Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le "mariage" avec "des enfants"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aquilas**




MessageSujet: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 15:27

Comme je trouve choquant que des hommes puissent épouser des enfants, j'ai voulu y regarder de plus près et j'ai essayé de comprendre le verset 65-4 ci-après :
4. "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir
de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."


Et je me suis rendue compte que ceux qui ont pour tâche d'expliquer ce verset à leurs ouailles, les imams ou les savants musulmans, en fait je ne sais pas trop qui à qui incombe cette tâche, se sont lourdement trompé et voilà que des hommes croyant "bien faire" se marient avec des enfants à cause de cela.....

C'est tragique.

Car ce verset, si on se donne la peine de vouloir le comprendre veut dire ceci.

Si les hommes qui ont couché avec leurs épouses ne savent pas si elles seront enceintes ou non, celles qui désespèrent (parce que "qui n'espèrent plus = qui désespèrent donc) d'avoir leurs règles ou qui ont hâte cela veut dire la même chose, qui fondent leurs espoirs c'est encore dit différemment mais c'est la même chose, LEUR DELAI D'ATTENTE EST DE TROIS MOIS au moins. AINSI celles qui ne les ont toujours pas et parmi elles il y en aura qui seront enceintes, ces dernières termineront leur période d'attente qu'après avoir accouché ou autrement dit, l'époux ne laissera pas la femme enceinte seule il devra attendre son accouchement pour la quitter au moins.

IL n'y est nullement question de jeunes filles pubères ou non pubères, ce verset ne concerne pas les enfants mais des dispositions entre époux avant de divorcer et surtout le mari doit veiller à ce que sa femme ne soit pas enceinte avant de la laisser définitivement.

Et ce verset ne parle pas de femme ménopausées non plus, qu'ont elles à voir les femmes ménopausées dans les conventions d'un divorce !!

C'est grave quand même de ne pas comprendre le français ou arabe ça dépend où l'on se place !
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 15:43

Aquilas a écrit:
4. "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir
de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



IL n'y est nullement question de jeunes filles pubères ou non pubère

Nous en avons discute a plusieurs reprises et nous avons dis que ce verset concerne les femmes qui pour raison médicale quelconque n'ont pas eu leurs premières règles  qu'on appelle dans notre jargon médical : la ménarchie , et cette pathologie  peut avoir plusieurs causes dont les plus fréquentes sont les causes endocriniennes

Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/skipeer95
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 16:07

Skipeer

La ménarchie est la première apparition des règles des adolescentes. Pourquoi dire que c'est une maladie ?

D'autre part, autant tes ancêtres ont compris une chose, que rien n'empêche aujourd'hui avec la masse de connaissances que nous avons par rapport à ces siècles là, que nous pouvons explorer ce verset pour lui faire dire, je dirais, la vérité, car il faut convenir que si deux époux s'exposent à des contraintes dictées par Dieu avant de divorcer, le souci auquel ils sont confrontés, c'est de ne pas se séparer si l'épouse attend un enfant.

Il est donc à exclure de donner à l'épouse des caractéristiques : pré pubère ou femme ménopausée car ces statuts là ne concernent en rien la condition suspensive de divorce en cas de grossesse puisque une file pré pubère ne peut pas avoir d'enfant, et une femme ménopausée non plus.

Tout le problème d'interprétation réside en ces deux phrases mais puisque tu parles des enfants pré pubères :

"De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



De même = ainsi, donc, de cette manière, eu égard à ce qui précède

pour celles qui n'ont pas encore leurs règles = en période d'attente sachant qu'après un rapport sexuel il faut au moins 3 mois pour s'en assurer

pour celles qui n'ont pas encore de règles = parmi les femmes qui attendent il y a celles qui n'ont pas leurs règles

et quant à celles qui sont enceintes = et il y a celles qui sont enceintes

leur période d'attente se terminera à leur accouchement = pour ces dernières, le divorce attendra leur accouchement.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 17:03

Aquilas** a écrit:
Skipeer

La ménarchie est la première apparition des règles des adolescentes. Pourquoi dire que c'est une maladie ?

D'autre part, autant tes ancêtres ont compris une chose, que rien n'empêche aujourd'hui avec la masse de connaissances que nous avons par rapport à ces siècles là, que nous pouvons explorer ce verset pour lui faire dire, je dirais, la vérité, car il faut convenir que si deux époux s'exposent à des contraintes dictées par Dieu avant de divorcer, le souci auquel ils sont confrontés, c'est de ne pas se séparer si l'épouse attend un enfant.

Il est donc à exclure de donner à l'épouse des caractéristiques : pré pubère ou femme ménopausée car ces statuts là ne concernent en rien la condition suspensive de divorce en cas de grossesse puisque une file pré pubère ne peut pas avoir d'enfant, et une femme ménopausée non plus.

Tout le problème d'interprétation réside en ces deux phrases mais puisque tu parles des enfants pré pubères :

"De même pour celles qui n'ont pas (encore) de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



De même = ainsi, donc, de cette manière, eu égard à ce qui précède

pour celles qui n'ont pas encore leurs règles = en période d'attente sachant qu'après un rapport sexuel il faut au moins 3 mois pour s'en assurer

pour celles qui n'ont pas encore de règles = parmi les femmes qui attendent il y a celles qui n'ont pas leurs règles

et quant à celles qui sont enceintes = et il y a celles qui sont enceintes

leur période d'attente se terminera à leur accouchement = pour ces dernières, le divorce attendra leur accouchement.


J'ai beaucoup aimé ton intervention , tu as bien raison de dire qu'on a le droit d'utiliser nos conaissances acutelles en exploitant les versets , tout comme l'ont fait les premiers selon leurs conaissances , d'ailleur c'est exactement ce que demande le Coran . Concernant le conclusion j'ai l'impression que vous ditez la même chose toi et Skipeer et je dit egalement la même chose , je vais essaye de rajouter quelques points .

((Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois.De même pour celles qui n’ont pas (encore) de règles.))


Il suffit d'annalyser ce verset pour se rendre compte que le mariage des fillette est soit une supercherie mensongère , une erreur d'interpretation ou une lecture selon les conaissances des premiets siècle , je leur accorde le bénéfice du doute et met cela dans le troisième cas (conaissances).


Quant à une lecture contemporaine , il faut d'abord s'attarder au debut du verset <<<< si vous avez des doutes>>>>  on voit bien les traces des Hadith ici puisque des parenthèse sont rajoutés pour nous diriger vers une certaines lecture , ces parenthèse nous suggère que les doute concerne la periode d'attente ce qui est totalment ridicule puisque quelques mots plustard le verset affirme <<<<  leur délai est de trois mois >>>> ?? Au fait le doute concerne les règles eux mêmes , imaginons qu'une femme s'est approché de l'age de la ménopause et n'a plus de règles depuis quelque temps , le couple se demande , alors si elle est enceinte ou s'elle vient d'atteindre la ménopause et c'est bien la que reside le doute quand au délai c'est tout simplement trois mois en cas de ménopause .



Pour la deuxième catégorie , j'ai moi même mis le terme encore entre parenthèse , puisque c'est tout simplement un ajout malhonnête  et choquant . Parceque le verset en arabe dit tout simplement <<<< celles qui n'ont pas de rêgles >>>> ce qui incluent celles qui allaitent, qui ont des dereglement hormonale ou celles qui sont ménopausée depuis longtemps , tout simplement le délai est de trois mois . Bref il n'est nulpart mentionné des filette.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 17:54

Si tu permets Thedjezeyri14 nous allons reprendre pour voir clair  
65-4. "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir
de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



- Si vous avez des doutes  : cela s'adresse aux hommes qui eux foncièrement ne savent pas comment se déroulent les périodes de menstruation et quels sont les critères que les femmes retiennent pour dire qu'elles sont enceintes. Si vous avez des doutes = si vous êtes dans l'incertitude

- à propos de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles : "ne plus espérer" c'est désespérer et désespérer de quelque chose c'est être impatient de "ce quelque chose" et ce quelque chose est = avoir l'information si les règles vont venir ou pas.

- leur délai est de trois mois  : les femmes qui sont impatientes de savoir si elles sont enceintes ou pas, l'information elles ne l'auront qu'au bout de 3 mois.

- De même pour celles qui n'ont pas encore de règles et quant à celles qui sont enceintes  : de cette manière, eu égard à ce qui précède ("de même" constitue un point de liaison avec la phrase antérieure) concernant les femmes qui n'ont pas leurs règles (au bout de ce terme de 3 mois, puisque lié à la phrase d'avant) et parmi celles ci (quant à celles) s'il y a des femmes qui effectivement sont enceintes (au terme des 3 mois)

- leur période d'attente se terminera après l'accouchement  : celles ci donc qui se déclarent être enceintes au bout de 3 mois, elles attendront leur accouchement avant de divorcer.

Il n'y a ni femme ménopausée ni filles pré pubères.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 18:11

Aquilas** a écrit:
Si tu permets Thedjezeyri14 nous allons reprendre pour voir clair  
65-4. "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir
de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



- Si vous avez des doutes  : cela s'adresse aux hommes qui eux foncièrement ne savent pas comment se déroulent les périodes de menstruation et quels sont les critères que les femmes retiennent pour dire qu'elles sont enceintes. Si vous avez des doutes = si vous êtes dans l'incertitude

- à propos de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles : "ne plus espérer" c'est désespérer et désespérer de quelque chose c'est être impatient de "ce quelque chose" et ce quelque chose est = avoir l'information si les règles vont venir ou pas.

- leur délai est de trois mois  : les femmes qui sont impatientes de savoir si elles sont enceintes ou pas, l'information elles ne l'auront qu'au bout de 3 mois.

- De même pour celles qui n'ont pas encore de règles et quant à celles qui sont enceintes  : de cette manière, eu égard à ce qui précède ("de même" constitue un point de liaison avec la phrase antérieure) concernant les femmes qui n'ont pas leurs règles (au bout de ce terme de 3 mois, puisque lié à la phrase d'avant) et parmi celles ci (quant à celles) s'il y a des femmes qui effectivement sont enceintes (au terme des 3 mois)

- leur période d'attente se terminera après l'accouchement  : celles ci donc qui se déclarent être enceintes au bout de 3 mois, elles attendront leur accouchement avant de divorcer.

Il n'y a ni femme ménopausée ni filles pré pubères.




Si je comprend bien tu dis qu'il y seulment 2 cas dans ces versets ?? ( la femmes enceinte+ les femmes non enceinte ) toutes deux ayant désespérée au depart parcequ'elle n'avaient plus de rêgles ??



Alors , que dans mon explication il y a trois cas : ( une femme qui viens tout juste de perdre ces règles pour cause inconnu + femme qui allaite , malade ou ménopausée + femme enceinte ) ai-je bien resumé le debut de notre différence ??
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 18:25

Thedjezeyri14 a écrit:
Aquilas** a écrit:
Si tu permets Thedjezeyri14 nous allons reprendre pour voir clair  
65-4. "Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir
de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



- Si vous avez des doutes  : cela s'adresse aux hommes qui eux foncièrement ne savent pas comment se déroulent les périodes de menstruation et quels sont les critères que les femmes retiennent pour dire qu'elles sont enceintes. Si vous avez des doutes = si vous êtes dans l'incertitude

- à propos de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles : "ne plus espérer" c'est désespérer et désespérer de quelque chose c'est être impatient de "ce quelque chose" et ce quelque chose est = avoir l'information si les règles vont venir ou pas.

- leur délai est de trois mois  : les femmes qui sont impatientes de savoir si elles sont enceintes ou pas, l'information elles ne l'auront qu'au bout de 3 mois.

- De même pour celles qui n'ont pas encore de règles et quant à celles qui sont enceintes  : de cette manière, eu égard à ce qui précède ("de même" constitue un point de liaison avec la phrase antérieure) concernant les femmes qui n'ont pas leurs règles (au bout de ce terme de 3 mois, puisque lié à la phrase d'avant) et parmi celles ci (quant à celles) s'il y a des femmes qui effectivement sont enceintes (au terme des 3 mois)

- leur période d'attente se terminera après l'accouchement  : celles ci donc qui se déclarent être enceintes au bout de 3 mois, elles attendront leur accouchement avant de divorcer.

Il n'y a ni femme ménopausée ni filles pré pubères.




Si je comprend bien tu dis qu'il y seulment 2 cas dans ces versets ?? ( la femmes enceinte+ les femmes non enceinte ) toutes deux ayant désespérée au depart parcequ'elle n'avaient plus de rêgles ??



Alors , que dans mon explication il y a trois cas : ( une femme qui viens tout juste de perdre ces règles pour cause inconnu + femme qui allaite , malade ou ménopausée + femme enceinte )  ai-je bien resumé le debut de notre différence ??

Il y a 2 cas :

Une femme est avec son mari, un matin ils se disputent, et décident de se séparer même de divorcer. La nuit avant ils ont eu des rapports sexuels. Le surlendemain, rendez vous est pris chez l'avocat, ils veulent divorcer c'est décidé. Allah soulève un point crucial, surtout que ces deux époux ne décident pas précipitamment le divorce car il se pourrait, qu'après leur nuit d'amour, ils aient pu féconder un enfant.

Comment l'époux pourrait il savoir si sa femme a fécondé un enfant ?

Alors l'époux pour le savoir prendra soin d'attendre 3 mois pour être fixé.

Premier mois après l'amour : son épouse pas de règle (mauvais signe mais ce n'est pas un signe l'épouse peut avoir du retard et ne pas être enceinte)

Deuxième mois après l'amour : toujours pas de règle (mince) mais cela peut être un retard de règle toujours, rien n'est encore précis, une femme contrariée par exemple peut avoir des retards de règle et justement ils divorcent !! elle peut être contrariée.

Troisième mois après l'amour : ouf l'épouse, elle qui n'espère plus ses règles, trop d'attente (mince) elle n'espère plus, elle a perdu l'espoir, mais le terme des trois mois est là, elle est fixée.

Elle est fixée :

Parmi elles il y a 2 cas.

1/ Elle n'est pas enceinte (ouf)

2/ Elle est enceinte (mince) elle attend jusqu'à la fin de sa grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 19:11

Aquilas** a écrit:



Il y a 2 cas :

Une femme est avec son mari, un matin ils se disputent, et décident de se séparer même de divorcer. La nuit avant ils ont eu des rapports sexuels. Le surlendemain, rendez vous est pris chez l'avocat, ils veulent divorcer c'est décidé. Allah soulève un point crucial, surtout que ces deux époux ne décident pas précipitamment le divorce car il se pourrait, qu'après leur nuit d'amour, ils aient pu féconder un enfant.

Comment l'époux pourrait il savoir si sa femme a fécondé un enfant ?

Alors l'époux pour le savoir prendra soin d'attendre 3 mois pour être fixé.

Premier mois après l'amour : son épouse pas de règle (mauvais signe mais ce n'est pas un signe l'épouse peut avoir du retard et ne pas être enceinte)

Deuxième mois après l'amour : toujours pas de règle (mince) mais cela peut être un retard de règle toujours, rien n'est encore précis, une femme contrariée par exemple peut avoir des retards de règle et justement ils divorcent !! elle peut être contrariée.

Troisième mois après l'amour : ouf l'épouse, elle qui n'espère plus ses règles, trop d'attente (mince) elle n'espère plus, elle a perdu l'espoir, mais le terme des trois mois est là, elle est fixée.

Elle est fixée :

Parmi elles il y a 2 cas.

1/ Elle n'est pas enceinte (ouf)

2/ Elle est enceinte (mince) elle attend jusqu'à la fin de sa grossesse.



et qu'arrive t'il a la femme qui est déjà a son huitième mois(au moment du déclenchement de la dispute)??
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 19:25

Aquilas** a écrit:
Skipeer

La ménarchie est la première apparition des règles des adolescentes. Pourquoi dire que c'est une maladie ?

D'autre part, autant tes ancêtres ont compris une chose, que rien n'empêche aujourd'hui avec la masse de connaissances que nous avons par rapport à ces siècles là, que nous pouvons explorer ce verset pour lui faire dire, je dirais, la vérité, car il faut convenir que si deux époux s'exposent à des contraintes dictées par Dieu avant de divorcer, le souci auquel ils sont confrontés, c'est de ne pas se séparer si l'épouse attend un enfant.

Il est donc à exclure de donner à l'épouse des caractéristiques : pré pubère ou femme ménopausée car ces statuts là ne concernent en rien la condition suspensive de divorce en cas de grossesse puisque une file pré pubère ne peut pas avoir d'enfant, et une femme ménopausée non plus.

Tout le problème d'interprétation réside en ces deux phrases mais puisque tu parles des enfants pré pubères :

"De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



De même = ainsi, donc, de cette manière, eu égard à ce qui précède

pour celles qui n'ont pas encore leurs règles = en période d'attente sachant qu'après un rapport sexuel il faut au moins 3 mois pour s'en assurer

pour celles qui n'ont pas encore de règles = parmi les femmes qui attendent il y a celles qui n'ont pas leurs règles

et quant à celles qui sont enceintes = et il y a celles qui sont enceintes

leur période d'attente se terminera à leur accouchement = pour ces dernières, le divorce attendra leur accouchement.
tu m'as mal compris chère Aquilas mais je voulais dire que la non apparition des premières règles (menarchie) lors des périodes connues (13 et 15 ans chez les européennes)chez la jeune fille constitue une pathologie qu'il faudrait explorer .Et puisque DIEU dans le CORAN voulait être très précis en matière de législation il a cite (exalte soit il )aussi cette catégorie de femmes qui pour une raison ou une autre font un blocage  de leurs ménarchie

CORAN 65:4. Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/skipeer95
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 19:38

SKIPEER a écrit:
Aquilas** a écrit:
Skipeer

La ménarchie est la première apparition des règles des adolescentes. Pourquoi dire que c'est une maladie ?

D'autre part, autant tes ancêtres ont compris une chose, que rien n'empêche aujourd'hui avec la masse de connaissances que nous avons par rapport à ces siècles là, que nous pouvons explorer ce verset pour lui faire dire, je dirais, la vérité, car il faut convenir que si deux époux s'exposent à des contraintes dictées par Dieu avant de divorcer, le souci auquel ils sont confrontés, c'est de ne pas se séparer si l'épouse attend un enfant.

Il est donc à exclure de donner à l'épouse des caractéristiques : pré pubère ou femme ménopausée car ces statuts là ne concernent en rien la condition suspensive de divorce en cas de grossesse puisque une file pré pubère ne peut pas avoir d'enfant, et une femme ménopausée non plus.

Tout le problème d'interprétation réside en ces deux phrases mais puisque tu parles des enfants pré pubères :

"De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à
celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint
Allah cependant, Il lui facilite les choses ."



De même = ainsi, donc, de cette manière, eu égard à ce qui précède

pour celles qui n'ont pas encore leurs règles = en période d'attente sachant qu'après un rapport sexuel il faut au moins 3 mois pour s'en assurer

pour celles qui n'ont pas encore de règles = parmi les femmes qui attendent il y a celles qui n'ont pas leurs règles

et quant à celles qui sont enceintes = et il y a celles qui sont enceintes

leur période d'attente se terminera à leur accouchement = pour ces dernières, le divorce attendra leur accouchement.
tu m'as mal compris chère Aquilas mais je voulais dire que la non apparition des premières règles (menarchie) lors des périodes connues (13 et 15 ans chez les européennes)chez la jeune fille constitue une pathologie qu'il faudrait explorer .Et puisque DIEU dans le CORAN voulait être très précis en matière de législation il a cite (exalte soit il )aussi cette catégorie de femmes qui pour une raison ou une autre font un blocage  de leurs ménarchie

CORAN 65:4. Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses.

Sincèrement Skipper, il faut revoir ce passage, parce que : De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. qui veut dire : incidemment parmi les femmes, celles qui n'ont pas encore eu leur règles (en sous entendant au bout de 3 mois).




Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 22:21

Bonjour,
Sur ce thème, le "maraige" avec "des enfants"
Récapitulons :

- Les romaines se mariaient et avaient des rapports sexuels à l’âge de 12 et moins, avant d’avoir les menstruations, avec des époux qui pouvaient être leurs grands pères.
- Vu qu’aucun écrit néotestamentaire ne condamne cette pratique, ni même pas Paul qui a donné des recommandations sur le mariage et la vie conjugale, les chrétiens ont continué à suivre ces coutumes.
- Le Concile de Trente convoqué par le Pape Paul III en 1542 confirme l’âge du mariage à 12 ans pour les filles.

« Le concile de Trente a rappelé les âges minima en dessous desquels le mariage devait être considéré comme invalide, lorsque les adolescents sont encore impubère : 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons. Les juristes français ont reconnu ces seuils de nubilité et accepté les mariages d’adolescents, à condition qu’ils soient conclus avec le consentement des parents, l’âge importe donc moins que la volonté paternelle… » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, édition Robert Laffont, Paris 2009, pp 494)

les chrétiens se marient comme tout le monde, ils ont des enfants comme tout le monde, mais ils n’abandonnent pas leur nouveaux nés. Ils , partagent tous la même table mais non la même couche’ (épitre a diognète, vers l’an 200). » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, éditions Robert Laffont, Paris 2009, pp 185)

Chez les juifs :
Les coutumes juives encouragent le mariage précoce. C’est même presque une obligation !
« Le premier commandement positif de la Bible selon l’interprétation rabbinique (Maimonides, "Minyan ha-Miẓwot," 212), concerne la propagation de l’espèce humaine (Gen. i. 28). Ainsi, il est un devoir pour tout israélite de se marier le plus tôt possible… certains insistent sur le fait que les enfants doivent se marier dès qu’ils atteignent l’âge de la puberté. » (‘Jewish Encyclopedia’, Jewishencyclopedia.com)
Selon le Talmud, il est possible d’avoir des relations sexuelles avec une fille de 3 ans et 1 jour :
« Une jeune fille âgée de trois ans et un jour peut être acquise durant le mariage par le coït, et si elle cohabite avec le frère de son défunt mari elle devient à lui. » (Babylonian Talmud, Sanhedrin 55b)

L'histoire est la même pour tous, l'homme reste un loup pour l'homme qu'il soit agnostique, musulman, chrétien...
Est on ami, celui qui te veut du bien qu'importe sa religion !
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 22:43

Surprenant, au pays des Évangéliques, les USA, vraiment surprenant d’apprendre qu’aux Etats-Unis, entre 2001 et 2010, « dans 38 Etats, plus de 167 000 enfants – presque tous des filles, parfois seulement de 12 ans – ont été mariés !
En résumé :
9 ans en Iran, de 10 ans en Arabie Saoudite, de 12 ans aux Etats-Unis, ou encore de 14 ans au Mexique
Source :Girls Not Brides (‘Filles Pas Épouses’)
C'est vrai que les musulmans sont les pires citoyens dans ce bas monde ! Les chrétiens sont exemplaires !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:02

rickson a écrit:
Surprenant, au pays des Évangéliques, les USA, vraiment surprenant d’apprendre qu’aux Etats-Unis, entre 2001 et 2010, « dans 38 Etats, plus de 167 000 enfants – presque tous des filles, parfois seulement de 12 ans – ont été mariés !
En résumé :
9 ans en Iran, de 10 ans en Arabie Saoudite, de 12 ans aux Etats-Unis, ou encore de 14 ans au Mexique
Source :Girls Not Brides (‘Filles Pas Épouses’)
C'est vrai que les musulmans sont les pires citoyens dans ce bas monde ! Les chrétiens sont exemplaires !

Tu peux me donner le texte du nouveau testament qui légifère sur l'âge du mariage ?

Je peux te donner de tels textes dans le Coran (sans parler de la sunna, je ne m'y abaisserai pas).

Il me semble que tu fais des études de théologie, je ne comprends pas bien ta rhétorique du coup.

Tu confonds les lois des états laïques avec ce que définissent les textes religieux pour les théocraties ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:17

rickson a écrit:
Bonjour,
Sur ce thème, le "maraige" avec "des enfants"
Récapitulons :

- Les romaines se mariaient et avaient des rapports sexuels à l’âge de 12 et moins, avant d’avoir les menstruations, avec des époux qui pouvaient être leurs grands pères.


C'est faux. Personne en occident ne se marie à l'âge de 12 ans. Dans les royautés, les enfants étaient promis les uns aux autres, et ce sont les parents roi et reine qui procédaient à ces promesses de fiançailles alors que les enfants étaient jeunes, lesquels s'épousaient à un âge plus mur.

Ces convenances entre pays étaient plutôt pour que s'établissent des mariages stratégiques afin d'agrandir les royaumes en échange de bons procédés.

Citation :

- Vu qu’aucun écrit néotestamentaire ne condamne cette pratique, ni même pas Paul qui a donné des recommandations sur le mariage et la vie conjugale, les chrétiens ont continué à suivre ces coutumes.

Paul ne peut pas condamner ce qui n'existe pas et puis l'évidence ne se condamne pas quoi qu'il en soit.


Citation :

- Le Concile de Trente convoqué par le Pape Paul III en 1542 confirme l’âge du mariage à 12 ans pour les filles.

« Le concile de Trente a rappelé les âges minima en dessous desquels le mariage devait être considéré comme invalide, lorsque les adolescents sont encore impubère : 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons. Les juristes français ont reconnu ces seuils de nubilité et accepté les mariages d’adolescents, à condition qu’ils soient conclus avec le consentement des parents, l’âge importe donc moins que la volonté paternelle… »  (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, édition Robert Laffont, Paris 2009, pp 494)


Toujours chez les têtes coiffées, promesse, uniquement promesse d'épousaille pour les enfants qui devront attendre l'âge de raison pour se marier.

Citation :


les chrétiens se marient comme tout le monde, ils ont des enfants comme tout le monde, mais ils n’abandonnent pas leur nouveaux nés. Ils , partagent tous la même table mais non la même couche’ (épitre a diognète, vers l’an 200). » (« Histoire du Mariage », sous la direction de Sabine Melchior-Bonnet et Catherine Salles, éditions Robert Laffont, Paris 2009, pp 185)
Si les uns partagent d'autres couches à l'occasion, les musulmans changent de couche presque tous les soirs eu égard à leurs nombreuses femmes puisque polygames.

Citation :


Chez les juifs :
Les coutumes juives encouragent le mariage précoce. C’est même presque une obligation !
« Le premier commandement positif de la Bible selon l’interprétation rabbinique  (Maimonides, "Minyan ha-Miẓwot," 212), concerne la propagation de l’espèce humaine (Gen. i. 28).  Ainsi, il est un devoir pour tout israélite de se marier le plus tôt possible… certains insistent sur le fait que les enfants doivent se marier dès qu’ils atteignent l’âge de la puberté. »  (‘Jewish Encyclopedia’, Jewishencyclopedia.com)
Selon le Talmud, il est possible d’avoir des relations sexuelles avec une fille de 3 ans et 1 jour :
« Une jeune fille âgée de trois ans et un jour peut être acquise durant le mariage par le coït, et si elle cohabite avec le frère de son défunt mari elle devient à lui. » (Babylonian Talmud, Sanhedrin 55b)

L'histoire est la même pour tous, l'homme reste un loup pour l'homme qu'il soit agnostique, musulman, chrétien...
Est on ami, celui qui te veut du bien qu'importe sa religion !

C'est pas bien de dire des choses comme ça, que les juifs autorisent le mariage avec des enfants à partir de 3 ans et un jour.
Shocked


Et puis rickson, est ce que tu es effrayé à l'idée que je puisse avoir raison que tu "déballes" tout ce laius là en accusant les juifs et chrétiens pour disculper les musulmans en disant "la belle affaire si les musulmans épousent des enfants de 6 ou 9 ans, regardez vous qui faites "pire"".

Ce ne sont pas des arguments

Les arguments c'est de dire "pardon c'est vrai chez nous certains agissent comme des pédophiles" excusez les on le fait pour eux on a honte.

Ca c'est bien.


ps : tu ne serais pas étudiant à l'université islamique de Médine ? Tu me rappelles quelqu'un, qui aime l'acteur Orson Welles. Rolling Eyes


Dernière édition par Aquilas** le Mar 12 Sep 2017, 23:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:23

NON,
Je ne suis pas comme ça, je suis professeur et éducateur sportif, et j'aime l'histoire des religions, mais j'applique vos méthodes !
Le dénigrement automatique sans moralité ni éthique !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:25

rickson a écrit:
NON,
Je ne suis pas comme ça, je suis professeur et éducateur sportif, et j'aime l'histoire des religions, mais j'applique vos méthodes !
Le dénigrement automatique sans moralité ni éthique !


Je suis désolée, mais mon sujet traite du verset 65-4 et il aurait été souhaitable que tu parles du verset 65-4 or là tu as pris des chemins de traverse, et c'est bien dommage.


Il n'y a pas de honte à dire qu'il y a des pédophiles chez vous, il y en a partout ! Crying or Very sad même !


Et puis si vous réhabilitiez ce verset, il y aurait moins de pédophile

Le tragique dans cette histoire est que "des musulmans" croient être dans leur bon droit que de se marier avec des enfants, il serait de bon ton que cela s'arrête.

Et il y a tellement de choses qui doivent s'arrêter encore, comme l'excision aussi.

Décidemment les femmes souffrent en Islam, et il est de notre devoir de le dire à chaque occasion qui se présente.

ps : quant au voile n'en parlons pas, il fait couler beaucoup d'encre. Il fait tâche lui aussi dans le paysage urbain et rural de vos contrées et des nôtres.


Dernière édition par Aquilas** le Mar 12 Sep 2017, 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:31

Vous voyez,
Un musulman qui étudie profondemment, normalement il ne peut rien dire sur Jean baptiste, Jésus, sur Marie ! Rien !
Vous vous pouvez y allez, la différence est là, face aux intégristes musulmans, on se couche, face à ceux qui dénigrent le Prophète, nous on ne peut rien dire sur Jean baptiste, Jésus, sur Marie ! Rien ! Sinon on ne s'inscrit plus dans la tradition prophétique ! Marie est une exemple pour nous, vous Mohamed est votre soufre douleur !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:34

rickson a écrit:

J'applique vos méthodes !
Le dénigrement automatique sans moralité ni éthique !

Tu appliques ta méthode Rickson, uniquement ta méthode.
Mais au moins tu reconnais que c'est du n'importe quoi.
Va donc dans ce cas courir au grand air avec les enfants, c'est mieux.

Sinon ma méthode c'est la critique de ce qui n'est pas dans l'éthique justement.
Parfois c'est une critique pour pardonner ce qui n'est pas dans l'éthique, l'avortement, l'euthanasie.
Parfois c'est une critique sans concession de ce qui n'est pas dans l'éthique et qui serait parole de Dieu.

Tu saisis les nuances ?


Dernière édition par brigit ^^ le Mar 12 Sep 2017, 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:35

rickson a écrit:
Vous voyez,
Un musulman qui étudie profondemment, normalement il ne peut rien dire sur Jean baptiste, Jésus, sur Marie ! Rien !
Vous vous pouvez y allez, la différence est là, face aux intégristes musulmans, on se couche, face à ceux qui dénigrent le Prophète, nous on ne peut rien dire sur Jean baptiste, Jésus, sur Marie ! Rien ! Sinon on ne s'inscrit plus dans la tradition prophétique ! Marie est une exemple pour nous, vous Mohamed est votre soufre douleur !


Si Mohamed a épousé une enfant et si Dieu l'a choisi toutefois, il n'y a pas à discuter du choix de Dieu ni à juger Mohamed car nul ne doit juger son prochain, il n'y a que Dieu qui juge.

Maintenant le choix de Mohamed est judicieux parce qu'à cause de ses faiblesses, Mohamed ne peut pas être vénéré plus qu'il ne l'est déjà, et de cette manière les Musulmans ne peuvent pas le mettre plus haut sur un piédestal en le hissant au dessus de Jésus.


C'est comme la promesse de houris et de vierges au Paradis pour vous alors que sur terre vous êtes très à cheval sur les rapports entre hommes et femmes. Encore une prouesse qui doit pouvoir vous faire dire qu'il faut que vous soyez un peu plus, juste un peu plus libéral avec vos femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:39

brigit ^^ a écrit:
rickson a écrit:
Surprenant, au pays des Évangéliques, les USA, vraiment surprenant d’apprendre qu’aux Etats-Unis, entre 2001 et 2010, « dans 38 Etats, plus de 167 000 enfants – presque tous des filles, parfois seulement de 12 ans – ont été mariés !
En résumé :
9 ans en Iran, de 10 ans en Arabie Saoudite, de 12 ans aux Etats-Unis, ou encore de 14 ans au Mexique
Source :Girls Not Brides (‘Filles Pas Épouses’)
C'est vrai que les musulmans sont les pires citoyens dans ce bas monde ! Les chrétiens sont exemplaires !

Tu peux me donner le texte du nouveau testament qui légifère sur l'âge du mariage ?

Je peux te donner de tels textes dans le Coran (sans parler de la sunna, je ne m'y abaisserai pas).

Il me semble que tu fais des études de théologie, je ne comprends pas bien ta rhétorique du coup.

Tu confonds les lois des états laïques avec ce que définissent les textes religieux pour les théocraties ?


Brigit , moi j'aimerais bien que tu me donne ces textes coranique .
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:40

Tu les connais, je ne doute pas une seconde que tu sauras les reformuler.

Mais cela ne retirera pas le fait que la législation s'est basée sur cela pour se justifier.

- Sourate de la Répudiation, Sur la répudiation des femmes mariées

Ô Prophète ! Quand vous répudiez vos femmes, faites-le en respectant leur délai de viduité, dont vous compterez les jours avec soin. Craignez Dieu, votre Maître ! Avant ce délai, ne les renvoyez pas de leurs demeures, et qu’elles n’en sortent pas, à moins qu’elles n’aient commis une turpitude dûment prouvée. Telles sont les normes fixées par Dieu.

La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:53

Certes, il y a le Coran, tout homme raisonné sait qu'il faut le contextualiser sinon, il faudrait demander aux musulmans d'aller chercher leurs chameaux pour voyager dans le monde ! C'est pour cela, que vous musulmans, si vous parlez de Coran Incréé, comment vous allez vous en sortir, il faut absolument contextualiser !

Sur le mariage pubère, ce n'est pas le Coran qui a fixe la pratique dans le monde chrétien ! C'est bien le droit ecclésiastique !

Vers la fin du Moyen Âge, l'âge minimum des fiançailles est fixé à 7 ans et l'âge du mariage à 12 ans par le droit ecclésiastique. Les garçons ne peuvent pas se marier avant 14 ans. L'Église a pourtant la possibilité de faire des exceptions lorsque l'union peut rétablir la paix entre deux familles. Se marier jeune est normal à cette époque où la durée de vie et donc la durée de la jeunesse sont très courtes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:56

brigit ^^ a écrit:
Tu les connais, je ne doute pas une seconde que tu sauras les reformuler.

Mais cela ne retirera pas le fait que la législation s'est basée sur cela pour se justifier.

- Sourate de la Répudiation, Sur la répudiation des femmes mariées

Ô Prophète ! Quand vous répudiez vos femmes, faites-le en respectant leur délai de viduité, dont vous compterez les jours avec soin. Craignez Dieu, votre Maître ! Avant ce délai, ne les renvoyez pas de leurs demeures, et qu’elles n’en sortent pas, à moins qu’elles n’aient commis une turpitude dûment prouvée. Telles sont les normes fixées par Dieu.

La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.


C'est bien ce que je pensais , pourtant c'est bien de ce verset dont on discute dans ce topic et aucune de nos version ne comporte cette formulation (atteint l'age du puberté ) pourquoi , alors choisis tu la pire ?? C'est indigne de toi , pourquoi pour vous attaquer a rickson vous attaquez le Coran ? M'a tu vu attaquer la bible ou la théologie chretienne parcequ'un chretien attaque l'islam ?? Quant à l'avortement et l'euthanasie ils sont en dehors de l'éthique chretienne et non de l'éthique dans l'absolu puisque celle ci en discute encore ... avoue , alors que tout comme certain musulman tu prend partie et tu n'es pas objective.
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mar 12 Sep 2017, 23:59

"Si Mohamed a épousé une enfant et si Dieu l'a choisi toutefois",

L'université Catholique Domuni, a interrogé à travers Webserie, lle profeseurc Hicham Abdel Gawad.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais cela nous vous intéresse pas, l'histoire non ! C'est vraiment le retour à l'inquisition, ça vous manque cette période !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:00

brigit ^^ a écrit:


La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.

D'où sors tu ce paragraphe ? C'est un hadith ? Comment peuvent ils dire qu'un homme peut divorcer d'une enfant et pour divorcer il faut qu'il attende que l'enfant épousée ait ses première règles ? Ça n'a pas de sens
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:04

rickson a écrit:
"Si Mohamed a épousé une enfant et si Dieu l'a choisi toutefois",

L'université Catholique Domuni, a interrogé à travers Webserie, lle profeseurc Hicham Abdel Gawad.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais cela nous vous intéresse pas, l'histoire non ! C'est vraiment le retour à l'inquisition, ça vous manque cette période !

Moi je n'ai pas besoin de preuves pour croire en Dieu je crois en Dieu. Et l'histoire ne vaut que si on a la foi car si les gens n'ont pas la foi bien entendu ils vont agir comme bon leur semble en déni de Dieu la preuve en est avec les épousailles avec des enfants car ce sont bien là des gens qui n'ont pas la foi car s'ils avaient la foi ils respecteraient l''enfant tout comme ils sauraient qu'il s'agit là d'un péché mortel.

Ne craignent-ils pas Dieu ces gens-là?
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:19

Vous vous rappelez :
La torture par l'eau
Mutilation physique
«La vierge de fer»
«Le berceau de judas»
«La fourche d'hérétique»

«Il faut entendre les cris de ces malheureux! Il faut lire ce qui fut écrit des cachots, les femmes à leurs maris, les pères et mères à leurs enfants, les protestations de leur innocence, les adieux pour toujours.»
(L'historien Karlheinz Deschner, Eglise du malheur, Munich 1979, p. 28 de la version allemande)

Mohamed historiquement il a torturé, tué combien de million de personnes d'après vous ?

Appartenez vous, à la CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI, fondée par Paul III avec la Constitution Licet ab initio du 21 juillet 1542, pour défendre l'Église des hérésies. "Appelée à l'origine "Sacrée Congrégation de l'Inquisition romaine et universelle" ?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:19

Thedjezeyri14 a écrit:
brigit ^^ a écrit:
Tu les connais, je ne doute pas une seconde que tu sauras les reformuler.

Mais cela ne retirera pas le fait que la législation s'est basée sur cela pour se justifier.

- Sourate de la Répudiation, Sur la répudiation des femmes mariées

Ô Prophète ! Quand vous répudiez vos femmes, faites-le en respectant leur délai de viduité, dont vous compterez les jours avec soin. Craignez Dieu, votre Maître ! Avant ce délai, ne les renvoyez pas de leurs demeures, et qu’elles n’en sortent pas, à moins qu’elles n’aient commis une turpitude dûment prouvée. Telles sont les normes fixées par Dieu.

La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.


C'est bien ce que je pensais , pourtant c'est bien de ce verset dont on discute dans ce topic et aucune de nos version ne comporte cette formulation (atteint l'age du puberté ) pourquoi , alors choisis tu la pire ?? C'est indigne de toi , pourquoi pour vous attaquer a rickson vous attaquez le Coran ? M'a tu vu attaquer la bible ou la théologie chretienne parcequ'un chretien attaque l'islam ?? Quant à l'avortement et l'euthanasie ils sont en dehors de l'éthique chretienne et non de l'éthique dans l'absolu puisque celle ci en discute encore ... avoue , alors que tout comme certain musulman tu prend partie et tu n'es pas objective.

Je n'ai pas choisi la pire, j'ai choisi la première venue et c'est une version officielle, je te donnerai le lien après.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ensuite je n'attaque pas rickson, je le reprends en lui indiquant son erreur de jugement.
On ne peut pas comparer la législation d'un état laïque avec la législation d'un état islamique.
Je lui rappelle qu'il n'y a pas de législation sur l'âge du mariage dans le nouveau testament.
Par contre dans le Coran, nous avons bien des références sur l'âge du mariage voir de sa consommation.

Je sais parfaitement que les musulmans réformateurs n'ont aucun mal à réadapter cela.
Car la permission répond toujours à un contexte précis dans l'Islam.
De nos jours la femme doit aussi avoir le temps de recevoir une éducation.
Il n'y a plus l'urgence économique voir vitale des temps passés.
Il n'en reste pas moins la permission. Et l'obsession de la virginité.
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:31

Aquilas a écrit :
"Moi je n'ai pas besoin de preuves pour croire en Dieu je crois en Dieu."
Il y a plusieurs Item dont un sur l'age d'AICHA !
Ok, si tu crois en Dieu, au fait quel Dieu ?
Comprends tu ce verset de la BIble (Jean 9.1-41)
9 Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance.
2 Ses disciples lui posèrent cette question: «Maître, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle?»
3 Jésus répondit: «Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché, mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient révélées en lui."
Pourquoi ne prends tu pas exemple sur le Christ qui est pour toi Dieu le Fils !
Penses tu que tu vas révélees les oeuvres de Dieu, (voir galate les fruits de l'Esprit) en nous, musulmans, en nous insultant à longueur de journée !
Quel esprit t'anime ?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:33

Aquilas** a écrit:
brigit ^^ a écrit:


La période d'attente pour celles de vos femmes qui ont atteint l'âge de la ménopause sera de trois mois, pour plus de sûreté. Il en est de même pour celles qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. Quant à celles qui sont enceintes, la période de viduité prendra fin pour elles avec leur accouchement. Quiconque craint Dieu trouvera une grande facilité dans ce qu'il entreprend.

D'où sors tu ce paragraphe ? C'est un hadith ? Comment peuvent ils dire qu'un homme peut divorcer d'une enfant et pour divorcer il faut qu'il attende que l'enfant épousée ait ses première règles ? Ça n'a pas de sens

Une enfant qui est épousée et divorcée pour être livrée à la rue, cela serait terrible, de quoi est elle coupable ?

Par contre une nubile, c'est une femme dans l'ancien temps. Elle saura trouver un mari si Dieu le veut.
Et elle aura le temps de comprendre ses erreurs car elle est responsable. Contrairement à une enfant.

Au fait, à partir de quel âge porte t on le voile usuellement ?

Du latin nubilis (« nubile, en âge de se marier »), apparenté à nubere (« voiler », « prendre le voile (une tradition romaine pour le mariage) », « se marier »), de nubes (« voile », « ce qui voile le ciel : nuage »).

nubile \ny.bil\ masculin et féminin identiques

- Qui est en âge de se marier.

Selon l’article 144 du Code civil français, les filles et les garçons sont réputés nubiles à dix-huit ans révolus.

- Qui est en âge de procréer, pubère.

Ainsi nous avons, dans les campagnes du Midi et dans toutes les populations urbaines du Nord, des jeunes filles qui deviennent nubiles à l’âge de douze ou treize ans et qui ne peuvent à dix-huit ans fonder une famille où il leur semble bon, si leur père prétend avoir des raisons de leur interdire le mariage. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)


Dernière édition par brigit ^^ le Mer 13 Sep 2017, 00:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:36

Rickson

Mais je n'ai insulté personne le sujet traite du verset 65,4 lequel je trouve a été mal employé parce que tes ancêtres l'ont mal compris. Son mauvais usage cause de graves préjudices.

Il va sans dire que l'on épouse pas des enfants il est dans notre devoir de nous unir pour que ce verset puisse révéler la vérité.

Il est toujours temps de bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:41

"On ne peut pas comparer la législation d'un état laïque avec la législation d'un état islamique."
Si tu as un peu de notion macro-économique, penses tu que l'Arabie Saoudite, où les pays que vous dites Islamiques, a comme priorité, la charia où le Pétro-dollars ?
Tu penses que tous les Présidents des pays occidentaux, que font-il avec ces pays dites Islamiques ?
Toi tu dénigres ces états quand ton Président bientôt, ou Ex Présidents, les accueillent avec le tapis rouge !
Beaucoup de réalité nous échappe !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:41

brigit ^^ a écrit:
Aquilas** a écrit:


D'où sors tu ce paragraphe ? C'est un hadith ? Comment peuvent ils dire qu'un homme peut divorcer d'une enfant et pour divorcer il faut qu'il attende que l'enfant épousée ait ses première règles ? Ça n'a pas de sens

Une enfant qui est épousée et divorcée pour être livrée à la rue, cela serait terrible, de quoi est elle coupable ?


Désolé je ne comprends pas ce que tu dis. Dans le verset objet du sujet il n'est pas question d'enfant épousé c'est justement le but de ma requête.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:45

rickson a écrit:
"On ne peut pas comparer la législation d'un état laïque avec la législation d'un état islamique."
Si tu as un peu de notion macro-économique, penses tu que l'Arabie Saoudite, où les pays que vous dites Islamiques, a comme priorité, la charia où le Pétro-dollars ?
Tu penses que tous les Présidents des pays occidentaux, que font-il avec ces pays dites Islamiques ?
Toi tu dénigres ces états quand ton Président bientôt, ou Ex Présidents, les accueillent avec le tapis rouge !
Beaucoup de réalité nous échappe !

Je n'ai pas de jugement sur le système politico-économique de nos pays parce qu'au bout du compte ça ne m'intéresse pas du fait que tous les pays se valent lorsqu'il s'agit de valorisation pécuniaire qui les intéresse tour à tour.

Le domaine de la finance n'est pas le meilleur des exemples.

J'ai très bien compris ou tu voulais en venir nos présidents se valent en démesure.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:45

rickson a écrit:
"On ne peut pas comparer la législation d'un état laïque avec la législation d'un état islamique."
Si tu as un peu de notion macro-économique, penses tu que l'Arabie Saoudite, où les pays que vous dites Islamiques, a comme priorité, la charia où le Pétro-dollars ?

L'Arabie Saoudite est un état islamique. Les élites sont aussi sous la contrainte de l'Islam.

La plupart des musulmans du forum dénigrent l'Arabie Saoudite alors que c'est un état islamique.
L'Islam sunnite a toujours été inégalitaire. La répartition se fait par les dons, non par le nivellement des cimes.

Il y a eu un dossier montrant comment les musulmans de l'Arabie Saoudite et du Quatar ont financé les intégrismes.
Ce n'est pas pour déstabiliser le monde, c'était réellement pour faire le don caritatif comme l'indique le Coran.
Et cela a financé les écoles coraniques intégristes partout dans le monde. Pour notre plus grand malheur.
Mais je crois qu'il y a eu des collusions bien pire que cela de la part de ces associations.

On a vu un phénomène parallèle en France avec l'explosion des associations caritatives musulmanes.
Elles intervenaient notamment en Syrie sous occupation de Daesh, parfois dans une relation malsaine.

De toute façon quand le don ne va qu'en direction d'une communauté, le ver est dans le fruit.


Dernière édition par brigit ^^ le Mer 13 Sep 2017, 00:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:51

Aquilas** a écrit:
rickson a écrit:
Vous voyez,
Un musulman qui étudie profondemment, normalement il ne peut rien dire sur Jean baptiste, Jésus, sur Marie ! Rien !
Vous vous pouvez y allez, la différence est là, face aux intégristes musulmans, on se couche, face à ceux qui dénigrent le Prophète, nous on ne peut rien dire sur Jean baptiste, Jésus, sur Marie ! Rien ! Sinon on ne s'inscrit plus dans la tradition prophétique ! Marie est une exemple pour nous, vous Mohamed est votre soufre douleur !


Si Mohamed a épousé une enfant et si Dieu l'a choisi toutefois, il n'y a pas à discuter du choix de Dieu ni à juger Mohamed car nul ne doit juger son prochain, il n'y a que Dieu qui juge.

Maintenant le choix de Mohamed est judicieux parce qu'à cause de ses faiblesses, Mohamed ne peut pas être vénéré plus qu'il ne l'est déjà, et de cette manière les Musulmans ne peuvent pas le mettre plus haut sur un piédestal en le hissant au dessus de Jésus.


C'est comme la promesse de houris et de vierges au Paradis pour vous alors que sur terre vous êtes très à cheval sur les rapports entre hommes et femmes. Encore une prouesse qui doit pouvoir vous faire dire qu'il faut que vous soyez un peu plus, juste un peu plus libéral avec vos femmes.
Que de Faux préjugés  !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/skipeer95
Aquilas**




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 00:55

SKIPEER a écrit:
Aquilas** a écrit:



Si Mohamed a épousé une enfant et si Dieu l'a choisi toutefois, il n'y a pas à discuter du choix de Dieu ni à juger Mohamed car nul ne doit juger son prochain, il n'y a que Dieu qui juge.

Maintenant le choix de Mohamed est judicieux parce qu'à cause de ses faiblesses, Mohamed ne peut pas être vénéré plus qu'il ne l'est déjà, et de cette manière les Musulmans ne peuvent pas le mettre plus haut sur un piédestal en le hissant au dessus de Jésus.


C'est comme la promesse de houris et de vierges au Paradis pour vous alors que sur terre vous êtes très à cheval sur les rapports entre hommes et femmes. Encore une prouesse qui doit pouvoir vous faire dire qu'il faut que vous soyez un peu plus, juste un peu plus libéral avec vos femmes.
Que de Faux préjugés  !!

Le premier site au hasard sur lequel je suis tombé [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 01:00

Aquilas** a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Une enfant qui est épousée et divorcée pour être livrée à la rue, cela serait terrible, de quoi est elle coupable ?


Désolé je ne comprends pas ce que tu dis. Dans le verset objet du sujet il n'est pas question d'enfant épousé c'est justement le but de ma requête.

Le mari ne peut divorcer sa compagne tant qu'elle n'est pas en âge de procréer.

Pourquoi ? Parce que c'est une enfant et on ne peut rendre responsable une enfant de l'échec du couple.
Par contre une femme en âge de procréer peut être divorcer. Voilà, c'est coraniquement clair.
Et toute la sunna recroise très bien cela depuis l'origine de l'Islam. Mais la sunna je m'en fiche.

Maintenant pour l'âge du mariage, ben déjà par ce verset, tu entends bien que le mariage peut être avant.
Le mariage ce n'est pas la consommation. Une enfant peut être mariée très tôt pour des raisons diverses.
Revenir en haut Aller en bas
rickson




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 01:05

Dernière chose avant de faire Dodo !
Pourriez vous créer une association Islamo Judéo chrétienne pour nous les musulmans qui aiment le Christ où il faut absolument qu'on se convertisse et ensuite qu'on boit un bon verre de vin agrémenté d'un bon rôti de porc !
Ah j'oublie, la barrière de la peau, je suis un Nègre, même en devenant chrétien je vais rester nègre !
Ah problème !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   Mer 13 Sep 2017, 01:15

Tu sais on a des 'Vierge à l'enfant' noires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais je ne vois pas le lien avec la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "mariage" avec "des enfants"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "mariage" avec "des enfants"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» cherche intervenant pour partage ludique avec des enfants
» TARTE CHOCO-POIRE (à faire avec les enfants)
» que fait vous avec vos enfants ????
» que faire à Strasbourg et alentours cet été avec des enfants?
» Travailler avec des enfants handicapés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: