Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Pape rejette la pratique de l'usure

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Raziel

avatar


MessageSujet: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 03 Fév 2018, 18:47

03/02/2018

Le Pape rappelle la position éternelle de l'Eglise vis à vis de la création d'argent par l'argent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même si les chrétiens sont divisés là dessus, parce que bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise
à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires,
peu importe ce qu'ils disent ou ce qu'ils font.

Le catholicisme est ainsi fait : un millard de chrétiens ne sauront changer la catholicité.

sus à l'usure !!
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 03 Fév 2018, 20:52

Je plussoie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Lun 05 Fév 2018, 10:40

Raziel a écrit:


Le Pape rappelle la position éternelle de l'Eglise vis à vis de la création d'argent par l'argent.



Même si les chrétiens sont divisés là dessus, parce que bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise
à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires



Il semble que ce n'est pas spécialement le système boursier mais le remboursement des intérêts, souvent ruineux et abusifs, que le Pape François a condamné, à juste raison.

Par contre il a demandé «un nouvel humanisme économique», qui permette de combattre «une économie qui tue» et des «systèmes économiques dans lesquels les hommes et les femmes ne sont plus des personnes, mais sont réduites à des instruments dans une logique du déchet qui génère de profonds déséquilibres».

La différence provient du fait que le possesseur d'actions ne recevra des dividendes que si la société en question fait des bénéfices qu'elle n'utilise pas, dans le cas contraire les actions ne rapportent quelque-chose à leurs possesseurs que s'ils les revendent, à condition qu'elles aient pris de la valeur entre-temps.

Là où le Pape François met en garde contre la déshumanisation de ce système qui n'est pas de l'usure en soi, c'est qu'il finit par s'y apparenter à cause de sa logique de fonctionnement.

En effet, si la société décide de distribuer des dividendes à ses actionnaires, des dividendes qui sont un partage du bénéfice et non de l'intérêt, elle prend le risque de faire baisser le cours de son action qui se vendra moins chère, car cette distribution s'apparente à une liquidation partielle des actifs de la société qui ne peut plus investir pour suivre la croissance ou le développement du marché.

La solution pour éviter d'envoyer ce mauvais message aux actionnaires et autres, consiste par exemple à diminuer les effectifs pour faire baisser la charge salariale et donc à faire remonter la valeur du capital de la société.

C'est cette mise au chômage, que les économistes qui nous dirigent appellent hypocritement "variable d’ajustement", qui consiste entre-autres à cette déshumanisation de l'économie que le pape François condamne.

Quand à l'intérêt à rembourser en plus d'un prêt, il est d'autant plus de l'usure que la monnaie n'a pas de date de péremption comme l'aurait une marchandise consommable, sa valeur est fixe normalement, en tout cas elle devrait l'être.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Jeu 08 Fév 2018, 08:57

Raziel a écrit:
03/02/2018

Le Pape rappelle la position éternelle de l'Eglise vis à vis de la création d'argent par l'argent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même si les chrétiens sont divisés là dessus, parce que bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise
à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires,
peu importe ce qu'ils disent ou ce qu'ils font.

Le catholicisme est ainsi fait : un millard de chrétiens ne sauront changer la catholicité.

sus à l'usure !!

c'est une excellente idée pour laisser le plus démuni dans la misère totale toute une vie .
fini l'achat d'un véhicule a crédit pour se déplacer , fini l'achat de sa maison pour ne plus louer , fini tout achat , puisque le pus démuni n'a pas le cash pour payer comptant .
qui va prendre le risque de prêter de l'argent sans intérêt ? quel intérêt a t'il ?
du n'importe quoi , encore des idées de gauchiste , qui lui ne pretera jamais pour rendre service

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Jeu 08 Fév 2018, 10:05

gerard2007 a écrit:
Raziel a écrit:
03/02/2018

Le Pape rappelle la position éternelle de l'Eglise vis à vis de la création d'argent par l'argent.

http://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2018-02/le-pape-recoit-la-fondation-italienne-anti-usure.html

Même si les chrétiens sont divisés là dessus, parce que bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise
à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires,
peu importe ce qu'ils disent ou ce qu'ils font.

Le catholicisme est ainsi fait : un millard de chrétiens ne sauront changer la catholicité.

sus à l'usure !!

c'est une excellente idée pour laisser le plus démuni dans la misère totale toute une vie .
fini l'achat d'un véhicule a crédit pour se déplacer   , fini l'achat de sa maison pour ne plus louer  , fini tout achat , puisque le pus démuni n'a pas le cash pour payer comptant .
qui va prendre le risque de prêter de l'argent sans intérêt ? quel intérêt a t'il ?
du n'importe quoi , encore des idées de gauchiste , qui lui ne pretera jamais pour rendre service



Le Pape François un gauchiste ?

Il n'a fait qu'émettre une opinion généreuse et opportune sur ce qui cause justement la pauvreté dans le monde, en commençant par celle des états qui peinent à rembourser les intérêts faramineux de leurs dettes.

Le rôle des banques était de faire tourner l'économie, pas de la paralyser en s'enrichissant sur le dos des gens.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Jeu 08 Fév 2018, 16:23

Skander a écrit:
gerard2007 a écrit:


c'est une excellente idée pour laisser le plus démuni dans la misère totale toute une vie .
fini l'achat d'un véhicule a crédit pour se déplacer   , fini l'achat de sa maison pour ne plus louer  , fini tout achat , puisque le pus démuni n'a pas le cash pour payer comptant .
qui va prendre le risque de prêter de l'argent sans intérêt ? quel intérêt a t'il ?
du n'importe quoi , encore des idées de gauchiste , qui lui ne pretera jamais pour rendre service



Le Pape François un gauchiste ?

Il n'a fait qu'émettre une opinion généreuse et opportune sur ce qui cause justement la pauvreté dans le monde, en commençant par celle des états qui peinent à rembourser les intérêts faramineux de leurs dettes.

Le rôle des banques était de faire tourner l'économie, pas de la paralyser en s'enrichissant sur le dos des gens.
qu'il y ai des améliorations a apporter , bien sur .
mais la nous parlons d'interdiction de l'intérêt .
beaucoup n'aurait pas pu s'acheter le pc sur lequel il s'exprime
c'est grâce a l'intérêt si les modeste ont pu acheter un toit , créer une entreprise , et monter l'echelle sociale .
imagine un monde sans prêt ?
puisque sans intérêt , personne ne prêtera . soyons honnête , sauf entre famille , de riche en riche , le pauvre plein de talent , n'aura rien
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Jeu 08 Fév 2018, 17:20

gerard2007 a écrit:
qu'il y ai des améliorations a apporter , bien sur .
mais la nous parlons d'interdiction de l'intérêt .
beaucoup n'aurait pas pu s'acheter le pc sur lequel il s'exprime
c'est grâce a l'intérêt si les modeste ont pu acheter un toit , créer une entreprise , et monter l'echelle sociale .
imagine un monde sans prêt ?
puisque sans intérêt , personne ne prêtera . soyons honnête , sauf entre famille , de riche en riche , le pauvre plein de talent , n'aura rien    

Miraculeusement je suis d'accord avec toi .
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure    Jeu 08 Fév 2018, 20:06


Tu écris Raziel:
Citation :
bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires
Tu n'y es pas du tout Raziel, ce qui motive les PDG et en cascade la hiérarchie c'est d'apporter aux actionnaires juste de quoi ne pas se faire virer en Assemblée Générale. Ce qui pourtant n'est pas bien grave, quand il arrive qu'un PDG se fasse virer, mais si ça arrive, il est de toute façon repris comme PDG ailleurs, et part avec un parachute doré.

Là oui ça devrait être sévèrement encadré,on peut toujours rêver.

Je ne vois dans les paroles du Pape aucune mention de "bénéfice des actionnaires". Ne lui fais pas dire ce qu'il n'a pas dit.
Le Pape s'élève contre l'usure, pas contre les dividendes chichement versés aux actionnaires.
Lesquels prennent un risque, celui de perdre leur mise.

Ce qui est discutable, ce sont les marchés boursiers: un actionnaire peut vendre à tout moment les actions qu'il détient.
Avec perte ou gain...
Entre autres il bazarde ses actions quand ça tourne mal.
Ou il fait le dos rond et perd sa mise avec la mise en liquidation judiciaire.

Que le Pape s'élève contre les jeux de hasard avec argent, oui certes. Perso je zappe quand à la TV arrive le tirage quotidien euro million, un scandale.

Tous les Etats réglementent le prêt à intérêt et définissent à partir de quel taux l'intérêt devient usuraire.

L'islam interdit le prêt à intérêt mais la banque islamique a recours à une astuce: c'est la banque qui achète tout ou partie du bien convoité, elle est alors propriétaire et fait payer à l'occupant ou au détenteur un "loyer".
A terme l'occupant devient propriétaire à part entière.
Tous calculs faits cela revient au même, sauf que dans un cas l'intérêt est encadré, les taux usuraires sont réprimés, dans l'autre cas il n'y a pas encadrement puisqu'il n'y a pas intérêts.

Chez nous l'emprunteur qui ferait appel à une banque islamique pour financer son logement serait même doublement lésé à cause des droits de mutation... .

Je t'accorde qu'il y a des failles dans cet encadrement, quand il existe, des taux d'intérêt: un découvert en banque ne serait-ce que d'un jour coûte bien plus cher qu'un intérêt usuraire.

Les organismes de crédit à la consommation sont aussi très forts pour arnaquer les clients imprudents ou ignorants.
Pour avoir omis une échéance mon épouse a reçu un rappel du financeur, imposé par la Redoute à la commande, avec une somme à payer pour un mois visiblement excessive: un calcul vite fait donnait pour résultat un taux effectif de 150 % par an.
Sur réclamation le financeur a "consenti" à me faire une remise "exceptionnelle" en me faisant payer... ce que j'avais calculé!

Pour en terminer:
Au temps de la descente du Coran, la pratique était courante de prêter à un an, la somme ou le bien devaient être restitués tels que à échéance.
Sans intérêt bien sûr puisqu'interdit.

Si l'emprunteur ne pouvait rendre le bien ou la somme, le prêt était reconduit pour un an en doublant le montant.

Du 100 %. qui dit mieux?

L'emprunteur malheureux était vite spolié!
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Jeu 08 Fév 2018, 21:10

Roger76 a écrit:

Tu écris Raziel:
Citation :
bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires
Tu n'y es pas du tout Raziel etc....

[...]

Au temps de la descente du Coran, la pratique était courante de prêter à un an, la somme ou le bien devaient être restitués tels que à échéance.
Sans intérêt bien sûr puisqu'interdit.
Si l'emprunteur ne pouvait rendre le bien ou la somme, le prêt était reconduit pour un an en doublant le montant.
Du 100 %. qui dit mieux?
L'emprunteur malheureux était vite spolié!

Tu crois à la descente du coran ? Tu n'y es pas du Tout Roger !

L'Eglise a toujours condamné l'usure, quand ce n'était pas le taux d'intérêt tout court.
Elle l'a fait avec beaucoup de prudence, pour permettre, par exemple, les rentes viagères, ainsi qu'un taux
permettant de faire face aux pertes fincières qu'il y a de temps en temps.

En gros, tant que la monnaie est en métal, le taux d'intérêt autorisé est proche de zéero.

Depuis qu'on nous fait de la fausse monnaie, en papier, puis electronique, puis en bitcoin, il est évident que l'interdit de l'usure est plus difficile à formuler.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Jeu 08 Fév 2018, 21:36

Thedjezeyri14 a écrit:
gerard2007 a écrit:
qu'il y ai des améliorations a apporter , bien sur .
mais la nous parlons d'interdiction de l'intérêt .
beaucoup n'aurait pas pu s'acheter le pc sur lequel il s'exprime
c'est grâce a l'intérêt si les modeste ont pu acheter un toit , créer une entreprise , et monter l'echelle sociale .
imagine un monde sans prêt ?
puisque sans intérêt , personne ne prêtera . soyons honnête , sauf entre famille , de riche en riche , le pauvre plein de talent , n'aura rien    

Miraculeusement je suis d'accord avec toi .
tout arrive avec l'aide de dieu .. sois patient un jour tu abondera dans mon sens concernant l'islam ..
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 10:34

Le prêt producteur d'intérêts place le prêteur en état de supériorité par rapport au statut qu'il occupe alors que le prêteur doit faire preuve de mansuétude car lui a de l'argent, celui qui lui en demande en est dépourvu, bien évidemment.

Le prêteur par ce geste donne la charité, mais s'il majore le montant d'intérêts, il ne fait pas acte de charité mais du commerce avec de l'argent.

Aujourd'hui on ne peut pas dire aux banques de faire acte de charité, parce que leur métier c'est le prêt majoré d'intérêts.

La banque elle ouvre des possibilités d'accessibilité à la propriété à des gens démunis grâce au prêt avec intérêts, mais à cela il ne faut pas que des gens derrière s'enrichissent de la pauvreté.

C'est une mauvaise morale et c'est ce que Dieu réprouve.

Alors les banques pour palier au problème d'enrichissement des riches déjà riches et d'appauvrissement des pauvres déjà pauvres, doivent être d'ordre d'utilité publique donc publiques.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure    Ven 09 Fév 2018, 11:37

Citation :
Alors les banques pour palier au problème d'enrichissement des riches déjà riches et d'appauvrissement des pauvres déjà pauvres, doivent être d'ordre d'utilité publique donc publiques
.

Mais ça existe Aquilas**

Créée depuis cinq ans le 1er janvier 2013, la Banque Publique d’Investissement (BPI) est une structure chargée d’accompagner et de faciliter le financement des entreprises. Elle est détenue à parts égales par l’État et par la Caisse des Dépôts et Consignations. Sa capacité de financement s’élève à plus de 40 milliards d’euros.


Citation :
Servir modestement mais efficacement une grande idée : la B. P. I., banque des territoires, des PME, de la mutation écologique.

Message de Ségolène Royal
00:36 - 20 févr. 2013
C'est une banque publique.
Quand elle prête, ce n'est pas sans intérêts!

Qui plus est:
C'est un coup de semonce pour la banque publique d'investissement Bpifrance. Selon nos informations, dans un rapport à paraître mi-novembre, la Cour des comptes alerte sur les frais de fonctionnement de l'établissement et sur les coûts potentiels de son modèle économique pour l'Etat. Actuellement soumis aux actionnaires de l'établissement - la Caisse des Dépôts et l'Etat - pour qu'ils répondent aux observations de la Cour, ce rapport encore provisoire doit être rendu public mi-novembre. « La procédure contradictoire n'est pas achevée. (...). La Cour arrêtera ses observations définitives au terme de cette procédure », précisent les sages de rue Cambon dans un communiqué
En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 12:27

Oui Roger, mais disons qu'il y aurait dû y avoir généralisation et interdiction de banques privées.

Nous avons vu des enquêtes sur la Société Générale de Elise Lucet qui n'a pas pu franchir le fossé du silence face aux banquiers qui camouflent d'une manière éhonté leur participation active au blanchiment d'argent sale.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La société générale et bien d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure    Ven 09 Fév 2018, 13:53


Citation :
Oui Roger, mais disons qu'il y aurait dû y avoir généralisation et interdiction de banques privées
de transports privés d'hôpitaux privés de crèches privées d'écoles privées de radios privées de propriété privée de pensée privée de vie privée d'entreprises privées...

Je croyais naïvement que le marxisme-léninisme anticapitaliste avait sombré?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 14:46

gerard2007 a écrit:
tout arrive avec l'aide de dieu .. sois patient un jour tu abondera dans mon sens concernant l'islam ..  

J'abonde dans la tolerance et l'objectivité peu m'importe les obsessions de certains .
Revenir en haut Aller en bas
snorky

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 15:53

gerard2007 a écrit:
Raziel a écrit:
03/02/2018

Le Pape rappelle la position éternelle de l'Eglise vis à vis de la création d'argent par l'argent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même si les chrétiens sont divisés là dessus, parce que bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise
à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires,
peu importe ce qu'ils disent ou ce qu'ils font.

Le catholicisme est ainsi fait : un millard de chrétiens ne sauront changer la catholicité.

sus à l'usure !!

c'est une excellente idée pour laisser le plus démuni dans la misère totale toute une vie .
fini l'achat d'un véhicule a crédit pour se déplacer   , fini l'achat de sa maison pour ne plus louer  , fini tout achat , puisque le pus démuni n'a pas le cash pour payer comptant .
qui va prendre le risque de prêter de l'argent sans intérêt ? quel intérêt a t'il ?
du n'importe quoi , encore des idées de gauchiste , qui lui ne pretera jamais pour rendre service


Tu est au courant que la misère de nos jours est lié en grande partie a l'usure ? Qui va prendre le risque de prêter sans intérêt? l'état puis les plus riches de la société devront aussi le faire c'est une question d'éducation ,appeler a la charité ,la bonté ,tout le monde est gagnant le peuple s'enrichi ,l'état n'a pas a s'endetter auprès des banques privés .Le système usurier t'a fait croire que sans ce mode de fonctionnement pas de richesse ..........les usuriers ,banques,fond d'investissements certains milliardaires etc  prêtent directement aux états pour faire des bénéfices énormes ,prenons la banque centrale européenne ,elle refuse de prêter directement aux états ,elle prête aux banques privés a un taux ridicule  qui  ses dernières  ensuite prêtent avec des taux intérêts élevés  aux états cette magouille porte un nom "la mafia"

Il y'a assez de richesse dans le monde pour faire des prêts a taux zéro mais les usuriers en veulent toujours plus .Prenons notre pays nous avons un dette colossale généré par une grande partie par les intérêts usuriers ,notre pays emprunte sur les marchés pour financer une partie des dépenses de l'état mais surtout juste pour rembourser les intérêts de la dette! notre dette s’élève  a 2200 milliards d'euros ,toute les secondes notre pays s'endette de 2665 euros ! tu crois que c'est tolérable?

Notre pays ne rembourseras jamais sa dette a cause des intérêts générés chaque année ,nous remboursons environs 40 milliards d'euros d’intérêt! jusqu'a la fin des temps si personne n'agit on donnera chaque année aux usuriers 40 milliards par ans ! en 10 ans cela fait 400 milliards! imagine combien on n'a versé d'argent depuis qu'on paye des intérêts ? peut être 2000 milliards !  tu crois qu'avec ses 2000 milliards l'état n'aurait pas pu prêter a taux zéro au gens voulant s'acheter un bien immobilier,une voiture ?

la question subsidiaire est "a qui on emprunte sur les marchés"? le peuple n'a aucun contrôle,il y a surement des rétrocommissions,des conflits d’intérêts etc etc  le peuple ne se rend même pas compte de tout cela


va sur ce site et regarde les dégâts de l'usure chaque seconde nous payons 2665 euros sans parler des subprimes  au Usa etc etc


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure    Ven 09 Fév 2018, 17:28


tu crois qu'avec ses 2000 milliards l'état n'aurait pas pu prêter a taux zéro au gens voulant s'acheter un bien immobilier,une voiture ?
L'Etat (Fra nçais s'entend) n'est pas une banque, c'est même tout le contraire.

Actuellement il y a durcissement, il y a peu encrote la France a emprunté à taux négatif, le prêteur paye pour prêter.
Ce qui est en cause ce n'est pas le système financier mais l'emprunteur lui-même, Etat ou particulier..
Qu'un individu mal informé voire ignare s'embarque dans des emprunts successifs c'est grave et en effet cela met en cause le prêteur, mais de la part du Gouvernement et de ministres responsables c'est ahurissant.
Je crois savoir qu'une personne physique ne peut pas emprunter pour payer les intérêts de précédents emprunts.
C'est ce que pratique l'Etat Français….

Qui est le plus blâmable?
Le prêteur?
Ou l'emprunteur, censé savoir ce qu'il faisait?

tout le monde est gagnant le peuple s'enrichit
En ne remboursant rien?

Arrêtez de confondre intérêt et usure.
L'intérêt c'est le prix que l'on accepte de payer pour construire sa maison ou acheter son congélateur tout de suite, en empruntant, au lieu de devoir économiser sou à sou pendant des mois de années pour y accéder.

Le taux d'usure correspond au taux maximum que tous les prêteurs sont autorisés à pratiquer lorsqu'ils accordent un crédit. L'instauration d'un tel seuil vise à protéger l'emprunteur d'éventuels abus.
Prêter avec intérêts n'est pas de l'usure.
Le Code de la consommation prévoit que « constitue un prêt usuraire tout prêt conventionnel consenti à un taux effectif global qui excède, au moment où il est consenti, de plus du tiers, le taux effectif moyen pratiqué au cours du trimestre précédent par les établissements de crédit.
Allez donc au bout de vos raisonnements, demandez donc aux "riches" de prêter à des pauvres qui ne pourront jamais rembourser, en leur versant en plus chaque mois une somme leur permettant de payer les intérêts?
La banque centrale européenne est responsable depuis le 1er janvier 1991 (lorsque l’euro a été adopté par les 12 membres partocipânts) de la politique monétaire de la zone euro.

La BCE collabore avec les banques centrales de chaque pays membre de l’UE pour présenter une politique monétaire qui aiderait à maintenir la stabilité des prix dans la zone euro et, dans une moindre mesure, l’UE tout entière.
Depuis le 4 novembre 2014, la BCE assume un rôle central dans la supervision et le contrôle des principales banques européennes.
Ce n'est ni une banque d'affaires ni un investisseur, la BCE n'a rien à prêter, son rôle est de réguler.
Son principal taux directeur est fixé à 0,00 % à compter du 16 mars 2016, en baisse de 0,05 point. Ses deux autres taux directeurs, le taux de rémunération des dépôts et le taux du prêt marginal, sont respectivement à −0,40 % (donc négatif) et à 0,25 %3.

Vous y voyez de l'usure vous?
Vous appelez à la solidarité mais vous condamnez cette solidarité qu'apporte la zone euro?
Bizarre...
Le Pape rejette la pratique de l'usure il ne condamne en rien le prêt à intérêts.

Bizarre vous avez dit bizarre
Revenir en haut Aller en bas
snorky

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 18:21

tu peux pas défendre le monde de l'usure les faits prouvent que c'est une catastrophe juste l' argument des 2000 milliards d’intérêts qu'on n'a versé au usuriers et les 45 milliards qu'on verse chaque année et les 2200 euros par minutes ...

dit pas de bêtises la banque centrale européenne a prêté aux banques privés des centaines de milliards puis ses banques ont prêtés aux états avec des taux d’intérêts supérieur le pourcentage te sembles faible mais sur des milliards c'est énorme


a voir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 18:22

Thedjezeyri14 a écrit:
gerard2007 a écrit:
tout arrive avec l'aide de dieu .. sois patient un jour tu abondera dans mon sens concernant l'islam ..  

J'abonde dans la tolerance et l'objectivité peu m'importe les obsessions de certains .
je te taquinais , je sais que tu es hyper tolérant , mais pas très objectif a mon sens
tu as du boulot face a des snorky par millions
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 19:46

Roger76 a écrit:

Citation :
Oui Roger, mais disons qu'il y aurait dû y avoir généralisation et interdiction de banques privées
de transports privés d'hôpitaux privés de crèches privées d'écoles privées de radios privées de propriété privée de pensée privée de vie privée d'entreprises privées...

Je croyais naïvement que le marxisme-léninisme anticapitaliste avait sombré?

Il en reste une adhérente survivante.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 19:48

Quelque fois un dessin est mieux qu'un long discours

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 19:52

Raziel a écrit:


sus à l'usure !!

Moi aussi je suis contre l'usure ! L'usure de mes chaussures, de mes vêtements, de mon stylo, de ma brosse à dents. Et aussi l'usure des routes,de ma voiture et même l'usure du temps !!!

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 19:57

snorky a écrit:
tu peux pas défendre le monde de l'usure les faits prouvent que c'est une catastrophe juste l' argument des 2000 milliards d’intérêts qu'on n'a versé au usuriers et les 45 milliards qu'on verse chaque année et les 2200 euros par minutes ...

dit pas de bêtises  la banque centrale européenne a prêté aux banques privés  des centaines de milliards puis ses banques ont prêtés aux états avec des taux d’intérêts supérieur le pourcentage te sembles faible mais sur des milliards c'est énorme


a voir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

snorky c'est toi qui a écrit le texte des inconnus ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure    Ven 09 Fév 2018, 21:17

youtube, la belle référence que voilà.

Vous faites dire au Pape ce qu'il n'a pas dit, et à moi ce que je n'ai pas dit.

Moi aussi je suis contre l'usure, tout comme OlivierV.

J'ai cassé un lacet de chaussure, par usure ou par la faute de la BCE qui encourage les grandes surfaces et les entreprises internationales à se procurer à très bas prix, une misère, des lacets fabriqués à la chaîne par de jeunes enfants esclaves avec du coton indien bourré de pesticides, cueilli par d'autres enfants intoxiqués.

C'est décide demain je fais sauter la BCE ou à défaut "Ma Tante", le Crédit Municipal, des arnaqueurs qui spolient les plus pauvres, et je marche pied nu.

Je dis pied nu mais la question se pose aussi pour le jean les chaussettes la chemise on verra ça en été...

Allons faisons sauter la banque là où il y a des sous... au casino.
Revenir en haut Aller en bas
snorky

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Ven 09 Fév 2018, 21:36

Roger76 a écrit:
youtube, la belle référence que voilà.

Vous faites dire au Pape ce qu'il n'a pas dit, et à moi ce que je n'ai pas dit.

Moi aussi je suis contre l'usure, tout comme OlivierV.

J'ai cassé un lacet de chaussure, par usure ou par la faute de la BCE qui encourage les grandes surfaces et les entreprises internationales à se procurer à très bas prix, une misère, des lacets fabriqués à la chaîne par de jeunes enfants esclaves avec du coton indien bourré de pesticides, cueilli par d'autres enfants intoxiqués.

C'est décide demain je fais sauter la BCE ou à défaut "Ma Tante", le Crédit Municipal, des arnaqueurs qui spolient les plus pauvres, et je marche pied nu.

Je dis pied nu mais la question se pose aussi pour le jean les chaussettes la chemise on verra ça en été...

Allons faisons sauter la banque là où il y a des sous... au casino.

Les usuriers utilisent le même scénario catastrophe que toi pour justifier le système
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 10 Fév 2018, 08:47

Roger76 a écrit:

tu crois qu'avec ses 2000 milliards l'état n'aurait pas pu prêter a taux zéro au gens voulant s'acheter un bien immobilier,une voiture ?
L'Etat (Fra nçais s'entend) n'est pas une banque, c'est même tout le contraire.

Actuellement il y a durcissement, il y a peu encrote la France a emprunté à taux négatif, le prêteur paye pour prêter.
Ce qui est en cause ce n'est pas le système financier mais l'emprunteur lui-même, Etat ou particulier..
Qu'un individu mal informé voire ignare s'embarque dans des emprunts successifs c'est grave et en effet cela met en cause le prêteur, mais de la part du Gouvernement et de ministres responsables c'est ahurissant.    
Je crois savoir qu'une personne physique ne peut pas emprunter pour payer les intérêts de précédents emprunts.
C'est ce que pratique l'Etat Français….

Qui est le plus blâmable?
Le prêteur?
Ou l'emprunteur, censé savoir ce qu'il faisait?

tout le monde est gagnant le peuple s'enrichit
En ne remboursant rien?

Arrêtez de confondre intérêt et usure.
L'intérêt c'est le prix que l'on accepte de payer pour construire sa maison ou acheter son congélateur tout de suite, en empruntant, au lieu de devoir économiser sou à sou pendant des mois de années pour y accéder.

Le taux d'usure correspond au taux maximum que tous les prêteurs sont autorisés à pratiquer lorsqu'ils accordent un crédit. L'instauration d'un tel seuil vise à protéger l'emprunteur d'éventuels abus.
Prêter avec intérêts n'est pas de l'usure.
Le Code de la consommation prévoit que « constitue un prêt usuraire tout prêt conventionnel consenti à un taux effectif global qui excède, au moment où il est consenti, de plus du tiers, le taux effectif moyen pratiqué au cours du trimestre précédent par les établissements de crédit.
Allez donc au bout de vos raisonnements, demandez donc aux "riches" de prêter à des pauvres qui ne pourront jamais rembourser, en leur versant en plus chaque mois une somme leur permettant de payer les intérêts?
La banque centrale européenne est responsable depuis le 1er janvier 1991 (lorsque l’euro a été adopté par les 12 membres partocipânts) de la politique monétaire de la zone euro.

La BCE collabore avec les banques centrales de chaque pays membre de l’UE pour présenter une politique monétaire qui aiderait à maintenir la stabilité des prix dans la zone euro et, dans une moindre mesure, l’UE tout entière.
Depuis le 4 novembre 2014, la BCE assume un rôle central dans la supervision et le contrôle des principales banques européennes.
Ce n'est ni une banque d'affaires ni un investisseur, la BCE n'a rien à prêter, son rôle est de réguler.
Son principal taux directeur est fixé à 0,00 % à compter du 16 mars 2016, en baisse de 0,05 point. Ses deux autres taux directeurs, le taux de rémunération des dépôts et le taux du prêt marginal, sont respectivement à −0,40 % (donc négatif) et à 0,25 %3.

Vous y voyez de l'usure vous?
Vous appelez à la solidarité mais vous condamnez cette solidarité qu'apporte la zone euro?
Bizarre...
Le Pape rejette la pratique de l'usure il ne condamne en rien le prêt à intérêts.  

Bizarre vous avez dit bizarre  

On peut aussi souligner qu'il y a des mesures spécifiques pour l'accession à la propriété des ménages à faible revenus par exemple.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 10 Fév 2018, 10:47

Roger76 a écrit:
youtube, la belle référence que voilà.

Vous faites dire au Pape ce qu'il n'a pas dit, et à moi ce que je n'ai pas dit.

Moi aussi je suis contre l'usure, tout comme OlivierV.

J'ai cassé un lacet de chaussure, par usure ou par la faute de la BCE qui encourage les grandes surfaces et les entreprises internationales à se procurer à très bas prix, une misère, des lacets fabriqués à la chaîne par de jeunes enfants esclaves avec du coton indien bourré de pesticides, cueilli par d'autres enfants intoxiqués.

C'est décide demain je fais sauter la BCE ou à défaut "Ma Tante", le Crédit Municipal, des arnaqueurs qui spolient les plus pauvres, et je marche pied nu.

Je dis pied nu mais la question se pose aussi pour le jean les chaussettes la chemise on verra ça en été...

Allons faisons sauter la banque là où il y a des sous... au casino.

Bonjour :)

L'intérêt était de toutes manières pratiqué à l'époque du Christ lui-même, ce qui aurait tendance à valider le prêt avec intérêt, mais l'usure se distingue relativement à son contexte, et représente un excès dans cet intérêt.
En ce sens, l'intérêt paraît justifié, s'il permet une rétribution juste dans le prêt et l'incapacité de posséder son argent pendant le temps de remboursement, tandis que l'usure étouffe toute capacité de l'emprunteur à rembourser, cassant le principe du prêt.

Bien évidemment, le prêt sans intérêt demeure le plus louable Wink

Sois béni
Revenir en haut Aller en bas
abdallahibndoudou




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 10 Fév 2018, 17:57

l'usure , je pense, a été dénoncé et condamné depuis ézéchiel ! avez vous lu ézéchiel ?

1 Lev 25:36| tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu,
2 Lev 25:37| prêteras point tes vivres à usure. ~
3 Pro 28:8 | biens par l'intérêt et l'usure Les amasse pour celui qui
4 Eze 18:8 | intérêt et ne tire point d'usure, qui détourne sa main de
5 Eze 18:13| prête à intérêt et tire une usure, ce fils-là vivrait! Il
6 Eze 18:17| il n'exige ni intérêt ni usure, s'il observe mes ordonnances
7 Eze 22:12| exiges un intérêt et une usure, tu dépouilles ton prochain
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 10 Fév 2018, 19:30

abdallahibndoudou a écrit:
l'usure , je pense, a été dénoncé et condamné depuis ézéchiel ! avez vous lu ézéchiel ?

1 Lev  25:36| tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu,
2 Lev  25:37|  prêteras point tes vivres à usure. ~
3 Pro  28:8 |     biens par l'intérêt et l'usure Les amasse pour celui qui
4 Eze  18:8 |   intérêt et ne tire point d'usure, qui détourne sa main de
5 Eze  18:13|  prête à intérêt et tire une usure, ce fils-là vivrait! Il
6 Eze  18:17|     il n'exige ni intérêt ni usure, s'il observe mes ordonnances
7 Eze  22:12|     exiges un intérêt et une usure, tu dépouilles ton prochain

Dommage que certains juifs aient interprété cela comme uniquement valable envers d'autres juifs...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Sam 10 Fév 2018, 19:34

abdallahibndoudou a écrit:
l'usure , je pense, a été dénoncé et condamné depuis ézéchiel ! avez vous lu ézéchiel ?

1 Lev  25:36| tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu,
2 Lev  25:37|  prêteras point tes vivres à usure. ~
3 Pro  28:8 |     biens par l'intérêt et l'usure Les amasse pour celui qui
4 Eze  18:8 |   intérêt et ne tire point d'usure, qui détourne sa main de
5 Eze  18:13|  prête à intérêt et tire une usure, ce fils-là vivrait! Il
6 Eze  18:17|     il n'exige ni intérêt ni usure, s'il observe mes ordonnances
7 Eze  22:12|     exiges un intérêt et une usure, tu dépouilles ton prochain

L'usure n'est pas l'intérêt, et le Christ en parle :

"Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers,
et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt."
(Matthieu 25.27)
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure    Dim 11 Fév 2018, 16:57

Citation :
L'usure n'est pas l'intérêt, et le Christ en parle :

"Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers,
et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt."
(Matthieu 25.27)

Une citation bien à propos respect13.

Pas plus que le Christ le Pape ne condamne le principe de l'intérêt.

Le Pape condamne la pratique de l'usure.

Pratique qui sévit actuellement en Italie.

La grande mafia italienne, réfugiée en Allemagne où aucune loi ne permet de confisquer les biens mal acquis, doivent se régaler en prêts usuraires et spoliations de biens...

Citation :
Compte tenu du niveau de leurs créances douteuses, les banques sont devenues réticentes à octroyer de nouveaux prêts. 12 % des familles et 10 % des entreprises ont recours à l'usure.

Si l'usure était une entreprise, elle serait l'une des plus florissantes de la péninsule. Elle totalise en effet un chiffre d'affaires annuel de 82 milliards d'euros, plus que l'ENI, l'un des plus importants groupes du pays. La crise économique et la fragilité du secteur bancaire italien l'ont fait prospérer ces dernières années. Les créances non recouvrées auprès des PME-PMI (qui constituent l'essentiel du tissu industriel du pays) étant passées de 10 % en 2009 à 28 % aujourd'hui, les banques sont devenues réticentes à octroyer de nouveaux prêts. D'après Unimpresa, l'Union nationale des entreprises, les crédits bancaires à destination des principaux acteurs de l'économie italienne ont baissé de près de 16 milliards d'euros, entre mai 2015 et mai 2016.

Si bien que, face à des banquiers réticents, les entreprises ont de plus en plus recours à des usuriers peu scrupuleux. Selon un rapport de l'Eurispes, l'Institut italien d'études politiques, économiques et sociales, une entreprise sur dix est concernée dans le secteur de l'agriculture, du commerce et des services.

La loi régule les taux d'intérêt, réévalués chaque trimestre par le ministère de l'Economie et la Banque d'Italie, et publiés dans le « Journal officiel ». Ils sont considérés comme usuraires s'ils excèdent de plus de 50 % le taux moyen appliqué par les banques. Communément, les usuriers appliquent des taux d'intérêt d'au moins 10 % par mois et exigent en un an le remboursement du double de la somme avancée.

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous avez bien lu:

Communément, les usuriers appliquent des taux d'intérêt d'au moins 10 % par mois et exigent en un an le remboursement du double de la somme avancée.

C'est très exactement ce qui était pratiqué à l'époque où les versets coraniques ont été dictés, le doublement de la dette quand l'emprunteur ne pouvait pas rembourser à l'échéance.
Quant au taux mentionné ici de 10 % par mois il parle de lui-même: le taux prescrit par la BCE est proche de zéro par an, bien loin de 10 % par mois!

Tout cela n'a reien d'être évangélique, ce serait plutôt du domaine de Satan "en personne"...
On comprend que la Pape s'insurge contre de telles pratiques qui détruisent entreprises et familles victimes.

Qui de nous ne s'en indignerait pas?
Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Dim 11 Fév 2018, 17:33

Roger76 a écrit:
Citation :
L'usure n'est pas l'intérêt, et le Christ en parle :

"Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers,
et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt."
(Matthieu 25.27)

Une citation bien à propos respect13.

Pas plus que le Christ le Pape ne condamne le principe de l'intérêt.

Le Pape condamne la pratique de l'usure.

Pratique qui sévit actuellement en Italie.

La grande mafia italienne, réfugiée en Allemagne où aucune loi ne permet de confisquer les biens mal acquis, doivent se régaler en prêts usuraires et spoliations de biens...

Citation :
Compte tenu du niveau de leurs créances douteuses, les banques sont devenues réticentes à octroyer de nouveaux prêts. 12 % des familles et 10 % des entreprises ont recours à l'usure.

Si l'usure était une entreprise, elle serait l'une des plus florissantes de la péninsule. Elle totalise en effet un chiffre d'affaires annuel de 82 milliards d'euros, plus que l'ENI, l'un des plus importants groupes du pays. La crise économique et la fragilité du secteur bancaire italien l'ont fait prospérer ces dernières années. Les créances non recouvrées auprès des PME-PMI (qui constituent l'essentiel du tissu industriel du pays) étant passées de 10 % en 2009 à 28 % aujourd'hui, les banques sont devenues réticentes à octroyer de nouveaux prêts. D'après Unimpresa, l'Union nationale des entreprises, les crédits bancaires à destination des principaux acteurs de l'économie italienne ont baissé de près de 16 milliards d'euros, entre mai 2015 et mai 2016.

Si bien que, face à des banquiers réticents, les entreprises ont de plus en plus recours à des usuriers peu scrupuleux. Selon un rapport de l'Eurispes, l'Institut italien d'études politiques, économiques et sociales, une entreprise sur dix est concernée dans le secteur de l'agriculture, du commerce et des services.

La loi régule les taux d'intérêt, réévalués chaque trimestre par le ministère de l'Economie et la Banque d'Italie, et publiés dans le « Journal officiel ». Ils sont considérés comme usuraires s'ils excèdent de plus de 50 % le taux moyen appliqué par les banques. Communément, les usuriers appliquent des taux d'intérêt d'au moins 10 % par mois et exigent en un an le remboursement du double de la somme avancée.

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous avez bien lu:

Communément, les usuriers appliquent des taux d'intérêt d'au moins 10 % par mois et exigent en un an le remboursement du double de la somme avancée.

C'est très exactement ce qui était pratiqué à l'époque où les versets coraniques ont été dictés, le doublement de la dette quand l'emprunteur ne pouvait pas rembourser à l'échéance.
Quant au taux mentionné ici de 10 % par mois il parle de lui-même: le taux prescrit par la BCE est proche de zéro par an, bien loin de 10 % par mois!

Tout cela n'a reien d'être évangélique, ce serait plutôt du domaine de Satan "en personne"...
On comprend que la Pape s'insurge contre de telles pratiques qui détruisent entreprises et familles victimes.

Qui de nous ne s'en indignerait pas?

Bonjour Roger,
Merci :)

En effet, ce qui est dénoncé avec l'usure, c'est le cercle vicieux de la dette, qui pèse sur les emprunteurs.
On sait qu'ils auront du mal à rembourser, ou on profite même de leur détresse car ils ne trouvent pas d'autres prêteurs prêts à prendre des risques pour les prêts, et on les enlise dans l'endettement.

Avec l'usure, on use ainsi littéralement les débiteurs, en leur imposant un rythme de remboursement qui les appauvrit, tandis qu'avec un intérêt équitable, on les soutient pour se développer, en échange d'une contrepartie financière qui ne les appauvrit pas, au contraire.

Cet article est très bien mené, et éclaire l'horreur de l'usure. De pareilles pratiques sont contraire à toute démarche éthique.
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Dim 11 Fév 2018, 20:44

respect13 a écrit:
abdallahibndoudou a écrit:
l'usure , je pense, a été dénoncé et condamné depuis ézéchiel ! avez vous lu ézéchiel ?

1 Lev  25:36| tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu,
2 Lev  25:37|  prêteras point tes vivres à usure. ~
3 Pro  28:8 |     biens par l'intérêt et l'usure Les amasse pour celui qui
4 Eze  18:8 |   intérêt et ne tire point d'usure, qui détourne sa main de
5 Eze  18:13|  prête à intérêt et tire une usure, ce fils-là vivrait! Il
6 Eze  18:17|     il n'exige ni intérêt ni usure, s'il observe mes ordonnances
7 Eze  22:12|     exiges un intérêt et une usure, tu dépouilles ton prochain

L'usure n'est pas l'intérêt, et le Christ en parle :

"Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers,
et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt."
(Matthieu 25.27)


Jésus-Christ raconte cette histoire pour illustrer comment fonctionne le paradis, comment Dieu raisonne,
à partir d'une histoire concrète.

Cela ne veut pas dire qu'il est d'accord avec les contrats d'intérêts !!
Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Dim 11 Fév 2018, 21:27

Raziel a écrit:
respect13 a écrit:


L'usure n'est pas l'intérêt, et le Christ en parle :

"Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers,
et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt."
(Matthieu 25.27)


Jésus-Christ raconte cette histoire pour illustrer comment fonctionne le paradis, comment Dieu raisonne,
à partir d'une histoire concrète.

Cela ne veut pas dire qu'il est d'accord avec les contrats d'intérêts !!

Bonsoir Raziel,

Non, en effet, il ne se prononce d'ailleurs pas dessus.
Si l'intérêt était autorisé entre israélites et païens dans l'Ancien Testament, et pratiqué dans l'environnement du Christ, de sorte à ce qu'il en exprime son droit avec une parabole, je ne vois pas pourquoi il serait interdit ?
Il me semble la distinction entre intérêt et usure est primordiale, car l'idée, d'ailleurs exprimée à plusieurs reprises par le Christ, est de ne pas alourdir le fardeau des petits, ne pas les affamer, etc

Un intérêt équitable n'affame pas, mais participe au contraire à la vie sociale et économique pour de petites gens qui, sans lui, ne pourraient pas accéder à la propriété, acheter et vendre correctement.
L'idéal, bien évidemment, est de se passer de tout intérêt, mais cela ne rend pas l'intérêt illicite Wink

Sois béni
Revenir en haut Aller en bas
Raziel

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Dim 11 Fév 2018, 21:54

respect13 a écrit:
Raziel a écrit:



Jésus-Christ raconte cette histoire pour illustrer comment fonctionne le paradis, comment Dieu raisonne,
à partir d'une histoire concrète.

Cela ne veut pas dire qu'il est d'accord avec les contrats d'intérêts !!

Bonsoir Raziel,

Non, en effet, il ne se prononce d'ailleurs pas dessus.
Si l'intérêt était autorisé entre israélites et païens dans l'Ancien Testament, et pratiqué dans l'environnement du Christ, de sorte à ce qu'il en exprime son droit avec une parabole, je ne vois pas pourquoi il serait interdit ?
Il me semble la distinction entre intérêt et usure est primordiale, car l'idée, d'ailleurs exprimée à plusieurs reprises par le Christ, est de ne pas alourdir le fardeau des petits, ne pas les affamer, etc

Un intérêt équitable n'affame pas, mais participe au contraire à la vie sociale et économique pour de petites gens qui, sans lui, ne pourraient pas accéder à la propriété, acheter et vendre correctement.
L'idéal, bien évidemment, est de se passer de tout intérêt, mais cela ne rend pas l'intérêt illicite Wink

Sois béni

Jésus est venu pour les choses essentielles.

L'Eglise les traduit pour les aspects plus simples de la vie.
L'interdiction des intérêts, en langage moderne, se dit "interdiction de prêter à un taux supérieur à l'inflation+ prise en compte des pertes techniques
et des coûts bancaires.

".

Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Dim 11 Fév 2018, 22:01

Raziel a écrit:
respect13 a écrit:


Bonsoir Raziel,

Non, en effet, il ne se prononce d'ailleurs pas dessus.
Si l'intérêt était autorisé entre israélites et païens dans l'Ancien Testament, et pratiqué dans l'environnement du Christ, de sorte à ce qu'il en exprime son droit avec une parabole, je ne vois pas pourquoi il serait interdit ?
Il me semble la distinction entre intérêt et usure est primordiale, car l'idée, d'ailleurs exprimée à plusieurs reprises par le Christ, est de ne pas alourdir le fardeau des petits, ne pas les affamer, etc

Un intérêt équitable n'affame pas, mais participe au contraire à la vie sociale et économique pour de petites gens qui, sans lui, ne pourraient pas accéder à la propriété, acheter et vendre correctement.
L'idéal, bien évidemment, est de se passer de tout intérêt, mais cela ne rend pas l'intérêt illicite Wink

Sois béni

Jésus est venu pour les choses essentielles.

L'Eglise les traduit pour les aspects plus simples de la vie.
L'interdiction des intérêts, en langage moderne, se dit "interdiction de prêter à un taux supérieur à l'inflation+ prise en compte des pertes techniques
et des coûts bancaires.

".


En effet Notre Seigneur est venu pour le fond, non la forme. Wink
C'est pourquoi je traite de principes liés à l'intérêt (soutien financier pour développer des projets viables et économiquement soutenables pour l'emprunteur) et à l'usure (oppression financière affamant et alourdissant l'emprunteur, le conduisant à s'endetter continuellement).
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Lun 12 Fév 2018, 08:42

respect13 a écrit:

Si l'intérêt était autorisé entre israélites et païens dans l'Ancien Testament, et pratiqué dans l'environnement du Christ, de sorte à ce qu'il en exprime son droit avec une parabole, je ne vois pas pourquoi il serait interdit ?
Il me semble la distinction entre intérêt et usure est primordiale, car l'idée, d'ailleurs exprimée à plusieurs reprises par le Christ, est de ne pas alourdir le fardeau des petits, ne pas les affamer, etc

Un intérêt équitable n'affame pas, mais participe au contraire à la vie sociale et économique pour de petites gens qui, sans lui, ne pourraient pas accéder à la propriété, acheter et vendre correctement.
L'idéal, bien évidemment, est de se passer de tout intérêt, mais cela ne rend pas l'intérêt illicite Wink

Sois béni

Il me semble pourtant que le simple intérêt à été interdit par l’Église pendant de nombreux siècles. Et, si ma mémoire est bonne, l’Église s'appuyait sur le fait que le temps n'est pas monnayable.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
calife

avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Lun 12 Fév 2018, 18:21

Raziel a écrit:
03/02/2018

Le Pape rappelle la position éternelle de l'Eglise vis à vis de la création d'argent par l'argent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même si les chrétiens sont divisés là dessus, parce que bon nombre d'entre eux travaillent dans leur entreprise
à assurer le rendement financier de leurs actions, pour le plus grand bénéfice des actionnaires,
peu importe ce qu'ils disent ou ce qu'ils font.

Le catholicisme est ainsi fait : un millard de chrétiens ne sauront changer la catholicité.

sus à l'usure !!

Mais ou sont les textes qui l'interdisent ?



Revenir en haut Aller en bas
respect13




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Lun 12 Fév 2018, 18:28

OlivierV a écrit:
respect13 a écrit:

Si l'intérêt était autorisé entre israélites et païens dans l'Ancien Testament, et pratiqué dans l'environnement du Christ, de sorte à ce qu'il en exprime son droit avec une parabole, je ne vois pas pourquoi il serait interdit ?
Il me semble la distinction entre intérêt et usure est primordiale, car l'idée, d'ailleurs exprimée à plusieurs reprises par le Christ, est de ne pas alourdir le fardeau des petits, ne pas les affamer, etc

Un intérêt équitable n'affame pas, mais participe au contraire à la vie sociale et économique pour de petites gens qui, sans lui, ne pourraient pas accéder à la propriété, acheter et vendre correctement.
L'idéal, bien évidemment, est de se passer de tout intérêt, mais cela ne rend pas l'intérêt illicite Wink

Sois béni

Il me semble pourtant que le simple intérêt à été interdit par l’Église pendant de nombreux siècles. Et, si ma mémoire est bonne, l’Église s'appuyait sur le fait que le temps n'est pas monnayable.

Oui, je crois que l'on fait appel au péché de Simonie, il me semble.
Mais rien de dogmatique en soi, simplement une recherche de l'idéal.

Rien dans l'Ecriture n'interdit explicitement l'intérêt, surtout quand il permet justement à ceux qui n'ont pas de biens de pouvoir élever correctement leur niveau de vie Wink
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   Lun 12 Fév 2018, 18:57

respect13 a écrit:


Oui, je crois que l'on fait appel au péché de Simonie, il me semble.
Mais rien de dogmatique en soi, simplement une recherche de l'idéal.

Rien dans l'Ecriture n'interdit explicitement l'intérêt, surtout quand il permet justement à ceux qui n'ont pas de biens de pouvoir élever correctement leur niveau de vie Wink

Personnellement, j'ai toujours préféré moins de "confort" à devoir m'endetter...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pape rejette la pratique de l'usure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pape rejette la pratique de l'usure
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» help cas pratique droit des sûretés
» caricature obscène de Plantu sur le Pape dans "le MONDE"
» pratique du bouddhisme chinois ?
» Pâques 2010 : Message Urbi et Orbi du pape Benoît XVI
» Tchenrézi, cœur de la pratique de l'accompagnant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: