Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

  "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
OlivierV




MessageSujet: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:17

03.11.2017

A l'occasion de la parution de Moi musulman, je n'ai pas à me justifier: manifeste pour un islam retrouvé (Eyrolles, septembre 2017), nous vous proposons la Rencontre suivante avec son auteur : Seydi Diamil NIANE, doctorant en islamologie à l'Université de Strasbourg (NDLR : Seydi Diamil NIANE est désormais docteur, sa soutenance de thèse a eu lieu en septembre 2017).
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:18

Vous soutiendrez bientôt votre thèse en Études arabes à l'université de Strasbourg, en quoi consiste cette recherche? Pouvez-vous nous présenter votre parcours académique?

Ma thèse de doctorat porte sur « Le conflit idéologique entre le wahhabisme et la confrérie soufie Tijāniyya au sud du Sahara : le Sénégal en exemple. » L’objet est d’analyser, à travers le choc entre le wahhabisme et la Tijāniyya, l’évolution de l’islam au Sénégal qui, pendant de longues années, était un pays presque exclusivement confrérique.
Au milieu du XXe siècle, l’islam africain de manière générale et celui du Sénégal de façon plus particulière a commencé à connaître une évolution due à la pénétration de nouveaux courants réformistes. C’est l’époque de l’émergence de ce que Christian Coulon appelle « Les nouvelles voies de l’umma africaine ». Parmi ces courants réformistes, qui ont bouleversé la pratique de l’islam au Sénégal, figure le wahhabisme dont parlait Marcel Cardaire dès 1950 : « Une nouveauté est venue d’Orient, qui menace de faire éclater les vieux cadres ; mieux encore, la fin des confréries est le but avoué de ces idées nouvelles. Comment l’Africain Noir va-t-il concilier son amour, son besoin du groupe, et sa curiosité des concepts nouveaux qui pénètrent ici ou là ? Va-t-on assister à un conflit ou simplement à la création d’un nouveau groupe de sectateurs, une nouvelle confrérie inavouée en somme ? ». On peut dire que ma thèse de doctorat tente de répondre aux questions de Cardaire.
En ce qui concerne mon parcours académique, après un baccalauréat de littérature arabe obtenu au nord du Sénégal, je me suis inscrit au département d’études arabes de l’Université de Strasbourg où j’ai obtenu une licence en 2013. Cela m’a amené à suivre un master au sein du même département ainsi qu’un autre en islamologie, droit et gestion à la faculté de droit de Strasbourg. Titulaire de deux masters, je prépare depuis une thèse de doctorat qui sera soutenue bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:19

Vous publiez aux éditions Eyrolles " Moi musulman, je n'ai pas à me justifier : manifeste pour un islam retrouvé" (124 p). Pourquoi ce livre?

Je pense que, pour répondre à cette question, je pourrai partager avec vos lecteurs les premières lignes du livre :

« Ouh là, Diamil, qu’est-ce que vous avez fait encore ? » C’est la question de trop qui m’a été posée le 14 novembre 2015 suite au drame du Bataclan. La question de trop puisqu’auparavant, mes ami(e)s se contentaient de me demander ce que, en tant que musulman, je pensais de chaque tuerie commise au nom de ma religion. Mais ce 14 novembre, une personne de mon entourage est passée de « qu’en penses-tu ? » à « qu’avez-vous fait encore ? » Le fait d’être assimilé à ceux qui ont commis ce massacre m’était insupportable. Ce que tu vas lire ici, cher lecteur – je me permets de te tutoyer – je ne l’ai couché sur papier que pour ne plus jamais avoir à répondre à ce genre de questions. »


Comme bon nombre de musulmans, j’en ai eu marre de répondre à la fameuse question « et toi, tu penses quoi des terroristes ? » après chaque attentat jihadiste. En vrai, pour une partie de la composante non musulmane de la Nation, le fait d’être musulman fait de nous de potentiels suspects. Du coup, pour évacuer toute équivoque, j’ai publié ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:21

Qu'attendez-vous par "islam retrouvé" (sous-titre de votre ouvrage) ?

Par « islam retrouvé », j’évoque ce qu’une bonne partie de mes coreligionnaires a jeté aux oubliettes de l’histoire. J’entends par là toute la spiritualité, l’amour et l’humanisme dont le Coran est porteur. C’est pour cela que j’ai intitulé l’un des chapitres « pour un humanisme théocentré. »
Comme je le dis dans le texte,

« En islam, l’homme est considéré comme le réceptacle du souffle divin. L’histoire d’Adam est claire à ce sujet, lorsque Dieu décida de créer le premier homme, il s’adressa aux anges : « Lorsque Je l’aurai façonné et que J’y aurai insufflé de Mon esprit, alors prosternez-vous devant lui ». « Ce verset, dira Tierno Bokar, maître spirituel d’Amadou Hampâté Bâ, implique que chaque descendant d’Adam est dépositaire d’une parcelle de l’Esprit de Dieu. Comment donc oserions-nous mépriser un réceptacle qui contient une parcelle de l’Esprit de Dieu ? »

L’islam retrouvé est celui qui met l’amour de Dieu au centre de toutes nos actions. Or, rien n’est plus contradictoire que de prétendre à l’amour divin tout en méprisant un être qu’Il a Lui-même créé. Peu importe que cet être soit du règne animal, végétal, humain ou minéral. S’il fait partie du règne humain, importera peu qu’il partage avec nous la même foi ou non. Voilà ce que j’entends par « un islam retrouvé. »

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:22


Vous appelez à agir ensemble pour les "causes communes". Est-ce là un moyen d'éviter ce que vous nommez "le choc des extrémismes"?

Mon expérience me permet de répondre OUI sans aucun risque d’être démenti. Je viens de renouveler ma quatrième adhésion à l’association Coexister qui milite, partout en France et dans quelques grandes villes européennes, pour ce que nous appelons « la coexistence active. » Il s’agit de passer du vivre ensemble au faire ensemble par le biais d’actions concrètes dont pourrait bénéficier n’importe qui par-delà ses convictions religieuses. Pour donner un exemple, nous organisons régulièrement des dons du sang ou des maraudes. Ici, la cause principale est de sauver des vies humaines. Cela fait que, lorsque nous nous mettons à l’action, nous agissons ensemble par-delà nos convictions religieuses. La même chose pourrait être dite au sujet des maraudes. D’ailleurs, la vision de Coexister se résume ainsi : « Diversité de convictions, unité dans l’action. » Et s’il y a une chose qui peut s’opposer de manière bénéfique à ce que j’appelle « le choc des extrémisme », c’est l’unité de tous et rien que pour le bonheur de l’homme.

Votre livre se termine par une lettre ouverte, pourquoi? À qui s'adresse cette lettre?

Et bien, je vous propose de reproduire une partie de la lettre en question en guise de réponse :

« Cette lettre, je l’adresse à tout le monde, je m’adresse à l’humain où qu’il se trouve. Dans ce monde chao­tique, où l’égoïsme nourrit la violence, et où l’igno­rance ne cesse de tuer l’humain, j’ai besoin de tendre la main à l’homme.
Cette lettre je l’adresse à tous ceux qui, par-delà leurs religions, se soucient du sort des opprimés. Je lance un appel à tous les enfants de la Terre pour une lutte humaniste pour que cesse l’exploitation de l’Afrique, pour défendre les droits des Palestiniens, des chré­tiens d’Orient, des musulmans de Centrafrique, des Rohingyas et de tous les peuples persécutés. Je suis musulman de confession, franco-sénégalais de nationalité et noir de peau, si je lance cet appel c’est parce que, comme le juif égyptien Chehata Haroun, je crois que « Chaque être humain a plusieurs iden­tités. Je suis un être humain. Je suis Égyptien lorsque les Égyptiens sont opprimés. Je suis Noir lorsque les Noirs sont opprimés. Je suis Juif lorsque les Juifs sont opprimés et je suis Palestinien lorsque les Palestiniens sont opprimés.
»

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:27



mon cher OLIVIER d'avoir publié ces textes ....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 19:53

mario-franc_lazur a écrit:


                  mon cher OLIVIER d'avoir publié ces textes ....

Merci de l'avoir lu mon cher Mario.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 20:56

OlivierV a écrit:

Et bien, je vous propose de reproduire une partie de la lettre en question en guise de réponse :

   « Cette lettre, je l’adresse à tout le monde, je m’adresse à l’humain où qu’il se trouve. Dans ce monde chao­tique, où l’égoïsme nourrit la violence, et où l’igno­rance ne cesse de tuer l’humain, j’ai besoin de tendre la main à l’homme.
   Cette lettre je l’adresse à tous ceux qui, par-delà leurs religions, se soucient du sort des opprimés. Je lance un appel à tous les enfants de la Terre pour une lutte humaniste.
»


Parfait, tout comme le titre
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 21:10

OlivierV a écrit:

Comme bon nombre de musulmans, j’en ai eu marre de répondre à la fameuse question « et toi, tu penses quoi des terroristes ? » après chaque attentat jihadiste. En vrai, pour une partie de la composante non musulmane de la Nation, le fait d’être musulman fait de nous de potentiels suspects. Du coup, pour évacuer toute équivoque, j’ai publié ce livre.

si les musulmans ont réellement honte des djihadistes
ce serait bien qu'ils aient également honte du Coran.


Tous les crimes des djihadistes proviennent du Coran.... tu n'es pas au courant ?

si tu es devenu musulmans parce-que tu étais totalement ignorant du contenu, de la signification et de l'interprétation du Coran depuis 1400 ans,
ce n'est pas de notre faute.

Ta naïveté et ton ignorance ne suffiront pas à rendre le Coran innocent.

Maintenant, si tu ajoutes l'orgueil à l'ignorance,... évidement, tu ne conviendras jamais que ta position est moralement et intellectuellement intenable.


Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 21:16

OlivierV a écrit:

Et bien, je vous propose de reproduire une partie de la lettre en question en guise de réponse :

   « Cette lettre, je l’adresse à tout le monde, je m’adresse à l’humain où qu’il se trouve. Dans ce monde chao­tique, où l’égoïsme nourrit la violence, et où l’igno­rance ne cesse de tuer l’humain, j’ai besoin de tendre la main à l’homme.
   Cette lettre je l’adresse à tous ceux qui, par-delà leurs religions, se soucient du sort des opprimés. Je lance un appel à tous les enfants de la Terre pour une lutte humaniste.
»



ce sont les enfants de la terre qui me font penser à cela..... la niaiserie d'une chansonnette à deux balles.



Ton pauvre docteur en islamologie : c'est piteux d'en appeler à la conscience des enfants de la terre, pour protéger de notre pitié le ridicule, la sottise de la religion qu'il a hérité de ses parents.
Il ne sauvera pas les meubles de l'islam : c'est une religion mythologique et incohérente dans sa version innocente (le soufisme),
et criminelle et perverse dans sa version logique (celle des salafistes)

il n'y a pas d'autre issue que la disparition de l'islam !
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Ven 03 Nov 2017, 21:51

Si, les musulmans doivent se justifier, je regrette.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 10:36

zoubirjijli a écrit:
Si, les musulmans doivent se justifier, je regrette.

Les musulmans doivent assumer leurs responsabilités, et ne pas toujours prétendre que l'islam n'a rien à voir avec les crimes des djihadistes.

Si encore le Coran prêchait la paix, le pardon des ennemis, ou la non violence,
on pourrait l'admettre,
mais le Coran ordonne la guerre pour répandre l'islam,
et permet différents crimes (l'esclavagisme, le viol des esclaves, la discrimination religieuse, le refus de la liberté de conscience, la violence envers les femmes et leur statu d'infériorité) :
les musulmans ne peuvent rien justifier de tout cela,
car cela est immonde ! sans excuse !

Les musulmans doivent corriger les contenus criminels et pervers du Coran, s'ils veulent avoir une légitimité pour se dire innocents des crimes des islamistes.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 11:36

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:

Et bien, je vous propose de reproduire une partie de la lettre en question en guise de réponse :

   « Cette lettre, je l’adresse à tout le monde, je m’adresse à l’humain où qu’il se trouve. Dans ce monde chao­tique, où l’égoïsme nourrit la violence, et où l’igno­rance ne cesse de tuer l’humain, j’ai besoin de tendre la main à l’homme.
   Cette lettre je l’adresse à tous ceux qui, par-delà leurs religions, se soucient du sort des opprimés. Je lance un appel à tous les enfants de la Terre pour une lutte humaniste.
»



ce sont les enfants de la terre qui me font penser à cela..... la niaiserie d'une chansonnette à deux balles.



Ton pauvre docteur en islamologie : c'est piteux d'en appeler à la conscience des enfants de la terre, pour protéger de notre pitié le ridicule, la sottise de la religion qu'il a hérité de ses parents.
Il ne sauvera pas les meubles de l'islam : c'est une religion mythologique et incohérente dans sa version innocente (le soufisme),
et criminelle et perverse dans sa version logique (celle des salafistes)

il n'y a pas d'autre issue que la disparition de l'islam !  

Je suis d'accord, on ne devrait jamais demander à des enfants de rattraper les erreurs des adultes. C'est aux adultes de construire un monde de paix.

J'ai horreur quand on utilise les enfants pour faire pitié.
Cette chanson est ridicule.

C'est plutôt ce genre de chanson engagé que je trouve courageuse



Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 14:08

Oh je n'avais pas lu tout l'extrait de la lettre ouverte, mais il y a une chose qui m'interpelle.

Chacun veut s'identifier à une "victime" avec le "je suis un tel une telle" mais personne ne veut reconnaître sa propre lâcheté, quand il ne fait rien pour lutter pour la paix et la liberté à son propre niveau.
C'est tout le problème de notre société qui pousse les gens à être des victimes et non des acteurs, des réactionnaires au lieu "d'actionnaires".
Les luttes et les combats de notre époque, ne sont plus des combats ou l'on se dévoue pour les autres mais tout semble être induit par une réaction. Et la plupart du temps les gens dorment.
Chacun est tourné sur sa personne au lieu d'aider son prochain, on exige des autres qu'il fasse des choses pour nous.
Nous sommes tous sous des lois et des règles, nous n'avons pas accès directement au pouvoir, et nous aimons nous plaindre de nos gouvernements et leur attribué tous les échecs de notre société. Mais au lieu de vouloir chercher à obtenir un pouvoir que nous ne sommes pas capable de gérer, nous devrions-nous pas prendre les raines de notre propre vie, sans attendre des autres qu'ils nous rejoigne, mais simplement commencer par agir nous même avec nos capacités, pour aider les autres?

Il y a une chose qui me dérange, c'est le manque d'implication pour la justice. Beaucoup sont se sentent portés dans les grands élans collectifs après avoir était touché émotionnellement. Mais une fois qu'ils se retrouvent seul, ils arrêtent de lutter. Et puis toute cette agitation tombe comme un soufflet.
Il faudrait mieux choisir son combat, et persévérer, agir concrètement au lieu de se laisser porter par le courant. Le combat pour la justice est long et difficile, c'est un combat à contre courant ou l'on est souvent seul. C'est un chemin de croix j'ai presque envie de dire, difficile, qui demande beaucoup de sacrifice. Mais qui est encore prêt à se "sacrifier" pour la justice de nos jours? Qui est prêt à accepter cette souffrance et cette solitude?


Dernière édition par La petite voix le Sam 04 Nov 2017, 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
poppy




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 14:15

zoubirjijli a écrit:
Si, les musulmans doivent se justifier, je regrette.

Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand vos avions bombardent les musulmans !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 14:56

poppy a écrit:
zoubirjijli a écrit:
Si, les musulmans doivent se justifier, je regrette.

Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand vos avions bombardent les musulmans !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous

Je me permet de corriger ton hypocrisie :

"Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand nos avions bombardent les musulmans
en notre nom et avec notre financement !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous"

Tu es français et paies tes impôts en France ? Sois plus intelligent et assumes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 15:05

Pierresuzanne a écrit:
OlivierV a écrit:

Comme bon nombre de musulmans, j’en ai eu marre de répondre à la fameuse question « et toi, tu penses quoi des terroristes ? » après chaque attentat jihadiste. En vrai, pour une partie de la composante non musulmane de la Nation, le fait d’être musulman fait de nous de potentiels suspects. Du coup, pour évacuer toute équivoque, j’ai publié ce livre.

si les musulmans ont réellement honte des djihadistes
ce serait bien qu'ils aient également honte du Coran.


Tous les crimes des djihadistes proviennent du Coran.... tu n'es pas au courant ?

si tu es devenu musulmans parce-que tu étais totalement ignorant du contenu, de la signification et de l'interprétation du Coran depuis 1400 ans,
ce n'est pas de notre faute.

Ta naïveté et ton ignorance ne suffiront pas à rendre le Coran innocent.

Maintenant, si tu ajoutes l'orgueil à l'ignorance,... évidement, tu ne conviendras jamais que ta position est moralement et intellectuellement intenable.



Tu me fais plaisir Pierre-Elie, mais tu ne peux pas savoir combien ! Je n'en attendais pas moins de toi... Continues, tu es vraiment super !
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 15:06

zoubirjijli a écrit:
Si, les musulmans doivent se justifier, je regrette.

Développe s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 15:20

OlivierV a écrit:
03.11.2017

A l'occasion de la parution de Moi musulman, je n'ai pas à me justifier: manifeste pour un islam retrouvé (Eyrolles, septembre 2017), nous vous proposons la Rencontre suivante avec son auteur : Seydi Diamil NIANE, doctorant en islamologie à l'Université de Strasbourg (NDLR : Seydi Diamil NIANE est désormais docteur, sa soutenance de thèse a eu lieu en septembre 2017).

c'est un peu trop facile de se dédouaner de ses responsabilités ......

Revenir en haut Aller en bas
poppy




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 15:52

Raphaël# a écrit:
poppy a écrit:


Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand vos avions bombardent les musulmans !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous

Je me permet de corriger ton hypocrisie :

"Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand nos avions bombardent les musulmans
en notre nom et avec notre financement !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous"

Tu es français et paies tes impôts en France ? Sois plus intelligent et assumes. Wink

toi et les figures de style cela fait 2 !je suis pas fier de payer des impôts pour tes guerres je me désavoue de tes guerres néo coloniale
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 16:28

poppy a écrit:
zoubirjijli a écrit:
Si, les musulmans doivent se justifier, je regrette.

Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand vos avions bombardent les musulmans !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous


Et si on faisait un faites entrer l'accusé dans un pays arabe ?

Forcément dans un pays ou vivent 65 millions de personnes de tradition chrétienne, tu auras beaucoup plus de meurtriers de cette origine. malgré tout il y en a quand même quelques uns de tradition arabe.

Ce qui serait intéressant c'est de faire un faites entrer l'accusé en Algérie ou en Libye et voir combien de personnes de traditions chrétiennes ont commis des meurtres dans ces pays.

Encore une fois, tu es à la ramasse complet.




.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 16:36

Raphaël# a écrit:
poppy a écrit:


Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand vos avions bombardent les musulmans !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous

Je me permet de corriger ton hypocrisie :

"Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand nos avions bombardent les musulmans
en notre nom et avec notre financement !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous"

Tu es français et paies tes impôts en France ? Sois plus intelligent et assumes. Wink

C'est comme l'on dirais chez nous ''direct din dents'' (directe dans les dents)... bien dit.

Mais je doute qu'il comprenne...
Revenir en haut Aller en bas
poppy




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 17:12

Poisson vivant a écrit:
poppy a écrit:


Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand vos avions bombardent les musulmans !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous


Et si on faisait un faites entrer l'accusé dans un pays arabe ?

Forcément dans un pays ou vivent 65 millions de personnes de tradition chrétienne, tu auras beaucoup plus de meurtriers de cette origine. malgré tout il y en a quand même quelques uns de tradition arabe.

Ce qui serait intéressant c'est de faire un faites entrer l'accusé en Algérie ou en Libye et voir combien de personnes de traditions chrétiennes ont commis des meurtres dans ces pays.

Encore une fois, tu es à la ramasse complet.




.

dans les pays musulmans les tueurs en série et compagnie c'est aussi rare que du porc dans une boucherie hallal mais c est pas le sujet est ce que moi musulman je te demande de te justifier concernant ses meurtres dans cette émission? non
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 17:56

Poppy faut te detendre, relaxer.. un peu de musique peut etre?


Dernière édition par samuel777444 le Sam 04 Nov 2017, 18:16, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 17:59

samuel777444 a écrit:
Raphaël# a écrit:


Je me permet de corriger ton hypocrisie :

"Les musulmans ne doivent pas se justifier ,on vous demande pas de vous justifier comme anders brevik a massacré des centaines d'ado en norvège ou quand nos avions bombardent les musulmans
en notre nom et avec notre financement !quand je regarde l'émission faites entré l'accusés 90 pourcent des criminels sans des gens de culture chrétienne est ce que on vous demande de vous justifier ? non ! car on n'ai plus intelligent que vous"

Tu es français et paies tes impôts en France ? Sois plus intelligent et assumes. Wink

C'est comme l'on dirais chez nous ''direct din dents'' (directe dans les dents)... bien dit.

Mais je doute qu'il comprenne...

Je sais bien. Very Happy

Certains peuvent avoir des réactions d'animaux sur certains sujets pourtant quand tu décides de les traiter comme tels et leur mets le nez dans leur m...e, ben ils n'arrivent toujours pas à comprendre... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:03

poppy a écrit:

dans les pays musulmans les tueurs en série et compagnie c'est aussi rare que du porc dans une boucherie hallal mais c est pas le sujet est ce que moi musulman je te demande de te justifier concernant ses meurtres dans cette émission? non

En France, les prisonniers sont à 70 % musulmans,
alors qu'il n'y a que 5 % de musulmans dans la population générale.

Les musulmans sont donc 14 fois plus criminels que les non musulmans.

C'est mathématique.

On aimerait que les musulmans assument réellement la responsabilité du caractère criminogène de leur religion,
et qu'ils réfléchissent un peu avant de transmettre une telle horreur et une telle stupidité à leurs enfants.




samuel777444 a écrit:
Poppy faut te detendre, relaxer.. un peu de musique peut etre?


C'est dommage que Mario ne regarde jamais les vidéos,
je pense qu'il devrait faire une exemption pour celle-ci : fourirel fourirel fourirel




Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:09

Pierresuzanne a écrit:
poppy a écrit:

dans les pays musulmans les tueurs en série et compagnie c'est aussi rare que du porc dans une boucherie hallal mais c est pas le sujet est ce que moi musulman je te demande de te justifier concernant ses meurtres dans cette émission? non

En France, les prisonniers sont à 70 % musulmans,
alors qu'il n'y a que 5 % de musulmans dans la population générale.

Les musulmans sont donc 14 fois plus criminels que les non musulmans.

C'est mathématique.

On aimerait que les musulmans assument réellement la responsabilité du caractère criminogène de leur religion,
et qu'ils réfléchissent un peu avant de transmettre une telle horreur et une telle stupidité à leurs enfants.




Absurdité.

Les prisonniers sont à 70% de culture musulmane, cela n'en fait pas des musulmans pour autant. Et si le véritable problème provenait de l'éducation ? L'État français a peut être également sa part de responsabilité dans cet echec de l'immigration.

En suivant ton raisonnement, la majorité des prédateurs sexuels sont de culture chrétienne, va t'on pour autant dire que tous les chrétiens sont des prédateurs sexuels ? Ton raisonnement est biaisé, tu as la haine des musulmans en plus d'avoir la haine de l'islam. Je n'ai aucun ressentiment pour les musulmans et pourtant je discrédite profondément la religion islamique.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:18

zoubirjijli a écrit:


Absurdité.

Les prisonniers sont à 70% de culture musulmane, cela n'en fait pas des musulmans pour autant. Et si le véritable problème provenait de l'éducation ? L'État français a peut être également sa part de responsabilité dans cet echec de l'immigration.

En suivant ton raisonnement, la majorité des prédateurs sexuels sont de culture chrétienne, va t'on pour autant dire que tous les chrétiens sont des prédateurs sexuels ? Ton raisonnement est biaisé, tu as la haine des musulmans en plus d'avoir la haine de l'islam. Je n'ai aucun ressentiment pour les musulmans et pourtant je discrédite profondément la religion islamique.

et bien, alors, le raisonnement de popy ne tient pas,
car Anders Behring Breivik a commis ses crimes en désobéissant à la parole de Jésus,
ce n'est donc pas un criminel chrétien.


De même qu'on peut dire que
quand un chrétien commet un délit ou un crime, il le fait toujours en désobéissance à Jésus (qui est la vérité, et la parole de Dieu matérialisée parmi nous (pour les chrétiens))
alors que quand un musulman commet un délit ou un crime, il peut le faire bien souvent en obéissance au Coran (qui est la vérité, et la parole de Dieu matérialisée parmi nous (pour les musulmans).

Le Coran dit qu'un musulman n'est pas tenu à ses serments envers les non musulmans, qu'il peut tuer les non musulmans, et qu'il peut les rançonner.... ou même violer les filles qui ne sont pas suffisamment dissimulées.... de là à justifier tous ses crimes, c'est pas dur.

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:22

Pierresuzanne a écrit:




samuel777444 a écrit:
Poppy faut te detendre, relaxer.. un peu de musique peut etre?


C'est dommage que Mario ne regarde jamais les vidéos,
je pense qu'il devrait faire une exemption pour celle-ci : fourirel fourirel fourirel





Je ne savais pas quel genre de musique pour le detendre  Very Happy


Dernière édition par samuel777444 le Sam 04 Nov 2017, 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:25

Pierresuzanne a écrit:
zoubirjijli a écrit:


Absurdité.

Les prisonniers sont à 70% de culture musulmane, cela n'en fait pas des musulmans pour autant. Et si le véritable problème provenait de l'éducation ? L'État français a peut être également sa part de responsabilité dans cet echec de l'immigration.

En suivant ton raisonnement, la majorité des prédateurs sexuels sont de culture chrétienne, va t'on pour autant dire que tous les chrétiens sont des prédateurs sexuels ? Ton raisonnement est biaisé, tu as la haine des musulmans en plus d'avoir la haine de l'islam. Je n'ai aucun ressentiment pour les musulmans et pourtant je discrédite profondément la religion islamique.

et bien, alors,  le  raisonnement de popy ne tient pas,
car Anders Behring Breivik a commis ses crimes en désobéissant à la parole de Jésus,
ce n'est donc pas un criminel chrétien.


De même qu'on peut dire que
quand un chrétien commet un délit ou un crime, il le fait toujours en désobéissance à Jésus (qui est la vérité, et la parole de Dieu matérialisée parmi nous (pour les chrétiens))
alors que quand un musulman commet un délit ou un crime, il peut le faire bien souvent en obéissance au Coran (qui est la vérité, et la parole de Dieu matérialisée parmi nous (pour les musulmans).

Le Coran dit qu'un musulman n'est pas tenu à ses serments envers les non musulmans, qu'il peut tuer les non musulmans, et qu'il peut les rançonner.... ou même violer les filles qui ne sont pas suffisamment dissimulées.... de là à justifier tous ses crimes, c'est pas dur.


Poppy est un imbécile que je ne lis plus, puisque sa mentalité est pourrie et je ne préfère accorder aucun crédit à des gens pareils. Lui, Anaska et SKIPEER sont dans mes ignorés, vous devriez en faire autant.

Les musulmans qui sont en prison ne le sont que de culture pour la majorité, c'est souvent des délinquants mineurs qui ne connaissent rien de leur religion si ce n'est "wallah", "sur le Coran de la Mecque", et qu'il ne faut pas manger de porc et qu'il existe un ramadan. Pour le reste c'est zéro niveau connaissances de l'islam.

Et c'est d'ailleurs bien souvent en prison que ces petits délinquants se radicalisent à l'islam car ils n'ont rien d'autre à faire que de lire le Coran, et c'est là qu'ils peuvent devenir dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:34

zoubirjijli a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
et bien, alors,  le  raisonnement de popy ne tient pas,
car Anders Behring Breivik a commis ses crimes en désobéissant à la parole de Jésus,
ce n'est donc pas un criminel chrétien.


De même qu'on peut dire que
quand un chrétien commet un délit ou un crime, il le fait toujours en désobéissance à Jésus (qui est la vérité, et la parole de Dieu matérialisée parmi nous (pour les chrétiens))
alors que quand un musulman commet un délit ou un crime, il peut le faire bien souvent en obéissance au Coran (qui est la vérité, et la parole de Dieu matérialisée parmi nous (pour les musulmans).

Le Coran dit qu'un musulman n'est pas tenu à ses serments envers les non musulmans, qu'il peut tuer les non musulmans, et qu'il peut les rançonner.... ou même violer les filles qui ne sont pas suffisamment dissimulées.... de là à justifier tous ses crimes, c'est pas dur.


Poppy est un imbécile que je ne lis plus, puisque sa mentalité est pourrie et je ne préfère accorder aucun crédit à des gens pareils. Lui, Anaska et SKIPEER sont dans mes ignorés, vous devriez en faire autant.

Les musulmans qui sont en prison ne le sont que de culture pour la majorité, c'est souvent des délinquants mineurs qui ne connaissent rien de leur religion si ce n'est "wallah", "sur le Coran de la Mecque", et qu'il ne faut pas manger de porc et qu'il existe un ramadan. Pour le reste c'est zéro niveau connaissances de l'islam.

Et c'est d'ailleurs bien souvent en prison que ces petits délinquants se radicalisent à l'islam car ils n'ont rien d'autre à faire que de lire le Coran, et c'est là qu'ils peuvent devenir dangereux.


Merci pour ton honeteté zoubir , j'aimerais mettre en lumière une autre hypocrisie dans le raisonement de Pierre ... il dit que 70% des prisoniers sont musulmans alors,qu'ils representent seulement 5% de la population mais , j'aimerais savoir quel est le pourcentage de musulman dans les quartiers defavorisés?? Cette stat a t-il fait expret de l'ignorer??
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:38

zoubirjijli a écrit:
Poppy est un imbécile que je ne lis plus, puisque sa mentalité est pourrie et je ne préfère accorder aucun crédit à des gens pareils. Lui, Anaska et SKIPEER sont dans mes ignorés, vous devriez en faire autant.

Pas Skipper,
Il croit détenir la vérité et nous aussi nous croyons la detenir. c'est vrai que parfois il essaie de justifier l'injustifiable mais c'est quelqu'un avait qui tu peux dialoguer. les 2 autres ? chacun se fera son idée.




.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:41

zoubirjijli a écrit:
Les musulmans qui sont en prison ne le sont que de culture pour la majorité, c'est souvent des délinquants mineurs qui ne connaissent rien de leur religion si ce n'est "wallah", "sur le Coran de la Mecque", et qu'il ne faut pas manger de porc et qu'il existe un ramadan. Pour le reste c'est zéro niveau connaissances de l'islam.

Et c'est d'ailleurs bien souvent en prison que ces petits délinquants se radicalisent à l'islam car ils n'ont rien d'autre à faire que de lire le Coran, et c'est là qu'ils peuvent devenir dangereux.

cette position qui consiste à dire que les délinquants ne le sont qu'en raison de la misère sociale,
c'est un peu trop marxiste pour moi.



Je reste fidèle à ma foi chrétienne et à la responsabilité humaine que nous a donné Dieu en nous créant (Genèse 1).

Il y a aussi des pauvres issus des classes populaires françaises non musulmanes,
ils sont bien moins délinquants que les musulmans.

La misère a bon dos,
tout le monde a les mêmes profs et la même école en France,
si les gamins issus de l'islam échouent davantage que les gamins hors islam, c'est aussi dû à leur culture.

Personnellement, j'ai souvent été interpellé par le manque de sens des responsabilités des musulmans,
rien n'est jamais de leur faute.

Cela provient de leur fatalisme, de leur conviction que tout à été voulu par Allah,
Allah ayant tout décidé, eux (les musulmans) n'y sont jamais pour rien.

Le monde peut s'écrouler autour d'eux, leurs gamins peuvent devenir délinquants, voire djihadistes, ce n'est jamais de leur responsabilité.

Je n'ai pas été éduqué comme cela.
Quand un des miens fait une connerie, je me sens responsable et je mets les mains dans le cambouis pour réparer les dégâts.

Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:45

Thedjezeyri14 a écrit:
zoubirjijli a écrit:


Poppy est un imbécile que je ne lis plus, puisque sa mentalité est pourrie et je ne préfère accorder aucun crédit à des gens pareils. Lui, Anaska et SKIPEER sont dans mes ignorés, vous devriez en faire autant.

Les musulmans qui sont en prison ne le sont que de culture pour la majorité, c'est souvent des délinquants mineurs qui ne connaissent rien de leur religion si ce n'est "wallah", "sur le Coran de la Mecque", et qu'il ne faut pas manger de porc et qu'il existe un ramadan. Pour le reste c'est zéro niveau connaissances de l'islam.

Et c'est d'ailleurs bien souvent en prison que ces petits délinquants se radicalisent à l'islam car ils n'ont rien d'autre à faire que de lire le Coran, et c'est là qu'ils peuvent devenir dangereux.


Merci pour ton honeteté zoubir , j'aimerais mettre en lumière une autre hypocrisie dans le raisonement de Pierre ... il dit que 70% des prisoniers sont musulmans alors,qu'ils representent seulement 5% de la population mais , j'aimerais savoir quel est le pourcentage de musulman dans les quartiers defavorisés?? Cette stat a t-il fait expret de l'ignorer??

C'est pour cela que j'ai aussi pointé du doigt la responsabilité de l'Etat français de cet echec.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:46

Serena57 a écrit:
OlivierV a écrit:
03.11.2017

A l'occasion de la parution de Moi musulman, je n'ai pas à me justifier: manifeste pour un islam retrouvé (Eyrolles, septembre 2017), nous vous proposons la Rencontre suivante avec son auteur : Seydi Diamil NIANE, doctorant en islamologie à l'Université de Strasbourg (NDLR : Seydi Diamil NIANE est désormais docteur, sa soutenance de thèse a eu lieu en septembre 2017).

c'est un peu trop facile de se dédouaner de ses responsabilités ......


Et tu peux me dire en quoi nous serions responsables ? Donne-moi un seul verset du Coran qui autorise à assassiner lâchement femmes et enfants.
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:47

Pierresuzanne a écrit:
zoubirjijli a écrit:
Les musulmans qui sont en prison ne le sont que de culture pour la majorité, c'est souvent des délinquants mineurs qui ne connaissent rien de leur religion si ce n'est "wallah", "sur le Coran de la Mecque", et qu'il ne faut pas manger de porc et qu'il existe un ramadan. Pour le reste c'est zéro niveau connaissances de l'islam.

Et c'est d'ailleurs bien souvent en prison que ces petits délinquants se radicalisent à l'islam car ils n'ont rien d'autre à faire que de lire le Coran, et c'est là qu'ils peuvent devenir dangereux.

cette position qui consiste à dire que les délinquants ne le sont qu'en raison de la misère sociale,
c'est un peu trop marxiste pour moi.



Je reste fidèle à ma foi chrétienne et à la responsabilité humaine que nous a donné Dieu en nous créant (Genèse 1).

Il y a aussi des pauvres issus des classes populaires françaises non musulmanes,
ils sont bien moins délinquants que les musulmans.

La misère a bon dos,
tout le monde a les mêmes profs et la même école en France,
si les gamins issus de l'islam échouent davantage que les gamins hors islam, c'est aussi dû à leur culture.

Personnellement, j'ai souvent été interpellé par le manque de sens des responsabilités des musulmans,
rien n'est jamais de leur faute.

Cela provient de leur fatalisme, de leur conviction que tout à été voulu par Allah,
Allah ayant tout décidé, eux (les musulmans) n'y sont jamais pour rien.

Le monde peut s'écrouler autour d'eux, leurs gamins peuvent devenir délinquants, voire djihadistes, ce n'est jamais de leur responsabilité.

Je n'ai pas été éduqué comme cela.
Quand un des miens fait une connerie, je me sens responsable et je mets les mains dans le cambouis pour réparer les dégâts.


Et pourtant les musulmans délinquants que vous pointez du doigt sont des enfants de choeur par rapport aux délinquants d'Amérique du Sud, qui sont pour la majorité chrétiens. Il y a bien une corrélation entre pauvreté et délinquance.


Dernière édition par zoubirjijli le Sam 04 Nov 2017, 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:50

Pierresuzanne a écrit:
zoubirjijli a écrit:
Les musulmans qui sont en prison ne le sont que de culture pour la majorité, c'est souvent des délinquants mineurs qui ne connaissent rien de leur religion si ce n'est "wallah", "sur le Coran de la Mecque", et qu'il ne faut pas manger de porc et qu'il existe un ramadan. Pour le reste c'est zéro niveau connaissances de l'islam.

Et c'est d'ailleurs bien souvent en prison que ces petits délinquants se radicalisent à l'islam car ils n'ont rien d'autre à faire que de lire le Coran, et c'est là qu'ils peuvent devenir dangereux.

cette position qui consiste à dire que les délinquants ne le sont qu'en raison de la misère sociale,
c'est un peu trop marxiste pour moi.



Je reste fidèle à ma foi chrétienne et à la responsabilité humaine que nous a donné Dieu en nous créant (Genèse 1).

Il y a aussi des pauvres issus des classes populaires françaises non musulmanes,
ils sont bien moins délinquants que les musulmans.

La misère a bon dos,
tout le monde a les mêmes profs et la même école en France,
si les gamins issus de l'islam échouent davantage que les gamins hors islam, c'est aussi dû à leur culture.

Personnellement, j'ai souvent été interpellé par le manque de sens des responsabilités des musulmans,
rien n'est jamais de leur faute.

Cela provient de leur fatalisme, de leur conviction que tout à été voulu par Allah,
Allah ayant tout décidé, eux (les musulmans) n'y sont jamais pour rien.

Le monde peut s'écrouler autour d'eux, leurs gamins peuvent devenir délinquants, voire djihadistes, ce n'est jamais de leur responsabilité.

Je n'ai pas été éduqué comme cela.
Quand un des miens fait une connerie, je me sens responsable et je mets les mains dans le cambouis pour réparer les dégâts.


Je pourrais placer ceci à la suite de n'importe lequel de tes commentaires, donc pourquoi pas ici ?

Citation :
La psychorigidité fait partie des mécanismes de défense des personnalités obsessionnelles. l' Excès de rigueur, de contrôle, le besoin d'avoir toujours raison,...Ils imposent leurs choix. C'est une façon de vivre empreinte de beaucoup de souffrance.  Cela vient de l'enfance... Les psychorigides sont les adeptes des "Il faut", "Je dois", ... On leurs a souvent imposé une manière d'être. Le perfectionnisme, la rigueur, la grande morale, le peu de sociabilisation, tout doit être au top,... Pour eux, ils sont dans le juste, ils ne savent pas déléguer, ils sont les référents,... "Donner raison à l'autre est se donner tort à soi !"... Ces personnes ont besoin de régenter tout, ils veulent être l'artisan de tout... on a du coup pas notre place dans les prises de décision. Le psychorigide ne se remet jamais en question... Ce comportement peut glisser vers le type dictateur ou encore manipulateur, ... On détruit l'autre et soi par le biais de tel comportement.

Ce sont des personnes qui "victimisent" l'autre. Le psychorigide crée une tension permanente et c'est l'autre qui se victimise, culpabilise et lâche ! Pourquoi va t-on chercher quelqu'un qui décidera tout pour soi ? Quelle estime ais-je de moi pour accepter cette position ?

Citation :
Une personne psychorigide est généralement perçue comme froide, logique, carthésienne, désespérément raide et dénuée de fantaisie, d'impulsivité et d'affectivité.

En psychologie, la psychorigidité fait partie des mécanismes de défense  des personnalités obsessionnelles. Les autres traits de caractère principaux de l'obsessionnel étant le perfectionnisme (chaque détail doit être étudié, planifié, vérifié), l'ordre (tout doit être bien rangé et organisé), le besoin de contrôle et de maîtrise, la rigueur morale (pas d'entorse à la loi, aux règlements, aux horaires...), le doute (la moindre décision soulève interrogations, scrupules et atermoiements).
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:50

Poisson vivant a écrit:
zoubirjijli a écrit:
Poppy est un imbécile que je ne lis plus, puisque sa mentalité est pourrie et je ne préfère accorder aucun crédit à des gens pareils. Lui, Anaska et SKIPEER sont dans mes ignorés, vous devriez en faire autant.

Pas Skipper,
Il croit détenir la vérité et nous aussi nous croyons la detenir. c'est vrai que parfois il essaie de justifier l'injustifiable mais c'est quelqu'un avait qui tu peux dialoguer. les 2 autres ? chacun se fera son idée.




.

Trop malhonnête pour moi, chacun se fait son opinion mais je ne me fatigue pas avec les personnes qui ne parlent pas avec vérité. Je préfère discuter avec Pierresuzanne qui même si il dit des énormités et fait des raccourcis trop binaire, parle avec vérité.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:55

Thedjezeyri14 a écrit:


Merci pour ton honeteté zoubir , j'aimerais mettre en lumière une autre hypocrisie dans le raisonement de Pierre ... il dit que 70% des prisoniers sont musulmans alors,qu'ils representent seulement 5% de la population mais , j'aimerais savoir quel est le pourcentage de musulman dans les quartiers defavorisés?? Cette stat a t-il fait expret de l'ignorer??

En fait, la seule chose que l'on puisse affirmer, c'est que c'est bien la misère sociale qui crée cette délinquance.
C'est patent depuis la construction des cités dortoirs.
Avant que les immigrés d'origine arabe ne viennent prendre la place d'immigrés ayant enfin pu accéder à un autre statut, la délinquance provenait quand même de ces cités là... Les blousons noirs n'étaient pas des immigrés d'origine arabe. Et ils ne venaient pas de Neuilly...
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    Sam 04 Nov 2017, 18:58

zoubirjijli a écrit:


Trop malhonnête pour moi, chacun se fait son opinion mais je ne me fatigue pas avec les personnes qui ne parlent pas avec vérité. Je préfère discuter avec Pierresuzanne qui même si il dit des énormités et fait des raccourcis trop binaire, parle avec vérité.

merci, mais on est de la même chapelle tous les deux,
il faut bien discuter avec des gens qui n'ont pas la même foi que nous,
sinon, ce n'est plus du dialogue inter-religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"    

Revenir en haut Aller en bas
 
"Moi, musulman, je n'ai pas à me justifier"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» comportement d'un musulman
» Présentation Ali musulman
» Egypte : Un musulman fait brûler vif un jeune chrétien et la foule s'excite
» Je suis bouddhiste, chrétien, musulman et juif aussi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: