Israël a fait un usage disproportionné de la force et violé le droit humanitaire international lors de son offensive dans la bande de Gaza l'hiver dernier, d'après un rapport de l'ONU dévoilé ce mardi.