Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Accusation de viol, Tariq Ramadan suite

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 1:35

Rappel du premier message :

23.02.2018

Il faut dire que cette histoire se complique de plus en plus.

Suite de ces sujets :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
SKIPEER




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 16:33

Tonton a écrit:
SKIPEER a écrit:


j'en prend note et ne viens pas toi aussi après te victimiser lorsque les chrétiens seront persécutés ..


J'ai donné les éléments constituant les influences entraînant la radicalisation.

Le complotisme faisant partie, il lie la démystification et la victimisation.

Quand on parle de victimisation, on ne parle pas des victimes, on ne parle pas des gens qui sont persécutés mais des persécuteurs car c'est un procédés de justification de l'expiation de fautes commises par ces derniers. Ils se vengent.

On ne parle pas des persécutés mais des persécuteurs qui se construisent un principe d'auto défense.


Ainsi, si des chrétiens posaient des bombes en représailles à leur persécutions, on pourrait alors parler de victimisation.

Ce dont on parle donc, c'est des musulmans qui posent des bombes en disant que c'est en représailles à la persécutions des musulmans dans le monde.


Maintenant, tu dis la justice française ceci et cela, comme tu dis les chrétiens ceci et cela, et bien certains qui te lisent, peuvent dire, c'est vrai, Skipper a raison.

Ceux là peuvent entendre aussi d'autres discours, bien plus radical que le tient et peuvent passer à l'acte en égorgeant un chrétien ou en faisant sauter un palais de justice.


Certains vont dire que tu es un complotisme parce qu'ici tu entretiens les théories du complot  qui sont l'élément charnière entre la démystification et la victimisation ( amenant au passage à l'acte ).
Non n'essaye pas STP de noyer le poisson et parlons peu et bien ..

je répète que le VRAI musulman ne se victimisera jamais  car c'est contraire a l’enseignement même de l’islam  mais j'ai le droit de dire qu'on devrait respecter la présomption d'innocence pour n'importe quel prévenu ...
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 16:50

Thedjezeyri14 a écrit:
Tonton a écrit:

C'est pas le sujet mais plutôt celui de la victimisation.

Même dans le foot; la non sélection de Benzema, c'est du racisme.

Tu recadres un collègue au travail, c'est du racisme

Tu réponds pas favorablement à la demande sociale, c'est du racisme

Tu mets Tariq Ramadan en examen, c'est du racisme et certains disent même que la justice veut le faire crever en détention ( Skipper ).


Je répète, présenter les juifs et les chrétiens comme étant des falsificateurs de textes sacrés en disant que seul les musulmans sont intègres est lourd de conséquences.


Je suis d'accord avec toi cher Tonton moi même je tombe dans ce piege de mettre mes fautes sur le dos du racisme mais , je me reprend après reflexion n'empeche que du vrai racisme ca existe et il n'y que les aveugles qui peuvent renier cela ... néanmoins pour cette affaire oublions unpeu que c'est un musulman je ne le defend pas parceque musulman j'essai seulement de lire les different articles , les differents point de vue et je me fais mon idée en tout cas ceux qui le traite d'islamistes , freristes , double discours ne m'ont pas convaincu et verse beaucoup dans le [......] je suis donc , unpeu frustré que leur propagande pesent dans cette affaires mais , contrairement a certains  je ne met aucunement en doute les victimes et je les supporte jusqu'a preuve du contraire .... aufait en tant qu'observateur on ne doit pas tirer de conclusion mais , tout de même relever les erreurs methodologiques.

La racisme ça existe.

Je suis né à Roubaix à la fin des années 60. C'est donc enfant que j'ai vu arriver les premières populations venus d'Afrique du Nord. Le Nord de la France, de part sa position industrielle, a connu régulièrement des vagues d'immigration, polonais, italien, espagnol, portugais, et donc de l'Afrique du Nord.

Dans les années 80, comme bien des jeunes, j'ai adhéré au mouvement " touche pas à mon pote ". Je portais sur mon cuir ou sur ma veste en jeans, un pin's de cette association, fièrement, sans trop savoir ce que c'était. J'étais juste jeune et dans ma tête c'était clair, tu touches à mon pote Camel, Sharaf, Abdelkader, Miloudi, etc...tu a à faire à moi.

Selon Snorky, j'ai adhéré à un parti " sioniste "....

Oui, il y a du racisme, mais celui qui existe au sein des populations musulmanes, qui s'y oppose ?

Certainement pas celui qui dit que seul les musulmans sont intègres sur les écritures, et que les chrétiens et les juifs sont des men.teurs, car ça aussi, c'est du racisme et un racisme en plus, qui se prétend " divin ".

70, 80, 10 ans et les jeunes français sont déjà face à face à la réalité du racisme arabophone et s'y opposent. A peine 50 ans plus tard, les enfants de la première génération, sont aussi présent dans les gouvernements, dans les palais justices, dans l'enseignement, etc...

Alors la France raciste, je veux bien, mais combien de temps faudra t-il attendre pour voir des mouvements luttant contre le racisme francophobe ? A quand les pin's sur les tchadors : touche pas à mon françois ?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 17:11

SKIPEER a écrit:
Tonton a écrit:



J'ai donné les éléments constituant les influences entraînant la radicalisation.

Le complotisme faisant partie, il lie la démystification et la victimisation.

Quand on parle de victimisation, on ne parle pas des victimes, on ne parle pas des gens qui sont persécutés mais des persécuteurs car c'est un procédés de justification de l'expiation de fautes commises par ces derniers. Ils se vengent.

On ne parle pas des persécutés mais des persécuteurs qui se construisent un principe d'auto défense.


Ainsi, si des chrétiens posaient des bombes en représailles à leur persécutions, on pourrait alors parler de victimisation.

Ce dont on parle donc, c'est des musulmans qui posent des bombes en disant que c'est en représailles à la persécutions des musulmans dans le monde.


Maintenant, tu dis la justice française ceci et cela, comme tu dis les chrétiens ceci et cela, et bien certains qui te lisent, peuvent dire, c'est vrai, Skipper a raison.

Ceux là peuvent entendre aussi d'autres discours, bien plus radical que le tient et peuvent passer à l'acte en égorgeant un chrétien ou en faisant sauter un palais de justice.


Certains vont dire que tu es un complotisme parce qu'ici tu entretiens les théories du complot  qui sont l'élément charnière entre la démystification et la victimisation ( amenant au passage à l'acte ).
Non n'essaye pas STP de noyer le poisson et parlons peu et bien ..

je répète que le VRAI musulman ne se victimisera jamais  car c'est contraire a l’enseignement même de l’islam  mais j'ai le droit de dire qu'on devrait respecter la présomption d'innocence pour n'importe quel prévenu ...

C'est pour cela que je parle d'un discours plus radical que le tien. Mais que je dis aussi que tu ne mesures pas toujours les conséquences de tes propos. Et, je dis la même chose de ceux qui ont des discours islamophobe, ils entretiennent aussi cette mécanique de stigmatisation qui poussent les communautés à se détester.

Il ne faut pas partir de moi ou de toi, mais du jeune qui nous lit. Il ne fait pas que nous lire nous. Certes. Mais il n'en demeure pas moins que nous avons nos responsabilités d'adulte.

Toi et moi, nous avons nos conflits, mais malgré tout, tu restes le bien venu chez moi, et moi chez toi ( et nous savons tous les deux que c'est vrai ), le jeune qui nous vois partager le thé, riant, y compris de nous même, ne se laisserait il pas moins influencé par les discours du complotisme ?

Et cette réalité, c'est celle de la rue. Les discours sont ce qu'ils sont, mais la réalité est que les musulmans et les français s'entendent trés bien. Ils vivent côte à côte, travaillent ensemble, jouent au foot ensemble, etc...

Après pour moi, il y a urgence. Je pense à tous mes amis musulmans, dont certains, comme moi, arrivent, bientôt, à l'âge des premiers petits enfants. je ne peux pas supporter l'idée que l'un de leur enfant puisse devenir un terroriste parce que je mesure aussi, ce qui peut se passer dans ces familles quand cela arrive.

il faut donc faire très attention. Et, ce forum pourrait bien être un élément de dé radicalisation, or parfois, j'ai plutôt l'impression que c'est tout le contraire et c'est de notre faute, puisque nous en sommes les acteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 17:26

OlivierV a écrit:
Raphaël# a écrit:
Fan qui se plaint que la famille n'ait pas pu le visiter pour l'instant ? Grande news : les premières visites en détention sont autorisées après 1 mois, veut-elle un passe-droit parce que Tarik ?

Ce n'est pas exactement cela. En fait un permis de visite peut être accordé au bout de dix jours.

Pour ce qui est de la durée d'un mois, c'est que sauf raison impérieuse, le juge ne peut refuser un permis de visite au bout de ce délai...

Source

Merci pour l'info ! Je relatais les propos sans vérification d'une avocate qui me disait que dans la pratique c'est 1 mois d'attente.


OlivierV a écrit:
Je suis intimement persuadé que pas mal de gens qui tapent sur les musulmans sont en fait des racistes déguisés. Taper sur des musulmans en disant que leur religion est violente, sectaire, machiste peut se faire ouvertement. Alors que taper sur des étrangers parce qu'ils sont d'origine étrangère, c'est punissable...

C'est bien possible mais pas que.
Dans mon cas, tout comme le raconte Tonton plus haut, j'ai défilé fièrement contre le racisme avec mon pin's jaune Touche pas à mon pote que j'ai d'ailleurs toujours quelque part chez moi.
Et pourtant je suis totalement réfractaire à l'islam d'aujourd'hui dans sa dimension politique, discriminatoire, sectaire, incohérente, etc.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 18:58

C'était la marotte de Charb...

Le problème c'est le racisme... et les idéologies totalitaires qui sévissent actuellement dans le monde musulman...

Les 2 extrêmes se nourrissent de cette confusion... les uns en tapant sur les musulmans sous couvert de critique religieuse et les autres rejettent toutes critiques politiques en les rangeant dans la case racisme et leur enlevant toute crédibilité.


Cela impose une grande rigueur intellectuelle et de bien réfléchir à comment on exprime les choses.


Perso, avec ma charette de convictions, je marche sur des oeufs tant j'ai peur de me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 19:09

@Thedjezeyri14

Pour l'incarcération, malgré la présomption d'innocence... cela arrive quand les éléments a charge sont lourds et qu'il y a dangerosité estimée.

En gros c'est "un pari" sur l'issue du procés... le temps de détention effectuée avant le procès est déduit ensuite de la peine.

Cela évite aussi que le prévenu fasse trainer la procédure en recours divers et variés, car la justice est tellement lente que cela peut retarder les choses de nombreuses années... approchant ainsi de certaines presciptions.


Quoiqu'il en soit... sauf erreur énorme du juge, si il est incarcéré, c'est que les éléments de l'enquête sont lourds.


Red1 a raison... ne jamais idéaliser une personne. Ne pas confondre les idées et les gens.


Moi j'y crois au viol personnellement... et ce sans haine. Juste de la psychologie de comptoir. Mais j'en fais pas un absolu, et j'attends les suites.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 19:10

*Encelade* a écrit:
C'était la marotte de Charb...

Le problème c'est le racisme... et les idéologies totalitaires qui sévissent actuellement dans le monde musulman...

Les 2 extrêmes se nourrissent de cette confusion... les uns en tapant sur les musulmans sous couvert de critique religieuse et les autres rejettent toutes critiques politiques en les rangeant dans la case racisme et leur enlevant toute crédibilité.

Cela impose une grande rigueur intellectuelle et de bien réfléchir à comment on exprime les choses.

Perso, avec ma charette de convictions, je marche sur des oeufs tant j'ai peur de me tromper.
 
Tout a fait !!


*Encelade* a écrit:
@Thedjezeyri14

Pour l'incarcération, malgré la présomption d'innocence... cela arrive quand les éléments a charge sont lourds et qu'il y a dangerosité estimée.

En gros c'est "un pari" sur l'issue du procés... le temps de détention effectuée avant le procès est déduit ensuite de la peine.

Cela évite aussi que le prévenu fasse trainer la procédure en recours divers et variés, car la justice est tellement lente que cela peut retarder les choses de nombreuses années... approchant ainsi de certaines presciptions.

Quoiqu'il en soit... sauf erreur énorme du juge, si il est incarcéré, c'est que les éléments de l'enquête sont lourds.

Red1 a raison... ne jamais idéaliser une personne. Ne pas confondre les idées et les gens.

Moi j'y crois au viol personnellement... et ce sans haine. Juste de la psychologie de comptoir. Mais j'en fais pas un absolu, et j'attends les suites.

Je trouve malgré tout cette lois bizarre je me demande si elle est universelle.

Tu as tout a fait raison concernant l'idealisation personellement je respecte enormement les idées  de Tariq Ramadan mais , je suis sans ambiguité en desacord avec lui et pour les musulmans qui sont d'accord ou impressionés par ses idées j'espére qu'ils eviterons de confondre sa personne et ses idées .

Personellement une hypothèse me fait douter du viol ... c'est que Tariq ne veut pas admettre l'adultère .. les plaignante le savent et puisqu'il s'est joué d'elles c'etait leurs meilleurs moyen de le mettre face au mur .. reviens a sa discussion facebook avec henda ayari tu y verra plus clair .

 Pour Caroline Fourest  même si sa peut se retourner contre elle ... ses efforts auront descriditer definitivement le discours de Tariq auprés de ses partisans qui semblent melanger le doigt du sage et la lune .

Mais , comme tu l'a dit ce n'est rien d'autre que ma psychologie du comptoir en attendant la decisions seurieuse de la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 19:13

*Encelade* a écrit:
C'était la marotte de Charb...

Le problème c'est le racisme... et les idéologies totalitaires qui sévissent actuellement dans le monde musulman...

Les 2 extrêmes se nourrissent de cette confusion... les uns en tapant sur les musulmans sous couvert de critique religieuse et les autres rejettent toutes critiques politiques en les rangeant dans la case racisme et leur enlevant toute crédibilité.


Cela impose une grande rigueur intellectuelle et de bien réfléchir à comment on exprime les choses.


Perso, avec ma charette de convictions, je marche sur des oeufs tant j'ai peur de me tromper.

Mais c'est bien aussi Encelade que de marcher sur des œufs par crainte. C'est un exercice délicat mais qui peut nous aider à vivre en paix.

C'est vrai, que la prose, pour la maîtriser, c'est pas facile. Parfois, je m'y égare, comme nous tous. Dans mon cas, il y a la particularité de la foi. Chaque fois que j'ai parlé de travers ou que j'ai été mal compris, je constate que je n'avais pas pris soin de mes prières quotidiennes en prenant le temps de demander à Dieu de surveiller mes propos.

Bon, c'est affaire de foi, mais je confesse au combien, même pour un croyant, certaines choses, compromettantes, reviennent malgré tout régulièrement.

Aussi, en dehors du travail que l'on fait sur soi, rien ne peut remplacer le contacte directe, l'expérience et le bénéfice de la rencontre.

Un peu comme Maire Chantal, quand elle parle de son amie turque musulmane, elle le dit, elles ne sont pas toujours d'accord, mais elles s'aiment tant, que rien ne peut venir briser leur amitié.

C'est en ces choses qu'il faut croire aussi, bien plus facile et bien plus à notre portée, qu'une parfaite maîtrise de soi.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 19:42

Tonton a écrit:


C'est en ces choses qu'il faut croire aussi, bien plus facile et bien plus à notre portée, qu'une parfaite maîtrise de soi.
Oui... mais sur un forum, ce n'est pas toujours évident... au départ tout du moins.

Mais sinon tu as tout à fait raison.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 19:45

*Encelade* a écrit:
Tonton a écrit:


C'est en ces choses qu'il faut croire aussi, bien plus facile et bien plus à notre portée, qu'une parfaite maîtrise de soi.
Oui... mais sur un forum, ce n'est pas toujours évident... au départ tout du moins.

Mais sinon tu as tout à fait raison.

Oui les relations humaines virtuelles ne peuvent pas remplacer les relations humaines tout court. C'est aussi là, tout un débat.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 19:59

Tonton a écrit:
Un peu comme Maire Chantal, quand elle parle de son amie turque musulmane, elle le dit, elles ne sont pas toujours d'accord, mais elles s'aiment tant, que rien ne peut venir briser leur amitié.

C'etait plutot Estandrine  fourirel
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 21:12

Thedjezeyri14 a écrit:

Je trouve malgré tout cette lois bizarre je me demande si elle est universelle.


Elle n'est surement pas universelle mais ne me semble pas bizarre pour autant.

Le procureur qui y a recours le fait car à l'issue de l’enquête, ici 3 mois, a la conviction de la culpabilité et prend donc ses responsabilités, son but est, de protéger la population en isolant un criminel potentiel, de l’empêcher de fuir ou d'influencer les témoins.
Un peu comme le principe de précaution, si le procureur est sûr à disons 95%, il est juste pragmatique, ne prend pas de risque inutile et isole l'accusé.

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 21:42

Raphaël# a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

Je trouve malgré tout cette lois bizarre je me demande si elle est universelle.


Elle n'est surement pas universelle mais ne me semble pas bizarre pour autant.

Le procureur qui y a recours le fait car à l'issue de l’enquête, ici 3 mois, a la conviction de la culpabilité et prend donc ses responsabilités, son but est, de protéger la population en isolant un criminel potentiel, de l’empêcher de fuir ou d'influencer les témoins.
Un peu comme le principe de précaution, si le procureur est sûr à disons 95%, il est juste pragmatique, ne prend pas de risque inutile et isole l'accusé.



Empecher un criminel potentiel ?? Dans ce cas les ex-prisonier sont bien plus potentiel et devrait être retenu non ?? Je ne trouve pas l'argument convaincant et je suis surpris de cette lois qui me semble très similaire a certaine lois en Algerie sous lesquels le gouvernement peut maltraiter ses opposants??   Il se peut fort bien que je me trompe je suis nul en droit mais , pour le moment je reste surpris ( je sais qu'elle n'est pas specifique a Tariq je parle en general)
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 21:57

Thedjezeyri14 a écrit:
Raphaël# a écrit:


Elle n'est surement pas universelle mais ne me semble pas bizarre pour autant.

Le procureur qui y a recours le fait car à l'issue de l’enquête, ici 3 mois, a la conviction de la culpabilité et prend donc ses responsabilités, son but est, de protéger la population en isolant un criminel potentiel, de l’empêcher de fuir ou d'influencer les témoins.
Un peu comme le principe de précaution, si le procureur est sûr à disons 95%, il est juste pragmatique, ne prend pas de risque inutile et isole l'accusé.



Empecher un criminel potentiel ?? Dans ce cas les ex-prisonier sont bien plus potentiel et devrait être retenu non ?? Je ne trouve pas l'argument convaincant et je suis surpris de cette lois qui me semble très similaire a certaine lois en Algerie sous lesquels le gouvernement peut maltraiter ses opposants??   Il se peut fort bien que je me trompe je suis nul en droit mais , pour le moment je reste surpris ( je sais qu'elle n'est pas specifique a Tariq je parle en general)

Tu connais pas la séparation des pouvoirs entre le judiciaire et exécutif?... C'est ce qui permet au judiciaire de mettre en cause l'exécutif si nécessaire.


Tu es surpris qu'on mette en détention qulqu'un de potentiellement dangereux pour la population? Qui peut fuir ses responsabilités ou autre?

Cela se fait partout il me semble... non?

Un magistrat décide si la personne reste en détention en attendant le procés ou non...


Dans les films américains on les voit toujours négocier la caution pour éviter la détention préventive....
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 23 Fév - 22:28

Raphael a écrit:
Et pourtant je suis totalement réfractaire à l'islam d'aujourd'hui dans sa dimension politique, discriminatoire, sectaire, incohérente, etc.
tu n'as rien oublie ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Sam 24 Fév - 8:28

Thedjezeyri14 a écrit:
Raphaël# a écrit:


Elle n'est surement pas universelle mais ne me semble pas bizarre pour autant.

Le procureur qui y a recours le fait car à l'issue de l’enquête, ici 3 mois, a la conviction de la culpabilité et prend donc ses responsabilités, son but est, de protéger la population en isolant un criminel potentiel, de l’empêcher de fuir ou d'influencer les témoins.
Un peu comme le principe de précaution, si le procureur est sûr à disons 95%, il est juste pragmatique, ne prend pas de risque inutile et isole l'accusé.



Empecher un criminel potentiel ?? Dans ce cas les ex-prisonier sont bien plus potentiel et devrait être retenu non ?? Je ne trouve pas l'argument convaincant et je suis surpris de cette lois qui me semble très similaire a certaine lois en Algerie sous lesquels le gouvernement peut maltraiter ses opposants??   Il se peut fort bien que je me trompe je suis nul en droit mais , pour le moment je reste surpris ( je sais qu'elle n'est pas specifique a Tariq je parle en general)

Je me demande si il y a une solution qui puisse satisfaire tout le monde. Pour ce qui est des risques encourus par les supposées victimes, je ne crois pas que son incarcération apporte quelque chose.

Ramadan doit avoir suffisamment d’aficionados qui peuvent nuire à ces femmes.

D'un autre côté, vu qu'il y a plusieurs plaintes, plaintes étant survenues après le lancement de l'opération #balancetonporc, il est délicat de le laisser en prison.

C'est vraiment un sacré sac d'embrouilles parce qu'il y a tellement de passion de part et d'autre que le doute subsistera toujours.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Sam 24 Fév - 20:09

OlivierV a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:



Empecher un criminel potentiel ?? Dans ce cas les ex-prisonier sont bien plus potentiel et devrait être retenu non ?? Je ne trouve pas l'argument convaincant et je suis surpris de cette lois qui me semble très similaire a certaine lois en Algerie sous lesquels le gouvernement peut maltraiter ses opposants??   Il se peut fort bien que je me trompe je suis nul en droit mais , pour le moment je reste surpris ( je sais qu'elle n'est pas specifique a Tariq je parle en general)

Je me demande si il y a une solution qui puisse satisfaire tout le monde. Pour ce qui est des risques encourus par les supposées victimes, je ne crois pas que son incarcération apporte quelque chose.

Ramadan doit avoir suffisamment d’aficionados qui peuvent nuire à ces femmes.

D'un autre côté, vu qu'il y a plusieurs plaintes, plaintes étant survenues après le lancement de l'opération #balancetonporc, il est délicat de le laisser en prison.

C'est vraiment un sacré sac d'embrouilles parce qu'il y a tellement de passion de part et d'autre que le doute subsistera toujours.

Je le pense aussi.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Dim 25 Fév - 1:30

SKIPEER a écrit:
Tonton a écrit:
Tu mets Tariq Ramadan en examen, c'est du racisme et certains disent même que la justice veut le faire crever en détention ( Skipper ).

Puisque tu me tacles je réponds:

je n'ai pas dis ça mais je m’étonne lorsque la justice française lui défends le droit de visite a ses parents (femme ; enfants ...par contre je sais que certains jubileront s'il crève en prison...

C'est mal connaitre la justice, s'il meurt en prison avant son procès, les victimes n'auront pas leur procès.
C'est la seule chose qui compte pour un juge. Tu as une vision un peu trop complotiste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Lun 5 Mar - 15:51


Les « ramadaniens » sont-ils suicidaires ? Contre-argumentaire


Dans une tribune publiée sur Oumma.com, le sociologue et conférencier musulman Omero Marongiu-Perria a poursuivi sa prise de position critique contre Tariq Ramadan déclinée dans plusieurs articles et interviews accordés à la presse française. Dans cette dernière intervention, Omero critique cette fois la posture « suicidaire » des défenseurs de Tariq Ramadan en mobilisant une série d’arguments ou de raisons. La rédaction de Mizane Info vous en propose une analyse critique sous la plume de Fouad Bahri.

L’affaire Tariq Ramadan n’est pas prête de se tarir. L’influence du prédicateur, l’importance de son apport communautaire sur le plan intellectuel, discursif, moral et psychologique, sa centralité dans les réseaux musulmans en France, expliquent en grande partie la dimension particulièrement affective de cette affaire qui déborde largement le cadre individuel et personnel de l’intellectuel suisse. Cette affaire, qui n’est pas loin dans ses effets d’un choc traumatique, a servi, cela est certain, de véritable révélateur de l’état psychologique, moral, spirituel et politique de la communauté musulmane. Elle est en ce sens symptomatique. La fragilité institutionnelle de l’islam français, que l’on n’ignorait pas, a été confirmée. Les divisions communautaires se sont une nouvelle fois manifestées. L’émotion positive ou négative, le parti pris pro ou anti, ont presque comme toujours dicté leur loi au point de soulever cette question : est-il encore possible de réfléchir sereinement et de se positionner justement sur cette affaire ? Nous le croyons, en ce qui nous concerne, sous réserve de respecter certaines règles. La rédaction de Mizane Info s’était positionnée très tôt dans cette affaire pour une position de discernement et de patience afin de suspendre tout jugement à la connaissance des faits avérés, connaissance que seule une enquête minutieuse et équitable des services policiers et judiciaires pouvait offrir.

Cette position, nous la partageons toujours. L’enquête n’est pas terminée, le procès n’a pas commencé, les débats contradictoires, hormis une première confrontation, n’ont pas été pleinement engagés : bref, il est en réalité encore trop tôt pour se prononcer fermement sur le fond. D’autant qu’à la lumière des accusations, il n’y a pas de demi-mesure : innocence totale ou culpabilité totale. Cette décision, c’est précisément à la justice française de l’établir équitablement et dans le respect des règles de droit. Il semblerait que beaucoup de personnes soient pressées de prononcer la condamnation d’un homme présumé innocent, quitte à substituer à la justice française, un tribunal populaire, médiatique ou virtuel (réseaux sociaux). Alors qu’il serait dans l’intérêt de tous que la justice fasse son travail sereinement et dans celui de personne de retarder ce travail.

Ni « justifications religieuses », ni frérisme

Dans sa tribune, Omero Marongiu-Perria reproche l’emploi de « justifications religieuses » aux « ramadaniens », terme génériquement flou qu’il ne définit pas et qui pourraient regrouper pêle-mêle un spectre allant des simples personnes qui se reconnaissent dans le discours de Tariq Ramadan aux défenseurs inconditionnels, leur conseillant de laisser ces justifications de côté. Cela étant dit, un examen attentif des prises de positions publiques assez identifiées et pour certaines d’entres elles récentes des « ramadaniens » démontrent qu’aucune justification religieuse n’a été mobilisée dans leurs argumentaires. De Sofiane Meziani à Nabil Ennasri, de Marwan Muhammad aux membres du comité de soutien tels que Fanny Bauer-Motti ou Siham Andalouci, aucun verset du Coran ou hadith ou argument normatif religieux n’ont été invoqués. Les argumentaires s’appuient quasi exclusivement sur des registres judiciaires, interrogent des faits et réclament une équité de traitement. A l’exception de rares prêches d’imams sur Youtube comme celui de l’imam Khattabi, ce reproche est donc factuellement faux.

Même chose sur la délimitation idéologique de la sphère des « défenseurs » de Ramadan qualifiée de « fréristes » pour la majeure partie. Cette assignation idéologique n’est que partiellement juste tant le nombre d’intervenants qui n’ont pas de proximité ou de sensibilité avec la vision Frères musulmans est réel et significatif. Plusieurs femmes du réseau Free Tariq pourraient en témoigner. Marwan Muhammad aussi, malgré les anciennes accusations peu sérieuses d’un Kepel. Ce type d’assignation ne faisant qu’obscurcir le sujet plutôt que de l’éclairer. D’ailleurs, la principale officine frériste en France, l’UOIF, a précisément démontré le contraire par son long silence, la prestation déplorable de son président face à un Elkabbach en tenue de procureur infâme accusant Ramadan de radicalisation, et la simple rédaction d ‘un très tardif communiqué qui ne réclamera même pas la libération de l’intellectuel suisse jusqu’à son procès alors même que son état de santé a exigé une hospitalisation.

Le mauvais procès en puritanisme

Autre accusation sans fondement, celle de puritanisme prêtée à Tariq Ramadan, « tribun qui diffuse auprès des masses un discours puritain » et qui « à force de jouer les shérifs du puritanisme et de la probité morale », a « attiré forcément soi-même l’attention des chercheurs de pépites ». Omero Marongiu semble confondre les notions de puritanisme, de conservatisme et d’éthique. Une connaissance approfondie des œuvres et du discours de Ramadan en France démontre très clairement le caractère infondé d’une accusation de puritanisme, qui désigne rappelons-le, « un rigorisme excessif en morale, une fermeté extrême dans le respect de principes généralement liée à une manière de vivre austère et prude. » Aucun puritanisme dans la parole publique ou les écrits de Ramadan. Bien au contraire, le puritanisme est généralement adossé à certaines lectures rigoristes de l’islam que Ramadan a combattu et contre lequel il a représenté pour toute une génération de jeunes musulmans un contre-modèle salutaire. Cette accusation est donc particulièrement injustifiée. Ramadan est-il un conservateur ? Sans aucun doute, comme tout musulman pratiquant et attaché à une morale islamique, mais ceci relève de l’interprétation ou du jugement de valeurs. La seule chose incontestable est que le Suisse défendait et défend une éthique existentielle appliquée en politique, en économie et plus largement sur le champ publique, le respect de la dignité humaine. Il a également théorisé et repris à son compte une approche contextualisée des finalités shariatiques (maqasid) reliant disciplines religieuses et profanes. Ceci nous éloigne déjà du sujet. Ramadan incarne pour les masses musulmanes beaucoup plus une éthique de fidélité politique et citoyenne à l’islam dans les nombreux débats qui l’ont opposé à des détracteurs, qu’une éthique de mœurs personnel qu’il n’a jamais revendiqué.

Lorsqu’Omero décrit un « “mythe ramadanien” de l’homme seul, propre, honnête et très à cheval sur la morale contre la “meute” qui aurait toujours cherché à le faire taire », il se trompe donc de cible. Ce n’est pas d’une morale personnelle, ni même d’ailleurs d’une rigueur piétiste ou religieuse qu’il est question (Ramadan n’incarne pas cela auprès des musulmans), mais d’une forme d’intégrité politique et intellectuelle dans des débats polémiques concernant l’islam dans la société française, la laïcité ou des questions géopolitiques. Beaucoup ne saisiront pas les nuances ou rétorqueront une [......] argumentative. Cela importe peu. Dans une critique, il faut savoir viser, et viser juste.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Lun 5 Mar - 15:53

(suite)

Une partialité difficilement contestable


Omero poursuit en disqualifiant l’argument de partialité du traitement différentiel entre Tariq Ramadan et certains politiques accusés de viols ou de violences sexuelles, arguments « qui n’avaient absolument rien à voir sur le plan strict du droit, puisqu’on ne peut comparer des plaintes classées et des instructions non débutées avec le cas présent. » Cet argument est limite et fragile. Sans doute la plainte classée fait-elle référence à l’affaire Darmanin. Le ministre a fait l’objet de deux plaintes, l’une pour viol, l’autre pour abus de faiblesse en lien avec des avances sexuelles. Si la première a été effectivement classée sans suite, la seconde plainte elle ne l’a pas été, pour en rester à un cadre strictement juridique. Mais cette lecture formelle sur le plan du droit devient caduque dans d’autres affaires telle que celle du conseiller régional d’Ile-de-France Gilbert Cuzou, ex-membre de l’équipe de campagne de Benoît Hamon, qui a été mis en examen pour cinq plaintes de viols, d’agressions physiques et harcèlements et qui fait l’objet d’un contrôle judiciaire mais qui n’a pas été emprisonné. Idem pour Nicolas Hulot. On pourrait élargir les exemples au monde du show-business et des médias, mais cela n’est pas indispensable car là-encore la critique d’Omero ne vise pas juste. La partialité dénoncée par les « ramadaniens » n’est pas tant juridique que politique. Ces derniers dénoncent une instrumentalisation politique et politicienne complexe faisant intervenir une pluralité d’acteurs judiciaires, politiques et médiatiques.

L’acharnement médiatique et la différence de traitement manifeste entre tous ces « présumés coupables » est en outre si manifeste que des avocats qui n’ont rien à voir ni de près ni de loin avec cette affaire n’ont pas manqué de le souligner très implicitement, voire explicitement. Ignorer, comme le fait Omero,la dimension éminemment politique de l’affaire Ramadan est difficilement tenable. C’est aussi à ce titre que des critiques ont été faites sur l’oubli dans le dossier judiciaire de la réservation d’avion qui prouverait selon les « ramadaniens » certaines interventions arbitraires dans ce dossier ou à tous le moins, la légitimité d’un doute raisonnable à ce sujet (la distinction billet/réservation faite par Omero est secondaire à ce sujet, « l’oubli » seul étant l’objet de la critique). Quoi qu’il en soit, la formulation d’un doute raisonnable, pourtant cher au cœur des libéraux-réformistes, n’aurait plus droit de cité dans cette affaire, alors qu’elle n’infère aucun positionnement sur le fond de ce dossier, positionnement différé au procès et à ses conclusions. Cette dernière affirmation a été répétée par de nombreux soutiens « ramadaniens » qui ne soutiennent en réalité que le droit à la présomption d’innocence et à l’égalité de traitement politico-juridique et médiatique de Tariq Ramadan et ne livrent aucun blanc-seing en la matière.

Omero Marongiu critique également le fait que l’invocation de la présomption d’innocence servirait de paravent au contexte d’énonciation de cette affaire, c’est à dire à « la libération de la parole des femmes » après les hastags « balance ton porc » et « me too ». Cette critique se retourne tout autant contre son auteur qui ne tient pas compte lui non plus du double contexte (qui en réalité n’en forme qu’un) de l’affaire Ramadan : montée d’une islamophobie institutionnelle alimentée par des partis pris médiatiques notoires et largement dénoncés, pour le temps long ; éviction et exclusion de la jeune artiste Mennel Ibtissem de l’émission «The Voice » avec tout ce que cela symbolise. Ces deux contextes ont joué un rôle important dans cette affaire, renforçant la conviction d’un deux poids, deux mesures quasi systématique.

Distinguer délits publics et moralité privée


En réalité, il semblerait qu’Omero amalgame dans sa critique deux éléments qu’il faudrait pourtant traiter distinctement. La question judiciaire des délits qui sont reprochés (accusations de viols) et la question de la moralité sexuelle impliquée par certains témoignages et/ou des rumeurs. Toutes les prises de position des « pro-ramadaniens » réunissent les deux à la fois. Sauf que l’une est une question publique, judiciaire, implique des lois en vigueur et est passible d’une peine de prison, tandis que l’autre est une question de morale religieuse, intracommunautaire et concerne les réseaux religieux et les fidèles qui se sentent engagés par l’homme. Il n’est pas possible d’amalgamer les deux au risque de confondre justice légale et morale religieuse. Ceci n’élude bien évidemment pas la seconde question qui est essentielle et qui mérite un traitement particulier. Un traitement qui à notre sens ne devrait pas être public. Dénoncer publiquement le puritanisme en endossant la robe de Savonarole ne serait pas crédible et livrerait un piètre spectacle à un public déjà désabusé et décontenancé.

Une analyse plus fine de cette question nous mènerait à réfléchir sur la disparition de la notion de vie privée, qui au passage est un élément caractéristique des régimes totalitaires, et sur la question de ce qu’est une morale et de ses conditions d’applications, vastes sujets de réflexion qui ne peuvent être traîtés ici. Si l’affaire Tariq Ramadan soulève incontestablement de nombreuses questions intra-communautaires sur le fondement des accusations morales portées contre lui et dont il devra apporter une réponse convaincante le moment venu, sur les erreurs stratégiques passées commises par plusieurs réseaux musulmans qui expliquent les faiblesses présentes et sur les leçons qu’il faudrait en tirer sur la notion de leadership, de collégialité effective et d’équilibre polaire (pôles), ce type de débat est en ce qui nous concerne prématuré au niveau publique, voire inadapté sous cette forme. Il appartient aux nombreux acteurs communautaires d’ouvrir des espaces de débats intracommunautaires et d’aborder sereinement ces sujets, d’écouter les témoignages des uns et des autres et de trouver des points d’accord pour éviter de livrer au public le douloureux spectacle d’un déchirement communautaire qui ne fera qu’entretenir les rancunes du passé et préparer les conflits fratricides du futur.

Fouad Bahri

Source

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

avatar


MessageSujet: Tariq Ramadan aurait usurpé ses titres universitaires   Lun 5 Mar - 17:30

Tariq Ramadan aurait usurpé ses titres universitaires:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tariq Ramadan publie le 31 mars 2005 un long texte intitulé « Pour un moratoire sur l'application de la charia dans le monde musulman », et signe : professeur de philosophie et d'islamologie à l'université de Fribourg (Suisse). Face à d'autres prédicateurs parfois peu cultivés, cette carte de visite lui permet de se faire passer, en particulier dans les banlieues françaises, pour un éminent universitaire. Or, à cette époque, il ne l'est pas. Le 26 février 2018, le député Xavier Ganioz, vice-président du Parti socialiste fribourgeois, a demandé à l'université de Fribourg de s'expliquer sur les conditions d'arrivée de l'islamologue dans l'institution.

Reprenant des informations parues dans les médias, l'élu écrit dans son interpellation : « L'accusation de “faux professeur“ est lourde de sens. Elle impliquerait que notre université ait pu se faire berner sur le statut académique de Tariq Ramadan. Elle impliquerait aussi et surtout que les étudiant-e-s qui ont été élèves dudit islamologue aient été trompé-e-s ». Le rectorat de Fribourg a déjà répondu qu'effectivement Tariq Ramadan n'était ni professeur ni même assistant à l'université. Il se serait contenté de proposer bénévolement, une heure par semaine, un exposé sur l'islam. « L'université de Fribourg n'est pas responsable des titres académiques qui ont été attribués à M. Ramadan après son départ en 2004 », ajoute le rectorat.

En 2005, alors qu'il a quitté l'université, Tariq Ramadan continue pourtant dans Le Monde de se présenter comme professeur. « Fribourg n'est qu'une ville de 38 000 habitants. L'université est une véritable institution. Il est important de savoir pourquoi Ramadan a pu exercer son enseignement sans poste officiel de professorat ou d'assistanat. Le contenu de son enseignement était-il connu de la direction de notre université ? » s'interroge Xavier Ganioz. Un recrutement pour le moins contestable.

Charles Genequand, ancien doyen de la Faculté de lettres de Genève et spécialiste du monde arabe, avait refusé la thèse universitaire de Tariq Ramadan, consacrée à Hassan al-Banna, le fondateur des Frères musulmans égyptiens. Très remonté contre son ancien élève, Charles Genequand avait traité Tariq Ramadan dans la presse de « pseudo intellectuel », d'« opportuniste vaniteux ». « Ses idées ? poursuivait le professeur : une vision étriquée et assez rétrograde de l'islam. »

En France, le politologue et sociologue Gilles Kepel, spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain, n'était guère plus charitable : « Tariq Ramadan est un produit de consommation jetable (…) Ce n'est pas un universitaire, je ne le considère absolument pas comme un collègue », m'avait-il confié alors que j'écrivais La Vérité sur Tariq Ramadan. Sa famille, ses réseaux, sa stratégie .

Des réserves sur les cours de biologie
Le petit-fils d'Hassan al-Banna n'avait pas non plus que des amis parmi ses collègues de collège. En 1994, dans Les Musulmans dans la laïcité (2), Il écrivait que « les cours de biologie peuvent contenir des enseignements qui ne sont pas en accord avec les principes de l'islam. Il en est d'ailleurs de même des cours d'histoire et de philosophie ». Il ajoutait : « La gymnastique n'est pas "interdite en soi" aux jeunes musulmanes. Il faut, dans ce dernier cas, discuter des aménagements possibles qui permettraient que soient respectées les convictions des jeunes filles. »

Les professeurs de biologie du collège de Saussure à Genève s'étaient alors demandé dans Le Journal de Genève s'il était moralement possible, d'un point de vue déontologique, « d'enseigner dans une école tout en dénigrant l'enseignement d'une branche dispensée par une partie de ses collègues ».
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mar 6 Mar - 21:11

Thedjezeyri14 a écrit:
*Encelade* a écrit:
C'était la marotte de Charb...

Le problème c'est le racisme... et les idéologies totalitaires qui sévissent actuellement dans le monde musulman...

Les 2 extrêmes se nourrissent de cette confusion... les uns en tapant sur les musulmans sous couvert de critique religieuse et les autres rejettent toutes critiques politiques en les rangeant dans la case racisme et leur enlevant toute crédibilité.

Cela impose une grande rigueur intellectuelle et de bien réfléchir à comment on exprime les choses.

Perso, avec ma charette de convictions, je marche sur des oeufs tant j'ai peur de me tromper.
 
Tout a fait !!


*Encelade* a écrit:
@Thedjezeyri14

Pour l'incarcération, malgré la présomption d'innocence... cela arrive quand les éléments a charge sont lourds et qu'il y a dangerosité estimée.

En gros c'est "un pari" sur l'issue du procés... le temps de détention effectuée avant le procès est déduit ensuite de la peine.

Cela évite aussi que le prévenu fasse trainer la procédure en recours divers et variés, car la justice est tellement lente que cela peut retarder les choses de nombreuses années... approchant ainsi de certaines presciptions.

Quoiqu'il en soit... sauf erreur énorme du juge, si il est incarcéré, c'est que les éléments de l'enquête sont lourds.

Red1 a raison... ne jamais idéaliser une personne. Ne pas confondre les idées et les gens.

Moi j'y crois au viol personnellement... et ce sans haine. Juste de la psychologie de comptoir. Mais j'en fais pas un absolu, et j'attends les suites.

Je trouve malgré tout cette lois bizarre je me demande si elle est universelle.

Tu as tout a fait raison concernant l'idealisation personellement je respecte enormement les idées  de Tariq Ramadan mais , je suis sans ambiguité en desacord avec lui et pour les musulmans qui sont d'accord ou impressionés par ses idées j'espére qu'ils eviterons de confondre sa personne et ses idées .

Personellement une hypothèse me fait douter du viol ... c'est que Tariq ne veut pas admettre l'adultère .. les plaignante le savent et puisqu'il s'est joué d'elles c'etait leurs meilleurs moyen de le mettre face au mur .. reviens a sa discussion facebook avec henda ayari tu y verra plus clair .

 Pour Caroline Fourest  même si sa peut se retourner contre elle ... ses efforts auront descriditer definitivement le discours de Tariq auprés de ses partisans qui semblent melanger le doigt du sage et la lune .

Mais , comme tu l'a dit ce n'est rien d'autre que ma psychologie du comptoir en attendant la decisions seurieuse de la justice.
cette loi n'est pas bizarre du tout , bien au contraire .
quand un dossier est lourd , et que l'issue est très certainement la prison , il garde le prévenue par soucis de récidive .
l'avocat de nordahl lellandais a aussi demandé une liberation , qui a ete refusé , le procureur ayant un dossier lourd comme du plomb , il a refusé ..
je te parle de ca avant qu'il avoue , bien au debut de l'enquête .
quoi qu'il en soit , le dossier est lourd , et il n'est pas gardé en prison pour du vent
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mar 6 Mar - 22:06

gerard2007 a écrit:
quoi qu'il en soit , le dossier est lourd , et il n'est pas gardé en prison pour du vent
Nous sommes encore au stade de la présomption d'innocence  et les juges ne l'ont pas garde parce que soit disant son dossier est lourd sinon ça fait longtemps qu'ils auraient tranche et il aurait été condamnée  surtout avec la grande mobilisation de son comite de soutien  ...

Bref je prefere attendre les conclusions de l'enquete et des juges

Ce qui m’étonne par contre dans cette histoire c'est l'acharnement médiatique de certains médias allant jusqu'a aller fouiner dans ses diplômes et dire que Tariq Ramadan aurait usurpé ses titres universitaires

on lit dans ces médias entre autre ceci :

Avant Oxford, Ramadan se présentait comme « professeur de philosophie et d'islamologie à l'université de Fribourg ». Alors qu'il n'était même pas assistant...

voir ce lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

sincerement c'est du n'importe quoi ...


Dernière édition par SKIPEER le Mer 7 Mar - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 7 Mar - 16:28

Je l'avais suivi dans des débats à la TV.
Franchement, je n'avais pas aimé ses positions parfois hypocrites.

Néanmoins, et contrairement à d'autres, je laisse à la justice faire son travail.
Pour le moment il est innocent jusqu'au moment de sa culpabilité.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 9 Mar - 7:07

Une troisième plainte.

Celle-ci est plus étayée, à priori :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 9 Mar - 12:57


Tariq Ramadan : quatre plaintes désormais et des détails sordides


L'islamologue est désormais concernée par quatre plaintes différentes : des femmes l'accusent d'agressions sexuelles, d'autres de viol. Les récits qu'elles livrent sont particulièrement violents.




Après deux premières plaintes pour "viol" et "viol sur personne vulnérable" qui ont conduit à sa mise en examen, Tariq Ramadan fait l'objet depuis mercredi 7 mars d'une troisième plainte pour des faits similaires. Mais selon Libération, l'islamologue aurait également été visé par une quatrième plainte aux États-Unis. Déposée au mois de février auprès de la police de Washington par une Américaine âgée d'une trentaine d'années, la plainte évoque des faits remontant à la nuit du 30 au 31 août 2013.

L'une des plaignantes a mis à la disposition de la justice française SMS, photos, vidéos et un enregistrement vocal mettant à mal la défense de Tariq Ramadan.

Tariq Ramadan est toujours incarcéré depuis sa mise en examen.

- Ce que l'on sait de la plainte contre Tariq Ramadan déposée aux Etats-Unis

Selon le récit publié par le chercheur britannique Aymenn Jawad Al-Tamimi sur son site personnel en novembre dernier, qui affirme aujourd'hui à Libération que le témoignage était bien celui de la femme qui a déposée plainte en février dernier contre Tariq Ramadan, la plaignante était à l'époque des faits une "instructrice culturelle" et travaillait pour le Département américain de la Défense. Elle avait pour mission "d’enseigner l’Islam et la culture moyen-orientale" aux militaires. C'est parce qu'elle n'avait pas "l’impression d’avoir les connaissances ou le bagage nécessaires en matière d’études islamiques pour transmettre la vérité à [ses] étudiants", selon ses dires publiés sur le site d'Aymenn Jawad Al-Tamimi, qu'elle aurait décidé, en mars 2012, de rentrer en contact avec Tariq Ramadan sur Facebook. Après avoir échangé quelques messages, il se serait écoulé plusieurs mois sans qu'ils ne se parlent. Puis à l'été 2013, de nouveaux échanges sur Internet les auraient conduits à se rencontrer. "Après avoir suggéré – sans succès – une rencontre autour d’un déjeuner, la jeune femme raconte avoir finalement accepté de rencontrer le prédicateur dans sa chambre d’hôtel, peu avant 2 heures du matin, le 31 août 2013. C’est là que l’agression sexuelle aurait eu lieu", explique Libération. Selon une source policière de Washington contactée par le journal, cette nouvelle victime présumée de Tariq Ramadan reprocherait à l'islamologue d'avoir "placé son pénis dévêtu contre sa poitrine" et de l’avoir "touchée au niveau du décolleté". Dans la plainte, la jeune femme préciserait bien, toujours selon le quotidien, que tout ceci se serait produit "contre sa volonté".

Source

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
eteop




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Ven 9 Mar - 13:13

on dirait qu'on est entrain de monter les escaliers
marche par marche
étape par étape
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Sam 10 Mar - 0:48

Il semble bien que son maintien en détention par la justice permette aux victimes d'être plus rassurées.
Un des avocats expliquait qu'il y avait eu plusieurs témoignages sous X et espérait qu'elles oseraient elles aussi porter plainte, c'est apparemment le cas de la troisième victime.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Sam 10 Mar - 9:07

Disons que bien au chaud on est sûr qu'il n’échappera pas à son procès.

Les juges avaient peut être plus d'éléments qui n'avaient été dit au moment de cette décision.

Les charges deviennent de plus en plus lourdes et surtout maintenant avérés.

Il se dégage un profil du serial qui répète sans cesse le même numéro.

Celui qui a de l'assurance dans son passage à l'acte est un multi-récidiviste.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 14 Mar - 18:33



Dans une vidéo jamais publiée ,inédite, Tariq Ramadan clame son innocence , et revient sur les plaintes qui le visent  et s'exprime sur l'affaire...
Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 14 Mar - 20:47

SKIPEER a écrit:


Dans une vidéo jamais publiée ,inédite, Tariq Ramadan clame son innocence , et revient sur les plaintes qui le visent  et s'exprime sur l'affaire...

Je suis très étonné de le voir mentionner et citer Metmati...
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 14 Mar - 21:51

SKIPEER a écrit:


Dans une vidéo jamais publiée ,inédite, Tariq Ramadan clame son innocence , et revient sur les plaintes qui le visent  et s'exprime sur l'affaire...

Il dit sans cesse "Parole d'évangile" pour parler des paroles accusatrices et mensongères des plaignantes.

Décidément il se révèle au grand jour. C'est une parole de serpent que j'entends là.

Peut on dire qu'il tient la parole coranique en disant cela ? Non c'est juste lui qui parle.

En tout cas c'est la première fois que je l'entends oser blasphémer le livre des chrétiens.

C'était il tenu à la taqiya jusqu'à maintenant ? C'est la pression qui lui fait perdre le sens des mots ?

A la fin il en revient à la politique toujours et encore, alors que c'est un problème personnel, décidément !
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 14 Mar - 22:50

brigit ^^ a écrit:
SKIPEER a écrit:


Dans une vidéo jamais publiée ,inédite, Tariq Ramadan clame son innocence , et revient sur les plaintes qui le visent  et s'exprime sur l'affaire...

Il dit sans cesse "Parole d'évangile" pour parler des paroles accusatrices et mensongères des plaignantes.

Décidément il se révèle au grand jour. C'est une parole de serpent que j'entends là.

Peut on dire qu'il tient la parole coranique en disant cela ? Non c'est juste lui qui parle.

En tout cas c'est la première fois que je l'entends oser blasphémer le livre des chrétiens.

C'était il tenu à la taqiya jusqu'à maintenant ? C'est la pression qui lui fait perdre le sens des mots ?

A la fin il en revient à la politique toujours et encore, alors que c'est un problème personnel, décidément !
personnellement je sais pas s'il est victime d'une machination ou pas .
mais s'il a vraiment fauté , cette vidéo restera longtemps dans les anales du parfait hypocrites ..
mais bon faut attendre
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 14 Mar - 23:09

gerard2007 a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Il dit sans cesse "Parole d'évangile" pour parler des paroles accusatrices et mensongères des plaignantes.

Décidément il se révèle au grand jour. C'est une parole de serpent que j'entends là.

Peut on dire qu'il tient la parole coranique en disant cela ? Non c'est juste lui qui parle.

En tout cas c'est la première fois que je l'entends oser blasphémer le livre des chrétiens.

C'était il tenu à la taqiya jusqu'à maintenant ? C'est la pression qui lui fait perdre le sens des mots ?

A la fin il en revient à la politique toujours et encore, alors que c'est un problème personnel, décidément !
personnellement je sais pas s'il est victime d'une machination ou pas .
mais s'il a vraiment fauté , cette vidéo restera longtemps dans les anales du parfait hypocrites ..
mais bon faut attendre  

En tout cas il parle de la Parole de l'ange telle la Parole de l'évangile à propos de la parole de son accusatrice.

Il a vraiment un drôle de rapport à l'évangile. Il est le diable pour les autres mais il est celui innocent.

Et l'ange accusateur est en fait le diable. Je pense qu'il parle de son inconscient profondément.

Le Coran nous apparait coupable et les évangiles angélique, il n'en est rien, c'est une inversion.

Mais c'est une façon de reconnaitre inconsciemment que le Coran est coupable et l'évangile angélique.

Je parle ainsi pour essayer de me mettre dans son esprit. C'est vraiment étonnant.

Et ce n'est pas un lapsus, il le répète sans cesse, tout le long de son plaidoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert-Aimé




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Mer 14 Mar - 23:36

brigit ^^ a écrit:
gerard2007 a écrit:

personnellement je sais pas s'il est victime d'une machination ou pas .
mais s'il a vraiment fauté , cette vidéo restera longtemps dans les anales du parfait hypocrites ..
mais bon faut attendre  

En tout cas il parle de la Parole de l'ange telle la Parole de l'évangile à propos de la parole de son accusatrice.

Il a vraiment un drôle de rapport à l'évangile. Il est le diable pour les autres mais il est celui innocent.

Et l'ange accusateur est en fait le diable. Je pense qu'il parle de son inconscient profondément.

Le Coran nous apparait coupable et les évangiles angélique, il n'en est rien, c'est une inversion.

Mais c'est une façon de reconnaitre inconsciemment que le Coran est coupable et l'évangile angélique.

Je parle ainsi pour essayer de me mettre dans son esprit. C'est vraiment étonnant.

Et ce n'est pas un lapsus, il le répète sans cesse, tout le long de son plaidoyer.
Encore deux vidéos et il va nous parler des croisades.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Jeu 15 Mar - 7:32

brigit ^^ a écrit:

Il dit sans cesse "Parole d'évangile" pour parler des paroles accusatrices et mensongères des plaignantes.

Décidément il se révèle au grand jour. C'est une parole de serpent que j'entends là.

Peut on dire qu'il tient la parole coranique en disant cela ? Non c'est juste lui qui parle.

En tout cas c'est la première fois que je l'entends oser blasphémer le livre des chrétiens.

C'était il tenu à la taqiya jusqu'à maintenant ? C'est la pression qui lui fait perdre le sens des mots ?

A la fin il en revient à la politique toujours et encore, alors que c'est un problème personnel, décidément !

J'ai l'impression que tu te laisses de nouveau entraîner par ta haine brigit^^. Tout le monde utilise l'expression "parole d'évangile" pour dire d'une chose qu'elle ne souffre pas la contradiction.

Son seul propos est de souligner le fait que beaucoup ont accepté les déclarations de celle qui l'accuse sans même chercher à vérifier qui était cette personne. Bref, ils ont pris ses déclarations comme des "paroles d'évangiles".

Il y a un blasphème là-dedans ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Jeu 15 Mar - 8:17

OlivierV a écrit:
J'ai l'impression que tu te laisses de nouveau entraîner par ta haine brigit^^.

PPPffff. Ce qui est sûr c'est que ta surdité t'empêche d'entendre. Na !

Bon au fait parole d'évangile cela veut dire la bonne parole. Lui il en détourne le sens. C'est un fait.

C'est pas la peine de parler de ma haine du fait d'avoir relever cela.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Jeu 15 Mar - 8:25

brigit ^^ a écrit:
OlivierV a écrit:
J'ai l'impression que tu te laisses de nouveau entraîner par ta haine brigit^^.

PPPffff. Ce qui est sûr c'est que ta surdité t'empêche d'entendre. Na !

Bon au fait parole d'évangile cela veut dire la bonne parole. Lui il en détourne le sens. C'est un fait.

Rien à voir avec ma supposée haine. Bref.

Toujours aussi charmant d'échanger avec des musulmans comme des ex-musulmans.

Mais c'est toi qui ne veut entendre que ce que tu veux. L'expression "parole d'évangile" est très courante dans la langue française. Cela veut simplement dire qu'il faut prendre telle parole comme étant la vérité.

Cela n'a absolument rien à voir avec un acte blasphématoire.

Bon sang, réveille toi !

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Jeu 15 Mar - 8:31

OlivierV a écrit:
brigit ^^ a écrit:


PPPffff. Ce qui est sûr c'est que ta surdité t'empêche d'entendre. Na !

Bon au fait parole d'évangile cela veut dire la bonne parole. Lui il en détourne le sens. C'est un fait.

Rien à voir avec ma supposée haine. Bref.

Toujours aussi charmant d'échanger avec des musulmans comme des ex-musulmans.

Mais c'est toi qui ne veut entendre que ce que tu veux. L'expression "parole d'évangile" est très courante dans la langue française. Cela veut simplement dire qu'il faut prendre telle parole comme étant la vérité.

Cela n'a absolument rien à voir avec un acte blasphématoire.

Bon sang, réveille toi !

Tout d'abord j'ai changé mon message afin de rester dans les clous de la discussion.

Réveille toi donc aussi en arrêtant de ne pas vouloir entendre ce que disent les autres.

La Parole d'évangile c'est la Parole Sainte. Oui. Et ? C'est un mot incongru dans sa défense.

Tu penses que c'est normal qu'il utilise ce mot lui le coraniste pour déjuger la parole d'une convertie ?

Imagine donc une sainte qui se rend à minuit dans une chambre d’hôtel. Bien sûr que ce n'est pas une sainte.

Dans notre phatasmagorie elle a fait commerce de son corps. Personne ne va dire que c'est une sainte.

Elle serait Parole d'évangile pour le monde mais en fait elle est la parole du diable.

En opposition il est la parole du diable pour le monde alors qu'il est innocent.

Inévitablement l'emploi de ce mot incongru dans sa défense nous fait penser à l'opposition phatasmagorique  Coran-Evangile.

C'est une façon de montrer comment le monde voit l'opposition IL/ELLE comme Coran/Evangile.

Bref, que tu ne voies pas ce qui n'est pas dit, c'est une chose, mais ne parle pas en haine pour ceux qui perçoivent.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Jeu 15 Mar - 8:44

brigit ^^ a écrit:

Tout d'abord j'ai changé mon message afin de rester dans les clous de la discussion.

Réveille toi donc aussi en arrêtant de ne pas vouloir entendre ce que disent les autres.

La Parole d'évangile c'est la Parole Sainte. Oui. Et ? C'est un mot incongru dans sa défense.

Tu penses que c'est normal qu'il utilise ce mot lui le coraniste pour déjuger la parole d'une convertie ?

Imagine donc une sainte qui se rend à minuit dans une chambre d’hôtel. Bien sûr que ce n'est pas une sainte.

Dans notre phatasmagorie elle a fait commerce de son corps. Personne ne va dire que c'est une sainte.

Elle serait Parole d'évangile pour le monde mais en fait elle est la parole du diable.

En opposition il est la parole du diable pour le monde alors qu'il est innocent.

Inévitablement l'emploi de ce mot incongru dans sa défense nous fait penser à l'opposition phatasmagorique  Coran-Evangile.

C'est une façon de montrer comment le monde voit l'opposition IL/ELLE comme Coran/Evangile.

Bref, que tu ne voies pas ce qui n'est pas dit, c'est une chose, mais ne parle pas en haine pour ceux qui perçoivent.

Non, ce n'est pas "nous fait penser que". C'est "me fait penser que". Tu es totalement fixée la dessus du simple fait que c'est Tariq Ramadan. Donc, comme il est musulman, il n'a pas le droit d'utiliser cette expression courante c'est bien cela ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    Jeu 15 Mar - 12:31

Olivier,

J'ai aussi tiqué et trouvé étonnant l'emploi de cette expression dans la bouche de Tarik Ramadan. Comme j'ai tiqué en t'entendant parler de "haine" par rapport aux remarques de Brigitt.

Tu vois comme tout peut être relatif...

Ps : Aux modérateurs, oui je sais que je dois me présenter, je le ferai prochainement, promis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accusation de viol, Tariq Ramadan suite    

Revenir en haut Aller en bas
 
Accusation de viol, Tariq Ramadan suite
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Débat Tariq RAMADAN
» Tariq Ramadan ou comment l'Occident se laisse séduire par un précurseur de l'Antéchrist!
» Tariq Ramadan (le halal)
» les derives de tariq ramadan
» besoin d'aide: Contacter Prof. Tariq Ramadan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: