Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 L'intrication

Aller en bas 
AuteurMessage
Aquilas**

Aquilas**


L'intrication Empty
MessageSujet: L'intrication   L'intrication EmptyMer 22 Nov 2017, 14:28

22.11.2017

Savez vous que la lumière observée est composée de milliards d'atomes que l'on pourrait représenter comme "des billes" qui, s'entrechoquant les unes aux autres, arrivent à se rendre dynamiques par intrication c'est à dire par un effet d'incidence d'une bille sur une autre en lui donnant son dynamisme.

Observez des joueurs de billes et vous comprenez que le photon qui renferme noyau et électron s'active qu''à partir d'un dynamisme atteint, dynamisme voulant dire "vitesse".

Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.

Le soleil par ses explosions nucléaires donne le dynamisme au proton.

Par conséquent lorsqu'on sait cela, on peut choisir l'intrication des photons entre eux en leur donnant la vitesse ainsi que la direction que l'on souhaite, non pas seulement comme diriger un faisceau lumineux, non en exploitant justement la performance de l'atome en tant qu'atome comme tout atome.

C'est une grande découverte récente mais si elle était théoricienne jusque là, dès à présent, elle est exploitable parce que l'intrication a développé cette thèse sur l'expérience tangible.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyMer 22 Nov 2017, 18:57

Aquilas** a écrit:
Savez vous que la lumière observée est composée de milliards d'atomes que l'on pourrait représenter comme "des billes" qui, s'entrechoquant les unes aux autres, arrivent à se rendre dynamiques par intrication c'est à dire par un effet d'incidence d'une bille sur une autre en lui donnant son dynamisme.

Observez des joueurs de billes et vous comprenez que le photon qui renferme noyau et électron s'active qu''à partir d'un dynamisme atteint, dynamisme voulant dire "vitesse".

Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.

Le soleil par ses explosions nucléaires donne le dynamisme au proton.

Par conséquent lorsqu'on sait cela, on peut choisir l'intrication des photons entre eux en leur donnant la vitesse ainsi que la direction que l'on souhaite, non pas seulement comme diriger un faisceau lumineux, non en exploitant justement la performance de l'atome en tant qu'atome comme tout atome.

C'est une grande découverte récente mais si elle était théoricienne jusque là, dès à présent, elle est exploitable parce que l'intrication a développé cette thèse sur l'expérience tangible.


Et quelles en sont le applications utiles possibles ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyMer 22 Nov 2017, 19:28

mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:
Savez vous que la lumière observée est composée de milliards d'atomes que l'on pourrait représenter comme "des billes" qui, s'entrechoquant les unes aux autres, arrivent à se rendre dynamiques par intrication c'est à dire par un effet d'incidence d'une bille sur une autre en lui donnant son dynamisme.

Observez des joueurs de billes et vous comprenez que le photon qui renferme noyau et électron s'active qu''à partir d'un dynamisme atteint, dynamisme voulant dire "vitesse".

Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.

Le soleil par ses explosions nucléaires donne le dynamisme au proton.

Par conséquent lorsqu'on sait cela, on peut choisir l'intrication des photons entre eux en leur donnant la vitesse ainsi que la direction que l'on souhaite, non pas seulement comme diriger un faisceau lumineux, non en exploitant justement la performance de l'atome en tant qu'atome comme tout atome.

C'est une grande découverte récente mais si elle était théoricienne jusque là, dès à présent, elle est exploitable parce que l'intrication a développé cette thèse sur l'expérience tangible.


Et quelles en sont le applications utiles possibles ?



Je dirai que symboliquement, l'intrication représente la foi innée que chacun de nous possède, de façon apparente ou cachée, mais qu'elle n'attend qu'une énergie extérieure pour se manifester, cette énergie pouvant provenir d'une révélation, d'un miracle ou de n'importe quelle épreuve équivalente.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 09:46

mario-franc_lazur a écrit:
Aquilas** a écrit:
Savez vous que la lumière observée est composée de milliards d'atomes que l'on pourrait représenter comme "des billes" qui, s'entrechoquant les unes aux autres, arrivent à se rendre dynamiques par intrication c'est à dire par un effet d'incidence d'une bille sur une autre en lui donnant son dynamisme.

Observez des joueurs de billes et vous comprenez que le photon qui renferme noyau et électron s'active qu''à partir d'un dynamisme atteint, dynamisme voulant dire "vitesse".

Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.

Le soleil par ses explosions nucléaires donne le dynamisme au proton.

Par conséquent lorsqu'on sait cela, on peut choisir l'intrication des photons entre eux en leur donnant la vitesse ainsi que la direction que l'on souhaite, non pas seulement comme diriger un faisceau lumineux, non en exploitant justement la performance de l'atome en tant qu'atome comme tout atome.

C'est une grande découverte récente mais si elle était théoricienne jusque là, dès à présent, elle est exploitable parce que l'intrication a développé cette thèse sur l'expérience tangible.


Et quelles en sont le applications utiles possibles ?

Le transport de l'information quantique.

Quantique vient de quantum au singulier qui donne quanta au pluriel (latin) et l'adjectif "quantique".

Cela veut dire "combien" c'est une "mécanique qui calcule" > mécanique quantique.

Et une des applications est donc l'informatique car alors que l'information est sur terre à un moment donné la même information se retrouve à 1400 km de là partout dans le rayon de l'aire de téléportation.

On pourrait se passer de satellites par exemple, puisque par des relais quantiques l'information peut faire le tour de la terre.

Ce n'est pas comme le téléphone c'est plutôt le port de l'information codée sous forme protocolaire ou si tu veux qui relève de processus qui entre dans le cadre d'informations codées qui bien sûr sont traduites par les utilisateurs par l'ordinateur quantique.

Les ordinateurs seront donc quantiques et non plus fabriqués par le système nucléaire.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 10:15

Eh bé !!! je me sens nul à côté de la science des nos amis intervenants !!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

Aquilas**


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 11:05

J'ai voulu créer ce sujet suite à une discussion avec Abdelsalam [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous parlions de l'nfluence divine dont nous bénéficions et à ce titre j'avais émis l'idée que Einstein lui n'était pas inspiré par Dieu car il a développé ses thèses sur le principe de "destruction de l'atome" au lieu d'utiliser l'atome pour le faire performer.

Et pour exemple de performance, cette nouvelle découverte chinoise sauf à dire que Einstein a pensé à cette mécanique quantique sauf qu'il n'y crut pas trop et a abandonné le projet.

Einstein était donc un intelligent autodidacte, Dieu ne l'a surement pas aidé, parce que si tel était le cas, il n'aurait pas exploité la fission.

Ce sujet donc pour émettre l'idée que les plus grandes découvertes qui ont fait évoluer l'homme vers le bien sont d'origine divines.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 13:27

Aquilas** a écrit:

Ce sujet donc pour émettre l'idée que les plus grandes découvertes qui ont fait évoluer l'homme vers le bien sont d'origine divines.



Excellente intention...

Mais :

1. Le titre est-il bien choisi, je veux dire bien "parlant" à tous ?

2. Je vous lirai mais ne participerai pas ne m'en sentant pas capable.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
brigit ^^

brigit ^^


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 15:29

Tu devrais revoir le lien entre Einstein et la physique quantique, il est beaucoup plus fécond que tu ne le penses.

Mais ce n'est pas le sujet.

En mécanique quantique, l'intrication quantique, ou enchevêtrement quantique, est un phénomène dans lequel deux particules (ou groupes de particules) ont des états quantiques dépendant l'un de l'autre quelle que soit la distance qui les sépare. Un tel état est dit « intriqué » ou « enchevêtré » parce qu'il existe des corrélations entre les propriétés physiques observées de ces particules distinctes : cet état semble contredire le principe de localité. Ainsi, deux objets intriqués O1 et O2 ne sont pas indépendants même séparés par une grande distance, et il faut considérer {O1+O2} comme un système unique.

Le caractère surprenant des états intriqués a pour la première fois été souligné par Einstein, Podolsky et Rosen dans un article de 1935 qui tentait de montrer que la mécanique quantique était incomplète. Dans cet article, les auteurs décrivent une expérience de pensée qui restera connue comme le paradoxe EPR. Mais ce qu'Einstein a nommé « action fantôme à distance » parce qu'il n'y croyait pas, a été largement vérifiée et confirmée par les physiciens. Des expériences démontrant ce phénomène ont été réalisées sur des distances de plus en plus grandes depuis les années 1970. En 2013, l'intrication a été prouvée sur deux électrons séparés de 1 300 mètres, et en 2017 des scientifiques chinois ont envoyé des photons enchevêtrés depuis un satellite à des stations terrestres séparées de 1 400 kilomètres.

Cette observation est au cœur des discussions philosophiques sur l'interprétation de la mécanique quantique. Elle est en effet contraire au principe de réalisme local défini par Albert Einstein. L'intrication quantique a des applications potentielles dans les domaines de l'information quantique, tels que la cryptographie quantique, la téléportation quantique ou l'ordinateur quantique.


Le mystère en jeu est le fait que si l'on observe à un instant T un 1er élément quantique, nous savons alors que le deuxième élément quantique intriqué se déterminera immédiatement en fonction de la mesure du premier élément quantique observé, comme si l'information se répercutait immédiatement du 1er élément vers le 2ème élément, soit plus vite que la lumière. Il y a donc une violation apparente du principe d'inviolabilité du dépassement de la vitesse de la lumière pour le porteur du message s'il a une existence physique. A savoir que c'est par ce même principe inviolable qu'Einstein a compris que la gravité n'était pas une force en soi, immanente nous dirions en philosophie, mais que la gravité était une propriété émergente de la topologie de l'espace et du temps, elle n'est pas une cause première mais une conséquence en somme. Les paradoxes apparents sont féconds en science car cela permet l'émergence de la nouvelle science apréhendant mieux la réalité telle qu'elle est.

Pour le paradoxe de l'intrication, les physiciens présentent cela comme un unique système avant la désintrication du système par la mesure, un système hors espace et hors temps tant qu'il n'entre pas en interaction avec notre monde. La mesure du système déclenche sa projection dans la réalité, il devient désintriqué et nous donne l'illusion qu'un message instantané a fixé les propriétés du 2ème élément selon le 1er, une illusion en fait venant du fait que nous n’observons les phénomènes que depuis notre réalité.

Je sais pas si cela rend plus clair la perception des choses. On en arrive à un stade où ce sont les équations qui nous expliquent le monde bien mieux que le langage humain. Les mathématiques seraient elles le véritable langage de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 15:42

Oui c'est vrai le titre est assez ciblé.

L'intrication au sens large c'est l"état de choses étroitement emmêlées.

On peut le voir sur la matière comme dans la dialectique.

Par exemple savoir que la lumière est un aggloméra d'atomes et on ne le sait qu'aujourd'hui parce que hier la lumière n'était qu'une onde et ne pouvait pas être particule, on peut dire qu'il y a un grand pas qui est franchi puisque les atomes lumières ou protons sont étroitement emmêlées poursuivant une course folle mais qui n'est pas folle en soi on s'en doute parce que la lumière est ce qu'il y a de plus beau, et dans un forum religieux parler de la lumière prend sa place.

Ce sujet puisque intrication en dialectique soumet l'idée que nous pouvons entremêler les discours, ou autrement dit faire des liens qui se chevauchent, et puisque Dieu est Lumière, je vous laisse le soin d'imaginer... que le Verbe est l'expression de toutes les combinaisons à l'infini jusqu'à dans certains domaines ces combinaisons arrivent à l'absolu vérité.

Un exemple : le seuil du froid en deça de zéro doit atteinte un nombre x pour que dès que ce nombre x est dépassé le froid se transforme en intense chaleur, mais entre les deux il y a le nombre absolu qui désigne ni le froid ni le chaud juste l'intervalle entre les deux qui n'a pas de température, parce que passé d'une phase à l'autre passe toujours par un intermédiaire tout en subtilité qui nous est indéfinissable à nous mais qui relève de l'absolu lorsque Dieu garde ce nombre là pour le seul et vrai.

Quant on parle de l'absolu c'est le summum de la perfection.

Ce sujet est un peu métaphysique, une autre manière d'aborder sa foi, Skander l'a pris dans le sens de la foi dans la dialectique de l'absolue cheminement qui mène à la foi pure laquelle ne nous est pas inconnue car innée déjà.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 15:47

mario-franc_lazur a écrit:
Eh bé !!! je me sens nul à côté de la science des nos amis intervenants !!!    L'intrication Dyyu_t10


C'est pour ça que j'ai préféré aborder le sujet sous la symbolique...
Citation :

Je dirai que symboliquement, l'intrication représente la foi innée que chacun de nous possède, de façon apparente ou cachée, mais qu'elle n'attend qu'une énergie extérieure pour se manifester, cette énergie pouvant provenir d'une révélation, d'un miracle ou de n'importe quelle épreuve équivalente.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 18:02

Skander a écrit:


C'est pour ça que j'ai préféré aborder le sujet sous la symbolique...
Citation :

Je dirai que symboliquement, l'intrication représente la foi innée que chacun de nous possède, de façon apparente ou cachée, mais qu'elle n'attend qu'une énergie extérieure pour se manifester, cette énergie pouvant provenir d'une révélation, d'un miracle ou de n'importe quelle épreuve équivalente.


J'aime cette définition, mon cher SKANDER.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
OlivierV


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 19:39

Aquilas** a écrit:
22.11.2017



Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.


Je suis un peu comme Mario, je n'y entends pas grand chose en science.

Mais j'ai tout de même relevé cette phrase, et je me demande si elle est exacte. Ne faudrait-il pas plutôt dire que lorsqu'il fait nuit, il y a néanmoins le potentiel du jour ?

Ceci dit, pour ce qui est de l'informatique quantique à la place de l'informatique binaire, on en est qu'à la théorisation. D'après ce que j'ai lu, la mise en application de tels "procédés" demanderait une température avoisinant le zéro absolu, soit -273,15° C.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyJeu 23 Nov 2017, 22:27

OlivierV a écrit:
Aquilas** a écrit:
22.11.2017



Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.


Je suis un peu comme Mario, je n'y entends pas grand chose en science.

Mais j'ai tout de même relevé cette phrase, et je me demande si elle est exacte. Ne faudrait-il pas plutôt dire que lorsqu'il fait nuit, il y a néanmoins le potentiel du jour ?

Dans l'espace, si on fait dos au soleil, on voit les étoiles et on ne voit plus la lumière du soleil.
Car les photons interagissent faiblement avec le peu de matière contenu dans le système solaire.
Et si un photon n'interagit pas, on ne le voit pas. C'est en cela qu'il fait nuit alors que nous sommes baignés dans la lumière.

Pour information, du point de vue du photon, s'il n'interagit pas avec la matière il traverse instantanément tout l'univers.
Et l'univers tout entier se réduit à un point lumineux devant lui, même ce qu'il y a derrière lui, en un unique point dit singularité.
A une plus faible vitesse, l'espace apparaît comme une feuille de papier, d'une certaine longueur et largeur mais de faible profondeur.
La terre n'est pas plate, c'est une évidence, mais l'univers entier est plat si l'on s'approche de la vitesse de la lumière.

Le plus remarquable dans le photon c'est qu'il est éternel, on ne peut le transformer, il sera toujours là, mais on peut le piéger.

Cela donne à réfléchir scratch
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyVen 24 Nov 2017, 10:17

brigit ^^ a écrit:


Le plus remarquable dans le photon c'est qu'il est éternel, on ne peut le transformer, il sera toujours là, mais on peut le piéger.

Cela donne à réfléchir scratch


"éternel" comme DIEU, ou "immortel" comme les anges ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Aquilas**

Aquilas**


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyVen 24 Nov 2017, 10:49

OlivierV a écrit:
Aquilas** a écrit:
22.11.2017



Savez vous donc que lorsqu'il fait nuit il fait donc jour car les photons sont en suspension en attendant l'énergie qui va les intriquer.


Je suis un peu comme Mario, je n'y entends pas grand chose en science.

Mais j'ai tout de même relevé cette phrase, et je me demande si elle est exacte. Ne faudrait-il pas plutôt dire que lorsqu'il fait nuit, il y a néanmoins le potentiel du jour ?

Ceci dit, pour ce qui est de l'informatique quantique à la place de l'informatique binaire, on en est qu'à la théorisation. D'après ce que j'ai lu, la mise en application de tels "procédés" demanderait une température avoisinant le zéro absolu, soit -273,15° C.

Oui le zéro absolu pour l'exemple que j'ai donné pour le refroidissement.

Pour la nuit et le jour, oui il faudrait dire le potentiel de jour mais pour l'image j'ai voulu dire que lorsqu'il fait nuit il fait jour pour dire la présence des protons immobiles.


J'ai trouvé cette animation sur le net qui définit assez bien ce que intrication signifie, une bille protonique entraine une autre et ainsi de suite sachant que chaque proton est doté d'un centre atomique (noyau atomique) des électrons puisque ils sont des particules et c'est l'électromagnétisme qui est la force qui permet l'intrication.

Lorsqu'on voit un rayon de lumière on est loin d'imaginer qu'elle est composée de milliards de protons qui s'activent.

La vitesse de la lumière est la vitesse de progression des protons mais celle que l'on connaît n'est pas celle qui pourrait être atteinte à son paroxysme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication EmptyVen 24 Nov 2017, 17:43

mario-franc_lazur a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Le plus remarquable dans le photon c'est qu'il est éternel, on ne peut le transformer, il sera toujours là, mais on peut le piéger.

Cela donne à réfléchir scratch


"éternel" comme DIEU, ou "immortel" comme les anges ?

Bonne question.

Tout d'abord il faut rappeler qu'il n'y a pas d'origine en physique. Le temps 0 est une singularité inatteignable, un infini.

Mais on a coutume de dire que les photons sont libérés à un certain instant pour des raisons propre à la physique quantique.

Que le lumière soit, c'est plutôt la libération de la lumière du magma primordial. Mais la lumière existe déjà auparavant.

Sauf qu'elle ne peut s'exprimer sous les caractéristiques qu'on lui connait. L'électro-magnétisme s'est différencié tardivement.

J'aurais tendance à dire que dans tous les cas, l’énergie sous une forme ou une autre est omni-présente dès le commencement.

C'est évidemment un sujet qui me dépasse. Il faudrait que je consulte un peu ce qui se dit de nos jours.

Si je devais dire quelque chose d'intelligent c'est que le photon n'a peut être pas de passé mais dès qu'il existe, il est sempiternel.

Pour toujours, donc immortel au moins, si ce n'est plus Wink

Force électromagnétique :
Cette force, bien supérieure à la force de gravité, n'agit que sur les particules chargées, soit positivement comme les protons, soit négativement comme les électrons. Elle forme les atomes en attachant les électrons aux noyaux, mais elle ne s'arrête pas là. Elle soude les atomes en les obligeant à partager leurs électrons pour former les molécules. Elle pousse encore les molécules à se combiner à leur tour en de longues chaînes, la plus haute expression de ces chaînes est l'ADN qui permet la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'intrication Empty
MessageSujet: Re: L'intrication   L'intrication Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'intrication
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RÉFLEXION SUR LA PHILOSOPHIE DE L'INFORMATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SCIENCES, FOI et SOCIETE-
Sauter vers: