Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Combattez les !

Aller en bas 
AuteurMessage
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Combattez les !   Mar 26 Sep 2017, 16:42

Le sujet est tellement vague et compliqué , je vous propose de commencer la discussion avec un article.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Mar 26 Sep 2017, 16:42

Citation :



Comme dans toutes les thèses djihadistes, qu’il s’agisse de l’ancienne « théologie de guerre » mise au service de l’expansion impériale de l’islam et de la défense de ses territoires ou du djihadisme terroriste contemporain, il n’est jamais guère possible de mobiliser plus d’une dizaine de versets du Coran. Parmi eux, le célèbre « verset du sabre » que Daesh ne manque pas de brandir à tout bout de ligne. En voici la traduction proposée : « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la prière et s’acquittent de la zakât, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » [at-Tawba, v5]. Ce verset est classiquement interprété comme stipulant que les musulmans ont le devoir de combattre les « associateurs », c’est-à-dire les polythéistes, jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam. Mais Daesh a pour spécificité d’étendre la notion de polythéisme à tous ceux qui ne croient pas aux mêmes principes qu’eux, notamment les juifs, les chrétiens, les chiites ou les minorités religieuses du Moyen-Orient, mais aussi les musulmans sunnites qui n’adhèreraient pas à leur doctrine califale et djihadiste.

Pour autant, cette notion de guerre permanente et de conversion par la force est si contraire à l’esprit du Coran que les exégètes classiques ont dû déclarer que ce verset abrogeait à lui seul entre 120 et 140 autres versets prônant la tolérance religieuse et interdisant toute attitude belliqueuse. Or, il n’est guère nécessaire d’être un grand exégète pour comprendre que le propos de ce verset est contingenté, limité historiquement ou circonstanciel. En effet, le texte est clair : « après que les mois sacrés expirent », cet énoncé suppose une datation et un délai. L’ensemble de l’exégèse classique précise qu’il s’agit de la rupture unilatérale par les polythéistes mecquois de la trêve de non-agression signée à Ḥudaybiyya en 627 entre eux et les musulmans. Le segment « tuez les associateurs où que vous les trouviez » fait suite aux vs1-4 de cette même sourate qui déchargent les musulmans de leur engagement vis-à-vis de ce traité du fait que les polythéistes l’avaient préalablement rompu. Il leur est ainsi donné la possibilité, non pas d’attaquer, mais de répondre à l’agression « où que vous les trouviez », c’est-à-dire ceux qui auront transgressé la trêve, et ce, qu’ils soient sur votre territoire ou le leur. Bien évidemment, le terme « associateurs » ne peut qualifier ici que les polythéistes mecquois et ceux des tribus du Hedjaz qui avaient contracté avec eux des alliances autour de ce fameux traité de Ḥudaybiyya. Autrement dit, il ne s’agit pas même de tous les polythéistes, mais uniquement de ces acteurs-là. Bien qu’il serait aisé de le démontrer, mais trop long pour ce type d’analyse, nous retrouverions exactement les mêmes biais pour la petite dizaine de versets accessoirement instrumentalisés par Daesh pour légitimer sa vision fantasmée du djihad permanent et global.

Quoique l’exégèse et la connaissance historique ne soient pas les spécialités des cibles potentielles de la propagande djihadiste daeshienne, nous avons noté que Daesh prend soin de déplacer expressément la contextualisation historique et littérale de ce verset vers une recontextualisation lisant le monde à travers l’imaginaire particulier de Daesh : « Lorsque la guerre s’intensifia entre l’État prophétique et les mécréants dans toute la péninsule arabique, Allah révéla le verset de l’épée ». Le parallèle entre la notion historiquement inexistante « d’État prophétique » et celle de l’État islamique de Daesh est clair. Herméneutiquement, l’appui est fort, il projette l’exemplification de la conduite prophétique et du soutien divin qu’il reçut sur l’image de Daesh et de son calife. Le candidat djihadiste aura ainsi facilité l’identification aux compagnons du prophète pourfendant le mécréant sur les terres de l’Arabie idéalisée avec l’agrément de Dieu.

En conséquence, il serait donc erroné de vouloir établir une filiation signifiante entre la doctrine daeshienne et l’islam classique, car le lien qui les unit est soit une surinterprétation soit ce type de [......] textuelle. En détournant les textes religieux et en mobilisant les nouvelles techniques de l’imagerie, ou encore en utilisant un discours idéologique propagandiste « assez bien construit » Daesh fait en sorte que le public soit incapable de comprendre les techniques et méthodologies utilisées mises en œuvre pour le contrôler et l’asservir. D’où l’importance de mobiliser des efforts multidisciplinaires afin de comprendre les mécanismes de cette propagande et la déconstruire.


Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Mar 26 Sep 2017, 20:47

Thedjezeyri14 a écrit:
Le sujet est tellement vague et compliqué , je vous propose de commencer la discussion avec un article.

Comme tu le dis, ce sujet est très vaste et très compliqué.

Et si je ne connais pas la "théologie" des djihadistes tels ceux de Daesh ou de Boko haram ou d'autres encore, je commence à bien connaître l'argumentation islamophobe.

Et là, on se heurte à un écueil de taille, comment connaître la véritable histoire du Prophète, et de l'expansion de l'islam si tant est que cela soit possible.

Selon les islamophobes le Prophète aurait mené je ne sais combien de batailles, bien plus que celles contextualisées dans le Coran.

Ces personnes affirment que dès le départ l'Islam n'a pas respecté le fait que seule la guerre défensive est autorisée.

Ne fut-ce qu'en parlant des conquêtes qui ont permis l’expansion de l'Islam avec une telle rapidité.

Finalement, est-ce que la guerre juste ne serait pas forcément défensive ? Dans le sens où ce ne serait pas forcément une réponse à une agression subie par les musulmans.

Est-ce que dans certains cas, comme dans le cas de la conquête d'une partie de l'Empire Byzantin et de la Perse, au vu de la situation chaotique que subissaient les habitants, on ne pourrait pas comparer l'intervention des musulmans à ce qu'on nomme aujourd'hui "le devoir d'ingérence humanitaire" prôné par quantité de laïcs...

Il faudrait peut-être accomplir le travail qui consisterait à souligner ce qui à maintes reprises dans le Coran, appelle à la concorde entre les gens, appelle à plus de justice.

Quand au travail historique, cela me semble mission impossible. Parce qu'en cette époque là, je ne pense pas que la science de l'histoire existait. Et que par conséquent, je ne vois pas comment cette science pourrait être objective aujourd'hui.

Ce ne sont pas les épigraphies qui peuvent constituer des preuves selon moi. Parce qu'un état humilié reconnaîtra difficilement ses propres torts.

Je crois vraiment qu'il y a un travail à faire, à publier, sur l'éthique fondamentale de l'Islam. Ce que certains musulmans font de nos jours et on fait au cours des siècles. Cela permettrait de montrer que l’intervention de l'Islam pouvait peut-être être faite par souci "humanitaire"...

Parce que c'est sur l'apparence de l'expansion de l'Islam que se base essentiellement l'argumentation islamophobe. Et pas seulement sur le fait que les terroristes islamistes se basent sur le verset du sabre...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Mer 27 Sep 2017, 16:01

Un autre article qui rejoint le thème de la discussion :

(...)Qu’est-ce que le djihad ?


Le djihad armé, appelé qital, existe bel et bien dans la tradition musulmane. Il est codifié, relève exclusivement du commandement politique étatique légitime, ne s’applique qu’aux combattants d’armées régulières engagés dans un conflit et stipule la protection inconditionnelle de tous les civils. Il est étroitement associé à la notion de justice (‘adl) et sa définition comme sa pratique ne souffrent d’aucune ambiguïté. La dénomination de djihadisme ou djihadistes, utilisée pour qualifier des assassinats de civils, des actes de torture, doit être de ce fait définitivement écartée car elle participe d’une dissociation perverse du sens de ce terme et contribue par là même à renforcer la légitimité religieuse dévoyée de Daesh dont le djihad est le cœur de doctrine. Les thèses de certains musulmans affiliés à la tendance libérale-réformiste insinuant que toutes les références scripturaires de Daesh, qui fondent son argumentaire et sa propagande, sont toutes présentes dans la tradition musulmane et seraient, sous ce rapport, la traduction fidèle et authentique de cette tradition, ne sont pas seulement des thèses contestables scientifiquement dans leur approche sélective des références, dans la continuité normative et statutaire qu’elles induisent entre droit musulman (fiqh) et sources de la loi (Coran et tradition prophétique authentique), dans l’omission des finalités et des principes qui conditionnent la pratique normative de la sharia, mais également irresponsables dans l’amalgame et la continuité dangereuse qu’elles convoquent entre la religion musulmane d’une part et les exactions de Daesh qui seraient, de ce point de vue selon eux, l’expression fidèle de la religion musulmane, ou à tous le moins, d’une partie de ses enseignements. Si la production jurisprudentielle classique doit bien faire l’objet d’un aggiornamento, ce dernier ne peut se concevoir que dans la fidélité aux deux sources coranique et prophétique, notamment aux finalités éthiques du droit musulman (maqasid ashari’a) qui demeurent les deux boussoles de la revivification éthique et juridique du fiqh. C’est ce qui différencie radicalement une démarche de fidélité créatrice à celle d’une conversion séculière de la religion au dogme de la modernité en crise prônée par les adeptes de la sécularisation à marche forcée de l’islam, approche caractéristique des réformistes libéraux.
Il faut tout de suite ajouter que les références mobilisées par Daesh ne jouent pas le rôle de facteurs déclencheurs dans le passage à l’acte violent mais tout au plus de légitimateurs, ce qui est déjà en soi condamnable. La violence est en l’homme, et ces jeunes Français, ne cherchent, dans celle qui les animent, que la voie cathartique qui leur permettra, avec beaucoup d’opportunité, de mieux l’exprimer.

Paix et fraternité, les deux piliers du testament du Père Hamel


Quant au testament que nous évoquions plus haut, il n’est ni plus ni moins que celui du Père Hamel. Certes, il ne nous appartient pas de l’officialiser comme tel. Les vivants ne sont pas autorisés à parler au nom des morts. Mais la grandeur du Père Hamel est d’avoir quitté ce monde comme il a vécu : dans l’humilité et le courage tranquille de sa fonction, dévoué à Dieu, au service des Hommes. Face aux deux assassins qu’ils le conduisent à la mort, il n’a pas tremblé et lancera dans la douleur de l’adversité ces derniers mots : « Satan, va-t’en ! » Dans cette formule d’exécration de Satan, ce n’est pas seulement le démon criminel qu’il tance avec vigueur. C’est également le démon de la division, de la haine et de l’égoïsme. Les héritiers chrétiens et musulmans du Père Hamel sauront témoigner de ce message spirituel de paix et de fraternité néotestamentaire. « Ceux qui ont commis cet attentat avaient pour but de nous diviser, que les communautés s’entre-déchirent. Eh bien, on a eu envie de leur montrer le contraire », déclare ainsi Auguste Moanda, prêtre de la paroisse depuis six ans. Alors oui, il y a bien eu, dans les semaines qui ont suivi la mort du religieux, des gens « pas croyants », précise le prêtre, qui ont estimé qu’il était « naïf » de prôner le vivre-ensemble. Mais, c’était « marginal », dit l’homme qui avait déjà espéré il y a un an « que le sang du père Hamel soit le ciment entre nos deux communautés », d’après des propos rapportés par Le Monde. « Dans une famille, un décès rapproche », explique Christian, retraité de l’enseignement et servant d’autel à l’église Saint-Etienne. Selon lui, un an plus tard, la « fraternité » est même plus « grande » avec les musulmans qu’il appelle ses « frères ». Le président du conseil régional du culte musulman (CRCM) de Haute-Normandie et responsable de la mosquée Yahia, Mohammed Karabila, confirme : « Nous sommes sortis grandis de cet acte barbare contre un prêtre qui nous était cher, à nous, musulmans ».

« Les actes de bien de l’abbé continueront de porter leurs fruits »

Dans l’église du Père Hamel, une œuvre d’art en son hommage réalisée par un artiste de confession musulmane témoigne de cette alliance spirituelle entre les deux communautés. Autre hommage, celui d’un ouvrage écrit par un franco-algérien répondant au pseudonyme de Mohammed Nadim. Un recueil de lettres émouvantes et déchirantes dans lesquelles l’auteur témoigne de sa tristesse et de son désarroi. Un hommage partagé par toutes les consciences islamiques de France et que ces mots de Marwan Muhammad illustrent avec justesse : « De tous ceux dont, dans la folie et la haine, quelque esprit tordu aurait pu faire un ennemi, de toutes les personnes dont quelque militant égaré aurait pu questionner la responsabilité dans les injustices de ce monde… on n’aurait pas pu trouver plus éloigné que l’abbé Jacques Hamel. Et pourtant… c’est sa chère vie qu’ils ont volée et sa belle œuvre qu’ils ont terminée. Physiquement, du moins. Car le nom de l’abbé ne s’éteindra pas, tandis que le leur n’est déjà plus qu’un mauvais souvenir. Les actes de bien de l’abbé continueront de porter leurs fruits, tandis que leurs ignominies les poursuivront à jamais. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Mer 27 Sep 2017, 20:59

OlivierV a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
Le sujet est tellement vague et compliqué , je vous propose de commencer la discussion avec un article.

Comme tu le dis, ce sujet est très vaste et très compliqué.

Et si je ne connais pas la "théologie" des djihadistes tels ceux de Daesh ou de Boko haram ou d'autres encore, je commence à bien connaître l'argumentation islamophobe
.



Ces groupes djihadiste tirent leur théologie du djihad de la même source, c'est à dire vers le 13 ème siècle quand les mongols se sont mis a saccager la civilisation musulmane , certains penseurs traumatisé par ces guerres et ces injustices ont developpé un islam politique militaire djihadiste,  il s'agit de Ibn Taymiya et ses eleves ( Ibn Qayim , Ibn kathir , al thahabi ...etc). Le problème et que ces penseurs ont vecu la violence du moyen age et quand on s'inspire d'eux on devient un combattant moyen ageux.



Citation :

Et là, on se heurte à un écueil de taille, comment connaître la véritable histoire du Prophète, et de l'expansion de l'islam si tant est que cela soit possible.
 

C'est de  plus en plus possible grace aux outils d'analyse et de critique  développés par les sciences humaines.

Citation :


Selon les islamophobes le Prophète aurait mené je ne sais combien de batailles, bien plus que celles contextualisées dans le Coran.


Ces personnes affirment que dès le départ l'Islam n'a pas respecté le fait que seule la guerre défensive est autorisée.

Ne fut-ce qu'en parlant des conquêtes qui ont permis l’expansion de l'Islam avec une telle rapidité.

Le problème est que ces gens , du moment que les textes musulmans peuvent servir a attaquer l'islam ils ne cherchent même pas a savoir si c'est authentifié par les historiens et souvent ils amplifient cela avec des apocryphes en sachant qu'un apocrphes musulmans n'est pas seulement rejeté par l'orthodoxie mais certifié irrecevable et mensonger grace a des methodes d'authentifications . D'un autre côté quand les textes musulmans sont bénefique à l'image de l'islam ces islamophobes sont les premiers a brandir la carte de l'historicité.

Citation :

Finalement, est-ce que la guerre juste ne serait pas forcément défensive ? Dans le sens où ce ne serait pas forcément une réponse à une agression subie par les musulmans.

Est-ce que dans certains cas, comme dans le cas de la conquête d'une partie de l'Empire Byzantin et de la Perse, au vu de la situation chaotique que subissaient les habitants, on ne pourrait pas comparer l'intervention des musulmans à ce qu'on nomme aujourd'hui "le devoir d'ingérence humanitaire" prôné par quantité de laïcs...

Il faudrait peut-être accomplir le travail qui consisterait à souligner ce qui à maintes reprises dans le Coran, appelle à la concorde entre les gens, appelle à plus de justice.



Certes , c'est bien envisageable mais , en intervenant dans ce but les musulmans n'etaient pas sensé convertir les autres populations et franchement cela m'etonnerais que des peuples entier decideraient volentairement tout a coup de delaisser leur cultures ancestrales et de commencer a prier, jeuner , Zakat ...etc au pire le monotheisme pourquoi pas . Je pense aussi que c'est une erreur de justifier les crimes des anciens , ils avouent tous avoir participé a des expeditions ce qui veut dire qu'ils ont contredit "nul contrainte en religion ". Après tout ce sont des humains du moyen age .


Citation :


Je crois vraiment qu'il y a un travail à faire, à publier, sur l'éthique fondamentale de l'Islam. Ce que certains musulmans font de nos jours et on fait au cours des siècles. Cela permettrait de montrer que l’intervention de l'Islam pouvait peut-être être faite par souci "humanitaire"...

Je ne doute pas que ce genre d'intervention etait frequent il suffit de lire les auteurs juifs des premiers siècles .

Citation :

Parce que c'est sur l'apparence de l'expansion de l'Islam que se base essentiellement l'argumentation islamophobe. Et pas seulement sur le fait que les terroristes islamistes se basent sur le verset du sabre...


Oui mais du moment que les musulmans admettent les erreurs des anciens et les condamnent comme ont fait les chretiens , cet argumentaire islamophobe tombera à l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Jeu 28 Sep 2017, 16:50

Thedjezeyri14 a écrit:
OlivierV a écrit:


Comme tu le dis, ce sujet est très vaste et très compliqué.

Et si je ne connais pas la "théologie" des djihadistes tels ceux de Daesh ou de Boko haram ou d'autres encore, je commence à bien connaître l'argumentation islamophobe
.



Ces groupes djihadiste tirent leur théologie du djihad de la même source, c'est à dire vers le 13 ème siècle quand les mongols se sont mis a saccager la civilisation musulmane , certains penseurs traumatisé par ces guerres et ces injustices ont developpé un islam politique militaire djihadiste,  il s'agit de Ibn Taymiya et ses eleves ( Ibn Qayim , Ibn kathir , al thahabi ...etc). Le problème et que ces penseurs ont vecu la violence du moyen age et quand on s'inspire d'eux on devient un combattant moyen ageux.



Citation :

Et là, on se heurte à un écueil de taille, comment connaître la véritable histoire du Prophète, et de l'expansion de l'islam si tant est que cela soit possible.
 

C'est de  plus en plus possible grace aux outils d'analyse et de critique  développés par les sciences humaines.

Citation :


Selon les islamophobes le Prophète aurait mené je ne sais combien de batailles, bien plus que celles contextualisées dans le Coran.


Ces personnes affirment que dès le départ l'Islam n'a pas respecté le fait que seule la guerre défensive est autorisée.

Ne fut-ce qu'en parlant des conquêtes qui ont permis l’expansion de l'Islam avec une telle rapidité.

Le problème est que ces gens , du moment que les textes musulmans peuvent servir a attaquer l'islam ils ne cherchent même pas a savoir si c'est authentifié par les historiens et souvent ils amplifient cela avec des apocryphes en sachant qu'un apocrphes musulmans n'est pas seulement rejeté par l'orthodoxie mais certifié irrecevable et mensonger grace a des methodes d'authentifications . D'un autre côté quand les textes musulmans sont bénefique à l'image de l'islam ces islamophobes sont les premiers a brandir la carte de l'historicité.

Citation :

Finalement, est-ce que la guerre juste ne serait pas forcément défensive ? Dans le sens où ce ne serait pas forcément une réponse à une agression subie par les musulmans.

Est-ce que dans certains cas, comme dans le cas de la conquête d'une partie de l'Empire Byzantin et de la Perse, au vu de la situation chaotique que subissaient les habitants, on ne pourrait pas comparer l'intervention des musulmans à ce qu'on nomme aujourd'hui "le devoir d'ingérence humanitaire" prôné par quantité de laïcs...

Il faudrait peut-être accomplir le travail qui consisterait à souligner ce qui à maintes reprises dans le Coran, appelle à la concorde entre les gens, appelle à plus de justice.



Certes , c'est bien envisageable mais , en intervenant dans ce but les musulmans n'etaient pas sensé convertir les autres populations et franchement cela m'etonnerais que des peuples entier decideraient volentairement tout a coup de delaisser leur cultures ancestrales et de commencer a prier, jeuner , Zakat ...etc au pire le monotheisme pourquoi pas . Je pense aussi que c'est une erreur de justifier les crimes des anciens , ils avouent tous avoir participé a des expeditions ce qui veut dire qu'ils ont contredit "nul contrainte en religion ". Après tout ce sont des humains du moyen age .


Citation :


Je crois vraiment qu'il y a un travail à faire, à publier, sur l'éthique fondamentale de l'Islam. Ce que certains musulmans font de nos jours et on fait au cours des siècles. Cela permettrait de montrer que l’intervention de l'Islam pouvait peut-être être faite par souci "humanitaire"...

Je ne doute pas que ce genre d'intervention etait frequent il suffit de lire les auteurs juifs des premiers siècles .

Citation :

Parce que c'est sur l'apparence de l'expansion de l'Islam que se base essentiellement l'argumentation islamophobe. Et pas seulement sur le fait que les terroristes islamistes se basent sur le verset du sabre...


Oui mais du moment que les musulmans admettent les erreurs des anciens et les condamnent comme ont fait les chretiens , cet argumentaire islamophobe tombera à l'eau.

Mon propos ne concernait que les premiers temps de l'Islam. Qu'est-ce qui peut prouver que d'une part, l'Islam naissant n'avait d'autre but que d'apporter un système de vie, juste et équilibré le tout avec la force d'une foi vivante éclairée par la spiritualité du Prophète ?

Si il y a eu des conversions massives, est-ce que d'une part, concernant l'Empire Byzantin, ce ne serait pas le fait des chrétiens qui ne reconnaissaient pas la divinité de Jésus et étaient donc plus aptes à recevoir le message de l'Islam ?

Les premières conquêtes me semblent s'être faites plutôt rapidement et pas mal de chrétiens et de juifs le sont restés, avec une dhimmitude qui leur était bien plus favorable que la fiscalité de l'Empire.

Après, il est fort possible que certains se soient dans certains cas convertis par pure opportunité...

Si ces conquêtes avaient été si sanglantes et si cruelles que cela, les rares épigraphies que certains brandissent comme argument de la violence des musulmans seraient à mon avis bien plus nombreuses.

Après, il est probable que plus on s'éloigne de la source de la révélation, moins on en saisit le sens et plus on peut le pervertir...

Un peu comme dans le christianisme, où au début, les chrétiens vivaient en communauté et partageaient tous leurs biens... Mais malheureusement, cela n' pas duré non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Jeu 28 Sep 2017, 18:41

OlivierV a écrit:

Mon propos ne concernait que les premiers temps de l'Islam. Qu'est-ce qui peut prouver que d'une part, l'Islam naissant n'avait d'autre but que d'apporter un système de vie, juste et équilibré le tout avec la force d'une foi vivante éclairée par la spiritualité du Prophète ?


Possible mais , c'est une erreur de sacraliser cet islam naissant , cet acte des premiers musulmans bon ou mauvais soit il a etait une decision humaine et non un commandement coranique .



Citation :

Si il y a eu des conversions massives, est-ce que d'une part, concernant l'Empire Byzantin, ce ne serait pas le fait des chrétiens qui ne reconnaissaient pas la divinité de Jésus et étaient donc plus aptes à recevoir le message de l'Islam ?

Très possible d'ailleur beaucoup d'historien l'explique ainsi.



Citation :

Les premières conquêtes me semblent s'être faites plutôt rapidement et pas mal de chrétiens et de juifs le sont restés, avec une dhimmitude qui leur était bien plus favorable que la fiscalité de l'Empire.

Après, il est fort possible que certains se soient dans certains cas convertis par pure opportunité...



Mais aussi possible que certains se soit convertis par contrainte.


Citation :

Si ces conquêtes avaient été si sanglantes et si cruelles que cela, les rares épigraphies que certains brandissent comme argument de la violence des musulmans seraient à mon avis bien plus nombreuses.

Tout les historiens seurieu avouent que ces conquêtes etaient relativement paisible si on les juges avec des critères de leur époques mais , ces mêmes conquètes sont biensur sanglante avec des critères modernes.


Citation :

Après, il est probable que plus on s'éloigne de la source de la révélation, moins on en saisit le sens et plus on peut le pervertir...

Un peu comme dans le christianisme, où au début, les chrétiens vivaient en communauté et partageaient tous leurs biens... Mais malheureusement, cela n' pas duré non plus...


Selon moi ,la generation B s'est eloigné du message compartivement à la generstion A du a plusieurs facteurs sociales , economique , politique ..etc . Mais , cela n'est pas une regle generale et nous en tant que generation Z pourrons très bien être aussi bon que le generation A voir meilleur .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Combattez les !   Jeu 28 Sep 2017, 20:06

Thedjezeyri14 a écrit:

Selon moi ,la generation B s'est eloigné du message compartivement à la generstion A du a plusieurs facteurs sociales , economique , politique ..etc . Mais , cela n'est pas une regle generale et nous en tant que generation Z pourrons très bien être aussi bon que le generation A voir meilleur .

C'est vraiment ce que je souhaite du plus profond de mon cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Combattez les !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Combattez les !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne combattez pas ... Buckminster Fuller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Musulmans et personnes en recherche-
Sauter vers: