Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Les dessous de la catastrophe qui menaçait l’Irak

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael 1

avatar


MessageSujet: Les dessous de la catastrophe qui menaçait l’Irak   Ven 12 Jan - 23:38

12.01.2018

Les dessous de la catastrophe qui menaçait l’Irak

Au moment ou le groupe takfiro-wahhabite Daesh massacrait les Irakiens dans les provinces de Ninive et Salaheddine, l’ambassade américaine en Irak a mis en garde Bagdad, en février 2016, contre une catastrophe qui frappera l’Irak.

L’ambassade américaine a évoqué la rupture du barrage de Mossoul, l’un des plus grands barrages du pays dans la province de Ninive, qui était alors sous l’emprise du groupe terroriste Daesh depuis 2014........... :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Les dessous de la catastrophe qui menaçait l’Irak   Sam 13 Jan - 9:53

Attention de ne pas nier ce qui est un véritable risque.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Travaux d'urgence

En déplacement mercredi à Rome, Haider al-Abadia déclaré que son gouvernement avait "la responsabilité morale" de "garantir la sécurité du barrage". Il a pour cela souhaité que la compagnie italienne Trevi, qui a remporté en janvier l'appel d'offres pour ce chantier, se mette au travail au plus vite.

La priorité des autorités est de solidifier la structure du barrage, dont l'état a empiré depuis l'offensive menée en 2014 par l'EI qui a mis un terme aux opérations de maintenance.

Des ingénieurs américains ont averti, dans un rapport rendu public mardi, que "tous les éléments récoltés au cours des 12 derniers mois indiquent que les risques de rupture du barrage de Mossoul sont bien plus importants que ce qui avait été imaginé".
Opérationnel depuis 1984, le barrage a été construit sur un sol de gypse et de calcaire qui s'érode au contact de l'eau, ce qui a pour effet de creuser des cavités dans ses soubassements.

Le coût des travaux, prévus pour durer plus de deux ans, a été évalué à 284,5 millions d'euros, partiellement financés par la Banque Mondiale.


Penses tu que la BIRD devrait se retirer du financement vu que ton article dit qu'il n'y aucun risque.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les dessous de la catastrophe qui menaçait l’Irak
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dessous du soldat
» Catastrophe évitée sur la grande barrière de corail
» Eméto qui vit dans la peur omniprésente d'une "catastrophe"
» Catastrophe écologique aux USA
» Ouvrez le lien ci-dessous, c'est tout simplement magnifique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: