Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Dans la peau d’un(e) converti(e)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
OlivierV




MessageSujet: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Ven 03 Nov 2017, 19:31

Rappel du premier message :

03.11.2017

Post-doctorante sur la question des convertis à l’islam, Juliette Galonnier vient de réaliser une enquête sur les convertis à l’islam en France et aux Etats-Unis. L’universitaire dresse un portrait social, psychologique et culturel des convertis et souligne les tensions qui les traversent dans leurs rapports avec les communautés musulmanes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par OlivierV le Ven 03 Nov 2017, 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
icare




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 15:56

Dire que les problèmes pathologiques ne proviennent que de la défaillance d'un père c'est écarter le rôle de la mère dans la vie d'une enfant . Sans doute que la mère ne fait que mettre au monde et basta , bon elle nourrit aussi , mais rien de plus .

De plus on ne s'improvise pas psychologue ou psychiatre .
Après je n'ai pas parlé de l'Eglise en général mais des propos d'un charlatan .

La conversion n'est pas une pathologie , mais une réflexion suite à une remise en question . Rien de pathologique au contraire .

Dans une conversion , on aura tendance à remettre en question nos bases , nos idées et notre perception de la réalité . La conversion c'est justement prendre conscience d'une erreur ou d'un problème .
Elle peut être issue d'un traumatisme ou autre ,elle peut être émotive . Mais nous voyons bien que des convertis ont une démarche rationnelle .


Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 15:57

Pierresuzanne a écrit:


Parce que le père a un role prépondérant dans l'intériorisation de la Loi,
dans le rapport de l'enfant à la société,
dans sa capacité de vivre avec autrui et à entrer en relation avec la société, pacifiquement, en respectant des règles communes.

La mère a (comme nous l'indique son 95, bonnet D) un rôle d'abord nourricier, consolant, bref maternant.

Comme c'est bizarre. Figures-toi que c'est ainsi que j’interprète les versets qui parlent de la place de l'homme et de la femme qui vous choquent tant.

Et ce que tu dis est d'autant plus étonnant que le Coran enseigne la manière d'entrer en relation avec la société telle qu'elle était à l'époque.

Il s'agit des deux pôles classiques qui structurent un enfant :
-le pole contenant (davantage paternel) du rapport à la loi
et
- le pole consolant (davantage maternel évidemment)

Comme c'est bizarre. Figures-toi que c'est ainsi que j’interprète les versets qui parlent de la place de l'homme et de la femme qui vous choquent tant.

Et ce que tu dis est d'autant plus étonnant que le Coran enseigne la manière d'entrer en relation avec la société telle qu'elle était à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 16:04

OlivierV a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Parce que le père a un role prépondérant dans l'intériorisation de la Loi,
dans le rapport de l'enfant à la société,
dans sa capacité de vivre avec autrui et à entrer en relation avec la société, pacifiquement, en respectant des règles communes.

La mère a (comme nous l'indique son 95, bonnet D) un rôle d'abord nourricier, consolant, bref maternant.

Comme c'est bizarre. Figures-toi que c'est ainsi que j’interprète les versets qui parlent de la place de l'homme et de la femme qui vous choquent tant.

Et ce que tu dis est d'autant plus étonnant que le Coran enseigne la manière d'entrer en relation avec la société telle qu'elle était à l'époque.

Il s'agit des deux pôles classiques qui structurent un enfant :
-le pole contenant (davantage paternel) du rapport à la loi
et
- le pole consolant (davantage maternel évidemment)

Comme c'est bizarre. Figures-toi que c'est ainsi que j’interprète les versets qui parlent de la place de l'homme et de la femme qui vous choquent tant.

Et ce que tu dis est d'autant plus étonnant que le Coran enseigne la manière d'entrer en relation avec la société telle qu'elle était à l'époque.

Oui mais l'être réalisé est celui qui fait part aux 2 essences en 1, au jour de la résurrection, il n'y aura ni homme ni femme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
icare




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 16:30

OlivierV a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Parce que le père a un role prépondérant dans l'intériorisation de la Loi,
dans le rapport de l'enfant à la société,
dans sa capacité de vivre avec autrui et à entrer en relation avec la société, pacifiquement, en respectant des règles communes.

La mère a (comme nous l'indique son 95, bonnet D) un rôle d'abord nourricier, consolant, bref maternant.

Comme c'est bizarre. Figures-toi que c'est ainsi que j’interprète les versets qui parlent de la place de l'homme et de la femme qui vous choquent tant.

Et ce que tu dis est d'autant plus étonnant que le Coran enseigne la manière d'entrer en relation avec la société telle qu'elle était à l'époque.

Il s'agit des deux pôles classiques qui structurent un enfant :
-le pole contenant (davantage paternel) du rapport à la loi
et
- le pole consolant (davantage maternel évidemment)

Comme c'est bizarre. Figures-toi que c'est ainsi que j’interprète les versets qui parlent de la place de l'homme et de la femme qui vous choquent tant.

Et ce que tu dis est d'autant plus étonnant que le Coran enseigne la manière d'entrer en relation avec la société telle qu'elle était à l'époque.
C'est une vision et une lecture que je n'approuve pas .
Des femmes en islam et partout ailleurs dans le monde se sont battus , ont éduqué , ont formé des hommes en science religieuse et profane... la femme fut ensuite rabaissé à une paire de seins et comme cuisinière .

La lionne bien qu'elle ait des mamelles a bien plus de c... que le lion .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 17:36

icare a écrit:

C'est une vision et une lecture que je n'approuve pas .
Des femmes en islam et partout ailleurs dans le monde se sont battus , ont éduqué , ont formé des hommes en science religieuse  et profane... la femme fut ensuite rabaissé à une paire de seins et comme cuisinière .

La lionne bien qu'elle ait des mamelles a bien plus de c... que le lion .

Si ces notions devaient être exclusives, je n'y adhérerais pas non plus. Et j'avoue que j'ai encore du mal à me déconditionner de certaines visions de la "famille".
Mais comme tu l'as dit toi-même, des femmes dans le monde se sont battues, ont éduqué et ont formé des hommes en sciences religieuses et profanes.

C'est d'ailleurs un des reproches que je faisais à certains catholiques qui ne parlaient que de paternité spirituelle, alors que je n'ai jamais reçu d'éducation spirituelle que celle que j'ai reçue d'une femme justement.

Ceci dit, il faut croire que ces versets n'ont pas toujours été compris en Islam de manière littérale, puisque si je ne m'abuse des femmes ont eu des rôles importants et publics à certains moments.

Ce dont, je peux au moins témoigner, c'est que dans la majorité des familles que j'ai côtoyé de très près, et où la femme n'exerçait pas d'activité professionnelle, non seulement c'est celle-ci qui éduque les enfants, mais qui en plus est le premier décideur dans tout ce qui concerne la famille. Certains hommes fanfaronnent d'avoir madame à la maison, mais ce n'est que pour cacher une certaine impuissance. Sans rien vouloir généraliser bien entendu.

Mais vraiment, je remarque que pour moi, il est vraiment difficile de sortir d'idées préconçues. D'autant plus que c'est à l'opposé de ce que je vis de manière épanouie dans mon couple...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 17:43

brigit ^^ a écrit:


Oui mais l'être réalisé est celui qui fait part aux 2 essences en 1, au jour de la résurrection, il n'y aura ni homme ni femme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est effectivement ce que le Coran semble suggérer : Ô êtres humains ! Montrez-vous pieux envers votre Seigneur qui vous a créés à partir d'une seule âme et qui, ayant tiré de celle-ci son épouse, fit naître de ce couple un grand nombres d'hommes et de femmes. (4, 1)

Voir l'interprétation de ce verset [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 22:26

icare a écrit:

Dans une conversion , on aura tendance à remettre en question nos bases , nos idées et notre perception de la réalité . La conversion c'est justement prendre conscience d'une erreur ou d'un problème .
Elle peut être issue d'un traumatisme ou autre  ,elle peut être émotive . Mais nous voyons bien que des convertis ont une démarche rationnelle .

j'ai vraiment énormément de mal à seulement imaginer que l'on puisse se convertit à l'islam pour des raisons rationnelles . scratch
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 22:31

rosarum a écrit:
icare a écrit:

Dans une conversion , on aura tendance à remettre en question nos bases , nos idées et notre perception de la réalité . La conversion c'est justement prendre conscience d'une erreur ou d'un problème .
Elle peut être issue d'un traumatisme ou autre  ,elle peut être émotive . Mais nous voyons bien que des convertis ont une démarche rationnelle .

j'ai vraiment énormément de mal à seulement imaginer que l'on puisse se convertit à l'islam pour des raisons rationnelles .  scratch

Et que doit on faire ou a quoi devrions nous convertir pour ded raisons ratiinnels??
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 22:35

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:


j'ai vraiment énormément de mal à seulement imaginer que l'on puisse se convertit à l'islam pour des raisons rationnelles .  scratch

Et que doit on faire ou a quoi devrions nous convertir pour ded raisons ratiinnels??

l'agnosticisme est la seule option conforme à la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 23:02

rosarum a écrit:

l'agnosticisme est la seule option conforme à la raison.

Je suis d'accord . N'empeche que certaine religion sont encore moins rationel que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Dim 05 Nov 2017, 23:04

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:

l'agnosticisme est la seule option conforme à la raison.

Je suis d'accord . N'empeche que certaine religion sont encore moins rationel que d'autres.

oui
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 00:23

rosarum a écrit:
icare a écrit:

Dans une conversion , on aura tendance à remettre en question nos bases , nos idées et notre perception de la réalité . La conversion c'est justement prendre conscience d'une erreur ou d'un problème .
Elle peut être issue d'un traumatisme ou autre  ,elle peut être émotive . Mais nous voyons bien que des convertis ont une démarche rationnelle .

j'ai vraiment énormément de mal à seulement imaginer que l'on puisse se convertit à l'islam pour des raisons rationnelles .  scratch

les conversions aux religions ne sont pas rationnelles, puisque aucune religion n'est rationnelle et toutes découlent de la foi
si il y avait une quelconque rationalité dans les religions alors le monde entier serait converti à la même religion
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 00:45

zoubirjijli a écrit:
les conversions aux religions ne sont pas rationnelles, puisque aucune religion n'est rationnelle et toutes découlent de la foi
si il y avait une quelconque rationalité dans les religions alors le monde entier serait converti à la même religion

Je melite ( dans mon entourage ) pour que le seul acte de foi soit l'existence de Dieu et si on lui ajoute la foi dans la divinité d'un message qu'on ne devinise pas l'interpretation de ce message y compris celle du clergé .
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 00:52

Thedjezeyri14 a écrit:
zoubirjijli a écrit:
les conversions aux religions ne sont pas rationnelles, puisque aucune religion n'est rationnelle et toutes découlent de la foi
si il y avait une quelconque rationalité dans les religions alors le monde entier serait converti à la même religion

Je melite ( dans mon entourage ) pour que le seul acte de foi soit l'existence de Dieu et si on lui ajoute la foi dans la divinité d'un message qu'on ne devinise pas l'interpretation de ce message y compris celle du clergé .

le souci c'est que la chahada pour entrer dans l'islam comprend également l'attestation de foi concernant le prophète,
peut-on devenir musulman sans attester que Mohamed est le messager et le serviteur d'Allah ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 00:58

zoubirjijli a écrit:

le souci c'est que la chahada pour entrer dans l'islam comprend également l'attestation de foi concernant le prophète,
peut-on devenir musulman sans attester que Mohamed est le messager et le serviteur d'Allah ?

Oui l'islam a rapport avec Dieu uniquement c'est plutot l'Iman qui a rapport avec Muhammed comme je l'ai demontré dans un topic a partir du Coran et on est point obligé d'adherer à l'Iman qui est une communeauté d'où  Dieu a voulu" plusieurs communeautés".
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 01:02

Thedjezeyri14 a écrit:
zoubirjijli a écrit:

le souci c'est que la chahada pour entrer dans l'islam comprend également l'attestation de foi concernant le prophète,
peut-on devenir musulman sans attester que Mohamed est le messager et le serviteur d'Allah ?

Oui l'islam a rapport avec Dieu uniquement c'est plutot l'Iman qui a rapport avec Muhammed comme je l'ai demontré dans un topic a partir du Coran et on est point obligé d'adherer à l'Iman qui est une communeauté d'où  Dieu a voulu" plusieurs communeautés".

ce sont des points "techniques" que tu me dit là
si on est musulman, on croit forcément à la prophétie de Mohamed !
pourquoi dans ce cas ne pas attester de sa prophétie ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 01:13

zoubirjijli a écrit:
ce sont des points "techniques" que tu me dit là
si on est musulman, on croit forcément à la prophétie de Mohamed !
pourquoi dans ce cas ne pas attester de sa prophétie ?

Non pas forcement!  Islam ccoraniquement parlant c'est croire en Dieu et au jour du jugement je defie quiconque de me prouver le contraire.


Je dois quand même souligner que cela n'est pas une interpretation qu'on trouvera dans une quelconque ecole de pensée mais , c'est plutot une lecture litterale du Coran.


Dernière édition par Thedjezeyri14 le Lun 06 Nov 2017, 01:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 01:14

Thedjezeyri14 a écrit:
zoubirjijli a écrit:
ce sont des points "techniques" que tu me dit là
si on est musulman, on croit forcément à la prophétie de Mohamed !
pourquoi dans ce cas ne pas attester de sa prophétie ?

Non pas forcement!  Islam ccoraniquement parlant c'est croire en Dieu et au jour du jugement je defie quiconque de me prouver le contraire.

comment peut-on croire au Dieu coranique sans croire que Mohamed soit prophète ? il faut m'expliquer stp !
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 01:27

zoubirjijli a écrit:

comment peut-on croire au Dieu coranique sans croire que Mohamed soit prophète ? il faut m'expliquer stp !

Croire qu'un Dieu createur existe et qu'il nous a crée et croire qu'on doit repondre du mal qu'on a commis et recompensé du bien qu'on fera . Je pense que je n'ai pas bien compris ta question .
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 01:32

Thedjezeyri14 a écrit:
zoubirjijli a écrit:

comment peut-on croire au Dieu coranique sans croire que Mohamed soit prophète ? il faut m'expliquer stp !

Croire qu'un Dieu createur existe et qu'il nous a crée et croire qu'on doit repondre du mal qu'on a commis et recompensé du bien qu'on fera . Je pense que je n'ai pas bien compris ta question .

comment peut on être musulman sans croire que Mohamed soit prophète ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 01:41

zoubirjijli a écrit:

comment peut on être musulman sans croire que Mohamed soit prophète ?
Si on voit la definition contemporaine de musulman cela est impossible par contre , ce que toi tu appele musulman le Coran les appel " muminun" qui est une communeauté tout comme " Nassara" , "Al Yahud" et " Al Sabyine/ le reste ". 



Par contre tout ces communeautés rentre dans la definition que donne le Coran de Muslimune qui est tout simplement "croire en Dieu et faire le bien".
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 07:23

zoubirjijli a écrit:
comment peut-on croire au Dieu coranique sans croire que Mohamed soit prophète ? il faut m'expliquer stp !

Thedjezeyri14 a écrit:

Croire qu'un Dieu createur existe et qu'il nous a crée et croire qu'on doit repondre du mal qu'on a commis et recompensé du bien qu'on fera . Je pense que je n'ai pas bien compris ta question .

Si je te comprends bien, Thedjezeyri1
tu es en train de nous dire que le Coran ne sert à rien pour définir ta foi, et ton  chemin du salut.

Il te suffit de croire en un Dieu créateur et de bien te conduire.... selon une morale définie........  par d'autres que les auteurs du Coran, puisque tu ne crois pas qu'il faille tuer pour imposer l'islam (Sourate 9), ou qu'on puisse violer ses prises de guerres (Sourate 33)...

En fait, le Coran ne te sert à rien.... sauf à te plomber la cervelle en t'obligeant à des acrobaties de ouistitis poursuivis par un crocrodile .....

Ta morale est celle des Evangiles et celle du Christ... finalement.... le Coran ne te sert à rien. Wink

Mais comme tu aimes bien jouer au ouistiti poursuivi par un crocodile.... tu t'entêtes à défendre le Coran contre l'évidence.... c'est cela ???
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 09:50

Thedjezeyri14 a écrit:
zoubirjijli a écrit:

comment peut on être musulman sans croire que Mohamed soit prophète ?

Si on voit la definition contemporaine de musulman cela est impossible par contre , ce que toi tu appele musulman le Coran les appel " muminun" qui est une communeauté tout comme " Nassara" , "Al Yahud" et " Al Sabyine/ le reste ". 

Par contre tout ces communeautés rentre dans la definition que donne le Coran de Muslimune qui est tout simplement "croire en Dieu et faire le bien".


Et que deviennent ceux que vous appelez des "associateurs"?



_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 14:48

Pierresuzanne a écrit:
Si je te comprends bien, Thedjezeyri1
tu es en train de nous dire que le Coran ne sert à rien pour définir ta foi, et ton  chemin du salut.

Il te suffit de croire en un Dieu créateur et de bien te conduire.... selon une morale définie........  par d'autres que les auteurs du Coran, puisque tu ne crois pas qu'il faille tuer pour imposer l'islam (Sourate 9), ou qu'on puisse violer ses prises de guerres (Sourate 33)...

En fait, le Coran ne te sert à rien.... sauf à te plomber la cervelle en t'obligeant à des acrobaties de ouistitis poursuivis par un crocrodile .....

Ta morale est celle des Evangiles et celle du Christ... finalement.... le Coran ne te sert à rien. Wink

Mais comme tu aimes bien jouer au ouistiti poursuivi par un crocodile.... tu t'entêtes à défendre le Coran contre l'évidence.... c'est cela ???


Les acrobaties de ouistiti dont tu parle c'est ce qui a permit aux penseurs y compris les chretiens de depasser les dogmes et les injustices de leurs ancètres  sans quoi tu serais entrain de ramasser des indulgences , de persectuter des héretiques et des sorcières .


Par contre tu as mal compris ce que je dis puisque je suis muslim et mumin en consequence je crois à la prophetie de Muhammed et au Coran néanmoins , ce Coran m'informe qu'il n'est pas la seul voie possible et que d'autre personnes ont d'autres facon de voir les choses " si dieu l'aurait voulu ..." pourquoi le Coran puisqu'il y a les evangiles ?? Je te dirais pourquoi les evangiles puisqu'il y a l' AT?? a moins que tu me confirme que les juifs sont dans le mauvais chemin ?? 



Selon moi , la venue d'un nouveau message a pour but de faciliter la vie des disciples ( je pense au divorce  et aux plaisirs du sex) ainsi , tout legislation islamique qui serait plus sévere que les evangiles est erronée . Par ailleur , les chretiens et juifs qui n'ont pas voulu se faciliter la vie avec le Coran ont tout simplement reformé leur religions et se sont derigé vers la facilité chose voulu par le Coran .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 17:12

rosarum a écrit:
icare a écrit:

Dans une conversion , on aura tendance à remettre en question nos bases , nos idées et notre perception de la réalité . La conversion c'est justement prendre conscience d'une erreur ou d'un problème .
Elle peut être issue d'un traumatisme ou autre  ,elle peut être émotive . Mais nous voyons bien que des convertis ont une démarche rationnelle .

j'ai vraiment énormément de mal à seulement imaginer que l'on puisse se convertit à l'islam pour des raisons rationnelles .  scratch

Parce que tu limites l'intelligence à la raison raisonnante. C'est ce qui fait par exemple que la science a entraîné tant de débordements...
Tu ne l'as peut-être pas expérimenté, mais il est d'autres connaissances que celles qu'on obtient par la raison pure ou la spéculation.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 17:42

Thedjezeyri14 a écrit:


Les acrobaties de ouistiti dont tu parle c'est ce qui a permit aux penseurs y compris les chretiens de depasser les dogmes et les injustices de leurs ancètres  sans quoi tu serais entrain de ramasser des indulgences , de persectuter des héretiques et des sorcières .
.


Où la pratique des indulgences est-elle enseignée par Jésus ? où Jésus a-t-il dit qu'il fallait tuer les hérétiques et les sorcières ?


Tes exemples tombent à l'eau, mon cher THED.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
NicoIndonesie

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 17:45

EN tant qu'ex converti musulman maintenant converti au christianisme alors que je vis dans une région de l'Indonésie particulièrement musulmane je voudrais apporter mon témoignage.

Ma conversion à l'Islam , un poil houleuse avant que je ne fasse l'attestation de foi s'est très bien passée. J'en avais discuté avec mon père (agnostique) , et le fait que j'ai arrêté de boire et fumer l'avait rendu très content. Il m'a accompagné dans ce chemin , parfois il me rappelait même l'heure de la prière etc m'avait parlé de quelques mosquées à éviter (il travaille dans un milieu associatif en contact avec pas mal de musulmans) etc.
Même mes amis black-metalleux ont totalement respecté mon choix. Je suppose que j'ai eu de la chance à ce sujet.

Là où ça s'est moins bien passé par contre c'est l'acclimatation avec la oumma on va dire. Je ne me suis jamais vraiment fait d'ami proche avant de partir en Indonésie en fait. J'avais des relations cordiales avec certains mais c'était tout. En Indonésie j'étais devenu "l'occidental qui s'est converti" et je me suis fait "draguer" par toutes les organisations musulmanes du coin pour que je les rejoigne. Soit j'étais bombardé au rang de savant illico sans véritable raison soit j'avais droit à des sourires compatissants quand j'essayais d'expliquer que non, je n'étais pas interessé par les Frères Musulmans et autres organisations du même acabit. Il y'a aussi ceux qui ne te rendront JAMAIS le salam. Enfin bref...

Je tiens à préciser que cela n'a pas (ou alors très très peu) influencé ma décision de quitter l'Islam. J'en parle parce que ces comportements m'ont interpellé mais je suis un introverti notoire donc avoir peu ou pas de vie sociale ne me dérange pas (ou très peu, ça dépend des jours).


Ma conversion au Christ elle, fut beaucoup plus houleuse. J'ai failli franchir le pas une première fois et ma femme m'a menacé de divorce ce qui m'a fait reculer temporairement. Je me suis dit que je pouvais faire un effort et rencontrer encore deux trois imams pour discuter avant de prendre ma décision.
Ces discussions n'ayant pas apporté d'éléments nouveaux à mon problème, quelques mois après j'ai décidé de vraiment franchir le pas. Cette fois ma femme a cédé (probablement parce qu'elle a bien vu que cette fois je n'aurais pas hésité à partir si elle décidait de divorcer)... ou plutôt elle a cédé à moitié.

Je dois quand même cacher mon choix dans notre région parce que si ses parents l'apprenent ils vont la forcer à se séparer. Aussi je n'ai pas le droit d'éduquer mes enfants religieusement -_-.

Pour l'instant je patiente mais je sais que ça ne pourra pas bien finir sauf miracle. En fait, à la limite , il m'aurait été plus simple de m'auto-persuader que l'Islam c'est trop bien et de continuer ma petite vie tranquille.

Mais je suis quelqu'un de tétu qui ne transige pas avec ses idéaux Very Happy.


Avant que certains s'inquiètent , non, je ne suis probablement pas en danger de mort physique Very Happy. Par contre danger d'expulsion, mort sociale, perte de mes gosses etc, là le risque est réel.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 18:28

mario-franc_lazur a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Les acrobaties de ouistiti dont tu parle c'est ce qui a permit aux penseurs y compris les chretiens de depasser les dogmes et les injustices de leurs ancètres  sans quoi tu serais entrain de ramasser des indulgences , de persectuter des héretiques et des sorcières .
.


Où la pratique des indulgences est-elle enseignée par Jésus ? où Jésus a-t-il dit qu'il fallait tuer les hérétiques et les sorcières ?


Tes exemples tombent à l'eau, mon cher THED.


Tu n'a rien compris Mario je ne dis pas que Jesus a demander cela mais , qu'il fallait bien un moment donner faire " le ouistiti" pour se debarasser de ces constructions theologiques .... certaines anciennes ( indulgence )(inquisition) et d'autres encore plus ancienne ( excommuer les divorcés).
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 19:14

NicoIndonesie a écrit:
EN tant qu'ex converti musulman maintenant converti au christianisme alors que je vis dans une région de l'Indonésie particulièrement musulmane je voudrais apporter mon témoignage.

Ma conversion à l'Islam , un poil houleuse avant que je ne fasse l'attestation de foi s'est très bien passée. J'en avais discuté avec mon père (agnostique) , et le fait que j'ai arrêté de boire et fumer l'avait rendu très content. Il m'a accompagné dans ce chemin , parfois il me rappelait même l'heure de la prière etc m'avait parlé de quelques mosquées à éviter (il travaille dans un milieu associatif en contact avec pas mal de musulmans) etc.
Même mes amis black-metalleux ont totalement respecté mon choix. Je suppose que j'ai eu de la chance à ce sujet.

Là où ça s'est moins bien passé par contre c'est l'acclimatation avec la oumma on va dire. Je ne me suis jamais vraiment fait d'ami proche avant de partir en Indonésie en fait. J'avais des relations cordiales avec certains mais c'était tout. En Indonésie j'étais devenu "l'occidental qui s'est converti" et je me suis fait "draguer" par toutes les organisations musulmanes du coin pour que je les rejoigne. Soit j'étais bombardé au rang de savant illico sans véritable raison soit j'avais droit à des sourires compatissants quand j'essayais d'expliquer que non, je n'étais pas interessé par les Frères Musulmans et autres organisations du même acabit. Il y'a aussi ceux qui ne te rendront JAMAIS le salam. Enfin bref...

Je tiens à préciser que cela n'a pas (ou alors très très peu) influencé ma décision de quitter l'Islam. J'en parle parce que ces comportements m'ont interpellé mais je suis un introverti notoire donc avoir peu ou pas de vie sociale ne me dérange pas (ou très peu, ça dépend des jours).


Ma conversion au Christ elle, fut beaucoup plus houleuse. J'ai failli franchir le pas une première fois et ma femme m'a menacé de divorce ce qui m'a fait reculer temporairement. Je me suis dit que je pouvais faire un effort et rencontrer encore deux trois imams pour discuter avant de prendre ma décision.
Ces discussions n'ayant pas apporté d'éléments nouveaux à mon problème, quelques mois après j'ai décidé de vraiment franchir le pas. Cette fois ma femme a cédé (probablement parce qu'elle a bien vu que cette fois je n'aurais pas hésité à partir si elle décidait de divorcer)... ou plutôt elle a cédé à moitié.

Je dois quand même cacher mon choix dans notre région parce que si ses parents l'apprenent ils vont la forcer à se séparer. Aussi je n'ai pas le droit d'éduquer mes enfants religieusement -_-.

Pour l'instant je patiente mais je sais que ça ne pourra pas bien finir sauf miracle. En fait, à la limite , il m'aurait été plus simple de m'auto-persuader que l'Islam c'est trop bien et de continuer ma petite vie tranquille.

Mais je suis quelqu'un de tétu qui ne transige pas avec ses idéaux Very Happy.


Avant que certains s'inquiètent , non, je ne suis probablement pas en danger de mort physique Very Happy. Par contre danger d'expulsion, mort sociale, perte de mes gosses etc, là le risque est réel.



pour ce témoignage et pour ton courage.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 19:25

NicoIndonesie a écrit:
EN tant qu'ex converti musulman maintenant converti au christianisme alors que je vis dans une région de l'Indonésie particulièrement musulmane je voudrais apporter mon témoignage.

Ma conversion à l'Islam , un poil houleuse avant que je ne fasse l'attestation de foi s'est très bien passée. J'en avais discuté avec mon père (agnostique) , et le fait que j'ai arrêté de boire et fumer l'avait rendu très content. Il m'a accompagné dans ce chemin , parfois il me rappelait même l'heure de la prière etc m'avait parlé de quelques mosquées à éviter (il travaille dans un milieu associatif en contact avec pas mal de musulmans) etc.
Même mes amis black-metalleux ont totalement respecté mon choix. Je suppose que j'ai eu de la chance à ce sujet.

Là où ça s'est moins bien passé par contre c'est l'acclimatation avec la oumma on va dire. Je ne me suis jamais vraiment fait d'ami proche avant de partir en Indonésie en fait. J'avais des relations cordiales avec certains mais c'était tout. En Indonésie j'étais devenu "l'occidental qui s'est converti" et je me suis fait "draguer" par toutes les organisations musulmanes du coin pour que je les rejoigne. Soit j'étais bombardé au rang de savant illico sans véritable raison soit j'avais droit à des sourires compatissants quand j'essayais d'expliquer que non, je n'étais pas interessé par les Frères Musulmans et autres organisations du même acabit. Il y'a aussi ceux qui ne te rendront JAMAIS le salam. Enfin bref...

Je tiens à préciser que cela n'a pas (ou alors très très peu) influencé ma décision de quitter l'Islam. J'en parle parce que ces comportements m'ont interpellé mais je suis un introverti notoire donc avoir peu ou pas de vie sociale ne me dérange pas (ou très peu, ça dépend des jours).


Ma conversion au Christ elle, fut beaucoup plus houleuse. J'ai failli franchir le pas une première fois et ma femme m'a menacé de divorce ce qui m'a fait reculer temporairement. Je me suis dit que je pouvais faire un effort et rencontrer encore deux trois imams pour discuter avant de prendre ma décision.
Ces discussions n'ayant pas apporté d'éléments nouveaux à mon problème, quelques mois après j'ai décidé de vraiment franchir le pas. Cette fois ma femme a cédé (probablement parce qu'elle a bien vu que cette fois je n'aurais pas hésité à partir si elle décidait de divorcer)... ou plutôt elle a cédé à moitié.

Je dois quand même cacher mon choix dans notre région parce que si ses parents l'apprenent ils vont la forcer à se séparer. Aussi je n'ai pas le droit d'éduquer mes enfants religieusement -_-.

Pour l'instant je patiente mais je sais que ça ne pourra pas bien finir sauf miracle. En fait, à la limite , il m'aurait été plus simple de m'auto-persuader que l'Islam c'est trop bien et de continuer ma petite vie tranquille.

Mais je suis quelqu'un de tétu qui ne transige pas avec ses idéaux Very Happy.


Avant que certains s'inquiètent , non, je ne suis probablement pas en danger de mort physique Very Happy. Par contre danger d'expulsion, mort sociale, perte de mes gosses etc, là le risque est réel.

Je suis désolé pour ce que tu endure . C'est vraiment injuste  ce genre de situation et rien que pour cela l'occident est incomparable. J'espère que tu ne te laissera pas faire et que tu endure et milite.pour rester chretien et fidèle a tes convictions.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 19:28

Thedjezeyri14 a écrit:
rosarum a écrit:

l'agnosticisme est la seule option conforme à la raison.

Je suis d'accord . N'empeche que certaine religion sont encore moins rationel que d'autres.

Oui mais je ne pense pas que cela soit important.
Ce qui compte c'est que la foi n'aille pas contre le bien.
Nous savons tous ce qu'est le bien, pas besoin de religion.
Quant à la rationalité, ce n'est pas ce qui est recherché.
Ce qui est recherché c'est ce que cela évoque, ce qui nourrit la foi.
Mon point de vue, évidement.


Dernière édition par brigit ^^ le Lun 06 Nov 2017, 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zoubirjijli

avatar


MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   Lun 06 Nov 2017, 19:30

NicoIndonesie a écrit:
EN tant qu'ex converti musulman maintenant converti au christianisme alors que je vis dans une région de l'Indonésie particulièrement musulmane je voudrais apporter mon témoignage.

Ma conversion à l'Islam , un poil houleuse avant que je ne fasse l'attestation de foi s'est très bien passée. J'en avais discuté avec mon père (agnostique) , et le fait que j'ai arrêté de boire et fumer l'avait rendu très content. Il m'a accompagné dans ce chemin , parfois il me rappelait même l'heure de la prière etc m'avait parlé de quelques mosquées à éviter (il travaille dans un milieu associatif en contact avec pas mal de musulmans) etc.
Même mes amis black-metalleux ont totalement respecté mon choix. Je suppose que j'ai eu de la chance à ce sujet.

Là où ça s'est moins bien passé par contre c'est l'acclimatation avec la oumma on va dire. Je ne me suis jamais vraiment fait d'ami proche avant de partir en Indonésie en fait. J'avais des relations cordiales avec certains mais c'était tout. En Indonésie j'étais devenu "l'occidental qui s'est converti" et je me suis fait "draguer" par toutes les organisations musulmanes du coin pour que je les rejoigne. Soit j'étais bombardé au rang de savant illico sans véritable raison soit j'avais droit à des sourires compatissants quand j'essayais d'expliquer que non, je n'étais pas interessé par les Frères Musulmans et autres organisations du même acabit. Il y'a aussi ceux qui ne te rendront JAMAIS le salam. Enfin bref...

Je tiens à préciser que cela n'a pas (ou alors très très peu) influencé ma décision de quitter l'Islam. J'en parle parce que ces comportements m'ont interpellé mais je suis un introverti notoire donc avoir peu ou pas de vie sociale ne me dérange pas (ou très peu, ça dépend des jours).


Ma conversion au Christ elle, fut beaucoup plus houleuse. J'ai failli franchir le pas une première fois et ma femme m'a menacé de divorce ce qui m'a fait reculer temporairement. Je me suis dit que je pouvais faire un effort et rencontrer encore deux trois imams pour discuter avant de prendre ma décision.
Ces discussions n'ayant pas apporté d'éléments nouveaux à mon problème, quelques mois après j'ai décidé de vraiment franchir le pas. Cette fois ma femme a cédé (probablement parce qu'elle a bien vu que cette fois je n'aurais pas hésité à partir si elle décidait de divorcer)... ou plutôt elle a cédé à moitié.

Je dois quand même cacher mon choix dans notre région parce que si ses parents l'apprenent ils vont la forcer à se séparer. Aussi je n'ai pas le droit d'éduquer mes enfants religieusement -_-.

Pour l'instant je patiente mais je sais que ça ne pourra pas bien finir sauf miracle. En fait, à la limite , il m'aurait été plus simple de m'auto-persuader que l'Islam c'est trop bien et de continuer ma petite vie tranquille.

Mais je suis quelqu'un de tétu qui ne transige pas avec ses idéaux Very Happy.


Avant que certains s'inquiètent , non, je ne suis probablement pas en danger de mort physique Very Happy. Par contre danger d'expulsion, mort sociale, perte de mes gosses etc, là le risque est réel.

Merci pour ton témoignage très sincère Nico, je me reconnais beaucoup dans ta réflexion suivante :

"En fait, à la limite , il m'aurait été plus simple de m'auto-persuader que l'Islam c'est trop bien et de continuer ma petite vie tranquille. "

Mais tout comme toi, je suis trop sincère avec moi même pour continuer dans une religion que je sais pertinemment fausse, même si cela aurait été plus facile pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la peau d’un(e) converti(e)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la peau d’un(e) converti(e)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dans sa peau...
» Une entreprise implante des puces dans la peau de ses salariés !
» Les Fugates, une famille qui a le bleu dans la peau !
» huis clos
» Comment reprendre... et faire en sorte que ça se passe bien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: