m'expliquer ce que ça change?
Question un homme maigrichon, peu musclé est il un homme? Si en fouillant, on trouve une femme qui bat un mec au bras de fer, est ce que cela reste une femme et l'homme un homme?


Perso je suis une femme toute petite et toute maigrichonne. J'ai vécu 2 grossesses avec 2 accouchements par voie basse. J'ai allaité plusieurs années.  Je travaille depuis mes 18 ans, dans un boulot féminin mais où il faut porter beaucoup de poids, et donc j'ai déjà été opéré une fois du dos. Je porte des vetements féminins et j'ai des attitudes féminines. Je me suis déjà pris une tarte dans la gueule car "oh réalises, t'es une femme". J'ai déjà entendu des phrases comme "si elle s'est fait violée, elle l'a quand même cherché". J'ai un harceleur attitré qui m'interpelle dans une rue depuis plusieurs mois, sa chérie, sa princesse.... Je me fais siffler dans la rue régulièrement. Le garagiste me parle comme à une débile et s'adresse à mon mari, alors qu'il s'y connait moins que moi en mécanique. Dans une soirée, si je me retrouve avec les femmes je me sens mal si ça parle shopping ou recette de cuisine(je hais le shopping et je ne cuisine pas) alors que je serais plus à l'aise dans la conversation sur le foot ou la politique ...

Alors je vous rassure, je suis au courant que je suis une femme et non je ne rêve pas d'être un homme, pas une seule seconde. Je suis fière d'être une femme. Et j'en ai rien à foutre de porter mes bagages, mais si celui d'a côté peu le faire pour moi sans problème et bien qu'il le fasse! Mais s'il le fait pas, et bien je porte et si j'y arrive pas, c'est que je me suis mal organisée!

Qu'est ce qu'une femme ne peut pas faire?


Il serait temps de comprendre que les femmes ne demandent pas à être des hommes! Les hommes ne sont pas un modèle! Mais elles demandent d'être traité comme un être humain à part entière!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 12:50

Petero a écrit:

Parce que de son temps, le chef, c'était celui qui veillait sur sa femme et ses enfants, prenaient soin d'eux, en gagnant de quoi les faire vivre ; et qui servait à sa femme pour entretenir le foyer, car à cette époque, la femme ne travaillait pas.
 
Les femmes ont toujours travaillé autant que les hommes, voire plus! La seule différence est dans la valeur pécuniaire du travail... le travail de la femme n'a historiquement pas de valeur pécuniaire.

C'est faux de dire que la femme ne travaillait pas!



Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 13:24

emmanuelle78 a écrit:
Petero a écrit:

Parce que de son temps, le chef, c'était celui qui veillait sur sa femme et ses enfants, prenaient soin d'eux, en gagnant de quoi les faire vivre ; et qui servait à sa femme pour entretenir le foyer, car à cette époque, la femme ne travaillait pas.
 
Les femmes ont toujours travaillé autant que les hommes, voire plus! La seule différence est dans la valeur pécuniaire du travail... le travail de la femme n'a historiquement pas de valeur pécuniaire.

C'est faux de dire que la femme ne travaillait pas!

Mise à part les femmes d'agriculteurs, nombreuses sont les femmes, qui avant la guerre, ne travaillait pas, élevant leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 13:59

Oui la femme qui ne "travaille" pas, mais qui entretient la maison, prépare les repas, reprise les vetements, et..........; fait la secretaire du mari... Que de travail sans valeur.


Alors si pour toi l'histoire s'arrête avant la guerre, moi je la vois plus loin, et plus large... il n'y a pas que la france ni que 70 ans en arrière.

Proportion d'agriculteur dans le monde et au cours de l'histoire:
+ de 80%.

Donc la majorité des femmes travaillaient la terre et soignaient leurs bêtes... en plus de l'entretien de la maison, et l'autre partie étaient secretaires, femme de ménage, porteuses d'eau, pilleuses de céréales....

Si tu veux parler des femmes du début du XXe... peu ont eu un travail reconnu, mais je n'en connais pas qui n'ont pas travaillé, et très dur, même dans leur vie.

Je t'assure que seul valeur donné au travail change, mais les femmes ont toujours travaillés plus que les hommes.

Citation :
Les femmes accomplissent 66% du travail mondial, produisent 50% de la nourriture, mais ne perçoivent que 10% des revenus et détiennent 1% de la propriété.

Source : UNICEF - 2007

http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/enjeux-europeens-et-internationaux/reperes-statistiques-31/
(oui je me répète mais comme ces chiffres n'interpellent personne et qu'on continue avec l'homme au taf et la femme à la maison, je les remettrai autant que nécessaire)
Ces chiffres ne sont pas lié aux récents travail des femmes.... mais le reflet de ce qu'a toujours été la vie des groupes humains.

Même à la préhistoire, les paléontologues sont largement revenu sur l'idée de l'homme amenant la pitance à la femme restée près du feu... C'est les femmes qui apportaient le plus gros de la ration alimentaire. C'est encore le cas pour les peuples chasseurs cueilleurs actuels... mais comme le biais cognitif culturel ne nous montre que le travail masculin, et nous masque le travail féminin, on ne le voit pas. Un travail invisible, nié.


La 1ere étape avait été d'obtenir le statut de conjoint collaborateur... en 82 !!! pour avoir quelques droits et que le travail effectué soit reconnu (un peu). C'est une avancée dans cette reconnaissance. Mais je me rend compte que l'on continue avec cette idée de la femme qui "bosse pas" car elle est à la maison et n'a pas d'emploi à l'extérieur, alors que tous les faits montrent le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 14:42

Petero a écrit:
Julie a écrit:
Merci pour ce sujet qui cependant dépasse 15 ligne. C'est à ce poser des questions pourquoi serions- nous inférieures aux hommes et pourquoi saint Paul dit cela ? J'avoue que je ne comprends pas ce point dans la bible .Pourtant il y a eu des prophetesses dans l'ancien testament .

Déjà, dire que la femme n'est pas l'égal de l'homme, c'est dire une bêtise, car Jésus est bien l'égal de Dieu, bien que n'étant pas le Père. Ce n'est pas parce que la femme n'est par un homme, qu'il n'est pas l'égal de l'égal de l'homme, et dailleurs, elle est humaine elle aussi, elle est "homme" au sens général ; cars lorsque Jésus nous dit :

"32 Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi." (Jean (CP) 12)

Je ne pense pas qu'il ne parle que des hommes et pas des femmes, il parle des hommes et des femmes.

L'homme pour Dieu, c'est l'homme et sa femme, la chair de sa chair", c'est l'homme et la femme, tout comme pour nous, Dieu c'est le Père et le Fils, qui bien qu'étant égaux, ne font par la même chose, bien qu'ils le font tous les deux et ensembles.

Quand Dieu créé, Dieu dit, et c'est sa Parole qui fait, et en même temps, c'est ensemble qu'ils créés. L'homme et la femme, quand ils font un enfant, ils le font ensemble, bien que ce n'est pas l'homme qui va mettre au monde, l'enfant qu'ils ont fait ensemble, qui va porter dans son ventre, son sein, l'enfant né de sa semence qu'il a déposé dans le sein de sa femme pour qu'elle devienne un enfant à qui sa femme va transmettre la Vie durant 9 mois via son sang ; mais qui une fois sortie du ventre de sa mère, sera nourri et éduqué, aussi bien par sa mère que par son Père, mais chacun à sa place.

Pourquoi Paul dit-il que le mari est le chef de sa femme, sa tête, à l'image du Christ qui est le chef de son Epouse, l'Eglise, la Tête de son Eglise.

Parce que de son temps, le chef, c'était celui qui veillait sur sa femme et ses enfants, prenaient soin d'eux, en gagnant de quoi les faire vivre ; et qui servait à sa femme pour entretenir le foyer, car à cette époque, la femme ne travaillait pas.

Aujourd'hui, l'homme et la femme travaillent tous les deux, et c'est ensemble qu'ils continuent à prendre soin de leurs enfants, selon leur disponibilité. Il n'en reste pas moins que les hommes d'aujourd'hui, ne portent toujours pas l'enfant qu'ils font ensemble, dans leur propre sein, que c'est toujours dans le sein de leur épouse, qu'il est porté. Et ce n'est pas parce que des hommes, se donnent comme mari des hommes, que leur mari va pouvoir leur faire, en déposant sa semence dans leur propre sein, des enfants. Un homme qui se fait appelé mari de son conjoint homme, il ne devient pas une femme en se mariant avec un homme, il reste un homme et vice versa pour la femme, même s'il peut physiquement se faire ressembler à une femme, il ne pourra jamais porter en son sein, un enfant, comme les vrais femmes.

Quand on sait que l'homme, qui est appelé par Paul, chef de sa femme, sert aussi bien sa femme qu'elle le sert, en prenant soin l'un de l'autre, on voit bien que l'égalité de l'homme et de la femme, elle se trouve dans le respect, l'amour et le service qu'ils doivent se rendent l'un à l'autre, et ensemble à leurs enfants. De fait, l'homme qui a une femme qui ne ramène pas à la maison, de l'argent, fruit de son travail, elle n'a pas un mari supérieur à elle ; le fait que c'est lui qui travaille ne fait pas d'elle son esclave, ni de lui son supérieur. La femme qui ne travaille pas, rendra à son mari, ce qu'elle reçoit de son mari, le salaire qu'il ramène à la maison, en prenant soin de leurs maison, de leurs enfants, ce qui n'empêche par le mari, de lui apporter son assistance.

Il est claire que la femme qui ne travaille pas, elle est dépendante financièrement de son mari, ce qui ne fait pas non plus d'elle un être inférieur ; tout comme le mari qui travaille et surtout celui qui est très pris par son travail, va dépendre de son mari, pour l'entretien de leur maison, et de ses vêtements, et de son corps, quand sa femme préparera à manger, ce qu'il n'a pas le temps de faire le midi, quand il rentre chez lui pour manger.

L'homme et la femmes sont complémentaires tout en étant égaux ; l'homme reste le mari de sa femme, et la femme, la femme l'épouse de son mari.  

 cher petero pour ton explication , cela ma permis d'avoir ton point de vue. Je vais dire une chose cela n'engage que moi bien-sûr , nous comme Marie sommes participants donc inférieurs à dieu , car il est dieu. Le prêtre est inférieur à dieu mais supérieur à nous (c'est-à-dire aux femmes). Je pense que dieu le veut ainsi même s'il nous aime autant voir plus , les plus petites du royaume n'on pas été refuser comme prophètesses. Nous sommes peut être inférieurs mais je pense qu'il nous aime plus que l'homme . Parfois c'est compliquer à comprendre mais c'est ainsi . Le mot grand ne signifie pas devenir plus que l'homme ou dieu mais , c'est un mot d'honneur et de reconnaissance.

"Je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'y en a point de plus grand que Jean. Cependant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui." Luc 7,28

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 18:12

emmanuelle78 a écrit:

Citation :
Les femmes accomplissent 66% du travail mondial, produisent 50% de la nourriture, mais ne perçoivent que 10% des revenus et détiennent 1% de la propriété.

Source : UNICEF - 2007

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Toi ça te choque pas? Il suffit qu'elles trouvent pas à redire, et ca devient moral?



J'ai dit quelque part qu'être femme au foyer et mère de famille n'était pas un travail ? Avant, un salaire suffisait à faire vivre une famille. Le salaire de l'homme était le salaire de toute la famille, et généralement c'était la femme qui tenait les comptes.

Citation :
Tu as lu la discu sur Esprit et cerveau? Si tu l'as fait, relis et tu comprendras peut etre les biais dans lesquels tu te fourvois.

Pour faire des enfants des adultes équilibrés, les femmes doivent être éduquées, et plus elles le sont hautement plus les enfants sont en bonne santé, et eux même performant dans les apprentissages. Pour que les femmes soient hautement éduquées, elles ne seront pas sans l'exploitation de cette éducation, et donc sans activité.

J'ai dit quelque part que la femme ne devait pas avoir accès à l'éducation ?

Citation :
Je sais pas je te l'explique, tant tu parais avoir un problème avec les femmes qui ont un bagage culturel... les ignorantes c'est tellement plus pratique ca ferme sa gueule, c'est ça?

Non, justement, une femme ayant un bagage culturel ouvrira moins sa gueule qu'une femme sans éducation Je veux dire par là qu'elle sera moins virulente.

Citation :
Oui des femmes ne veulent pas travailler... des hommes aussi.

Faudrait savoir: elles travaillent ou pas lorsqu'elles tiennent une maison ?

Citation :
Ensuite, les femmes aussi sont conformées, moulées au système sexiste, comme les hommes...donc oui elles peuvent se conformer à leur rôle sans y voir de problème.

Si elles n'y voient pas de problème, si elles ne souffrent pas, pourquoi vouloir créer un problème ?




Citation :
Et la cerise sur le gateau...

Comment tu passes sur les abus.... comme si c'était négligeable.

Les abus viennent pourtant de cette inégalité que tu revendiques... donc à mes yeux tu revendiques les abus. Oui j'abuse (lol) Mais je n'en suis pas totalement persuadée... c'est juste histoire qu'on ne me dise pas que j'abuse.

Quelle est ta solution contre les abus? Demander aux détraqués de faire preuve de mesure dans leur domination, aux parents pauvres de quand même donner à manger au bébé qui a le moins de valeur????

C'est toi qui interprètes ma pensée en disant que je considère cela comme négligeable sous prétexte que je n'énumère pas tous les abus. Je ne les ai pas cités parce que j'écrivais depuis mon GSM, et que tu les as toi-même suffisamment cités.

Tu n'obtiendras rien de ces détraqués et de ces parents pauvres tant que tu n'amélioreras pas leur situation économique.



Citation :
(tu sais si on évite les abus violents et qu'on évitait de les éduquer, les esclaves peuvent rester esclave, ils aiment ça, la sécurité, le propriétaire rassurant... non?... )

Tout à fait.



Citation :
La condition des femmes n'est pas un problème de femmes mais un problème humain!
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 18:19

Thinkbig a écrit:


Dieu, nous disent les textes, condamne la femme adultère, mais pas le mari ! Les textes exigent de la femme le veuvage, mais pas pour l'homme ! Elle ne doit pas parler en assemblée, et c'est elle qui est séduite et donc a désobéi et non Adam. La femme est sauvée par la maternité, elle n'est vue que comme mère, et on peut même remercier Dieu de ne pas avoir fait de l'homme une femme !


Il y a bien peu de choses de ce que tu cites ici dans le Coran. Les deux adultères sont punis. Il n'y a pas d'obligation de veuvage. C'est Adam ET Eve qui ont désobéi. La femme est vue comme mère ET comme épouse. Et ce n'est pas la maternité qui la sauve mais sa foi en Dieu au même titre que l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 18:42

Citation :

"Non, justement, une femme ayant un bagage culturel ouvrira moins sa gueule qu'une femme sans éducation Je veux dire par là qu'elle sera moins virulente".


C'est peut être pour cela que j'ai une grande gueule vu seulement mes 6 années d'école.


_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 18:54

Dieu n'a pas voulu que la femme soit inférieure à l'homme car au commencement, il a donné à Adam une aide qui est son vis à vis et pas donc une aide menagere ou une aide à domicile.

Puis, vient le péché et ses concéquences.

Péché partagé car même si c'est symbolique, le diable a commencé par tenter Eve car Dieu lui même a dit qu'il n'est pas bon que l'homme soit seul, raison pourlaquelle il donna Eve.

Ainsi le diable met tt ce qu'il peut entre l'homme et la femme.

On peut aussi passer par l'anthropologie pour compredre comment la connaissance peut devenir souffrance, en raison du rapport entre périmetre cranien et perimetre pelvien, souffrance dans l'accouchement et souffrance de vie en raison de la mortalité lors de l'accouchement ( maman et bébé ).

La raison pour laquelle l'homme ne veut pas trop aimer ? La peur de souffrir ?

L'amour doit permettre d'accepter la souffrance, c'est ainsi que ce comprend la passion du Christ

Afin que ce ne soit souffrance qui soit regle mais amour.


Pourquoi les hommes n'aiment pas assez les femmes ? C'est peut être cette question qui se pose depuiq tt temps, depuis que le diable joue les troubles dans le couple.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 19:03

emmanuelle78 a écrit:
(100% d'accord)



La nature? Habillée de culture, bien sûr.

Une question... comment être sûr d'être le père de ses enfants?

--->Construire une culture qui permet à l'homme d'être maitre de la situation... après cela a dérive plus ou moins dans la domination.

Ce n'est pas conscient... mais je reste persuadée que tout est là.

Les travaux de Sarah Bluffer Hrdy sur l'anthropologie "au féminin" sont très intéressants, et éclairants.

Ceux de Frans de Waal aussi plus de l'éthologie comparative.

Il me semble avoir lu une thèse qui donnait comme origine au sexisme la sédentarisation des hommes et donc l'accès à la propriété. Mais j'en doute. Dernièrement j'au lu une autre nouvelle sur la vie en caverne des hommes préhistoriques . L'étude de l'usure des dents montrait que les femmes les utilisaient beaucoup plus que les hommes comme outils tels que couper du cuir, des tiges. Les dents étaient plus usées du côté droit ce qui montrait que c'était une usure liée à leur utilisation comme outil:

Alors la raison? Partage des tâches dès la préhistoire? Les hommes chassaient les femmes s'occupaient de la caverne?.
Malgré le partage des tâches il pouvaient y avoir une sorte d'égalité. Mais je pense comme Emmanuelle que la main mise sur les femmes date du moment oùl ils ont voulu être sûr qu'ils nourrissaient leur descendance.


_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    Jeu 10 Aoû 2017, 19:06

Bon ensuite, le titre, d'aprés Dieu, le pauvre! c'est bien vrai que l'homme a créé dieu à l'image de lui-même.

Tous les discours sur la femme que ce soit dans la Bible ou le Coran c'était bien écrit par des hommes. sunny

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.    

Revenir en haut Aller en bas
 
"La femme n'est pas l'égale de l'homme !" d'après N. Dieu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Si une femme mariée s'en va avec un autre homme, elle ira en enfer...", nous dit Marie!
» La femme dans la Bible
» Le droit de divorce pour la femme
» Une femme ne portera point un habillement d'homme et vice-versa
» Chez des musulmans, la femme est toujours responsable de la tentation de l’homme !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: