Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??

Aller en bas 
AuteurMessage
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Lun 25 Sep 2017, 15:31

25.09.2017

J'ai longtemps hésité avant d'ouvrir ce topic , une lecture d'un article résumé ecrit par le docteur Al Ajami m'a convaincu de lancer le debat.

L'atricle en question : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Thedjezeyri14 le Lun 25 Sep 2017, 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Lun 25 Sep 2017, 15:35

Les circonstances de révélation seraient des contextes et evenements historiques durant la vie du prophète suite auxquelles des versets auraient éte révelés . En gros, ces versets sont révélés pour regler des problèmes précis ou pour repondre a des questionnements du prophète et de son entourage. Cependant il est connu traditionellement que la majorité du Coran a etait révélé sans circonatances particulières ainsi , en fouillant dans les ruceuils de Hadiths tels que Bukhari et Ahmed  , dans les tafsirs de Tabari et Qurtubi , dans la sira de Ibn ishaq et finalement dans les livres spécialisés de circonstances tels que Suyuti et Al Wahidi on se rend compte qu'on connait les circonstances d'uniquement 20% des versets coraniques .


Pire encore , le docteur Al ajami nous affirme qu'après avoir sommis la chaine de transmission de ces   "circonstances de révélation" aux critères d'authentification de Hadith seulement 3% s'avèrent authentique.



Pour finir le docteur distingue entre deux types de circonstances (( les endogènes )) et (( les exogènes)) , les premieres sont des circonstances textuels interne qu'on peut deduire à partir des versets avoisinant alors, que les deuxième nous viennent des hadith et de d'autres sources externes au texte . Personellement je n'accepte que les premières qu'en est-il de vous et pourquoi ??
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Lun 25 Sep 2017, 16:54

Thedjezeyri14 a écrit:
Les circonstances de révélation seraient des contextes et evenements historiques durant la vie du prophète suite auxquelles des versets auraient éte révelés . En gros, ces versets sont révélés pour regler des problèmes précis ou pour repondre a des questionnements du prophète et de son entourage. Cependant il est connu traditionellement que la majorité du Coran a etait révélé sans circonatances particulières ainsi , en fouillant dans les ruceuils de Hadiths tels que Bukhari et Ahmed  , dans les tafsirs de Tabari et Qurtubi , dans la sira de Ibn ishaq et finalement dans les livres spécialisés de circonstances tels que Suyuti et Al Wahidi on se rend compte qu'on connait les circonstances d'uniquement 20% des versets coraniques .


Pire encore , le docteur Al ajami nous affirme qu'après avoir sommis la chaine de transmission de ces   "circonstances de révélation" aux critères d'authentification de Hadith seulement 3% s'avèrent authentique.



Pour finir le docteur distingue entre deux types de circonstances (( les endogènes )) et (( les exogènes)) , les premieres sont des circonstances textuels interne qu'on peut deduire à partir des versets avoisinant alors, que les deuxième nous viennent des hadith et de d'autres sources externes au texte . Personellement je n'accepte que les premières qu'en est-il de vous et pourquoi ??

Il faudrait que je relise le Coran sous cette optique là. Je me demande si tous les versets "guerriers" ont une explication endogène...
Revenir en haut Aller en bas
Thinkbig

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Lun 25 Sep 2017, 21:35

Salut

Une grande question qui mérite réflexion. Les circonstances de révélation peuvent être utiles pour différentes causes, et si elles doivent être prises en considération, elles le sont pour diverses raisons.

Des fois les circonstances de révélation ne sont pas utiles pour comprendre le verset, elles sont auxiliaires à la compréhension et servent seulement comme indicateur historique. Par exemple, ce verset (Coran 24:6) "Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses, ..." fut révèle suite au cas exposé par un homme au Messager (psl), et suite à ça, le verset fut révélé. Il est clair dans ce cas, que connaître ou non la circonstance de ce verset ne change rien à sa compréhension. Le verset est une règle générale.

Les circonstances peuvent aussi nous informer sur un verset. (Coran 58:1) "Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux ...." Dans ce cas, bien que c'est aussi une règle générale, nous restons curieux de savoir qui est celle qui discutait avec le Messager, et de quoi il s'agit. Ici aussi, connaître la circonstance ne change rien à sa compréhension.

Il y a aussi des cas où il serait impossible de comprendre un verset sans les circonstances. A titre d'exemple, (Coran 5/43) "Comment te demandent-ils d'être arbitre alors qu'ils ont auprès d'eux la Torah, dans laquelle se trouve le jugement de Dieu, puis se détournent après cela ?". Sans circonstances on pourrait comprendre que les Juifs ne sont pas concerné par le Coran.

Sans circonstances, on pourrait aussi interpréter faussement des versets. Nous pouvons tomber dans le travers de généraliser le sens d'un verset, alors qu'il renvoie à un sens restreint et précisé par les circonstances. A savoir, (Coran 9/5) "Lorsque les mois d'interdiction seront terminés, tuez les polythéistes là où vous les trouvez ; capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade". Sans se référer aux événements qu'il cite, ce verset serait pris à la lettre et généralisé dans le temps et l'espace, alors qu'il est précisément restreint en temps et espace.

Donc, à mon sens, il faut être vigilant en traitant ce sujet délicat, car les circonstances de révélation peuvent être utilisées comme passe-partout pour faire dire aux Textes tout ce que l'on veut.

Cordialement!
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Mar 26 Sep 2017, 02:17

OlivierV a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
Les circonstances de révélation seraient des contextes et evenements historiques durant la vie du prophète suite auxquelles des versets auraient éte révelés . En gros, ces versets sont révélés pour regler des problèmes précis ou pour repondre a des questionnements du prophète et de son entourage. Cependant il est connu traditionellement que la majorité du Coran a etait révélé sans circonatances particulières ainsi , en fouillant dans les ruceuils de Hadiths tels que Bukhari et Ahmed  , dans les tafsirs de Tabari et Qurtubi , dans la sira de Ibn ishaq et finalement dans les livres spécialisés de circonstances tels que Suyuti et Al Wahidi on se rend compte qu'on connait les circonstances d'uniquement 20% des versets coraniques .


Pire encore , le docteur Al ajami nous affirme qu'après avoir sommis la chaine de transmission de ces   "circonstances de révélation" aux critères d'authentification de Hadith seulement 3% s'avèrent authentique.



Pour finir le docteur distingue entre deux types de circonstances (( les endogènes )) et (( les exogènes)) , les premieres sont des circonstances textuels interne qu'on peut deduire à partir des versets avoisinant alors, que les deuxième nous viennent des hadith et de d'autres sources externes au texte . Personellement je n'accepte que les premières qu'en est-il de vous et pourquoi ??

Il faudrait que je relise le Coran sous cette optique là. Je me demande si tous les versets "guerriers" ont une explication endogène...


Je n'en connais pas un qui n'en a pas , je serais curieux de voir l'exception. Par contre certains versets qui n'ont aucun contexte endogène ont perdu leur universalisme et son devenu contextuel par des circonstances exogènes.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Mar 26 Sep 2017, 02:41

Thinkbig a écrit:
Salut

Une grande question qui mérite réflexion. Les circonstances de révélation peuvent être utiles pour différentes causes, et si elles doivent être prises en considération, elles le sont pour diverses raisons.

Des fois les circonstances de révélation ne sont pas utiles pour comprendre le verset, elles sont auxiliaires à la compréhension et servent seulement comme indicateur historique. Par exemple, ce verset (Coran 24:6) "Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses, ..." fut révèle suite au cas exposé par un homme au Messager (psl), et suite à ça, le verset fut révélé. Il est clair dans ce cas, que connaître ou non la circonstance de ce verset ne change rien à sa compréhension. Le verset est une règle générale.



Et si l'homme ne serait pas venu voir le prophète ?? Je vois ici un exemple d'un verset universel faussement contextualiser par des circonstances exogènes.


Citation :

Les circonstances peuvent aussi nous informer sur un verset. (Coran 58:1) "Allah a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux ...." Dans ce cas, bien que c'est aussi une règle générale, nous restons curieux de savoir qui est celle qui discutait avec le Messager, et de quoi il s'agit. Ici aussi, connaître la circonstance ne change rien à sa compréhension.

Le verset lui même nous donne un contexte. quant a notre curioisité de savoir de qui s'agit-il je la trouve bien unitile .de plus , cette circonstance exogène même si elle semble repondre a notre curiosité n'est pas forcement veridique surtout quand on sait que 90% des données traditionnelles s'averent fou selon les critères de la tradition même.

Citation :

Il y a aussi des cas où il serait impossible de comprendre un verset sans les circonstances. A titre d'exemple, (Coran 5/43) "Comment te demandent-ils d'être arbitre alors qu'ils ont auprès d'eux la Torah, dans laquelle se trouve le jugement de Dieu, puis se détournent après cela ?". Sans circonstances on pourrait comprendre que les Juifs ne sont pas concerné par le Coran.

Cher Thinkbig tu part du principe que les juifs doivent être concerné par Coran , ce principe te viens de la tradition donc, sources externes au texte . Bref , on part d'une hypothese externe au texte pour valider une conclusion externe au texte .

C'est exactement comme les personnes qui disent : " comment serions nous que la viande de l'ane est haram sans sunna " j'ai envie de leur repondre : " mais pourquoi supposez vous que la viande de l'ane est haram si ce n'est la sunna "


Citation :

Sans circonstances, on pourrait aussi interpréter faussement des versets. Nous pouvons tomber dans le travers de généraliser le sens d'un verset, alors qu'il renvoie à un sens restreint et précisé par les circonstances. A savoir, (Coran 9/5) "Lorsque les mois d'interdiction seront terminés, tuez les polythéistes là où vous les trouvez ; capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade". Sans se référer aux événements qu'il cite, ce verset serait pris à la lettre et généralisé dans le temps et l'espace, alors qu'il est précisément restreint en temps et espace.


Sauf que ce verset possede un contexte endogène au debut de la Surat . La surat 9 est entierment contextuel.


Citation :

Donc, à mon sens, il faut être vigilant en traitant ce sujet délicat, car les circonstances de révélation peuvent être utilisées comme passe-partout pour faire dire aux Textes tout ce que l'on veut.

Cordialement!




Tout a fait et il sont deja utilisé a cette fin . D'ailleurs je me demande bien qu'attendent les savants musulmans pour appliquer au moins les critères de Bukhari sur ces données.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Jeu 28 Sep 2017, 19:57

Pour remonter le fil résumons unpeu ce qui a etait dit ou plutot ce que j'en conclus  à propos ( les circonstances de révélation / Asbab Al nuzul ).



L'avis traditionel :

Même si la majorité du Coran a etait révéle independement de l'époque et des evenements entourant la vie du prophète , une autre partie importante a etait révélée pour repondre aux questionements ainsi que pour guider cette  communeauté . En d'autres mots une partie importante du Coran doit absolument être lu à travers les Hadith et d'autres données historiques.


L'avis opposant :

Quand les données historique nous raconte la reaction des premiers croyants face a un verset , on peut s'en servir comme support historique afin , d'analyser les premières tentative d'interpretation. D'un autre côté toute donnée historique qui nous raconte la cause exogène de révélation est au mieu une tentative des croyants du (9ème siècle ) pour interpreter des versets ambigu et au pire un [......] pour brouiller les contextes endogènes et les interpretations apparente





                         ------------------------------------


Prenons en exemple le verset de la polygamie pour mieu saisir  les consequences de cette difference .



Interpretation traditionelle :


(( Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n´être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d´injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille)).



Pour commencer ce verset est interpreté separement du precedent (contexte endogène ) Bref ,Si un homme s'occupe ou connait une orpheline qui est belle et riche il a le droit de la marier mais , s'il fait cela uniquement pour ses propres interets il est préferable pour lui d'epouser d'autres femmes non orphelines ( deux , trois , quatre ) . Ceci etant dit , si cet  homme craint de ne pas être juste il doit s'en tenir à une seul femme . Finalement , pour dernier recours cet homme pourrait opter pour des esclaves puisqu'il n'y aucune contrainte de justice ou de nombre de ce côté la .







Interpretation oposante ( littérale)



Premièrement la traduction du verset sera differente puisque débarassé des modifications idéologique .


(( Et donnez aux orphelins leurs biens; n’y substituez pas le mauvais au bon. Ne mangez pas leurs biens avec les vôtres: c’est vraiment un grand péché.))


((Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes concernée, mais, si vous craignez de n´être pas justes , alors une seule, ou celles qui detiennent votre serment.))




On voit bien que ces deux versets concernent la bienveillance envers les orphelins , un des quatorze commandements explicite du Coran .

L'interpretation du deuxième versets depend du precedent qui est le contexte endogène ainsi , la première parti du deuxième donne une solution à la première partie du precend en d'autres mots une des facons  de (( donner des biens aux orphelins )) est de les prendre eux et leurs mère veuve en charge .


Cependant ,  si on a peur de (( manger leurs biens)) c'est a dire (( être injuste)) entre eux et nos propres enfants ( aucun rapport entre les femmes ) il est préferable  de ne pas s'aventuer dans un deuxième mariage .



Bref , la polygamie est uniquement un solution proposée pour prendre soins des veuves et de leurs orphelins quand elles en ont besoin.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Jeu 28 Sep 2017, 20:23

Thedjezeyri14 a écrit:



Prenons en exemple le verset de la polygamie pour mieu saisir  les consequences de cette difference .



Interpretation traditionelle :


(( Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n´être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d´injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille)).



Pour commencer ce verset est interpreté separement du precedent (contexte endogène ) Bref ,Si un homme s'occupe ou connait une orpheline qui est belle et riche il a le droit de la marier mais , s'il fait cela uniquement pour ses propres interets il est préferable pour lui d'epouser d'autres femmes non orphelines ( deux , trois , quatre ) . Ceci etant dit , si cet  homme craint de ne pas être juste il doit s'en tenir à une seul femme . Finalement , pour dernier recours cet homme pourrait opter pour des esclaves puisqu'il n'y aucune contrainte de justice ou de nombre de ce côté la .







Interpretation oposante ( littérale)



Premièrement la traduction du verset sera differente puisque débarassé des modifications idéologique .


(( Et donnez aux orphelins leurs biens; n’y substituez pas le mauvais au bon. Ne mangez pas leurs biens avec les vôtres: c’est vraiment un grand péché.))


((Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes concernée, mais, si vous craignez de n´être pas justes , alors une seule, ou celles qui detiennent votre serment.))




On voit bien que ces deux versets concernent la bienveillance envers les orphelins , un des quatorze commandements explicite du Coran .

L'interpretation du deuxième versets depend du precedent qui est le contexte endogène ainsi , la première parti du deuxième donne une solution à la première partie du precend en d'autres mots une des facons  de (( donner des biens aux orphelins )) est de les prendre eux et leurs mère veuve en charge .


Cependant ,  si on a peur de (( manger leurs biens)) c'est a dire (( être injuste)) entre eux et nos propres enfants ( aucun rapport entre les femmes ) il est préferable  de ne pas s'aventuer dans un deuxième mariage .



Bref , la polygamie est uniquement un solution proposée pour prendre soins des veuves et de leurs orphelins quand elles en ont besoin.[/justify]

D'accord avec toi.

Je me pose de plus une question, vu qu'il n'y a pas de ponctuation je crois dans le Coran.

Est-ce que "ou des esclaves que vous possédez" ne doit pas être mis comme comptant dans les deux, trois ou quatre femmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Jeu 28 Sep 2017, 20:45

OlivierV a écrit:

D'accord avec toi.

Je me pose de plus une question, vu qu'il n'y a pas de ponctuation je crois dans le Coran.

Est-ce que "ou des esclaves que vous possédez" ne doit pas être mis comme comptant dans les deux, trois ou quatre femmes ?



Ps : j'ai oublié de mentionner que l'interpretation traditionelle du verset n'est pas le fruit de réflexion mais , plustot une lecture a travers des donnés traditionelles( circonstances exogène) ainsi , un certain hadith parle d'un homme qui voulait epouser une orpheline qui etait sous sa tutelle , un autre hadith parle d'une orpheline riche , un troisième parle d'un compagnon obligé de divorcer puisque injuste avec sa deuxième femme et finalement d'autres hadith raconte le nombre élevés d'esclaves que possedaient certains compagnons.




Olivier je ne suis pas sur de comprendre ta question aufait , tu veux dire que le nombre d"esclaves" devraient egalement être limité a quatre ?? Le problème est que le verset ne parle que d'une polygamie de veuve ce qui exclu toute les femmes sans orphelins qu'elle soit esclave , vierge , veuve sans enfants ou autre .


En passant il est biensur pas question d'esclave dans ce verset puisque esclave ca a toujours etait ABD dans le Coran et dans ce cas c'est plutot ( ma malakt aymanoukoum/ celles qui detiennent votre "serement, engagement, promesse , parole ).
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Jeu 28 Sep 2017, 21:01

Thedjezeyri14 a écrit:



Olivier je ne suis pas sur de comprendre ta question aufait , tu veux dire que le nombre d"esclaves" devraient egalement être limité a quatre ?? Le problème est que le verset ne parle que d'une polygamie de veuve ce qui exclu toute les femmes sans orphelins qu'elle soit esclave , vierge , veuve sans enfants ou autre .


En passant il est biensur pas question d'esclave dans ce verset puisque esclave ca a toujours etait ABD dans le Coran et dans ce cas c'est plutot ( ma malakt aymanoukoum/ celles qui detiennent votre "serement, engagement, promesse , parole ).

Non, ce n'est pas du tout ce que je voulais dire. Je me demandais si on ne pouvait pas lire ce verset plus ou moins comme ceci : "parmi celles qui vous plaisent ou parmi vos esclaves". C'est à dire que cela voudrait signifier justement qu'il s'agit de limiter le mariage à quatre, et non pas que l'on puisse avoir autant de partenaires que l'on veut parmi celles-ci.

ABD, cela ne veut pas dire "serviteur" aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Jeu 28 Sep 2017, 21:25

OlivierV a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:



Olivier je ne suis pas sur de comprendre ta question aufait , tu veux dire que le nombre d"esclaves" devraient egalement être limité a quatre ?? Le problème est que le verset ne parle que d'une polygamie de veuve ce qui exclu toute les femmes sans orphelins qu'elle soit esclave , vierge , veuve sans enfants ou autre .


En passant il est biensur pas question d'esclave dans ce verset puisque esclave ca a toujours etait ABD dans le Coran et dans ce cas c'est plutot ( ma malakt aymanoukoum/ celles qui detiennent votre "serement, engagement, promesse , parole ).

Non, ce n'est pas du tout ce que je voulais dire. Je me demandais si on ne pouvait pas lire ce verset plus ou moins comme ceci : "parmi celles qui vous plaisent ou parmi vos esclaves". C'est à dire que cela voudrait signifier justement qu'il s'agit de limiter le mariage à quatre, et non pas que l'on puisse avoir autant de partenaires que l'on veut parmi celles-ci.

ABD, cela ne veut pas dire "serviteur" aussi ?



Oui justement c'est ce que j'avais compris mais ca ne marche pas puisque "esclave" vient après "une seule" et surtout les (deux,trois,quatre) doivent absolument être veuves avec orphelins ce qui n'est pas le cas de toute "les esclaves".



ABD veut dire creature et esclave , aufait C'est uniquement (ABD Allah ) qui veut dire creature. Des personnes pourraient me retroquer que (Abd Allah) veut dire esclave de Dieu est que par souci de takiya j'embelli l'expression mais , c'est faux puisque il y a deux forme pluriels de ce mot ( Abid/ esclaves) et ( IBAD/ creatures) et le Coran emplois toujours (IBAD Allah / creature) .


Le seul moment ou on peut rencontrer (Abid Allah / esclaves de Dieu) c'est dans la description du jour du jugement . Effectivement , durant le jour du jugement on est tels des esclaves denué de liberte et prisonier de nos actes .



Concernant IBAD Allah j'ai barré creature parceque je ne sais pas quel sens exactement donner a cette expression qui veut a peu pret dire ( ceux que Dieu a rendu libre)



Cette interpretation vient du fait que la racine ABD fait partie des (Athdad/ contraire) un groupe de mot qui veut dire une chose et son contraire comme Oumma qui signifie l'entité guidée mais aussi l'entité qui guide ( Abraham etait une Oumma selon un verset ).


Ainsi , Abada veut dire (obeir/ désobeir) et ABD veut dire ( esclave/libre) donc (ABID/IBAD).




Quant au verset de polygamie il n'y aucune mention de ABD .
Revenir en haut Aller en bas
Thinkbig

avatar


MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   Jeu 28 Sep 2017, 22:13

Salut Thedjezeyeri

Je tiens à te remercier pour ton implication dans cette rubrique, et je m'excuse de ne pas toujours suivre, ces derniers temps je suis très pris. Mais je lis toutes tes interventions.

Citation :
Et si l'homme ne serait pas venu voir le prophète ??

Je crois que je ne me suis pas bien exprimé. Le verset n'est pas révélé parceque l'homme est venu voir le Prophète, et que la question de l'homme a fait que Dieu réponde par un verset. Non, pour moi l'événement de l'homme qui voit le Prophète ne peut pas causer une révélation, sinon ce serait rendre la volonté divine dépendante de nos désirs. Le contexte est une information, réelle ou imaginaire, qui nous situe le verset dans l'espace-temps.

Je ne crois pas que Dieu, pour nous révéler son Texte, doit attendre qu'on le lui demande, ce serait un Dieu dépendant. Les circonstances de révélation, que je préfère appeler contexte de révélation, sont pour moi des indicateurs donnant un sens humain aux Textes divins, ils nous permettent d'humaniser la divinité afin de l'appréhender avec notre intellect d'humain. Les circonstances ne sont pas des causes de révélation, mais sont ses effets, et Dieu est l'agent de la cause et de son effet.

Pour moi, la révélation n'est pas simplement un message à transmettre, elle sert aussi à faire partager un sentiment, une émotion, et une expérience, tous construits sur un vécu humain profane à partir de notions religieuses, et c'est ce que j'appelle contexte ou circonstances de révélation.

Dieu en s'adressant à l'homme via le Coran, L'a fait dans un langage humain, sur des notions humainement acceptables, et dans des contextes ou circonstances bien définis et nommément cités.

Citation :
Le verset lui même nous donne un contexte. quant a notre curioisité de savoir de qui s'agit-il je la trouve bien unitile

Oui Dieu nous donne le contexte, et d'ailleurs je pense que ce contexte est la base du récit circonstanciel. Pourquoi Dieu nous expose le contexte, et de quoi parle verset.

Le verset parle de la répudiation et de l'acte ou de l'expression qui déclare la répudiation (la mère), et Dieu veut nous apprendre que cette expression est dégradante pour la mère. C'est pour cela que le Coran cite le contexte, car si c'était pour parler de la répudiation, le verset aurait pu prendre une autre forme "celui qui veut reprendre sa femme après l'avoir répudiée, il doit ....". Mais Dieu veut nous faire comprendre qu'Il est à l'écoute quand Il est imploré, et qu'il n'aime pas que l'on dégrade l'image de celle qui nous a enfanté. C'est du moins ce que je pense.

Et quant à la véracité ou non desdites circonstances, je me permet de penser que là n'est pas la question. L'existence ou l'absence de circonstances n'a aucun effet sur les Textes, si ce n'est pour jalonner le cours de la révélation, et de matérialiser les commandements en leur conférant une scène et des acteurs humains.

Citation :
Cher Thinkbig tu part du principe que les juifs doivent être concerné par Coran, ce principe te viens de la tradition

Je m'excuse de ce manque de clarté dans cette citation, j'aurai dû écrire "... les juifs ne sont pas concerné par la loi coranique..." quand ils sont venus demander l'arbitrage du Prophète sur un différend entre-eux. Nous savons que les non musulmans de Médine avaient le droit de régler leurs différends selon leurs traditions, ils n'étaient pas concernés par les loi coraniques. Ça c'était selon un pacte, dans un lieu et une époque bien définis, mais si l'on prend le verset en ignorant le contexte, on pourrait conclure à une loi générale, ce qui n'est pas le cas.

Pour ce qui est du verset sur la polygamie, oui c'est une façon de le comprendre, mais il faut alors préciser un chose. Cette interprétation, comme je l'ai comprise, semble dire que la polygamie est une invention coranique, ce qui n'est pas historiquement juste, l'Islam a vu le jour au sein d'une société où se pratiquait la polygamie.

En conclusion, je tiens à le répéter, l'authenticité ou la non authenticité des récits sur les circonstances de révélation ne nuit en rien à la lecture du Coran, du moment que ces circonstances ne soient pas considérées comme causes ayant provoqués la révélation, mais comme points de repères historico-culturels sur l'état des gens face à la révélation.

Et pour alimenter le débat, je tiens à poser une question.

"Les Sadaqats ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l'Islam), l'affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier de Dieu, et pour le voyageur (en détresse). C'est un décret de Dieu ! Et Dieu est Omniscient et Sage". (Verset 60, Sourate AT-TAWBAH)

Comment lire ce verset aujourd'hui ! Qui sont "ceux dont les cœurs sont à gagner (à l'Islam)" ?

Cordialement!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (1) circonstances de revelation qu'en est-il ??   

Revenir en haut Aller en bas
 
(1) circonstances de revelation qu'en est-il ??
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REVELATION, la Fin de notre Temps
» INSPIRATION et REVELATION
» REVELATION de Meyer
» UNE REVELATION SUR L'APOCALYPSE
» LA VIERGE DE LA REVELATION A "TROIS FONTAINES" A ROME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Musulmans et personnes en recherche-
Sauter vers: