Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael 1

avatar


MessageSujet: Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»   Sam 16 Déc 2017, 16:26

16.12.2017

Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»   Sam 16 Déc 2017, 16:26

Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»

«Le point faible de l’Algérie est la Kabylie. Et c’est par la Kabylie que nous ferons exploser cet Etat !» Une citation attribuée à Yossi Cohen, chef du Mossad.

Explosion ou implosion, cette référence générique est fortement médiatisée dans les médias français dominants et reprise par les médias occidentaux, généralement instrumentalisés au profit de la cause du grand Israël, qui ne jurent que par la déstabilisation et l’implosion de l’Algérie.

Un constat d’analyse formulé le plus souvent, inconsciemment, comme un désir.

Du désir à la volonté, il n’y a qu’un pas dans l’ordre des choses : la mani.pulation pour l’incitation à la haine et à l’émeute.

Les intellectuels algériens vulnérables, écrivains, artistes, universitaires, journalistes, éditeurs et tous ceux et celles qui sont éligibles à une visibilité internationale sont systématiquement sollicités pour alimenter la propagande à ce désir néocolonialiste, qui s’inscrit dans un vaste projet occidental de vouloir soumettre tous les pays qui résistent à leur visée hégémonique sur le monde.

Tel est le nouveau visage du néocolonialisme : l’impérialisme occidentalo-sioniste.

La Kabylie est devenue le lieu de convergence de la gigantesque manipu.lation pour casser, déstabiliser, imploser et détruire l’Algérie insoumise.

Le soutien financier, diplomatique et matériel au MAK par le Mossad est devenu un secret de Polichinelle qui s’exerce au grand jour. Des intellectuels algériens sont mobilisés à cet effet pour produire le discours de ses visées séparatiste et raciste.
Rappelons-nous le contenu de la valise de voyage de Macron lors de sa visite d’«amitié» à Alger, en ce mois de décembre. On y trouve un concentré d’échantillons, disposés de quelque manière, explicite ou non avoué, à cette gigantesque mani.pulation pour soumettre l’Algérie à l’abandon de sa résistance à cet ordre néocolonialiste occidentalo-sioniste.

Kamel Daoud, Boualem Sansal, qui ne sont plus à présenter, sont embarqués dans le même sac par Macron aux côtés de Benjamin Stora, le défenseur de la thèse du FLN/ALN terroriste et le cinéaste Arcady, figure du lobby sioniste à Paris, auteur, entre autres, de l’adaptation au cinéma du roman de Yasmina Khadra Ce que le jour doit à la nuit. Tout un discours !

Sur le terrain, le Mossad est largement présent derrière les manifestations en Kabylie ou à Paris, de près ou de loin. Il faut se rappeler l’arrestation de la cellule du Mossad lors de la crise du M’zab à Ghardaïa. Parvenus sans difficultés jusqu’au M’zab, difficile d’accès pourtant, le Mossad devrait opérer en toute aisance à travers le MAK et ses éléments dont la caractéristique est la vulnérabilité.

L’image du drapeau conçu par le MAK flottant côte à côte avec celui d’Israël, qui inonde les réseaux sociaux, n’en est que le symptôme. L’avalanche de haine et de racisme anti-algérien, présente également sur les réseaux sociaux, est tout à fait la stratégie employée par le Mossad pour pousser les deux parties à la haine et à l’affrontement.

Des affrontements secouent la Kabylie depuis déjà quelques jours, dont la revendication principale est la promotion et la généralisation de tamazight au niveau national.

Une revendication qui se veut une obligation pour l’ensemble des Algériens qui ne sont pas forcément amazighs et, par ailleurs, si elle est amenée à être appliquée en Kabylie, elle contraint tous les habitants de la région qui ne sont pas amazighs à l’exclusion. Exactement comme ce fut le cas pour le choix de la langue arabe au tournant de l’indépendance nationale.

Cette solution qui n’est ni pragmatique ni anthropologiquement cohérente, du fait des nombreux métissages de la population algérienne depuis des millénaires, s’apparente plutôt à une volonté d’épuration ethnique et linguistique qui n’aura d’intérêt que pour un projet séparatiste de la mère patrie. C’est en cela que les jeunes qui manifestent en ce moment même en Kabylie le font pour une revendication séparatiste et non pas pour un intérêt proprement culturel et linguistique.

Si ces jeunes désabusés sont très vulnérables à la mani.pulation du Mossad et des officines étrangères qui désirent l’explosion de l’Algérie, ils le sont surtout pour leur marginalisation politique, sociale et culturelle, y compris identitaire. Exactement comme pour la vulnérabilité du reste des Algériens, désabusés et manipulés par l’idéologie wahhabite et la voie de la violence comme moyen d’expression.
Pour cela, les forces de sécurité et l’opinion sont dans leur droit de condamner ces comportements antinationaux et dangereux pour la paix civile, la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de l’Algérie. Les intellectuels, les élites et les journalistes sont dans le devoir de dénoncer ces agissements irresponsables qui ne servent que les intérêts des ennemis de l’Algérie.

La question identitaire et linguistique, qui devrait être conçue de façon à ce que tout Algérien et toute Algérienne se sentent représentés, ne pourra être tranchée par la violence. Il revient aux élites de la traiter dans un débat national entre initiés et spécialistes de toutes les disciplines universitaires concernées.

Par Youcef Benzatat



Source : Algérie patriotique

Source :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»   Dim 17 Déc 2017, 11:44

C'est vraiment écœurant la propagande islamique.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»   Dim 17 Déc 2017, 14:51

brigit ^^ a écrit:
C'est vraiment écœurant la propagande islamique.
C'est toi qui est injuste puisque lorsqu'il s'agit d'un pays musulman tu déments tout de suite et de façon catégorique et lorsqu'il s'agit de critiquer l'islam ou les musulmans tu te pointes au premier rang comme ta coreligionnaire Serena...

serais tu islamophobe ?!

 C'est lamentable ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après avoir obtenu le droit d'asile en Espagne, le journaliste Algérien, Said Sahnoune, espion pour le compte des services secrets israéliens "le Mossad" vient de faire ses premières confidences sur ses premiers pas dans l'espionnage.

En effet, dans un entretien accordé, il y a quelques jours, au quotidien espagnol El Pais, Sahnoune est revenu sur son recrutement à Tel-Aviv en 1998 après avoir subi plusieurs tests avant d'être embauché par les services de renseignement israéliens.

A ce propos, il a confié qu"ils m'ont soumis à de longs interrogatoires, avec des détecteurs de [......] inclus, en ce qui concerne ma propre vie et motivations" avec cette question soulevée à maintes reprises : "Avez-vous été envoyé ici par un service étranger ".

Sahnoune a passé tous les tests avec succès et a, finalement, été recruté par le Mossad. Mais ce n'est qu'après un essai de deux semaines à Tel-Aviv, qu'un chef du Mossad, Sami, s'était identifié en acceptant de dîner avec lui à Tel-Aviv.

Le journaliste algérien affirme avoir posé certaines conditions à ses nouveaux employeurs, à savoir, ne pas travailler contre son pays et ne pas tuer quelqu'un, lesquelles conditions ont été acceptées.

Le voyage à Tel-Aviv

Sahnoune n'a pas manqué de rappeler qu'il avait atterri à Tel-Aviv après avoir vécu d'abord dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest au début des années 1990. Au Bénin, il avait fondé un quotidien appelé Le Matin. En Côte-d'Ivoire, il avait contribué à un autre journal, La Paix. Et c'est après la publication d'un supplément sur l'assassinat du Premier ministre israélien Yitzhak Rabin en 1995 que son premier contact avec l'ambassade d'Israël dans ce pays avait été établi. L'ambassadeur lui a demandé de participer à un séminaire de la section arabe de la Histadrout (le syndicat des travailleurs en Israël) pour lui offrir un travail en tant que journaliste d'investigation.

Les débuts de la collaboration ont commencé par un voyage à Bangkok, où les fonctionnaires de l'ambassade d'Israël  lui avaient proposé de se rendre à Tel-Aviv pour engager le processus de recrutement et de formation.

En usant de sa qualité de journaliste, il espionnait pour le Mossad à Abidjan en Côte-d'Ivoire. Il était chargé de la surveillance de la colonie libanaise chiite en Afrique de l'Ouest. Sahnoune espionnait également en Tunisie, mais surtout au Liban après le retrait d'Israël du Sud du pays, qu'il  occupait jusqu'en 2000.

Selon le journaliste algérien, le Mossad s'intéressait à un Libanais qui avait travaillé pour l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), ainsi qu' à un ancien ambassadeur du Liban, un militaire et un couple de chiites dans le Sud. Il avait établi des contacts avec eux pour savoir si ces personnes se rendaient en Europe ou si elles pourraient être invités à un événement en Europe.

Un salaire mensuel de 1.500 euros

Pour Sahnoune, le Mossad voulait les recruter, mais pas au Liban. Le paiement de l'espion algérien se faisait en espèces à Chypre à raison de 1.500 dollars par mois en plus de la prise en charge de ses frais de mission qui lui permettaient de gagner jusqu'à 6.000 dollars quand les cibles étaient atteintes.

A en croire le journaliste algérien, les services du Département du renseignement et de la sécurité (DRS) étaient informés de sa collaboration avec le Mossad. Cela lui avait valu, selon lui, son renvoi par les israéliens en 2002 avant de rentrer en Algérie.

Les espagnols l'avaient approché pour leur fournir des informations sur les terroristes algériens en contre partie d'un salaire mensuel de 900 euros plus les frais et les primes. Comme avec les services israéliens, Sahnoune ne savait pas très bien pour qui 'il travaillait. Il se souvient de ses contacts aux surnoms de Miguel , Lorenzo et, surtout , Carlos, qu'il vit un jour à la télévision, assister à une cérémonie et vêtu d'un uniforme de la Garde civile.

Le DRS était également informé de cette collaboration avec les espagnols, selon Sahnoune. Intercepté au Maroc après y avoir pénétré illégalement en décembre 2005, le journaliste algérien, qui prétendait enquêter sur l'immigration clandestine  sub-saharienne, avait été ensuite remis aux autorités algériennes.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»   Dim 17 Déc 2017, 20:14

brigit ^^ a écrit:
C'est vraiment écœurant la propagande islamique.
17.12.2017 20:14:47 Bonsoir
Il ne sont responsable de rien .
C'est toujours la faute des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mossad : «C’est avec le MAK que nous ferons exploser l’Algérie»
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quand un homme se présentera avec trois noms...", nous révèle la Vierge Marie !
» "Il faut prier avec le Coeur", nous dit Notre-Dame du Rosaire.
» Prier avec sainte Rita aidez-nous à espérer
» N'abandonnons pas notre assemblée
» Pour ceux qui s'ennuient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: