Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L'atheisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
abdelsalam_78




MessageSujet: L'atheisme   Sam 25 Nov 2017, 13:15

Rappel du premier message :

25/11/2017

Je poste ce nouveau fil car je souhaite comprendre comment les gens qui sont athées perçoivent les choses.

J'ai duscuté avec Rosarum dernierement et il est arrivé à la conclusion que si "rien ne se crée" le plus logique consiste alors à dire que l'Univers a toujours existé.

Puis je lui ai dit que nous étions donc d'accord pour dire que quelquechose d'éternel existe. Et comme lui et moi nous raisonnions ensemble, on est donc d'accord pour dire qu'il existe une entité eternelle douée d'intelligence.

Il a enfin rétorqué qu'il était possible qu'un jour on decouvre que les lois de la themodynamique sont fausses.

Alors, ok, mais comme pour le moment c'est ce qu'il y a de plus logique, et que ce n'est certainnement pas demain la veille que cela va changer, comment les gens athés comme Rosarum peuvent-ils continuer à se moquer des religieux ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Tonton




MessageSujet: Re: L'atheisme   Dim 03 Déc 2017, 23:25

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


le panthéisme répond à ta question

dans ce cas notre conscience serait Dieu ... or on voit bien que non : on ne s'interrogerait pas sur Dieu si c'était le cas.

le panthéisme n'est donc pas coherent !

oui, tu as raison, car le panthéisme est pluriel alors que l'idée d'une conscience commune, elle, est singulier. Toutes les choses importantes sont au singulier.

C'est la grande différente qu'apporte le monothéisme, l'idée de réunir toutes convictions, toutes histoires de vie, tout patrimoine dans l'idée d'un esprit unique.

C'est la différence entre chacun son dieu et un Dieu pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
Caroline




MessageSujet: Re: L'atheisme   Dim 03 Déc 2017, 23:39

abdelsalam_78 a écrit:
25/11/2017

Je poste ce nouveau fil car je souhaite comprendre comment les gens qui sont athées perçoivent les choses.

J'ai duscuté avec Rosarum dernierement et il est arrivé à la conclusion que si "rien ne se crée" le plus logique consiste alors à dire que l'Univers a toujours existé.

Puis je lui ai dit que nous étions donc d'accord pour dire que quelquechose d'éternel existe. Et comme lui et moi nous raisonnions ensemble, on est donc d'accord pour dire qu'il existe une entité eternelle douée d'intelligence.

Il a enfin rétorqué qu'il était possible qu'un jour on decouvre que les lois de la themodynamique sont fausses.

Alors, ok, mais comme pour le moment c'est ce qu'il y a de plus logique, et que ce n'est certainnement pas demain la veille que cela va changer, comment les gens athés comme Rosarum peuvent-ils continuer à se moquer des religieux ?

D.ieu existe c'est une évidence maintenant,les athées le savent mais ils ne savent pas comment le prouver alors ils préfèrent ne pas refléchir à cette question,on est appelés à respecter leur vision des choses,eux ils respectent les croyants,les athees sont tres humains plus que tu ne crois.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Lun 04 Déc 2017, 02:14

Tonton a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


dans ce cas notre conscience serait Dieu ... or on voit bien que non : on ne s'interrogerait pas sur Dieu si c'était le cas.

le panthéisme n'est donc pas coherent !

oui, tu as raison, car le panthéisme est pluriel alors que l'idée d'une conscience commune, elle, est singulier. Toutes les choses importantes sont au singulier.

C'est la grande différente qu'apporte le monothéisme, l'idée de réunir toutes convictions, toutes histoires de vie, tout patrimoine dans l'idée d'un esprit unique.

C'est la différence entre chacun son dieu et un Dieu pour tous.

Attention Tonton, le plérôme dans l'unité est un universalisme c'est à dire une pluralité dans l'un.

Disons que le monde est une maïeutique de l'individuation, un accouchement pour notre propre réalisation en Dieu.

Les lumières sont toutes Lumière mais chaque lumière garde son 'grain' propre.

Il faudrait que je retrouve les échanges chrétiens sur ce sujet mais là j'ai un trou de mémoire.

Ainsi, vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu. - Paul
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L'atheisme   Lun 04 Déc 2017, 04:49

brigit ^^ a écrit:
Tonton a écrit:


oui, tu as raison, car le panthéisme est pluriel alors que l'idée d'une conscience commune, elle, est singulier. Toutes les choses importantes sont au singulier.

C'est la grande différente qu'apporte le monothéisme, l'idée de réunir toutes convictions, toutes histoires de vie, tout patrimoine dans l'idée d'un esprit unique.

C'est la différence entre chacun son dieu et un Dieu pour tous.

Attention Tonton, le plérôme dans l'unité est un universalisme c'est à dire une pluralité dans l'un.

Disons que le monde est une maïeutique de l'individuation, un accouchement pour notre propre réalisation en Dieu.

Les lumières sont toutes Lumière mais chaque lumière garde son 'grain' propre.

Il faudrait que je retrouve les échanges chrétiens sur ce sujet mais là j'ai un trou de mémoire.

Ainsi, vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu. - Paul

oui, tu as raison. C'est alors qu'il est possible de mesurer pleinement le paradoxe qui est le notre. C'est à dire d'aller soi vers un individualisme excessif, soit vers une appartenance collective irréaliste.

Etre soi tout en ayant la conscience d'un tout.

Ce qui est extraordinaire en ça, est que même le plus complexé, celui qui doute de lui même, peut ressentir cette puissance en lui.

Il n'y a plus alors l'idée d'une timidité, du kilo en trop ou de la maladresse. Il y a une réparation de ce que la vie peut briser.

C'est ce sentiment là que j'ai cherché à exprimer dans cette image de l'homme ou la femme contemplant l'océan le visage fouetté par les embruns.

Un considération de soi dans un tout.

Après, nous pourrions discuter de ce que nous en faisons, c'est à dire que la conscience de l'universel peut se confondre avec notre propre conscience et faire de cette puissance ressentie, la notre.

Elle n'est plus autant alors extérieure à nous qu'en nous, il y a déséquilibre.

A cela, je médite que tout sentiment qui peut alimenter la conscience d'une puissance en soi, au risque ensuite d'aller vers de l'orgueil, doit toujours être à considérer comme accessible à l'autre et à tous.

Pour faire simple car je ne sais si j'arrive à exprimer cette chose dont on ne met que peu de mots, ne pas oublier, dans le cadre de nos discussions ici, que le musulman, le chrétien et l'athée peut le ressentir.

Nous n'avons rien à ce moment là, quelque chose de plus qu'un autre. Car, peu importe les convictions, la place sur l'échiquier social, les échecs comme les réussites, ce qui nous partageons dans ce temps là, c'est d'abord une forme d'oubli pour aller vers un retour aux sources.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Lun 04 Déc 2017, 13:07

Caroline a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:
25/11/2017

Je poste ce nouveau fil car je souhaite comprendre comment les gens qui sont athées perçoivent les choses.

J'ai duscuté avec Rosarum dernierement et il est arrivé à la conclusion que si "rien ne se crée" le plus logique consiste alors à dire que l'Univers a toujours existé.

Puis je lui ai dit que nous étions donc d'accord pour dire que quelquechose d'éternel existe. Et comme lui et moi nous raisonnions ensemble, on est donc d'accord pour dire qu'il existe une entité eternelle douée d'intelligence.

Il a enfin rétorqué qu'il était possible qu'un jour on decouvre que les lois de la themodynamique sont fausses.

Alors, ok, mais comme pour le moment c'est ce qu'il y a de plus logique, et que ce n'est certainnement pas demain la veille que cela va changer, comment les gens athés comme Rosarum peuvent-ils continuer à se moquer des religieux ?

D.ieu existe c'est une évidence maintenant,les athées le savent mais ils ne savent pas comment le prouver alors ils préfèrent ne pas refléchir à cette question,on est appelés à respecter leur vision des choses,eux ils respectent les croyants,les athees sont tres humains plus que tu ne crois.
Ah bon?!

(moi c'est de ne pas pouvoir prouver qu'il n'existe pas qui fait que je préfère ne pas entrer dans ce type de rhétorique démonstrative.... pas le fait de ne pas pouvooir prouver qu'il existe)

Et pourquoi cela serait une évidence? Une évidence non prouvable en plus...

Bref désolée ton discours partait une bonne intention avec ta conclusion sur l'humanité des athées (encore heureux que les humains athées sont humains lol je blague, je comprends ce que tu voulais dire Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Caroline




MessageSujet: Re: L'atheisme   Lun 04 Déc 2017, 22:24

*Encelade* a écrit:
Caroline a écrit:


D.ieu existe c'est une évidence maintenant,les athées le savent mais ils ne savent pas comment le prouver alors ils préfèrent ne pas refléchir à cette question,on est appelés à respecter leur vision des choses,eux ils respectent les croyants,les athees sont tres humains plus que tu ne crois.
Ah bon?!

(moi c'est de ne pas pouvoir prouver qu'il n'existe pas qui fait que je préfère ne pas entrer dans ce type de rhétorique démonstrative.... pas le fait de ne pas pouvooir prouver qu'il existe)

Et pourquoi cela serait une évidence? Une évidence non prouvable en plus...

Bref désolée ton discours partait une bonne intention avec ta conclusion sur l'humanité des athées (encore heureux que les humains athées sont humains lol je blague, je comprends ce que tu voulais dire Wink )

Et bien le fait que tu n'arrives pas à démontrer que D.ieu n'existe pas est déjà en soi une preuve qu'il existe. I love you
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Lun 04 Déc 2017, 23:57

Caroline a écrit:


Et bien le fait que tu n'arrives pas à démontrer que D.ieu n'existe pas est déjà en soi une preuve qu'il existe. I love you
si tu n'arrives pas à démontrer que dieu existe est déjà en soi une preuve qu'il n'existe pas.

tu es sûre de ta logique là?
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mar 05 Déc 2017, 00:53

Tonton a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Attention Tonton, le plérôme dans l'unité est un universalisme c'est à dire une pluralité dans l'un.

Disons que le monde est une maïeutique de l'individuation, un accouchement pour notre propre réalisation en Dieu.

Les lumières sont toutes Lumière mais chaque lumière garde son 'grain' propre.

Il faudrait que je retrouve les échanges chrétiens sur ce sujet mais là j'ai un trou de mémoire.

Ainsi, vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu. - Paul

oui, tu as raison. C'est alors qu'il est possible de mesurer pleinement le paradoxe qui est le notre. C'est à dire d'aller soi vers un individualisme excessif, soit vers une appartenance collective irréaliste.

Etre soi tout en ayant la conscience d'un tout.

Ce qui est extraordinaire en ça, est que même le plus complexé, celui qui doute de lui même, peut ressentir cette puissance en lui.

Il n'y a plus alors l'idée d'une timidité, du kilo en trop ou de la maladresse. Il y a une réparation de ce que la vie peut briser.

C'est ce sentiment là que j'ai cherché à exprimer dans cette image de l'homme ou la femme contemplant l'océan le visage fouetté par les embruns.

Un considération de soi dans un tout.

Après, nous pourrions discuter de ce que nous en faisons, c'est à dire que la conscience de l'universel peut se confondre avec notre propre conscience et faire de cette puissance ressentie, la notre.

Elle n'est plus autant alors extérieure à nous qu'en nous, il y a déséquilibre.

A cela, je médite que tout sentiment qui peut alimenter la conscience d'une puissance en soi, au risque ensuite d'aller vers de l'orgueil, doit toujours être à considérer comme accessible à l'autre et à tous.

Pour faire simple car je ne sais si j'arrive à exprimer cette chose dont on ne met que peu de mots, ne pas oublier, dans le cadre de nos discussions ici, que le musulman, le chrétien et l'athée peut le ressentir.

Nous n'avons rien à ce moment là, quelque chose de plus qu'un autre. Car, peu importe les convictions, la place sur l'échiquier social, les échecs comme les réussites, ce qui nous partageons dans ce temps là, c'est d'abord une forme d'oubli pour aller vers un retour aux sources.

Du grand Tonton, je voulais juste dire que le panthéisme est aussi l'expression de ce tout en toute chose, par essence même.

Mais nous l'avons oublié. Nous sommes bercés par notre illusion d'être séparé du monde alors que nous sommes dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'atheisme   Mar 05 Déc 2017, 18:29

Je crois qu'il y a des athées qui font l'expérience de Dieu. Mais étant donné tout le contexte péjoratif de l'Histoire des religions, ils ne l'appellent pas Dieu, mais "l'Etre". Qui ressemble plus a un état qu'à une personne. C'est un peu ce même état que certains mystiques connaissent par delà les religions...

_________________
Il n’y a rien de si conforme à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui sont de foi : et rien de si contraire à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui ne sont pas de foi. Ce sont deux excès également dangereux, d’exclure la raison, de n’admettre que la raison. (Blaise Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
Caroline




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mar 05 Déc 2017, 22:40

*Encelade* a écrit:
Caroline a écrit:


Et bien le fait que tu n'arrives pas à démontrer que D.ieu n'existe pas est déjà en soi une preuve qu'il existe. I love you
si tu n'arrives pas à démontrer que dieu existe est déjà en soi une preuve qu'il n'existe pas.

tu es sûre de ta logique là?

Les cerveaux électroniques sont sûrement créés par quelqu'un d'intelligent,mais les cerveaux humains sont un pur hasard.... tu es sûr de ta logique? lol!
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 08:57

Caroline a écrit:
*Encelade* a écrit:

si tu n'arrives pas à démontrer que dieu existe est déjà en soi une preuve qu'il n'existe pas.

tu es sûre de ta logique là?

Les cerveaux électroniques sont sûrement créés par quelqu'un d'intelligent,mais les cerveaux humains sont un pur hasard.... tu es sûr de ta logique? lol!

attribuer aux dieux ce qu'on  ne sait pas expliquer n'est qu'un artifice pour masquer notre ignorance.
ta comparaison ne tient pas parce que nous ne créons rien. Nous ne faisons qu'utiliser l'existant et ta comparaison ramène ton Dieu à un bricoleur génial.
la vraie question c'est comment on passe de rien à quelque chose ?

Dieu ne sert à rien pour répondre à cette question car s'il sort le monde de son chapeau d'un coup de baguette magique, lui d'où sort il ?
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 10:08

Caroline a écrit:
*Encelade* a écrit:

si tu n'arrives pas à démontrer que dieu existe est déjà en soi une preuve qu'il n'existe pas.

tu es sûre de ta logique là?

Les cerveaux électroniques sont sûrement créés par quelqu'un d'intelligent,mais les cerveaux humains sont un pur hasard.... tu es sûr de ta logique? lol!

Donc cela n'a rien à voir avec ta 1ere objection...

Tu pars sur autre chose.

OK....

Le hasard, définis le, réfléchis le au niveau scientifique et tu verras à quel point tu te fourres le doigt dans l'oeil.

Ensuite, si le cerveau a été concu par un être "intelligent".... il est pas surper doué... car il lui en a fallu du temps et des essais erreur, pour arriver à un cerveau plein de biais et si limité.



Bref, cet argument, il serait temps que ceux qui l'utilisent comprennent qu'il n'a aucun sens et est absurde.


(tu vois abdelsalam... le hasard = coup de bol et humain=être exceptionnel.... si j'avais gagné une piece à chaque fois qu'on m'a sorti ce truc... je serais riche!)
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 11:45

*Encelade* a écrit:
Caroline a écrit:


Les cerveaux électroniques sont sûrement créés par quelqu'un d'intelligent,mais les cerveaux humains sont un pur hasard.... tu es sûr de ta logique? lol!

Donc cela n'a rien à voir avec ta 1ere objection...

Tu pars sur autre chose.

OK....

Le hasard, définis le, réfléchis le au niveau scientifique et tu verras à quel point tu te fourres le doigt dans l'oeil.

Ensuite, si le cerveau a été concu par un être "intelligent".... il est pas surper doué... car il lui en a fallu du temps et des essais erreur, pour arriver à un cerveau plein de biais et si limité.



Bref, cet argument, il serait temps que ceux qui l'utilisent comprennent qu'il n'a aucun sens et est absurde.


(tu vois abdelsalam... le hasard = coup de bol et humain=être exceptionnel.... si j'avais gagné une piece à chaque fois qu'on m'a sorti ce truc... je serais riche!)
I
Parler d'erreur n'implique-t-il pas de parler d'intelligence ?

Si aboutir à ameliorer l'ntelligence demande un effort, n'est ce pas lié à une volonté ?
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 12:20

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:


Donc cela n'a rien à voir avec ta 1ere objection...

Tu pars sur autre chose.

OK....

Le hasard, définis le, réfléchis le au niveau scientifique et tu verras à quel point tu te fourres le doigt dans l'oeil.

Ensuite, si le cerveau a été concu par un être "intelligent".... il est pas surper doué... car il lui en a fallu du temps et des essais erreur, pour arriver à un cerveau plein de biais et si limité.



Bref, cet argument, il serait temps que ceux qui l'utilisent comprennent qu'il n'a aucun sens et est absurde.


(tu vois abdelsalam... le hasard = coup de bol et humain=être exceptionnel.... si j'avais gagné une piece à chaque fois qu'on m'a sorti ce truc... je serais riche!)
I
Parler d'erreur n'implique-t-il pas de parler d'intelligence ?

Si aboutir à ameliorer  l'ntelligence demande un effort,   n'est ce pas lié à une volonté ?
Le besoin suffit.... la volonté c' est possible mais non necessaire.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 12:29

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:

I
Parler d'erreur n'implique-t-il pas de parler d'intelligence ?

Si aboutir à ameliorer  l'ntelligence demande un effort,   n'est ce pas lié à une volonté ?
Le besoin  suffit.... la volonté c' est possible mais non necessaire.

En quoi la souffrance est-elle un besoin puisqu'elle existe ???
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 12:31

Je viens de comprendre ce que tu voulais dire par erreur.


Notre langage nous trompe...

au lieu de essai erreur, j'aurais du dire, performance et non performance... mais personne ne comprend quand on parle comme ça.


C'est le vocabulaire qui est tellement empreint de finalisme, qu'il faudrait le revoir pour éviter ces malentendus.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 12:32

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:

Le besoin  suffit.... la volonté c' est possible mais non necessaire.

En quoi la souffrance est-elle un besoin puisqu'elle existe ???
A éviter les dangers... à adopter tel ou tel comportement bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Caroline




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 12:59

*Encelade* a écrit:
Caroline a écrit:


Les cerveaux électroniques sont sûrement créés par quelqu'un d'intelligent,mais les cerveaux humains sont un pur hasard.... tu es sûr de ta logique? lol!

Donc cela n'a rien à voir avec ta 1ere objection...

Tu pars sur autre chose.

OK....

Le hasard, définis le, réfléchis le au niveau scientifique et tu verras à quel point tu te fourres le doigt dans l'oeil.

Ensuite, si le cerveau a été concu par un être "intelligent".... il est pas surper doué... car il lui en a fallu du temps et des essais erreur, pour arriver à un cerveau plein de biais et si limité.



Bref, cet argument, il serait temps que ceux qui l'utilisent comprennent qu'il n'a aucun sens et est absurde.


(tu vois abdelsalam... le hasard = coup de bol et humain=être exceptionnel.... si j'avais gagné une piece à chaque fois qu'on m'a sorti ce truc... je serais riche!)

Les arabes croient que le cerveau est un récipient qui ne se remplit jamais,toujours assoiffé de nouvelles connaissances,de ce postulat on arrive à la conclusion qu'il n'est pas limité,il a seulement besoin de reopos pour classifier et organiser ses idées dans les différents compartiments pour un meilleur démarrage après vers la conquête de nouvelles informations.

Ce que tu appelles erreurs dans la conception du cerveau humain revient au fait que celui-ci déconne de temps en temps,en contrepartie le repos est consu comme un mode de veille ou économiseur d'énergie,c'est ma vision des choses.Le monde des robots et machine recopie exactement les caractéristiques du cerveau humain,les inventeurs ont très bien compris le mode de fonctionnement du Système Nerveux.

Se sont les athées qui parlent du hasard,moi je ne crois pas au hasard.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 13:49

Caroline a écrit:
*Encelade* a écrit:


Donc cela n'a rien à voir avec ta 1ere objection...

Tu pars sur autre chose.

OK....

Le hasard, définis le, réfléchis le au niveau scientifique et tu verras à quel point tu te fourres le doigt dans l'oeil.

Ensuite, si le cerveau a été concu par un être "intelligent".... il est pas surper doué... car il lui en a fallu du temps et des essais erreur, pour arriver à un cerveau plein de biais et si limité.



Bref, cet argument, il serait temps que ceux qui l'utilisent comprennent qu'il n'a aucun sens et est absurde.


(tu vois abdelsalam... le hasard = coup de bol et humain=être exceptionnel.... si j'avais gagné une piece à chaque fois qu'on m'a sorti ce truc... je serais riche!)

Les arabes croient que le cerveau est un récipient qui ne se remplit jamais,toujours assoiffé de nouvelles connaissances,de ce postulat on arrive à la conclusion qu'il n'est pas limité,il a seulement besoin de reopos pour classifier et organiser ses idées dans les différents compartiments pour un meilleur démarrage après vers la conquête de nouvelles informations.

Ce que tu appelles erreurs dans la conception du cerveau humain revient au fait que celui-ci déconne de temps en temps,en contrepartie le repos est consu comme un mode de veille ou économiseur d'énergie,c'est ma vision des choses.Le monde des robots et machine recopie exactement les caractéristiques du cerveau humain,les inventeurs ont très bien compris le mode de fonctionnement du Système Nerveux.

Se sont les athées qui parlent du hasard,moi je ne crois pas au hasard.

Tu ne crois pas aux maths?

Tu sais que le hasard ca se calcule, se reconnait mathématiquement... c'est pas une vue l'esprit.

en mécanique quantique, le hasard est à l'oeuvre... en génétique aussi.

Alors si tu arrives à démontrer qu'il y a une variable cachée et que les calculs jusque là sont faux, je t'en prie, fais et tu auras un nobel.


Et  non c'est pas les athées qui parlent du hasard... les physiciens, biologistes.... et beaucoup sont croyants.


Le cerveau humain n'est pas capable de tout... il a des possibilités, des capacités, des fonctionnalités... mais non il ne peut pas tout.
Notre mémoire par exemple est assez faible. Notre mémoire de travail est plus faible que celle des chimpanzés. On a plus besoin d'une telle mémoire, donc notre cerveau est peu performant sur cet aspect, pour mieux se focaliser sur d'autres choses.
Notre mode de pensée comporte des schémas qui induisent notre logique en erreur: cela s'appelle les biais cognitifs. Et cerveau reposé ou non, peu importe, nous sommes remplis de biais.

voir le cerveau humain comme une sorte d'objet parfait capable de tout... je l'entends comme l'égo humain.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 17:17

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:

I
Parler d'erreur n'implique-t-il pas de parler d'intelligence ?

Si aboutir à ameliorer  l'ntelligence demande un effort,   n'est ce pas lié à une volonté ?
Le besoin  suffit.... la volonté c' est possible mais non necessaire.

Pourquoi l'Univers aurait il besoin de faire emerger la vie...surtout qu'elle est necessairement vouée à la mort !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 17:23

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:

Le besoin  suffit.... la volonté c' est possible mais non necessaire.

Pourquoi l'Univers aurait il besoin de faire emerger la vie..

bonne question

mais pourquoi Dieu aurait il besoin de créer la vie ?

Citation :
.surtout qu'elle est necessairement vouée à la mort !

individuellement oui mais par le moyen de la reproduction elle est permanente.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 17:43

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Pourquoi l'Univers aurait il besoin de faire emerger la vie..

bonne question

mais pourquoi Dieu aurait il besoin de créer la vie ?

Il n'en n'a pas besoin. Dieu cré ce qu'il veut. Et en locurence nous sommes créés pour etre éprouvés pour Lui vouer un culte exclusif. Il n'a pas besoin de nous, mais nous avons besoin de lui (subsistance, etc.)

Citation :
Citation :
surtout qu'elle est necessairement vouée à la mort !

individuellement oui mais par le moyen de la reproduction elle est permanente.

Ce qui signifie que c'est un autre besoin.


Mais comment la nature peut-elle fabriquer quelquechose de plus complexe que ce qui la constitue....je veux dire par là que tous les atomes qui nous constituent séparement ils ne donnent pas la vie, et ils ont cette intelligence de reproduire des modeles qui fonctionnent de maniere vitale... etrange !
Revenir en haut Aller en bas
Caroline




MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 18:08

*Encelade* a écrit:
Caroline a écrit:


Les arabes croient que le cerveau est un récipient qui ne se remplit jamais,toujours assoiffé de nouvelles connaissances,de ce postulat on arrive à la conclusion qu'il n'est pas limité,il a seulement besoin de reopos pour classifier et organiser ses idées dans les différents compartiments pour un meilleur démarrage après vers la conquête de nouvelles informations.

Ce que tu appelles erreurs dans la conception du cerveau humain revient au fait que celui-ci déconne de temps en temps,en contrepartie le repos est consu comme un mode de veille ou économiseur d'énergie,c'est ma vision des choses.Le monde des robots et machine recopie exactement les caractéristiques du cerveau humain,les inventeurs ont très bien compris le mode de fonctionnement du Système Nerveux.

Se sont les athées qui parlent du hasard,moi je ne crois pas au hasard.

Tu ne crois pas aux maths?

Tu sais que le hasard ca se calcule, se reconnait mathématiquement... c'est pas une vue l'esprit.

en mécanique quantique, le hasard est à l'oeuvre... en génétique aussi.

Alors si tu arrives à démontrer qu'il y a une variable cachée et que les calculs jusque là sont faux, je t'en prie, fais et tu auras un nobel.


Et  non c'est pas les athées qui parlent du hasard... les physiciens, biologistes.... et beaucoup sont croyants.


Le cerveau humain n'est pas capable de tout... il a des possibilités, des capacités, des fonctionnalités... mais non il ne peut pas tout.
Notre mémoire par exemple est assez faible. Notre mémoire de travail est plus faible que celle des chimpanzés. On a plus besoin d'une telle mémoire, donc notre cerveau est peu performant sur cet aspect, pour mieux se focaliser sur d'autres choses.
Notre mode de pensée comporte des schémas qui induisent notre logique en erreur: cela s'appelle les biais cognitifs. Et cerveau reposé ou non, peu importe, nous sommes remplis de biais.

voir le cerveau humain comme une sorte d'objet parfait capable de tout... je l'entends comme l'égo humain.

Le scientifique biologiste est convaincu que rien n'est là qui ne fait rien pour rien,tout a un rôle dans cette univers,les Maths c'est quelque chose d'abstrait,en pratique,les probabilités sont des hypothèses qui n'arrivent pas par hasard,si tu attrape un rhume ce n'est pas par hasard que le virus est là,il y a sûrement une cause ce qu'on appelle étiologie.

Il ny a pour le moment que le rôle de l'appendice qui est inconnue,peut être on saura à l'avenir à quoi elle sert.

Le hasard n'existe pas,même au casino,les dés et les billes sont truqués

Le cerveau humain n'est pas capable de tout,d'accord avec toi,mais il peut emmagasiner énormément d'informations sans que cela ne le déborde sil arrive à bien les géré.

Le cerveau humain,plus il apprend,et plus il est assoiffé de nouvelles informations,il est faible en même temps il défie cette faiblesse en poussant les sciences et la technologie trop loin

En quoi le chimpanzés est-il plus intelligent que l'homme?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 18:46

rosarum a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Pourquoi l'Univers aurait il besoin de faire emerger la vie..

bonne question

mais pourquoi Dieu aurait il besoin de créer la vie ?

Citation :
.surtout qu'elle est necessairement vouée à la mort !

individuellement oui mais par le moyen de la reproduction elle est permanente.

Fondamentalement, Dieu n'avait aucune raison impérieuse de créer la vie. En fait, je crois qu'aux yeux des hommes Il est Dieu parce qu'Il a créé toute possibilité de vie. On pourrait dire que c'est le principe premier duquel découle tout le reste.

Après, l'homme a ressenti le besoin de se retourner vers ce principe premier duquel ils découlent eux aussi. Et ce principe premier s'est "exprimé" sous le vocable de "Dieu".

Maintenant, pourquoi certains se sentent amenés à effectuer ce retour via une religion alors que pour d'autres la pensée ne les effleure même pas, je n'en sais fichtre rien !

_________________
Il n’y a rien de si conforme à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui sont de foi : et rien de si contraire à la raison que le désaveu de la raison dans les choses qui ne sont pas de foi. Ce sont deux excès également dangereux, d’exclure la raison, de n’admettre que la raison. (Blaise Pascal)
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Mer 06 Déc 2017, 23:59

Caroline a écrit:


Le scientifique biologiste est convaincu que rien n'est là qui ne fait rien pour rien,tout a un rôle dans cette univers,les Maths c'est quelque chose d'abstrait,en pratique,les probabilités sont des hypothèses qui n'arrivent pas par hasard,si tu attrape un rhume ce n'est pas par hasard que le virus est là,il y a sûrement une cause ce qu'on appelle étiologie.
Il ny a pour le moment que le rôle de l'appendice qui est inconnue,peut être on saura à l'avenir à quoi elle sert.

Le hasard n'existe pas,même au casino,les dés et les billes sont truqués
que dire...

Tant pis?

Citation :

Le cerveau humain n'est pas capable de tout,d'accord avec toi,mais il peut emmagasiner énormément d'informations sans que cela ne le déborde sil arrive à bien les géré.

Le cerveau humain,plus il apprend,et plus il est assoiffé de nouvelles informations,il est faible en même temps il défie cette faiblesse en poussant les sciences et la technologie trop loin

En quoi le chimpanzés est-il plus intelligent que l'homme?
Il n'est pas plus intelligent... il a une meilleure mémoire. Ce n'est pas la même chose.

Mais si tu veux bien, j'arrête là la discussion, car le dialogue n'est pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 00:07

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:

Le besoin  suffit.... la volonté c' est possible mais non necessaire.

Pourquoi l'Univers aurait il besoin de faire emerger la vie...surtout qu'elle est necessairement vouée à la mort !
Comme je te l'ai dit en mp, oui bonne question... Pourquoi?

Moi je n'ai fait que constater un aspet de la biologie qui a mis en évidence la contingence... la succession d’événements irréversibles "qui conduit à", l'ajustement fin qui se tisse via "le hasard et la nécessité", cela a ouvert sur une autre manière de voir les choses.

Pourquoi une complexification de la matière?

L'aspect "calcul" est intéressant... la théorie de l'information appliquée à la cosmologie aussi...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(ce n'est que la dernière page.... il suffit de remonter les pages poour lire en entier... je copie colle donc la conclusion)

Citation :
A la fin du 20ème siècle, nous avons assisté à un bouleversement total de notre manière de concevoir l'univers. Après avoir dominé, pendant prés de trois siècles la pensée occidentale, la vision newtonienne d'un Univers fragmenté, mécaniste et déterministe a fait place à celle d'un monde changeant et exubérant de créativité. En effet, la science classique, guidée en cela par les figures emblématiques de Newton et Laplace, considérait l'univers comme une immense machine composée de particules matérielles fixes, soumises à des forces aveugles. Selon la science classique, on pouvait, à partir d'un certain nombre de lois physiques, déterminer l'histoire d'un système physique et prédire son évolution si on pouvait le caractériser à un moment donné. Le futur était dans une certaine mesure contenu dans le passé et le présent, ce qui veut dire que le temps était en quelque sorte aboli.

Par cette conception scientifique, on se trouvait dans une sorte de dichotomie qui mettait en face à face tragique, d'une part des lois de la nature invariantes et intemporelles, d'autre part un univers changeant et contingent ; d'une part des lois de la physique qui ne connaissent pas la direction du temps, d'autre part un temps thermodynamique et psychologique qui va toujours de l'avant. Cette opposition contraignante et incohérente sera très vite remise en cause à la fin du 19ème siècle. La dimension historique entre en jeu dans plusieurs domaines de la science. On se rend compte que rien n'est éternel dans la nature, tout est régi par le changement : comme le disait Héraclite, «Tout coule, tout passe. On ne se baigne jamais deux fois dans les eaux du même fleuve. ». La contingence va occuper une place à part entière dans des domaines aussi variés que la cosmologie, l'astrophysique, la géologie, la biologie, la génétique etc. Le réel n'était plus seulement déterminé par des lois naturelles appliquées à des conditions initiales particulières ; il était aussi modelé et façonné par une suite d'événements contingents et historiques.

Cependant, l'intrusion de l'histoire ne fut pas seulement responsable de la libération de la nature. Les lois physiques perdirent elles-mêmes de leur rigidité. Car l'avènement de la mécanique quantique au début du 20ème siècle, a fait entrer le hasard et la fantaisie dans le monde subatomique. Ce qui, entre autres conséquences, substitua l'ennuyeuse certitude du déterminisme, par l'incertitude stimulante du flou quantique. Cette révolution entreprise dans le domaine de l'infiniment petit, n'épargna pas pour autant le monde macroscopique. Avec la théorie du chaos, le hasard et l'indétermination envahirent non seulement la vie de tous les jours, mais aussi le domaine des planètes, des étoiles et des galaxies. L'aléatoire fit irruption dans un monde qui était par excès minutieusement réglé.

En effet, la théorie du chaos propose pour l'univers un modèle déterministe tout en laissant un espace au hasard, une dimension à l'imprévisible. Prés d'un siècle après que Poincaré eut mis en évidence le caractère imprévisible de certains systèmes dynamiques non linéaires, nombres de physiciens et de mathématiciens se sont mués en véritables « chaoticiens » ; entraînant dans leur sillage turbulent, biologistes, économistes, spécialistes des sciences sociales, philosophes, psychanalystes, journalistes etc. En somme la théorie du chaos a tiré le tapis sous les belles certitudes scientifiques. Certains chercheurs en sciences sociales brandissent la bannière chaotique et évoque pour les plus sages, un changement de paradigme, et pour les plus hardis une révolution qui marque la fin de l'utopie matérialiste. Bien que les équations non linéaires qui régissent la société humaine ne soient pas encore découvertes, certains anthropologues et sociologues sont d'accord pour considérer notre société comme un système « loin de l'équilibre » ; qu'ils préconisent de maintenir au bord du chaos, oscillant entre la sclérose autoritariste et le désordre anarchiste.

Quels que soient leurs buts, tous ces auteurs citent au passage ce qui est devenu l'emblème du chaos : l'effet papillon. Impossible en effet de faire l'économie de cet insignifiant papillon capable, d'un seul coup d'ailes, de déclencher un cyclone. D'abord, parce qu'il désigne un trait essentiel des systèmes chaotiques, la sensibilité aux conditions initiales ; ensuite parce que la théorie des systèmes non linéaires n'est pas facile à vulgariser, d'où le fait d'y introduire un papillon, a l'énorme intérêt de faire image dans un monde très mathématisé.

Pour finir, disons que les conditions initiales, les constantes physiques et les propres propriétés de l'univers, ont été agencées de telle sorte qu'elles permettent l'apparition de la vie et même de la conscience. La destinée de l'univers ne conduirait sans doute pas, vers une dégradation implacable et un chaos généralisé. Au contraire, elle serait marquée par un processus évoluant vers une complexité de plus en plus croissante, une transformation et un progrès reliant les êtres et les choses. L'auto organisation de la matière, démontrée par la théorie du chaos, donne à penser que l'univers n'est pas absurde, que son évolution a un sens. Un ordre caché serait en fait présent au sein des systèmes physiques et phénomènes naturels. Le problème est que pour l'heure, nous n'avons pas connaissance de la totalité de l'univers. L'homme qui commence à peine à explorer son environnement, manque d'assez de moyens pour l'apprécier. La conquête de l'espace, entreprise par les grandes puissances de ce monde, parviendra peut-être, dans les siècles à venir, à nous expliquer la vraie nature de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 05:23

brigit ^^ a écrit:
Tonton a écrit:


oui, tu as raison. C'est alors qu'il est possible de mesurer pleinement le paradoxe qui est le notre. C'est à dire d'aller soi vers un individualisme excessif, soit vers une appartenance collective irréaliste.

Etre soi tout en ayant la conscience d'un tout.

Ce qui est extraordinaire en ça, est que même le plus complexé, celui qui doute de lui même, peut ressentir cette puissance en lui.

Il n'y a plus alors l'idée d'une timidité, du kilo en trop ou de la maladresse. Il y a une réparation de ce que la vie peut briser.

C'est ce sentiment là que j'ai cherché à exprimer dans cette image de l'homme ou la femme contemplant l'océan le visage fouetté par les embruns.

Un considération de soi dans un tout.

Après, nous pourrions discuter de ce que nous en faisons, c'est à dire que la conscience de l'universel peut se confondre avec notre propre conscience et faire de cette puissance ressentie, la notre.

Elle n'est plus autant alors extérieure à nous qu'en nous, il y a déséquilibre.

A cela, je médite que tout sentiment qui peut alimenter la conscience d'une puissance en soi, au risque ensuite d'aller vers de l'orgueil, doit toujours être à considérer comme accessible à l'autre et à tous.

Pour faire simple car je ne sais si j'arrive à exprimer cette chose dont on ne met que peu de mots, ne pas oublier, dans le cadre de nos discussions ici, que le musulman, le chrétien et l'athée peut le ressentir.

Nous n'avons rien à ce moment là, quelque chose de plus qu'un autre. Car, peu importe les convictions, la place sur l'échiquier social, les échecs comme les réussites, ce qui nous partageons dans ce temps là, c'est d'abord une forme d'oubli pour aller vers un retour aux sources.

Du grand Tonton, je voulais juste dire que le panthéisme est aussi l'expression de ce tout en toute chose, par essence même.

Mais nous l'avons oublié. Nous sommes bercés par notre illusion d'être séparé du monde alors que nous sommes dans le monde.

C'est ça, cette conscience d'un tout se rattachant à notre humanité partagée souffre parfois d'un manque de conscience de l'éternité et donc de notre vision raccourcie à ce que l'on peut concevoir, et parfois dogmatiser ou édifier pour l'exprimer et le partage alors, se retrouve dans un espace réduit.

C'est à dire que la prise en compte d'une conscience ésotérique peut perdre de sa dimension dans le tout pour finalement devenir " partisane ".

Pour parler simplement, un chrétien a cette conscience, mais il peut avoir du mal à la concevoir chez le musulman quand il cherche à la délimiter dans ce qu'il est lui, en tant que chrétien. Le musulman idem.

Un athée aussi, la différence étant qu'il n'y définit pas d'espace limité tout en pourtant limitant celui de ceux qui l'expriment à travers leur propre tradition religieuse.

De ce fait, je préfère accepter à la fois la réalité de cette accessibilité tout en acceptant aussi le manque que peut procurer le fait de l'exprimer précisément selon des dogmes.

C'est de cette façon que je vis mon christianisme, en acceptant son imperfection à pleinement pouvoir définir un tout pour tous, puisque ceci est simplement impossible. Aussi impossible que de sentir le parfum d'une rose à la place de quelqu'un.

Il y a des choses que l'on ne peut apporter à l'autre. Tout croyant le sait d'ailleurs, il sait que rien ne peut remplacer la présence silencieuse de Dieu dans la solitude de chacun.

Et comme cette démarche que je fais mienne, si elle peut paraître ouverte, n'est pas pour autant sans un risque important qu'il faut aussi savoir apprendre à considérer : prendre garde à ne pas aller non plus vers le nihilisme.

Car bien sûr, toute démarche a une part d'imperfection dans la façon d'exprimer ce tout que l'homme peut juste concevoir sans le contenir par ses propres mots, sa propre pensée, son vécu et tout ce qu'il use pour en faire l'expression.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 19:45

*Encelade* a écrit:
Citation :
Le réel n'était plus seulement déterminé par des lois naturelles appliquées à des conditions initiales particulières ; il était aussi modelé et façonné par une suite d'événements contingents et historiques.

Et comment les conditions initiales ont-elles eu lieu ?
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 20:31

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:


Et comment les conditions initiales ont-elles eu lieu ?

Un cycle permanent est possible.



Et si ce n'est pas le cas qu'il y a eu des conditions initiales, de là à y voir l'oeuvre d'un être qui réfléchit et qui fabrique à l'image de l'être humain, il y a une marge énorme à mes yeux!
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 20:34

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:



Et comment les conditions initiales ont-elles eu lieu ?

Un cycle permanent est possible.

comment s'est-il mis en place ?


Citation :
Et si ce n'est pas le cas qu'il y a eu des conditions initiales, de là à y voir l'oeuvre d'un être qui réfléchit et qui fabrique à l'image de l'être humain, il y a une marge énorme à mes yeux!

des conditions initiales sans initiateur ? comment est-ce possible ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 20:48

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:



Et comment les conditions initiales ont-elles eu lieu ?

Un cycle permanent est possible.

ceci rejoint la conception des religions d'extrême orient (bouddhisme, indouisme) qui considèrent que le monde est éternel mais cyclique. En termes modernes, il y aurait une succession indéfinie de big bang et de big crunch.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 20:50

rosarum a écrit:
*Encelade* a écrit:


Un cycle permanent est possible.

ceci rejoint la conception des religions d'extrême orient (bouddhisme, indouisme) qui considèrent que le monde est éternel mais cyclique. En termes modernes, il y aurait une succession indéfinie de big bang et de big crunch.

scientifiquement, le big crunch, c'est mal parti !
Le modèle Janus est le seul que je connaisse qui explique l'expansion accélérée de l'Univers !
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 20:52

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:


Un cycle permanent est possible.

comment s'est-il mis en place ?
permament par défintion ni début ni fin...


(Dieu a un début? Non il est éternel? donc ben pour moi l'univers c'est pareil, pas de début ni de fin)


Citation :

des conditions initiales sans initiateur ? comment est-ce possible ?

Je n'ai pas écris sans initiateur... j'ai écris "un être qui réfléchit et qui fabrique à l'image de l'être humain".
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 20:55

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


ceci rejoint la conception des religions d'extrême orient (bouddhisme, indouisme) qui considèrent que le monde est éternel mais cyclique. En termes modernes, il y aurait une succession indéfinie de big bang et de big crunch.

scientifiquement, le big crunch, c'est mal parti !
Le modèle Janus est le seul que je connaisse qui explique l'expansion accélérée de l'Univers !
Il est plutot décrié... est ce vraiment sérieux?
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:00

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


scientifiquement, le big crunch, c'est mal parti !
Le modèle Janus est le seul que je connaisse qui explique l'expansion accélérée de l'Univers !
Il est plutot décrié... est ce vraiment sérieux?

le modèle standard change les valeurs des constantes pour coller aux courbes (magnitude = f(redshift) ), alors que le modèle Janus colle parfaitement à la courbe avec un coefficient d'accélération de l'expansion non nul sans bidouiller les constantes. Donc oui, c'est vraiement tres sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:02

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


comment s'est-il mis en place ?
permament par défintion ni début ni fin...


(Dieu a un début? Non il est éternel? donc ben pour moi l'univers c'est pareil, pas de début ni de fin)

idem pour moi
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:04

rosarum a écrit:
*Encelade* a écrit:

permament par défintion ni début ni fin...


(Dieu a un début? Non il est éternel? donc ben pour moi l'univers c'est pareil, pas de début ni de fin)

idem pour moi

contraire à la thermo pour le créé !
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:07

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:

Il est plutot décrié... est ce vraiment sérieux?

le modèle standard change les valeurs des constantes pour coller aux courbes (magnitude = f(redshift) ), alors que le modèle Janus colle parfaitement à la courbe avec un coefficient d'accélération de l'expansion non nul sans bidouiller les constantes. Donc oui, c'est vraiement tres sérieux !
alors pourquoi il est boudé des spécialistes.... ??
C'est souvent présenté comme faible scientifiquement parlant..;


J'ai trouvé une critique...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:08

abdelsalam_78 a écrit:
rosarum a écrit:


idem pour moi

contraire à la thermo pour le créé !
Ben non...

j'avoue que sur ce coup là je pige pas, pourquoi tu dis ça à chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:14

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


contraire à la thermo pour le créé !
Ben non...

j'avoue que sur ce coup là je pige pas, pourquoi tu dis ça à chaque fois...

rien ne se perd, rien ne se cré, tout se transforme

on devrait voir la matière se créer de manière spontannée ....

mais on a le fond diffus cosmologique qui nous explique comment les choses se sont déroulées, d'ailleurs le modele Janus explique aussi la disparition de l'antimatière !
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L'atheisme   Jeu 07 Déc 2017, 21:27

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:

Ben non...

j'avoue que sur ce coup là je pige pas, pourquoi tu dis ça à chaque fois...

rien ne se perd, rien ne se cré, tout se transforme

on devrait voir la matière se créer de manière spontannée ....

mais on a le fond diffus cosmologique qui nous explique comment les choses se sont déroulées, d'ailleurs le modele Janus explique aussi la disparition de l'antimatière !
Ben si rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.... justement c'est que "tout est"... rien n'est crée.... donc cela a toujours été là... C'est basiquement ce que cela veut dire.

(Le modèle janus est bourré d'erreurs a priori et ne répond pas à la démarche scientifique en terme de prédictivité.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'atheisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'atheisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOUFISME ET ATHEISME
» L’ATHEISME face a l'Islam
» Theisme - Atheisme - Agnosticisme
» l'Atheisme face a l'Islam
» L'immoralisme intrinséque de l'athée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: