Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le baptême

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le baptême   Lun 09 Oct 2017, 19:09

09.10.2017

Le baptême de Jean Baptiste était centré sur le pardon des péchés et la conversion à une vie nouvelle, alors que le baptême chrétien reprend cette signification en ajoutant le don de l’Esprit, l’initiation chrétienne et la participation à la mort et la résurrection de Jésus.
Est ce Jésus qui a décidé ainsi
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Lun 09 Oct 2017, 20:25

Anaska a écrit:
09.10.2017

Le baptême de Jean Baptiste était centré sur le pardon des péchés et la conversion à une vie nouvelle, alors que le baptême chrétien reprend cette signification en ajoutant le don de l’Esprit, l’initiation chrétienne et la participation à la mort et la résurrection de Jésus.
Est ce Jésus qui a décidé ainsi

oui sinon on ne le ferait pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Lun 09 Oct 2017, 20:48

titibxl a écrit:
Anaska a écrit:
09.10.2017

Le baptême de Jean Baptiste était centré sur le pardon des péchés et la conversion à une vie nouvelle, alors que le baptême chrétien reprend cette signification en ajoutant le don de l’Esprit, l’initiation chrétienne et la participation à la mort et la résurrection de Jésus.
Est ce Jésus qui a décidé ainsi

oui sinon on ne le ferait pas

peux tu nous demontrer comment cela c'est fait
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Mar 10 Oct 2017, 19:49

Anaska a écrit:
titibxl a écrit:


oui sinon on ne le ferait pas

peux tu nous demontrer comment cela c'est fait


ouvres la bible,évangiles+ Actes ou tape baptême,baptiser dans une bible en ligne tu vas tout trouver,sinon il y'a le Catéchisme de l'Eglise Catholique sur le site du Vatican ;-) tout est connu,rien n'est cachés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Mar 10 Oct 2017, 20:11

titibxl a écrit:
Anaska a écrit:


peux tu nous demontrer comment cela c'est fait


ouvres la bible,évangiles+ Actes  ou tape baptême,baptiser dans une bible en ligne tu vas tout trouver,sinon il y'a le Catéchisme de l'Eglise Catholique sur le site du Vatican ;-) tout est connu,rien n'est cachés
merci pour la reponse
Revenir en haut Aller en bas
Abbas45




MessageSujet: Re: Le baptême   Mar 10 Oct 2017, 20:31

Anaska a écrit:
09.10.2017

Le baptême de Jean Baptiste était centré sur le pardon des péchés et la conversion à une vie nouvelle, alors que le baptême chrétien reprend cette signification en ajoutant le don de l’Esprit, l’initiation chrétienne et la participation à la mort et la résurrection de Jésus.
Est ce Jésus qui a décidé ainsi


Jésus ne reconnaissait que le baptème de Jean. il demandait aux gens de se faire baptiser par Jean.

les anciens chrétien , comme en témoigne le livre des Actes n'en connaissaient non plus que le baptème de Jean ( voir les Actes 19/1-6)
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Mer 11 Oct 2017, 03:41

Anaska a écrit:
titibxl a écrit:


oui sinon on ne le ferait pas

peux tu nous demontrer comment cela c'est fait
Je tiens a specifier que dans ma foi le baptême d'eau est (encore) une chose diferente du baptême de l'Esprit (cad la Nouvelle naissance)
(c'est ce que nous protestants croyons fermement )

Mais pour répondre à ta question définitivement Jésus l'a énoncé a mainte reprise pr ex. en Jean 3;5 c'est même un point centrale de l'Evangile.

Et  faut dire que les prophète de l'AT l'on annoncé , Jean le Batispte l'a annoncé , Jésus l'a proclamer et accomplie et ces disciples l'on recu comme promit peu après (Dans la chambre haute) et proclamé .

Et donc  encore aujourd'hui et jusqu'à la fin que celui qui a soif vienne et boive.
Revenir en haut Aller en bas
Abbas45




MessageSujet: Re: Le baptême   Mer 11 Oct 2017, 07:56

samuel777444 a écrit:
Anaska a écrit:


peux tu nous demontrer comment cela c'est fait
Je tiens a specifier que dans ma foi le baptême d'eau est (encore) une chose diferente du baptême de l'Esprit (cad la Nouvelle naissance)
(c'est ce que nous protestants croyons fermement )

Mais pour répondre à ta question définitivement Jésus l'a énoncé a mainte reprise pr ex. en Jean 3;5 c'est même un point centrale de l'Evangile.

Et  faut dire que les prophète de l'AT l'on annoncé , Jean le Batispte l'a annoncé , Jésus l'a proclamer et accomplie et ces disciples l'on recu comme promit peu après (Dans la chambre haute) et proclamé .

Et donc  encore aujourd'hui et jusqu'à la fin que celui qui a soif vienne et boive.

le baptème de l'esprit est une invention paulinienne. Paul , lui meme , selon le livre des Actes a reçu le baptème d'eau par Hananias . Paul a inventé ce baptème d'esprit pour mettre en déroute les disciples d'Apolos ( voir le chapitre 19 /1-4 des Actes

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Mer 11 Oct 2017, 12:00

Abbas45 a écrit:
samuel777444 a écrit:

Je tiens a specifier que dans ma foi le baptême d'eau est (encore) une chose diferente du baptême de l'Esprit (cad la Nouvelle naissance)
(c'est ce que nous protestants croyons fermement )

Mais pour répondre à ta question définitivement Jésus l'a énoncé a mainte reprise pr ex. en Jean 3;5 c'est même un point centrale de l'Evangile.

Et  faut dire que les prophète de l'AT l'on annoncé , Jean le Batispte l'a annoncé , Jésus l'a proclamer et accomplie et ces disciples l'on recu comme promit peu après (Dans la chambre haute) et proclamé .

Et donc  encore aujourd'hui et jusqu'à la fin que celui qui a soif vienne et boive.

le baptème de l'esprit est une invention paulinienne.


lol! Pas du tout. Jean baptispte et Jésus etc en parle bien avant que Paul devienne chrétien .

Ps; Tu donne un autre bel  exemple de lavage de cerveau comme je disais dans mon topic..
Revenir en haut Aller en bas
Abbas45




MessageSujet: Re: Le baptême   Mer 11 Oct 2017, 16:16

samuel777444 a écrit:
Abbas45 a écrit:


le baptème de l'esprit est une invention paulinienne.


ça existe le baptème de l'esprit mais c'est à un tiers qui a été accordé.

c'est à celui qui viendrait aprés Jean ( qui n'est pas Jésus)



lol! Pas du tout. Jean baptispte et Jésus etc en parle bien avant que Paul devienne chrétien .

Ps; Tu donne un autre bel  exemple de lavage de cerveau comme je disais dans mon topic..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Jeu 12 Oct 2017, 11:49

........

........


Dernière édition par Anaska le Jeu 12 Oct 2017, 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Jeu 12 Oct 2017, 20:28

Abbas45 a écrit:
samuel777444 a écrit:

Je tiens a specifier que dans ma foi le baptême d'eau est (encore) une chose diferente du baptême de l'Esprit (cad la Nouvelle naissance)
(c'est ce que nous protestants croyons fermement )

Mais pour répondre à ta question définitivement Jésus l'a énoncé a mainte reprise pr ex. en Jean 3;5 c'est même un point centrale de l'Evangile.

Et  faut dire que les prophète de l'AT l'on annoncé , Jean le Batispte l'a annoncé , Jésus l'a proclamer et accomplie et ces disciples l'on recu comme promit peu après (Dans la chambre haute) et proclamé .

Et donc  encore aujourd'hui et jusqu'à la fin que celui qui a soif vienne et boive.

le baptème de l'esprit est une invention paulinienne. Paul , lui meme , selon le livre des Actes a reçu le baptème d'eau par Hananias . Paul a inventé ce baptème d'esprit pour mettre en déroute les disciples d'Apolos ( voir le chapitre 19 /1-4 des Actes

Tout le monde sait que l'Ancien testament. ne contient aucune indication laissant marquer que le baptême existait comme sacrement avant l'époque où Jean Baptiste le pratiqua au Jourdain. Mais la religion juive ordonnait des ablutions et leur donnait non pas seulement une valeur d'ordre hygiénique, mais aussi un sens religieux
Jean Baptiste baptisait non pas pour le pardon mais pour la repentance
Si Jesus est venu se faire baptiser par Jean Baptiste c'est qu'il a péché et qu'ilvient se repentir
les chretiens nous diront que Jesus est un Homme sans peché et qu'il est venu se manifester comme Messie tant attendu par les enfants d'Israel
Un problème se pose il est paradoxal que Jésus ait été jusqu'à ce moment là privé de l'Esprit de Dieu
un 2eme probleme se pose on nous dit que c'est Jesus qui baptisait et de l'autre coté c'est ses compagnons
Une question se pose alors est ce que Jesus est l'auteur du nouveau baptême et comment se fait il que Paul de Tarse dit qu'il n'est pas designé apotre pour baptiser mais pour evangeliser
Le plus mysterieux dans cette histoire on entend parler du bapteme qu'apres la soit disant résurrection
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 14 Oct 2017, 23:25

Anaska a écrit:
Abbas45 a écrit:


le baptème de l'esprit est une invention paulinienne. Paul , lui meme , selon le livre des Actes a reçu le baptème d'eau par Hananias . Paul a inventé ce baptème d'esprit pour mettre en déroute les disciples d'Apolos ( voir le chapitre 19 /1-4 des Actes

Tout le monde sait que l'Ancien testament. ne contient aucune indication laissant marquer que le baptême existait comme sacrement avant l'époque où Jean Baptiste le pratiqua au Jourdain. Mais la religion juive ordonnait des ablutions et leur donnait non pas seulement une valeur d'ordre hygiénique, mais aussi un sens religieux
Jean Baptiste baptisait non pas pour le pardon mais pour la repentance
Si Jesus est venu se faire baptiser par Jean Baptiste c'est qu'il a péché et qu'ilvient se repentir
les chretiens nous diront que Jesus est un Homme sans peché et qu'il est venu se manifester comme Messie tant attendu par les enfants d'Israel
Un problème se pose il est paradoxal que Jésus ait été jusqu'à ce moment là privé de l'Esprit de Dieu
un 2eme probleme se pose on nous dit que c'est Jesus qui baptisait et de l'autre coté c'est ses compagnons
Une question se pose alors est ce que Jesus est l'auteur du nouveau baptême et comment se fait il que Paul de Tarse dit qu'il n'est pas designé apotre pour baptiser mais pour evangeliser
Le plus mysterieux dans cette histoire on entend parler du bapteme qu'apres la soit disant résurrection

Normal que le sacrement du baptême n'existait pas avant l'epoque de Jean Batispte, cela est parti intégrale de l'Alliance scellé par le Messie, et cela est chose annoncé par l'AT.

Après je t'invite a lire ce que Jean Batispte dit aux seduciens et pharisiens lorsqu'ils viennent au jourdain et tu verra que la repentance est bien indisociable du pardon comme dit également Pierre plus tard dans l'histoire, après  que l'Alliance soit scellé et la nouvelle naissance disponible ;Repentez vous et faite vous baptiser au nom du Seigneur . Tu vois pareil sauf que le baptême de Jean ne pouvait avoir la pleine signication puisque l'Alliance Nouvelle n'etait pas encore scellé par le Messie.

Sinon lis ce que dit Jean baptiste sur Jésus et ce que dit Jésus sur son baptême et tu verrra que tu est complètement a côté de la plaque  en disant que Jésus est venu se repentir de ces péchés etc... Voici ce que la Bible enseigne; Le ministère de Jean était de préparer le chemin du Seigneur voici pourquoi il dit;il faut qu'il croisse et que je diminu ,lui le Seigneur Jésus est venu accomplir toutes justices comme un bon berger nous precedant et ouvrant le chemin afin que nous marchions dans ces traces, lui l'agneau de Dieu qui hote le péché du monde et de qui Jean n'est même pas digne de délier sa sandale ce fesant humblement baptiser pour nous enseigner.

Et pour Paul, c'est simple... Paul laissait simplement le soin aux anciens (ou autres) des Assemblées de baptiser les membres ajoutés.Il n'y a rien de bien spécial la dedans ...
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Lun 16 Oct 2017, 02:11

samuel777444 a écrit:
Anaska a écrit:

Tout le monde sait que l'Ancien testament. ne contient aucune indication laissant marquer que le baptême existait comme sacrement avant l'époque où Jean Baptiste le pratiqua au Jourdain. Mais la religion juive ordonnait des ablutions et leur donnait non pas seulement une valeur d'ordre hygiénique, mais aussi un sens religieux
Jean Baptiste baptisait non pas pour le pardon mais pour la repentance
Si Jesus est venu se faire baptiser par Jean Baptiste c'est qu'il a péché et qu'ilvient se repentir
les chretiens nous diront que Jesus est un Homme sans peché et qu'il est venu se manifester comme Messie tant attendu par les enfants d'Israel
Un problème se pose il est paradoxal que Jésus ait été jusqu'à ce moment là privé de l'Esprit de Dieu
un 2eme probleme se pose on nous dit que c'est Jesus qui baptisait et de l'autre coté c'est ses compagnons
Une question se pose alors est ce que Jesus est l'auteur du nouveau baptême et comment se fait il que Paul de Tarse dit qu'il n'est pas designé apotre pour baptiser mais pour evangeliser
Le plus mysterieux dans cette histoire on entend parler du bapteme qu'apres la soit disant résurrection

Normal que le sacrement du baptême n'existait pas avant l'epoque de Jean Batispte, cela est parti intégrale de l'Alliance scellé par le Messie, et cela est chose annoncé par l'AT.

Après je t'invite a lire ce que Jean Batispte dit aux seduciens et pharisiens lorsqu'ils viennent au jourdain et tu verra que la repentance est bien indisociable du pardon comme dit également Pierre plus tard dans l'histoire, après  que l'Alliance soit scellé et la nouvelle naissance disponible ;Repentez vous et faite vous baptiser au nom du Seigneur . Tu vois pareil sauf que le baptême de Jean ne pouvait avoir la pleine signication puisque l'Alliance Nouvelle  n'etait pas encore scellé par le Messie.

Sinon lis ce que dit Jean baptiste sur Jésus et ce que dit Jésus sur son baptême et tu verrra que tu est complètement a côté de la plaque  en disant que Jésus est venu se repentir de ces péchés etc... Voici ce que la Bible enseigne; Le ministère de Jean était de préparer le chemin du Seigneur voici pourquoi il dit;il faut qu'il croisse et que je diminu ,lui le Seigneur Jésus est venu accomplir toutes justices comme un bon berger nous precedant et ouvrant le chemin afin que nous marchions dans ces traces, lui l'agneau de Dieu qui hote le péché du monde et de qui Jean n'est même pas digne de délier sa sandale ce fesant humblement baptiser pour nous enseigner.

Et pour Paul, c'est simple... Paul laissait simplement le soin aux anciens (ou autres) des Assemblées de baptiser les membres ajoutés.Il n'y a rien de bien spécial la dedans ...

Jean n'a d'ailleurs sur le coup pas compris pourquoi Jésus est venu ce faire baptiser (lui l'Agneau de Dieu sans defauts ni taches qui hote le péché du monde) et c'est pour cela qu'il lui a dit; c'est moi qui devrait être baptiser par toi..
Revenir en haut Aller en bas
Abbas45




MessageSujet: Re: Le baptême   Lun 16 Oct 2017, 08:11

samuel777444 a écrit:
samuel777444 a écrit:


Normal que le sacrement du baptême n'existait pas avant l'epoque de Jean Batispte, cela est parti intégrale de l'Alliance scellé par le Messie, et cela est chose annoncé par l'AT.

Après je t'invite a lire ce que Jean Batispte dit aux seduciens et pharisiens lorsqu'ils viennent au jourdain et tu verra que la repentance est bien indisociable du pardon comme dit également Pierre plus tard dans l'histoire, après  que l'Alliance soit scellé et la nouvelle naissance disponible ;Repentez vous et faite vous baptiser au nom du Seigneur . Tu vois pareil sauf que le baptême de Jean ne pouvait avoir la pleine signication puisque l'Alliance Nouvelle  n'etait pas encore scellé par le Messie.

Sinon lis ce que dit Jean baptiste sur Jésus et ce que dit Jésus sur son baptême et tu verrra que tu est complètement a côté de la plaque  en disant que Jésus est venu se repentir de ces péchés etc... Voici ce que la Bible enseigne; Le ministère de Jean était de préparer le chemin du Seigneur voici pourquoi il dit;il faut qu'il croisse et que je diminu ,lui le Seigneur Jésus est venu accomplir toutes justices comme un bon berger nous precedant et ouvrant le chemin afin que nous marchions dans ces traces, lui l'agneau de Dieu qui hote le péché du monde et de qui Jean n'est même pas digne de délier sa sandale ce fesant humblement baptiser pour nous enseigner.

Et pour Paul, c'est simple... Paul laissait simplement le soin aux anciens (ou autres) des Assemblées de baptiser les membres ajoutés.Il n'y a rien de bien spécial la dedans ...

Jean n'a d'ailleurs sur le coup pas compris pourquoi Jésus est venu ce faire baptiser (lui l'Agneau de Dieu sans defauts ni taches qui hote le péché du monde)  et c'est pour cela qu'il lui a dit; c'est moi qui devrait être baptiser par toi..

Jésus est venu se faire baptiser comme tout juif selon Marc
l'objection formulée par Jean selon Mathieu est mis sur la bouche de Jean pour éviter aux gens de penser que Jésus serait inférieur à Jean




Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Lun 16 Oct 2017, 10:17

Avec des réponse comme cela  on ne dirait pas que tu a lu la Bible Abbas..T'a déjà lu la Bible ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Lun 16 Oct 2017, 13:22

samuel777444 a écrit:
Anaska a écrit:

Tout le monde sait que l'Ancien testament. ne contient aucune indication laissant marquer que le baptême existait comme sacrement avant l'époque où Jean Baptiste le pratiqua au Jourdain. Mais la religion juive ordonnait des ablutions et leur donnait non pas seulement une valeur d'ordre hygiénique, mais aussi un sens religieux
Jean Baptiste baptisait non pas pour le pardon mais pour la repentance
Si Jesus est venu se faire baptiser par Jean Baptiste c'est qu'il a péché et qu'ilvient se repentir
les chretiens nous diront que Jesus est un Homme sans peché et qu'il est venu se manifester comme Messie tant attendu par les enfants d'Israel
Un problème se pose il est paradoxal que Jésus ait été jusqu'à ce moment là privé de l'Esprit de Dieu
un 2eme probleme se pose on nous dit que c'est Jesus qui baptisait et de l'autre coté c'est ses compagnons
Une question se pose alors est ce que Jesus est l'auteur du nouveau baptême et comment se fait il que Paul de Tarse dit qu'il n'est pas designé apotre pour baptiser mais pour evangeliser
Le plus mysterieux dans cette histoire on entend parler du bapteme qu'apres la soit disant résurrection

Normal que le sacrement du baptême n'existait pas avant l'epoque de Jean Batispte, cela est parti intégrale de l'Alliance scellé par le Messie, et cela est chose annoncé par l'AT.

Après je t'invite a lire ce que Jean Batispte dit aux seduciens et pharisiens lorsqu'ils viennent au jourdain et tu verra que la repentance est bien indisociable du pardon comme dit également Pierre plus tard dans l'histoire, après  que l'Alliance soit scellé et la nouvelle naissance disponible ;Repentez vous et faite vous baptiser au nom du Seigneur . Tu vois pareil sauf que le baptême de Jean ne pouvait avoir la pleine signication puisque l'Alliance Nouvelle  n'etait pas encore scellé par le Messie.

Sinon lis ce que dit Jean baptiste sur Jésus et ce que dit Jésus sur son baptême et tu verrra que tu est complètement a côté de la plaque  en disant que Jésus est venu se repentir de ces péchés etc... Voici ce que la Bible enseigne; Le ministère de Jean était de préparer le chemin du Seigneur voici pourquoi il dit;il faut qu'il croisse et que je diminu ,lui le Seigneur Jésus est venu accomplir toutes justices comme un bon berger nous precedant et ouvrant le chemin afin que nous marchions dans ces traces, lui l'agneau de Dieu qui hote le péché du monde et de qui Jean n'est même pas digne de délier sa sandale ce fesant humblement baptiser pour nous enseigner.

Et pour Paul, c'est simple... Paul laissait simplement le soin aux anciens (ou autres) des Assemblées de baptiser les membres ajoutés.Il n'y a rien de bien spécial la dedans ...
salut

il vous baptisera du Saint Esprit et de feu. ne signifie pas le Pardon commpe tu veux l'expliquer
Car si s'etait le ca Jean baptiste aurait declaré qu'il vous baptisera et pardonnera vos péchés
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Mer 18 Oct 2017, 02:35

Anaska a écrit:
samuel777444 a écrit:


Normal que le sacrement du baptême n'existait pas avant l'epoque de Jean Batispte, cela est parti intégrale de l'Alliance scellé par le Messie, et cela est chose annoncé par l'AT.

Après je t'invite a lire ce que Jean Batispte dit aux seduciens et pharisiens lorsqu'ils viennent au jourdain et tu verra que la repentance est bien indisociable du pardon comme dit également Pierre plus tard dans l'histoire, après  que l'Alliance soit scellé et la nouvelle naissance disponible ;Repentez vous et faite vous baptiser au nom du Seigneur . Tu vois pareil sauf que le baptême de Jean ne pouvait avoir la pleine signication puisque l'Alliance Nouvelle  n'etait pas encore scellé par le Messie.

Sinon lis ce que dit Jean baptiste sur Jésus et ce que dit Jésus sur son baptême et tu verrra que tu est complètement a côté de la plaque  en disant que Jésus est venu se repentir de ces péchés etc... Voici ce que la Bible enseigne; Le ministère de Jean était de préparer le chemin du Seigneur voici pourquoi il dit;il faut qu'il croisse et que je diminu ,lui le Seigneur Jésus est venu accomplir toutes justices comme un bon berger nous precedant et ouvrant le chemin afin que nous marchions dans ces traces, lui l'agneau de Dieu qui hote le péché du monde et de qui Jean n'est même pas digne de délier sa sandale ce fesant humblement baptiser pour nous enseigner.

Et pour Paul, c'est simple... Paul laissait simplement le soin aux anciens (ou autres) des Assemblées de baptiser les membres ajoutés.Il n'y a rien de bien spécial la dedans ...
salut

il vous baptisera du Saint Esprit et de feu. ne signifie pas le Pardon commpe tu veux l'expliquer
Car si s'etait le ca Jean baptiste aurait declaré qu'il vous baptisera et pardonnera vos péchés

La première chose qu'est déclairé Jean en voyant Jésus;  voici l'Agneau de Dieu qui ote le péché du monde. ..
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Ven 10 Aoû 2018, 15:41

Le baptême par l'eau que Jésus voulut qu'il soit reçu par toute personne ayant appris compris accepté la Bonne Nouvelle est un acte de purification, une ablution.

Mais le but étant que chacun parvienne à recevoir la Vie Eternelle, Dieu baptise d'eau et de feu quiconque, c'est l'ultime épreuve qui déterminera si oui ou non l'homme est recevable au Paradis.

Luc 17
26 »Ce qui est arrivé à l'époque de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme. 27 Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé est entré dans l'arche, puis le déluge est venu et les a tous fait mourir. 28 Ce sera comme à l'époque de Lot: les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, construisaient, 29 mais le jour où Lot est sorti de Sodome, une pluie de feu et de soufre est tombée du ciel et les a tous fait mourir. 30 Il en ira de même le jour où le Fils de l'homme apparaîtra.



Nous serons tous jugés à la fin du monde pas avant.


Cela veut dire que les gens qui meurent reviennent sur terre systématiquement, qu'ils soient bons ou mauvais ils reviennent, vous en avez la preuve par : "17 Ensuite, nous qui serons encore en vie, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Encouragez-vous donc les uns les autres par ces paroles. "vous en avez la preuve car Paul, qui est encore en vie ce qui veut dire que Paul depuis 2000 ans presque "est encore en vie" ou "n'est pas parti au Paradis", lui ira aussi sur les nuées à la rencontre de Jésus, lui et tous ceux comme lui, c'est à dire "tous les Saints ou Vivants ou Justes" qui sont "encore en vie" à l'heure où nous parlons, car eux aussi attendent le Jugement dernier, donc comment être "en vie encore" si ce n'est en changeant de corps par la réincarnation.


Donc, cette parenthèse pour vous dire que Paul, les apôtres, toute l'humanité entière est présente au moment où Jésus apparaitra à travers les Nuées pour la moisson, et la moisson, elle, se fera par le baptême dans le feu.


Au temps de Noé le baptême s'est fait dans l'eau, les gens qui se sont noyés ont été purifiés et donc pardonnés par Jésus qui leur a offert le Pardon par son sacrifice et ceux d'entre eux ce jour là qui ont témoigné aucune hostilité en supportant la noyade ont été reconnus SAINTS.


De même lorsque nous, nous serons purifiés par le feu et si nous ne montrons aucune hostilité en supportant le feu nous passerons à travers l'épreuve du feu vainqueurs et aurons mérité le Paradis, le feu est l'ultime épreuve de la Foi.


Tout le monde sans exception connaitra la fin du monde, tous, croyants musulmans athées tous, puisque le Jugement Dernier est celui qui détermine qui va au Ciel ou qui va sur terre une nouvelle fois.


Les personnes qui décèdent aujourd'hui, se réincarnent aussitôt, et personne n'échappera à la fin du monde, puisque les esprits reprennent un corps, nouveau corps, l'esprit est la pensée de l'homme mortel, celui qui a peur aujourd'hui ne peut pas dire, j'échapperais à la fin du monde si je meurs, puisqu'il renait sur terre aussitôt, et son "moi" sait qu'il est là, tout comme il était là avant de mourir.


Donc l'épreuve du feu est le PURGATOIRE le vrai, vécu par tout le monde sans exception.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Ven 10 Aoû 2018, 16:31

Aquilas** a écrit:


Les personnes qui décèdent aujourd'hui, se réincarnent aussitôt, et personne n'échappera à la fin du monde, puisque les esprits reprennent un corps, nouveau corps, l'esprit est la pensée de l'homme mortel, celui qui a peur aujourd'hui ne peut pas dire, j'échapperais à la fin du monde si je meurs, puisqu'il renait sur terre aussitôt, et son "moi" sait qu'il est là, tout comme il était là avant de mourir.


Donc l'épreuve du feu est le PURGATOIRE le vrai, vécu par tout le monde sans exception.

Tu as inventé cette religion tout seul ou bien cette religion inconnue a-t-elle un nom?
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Ven 10 Aoû 2018, 17:08

Théo+ a écrit:
Aquilas** a écrit:


Les personnes qui décèdent aujourd'hui, se réincarnent aussitôt, et personne n'échappera à la fin du monde, puisque les esprits reprennent un corps, nouveau corps, l'esprit est la pensée de l'homme mortel, celui qui a peur aujourd'hui ne peut pas dire, j'échapperais à la fin du monde si je meurs, puisqu'il renait sur terre aussitôt, et son "moi" sait qu'il est là, tout comme il était là avant de mourir.


Donc l'épreuve du feu est le PURGATOIRE le vrai, vécu par tout le monde sans exception.

Tu as inventé cette religion tout seul ou bien cette religion inconnue a-t-elle un nom?

J'opterais pour ''catholislamoquilo'' ; c'est un peu long mais bon Very Happy
Sinon pour Aquilas;

Hébreux 9
27Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,
28de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.



ps; attention cher auditeur le pave incompréhensive s'en vient!



Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Ven 10 Aoû 2018, 17:18

Voila un extrait de la confession de foi de la Rochelle, que je trouve tres juste pour définir ce qu'est le bapteme;

Le baptême, nous est donné pour témoignage de notre adoption, pour ce que là nous sommes entés au corps du Christ, afin d'être lavés et nettoyés par son sang, et puis renouvelés par sainte vie par son Esprit. Nous tenons aussi, combien que nous ne soyons baptisés qu'un coup, que le profit de ce qui nous est là signifié s'étend à la vie et à la mort, afin que nous ayons une signature permanente que Jésus Christ nous sera toujours justice et sanctification. Or combien que ce soit un sacrement de foi et de pénitence, néanmoins puisque
Dieu reçoit en son Église les petits enfants avec leurs pères, nous disons que par Jésus-Christ les petits enfants engendrés des fidèles doivent être baptisés.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Ven 10 Aoû 2018, 17:31



Théo+ a écrit:
Aquilas** a écrit:


Les personnes qui décèdent aujourd'hui, se réincarnent aussitôt, et personne n'échappera à la fin du monde, puisque les esprits reprennent un corps, nouveau corps, l'esprit est la pensée de l'homme mortel, celui qui a peur aujourd'hui ne peut pas dire, j'échapperais à la fin du monde si je meurs, puisqu'il renait sur terre aussitôt, et son "moi" sait qu'il est là, tout comme il était là avant de mourir.


Donc l'épreuve du feu est le PURGATOIRE le vrai, vécu par tout le monde sans exception.

Tu as inventé cette religion tout seul ou bien cette religion inconnue a-t-elle un nom?


C'est le vrai Evangile que le Saint Esprit me donne parce que vous n'avez pas tout analysé déjà vous, et ce que vous avez interprété tombe sous le coup du non sens car vous avez occulté volontairement des préceptes et il y a immanquablement des blancs comme par exemple vous ne savez pas que la Bonne Nouvelle est que le pécheur a reçu le pardon Miséricordieux de Dieu parce que Jésus a racheté ses péchés.

Est ce que toi tu le penses Théo ? Non j'en doute mais si tu le penses tu es dans le vrai sinon tu es dans le faux.

samuel777444 a écrit:


J'opterais pour ''catholislamoquilo'' ; c'est un peu long mais bon  Very Happy
Sinon pour Aquilas;

Hébreux 9
27Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,
28de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.



ps; attention cher auditeur le pave incompréhensive s'en vient!




Je ne vais pas m'étaler non, mais si tu veux parler de ce verset, il faut déjà que tu apprennes à écouter les autres et non toi même.

Si tu veux que je t'explique que ce verset n'a rien à voir avec l'absence de réincarnation, il faut t'enlever déjà de la tête tes préjugés, et peut être que nous pourrons parler, mais pas avant.

De toutes les manières tu pars avec irrespect, que dois je attendre de toi à part de l'irrespect si je me lance dans une explication.



Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 14:51

aquilas a écrit:

Je ne vais pas m'étaler non, mais si tu veux parler de ce verset, il faut déjà que tu apprennes à écouter les autres et non toi même  

Par ecouter les autres tu veux probablement dire toi, car tu es probablement la seule qui interprete ce verset autrement. Non je n'ai pas besoin de ton explication le passage est d'ailleurs on ne pourrait plus limpide..

D'ailleurs tu devrais te demander pourquoi la reincarnation n'a JAMAIS ete une croyance chretienne.. Alors puisque tu te dis chretienne, en fait tu devrais peut-etre ecouter les autres toi qui tient mordicus a tes purs inventions..
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 14:55

samuel777444 a écrit:
aquilas a écrit:

Je ne vais pas m'étaler non, mais si tu veux parler de ce verset, il faut déjà que tu apprennes à écouter les autres et non toi même  

Par ecouter les autres tu veux probablement dire toi, car tu es probablement la seule qui interprete ce verset autrement. Non je n'ai pas besoin de ton explication le passage est d'ailleurs on ne pourrait plus limpide..

D'ailleurs tu devrais te demander pourquoi la reincarnation n'a JAMAIS ete une croyance chretienne.. Alors puisque tu te dis chretienne, en fait tu devrais peut-etre ecouter les autres toi qui tient mordicus a tes purs inventions..

Je te laisse le privilège de me dire pourquoi la réincarnation n'a jamais été adoptée par les chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 15:02

En bref; parce que c'est faux et que Christ n'a jamais enseigne cela.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 15:04

samuel777444 a écrit:
En bref; Christ et ces apotres n'ont jamais enseignes ca..

Pourtant je l'ai vu moi cet enseignement, comment ça se fait ?
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 15:08

Aquilas** a écrit:
samuel777444 a écrit:
En bref; Christ et ces apotres n'ont jamais enseignes ca..

Pourtant je l'ai vu moi cet enseignement, comment ça se fait ?

Toi qui me dit que je devrais ecouter les autres, tu devrais justement te demander pourquoi  en 2000 ans tu es la seule dans l'Eglise ''a voir'' toute ces choses..
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 15:15

samuel777444 a écrit:
Aquilas** a écrit:


Pourtant je l'ai vu moi cet enseignement, comment ça se fait ?

Toi qui me dit que je devrais ecouter les autres, tu devrais justement te demander pourquoi  en 2000 ans tu es la seule ''a voir'' toute ces choses..

Parce que pour ma part, j'ai préféré ne pas rejoindre de groupe tant que le contenu de leur évangélisation ne confortait pas la thèse que mon intelligence souhaite assouvir comme une question toute simple mais qui demande réflexion, me dire pourquoi Jésus a dû souffrir pour moi, moi qui ne vaut pas le prix de sa souffrance et il faut que les prêtres me disent pourquoi sinon je ne vais pas pouvoir cautionner sa souffrance juste parce qu'on m'a dit "Jésus a racheté tes péchés" Il manquait pour moi la liaison d'une évidence construction théologale qui tienne suffisamment pour que je prenne pour moi le si grand sacrifice de Jésus.


Aller à la messe juste pour faire acte de présence ce n'est pas mon caractère, j'aime comprendre pour adhérer, je ne prends jamais acquis ce que l'on me dit je dois vérifier par moi même mais depuis que je cotoie prêtres et que je lis ce qu'ils disent, je n'ai jamais compris pourquoi Jésus est mort pour nous, je l'ai compris seule et je me suis dit que j'en savais plus qu'eux, eux qui n'ont toujours pas donné explication.

Si je te pose la question : "pourquoi Jésus s'est sacrifié pour nous" tu peux me répondre ? C'est une question simple facile pour un chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 15:50

Samuel ? Tu bois le café ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 18:38

Aquilas a écrit:
Si je te pose la question : "pourquoi Jésus s'est sacrifié pour nous" tu peux me répondre ? C'est une question simple facile pour un chrétien.

Tres simple.., cette question en est une de base mais avant il faut poser les bases; L'amour, justice et colere de Dieu et ainsi la réponse est plus qu'evidente;

Laissez-moi effacer un malentendu préliminaire. Il y a des gens qui interprètent mal le terme même de la colère. Ils considèrent instinctivement la colère comme une manifestation incontrôlée de fureur. Ils ne peuvent pas y penser à part l'idée de quelqu'un qui tremble de colère et pâle de passion, qui a perdu le contrôle de soi et qui parle violemment et fait des choses violentes. Maintenant, c'est une idée fausse et mensongère de la signification de la colère. L'homme pécheur, cela est vrai, manifeste quelquefois sa colère de cette manière, mais tout cela n'est nullement dans la partie essentielle de ce terme ''colère''.

''Colère'' n'est qu'une manifestation d'indignation basée sur la justice. En effet, nous pouvons aller plus loin et affirmer que la colère de Dieu, selon l'enseignement biblique, n'est rien d'autre que l'autre côté de l'amour de Dieu. C'est le corollaire inévitable du rejet de l'amour de Dieu. Dieu est un Dieu d'amour, mais Dieu est aussi et également un Dieu d'équité et de justice; et si l'amour de Dieu est repoussé et rejeté, il ne reste que la justice et l'équité de Dieu.

C'est quelque chose qui est enseigné partout dans l'Écriture.. J'irais même jusqu'à dire que si nous ne commençons pas avec cette idée de la colère de Dieu contre le péché, nous ne pouvons pas comprendre la compassion de Dieu, nous ne pouvons pas comprendre l'amour de Dieu.
Ce n'est que lorsque je réalise la colère de Dieu contre le péché que je me rends compte de la pleine signification de son apport d'une voie de salut. Si je ne comprends pas ceci, je ne comprends pas cela, et mon discours sur l'amour de Dieu est un simple sentiment, est une simple vanité sentimentale lâche qui est en fait un déni de la grande doctrine biblique de l'amour de Dieu.

L'enseignement de l'Apôtre, donc, est que jusqu'à ce que nous croyons au Seigneur Jésus-Christ, nous sommes sous la colère de Dieu. Et la colère de Dieu est une expression de la haine de Dieu envers le péché, une expression de la punition du péché par Dieu. C'est une déclaration claire à cet effet, que si nous mourons dans nos péchés, nous passons à la punition éternelle. C'est l'enseignement de l'Écriture. La colère de Dieu contre le péché se manifeste en enfer, où les hommes et les femmes restent en dehors de la vie de Dieu dans la misère et méchanceté, asservis à leurs propres convoitises et désirs égoïstes et égocentristes...., la colère de Dieu se manifeste ainsi.

L'enseignement de l'apôtre est que c'est la position de tous ceux qui ne sont pas chrétiens. S'ils demeurent sous la colère de Dieu dans cette vie, ils resteront sous la colère de Dieu dans la prochaine vie. C'est la position du pécheur, selon les Ecritures. Si vous vous opposez à l'idée, vous vous opposez aux Écritures, vous établissez une idée philosophique qui vous est propre au lieu de l'enseignement ordinaire des Écritures. Vous vous disputez avec ces saints Apôtres, vous vous disputez avec le Fils de Dieu lui-même.

Si vous croyez que la Parole est d'inspiration divine, alors vous ne devriez pas dire: ''Mais je ne comprends pas''. Vous n'êtes pas invité à comprendre. Je ne comprends pas, je ne prétends pas le comprendre. Mais je pars de cette base, que mon esprit n'est pas seulement fini mais qu'il est, par ailleurs, pécheur, et que je ne peux pas comprendre totalement la nature de Dieu et la justice et la sainteté de Dieu. Si vous voulez fonder tout sur votre compréhension, mon ami, vous pourriez aussi bien abandonner à ce stade.

C'était se désir qui a mené à la chute, la fierté intellectuelle et l'arrogance sont le dernier péché. Et je ne suis pas ici  pour vous demander de comprendre. C'est ma mission de proclamer le message. Et le message est que '' Tous sont sous la colère de Dieu jusqu'à ce qu'ils croient au Seigneur Jésus-Christ.''


Alors voila qui répond surement a ta question qui n'en était pas vraiment une je crois mais tu sais je ne tiens pas a converser de la bible avec toi je préfère encore converser avec bon croyant..

Bon aller, te laisse avec tes délires..

Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 20:43

Est ce que tu es un enfant ?

Tu insères un texte philosophique et tu finis par une insulte ?

Je voulais juste savoir si tu savais pourquoi Jésus s'est sacrifié, mais là tu ne réponds pas à ma question, tu réponds à côté, par des sentiments confus qui ont l'air de dominer chez toi ou chez l'auteur de ce texte car je ne sais pas s'il est de toi, je doute, parce que commencer par "Laissez-moi effacer un malentendu préliminaire. Il y a des gens qui interprètent mal le terme même de la colère. Ils considèrent instinctivement la colère comme une manifestation incontrôlée de fureur. " ce n'est pas biblique, c'est juste une entrée en matière sur une question philosophique que nous pourrions appeler " que vous inspire croire en Jésus"

Ce que vous inspire "croire en Jésus" c'est faire face à ses démons, la colère en étant.


Mais ce n'est pas la section adaptée, ici, il faut parler avec précision sans faire des prouesses de langage, il faut des fondements, parce que Jésus est mort il ne faut pas l'oublier alors il faut parler de JESUS et non pas de soi, et de quelque colère, car je pourrais te dire "qu'est ce que je m'en fous, moi je ne vois qu'une chose, JESUS est mort et je veux savoir ce que toi tu retiens de la mort de JESUS qui te pousse à faire preuve de gentillesse auprès des gens que tu côtoies parce que Justement ce que tu fais aux plus petits des hommes et des femmes autour de toi, tu le fais pour Jésus, et à moi tu me fais quoi ? Tu m'insultes, alors je crois que vraiment tu n'as pas compris pourquoi Jésus est mort.


J'ai créé un sujet car ici c'est le baptême, alors j'invite à y participer pour au moins vous sachiez pourquoi Jésus est mort.

Ceci dit, il y a deux questions en suspens :


1/ Pourquoi la réincarnation n'a pas reçu les suffrages des chrétiens, car tu dis non comme tous les chrétiens mais tu n'expliques pas pourquoi. Or il faut savoir pourquoi tu n'abondes pas, car suivre les moutons de Panurge sans te poser de question ou même sans savoir au fond pourquoi c'est un peu infantile comme comportement tu ne crois pas ?


2/ Pourquoi Jésus est mort, toujours aucune réponse.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 21:17

1. Si cette croyance ne s'est jamais retrouve dans l'Église, c'est que ni Christ ni ces apôtres ne l'ont enseignes.. c'est aussi simple que cela; la reincarnation n'est pas biblique et meme contredit la Bible.


2. 17. Nous croyons que par le sacrifice unique que le Seigneur Jésus a offert en la croix nous sommes réconciliés avec Dieu, pour être tenus et réputés justes devant lui (2 Co 5.19; Ep 5.2; He 5.7-9; 9.14; 10.10, 12, 14; 1 Tm 1.15), parce que nous ne lui pouvons être agréables, ni être participants de son adoption, sinon d'autant qu'il nous pardonne nos fautes et les ensevelit (1 P 2.24-25). Ainsi nous protestons que Jésus-Christ est notre lavement entier et parfait (Ep 5.26; Tt 3.5), qu'en sa mort nous avons entière satisfaction pour nous acquitter de nos forfaits et iniquités dont nous sommes coupables, et ne pouvons être délivrés que par ce remède (He 9.14; 1 P 1.18-19; lJn 1.7; Rm 3.26).

18. Nous croyons que toute notre justice est fondée en la rémission de nos péchés, comme aussi c'est notre seule félicité, comme dit David (Ps 32.1-2; Rm 4.7-8). Parquoi nous rejetons tous autres moyens de nous pouvoir justifier devant Dieu (Rm 3.19); et sans présumer de nulles vertus ni mérites, nous nous tenons simplement l'obéissance de Jésus-Christ, laquelle nous est allouée tant pour couvrir toutes nos fautes, que pour nous faire trouver grâce et faveur devant Dieu (Rm 5.19; 1 Tm 2.5; 1 Jn 2.1-2; Rm 1.16). Et de fait nous croyons qu'en déclinant de ce fondement tant peu que ce soit, nous ne pourrions trouver ailleurs aucun repos (Ac 4.12), mais serions toujours agités d'inquiétude, d'autant que jamais nous ne sommes paisibles avec Dieu, jusqu' ce que nous soyons bien résolus d'être aimés en Jésus-Christ, vu que nous sommes dignes d'être haïs en nous-mêmes.

19. Nous croyons que c'est par ce moyen que nous avons liberté et privilège d'invoquer Dieu, avec pleine confiance qu'il se montrera notre Père (Rm 5.1; 8.15; Ga 4.6; Ep 3.12). Car nous n'aurions pas aucun accès au Père, si nous n'étions adressés par ce Médiateur, et pour être exaucés en son Nom, il convient tenir notre vie de lui comme de notre chef (Jn 15.16; Rm 5.2; Ep 2.13-15; 1 Tm 2.5; He 4.14).

20. Nous croyons que nous sommes faits participants de cette justice par la seule foi, comme il est dit qu'il a souffert pour nous acquérir salut, celle fin que quiconque croira en lui ne périsse point (Jn 3.16), et que cela se fait d'autant que les promesses de vie qui nous sont données en lui sont appropriées notre usage, et en sentons l'effet quand nous les acceptons, ne doutant point qu'étant assurés par la bouche de Dieu, nous ne serons point frustrés. Ainsi la justice que nous obtenons par foi dépend des promesses gratuites par lesquelles Dieu nous déclare et testifie qu'il nous aime (Rm 3.24, 25, 27, 28, 30; 1.16-17; 4.3; 9.30-32; 11.6; Ga 2.16, 21; 3.9, 10, 18, 24; 5.4; Ph 3.9; 2 Tm 1.9; Tt 3.5-6; He 11.7; Ac 10.43; Jn 17.23-26).


Si tu n'a toujours rien compris voila je te réponds en deux mots; substitution pénale.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Sam 11 Aoû 2018, 22:25

samuel777444 a écrit:
1.  Si cette croyance ne s'est jamais retrouve dans l'Église, c'est que ni Christ ni ces apôtres ne l'ont enseignes.. c'est aussi simple que cela; la reincarnation n'est pas biblique et meme contredit la Bible.


Pourtant la Bible dit :


Thessaloniciens :
16 "Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. "




Paul parle.

Il dit qu'ensuite, eux les vivants, qui seront restés, pour attendre l'Avènement donc de Jésus, ils seront enlevés avec les morts sur les nuées.

Comment Paul et ceux comme lui "vivants" seront ils enlevés sur les nuées à l'Avènement de Jésus ?


L'Avènement n'a pas eu lieu tu es d'accord. Il sera dans le futur. Alors comment est ce possible que Paul puisse être enlevé dans les airs dans le futur ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Dim 12 Aoû 2018, 12:51

Pas de réponse ?

Vous préférez parler avec Bon croyant ?
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Dim 12 Aoû 2018, 13:39

Aquilas a écrit:
Pas de réponse ?

Vous préférez parler avec Bon croyant ?

Oui en effet.


Thessaloniciens 4;16
Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.




Dans la suite de son propos - « à savoir que nous les vivants, les laissés en vie pour (ou à) la parousie du Seigneur, nous ne précéderons pas ceux qui se sont endormis... » -, Paul distingue deux groupes : les vivants et les morts. De nouveau, il recourt à la métaphore du sommeil pour désigner les morts comme « ceux qui sont endormis » (tous koimèthentas). Il qualifie ensuite les « vivants » de « laissés en vie pour la parousie » en usant du participe hoi perileipomenoi dans le sens de « laissés en vie ». En employant le pronom « nous » pour désigner les vivants.

En poursuivant sa lettre par le scénario de la parousie,

Il y aura d’abord la descente du Seigneur: « à savoir, le Seigneur lui-même, au commandement, à la voix de l’archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel... ». Ici, le substantif Kurios désigne le Seigneur dans sa gloire, le Christ glorifié. Selon les représentations cosmologiques contemporaines, il descend lui-même du ciel, le lieu de son séjour à la droite de Dieu, car depuis la résurrection il est dans la gloire au ciel (Rm 8,34). Il descend, comme Dieu était descendu (katabainô, également 1 Th 4,1625) sur le mont Sinaï (Ex 19,18.20).

A la descente du Seigneur succédera d’abord (prôton) la résurrection des morts : « et les morts en Christ ressusciteront d’abord. » Ici, Paul explicite ce qu’il avait suggéré en 4,14 et répond à l’anxiété des Thessaloniciens en affirmant clairement que les morts ressusciteront d’abord. En désignant les morts par l’expression « morts en Christ (nekroi en christôi) », il pense aux chrétiens décédés. Pour lui, leur situation de « morts en Christ » leur vaut en effet de ressusciter pour la parousie. Paul ne précise pas comment les morts ressusciteront, car, vraisemblablement, ce n’est l’objet de son propos. Il le fera plus tard.

En 4,16, son intention est plutôt de rappeler que les morts comme les vivants seront à la parousie avec le Seigneur.

La résurrection des morts dont Paul vient de parler est différenciée d’un autre acte, l’enlèvement des morts et des vivants à la rencontre du Christ qui adviendra ensuite (epeitha) (4,17) : « ensuite, nous les vivants, les laissés en vie, en même temps (ensemble) avec eux, nous serons enlevés dans les nuées à la rencontre du Seigneur dans l’air ; et ainsi toujours, nous serons avec le Seigneur. »

Dans sa lettre, Paul relate ensuite que la rencontre des vivants et des morts qui ont été enlevés dans les nuées se fera dans « l’aèr », là où, selon les anciens, se meuvent les astres, entre la terre et l’éther, et il précise que la rencontre avec le Seigneur inaugure un état durable, éternel : « et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » Sans apporter d’autres précisions, il conclut sa parénèse en invitant les Thessaloniciens à s’exhorter eux-mêmes par ses paroles. On peut se demander pourquoi, dans sa lettre, Paul n’en dit pas plus sur ce temps où morts et vivants enlevés dans « l’aèr » seront avec le Seigneur. La raison en est peut-être qu’il a donné une réponse à la question posée par les chrétiens de Thessalonique. Il les a rassurés en leur confirmant que les morts ressusciteront et qu’enlevés avec les vivants ils seront toujours avec le Seigneur. Cela suffit. Par contre, dans la deuxième partie de sa parénèse (5,1-11), Paul prendra soin d’exhorter ses correspondants à veiller et à se tenir prêts pour le jour du Seigneur qui viendra soudain comme un voleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le baptême   Dim 12 Aoû 2018, 13:55

Aquilas** a écrit:


C'est le vrai Evangile que le Saint Esprit me donne parce que vous n'avez pas tout analysé déjà vous, et ce que vous avez interprété tombe sous le coup du non sens car vous avez occulté volontairement des préceptes et il y a immanquablement des blancs comme par exemple vous ne savez pas que la Bonne Nouvelle est que le pécheur a reçu le pardon Miséricordieux de Dieu parce que Jésus a racheté ses péchés.

Est ce que toi tu le penses Théo ? Non j'en doute mais si tu le penses tu es dans le vrai sinon tu es dans le faux.


Je pense comme toi, c'est la réincarnation que je pige pas, car si on se réincarne on a du coup plusieurs âmes. Alors laquelle est nous et laquelle sera jugée?
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Dim 12 Aoû 2018, 14:09

samuel777444 a écrit:
Aquilas a écrit:
Pas de réponse ?

Vous préférez parler avec Bon croyant ?

Oui en effet.


Thessaloniciens 4;16
Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.




Dans la suite de son propos - « à savoir que nous les vivants, les laissés en vie pour (ou à) la parousie du Seigneur, nous ne précéderons pas ceux qui se sont endormis... » -, Paul distingue deux groupes : les vivants et les morts. De nouveau, il recourt à la métaphore du sommeil pour désigner les morts comme « ceux qui sont endormis » (tous koimèthentas). Il qualifie ensuite les « vivants » de « laissés en vie pour la parousie » en usant du participe hoi perileipomenoi dans le sens de « laissés en vie ». En employant le pronom « nous » pour désigner les vivants.

En poursuivant sa lettre par le scénario de la parousie,

Il y aura d’abord la descente du Seigneur: « à savoir, le Seigneur lui-même, au commandement, à la voix de l’archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel... ». Ici, le substantif Kurios désigne le Seigneur dans sa gloire, le Christ glorifié. Selon les représentations cosmologiques contemporaines, il descend lui-même du ciel, le lieu de son séjour à la droite de Dieu, car depuis la résurrection il est dans la gloire au ciel (Rm 8,34). Il descend, comme Dieu était descendu (katabainô, également 1 Th 4,1625) sur le mont Sinaï (Ex 19,18.20).

A la descente du Seigneur succédera d’abord (prôton) la résurrection des morts : « et les morts en Christ ressusciteront d’abord. » Ici, Paul explicite ce qu’il avait suggéré en 4,14 et répond à l’anxiété des Thessaloniciens en affirmant clairement que les morts ressusciteront d’abord. En désignant les morts par l’expression « morts en Christ (nekroi en christôi) », il pense aux chrétiens décédés. Pour lui, leur situation de « morts en Christ » leur vaut en effet de ressusciter pour la parousie. Paul ne précise pas comment les morts ressusciteront, car, vraisemblablement, ce n’est l’objet de son propos. Il le fera plus tard.

En 4,16, son intention est plutôt de rappeler que les morts comme les vivants seront à la parousie avec le Seigneur.

La résurrection des morts dont Paul vient de parler est différenciée d’un autre acte, l’enlèvement des morts et des vivants à la rencontre du Christ qui adviendra ensuite (epeitha) (4,17) : « ensuite, nous les vivants, les laissés en vie, en même temps (ensemble) avec eux, nous serons enlevés dans les nuées à la rencontre du Seigneur dans l’air ; et ainsi toujours, nous serons avec le Seigneur. »

Dans sa lettre, Paul relate ensuite que la rencontre des vivants et des morts qui ont été enlevés dans les nuées se fera dans « l’aèr », là où, selon les anciens, se meuvent les astres, entre la terre et l’éther, et il précise que la rencontre avec le Seigneur inaugure un état durable, éternel : « et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » Sans apporter d’autres précisions, il conclut sa parénèse en invitant les Thessaloniciens à s’exhorter eux-mêmes par ses paroles. On peut se demander pourquoi, dans sa lettre, Paul n’en dit pas plus sur ce temps où morts et vivants enlevés dans « l’aèr » seront avec le Seigneur. La raison en est peut-être qu’il a donné une réponse à la question posée par les chrétiens de Thessalonique. Il les a rassurés en leur confirmant que les morts ressusciteront et qu’enlevés avec les vivants ils seront toujours avec le Seigneur. Cela suffit. Par contre, dans la deuxième partie de sa parénèse (5,1-11), Paul prendra soin d’exhorter ses correspondants à veiller et à se tenir prêts pour le jour du Seigneur qui viendra soudain comme un voleur.


Mais tu n'as pas répondu à ma question :

Pourtant la Bible dit :


Thessaloniciens :
16 "Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. "




Paul parle.

Il dit qu'ensuite, eux les vivants, qui seront restés, pour attendre l'Avènement donc de Jésus, ils seront enlevés avec les morts sur les nuées.

Comment Paul et ceux comme lui "vivants" seront ils enlevés sur les nuées à l'Avènement de Jésus ?


L'Avènement n'a pas eu lieu tu es d'accord. Il sera dans le futur. Alors comment est ce possible que Paul puisse être enlevé dans les airs dans le futur ?



Est ce qu'il est possible d'avoir un dialogue ici ? A part avoir du copié collage de ce que tout le monde a pu lire, je n'ai aucune réponse à une question simple.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Dim 12 Aoû 2018, 14:13

Théo+ a écrit:
Aquilas** a écrit:


C'est le vrai Evangile que le Saint Esprit me donne parce que vous n'avez pas tout analysé déjà vous, et ce que vous avez interprété tombe sous le coup du non sens car vous avez occulté volontairement des préceptes et il y a immanquablement des blancs comme par exemple vous ne savez pas que la Bonne Nouvelle est que le pécheur a reçu le pardon Miséricordieux de Dieu parce que Jésus a racheté ses péchés.

Est ce que toi tu le penses Théo ? Non j'en doute mais si tu le penses tu es dans le vrai sinon tu es dans le faux.


Je pense comme toi, c'est la réincarnation que je pige pas, car si on se réincarne on a du coup plusieurs âmes. Alors laquelle est nous et laquelle sera jugée?


Une seule âme à chaque incarnation.

Parce que : qu'est ce que l'âme ?

L'âme est le corps et le sang qui sont animés par le souffle de Dieu.

Le corps est moribond, le sang ne circule plus, toutes les fonctions vitales sont arrêtées, l'âme n'existe plus puisqu'elle est "le Souffle de Dieu" qui n'alimente plus le corps.

L'âme ce n'est pas l'esprit, ce n'est pas "nous" car l'esprit c'est "nous".

L'esprit intègre un corps qui est mû par l'âme et les fonctions vitales entrent en activité.

L'esprit, à la mort du corps quitte le corps et va rejoindre notre Père pour son jugement.

C'est l'esprit qui est jugé dans son expérience terrestre et s'il n'a pas agi conformément à ce que Dieu aura jugé, l'esprit repart sur terre prendre une autre enveloppe charnelle pour avoir une autre chance de bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: Le baptême   Dim 12 Aoû 2018, 14:43

Aquilas** a écrit:
samuel777444 a écrit:


Oui en effet.


Thessaloniciens 4;16
Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.




Dans la suite de son propos - « à savoir que nous les vivants, les laissés en vie pour (ou à) la parousie du Seigneur, nous ne précéderons pas ceux qui se sont endormis... » -, Paul distingue deux groupes : les vivants et les morts. De nouveau, il recourt à la métaphore du sommeil pour désigner les morts comme « ceux qui sont endormis » (tous koimèthentas). Il qualifie ensuite les « vivants » de « laissés en vie pour la parousie » en usant du participe hoi perileipomenoi dans le sens de « laissés en vie ». En employant le pronom « nous » pour désigner les vivants.

En poursuivant sa lettre par le scénario de la parousie,

Il y aura d’abord la descente du Seigneur: « à savoir, le Seigneur lui-même, au commandement, à la voix de l’archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel... ». Ici, le substantif Kurios désigne le Seigneur dans sa gloire, le Christ glorifié. Selon les représentations cosmologiques contemporaines, il descend lui-même du ciel, le lieu de son séjour à la droite de Dieu, car depuis la résurrection il est dans la gloire au ciel (Rm 8,34). Il descend, comme Dieu était descendu (katabainô, également 1 Th 4,1625) sur le mont Sinaï (Ex 19,18.20).

A la descente du Seigneur succédera d’abord (prôton) la résurrection des morts : « et les morts en Christ ressusciteront d’abord. » Ici, Paul explicite ce qu’il avait suggéré en 4,14 et répond à l’anxiété des Thessaloniciens en affirmant clairement que les morts ressusciteront d’abord. En désignant les morts par l’expression « morts en Christ (nekroi en christôi) », il pense aux chrétiens décédés. Pour lui, leur situation de « morts en Christ » leur vaut en effet de ressusciter pour la parousie. Paul ne précise pas comment les morts ressusciteront, car, vraisemblablement, ce n’est l’objet de son propos. Il le fera plus tard.

En 4,16, son intention est plutôt de rappeler que les morts comme les vivants seront à la parousie avec le Seigneur.

La résurrection des morts dont Paul vient de parler est différenciée d’un autre acte, l’enlèvement des morts et des vivants à la rencontre du Christ qui adviendra ensuite (epeitha) (4,17) : « ensuite, nous les vivants, les laissés en vie, en même temps (ensemble) avec eux, nous serons enlevés dans les nuées à la rencontre du Seigneur dans l’air ; et ainsi toujours, nous serons avec le Seigneur. »

Dans sa lettre, Paul relate ensuite que la rencontre des vivants et des morts qui ont été enlevés dans les nuées se fera dans « l’aèr », là où, selon les anciens, se meuvent les astres, entre la terre et l’éther, et il précise que la rencontre avec le Seigneur inaugure un état durable, éternel : « et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » Sans apporter d’autres précisions, il conclut sa parénèse en invitant les Thessaloniciens à s’exhorter eux-mêmes par ses paroles. On peut se demander pourquoi, dans sa lettre, Paul n’en dit pas plus sur ce temps où morts et vivants enlevés dans « l’aèr » seront avec le Seigneur. La raison en est peut-être qu’il a donné une réponse à la question posée par les chrétiens de Thessalonique. Il les a rassurés en leur confirmant que les morts ressusciteront et qu’enlevés avec les vivants ils seront toujours avec le Seigneur. Cela suffit. Par contre, dans la deuxième partie de sa parénèse (5,1-11), Paul prendra soin d’exhorter ses correspondants à veiller et à se tenir prêts pour le jour du Seigneur qui viendra soudain comme un voleur.


Mais tu n'as pas répondu à ma question :

Pourtant la Bible dit :


Thessaloniciens :
16 "Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. "




Paul parle.

Il dit qu'ensuite, eux les vivants, qui seront restés, pour attendre l'Avènement donc de Jésus, ils seront enlevés avec les morts sur les nuées.

Comment Paul et ceux comme lui "vivants" seront ils enlevés sur les nuées à l'Avènement de Jésus ?


L'Avènement n'a pas eu lieu tu es d'accord. Il sera dans le futur. Alors comment est ce possible que Paul puisse être enlevé dans les airs dans le futur ?



Est ce qu'il est possible d'avoir un dialogue ici ? A part avoir du copié collage de ce que tout le monde a pu lire, je n'ai aucune réponse à une question simple.

Il dit simplement que lors de la parousie les chretiens morts et les vivants (qu"il designe par nous) seront enleves ensemble.. Les chretiens decedes vont ressusciter(ressurection et non reincarnation) et avec les vivants iront a la rencontre  du Seigneur.  

Sinon Paul ne s'avance jamais plus loin que l'Evangile et certainement n'aurait jamais donne de date mais comme la plupart des chretiens du premier siecle, il croyait la parousie pour leur generation, cela est comprenable et evident..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le baptême   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le baptême
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baptême et autres
» Le baptême du Seigneur
» Baptême du Seigneur
» Baptême du Seigneur
» Collecte pour le saint baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: