Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   Jeu 26 Oct 2017, 23:27

«Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de nouveaux»     26/10/2017

extrait d'un texte de Rachid Benzine

Il n’y a pas de tradition religieuse sans questionnement, sans doute. D’ailleurs, il n’y a pas de croyance sans doute ; ça va ensemble. Ces textes-là, avant de nous parler à nous, ont parlé à des gens qui ne sont pas nous. Par exemple, le Coran s’adresse à des Arabes du VIIe siècle. Or, nous ne sommes pas des Arabes du VIIe siècle. Il s’adresse à une société qui n’est pas la nôtre. La société du Coran, c’est une société de l’urgence, de l’économie, de la survie… La manière dont les hommes imaginaient le monde n’est absolument pas la même que la nôtre. En tant que lecteurs du XXIe siècle, vous devez prendre en considération ces choses-là, essayer de retrouver ce qu’elles ont pu signifier pour les gens à qui ces textes ont été adressés la première fois, et ce qu’ils peuvent signifier pour vous aujourd’hui. Ce que les textes pourront nous dire sera complètement différent de ce qu’ils ont pu dire aux anciens. C’est le propre de tous les grands textes. Un texte n’est vivant que s’il est capable d’en produire de nouveaux. Les textes religieux sont «enceinte» : ils sont comme une femme enceinte de nouveaux sens. On ne peut donc pas simplement reproduire le sens que nous ont donné les anciens. Ça, c’est la castration du texte ; ce n’est plus un texte vivant.


source :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   Jeu 26 Oct 2017, 23:44

rosarum a écrit:
«Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de nouveaux»     26/10/2017

extrait d'un texte de Rachid Benzine

Il n’y a pas de tradition religieuse sans questionnement, sans doute. D’ailleurs, il n’y a pas de croyance sans doute ; ça va ensemble. Ces textes-là, avant de nous parler à nous, ont parlé à des gens qui ne sont pas nous. Par exemple, le Coran s’adresse à des Arabes du VIIe siècle. Or, nous ne sommes pas des Arabes du VIIe siècle. Il s’adresse à une société qui n’est pas la nôtre. La société du Coran, c’est une société de l’urgence, de l’économie, de la survie… La manière dont les hommes imaginaient le monde n’est absolument pas la même que la nôtre. En tant que lecteurs du XXIe siècle, vous devez prendre en considération ces choses-là, essayer de retrouver ce qu’elles ont pu signifier pour les gens à qui ces textes ont été adressés la première fois, et ce qu’ils peuvent signifier pour vous aujourd’hui. Ce que les textes pourront nous dire sera complètement différent de ce qu’ils ont pu dire aux anciens. C’est le propre de tous les grands textes. Un texte n’est vivant que s’il est capable d’en produire de nouveaux. Les textes religieux sont «enceinte» : ils sont comme une femme enceinte de nouveaux sens. On ne peut donc pas simplement reproduire le sens que nous ont donné les anciens. Ça, c’est la castration du texte ; ce n’est plus un texte vivant.


source :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le coran a l'air de produire des centaines de bouquin par an !

Ce critérium de texte "enceinte" est bidon.


Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   Ven 27 Oct 2017, 00:19

rosarum a écrit:


source :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Intéressant !

Je retiens cette phrase qui confirme mon sentiment :
"C’est l’Islam salafiste qui, à travers la multiplication des normes alimentaires et vestimentaires, participe à la polarisation de la société."
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   Ven 27 Oct 2017, 01:20

je suis d'accord. Mais, même si le coran est cité en exemple, il ne s'agit pas là de son exclusivité.

Cette réflexion est valable dans tous les domaines autant de la foi que de la science.

Cela dit, si on entend une forme de critique sur le " passéisme ", il faut faire attention car il surtout question d'une relativité contextuelle.


Pris du recul possible néanmoins, qui peut faire peur aux passéistes comme eux font peur à ceux qui veulent aller de l'avant.

Je ne crois pas qu'il faille feindre l'autosuffisance d'un côté ou de l'autre, ni même rester dans une attitude de méfiance.

la cohabitation étant tout étant réalité que celle de l'existence des remises en question autant dans l'Islam qu'ailleurs.

Aussi, en parlant de " parole pour qu'elle soit vivante ", je dirai qu'il s'agit plutôt de ne pas ignorer qu'elle ne l'est pas et croire que l'attitude passéiste est un " standard " d'une communauté plus qu'une autre ou, que la remise en question est celle d'une autre.


la réalité est que le 2 existent et ainsi l'idée de la remise en question n'étant pas non plus une exclusivité, celui qui se remet en question doit pouvoir aussi entendre le passéiste puisqu'il lui demande alors de pouvoir le faire.

C'est dans les 2 sens, et la parole est vivante avant tout de ses débats et contradictions. il faut donc au moins 2 points de vue pour qu'elle le soit.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   Ven 27 Oct 2017, 20:57

Tonton a écrit:
je suis d'accord. Mais, même si le coran est cité en exemple, il ne s'agit pas là de son exclusivité.

Cette réflexion est valable dans tous les domaines autant de la foi que de la science.

Cela dit, si on entend une forme de critique sur le " passéisme ", il faut faire attention car il surtout question d'une relativité contextuelle.


Pris du recul possible néanmoins, qui peut faire peur aux passéistes comme eux font peur à ceux qui veulent aller de l'avant.

Je ne crois pas qu'il faille feindre l'autosuffisance d'un côté ou de l'autre, ni même rester dans une attitude de méfiance.

la cohabitation étant tout étant réalité que celle de l'existence des remises en question autant dans l'Islam qu'ailleurs.

Aussi, en parlant de " parole pour qu'elle soit vivante ", je dirai qu'il s'agit plutôt de ne pas ignorer qu'elle ne l'est pas et croire que l'attitude passéiste est un " standard " d'une communauté plus qu'une autre ou, que la remise en question est celle d'une autre.


la réalité est que le 2 existent et ainsi l'idée de la remise en question n'étant pas non plus une exclusivité, celui qui se remet en question doit pouvoir aussi entendre le passéiste puisqu'il lui demande alors de pouvoir le faire.

C'est dans les 2 sens, et la parole est vivante avant tout de ses débats et contradictions. il faut donc au moins 2 points de vue pour qu'elle le soit.  

Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   Ven 27 Oct 2017, 21:04

rosarum a écrit:
«Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de nouveaux»  

extrait d'un texte de Rachid Benzine

Il n’y a pas de tradition religieuse sans questionnement, sans doute. D’ailleurs, il n’y a pas de croyance sans doute ; ça va ensemble. Ces textes-là, avant de nous parler à nous, ont parlé à des gens qui ne sont pas nous. Par exemple, le Coran s’adresse à des Arabes du VIIe siècle. Or, nous ne sommes pas des Arabes du VIIe siècle.(1) Il s’adresse à une société qui n’est pas la nôtre. La société du Coran, c’est une société de l’urgence, de l’économie, de la survie… La manière dont les hommes imaginaient le monde n’est absolument pas la même que la nôtre . En tant que lecteurs du XXIe siècle, vous devez prendre en considération ces choses-là, essayer de retrouver ce qu’elles ont pu signifier pour les gens à qui ces textes ont été adressés la première fois, et ce qu’ils peuvent signifier pour vous aujourd’hui. Ce que les textes pourront nous dire sera complètement différent de ce qu’ils ont pu dire aux anciens. C’est le propre de tous les grands textes. Un texte n’est vivant que s’il est capable d’en produire de nouveaux (2). .


(1) : cela signifie donc que le coran n'est pas universel. Il n'était adressé qu'aux arabes (et plus précisément aux sbires de mah.omet, pour les motiver au pillage), ce n'est donc pas un écrit prophétique.

(2) : pourquoi vouloir que le coran soit un texte vivant ? ses destinataires sont morts depuis longtemps, il semblerait raisonnable de l'enterrer avec eux.

Rachid Benzine est bien décevant.
Encore un pauvre type qui est incapable de se servir de sa cervelle, et qui reste prisonnier de l'incohérence et de la folie du coran !

S'il a un cerveau, qu'il soit logique !

Si le coran n'est pas universel, il n'est pas divin,
si le coran n'a été adressé aux arabes du VIIe siècle, et bien laissons-les à leur archaisme commun, et oublions son contenu violent, cruel, stupide, superstitieux, et méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Un texte religieux n’est vivant que s’il est capable d’en produire de
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les quatre bougies / texte très beau
» Les Roi Mages
» Mercredi 23 Mars 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Textes, Assomption de la VIERGE MARIE (2012)
» Lettres de Saint Paul Apôtre à Tite (Texte et avec Audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: