Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael 1

avatar


MessageSujet: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Lun 22 Jan 2018, 22:08

22.01.2018

Le Kurdistan irakien met de l’espoir dans le rôle iranien pour résoudre la crise avec Bagdad

Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Lun 22 Jan 2018, 22:08

Le Parti démocratique du Kurdistan (PDK), parti au pouvoir dans la région autonome du Kurdistan irakien, s'appuie sur l’Iran pour mettre fin à la crise entre et Erbil et Bagdad.

Suite à la visite, dimanche 21 janvier à Téhéran, du Premier ministre du Kurdistan irakien Netchirvan Barzani et sa rencontre avec de hauts responsables iraniens dont le président Hassan Rohani, des sources bien informées disent qu’Erbil a mis un grand espoir dans la médiation iranienne en vue de résoudre la crise avec l’autorité centrale de Bagdad.

Une source bien informée a déclaré au journal libanais al-Akhbar qu’il ne fallait pas trop espérer de la toute récente rencontre entre Netchirvan Barzani et le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi, dans le sens d’un règlement de la crise ; « c’est pourquoi le Kurdistan irakien espère que les Iraniens assumeront un rôle décisif et efficace dans ce sens ».

Lire plus:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien que les détails sur les entretiens de Netchirvan Barzani à Téhéran se font toujours attendre, il existe d’ores et déjà un optimisme, en ce sens que l’Iran sera capable de jouer un rôle considérable pour aider à résoudre la crise entre Erbil et le gouvernement fédéral irakien.... :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Jeu 25 Jan 2018, 23:43

Les Kurdes invitent l’armée syrienne à Afrine et les US proposent au Turcs un corridor de 30 km

Les cartes sont plus brouillées que jamais, ce mercredi soir 24 janvier : les Kurdes syriens ont invité l’armée régulière syrienne à se déployer dans la ville de Afrine........ :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Dim 28 Jan 2018, 17:29

Lâchés par les USA, les Kurdes sollicitent l’aide de Damas

Le rédacteur en chef du journal Rai al-Youm, Abdel Bari Atwan, a écrit qu’après le rejet par les États-Unis des demandes consécutives des commandants des Unités de protection du peuple (YPG), ils ont publié un communiqué officiel dans lequel ils ont sollicité l’aide du gouvernement et de l’armée syriens, réclamant leur intervention à Afrin, pour protéger ses frontières et ses habitants face aux attaques d'occupation d’Ankara.

Le communiqué des commandants kurdes ajoute qu’Afrin fait partie intégrante de la Syrie, qui fait l’objet d’une invasion violente, et ce, à tel point que la souveraineté nationale syrienne ainsi que la vie des Syriens sont en danger.

Le point qui mérite réflexion est que le Parti de l’Union démocratique (PYD), qui a pris le contrôle des deux villes d’Afrin et de Manbij et leurs alentours à l’aide des Unités de protection du peuple, a agi, durant ces six dernières années, de façon indépendante par rapport à Damas, et n’a jamais reconnu la souveraineté syrienne sur ces deux villes du nord du pays, d’autant plus qu’il a rejeté la proposition russe portant sur l’acheminement des forces de l’armée syrienne à Manbij et Afrin en vue d’enrayer toute attaque turque, préférant s’appuyer sur le soutien de son allié américain.

Entre temps, les Arabes de Syrie protestent contre les Kurdes qui ne leur permettent pas d’entrer à Afrin et Manbij.

Cela intervient alors que le gouvernement syrien a eu de bonnes interactions avec les Kurdes. Avant l’éclatement de la crise en Syrie et en pleine guerre, plus de 300.000 Kurdes turcs avaient obtenu la citoyenneté syrienne, fui la Turquie et été hébergés en Syrie où loin des pressions et dangers ethniques et sectaires, ils menaient une vie tranquille. Cependant, de l’avis de nombreux responsables d’État syriens, les Kurdes ont planté un clou dans le dos du gouvernement syrien et pris part aux plans américains pour le démembrement de la Syrie.

Le journal Rai al-Youm affirme que le problème des Kurdes est qu'ils font confiance aux États-Unis et à Israël qui les utilisent comme un atout pour des règlements de compte avec certains pays de la région, dont la Turquie, l’Iran, la Syrie et l’Irak.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Mer 31 Jan 2018, 18:42

Opération turque à Afrin: la France lâche les Kurdes

out en apportant son soutien implicite à l’opération militaire de l’armée turque à Afrin, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré que « la Turquie sera totalement condamnable si elle mène en Syrie des opérations militaires à des fins d’occupation territoriale ou de conquête ».

Selon l’agence estudiantine iranienne ISNA, interrogé à l’Assemblée nationale au sujet de la position de Paris envers l’intervention militaire d’Ankara en Syrie, le chef de la diplomatie française a répondu :

« Nous savons que la Turquie vise à protéger les frontières et à combattre les groupes terroristes. Et vous le savez très bien qu’il y a de nombreux groupes terroristes en Syrie, toutefois nous ne pouvons pas valider que cela se fasse au détriment des populations civiles, d’autant plus qu’il s’agit pour la plupart des réfugiés et de déplacés. »

Le Drian a par la suite ajouté que si l’opération turque baptisée « Rameau d’olivier » avait pour but d’occuper le territoire syrien, la France la condamnerait.

Il a par ailleurs fait savoir que Paris avait averti Ankara au sujet de ses préoccupations.

Un autre signe de la politique d’abandon envers les Kurdes est que le président français Emmanuel Macron a bien appelé Recep Tayyip Erdogan mardi dernier, mais seulement pour lui dire sa préoccupation au sujet de la dégradation de la situation humanitaire, sans lui demander de ne pas bombarder les Kurdes.

M. Macron a indiqué dans un communiqué tenir compte des impératifs sécuritaires d’Ankara, sans aucun mot de soutien pour les forces kurdes.

Jean-Yves Le Drian a par ailleurs réaffirmé l'impératif de s'en tenir au cadre de l'ONU pour un règlement politique de la crise syrienne.

« Cette crise doit être résolue dans le cadre des négociations à Genève et pas à Sotchi », a-t-il dit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Sam 17 Fév 2018, 18:43

L’armée syrienne bientôt à Afrine

Rédaction du site
L’armée syrienne s’apprête à entrer dans la ville d’Afrine, , a révélé le correspondant de la télévision satellitaire libanaise al-Mayadeen Tv dans cette ville, victime depuis quatre semaines d’une offensive turque pour en déloger les Kurdes .

Un accord a été conclu entre la milice des YPG, Unités de protection du peuple et le gouvernement syrien, en vue du déploiement de l’armée syrienne dans cette région située dans le nord syrien et qui était sous contrôle kurde depuis quelques années.

Selon une source qui s’est confiée pour al-Mayadeen TV, la démarche entreprise s’inscrit dans la lutte contre l’offensive turque entamée depuis le 20 janvier dernier.

« L’Etat syrien a appuyé militairement les YPG, dont les combattants ont été transportés depuis Al-Jazira vers Afrine », a indiqué cette source, sous le couvert de l’anonymat.

Par ailleurs, des sources kurdes et syriennes ont affirmé conjointement « qu’il n’y a eu aucune condition préalable pour l’entrée de l’armée syrienne à Afrine et il n’a pas été question que les membres des YPG livrent leur armes ».

« Cette opération nécessite au préalable des préparations, de la sérénité et un plan bien concocté, car la région est un champ de bataille qui a besoin d’un grand nombre de soldats pour couvrir la totalité de sa surface », précise le correspondant d’al-Mayadeen, citant des sources syriennes.

L’armée syrienne devrait se déployer tout au long de la ligne d’affrontement contre l’armée turque et les milices syriennes pro Ankara.

Les YPG, pour l’unité de la Syrie

Pour sa part, le conseiller médiatique des YPG Rizane Heddo a confirmé officiellement cet accord.

« L’armée syrienne peut se trouver dans n’importe quelle région ou quartier de Afrine tant que cette ville est considérée syrienne », a assuré M. Heddo, assurant que l’objectif des YPG est de « préserver l’unité de la Syrie ».

« Nous devons en tant que Syriens nous mettre dans la même tranchée contre l’invasion turque et des groupes armés », a-t-il ajouté.

Selon lui, les Turcs se trouvent dans l’impasse actuellement à Afrine et « la ville connaitra prochainement des cérémonies de victoire ».

Et M. Heddo de conclure : « le plan turc ne vise par une seule composante mais toute la patrie syrienne… La Turquie œuvre pour faire avorter les solutions préconisées pour la crise et soutiennent les groupes terroristes en Syrie comme en Irak, en Egypte, en Libye et à Chypre ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Dim 18 Fév 2018, 18:13

Accord intervenu entre Damas et les Kurdes pour l'entrée des forces populaires à Afrin

Les sources syriennes ont fait part de l’accord intervenu entre Damas et les Unités de protection du peuple (YPG) pour l’entrée des forces populaires syriennes dans la ville d'Afrin pour soutenir les Kurdes dans la guerre avec l'armée turque.

Les forces kurdes affilées aux YPG et le gouvernement syrien se sont récemment mis d’accord sur l’intervention des forces de mobilisation populaires dans la guerre d’Afrin. L’accord s’est réalisé après d'âpres négociations sous les auspices de la Russie. Conformément à cet accord, les forces volontaires syriennes entrent à Afrin dans les prochaines heures pour y rejoindre les forces kurdes.

Pour rappel, l’armée régulière syrienne a entraîné les forces populaires qui luttent, à côté de l’armée syrienne, contre les groupes armés terroristes.

Les forces populaires, alliées de l’armée syrienne, se joindront, dans 24 heures, aux forces kurdes à Afrin qui combattent les militaires turcs.

Par ailleurs, des sources proches du gouvernement ont nié les rumeurs concernant la précondition proposée par le gouvernement pour rejoindre les Kurdes.

Rizan Hadou, conseiller médiatique des Unités de protection du peuple à Afrin, a fait part de la poursuite des pourparlers entre le gouvernement syrien et les Unités kurdes dans la ville nordique. « Nous acceptons toutes les options sauf l’occupation de notre territoire », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, selon certains rapports, l’armée est en train d'acheminer de lourds équipements militaires à proximité de la Ghouta orientale pour y mener une offensive d’envergure contre les terroristes.

Ces équipements comprennent des centaines de chars d’assaut, de véhicules militaires, de pièces d’artilleries, de même que douze mille effectifs dirigés par Soheil Hassan, l’un des commandants réputés de l’armée syrienne.

Avancée de l'armée dans la Ghouta orientale

Par ailleurs, le centre militaire russe de Hmeimim a annoncé que Moscou soutenait l’opération terrestre des forces gouvernementales dans la zone de désescalade dans la Ghouta orientale pour éliminer le Front d’al-Nosra (rebaptisé Front Fatah al-Cham).

Juillet dernier, la Russie et les opposants syriens sont tombés d’accord sur la création d’une zone de désescalade dans la Ghouta orientale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   Hier à 19:01

Nous faisons face aux forces turques dans le nord de la Syrie (Meqdad)

Le ministre syrien des Affaires étrangères a affirmé qu’il ferait face aux opérations turques dans le nord de la Syrie.

« Nous réagirons à la présence turque dans le nord de la Syrie et à ses agressions contre les habitants d’Afrin et les autres régions », a martelé Fayçal Meqdad, ministre syrien des Affaires étrangères, a rapporté Tasnim.

« Nous appelons tous les Kurdes, les pays de la région et le peuple syrien à s’unir contre cette agression », a déclaré Fayçal Meqdad.

D’autre part, Ankara a menacé de prendre pour cible les forces gouvernementales syriennes si elles tentent d’entrer à Afrin.

Le porte-parole du gouvernement turc a averti que la décision de Damas d’envoyer des unités militaires ou de mener des actions similaires provoquerait de graves catastrophes dans la région.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Kurdistan irakien se tourne vers l'Iran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bénédiction du 11 Mars: Mon Dieu, tu ne rejettes pas le cœur qui se tourne vers toi.
» "La célébration de la Messe doit être tournée vers Dieu", nous dit le Cardinal Ratzinger
» Le coeur tourné vers Le Dieu de Yeroushalaïm (Jerusalem)
» Y a-t-il un sens pour l'homme à continuer d'exister ? Si oui dans quel but ?
» USA : amie ou ennemi d'israel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: