Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?

Aller en bas 
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptySam 30 Déc 2017, 09:42

30 décembre 2017

C'est le titre d'un article du journal "La Croix"

le 28/12/2017

Trois enfants d’un couple de djihadistes français partis en Irak rejoindre Daech ont été rapatriés en France, ont annoncé leurs avocats mercredi 27 décembre.
Pris en charge par l’aide sociale à l’enfance (ASE), ils ont été placés en famille d’accueil. Leurs grands-parents vont demander un droit de visite.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptySam 30 Déc 2017, 09:49

SUITE


Deux fillettes et un garçon, âgés de trois, cinq et huit ans, ont été rapatriés d’Irak le 18 décembre, ont annoncé leurs avocats William Bourdon et Vincent Brengarth mercredi 27 décembre. Leur père est mort pendant le siège de Mossoul en juillet 2017, tandis que leur mère reste prisonnière en Irak avec le quatrième enfant de la fratrie, âgé de moins d’un an.
Les trois mineurs ont été placés en famille d’accueil et confiés à l’aide sociale à l’enfance (ASE) de Seine-Saint-Denis, selon une procédure courante dans ce type de cas, mais les grands-parents maternels vont réclamer un droit de visite. Si ces enfants de parents djihadistes sont les premiers ramenés d’Irak, une cinquantaine d’autres, nés ou ayant vécu dans la Syrie de Daech, sont déjà revenus en France.


Avant toute prise en charge, les enfants revenus des zones de combats sont le plus souvent placés en observation à l’hôpital, où l’on établit un bilan médico-psychologique. Celui-ci est nécessaire pour déterminer si le mineur a subi d’importants traumatismes, et son éventuel degré d’embrigadement. S’appliquent ensuite à son cas les mêmes règles que pour les autres enfants placés. « S’il y a une possibilité de le confier à des proches et qu’elle paraît pertinente, elle est évidemment prioritaire, explique Laurent Gebler, mais il faut garantir que ces proches soient aptes à cette prise en charge, et pour cela, il faut qu’une enquête soit menée, ce qui demande du temps ».

Le risque d’un nouvel embrigadement par la famille restée en France

L’avocat Gabriel Versini est coutumier des affaires d’enfants de djihadistes français. Il a défendu le père de Maryam (6 ans) et Noussayba (8 ans), deux fillettes revenues de Syrie où elles avaient été emmenées par leur mère. Selon lui, le risque d’un nouvel embrigadement par des membres de la famille restés en France, mais bel et bien radicalisés, est réel. « Il est préférable qu’il y ait une phase étatique avant toute phase familiale, estime-t-il. Il faut qu’il y ait une enquête et une intervention du juge des affaires sociales pour déterminer si ces personnes sont bien ce qu’elles prétendent, et qu’elles n’adhèrent pas aux positions idéologiques des parents djihadistes.

Enfin, si les enfants devaient quand même être pris en charge par ces proches, Gabriel Versini insiste sur la nécessité que les services sociaux continuent de les accompagner et d’intervenir régulièrement pour contrôler la situation. « Ce sont des enfants français », rappelle l’avocat, « l’État se doit donc d’être l’alpha et l’oméga de tout le processus avec l’ensemble de l’arsenal dont il dispose : les autorités administratives et judiciaires, les travailleurs sociaux, le juge des affaires familiales… ».

Le droit de visite des parents en prison relève du juge.
Si les enfants ont des parents djihadistes incarcérés en France, le droit de visite relève aussi de l’appréciation du juge, et est déterminé au cas par cas en fonction de l’âge de l’enfant, du type de poursuites engagées contre le parent et des relations qu’ils entretiennent. « Il y a des parents radicalisés qui par ailleurs s’occupent très bien de leurs enfants », remarque Laurent Gebler le président de l’AFMJS, « et s’il y a des liens affectifs profonds, l’enfant peut avoir un besoin fort de rendre visite à sa mère ou son père ». Comme souvent dans les affaires de djihadisme, les règles générales sont difficiles à établir pour des cas de figure qui se révèlent extrêmement variés.

Lucie Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyDim 10 Mar 2019, 07:21

Donc un sérieux contrôle sans que celui ci ne soit un nouveau traumatisme pour l'enfant.
Quand aux parents là! il peut y avoir quelques soucis dans la volonté de réintégration de leur part.
On est en fin de compte face à une situation identique à celle que nous pourrions avoir face à une secte religieuse dominante adepte du lavage de cerveau et qui elle aussi fait des ravages dans certaines famille.
Nous ne pouvons pas renier ces enfants français mais nous ne pouvons pas accepter en France des sectes dangereuses et guerrières.
[généralisation abusive supprimée par MFL]
Le principe de la laïcité doit être respecté chez nous.
Ne faisons de ses enfants de nouvelles victimes .
Leur réintégration demandera du temps et de la patience avec pas mal de volonté.

Note hors sujet : Parmi les migrants il y très certainement des éléments dormant de daech et la attention ils sont très malins
Dans 10,20 ans il peut y avoir un réveil brutal ?...
Tolérant, solidaire mais vigilant il nous faut être....
Revenir en haut Aller en bas
gastounet

gastounet


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en Fran   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyLun 11 Mar 2019, 11:07

A voir l'endoctrinement absurde des femmes,  leur comportement idiot et leurs costumes de carnaval, on peut douter de la possibilité de les "faire virer de bord"! Elles resteront un danger. Les enfants? Contaminés eux aussi, sauf pour les tout-petits; les séparer de leur mère? Pas facile...On peut ressentir de la compassion, mais ne soyons pas naïfs.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyLun 11 Mar 2019, 12:54

gastounet a écrit:
A voir l'endoctrinement absurde des femmes,  leur comportement idiot et leurs costumes de carnaval, on peut douter de la possibilité de les "faire virer de bord"! Elles resteront un danger. Les enfants? Contaminés eux aussi, sauf pour les tout-petits; les séparer de leur mère? Pas facile...On peut ressentir de la compassion, mais ne soyons pas naïfs.

Souvenons sous du chenal de Troie ! ...
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 14 Mar 2019, 14:29

textes de Dounia Bouzar sur le sujet

Comprendre la man.ipulation des enfants opérée par Daesh pour mieux les aider

-des-enfants-operee-par-Daesh-pour-mieux-les-aider-1-3_a26000.html][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comment réaffilier et renationaliser les enfants de Daesh sans la famille élargie ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 14 Mar 2019, 14:40

gastounet a écrit:
A voir l'endoctrinement absurde des femmes,  leur comportement idiot et leurs costumes de carnaval, on peut douter de la possibilité de les "faire virer de bord"! Elles resteront un danger. Les enfants? Contaminés eux aussi, sauf pour les tout-petits; les séparer de leur mère? Pas facile...On peut ressentir de la compassion, mais ne soyons pas naïfs.

Les migrants que je connais s'adaptent beaucoup plus facilement quand il y a des enfants, car les enfants entr'eux ne sont pas "racistes". 

Des cours de français et d'adaptation sont organisés un peu partout et ne posent aucun problème, ceux qui sont célibataires sont hébergés chez des bénévoles et les familles dans des maisons mises à disposition par la commune ou même le presbytère.

La solidarité s'organise, surtout quand il y a des soins quotidiens à faire à l'hôpital, suite à des tortures.

Le problème est toujours celui de la paperasserie.. demain, ils peuvent être mutés ailleurs sans que personne ne le sache. 

Quant aux femmes, elles sont courageuses et ne sont un danger pour personne, ce que tu dis là Gastounet, est une insulte envers elles.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 14 Mar 2019, 14:59

Pétunia a écrit:


Quant aux femmes, elles sont courageuses et ne sont un danger pour personne, ce que tu dis là Gastounet, est une insulte envers elles.

Ma chère Pétunia, tu as peut-être lu trop vite le sujet. ces femmes sont ces folles qui ont librement rejoint les troupes de daesh pour se trouver des partenaires djihadistes et leur faire des enfants pour peupler le califat, dans ces conditions je vois noir pour l'avenir psychique de ces enfants.
Et que faire d'eux ???? C'est un vrai problème.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 14 Mar 2019, 16:30

cailloubleu* a écrit:
Pétunia a écrit:


Quant aux femmes, elles sont courageuses et ne sont un danger pour personne, ce que tu dis là Gastounet, est une insulte envers elles.

Ma chère Pétunia, tu as peut-être lu trop vite le sujet. ces femmes sont ces folles qui ont librement rejoint les troupes de daesh pour se trouver des partenaires djihadistes et leur faire des enfants pour peupler le califat, dans ces conditions je vois noir pour l'avenir psychique de ces enfants.
Et que faire d'eux ???? C'est un vrai problème.

Dans le 2ème lien proposé par notre frère ROSARUM, je lis ceci :

"Les traumatismes dont souffrent les enfants vont au-delà des blessures physiques et du danger de mort inhérent aux zones de conflit, comme le souligne Mouzayan Osseiran-Houballah, dans L’enfant soldat (Odile Jacob, 2003) : « Les enfants souffrent non seulement de troubles secondaires aux traumatismes provoqués par les violences auxquelles ils sont confrontées, mais aussi de troubles liés au confinement, aux difficultés de se déplacer, aux interdits multiples qui frappent les individus, à la perte de la sécurité de base, notamment celle liée à l’habitation, à la cohésion familiale (emprisonnements, engagements dans les milices, arrestations de membres de la famille) et sociale (le recrutement de combattants parmi les enfants d’âge scolaire a empêché un grand nombre d’enfants d’être scolarisés). » Les constatations faites, suite aux premiers retours des enfants de Daesh, montrent des traumatismes de nature diverse."
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 14 Mar 2019, 19:12

cailloubleu* a écrit:
Pétunia a écrit:


Quant aux femmes, elles sont courageuses et ne sont un danger pour personne, ce que tu dis là Gastounet, est une insulte envers elles.

Ma chère Pétunia, tu as peut-être lu trop vite le sujet. ces femmes sont ces folles qui ont librement rejoint les troupes de daesh pour se trouver des partenaires djihadistes et leur faire des enfants pour peupler le califat, dans ces conditions je vois noir pour l'avenir psychique de ces enfants.
Et que faire d'eux ???? C'est un vrai problème.
Oui, tu as raison Cailloubleu, j'ai vu rouge parce que Gastounet semblait mettre toutes les femmes dans le même panier… honte à moi !

Par contre, je connais des jeunes françaises qui se sont fait avoir avec de beaux discours sur un site internet qui les recrutait. Heureusement, pour l'une d'elles que je connais bien, il y a eu un signalement à la préfecture quand elle a fait une demande de passeport. Elle venait juste d'avoir 18 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyMer 27 Mar 2019, 16:08

gastounet a écrit:
A voir l'endoctrinement absurde des femmes,  leur comportement idiot et leurs costumes de carnaval, on peut douter de la possibilité de les "faire virer de bord"! Elles resteront un danger. Les enfants? Contaminés eux aussi, sauf pour les tout-petits; les séparer de leur mère? Pas facile...On peut ressentir de la compassion, mais ne soyons pas naïfs.

Sans oublier de dire que ton affirmation n'est pas complètement fausse, elle est quand même radicale et manque de nuances.

D'abord parce que certains retours étaient espérés par ces femmes en question prises au piège que Daesh leur avait tendu.

Leur responsabilité n'a pas à être mise de côté, certes, mais il faut aussi avoir en tête que leur libre arbitre a été manipulé. Daesh dans son discours, leur a fait croire à un idéal qu'elles rêvaient. Souvent en mettant l'accent dans leur propagande sur le rôle humanitaire qui leur serait confié.

Ainsi la motivation de certaines, et même de certains, n'a jamais été de faire la guerre ou de poser des bombes. Parfois simple conviction d'assister à une prophétie sunnite, certains et certaines ont surtout connu la pire des désillusions en arrivant en Syrie.

Mais là bas, le cadre était si serré, que le retour interdit. Les femmes enfermées dans des maisons gérées par des " matrones " n'étaient finalement rien de plus que des objets sexuels. Bonjour la désillusion.

Bien sûr, tu peux me dire que nous avons la connaissance des agissements, ce pourquoi on ne peut pas enlever la responsabilité. Mais si tu as bien suivi l'affaire, dans les réactions musulmanes, certains et certaines se sont laissé hypnotisés par le discours de DAESH, qui s'est fait passé pour victime et non pas pour bourreau, à coup de propagande.

la propagande permet de faire passer des vessies pour des lanternes, pour peu qu'elle se construise en sachant appuyer là où la démagogie fonctionne. Dans cette partie du cœur humain qui reste influençable dans les sentiments.

D'ailleurs, certains musulmans qui ont réussi à fuir le piège qui leur avait été tendu, conscient des difficultés de pouvoir revenir au bercail, sont resté en Turquie, principale lieu de transit, pour avertir les candidats à rejoindre DAESH de la réalité du terrain. ( nous pourrions faire le parallèle avec la violence dans les manifestations des gilets jaunes, en prenant compte ce que disent certains manifestants pourtant profondément pacifiques ).

Ceci étant, il est parfois désespérant de voir au combien notre humanité se laisse illusionner de la pire des manières. Ceci d'ailleurs que l'on soit adulte ou enfant, bien qu'il est vrai que chez les enfants, les séquelles sont plus grandes tant la naïveté est présente.

Mais plutôt que de condamner notre humanité dans sa désespérance, nous pouvons aussi constater que notre humanité arrive parfois à retomber sur ses pieds. On parle alors d'un principe de résilience.
C'est à dire d'un retour en arrière après avoir pourtant pris un mauvais chemin.

On peut croire aussi à ça plutôt que de se montrer radicalement fataliste.

Mais dans ce principe de résilience, il y a toujours une contre influence, ou la rencontre de ce qui avait manqué quand un manque est à l'origine d'un mauvais comportement. Parfois, une attitude délinquante s'explique par un manque éducatif.

Ainsi, DAESH dans sa propagande, a fait croire qu'il comblait un sentiment de manque de justice. Il a manipulé les idéaux comme le font toutes les idéologies autoritaires.

Cette résilience est donc possible, d'abord sous la condition d'en avoir conscience, certains et certaines l'ont et parfois depuis longtemps et d'autres non. Puis ensuite dans un accompagnement qui permet de mettre en place " autre chose ", un support revalorisant la personne pour la sortir de son conditionnement.


Mais que ce soit pour identifier celle ou celui qui est réellement dans la repentance, tout comme pour accompagner dans une démarche éducative de résilience, il faut des moyens.

Des structures et des équipes d'accompagnement, des psychiatres, psychologues et autres professionnels éducatifs dont c'est le travail d'intervenir dans ce genre de situation.

C'est un travail qui n'a pas forcement de résultat, qui n'aboutie pas forcement à ce qui est le plus souhaitable, mais c'est aussi le moyen de pouvoir évaluer où en est réellement psychologiquement, la personne de retour de Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyMer 27 Mar 2019, 18:03

Tonton a écrit:


Ainsi la motivation de certaines, et même de certains, n'a jamais été de faire la guerre ou de poser des bombes. Parfois simple conviction d'assister à une prophétie sunnite, certains et certaines ont surtout connu la pire des désillusions en arrivant en Syrie.

Mais là bas, le cadre était si serré, que le retour interdit. Les femmes enfermées dans des maisons gérées par des " matrones " n'étaient finalement rien de plus que des objets sexuels. Bonjour la désillusion.


J'étais sous l'impression que les musulmanes parties volontairement se destinaient à être des épouses pour les djihadistes afin de créer cette fameuse base du califat dont ils rêvaient.
Et que les objets sexuels dont tu parles étaient des prises de guerre non sunnites, les yézidies par exemple comme Nadia Murad.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyMer 27 Mar 2019, 18:38

cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:


Ainsi la motivation de certaines, et même de certains, n'a jamais été de faire la guerre ou de poser des bombes. Parfois simple conviction d'assister à une prophétie sunnite, certains et certaines ont surtout connu la pire des désillusions en arrivant en Syrie.

Mais là bas, le cadre était si serré, que le retour interdit. Les femmes enfermées dans des maisons gérées par des " matrones " n'étaient finalement rien de plus que des objets sexuels. Bonjour la désillusion.


J'étais sous l'impression que les musulmanes parties volontairement se destinaient à être des épouses pour les djihadistes afin de créer cette fameuse base du califat dont ils rêvaient.
Et que les objets sexuels dont tu parles étaient des prises de guerre non sunnites, les yézidies par exemple comme Nadia Murad.


Non pas forcement, car même si des beaux gosses têtes d'affiches séduisaient en entretenant des mythes, c'est les femmes en général qui sous l'idéologie extrémiste de DAESH sont considérées comme des objets qui n'ont pas leur mot à dire.

Il y a plusieurs façon d'être épouse, l'une d'elle demande surtout d'être soumise et c'est cette réalité là qui s'imposa malgré un discours qui pouvait séduire de jeunes occidentales idéalistes.

Toutefois, selon l'avis d'une psychologue, cette volonté de se placer sous l’effigie d'un homme, reflète en partie aussi, comme une forme d'abandon dans l'idée que la femme puisse s'émanciper autrement.

Car dans un principe d'engagement, il y a aussi un principe d'abandon. On abandonne une certitude pour s'engager dans une autre : fatalisme.

Rêver du " prince charmant " sous entend que l'on ne peut s'émanciper sans lui. Pas forcement, mais c'est une vision " messianique ".

Ma dernière remarque, c'est que dans la donne, sans être en Syrie, et sans jamais y avoir été et même parfois sans être traditionnellement musulman, certaines et certains se sont radicalisés.

C'est donc surtout sur le plan psychologique qu'il faut aussi se pencher sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 28 Mar 2019, 07:00

Tonton a écrit:
cailloubleu* a écrit:


J'étais sous l'impression que les musulmanes parties volontairement se destinaient à être des épouses pour les djihadistes afin de créer cette fameuse base du califat dont ils rêvaient.
Et que les objets sexuels dont tu parles étaient des prises de guerre non sunnites, les yézidies par exemple comme Nadia Murad.


Non pas forcement, car même si des beaux gosses têtes d'affiches séduisaient en entretenant des mythes, c'est les femmes en général qui sous l'idéologie extrémiste  de DAESH sont considérées comme des objets qui n'ont pas leur mot à dire.

Il y a plusieurs façon d'être épouse, l'une d'elle demande surtout d'être soumise et c'est cette réalité là qui s'imposa malgré un discours qui pouvait séduire de jeunes occidentales idéalistes.

Toutefois, selon l'avis d'une psychologue, cette volonté de se placer sous l’effigie d'un homme, reflète en partie aussi, comme une forme d'abandon dans l'idée que la femme puisse s'émanciper autrement.

Car dans un principe d'engagement, il y a aussi un principe d'abandon. On abandonne une certitude pour s'engager dans une autre : fatalisme.

Rêver du " prince charmant " sous entend que l'on ne peut s'émanciper sans lui. Pas forcement, mais c'est une vision " messianique ".  

Ma dernière remarque, c'est que dans la donne, sans être en Syrie, et sans jamais y avoir été et même parfois sans être traditionnellement musulman, certaines et certains se sont radicalisés.

C'est donc surtout sur le plan psychologique qu'il faut aussi se pencher sur la question.

Daech a été une secte soit disant religieuse manipulatrice à outrance, trompeuse, abusive, mal honnête. Les patrons de daech on agit comme des macro envers ses femmes.
Les matrone était des maquerellés comme les tenancières de maisons closes que nous avons connues à une certaine époque en France.
Les maquereaux de Daech on laver le cerveau de ces femmes,
Daech est et restera toujours au regard de l'humanité une secte religieuse mortifère.

Pour sauver ses femmes et ses enfants il nous faudra agir avec plus d'intelligence que les barbus de Daeh ou Boco haram.

Daech a organisé de toute pièces la prostitution légalisée au nom de l'Islam .
Un erreur fatale qui n'a eu que le mérite de disqualifier un religion .

Qui fournit des armes a cette secte d'assassins. ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 28 Mar 2019, 13:59

Qui fournie les armes, ceux qui en fabriquent, mais ce n'est pas trop le sujet.

Ensuite, comme c'est souvent le cas, une religion n'est pas cause mais prétexte.

Au départ, prétexte de la gente miliaire irakienne en quête de son prestige d'antan puis ensuite rassemblement de désœuvrés parfois déséquilibrés.

Il y avait assez de conflits internes pour deviner que la fin était proche.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? EmptyJeu 28 Mar 2019, 18:33

Tonton a écrit:
Qui fournie les armes, ceux qui en fabriquent, mais ce n'est pas trop le sujet.

Ensuite, comme c'est souvent le cas, une religion n'est pas cause mais prétexte.

Au départ, prétexte de la gente miliaire irakienne en quête de son prestige d'antan puis ensuite rassemblement de désœuvrés parfois déséquilibrés.

Il y avait assez de conflits internes pour deviner que la fin était proche.

Une chose est sur c'est l'avenir de ces jeunes enfants qui est en cause .
On ne va quand même pas interner enfants et leurs mères sous prétexte que la mère a été abusée par des fanatique qui se sont servit de leur esprit de faiblesse et qui considéraient les femmes comme des boniches, pondeuses.

Plus on attendra plus la situation deviendra difficile à gérer.

(Les enfants de dirigeants nazis ne sont pas devenu nazi en grandissant )
Daech agit comme une secte qui base sont influence sur le lavage de Cerveaux de ceux qui suivent Daech.

Les musulmans de France sont-ils partant pour remettre ces jeunes femmes et leurs enfants dans une situation normal de relations humaine au sein d'un société multi confessionnelles?

Parmi ses femmes et leurs enfants victimes il y a certainement des éléments qui veulent vivre un islam vrai basé sur l'ouverture aux autres et le bien vivre ensemble.

Cela va prendre du temps c'est une certitude .
Mais il faut en avoir la volonté et ne pas avoir peur .
Il nous faudra casser la méfiance et la transformer en confiance réciproque.

Essayons d'être plus intelligents que les chefs de daech la est notre force pour réussir cette tache de réintégration.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty
MessageSujet: Re: Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?   Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle prise en charge des enfants de djihadistes revenus en France ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise en charge sécu mutuelle pour les tire-laits ?
» utilité d'une prise en charge ?
» prise en charge à 100%???????????
» prise en charge et remboursement
» Prise en charge MSI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: