Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Abraham sauvé du feu (coran 21/68)

Aller en bas 
AuteurMessage
gerard2007




MessageSujet: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Mar 26 Déc 2017, 19:04

le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient cette source , puisque la bible n'en parle pas

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a sa mauvaise traduction du texte , lui fit traduire feu , au lieu de ville .


En quoi est-ce important ? Et bien, des écrivains juifs se sont emballés sur cette image d’Abraham s’échappant du feu et rapidement le Talmud commença à se remplir de toutes sortes de récits sur Abraham jeté dans le feu par les Chaldéens et miraculeusement sauvé par Dieu et ces histoires étaient assez répandues parmi les juifs qui vivaient là-bas en Arabie à l’époque de Mohamed. Et c’est très important parce qu’à la sourate 21 (68-69) nous lisons qu’Abraham a été délivré du feu. Mohamed prétendait qu’il tenait cette histoire de Dieu , MAIS !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Mar 26 Déc 2017, 22:25

gerard2007 a écrit:
le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient  cette source , puisque la bible n'en parle pas  

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a  sa mauvaise traduction du texte , lui fit  traduire feu , au lieu de ville  .


En quoi est-ce important ? Et bien, des écrivains juifs se sont emballés sur cette image d’Abraham s’échappant du feu et rapidement le Talmud commença à se remplir de toutes sortes de récits sur Abraham jeté dans le feu par les Chaldéens et miraculeusement sauvé par Dieu et ces histoires étaient assez répandues parmi les juifs qui vivaient là-bas en Arabie à l’époque de Mohamed. Et c’est très important parce qu’à la sourate 21 (68-69) nous lisons qu’Abraham a été délivré du feu. Mohamed prétendait qu’il tenait cette histoire de Dieu , MAIS !!!!


Ca alors ! Encore une preuve que le coran n'est pas divin, mais est ancrée dans l'histoire réelle du peuple arabe.

As-tu quelques références à donner sur ce que disait jonathan ben uzziel ?

Ca y est ! J'ai trouvé

Genesis 15/7

En français 15, 7 a écrit:
Il lui dit: "Je suis Yahvé qui t'ai fait sortir d'Ur des Chaldéens, pour te donner ce pays en possession."

En grec de la septante 15, 7 a écrit:
Ἐγὼ ὁ θεὸς ὁ ἐξαγαγών σε ἐκ χώρας Χαλδαίων ὥστε δοῦναί σοι τὴν γῆν ταύτην κληρονομῆσαι
traduction : moi, je suis Dieu, qui t'a fait sortir du lieu de Chaldée, afin de te donner cette terre à hériter.

Jonathan ben Uzziel 15,7 a écrit:
:  And He said to him, I am the Lord who brought thee out of the fiery furnace of the Kasdai, to give thee this land to inherit.

Et pour couronner le tout, la citation du coran

Coran 21:66. a écrit:

Il dit: "Adorez-vous donc, hors de Dieu, ce qui ne vous profitera en rien ni ne vous nuira?
Fi de vous et de ce que vous adorez hors de Dieu! Ne discernez-vous donc pas?"
Ils dirent: "Brûlez-le. Secourez vos dieux. Si vous aviez à [le] faire".
Nous dîmes: "Ô feu! Sois pour Abraham une fraîcheur et paix"
Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que nous fîmes les plus perdants.
Nous l'avons sauvé, lui et Lot, vers la terre que nous avons bénie pour le monde.

Mohamed travaillait donc avec une traduction de la bible erronée !!!

Bravo Gérard2007
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Mer 27 Déc 2017, 14:56

Raziel a écrit:
gerard2007 a écrit:
le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient  cette source , puisque la bible n'en parle pas  

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a  sa mauvaise traduction du texte , lui fit  traduire feu , au lieu de ville  .


En quoi est-ce important ? Et bien, des écrivains juifs se sont emballés sur cette image d’Abraham s’échappant du feu et rapidement le Talmud commença à se remplir de toutes sortes de récits sur Abraham jeté dans le feu par les Chaldéens et miraculeusement sauvé par Dieu et ces histoires étaient assez répandues parmi les juifs qui vivaient là-bas en Arabie à l’époque de Mohamed. Et c’est très important parce qu’à la sourate 21 (68-69) nous lisons qu’Abraham a été délivré du feu. Mohamed prétendait qu’il tenait cette histoire de Dieu , MAIS !!!!


Ca alors ! Encore une preuve que le coran n'est pas divin, mais est ancrée dans l'histoire réelle du peuple arabe.

As-tu quelques références à donner sur ce que disait jonathan ben uzziel ?

Ca y est ! J'ai trouvé

Genesis 15/7

En français 15, 7 a écrit:
Il lui dit: "Je suis Yahvé qui t'ai fait sortir d'Ur des Chaldéens, pour te donner ce pays en possession."

En grec de la septante 15, 7 a écrit:
Ἐγὼ ὁ θεὸς ὁ ἐξαγαγών σε ἐκ χώρας Χαλδαίων ὥστε δοῦναί σοι τὴν γῆν ταύτην κληρονομῆσαι
traduction : moi, je suis Dieu, qui t'a fait sortir du lieu de Chaldée, afin de te donner cette terre à hériter.

Jonathan ben Uzziel 15,7 a écrit:
:  And He said to him, I am the Lord who brought thee out of the fiery furnace of the Kasdai, to give thee this land to inherit.

Et pour couronner le tout, la citation du coran

Coran 21:66. a écrit:

Il dit: "Adorez-vous donc, hors de Dieu, ce qui ne vous profitera en rien ni ne vous nuira?
Fi de vous et de ce que vous adorez hors de Dieu! Ne discernez-vous donc pas?"
Ils dirent: "Brûlez-le. Secourez vos dieux. Si vous aviez à [le] faire".
Nous dîmes: "Ô feu! Sois pour Abraham une fraîcheur et paix"
Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que nous fîmes les plus perdants.
Nous l'avons sauvé, lui et Lot, vers la terre que nous avons bénie pour le monde.

Mohamed travaillait donc avec une traduction de la bible erronée !!!

Bravo Gérard2007

Et si plus simplement dieu s'exprimait en tenant compte de la croyance de certaines personnes de l'époque ,...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Mer 27 Déc 2017, 22:10

OlivierV a écrit:


Et si plus simplement dieu s'exprimait en tenant compte de la croyance de certaines personnes de l'époque ,...

C'est une bien étonnante religion que ton islam perso, dans lequel Dieu se plie aux croyances des gens...

Ce n'est pas du Bukhari.. C'est de qui ?

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 09:56

Raziel a écrit:
OlivierV a écrit:


Et si plus simplement dieu s'exprimait en tenant compte de la croyance de certaines personnes de l'époque ,...

C'est une bien étonnante religion que ton islam perso, dans lequel Dieu se plie aux croyances des gens...

Ce n'est pas du Bukhari.. C'est de qui ?


C'est de moi.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 11:39

gerard2007 a écrit:
le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient  cette source , puisque la bible n'en parle pas  

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a  sa mauvaise traduction du texte , lui fit  traduire feu , au lieu de ville  .


En quoi est-ce important ? Et bien, des écrivains juifs se sont emballés sur cette image d’Abraham s’échappant du feu et rapidement le Talmud commença à se remplir de toutes sortes de récits sur Abraham jeté dans le feu par les Chaldéens et miraculeusement sauvé par Dieu et ces histoires étaient assez répandues parmi les juifs qui vivaient là-bas en Arabie à l’époque de Mohamed. Et c’est très important parce qu’à la sourate 21 (68-69) nous lisons qu’Abraham a été délivré du feu. Mohamed prétendait qu’il tenait cette histoire de Dieu , MAIS !!!!

Pour répondre a cette allégation il ne faut pas s'emballer et on dois lire d'abord les versets du CORAN et toute l'histoire avec son contexte que rapporte  DIEU dans le CORAN qui est complétement différent de celui rapporte par le Talmud Pessa'him 118

cette histoire est cite dans plusieurs versets du CORAN :

CORAN 2:260

CORAN 83:37

CORAN 29:16


CORAN 21:51. En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance.
52. Quand il dit à son père et à son peuple: "Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez?".
53. Ils dirent: "Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant".
54. Il dit: "Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident".
55. Ils dirent: "Viens-tu à nous avec la vérité ou plaisantes-tu?".
56. Il dit: ‹Mais votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c'est Lui qui les a créés. Et je suis un de ceux qui en témoignent.
57. Et par Allah! Je ruserai certes contre vos idoles une fois que vous serez partis".
58. Il les mit en pièces, hormis [la statue] la plus grande. Peut-être qu'ils reviendraient vers elle.
59. Ils dirent: "Qui a fait cela a nos divinités? Il est certes parmi les injustes".
60. (Certains) dirent: "Nous avons entendu un jeune homme médire d'elles; il s'appelle Abraham".
61. Ils dirent: "Amenez-le sous les yeux des gens afin qu'ils puissent témoigner"
62. (Alors) ils dirent: "Est-ce toi qui as fait cela a nos divinités, Abraham?"
63. Il dit: "C'es[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]t la plus grande d'entre elles que voici, qui l'a fait. Demandez-leur donc, si elles peuvent parler".
64. Se ravisant alors, ils se dirent entre eux: "C'est vous qui êtes les vrais injustes".
65. Puis ils firent volte-face et dirent: Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas".
66. Il dit: "Adorez-vous donc, en dehors d'Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus.
67. Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah! Ne raisonnez-vous pas?"
68. Il dirent: "Brûlez-le Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)".
69. Nous dîmes: "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire".
70. Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants.
71. Et Nous le sauvâmes, ainsi que Lot, vers une terre que Nous avions bénie pour tout l'univers.
72. Et Nous lui donnâmes Isaac et, de surcroît Jacob, desquels Nous fîmes des gens de bien.
73. Nous les fîmes des dirigeants qui guidaient par Notre ordre. Et Nous leur révélâmes de faire le bien, d'accomplir la prière et d'acquitter la Zakat. Et ils étaient Nos adorateurs.


__________________________________________________
Nous lison aussi dans le Midrash Genèse Rabba (Ed. Vilna) chapitre 38
Térah était un idolâtre. Une fois Térah partit et plaça Abraham pour vendre les idoles à sa place. Lorsqu'un homme venait pour acheter une idole. Abraham lui demandait : "Quel âge as-tu ?" L'homme répondait : "j'ai cinquante ou soixante ans". Abraham déclarait : "Malheur à cet homme qui a soixante ans qui veut se prosterner devant une idole qui n'a qu'un jour."
L'homme avait honte et partait. Un jour une femme vint avec un plateau plein de farine. Elle dit à Abraham : "offre-leur ceci !" Il prit le plateau brisa toutes les idoles et plaça le bâton dans la main de la plus grande idole (qu'il ne brisa pas). Lorsque son père vint, il demanda :"qui a fait cela ?" Abraham répondit : "puis-je te cacher ce qui s'est passé ? Voilà une femme est venue avec un plateau de farine en me demandant de leur offrir. J'ai obtempéré. Mais voici qu'une idole a dit : je mangerai la première et l'autre a dit c'est moi qui mangerai la
première. La grande statue s'est levée les a toutes brisées avec un bâton. Térah répondit "tu me prends pour un idiot, alors que nous savons la vérité ?" Abraham lui dit : "Que tes oreilles entendent ce qui sort de ta bouche !". Térah partit le dénoncer à Nemrod.
Ce dernier dit à Abraham :"Je vais te jeter dans le feu". Abraham répondit : Jette-moi dans l'eau qui éteint le feu". Nemrod lui dit : "Je te jetterai dans l'eau". Abraham répondit : "Jette-moi dans le vent qui chasse les nuages (de la pluie)". Nemrod répondit : "Je te jetterai dans le vent". Abraham répondit : "Livre-moi aux hommes qui retiennent le vent". Alors Nemrod lui dit : "tu parles bien. Mais moi je ne me prosterne que devant le feu, alors je te jetterai dans le feu et que ton Dieu vienne te sauver". Là se trouvait Haran (frère d'Abraham) qui était dans le doute. Il se dit : "de deux choses l'une, si c'est Abraham qui triomphe, je serai du côté d'Abraham, si c'est Nemrod qui triomphe, je serai du côté de Nemrod". Lorsque Abraham sortit indemne de la fournaise, on demanda à Haran : "De quel côté es-tu ?" Il répondit : "du côté d'Abraham". On le prit pour le jeter dans le feu. Ses entrailles brûlèrent et on le ressortit mort devant Térah son père, comme il est dit : "Et Haran mourut devant Térah son père."

Compare les deux histoire et tu te rende a compte que le contexte est totalement différent ...


nous constatons D'abord que le père d’Abraham paix sur lui cite dans le midrach est  nomme "Terah" or le CORAN dit qu'il s'appelait Azar

le CORAN est clair sur ce point :

CORAN 6: 74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"

il faut dire aussi que le roi Némrod (Nimrod ) a vécu plusieurs années avant la naissance d'Abraham paix sur lui

il y a une excellente réponse a  cette allégation dans ce lien (mais c'est en arabe) :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par SKIPEER le Jeu 28 Déc 2017, 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 11:52

si D'apres toi gerard le prophete Mohammed a soit disant copie des livres precedents et surtout de la bible Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas plagié les erreurs scientifique de la création de l'univers qui se trouve dans la Bible ???:


Comment aurait-il pu éviter toutes et chacune des contradictions de la Bible ?




Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas plagié l'histoire de Lot avec ses petites filles ??

Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas plagié l'histoire de Aron et le veau d'or ???

Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas plagié l'histoire d'Adam et le serpent ??

Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas plagié l'histoire de Salomon paix sur lui et l’idolâtrie ???

Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas fait attention quand il a dit que Abraham a voulu sacrifié Ismael et non Isaac ??


Plusieurs questions Hein... ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 15:52

gerard2007 a écrit:
le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient  cette source , puisque la bible n'en parle pas  

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a  sa mauvaise traduction du texte , lui fit  traduire feu , au lieu de ville  .


En quoi est-ce important ? Et bien, des écrivains juifs se sont emballés sur cette image d’Abraham s’échappant du feu et rapidement le Talmud commença à se remplir de toutes sortes de récits sur Abraham jeté dans le feu par les Chaldéens et miraculeusement sauvé par Dieu et ces histoires étaient assez répandues parmi les juifs qui vivaient là-bas en Arabie à l’époque de Mohamed. Et c’est très important parce qu’à la sourate 21 (68-69) nous lisons qu’Abraham a été délivré du feu. Mohamed prétendait qu’il tenait cette histoire de Dieu , MAIS !!!!




C'est plutot un Midrash et non le talmud et tout ceux qui lisent unpeu de Midrash savent que ce n'est pas une erreur mais , plutot une technique d'interpretation 

Citation :



  • Le livre de Daniel relate le miracle des justes jetés dans la fournaise pour n'avoir pas voulu honorer une idole et sortis miraculeusement indemnes. Il n'y aurait pas de mal à ce qu'Abraham eût réalisé un "précédent". Cependant, d'où les Sages pourraient-ils déduire qu'il s'agit d'une fournaise, et non d'une noyade ou d'une autre "ordalie" ?
    Lorsque Dieu S’Adresse à Abraham afin de conclure la première alliance (Gen 15), Il lui Dit: Je Suis L’Eternel qui t’a fait sortir (הוצאתיךָ) d’Ur Kasdim (Gen 15:7).
    Deux remarques: que signifie "Ur Kasdim" ? Le nom "Ur" peut designer un lieu (d’où "Ur en Chaldée") ou bien, "Le UR en Kasdim" – le mot UR signifiant four ou fournaise (cf. Isaïe 31:9 et 50:11). On peut concilier en estimant qu’Ur désigne un lieu nommé d’après un four qui faisait sa réputation.
    D’autre part, comment comprendre le verbe הוצאתיךָ (Je t’ai Fait sortir)? Sortir de ta terre לךָ לךְ ou cela fait-il reference à une intervention plus directe?
    On ne retrouve ce verbe הוצאתיךָ qu’une fois dans la Tora, dans la première Parole:


Je Suis L’Eternel ton Dieu (Tout-puissant) qui t’a fait sortir (הוצאתיךָ) du pays d’Egypte. (Ex. 20:2, Deut. 5:6)

En ce cas, הוצאתיךָ s’est fait via des interventions miraculeuses.On peut donc inférer à partir de ce verset d'Ex. la signification du verset de Gen.: Dieu est intervenu, miraculeusement, pour sauver Abraham, de la même manière qu’Il sauverait plus tard son peuple d’Egypte.

[size=30]
On notera au passage que le séjour en Égypte est qualifié (dans Deut. 4:20, I Rois 8:51 et Jérémie 11:4), de fournaise de fer…
De ce simple verset (Gen. 15:7), les auteurs du midrash ont pu déduire qu’Abraham avait été sauvé d’une fournaise.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 16:54

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

C'est une bien étonnante religion que ton islam perso, dans lequel Dieu se plie aux croyances des gens...
Ce n'est pas du Bukhari.. C'est de qui ?


C'est de moi.

Voilà qui est une preuve que tu n'es pas musulman. Un Dieu tout puissant qui se plie aux désidérata des humains
n'est pas islamique, et encore moins coranique.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)    Jeu 28 Déc 2017, 17:59



Citation :
si D'apres toi gerard le prophete Mohammed a soit disant copie des livres precedents et surtout de la bible Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas plagié les erreurs scientifique de la création de l'univers qui se trouve dans la Bible ???:

La version de la création de l'univers donnée par le prophète Mohammed est différente certes.
Sinon, SKIPEER, à quoi bon ambitionner de corriger les Livres antérieurs prétendument falsifiés?

La Bible proprement dite compte quelque 23000 versets pour la Première Alliance, et quelque 8000 versets pour le NT soit environ 31000 versets contre 6200 pour le corpus coranique.
Donc les auteurs du corpus coranique n'ont pas fait une contrefaçon des écrits bibliques dans leur totalité mais très partiellement, et en en réfutant de nombreux points, d'autant qu'ils ont rajouté à ces emprunts partiels, destinés à assoir leur crédibilité, de larges emprunts à d'autres croyances orientales et à d'autres textes, juifs ou mazdéens ou du Sceau des Prophètes Mani, ou textes apocryphes.

Mhmmad n'a rien copié rien plagié, et je pense que dans un accès de mysticisme il a vraiment cru voir l'Ange aux six cents ailes lui parlant au nom de Dieu et s'est réellement cru Envoyé.
Au tout début...
Il est significatif que la prétendue Révélation mohammadienne se soit interrompue au décès d'un proche dans la famille de Khadija, féru en religion, … pour reprendre un an après, alors qu'il avait fait des disciples dans son entourage.
Contrairement à ce que les Abbassides ont voulu faire croire il n'y avait pas à La Mecque que des polythéistes idolâtres ignorant tout des autres croyances orientales.

Si tu veux confronter Bible et Coran on n'a pas fini, texte pour texte.

Pourquoi donc Muhmmad a-t-il dit que Dieu a créé sept cieux?
Parce que c'était écrit dans le Talmud, que le sept est très symbolique chez les juifs, et que les judéo-chrétiens de son entourage le lui ont dit en tentant de le convertir à leur cause, la reconquête de Jérusalem.
Pourquoi n'a-t-il pas plagié
Citation :
"l'histoire de Lot avec ses petites filles" ??
6200 versets qui ne sont pas tous contrefaçon de récits mythiques de la Bible pour 31000 versets bibliques, des détails sont perdus d'autres sont rajoutés…
Citation :
L'histoire de Aron et le veau d'or?
On peut avancer une explication: On ne trouve et on ne trouvera jamais trace de juifs esclaves en Egypte sous un quelconque pharaon.
"L'histoire de Aron et le veau d'or" n'est donc pas une histoire mais un récit mythique parmi tant d'autres.
Laisser partir les Juifs à la demande de Moïse avec leurs biens y compris de quoi fabriquer un veau d'or leur bétail leurs femmes et enfants et dans le même temps envoyer ses armées afin de les exterminer c'est un peu contradictoire, non?

Mohamed paix sur lui n'a pas plagié l'histoire d'Adam et le serpent parce que dès son origine la nouvelle idéologie qui donnera l'islam rejette le concept de péché originel. Là oui c'est positif!

Citation :
L'histoire de Salomon paix sur lui et l’idolâtrie ???
Là c'est vrai sur Salomon il n'y a pas "plagiat", pas plus qu'ailleurs, mais bien cette fois invention.
Citation :
Pourquoi Mohamed paix sur lui n'a pas fait attention quand il a dit que Abraham a voulu sacrifié Ismaël et non Isaac ??
Quelque chose a dû m'échapper du Coran, le n'ai pas souvenance que Mohammad ait précisé lequel d'Ismaël ou Isaac leur père Abraham a sacrifié???
Loth dans le Coran est bien semblable au Loth mythique de la Bible.
11:79: "Ils dirent : Tu sais très bien que nous n'avons pas le droit sur tes filles. Et en vérité, tu sais bien ce que nous voulons".
De toute façon vu les mœurs de Sodome des filles vierges n'avaient rien à craindre…
Leur père, qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 21:48

Pas mal d'approximations...

gerard2007 a écrit:
le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient  cette source , puisque la bible n'en parle pas  

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

On ne dit pas "dieu dit" à propos d'extraits de la Bible, mais "il est écrit que...". On reproche constamment aux musulmans de lire la Bible comme le Coran, le minimum est donc de ne pas faire pareil.

gerard2007 a écrit:

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

Non. Le mot UR en akkadien veut dire toit. Le nom UR vient en fait du sumérien. Mais à l'époque de la rédaction de la Genèse après le 5e siècle av. JC le sumérien est une langue morte disparue. Ceux qui ont écrit Ur dans la Genèse n'avaient donc nullement connaissance du sumérien.

gerard2007 a écrit:

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a  sa mauvaise traduction du texte , lui fit  traduire feu , au lieu de ville  .

Non plus. Le Targum Jonathan n'est d'abord pas une traduction en tant que telle, c'est une traduction exégétique, c'est-à-dire à la fois une traduction en araméen et en même temps une exégèse et ce verset est loin d'être un cas isolé.

Pour ceux qui disposent d'un téléphone Android et qui lisent l'anglais je conseille d'installer l'application "The Bible Commentary" de Moshe Cohen, disponible sur Google Play Store.
Elle indique pour chaque verset biblique les éventuelles traductions du Targum Jonathan, du Targum de Jérusalem, des Midrashs et du Talmud qui font allusion au verset. Vous pourrez noter les différences.

Le Targum de Jérusalem traduit le verset par "Je suis l'Eternel qui t'a sorti de la fournaise fougueuse à partir d'Ur de Kasdai". Là on a les deux, et l'argument de l'erreur de compréhension sur Ur ne tient plus.

En réalité, Jonathan savait très bien ce qu'il faisait : le mot Ur dans le texte hébraïque de la Genèse est à double entente, et c'est ainsi que les anciens Juifs étudiaient la Bible.

gerard2007 a écrit:


En quoi est-ce important ? Et bien, des écrivains juifs se sont emballés sur cette image d’Abraham s’échappant du feu et rapidement le Talmud commença à se remplir de toutes sortes de récits sur Abraham jeté dans le feu par les Chaldéens et miraculeusement sauvé par Dieu et ces histoires étaient assez répandues parmi les juifs qui vivaient là-bas en Arabie à l’époque de Mohamed. Et c’est très important parce qu’à la sourate 21 (68-69) nous lisons qu’Abraham a été délivré du feu. Mohamed prétendait qu’il tenait cette histoire de Dieu , MAIS !!!!


Il y a un truc qui ne va pas : autant les juifs, ne connaissant que l'araméen, pouvaient éventuellement connaître l'histoire d'Abraham dans la fournaise à partir des Targums de la Bible.
Autant le Talmud qui était en cours de rédaction pendant des siècles dans les académies de Césarée (pour le Talmud de Jérusalem) et de Babylone (pour le Talmud de Babylone) faisait l'objet d'une diffusion beaucoup plus restreinte, surtout au 7e siècle.
Encore aujourd'hui, malgré Internet, pas si facile à des juifs qui ne sont pas rabbins d'avoir pleinement accès au Talmud et surtout d'en comprendre le sens, qui n'a rien d'évident.
Il y a une seule traduction en français qui date du 19e siècle.
Donc si l'auteur du Coran a eu accès au Talmud au point qu'il y en a des extraits dans le Coran, c'est qu'il avait forcément des relations avec l'une de ces académies.
Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Jeu 28 Déc 2017, 22:42

gerard2007 a écrit:
le coran nous dit que Abraham fut condamné au feu , pour avoir détruit les idoles .


d'où vient  cette source , puisque la bible n'en parle pas  

l'explication vient du Talmud , basé sur une erreur de traduction genese 15

dans genese 15/7 dieu dit :

je suis l'eternel qui ta fait sortir de UR
LE MOT UR est un mot babylonien qui veut dire ville

durant le premier siècle , un rabbin nommé jonathan ben uzziel traduisit genèse 15 en Araméen , quand il tomba sur le mot
ur il le traduit en hébreu qui veut dire feu , alors que le mot UR en babylonien veut dire ville .

l'erreur du a  sa mauvaise traduction du texte , lui fit  traduire feu , au lieu de ville  .




Il aurait été tres mauvais étant donné qu'en hebreu ville c'est "IR" :)




Anoushirvan a écrit:


Il y a un truc qui ne va pas : autant les juifs, ne connaissant que l'araméen, pouvaient éventuellement connaître l'histoire d'Abraham dans la fournaise à partir des Targums de la Bible.
Autant le Talmud qui était en cours de rédaction pendant des siècles dans les académies de Césarée (pour le Talmud de Jérusalem) et de Babylone (pour le Talmud de Babylone) faisait l'objet d'une diffusion beaucoup plus restreinte, surtout au 7e siècle.
Encore aujourd'hui, malgré Internet, pas si facile à des juifs qui ne sont pas rabbins d'avoir pleinement accès au Talmud et surtout d'en comprendre le sens, qui n'a rien d'évident.
Il y a une seule traduction en français qui date du 19e siècle.
Donc si l'auteur du Coran a eu accès au Talmud au point qu'il y en a des extraits dans le Coran, c'est qu'il avait forcément des relations avec l'une de ces académies.

Salut Anoushirvan,

Non ce n'est pas tout a fait exact, tu as les traductions du Rabbin Adin Steinsaltz (en hébreu qui ont été traduit en français) ainsi que les éditions Artscroll qui sont également en français (pas tous encore mais chaque année une nouvelle partie est éditée, environs 20 volumes aujourd'hui sont disponible).

De plus le talmud est une compilation des traditions orales de maitres remontant jusqu'au Zougot, nous trouvons d'ailleurs des éléments commun entre le Talmud et Les évangiles étant donné qu'il y avait des sources communes.

Un juif n'a pas besoin d’être Rabbin pour étudier le Talmud il lui suffit de l'avoir étudier à l’école pour être autonome. J'admet que pour un débutant c'est l'enfer mais quelqu'un de motivé peut y arriver comme toute discipline.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 09:02

Anoushirvan a écrit:


Non plus. Le Targum Jonathan n'est d'abord pas une traduction en tant que telle, c'est une traduction exégétique, c'est-à-dire à la fois une traduction en araméen et en même temps une exégèse et ce verset est loin d'être un cas isolé.

Pour ceux qui disposent d'un téléphone Android et qui lisent l'anglais je conseille d'installer l'application "The Bible Commentary" de Moshe Cohen, disponible sur Google Play Store.
Elle indique pour chaque verset biblique les éventuelles traductions du Targum Jonathan, du Targum de Jérusalem, des Midrashs et du Talmud qui font allusion au verset. Vous pourrez noter les différences.

Le Targum de Jérusalem traduit le verset par "Je suis l'Eternel qui t'a sorti de la fournaise fougueuse à partir d'Ur de Kasdai". Là on a les deux, et l'argument de l'erreur de compréhension sur Ur ne tient plus.


Depuis que Jésus a prophétisé que les juifs ne sauraient plus rien tirer de l'Ecriture,

Matthieu 21, 42 a écrit:
Jésus leur dit: "N'avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu'avaient rejetée les bâtisseurs c'est elle qui est devenue pierre de faîte; c'est là l'oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux?
Aussi, je vous le dis: le Royaume de Dieu vous sera retiré pour être confié à un peuple qui lui fera produire ses fruits."
Les grands prêtres et les Pharisiens, en entendant ses paraboles, comprirent bien qu'il les visait.

... ils se sont alors divertis dans des lectures de plus en plus détournées, et on fini dans le Zohar et la numérologie.

Toutes ces traductions absurdes, dont celles de Uzziel, ne sont que des buissons qui les empêche d'accéder
texte tel qu'ils le comprenaient juste avant l'arrivée de Jésus : ce texte, c'est la Septante.

Les musulmans subissent le même sort, quoi qu'un peu plus atténué, à travers les hadiths , faux à 95%,
et le coran trafiqué par les califes.

Pas bien réjouissant tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 10:29

Raziel a écrit:
OlivierV a écrit:


C'est de moi.

Voilà qui est une preuve que tu n'es pas musulman. Un Dieu tout puissant qui se plie aux désidérata des humains
n'est pas islamique, et encore moins coranique.
Mais en quoi le fait de tenir compte de ce que croient les gens, lorsqu'Il s'adresse à eux, diminue-t-il la Toute puissance de Dieu ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 12:52

Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.




.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 14:00

Poisson vivant a écrit:
Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.




.

C'esr quelle pirouette ?? Je ne pense pas la connaitre
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 14:02

Roger76 a écrit:
La version de la création de l'univers donnée par le prophète Mohammed est différente certes.
Sinon, SKIPEER, à quoi bon ambitionner de corriger les Livres antérieurs prétendument falsifiés?
il n'est pas question d'ambitionner a corriger mais bien de clarifier les choses pour l’humanité afin qu'il il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah swt le jour du jugement dernier

CORAN 4:165. en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage.
166. Mais Allah témoigne de ce qu'Il a fait descendre vers toi, Il l'a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme témoin.
167. Ceux qui ne croient pas et qui obstruent le sentier d'Allah, s'égarent certes loin dans l'égarement.

Citation :
La Bible proprement dite compte quelque 23000 versets pour la Première Alliance, et quelque 8000 versets pour le NT soit environ 31000 versets contre 6200 pour le corpus coranique.
Donc les auteurs du corpus coranique n'ont pas fait une contrefaçon des écrits bibliques dans leur totalité mais très partiellement, et en en réfutant de nombreux points, d'autant qu'ils ont rajouté à ces emprunts partiels, destinés à assoir leur crédibilité, de larges emprunts à d'autres croyances orientales et à d'autres textes, juifs ou mazdéens ou du Sceau des Prophètes Mani, ou textes apocryphes.
Au contraire puisque l'auteur du CORAN s'il avait comme tu prétends emprunte des récits  cites dans la bible ou le talmud il aurait prit un GROS risque d’Être démasqué et totalement décrédibilise...

or nous avons vu totalement le contraire de ce que tu dis puisque le CORAN n'a jamais été contredit  ...

D'ailleurs Allah swt  va plus loin que ca et et il défie ceux qui prétendent que Mohammed paix sur lui a  soit disant  forge le CORAN  de ramener  ne serais ce qu'une seule contradiction 

CORAN 10: 38. Ou bien ils disent: "Il (Muhammad) l'a inventé?" Dis: "Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques".
39. Bien au contraire: ils ont traité de [......] ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes!
40. Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur connaît le mieux les fauteurs de désordre.
41. Et s'ils te traitent de mente.ur, dis alors: ‹A moi mon œuvre, et à vous la vôtre. Vous êtes irresponsables de ce que je fais et je suis irresponsable de ce que vous faites›.

CORAN 4:82. Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!

je prendrai l'exemple de l'histoire de la Naissance de Jésus (psl) citée dans le Pseudo-Matthieu (écrit en latin à Metz au 6° siècle) et qui est aussi cite dans dans le Coran (il n y a aucune concordance)

aussi  l'histoire de l'Oiseau qui prend vie par un miracle de Jésus (psl) dans le Coran et la version du Pseudo-Thomas (écrit en Copte)

Déjà l'histoire du palmier ne se trouve que dans le Pseudo-Matthieu écrit en latin à Metz au temps où le Coran été révélé au Prophète Mohammed (paix sur lui) en arabe... il a fait comment pour le lire ? Il a voyager en tapis volant ? En plus le conte de fée de Ps-Matthieu parlent d'animaux qui idolâtre de bébé Jésus le palmier qui se courbe de respect...

etc...

voir ce lien ou il y a une excellente repose : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Citation :
Mohammed n'a rien copié rien plagié, et je pense que dans un accès de mysticisme il a vraiment cru voir l'Ange aux six cents ailes lui parlant au nom de Dieu et s'est réellement cru Envoyé.
Au tout début...
Il est significatif que la prétendue Révélation mohammadienne se soit interrompue au décès d'un proche dans la famille de Khadija, féru en religion, … pour reprendre un an après, alors qu'il avait fait des disciples dans son entourage.
Contrairement à ce que les Abbassides ont voulu faire croire il n'y avait pas à La Mecque que des polythéistes idolâtres ignorant tout des autres croyances orientales.
CORAN 5:77. Dis: "Ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.

cette hypothèse est très vite réfuté puisque Waraqa ibn nawfal cousin paternel de Khadija décéda très peu de temps après que les 5 premiers versets du Coran furent révélés, il ne put donc pas avoir inspiré la totalité du texte coranique, ni même ces 5 versets, puisqu’il n’en fut informé qu’après la Révélation.Il n’existe pas de source affirmant que Waraqa ait prit quelque disciple que se soit, ni même qu’il ait fondé une école.

Et il ne retranscrivait l’évangile qu’en hébreu.. A supposer que le Prophète psl ait été influencé par ce dernier, pourquoi retrouve-t-on dans le Coran des récits qui n’existent dans aucun des évangiles et, qui plus est, dans une langue différente de l’hébreu les contredisant par la même occasion ?

Pour rappel Waraqa est mort l’année de la Révélation, or le Coran contient d’innombrables passages (pour ne pas dire la totalité du texte!) qui parlent de faits postérieurs à Waraqa (comme la bataille de Badr, Ouhoud, Hunayn, la prédiction de la victoire des Romains sur les Perses, l’institution de la prière, de la Zakat, du pélerinnage, etc.).
A cela, il y a  deux possibilités :

a) Soit le Prophète (sws) apprit l’intégralité du Coran avant la Révélation et cela supposerait que Waraqa possédait des dons de prophéties incroyables, puisque le Texte Sacré parle d’évènements postérieurs à sa mort !

b) Soit le Prophète (sws) se recueillait sur la tombe de Waraqa durant 23 années (sachant que lors de son expulsion de la Mecque cela n'était plus possible) afin que la révélation lui soit faite et qu’il soit à jour ! (sic !)

Le Coran réfute non seulement les textes antérieurs, mais accuse les juifs d’avoir falsifié leurs écrits. Comment Waraqa, qui serait ébionite selon certains orientalistes pourrait soutenir une telle accusation contre sa secte ? Le contraire aurait été plus adéquat

Comment peut-on affirmer que Waraqa ait pû composer les écrits coraniques ou qu’il en ait influencé le Prophète (sws) après tout cela ?

Citation :
Pourquoi donc Muhammad a-t-il dit que Dieu a créé sept cieux?
Parce que c'était écrit dans le Talmud, que le sept est très symbolique chez les juifs, et que les judéo-chrétiens de son entourage le lui ont dit en tentant de le convertir à leur cause, la reconquête de Jérusalem.
Pourquoi n'a-t-il pas plagié
Non puisque le chiffre impair est préférè au chiffre pair dans l'islam sans en faire bien sur une obsession ...

le prophète Mohammed paix sur lui dit a ce propos : « Allah est Unique et Il aime ce qui est impair » (Boukhari et Mouslim).

Allah swt cite dans le CORAN qu'il y a 07 cieux et 07 terres....
Abou Salamah rapporte qu’une dispute éclata entre lui-même et d’autres personnes (au sujet d’un terrain).  Lorsqu’il en fit part à ‘Aisha (l’épouse du Prophète), elle lui dit : « Ô Abou Salamah!  Ne prends aucune terre injustement, car le Prophète a dit :
 « Quiconque s’approprie injustement ne serait-ce qu’un empan de terre se le verra suspendu autour du cou, au jour du Jugement, son étendue prise dans les sept terres. »  (Sahih al-Boukhari, « le livre de l’oppression »)

les études en géologie ont démontré que la terre est composée de sept couches, identifiées à partir du centre jusqu’à la couche externe...

Alors il a copie ou cette fois ci du Talmud ?

c'est complétement grotesque ...

Citation :
6200 versets qui ne sont pas tous contrefaçon de récits mythiques de la Bible pour 31000 versets bibliques, des détails sont perdus d'autres sont rajoutés…
c'est tout a fait logique puisqu' il a retenu les bons et a éliminé les récits  ajoutes ...
Citation :
On peut avancer une explication: On ne trouve et on ne trouvera jamais trace de juifs esclaves en Egypte sous un quelconque pharaon.
"L'histoire de Aron et le veau d'or" n'est donc pas une histoire mais un récit mythique parmi tant d'autres.
Laisser partir les Juifs à la demande de Moïse avec leurs biens y compris de quoi fabriquer un veau d'or leur bétail leurs femmes et enfants et dans le même temps envoyer ses armées afin de les exterminer c'est un peu contradictoire, non?

Non puisque pharaon n'a jamais autorise Moise paix sur lui et les israélites de partir au contraire Dieu ordonna à Moïse d’avertir Pharaon que lui et son peuple allaient subir un sévère châtiment si les enfants d’Israël n’étaient pas libérés; que si la torture, l’oppression et le harcèlement ne cessaient pas, la colère de Dieu descendrait sur eux.  Pour toute réponse, Pharaon ordonna un grand rassemblement réunissant les Égyptiens et les enfants d’Israël.  Devant eux, il leur dit qu’il était leur Seigneur et que Moïse n’était rien d’autre qu’un esclave sans pouvoir aucun.  Les gens décidèrent en majorité de croire et d’obéir à Pharaon.  C’est alors que les signes de la colère de Dieu commencèrent à se manifester.Et ce sont ce qu'on appelle les sept plaies d’Égypte ...

Le CORAN le confirme dans :

« Mais lorsque Nous eûmes éloigné d’eux le fléau jusqu’au terme fixé qu’ils devaient atteindre, ils violèrent leur engagement.  Alors Nous les rétribuâmes en conséquence: Nous les noyâmes dans la mer pour avoir rejeté Nos révélations et n’y avoir point prêté attention. » (Coran 7: 135-136)

Citation :
Mohamed paix sur lui n'a pas plagié l'histoire d'Adam et le serpent parce que dès son origine la nouvelle idéologie qui donnera l'islam rejette le concept de péché originel. Là oui c'est positif!
Et c'est aussi logique puisque le péchè originel est contre la notion même de justice et pardon divine ...
Citation :
Là c'est vrai sur Salomon il n'y a pas "plagiat", pas plus qu'ailleurs, mais bien cette fois invention.
innocenter un prophète vertueux accuse injustement d’idolâtrie serait selon toi une invention ?

CORAN 38 :30. Et à David Nous fîmes don de Salomon, - quel bon serviteur! - Il était plein de repentir.
31. Quand un après-midi, on lui présenta de magnifiques chevaux de course,
32. il dit: "Oui, je me suis complu à aimer les biens (de ce monde) au point [d'oublier] le rappel de mon Seigneur jusqu'à ce que [le soleil] se soit caché derrière son voile.
33. Ramenez-les moi." Alors il se mit à leur couper les pattes et les cous.
34. Et Nous avions certes éprouvé Salomon en plaçant sur son siège un corps. Ensuite, il se repentit.
35. Il dit: "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur".
36. Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait.
37. De même que les diables, bâtisseurs et plongeurs de toutes sortes.
38. Et d'autres encore, accouplés dans des chaînes.
39. "Voilà Notre don; distribue-le ou retiens-le sans avoir à en rendre compte".
40. Et il a une place rapprochée de Nous et un beau refuge.
Citation :
Quelque chose a dû m'échapper du Coran, le n'ai pas souvenance que Mohammad ait précisé lequel d'Ismaël ou Isaac leur père Abraham a sacrifié???
l'islam cite Ismaël et le CORAN est clair sur ce point :

CORAN 37:99. Et il dit: "Moi, je pars vers mon Seigneur et Il me guidera.
100. Seigneur, fais-moi don d'une [progéniture] d'entre les vertueux".
101. Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon (Ismaïl) longanime.
102. Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, [Abraham] dit: "Ô mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses". (Ismaël) dit: "Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé: tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants".
103. Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre d'Allah) et qu'il l'eut jeté sur le front,
104. voilà que Nous l'appelâmes "Abraham!
105. Tu as confirmé la vision. C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants".
106. C'était là certes, l'épreuve manifeste.
107. Et Nous le rançonnâmes d'une immolation généreuse.
108. Et Nous perpétuâmes son renom dans la postérité:
109. "Paix sur Abraham".
110. Ainsi récompensons-Nous les bienfaisants;
111. car il était de Nos serviteurs croyants.
112. Nous lui fîmes la bonne annonce d'Isaac comme prophète d'entre les gens vertueux.
113. Et Nous le bénîmes ainsi que Isaac. Parmi leurs descendances il y a [l'homme] de bien et celui qui est manifestement injuste envers lui-même.

Nous lisons aussi dans :
Deutéronome 15.19 Tu consacreras à l'Éternel, ton Dieu, tout premier-né mâle qui naîtra dans    ton gros et dans ton menu bétail. Tu ne travailleras point avec le
  premier-né de ton boeuf, et tu ne tondras point le premier-né de tes  brebis.

Selon Genèse 4.4, Abel offrait aussi les premiers-nés de son troupeau.

Ainsi, le sacrifice d'Abraham, qui était une mise à l'épreuve de la part de Dieu, se fit selon le rite de l'époque, les sacrifices se faisant, comme nous l'avons démontré, sur les premier-nés. Abraham devait donc sacrifier son premier-né Ismaël. Par sa grande foi, il obéit à Dieu. Et à partir de là, Dieu mit un terme radical aux sacrifices humains, en remplacant l'enfant d'Abraham par un bélier.

C'est ainsi que les descendants d'Abraham, les juifs dans la Bible, sacrifient les premier-né animaux, et les arabes,
en majorité musulmans, fêtent l'Aid Al-Adha, la grande fête, celle du sacrifice.
"Muhammad Ibn Ka'b rapporte qu'Omar Ibn Abd al-Aziz (5ème calife) appela un homme qui avait été juif puis embrassa l'Islam,
    cet homme faisait preuve d'un Islam sincère. Avant sa conversion, il était un de leur savant (un rabbin), alors
    il (Omar) lui demanda: Quel fils Abraham devait-il sacrifier ? Il répondit: C'est Ismaël, je jure par Dieu, Ô chef des croyants,
    les juifs le savent bien mais ils envient les arabes"

Tels furent les propos d'un ancien rabbin !


Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 15:14

Thedjezeyri14 a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.

C'esr quelle pirouette ?? Je ne pense pas la connaitre


Tu est bien trop honnête avec toi même et un Musulman "éclairé" pour connaitre cette pirouette.
La majorité des Musulmans savent ce qu'ils doivent répondre. la leçon a été apprise par coeur.

Le nombre de fois que j'ai entendu cette pirouette.

Il y a bien quelqu'un qui va prendre son courage à deux mains et expliquer pourquoi le Coran se trompe mais sans se tromper (la parole de Dieu incréée est sauvée).



.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 17:48

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:


Voilà qui est une preuve que tu n'es pas musulman. Un Dieu tout puissant qui se plie aux désidérata des humains
n'est pas islamique, et encore moins coranique.

Mais en quoi le fait de tenir compte de ce que croient les gens, lorsqu'Il s'adresse à eux, diminue-t-il la Toute puissance de Dieu ?


Olivier,



Je vais te répondre en rappelant le contexte :

OlivierV a écrit:
Raziel a écrit:

Mohamed travaillait donc avec une traduction de la bible erronée !!!
Bravo Gérard2007

Et si plus simplement dieu s'exprimait en tenant compte de la croyance de certaines personnes de l'époque ,...



Visiblement, ta position est de dire que Dieu, au lieu de corriger les arabes et Mohamed hommes qui se trompent,
les maintient dans l'ignorance et la bêtise de leur bible erronée, s'adapte à eux,
et leur montre une histoire déformée de leur histoire....

Car si Dieu ment, c'est qu'il est incapable de dire la vérité. Et s'il n'est pas capable, il n'est pas tout-puissant.

Je pense tout à fait clairement que cette position n'est pas crédible pour un musulman comme toi..


Dernière édition par Raziel le Ven 29 Déc 2017, 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 19:27

Poisson vivant a écrit:
Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.
il y a effectivement divergence sur le nom du père d'Abraham paix sur lui  car le CORAN  dit qu'il s'appelle Azar

CORAN 6:74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"

et ceci est confirme dans un hadith  authentique suivant :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ibrahim paix sur lui va rencontrer son père Azar le jour du jugement, le visage de Azar sera recouvert de poussière et de ténèbres.
Ibrahim va lui dire: Ne t’avais-je pas dit de ne pas me désobéir ?
Son père va dire: Aujourd’hui je ne te désobéis pas.
Ibrahim va dire: Ô Seigneur! Tu m’as certes promis de ne pas m’humilier le jour où ils seront ressuscités, et quelle humiliation plus grande que le fait que mon père soit éloigné ?
Allah va dire: J’ai certes interdit le paradis aux mécréants.
Puis il sera dit: Ô Ibrahim! Qu’y a t-il sous tes pieds ?
Il va regardé et va voir une hyène maculée de sang que l’on prendra par ses membres et que l’on jettera dans le feu (2) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3350)


(1) C’est à dire qu’il sera donné au père de Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) l’apparence d’une hyène maculée de sang.
Lorsque Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) va voir cette hyène sous cette mauvaise apparence il ne reconnaîtra pas son père et va se désavouer d’elle


Certains savants dont Ibn kahtir disent que c’était un surnom d'autres disent que c'est un deuxieme prenom ....

Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Ven 29 Déc 2017, 20:04

SKIPEER a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.
il y a effectivement divergence sur le nom du père d'Abraham paix sur lui  car le CORAN  dit qu'il s'appelle Azar

CORAN 6:74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"

et ceci est confirme dans un hadith  authentique suivant :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ibrahim paix sur lui va rencontrer son père Azar le jour du jugement, le visage de Azar sera recouvert de poussière et de ténèbres.
Ibrahim va lui dire: Ne t’avais-je pas dit de ne pas me désobéir ?
Son père va dire: Aujourd’hui je ne te désobéis pas.
Ibrahim va dire: Ô Seigneur! Tu m’as certes promis de ne pas m’humilier le jour où ils seront ressuscités, et quelle humiliation plus grande que le fait que mon père soit éloigné ?
Allah va dire: J’ai certes interdit le paradis aux mécréants.
Puis il sera dit: Ô Ibrahim! Qu’y a t-il sous tes pieds ?
Il va regardé et va voir une hyène maculée de sang que l’on prendra par ses membres et que l’on jettera dans le feu (2) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3350)


(1) C’est à dire qu’il sera donné au père de Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) l’apparence d’une hyène maculée de sang.
Lorsque Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) va voir cette hyène sous cette mauvaise apparence il ne reconnaîtra pas son père et va se désavouer d’elle


Certains savants dont Ibn kahtir disent que c’était un surnom d'autres disent que c'est un deuxieme prenom ....


Une fois de plus, Mohamed s'est informé auprès de juifs mal embouchés.

Le serviteur d'Abraham est Eliezer. Mal compris en Eli-azar, ca explique le nom Azar.

Le coran est truffé de références bibliques déformées... Ses sources sont-elles vraiment divines ?

Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 10:15

SKIPEER a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.
il y a effectivement divergence sur le nom du père d'Abraham paix sur lui  car le CORAN  dit qu'il s'appelle Azar

CORAN 6:74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"

et ceci est confirme dans un hadith  authentique suivant :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ibrahim paix sur lui va rencontrer son père Azar le jour du jugement, le visage de Azar sera recouvert de poussière et de ténèbres.
Ibrahim va lui dire: Ne t’avais-je pas dit de ne pas me désobéir ?
Son père va dire: Aujourd’hui je ne te désobéis pas.
Ibrahim va dire: Ô Seigneur! Tu m’as certes promis de ne pas m’humilier le jour où ils seront ressuscités, et quelle humiliation plus grande que le fait que mon père soit éloigné ?
Allah va dire: J’ai certes interdit le paradis aux mécréants.
Puis il sera dit: Ô Ibrahim! Qu’y a t-il sous tes pieds ?
Il va regardé et va voir une hyène maculée de sang que l’on prendra par ses membres et que l’on jettera dans le feu (2) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3350)


(1) C’est à dire qu’il sera donné au père de Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) l’apparence d’une hyène maculée de sang.
Lorsque Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) va voir cette hyène sous cette mauvaise apparence il ne reconnaîtra pas son père et va se désavouer d’elle


Certains savants dont Ibn kahtir disent que c’était un surnom d'autres disent que c'est un deuxieme prenom ....



Ce n'est pas l'explication la plus répandue.

Les premiers Musulmans avaient bien compris que le Coran faisait là une erreur, alors ils ont trouvé une parade en expliquant que Azar n'était pas le père d'Abraham (c'est bien Terah) mais que c'était son oncle qui serait devenu son père adoptif. voila le tour est joué et la parole de Dieu reste incréée. fourirel

Une explication pour tout et tout a une explication.




.
Revenir en haut Aller en bas
Anoushirvan




MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 10:28

Thedjezeyri14 a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Selon la Torah, le père d'Abraham s'appelle Terah mais selon le Coran le père d'Abraham s'appelle Azar. les Musulmans voyant les Juifs et les Chrétiens être sur du nom du père d'Abraham et voyant cette erreur, ont tenté d'expliquer ce nom (cette erreur) par une pirouette rocambolesque dont ils ont le secret.

Je les laisse vous raconter.




.

C'esr quelle pirouette ?? Je ne pense pas la connaitre

En fait, quand on regarde l'un des plus vieux manuscrits coraniques, le Codex Wetzstein II 1913, daté du 7e / 8e siècle, on remarque quelque chose d'extrêmement intéressant concernant le verset 6.74 sur le supposé nom du père d'Abraham :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et il y a là peut-être la solution de l'énigme.

Le mot litigieux est le 5e mot de la ligne 11 sur cette page (désolé, je ne sais pas insérer d'image dans les posts).

On distingue sans ambiguïté que le signe diacritique rouge qui permet de distinguer le R du Z en arabe est posé au-dessus de la 3e lettre du mot, et non au-dessus de la seconde lettre.

Ce qui fait que les utilisateurs de ce codex ne lisaient pas AZR mais ARZ !
, vraisemblablement aruza.


Note : on a l'impression qu'il y a aussi un point diacritique rouge pas loin la seconde lettre, posé sur le Alif. Mais en fait, comme on peut le constater en tournant la page dans le sens arabe (sens inverse du français), c'est l'encre rouge du point diacritique du mot derrière qui a infusé de ce côté. De même l'encre rouge du point diacritique du mot ARZ a infusé de l'autre côté.



Néanmoins, le sens du verset n'est pas immédiatement plus simple et il reste du travail pour comprendre le sens du mot ARZ (أرز).
En arabe, ce mot renvoie à diverses sens : arza désigne le cèdre. Dans le Maqays al-Lughat d'Ibn Faris, le verbe yarizu semble renvoyer à la dispersion en grains ou en poussières, ce qui ne semble pas coller au verset.
Dans le Lisan Al-Arab d'Ibn Manzour, ce mot a principalement le sens d'être ferme.
Le sens indiqué dans le Lisan Al-Arab est similaire à un mot apparenté hébreu, 'arz : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page 117 du dictionnaire aramao-hébraïque de Markus Jastrow : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] un des sens de 'arz est être acerbe, dur.

Si bien qu'en faisant converger le sens hébraïque et le sens arabe de ARZ, le verset 6.74 ne signifiait pas :
6.74 Quand Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"


Mais :

6.74 Quand Abraham dit à son père endurci: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"
6.74 Wa 'Idh Qāla 'Ibrāhīmu Li'abīhi 'Āzara Āruza 'Atattakhidhu 'Aşnāmāan 'Ālihatan 'Innī 'Arāka Wa Qawmaka Fī Đalālin Mubīnin



Il ne s'agissait pas du nom du père d'Abraham, mais une épithète pour le qualifier et qui a été transcrite de manière erronée dans les copies ultérieures du Coran.

PS : ce qui précède est strictement ma théorie personnelle. Pour l'instant je n'ai pas trouvé de confirmation indépendante.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 15:08

Anoushirvan a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


C'esr quelle pirouette ?? Je ne pense pas la connaitre

En fait, quand on regarde l'un des plus vieux manuscrits coraniques, le Codex Wetzstein II 1913, daté du 7e / 8e siècle, on remarque quelque chose d'extrêmement intéressant concernant le verset 6.74 sur le supposé nom du père d'Abraham :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et il y a là peut-être la solution de l'énigme.

Le mot litigieux est le 5e mot de la ligne 11 sur cette page (désolé, je ne sais pas insérer d'image dans les posts).

On distingue sans ambiguïté que le signe diacritique rouge qui permet de distinguer le R du Z en arabe est posé au-dessus de la 3e lettre du mot, et non au-dessus de la seconde lettre.

Ce qui fait que les utilisateurs de ce codex ne lisaient pas AZR mais ARZ !
, vraisemblablement aruza.


Note : on a l'impression qu'il y a aussi un point diacritique rouge pas loin la seconde lettre, posé sur le Alif. Mais en fait, comme on peut le constater en tournant la page dans le sens arabe (sens inverse du français), c'est l'encre rouge du point diacritique du mot derrière qui a infusé de ce côté. De même l'encre rouge du point diacritique du mot ARZ a infusé de l'autre côté.



Néanmoins, le sens du verset n'est pas immédiatement plus simple et il reste du travail pour comprendre le sens du mot ARZ (أرز).
En arabe, ce mot renvoie à diverses sens : arza désigne le cèdre. Dans le Maqays al-Lughat d'Ibn Faris, le verbe yarizu semble renvoyer à la dispersion en grains ou en poussières, ce qui ne semble pas coller au verset.
Dans le Lisan Al-Arab d'Ibn Manzour, ce mot a principalement le sens d'être ferme.
Le sens indiqué dans le Lisan Al-Arab est similaire à un mot apparenté hébreu, 'arz : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page 117 du dictionnaire aramao-hébraïque de Markus Jastrow : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] un des sens de 'arz est être acerbe, dur.

Si bien qu'en faisant converger le sens hébraïque et le sens arabe de ARZ, le verset 6.74 ne signifiait pas :
6.74 Quand Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"


Mais :

6.74 Quand Abraham dit à son père endurci: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"
6.74 Wa 'Idh Qāla 'Ibrāhīmu Li'abīhi 'Āzara Āruza  'Atattakhidhu 'Aşnāmāan 'Ālihatan 'Innī 'Arāka Wa Qawmaka Fī Đalālin Mubīnin



Il ne s'agissait pas du nom du père d'Abraham, mais une épithète pour le qualifier et qui a été transcrite de manière erronée dans les copies ultérieures du Coran.

PS : ce qui précède est strictement ma théorie personnelle. Pour l'instant je n'ai pas trouvé de confirmation indépendante.


Merci Anoushirvan, c'est toujours bien de trouver des explications autres que les leçons apprises par coeur.

Si le mot "Azar" n'est pas un prénom mais un adjectif, effectivement le sens du verset prend un autre sens.




.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 15:43

Poisson vivant a écrit:
Ce n'est pas l'explication la plus répandue.

Les premiers Musulmans avaient bien compris que le Coran faisait là une erreur, alors ils ont trouvé une parade en expliquant que Azar n'était pas le père d'Abraham (c'est bien Terah) mais que c'était son oncle qui serait devenu son père adoptif. voila le tour est joué et la parole de Dieu reste incréée. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une explication pour tout et tout a une explication.
Tout D'abord saches que Mon explication ne t'est pas forcement destine mais il y a d'autres forumeurs qui pourront en profiter.

A vrai dire j'ai bien compris que tu ne veux pas comprendre mais tu veux faire tourner la discussion au ridicule  ...

je répète que même s'il y a divergence entre les savants musulmans sur ce point ,le verset et le hadith sus cites sont clairs et nous maintenons qu'Azar fut le VRAI nom du père d’Abraham paix sur lui .libre a toi et a d'autres de croire que c'est faux ...
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 15:50

Raziel a écrit:
SKIPEER a écrit:

il y a effectivement divergence sur le nom du père d'Abraham paix sur lui  car le CORAN  dit qu'il s'appelle Azar

CORAN 6:74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père: "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!"

et ceci est confirme dans un hadith  authentique suivant :

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ibrahim paix sur lui va rencontrer son père Azar le jour du jugement, le visage de Azar sera recouvert de poussière et de ténèbres.
Ibrahim va lui dire: Ne t’avais-je pas dit de ne pas me désobéir ?
Son père va dire: Aujourd’hui je ne te désobéis pas.
Ibrahim va dire: Ô Seigneur! Tu m’as certes promis de ne pas m’humilier le jour où ils seront ressuscités, et quelle humiliation plus grande que le fait que mon père soit éloigné ?
Allah va dire: J’ai certes interdit le paradis aux mécréants.
Puis il sera dit: Ô Ibrahim! Qu’y a t-il sous tes pieds ?
Il va regardé et va voir une hyène maculée de sang que l’on prendra par ses membres et que l’on jettera dans le feu (2) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3350)


(1) C’est à dire qu’il sera donné au père de Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) l’apparence d’une hyène maculée de sang.
Lorsque Ibrahim (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) va voir cette hyène sous cette mauvaise apparence il ne reconnaîtra pas son père et va se désavouer d’elle


Certains savants dont Ibn kahtir disent que c’était un surnom d'autres disent que c'est un deuxieme prenom ....


Une fois de plus, Mohamed s'est informé auprès de juifs mal embouchés.

Le serviteur d'Abraham est Eliezer. Mal compris en Eli-azar, ca explique le nom Azar.

Le coran est truffé de références bibliques déformées... Ses sources sont-elles vraiment divines ?

tu es HS !!!  on ne parle pas de Dammèsèq Éliézer...

on parle ici de l’identité du père d’Abraham paix sur lui et non de son serviteur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 15:54

SKIPEER a écrit:
Poisson vivant a écrit:
Ce n'est pas l'explication la plus répandue.

Les premiers Musulmans avaient bien compris que le Coran faisait là une erreur, alors ils ont trouvé une parade en expliquant que Azar n'était pas le père d'Abraham (c'est bien Terah) mais que c'était son oncle qui serait devenu son père adoptif. voila le tour est joué et la parole de Dieu reste incréée. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une explication pour tout et tout a une explication.
Tout D'abord saches que Mon explication ne t'est pas forcement destine mais il y a d'autres forumeurs qui pourront en profiter.

A vrai dire j'ai bien compris que tu ne veux pas comprendre mais tu veux faire tourner la discussion au ridicule  ...

je répète que même s'il y a divergence entre les savants musulmans sur ce point ,le verset et le hadith sus cites sont clairs et nous maintenons qu'Azar fut le VRAI nom du père d’Abraham paix sur lui .libre a toi et a d'autres de croire que c'est faux ...

Tu es sunnite, n'est ce pas.

Certaines sources te donnent tort.


Ibn Abî Shayba, Ibn al-Mundhir et Ibn Abî Hâtim rapportent selon plusieurs chaînes de rapporteurs, dont certaines sont authentiques, que Mujâhid a dit : «Âzar n'était pas le père d'Abraham»

Ibn al-Mundhir rapporte, avec un isnad authentique qu'Ibn Jurayj a dit au sujet du verset «et quand Abraham dit à son père Âzar», Âzar n'est pas son père. Abraham est le fils de Tarîh fils de Shârûkh ibn Nâhûr ibn Fâlikh.

Ibn Abî Hâtim rapporte, avec un isnad authentique, que l'on demanda à as-Suddî : «Âzar est-il le nom du père d'Abraham ? Il répondit : "Non, son nom est Tarih." »




.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 16:07

Poisson vivant a écrit:
SKIPEER a écrit:

Tout D'abord saches que Mon explication ne t'est pas forcement destine mais il y a d'autres forumeurs qui pourront en profiter.

A vrai dire j'ai bien compris que tu ne veux pas comprendre mais tu veux faire tourner la discussion au ridicule  ...

je répète que même s'il y a divergence entre les savants musulmans sur ce point ,le verset et le hadith sus cites sont clairs et nous maintenons qu'Azar fut le VRAI nom du père d’Abraham paix sur lui .libre a toi et a d'autres de croire que c'est faux ...

Tu es sunnite, n'est ce pas.

Certaines sources te donnent tort.


Ibn Abî Shayba, Ibn al-Mundhir et Ibn Abî Hâtim rapportent selon plusieurs chaînes de rapporteurs, dont certaines sont authentiques, que Mujâhid a dit : «Âzar n'était pas le père d'Abraham»

Ibn al-Mundhir rapporte, avec un isnad authentique qu'Ibn Jurayj a dit au sujet du verset «et quand Abraham dit à son père Âzar», Âzar n'est pas son père. Abraham est le fils de Tarîh fils de Shârûkh ibn Nâhûr ibn Fâlikh.

Ibn Abî Hâtim rapporte, avec un isnad authentique, que l'on demanda à as-Suddî : «Âzar est-il le nom du père d'Abraham ? Il répondit : "Non, son nom est Tarih." »




.
tu ne lis pas ce qu'on ecrit ?

j'ai dis que le sujet  fait l'objet d'une divergence entre savants  musulmans et si tu lis l'arabe  voici trois explications excellentes dans ces liens :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB : tu passeras le bonjour a ton ami karail38 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Poisson vivant

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Sam 30 Déc 2017, 16:14

SKIPEER a écrit:
Poisson vivant a écrit:


Tu es sunnite, n'est ce pas.

Certaines sources te donnent tort.


Ibn Abî Shayba, Ibn al-Mundhir et Ibn Abî Hâtim rapportent selon plusieurs chaînes de rapporteurs, dont certaines sont authentiques, que Mujâhid a dit : «Âzar n'était pas le père d'Abraham»

Ibn al-Mundhir rapporte, avec un isnad authentique qu'Ibn Jurayj a dit au sujet du verset «et quand Abraham dit à son père Âzar», Âzar n'est pas son père. Abraham est le fils de Tarîh fils de Shârûkh ibn Nâhûr ibn Fâlikh.

Ibn Abî Hâtim rapporte, avec un isnad authentique, que l'on demanda à as-Suddî : «Âzar est-il le nom du père d'Abraham ? Il répondit : "Non, son nom est Tarih." »




.
tu ne lis pas ce qu'on ecrit ?

j'ai dis que le sujet  fait l'objet d'une divergence entre savants  musulmans et si tu lis l'arabe  voici trois explications excellentes dans ces liens :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB : tu passeras le bonjour a ton ami karail38 Wink


Merci

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   Mar 02 Jan 2018, 18:58

Poisson vivant a écrit:
SKIPEER a écrit:

tu ne lis pas ce qu'on ecrit ?
j'ai dis que le sujet  fait l'objet d'une divergence entre savants  musulmans et si tu lis l'arabe  voici trois explications excellentes dans ces liens :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB : tu passeras le bonjour a ton ami karail38 Wink
Merci
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
.

Ca alors ! Skipeer se prend pour un savant !!

La preuve :

SKIPEER a écrit:
le verset et le hadith sus cites sont clairs et nous maintenons qu'Azar fut le VRAI nom du père d’Abraham paix sur lui .libre a toi et a d'autres de croire que c'est faux ...

SKIPEER a écrit:

j'ai dis que le sujet  fait l'objet d'une divergence entre savants  musulmans et si tu lis l'arabe  voici trois explications excellentes dans ces liens :


lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abraham sauvé du feu (coran 21/68)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abraham sauvé du feu (coran 21/68)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'après le Coran, Abraham sacrifie Isaac et pas Ismaël
» Les voyages d'Abraham selon la Bible et le Coran
» Le projet de brûler un Coran déchaîne les passions
» L'évangile de Barnabé contredis le coran !
» Le coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: