Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 le men.songe en islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ex-musulman




MessageSujet: le men.songe en islam   Sam 12 Aoû 2017 - 23:00

12.8.2017
Revenir en haut Aller en bas
ex-musulman




MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Sam 12 Aoû 2017 - 23:01

Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Sam 12 Aoû 2017 - 23:40

la taqqiya est un dogme religieux en islam.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 0:42

Serena57 a écrit:
la taqqiya est un dogme religieux en islam.

Ah Bon ?  voyons voir ça !

CORAN

3-61. A ceux qui te contredisent à son propos, maintenant que tu en es bien informé, tu n'as qu'à dire : "Venez, appelons nos fils et les vôtres, nos femmes et les vôtres, nos propres personnes et les vôtres, puis proférons exécration réciproque en appelant la malédiction d'Allah sur les menteu.rs. 

6-28. Mais non ! Voilà que leur apparaîtra ce qu'auparavant ils cachaient. Or, s'ils étaient rendus [à la vie terrestre], ils reviendraient sûrement à ce qui leur était interdit.Ce sont vraiment des menteurs. 

24-7. et la cinquième [attestation] est "que la malédiction d'Allah tombe sur lui s'il est du nombre des menteu.rs". 

39-3. C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : "Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah". En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteu.r et grand ingrat. 

51-10. Maudits soient les menteurs, 

6-116. Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. 

5-42. Et si tu juges, alors juge entre eux en équité. Car Dieu aime ceux qui jugent équitablement. 

5-1. Ô les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements. 

4-69. Quiconque obéit à Allah et au Messager... ceux-là seront avec ceux qu'Allah a comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels compagnons que ceux-là ! 

9-119. ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques. 

33-24. afin qu'Allah récompense les véridiques pour leur sincérité, et châtie, s'Il veut, les hypocrites, ou accepte leur repentir. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux

HADITH AUTHENTIQUES

Sahih Muslim, Chapitre : Foi, Numéro 88.
Selon 'Abdoullâh Ibn 'Amr rapporte que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Il est quatre défauts qui lorsqu'ils en tachent quelqu'un, le rendent un parfait hypocrite. Celui qui en possède un, est atteint d'une des caractéristiques de l'hypocrisie, à moins qu'il ne s'en débarrasse, à savoir : Tenir des propos mensonger.s; trahir ses serments; manquer à ses promesses et être de menti.r au cours des disputes". 

Sahih Muslim, Chapitre : Foi, Numéro 126. 
D'après Abou Bakra (que Dieu l'agrée), Nous étions réunis chez l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui), quand il nous a dits : "Eh bien! Voulez-vous que je vous informe sur les plus graves des péchés capitaux?... Ils sont au nombre de trois : le polythéisme, l'ingratitude envers ses parents et le faux témoignage -ou suivant une variante : les paroles mensongères-". Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), qui était accoudé, se mit sur son séant et ne cessa de répéter ces derniers mots au point que nous nous dîmes : Ah! S'il avait cessé". (Cette répétition a, en effet, jeté l'effroi dans les cœurs des fidèles) 

Sahih Muslim, Chapitre : Vente, Numéro 2825. 
D'après Hakîm Ibn Hizâm (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Les deux contractants d'une vente ont le droit d'option jusqu'à ce qu'ils soient séparés. S'ils sont tous deux loyaux et francs, leur contrat sera béni; et s'ils dissimulent et mentent, la bénédiction sera ôtée de leur contrat". 

Sahih Muslim, Chapitre : Foi, Numéro 157. 
D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée) l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Il est trois personnes à qui Dieu n'adressera pas la parole au Jour de la Résurrection, ni les regardera, ni les purifiera et auxquelles Il a réservé un châtiment douloureux. L'homme, se trouvant dans le désert et ayant de l'eau en surplus, la refuse à un voyageur en détresse. Un second vendant sa marchandise à un autre à qui il jure par Dieu -après l'heure du 'asr- qu'il l'avait achetée à tel ou tel prix (en vue d'un surcroît de profit), prenant ainsi l'acheteur pour dupe. Et un troisième qui, prêtant serment de fidélité à un souverain, ne le fait qu'en vue d'un profit temporel, et qui, reste fidèle tant qu'on le lui donne, sinon, il ne tient aucunement à ses engagements". 

Sahih Muslim, Chapitre : Foi, Numéro 89. 
Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Trois défauts caractérisent l'hypocrite : Tenir des propos mensongers; manquer à ses promesses et tromper les confiances d'autrui". 

Sahih Muslim, Chapitre : Foi, Numéro 67. 
D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Que celui qui croyait en Dieu et au Jour du Jugement Dernier ne dise que du bien ou qu'il se taise. Que celui qui croyait en Dieu et au Jour du Jugement Dernier traite ses voisins avec égards. Que celui qui croyait en Dieu et au Jour du Jugement Dernier donne l'hospitalité à son hôte". 

Sahih Muslim, Chapitre : Bonté, la générosité, et les bonnes moeurs Piété filiale et celui qui la mérite le plus, Numéro 4718. 
D'après 'Abdoullâh Ibn Mas'oûd (que Dieu l'agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Voulez-vous que je vous dise ce qu'est ce que c'est qu'al-'ada, c'est la médisance", et que Muhammad (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a également dit : 
"L'homme qui tient à être véridique finit par être inscrit chez Dieu parmi les véridiques. En revanche, l'homme qui ne cesse de menti.r finit par être inscrit chez Dieu parmi les menteurs". 


Sahih Muslim, Chapitre : Ascetisme et indigents, Numéro 5265. 
D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), Il a entendu l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : Il y avait parmi les israélites, trois hommes, un lépreux, un chauve et un aveugle, que Dieu trouva bon d'éprouver. Ainsi, Il leur dépêcha un Ange; celui-ci alla trouver le lépreux et lui dit : "Quelle est la chose qui te serait le plus agréable?". - "Un beau teint, une belle peau, lui répondit-il, et la guérison de cette maladie qui me rend répugnant aux yeux des gens". L'Ange ayant passé sa main sur cet homme, les taches de la lèpre disparurent et firent place à un beau teint et à une belle peau. - "Quel est le bien que tu préfères?", ajouta l'Ange - "Les chameaux, répondit-il - ou suivant une variante les vaches". ('Ishâq a douté sur ce point; toutefois, l'un des deux hommes : le lépreux et le chauve répondit "les chameaux" et l'autre "les vaches"). On lui donna une chamelle pleine de dix mois et l'Ange lui dit : "Que Dieu te la bénisse!". L'Ange alla ensuite trouver le chauve et lui demanda : "Quelle chose te sera le plus agréable?". - "Une belle chevelure, répondit-il, car les gens me trouvent ainsi répugnant". L'Ange passa alors sa main sur la tête du chauve, celle-ci se couvrit d'une belle chevelure. - "Et maintenant, ajouta l'Ange, quel est le bien que tu préfères le plus?". - "Les vaches", reprit-il. On lui donna une vache pleine et l'Ange lui dit : "Que Dieu te la bénisse!". Allant ensuite vers l'aveugle, l'Ange lui demanda quelle chose lui serait le plus agréable. - "Ce serait, répondit l'aveugle, que Dieu me rende la vue afin que je puisse voir les hommes". L'Ange passa alors sa main sur les yeux de l'aveugle et Dieu lui rendit alors la vue. - "Et maintenant, ajouta-il, quel est le bien que tu préfères le plus?". - "Les moutons", reprit-il. On lui donna une brebis pleine qui allait mettre bas. Les trois femelles ayant mis bas, le premier homme eut bientôt une vallée remplie de chameaux, le second une vallée remplie de bœufs et le troisième une vallée remplie de moutons. Quelque temps après cela, l'Ange, reprenant la figure d'un lépreux, vint trouver le lépreux d'autrefois et lui dit : "Je suis un homme malheureux, j'ai perdu en voyage toutes mes ressources et aujourd'hui il ne me reste que de m'adresser à Dieu et à toi. Au nom de Celui qui t'a donné un beau teint et une belle peau ainsi qu'une grande fortune, je te demande de me donner un chameau qui me permette d'achever mon voyage". - "J'ai de nombreuses charges", répondit l'homme. - "Mais, répliqua-il (l'Ange), il me semble bien te reconnaître. N'étais-tu pas un lépreux d'aspect répugnant et sans ressources, et Dieu ne t'a-t-Il pas donné (tout ce que tu as)?". - "Par contre, tout ce bien je l'ai hérité de mes ancêtres". - "Si tu men.ts répliqua l'Ange, puisse Dieu te faire redevenir comme tu étais!". Puis, prenant le visage d'un chauve, l'Ange alla trouver le chauve d'autrefois et lui tint les mêmes propos et obtint de lui la même réponse. - "Si tu men.ts, riposta l'Ange, puisse Dieu te faire redevenir comme tu étais!". Enfin l'Ange, prenant le visage d'un aveugle, se présenta à l'aveugle d'autrefois et lui dit : "Je suis un malheureux voyageur, j'ai perdu en voyage toutes mes ressources et aujourd'hui il ne me reste qu'à m'adresser à Dieu et à toi. Au nom de Celui qui t'a rendu la vue, je te demande un mouton afin que je puisse achever mon voyage". - "J'étais aveugle, répondit l'homme et Dieu m'a rendu la vue. Prends ce que tu voudras, car, par Dieu, je ne te contesterai pas quoi que ce soit que tu prendras". - "Garde ton bien, répliqua l'Ange. C'était seulement pour vous éprouver (tous les trois). Dieu est Satisfait de toi et Il maudit tes deux compagnons".


Dernière édition par SKIPEER le Dim 13 Aoû 2017 - 0:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 0:45

LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

Sahih Muslim, Chapitre : Bonté, la générosité, et les bonnes moeurs Piété filiale et celui qui la mérite le plus, Numéro 4717. 
D'après 'Umm Kulthûm bint 'Uqba (que Dieu soit satisfait d'elle), elle a entendu l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "N'est pas menteu.r celui qui tente de réconcilier les gens en disant des bonnes paroles (et en les attribuant à quelqu'un qui ne les a pas dites en vérité), puisqu'il répand le bien". 

Egalement, d'après Oum Khaltoum, (que Dieu l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le menteu.r n'est pas celui qui cherche à réconcilier deux groupes et transmet les propos des uns aux autres. » (Rapporté par Al-Bukhârî, 2495). 

Pouvons-nous blâmer une personne qui ment pour réconcilier deux personnes ?

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 8:48

SKIPEER a écrit:
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

Sahih Muslim, Chapitre : Bonté, la générosité, et les bonnes moeurs Piété filiale et celui qui la mérite le plus, Numéro 4717. 
D'après 'Umm Kulthûm bint 'Uqba (que Dieu soit satisfait d'elle), elle a entendu l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "N'est pas menteu.r celui qui tente de réconcilier les gens en disant des bonnes paroles (et en les attribuant à quelqu'un qui ne les a pas dites en vérité), puisqu'il répand le bien". 

Egalement, d'après Oum Khaltoum, (que Dieu l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le menteu.r n'est pas celui qui cherche à réconcilier deux groupes et transmet les propos des uns aux autres. » (Rapporté par Al-Bukhârî, 2495). 

Pouvons-nous blâmer une personne qui ment pour réconcilier deux personnes ?

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).

Citation :
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

oui mais les musulmans sont en guerre perpétuelle .....

Sourate 9 v29:
"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la jezzia (capitation) par leurs propres mains, après s'être humilies."
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 12:41

SKIPEER a écrit:
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

C'est très étonnant, n'appliquez vous pas les des dix commandements et donc Tu ne mentiras point ? Point de dérogation. Aucun honneur ?

Citation :

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).

Et hop la petite surcouche de discrimination sexiste habituelle...
J'aime une religion qui donne droit aux hommes de manipuler les femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 14:18

Raphaël# a écrit:
SKIPEER a écrit:
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

C'est très étonnant, n'appliquez vous pas les des dix commandements et donc Tu ne mentiras point ? Point de dérogation. Aucun honneur ?

Citation :

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).

Et hop la petite surcouche de discrimination sexiste habituelle...
J'aime une religion qui donne droit aux hommes de manipuler les femmes...

Mon ami,

Il faut considérer le principe de base accepté par tous et les cas particuliers qui dérogent la règle pour que le bien soit toujours supérieur au mal.

Si on prend le hadith de manière ponctuelle, effectivement on peut y voir une contradiction avec le principe de ne jamais men-tir.

Pour faire simple, si men-tir permet de sauver une vie, qu'es-ce qui est prioritaire : men-tir et sauver une vie ou dire la vérité au prix de perdre une vie ??

Concernant la relation du couple homme-femme, le men-songe n'est permis que pour préserver la sauvegarde du couple et éviter au final une séparation pour des motifs superficiels (ce n'est que mon avis perso ;-)  )

Le Coran stipule bien cette règle fondamentale et cette sagesse devant les lois de Dieu :-)
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 14:25

Serena57 a écrit:
SKIPEER a écrit:
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

Sahih Muslim, Chapitre : Bonté, la générosité, et les bonnes moeurs Piété filiale et celui qui la mérite le plus, Numéro 4717. 
D'après 'Umm Kulthûm bint 'Uqba (que Dieu soit satisfait d'elle), elle a entendu l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "N'est pas menteu.r celui qui tente de réconcilier les gens en disant des bonnes paroles (et en les attribuant à quelqu'un qui ne les a pas dites en vérité), puisqu'il répand le bien". 

Egalement, d'après Oum Khaltoum, (que Dieu l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le menteu.r n'est pas celui qui cherche à réconcilier deux groupes et transmet les propos des uns aux autres. » (Rapporté par Al-Bukhârî, 2495). 

Pouvons-nous blâmer une personne qui ment pour réconcilier deux personnes ?

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).

Citation :
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

oui mais les musulmans sont en guerre perpétuelle .....

Sourate 9 v29:
"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la jezzia (capitation) par leurs propres mains, après s'être humilies."
??? Argument irrecevable !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 14:32

Serena57 a écrit:
SKIPEER a écrit:
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

Sahih Muslim, Chapitre : Bonté, la générosité, et les bonnes moeurs Piété filiale et celui qui la mérite le plus, Numéro 4717. 
D'après 'Umm Kulthûm bint 'Uqba (que Dieu soit satisfait d'elle), elle a entendu l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "N'est pas menteu.r celui qui tente de réconcilier les gens en disant des bonnes paroles (et en les attribuant à quelqu'un qui ne les a pas dites en vérité), puisqu'il répand le bien". 

Egalement, d'après Oum Khaltoum, (que Dieu l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le menteu.r n'est pas celui qui cherche à réconcilier deux groupes et transmet les propos des uns aux autres. » (Rapporté par Al-Bukhârî, 2495). 

Pouvons-nous blâmer une personne qui ment pour réconcilier deux personnes ?

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).

Citation :
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

oui mais les musulmans sont en guerre perpétuelle .....

Sourate 9 v29:
"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la jezzia (capitation) par leurs propres mains, après s'être humilies."

Serena,

Sois plus intelligente que ça  ;-)

Si les musulmans étaient en guerre perpétuelle, il n'existerait plus de musulmans de nos jours !

Tu cites un passage du Coran qui ne concernent que les 1ers musulmans de l'époque où les guerres étaient monnaie courante. Faut replacer les choses dans leur contexte et connaitre l'histoire des arabes.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 14:33

Raphaël# a écrit:
SKIPEER a écrit:
LES SEULS MENSONGES PERMIS sont:


menti.r pour réconcilier deux personnes et menti.r en cas de guerre : 

C'est très étonnant, n'appliquez vous pas les des dix commandements et donc Tu ne mentiras point ? Point de dérogation. Aucun honneur ?

Citation :

Comme le dit Asma Bint Bakr (que Dieu l'agrée), d'après le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) : «Le menson.ge n'est permis que dans trois cas : un homme qui chercher à plaire à sa femme, en cas de guerre et dans le cadre d'une réconciliation. » (Rapporté par At-Tirmidhî, n° 1862).

Et hop la petite surcouche de discrimination sexiste habituelle...
J'aime une religion qui donne droit aux hommes de manipuler les femmes...
Réconcilier un couple qui est au bord du divorce en disant par exemple au mari que sa femme l'aime bien (même si elle n'a rien dis ) et a la femme que son mari l'aime aussi est une manipulati.on selon toi ?

il faut comprendre que si l'islam a autorise ce type de dérogation c'est afin de préserver la cellule familiale et non de manipu.ler quiconque dans le couple
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 17:02

librepenseur a écrit:


Mon ami,

Il faut considérer le principe de base accepté par tous et les cas particuliers qui dérogent la règle pour que le bien soit toujours supérieur au mal.

Si on prend le hadith de manière ponctuelle, effectivement on peut y voir une contradiction avec le principe de ne jamais men-tir.

Pour faire simple, si men-tir permet de sauver une vie, qu'es-ce qui est prioritaire : men-tir et sauver une vie ou dire la vérité au prix de perdre une vie ??

Concernant la relation du couple homme-femme, le men-songe n'est permis que pour préserver la sauvegarde du couple et éviter au final une séparation pour des motifs superficiels (ce n'est que mon avis perso ;-)  )

Le Coran stipule bien cette règle fondamentale et cette sagesse devant les lois de Dieu :-)

Merci pour ces explications, c'est plus clair.

Pour moi ces dérogations restent tout de même très étranges. Le but d'éviter par le comportement d'arriver à une situation ou le men.songe devient nécessaire n'est alors plus exigé.
Ce genre de règle crée un effet d'aubaine.
Je peux par exemple détériorer sciemment ma relation de couple en n'étant pas correct, attentif, présent etc., pas grave je lui mentirai pour arranger les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 17:32

librepenseur a écrit:
Serena57 a écrit:




oui mais les musulmans sont en guerre perpétuelle .....

Sourate 9 v29:
"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la jezzia (capitation) par leurs propres mains, après s'être humilies."

Serena,

Sois plus intelligente que ça  ;-)

Si les musulmans étaient en guerre perpétuelle, il n'existerait plus de musulmans de nos jours !

Tu cites un passage du Coran qui ne concernent que les 1ers musulmans de l'époque où les guerres étaient monnaie courante. Faut replacer les choses dans leur contexte et connaitre l'histoire des arabes.

Citation :
Si les musulmans étaient en guerre perpétuelle, il n'existerait plus de musulmans de nos jours !

je ne dis pas que les musulmans sont en guerre perpétuelle je dis que le coran leur commande de combattre "tout ceux qui n'ont pas reçu la religion de la vérité" (sous entendu l'islam, mais ce n'est pas moi qui le pense bien sur!!)
donc comme les musulmans sont 1.8 milliards sur 6 milliards d'êtres humains ils leurs reste encore beaucoup de combat à mener pour convertir toute la Terre!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 17:57

Raphaël# a écrit:
librepenseur a écrit:


Mon ami,

Il faut considérer le principe de base accepté par tous et les cas particuliers qui dérogent la règle pour que le bien soit toujours supérieur au mal.

Si on prend le hadith de manière ponctuelle, effectivement on peut y voir une contradiction avec le principe de ne jamais men-tir.

Pour faire simple, si men-tir permet de sauver une vie, qu'es-ce qui est prioritaire : men-tir et sauver une vie ou dire la vérité au prix de perdre une vie ??

Concernant la relation du couple homme-femme, le men-songe n'est permis que pour préserver la sauvegarde du couple et éviter au final une séparation pour des motifs superficiels (ce n'est que mon avis perso ;-)  )

Le Coran stipule bien cette règle fondamentale et cette sagesse devant les lois de Dieu :-)

Merci pour ces explications, c'est plus clair.

Pour moi ces dérogations restent tout de même très étranges. Le but d'éviter par le comportement d'arriver à une situation ou le men.songe devient nécessaire n'est alors plus exigé.
Ce genre de règle crée un effet d'aubaine.
Je peux par exemple détériorer sciemment ma relation de couple en n'étant pas correct, attentif, présent etc., pas grave je lui mentirai pour arranger les choses...

Oui, tu as raison, cette règle peut créer un effet d'aubaine. C'est pour cela que cette dérogation ne vaut que si la règle de base est respecté.

Tu ne peux volontairement déteriorer la relation du couple pour à la fin sortir un men-songe pour sauver les meubles car le mal ne doit pas engendrer le mal.

Comme me l'a dit un jour ma femme, la vérité prend l'ascenseur et le men-songe prend l'escalier et finit toujours par toquer à la porte.

Après, l'être humain est faible et il arrive que malgré les bons sentiments, le couple se retrouve dans une impasse et que parfois le men-songe à petite dose peut aider à soulager une situation et à mieux se comprendre, surtout mieux comprendre le mal-etre de son compagnon ou de sa compagne ;-)


Dernière édition par librepenseur le Dim 13 Aoû 2017 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 18:05

Peut on blamer une personne qui ment pour réconcilier 2 personnes ?

Sacré question, mon ami Skipper !

Le blame ne conduit pas à la paix. Le me.nsonge non plus.

L'antalgique ne soigne pas.

Ah mon sens, un oreille tiers entre 2 personnes en conflit, si elle se sent " appelée " à la médiation, se doit de ne pas déformer ce qu'elle entend car sa position permet au contraire de formuler sans parti pris, ce que l'autre ne veut pas entendre. Avec des mots posés sans agressivité.

Car une personne en colere a le sentiment de ne pas étre entendue. Qu'elle sera la réaction de l'homme en colere qd il apprend que le médiateur a menti ? Et qu'il avait, pour lui, parti pris, puisqu'il a présenté l'autee de façon positive en le dédouinant de ce qui a été pour lui, de mauvaises paroles ou intention ?

C'est un complot et complonter ne certainement pas le moyen d'édifier dans la paix, ce sera juste une acalmie passagere.

En écoutant sans déformer les griefs des uns et des autres, le médiateur a cette position qui facilite la communication parcequ'il n'a pas parti pris justement.
Il entend l'un comme l'autre sans blamer, sans juger et peut amener à la négociation.

Le conflit n'est il pas du à l'absence de négociation ?

Negocier en [......] ne fait que remettre le conflit à plus tard. Et, il sera encore plus violant car le médiateur ne sera plus pris au sérieux.

Il y a une autre solution : amener, l'un et l'autre devant Dieu, dans la priere. Ça donne une base à la sincérité et peut par une façon d'améliorer la communication, régler bien des conflits.

Bien sûr, il faut prier à voix haute pour être entendu et craindre un Dieu qui refuse tout m en.songe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 18:58

Tonton a écrit:
Peut on blamer une personne qui ment pour réconcilier 2 personnes ?

Sacré question, mon ami Skipper !

Le blame ne conduit pas à la paix. Le me.nsonge non plus.

L'antalgique ne soigne pas.

Ah mon sens, un oreille tiers entre 2 personnes en conflit, si elle se sent " appelée " à la médiation, se doit de ne pas déformer ce qu'elle entend car sa position permet au contraire de formuler sans parti pris, ce que l'autre ne veut pas entendre. Avec des mots posés sans agressivité.

Car une personne en colere a le sentiment de ne pas étre entendue. Qu'elle sera la réaction de l'homme en colere qd il apprend que le médiateur a menti ? Et qu'il avait, pour lui, parti pris, puisqu'il a présenté l'autee de façon positive en le dédouinant de ce qui a été pour lui, de mauvaises paroles ou intention ?

C'est un complot et complonter ne certainement pas le moyen d'édifier dans la paix, ce sera juste une acalmie passagere.

En écoutant sans déformer les griefs des uns et des autres, le médiateur a cette position qui facilite la communication parcequ'il n'a pas parti pris justement.
Il entend l'un comme l'autre sans blamer, sans juger et peut amener à la négociation.

Le conflit n'est il pas du à l'absence de négociation ?

Negocier en [......] ne fait que remettre le conflit à plus tard. Et, il sera encore plus violant car le médiateur ne sera plus pris au sérieux.

Il y a une autre solution : amener, l'un et l'autre devant Dieu, dans la priere. Ça donne une base à la sincérité et peut par une façon d'améliorer la communication, régler bien des conflits.

Bien sûr, il faut prier à voix haute pour être entendu et craindre un Dieu qui refuse tout m en.songe.

Mon frère, mon ami,

Je suis d'accord avec toi sur le principe d'être des véridiques et de bannir le men-songe, même pour réconcilier deux personnes mais n'oublie pas une chose : nous ne sommes que des êtres humains faibles et pècheurs, et Dieu le sait !

Donc même si nous tendons vers la perfection dans le comportement envers notre prochain, pour plaire à Dieu, nous ne serons jamais parfait mais simplemnt des pècheurs qui se repentent à Dieu.

Utiliser le men-songe pour agir dans le bien : oui mais.....

Utliser la vérité pour agir dans le mal : non mais.....

Men-tir sans arrêt dans l'intention d'agir dans le bien, c'est devenir un men-teur qui agit au final dans le mal.

Dire la vérité sans arrèt dans l'intention d'agir dans le mal, c'est devenir un véridique qui agit au final dans le bien.

Derrière un mal, il peut y avoir un bien et derrière un bien, il peut y avoir un mal.

Tu comprends le sens de tout ça ??
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 19:20

Bien sûr, il ne faut pas blamer mais laisser chacun regarder le blamable en face.

Parfois, il est mieux de rien dire et de laisser chacun penser ce que bon lui semble.

Accueillez celui qui est mal affermi dans la foi sans vous erigez en juge de ses opinions.
Qui es tu toi pour juger le serviteur d'un autre ? Qu'il tienne bon ou qu'il tombe c'est l'affaire de son maître.
Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui même
Garde tes convictions, pour ce qui te concerne, devant Dieu.

Romain 14.1, 4, 12, 22.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 19:39

Tonton a écrit:
Peut on blamer une personne qui ment pour réconcilier 2 personnes ?

Sacré question, mon ami Skipper !

Le blame ne conduit pas à la paix. Le me.nsonge non plus.

L'antalgique ne soigne pas.

Ah mon sens, un oreille tiers entre 2 personnes en conflit, si elle se sent " appelée " à la médiation, se doit de ne pas déformer ce qu'elle entend car sa position permet au contraire de formuler sans parti pris, ce que l'autre ne veut pas entendre. Avec des mots posés sans agressivité.

Car une personne en colere a le sentiment de ne pas étre entendue. Qu'elle sera la réaction de l'homme en colere qd il apprend que le médiateur a menti ? Et qu'il avait, pour lui, parti pris, puisqu'il a présenté l'autee de façon positive en le dédouinant de ce qui a été pour lui, de mauvaises paroles ou intention ?

C'est un complot et complonter ne certainement pas le moyen d'édifier dans la paix, ce sera juste une acalmie passagere.

En écoutant sans déformer les griefs des uns et des autres, le médiateur a cette position qui facilite la communication parcequ'il n'a pas parti pris justement.
Il entend l'un comme l'autre sans blamer, sans juger et peut amener à la négociation.

Le conflit n'est il pas du à l'absence de négociation ?

Negocier en [......] ne fait que remettre le conflit à plus tard. Et, il sera encore plus violant car le médiateur ne sera plus pris au sérieux.

Il y a une autre solution : amener, l'un et l'autre devant Dieu, dans la priere. Ça donne une base à la sincérité et peut par une façon d'améliorer la communication, régler bien des conflits.

Bien sûr, il faut prier à voix haute pour être entendu et craindre un Dieu qui refuse tout m en.songe.
je n'ai pas dis qu'il était obligatoire de ment.ir pour réconcilier deux  personnes mais si celle qui voudrait le faire juge qu'en rajoutant quelques compliments qui n'ont pas été dites par les deux parties arrangerait plus facilement les choses il n y a pas de mal a le faire


DIEU jugera chacun aussi en fonction de ses intentions puisqu'il est le seul a pouvoir sonder les cœurs !!


Dernière édition par SKIPEER le Dim 13 Aoû 2017 - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 19:42

Tonton a écrit:
Bien sûr, il ne faut pas blamer mais laisser chacun regarder le blamable en face.

Parfois, il est mieux de rien dire et de laisser chacun penser ce que bon lui semble.

Accueillez celui qui est mal affermi dans la foi sans vous erigez en juge de ses opinions.
Qui es tu toi pour juger le serviteur d'un autre ? Qu'il tienne bon ou qu'il tombe c'est l'affaire de son maître.
Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui même
Garde tes convictions, pour ce qui te concerne, devant Dieu.

Romain 14.1, 4, 12, 22.
sinon tu m'expliquera l'ami Tonton ce passage de  Paul de Tarse ou il dit :

Et si, par mon menson.ge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur Romains 3.7
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 20:08

SKIPEER a écrit:
[
sinon tu m'expliquera l'ami Tonton ce passage de  Paul de Tarse ou il dit :

Et si, par mon menson.ge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur Romains 3.7

Skipeer on te l'a déjà expliqué cent fois.

Est-ce que tu lis les réponses, c'est comme pour le voile des femmes lorsqu'elles prient ou prophétisent, on te répond et puis un mois après tu ressors la même question.
Si encore c'était une personne différente qui pose cette question!

Ta citation de Paul est une question rhétorique. Il est en plein dans un sermon où il critique le men.songe, où il attaque la perversion, et toi tu extrais cette phrase isolée qu'il a utilisée uniquement pour montrer que même s'il utilisait le men.songe pour promouvoir sa religion ce serait une perversion.

Tu as cité le 7

En 4 Paul a dit:
4 Loin de là ! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour men.teur, selon qu'il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge.  

Lorsqu'on te jugera, tu seras jugé sur tes paroles.

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 20:23

Librepenseur a écrit:
Utliser la vérité pour agir dans le mal

Tout a fait frère et il me vient la célèbre phrase prononce par le 04 calife Ali Que Dieu l’agrée gendre du prophete  ou il dit :" Voici une parole de vérité visant une fausseté ».
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 20:29

cailloubleu a écrit:
SKIPEER a écrit:
[
sinon tu m'expliquera l'ami Tonton ce passage de  Paul de Tarse ou il dit :

Et si, par mon menson.ge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur Romains 3.7

Skipeer on te l'a déjà expliqué cent fois.

Est-ce que tu lis les réponses, c'est comme pour le voile des femmes lorsqu'elles prient ou prophétisent, on te répond et puis un mois après tu ressors la même question.
Si encore c'était une personne différente qui pose cette question!

Ta citation de Paul est une question rhétorique. Il est en plein dans un sermon où il critique le men.songe, où il attaque la perversion, et toi tu extrais cette phrase isolée qu'il a utilisée uniquement pour montrer que même s'il utilisait le men.songe pour promouvoir sa religion ce serait une perversion.

Tu as cité le 7

En 4 Paul a dit:
4 Loin de là ! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour men.teur, selon qu'il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge.  

Lorsqu'on te jugera, tu seras jugé sur tes paroles.
Et de mon cote je te rétorque pour la centième fois a toi et aux autres que le menson.ge n'est pas autorise par l'islam les seuls dérogations sont a des fins nobles et j'ai donne plus haut plusieurs versets qui le prouvent .
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Dim 13 Aoû 2017 - 20:32

SKIPEER a écrit:
cailloubleu a écrit:


Skipeer on te l'a déjà expliqué cent fois.

Est-ce que tu lis les réponses, c'est comme pour le voile des femmes lorsqu'elles prient ou prophétisent, on te répond et puis un mois après tu ressors la même question.
Si encore c'était une personne différente qui pose cette question!

Ta citation de Paul est une question rhétorique. Il est en plein dans un sermon où il critique le men.songe, où il attaque la perversion, et toi tu extrais cette phrase isolée qu'il a utilisée uniquement pour montrer que même s'il utilisait le men.songe pour promouvoir sa religion ce serait une perversion.

Tu as cité le 7

En 4 Paul a dit:
4 Loin de là ! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour men.teur, selon qu'il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge.  

Lorsqu'on te jugera, tu seras jugé sur tes paroles.


Et de mon côté je te rétorque pour la centième fois à toi et aux autres que le menson.ge n'est pas autorisé par l'islam, les seules dérogations sont à des fins nobles et j'ai donne plus haut plusieurs versets qui le prouvent .



Je sais que le men*songe n'est pas autorisé en islam, et dans le christianisme non plus et c'est exactement ce qu'a dit Paul dans l'extrait que tu nous a donné, si on le lit correctement.

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Lun 14 Aoû 2017 - 0:10

cailloubleu a écrit:
SKIPEER a écrit:

Et de mon côté je te rétorque pour la centième fois à toi et aux autres que le menson.ge n'est pas autorisé par l'islam les seules dérogations sont à des fins nobles et j'ai donne plus haut plusieurs versets qui le prouvent .


Je sais que le men*songe n'est pas autorisé en islam, et dans le christianisme non plus et c'est exactement ce qu'a dit Paul dans l'extrait que tu nous a donné, si on le lit correctement.

Tres bien et donc ce topic n'a plus  qu'à être  verrouillé !!
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: le men.songe en islam   Lun 14 Aoû 2017 - 14:35

cailloubleu a écrit:
SKIPEER a écrit:



Et de mon côté je te rétorque pour la centième fois à toi et aux autres que le menson.ge n'est pas autorisé par l'islam, les seules dérogations sont à des fins nobles et j'ai donne plus haut plusieurs versets qui le prouvent .



Je sais que le men*songe n'est pas autorisé en islam, et dans le christianisme non plus et c'est exactement ce qu'a dit Paul dans l'extrait que tu nous a donné, si on le lit correctement.


Sur ces bonnes paroles, le topic est verrouillé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le men.songe en islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
le men.songe en islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Chretiens Martyrs de l'Islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» à abdnasser: absurdité de l'islam
» Un livre pour connaître les vraies racines de l’islam
» L' islam autorise - t - elle vraiment la polygamie ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: